Skip to content

Ode à la parisienne, suite et fin.

28/04/2011

Après avoir écrit un post destiné à dépeindre la psychologie complexe des parisiennes, j’ai reçu de nombreuses plaintes émanant de lectrices franciliennes s’indignant de ne pas du tout se reconnaître dans le portrait dont je me suis humblement acquitté. Ces demoiselles déploraient pour la plupart l’amalgame qui les assimilent de facto à des gorgonnes à frange intégralement vêtues en The Kooples et m’enjoignirent d’évoquer ce qui fait leur diversité. Je tiens donc à m’excuser solennellement auprès de vous mesdemoiselles: il n’ y a pas une parisienne (irréductible, monolithique et imbuvable) comme j’ai pu le laisser entendre par le passé, mais une infinité de parisiennes.

Mais cet article n’a pas seulement consterné les parisiennes toutes rives confondues. Beaucoup de lecteurs mâles ont pointé dans l’emploi de certains termes du type « citadelle imprenable » un défaitisme malsain ainsi qu’une absence totale de méthodologie visant à apprivoiser ces amazones modernes. Loin de prétendre à une quelconque exhaustivité, je vous propose donc une série de portraits qui seront autant de visages radieux à mettre sur cet abyssal point d’interrogation que la parisienne demeure dans le coeur de beaucoup d’hommes.

La  hippie-djeun’s

Certainement la plus sympathique de cette liste, la hippie djeun’s a trente ans, porte un turban sur la tête, adore les salopettes et emploie les termes « cool » et « carrément » toutes les 15 à 20 secondes. D’une curiosité insatiable et désireuse d’engranger toujours plus de savoir, elle a fait du théâtre, enchaîné avec une école de mime, puis des cours intensifs de capoeira pour terminer par des études d’histoire de l’art. Aujourd’hui, la hippie djeun’s ne sait toujours pas ce qu’elle veut faire dans la vie et se sent parfaitement à l’aise dans cette indécision congénitale qu’elle oppose au conformisme des « connards sarkozystes » et de leur merdique plan de carrière.

Où l’emmener le soir? N’importe quel rade fera l’affaire, pourvu que les tables soient collantes et que la pinte n’excède pas le prix de 3 euros auquel cas la hippie djeun’s s’autorisera à penser que vous êtes vous même un connard sarkozyste.

La seizièmarde

Belle, riche et successfull (avocate ou journaliste), le fait qu’elle soit toujours célibataire est un miracle qu’on ne s’explique pas. Physiquement, elle ressemble à Carole Bouquet dans Trop belle pour toi. Lorsqu’elle ne travaille pas, la seizièmarde passe le plus clair de son temps chez Carette en compagnie de sa mère à ingurgiter de petites salades composées. La seizièmarde a la particularité de porter quotidiennement 5000 euros de fringues sur elle et s’offusque lorsque vous lui faites remarquer qu’il n’est pas besoin d’être aussi apprêtée pour descendre les ordures. La seizièmarde est avec vous car cela lui donne l’impression de s’encanailler au contact de la populace; ainsi toute escapade alcoolisée sur les bords du canal St Martin procurera à la seizièmarde autant de dépaysement que ne le ferait une expédition ethnographique en Papouasie.  Mais chassez le naturel, il revient au galop: la seizièmarde , dans un accès de lucidité, finira par vous jeter comme un malpropre dès qu’un analyste financier au sourire carnassier pointera le bout de son nez. Vous pourrez toujours vous consoler en lui souhaitant le même destin funeste que celui que connut Emma Bovary.

Où l’emmener le soir? Si vous voulez prolonger un peu cette idylle, vous n’aurez d’autre choix que d’emmener dîner la seizièmarde au Crillon ou au Bristol. Économisez donc durant quelques années avant de vous décider à l’aborder.

L’actrice-serveuse

L’actrice-serveuse est probablement le cas de figure le plus délicat à gérer. N’ayant pas encore eu l’occasion de faire son trou dans le cinéma français, celle-ci doit servir des filets-mignons avec le sourire ou déchirer des tickets de cinéma en attendant d’être un jour sous les spotlights. Entre ses pièces de théâtre miteuses dont vous ne pouvez dire de mal et ses soirées « taf » auxquelles il vous faut l’accompagner sans rechigner, il est facile d’y perdre la santé mentale. Vous pouvez néanmoins trouver quelques avantages dans cette relation comme passer des soirées en compagnie des comédiennes Mylène Jampanoï et Léa Seydoux dont votre actrice-serveuse souhaite ardemment la mort est la meilleure amie et confidente.


Où l’emmener le soir? L’actrice-serveuse est atteinte  d’une mystérieuse maladie qui l’oblige à ne pas sortir du périmètre qui s’étend de Chez Prune jusqu’au Point FMR sous peine de mourir dans d’atroces souffrances. Vous n’avez, par conséquent, pas beaucoup de marge de manoeuvre.

La gauchiste

Elle est l’intellectuelle du groupe; ayant fait des études de sociologie, elle est l’auteur d’une thèse sur d’obscures théories anarcho-féministes et a tendance à considérer tout ce qui lui arrive uniquement par le prisme de l’idéologie: si vous avez laissé des poils dans sa baignoire, c’est que vous êtes un phallocrate néo-colonialiste abruti par les médias de masse. Pour vous faire pardonner, dites lui que vous êtes juif: en infatigable protectrice des damnés de la terre, elle épousera sur le champ l’opprimé que vous êtes devenu il y a 3 minutes. Par contre, dans cet élan de judéité nouvelle, évitez de prononcer le mot « Israël » si vous voulez continuer à la voir toute nue. Petit conseil: pour une parfaite entente sexuelle, veillez à toujours copuler sur fond d’Abécédaire de Gilles Deleuze: la gauchiste vous en saura éternellement gré.

Où l’emmener le soir? La gauchiste se restaure uniquement dans des « cantines associatives ». Bon courage à vous.

La Jewish Princess

Avec ses cheveux de jais, sa peau dorée et son jean Diesel la moulant parfaitement , celle-ci a beaucoup d’atouts. Mais autant vous prévenir tout de suite: si votre usurpation d’identité a pu marcher avec la gauchiste, vous n’arriverez pas à duper la Jewish Princess quant à votre prétendue ascendance abrahamique (elle vous démasquera en moins de 2 en vous assommant de questions du type Quel est ton plat tunisien préféré? À quelles synagogue vas-tu pour Kippour?). Donc si vous n’êtes pas juif pour de bon, autant passer à autre chose car vous n’avez quasiment aucune chance de l’intéresser (quand bien même vous ressembleriez à Jude Law). La princesse juive est très choyée par ses parents et essaie de leur témoigner sa reconnaissance en ayant un parcours professionnel sans fautes (médecine, droit, assurances ou whatever)  et, accessoirement en leur laissant croire qu’elle est toujours vierge. Vivant la plupart du temps chez ses géniteurs jusqu’au mariage, la princesse n’a pas le droit de découcher car elle mettrait en péril l’honneur de toute une famille. Mais n’ayez crainte, cela ne vous empêchera d’entrer dans le Saint des saints, il vous suffira juste de mettre en lecture le DVD de la dernière saison de Gossip Girls et de monter le volume sonore au moment où la princesse appellera son papa pour le prévenir qu’elle dort ce soir chez Kimberley.

Où l’emmener le soir? Sushi West! What else?

Voilà, j’espère que cette modeste contribution aura permis aux parisiennes de sortir de leur niche pour se mêler enfin au reste du genre humain. Non messieurs, ne me remerciez pas.

Envoyez plutôt un chèque.

Publicités
217 commentaires leave one →
  1. 28/04/2011 09:07

    Ils sont forts ces juifs quand même. (Les légendes des photos sont mythiques.)

    • L' alter égal permalink
      28/04/2011 16:54

      Les légendes sont souvent mythiques.

  2. leschiensaboient permalink
    28/04/2011 09:13

    C’est beau comme un article de Télérama sur les codes grégaires des jeunes. L’homme contemporain serait-il à ce point incolore/en-rut qu’il puisse se façonner à souhait ?

    • 28/04/2011 09:21

      Je n’ai pas compris ton commentaire, mais tu peux venir me façonner quand tu veux (c’est le printemps, vois-tu)

  3. davidbrent permalink
    28/04/2011 09:15

    Putain vous êtes en forme les minorités opprimées en ce moment ! Moi qui avais prévu de bosser mon mémoire aujourd’hui, je ne te dis pas merci le Juif, je vais être à l’affut du moindre commentaire qui me détournera de la tâche à accomplir…

  4. 28/04/2011 09:17

    C’est embêtant, je crois que je suis la hippie djeuns. Sauf que je ne suis pas parisienne et que je sais quoi faire de ma vie (c’est ma vie qui ne sait pas quoi faire de moi)…

    Effrayant de se dire qu’on est un poncif…

    • 28/04/2011 09:17

      Et tu remplaces la guitare par le carton à dessin aussi.

      • 28/04/2011 09:20

        Pareil que toi. Avec un concombre à la place du carton à dessin.

      • 28/04/2011 09:25

        fais gaffe parce qu, selon ma fille, les concombre abritent les futurs papillons…

      • 28/04/2011 09:35

        Ah… Je crois… je ne suis pas sûr, hein… mais je crois que ta fille essaie de te dire qu’elle s’y connait beaucoup plus sexuellement que tu n’oses l’imaginer…

      • 28/04/2011 10:06

        Possible. Dans ce cas, c’était probablement une tentative de drague sur sa petite copine…

    • 28/04/2011 09:38

      Le Poil est brillant.

      • 28/04/2011 09:42

        Non, c’est juste que je voulais faire un shampoing ce matin mais j’ai pas eu le temps.

  5. 28/04/2011 09:17

    Peut-on envisager une combinaison des modèles façon Captain Planet ou est-ce que ça risque d’endommager l’espace-temps ?

    • 28/04/2011 09:39

      La combinaison des modèles est hautement recommandée. On aime la nuance ici.

      • 28/04/2011 09:41

        Mais est-ce que ça ne risque pas de déboucher sur des catastrophes délétères, comme créer Anna Mouglalis ?

      • Le Blasé permalink
        28/04/2011 10:58

        Anna Mouglalis c’est quoi plus quoi?

  6. 28/04/2011 09:19

    (oh, et d’ailleurs, c’est normal que la hippie jeune fasse 40 ans dans les cheveux 14 dans son coeur ?)

    • 28/04/2011 09:25

      Vaut mieux ça que le contraire.

      • 28/04/2011 09:33

        J’ai connu des filles de 14 ans qui faisaient leur crise de la quarantaine. C’était drôle ! Bien sûr, à cette époque, j’avais aussi 40 ans, et j’étais encore plus sexué côté Pokémon, ce qui m’empêcha d’en profiter honteusement.

        Rétrospectivement, j’ai l’impression que mes congénères féminines de collège avaient des problèmes de chargée de com’ trentenaire parisienne, avec des phrases récurrentes comme « tu peux pas comprendre, c’est mon ex »

      • 28/04/2011 09:35

        C’est un peu ça, en fait. Je crois que j’ai mis 20 piges à accepter l’idée que j’avais parfaitement le droit d’être parfois immature, même si j’étais une grande fille réglée.

      • 28/04/2011 09:38

        Les filles trop mûres sont nulles, de toute façon. (ce qui est intéressant avec cette phrase, c’est qu’elle marche aussi parfaitement avec les groseilles à maquereau)

  7. 28/04/2011 09:23

    ah sushi west bon sang, c’est vraiment de la merde.

  8. 28/04/2011 09:24

    Jamais vu une bourgeoise du seizième descendre les poubelles, avec ou sans fringues à 5000 euros. Mais il faut dire que là où je vis il n’y a pas de seizième arrondissement ( ni de premier, ni deuxième, ni…)

  9. tijan permalink
    28/04/2011 09:47

    Pour un pauvre célibataire dont personne ne veut, tu me semble bien au fait des habitus de ces spécimens. Je suis particulièrement étonné de ta connaissance de leurs mœurs sexuelles.

    Par ailleurs je remarque que ta jewish princess est sépharade. Je me demande ce que pourrait être une version ashkénaze. La gauchiste peut-être ?

    Une question émerge à la lecture de ton billet : quid de la meuf ? Je ne pense pas qu’elle accepte les mises en case sans rechigner.

    • 28/04/2011 11:16

      Je me pose la même question…

      • 28/04/2011 11:19

        Moi je sais…

      • Le Latin permalink
        28/04/2011 11:23

        On peut dire que La Meuf est un autre type de nana, du genre un peu loufoque et qui aime s’enticher de fils de pute…
        Et de toute façon, La Meuf est hors concours, hors catégorie !

      • 28/04/2011 11:37

        Tu crois vraiment que tu vas t’en tirer comme ça le Juif?

      • 28/04/2011 13:26

        Ben quoi? Je te rappelle que nous sommes un tout petit peu amis dans la vraie vie.

      • 28/04/2011 15:44

        Un tout petit peu en effet. Mais tu ne m’as pas encore dit dans quelle catégorie tu me mets?

      • tijan permalink
        28/04/2011 16:02

        (d’ici j’entends des ongles qui tapotent sur un bureau)

      • kmch permalink
        29/04/2011 10:31

        Ben la meuf ça paraît évident qu’on te met dans la catégorie « gauchiste » …

  10. 28/04/2011 10:10

    A noter que le seul avantage de sortir avec la jewish princess est de pouvoir couper la queue le dimanche rue des rosiers, c’est fort appréciable.

    • 28/04/2011 10:13

      Ah ? On peut se faire circoncire même le jour du seigneur ?

      • mick permalink
        05/05/2011 12:44

        Of course!
        8 jours après la naissance théoriquement donc ça peut tomber un dimanche 😉

    • 28/04/2011 10:17

      Sauf le 9 Aout 1982 ou tu arrives plus vite aux urgences:-)

    • 28/04/2011 10:42

      Je sais pas pourquoi, je sens que Branlouze a un faible pour les jewish princesses.

      C’est vrai qu’elles sont jolies, les filles de mon pays.

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:15

        La jewish princess aussi existe version thon, ça passe beaucoup moins bien.

        Par ailleurs, les nanas qui t’expliquent sérieusement que baiser avec une bite circoncise c’est tellement mieux, elles peuvent avoir tout les diplômes du monde, je ne peux pas m’empêcher de penser que ce sont des connes.
        J’avoue exprimer ici une certaine frustration.

      • 28/04/2011 11:28

        Encore un prépuce qui se lamente.

      • 28/04/2011 11:30

        de la part d’un complexé de portnoy, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité.

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:40

        J’aurais du dire « je fais resurgir une frustration de l’adolescence ».

      • 28/04/2011 11:52

        Trop tard.

    • 28/04/2011 11:01

      ah tu sais, les filles au teint un peu mat et aux longs cheveux noirs, ça me laisse…rêveur.

    • 28/04/2011 11:16

      Il y a TELLEMENT d’autres avantages à sortir avec une Jewish Princess, si tu savais.

    • Lulu permalink
      28/04/2011 12:41

      Recyclage de blagues

  11. La Blonde permalink
    28/04/2011 10:14

    … »plaintes émanant de lectrices franciliennes »: Euh… Depuis quand l’Ile de France c’est Paris??
    Et la parisienne 100% pur jus depuis 3 générations que je suis ne se reconnait absolument pas dans ces 5 archétypes 😉
    Le 1er article, certes plus acide, me semble plus proche de la réalité (preuve qu’on peut être parisienne, hautaine et arrogante, mais avoir le sens de la réalité et de l’humour)

    • 28/04/2011 11:13

      Vu que la Francilie englobe Paris, beaucoup de personnes considèrent la capitale incluse dans la région francilienne. Par ailleurs, il faut bien que les parisiennes soient hautaines avec tous ces touristes qui traînent dans les parages, non ? ( qu’ils viennent de Navarre ou d’ailleurs)

    • L' alter égal permalink
      28/04/2011 11:18

      Tu n’as pas le sens de l’ humour t’ as juste mis un smiley dans ton commentaire. C est différent.

    • 28/04/2011 11:22

      Tu ne te reconnais pas parce que la sixième catégorie (la greluche) a été censurée, par crainte de suicides en masse.

      • Le Latin permalink
        28/04/2011 11:24

        Et la dépressive, tu la comptes celle-là ?

  12. Holly permalink
    28/04/2011 10:20

    Mouais, Parisienne puis Francilienne depuis toujours (mais Bretonne, allez comprendre), je ne me reconnais dans aucun de ces portrait. Mais je reconnais beaucoup de connasses de mon entourage, en revanche. Moi je dis, les plus sympathiques et les moins têtes à claques, c’est les hipster ! 🙂

  13. face de varech permalink
    28/04/2011 10:26

    L’ashkénaze est intellectuelle, névrosée, blanche comme un cul, elle parle plusieurs langues dont le yiddish, elle aime le klezmer et va voir des des expos, des pièces ,des films déprimants sur la déportation.
    Tu la trouveras en fac de philo, dans un domaine artistique, ou dans les mêmes secteurs que la séfarade.
    Elle peut ne pas pratiquer sa religion du tout et se passionner en même temps pour la culture juive, ou sortir avec un goy, ou te dépister en moins de deux si tu n’es pas juif ou pire, si tu es séfarade. (tu ne manges pas de hareng et tu causes pas yiddish????!)

    Pour les séfarades, les ashkénazes c’est l’horreur totale, ils sont chiants, névrosés, pas marrants, et ils ne bronzent pas, ils passent directement en phase homard quand on les met au soleil.

    Pour les ashkénazes, les séfarades c’est l’horreur totale, ce sont de gros braillards incultes qui font trop de bruit et qui mangent plein de trucs à base de miel et d’huile.

    L’ashkénaze sort de sa famille plus facilement.

    Pour la séduire tu as intérêt à lire plein de bouquins en sachant en causer pendant deux heures et à l’accompagner à des expos tout en donnant tes impressions par thèse, antithèse, et synthèse après.

    • La Protestante permalink
      28/04/2011 16:35

      L’ashkénaze déteste la séfarade et répond au « ma soeur » par « pendant que tes grands parents mangeaient du couscous à Casablanca, les miens étaient cachés dans un grenier »… Elle est un poil trop complexe pour être stéréotypée.

      Mais l’essence même de la parisienne n’est elle pas d’être un peu toutes ces femmes à la fois ? La gauchiste dans un café près de la fac, la parisienne snobinarde le samedi chez Prune, la seizièmearde le dimanche midi chez ses parents ?

      Enfin, encore faut il pouvoir incarner à la fois Carole Bouquet, Jane Fonda et Simone de Beauvoir … Fortiches les parisiennes !

  14. Filoute permalink
    28/04/2011 10:52

    Je ne peux que me retrouver que dans la gauchiste, pourtant je vois mes voisines descendre les poubelles avec 500 euros sur le cul dans le 6ème arrondissement, je donne cours à des prototypes de parisiennes de ton premier article et je ne leur saute pas à la gorge, ni ne mange dans une cantine associative (je ne dis pas que je n’y ai jamais été).

    Serais-je en pleine mutation vers la parisienne de ton premier article? Fuck damned! Dès que je serai attirée par du kooples, dorénavant, je me relirai « L’hypothèse communiste » de Badiou!

    • Nora permalink
      28/04/2011 13:40

      En plus de « l’hypothèse communiste », il faudrait que tu émigres ailleurs que dans ton 6e arrondissement pour être complétement raccord avec ta catégorie.
      Autrement, c’est une imposture.

      • Filoute permalink
        28/04/2011 14:28

        On est bien d’accord.

        Dès que j’aurais plus de 200 euros à mettre dans un loyer, je me casserai de cet arrondissement qui me rappelle tous les jours que je ne correspond en rien à la coolitude des poufiasses du 6ème.

        D’ici là, je m’abstiens de cracher dans la soupe et m’exile pour boire des verres.

      • tijan permalink
        28/04/2011 14:40

        Les pouffiasses viennent acheter des fringues chez nous, la plupart n’habitent pas, absurdement trop cher.

      • Filoute permalink
        28/04/2011 14:56

        Tijan, j’te jure, j’essaye, mais je ne trouve pas de sens à ta phrase..?..

      • Nora permalink
        28/04/2011 15:13

        Les pouffiasses achètent des fringues.
        Les pouffiasses achètent des fringues à Paris.
        Les pouffiasses achètent des fringues à Paris dans le 6e.
        Les pouffiasses achètent des fringues à Paris dans le 6e mais n’y habitent pas parce que c’est trop cher.
        On suppose donc que Tijan est parisien (voire du 6e) et que les pouffiasses qui viennent acheter leurs fringues dans le 6e n’habitent pas Paris.

      • tijan permalink
        28/04/2011 17:00

        Merci Nora pour ce décodage efficace (je suis estomaqué par ta retenue), une précision cependant, remplacez la dernière proposition par :
        n’habitent pas le sixième

      • 28/04/2011 20:52

        Et donc Tijan achète des fringue dans le sixième…

      • tijan permalink
        28/04/2011 22:06

        T’as tout compris ! Je suis une seizièmarde (on dit aussi pouffiasse), qui prend sa Fiat 500 pour acheter des ballerines Prada à 400€ (la paire ! c’est donné !) qu’elle portera au moins 3 jours.

  15. Le Blasé permalink
    28/04/2011 11:08

    Moui alors comme je connais pas trop les filles hein, j’vais dire ok…

    Cela dit, je peux dire que je n’aime pas la hippie avec sa soi-disante ouverture d’esprit mais avec les idées bien bien étriquées qui vous catégorise selon votre boulot ou vos études.

    Crève putain de hippie!

  16. L' alter égal permalink
    28/04/2011 11:13

    En fait tu les emmenes toutes dans un rayon d un kilomètre autour de république. C est pratique…

  17. Le Latin permalink
    28/04/2011 11:17

    « La chair est triste, hélas ! »
    Reste la joie de voir ces parisiennes-là se mouvoir dans la Grande Ville, telles des « rêves de pierres », en évitant méthodiquement la légéreté de vivre et la spontanéïté…
    Et moi qui raconte des conneries ; c’est le temps maussade.

  18. 28/04/2011 11:18

    Je vote pour l’actrice-serveuse, et surtout pour sa pote Mylène Jampatruc.

  19. Le Latin permalink
    28/04/2011 11:29

    En tout cas j’aime le titre d’un post qui est « Ode à la Parisienne » pour ensuite bien l’assassiner ; du travail de pro. En plus « parisienne » n’est même pas en majuscule, c’est dire la considération pour cette catégorie de personne ; c’est pas moi qui le dit, c’est Freud…

  20. Arabian girl permalink
    28/04/2011 11:32

    C’est à croire qu’il n y a pas d’arabes dans Paris? Parce que je ne la vois nulle part dans ces portraits trés cher Juif.

    • 28/04/2011 11:33

      jewish princess /arabian princess, tout ce qui change c’est les prénoms des grands frères hein.

      • Arabian girl permalink
        28/04/2011 11:37

        L’heaule.

    • Le Latin permalink
      28/04/2011 11:37

      Et les latina girls ?

      • Filoute permalink
        28/04/2011 14:35

        Pareil, si t’en veux une, commence par te faire pote avec ses frères, sa mère, amadoue son père, après tu pourras penser la mettre dans ton pieu.

    • docds permalink
      28/04/2011 11:37

      C’est à croire qu’il n’y a pas d’asiatiques (De noirs, de roumains, d’italiens, de polonais de moldovalaques…) dans Paris? Parce que je ne la vois nulle part dans ces portraits très cher juif.

      • Arabian girl permalink
        28/04/2011 11:39

        Re l’heaule.

        Je suis fan de toi docs.

      • docds permalink
        28/04/2011 11:40

        Moi aussi

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:43

        Ce n’est pas ce qui me gène le plus je dois dire. Plutôt le manque de diversité sociologique.

      • docds permalink
        28/04/2011 11:46

        Ça, c’est Paris!

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:49

        A paris il y a des invisibles. On peut les rencontrer pourtant, quand leurs enfants deviennent copain des tiens par exemple.

      • docds permalink
        28/04/2011 11:53

        Tu veux parler du petit peuple? J’interdis à mes enfants de se mêler à la populace.

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:55

        (Mode gauchiste sans humour ON)

        Tu as bien raison, ça risquerait trop de leur ouvrir l’esprit !

      • docds permalink
        28/04/2011 11:58

        Tu es bien ouvert, toi, pour un tyran de Samos..

      • L' alter égal permalink
        28/04/2011 12:03

        C est marrant la sahelish princess excisée fait moins rêver.

      • tijan permalink
        28/04/2011 12:06

        Mes talents sont multiples

    • 28/04/2011 11:45

      Arabian Girl, j’ai essayé de ne pas trop m’éloigner de mon expérience personnelle et celle-ci compte peu d’épisodes arabisants. Mea culpa, j’ai encore beaucoup de progrès à faire niveau affirmative action.
      Par ailleurs, j’ai hésité à consacrer un chapitre à la libanaise-pimpée-à-mort, mais sa description est finalement assez proche de la seizièmarde et de la jewish princess.

      • 28/04/2011 11:46

        Libanaise-pimpée-à-mort, je meurs.

      • 28/04/2011 11:46

        faut dire qu’elle est mince la frontière entre mediterraneean princess (arab/jewish, whatver) et la pouffe.

      • Arabian girl permalink
        28/04/2011 11:48

        Si ce n’est que le manque d’experience, tu sais ce qui te reste à faire. Je veux bien faire le cobaye pour une si grande cause.

      • tijan permalink
        28/04/2011 11:53

        Encore une (infirmière) !!!
        Ça marche trop bien le coup du pauvre célibataire en quête d’absolut !

      • 28/04/2011 11:55

        Bon ben enlève ce keffieh alors, histoire de voir à quoi tu ressembles.

      • Le Blasé permalink
        28/04/2011 11:56

        Maquillée comme un passeport libanais qu’on dit.
        Ça doit être lié…

      • Arabian girl permalink
        28/04/2011 11:59

        Le Juif, tu risques d’être très (agréablement) surpris.

      • L' alter égal permalink
        28/04/2011 11:59

        En quête d absolut?
        Eh merde encore un connecting people.

      • tijan permalink
        28/04/2011 12:03

        (mode mauvaise foi(e) ON)

        je parlais Vodka évidemment

      • 28/04/2011 12:05

        Arabian Girl, une belle orientale, ça n’a pour moi rien de surprenant.

      • Nora permalink
        28/04/2011 13:36

        Le Juif est en chien, il veut pécho.
        Ou il est possédé par l’Arabe.

      • Le Latin permalink
        28/04/2011 13:40

        Bon, moi je vais ouvrir un blog ; je vois que ça marche d’enfer pour pécho…

      • L' alter égal permalink
        28/04/2011 23:36

        Pimp my bride

  21. Arabian girl permalink
    28/04/2011 11:44

    Indeed.

  22. Nora permalink
    28/04/2011 11:57

    Un article dans lequel je ne suis pas est un article de merde.

    • 28/04/2011 11:58

      t’es la hippie toi.

      • Nora permalink
        28/04/2011 12:00

        Tu confonds avec Zaz, ta race.

    • docds permalink
      28/04/2011 11:59

      Tu es incatégorisable

      • Nora permalink
        28/04/2011 13:34

        Docds, la vérité, j’te kiffe.

      • docds permalink
        28/04/2011 15:18

        La vérité, t’y es une vraie princesse

      • docds permalink
        28/04/2011 15:18

        à frange.

    • tijan permalink
      28/04/2011 12:00

      Pareil pour moi, on ne parle pas assez des martiens ici.

      • Hélène permalink
        28/04/2011 12:21

        @Le Juif: Au final, tu es très critique envers les parisiennes, faut essayer les provinciales!
        Sinon, doit-on conclure que tu as tenté la libanaise-pimpée-à-mort???? Si oui, grosse déception…

  23. Le Gounjou permalink
    28/04/2011 12:05

    Quid des Jewish Princess seizièmarde gauchiste ?

    • 28/04/2011 12:08

      ça n’existe pas.

      • tijan permalink
        28/04/2011 12:13

        Si, version ashkénaze.
        Et après on s’étonne de la fortune des psys !

      • face de varech permalink
        28/04/2011 12:27

        Je ne vois pas de psy.
        Pourtant être ashkénaze et être coiffée avec des algues sur la tête c’est dur à vivre…

        Je vais aller consulter.

      • tijan permalink
        28/04/2011 12:57

        Tu ne vois pas de psy ? Si ta mère t’entendait, elle serait consternée !

    • 28/04/2011 12:09

      Quid des gounjous?

      • Le Gounjou permalink
        28/04/2011 12:19

        Des organismes unicellulaires ?

      • face de varech permalink
        28/04/2011 13:10

        Ma mère en a vu un qui lui a dit de me laisser tranquille. Depuis nous allons mieux.

      • tijan permalink
        28/04/2011 13:15

        C’est touchant, Clumsy with the mouse.

      • 28/04/2011 20:47

        Les gounjous ne sont pas des parisiennes…

        Une ode aux provinciaux/provinciales par Le Pédé serait un plus…

    • Brut permalink
      28/04/2011 13:38

      Jewish princess et gauchiste sont antinomiques, un peu comme ashkénaze et légèreté…

      • face de varech permalink
        28/04/2011 13:45

        J’ai toujours cru que le Juif était ashkénaze.
        La confusion est grande avec tous ces mariages mixtes, tous ces séfarades qui se marient avec des ashkénazes. Ils pourraient rester entre eux quand même.

      • 28/04/2011 14:27

        Je suis un ashkénaze enfermé dans un corps de sépharade.

  24. Jean-Claude permalink
    28/04/2011 12:15

    Toute manière, les filles c’est toutes des putes.

    • 28/04/2011 12:18

      on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

    • 28/04/2011 16:29

      Tout comme le gars sont des faces de taupes.

      • L' alter égal permalink
        28/04/2011 16:51

        C est fou comme un avatar malheureux peut rendre un commentaire ridicule.

      • Nora permalink
        28/04/2011 16:56

        Quel gars?

      • 28/04/2011 20:47

        Tous. Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

  25. MamstOuxm permalink
    28/04/2011 12:36

    Parisienne et éternelle insatisfaite…
    Deux p’tites catégOries supplémentaires n’aurOnt pas fait de mal… Genre la déprimée et la  »greluche ». Et là, nous seriOns tOutes d’accOrd … Euh … Ou pas

    • Brut permalink
      28/04/2011 13:42

      Tu veux pas te débrouiller pour écrire sans O? Là clairement tu me déprimes…

    • La mouette permalink
      28/04/2011 13:43

      Tu feras gaffe tu as le O majuscule de coincé.
      OH WAIT

    • 28/04/2011 14:11

      Nan, il ne faut surtout pas rajouter ces catégories, ce sont en fait des sous-catégories qui s’appliquent à tous les types de parisiennes. Genre la greluche, en soit, n’existe pas. T’es forcément greluche quelque chose, tu vois. C’est pourtant évident. En sous-catégorie, je rajouterai la loose, les gros seins (s’applique facilement à toutes les catégories, et ajoute une plus-value de poids au portrait) et la sportive. Les sous-catégories sont cumulables.

    • L' alter égal permalink
      28/04/2011 15:32

      Mamstouxm t’es lourde.
      Et pas seulement à cause de tes gros O.

    • Iznogoud permalink
      28/04/2011 23:51

      Visiblement ici personne n’a saisi sa référence avec les « O »… étonnant pour l’élite française

      • 29/04/2011 00:16

        Y’a une référence ? C’est pas juste un début de l33t-speak ?

  26. Papaye permalink
    28/04/2011 13:44

    Tout comme Hélène qui m’a grillée (mais j’ai cru comprendre qu’elle est sur le coup depuis des mois et qu’elle rame encore, il semblerait que Le Juif ne soit pas un garçon facile), maintenant que tu as fait le tour complet des parisiennes, il te reste à tester la Provinciale.
    Entre les cagoles et les terroristes de tout bord (Basques, Corses, Catalanes, Bretonnes et j’en passe) tu en as pour un bon moment avant ta prochaine ode.
    Allez quoi fais pas ton farouche.

    • tijan permalink
      28/04/2011 14:09

      Méfiez-vous des imitations les filles. D’aucun pourrait usurper une identité si facilement usurpable et profiter de vos bonnes volontés. A tenter le mâle(1) vous risquez de vous faire arnaquer.

      • Le Gounjou permalink
        28/04/2011 14:11

        T’es en forme, toi, aujourd’hui.

      • tijan permalink
        28/04/2011 14:15

        J’ai surtout plein de boulot pas assez de temps pour finir ce qui devrait être fini depuis une semaine.

      • Papaye permalink
        28/04/2011 14:35

        Tu crois qu’en Province on est trop connes pour pas voir la différence entre un juif et un martien ?

      • tijan permalink
        28/04/2011 14:42

        Et entre un Tune et un tunisien ?

      • Papaye permalink
        28/04/2011 15:22

        Nous autres Paysannes, on est beaucoup plus open que les pouffes parisiennes, on s’arrête pas à ca, tu as toutes tes chances aussi donc. (et non on est pas mortes de faim, je te vois venir).

  27. face de varech permalink
    28/04/2011 14:26

    Ce serait bien d’avoir un article sur le parisien aussi.

    • face de varech permalink
      28/04/2011 20:51

      Au fait, le Juif, tu as lu « Les lamentations du prépuce? »
      (et est-ce que quelqu’un ici pourrait m’apprendre à placer les commentaires à la bonne place?)

    • La Mozabite permalink
      28/04/2011 23:12

      Bonne idée face de varech, La Meuf, tu veux pas nous écrire un article sur les parisiens?

  28. La Marseillaise permalink
    28/04/2011 15:02

    Venez donc dans le sud, elles sont plus souriantes =) !

    • Le Blasé permalink
      28/04/2011 15:30

      Bien plus vulgaires aussi. C’est pour compenser.

  29. La Marseillaise permalink
    28/04/2011 16:39

    C’est la catégorie « Cagole » qui est vulgaire (et je te l’accord, ça pique dans les oreilles !!)

    Les autres n’ont plus que l’accent qui chante =)

  30. remrem permalink
    28/04/2011 17:20

    Tu es trop fort le juif.
    En deux articles tu te positionne en pseudo sociologue de l’ensemble de tes lectrices… Tu n’auras plus besoin d’aborder les parisiennes, elles viendront bientôt à toi pour te demander dans laquelle de tes catégories elles se trouvent. Et dés qu’il y en aura une à ton goût, tu lui répondras qu’elle est une catégorie à part! Le coup classique!
    Ya pas de doutes le juif, tu vas pécho!

    • La Pastanaga permalink
      29/04/2011 14:40

      point besoin de demander au Juif, ses lectrices peuvent bien trouver toutes seules la catégories à laquelle elles appartiennent.
      moi par exemple, sans hésitation, je suis une Jewish Princess

    • 29/04/2011 20:32

      La Pasta au milieu d’Ashley, Kimberley et Gillian dans un sushi west à St Mandé, vision extatique.

  31. Albion permalink
    28/04/2011 18:06

    Les typologies c’est toujours sympa, mais j’y reconnais aucune des meufs que je connais (globalement bien représentées par le premier article, certes).

    L’horrible Dictionnaire du look a le mérite de bien diversifier les catégories (2010) dans le genre.

  32. Gemus permalink
    28/04/2011 20:14

    Et à quand une description du mâle parisien par la meuf et le pédé ? avec tout pleins de gros morceaux de muscles, de zobs et de névroses à gogo ?

  33. Rockett permalink
    28/04/2011 20:18

    Pour compléter un peu l’excellent et très véridique article du Juif, je ferais part aux goudous qui lisent ce blog de quelques conseils pour réussir à séduire ces parisiennes qui hantent également le cœur (et quelque organe situé en deçà) de beaucoup de femmes.

    La hippie-djeun’s
    Il ne faut pas grands choses pour lui plaire car soit elle est bisexuelle -voire carrément lesbienne- soit elle a déjà envisagé sérieusement de tâter de la chatte comme la grande fille curieuse et so cool qu’elle prétend être. Des joints, une discussion sur Abbie Hoffman ou The Doors sous un ciel étoilé et l’affaire et dans le sac.
    Inconvénient: Gros et longs poils entre les dents et sous la langue durant quelques jours.

    La seizièmarde
    Incroyablement narcissique sous ses faux airs blasés, la seizièmarde est sérieusement persuadée d’être un cadeau inestimable pour toutes les personnes qui la côtoient. Dans son incroyable compassion, elle ne partira pas en courant si vous lui faites comprendre qu’elle vous plait (quoi de plus naturel, pauvre âme ?) car vous vous transformerez pour elle en un véritable buster d’égo. A votre contact, elle aura à la fois l’impression d’être a la fois super compréhensive et ouverte d’esprit et d’être une phénoménale bombe sexuelle. Un retour de soirée trop arrosée, un compliment, un regard coquin et l’excitation face au « danger » suffiront à avoir raison de toutes ses barrières d’hétéro.
    Inconvénient: Elle dira que c’est l’alcool et ne vous rappellera pas.

    La Jewish/Arabian Princess
    A séduire uniquement en période rebelle, soit entre 15 et 22 ans, la Jewish en crise agit en fonction de ce qui ferait le plus chier ses aînés. En gros: elle fume, elle boit, elle va en boite, elle baise. Alors une amie gouine est, pour elle, synonyme de gagner au loto. Elle se fera un plaisir de vous inviter souvent à la maison, jubilant en vous roulant des galoches énormes dans la cuisine derrière son grand frère qui passait prendre une bière dans le frigo et en vous broutant le minou sur son lit peuplé de peluches alors que ses parents dorment dans la pièce à coté.
    Inconvénient: Trop instable et si vous êtes grillées, c’est vous qui mangerez le plus.

    La gauchiste
    Racontez-lui votre dernière tentative de donner votre sang et tous vos autres humiliations dues à votre homosexualité. Le reste viendra tout seul.
    Inconvénient: Elle vous laissera tomber et vous remplacera par une autre âme opprimé.

    Voilà.

    • CelTym permalink
      28/04/2011 22:18

      Rockett, c’est plus un com, c’est un billet, et c’est brillant ! 🙂

      • Rockett permalink
        29/04/2011 00:36

        C’est juste un repompé version gay et rempli de fautes de l’article du Juif.

        Mais merci quand même, Celtym, j’apprécie.

    • tijan permalink
      28/04/2011 22:19

      Moi qui ne suis intéressé que par le sex, tu me donne presque envie d’en changer pour pécho !

      • Rockett permalink
        28/04/2011 23:10

        Tout le plaisir est pour moi.

      • L' alter égal permalink
        28/04/2011 23:30

        Tu es donc une actrice serveuse, Rockett.

      • Rockett permalink
        29/04/2011 00:39

        Nan, juste snob.

      • Rockett permalink
        29/04/2011 00:46

        Et puis, l’actrice serveuse c’est un peu la seizièmarde du pauvre.

  34. Une Juive et Parisienne de Surcroit permalink
    28/04/2011 21:03

    Le Juif, ta prosopographie de la Jewish Princess est d’un cliché tel que ça en est ringard. Je pourrais contredire un à un chacun de tes arguments, mais laisse m’en plutôt faire quelque-uns: le diesel de la Jewish Princess ne la moule pas toujours parfaitement, car, la plupart du temps, elle s’empate au gré des années par les nombreuses dafina/pkaila ou autres plats exotiques que sa grand-mère/mère lui fait ingurgiter, de gré ou de force, la plupart du temps de plein gré (eh oui), mais je m’égare. La Jewish Princess n’est pas médecin, elle rate sa première année 2 fois, non sans avoir fait une derogation au bout de la deuxième, avant de se diriger vers l’optique, l’audioprothèse ou le mari (celui-ci bien entendu degoté lors de la chaotique première année) voies qui, même si elles ont le mérite de manger à leurs faims et boire à leur doif, obligent leurs parents à mentionner l’échec cuisant de leur trésor à la peau brune quoique parfois cadavérique. Enfin, je sais que c’est puéril, mais la Juive-Parisienne-Non-Princess en moi(comme il en existe tant d’autres) ne peut s’empêcher de relever l’orthographique faute à « quelles synagogue « . Entre de si jolis mots, la veritééé c’est péchéééé allooo !!!

    • El Indio Picaro permalink
      28/04/2011 22:28

      Etant donné que chaque personnage présenté est un cliché ou vient d’expériences personnelles c’est pas la peine de le prendre tant à coeur voyons !

      • Une Juive et Parisienne de Surcroit permalink
        28/04/2011 22:32

        Je ne prends rien à coeur, c’était un contre-portrait tout aussi cliché à visée satirique, qu’il faut reconnaitre pour apprecier.

    • 29/04/2011 16:25

      Et pis de toute façon les séfarades ont toutes un nez qui empêche l’anulingus;
      Les ashkénazes pales, minces et dépressive c’est la vraie vie.

      Chabbat Chalom.

      • Une Juive et Parisienne de Surcroit permalink
        30/04/2011 23:04

        Je suis juive, marocaine, et mon nez te ferait basculer chez les Grecs fort probablement.

        Chavoua tov.

      • Marian permalink
        01/05/2011 11:53

        Ouais, ouais … mais as-tu une grosse poitrine ?

      • 01/05/2011 13:50

        Juive et parisienne de surcroit, si j’en crois ta description (très drôle et visiblement bien renseignée), on ne pourra pas m’accuser de donner dans la haine de soi: ma vision de la jewish princess est en fin de compte très romantique.

      • Une Juive et Parisienne de Surcroit permalink
        01/05/2011 20:09

        Surtout la partie ou celle-ci fait triompher l’amour et anéantit les barrières familiales en se faisant déflorer de plein consentement avant le mariage.

      • 01/05/2011 20:48

        Relis l’article: à aucun moment je ne dis que la JP est encore vierge ni même qu’elle aurait voulu le rester jusqu’au mariage. Elle joue cette farce dans le seul but de contenter ses autruches de parents.

        Tu viens de perdre un paquet de points.

    • kerennina permalink
      01/05/2011 20:53

      Elles passent toutes par une période d’indécision. Mais toi, tu les prends une fois rodées.

      • 01/05/2011 21:13

        À l’âge avancé qui est le mien, j’ai tendance à penser qu’une femme est toujours plus intéressante lorsqu’elle est un minimum « rodée ». Mais tous les goûts sont dans la nature.

      • Une Juive et Parisienne de Surcroit permalink
        01/05/2011 21:22

        Je ne critique pas, je ne juge pas, je recuperais juste mon paquet de points.

  35. Guillaume Pascanet permalink
    28/04/2011 22:57

    Le Juif est séfarade ? Pourtant, je me rappelle avoir lu ses louanges concernant les sandwichs polonais de sa grand-mère.

    Serait-il un hybride ? Un métis ? Un enfant séfarade enlevé à la naissance par des ashkénazes ?

    Si je comprends bien, tu nous expliques la raison de ton célibat prolongé ? Ou bien tu nous vantes tes prouesses car tu as réussi à voir toute nues ces différends stéréotypes ?

    (je sais, je me pose trop de question. c’est un moyen compliqué pour dire que j’ai bien aimé ce billet. tu déchires le Juif ! encore un peu et tu seras aussi grand que la Meuf ou l’Arabe à droite)

    • La phynette permalink
      29/04/2011 18:33

      Est-ce qu’on ne confondrait pas un peu par ici « séfarade » et « Juif d’origine nord-africaine » ? C’est pas du tout pareil… Il y a des communautés séfarades (c’est-à-dire d’origine ibérique) partout dans le monde. Et en Afrique du Nord, des séfarades et des non-séfarades.

      • docds permalink
        29/04/2011 19:12

        Faudrait penser à arrêter le pilpoul.

      • La phynette permalink
        29/04/2011 22:50

        C’est pas du pilpoul, c’est de l’histoire.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/04/2011 23:06

        Phynette, un juif séfarade à Paris a 99% de chances d’être originaire d’Afrique du Nord. Or, on parle de Paris ici, le reste du monde existant à peine.

      • La phynette permalink
        30/04/2011 16:28

        Exact, quoique 99% soit un peu excessif, mais je me référais surtout aux comparaisons typologiques faites plus haut. En tant que généralités, elles ne se limitaient pas à Paris.

    • 08/07/2011 15:37

      A noter qu’une certaine majorité d’êtres humains ont deux grand-mères. Je sais que les Juifs aiment rester en famille mais tout de même…

      Vu comment ils peuvent en général pas se blairer ça tend à être contre-nature mais techniquement, il est possible qu’un(e) séfarade et un(e) ashkénaze soient à l’origine du Juif.

      D’où son esprit d’ashkénaze enfermé dans son corps de séfarade.

  36. 29/04/2011 00:12

    Des endroits où la pinte de bière est à 3€ à Paris ? Si vous connaissez, balancez les bonnes adresses

  37. El Indio Picaro permalink
    29/04/2011 11:30

    La hippie s’accommode sûrement de quelques cannettes de bières de chez Ed, à aller boire aux buttes Chaumont.

  38. Le Totem permalink
    29/04/2011 12:38

    On veut une Ode au Parisien en retour. Juste pour voir. Je m’y serais bien collé mais je ne sais pas écrire.
    La Meuf? Le Pédé? un lecteur?

  39. Scalpel permalink
    29/04/2011 15:10

    Non mais ya même pas de vieilles biques dans ton ode.

    Autant ya que des poufs qui marchent dans les rues de Paris, autant ya que des vieilles biques qui y habitent.
    Putain, et les vieilles biques qui t’emmerdent dans l’bus/franprix/expos/ alors !?

    • La Pastanaga permalink
      29/04/2011 15:25

      encore des progrès à faire dans l’affirmative action

      • Nora permalink
        29/04/2011 15:26

        Mais tellement©

      • Scalpel permalink
        29/04/2011 15:46

        Pas compris. Mais j’ai un cerveau de vieille pouf.

    • docds permalink
      29/04/2011 15:26

      Par définition il n’y a pas de vieille bique parceque Paris c’est une blonde
      Qui plaît à tout le monde
      Le nez retroussé l’air moqueur
      Les yeux toujours rieurs
      Tous ceux qui la connaissent
      Grisés par ses caresses
      S’en vont mais reviennent toujours
      Paris à tes amours !

      La petite vogue de Paris
      Malgré ce qu’on en dit
      A les mêmes attraits qu’Hollywood
      Oui mais… Elle possède à ravir
      La manière de s’en servir
      Elle a perfectionné la façon de se donner
      Ça, c’est Paris ! Ça, c’est Paris !

      Paris c’est une blonde
      Qui plaît à tout le monde
      Le nez retroussé l’air moqueur
      Les yeux toujours rieurs
      Tous ceux qui la connaissent
      Grisés par ses caresses
      S’en vont mais reviennent toujours
      Paris à ton amour !
      Ça, c’est Paris ! Ça, c’est Paris !

      • docds permalink
        29/04/2011 15:28

        (De plus des poufs qui marchent, y en a peut-être chez Roche Bobois ou ligne Roset, mais je dirais plutôt des poufs qui roulent.)

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/04/2011 23:31

        J’espère bien te rencontrer un jour Doc.

      • docds permalink
        30/04/2011 08:15

        C’est pour la dermato ou la vénéréologie?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/04/2011 09:01

        Je sais pas, tu es conventionné ?

  40. 29/04/2011 16:18

    Je suis moitié ashkénaze , moitié séfarade, mais apparemment complétement dans la merde

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/04/2011 23:38

      Je te comprends, je suis moi même 3/4 cauchois et 1/4 brayon.

      • tijan permalink
        30/04/2011 08:20

        je me disais bien que tu parle beaucoup pour un pur north man (la logorrhée étant un tropisme québécois comme chacun sait)

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/04/2011 09:03

        Tu connais très mal la Normandie l’ami.

        Et les Québécois sont majoritairement originaires de Normandie.

      • La phynette permalink
        30/04/2011 16:35

        Pour moi, côté maternel, un bout de Fécamp, un morceau d’Yvetot, des miettes de Bréauté-Beuzeville. Et par là, ça cause. Mais un pur natif de Darnétal a assez de tchatche (en plus d’un accent invraisemblable) pour mettre la honte à n’importe quel Marseillais.

        Rien qu’en proverbes, les Cauchois épuisent déjà la moitié de leur énergie verbale.

  41. 30/04/2011 18:45

    Excellent !
    L’article.
    Et la ligne éditoriale du site.
    Il existe donc une humanité intelligente sur cette planète.
    Je vais mieux !
    J’ai bien noté que « L’arabe » les détestait, mais si vous cherchiez malgré tout un jour un « vieux » pour compléter l’équipe…

    • docds permalink
      30/04/2011 20:40

      Gamla er oppressive minnihluta

      • L'escroc permalink
        30/04/2011 20:55

        Er langt frá því að vera minnihluti, því miður

  42. 30/04/2011 22:37

    Au moins la parisienne a le choix… Le reste des françaises doit se contenter de la catégorie « provinciale ».

  43. 01/05/2011 10:08

    Soudain je suis prise d’un horrible doute: Et si le Juif etait l’un de mes nombreux cousins de diaspora Parisienne? Bizzarement, je le trouve TRES familier…

  44. 12/05/2011 22:43

    Cher Le Juif,

    Alors moi j’ai deux articles fort complémentaires à apporter à ta petite étude:

    Le 1er qui tend à démontrer que, certes les parisiennes sont des connasses, mais il y a pire: les abrutis de province. http://elleestsifragile.wordpress.com/2010/12/10/ma-vie-de-sale-connasse-parisienne/

    Et le 2nd qui, bien que moins géographique, offre une topologie de l’Homme Moderne assez complète, par castes, coutumes et clichés (pas de raison que vous y échappiez, n’est-ce pas?)
    http://elleestsifragile.wordpress.com/2010/11/13/homme-moderne-cluedo/

  45. Alessia permalink
    18/06/2011 21:16

    Un lamentable ramassis de clichés à deux balles gribouillé par un pubard en manque d’inspiration.
    Ce blog, c’est la gêne.

  46. Alessia permalink
    19/06/2011 21:18

    Un ramassis de clichés gribouillé par un type qui pue le manque d’inspiration.
    Les autres articles étaient pas mal, mais celui-ci, c’est la gêne.
    A quand une ode au parisien ? Ah mais non, c’est tellement facile de créer de belles cases où foutre les femmes, mais les mecs, c’est autre chose…
    Ca m’apprendra à lire Glamour, tiens.
    Bon, c’est pas grave Le Juif. Quand on a pas d’idée, on a pas d’idée.

Trackbacks

  1. Ode à la sarthoise | Arbitres, Acculés!
  2. Megaconnard » Mauvais genre en une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :