Skip to content

Pas pendant le service

22/04/2011

Jusqu’à il y a quelques jours, on servait encore un quart de vin ou une bière au repas des CRS en service. A la « française ». Ca se tapait la cloche avant d’aller taper du mioche (C’EST JUSTE POUR LA RIME PUTAIN). Tout ça, c’est du passé. Suite à une note de service émanant de la Direction Nationale, qui interdit désormais l’alcool dans les plateaux repas de nos gars à matraque. Et évidemment, ça ne plaît pas. Non. Ca ne plaît pas du tout. Il est vrai que pour supporter de faire ce métier de con (je fais ce que je veux, je dis ce que je veux), un peu de gnôle, c’est pas du luxe. Personellement, le seul moyen que j’aurais de passer une journée dans la peau d’un CRS, serait sous l’emprise commune de l’alcool et de l’héroïne. On leur enlève l’alcool, donc ça gueule.

Plus sérieusement, j’imagine bien que tous les CRS ne prennent pas leur service ivre mort. Je veux aussi bien croire Didier Mangione, secrétaire national SGP-FO des CRS lorsqu’il dit que « Chez les CRS, il n’y a pas plus de personnes touchées par des problèmes d’alcool qu’ailleurs » (via 20 Minutes), mais il n’empêche. Je n’arrive pas à être totalement à l’aise avec l’idée qu’un mec armé d’une matraque et titulaire d’un petit coup dans le nez soit chargé de ma « protection ». Je pensais que le « Non, jamais pendant le service« , c’était aussi dans la vraie vie. Maintenant ça l’est . Et ça me va très bien comme ça. Parce que même s’il est difficile de se ruiner la gueule avec un demi ou 25cl de rouge (quoi que, il suffit de voir La Meuf après un verre de cidre doux, et vous comprendrez qu’on est jamais à l’abri), se faire déloger d’un squat par un mec qui sent la reubiè, c’est pas génial génial.

Laisser les CRS boire pendant le service, c’est aussi con que de vendre des boissons alcoolisées sur les stations d’autoroute. C’est un non sens total.

Surtout que la levée de bouclier prouve le peu de crédit à apporter à l’argument « on est pas alcooliques ». En effet, si ce verre n’a aucun effet sur nos CRS, comme ils le disent pour le défendre, il n’en ont donc pas BESOIN. Feraient-ils autant la gueule si on arrêtait de leur servir de l’eau pétillante? Ou du jambon? Non. Etre au service de l’ordre et maintenir la paix, c’est aussi une question d’exemple à donner. Picoler au déjeuner, alors qu’on est censé être en pleine possession de ses moyens, je ne pense pas que cela cadre avec la notion de bon exemple.

Publicités
77 commentaires leave one →
  1. Guillaume Pascanet permalink
    22/04/2011 08:40

    Qu’est ce que tu es moralisateur aujourd’hui.

    Jaloux probablement. Je trouve personnellement que l’uniforme de CRS a une classe folle. Si je tenais mieux l’alcool, j’aurais postulé.

    • darkalimhero permalink
      22/04/2011 10:30

      Certainement jaloux, il a pas le droit d’en boire lui !
      Rah les arabes.

      (Ceci était un commentaire spécial commandité par la droite populiste.)

  2. 22/04/2011 08:55

    Sac à vinasse, j’adore.

    • antoine permalink
      22/04/2011 10:59

      j’ai eu une petite amie que tout le monde surnommait vinasse, tu adores ?

  3. 22/04/2011 09:09

    C’est la spéciale « week-end de Pâques »?

  4. 22/04/2011 09:17

    Avec mon chéri, on avait rigolé devant ça :

    http://www.synergie-officiers.com/spip.php?article80

    Zieutez bien tous les partenaires de ce syndicats de policiers…

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/04/2011 09:22

      Il y a cristaline quand même.

    • 22/04/2011 10:47

      Synergie est à la police ce que gérard Jugnot est au cinéma, merci.

      • Le Blasé permalink
        22/04/2011 11:02

        Je me souviens d’un magnifique plaidoyer de la part de Synergie contre la réforme de la garde à vue où on dénonçait notamment cet espèce de lobby des avocats qui avaient poussé à la réforme pour se faire plus de thune en étant présent dès la première heure.

        C’était magique.

      • L'Alsaco permalink
        22/04/2011 13:41

        Moi, j’aime bien monsieur Batignole.

    • Le Mouss permalink
      22/04/2011 11:47

      Les deux policiers qui regardent la petite fille, ça porte à confusion aussi…du coup, on aurait presque envie de leur laisser le ricard…

  5. La Figue permalink
    22/04/2011 09:23

    Perso, ça ne me choque pas, ils sont pas réputés pour être des lumières non plus donc avec un verre ou deux de plus je vois pas la différence. Je comprends pas trop qu’on puisse être indigné par des CRS qui pètent gras en se racontant la dernière chasse à l’homme mais de pas avoir le même réflexe pour des professions beaucoup plus « sensibles » (instit par exemple).
    A choisir, je préfère 100 fois une bonne grosse manif avec des forces de l’ordre bourrées à la 8-6 que d’être entre les mains d’un neurochirurgien fignolé au Glenmorangie.
    Non ?

    • Nora permalink
      22/04/2011 09:50

      Non.

    • 22/04/2011 09:56

      Je préfère que quelqu’un disposant d’une arme à feu soit sobre mais ça n’engage que moi.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/04/2011 09:59

        Remarque qu’il vaut mieux être opéré par un chirurgien sobre, après qu’un policier ivre nous ait logé 3 balles dans le corps.

      • 22/04/2011 10:03

        Et l’alcoolisme des ratons laveurs, on n’en parle pas assez.

      • La Figue permalink
        22/04/2011 10:06

        Je préfère aussi.
        Mais pourquoi pas les autres ? Un(e) instit en maternelle je préfèrerais qu’il/elle soit sobre aussi.
        Je trouve le débat trop simpliste et manichéen : les méchants CRS avec des pistolets qui font mal si on se tue avec.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/04/2011 10:12

        le problème se posera avec les instits le jour où ils exigeront que l’on serve du beaujolais à la cantine scolaire.

      • La Figue permalink
        22/04/2011 10:15

        Quoi ? Ya pas de vin à la cantine ?
        Shit. C’est plus ce que c’était.

      • Le texan permalink
        22/04/2011 15:13

        Non, mais les maîtres de conf et autres attachés de recherche en ont.
        D’ou l’envie de certains étudiants de demander le droit au verre de vin au Crouss.

    • 22/04/2011 10:01

      J’suis d’accord avec la figue à condition de remplacer leurs matraques par du saucisson.

      • La chèvre permalink
        22/04/2011 14:07

        Marine serait d’accord, elle pourrait clamer un bon retour des valeurs françaises.

    • La Gourmande permalink
      22/04/2011 10:04

      Les chirurgiens ne recoivent pas de Glenmorangie sur leur plateau – repas… avec des exemples comme ca, je préfère aussi que les employés de Sibelga ne fassent pas sauter mon quartier parce qu’ils ont picolés à midi. La différence ici, c’est qu’on leur fournit la picole avec le repas… c’est plutôt rare non?
      ca fait penser aux anciennes campagnes militaires où on filait à boire aux soldats pour les encourager à aller au front.

      • La Figue permalink
        22/04/2011 10:26

        Au contraire, je pense pas que ce soit si rare que ça. Dans tous les restos d’entreprises (type Sodexo), ils servent du pinard à volonté. L’idée qu’avance l’Arabe, c’est que chez les CRS ça fait désordre.
        Je trouve aussi que ça fait tâche, mais pas plus que dans les autres professions. Par contre, ce levé de bouclier de leur part est effectivement très rigolo.

      • Brut permalink
        22/04/2011 13:43

        Euh, je ne sais pas où tu bosses mais pinard à volonté dans les boîtes, t’as rêvé! En général, l’alcool est strictement interdit sur les lieux de travail et il faut une dérogation pour les pots de départ, dérogation pas toujours accordée…

      • La chèvre permalink
        22/04/2011 14:09

        Dans la plupart des boites, le règlement prévoit la possibilité de 25 cl d’alcool lors du repas.

    • Filoute permalink
      22/04/2011 10:09

      Tu n’as jamais dû te retrouver dans une manif’ encerclé de CRS échauffés…

      • La chèvre permalink
        22/04/2011 14:08

        Ils n’ont pas besoin d’alcool pour être échauffés non plus.

  6. 22/04/2011 09:24

    Ah le petit vin blanc, qu’on boit sous la matraque…Je n’ai qu’un mot a dire: Hips!

  7. 22/04/2011 09:26

    Du coup, maintenant, on a plus aucune raison de les envoyer à un dictateur en difficulté. Non seulement ils ne lui seraient d’aucune aide mais en plus, ils auraient même pas la possibilité de faire l’apologie du vin Français et participer à l’augmentationde ses exportations….

  8. 22/04/2011 09:40

    Je vois pas pourquoi ils en font un tel scandale. Sans rentrer dans les considérations « est-ce que c’est bien ou mal » (je n’ai pas encore décidé de mon avis), je me dis que bon, même si on ne leut sert pas leur truc à table, ils peuvent toujours ramener une canette ou une petite bouteille et la mettre au frigo, personne n’en saura rien.

    • La chèvre permalink
      22/04/2011 14:10

      En plus, ils ont leur frigo dans les cars ? La grande classe quand même et puis vachement discret au milieu des collègues pour boire en cachette.

  9. 22/04/2011 10:03

    Faudrait leur empêcher le macdo aussi, yen a deux en face de chez moi que je croise régulièrement et qui grossissent a vu d’œil.

    Je reve des les voir courir après un fringuant voleur de sac à main un jour.

  10. 22/04/2011 10:11

    Et les curés ils boivent aussi pendant leur service, leur office..

    Lomalenver

    • 22/04/2011 13:49

      Et pour compléter certains aussi (se) tapent des mioches !

    • Le texan permalink
      22/04/2011 15:21

      Toi, t’as jamais du en boire du vin de messe. C’est sirupeux et coupé a la flotte sérieusement pas terrible.
      Sinon je doutes que l’alcool soit une bonne ligne de défense pr le tapage de mioches, après tout c’est leurs fautes, on a pas idée de mettre des robes/aubes blanches.

      • 22/04/2011 16:07

        Erreur mes premières émotions alcooliques le furent au vin de messe, en 1969, messe avant le PDJ, vers 6h45 du matin, dans mon souvenir il était bon.

      • Le texan permalink
        22/04/2011 16:57

        Le prêtre de ma paroisse devait vraiment avoir un gout de chiotte pour le vin. Ou c’est la crise même dans le vin de messe, 69, visiblement souvenir marquant..
        PDJ? PDC non?

  11. 22/04/2011 10:23

    Difficile à concevoir que certains aient osé se plaindre d’une telle mesure car nonobstant les qualités intrinsèques d’un tel job (des heures d’attente, des heures à te faire houspiller au mieux, des conditions de travail exemplaires, un respect éternel d’une population reconnaissante), il est de bon ton de rappeler que les CRS sont une branche des gardiens de la paix destinée à protéger le citoyen et formée afin d’éviter les débordements, et le problème se pose là.

    Donc peu importe que leur boulot soit insupportable et fréquemment mis à mal par une population qui l’a mi-molle à l’idée de taper sur du flic, il n’est pas imaginable d’accorder des compensations de telle sorte à des professionnels armés sans contrevenir à son but originel, en clair autoriser à boire ceux destinés à empêcher des débordements est plutôt paradoxal.

    Je ne céderai pas aux sirènes du « l’herbe est loin d’être aussi verte ailleurs » en citant les forces espagnoles voire nos gendarmes mobiles (beaucoup moins tendres que nos CRS) car cela n’apporterait rien et ferait dévier le débat (après tout cet article -hormis pour « boulot de cons »- n’est pas une critique du corps des CRS dans son ensemble).

    Il y aura toujours une frange de cons jetant l’opprobre sur tout leur groupe, faisant bander les cons à l’amalgame facile mais cette frange en question est franchement problématique quand elle est armée et investie de pouvoirs publics.

    • La Figue permalink
      22/04/2011 10:31

      Il y aurait moins de putes à frange sur Paris si on arrêtait une bonne fois pour toutes de servir du pinard aux coiffeurs-visagistes.

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/04/2011 10:32

      Vu comment les CRS sont utilisés à toutes les sauces afin de pallier les manques d’effectifs des commissariats, c’est un peu normal qu’ils fassent du mal à l’image de la police. Ils ne sont pas formés pour du maintien de l’ordre ou pour faire de la présence. Ils sont formés normalement pour des interventions ou pour gèrer de grands évènement type manifs.

      En creux, ce n’est pas une forme de révolte de flics fatigués d’être trimballés par leur hiérarchie ?

      • Enclume des Nuits permalink
        22/04/2011 10:47

        « Les CRS ne sont pas formés pour faire du maintien de l’ordre » ?

        C’est moi ou bien vous dissertez sur une sujet dont vous ignorez autant les terminologies que les faits ? D’où tirez-vous une idée pareille ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/04/2011 10:57

        Et bien, pour moi, le maintien de l’ordre, c’est le travail de feu les ilotiers, qui connaissent bien un quartier et qui y maintienne l’ordre par leur présence.

        Quand les CRS patrouillent dans un quartier, c’est plutôt en réaction à une situation exceptionnelle, ou pour marquer un coup. C’est impressionnant, mais ils sont plutôt perçus alors comme une troupe d’occupation, même par ceux qui réclament des flics et qui en ont marre des p’tits cons qui squattent leur cage d’escalier.

      • La Bretonne permalink
        22/04/2011 11:03

        Il me semble au contraire que les CRS sont formés pour tout un tas de mission qui vont du maintien de l’ordre, aux sauvetages en passant par l’accompagnement en centre de loisirs dans un cadre de prévention à la délinquance juvénile.
        Ce qui les différencie des autres corps, c’est leur grande mobilté et la diversité de leurs missions qui ne se résument pas à casser du jeune en manif.

      • La chèvre permalink
        22/04/2011 14:14

        Le maintien de l’ordre est la base du métier des CRS et la gestion des manifs, c’est du maintien de l’ordre.

  12. antoine permalink
    22/04/2011 10:47

    Je ne suis pas d’accord.

    Cette nouvelle me fatigue, ouais. Elle s’inscrit dans un mouvement plus global de controle et d’interdiction. De mise en normes. Je ne suis pas anarchiste,heins, je suis content qu’on calibre les haricots et qu’on teste les sièges pour bébés.

    Mais cette recherche permanente de la responsabilité (qui est responsable quand le panneau de basket écrase le gamin qui joue dessous, qui est responsable quand le bus sort de la route, etc…) et, partant, les efforts déployés pour la prévenir (interdire, normer, encadrer) devient étouffante.

    Je n’arrive pas encore à mettre le doigt dessus, mais je trouve que cela s’insrit dans une dualité classique liberté/sécurité, et égalité/liberté. Ok, on parle de binouze et de pinard, donc what the fuck avec la liberté ou l’égalité, je suis d’accord. J’ai dis que c’était un feeling, faites pas chier.

    Revenons à nos moutons casqués:

    – Il n’est pas dit que les mecs ne pourront pas se payer à boire, ne révez pas. Que je sache, y’a de la gnole dans pas mal de commissariats, tout ça n’a rien à voir avec la réglementation. Ce n’est pas parce qu’il y’avait service d’une biere qu’il y’avait ivresse, ce n’est pas parce qu’il y’a suppression de la dite biere qu’il y’aura sobriété.

    – C’est marrant, mais tous les jours je bouffe dans des restos ou des mecs s’envoient bien plus qu’une biere. Et ces mecs prennent des décisions qui impactent la vie de dizaines de milliers d’autres types. Ils font des arbitrages qui participent à des mouvements de marché autrement plus dévastateur qu’un coup de matraque. Donc, en toute logique, on interdit aussi le pif pour ces gens là. On s’arrete ou, exactement ?

    – Je ne sais pas pour toi l’Arabe, mais des manifs j’en ai fait quelques putain de dizaines. J’ai meme sans doute fait plus de manifs que d’amphis (putain de 95)à la fac. J’en ai fait des softs et des bien bien harcores. J’ai vu des vagues de casseurs déchainés, des anarchos de la CNT ultra violents, des fachos équipés comme des soldats. Et j’ai vu, aussi, très rarement quelques CRS péter les plombs. Mais dans 90% des cas, les schtroumphs font preuve d’une retenue et d’un professionnalisme exemplaire. Si tel n’était pas le cas, y’aurait des morts à chaque fois, ou du moins des blessés grave. Ce qui n’est presque jamais le cas (malheureusement l’arrivée du flashball va peut etre interrompre cette tendance: cf les yeux perdus ces dernières années).
    J’ai vu x fois des petits cons allez casser des bouteilles sur le casque des CRS en premiere ligne, immobiles, imperturbables. Ca permet de relativiser le CRS SS (d’ailleurs, chez les CRS les syndicats majoritaires ne sont pas coloré alliance), quand meme. Après, c’est sur, mieux vaut plus être là à l’heure officielle de dispersion, faut comprendre et savoir.

    Le jour ou la BAC aura la meme attitude que les CRS, y’aura nettement moins le feu dans les rues. Faudrait peut etre voir à leur interdire l’utilisation des stupéfiants qu’ils saisisssent ?

    • 22/04/2011 10:50

      On souligne trop rarement la patience du corps CRS.

      • tijan permalink
        22/04/2011 13:19

        Comme beaucoup j’ai fais des dizaines de manifs.
        J’air été particulièrement choqué, lors des manifs contre le CPE, lorsque j’ai vu un petit con balancer à toute force une barre à mine sur un mur de CRS. Heureusement elle a été écartée par un bouclier mais si ce n’avait pas été le cas, celui qui la prenait allait directe à l’hôpital si ce n’est à la morgue. Les CRS n’ont pas bougé.
        C’est sans doute un boulot de merde mais je dois dire que je n’ai plus cette défiance viscérale que j’avais depuis la mort de Malik Oussekine dans une manif ou j’étais aussi.
        (J’était gamin à l’époque mais on se rend compte que je suis plus jeune depuis longtemps, c’est peut-être aussi pour ça que je suis plus modéré.)
        Que je sache les CRS n’ont pas d’armes à feu. Il me semble primordial qu’ils gardent leur sang froid. Si un verre de vin peut y contribuer ça ne me choque pas. Le problème est sans doute la limite de ce qui est acceptable.

      • L' alter égal permalink
        22/04/2011 14:29

        Oussekine n a pas eu affaire à des crs mais à des flics d une compagnie sportive à qui on a donné une moto et un manche de pioche. Mieux vaut des spécialistes quand même.

      • tijan permalink
        22/04/2011 15:02

        A l’époque je ne sais pas si je faisais la différence, mais ce que tu dis me rappel en effet, notre haine particulière pour les brigades d’intervention motorisées qui venait provoquer les manifs festives de Mardi Gras pour nous faire passer pour de dangereux révolutionnaires. C’est en tout cas ce que nous ressentions.

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/04/2011 10:54

      Je sais bien que la fameuse phrase de Mam n’était pas si stupide.

    • Le Blasé permalink
      22/04/2011 11:13

      Personnellement je trouve ça normal de ne pas boire pendant son service quand on dispose d’une arme à feu.
      Peu importe qu’un quart de rouge ne fasse pas grand chose, mais pour le type qui va manger juste un sandwich vite fait et une bière, il y a un impact, ne serait ce que minime.

      Il faut prendre ses responsabilités les mecs! Perso, je ne bois jamais le midi en semaine car je sais que sinon je vais être moins performant et que je vais possiblement écrire des conneries ou louper une décision importante pour le client.

      Et oui c’est de la prévention/sécurisation mais merde, là on parle de mecs avec des flingues!

      • Le Blasé permalink
        22/04/2011 11:14

        Ah ouais ban non il devait pas être là mon commentaire.

      • antoine permalink
        22/04/2011 11:26

        Mais il n’est pas fait mention de prévention de l’alcoolisme, ou des soins proposés. Les CRS bourrés, c’est certainement pas à cause de la bierre dont on parle.

        ps: ça m’a fait bien marrer le « je bois pas pour mieux travailler pour mon client ». Il est content, ton client avec ça, tiens.

      • Le Blasé permalink
        22/04/2011 11:34

        Si tu fais une grosse bourde tu te fais décapiter et il part…

        Et interdire le quart de vin rouge semble être une bonne prévention.

        Quand tu parles de prévention de l’alcoolisme ou de soins proposés et que tu sous entends que la bière du midi n’y est pour rien, c’est alors que les CRS boivent après leur service, dans leur vie personnelle.

        Je ne vois pas bien la corrélation entre vie personnelle du CRS et le fait que l’administration doive faire de la prévention auprès des CRS plus qu’ailleurs.
        Je ne pense pas qu’il y ait plus de CRS bourrés que de secrétaires bourrés, comme le relève Didier Mangione.

        Cependant, quand l’homme incarne la fonction de CRS, de re présentant de l’ordre, il se doit d’être le plus irréprochable possible et donc il se doit de ne pas boire et l’administration doit mettre en œuvre de manière stricte cette interdiction.

        Qu’il se pique la ruche le soir est une autre histoire qui appartient à la sphère privée.

    • Marian permalink
      22/04/2011 12:51

      95, putain !!!
      Magique.

  13. antoine permalink
    22/04/2011 10:54

  14. 22/04/2011 10:59

    reubié? Seriously?

  15. La chèvre permalink
    22/04/2011 14:20

    Je ne bois pas de vin ni autre alcool au boulot mais je ne supporterais pas que l’on m’interdise de le faire.
    Je prendrais cette interdiction comme une accusation d’alcoolisme. C’est peut être aussi pour cela qu’ils réagissent les CRS. On apprécie rarement d’être traités comme des enfants.

  16. L' alter égal permalink
    22/04/2011 14:40

    Toutes vos mères avaient du vin sur leur plateau repas á la maternité.
    Tain on dirait bien que la société change

    • Le Blasé permalink
      22/04/2011 14:48

      Ouais et s’est bien rendu compte que ce n’était pas une bonne idée.

      • tijan permalink
        22/04/2011 15:07

        J’ai acheté pour ma fille de 3 ans une version ancienne du « petit chaperon rouge ».
        Celle-ci amène à sa grand mère une bouteille de vin (rouge).
        Après avoir été sortie du ventre du loup, Mère-grand boit la bouteille entière pour se remettre d’aplomb.

      • Le Blasé permalink
        22/04/2011 16:11

        Tous des sacs à vin ces vioques!

  17. 22/04/2011 17:14

    Maintenant ils vont être encore plus énervés pendant les contrôles !! Mais bon on pourra toujorus tenter des pots de vins version Heinekein !!

  18. Scalpel permalink
    23/04/2011 22:57

    C.R.S…
    Corona Ricard Suze.

    La devise du CRS: pas plus d’un verre.
    A la fois.

  19. face de varech permalink
    24/04/2011 11:14

    Ça fait beaucoup trop longtemps qu’on attend l’article sur ceux qui en ont une grosse!!!!
    Je vais organiser une manif pour un appel au gourdin.

  20. 24/04/2011 16:45

    <>

    C’est con de laisser les passagers se prendre une petite bière fraiche à 4° pour faire passer le sandwich degueux vendu 40€ ? Que de morale ici bas..

  21. 24/04/2011 16:46

    Le texte bouffé par le site, entre les du message précédent :

    « C’est con de laisser les passagers se prendre une petite bière fraiche à 4° pour faire passer le sandwich degueux vendu 40€ ? Que de morale ici bas.. »

  22. aissa permalink
    19/07/2011 19:43

    Comme dab depuis des annees c’est comme cela.Ils donnent l’exemple a suivre aux futur CONS de crs.L’alcool doit-etre reconnu produit illicite.Mais c’est une histoire de pognon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :