Skip to content

Aux armes, hétéros!

25/01/2013

306408_10151183019832187_902770436_n

La marche organisée par le collectif « La Manif pour tous » qui s’est déroulée à Paris dimanche 13 janvier laisse un goût amer qui n’est pas sans rappeler la sensation ressentie au lendemain du 21 avril 2002. Voir que le rejet, l’exclusion et les préjugés puissent être à ce point « mainstream » est un véritable crève-coeur lorsqu’on est convaincu que le terme « braves gens » n’est, la plupart du temps, pas usurpé. Alors je sais qu’il serait absurde de diaboliser (tous) ceux qui ont choisi de manifester à pleins poumons leur refus d’élargir leurs droits à une frange de leurs frères humains plutôt que faire un footing ou d’aller au cinéma. Mon propos ici n’est pas de tenter de leur faire honte (improductif), ni de les convaincre (épuisant). MAIS.

Mais je peux utiliser cette tribune pour m’adresser à ceux qui n’étaient pas dans la rue ce fameux 13 janvier, ni ne comptent y être ce dimanche pour La Grande Manif pour l’Égalité parce qu’ils ne se sentent de toutes façons pas concernés.

Qui sont ces indifférents? Ceux qui, lorsqu’on leur demande s’ils sont pour le Mariage Pour Tous, répondent que « Oui, on est pour » mais à qui l’idée de descendre dans la rue le 27 janvier prochain ne viendrait même pas à l’esprit. Ceux qui, inconsciemment, croient que ce n’est pas leur combat et qu’ils n’ont par conséquent rien à faire au milieu de ces bataillons d’invertis. Ceux qui se contentent de se moquer des pitreries alcoolisées de Frigide Barjot ou du balai dans le derrière de Christine Boutin dans la chaleur rassurante de l’entre soi que procurent les réseaux sociaux. Ceux qui croient en avoir assez fait en votant pour François Hollande et pour son programme. Bref, tous ceux qui pensent qu’il sera plus opportun ce dimanche après-midi là, de faire un footing ou d’aller au cinéma plutôt que de faire entendre leur voix.

Hétérosexuels, le Mariage Pour Tous est notre affaire ! Tout d’abord, parce que nous avons ou nous ferons des enfants, que nous ne ne sommes pas devins et que nous ne connaissons pas leur future orientation sexuelle. Nous leurs devons de nous battre pour leurs droits et pour la reconnaissance de leur complète égalité. Et puis surtout parce qu’en descendant dans la rue aux coté des associations gay et lesbiennes, nous nous battons contre toutes les formes de discriminations tacitement institutionnalisées.

Puisque c’est en qualité de « Le Juif » que je m’exprime ici, je souhaite comparer l’enjeu populaire de ce dimanche à un épisode qui reste gravé dans ma mémoire de juif français. 1990, Carpentras. J’étais trop jeune à l’époque pour vraiment comprendre ce qui avait pu conduire des individus à profaner des tombes juives mais je me souviens d’avoir trouvé étonnant, voire délirant que dans toute la France, des centaines de milliers de non-juifs puissent au lendemain de ce crime descendre dans la rue et clamer leur rejet du racisme et de l’antisémitisme. Ces masses de personnes qui marchaient ensemble incarnaient quelque chose d’assez miraculeux : l’idée que le combat d’un petit groupe de personnes pour sa dignité le dépasse et puisse devenir le combat de tous.

Quel que soit le niveau de participation dans la rue lors de ce dimanche 27 janvier, la loi passera parce qu’une majorité de français l’a voulu en élisant un gouvernement socialiste qui en a fait l’un des points majeurs de son programme. Mais pour ceux qui vivent à Paris ou qui peuvent s’y rendre sans trop de difficultés, ne pas manifester leur franche adhésion équivaudrait à de l’abstentionnisme.

Chers hétéros, il serait tellement jubilatoire de montrer à la mère Barjot qu’elle ne parle pas en notre nom ! Abandonnons quelques heures seulement notre peau de triste majorité silencieuse et montrons lui que les pédés et les goudous, loin d’être suffisamment nombreux pour remplir seuls les grandes avenues parisiennes, peuvent compter sur notre soutien pour faire un maximum de vacarme.

N’ayez pas peur, amis hétéros! Personne ne vous sautera à la braguette en ce dimanche ! Vous ne croiserez pas non plus d’éphèbes dénudés au cours de cette marche pour l’égalité (la saison ne le permet malheureusement pas). Il n’y aura personne pour vous jauger et présumer de votre éventuelle homosexualité latente. Bref, venez seuls, avec vos amis, avec vos familles ou avec qui vous voulez. Je vous promets que vous ne rencontrerez point de regards concupiscents sauf peut-être si vous ressemblez à ça. Vous ne trouverez rien d’autre sur les visages qu’une sincère gratitude.

« Tous les hommes naissent libres et égaux en droits ». La formule fait ricaner de nos jours car elle a eu deux siècles pour être passée à la moulinette du réel mais elle demeure l’une des plus belles idées que la France a légué au monde. Nul astérisque à cette formule, nulle mention de bas de page en caractère minuscules précisant « sauf les pédés bien évidemment ». Abolissant les privilèges dans les principes sinon dans les faits, elle invitait chaque quidam à constater qu’il devenait aussi précieux, aussi important que le puissant ou le nanti aux yeux de la Loi. Plus de 220 ans après cette magnifique mais imparfaite proclamation, il est temps de la sceller par la Loi Taubira.

Pour enfin passer à autre chose.

Rendez-vous dimanche à 14h sur la place Denfert Rochereau à Paris.

Publicités
95 commentaires leave one →
  1. Leslie permalink
    25/01/2013 12:27

    On peut être absout si on voudrait mais qu’on peut pas ? 😦

    • 25/01/2013 12:39

      Malheureusement non. Tu seras fouettée sans ménagement par Steevy Boulay.

      • Leslie permalink
        25/01/2013 12:41

        NAAAAAAAAAAAAAN ! Pas Stevy ! NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !

      • Le Pet Financier permalink
        25/01/2013 19:58

        Et donc, nous te retrouvons où à la manif ?

      • Scientifique à Poil permalink
        26/01/2013 11:07

        Moi aussi je serai punie fouettée par Steevy Boulay, rapport que je voudrais viendre, mais que je peux pas trop, coincée dans ma petite bourgade de provinciale ?

  2. Sathariel permalink
    25/01/2013 12:46

    Il y a une saine rébellion quand on voit ces hordes trainantes et friquées envahir le champ médiatique pour renvoyer nous renvoyer leur haine souriante en boucle sur les chaines d’infos. En même temps, le 16 décembre, j’étais dans la rue et j’y serais dimanche avec ma pancarte « hétérosolidaire » donc, je mesure moins l’ampleur médiatique, je suis dedans!
    Mais j’ai quand même l’impression d’un beau tour de force de la Virginie Tellenne (donner un nom d’artiste à la Frigide, c’est lui permettre de porter un masque) et consorts, qui ont réussi à monter en épingle ce qui n’aurait pas du porter à débat et libérer un parole neauséabonde. On en est arrivé à un tel niveau de conneries depuis l’automne et probablement jusqu’à la fin du vote de la loi sur la famille, que oui, j’ai plus très envie de débattre sur les mêmes arguments pourris en boucle. La réponse tient en un mot sur le fronton de la mairie « Egalité »
    Ça me met aussi hors de moi, car leurs arguments sont les mêmes depuis le début du XXème siècle sur certains sujets de société qui allaient amener l’apocalypse sur la société française comme, en vrac: le droit de vote des femmes(1945 pour 1919 aux USA!) , le divorce, la pilule, l’IVG (c’est pas le paradis en France à leur actuelle d’ailleurs…)… Bref, dès qu’il à été question de remettre en cause l’influence du modèle patriarcal blanc et beauf, les mêmes forces contraires se sont mises en mouvement et elles ont encore du répondant. C’est un combat français que de descendre dimanche dans la rue pour notre droit à être tous égaux.Et aussi, si les symboles ont encore du pouvoir, pour montrer à tout(e)s les LGBT du monde qui sont qui ont peur pour leur vie (et je frémis en pensant à l’Ouganda par exemple…) que la société française c’est nous, ce ne sont pas ces tarés souriants en spandex bicolore! Car oui, défendre le bon gout vestimentaire, c’est aussi un combat français!
    Merci d’avoir rouvert la « C’est la gène » pour la (triste) occasion, ça fait plaisir de lire vos derniers papiers, ils donnent du cœur au ventre!

  3. 25/01/2013 13:17

    Sur le site du projet 17 mai, ya plein de petites merveilles du genre la planche de Boulet sur ce sujet :
    http://www.projet17mai.com/2012/07/boulet.html

    • Le Pet Financier permalink
      25/01/2013 20:00

      (je le fais ?)
      Pourrais tu répeter stp ?

      • Leslie permalink
        27/01/2013 12:19

        Sorry, je croyais qu’il était pas passé celui là ( fait chier mon IE)

  4. Leslie permalink
    25/01/2013 13:18

    Petite merveille de Boulet à ce sujet sur le site du projet 17 mai :

    http://www.projet17mai.com/2012/07/boulet.html

  5. Voups permalink
    25/01/2013 13:40

    Un manifeste sur le web pour ceux qui n’habitent pas à Paris ? Avec pour revendication unique : paix qui pour moi est l’un des paramètres du bonheur.

  6. fox permalink
    25/01/2013 13:51

    Je découvre ce site, ce billet, et sincèrement, je suis effarée!
    Par l’indifférence, la haine qui touche la population homosexuelle en France? Non.
    Ce qui me révolte c’est de voir quel point on peut penser avoir le monopole de l’ouverture d’esprit, de la morale, parce que nos préférences sexuelles nous ouvrent la porte d’une « minorité ».
    Juger de la sorte les gens qui décident de ne pas manifester, quelque soit leur raison (peut être n’ont ils simplement pas d’avis sur le sujet, peut être ne prétendent ils pas détenir la vérité absolue), l’attitude n’est au final pas plus tolérante que celle de vos « détracteur ».
    En agissant ainsi, gays, « hétérosolidaires », ne font que nourrir les fantasmes des manifestants du 13 janvier, et je ne parle même pas des amalgames douteux créés entre la population homosexuelle et d’autres minorités « rappeler la sensation ressentie au lendemain du 21 avril 2002″… (j’ai du mal a voir le lien…).
    Ce genre de billet, ce site en lui même, ne sert aucune cause, si ce n’est celle de l’auto-exclusion! bravo!

  7. 25/01/2013 14:09

    Impair et Passe
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/01/impair-et-passe/

    Le masculin a rendu l’âme au féminin. C’est fait…
    Le bonheur est à l’heure des métamorphoses. Vous n’y pouvez rien… Moi, non plus!
    Ce ne sont plus les mêmes qui assurent la marche du monde. Et ça ne rassure personne … surtout pas les phallocrates…
    Le petit homme n’aura pas deux papas comme on se plaît à le répéter mais deux poules qui se moquent de tous les coqs !
    Un double repère… n’y voyez aucun vice… puisqu’il s’agit de vertu.
    D’une nouvelle vertu, d’une nouvelle ouverture : puisque les corps sont indifférenciés… c’est l’âme qui doit faire la différence.
    L’idéalisme est retrouvé : deux âmes qui s’aiment, ce sont deux âmes qui s’élèvent au-dessus de leur enveloppe charnelle … elles surplombent les corps et les décors… et passent du sensible au supra sensible…

  8. Clairette permalink
    25/01/2013 14:32

    Bien dit,
    Vivement que le projet passe, ça ne fera pas changer d’avis les « contres » mais au moins on entendra un peu moins leurs slogans abjectes .. Du moins le temps qu’ils trouvent un autre os à ronger.
    Je ne pourrai pas manifester dimanche (gros projet pro oblige) mais mon esprit sera dans le cortège. Et même si l’impact est faible et non comptabilisé mon soutien sera affiché sur fb.

  9. Banban permalink
    25/01/2013 15:02

    Bien, bien, bien…

    Petit préambule, je ne suis ni stupide – enfin… j’espere pouvoir l’écrire – ni borné…
    Je n’en suis pas moins hétéro, fils d’électeurs de Francois 1er et néanmoins de droite – économiquement parlant, pas pour embêter papa – et athée…

    Alors j’entends, je lis, je vois… et de temps en temps je ne peux m’empécher de réagir.

    Je vois ici de vrais bons arguments.
    Je vais même aller plus loin : je ne suis pas contre l’idée que vous défendez.
    Mais, parce que moi aussi j’ai un mais…

    La France est un pays laïc de culture chrétienne à forte consonance catholique.
    Ca, je défis quiconque d’argumenter sur ce point.

    Or, si on se plonge dans l’origine étymologique (je vous laisse faire vos recherches de votre cote) on se rend compte que nos chers gouvernants, par pur souci électoral je pense (ne nous voilons pas la face s’il-vous-plait) nous abreuvent du MARIAGE pour tous, terme fort peu a propos.

    Soit!
    Mais par pitié, n’oubliez pas vos racines linguistiques et culturelles, préservez toutes les sensibilités de France et de Navarre, faites preuve d’un peu de finesse et validez une loi qui n’emploierait pas ce mot-là a tort et a travers!
    La pilule n’en serait que mieux passée!
    Union Civile (pour TOUS les couples) aupres de la Mairie? Ah ben non…! Ce serait trop simple!

    A moins que je ne me trompe et que soudainement, les plus fervents défenseurs de ce texte ne se soucient plus du titre que des droits qu’il donne…
    Il me semble que si j’etais homo, savoir que j’ai un statut qui me donne exactement les memes droits que les heteros me suffirait largement.

    Etant proche de la progéniture d’un fervent et médiatique défenseur de cette loi, je peux neanmoins vous assurer que pour cette famille, il n’y a de Mariage qu’a l’église (ou équivalent)…

    Un poids, deux mesures?

    La France aime la discorde, les débats, les arguments mais finalement reste un des pays occidentaux les plus immobiles.

    Allez demander l’avis d’un Hollandais (humour, je parle ici des bataves) sur ce qui’il se passe en France aujourd’hui… Il vous ouvrira des yeux tout ronds en vous demandant ou est le problème…

    Bah oui, eux, ils l’ont valide il y a bien longtemps…

    Avec peut-etre plus de diplomatie.

    Oui, j’ai volontairement mis de cote la question de la parentalite.
    Beaucoup trop complexe pour ma petite tete et je ne suis ni psychiatre, ni puéricultrice et encore moins Dieu le Pere.

    • 25/01/2013 16:08

      « Il me semble que si j’étais homo, savoir que j’ai un statut qui me donne exactement les memes droits que les hétéros me suffirait largement. »

      J’aimerais sincèrement te faire comprendre à quel point cette phrase est chargé en mépris, à quel point ce que tu méprends pour de l’empathie témoigne de ta condescendance, à quel point ce ton compatissant est plus violent qu’un crachat homophobe. Je pourrais te suggérer de remplacer dans ta phrase le mot « homo » par « noir, juif, ou arabe », te faire remarquer que parmi « toutes les sensibilités de France et de Navarre » il y en a certaines qu’il ne te semble pas nécessaire d’inclure, ou m’excuser d’avoir imaginé pouvoir un jour employer le mot mariage « à tort et à travers » (c’est à dire en ayant l’audace de l’appliquer à des couples non-hétéros), mais je crains qu’à ce stade cela ne soit peine perdue.

      Ou sinon, tu peux toujours lire ça : https://cestlagene.com/2012/12/03/lettre-ouverte-aux-homophobes-qui-signorent/

      • 26/01/2013 18:50

        Quel melting pot, c’est du Lepenisme à l’envers en fait… L’art d’invectiver, de tout mélanger (votre rapprochement entre les minorités noires, juives et homosexuelles est d’ailleurs un trait commun avec Monsieur Lepen), d’injurier, de ne pas supporter la nuance et l’altérité.
        Le communautarisme dans ce qu’il a de plus abject puisqu’il conduit, par le biais d’un discours autoritaire, à la haine. Nous retrouvons là encore une similitude avec Jean Marie.
        Mon message sera vite effacé, ce n’est pas la première fois. C’est aussi ça l’autoritarisme de « C’est la HAINE! »

    • l'avocate. permalink
      25/01/2013 16:38

      Il faudra m’expliquer en quoi user du mot mariage civil pour désigner l’union civile de deux personnes serait fait à tort et à travers au seul motif qu’elles seraient de même sexe !

      Je trouve, par ailleurs, votre allusion à l’aspect religieux du mariage blessante pour les hétéros à qui le mariage religieux ne serait pas ouvert (mixité, athéisme) et qui comptent bien faire reconnaître la légitimité de leur couple devant Monsieur le maire.

      Je déduis de votre propos que mon mariage, qui ne sera que civil ne mériterait pas le nom de mariage..

      Sympa.

      En outre, vous dites : « Il me semble que si j’etais homo, savoir que j’ai un statut qui me donne exactement les memes droits que les heteros me suffirait largement. »

      Une fois encore, expliquez moi pourquoi on devrait ajouter à notre code civil une union civile, conférant les mêmes droits que le mariage….alors qu’on a déjà le mariage ?

      Pour le pratiquer tous les jours, je ne vois pas l’intérêt d’alourdir cet ouvrage en y ajoutant des dispositions qu’il compte déjà..

    • Scientifique à Poil permalink
      26/01/2013 11:17

      Banban, je te conseille de lire cette analyse fort intéressante (sur l’origine du mariage entre autres): http://stockholm.eklablog.com/pma-adoption-mariage-et-petits-mensonges-en-famille-a65366319

    • Geoffroy permalink
      26/01/2013 13:03

      En 1890, aux Etats-Unis, un jeune « Noir » (en fait, pas si Noir que ça, l’Etat de Louisiane le classait plutôt parmi les « métis »), alors qu’il prend le train, commet l’impudence de s’asseoir dans l’un des compartiments marqués « Réservé aux Blancs ». Lorsque le contrôleur lui demande gentiment, puis plus violemment, de quitter l’endroit pour rejoindre le compartiment spécialement aménagé aux personnes de son état, ce jeune « Noir », qui s’appelle Plessy, refuse et s’obstine.

      Là, dans la tête du contrôleur, se passe probablement quelque chose de très nuancé ou de très humaniste, quelque chose comme « Putain, on a aboli l’esclavage il y a plus de vingt ans! Il lui faut quoi de plus? Que je voyage à côté de lui dans le train?? Ca va pas? Y a un moment donner, donner, y en a marre… J’adore les Noirs, hein, je suis pas Noirophobe. Mais y a des choses dans la société américaine, des choses profondes, comme les compartiments des trains (après tout, ils nous ont bien servi quand on a pulvérisé les Indiens), qu’on ne peut pas ouvrir comme ça aux quatre vents… Si je m’écoutais, je lui dirais que c’est quand même un changement de civilisation… »

      Le brave contrôleur ne pensait pas si bien penser. En 1893, la Cour suprême des Etats-Unis rend cet arrêt célèbre, Plessy c/ Ferguson, qui reste surtout connu pour avoir établi la doctrine du « separate but equal ». Comprendre: « On vous adore, c’est d’ailleurs pour ça qu’on ne vous force plus à planter du coton sans salaire et que c’est puni par la Constitution, mais là-bas c’est vos compartiments, et ici c’est les nôtres ».

      Et ça a dû faire beaucoup de bien aux antiesclavagistes de l’époque de se dire en rentrant: « Chérie, ce soir, les Etats-Unis ont fait un pas en avant. Non seulement on est les champions de la liberté, car on a libéré les Noirs de leurs chaînes, mais en plus on est les champions de la nuance, car on a quand même préservé nos compartiments de leurs vilaines fesses de Noir et on leur a fait les leurs, où ils pourront être heureux entre eux. On pourra y faire un tour si on veut, pour leur montrer qu’on les aime, mais y aura toujours les nôtres, si on en a marre ».

      Alors, pour ceux qui prêchent l’amour de la nuance dans la société française, cette nuance si nécessaire qui commande aux homos de rester à leur place s’ils ne veulent pas être responsables (ils l’auront bien cherché) de l’agacement qu’ils commencent à provoquer, voici la clef de lecture:
      – Noir = homo
      – Compartiment de train pour Blanc = le mariage républicain
      – Compartiment de train pour Noir = Union civile
      – Le contrôleur tout sourire = Frigide Barjot.
      – La Cour suprême = les gens qui nous expliquent qu’il faut pas trop en demander et qui s’étonnent qu’on les taxe d’homophobie quand on leur fait remarquer qu’ils nous refusent, même gentiment, le même droit qu’eux.

  10. fox permalink
    25/01/2013 16:32

    Je tourne peut etre en rond, ou quelquechose doit m’échapper…. Mais c’est comme si chaque mot qui ne serait pas en adequation avec vos idées se transformait en insulte…Peut etre que si cette dictature de la pensée « morale et tolérante » cessait, que si la plupart des francais ne répondait pas a cette victimisation par de la condescendance, des commentaires comme celui de banban ne serait pas interprétés comme violent, ce qu’il n’est pas, non non.

    • 25/01/2013 16:50

      Zero argument et ça crie à la dictature de la pensée.

      • fox permalink
        25/01/2013 17:01

        juste au dessus, je viens de lire un commentaire qui etait plus qu’argumenté, mais rien est a entendre puisque tout binaire tout est « violent » ou « homophobe »… je vais apprendre la mécanique quantique a un enfant de 4 ans, j’aurais plus de résultat.

      • 25/01/2013 17:25

        Ok. Sans lassitude aucune et sans condescendance je récapitule les arguments énoncés plus haut:

        -le terme « mariage » est la propriété du monde catholique puisque la France est un pays catholique.
        Faux : la France est un pays laïque qui ne se réclame d’aucun culte (loi de séparation des églises et de l’état) même si elle fut catholique dans le passé. Le passé n’est pas le présent.

        -il faudrait donc trouver un équivalent (union civile pour tous) pour les couples homos qui ne dénaturerait pas le sens de ce terme.
        Faux : il existe ici ce qu’on appelle le mariage civil : à droits égaux, appellation égale. Sauf si on considère qu’un couple homo est moins un couple que son équivalent hétéro.

        -ses défenseurs se soucient plus du titre « mariage » que des droits qu’ils donne.
        Faux : les défenseurs s’en soucient autant car le titre=les droits

        -« Il me semble que si j’etais homo, savoir que j’ai un statut qui me donne exactement les memes droits que les heteros me suffirait largement »
        Faux : notre ami ne sait pas ce que c’est d’être homo, il extrapole à partir de sa conception hétérocentrée d’une homosexualité qui peut certes exister sans non plus en demander trop et tout en restant « diplomate » avec ceux qui la rejettent (voir commentaire du pédé ci dessus)

        Pas de dictature de la pensée, juste du bon sens non?

      • Banban permalink
        25/01/2013 17:36

        Monsieur Le Juif:

        – qui a dit que le mot mariage etait réserve au monde catholique?
        Les musulmans, les juifs, … se marient me semble-t-il.
        ETHYMOLOGIE : racine du mot…

        – j’ai propose de donner pour tous, homos et heteros, une denomination différente. Mais je me repete.

        – 3eme point de fait nul et non avenu

        -qui, bon sang qui, t’a dit que j’etais hetero? C’est peut etre la tout le point.

        Donc non, pas vraiment de bon sens.
        Juste de la rigueur dans les mots employés.

      • 25/01/2013 18:06

        Qui a dit que le mot mariage etait réserve au monde catholique?

        Toi : « La France est un pays laïc de culture chrétienne à forte consonance catholique.
        Ca, je défis quiconque d’argumenter sur ce point ».

        suivi de:

        « Or, si on se plonge dans l’origine étymologique (je vous laisse faire vos recherches de votre cote) on se rend compte que nos chers gouvernants, par pur souci électoral je pense (ne nous voilons pas la face s’il-vous-plait) nous abreuvent du MARIAGE pour tous, terme fort peu a propos. »

        Pourquoi associes-tu la « catholicité » de la France et l’étymologie du mot mariage si ce n’est pas pour dire que ce mariage est une prérogative prioritairement chrétienne?

        Au sujet de l’étymologie, je te renvoie à la définition la plus générale du mot : étude de l’origine des mots. Les mots ont donc un passé mais je le répète, le passé n’est pas le présent. L’étymologie est un outil de linguistique, pas de droit civil. Le mot mariage est né à une époque aux usages différents d’aujourd’hui; à moins que tu veuilles restaurer cette époque, il faut accepter l’évolution sémantique de ce mot.

        Tu dis « J’ai propose de donner pour tous, homos et heteros, une denomination différente. Mais je me repete »
        Pourquoi une dénomination différente s’ils ont les mêmes droits ? Pourquoi ce deux poids, deux mesures, pour te citer?

        Qui a prétendu que tu es hétéro?

        Toi, mon pote : « Il me semble que si j’etais homo ».

        Je veux bien argumenter mais il faut un minimum d’honnêteté. Sinon c’est de la perte de temps.

      • Banban permalink
        25/01/2013 18:25

        On va dire que sur ton premier point tu as choisi une lecture qui n’est pas la mienne.
        Je ne les associe pas. Ni chrétien, ni musulman et encore moins catholique.
        Je pense juste que si ce petit malin de Napoleon avait pu trouver une autre source d’inspiration que son passe catholique quand il a fait rediger le code civil, il eut ete bien inspire de fait.

        Enfin un point ou nous sommes bien d’accord.
        Les temps changent et il serait en effet temps de s’adapter.
        Mais est-ce que pour autant il faut imposer un sens de la justesse ou un autre?
        La violence des propos de certains parmi les « pro » n’a d’egale que celle de certains des « anti ». Sans parler de l’opinion biaisee, de l’obscurantisme, et autres de part et d’autres.

        Une denomination differente afin de dissocier union civile et union religieuse, quelles que soient les origines, orientations, … me semble etre un point intéressant.
        Je peux me tromper mais ca aurait tout simplement evite la bronca des religieux de tous bords, tant chretiens que musulmans pour ne citer qu’eux.
        Tu vois un eveque dire qu’il ne veut pas qu’on legalise une union dans un pays laïc??? La reponse serait simple…

        La… Je me suis marche sur la queue et j’ai clique trop vite… +1 pour toi.

        Enfin, parce que je ne veux pas debattre mille ans sur un sujet qui me semble acquis et avec lequel je suis globalement d’accord, une seule question a laquelle toi (et toi seul, pas la ribambelle d’excites pret a me devorer tout cru avant de réfléchir) pourra peut etre répondre.

        Je n’ai pas la pretention de savoir ce que pense vraiment, tout au fond, mes voisins…
        Pourquoi ne pas proposer ce foutu referendum sur un sujet qui dechaine tant les passions?
        A priori, le oui passerait sans problème. Ou est le problème?

      • 25/01/2013 18:34

        La question du référendum pose un problème de constitutionnalité : une loi, dans notre système, n’est JAMAIS votée par référendum : elle passe par les députés, puis par le Sénat.
        Ceux qui demandent le référendum pour ce cas précis font de l’idéologie : ils insinuent que le peuple et ses représentants élus ont des positions divergentes; c’est du poujadisme et c’est l’argument des Le Pen.

        Or il n’y a pas, comme le prétend Copé, de divergence entre le peuple et les gouvernants car les Français ont voté en majorité pour Hollande qui a fait du mariage pour tous un des points majeurs de son programme.

      • Banban permalink
        25/01/2013 18:52

        Voila! Tu vois, on peut se comprendre.
        Meme si JE, et JE seul, ne me sens pas totalement represente dans ce gouvernement, je crois que je voterais pour… si on me le demandait.

        La question est, et c’est bien-la tout le vice de ce système, pourquoi manifester pour un projet de loi, quel qu’il soit? (mariage homo, changement de regime des retraites, …)

        Bref, je pense que tu comprendras que mon point n’est ni oui, ni non finalement (Le Pede aussi d’ailleurs, bien l’article sur l’homophobe qui s’ignore) mais que « imposer, paf! dans ta gueule! » n’est pas non plus une solution, et que, loi ou pas loi, in fine, les francais se feront a l’idee. La France aime les gueulards, qui le lui rendent bien.
        A quand un pays de bisounours hein?

        J’aime bien le principe de votre blog de connards que j’ai parcouru très (trop) vite.
        Vous devriez le faire vivre un peu plus longtemps mais en evitant de tomber dans le travers de ceux que vous denoncez… Certains articles sont peut être au dela de la provoc’ ou du coup de gueule, ce que JE, et JE seul, trouve un peu dommage.

        Bonne continuation

      • 26/01/2013 03:57

        « Napoleon avait pu trouver une autre source d’inspiration que son passe catholique quand il a fait rediger le code civil, il eut ete bien inspire de fait. »
        Sauf que le mariage n’est pas une institution religieuse, et Napoléon n’a pas inventé le mariage civil. Il a juste dissocié deux aspects du mariage qui étaient jusqu’alors confondus : le civil et le religieux. On pourrait aussi dire qu Napoléon a inventé le mariage religieux. Mais le mariage existait bien avant le christ, bien avant Jupiter, et depuis son apparition la part du religieux a varié considérablement. Les religieux ne sont pas propriétaires, dépositaires ni inventeurs du mariage.

    • Nataka permalink
      25/01/2013 21:39

      La dernière fois qu’on a fait un référendum, je crois bien que c’était pour la Constitution Européenne, la question étant « Etes vous pour, oui ou non ? » Et si j’ai bien tout compris, plein de gens ont répondu non parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec le gouvernement du moment et qu’ils voulaient en faire voir à Chirac, Raffarin et toute leur clique (à qui ça a sûrement fait une belle jambe d’ailleurs). Franchement, combien d’entre nous avaient une idée réelle de ce qu’il y avait dans la constitution proposée, à quoi elle allait servir, ce que ça allait changer ? Ca ne devait pas faire lourd.

      Cette fois-ci il y en aurait pour voter contre le projet de loi Taubira parce que la politique fiscale mise en place par Hollande et Ayrault ne convient pas à leur PME et qu’ils ne sont pas contents. Ou bien parce qu’ils ont demandé d’avoir l’armée à Marseille et Grenoble, avec des tanks et des rafales, et qu’on ne leur a envoyé que 3 cars de CRS, et qu’ils ne sont pas contents. Ou bien parce qu’ils pensent que les Maliens devraient se dépatouiller seuls avec leurs terroristes et que leur petit fils est bidasse et que le pauvre choupinet devrait être gardé en sécurité à la maison plutôt que d’être envoyé à la guerre (qui est dangereuse et où on peut mourir pour de vrai) et qu’ils ne sont pas contents.

      Bref, on profiterait du fait qu’on nous interroge pour étaler nos préoccupations individuelles et répondre bien à côté encore une fois. Alors la Vox Populi… on en revient.
      Donc un referendum, non merci.

  11. 25/01/2013 16:41

    « Mais par pitié, n’oubliez pas vos racines linguistiques et culturelles, préservez toutes les sensibilités de France et de Navarre, faites preuve d’un peu de finesse et validez une loi qui n’emploierait pas ce mot-là a tort et a travers!
    La pilule n’en serait que mieux passée! »

    Très drôle cette référence à la pilule dans le contexte.
    Si je suis votre raisonnement, au nom de la tradition d’un « pays laïc de culture chrétienne à forte consonance catholique », nous ne devrions pas accepter d’ouvrir aux homos les mêmes droits au mariage que les hétéros ?

    Mais alors pourquoi l’Etat a-t-il légiféré et autorisé le divorce en 1792 alors que l’Eglise catholique refuse encore au XXIème siècle de remarier des personnes divorcées ?

    Mais alors pourquoi l’Etat soutient-il le Planning familial et autres associations militant pour la contraception alors que l’Eglise catholique condamne les méthodes artificielles ou contraceptives ?

    Mais alors pourquoi l’Etat rembourse-t-il l’IVG alors que l’Eglise catholique prévoit l’excommunication, y compris en cas de viol ?

    Peut-être parce qu’il est grand temps de dépasser nos « fortes consonances » au profit de mots qui sonnent bien plus justes : Liberté, égalité, fraternité.

    • 25/01/2013 17:00

      Encore un bel exemple de dictature de la pensée. Mais pourquoi les homos tiennent absolument à se marier puisqu’y zon déjà la pacs?

      • Papaye permalink
        25/01/2013 17:22

        Surtout que seuls 6% des pacsés sont des couples de même sexe. Ils réclament des jouets et après ils jouent pas avec, sales capricieux.

  12. Alexandre permalink
    25/01/2013 17:04

    OH OUI ! OH OUI !
    SI jamais je vous croise Dimanche, je vous regarderai avec concupiscence c’est promis.
    Vous êtes formidables. Merci

  13. Banban permalink
    25/01/2013 17:17

    Je m’incline.

    Comme quoi…
    A vouloir essayer de faire comprendre que les susceptibilités ne sont pas les memes pour tout le monde selon les situations, on prend un mur.

    A se demander qui est le plus sectaire de nous.

    Alors un petit droit de réponse :

    @ Le Pede.

    A priori donc tu ne sais pas lire.
    En gros, j’essayais, sans succes de faire comprendre que l’union « quelquesoitsonnom » non religieuse pourrait s’appeler autre chose que mariage, heteros, homos ou brebis…

    Et pour ce qui est des sensibilites de France et de Navarre, il serait peut etre de bon ton de ne pas exclure d’office les heteros qui ne pensent pas comme vous. A priori, Le Juif pense que la grande majorité des heteros sont pour cette loi… Devin?

    @ l’avocate

    Ici meme problème de lecture… Ou de culture générale. Au choix

    Rien a deduire, étymologiquement, le Mariage, fait appel au masculin et au féminin
    J’avais precedemment dit qu’un peu de recherche personnelle s’imposait, il y a ici des fainéants.
    Bref, cela POURRAIT être une facon de ne froisser personne, reservant effectivement le mot MARIAGE a la pratique religieuse… Apres tout, bon nombre de pays ayant deja valide l’union homosexuelle ne lui ont pas donne cette dénomination…

    Couper la poire en deux… Ca vous parle?

    @ Papaye

    Desole mais votre premiere phrase limite le débat.
    Ce n’est pas ce que je dis.
    J’etablis un fait, une donnee de départ. Que beaucoup semble vouloir oublier…

    La France EST laïque. La France A une culture chrétienne à forte consonance catholique.
    Point barre.
    Et pour rebondir sur vos differentes illustrations historiquement riches : vous faites quoi pour le weekend de Pâques? La Toussaint ne vous derange pas trop? Quant a Pentecote, vous donnez bien votre journee aux petits vieux j’espère?
    Vous avez eu la feve avec la galette, non?

    Un petit mot de la fin… Je n’ai a aucun moment dit qu’il fallait ou qu’il ne fallait pas faire passer cette loi.
    J’ai juste souleve le fait que le meilleur moyen de vivre en harmonie etait de faire des concessions et des efforts, de part et d’autre.

    Je trouve que Le Juif souleve des points intéressants, notamment le fait d’imaginer que nos propres enfants pourraient etre homos…
    Je suis moins convaincus par ses lecteurs qui s’empressent de defendre le veuf et l’orphelin, coute que coute.

    Mais vous avez raison, crachons a la gueule de ceux qui ne partagent pas vos opinions, rouge, bleues, roses… Ca nous fera avancer.

    Au fait, je suis plutot pour cette loi, moi.
    Je comprends juste que cela puisse poser probleme a certains.

    Mais pas vous.

    • Le Pet Financier permalink
      25/01/2013 19:09

      Cher Banban,
      Je ne vais pas répondre à ton commentaire ci-dessus.
      Je crois que tu aurais été mieux compris au départ si tu avais écrit dans ton premier com « Union Civile (pour TOUS les couples F/F, F/H et H/H) aupres de la Mairie? »
      La confusion est renforcée par la phrase soulevée par Le Pédé et faisait penser, à nous lecteur, que tu souhaitais deux dénominations pour le même contrat en fonction de ce qu’est le couple qui s’unit.
      L’ambiguité est levée.

      Juste un problème. Les hétéros athées comme moi souhaitent conserver ce terme de mariage pour leur union. Et je ne souhaite âs laisser le mot « mariage » aux religieux. Je le veux pour moi aussi.

      Si tu veux, je t’accorde « le mariage civil pour tous ».

      Après au mariage religieux d’évoluer.

      • Banban permalink
        25/01/2013 19:14

        Effectivement.

        Je pensais l’avoir clairement annonce : « Union Civile (pour TOUS les couples) aupres de la Mairie? » des mon premier message, ou Union Civile se voulait etre un remplacant possible au terme de mariage.

        J’aurais ete lu trop vite. Ou pas assez clair.

      • Le Pet Financier permalink
        25/01/2013 19:24

        Bien d’accord.
        Mais moi l’hétéro qui ne se mariera jamais dans une église, synagogue, mosquée, temple…., je souhaite conserver pour moi le mot mariage et ta solution m’en dépossède.

      • Banban permalink
        25/01/2013 19:31

        🙂 Nous sommes dans le meme cas.

        C’etait une idée comme une autre, pour envisager de faire évoluer les mentalités…
        Un pas de chaque cote et hop! tout le monde il est content.

        Mais dur, tres dur de faire du hors piste quand beaucoup de membres des deux camps pensent detenir la verite, la justice, la justesse…

        L’important n’est-il pas que tous soient satisfaits? Quitte a faire des concessions (gros mot de la langue française)

        Bonne soirée

      • Le Pet Financier permalink
        25/01/2013 19:48

        Banban,
        Tu crois que c’est une négociation bilatérale.
        Et qu’il est possible que chacune des parties fassent la moitiè du chemin.
        En fait, non ! Il y a bien plus de parties. Et pour les concessions à l’autres ce sera très compliqué.
        EGALITE DE DROIT. Point barre.

      • Le Pet Financier permalink
        25/01/2013 19:51

        Excusé moi pour toute les fotes.

      • Leslie permalink
        27/01/2013 12:34

        Il me semble que, dans l’antiquité et dans plein de cultures, ya pas de mariage religieux. Tout au plus on allait se faire bénir mais ça faisait pas vraiment partie du fait de se marier.

        Dans plein de cultures aussi, on estime que le mariage, c’est faire une méga teuf en se gavant jusqu’à la glotte pour fêter le fait que deux personnes commencent une vie à deux.

        Dans plein de culture aussi, ya, et c’est un peu moins sympa que ce qui précède, de vraies nécgociation économiques. D’ailleurs, au départ, le mariage était plus une transaction qu’une cérémonie.

        Le mariage n’a donc pas cessé d’évoluer :
        Simple transaction suivie d’une grosse teuf –> Transaction + cérémonie religieuse + grosse teuf –> Transaction + cérémonie religieuse + cérémonie civile (mairie)+ grosse teuf –> Cérémonie religieuse + cérémonie civile (mairie)+ grosse teuf –> De nos jours, e plus en plus souvent (ce fut mon cas) cérémonie civile (mairie)+ grosse teuf.

        La seule véritable chose qui n’a pas changé, c’est la grosse teuf et qu’il ya un couple de concerné (Et encore, ya des endroits ou la polygamie est autorisés et d’autres ou c’est la polyandrie quoique ce soit plus rare).

        Pour le reste, on est arrivé d’une transaction dont le but était de renforcer la cohésion sociale du groupe (et faite souvent sans demander leur avis aux premiers concernés), on est passé, très officiellement à « reconnaissance par la société de la volonté de deux personnes qui s’aiment de mettre leur destin en commun ».

        C’est TRES différents. C’est pourtant toujours un « mariage ». Mais au lieu que ce soit la volonté des familles ou de la société qui en est le centre, c’est l’amour seul qui est sa raison d’être.

        Je ne puis m’empêcher de voire dans l’opposition au mariage gay une certaine tendance à vouloir remettre dans le mariage ce qu’on a eu tant de mal à en faire sortir : la pression sociale.

    • 25/01/2013 20:08

      « J’ai juste souleve le fait que le meilleur moyen de vivre en harmonie etait de faire des concessions et des efforts, de part et d’autre. »
      Justement je ne vois pas bien en quoi moi, athée, vivant dans un pays laïque, où l’état et l’église sont séparés, je devrais faire des efforts ou des concessions au nom d’une religion, quelle qu’elle soit.

      « Je comprends juste que cela puisse poser probleme a certains.
      Mais pas vous. »
      Je l’entends et je le comprends, au même titre que j’entends le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, cela ne veut pas dire que je l’accepte.

      Quant aux jours fériés religieux, je suis tout à fait d’accord avec toi, ils n’ont plus grand chose à faire dans notre calendrier.

      • Banban permalink
        25/01/2013 21:48

        Le problème, c’est qu’aucun des detracteurs que je peux lire et qui brandit haut l’étendard de la laïcité ne defile pour l’abrogation de ces fetes rituelles ou ne prend la plume pour les dénoncer…
        Pire, certains s’offusquent quand on parle d’en remplacer une par une journee de solidarité…

        C’est a dire que Pâques, Ascension, Pentecote, Assomption (si, si, il y a des departements ou ca se fete vraiment), Toussaint, Noel, … Ca commence a faire plus d’une semaine de conges payes la…

        Qu’on ne me dise pas que je sous-entend que l’homo est fainéant, avide de conges payes. Ou je mords.
        Tu vas voir qu’ils vont oser reclamer des conges parentaux bientôt!
        (facile la saillie ironique)

      • 25/01/2013 21:48

        Papaye, attention, ta définition du mot « laïcité » me semble un peu dévoyée. Normalement ça veut dire que chacun fait ce qu’il veut en matière de croyances et de pratiques tant qu’il ne contrevient pas aux lois de la République. Pour toi ça a l’air de vouloir dire que seuls les athées sont laïcs et qu’ils sont bien gentils de tolérer tous les abrutis crédules qui ont choisi d’avoir un dieu ou même plusieurs.
        Tout le monde doit faire des efforts pour le bien de tous, voilà tout, les athées ne sont pas exemptés de respecter les autres.

      • 27/01/2013 12:18

        Pardon mais Nowel, à la base, c’est païens.

        *Est païenne*

      • Nataka permalink
        27/01/2013 13:30

        Et la Toussaint aussi, clairement. Et l’Assomption aussi, à bien y réfléchir.

      • Leslie permalink
        28/01/2013 12:17

        Et bien pour l’assomption je sais pas mais la Toussaint est un peu posée sur les date du samhain. Et quand à Nowel, entre le sapin qui remonte à bien plus loin que le tit jesus et la quasi-concordance avec les fêtes du solstice d’hivers, oui, on peut feter Noël comme une fête païenne autour du renouveau et du fait que ça yest, les jours vont recommencer à rallonger.

        Certes on va me dire que le solstice d’hivers c’est le 21. mais en fait, ça durait plusieurs jours, les réjouissances, chez les païens (et et ya en plus des petits décalages).

      • Nataka permalink
        28/01/2013 12:43

        Nan en fait je m’ai gourré, y a bien une fête antique qui tombait en août, mais c’était plus vers le 1er que vers le 15. Mais même s’il y a plein de fêtes calculées par rapport à Paques et qu’à vrai dire je ne sais pas bien pourquoi Paques tombe vers le début du printemps ni si c’est en rapport avec des traditions païennes, c’est évident que le christiannisme a fait plein de récup’.

        Ceci dit, si on a les jours fériés, c’est quand même parce que ce sont des fêtes chrétiennes et qu’il fallait laisser aux gens le loisir d’aller à la messe (ou nettoyer la tombe de l’arrière-grand-père, une fois par an ça va). On est libres de croire et faire ce qu’on veut, Noël n’a de toute façon jamais vraiment perdu sa dimension de « fête des lumières » et si on préfère organiser une vaste orgie le 1er mai plutôt que d’aller défiler avec les affiliés du PCF, on peu aussi. Mais dans le fond, aussi pluri-culturel et non-pratiquant que soit le français moyen (et même s’il ignore bien souvent ce qu’on fête, qu’il s’agisse de fêtes religieuses ou de commémorations militaires), il n’ouvrira pas trop grand sa gueule s’il risque de perdre ses jours de congés.

    • Le futur linguiste permalink
      25/01/2013 21:24

      Salut Banban ! Puisque je vois que tu es presque en totalité rallié à la cause, sauf pour la terminologie et parce que moi aussi, l’étymologie ça me passionne, j’ai suivi tes conseils et suis allé consulter mon cher dictionnaire. Le mien (le Robert, de jacqueline picoche) dit ceci : mot apparu au XII, d’un thème *mari qui signifie « adolescent(e) », a donné l’adjectif maritus en latin populaire qui signifie « pourvu d’un jeune compagnon ou d’une jeune compagne » , puis substantif spécialisé au masculin. Mots dérivés au XIIè : marier, mariage etc…
      Bref, je n’y trouve pas de référence au genre des mariés, et surtout, je remarque que le sens français du mot mariage, depuis le XIIè est passé de « deux jeunes gens (certes probablement de sexes opposés) qui vivent ensemble » à « deux jeunes gens qui vivent ensemble, avec la bénédiction de Dieu notre père » à « deux personnes qui vivent ensemble et sont passées voir le maire et éventuellement le prêtre, le rabbin ou autre ». Donc pourquoi ne pas ajouter (quelque soit le sexe) à la définition actuelle. Au Québec et en Belgique où on parle aussi français c’est en tout cas cette définition qu’on utilise. Bref, tout ça pour dire que l’étymologie, c’est passionnant mais ça ne justifie pas toujours le sens actuel des mots. Autre exemple pour achever de te convaincre (j’espère) : un camarade, étymologiquement, c’est quelqu’un qui dort dans la même chambre que toi. Enfin, réserver le mot mariage pour le religieux, pourquoi pas, mais bon, il aurait fallut protester quand il est devenu civil, non ?

  14. Pitié ! permalink
    25/01/2013 17:31

    Et de 4 articles, tout de même !
    Pendant ce temps là, à Vera Cruz…

  15. 25/01/2013 20:12

    Tellement heureuse d’avoir à nouveau des nouveaux articles de votre part!

    A bientot, Lucie de girlyouwillbeawomansoon.blogspot.com

  16. Le Pet Financier permalink
    25/01/2013 20:27

    Juste elle est où cette manif ?

  17. Le Pet Financier permalink
    25/01/2013 20:30

    En fait, il ne faudrait pas manifester.
    Idée…

  18. Fox permalink
    25/01/2013 22:22

    @le juif :
    « Or il n’y a pas, comme le prétend Copé, de divergence entre le peuple et les gouvernants car les Français ont voté en majorité pour Hollande qui a fait du mariage pour tous un des points majeurs de son programme. »

    C’est un bon résumé du manque de logique des propos tenus ci dessus :

    – les homos devraient avoir les memes droits que les heteros, oui. Mais alors pourquoi revendiquer depuis des années une différence, pourquoi s’octroyé une parade annuelle, des bar privatifs… ?

    – les manifestants du 13 janviers sont des fascistes intolérants, les non-manifestants pour le mariage pour tous des laches, peut etre. Alors pourquoi jouer dans la meme cour en emettant une opinion toute faite et péjorative a leur sujet. En quoi l’idée d’une partie de la population serait plus légitime qu’une autre?

    – manifester pour une loi qui fait évoluer la société devrait etre l’affaire de tous, certainement. Alors pourquoi ne pas appeler à la participation pour les manifestation contre les supressions de postes dans l’education avec autant de ferveur?

    – Le mariage pour tous n’est pas a discuter, il était clairement annoncé dans le programme de Hollande, élu démocratiquement, soit. Alors pourquoi ce choc d’avril 2002, le fn est arrivé au 2em tour democratiquement egalement….

    Je pense qu’il faudrait arréter de se regarder le nombril, le clientelisme ca, ca ne fait pas avancer le debat. Pour etre crédibles, soyons cohérents

    • 26/01/2013 04:14

      « Mais alors pourquoi revendiquer depuis des années une différence, pourquoi s’octroyé une parade annuelle, des bar privatifs… ? »

      Quel mélange ! . Si les homosexuels revendiquaient une différence, celle d’être hors-la loi étant une des plus fortes, n n’aurait jamais du dépénaliser l’homosexualité ? Revendiquer la différence comme tu le dis ne signifie pas exiger une différence de traitement. Ca veut dire exiger l’exercice de sa liberté. Je suis qui je suis et mon identité (sexuelle, raciale, religieuse) ne peut être considérée comme condamnable ou inférieure. La gay pride est une manifestation, certes régulière, mais elle n’est pas payée par le contribuable et ce n’est pas un jour férié national. Et les bars et boites à pédés, comme la gay pride, ne sont ni obligatoires pour les homos ne interdites aux hétéros.
      Où vis tu pour t’imaginer que les homosexuels sont une communauté à part, jamais en lien avec le reste de la société, et refusant d’y être intégré ?
      La cohérence c’est un bel objectif.

      • Fox permalink
        26/01/2013 12:40

        je vis dans un endroit ou les bar gay ne laissent pas entrer une femme, dans un endroit ou les heteros ne paradent pas au nom de leur préférences sexuelles. Je ne dis a aucun moment que je suis opposée au combat qui est mené, je pense simplement que ce type de billet ou tout s’amalgame, que les comportements communautaires, eux ne le servent pas.
        Regardons un instant ce qui se passe ici « les hommes naissent libres et egaux… » ok mais se différencier, etre identifier (par cynisme ou non) par son orientation sexuelle @le pédé, sa religion @le juif, c’est jouer la carte du communautarisme!

      • 26/01/2013 21:30

        La gay pride est un moyen, pas une fin. Qui prétend que la soupe populaire valorise la pauvreté ? Le jour ou l’homosexualité sera tellement admise et normalisée qu’il n’y aura plus de gay pride, ni d’act up, personne ne le regrettera.
        Quant aux bars, c’est la nécessité des lieux de drague, qui n’est pas bien éloigné des videurs des boîtes chic qui refusent les pauvres et les basanés.

      • guillaumepascanet permalink
        26/01/2013 23:22

        Il est peut-être même possible que l’égalité homos-hétéros existe aussi dans la connerie.

  19. Scientifique à Poil permalink
    26/01/2013 11:24

    Merci pour cet article, Le Juif. Il est juste malheureux de constater qu’on soit encore au stade de la manif de rue pour défendre un droit aussi évident que le mariage pour tous. Normalement, cette loi aurait dû être passée depuis belle lurette. Malheureusement, le gouvernement Hollande a eu l’erreur de laisser le temps à l’opposition de s’organiser. Et avec « sa liberté des consciences des maires », Hollande, a laissé transparaître qu’il était lui-même pas 100% convaincu par l’idée, alors il a donné un joli cadal pour les anti-mariage pour tous.

  20. dandan permalink
    26/01/2013 11:29

    suis en province hélas, mais la frigide déclare vouloir organiser des rassemblements devant toutes les préfectures ?? Là on sera là pour ne pas leur laisser toute la place !!

  21. 26/01/2013 11:50

    Marrant, comme les pro et les anti se rejoignent complétement dans le négationnisme des positions neutres.
    Personne sur cette histoire ne veut accepter que le mariage est une façon de consacrer l’inégalité entre les couples, et que la bonne façon de procéder serait de supprimer le mariage pour tout le monde (pour le même type de raison qu’on a supprimé mademoiselle dans les formulaires administratifs).

  22. Chris permalink
    26/01/2013 13:48

    Bonjour,

    Personnellement j’étais contre le mariage gay, l’adoption, la PMA…Mais j’ai été convaincue par l’un de vos billets. Je sais que c’est épuisant d’essayer de convaincre les gens, alors je voulais juste vous dire que moi, vous m’avez convaincue, qu’après vous avoir lu, sans pour autant me penser saute ou mauvaise d’avoir été contre, j’ai juste compris en me renseignant et en pesant ce que vous aviez écrit, qu’aucune raison rationnelle ne tenait mon jugement. ET je suis catholique, alors sachez qu’il y aura des catho derrière vous aussi dimanche à 14h.

    • 26/01/2013 15:34

      On oublie parfois pourquoi on écrit et il arrive (avec un peu de chance) que quelqu’un vous le rappelle. Alors merci.

  23. bipolaire permalink
    26/01/2013 17:01

    Je sais pas trop, c’est quand même à cause que il y a l’homosexualité qu’il neige comme pas possible qu’il caille pas chaud qu’il y a plein de licenciements et que gégé il est parti de la France. et si ça se trouve ils sont des islamistes vendeurs de drogues et violeurs d’enfants sans papiers et de gauche certains.
    Mais t’as raison le juif mes gosses pourraient tomber raide d’un qui a le même genre et ça m’ennuierait de pas pouvoir me saouler grave à leur mariage un jour ( et de pas avoir de petits enfants parce que ils auraient pas le droit non plus ).
    Tu m’as convaincue d’aller me geler avec des éphèbes bien habillés et souriants plutôt que de regarder un film avec mon mari en jogging.
    C’est pour mes gosses. Et parce que je veux pas rester scotchée dans les années 1940.

  24. 26/01/2013 23:21

    Avec vous pleinement et vivement que la loi passe, le « débat » (nié pourtant par les antis) n’a que trop duré et dérape sans cesse.

    Les cris d’orfaie de la droite me confortent dans mon choix de mai, oh combien !

  25. Jonathan permalink
    27/01/2013 20:50

    Je dois avouer que je trouvais ce blog sympa dans le passe. Mais je le trouve maintenant consternant et clairement facho. Facho – cette volonte totalitaire d’interdire aux gens de penser ce qu’ils veulent, de nier la legitimite a avoir une opinion differente de la votre (c’est vrai que de tous temps et partout le mariage homo a ete la norme donc etre contre est vraiment tres bizarre hein ?).

    Je lis ce blog qui est devenu une parodie d’autocongratulation bienpensante gauchisante et pathetique, et je me dis que c’est triste de voir des gens apparemment intelligents sombrer dans la connerie la plus profonde. Vous avez evidemment le droit de soutenir le mariage homosexuel aussi stupide et debile soit-il. Je ne nierai pas votre humanite ou votre droit a exprimer votre opinion. Mais vous – vous voulez interdire l’expression meme d’une opposition. C’est donc bien du fascisme pur et dur. Je ne vous salue pas.

    • 27/01/2013 22:03

      Hahahahahahahahaha.

    • 28/01/2013 11:28

      Nous n’interdisons à personne d’avoir une opinion différente de la notre. Mais personne ne nous interdira de penser que cette opinion-là pue du cul. Car oui, crois le ou pas, il y a des opinions qui puent du cul.

    • Leslie permalink
      28/01/2013 12:13

      Jusqu’à preuve du contraire, cette opinion, vous l’exprimez et vous n’êtes pas encore en tôle pour ça.
      Mais vous ne pouvez pas demander aux gens de ne pas exprimer leur opinion sur ce que vous pensez au nom du respect de votre opinion. Ce serait un non sens.

    • Nataka permalink
      28/01/2013 12:46

      Le fascisme de gauche est un vrai danger de nos jours.

      • Fox permalink
        28/01/2013 23:43

        je crois que l’histoire nous a deja prouvé qu’etre fasciste et de gauche n’était pas antinomique… Cela dit, par soucis du politiquement correct et de la biensceance puisque c’est entre autre ici un maitre mot si l’on ne souhaite pas se faire taxer de con, ou d’homophobe, je n’ai pas été aussi violente que Jonathan, bien que je partage tout a fait son avis.
        Encore une fois, pourquoi etre manifestant ou etre de gauche accorderait a quiconque le monopole de la tolérance, de ce qu’il faut penser….
        Avoir un avis, souhaiter le partager c’est une chose, mais comment revendiquer le droit a la parole quand, pire que de ne pas respecter celle des autres on ne respecte pas le droit de « ne pas manifester »… si si amis subversifs et bien pensant, c’est un droit.
        Alors arretons 5 minutes le clientelisme, la victimisation lorsqu’on y oppose des reactions aussi binaires :
        – je ne me sens pas entendu, je ne veux pas entendre les autres
        – je me sens violenté, je violente a mon tour…
        Pour preuve je me dois aujourd’hui de tous vous féliciter pour cette belle reussite que fut cette manifestation pleine de clichés, de violence et d’amalgames!
        On ne peut pas se plaindre des slogan agressifs des contres de leur generalisation des clichés homos lorsqu’on brandit a son tour des « on veut un mariage gay gardez vos mariage tristes » « mieux vos deux mere, qu’un pere absent »… tout les heteros sont tristes? tout les peres sont absent?

        au final pas de fumé sans feu, et ce blog parmis tant d’autre chose me fait dire que le chemin pour que les homos soit completement acceptés est encore long et que quelque part ces difficultés, c’est a vous qu’ils les devront!

      • Nataka permalink
        29/01/2013 12:10

        C’est vrai, on trouve à gauche de l’intolérance, de la bêtise, de la brièveté de vue et peut-être même du fascisme, je suis assez d’accord pour dire que l’extrème extrémisme de gauche ou de droite, c’est poney blanc et banc poney.
        Est-ce un concours pour décider si c’est à babord ou à tribord qu’on gueule le plus fort ?

        La question n’est pas de pousser à manifester ceux qui n’en ont vraiment et définitivement rien à carrer.
        Elle est de faire réagir ceux qui sont plutôt en faveur au mariage pour tous et pas très réjouis de la montée d’homophobie qui a pris la France comme une mauvais grippe, mais qui pour autant ne voyaient pas l’intérêt de participer aux manifestations. Et de leur dire que si, il y a un intérêt. Ne serait-ce que par bête soutien moral, ne serait-ce que pour montrer, à l’intérieur comme à l’extérieur, une autre image de la France.

        Après on s’en fout, la loi va passer de toute façon, et c’est pas comme pour les tranches fiscales ou ce genre de choses : une fois que c’est entériné, pas de retour en arrière possible. Les gens mariés ne seront pas démariés, le droit sera acquis et basta. Voilà, c’est notre petit autoritarisme fasciste de gauche qui nous fait plaisir : on prend en compte les intérêts du plus grand nombre, malgré le fait qu’une petite partie de ce grand nombre préfèrerait qu’on lui laisse ses illusions d’être mieux que les autres.

        Au passage, l’expression « il n’y a pas de fumée sans feu » est peut-être la plus conne du répertoire. Quand tu veux, dans ma cheminée, je te fais de la fumée sans feu. Et tout dépend de qui allume le feu, et pourquoi. Typiquement, c’est l’expression utilisée par les vieilles cancannières quand un corbeau sévit dans un village et crache son venin sur tout le monde. Alors bonjour la référence.

        Faut être particulièrement obtus pour trouver que « deux mères valent mieux qu’un père absent » est un slogan agressif.

  26. 28/01/2013 12:38

    Je suis allée soutenir mon prochain avec mon copain dimanche, en tant que catholique mais surtout en tant que citoyenne. Il n’y a pas de raison qu’on laisse la place aux intégristes pour nous dicter notre conduite et les droits de la république.
    J’espère que la pma et le droit à l’adoption passeront aussi pour tous les couples! Que je ne me sente pas dans un pays d’arriérés qui croit encore que « un papa une maman » c’est la condition sinequanone pour un enfant d’équilibré (ah ah ah.)

    • Fox permalink
      28/01/2013 23:51

      Une condition sinequanone, non c’est une certitude, un bon début, certainement.
      Un enfant choisirait-il pap’ et papa à papa et maman?
      On pourras toujours rétorquer qu’etre parents n’est pas une questions de sexe, que certains homos sont milles fois plus structurants et aimant que certains couples hétéros… mais si l’enfant pouvait choisir ?
      On me dira qu’il choisirait les homos aux hétéro alcooliques ou violent, c’n’est pas sans rapeler l’expression du choix de la peste au choléra

      • 29/01/2013 01:05

        Nous y venons : l’homosexualité est une maladie : Peste, alcoolisme, ou un comportement déviant : la violence. Si on faisait choisir les enfants, ils choisiraient surement des parents riches plutot que pauvres, ils mangeraient des frites et des bonbons pour toute nourriture, et ils traverseraient le rue sans regarder. Allez donc voir les vidéos des enfants en question et revenez parler.

      • Papaye permalink
        29/01/2013 22:09

        « Mais si l’enfant pouvait choisir » ?
        Mouhaha en effet si l’enfant pouvait choisir, on serait un sacré paquet à pas être parents sur Terre. Et y’aurait beaucoup moins de baptêmes en tout genre aussi.

        Dire qu’un enfant choisirait un père et une mère c’est comme dire qu’il choisirait certainement d’être blanc plutôt que noir. Alors que s’il choisit d’être blanc, c’est précisément à cause des blancs.

      • Leslie permalink
        30/01/2013 16:53

        Et y aurait beaucoup plus d’enfants gâtés aussi…
        (Et yen a déjà pas mal)

      • 01/02/2013 14:56

        On ne choisit pas ses parents, pas plus qu’on « ne ment aux enfants » dans les couples homos, en leur expliquant qu’ils sont, par exemple, nés d’un père et d’une mère mais qu’il est élevé par deux femmes, ou encore qu’il est né d’un père et d’une mère mais que deux hommes l’ont adopté.

        Grandir, dans le meilleur des cas, c’est toujours se rendre compte que ses parents ne sont pas parfaits, qu’ils sont faillibles, humains, mais qu’ils ont fait du mieux qu’ils ont pu.

        Pour avoir vu tant d’enfants non désirés souffrir de ne pas avoir été voulus, j’ai envie de répéter ce beau slogan vu le 27 janvier: « pour nous, un enfant ne sera jamais un accident ». Et je trouve, qu’en tant qu’enfant d’homo, ça doit déjà être beau de se dire qu’on a été désiré si fort, qu’il a fallu pour ses parents braver l’opinion de ceux qui entendent régir la famille, et dire ce qu’elle doit être, braver les procédures d’adoptions ou de procréation médicalement assistée, juste pour le bonheur de donner son amour a un enfant.

        Si les enfants pouvaient choisir, nul doute qu’ils choisiraient une famille qui les aimes, qui les a voulus.

        De plus, qu’il s’agisse de racisme ou de toute autre forme de discrimination, les enfants sont des pages blanches, et les préjugés qu’on leur inculquent viennent TOUJOURS des adultes. Je ne crois pas que pour l’enfant avoir deux mères ou deux pères sera une violence d’aucune sorte, si la société ne pointait pas du doigt ces familles comme « anormales » « déviantes ». Accepter aujourd’hui de reconnaître les mêmes droits et le même statut aux familles homoparentales, aux amours homosexuelles, c’est aussi aider ces enfants là a apprécier l’amour que leur donne leur famille sans qu’il soit entaché des mots durs, haineux de la société.

      • Fox permalink
        04/02/2013 09:44

        Nous ne lisons surement pas la même presse ni ne regardons les mêmes interviews cher alice, mais voir un enfant de 4 ans expliquer qu’avec ses deux mamans il est content mais c’est pas une vraie famille, entendre une de ses deux mamans lui dire qu’il n’a pas de père et qu’il est né parce que maman et maman s’aimait fort… Bref il va s’en dire que cet enfant va sereinement traverser l’enfance et l’adolescence.
        Je ne dis en aucun cas qu’il s’agit la d’une généralité ni même que dans 60% des cas la difficulté de ses enfants et liée a la stigmatisation des adultes, je pense juste que les mœurs n’ayant pas avouons le suffisamment évolué, imposer ce type de modèle familiale a un enfant relève de l’amour certes, mais aussi d’un certains degrés d’égoïsme.
        Entendre certains de ses marmots devenus grand me dire « aujourd’hui j’ai plus de problème, j’assume le choix de mes mères »… ca me questionne, qu’y a t-il a assumer, est ce à l’enfant de travailler sur lui meme?

      • Nataka permalink
        04/02/2013 10:21

        Fox, vous êtes relou.
        La formulation de vos phrases est bizarre : vous ne dites pas que le cas d’un enfant qui trouve que ses deux mamans ne font pas une vraie famille est une généralité, mais vous ne dites pas non plus que 60% des difficultés rencontrées par les enfants viennent de la stigmatisation des adultes… bref, vous dites quoi, en fait ?

        Vous ajoutez que « les moeurs n’ayant pas suffisamment évolué », il est trop tôt pour imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. Mais êtes-vous conscient que « les moeurs » n’est pas une entité indépendante qui vit sa vie et évolue à son rythme ? « Les moeurs » évoluent parce qu’on les fait évoluer, de l’intérieur. On n’est pas là à attendre que « les moeurs », selon leur bon plaisir, nous fassent signe que c’est bon, ils sont prêts, on peut y aller et proposer d’autres formats de cellule familiale.

        Et de même que pour le tri sélectif ou le bon comportement au volant, on voit souvent les enfants éduquer et faire évoluer leurs parents.

      • Fox permalink
        04/02/2013 10:54

        Les moeurs ne sont pas une entité indépendante, soit, et? une loi les fera évoluer en quelques jours? plus aucun enfant n’aura a « assumer » des choix qui ne sont pas les leurs? et a cela s’ajouteras la disparition des questions de filiation? d’éthique?
        L’arriver d’un enfant dans une famille fait en effet sensiblement evoluer les parents mais affirmer que « on voit souvent les enfants éduquer et faire évoluer leurs parents » c’est encore une belle preuve que tout se fait à l’envers.
        On ne leste pas les pompes d’un gamin en croisant les doigts pour qu’au final ca puisse l’aider a apprendre a nager en mer, le pari est un peu trop risquer, surtout pendant la tempete

      • Nataka permalink
        04/02/2013 12:02

        Tous les enfants doivent assumer les choix qui ont été faits pour eux par leurs parents. Tous, et depuis toujours. Aucun être humain n’a commencé à faire ses propres choix à la naissance, que je sache. Certains doivent assumer d’avoir été abandonnés à la naissance, adoptés, placés en foyer, nés en prison. Certains doivent assumer de devoir partager leur chambre et l’attention de leurs parents avec leurs onze frères et soeurs. Certains doivent assumer que l’un de leur parent ait choisi d’avoir un enfant tout en se sachant condamné à moyen terme par la maldie, décédant de ce fait à l’aube de la quarantaine en les laissant orphelins. Certains doivent assumer que leurs parents ait surmonté leur problème d’infertilité en ayant recours à une IA, et ne ressemblent pas à leur père qui pourtant est bien leur père.

        Avec la contraception, l’accès à l’IVG si nécessaire, l’éducation sexuelle (qui a encore des progrès à faire, mais bon) et l’évolution des PMA, je crois que dans la plupart des cas, les enfants d’aujourd’hui sont à peu près sûrs d’être là parce qu’ils ont été voulus. Parce que dans le cas contraire, il y avait plein de solutions pour éviter qu’ils soient là. Et dans certains cas, ils ont été voulus vraiment beaucoup. Ce n’est pas pour autant que leurs parents seront de bons parents. Et ce n’est pas parce qu’on veut un enfant qu’on devrait forcément en avoir un. Après tout, on n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie. Mais savoir presque à coup sûr qu’on a été désiré, ça me parait quand même une évolution dans le bon sens.

        Et je commence à en avoir plus que marre de recevoir des leçons de « valeurs familiales » de la part de gens qui jetteraient leurs propres enfants dehors s’ils étaient homos.
        Quelqu’un peut m’expliquer le problème avec la filiation exactement ? Est-ce que la présomption de paternité, qui est en soi la plus grande hypocrisie mise au service du mariage petit bourgeois, mérite tant qu’on se batte pour la sauver, à une époque où tant d’enfants naissent hors mariage et doivent être reconnus légalement par leur père, à une époque où un simple test de paternité permet à chacun de savoir d’où il vient si ça lui semble important ?

        La loi ne fera pas évoluer les moeurs ou les opinions en quelques jours. La loi qui nous occupe, en l’occurence, prend acte d’une évolution de moeurs qui a déjà eu lieu, qu’une partie de la société juge inacceptable mais que les gouvernants en place, et une bonne partie de ceux qui les ont élus sinon tous, ne jugent ni néfaste ni immorale ni anormale. Et par conséquent, faire entrer dans la légalité des situations familiales qui jusque là se trouvaient dans un vide juridique, c’est simplement offrir à ces familles la protection de l’Etat à laquelle elles ont droit. Parce que, comme disait Jésus, cela est juste et bon. Ca vous parle, Jésus ? C’est celui qui est venu prêcher l’amour et pas la guerre. Celui qui doit bien rigoler maintenant de se faire prier par tous ces haters.

        Quand vous dites que les moeurs n’ont pas suffisament évolué, vous parlez de cette partie de la société qui reste engoncée dans sa conviction qu’il n’y a qu’une seule bonne façon de faire les choses, une seule bonne façon de penser, une seule bonne façon de vivre. De préférence, la leur. Et que donc, ceux qui font, pensent ou vivent différemment sont dans l’erreur. Et que si on commence à donner des droits à ceux qui sont dans l’erreur, où va-t-on ma brave dame ? Certainement vers le chaos, l’anarchie, l’apocalypse, l’effondrement de notre civilisation ! Enfin bref, il y a des gens qui se bâtissent sur des certitudes inébranlables et à qui le moindre doute fait peur. Et forcément, tout changement et toute évolution les faisant douter, ils les refusent.
        Si on attendait après ces immobilistes, si on attendait que tout le monde soit unanime avant de faire le moindre pas en avant, on aurait depuis longtemps pris racine, les pieds dans la boue. Il faut faire preuve de conviction de temps en temps, bon sang !

        Quant aux enfants qui éduquent leurs parents, je n’ai pas dit qu’ils devaient le faire obligatoirement. Dans la mesure du possible, j’espère que la transmission se fait encore dans l’autre sens.
        Mais simplement, je constate que parfois, il arrive que des parents changent de ou soient plus attentifs à certaines choses parce que leurs enfants, spontanément et sans volonté aucune de donner des leçons, les mettent face à leurs petites lâchetés, leur bêtise ordinaire et leurs contradictions. « Papa, à l’école on nous a appris qu’il ne fallait pas traverser au feu rouge. – Oui, c’est vrai. – Et ben alors, pourquoi tu le fais, toi ? »
        Le bon parent, que fait-il dans un cas comme ça ? Il se corrige, pour donner le bon exemple, ou bien il enseigne à son enfant que la loi c’est seulement pour les autres ?

        L’évolution vient de la jeunesse, c’est évident, et pour ce qui est d’éduquer ses parents, je parlais des parents traditionnalistes et bouchés. Je ne sous-entendais pas que les homos, dépourvus de fibre parentale, allaient être éduqués au fur et à mesure par l’enfant que la loi veut bien leur octroyer à présent. C’est tout le contraire. Alors ne venez pas me parler de lester les pompes d’un gamin avant de le jeter dans une mer déchainée.
        La mer ferait bien de se calmer, déjà.

  27. 28/01/2013 12:43

    http://www.rue89.com/2013/01/14/critiquee-sur-la-manif-pour-tous-bfm-tv-vous-donne-rendez-vous-le-27-janvier-238579

    Heureusement que BFM TV a tenu parole. Mais je n’ai pas compris pourquoi vous avez finalement prolongé votre manifestation jusqu’aux Sables d’Olonne.

    Mais rassurez vous, nous n’avons vu que vous et votre porte-parole venu en bateau.

  28. la baltringue permalink
    01/02/2013 13:31

    « Pour enfin passer à autre chose. »

    Bon. Je vais me répéter.

    Si Hollande avait voulu qu’on passe à autre chose, il aurait fait voter cette réforme immédiatement après l’installation de la nouvelle majorité, comme Mitterrand le fit pour l’abolition de la peine de mort. Il attend quoi, au juste ?
    Le détournement d’opinion, c’est le B.A.-BA des stratégies politiciennes, avec tout l’aspect péjoratif que je mets dans « stratégies politiciennes ».

    Saviez-vous :
    – Que plus de Rroms ont été expulsés depuis l’élection d’Hollande qu’en 5 ans de Sarkozysme ? Que d’une manière générale, le rythme des expulsions s’est accéléré, que les procédures sont plus expéditives, et que les expulsions en tant que telles sont plus brutales qu’avant (c’est pas moi qui le dit, c’est les assoc’) ?
    – Que l’injonction du gouvernement lancée aux syndicats de « négocier » avec le Medef est une manière pour Hollande de se laver les mains devant ce qui est une des pires atteintes au Code du Travail depuis sa mise en place ?
    – Que le gouvernement a d’ores et déjà menacé d’envoyer les flics casser de l’ouvrier gréviste dans les usines en cours de liquidation ?
    – Que notre Ministre de l’Intérieur aimerait bien qu’on ait une autre image de sa ville, c’est à dire qu’on y voie un peu plus de Blancs… enfin, de « Whites, de Blancos » ?
    – Que de plus en plus de chercheurs du CNRS et INSERM paient de leur propres poches pour financer leurs recherches ?
    – Que l’écologie est devenu un sujet de plaisanterie dans les Ministères ?
    – Que, que, que, etc, etc. Je pourrais remplir un bottin avec ce genre de trucs.

    On est détourné de tout ça, car il est vrai que la question du mariage pour tous porte en elle de quoi diviser la population dans des proportions qui atteignent jusqu’aux cellules familiales.

    Alors OK, j’ai manifesté le 16 décembre après avoir appelé ici-même à ce qu’il y ait du monde, et j’ai été déçu par ces boulevards clairsemés. OK, j’ai manifesté dimanche 27, et me suis senti soulagé quand j’ai constaté qu’il a fallu former un second cortège à Denfert vu l’affluence. Et OK, s’il y a une autre manif, j’y serai, sans faute. Mais quand-même, ça me fait chier des ronces de devoir manifester pour ce qui devrait déjà être un acquis ! Et quand en fin de parcours je vois Taubira faire son grand discours de prétresse (ce qu’elle est) à Bastille, je m’arrache les cheveux. Qu’elle réserve ses belles paroles au Conseil des Ministres et à ses collègues députés, qui devraient avoir honte de faire trainer ce dossier dans le seul et unique but de susciter cette polémique ravageuse.

    Bordel de merde !

  29. Inalorom permalink
    05/02/2013 19:01

    J’arrive, comme d’habitude, après la bataille..
    Je vais être très claire.. Je n’en ai rien à branler des joutes oratoires. je suis allée manifester pour deux raisons essentielles à mes yeux.
    Je ne supporte pas de vivre dans une démocratie qui refusent des droits à une partie de ses citoyens.
    Je veux que mes enfants, à qui j’ai expliqué ma démarche, n’aient jamais peur, si le cas devait se présenter, de me parler de leur homosexualité.
    Enfants, qui par ailleurs n’ont plus de papa, et qui, malgré la douleur, ne sont pas devenus déviants, psychotiques ou serial killers..
    Il faut que cette loi passe, ne serait-ce que pour m’éviter de me farcir l’intégralité du Petit Robert!!

  30. 10/02/2013 15:18

    On s’en branle ya des choses plus importantes que le mariage pour les homos, leurre socialiste.

  31. 15/02/2013 12:10

    Franchement, je trouve touchant et encourageant de voir des hétéros être de notre côté et nous épauler. Mais sachez qu’aucun homo n’en voudra à un hétéro de ne pas être descendu dans la rue pour le Mariage Pour Tous. Il y a des combats qui doivent mobiliser principalement les intéressés. Si en plus, une aide supplémentaire est là… tant mieux. Sinon, rien de grave.

    Du moment que vous ne vous soyez pas joint à Civitas et Frigide Barjot, MERCI !!!! ❤

  32. 13/03/2013 19:30

    Y’A QUELQU’UN ???

  33. Sir Ivan Gordon Stephen permalink
    09/09/2013 18:22

    Hey VOUS ! L’auteur de ce blog (juste une question sans rire…)

    PÉDÉ ET JUIF ???

    Vous ne seriez pas COMMUNISTE en prime ???

    Alors ça ! Si en plus d’être une tante juive vous êtes coco…

    cela s’appelle toucher le tiercé dans l’ordre !!! (lol)

    Les nostalgiques de Tonton Adolph vont s’en taper le cul par terre…

  34. Sammie permalink
    28/11/2013 23:11

    Bravo. Simplement bravo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :