Skip to content

Au service secret de sa majesté.

01/02/2011

J’avais dix ans lorsque j’ai vu mon premier James Bond. Je m’en souviens comme si c’était hier: c’était Goldfinger, et c’était en VHS. Lorsque j’ai réalisé que cette VHS était louée et qu’il me faudrait la rendre le lendemain, je me suis alors empressé de regarder le film une seconde fois. Dès lors, je n’avais plus qu’une idée en tête: posséder un chapeau à bords tranchants qui me permettrait de décimer les imprudents qui se mettraient sur ma route. Ou rouler dans une Aston Martin avec siège éjectable. Ou éventuellement cambrioler Fort Knox. Après avoir décidé qu’aucun des objectifs n’était réalisable dans l’immédiat, je me fixais un but plus modeste: amasser assez d’argent pour acheter la VHS de Goldfinger, afin de pouvoir le regarder 16 fois par jour. Et puis, une fois ce but atteint, acheter les 15 autres vidéos de la collection James Bond, dont les titres me faisaient rêver: Les Diamants sont éternels, L’homme au pistolet d’or, Vivre et Laisser mourir… Je me souviens encore de ce Noël ou mes parents m’offrirent la dizaine de cassettes qui manquaient à ma collection, à la suite de quoi je m’adonnais à une orgie bondienne des plus inquiétantes.

A ce jour, James Bond reste la seule chose qui passe à travers les mailles du filet qu’est mon regard critique sur le cinéma. A la façon d’un animal conditionné, mon cerveau se déconnecte devant Bond, et me replace immédiatement dans l’état de ce petit garçon de dix ans, bouillonnant devant son héros. Alors oui, bien sûr qu’aucun réalisateur de talent n’a jamais approché un Bond de près où de loin, bien sûr que toutes ces histoires abracadabrantesques sont plus répétitives les unes que les autres, bien sûr que ces dindes sont insignifiantes, bien sûr que ces blagues salaces sont affligeantes, bien sûr, bien sûr. Mais c’est justement ça qui est bon. Et rien n’est pire que cette récente tentative de transformer les Bond en « bons » films. Si je veux voir un vrai film d’espionnage, je peux toujours regarder L’Espion qui venait du froid, merci bien.

Ceci étant dit, il y a au moins deux choses incontestablement géniales dans l’univers de James Bond.

La première, c’est Sean Connery.

Et la seconde, c’est la musique de John Barry.

Il y a le thème principal bien sûr, dont la paternité est attribuée à Monty Norman (Barry en a seulement réalisé les arrangements, quoique), mais il y aussi les innombrables autres thèmes, dont Barry a composé l’essentiel entre 1962 et 1987. Et il y a les immortelles chansons, auxquelles Shirley Bassey, Dionne Warwick, Nancy Sinatra, Louis Armstrong ou encore Duran Duran ont prêté leurs voix. Au même titre que Sean Connery pour le personnage, John Barry a défini la musique de James Bond, et même les BO qu’il n’a pas composées portent son empreinte. Et sans ses codes musicaux mythiques, James Bond ne serait sans doute jamais devenue la saga la plus durable de l’histoire du cinéma.

Bien sûr, on ne peut réduire ce génial compositeur à James Bond. Ca serait oublier qu’il a signé des mélodies tellement célèbres qu’elles sont aujourd’hui des classiques en ascenseur, et excellé dans à peu près tous les genres cinématographiques, du drame médiéval -qui lui inspira des chants gothiques menaçants et grandioses– à l’épopée romanesque, qu’il enveloppa d’un thème encore plus inoubliable que les stars du film elles-mêmes. John Barry était un magicien, dont les contributions au cinéma furent inestimables.

Ce magicien est mort dimanche, et ça me rend un peu triste, même si je sais que ses mélodies me berceront jusqu’à la mienne, de mort. Alors, juste pour le plaisir, voici la pépite la plus scintillante de son oeuvre bondienne.

Publicités
142 commentaires leave one →
  1. 01/02/2011 12:38

    TU VAS MOURIR ? Oh naaaaaan. SAYNULL.

  2. pinpin permalink
    01/02/2011 13:01

    je beaucoup aimer goûts cinématomusicaux de monseigneur peday,
    si si très beaucoup !!!

    excellent sélection du « morceau phare » de monsieur Barry,
    très beaucoup bien choisi car bon avouons le, nous ne sommes pas beaucoup de monde à avoir vu ce James bond là en fait …

    et j’ajouterai même que je me suis longtemps bousillé les tympans en écoutant, bien trop fort, cet énorme remix des propellerheads :

    salutations

    • 01/02/2011 14:42

      c’est celui avec georges lazenby, où il se marie et tout ?

      • 01/02/2011 14:43

        Celui-là même.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:53

        Georges Lazemby n’était pas si pourri. J’ai cru comprendre que c’est son accent « aussie » qui a mis un terme à sa carrière.

      • 01/02/2011 15:01

        il était assez laid aussi.

  3. YoosF permalink
    01/02/2011 13:07

    C’est vrai qu’il est beau le thème de « Out Of Africa ». J’ai un peu grandi avec, ma mère étant une fan absolue du film. Néanmoins on n’avait que la musique en K7.
    Un jour je le verrai, promis.

  4. acila permalink
    01/02/2011 13:16

    Quand le Pédé parle cinéma, le temps s’arrête. (Je viens de voir Rachel get married, et en effet ce film est habité).

  5. 01/02/2011 13:20

    Aaaaaaaaaaah James Bonnnnnnnnnnnnnnnnd… Les films de James Bond… Punaise… Que de souvenirs… Que je n’ai pas. Non pas que je sois trop jeune, non non non. Juste que je n’ai jamais réussi à supporter un film en entier… Ceci étant dit, je ne pense pas qu’il y ait eu meilleur James Bond qu’avec Sean Connery et cela sans dire de bêtises (Humour, Jeux de Mots… Ah je pourrais en faire un autre de jeux de mots avec mon « jeux de mots » vu l’auteur de ce billet mais non non non, je me retiendrai, pas trop d’humour dès le 1er commentaire 😉 ).
    Donc tout cela pour dire que non (ou oui ? Je ne sais jamais comment l’utiliser) je n’ai jamais aimé James Bond mais oui (ou non cette fois ?? Rahh !!) ce billet vaut bien l’un des derniers James Bond en taille de budget 🙂

    Quant à John Barry, puisque c’est tout de même une belle dédicace que la tienne (on se tutoie toujours sur le net au fait ? 😉 ), eh bin paix à son âme car c’était en effet une « pépite » artistique dans notre ciel cinématographique musicalement parlant.

    RIP John Barry, on se retrouvera…

    Merci

    • Nora permalink
      01/02/2011 14:07

      J’adore ton avant-dernière phrase.
      C’est beau comme du Francis Lalanne.

      • L' alter égal permalink
        01/02/2011 15:39

        Promets-moi si tu me survis
        D’être plus fort que jamais
        Je serai toujours dans ta vie
        Près de toi, je te promets
        Et si la mort me programme
        Sur son grand ordinateur
        De ne pas en faire un drame
        De ne pas en avoir peur

        Refrain
        Pense à moi, comme je t’aime
        Et tu me délivreras
        Tu briseras l’anathème
        Qui me tiens loin de tes bras
        Pense à moi, comme je t’aime
        Rien ne nous séparera
        Même pas les chrysanthèmes
        Tu verras, on se retrouvera

      • 01/02/2011 15:40

        C’est une chanson de film ça aussi.

      • Nora permalink
        01/02/2011 15:53

        Merci l’alter.
        Voila. Beau comme du Francis Lalanne.

      • 01/02/2011 16:09

        A quand un billet sur Francis Lalanne au fait ? Hein ? Comment ? Il n’est pas mort ? Mince… En même temps, ce n’est pas grave cela fera un billet post mortem non ? Comment ? Post mortem c’est après la mort ? Mince j’trouvais drôle l’association post et post… Non bon laissez tomber…

        Un billet ante mortem alors ? 🙂

    • 01/02/2011 14:42

      XD

    • Le Pet Financier permalink
      01/02/2011 14:45

      Beau comme du André Rieu, rapport à la musique…

  6. Le Blasé permalink
    01/02/2011 13:21

    Pour moi ça restera Goldfinger avec Shirley Bassey. Parce que, oui, John Barry donc très bon mais Shirley Bassey surtout!
    Mais il est vrai que dès que j’entends des cuivres un peu ronflants, un peu graves, je pense tout de suite à James Bond et à John Barry!
    Il faut tout de même être un sacré artiste pour marquer à ce point la mémoire.

  7. Guillaume Pascanet permalink
    01/02/2011 14:11

    Ah, pour toi aussi Sean Connery est définitivement LE James Bond ?

    J’ai aussi été contaminé très jeune, et surtout dès lors que le magnétoscope a fait son apparition à côté de notre TV familial.

    Et oui, Goldfinger reste le meilleur, pour toutes les raisons évoquées par toi. Il te manque quand même le désir de faire du judo dans la paille avec une blonde sexy se dénommant Pussy.

    Et puis Shirley Bassey quand même !

    C’est pas un hasard si le générique récent de James Bond qui m’a le plus marqué est celui de Goldeneye, complètement pompé dessus.

    Sinon, tu aimes tous les James Bond ? Même ceux avec Roger Moore, quand il semble avoir 80 ans ?

    • 01/02/2011 14:24

      Tu plaisantes, j’adore! Surtout quand il lui faut une doublure pour descendre un escalier.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:51

        Oui, mais c’est plus un film comique alors.

        Tant qu’à voir un Bond vieux, autant voir « Jamais, plus jamais ».

      • 01/02/2011 14:53

        mais il n’est pas officiel celui-là.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:54

        Je sais bien. Mais je le trouve très jouissif quand même.

      • 01/02/2011 15:13

        Totalement jouissif, surtout Barbara Carrera, et bien entendu la perruque de Sean.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:16

        Babara Carrera, c’était la méchante qui explose lorsque James lui tire dessus avec son stylo ?

        La moumoute de Sean vaut bien les teintures violettes de Roger.

      • 01/02/2011 15:19

        « Babara Carrera, c’était la méchante qui explose lorsque James lui tire dessus avec son stylo ? »

        Rien que pour ce genre de phrases, ça vaut le coup d’être un fan de James Bond! Oui c’est bien elle!

        Pour le reste, tu n’as pas besoin de me convaincre, Sean est un dieu pour moi, même avec sa perruque.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:22

        Je savais que cela te plairait.

  8. 01/02/2011 14:15

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Espion_qui_venait_du_froid_(film)
    c’est l’espion, pas l’homme, qui venait du froid
    je vais regarder ça presto…

  9. antoine permalink
    01/02/2011 14:22

    Y’a contumace si on a aimé Casino Royale ? (et même si on a pas du tout aimé le quantum of salade ?)

    • Nora permalink
      01/02/2011 14:24

      On ira contumacer ensemble, Tonio.

      • 01/02/2011 14:25

        Non c’est bien Casino Royale.

      • 01/02/2011 14:38

        mais on peut contumacer cette grosse bouse qu’est quantum of machin.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:50

        Quantum of solace a été tellement décevant par contraste.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 14:52

        Quantum of solace à été tellement decevant (tout court)
        ton « par contraste » me semble totalement superflu
        (un gros étron même ai-je envie de dire)

      • 01/02/2011 14:54

        ouais on retombe dans tous les travers brosnaniens après le réalisme si agréable du précédent (le parachute pour deux s’ouvrant à 10m du sol détient la palme).

      • pinpin permalink
        01/02/2011 15:00

        avec de surcroit un léger, très léger problème de scénario… ou de pas-scénario
        on comprend rien jusqu’a ce qu’on réalise que… c’est par ce qu’il n’y a rien à comprendre…
        et puis Casino royale se concluait quand même sur une grosse interrogation / suspens sur le pourquoi du comment de la trahison de la chérie de bond… intrigue totalement balayée dans les 5 premières minutes de cette « suite » ratée…
        du grand art !

      • 01/02/2011 15:02

        c’est vrai, c’est fou de retomber de suite dans les travers que le précédent rectifiait avec bonheur.

      • La Bretonne permalink
        01/02/2011 15:10

        Je l’ai tous aimé. Même Quantum of Solace.
        Peut-être parce que mon père accro à Bond m’a insufflé sa passion.
        Il a eu du mal à digérer Daniel Craig.
        Bizarrement, moi beaucoup moins.
        Je trouve même que Casino Royale est un des meilleurs de la série.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 16:15

        « c’est vrai, c’est fou de retomber de suite dans les travers que le précédent rectifiait avec bonheur. »

        si seulement les producteurs « golden balls » Broccoli pouvait lire ce commentaire et en saisir toute la pertinence !

  10. 01/02/2011 14:27

    Sean est THE james bond, même s’il ne collait pas du tout avec le portrait qu’en faisait Fleming (qui ressemblait à Roger Moore).

    Je voudrais qu’on éradique tous les James Bond dès P.Brosnan (Goldeneye excepté), films abêtissants ayant perdu en kitch ce qu’ils gagnaient en situations totalement incohérentes (et prétextes à scènes d’action presque parodiques). Parce que le Bond supposé avoir 20 piges d’expérience qui oublie de vérifier s’il y a une caméra et qui s’enfuie en salto sur le dos du prototype de raptor téléguidé en faisant dévier les missiles avec sa ceinture Versace (le tout à 800 mètres d’altitude, en smoking, et en tringlant la uber bonnasse qu’il a séduite d’un « hey »), ça va quoi.

    • 01/02/2011 14:30

      Ben quoi? Ca arrive tous les jours.

    • Guillaume Pascanet permalink
      01/02/2011 14:49

      le Branleur, tu oublies Timothy ou tu l’as oublié ?

      Je valide dans la première hypothèse, j’ai adoré « licence to kill » avec Robert Davi en baron de la drogue.

    • 01/02/2011 14:56

      correction en effet, dès timothy dalton, ceux avec roger moore ont encore un cachet kitch.

      Scaramanga : « hahaha je vais vous tuer avec un laser dans la face……….dans 12 minutes. »

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:58

        Ceux avec Roger Moore ne sont que kitch.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 15:01

        aka le syndrome du monologue du Dr Denfer

  11. Le Blasé permalink
    01/02/2011 14:28

    Quel est le plus mauvais James Bond? Celui avec Sophie Marceau, Le Monde Ne Suffit Pas ou celui avec Halle Berry, Meurs un Autre Jour?

    Entre les deux mon coeur balance, Sophie Marceau effectuant tout de même une prestation exemplaire de « Je voudrais moins jouer je pourrais pas ». Quant à l’autre, ils ont oublié, tout de même et ça c’est bête, d’écrire une histoire pour faire le film.

    • 01/02/2011 14:29

      Celui avec Bouquet, de loin.

      Marceau est tellement mauvaise qu’elle en devient sublime dans Le Monde ne suffit pas.

      • Le Blasé permalink
        01/02/2011 14:34

        Mon moment préféré c’est quand elle dévoile son côté « maléfique et folle à lier » à James. Elle lui hurle dessus du haut de son escalier et là c’est juste… pathétique.

  12. Mahon permalink
    01/02/2011 14:34

    Moi celui qui reste dans mon coeur c’est plutôt celui où qu’y a une physicienne nucléaire jouée par Denise Richard, fort crédible à désamorcer une bombe atomique dans un pipeline en minishort et tank top à la Tomb Raider.
    Un grand moment d’émotion cinéphilique.

    • Le Blasé permalink
      01/02/2011 14:36

      Le Monde Ne Suffit Pas. Celui avec S.M.

    • pinpin permalink
      01/02/2011 14:54

      oh oui…
      n’y voyez aucun attaque machiste mais c’est vrai qu’elle était tellement crédible denise richard en prix nobel de physique atomique… erf

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 14:55

        Tu aurais voulu qu’ils embauchent Claudie Haignerè pour qu’elle mette des micros shorts ?

      • 01/02/2011 15:00

        mouais si on part de là, halle berry en espionne NSA à talons….

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:01

        Le méchant était génial par contre dans « le monde ne suffit pas ».

        C’est d’ailleurs l’élément indispensable d’un bon James Bond.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 15:02

        en espionne j’y crois déjà plus…

        #mata hari
        #les patriotes

      • Le Blasé permalink
        01/02/2011 15:07

        Ce type avec une balle logée dans la tête qui ne sent plus la douleur? Ah non je ne trouve pas que ça soit un bon méchant.
        Il est juste méchant, veut faire sauter le plus de monde possible… Naze!

      • 01/02/2011 15:08

        Mais grave. Marceau était beaucoup plus cool.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:26

        Il fait plus peur que Mathieu Amalric.

      • 01/02/2011 15:28

        Le combat final avec Mathieu Amalric qui couine est un sommet de pathétique.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:44

        Pareil, et pourtant j’aime bien cet acteur.

      • 01/02/2011 15:51

        oui c’est drôle Bond qui dézingue du bad guy (d’1m95, 95 kg de muscles et armés jusqu’au dent) durant tout le film le sourire aux lèvres et qui peine à battre un almaric d’1m62, 60 kg, armé d’une hache trop grande pour lui.

      • Nora permalink
        01/02/2011 15:52

        Mais Amalric en méchant tout court et dans un James bond tout court est le sommet du ridicule.
        Un peu comme si je disais que j’étais sympa.
        Juste pas crédible.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:57

        Je te trouve sympa.

      • L' alter égal permalink
        01/02/2011 16:02

        C’est vrai qu’ Amalric tu peux te débarrasser de lui en un clin d’oeil.

      • 01/02/2011 16:10

        Ah ben bravo.

      • L' alter égal permalink
        01/02/2011 16:12

        Boh elle était mignonne.

  13. 01/02/2011 14:48

    Que de souvenirs…

  14. Le Latin permalink
    01/02/2011 14:53

    Epoque bénie où il y avait de grands et vrais musiciens pour les films. Je sens, cher Le Pédé, que nous allons pleurer souvent ensemble dans les prochains mois car ces musiciens commencent à se faire (très) vieux…

    • 01/02/2011 14:57

      « Epoque bénie où il y avait de grands et vrais musiciens pour les film »

      et c’est quoi maintenant, des pandas ?

    • 01/02/2011 15:03

      Aussi désolé que je puisse l’être par notre culture qui considère comme dépassée toute oeuvre vieille de plus dix minutes, je ne suis pas pour autant un tenant du « c’était mieux avant ». D’autant qu’il y a encore plein de grands musiciens qui travaillent pour le cinéma.

      • Le Latin permalink
        01/02/2011 17:20

        Pourquoi déformer mes propos ?
        Je n’ai jamais dit qu’aujourd’hui il n’y a qu’une bande de bras cassés. D’ailleurs ce n’est pas un problème de musiciens mais de cinéastes qui préfèrent trop souvent faire une compilation de chansons ou de musiques plutôt que de faire une bande originale vraiment originale.
        De plus je pense vraiment qu’il y a des époques plus « bénies » que d’autres… Sauf si on considère que musicalement les années 60 ou 70 et les années 80 se valent 🙂

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 17:24

        Ce n’est plus tout jeune mais j’adore la BO de la Reine Margot par Goran Bregovic. Je l’ai en CD d’ailleurs, car je suis vieux.

      • antoine permalink
        02/02/2011 22:11

        Pour avoir éternellement 22a, Diego refile ses mois qui passent à pascanet. Qui a donc 67 ans, ce mois ci.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/02/2011 22:23

        Merci, je peux donc partir en retraite sans décôte immédiatement.

  15. pinpin permalink
    01/02/2011 15:03

    la putain de boite de Pandore… un post sur James Bond
    et là le geek qui sommeille en chacun de nous se rue sur les commentaires …
    priceless !

    • Guillaume Pascanet permalink
      01/02/2011 15:05

      C’est de la culture geek James Bond ?

      Je vais dire à mon père qui ne sait pas visionner un DVD qu’il est geek.

    • 01/02/2011 15:07

      geek, je crois que ça veut dire « larve asocial nourri à la conso de masse et persuadé d’être spécial ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 15:11

        C’est plutôt les star-treks que l’on associe traditionnellement à cette culture.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 16:18

        tout ce qui n’est pas académique, ou intelligentsia, et qui provient d’une certaine sous-culture est aujourd’hui qualifié de « geek »

        quand en plus on parle d’une licence de quoi … presque 25 films
        avec un heros emblématique du cool
        des pépés
        des supers vilains
        et plein de gadget
        sur lesquels des fans hardcore peuvent s’étriper à grands coups de détails à peine visibles à l’oeil nu, je te jure qu’on est VRAIMENT dans le geek !

      • 01/02/2011 16:26

        non

      • pinpin permalink
        01/02/2011 16:34

        c’est un commentaire définitif ?

    • Le Blasé permalink
      01/02/2011 15:13

      Il est vrai que pour le moment les commentaires féminins ne sont pas légions… Cela dit, au vu des films, on ne comprend qu’il n’y a que les mecs qui s’excitent.

      James Bond c’est tout de même le summum du machisme et du côté superficiel des mecs: Avoir une belle bagnole, des gadgets ultra cools qui servent à tuer, des flingues et se cogner le maximum de gonzesses SANS les rappeler. Boire des vodka martini aussi.

      • 01/02/2011 15:16

        C’est vrai que les personnages féminins chez Bond sont rarement fascinants. Ou alors ils ressemblent à Rosa Klebb.

      • Le Blasé permalink
        01/02/2011 15:19

        Je ne peux m’empêcher de penser à sa parodie « Fräuline » dans Austin Powers quand je la vois.

        Herr Döktooooor…

      • pinpin permalink
        01/02/2011 16:19

        ah mais tellement !!!

  16. Nate permalink
    01/02/2011 15:44

    Coquille @ Sean ConneRy ?? (juste au dessus de la photo)

    Sinon, perso, Bond ca me fait ni chaud ni froid, j’ai pas du tomber dedans quand j’étais petit et du coup ça se résume pour moi à un « pauv » film d’action avec des gadgets incroyable et un scénario foireux.
    La seule chose qui me permet de tolérer tout ce fatras reste la/les pinup(s) engagée(s) pour leur talent artistique prononcé ainsi que la bande son.
    RIP Barry.

  17. L' alter égal permalink
    01/02/2011 16:05

    Sinon Shirley Bassey, Dionne Warwick, Nancy Sinatra, Louis Armstrong et…. Duran Duran. Cherchez l’erreur.

    • La girafe permalink
      01/02/2011 16:07

      et… A-Ha !

    • 01/02/2011 16:10

      N’empêche ils déboitent les morceaux de Duran Duran ET A-Ha.

      • L' alter égal permalink
        01/02/2011 16:11

        C’est tout le génie de Barry.

      • 01/02/2011 16:12

        Je ne te le fais pas dire.

      • La girafe permalink
        01/02/2011 16:12

        Certes.

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 16:17

        Ce Bond là, je me rappelle de Grace Jones, de Christopher Walken, et de rien d’autres en fait.

        Mais je fais un certain rejet des Bond avec Roger.

      • 01/02/2011 16:18

        C’est déjà beaucoup. Il y avait aussi John Steed.

      • Nora permalink
        01/02/2011 16:19

        Mais grave tellement il déboite le morceau de Duran Duran.

      • Le Blasé permalink
        01/02/2011 16:41

        LE John Steed de Chapeau Melon et Bottes de Cuir?
        Je ne me souviens pas… Qu’est ce que c’est que ce crossover???

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 16:45

        Ah oui, je m’en rappelle vaguement.

        Ils n’ont pas tourné au chateau de Chantilly, censé être la demeure du milliardaire criminel et patrick McNee était le guide de James dans ce milieu très huppé ?

        James Bond a constamment pillé « Chapeau melon et bottes de cuir ».

      • 01/02/2011 16:45

        ouais enfin l’acteur hein, mais je te soutiens le blasé, petit ça m’avait plongé dans un abîme de perplexité.

      • pinpin permalink
        01/02/2011 17:02

        dangereusement votre

        tourné à chantilly en effet
        avec patrick Macnee, qui jouait un lord anglais qui a son grand regret se retrouve à jouer au majordome pour bond.

        c’était le bond avec Grace jones (miam)

      • Guillaume Pascanet permalink
        01/02/2011 17:06

        Le Branleur, j’ai été beaucoup plus déconcerté de le retrouver dans un épisode de Galactica (la première hein, pas celle qui fait la couverture de Télérama) où en plus, il jouait le rôle du méchant (le diable en personne si je me rappelle bien)

      • 01/02/2011 18:07

        Grace Jones…je plussoie. J’ai adoré cette femme.

      • 02/02/2011 18:41

        Je ne vois pas où est le problème avec l’intervention de John Steed, James ayant depuis longtemps épousé Emma Peel.

  18. 01/02/2011 16:09

    Pas fan de Bond. Mais c’est marrant. J’ai la même relation à certaines BD que tu as avec les James Bond. Je sais qu’elles ne sont pas des chefs d’oeuvre mais mon sens critique est également aboli à leur lecture…

  19. La girafe permalink
    01/02/2011 16:18

    Quand on me dit James Bond, je pense Mozinor :

    • pinpin permalink
      01/02/2011 16:19

      ah mais TELLEMENT !

    • Nora permalink
      01/02/2011 16:21

      Moi c’est plutôt avec « Die Hard » que je pense Mozinor.

      • L' alter égal permalink
        01/02/2011 16:25

        Moi c’est « la fièvre » avec Claire Chazal + guest.

      • 01/02/2011 16:54

        ah oui, la fièvre !!

      • tijan permalink
        01/02/2011 17:36

        moi c’est plutôt quand on parle de Michel Jakson

    • YoosF permalink
      01/02/2011 22:59

      Et moi quand on me dit « Mozinor » je pense « pas drôle ».

      • Nora permalink
        01/02/2011 23:36

        T’es bien comme l’Arabe, t’as aucun humour.

      • YoosF permalink
        02/02/2011 00:12

        Je suis beaucoup plus drôle que L’Arabe.

  20. Mifa permalink
    01/02/2011 16:34

    J’aime les James Bond mais pas les imitations, le chapeau qui tue, le gros méchant qui saute d’un avion en vol et JB qui saute aussi sans parachute (ou l’inverse ?) j’aime les filles qui sortent de l’eau telle Vénus sortant de l’onde, j’aime les méchants vraiment tordus qui de toutes façons ont perdu d’avance puisque c’est James Bond, LE James bond, qui les attaque, et dans la même lignée j’aime les Zorro, Tarzan et autres sauveurs du monde même l’air fatigué, je ne nomme personne, suivez mon regard, celui-ci aussi emmenait une vraiment jolie fille dans ses bagages. Et, peu ont connu cette époque : les Maciste et autres Hercule sauveurs de roi ou de peuple, et y avait plein de filles aussi, jolies même méchantes !
    Je faisais le désespoir du copain cinéphile qui m’emmenait voir Alain Resnais ou Lewis Milestone, mais quand je lui parle aujourd’hui de tout ce qu’on n’avait pas vu à l’époque dans « Le troisième homme », il m’écoute. (sorry, je tourne hors-sujet !)

  21. Une bordelaise flâne permalink
    01/02/2011 16:35

    On peut critiquer tout ce qu’on veut mais en attendant y a peu de films que l’on re regarde autant de fois avec le même plaisir…
    Chouette article
    (je ne desespère pas de conduire un jour une aston pleine de technologie…)

  22. lovingroger permalink
    01/02/2011 17:48

    Vive Roger Moore et pendons Daniel Craig, il a inventé le 0.5ème degré.

    • 01/02/2011 17:56

      AAARGH

    • Le Blasé permalink
      01/02/2011 18:28

      il se fait déjà méchamment latter les couilles, alors le pendre en plus, c’est pas sympa!

      • lovingroger permalink
        01/02/2011 18:38

        Mais non, c’est de la compassion, j’abrège ses souffrances, et les miennes en même temps.

  23. M. Djo permalink
    01/02/2011 21:13

    Quid des femmes? Car James Bond c’est aussi et surtout des femmes !

    Et tiens s’il n’avait jamais été interprété par Sean Connery, le monsieur Bond, qu’il passerait assez vite pour un panneau publicité: dernière montre, dernière voiture, des femmes plus quiches et à la mode les unes que les autres portant les fringues du moment…une vraie fashion girouette !

    Mais putain que c’est bon(d)!

  24. Kelig permalink
    01/02/2011 22:42

    J’ai eu la chance de voir Shirley Bassey chanter Goldfinger dans Hide park. C’était émouvant et grandieuse. Durant mes 7 ans au Royaume-Uni, je suis sortie avec le frère de l’ingénieur qui a dessiné la voiture de Bond dans celui avec Halle Berry. Plutôt cool de voir les dessins avant la sortie du film!

    • antoine permalink
      02/02/2011 22:00

      Putain, 7 ans pour un dessin, c’est cher payé. Plutôt pas cool. (#viedeouf)

      • Kelig permalink
        03/02/2011 00:00

        Mouahahahah!

  25. Rockett permalink
    02/02/2011 02:48

    Je n’ai vu aucun James Bond et je m’en porte très bien. Hahaha.

    • antoine permalink
      02/02/2011 21:59

      T’as vu ta gueule ? T’as l’impression de bien te porter ?

      • Rockett permalink
        03/02/2011 05:18

        Je suis séduite. Tu me laisses te sucer la bite?

      • 03/02/2011 22:35

        Rockett m’a éparpillé.

      • antoine permalink
        03/02/2011 22:43

        J’ai peur de pécho la myxomatose.

      • L' alter égal permalink
        04/02/2011 10:14

        So, nique Rockette…

    • docds permalink
      04/02/2011 10:41

      Pour ta pustule du menton je te conseille de voir un dermato.

      • docds permalink
        04/02/2011 10:43

        (Méfiance, le suçage inconsidéré de bites inconnues peut être en cause)

  26. 02/02/2011 20:08

    Je passe je lis mais je commente jamais…
    Mais là Sean…
    Bon pour replacer les choses dans leur contexte je suis beaucoup plus vieille que vous mais pas de vous tous réunis néanmoins.
    Quoiqu’il en soit voilà où je voulais en venir, JB avec Sean c’est THE must.
    Quand j’étais chtiote, genre 13 ans, au siècle dernier, le ciné de la ville d’à-côté-d’où-j’habitais avait lancé un festival JB-avec-Sean et mon popa qu’était et est toujours très fan nous payait chaque semaine à mon frère et moi la place de cinoche afin que nous découvrions son idole le mercredi après midi.
    Sauf que le ciné était à 10 km, qu’il fallait y aller en vélo, c’était crevant mais ça reste une de mes meilleures galères cyclistes (plus vite on va être à la bourre !).
    Et un jour les tarifs ont augmenté, +1 franc qu’on n’avait pas… 10 bornes comme des malades sur la nationale à quasi cracher du sang pour ne pas être en retard et la connasse de la billetterie qui nous dit « manque 2F »…
    Et puis un ange, une moman qui venait de laisser ses mômes qui nous tend une pièce de 2F « allez y’a pas de raison que les miens d’amusent et pas vous! »
    Merci Madame.
    Et toute la collec des JB dans les mirettes à jamais gravée ! I love you Sean ! (même vieux)

  27. Bisextile permalink
    02/02/2011 22:41

    Des francs…anciens ?

  28. 04/02/2011 00:02

    john barry c’est juste un monument… en retournant lire sa fiche wiki, il a aussi été le premier mari de birkin… ya pas a dire elle a du gout pour les musiciens…

    my name is bond, james bond… perso je ne m’en lasse pas !

    les james bond ont un peu perdu leur côté kitchisime avec les gadgets les plus improbables au profit du tout efficace, même si les cascades sont parties en surenchère…
    sean connery ou roger moore ? bahhh sean quoi ! un petit faible pour timothy dalton et pierce brosnan… ben quoi, c’est pas une hérésie ?
    mon méchant préféré Jaws… un croisement entre quasimodo, frankentstein et un presse purée, presque aussi increvable que bond 😉
    daniel craig est vraiment trop sérieux… il se marre jamais, c’est un fonctionnaire de sa magesté, beurk 😦

  29. Le Pet Financier permalink
    04/02/2011 11:39

    Une petite info. que vous avez peut être…
    http://www.ozap.com/actu/javier-bardem-prochain-james-bond/394960

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :