Skip to content

La suite, et fin.

05/01/2012

Ca me fait tout drôle de devoir clore tout ça. Je vais essayer de ne pas dire trop de conneries.

C’est quand arrive le moment de fermer la porte derrière soi, sur un appartement qu’on a habité longtemps, dans lequel on a vécu des bonheurs intenses, d’abyssales déceptions, des murs qui vous ont vus dans votre meilleur état comme dans le pire, que survient le doute. Pourquoi je m’en vais? Pourquoi rendre les clés? On était bien ici, non? L’herbe a peu de chances d’être plus verte ailleurs, alors pourquoi?

Chacun d’entre nous a ses raisons. Moi, c’est parce que j’ai beau l’aimer de tout mon coeur cet appartement, ces quatre murs entre lesquels on a vécus, nous et vous tous, pendant maintenant presque deux ans et demi, je ne me sens plus aussi bon, et drôle et digne de votre lecture. Le cadre, l’anonymat (désolé pour ceux qui ont scrollé en bas de page pour y voir ma photo, je reste comme je suis), la vie, aussi, m’ont finalement donné l’impression de tourner en rond, ici. Et plutôt que de vous servir de la merde juste pour vous servir quelque chose, autant arrêter. Je ne m’en rendais pas vraiment compte lundi matin, lorsque Julien a posté ses adieux, mais je pense qu’il a eu le courage de faire ce que les autres avaient peur d’annoncer. Merci mon poulet, pour nous avoir mis « le feu au cul ».

Alors merci à toi, donc, Julien, pour ne m’avoir jamais épargné la critique lorsque je la méritais, merci à toi, Jo, pour avoir su pointer du doigt mes faiblesse avec douceur tout en nous poussant encore alors qu’on avait déjà un peu abandonné, merci à toi, La Meuf, pour avoir su m’écouter et me soutenir quand j’en ai eu besoin. Merci à vous trois de m’avoir fait rire, sourire, et pleurer, je me rends compte de la chance que j’ai eu d’avoir pu faire partie de cette aventure. Je n’en ai jamais vraiment douté, mais aujourd’hui, alors que tout se finit, j’en ai la certitude.

Merci à vous, tous, lecteurs, commentateurs, followers, haters. Merci de m’avoir donné maintes fois l’occasion de vous énerver de vous exaspérer, et de vous faire réagir. Merci de votre exigence. Je crois qu’aucun des trois autres ne l’a fait remarquer, mais on a eu la chance, ces deux dernières années et demie, de recevoir dans les commentaires de ce blog des avis beaucoup plus éclairés, drôles et intelligents que la moyenne des blogs français. La première fois que notre audience a explosé (merci Melissa, Hélène et  Giulio), je me suis retrouvé dans une situation cocasse: en soirée, une fille qui ne savait rien de mon activité blogesque me dit, au détour d’une conversation: « oh, tiens, j’ai découvert un nouveau blog, c’est génial! C’est Un pédé, un arabe, un juif, une meuf qui écrivent ensemble, c’est super drôle ». J’ai répondu d’un innocent « Ah, bon? Tiens… Ca s’appelle comment? ». Sur quoi elle a enchaîné « Ca s’appelle C’est La Gêne, et le truc de fou, c’est que les articles sont biens, mais qu’en plus, les commentaires sont trop drôles, vraiment, j’y vais autant pour les articles que pour lire les commentaires… ». Alors voilà. Merci à vous tous d’avoir bien voulu à un moment ou à un autre, laisser quelques mots céans. Je m’excuse encore une fois si on s’est écharpés ensuite (mais honnêtement, vous l’aviez bien cherché).

Bon. Je pense qu’on a fait le tour. On a jeté des draps sur les meubles pour qu’ils ne prennent pas la poussière, j’ai été couper l’eau et le gaz. J’ai une chanson de Jean-Louis Aubert dans la tête, c’est idiot, et vu que j’ai pas envie d’être tout seul à être dans ce cas là, je vais vous la laisser. Un dernier coup de pute avant de partir.

Bon allez, on va pas s’éterniser, personne n’aime les adieux. Je vous embrasse fort. Tous.

Voilà. C’est fini.

Publicités
194 commentaires leave one →
  1. 05/01/2012 09:14

    Putain.

  2. Pierre permalink
    05/01/2012 09:21

    Snif 😦

    Je vous ai découvert un peu trop tard… ça me fera une bonne excuse pour reprendre vos vieux articles, un peu comme quand on se refait l’intégrale d’une série qu’on aime bien et qu’on découvre qu’on a loupé une saison entière !

    Tu parles de l’alnonymat comme d’une plaie ; pourquoi ?

    Bonne continuation et à bientôt… ailleurs ?

    • Le Joueur permalink
      05/01/2012 20:08

      T’as raison, C’est la Gêne, ce sera mieux après.

    • lesourd permalink
      25/11/2012 18:31

      Le succès vient après la mort des artistes ?

  3. 05/01/2012 09:37

    All the Best !

  4. 05/01/2012 09:57

    Vos quatre derniers articles mériteraient un TA GUEULE CLG…. Mais vu tout ce que vous nous avez donné, je vais juste dire Merci.
    Mon seul regret reste de partager la procrastination du Juif et de m’être toujours dit « je les rencontrerais plus tard »….
    Résultat, j’ai jamais pris le temps de venir visiter l’appart et de rencontrer tous ses locataires.

  5. 05/01/2012 10:01

    Vous allez tous me manquer!

  6. 05/01/2012 10:26

    Merci.

  7. 05/01/2012 10:33

    Je ne me remets pas de cet article.

    • 05/01/2012 12:07

      Je vais aller me jeter sous les roues d’un camion.

      • L' alter égal permalink
        05/01/2012 16:57

        Ah non c’est pas fini.

      • 09/01/2012 17:49

        C’est pas un peu convenu, les roues d’un camion ? Va courir sur une piste d’aéroport, ça ça a du panache.

        Z’allez me manquer aussi, La Meuf et l’Arabe.

  8. marylou permalink
    05/01/2012 10:42

    Putain j’ai lu ça alors que j’étais en train d’écouter someone like you de Adèle, vous voulez me faire chialer ou quoi !

    • 05/01/2012 11:31

      Il est pourtant pas très bien ce morceau.

      • Philippe De Thrace permalink
        05/01/2012 13:13

        pas très bien ? C’est simplement le plus odieux rapprochement qu’on ait pu lire ici, bordel !

      • 05/01/2012 13:46

        Philippe ? Que se passe t-il ?

  9. 05/01/2012 10:51

    Arrêter parce qu’on a l’impression de tourner en rond et qu’on sent qu’on ne fera plus rien d’aussi bon qu’avant, c’est sûrement une très bonne raison. Merci pour ça donc, comme pour le reste…

    N’en reste pas moins que ça va laisser un vide immense…

    Et maintenant ?

  10. Guillaume Pascanet permalink
    05/01/2012 10:54

    Adieu l’ami, adieu la vie (enfin presque).

    J’envoie à quelle adresse le faire part pour mon mariage ?

  11. L' alter égal permalink
    05/01/2012 11:12

    C’est bien organisé : il y a de moins en moins de commentaires au fur et à mesure des posts d’adieux.

    • 05/01/2012 11:23

      C’est comme dans tous les enterrements, on est pressé de partir.
      Restent quelques vieux cons pour écouter le dernier éloge funèbre et entretenir la tombe.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/01/2012 11:25

        Manque quand même le repas avec brioche et cidre.

      • 05/01/2012 11:54

        Les parisiens sont toujours trop pressés
        En plus je déteste cette chanson qui est une chanson cliché.
        Cette cérémonie funèbre est pourrie comme la plupart de ces cérémonies.
        A la Nouvelle-Orléans, ils font des processions funéraires qui ont de la gueule, Dans certains pays de l’Est, ils sortent les violons et la vodka sur la tombe encore fraîche pour faire une dernière fête avec le défunt. Chez certains peuples indigènes, ils se droguent pour communiquer avec le défunt et l’accompagner dans l’au-delà.

        Là on chiale à moitié de constater que ce connard d’Arabe est capable de sensibilité pudique et pourtant intime.
        Là on finit sur une chanson encore plus terrible. Que tu finis par détester par sa capacité à encore te toucher malgré son statut de cliché.
        Reste qu’on sait pas mourir avec un minimum d’originalité. Des vieux restes de christianisme qui ont détruit tous les particularismes dans la mise en scène de la mort et du deuil.
        Le résultat, c’est qu’on chouine à moitié et qu’on est triste. Triste fin.
        C’est décidément une belle brochette de connards, cette bande de bras cassés.

      • 05/01/2012 11:59

        En Afrique, j’ai du danser en jouant du tambourin autour d’un cadavre, pour célébrer sa mort.
        ET BEN ÇA LAISSE DES TRACES, UNE EXPÉRIENCE PAREILLE.

      • 05/01/2012 12:11

        Oui et tu t’en souviendras toute ta vie contrairement à la plupart des autres que tu vivras dont tu ne garderas qu’un amas d’images grises avec un son pas toujours synchronisé. Un tas de tristesse, de migraines, de lourdeur et de nausées.
        La mort est irrémédiable, j’aimerais qu’on arrive comme d’autres peuples à allécher cette séparation sans nier la tristesse mais en célébrant surtout la vie

      • 05/01/2012 12:12

        « Alléger », pardon

      • 05/01/2012 12:18

        Pas sûre d’être entièrement d’accord avec toi.
        Rester écouter les éloges funèbres, être triste de la mort d’un proche n’est pas nécessairement glauque.
        Je me souviens de tous les enterrements auxquels j’ai assisté. Et ils ont tous ressemblé à la personne qui était entre quatre planches. Parfois tristes et lourds. Parfois colorés et lumineux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/01/2012 12:27

        D’accord avec la Zouzi, j’en ai même des souvenirs limite joyeux, de conversations de plus en plus joyeuses même en restant concentrées sur le défunt.

      • 05/01/2012 12:30

        On en reparle dans un trentaine d’années et quelques morts supplémentaires mais si c’est encore le cas, j’envierai ta capacité à trouver quelque chose de personnel dans le rite funéraire actuel.
        Sinon, je ne renie pas la tristesse, elle est normale et pas forcément glauque.
        La mort n’est pas glauque, elle est là comme la tristesse.
        C’est le cérémonial du deuil dans nos sociétés que je rejette.

      • 05/01/2012 12:36

        La mort n’est pas glauque, je suis d’accord.
        Elle est aussi ce qu’on en fait. Le deuil à l’occidentale ne te convient pas, je peux le comprendre. Moi, il me porte et m’aide à baliser les choses, y compris lorsqu’il m’a fallu enterrer mon amie d’enfance (décès le plus douloureux à encaisser pour moi).
        Un enterrement chrétien ne veut rien dire sans les gens qui y assistent pour y donner du sens.

      • 06/01/2012 19:31

        le côté « en Afrique ils ont compris » c’est vraiment pénible. C’est pas parce que ça a l’air joyeux que ça l’est, et c’est tout aussi ritualisé et surtout traditionnel et culturel! Chaque rite est lié à l’ensemble des règles de la société dans laquelle il s’exprime, on peut pas prendre un peu de deuil africain (ce qui ne veut rien dire, au passage), un peu de « passage adulte » sud américains, un peu de maternité indienne etc… Enfin, tu peux, toi, toute seule, dans ta vie. Mais dans une société, ça marche pas… ça n’a plus de sens, un rituel sans racine…

    • 05/01/2012 12:57

      Vu mon rapport à la mort compliqué, pour moi un enterrement, quelle que soit sa forme, c’est ultra anxiogène.

  12. 05/01/2012 11:19

    Linculte ou comment découvrir un blog au mauvais moment. La première fois que je vous ai lu c’est au moment de la publication de « kikou ». Je cherchais des infos sur Tarantino et je suis tomber ici par hasard en y trouvant un avis éclairé, drôle et critique. « Tarantino, un artiste un vrai mais qui ne dis pas grand chose ».
    Des critiques littéraires visant tout juste même si la meuf osait se lancer dans des diatribes sur ma chère compatriote AmélieSan. Mais comme toi (à peu de chose prés parce « les combustibles » transpire de vérité, tu n’a pas du le lire) je pense qu’il n’y a que Stupeur et tremblement et la métaphysique des tubes qui en valent vraiment la peine.
    Les deux autres je n’ai pas encore pris le temps de me pâmer devant vos article (faut que j’étudie encore un peu moi)
    Enfin, tout ça pour dire que, même si je ne vous connais pas depuis longtemps, je suis d’humeur maussade ajd car je sais que demain je n’aurais pas droit a un dernier petit article.

    Vous vous en cognez probablement mais j’avais envie (besoin?) de vous le dire et de vous dire merci, aussi.

    Adios

  13. Crêpe flambée permalink
    05/01/2012 11:27

    Je n’ai jusqu’à présent jamais posté de commentaires, me satisfaisant paresseusement de lire les écrits des autres, mais je réalise aujourd’hui que c’est ma dernière chance, à moins de faire comme ces gens qui déterrent des sujets d’actualités d’il y a deux ans pour donner leur avis ou qui commentent une photo sur FB postée quand MySpace existait encore.

    Je profite donc de ce dernier billet pour vous remercier pour les lectures variées et souvent drôles que vous nous avez gracieusement offert au cours de ces deux années (et demi), et merci de m’avoir appris qui était Kadhafi (non je déconne j’en avais entendu parler dans une blague Carambar).

    Il y a eu beaucoup de posts sur lesquels j’avais une opinion différente, mais je dois dire que le plus juste de tous fut pour moi la critique de « La Rafle » qui, a elle seule vaudrait une reconnaissante internationale. Ne serait-ce que pour faire arrêter Rose de faire de l’engrais.

    Voilà bon je ne vais pas vous faire une rétrospective de ce que j’ai aimé dans vos posts, disons que j’ai aimé vos posts et tenons nous en là.

    Bonne continuation à tous les quatre.

    • Bak permalink
      05/01/2012 14:19

      Sublime.

      • 05/01/2012 14:35

        ❤ Baaaaaak ❤

      • 05/01/2012 14:35

        Grave

      • 05/01/2012 15:33

        TOUS LES FAKE devraient venir tirer leur révérence !

      • 05/01/2012 15:54

        Vas-y Diego, t’as du en faire au moins une dizaine.

      • Qui ça ? permalink
        05/01/2012 17:41

        MOI ????

      • butafor permalink
        05/01/2012 18:01

        Les quoi?

      • L' alter égal permalink
        05/01/2012 18:05

        Tu voudrais dire que … ?

      • Bernadette permalink
        05/01/2012 18:09

        Ahem.

      • 05/01/2012 18:17

        Moi je ne me souviens plus des adresses mail et des noms exacts donc je n’y arriverai pas. Juste Pétula Tellier mais elle a déjà dit au revoir sur un autre article jeséplulekel.

      • 05/01/2012 18:19

        Ah si ! De lui je me souviens. De vous il gardera un souvenir ému. Et tous ces moments de rigolade il n’oubliera pas.

      • 06/01/2012 00:03

        BANDE DE FAKES

      • La naïve permalink
        06/01/2012 09:00

        Putain, l’alter est un fake…
        Son nom donnait un léger indice, mais je continuais à le trouver un poil plus drôle que Diegosan ahaha

      • L' alter égal permalink
        06/01/2012 10:35

        En fait je suis un faux fake.

      • La naïve permalink
        06/01/2012 13:59

        Et dans la vie, t’as vraiment les yeux rouges aussi ?

      • L' alter égal permalink
        06/01/2012 17:36

        Ma réponse dépend de ta naïveté dans la vraie vie.

    • 14/01/2012 10:25

      Tout pareil

  14. 05/01/2012 11:30

  15. pinpin permalink
    05/01/2012 11:34

    pute !

    ça colle le bourdon ta song… alors que déjà le texte… bref, merci quand même

  16. 05/01/2012 11:36

    On le redit ici aussi : merci à toi pour ces bonnes rigolades et toutes ces chouettes rencontres.

    • 05/01/2012 12:03

      😥

    • 05/01/2012 12:06

      oui, je fais des smileys tristes

      • 05/01/2012 12:07

        Aujourd’hui, on a le droit de faire des smileys. C’est un jour spécial. 😥

      • 05/01/2012 12:10

        Ne vous laissez pas trop aller quand même. Y’a du monde qui vous regarde.

    • Nora permalink
      05/01/2012 12:22

      Quelle merde. On peut faire des cœurs aussi?

      Sinon je suis très déçue. Je m’attendais à voir débarquer le chœur des vierges épleurées venir une dernière fois hurler un Je t’aime veux-tu m’epouser au bougnoule en menaçant de se trancher la carotide à coups de pince à épiler. Elles sont ou ces connasses?

      • 05/01/2012 12:27

        Et sinon, L’arabe, je t’aiiiiiiiiiiiiimeuh!!!! Épouse moi! Sinon, j’te jure que je me tranche la carotide à coups de pince à épiler!

      • La Maghrébine permalink
        05/01/2012 13:39

        Je t’aime l’arabe, tu me fais des chiards?

  17. Flo permalink
    05/01/2012 11:43

    Au revoir à tous les quatre, je suis bien triste que ce soit la fin. C’était un plaisir de vous lire. Merci pour tout!

  18. 05/01/2012 12:09

    Merci aux 4 auteurs et aux habitués des commentaires, j’ai passé du bon temps à lire tout ce que vous avez écrit avec plaisir. Bon vent à tous pour retrouver le plaisir (le même / un plus fort / un autre) ailleurs.

  19. 05/01/2012 12:16

    😥

  20. 05/01/2012 12:21

    Bisous les amis.

  21. mickael permalink
    05/01/2012 12:21

    Moi je trouve ça dégueulasse!!!!
    Vous pouvez pas avoir le droit de vie ou de mort comme ça! Je propose aux lecteurs de demander un referendum, un sondage, un poll… une manif’, enfin j’en sais rien moi mais ne les faîtes pas partir. :))
    Non plus sérieusement merci Mille fois pour ces bons moments de lecture et bonne chance dans vos nouvelles aventures.

    Mickael un lecteur

  22. 05/01/2012 12:21

    c’est con que le Velu ait déserté l’appart’, je lui aurais demandé qu’il retouche mon avatar version Pasta veuve noire.

  23. le Crabe permalink
    05/01/2012 12:22

    vous êtes vraiment des sacrés connards.

  24. 05/01/2012 12:26

    Je vais éviter de verser une larme étant donné que je suis au bureau, mais le coeur y est.

    Merci pour tout.

  25. 05/01/2012 12:27

    Pas Aubert non ! bon vent quand même et merci pour tous ces bons articles !

  26. 05/01/2012 12:30

    Oh non, merde !

  27. permalink
    05/01/2012 12:54

    Un seul commentaire en 2 ans de lecture assidue : ‘tain vous m’avez bien fait rigoler, parfois j’applaudissais des deux mains dans mon salon, parfois j’étais pas du tout d’accord avec ce que vous écriviez et je ronchonnais dans mon coin, mais c’est ça qui était bon !
    Merci à vous 4. Et aux commentateurs de la fabuleuse époque du « c’était-mieux-avant » aussi ! Bonne route…

  28. davidgeridoo permalink
    05/01/2012 12:55

    Omar m’a tuer.

  29. La Maghrébine permalink
    05/01/2012 13:06

    Je suis triste comme si je venais de me faire larguer 😥 Bonne continuation les connards.

  30. 05/01/2012 13:08

    Juste merci, parce que sinon, j’vais finir par ressembler à un panda…

  31. Céline permalink
    05/01/2012 13:09

    Salut et merci les connards !
    J’étais ce qu’on appelle une lectrice de l’ombre, mais qui n’en pensait pas moins. Vous m’avez fait rire, réfléchir et parfois étouffer d’énervement, surtout la meuf, dont je ne supportais plus les tirades à côté de la plaque, même si je l’ai trouvée fort douée fut un temps…
    Bref, je pense que vous faites bien de continuer ailleurs et je lirai avec plaisir certains d’entre vous en d’autres lieux.
    Merci enfin aux commentateurs, qui, même si ils avaient tendance à pratiquer l’entre-soi et à amocher salement tout nouveau qui tentait d’émettre un avis, ont su être intelligents, drôles, réactifs, toujours intéressants en tout cas !
    Bon vent à tous,
    Céline

  32. Guillaume Pascanet permalink
    05/01/2012 13:18

  33. adel permalink
    05/01/2012 13:26

    merci.

  34. 05/01/2012 13:30

    Je suis con, elle est là la vidéo idéale pour enterrer CLG :

    • 05/01/2012 13:45

      La tristesse du départ prématuré de gens qui nous ont tellement apporté. S’apercevoir qu’on ne les connaissait pas assez, et qu’ils étaient en fait beaucoup plus que ce qu’ils nous laissaient bien voir. Se rendre une nouvelle fois compte du point auquel on les a aimé, et avoir peur de combien ils vont nous manquer. Mais les laisser partir sous les honneurs, sans succomber à l’égoïsme. Douglas Sirk avait tout compris.

      RIP CLG

      😦

    • 05/01/2012 13:51

      MAIS TELLEMENT

      • 05/01/2012 13:59

        Quelque part je suis content de n’y avoir repensé que sur le dernier post.

      • 09/01/2012 16:18

        ou sinon ya aussi la fin des petits mouchoirs, hein

        (j’arrive pas à y mettre un majuscule)

      • 09/01/2012 16:19

        sorry… j’ai jamais pu m’empêcher de sortir des blagues vaseuses, surtout pendant un enterrement…

        séquentiellement vôtre.

  35. 05/01/2012 14:02

    Quand même j’ai appris quelque chose grâce à CLG: on peut rafraîchir la page avec la touche F5.

  36. 05/01/2012 14:56

    Bon… « Ca » c’est fait…

  37. Ryma permalink
    05/01/2012 15:52

    RIP C’est la gêne…

  38. 05/01/2012 17:12

    Vous auriez pu au moins prolonger jusqu’à la fin du monde. Il ne restait que 351 jours….

  39. L' alter égal permalink
    05/01/2012 17:21

    Céans, je veux bien te laisser un dernier mot « séant » : cul.

  40. LisaLisa permalink
    05/01/2012 17:22

    allez, un dernier post…

    Pour connaitre les 4 connards dans la vie réelle, je ne vais pas m’étendre ici sur vos qualités humaines mais sur vos qualités virtuelles… Sachez simplement que vos avatars c’estlagêniens ne vous arrivent pas à la cheville… et pourtant :

    – J’ai aimé l’hystérie virtuelle de La Meuf et ses Ta Gueule me ravissaient à l’extrême, c’est pourtant la seule à m’avoir filé un début d’angine (moi qui n’ai plus d’amygdales) avec son article sur les ex, MERCI MADEMOISELLE ADEPTE DU SOUFFLET.

    – J’ai aimé le snobisme tout terrain de L’Arabe et je lui dois mon premier « recrachage » de café direct sur l’écran pour cause de fou rire à la lecture de son (je crois) tout premier article: Tes enfants m’emmerde. MERCI L’ANONYME TOMBEUR DE CES DAMES.

    – J’ai aimé la luminescence du Pédé dont l’écriture acide et passionnée me donnait le sentiment d’être intelligente, puisque je le lisais. Il a même réussi à me donner une leçon de vie quand il a écrit sur sa famille et son Autre dans son (premier) Coming Out.Chapeau. MERCI JULIEN

    – J’ai aimé l’humour angoissé/pessimiste et la finesse de l’écriture du Juif, qui, faute d’objectivité de ma part, m’a toujours rendue très TRÈS fière d’être du même sang que lui. Et pour avoir partagé nombre de ses souvenirs d’enfance, je garde en tête son article sur la fessée… mémorable. MERCI (mon) JOACHIM

    Farewell, les connards virtuels
    À très vite, aillaurs (et en vrai).

  41. LisaLisa permalink
    05/01/2012 17:27

    (tes enfants m’emmerdeNT)
    à très vite, aillEurs

    Euyé

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/01/2012 18:16

      • docds permalink
        05/01/2012 18:22

        Ressemble à lady gaga ton percnoptère

      • 06/01/2012 00:01

        Et Pascanet qui viens de me faire mourir de rire. Ca c’est de la fin.

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/01/2012 18:24

      Cépafo.

      Les deux ne portent pas de bas d’ailleurs.

  42. docds permalink
    05/01/2012 18:34

    Si vous voulez continuer vos suites, je vous suggère la suite de Fibonacci dont on peut résumer les propriétés ainsi:

    P1 : Pour tout n ≥ 1, un+1 = un + un−1 ou encore un = un+1 − un−1
    P2 : La somme de 10 termes consécutifs de la suite de Fibonacci est égale au produit du septième terme par 11 :
    un + un+1 + un+2 + … … + un+9 = 11 × un+6
    En effet, si l’on pose : un = x et un+1 = y, on obtient ensuite un+2 = x + y, un+3 = x + 2y, un+4 = 2x + 3y, un+5 = 3x + 5y, un+6 = 5x + 8y, un+7 = 8x + 13y, un+8 = 13x + 21y, un+9 = 21x + 34y.
    un + un+1 + un+2 + … … + un+9 = 55x + 88y = 11(5x + 8y) = 11 × un+6.
    P3 : Le terme de rang (n+2) de la suite de Fibonacci est égal à la somme des (n+1) premiers termes de cette suite, à laquelle nous ajoutons 1.
    un+2 = u0 + u1 + u2 + … + un + 1.
    Démonstration par récurrence de un+2 = u0 + u1 + u2 + … + un + 1.
    On pose : Sn = u0 + u1 + u2 + … + un + 1 pour n ≥ 2.
    Soit Pn la proposition Sn = un+2 pour n ≥ 2.
    Initialisation
    Pour n = 2
    S2 = u0 + u1 + u2 + 1 = 0 + 1 + 1 + 1 = 3 et u2+2 = u4 = u2 + u3 = 1 + 2 = 3 donc Pn est vraie pour n = 2.
    Hérédité
    On suppose que pour un entier n, avec n ≥ 2, on a Pn est vraie, soit Sn = un+2 .
    Sn+1 = u0 + u1 + u2 + … + un + un+1 + 1
    Sn+1 = u0 + u1 + u2 + … + un + 1 + un+1
    Sn+1 = Sn + un+1
    Sn+1 = un+2 + un+1
    Sn+1 = un+3
    Sn+1 = u(n+1)+2
    donc Pn+1 est encore vraie.
    D’où, d’après le raisonnement par récurrence, pour tout n ≥ 2, u0 + u1 + u2 +… + un + 1= un+2.
    P4 : La somme des (n+1) premiers termes de rang pair et du terme de rang 1 de la suite de Fibonacci est égale au terme de rang (2n+1) de la suite de Fibonacci :
    u0 + u1 + u2 + u4 + u6 +… + u2n = u2n+1 .
    Démonstration par récurrence de u0 + u1 + u2 + u4 + u6 +… + u2n = u2n+1 .
    On pose : Sn = u0 + u1 + u2 + u4 + u6 +… + u2n pour n ≥ 1.
    Soit Pn la proposition Sn = u2n+1 pour n ≥ 1.
    Initialisation
    Pour n = 1
    S1 = u0 + u1 + u2 = 0 + 1 + 1 = 2 et u2 × 1 + 1 = u3 = u1 + u2 = 2 donc Pn est vraie pour n = 1.
    Hérédité
    On suppose que pour un entier n, avec n ≥ 1, on a Pn est vraie, soit Sn = u2n+1 .
    Sn+1 = u0 + u1 + u2 + u4 + u6 +… + u2n + u2n+2
    Sn+1 = u2n+1 + u2n+2
    Sn+1 = u2n+3
    Sn+1 = u2(n+1)+1
    donc Pn+1 est encore vraie.
    D’où, d’après le raisonnement par récurrence, pour tout n ≥ 1, u0 + u1 + u2 + u4 + u6 +… + u2n = u2n+1 .
    P5 : La somme des carrés de 2 termes consécutifs de rang n et (n+1) de la suite de Fibonacci est égale au terme de rang (2n+1) :
    (un)2 + (un+1)2 = u2n+1.

    Evidemment, je simplifie un peu, mais le manque de place, la pression, tout ça…

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/01/2012 18:38

      Et la suite du Sofitel, tu ne la recommandes pas ?

    • Marian permalink
      05/01/2012 19:42

      Faut vraiment être un médecin pour compliquer quelque chose de (finalement assez) basique.

    • Le Pet Financier permalink
      06/01/2012 10:22

      Long, trop long…

  43. 05/01/2012 19:08

    Merci pour les deux années de rigolade! Je suis bien d’accord avec toi: il faut avoir des standards de qualité et s’efforcer de s’y tenir plutôt que se satisfaire de médiocrité tout juste passable. J’aimais bien te lire, mais si tu n’as plus l’envie d’écrire, je dois bien l’accepter. Un jour peut-être, ça te manquera et tu t’y remettras. Merci et à bientôt!

  44. l'intriguée permalink
    05/01/2012 19:43

    J’ai adoré ce blog, le premier (et pour moi le seul) à proposer des articles bien écrits et des points de vus tranchés tout en restant ouverts. Je vous ai souvent envié d’avoir « ça » entre potes, de pouvoir écrire en toute liberté et d’avoir créé tant de liens dans les commentaires.
    Aujourd’hui je suis bien triste d’en lire la fin. Je n’ai aucun doute qu’on vous retrouvera sur d’autres blogs, ou ailleurs, là votre plume aura envie de s’exprimer et on sera toujours ravis de vous lire !!
    Pourtant, vous avez l’air tellement tristes (cf vos commentaires où vous dites ne pas vous remettre de cet article, ou avoir envie de mourir sous les roues d’un camion), alors peut on quand même savoir pourquoi vous vous infligez ça?? Pourquoi arrêter, poster des vidéos de chansons qui font pleurer, faire vos adieux larmoyants comme si on vous avait forcé? Tout cela vous déchire, arrêter clg vous rend si malheureux alors pourquoi??? (j’ai lu les raisons évoquées dans vos articles, qui sont valables mais dans ce cas ça devrait juste vous faire un peu bizarre mais tant d’épanchements me laissent croire que ce n’est pas la bonne décision)

  45. 05/01/2012 19:48

    C la M… oui !
    Non, mais vous nous faîtes quoi là ?
    On va lire quoi maintenant ?

  46. 05/01/2012 19:55

    J’ai coché « Avertissez moi par email des nouveaux articles », et c’est tout vide dans ma tête.

    Millemercis, pour tout, même pour votre départ symbiosé.

  47. pouloux permalink
    05/01/2012 21:22

    Merci les Connards, grâce à vous et à vos infâmes commentateurs, j’ai toujours une petite insulte pas piquée des hannetons à sortir aux importuns. Et pour ça, je vous en serai éternellement reconnaissante.
    Et puis merci pour le reste aussi.

  48. Matth permalink
    05/01/2012 21:23

    Si on m’avait dit qu’un jour je devrais dire merci à quatre connards j’y aurais pas cru…Merci.

  49. facedevarech permalink
    05/01/2012 21:34

    Je suis allée farfouiller dans les archives et j’ai trouvé ce billet de la Meuf:
    https://cestlagene.com/2009/06/23/tout-va-bien-merci/

    Je vais l’imprimer et l’accrocher au-dessus de mon lit.

    Laissez-le blog ouvert par pitié, même si vous devez partir. Ça fait du bien de vous lire.

    • 09/01/2012 14:01

      ‘(c’est-à-dire depuis que j’ai dépassé l’âge fatidique des 24 ans)’

      J’aimerai bien qu’on m’éclaire, histoire de ne pas me retrouver dans l’obscurité dans quelques mois.

      • facedevarech permalink
        09/01/2012 15:06

        Quand tu approches de la Sainte-Catherine, dans certaines familles, il y’a toujours une tante bien intentionnée pour te demander si tu « fréquentes » et quand tu comptes te marier.
        Ça y est pour ma part, je viens de rentrer dans le club des filles auxquelles on conseille « de se mettre aux filles. »

  50. 05/01/2012 21:42

    Je suis mort de rire en imaginant l’ouverture de votre futur blog classe/magazine, quand 150 connards affamés de CLG vont débarquer pour foutre le boxon à coups de krisproll sauvages.

    • 05/01/2012 23:59

      Putain mais grave.

    • davidgeridoo permalink
      06/01/2012 10:11

      Carrément, la Branlouze. Je suis déjà au taquet.

    • pinpin permalink
      06/01/2012 16:08

      Je suggère d’ouvrir un blog anonyme, dont personne ne connaîtrait le nom ou l’adresse, pour remédier à cela.

      • 08/01/2012 02:01

        Impossible, l’Arabe trouverait vite un moyen de griller l’anonymat tout seul.

  51. 05/01/2012 21:52

    J’aurais préféré un simple « je vous baise tous et surtout, toutes » ! Vous m’avez obligée à commencer 2012 en larmes, je ne vous en remercie pas…
    Laisez le blog ouvert, comme dit facedevarech, j’aimerais vous relire (ainsi que les commentateurs), pleaaaase pleaaaase pleaaaaase meine Damen und Herren!

  52. 05/01/2012 22:42

    C’est n’importenaouak, ce blog, il est 21h40, et lacatalane a posté à 21h52.
    Barrez vous, y en a marre.

    • 05/01/2012 22:54

      Oh, chut, tu te tais maintenant, c’est juste qu’on a oublié de passer le blog à l’heure d’hiver…

  53. Raymond Domenech permalink
    05/01/2012 22:57

    Bien cordialement.
    Et comme c’est la fin, je crois qu’il est temps.
    Estelle …

  54. 05/01/2012 22:13

    Putain, mais ça compte pas, les minutes, dans les heures?
    Vous postez de l’ode-là?

  55. 05/01/2012 22:15

    WAOW!
    Amazing!

    Miracle, miracle!

    Jésus manquait.

  56. 05/01/2012 22:22

    Pas pu m’empêcher.
    Toutes mes confuses pour ma quichitude informatique.
    Même F5 reste immuable.

    Reviendez vite, sous une autre forme, on s’en cague, on vous reconnaitra, de toutes façons.

    • Le Pet Financier permalink
      06/01/2012 18:47

      Miguel MAS ?! C’est le fils de Jean Claude ?

  57. LaBruxelloise permalink
    05/01/2012 22:22

    Et ben… z’allez me manquer les amis !

    • 05/01/2012 23:49

      Tu es blonde à fort poitrine? Si oui, dans mes bras cousine.
      Evidemment, si tu n’es pas ma cousine, tu dois avoir peur.

  58. 05/01/2012 22:41

    3 choses:
    1- Merci. C’est La Gêne, c’est un article de l’Arabe sur la rupture qu’un de mes meilleurs amis me fait lire alors que je suis en train de mourir d’amouuuuur en pijama, soudain, une révélation : Mais tellement!!! (Alfred Wallace, tu es grand)
    2- Merci (bis) parce que depuis, je vis loin et qu’à travers vous, je pouvais retrouver cette partie de Paris, la seule qui me manque. Vous en êtes le concentré.
    3- Bravo. Pour ce que vous avez fait / Pour ce que vous allez faire

    * L’Arabe, je t’aime, viens vivre avec moi à Mexico- maintenant c’est possible, non??

  59. 05/01/2012 23:36

    Je ne vais pas être originale : merci à vous, les quatre connards, pour les fous rires et plus encore pour les coups de pied au cul dans le cerveau. Merci de m’avoir fait réfléchir, douter, chercher.
    Je suis contente de vous voir passer à autre chose. @ très bientôt.

  60. 06/01/2012 00:23

    Cet article manque fortement de cunnilingus, et de « va te faire cuire le cul » pour l’Arabe, je trouve.

  61. 06/01/2012 02:01

    Merci à tous !
    Je vous l’ai dit du mieux que j’ai pu ici: http://www.candidatarien.com/2012/01/06/cetait-la-gene/

  62. 06/01/2012 17:00

    Mais sinon, elle est où ta photo ?

  63. Guillaume Pascanet permalink
    06/01/2012 17:39

    C’est quand le prochain article ?

    Je rêve d’un « ta gueule Nadine Morano ! »

  64. PutputputeSalope permalink
    06/01/2012 19:08

    Z’allez me manquer bande de connards !

  65. 06/01/2012 19:50

    Avec tant de remerciements, j’ai cru, un instant, assister à la cérémonie des Césars…

    Qui sait ? Ces adieux ne seront peut-être pas plus définitifs que ceux de Joooohnnnyyyy Hallyday… Mais sans ses chansons, heureusement.

  66. 07/01/2012 13:09

    Quand on n’a rien à dire on ferme sa gueule…
    « … »

    Voilà j’ai parlé.
    Je vous déteste de partir.

  67. facedevarech permalink
    07/01/2012 14:41

    Vous devriez faire un dernier article à caractère collégial. Un billet par personne pour conclure c’est pas assez.

  68. 07/01/2012 15:53

    Bonne route à vous 4. Lectrice assidue mais discrète, vous allez me manquer.

  69. choupi permalink
    07/01/2012 20:14

    chuis tellement content que vous ayez su le faire.
    On ne reste grand qu’en mourant avant la déchéance.

    merci de toutes les conneries pontifiantes que vous avez débitées, et des quelques éclairs d’humanité qui rendaient le reste crédible.

    sincèrement bravo pour votre courage. Il fallait le faire, vous l’avez fait. je suis sur qu’au début vous étiez marrants et pertinents.

  70. 07/01/2012 22:16

    Au revoir.

    • 08/01/2012 10:23

      /bruit de chaise sur fond de Marseillaise présidentielle.

    • ABC permalink
      10/01/2012 18:44

      A bientôt !

      Peu de temps pour commenter

      Mais du temps volé pour vous lire, donc en attente du nouveau format et de la nouvelle formule

      Grâce à vous et au Velu je suis devenue une super héroïne

      Je vous baise tous les quatre

      • 11/01/2012 15:03

        Ha hum.
        Ya ptêtre un « a » en trop non dans la dernière phrase ?

        Ou pas, ok c’est possible aussi.

        (ceci était un post inutile pour redire aux 4 que ce sont de gros connards de partir).

  71. Pilip permalink
    08/01/2012 00:42

    Merci à vous pour vos articles cools.
    Merci à vous pour vos articles qui m’ont fait rager dans mon coin.
    Merci à toi l’arabe, pour tes posts musicaux qui envoyaient du steack et me collaient des claques.

    Merci, et bonne continuation.

  72. Le Fantome à la Quequette Tordue permalink
    08/01/2012 02:11

    Ce blog m’a fait dire « non » à la drogue. Merci C’est La Gêne !

    • Manureva permalink
      12/01/2012 22:40

      N’allons pas jusque là quand même…. C’est grave ce que tu écris !!!!

      • La naïve permalink
        16/01/2012 10:15

        Ca suffit de marcher sur mes plate-bandes, chacun son job ici !

  73. 08/01/2012 12:19

    Cela doit bien faire un an et demi que je n’ai rien posté sur ce blog… Je ne me souviens même plus sous quel pseudo je postais ni où peut bien être mon avatar ni… passons.
    Cela ne m’a pourtant pas empêcher de vous suivre au cours de ces derniers mois…

    C’est avec le coeur lourd, le noeud à l’estomac et des spasmes que je vous dit: Adieu les gens et merci les connards et les commentateurs avertis (Nora, Diegosan, La Pasta, Vieux Félin… j’en passe) !! J’ai été pliée en 4 moult fois grâce à vous !

    Charlotte

  74. Kaniass permalink
    09/01/2012 00:33

    Der!

  75. 09/01/2012 03:07

    Damn. Merci a vous, c’était beau, c’était grand, c’était frais, souvent intelligent, généralement prétentieux, souvent je me suis retrouvée, souvent vous m’avez emmenée, pas toujours dépassée mais toujours intéressée.
    Bravo à vous 4
    l’arabe: je te veux (il fallait que je te déclare ma flamme avant que tu partes)

  76. Souike permalink
    09/01/2012 11:17

    Qu’entends-je? C’est la gêne s’en va vers d’autres horizons? J’ai faillit pousser la petite larmichette, je les aimais bien ces « quatre casse-couilles »! C’était un peu mes colocs à moi dans mes 12m2.

  77. 09/01/2012 15:17

    Oh bah zut alors.

  78. 09/01/2012 22:30

    Pour ce qui est des photos il me semble qu’il y a eu un article sur vous dans le Glamour de mars ou avril avec une photo de vous 4, non ?
    Bonne continuation et plein de succès avec votre nouveau projet !

  79. Linoleum permalink
    10/01/2012 22:40

    Ah bah enfin c’est terminé, c’est pas trop tôt. Qu’est-ce qu’on se faisait chier fin 2011.
    N’empêche, je devais l’écrire: L’Arabe tu étais vraiment le meilleur sur ce blog. Les autres étaient pas mal aussi. Des fois.

  80. 11/01/2012 04:48

    Au revoir…

  81. 13/01/2012 12:06

    Putain!
    Ben moi non plus je ne suis jamais beaucoup intervenu (à part quelques échanges de grande qualité au sujet de peaux de bites avec Peuleuleu)
    Mais qu’est-ce que je vous ai lu! Je pense qu’un blog comme le vôtre devrait être reconnu d’utilité publique. Parce qu’en plus de m’avoir fait pisser de rire, ouvert l’esprit, je me suis vraiment rendu compte à quel point le talent (le votre et celui de certains commentateurs) pouvait être démultiplié par cette liberté que permet l’anonymat.
    Merci pour tout ça les connards!

  82. Serge-K permalink
    13/01/2012 13:53

    Même si je n’ai jamais commenté je vous suivais avec bonheur régulièrement depuis deux ans. Vos articles m’ont fait rire, sourire, exaspéré… J’ai découvert de nombreux films ici, moi qui suis l’antinomie de la cinéphile, j’ai découvert de nouveaux et intéressants regards sur l’acutualité…
    Et de voir ces quatre derniers articles hé bien, ça me fait mal au coeur tout de même, de savoir que je ne vais plus cliquer sur C’est la gêne dans la liste de mes favoris. Alors j’attend avec impatience le nouveau blog de Julien (ça fait bizarre de vous appeller par vos prénoms maintenant) et merci pour tous ces bons moments !

  83. taz permalink
    13/01/2012 14:35

    Au revoir et merci

  84. 15/01/2012 23:22

    Je me rends compte tout à coup que Le Chevalier Zob n’est pas venu tirer sa révérence. Je suis déçu.

  85. 17/01/2012 14:15

    Une page se tourne…
    Merci pour vos billets doux-amers et vos francs-parlers très chers.
    à bientôt peut-être ailleurs…

  86. 17/01/2012 17:28

    bah zut, chuis comme les pompiers de Nanterre, j’arrive après le feu ici… j’ai lu vos derniers articles juste là maintenant enfin y a 20 secondes et ça donne forcément envie de lire ce qui a précédé, sauf que vous fichez le camp… alors je vais surveiller pour voir où vous atterrissez et vous suivre, ça fait toujours du bien de lire des gens qui savent écrire, qui ont de l’humour et qui ne se prennent ni trop la tête ni trop au sérieux. bonne chance en tout ças pour vos suites respectives…

  87. Kaniass permalink
    20/01/2012 01:00

    Der de der!

  88. davidgeridoo permalink
    20/01/2012 09:20

    Eh non !

  89. docds permalink
    20/01/2012 12:04

    Faut rentrer chez vous, 这一切都结束了, es ist alles vorbei, es todo, ეს მთელი, それはすべておしまい, véget ért, ni yote juu ya

  90. Nonohon permalink
    21/01/2012 15:35

    Rip CLG.
    Bonne continuation et merci pour ces 2 ans et demi 😦

  91. 26/01/2012 22:24

    RIP CLG !

    Bonne route à vous tous ! Et merci pour votre authenticité.

  92. 27/01/2012 10:22

    Ah m*******…
    C’était super, merci. Et à bientôt ailleurs alors…

  93. Laventouse permalink
    29/01/2012 08:50

    « La révolution s’impose. Nous avons aujourd’hui besoin de l’implication de tous les citoyens, d’un combat collectif pour la Liberté. Nous avons aujourd’hui l’opportunité de précipiter cette prise de conscience générale et ce soulèvement du peuple. L’élection présidentielle approche, mais aucun candidat ne nous propose un Etat digne de ce nom. Le système insoutenable dans lequel notre pays et notre …monde s’égarent doit cesser. L’humanité, la nature, la justice, la liberté sont bradées de toutes parts. Mais nous pouvons enrailler ces mécanismes destructeurs et prouver devant l’Histoire et les autres Nations que le peuple est toujours plus fort et maître de son avenir. Votons pour le candidat le plus dangereusement aveugle, qui propose de pousser nos préjugés à leur paroxysme. Votons pour voir en face l’inacceptable, et ne pas pouvoir rester de marbre. Votons pour Marine Le Pen afin que son erreur qui n’est que le visage jusqu’au-boutiste de la politique actuelle, apparaisse enfin. Votons pour la révolution. Elle n’aura pas lieu avec les erreurs plus ou moins inavouées des autres candidats. Elle n’aura pas lieu si le peuple se leurre dans sa candeur démocratique et comprend son vote au sens qu’il devrait avoir. Il doit savoir que son vote ne lui permet pas d’exprimer ce qu’il pense être bon pour son pays. Il ne lui accorde que le droit d’être un pion dans ce système obsolète. Quand l’extrême sera à la tête, nous serons enfin tous unis, ligués, prêts à la viser et à la renverser. Nous aurons un ennemi que nous nous devrons tous de combattre, et nous balayerons ce que tous les ennemis que nous étions incapables de voir jusqu’alors ont bâti depuis des décennies. Le choc de l’élection sera international et toute la planète nous verra réduire l’ignominie en cendres. Tous les peuples nous envierons quand ils nous verrons repenser en profondeur l’Etat, pour qu’il s’accorde avec la Liberté et la Justice, ne formant qu’une harmonie raisonnée, où le citoyen a la place qu’il mérite. Pour ce faire, nous utiliserons toute notre énergie pour faire entendre toutes les voix, mais nous ferons appel aux philosophes pour qu’ils nous aident à établir de vraies lois, à discerner la vraie valeur de chacun. Nous avons laissé trop longtemps les images nous imposer la soumission totale, mais nous sommes capables de voir où est le bien et où le mal. Nous sommes manipulés par les superstitions, mais après avoir rejeté ce qui est inacceptable par évidence, nous ouvrirons les yeux et nous serons à la hauteur de la vérité. Nous penserons avec les Penseurs, et nous construirons, tous ensemble, une société dont les lois respecteront réellement chacun et serviront le peuple, lui assureront de mener sa vie comme il l’entend et de participer à la vie de sa communauté. La révolution s’impose. Déclenchons l’étincelle, votons Le Pen, votons la Révolution. »
    REVENEZ

  94. Le Catho permalink
    30/01/2012 21:07

    Mon cher l’Arabe,

    Un grand merci pour m’avoir fait découvrir ton blog dès les débuts,
    et pour l’avoir arrêté l’année où j’ai plus trop le temps de le lire,
    et où peut-être il devenait moins inspiré.

    Comme toute bonne coloc, il faut savoir arrêter au bon moment !
    Merci de l’avoir fait.

  95. 05/02/2012 22:12

    Fichtre, j’arrive pas à faire mon deuil. Je reviens tous les deux jours, avec le pressentiment que cette fois-ci c’est la bonne, vous avouez un poisson de janvier/une stratégie marketing/un chantage sordide ayant pris fin.

  96. 06/02/2012 16:10

    Tristesse.

  97. Le Petit Lu. permalink
    09/02/2012 21:46

    Alors que je viens à l’ instant de découvrir un blog remplit de culture et de bon sens, où la syntaxe est parfaitement maîtrisé. Je découvre aussi qu’il ne se renouvellera plus. Que c’est la fin. Je demande haut et fort combien de blog sont de ce niveau ? Combien de blogueurs sont capables de rédiger des textes aussi parfaits ?
    Je vous attends avec impatience dans un nouveau blog. Quelqu’ en soit le thème, on vous lira tant que vos texte restent d’un niveau aussi élevés. MERCI.

  98. 11/02/2012 01:28

    Noooooooooooooooooooooooonnnnnnnnnnn !!!
    Snirfl !

  99. 19/02/2012 13:38

    Alors alors? Vous vous arrêtez quand de vous branler/doigter pour revenir sur l’URL publique? Je commence à avoir de sérieux symptômes d’abstinence…

  100. La maudite permalink
    25/02/2012 20:45

    Hé, dites. Pour quand est est prévu l’accouchement du prochain site ?
    Pour ce que ça vaut, vous m’manquez.

  101. 13/03/2012 15:55

    J’arrive après la bataille mais je me rend compte que ce blog me manque aujourd’hui. Je vous ai suivi pendant pas mal de temps et n’avais jamais commenté. C’est un petit peu vous qui m’avez donné envie de faire quelque chose sur le net, moi aussi.
    Bravo à vous pour ce blog devenu culte et j’espère effectivement qu’on n’a pas fini de pouvoir vous lire!

  102. 28/10/2012 21:02

    😥

    (oui de temps en temps je retourne ici, espérant un miracle. je suis vraiment pathétique)

  103. lesourd permalink
    25/11/2012 18:32

    Merci CLG …

  104. Maelian permalink
    04/12/2012 15:35

    Mais comment ça se fait que je ne vous découvre que maintenant? Que de temps perdu, j’aurai pu vous lire, les soirs ou abbattue par la bêtise humaine je perdais presque espoir, les soirs ou enfin les enfants étaient couchés!!!
    Il faut que je rattrappe tout ce temps…
    Bon trêve de plaisanteries, permettez moi Le Pédé, de souligner la qualité de votre plume, j’adore cet article, il est clair, construit et drole. Alors merci et je partage.

Trackbacks

  1. C’était la Gêne | Candidat à Rien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :