Skip to content

Paris ou la dictature des vieilles rombières

25/01/2011

Espèce de vieille peau. De merde.

Quel bonheur de te voir serrer ton sac à main contre toi quand je m’assois en face dans le métro. Quelle joie lorsque tu me demandes, méfiante, « Vous allez où?? » lorsque je passe avec toi le digicode de chez mes parents, dans le 15ème arrondissement. Quelle extase, que de voir un mot assassin placardé dans l’ascenseur parce que j’ai attaché mon vélo à la grille de la cour et que, selon l’article 12c du réglement de la copropriété, je n’en ai pas le droit. Vraiment, te côtoyer au jour le jour, ma chère, mon exquise, ma bien aimée vieille rombière, c’est une chance dont peu de villes dans le monde peuvent autant se féliciter. Paris, capitale internationale des grabataires casses-burnes. Hands down.

Le dernier exploit en date de nos chère vieilles peaux procédurières touche un des projets culturels les plus excitants de notre bonne vieille capitale. Vous n’êtes sans doute pas sans savoir qu’au sein du Bois de Boulogne, pas loin du Jardin d’Acclimatation, Bernard Arnault lance la Fondation Louis Vuitton, un centre d’exposition dédié à l’art contemporain. La création d’un espace supplémentaire à la présentation d’oeuvres contemporaines à Paris est assez excitant en soi, mais ce qui rend le tout complètement bandant, c’est que l’immense bâtiment (4200 m2) a été dessiné par l’un des 5 plus grands architectes mondiaux en activité: Frank Gehry. Déjà, le projet est sublime (subjectivité de l’auteur); et puis, une fondation d’art contemporain dans un bâtiment dessiné par Gehry, c’est un peu Pimp My Art (« Dude, we heard you like art, so we put Art in your art, and we stuffed it with Art ») Le problème, c’est que L’Association de coordination pour la sauvegarde du Bois de Boulogne (sic) en a décidé autrement, et a sorti un vieil article de loi à sa sauce pour faire annuler le permis de construire. Décision entérinée le 20 Janvier par Le Tribunal Administratif de Paris.

Alors plusieurs choses. Déjà, une question pour L’Association de Coordination Pour La Sauvegarde du Bois de Boulogne (qui m’a tout l’air d’être un ramassis de vieux croulants résidents du 16ème dont le pic d’activité hebdomadaire doit-être un bridge chez le voisin): pourriez-vous m’expliquer en quoi le Bois de Boulogne NÉCESSITE qu’on se batte pour sa sauvegarde? La dernière fois que j’y ai été, il ne me semble pas avoir croisé de Panda, de Koala ou de tout autre animal en voie de disparition. Vous voulez pas plutôt aller faire construire des casemates chauffées pour les putes de l’Allée de Longchamps (allez-y, faites vous plaisir dans les commentaires à base de « Mmmmmh, mais tu m’as l’air de très bien connaitre le coin toi, un habitué? » bande de bâtards), elles se les pèlent, l’hiver, c’est pas un métier facile. Non mais quitte à sauvegarder la faune du bois, hein.

 

 

Ensuite, les vieux croûtons, moi perso, que Paris puisse accueillir une oeuvre supplémentaire de l’architecte du Guggenheim de Bilbao (on lui doit déjà la Cinémathèque de Bercy -ancien American Center- et Téléphone, une oeuvre en collaboration avec Sophie Calle, sur le pont du Garigliano), ça me botte franchement. Passons les avis subjectifs du « je trouve ça beau » ou « ça me fait penser à un anus artificiel » (même si, quand même, ça a sérieusement de la gueule ce nuage de verre au milieu des arbres), ce qui importe, c’est de laisser une place à l’architecture contemporaine à Paris. Et la vraie, hein, la couillue, de celle qui élève l’esprit, pas de la soupe formatée à là Kauffman & Broad. On a beau habiter la plus belle ville du monde , les vieilles pierres peuvent parfois être étouffantes. Et puis, je peux comprendre que les habitants d’un quartier fassent chier pour cause de relocalisation, de nuisance sonore pendant les travaux, de vis-a-vis et de luminosité, mais en vrai, on parle du putain de Bois de Boulogne. A part les écureuils et quelques transsexuels brésiliens, cette construction va faire chier qui, hein?

Vous vous félicitez de l’annulation de « ce projet de bétonisation ». Mais c’est quoi ces manières de concevoir les choses? C’est quoi? Hein? Le béton c’est le mal? C’est Satan en personne? Mais vous vous êtes cru en 1745? On devrait faire quoi? Construire avec des rondins de bois, du torchis et de la chaux vive? On est en 2011. En 2011, on construit avec du béton. C’est comme ça, ça s’appelle le PROGRÈS, et ça fait des bâtiments dont les seules limites sont l’imagination, et puis surtout, des bâtiments QUI TIENNENT.

Et puis, en pleine récession, c’est intelligent de foutre 400 ouvriers et ingénieurs au chômage. Vous faites un concours, hein? C’est ça? A l’association à la con qui se foutera le plus de gens à dos?

Mais finalement, outre la bêtise de ces « interdictions pour interdire » et ces blocages procéduriers, ce qui m’emmerde vraiment, c’est le fait de me faire dicter à quoi pourra ou ne pourra pas ressembler ma ville dans 20 ans par des fossiles qui seront canés dans 8 mois, et donc, ne seront même pas là pour profiter de leur immobilisme. Ca me donnerait presque des envies de Soylent Green. Moi, quand je serai un vieux croulant, j’irai taper le carton dans un bar du coin avec mes potes, je râlerai dans ma barbe, mais j’irai pas faire chier les gens qui vont le porter, ce monde, sur leurs épaules.

En tout cas, pas pour la création d’une méta-oeuvre d’art.

Advertisements
336 commentaires leave one →
  1. Nora permalink
    25/01/2011 10:21

    Ouais, Gehry merde.

    • 25/01/2011 10:24

      Mais tellement. Rasons-le, ce putain de Bois de Boulogne.

      • l'analphabète permalink
        25/01/2011 16:56

        C’est bien les pédé qui s’assument ça! tu a pensé au 10/15% de père de famille Gay qui n’ont que ca pour continuer à avoir une vie sexuelle épanouissante? Et les mecs vraiment moches et vraiment sans intérêts qui n’ont que des femmes-à-zizi-payant pour faire comme tout le monde? égoïste.

  2. 25/01/2011 10:30

    Je suis tout à fait d’accord et j’applaudis des deux mains. Cependant rassure toi ce projet verra certainement le jour mais ça prendre juste un peu plus de temps. En général on abandonne pas un projet au stade du recours des tiers d’un permis de construire, surtout un de cette taille, cela fait perdre trop d’argent. Ceci dit, pour une fois que quelqu’un comprends un des aspects les plus relous du BTP je me sens légère…

  3. Trolly permalink
    25/01/2011 10:34

    On est plus au 20ème siècle non plus ! Y’a pas mieux qu’un bâtiment moche en béton qui vieillira aussi mal que les rombières ?
    On a pas des masses de zones vertes dans Paris non plus. Ca ne vaudrait pas le coup de les sauvegarder un minimum ?

    • 25/01/2011 10:37

      Personne n’a parlé de raser le Bois (à part moi).

    • 25/01/2011 10:43

      Et puis franchement vu la taille du bois de boulogne et son éloignment de Paris je ne pense pas que ce projet impactera réellement la « quantité » d’espace vert par parisien…

    • 02/02/2011 16:37

      Pourquoi un bâtiment moche en béton? As-tu regardé le projet?

  4. 25/01/2011 10:40

    On les changera plus… A Nancy c’est pareil, un mec est venu me faire chier parce qu’il a apprit que j’allais refaire ma façade. En blanc, normal. Mais monsieur a porté plainte auprès de la mairie parce que ça lui plaisait pas.

    Un bon été de sécheresse bien chaud devrait régler certains problèmes.

  5. Le mauvais parti permalink
    25/01/2011 10:41

    Ouais bah si c’est le truc horrible qu’on voit sur l’image, c’est plutôt une bonne idée de s’être opposé 🙂

    • 25/01/2011 10:46

      Oui mais toi t’es un réac, c’est pas nouveau.

      • Le mauvais parti permalink
        25/01/2011 18:29

        Tu sais que j’ai failli changer mon pseudo en « le réac ». D’autant plus que je suis de moins en moins un mauvais parti et c’est vrai que je suis un peu réac haha

    • davidgeridoo permalink
      25/01/2011 10:48

      En plus, ça ne m’a pas l’air bien antisismique, cette affaire.

      • 25/01/2011 10:50

        Oui, d’autant plus que le Bois de Boulogne est une zone particulièrement à risque.

      • Mahon permalink
        25/01/2011 11:05

        Hein ? Un bâtiment antisémite ? Mais que fait Le Juif ?

      • 25/01/2011 11:09

        Hahaha Mahon, hahaha.

        @lepédé: tu rigolera moins en 2012 quand le monde tremblera sous l’effet de la fin du monde. TADADADAM.

      • 25/01/2011 11:14

        Fort heureusement, avec l’arrêt de ce chantier, on ne se mangera pas de plaques de verre sur la tronche. C’est toujours ça de pris.

      • YoosF permalink
        25/01/2011 11:15

        Ca t’aurais fait moins mal que les gargouilles de Notre Dame.

      • 25/01/2011 11:21

        En même temps le pédé, si c’est l’apocalypse j’irai pas forcément finir ma vie au bois de Boulogne moi. Mais pourquoi pas hein.
        TADADADAM.

    • 02/02/2011 16:43

      A la fois on ne demande pas à tout le monde d’aimer. C’est pour ça que la démocratie participative en architecture est toujours un échec catastrophique parce que dans tous les cas ça mène au choix du projet le plus neutre possible. On est dans un pays où la médiocrité est érigée en tant que valeur fondamentale (cf: les petits pavillons dans lesquels nous vivons). Beaubourg n’aurais jamais existé si on avait consulté les gens, on aime, on aime pas, c’est un bâtiment qui fonctionne parfaitement dans son usage depuis son ouverture et qui offre une respiration dans le paris Haussmanocentriste de la rue corridor.

  6. 25/01/2011 10:59

    J’ai la solution: plutôt qu’un truc tout bizarre là, en béton et en verre, pourquoi ne pas construire à la place un bel immeuble dans le style haussmannien? C’est joli, le style haussmannien.

    • 25/01/2011 11:06

      Un immeuble haussmanien? Tu plaisantes? Quel scandale de modernité. Non, refaisons plutôt le Louvre ça c’est du musée, ou Versailles sinon.

    • Le Blasé permalink
      25/01/2011 11:22

      Oh mais oui de l’Haussmanien! De la bonne qualité FRANCAISE monsieur! Dans le plus pur style FRANCAIS! Parce que bon hein, Paris c’est tout de même la FRANCE!
      C’est pas un crypto-français du Canada qui va faire la loi!

    • Marguerite de Valois permalink
      25/01/2011 20:20

      Ce n’est pas moche mais c’est très con un truc comme ça surtout dans un bois. La pyramide du Louvre est lavée tous les jours (c’est dingue le nombre de mouettes qui se baignent dans les bassins en attendant de piquer le sandwich d’un touriste). Evidemment, elle en vaut la peine et sa forme permet à un petit robot de se charger du travail. Le style haussmannien est chiant mais ça a l’avantage de l’être uniquement au figuré.

    • 25/01/2011 23:04

      La Reine Margot? Vous ici?

      • Marguerite de Valois permalink
        26/01/2011 03:26

        Monseigneur, l’honneur que vostre majesté me faict d’avoir tant de soin de la vie de sa créature seroit suffisant pour me retirer du tombeau.

  7. 25/01/2011 11:01

    Rho dis donc, c’est beau. (le bâtiment je veux dire).

    De toute façons, je suis sûre que les vieilles rombières de l’époque ont gueulés contre la création du musée d’Orsay (et on se souvient du scandale de la pyramide du Louvre qui pourtant est parfaitement à sa place)

    Il est très bien ton article l’arabe.

    • 25/01/2011 11:03

      Ah oui tiens, seul bémol, je ne pense pas que cette réaction soit spécialement française. A mon avis, les vieux cons existent partout.

      • Crevette permalink
        25/01/2011 12:28

        Ouais mais nos vieux cons à nous, en plus, ils sont râleurs.

      • tijan permalink
        26/01/2011 10:54

        c’est surtout qu’on comprend ce qu’ils disent … malheureusement.

  8. 25/01/2011 11:04

    Alain Soral a les juifs pour expliquer tous les malheurs du monde, L’Arabe a les vieux.

    Sauf qu’ici, c’est beaucoup BEAUCOUP plus drôle.

    • 25/01/2011 11:12

      Il s’agit là de vieux purement théoriques. L’idée, c’est qu’un jeune qui adhère à L’Association de Coordination Pour La Sauvegarde du Bois de Boulogne est par définition un vieux.

      • La Pastanaga permalink
        25/01/2011 12:55

        (dans les tags faudrait rajouter « gérontophobie primaire » )

    • 25/01/2011 11:16

      Merci d’éclairer ma vieille lanterne littéraliste.

      • 25/01/2011 11:18

        Je le fais maintenant comme ça j’aurai pas à le refaire plus tard (voir le commentaire de Lipton, juste en dessous).

      • 25/01/2011 11:22

        Ils font de la camomille chez Lipton?

  9. Lipton permalink
    25/01/2011 11:11

    C’est vrai que le projet a (avait) l’air magnifique – enfin en tout cas j’aime beaucoup, ça nous change du cubisme à la Le Corbusier que j’ai jamais pu blairer malgré les opinions orgasmiques de mon entourage. Cela dit, je note que:
    1) dans le fond finalement, t’en sais rien si l’Association de machitruc c’est que des croulants en phase terminale de vieillesse (c’est anecdotique quelque part, mais en même temps c’est le titre de l’article, hein), et
    2) si ils ont fait annuler le permis de construire avec un vieil article de loi à la con, c’est bien qu’il y avait un article de loi qui n’était pas respecté. Alors la loi est débile, je veux bien, et cette voie publique c’est de la connerie, ok, mais c’est quand même la loi, et voilà. Etant un sale enfoiré de citoyen naïf, j’aime assez que la loi soit respectée, et je suis beau joueur quand je me fais choper à la violer comme un gros sagouin, comme quand je roule à 52 km/h sur une départementale droite comme un I avec une visibilité telle qu’on peut apercevoir Oulan-Bator les beaux jours. Des fois les lois sont super connes, et là, idéalement, on peut essayer de les changer en lois moins connes.

    Et je dis ça, j’ai quand même réussi à perdre un procès contre une assurance qui voulait pas me rembourser un dégât des eaux dont j’étais pas responsable – c’est vous dire si j’ai une confiance sans limite en la Justice Française (main sur le coeur, premières barres de la Marseillaise déjà emmêlées dans mes cordes vocales).

    Donc rêvons un peu: la fondation déplace son projet de 3m à gauche, ou trouve le moyen d’annuler cette loi, ou fait classer la voie publique pas publique en voie pas publique (c’est clair?), et dans 15 jours les affaires reprennent! Le processus républicain est respecté, que dis-je, sublimé, et les vieilles carnes l’ont dans le cul.

    • YoosF permalink
      25/01/2011 11:14

      Rohlala le mec de droite !!!

      • juanita banana permalink
        25/01/2011 11:23

        comment tu dis ça! on dirait que tu as débusqué un rat dégoûtant! Pfffit!

      • juanita banana permalink
        25/01/2011 11:24

        Lipton dit « carnes »,Lipton dit « cul »;c’est pas un mec de droite-cqfd

    • 25/01/2011 11:16

      C’est intéressant cette histoire de dégât des eaux. J’aimerais tant en savoir plus là-dessus.

    • Nora permalink
      25/01/2011 11:20

      Le pire c’est qu’il a raison Yoos.
      Il suffisait de déclasser et de désaffecter la voie.
      Les mecs qui instruisaient le permis auraient du se rendre compte au moment du dépôt du PC (voir avant s’ils avaient eu des réunions pour caler tout ca) que le projet s’implantait sur une voirie publique.

      • Nora permalink
        25/01/2011 11:21

        Commentaire chiant.
        Mes confuses.

      • 25/01/2011 11:25

        Arrête de t’excuser dès que tu dis pas une connerie, ça n’avait rien de chiant.

      • YoosF permalink
        25/01/2011 11:35

        Moi j’ai pas compris si c’est Lipton ou moi qui avait raison.

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 11:46

        Ce n’est que partie remise, il suffit que la municipalité prenne un arrêté d’alignement et pouf pouf, le cadastre change.

      • Nora permalink
        25/01/2011 11:55

        c’est pas aussi simple pouf pouf

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 11:55

        Un indice sur le secteur professionnel de Nora ?

        A moins qu’elle relise tous les soirs le code de l’urbanisme tellement c’est bien écrit.

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 11:58

        Bien sûr mais je n’ai pas envie de retracer toute la procédure de servitude de reculement et autres réjouissances du droit administratif des biens.

        C’est juste que tout ça est faisable, même après une annulation du PC.

      • L'Autre permalink
        25/01/2011 16:08

        C’est un peu des brêles les mecs, surtout qu’ils avaient déjà fait une modification du PLU au préalable. C’est qu’une affaire de temps, c’est évident qu’ils vont déclasser la voie.

      • l'analphabète permalink
        25/01/2011 17:08

        Des jeunes qui parlent comme des vieux… au bûcherrrrrr !!!

      • tijan permalink
        26/01/2011 10:58

        A force d’être jeune on devient vieux.
        (Lao Tseu)

    • 02/02/2011 16:50

      Ton argument sur la loi est certes très recevable, mais il faut bien voir qu’ici il s’agit bien d’une manipulation de la loi dans le but d’interdire l’avenir.

      La loi utilisée comme prétexte pour des motifs de conservatisme est une dérive néfaste. Il faut voir qu’en France, tu trouveras TOUJOURS dans la loi de quoi attaquer n’importe quel projet. Les différents codes entourant la construction sont parfaitement flous et prêtent à interprétation.

      Dans tous les cas, que les associations gagnent ou pas, elles pourront toujours retarder les projets de quelques années.

      Pour des gros projets comme ceux ci, les financiers ont les reins solides et en général peuvent assumer le temps des démarches.

      Pour les petits projets du quotidien comme les maisons individuelles, le même phénomène à lieu mais là ce sont plutôt les mairies qui se bâtent contre les projets d’architecture et arrivent à les faire couler pour de bon.

  10. juanita banana permalink
    25/01/2011 11:21

    Moi je veux ce bâtiment voie le jour (plus aérée la meringue,c’est un peu ramassé pour mon goût),et je veux bien le voir chez moi,enfin sur la pelouse de reuilly à la place de cette grosse saloperie de foire du trône qui nous gâche la vie pendant de longues semaines chaque année!

  11. La Capricieuse permalink
    25/01/2011 11:23

    Mmmmmh, mais tu m’as l’air de très bien connaitre le coin toi, un habitué? (je signe « Bande de bâtards » ou c’est pas nécessaire?)

  12. Le Blasé permalink
    25/01/2011 11:26

    Ce qui m’étonne toujours c’est que les vieux en comprennent pas qu’avec ce genre de réactions, il n’y aurait mais AUCUN des bâtiments qui font la renommé de Paris.
    Bah oui, parce qu’à l’époque les vieux devaient trouver que tous les nouveaux bâtiments étaient immonnnndeeess!!

    D’ailleurs beaucoup de stations de métro de style Art Nouveau ont été détruites… Triste triste Paris.

    Non, il faut les obliger comme Haussmann. On rase et on construit et SHUT THE FUCK UP OLD WOMEN!

    Sinon, m’est avis que cette fondation Louis Vuitton ressemble beaucoup au centre Pompidou de Metz.

    • 25/01/2011 11:28

      Hmm, pas vraiment, on dirait plutôt du Gehry.

    • Le Blasé permalink
      25/01/2011 11:34

      Ah oui, non, je viens de la re-regarder et rien à voir. L’image qui m’en était resté était celle d’un bâtiment moins moche.

    • L'Autre permalink
      25/01/2011 16:11

      Un bâtiment de Gerhy ressemble a rien d’autre qu’à un batiment de Gerhy.

    • 25/01/2011 17:50

      pour une fois que l’Autre peut parler de ce qu’il aime.

    • Le Blasé permalink
      25/01/2011 18:39

      C’est la structure en bois et les toits transparents qui m’ont confusé…

  13. 25/01/2011 11:35

    L’Arabe, si je te connaissais, je te ferais un gros bisou enthousiaste. Merci.

  14. 25/01/2011 11:41

    Je ne suis pas assez au courant de ces news pour juger mais ton article m’a bien amusé ! J’ai ri devant mon pc et vais m’empresser de donner ton url à des amis qui je sais vont aussi l’apprécier.
    Merci de la part d’une rombière moderne qui préfère regarder devant plutôt que derrière !
    Et n’a rien à foutre du style des habitations, Paris est assez grand pour que l’on puisse inover, plus il y a de style, plus c’est beau…
    J’aime les pyramides du Louvre, le trou des halls et le centre Pompidou tout à fait incroyable par son style tuyaux, la passerelle de Bercy au milieu des quartiers d’un autre sciecle ! bref j’aime Paris pour sa diversité…

  15. 25/01/2011 11:50

    Faut vraiment être un citadin cramoisi pour considérer le Bois de Boulogne comme une putain de réserve naturelle. A ceux-là, on pourrait leur vendre des séjours safaris en Auvergne.
    Peut-être que si ça avait été pour le musée du macramé sur velours côtelé, l’asso de zombies incontinents aurait validé le projet. Mais faire chier le monde, ça leur permet de se sentir encore vivant.
    Ça me fait penser qu’aujourd’hui, les vieux du Sénat examinent le projet de Loi sur l’euthanasie. Reste plus qu’à espérer qu’ils se goureront de bouton au moment du vote.

    Les vieux, c’est le mal.

    • Une bordelaise flâne permalink
      25/01/2011 14:02

      « A ceux-là, on pourrait leur vendre des séjours safaris en Auvergne. »
      Merci!

  16. MatthieuL permalink
    25/01/2011 11:51

    Ca ressemble un peu à une crotte d’éléphant au milieu du désert, on peut pas laisser la nature tranquille plutôt que d’aller y mettre des oeuvres d’art pseudo intellectuelles au milieu des derniers arbres qu’ils restent à paris ?

    Vous pouvez pas aller faire un ptit trajet en rer et mettre votre truc en zone 5 ? J’aime beaucoup Paris et beaucoup l’art aussi mais franchement, l’ultra-urbanisation du centre ville faut arrêter un peu, et comme tu le dis si bien « On est en 2011 » alors arrêtons les conneries qui font que les parisiens pêtent un câble.

    Mettez ce bâtiment en zone 5, faites 20 minutes de rer et en plus vous aurez le bruit des oiseaux et de l’air frais. Et les rombières seront contentes.

    Ya pas une url pour s’inscrire à leur assoc ? 🙂

    • 25/01/2011 12:25

      OUI C’EST VRAI CA LAISSONS LA NATURE TRANQUILLE NOM DE DIEU!

    • 25/01/2011 13:23

      La crotte d’éléphant, c’est pourtant parfaitement naturel…

    • Une bordelaise flâne permalink
      25/01/2011 14:42

      Les arbres à Paris ils sont à l’agonie tellement ils respirent la pollution de toute façon …

    • L' alter égal permalink
      26/01/2011 10:22

      Faites 20 min de RER et retrouvez vous à la campagne, à… Evry.

      • Le Blasé permalink
        26/01/2011 15:50

        Mais tellement!

      • 26/01/2011 23:26

        Aucun Parisien amateur d’art contemporain(donc un minimum branchouille) ne fera 20mn de RER. Impossible, contraire à sa religion.

    • tijan permalink
      26/01/2011 11:15

      Grâce à ce bâtiment, plein de parisien iront au bois de Boulogne et profiterons de la nature tellement naturelle qui s’y trouve. Mais peut-être est-ce là le problème ? Trop d’affluence peut gêner certain(e)s
      Les vieux du XVIéme on peut-être pas envie qu’on vienne les emmerder quand il vont se faire sucer au bois le dimanche matin avant la messe ?

  17. Le Latin permalink
    25/01/2011 11:58

    PRIMO
    Paris est de plus en plus une ville majoritairement de vieux et de richards… Une ville de propriétaires accrochés bec et ongles à leur « investissement » de merde et ce n’est pas eux qui vont apporter du sang neuf à Paris. Merde !

    DEUXIO
    Paris se momiefie en musée à vue d’oeil. A défaut d’être une ville d’artistes (je rigole encore du 104…) elle souhaite devenir un lieu prévilégié d’expositions : pour les vieux, les richards, les touristes et les bobos… Mais franchement, on est obligés de se coltiner une fondation LOUIS VUITTON ? Putain, c’est donc ça la France : Coco Channel, Louis Vuitton et les macarons Ladurée ? Merde !

  18. davidgeridoo permalink
    25/01/2011 12:01

    Z’auraient mieux fait de faire un truc en forme de tour Eiffel. Ça, ça a fait ses preuves.

  19. Guillaume Pascanet permalink
    25/01/2011 12:05

    A mon avis, c’est pas demain la veille que ce genre de projets pourra naitre à Paris où le moindre bout de pierre a son comité de défense attitré.

    Mais si on pense à Londres comme modèle urbanistique moderne, il me semble bien que les projets innovants ont été construits dans l’équivalent de la première couronne, qui là-bas fait parti intégrante de commune de Londres.

    Chez nous, le Grand Paris, c’est un grand métro. Et surtout pas la naissance d’un pouvoir politique qui pourrait porter ce genre de projets.

  20. Crevette permalink
    25/01/2011 12:27

    La première ligne est sublime !

    Sinon, le truc qui m’horripile, c’est justement que pour le coup, l’association en question n’avait comme seul argument que cette histoire de voie publique/pas publique. Aucun lien avec une quelconque sauvegarde de quoi que ce soit, non, juste une petite erreur de merde, une coquille, une broutille, un truc qui serait passé à la trappe sans problème s’il n’y avait pas eu cette bande d’empêcheurs de tourner en rond.

    Et Le Pédé, je suis plus que d’accord avec ta remarque sur les jeunes qui sont vieux en réalité. Et ca fait peur de voir combien ils peuvent être…

  21. glamgoofygirl permalink
    25/01/2011 12:32

    Euh … Quitte à décrocher le titre de vieille rombière du jour, c’est pour faire un truc dans l’esprit de la photo le projet ? Parce que bon euh … OK je ferme ma gueule, j’y connais que dalle en architecture, mais bon, j’aimerais pas avoir ça devant chez moi. Ça me foutrait des crises d’angoisse je crois.
    Bon en même temps, je donne mon avis, mais le Bois de Boulogne, j’m’en contrefous en fait. Chuis mieux de l’autre côté, plus à l’est …

  22. 25/01/2011 12:44

    On a les mêmes vieilles rombières qui sévissent aussi au Mans, où ils protestent contre une péniche-restaurant qui leur gâcherait la vue sur la Sarthe. Quelle bande de cons!

  23. Denver permalink
    25/01/2011 12:44

    Le paragraphe sur le torchis me fait penser à une certaine réplique des Visiteurs (1 ou 2), où il est question de chier sur des truelles pour faire des briques, j’ai eu du mal à ne pas m’esclaffer devant mes collègues.

    Cela dit, même si je ne connais pas les tenants et les aboutissants juridiques (et Dieu m’préserve de m’avancer sur le sujet), je dirais que c’est dommage de voir de tels projets être entérinés. J’ose espérer que cela ne sera que temporaire.

    PS : Toujours aussi délectable ce blog héhé.

  24. Guillaume Pascanet permalink
    25/01/2011 12:49

    Je propose un autre projet alternatif afin de retrouver le Paris éternel :

    – reconstruction des fortifications à la place du périphérique. On pourra ainsi être sûr que les étrangers appelés banlieusards ne pourront plus entre dans la capitale. En plus, avec la supprssion du trafic du périph, les verts auront un bilan carbone exemplaire. Ces opérations seront financés par le retour de l’octroi sur toutes les marchandises entrant dans Paris, ce qui fera augmenter le coût de la vie parisienne et chassera donc les derniers pauvres.
    – reconstruction des halles avec marchés à bestiaux ce qui alimentera en compost tous les parcs et jardins parisiens.
    – reconstruction de la Bastille à la place de cet opéra grotesque construit pour les bobos parisiens. On imitera ainsi les allemands qui veulent reconstruire le palais des Hoenzollern et les Russes une cathédrale, et d’effacer ainsi les destructions des révolutions. De toute façon, la moitié des touristes pensent déjà que l’Opéra-bastille est la forteresse du même nom.
    – destruction de la tour Eiffel qui ne devait être que provisoire et retour du champs de mars à son usage initial qui lui vaut son nom, à savoir les manœuvres militaires. Blindés et hélicoptères d’assaut ne seront pas de trop afin de se défendre des sauvageons qui se presseront sous les fortifications.
    – retour du Louvre à son aspect initial, à savoir un château médiéval avec dongeon. Les ajouts successifs l’ont par trop dénaturé.

    • 25/01/2011 12:51

      Héhéhé

    • Le Latin permalink
      25/01/2011 13:05

      On pourrait faire mieux, allons 😉
      – Rebâtir les Halles en prenant soin de faire enfin un beau lieu de cohabitation et d’échange. Je propose le nom de « Les Halles Meetic »
      – Rebâtir l’opéra Bastille afin de donner une acoustique idoine pour les spectacles type Star Academy ou Lady Gage. Je propose le nom de « Opéra Bastille Universal-NRJ »
      – Rebâtir la Tour Eiffel, en plus fun. Je propose le nom de « Tour Eiffel Meccano »
      – Enfin rebâtir le Louvre mais plus clinquant, plus beau, plus doux et qui sent bon : le « Louvre L’Oréal »

      • 25/01/2011 13:12

        Dans la mesure ou Bernard Arnault est à l’origine du projet, et qu’il lâche 100 millions d’euros de sa poche pour la construction de cet édifice, ça te parait si outrageux qu’il y accole le nom de son groupe?

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 13:21

        Cela démontre surtout la grande faiblesse de l’État dans ce domaine, et la part prépondérante prise par les mécènes privés.

        J’oubliais dans mon inventaire à le Prévert le projet réel de reconstruire la palais de Tuileries. Bizarrement, les Monuments Historiques sont contre. Je trouve surtout cela sans intérêt.

      • Le Latin permalink
        25/01/2011 13:32

        Comme tu l’as peut-être senti, effectivement ça me fait bien mal de voir ça. Ça me fait chier de voir à quel point on accole ensemble les termes luxe et art, comme si c’était une évidence. Oui franchement ça me casse les couilles de voir de l’art plus ou moins frelaté engoncé dans des structures architecturales qui placent une distance et un rapport de soumission entre le dominé (le pékin moyen) et le dominant (l’œuvre d’art acheté par une riche forcément éclairé). Marre de voir se construire non pas des musées mais de véritables églises dédiées à l’art spéculatif. Oui, définitivement, tout ça me débecte…

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 13:34

        Tu n’as donc pas été attristé par l’abandon du projet du rival d’Arnault sur l’île Séguin si je te suis bien ?

      • 25/01/2011 13:52

        T’as raison, vaut mieux qu’Arnault utilise son pognon pour se payer des putes, de cette façon son oseille sera VRAIMENT utile au pékin moyen.

      • Sarita permalink
        25/01/2011 13:54

        Faudrait voir à se remettre des théories de Bourdieu (à qui je voue par ailleurs un immense respect )…

      • Le Latin permalink
        25/01/2011 14:41

        @ Le Pédé
        Oui, qu’il aille se taper des putes au lieu de vouloir qu’on admire son goût artistique tellement raffiné.
        Pour toi Paris devrait être un immense terrain de jeu où les mégas riches font mumuse en exposant dans des pavillons vite démodés leur petite passion…

        @ Sarita
        J’ai jamais lu Bourdieu mais je suis heureux de savoir qu’il a les mêmes idées que moi 😉

      • 25/01/2011 15:11

        Mais mon bon ami, c’est quoi Le Louvre à ton avis ? Et Versailles? Et Notre-Dame, le Sacré Coeur, Orsay, Beaubourg? Rien, sinon des pavillons vite démodés ou des méga-riches ont exposé leurs petites passions.

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 15:17

        Tu abuses un peu cher Pédé, c’est un peu plus que cela quand même. Ce sont aussi des lieux de résidence et des lieux de pouvoir, civils et/ou religieux.

        Quand à Orsay, c’était très banalement une gare.

      • 25/01/2011 15:34

        Non? Vraiment?
        Mais dis-moi, pourquoi avoir construit des édifices à couper le souffle alors que de modestes huttes en bois auraient aussi bien pu faire l’affaire? Après tout, il existe des gares moins spectaculaires qu’Orsay, il n’y a qu’à prendre le RER pour s’en rendre compte.
        Ce que j’essaie d’expliquer à notre ami bolchevik (et que tu as très bien compris j’en suis sûr), c’est qu’une construction de ce type est avant tout un manifeste: artistique, architectural, urbain, whatever. Et que l’argument du démodé est de ce fait complètement à côté de la plaque: un style architectural doit d’abord témoigner de son époque. Et si on se borne à faire du néo-haussmannien comme semble le suggérer Maëster, ça sera tout bonnement comme si notre époque n’avait jamais existé.

      • 25/01/2011 15:32

        Oui enfin les Mécènes entretiennent l’art depuis des siècles et personne ne pense à se plaindre de Laurent de Médicis en regardant un Michel-Ange.

        Si tout ce qu’on trouve à redire à ce projet c’est son nom de sac à main il faudrait peut-être grandir et arrêter de jouer les biches effarouchées en criant « Ciel, encore un avec des moeurs de parvenu ! »

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 15:37

        Certes, mais doit-on se réjouir d’un retour aux temps des Médicis ?

      • 25/01/2011 15:46

        Non. Mon propos était juste de souligner que rejeter un projet architectural à cause de la provenance de son argent (dans la mesure où cet argent ne vient pas de la traite des nègres – ouch ça sonne encore plus vilain dit comme ça ) c’est passer à côté de bonnes opportunités.

        De toute façon on sait tous que dans 200 ans si le bâtiment est toujours considéré comme valant architecturalement quelque chose il sera classé monument historique et racheté par l’Etat à cause de ses coûts d’entretiens devenus faramineux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 15:46

        je n’avais point vu la réponse du Pédé.

        je suis d’accord avec toi sur le but de l’architecture. Il me semble d’ailleurs que, pour le meilleur et pour le pire, Paris continue à évoluer de ce point de vue : BNF, Musée du quai Branly, Institut du monde arabe, Pyramide du Louvre… même si les grands chantiers mittérandiens sont bien derrière nous.

        Il me parait aussi intéressant de tester des formes nouvelles, même si je ne saute pas forcément au plafond devant chaque « hardiesse » des architectes. Ce projet précisément, je n’arrive pas à savoir si j’aime ou pas, mais je suis sûr que les immeubles hausmaniens avaient aussi choqué en leur temps.

        Par contre, ce qui me choque, c’est ce retour au bon vouloir de commanditaires privés pour ce genre de grands travaux. L’état est gêné financièrement et il est suppléé par les nouveaux grands de ce monde. C’est assez typique de notre époque aussi, mais permets moi de ne pas voir un progrès en la privatisation de l’espace public.

        Et je n’ai jamais lu Bourdieu.

      • Le Latin permalink
        25/01/2011 15:55

        @ Le Pédé
        Putain, heureusement que tu me traites de bolchévik car grâce à ça on n’a pas encore atteint le point Godwin.
        Alors, sache Le Pédé que je ne suis absolument pas contre la modernité, ni contre la manifestation du génie contemporain, ni contre la folie architectorale, ni contre l’art… Mais putain, OUI, ça me fait pitié de voir que luxe = art et que art = luxe ! Tu comprends ça ?
        Et pas la peine de me traiter de communiste ni de bolchévik car d’une part je ne le suis pas et que d’autre part l’un des plus grands architectes du 20e siècle est justement un fervant cummuniste, mais ça tu dois savoir de qui je parle…

      • 25/01/2011 16:07

        Ca te fait pitié de voir que luxe = art et que art = luxe?
        Et bien moi ça me fait pitié de voir que argent=gros con qui veut qu’on admire son goût artistique tellement raffiné. Je n’ai aucune opinion sur Arnault, qui est peut-être un gros con qui veut qu’on admire son goût artistique tellement raffiné, mais ce genre de raccourcis débiles qui témoignent en général d’un ressentiment personnel qui embue toute réflexion, et bien ça me hérisse.

        Par ailleurs, depuis quand le terme bolchevik est-il devenu une insulte suprême ?

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 16:14

        Je rejoins la Latin dans ce que je trouve ça super mégalo.
        De plus, c’est un coup de pub énorme! Louis Vuitton sera écrit partout dès qu’il y aura une expo dans ce lieu.

        Il aurait pu se contenter de dire « Ok je lâche de la thune pour que l’on construise un musée, les gens le savent mais je n’associe pas mon nom à cela ».

        Mais il ne l’a pas fait. Voilà où est, selon moi, le problème.
        Il ne faut pas croire que c’est pas pur amour de l’art. Ça fait partie de la stratégie LVMH.

      • 25/01/2011 16:16

        Vous vivez au pays des petits poneys les mecs.

      • Le Latin permalink
        25/01/2011 16:22

        J’ai écrit « traiter » et non « insulter »… Et puis c’est vrai que traiter quelqu’un de bolchévik part souvent d’une bonne attention…
        Dont acte. Je laisse tomber car bizarrement je pense qu’on peut se comprendre sur l’architecture ou l’art mais que là, rien n’y fait, c’est mort…

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 16:26

        Pays des petits poneys, absolument pas.

        C’est juste fou que tout soit sacrifié sur l’autel de la déesse Marketing.
        On peut aussi accepter l’argent qui vient de la mafia, le Pédé, parce que c’est quand même mieux que ça soit dépensé dans l’art. On s’en cogne que ça provienne de la prostitution, de la drogue, etc…
        J’exagère et je ne dis pas que Arnault fait partie de la mafia mais le constat est là.

        L’action n’est pas désintéressée, elle a un prix et ce n’est certainement pas fait pour l’amour de l’art.

      • 25/01/2011 16:33

        Mafia, prostitution, drogue? Euh, ne le prends pas mal mais je vais y aller hein.

      • 25/01/2011 16:36

        Ce qui me navre le latin et le blasé, c’est que je suis de votre avis… mais comparer Arnault et la mafia, ça n’étaye pas solidement votre argumentation…

      • 25/01/2011 16:38

        On a commencé ce troll en disant « Arnault est un salaud, il utilise son argent pour montrer à tout le monde qu’il a bon goût » et « c’est dégueulasse d’assimiler luxe et art » et on termine par « de toute façon Arnault ne fait pas ça pour l’art, c’est juste un coup de pub ».

        Je pense qu’on peut officiellement clore le débat là. C’est juste un gros non-sens.

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 16:39

        Euh avant que tu partes, j’ai un peu précisé que j’exagérais et que je n’associais pas Arnault (quoique…)

      • Le Blasé permalink
        25/01/2011 16:41

        Si ce n’est pas un coup de pub pourquoi l’appeler fondation Louis Vuitton et pas fondation Arnault?
        Non parce que Arnault ne possède pas QUE Louis Vuitton mais tout un tas d’autres marques de luxe… Plein plein plein.

      • Philippe De Thrace permalink
        26/01/2011 00:09

        Il va falloir arrêter d’éspérer un art pur, les gens. Un art déconnecté de sa réalité sociale et des conditions économiques de sa production, ça n’existe pas. Arrêtons de prendre les artistes pour des prophètes. La bonne nouvelle, c’est que si ce truc voit le jour il y a deux possibilités : soit la postérité le condamne et ca restera le caprice vain d’un milliardaire sans goût, et on ne retiendra que Vuitton, soit c’est une merveille admirée des générations durant, et on oubliera Vuitton.

      • tijan permalink
        26/01/2011 11:36

        « Un art déconnecté de sa réalité sociale et des conditions économiques de sa production, ça n’existe pas »
        Ça me fait penser à une théorie suggérant que la richesse incroyable des arts picturaux flamand et italien (à partir du Quattrocento) sont grandement liés aux possibilités de vendre la production.
        En devenant peintre un fils de teinturier pouvait gagner correctement sa vie.

      • 26/01/2011 12:36

        En fait oui et non. Être artiste était alors considéré dans ces pays comme une carrière parfaitement respectable et il y avait des guildes comme pour tout les métiers. Socialement, ça n’avait rien d’une tare, si tu veux, comme ça a pu l’être avec l’épogée du romantisme qui fait de l’artiste un être forcément instable et voué à une vie brève et malheureuse.

        Mais beaucoup avait aussi un autre métier à coté. Vermeer, par exemple, était aussi propriétaire de taverne. Parce que c’était quand même une carrière difficile. Même si, contrairement à d’autres pays d’Europe, il y avait un marché. Les bourgeois y achètant massivement des peintures de petite taille pour décorer des intérieurs dont ils changeaient fréquemment…

        En fait le marché de l’art dans les états des pays bas de l’époque ressemblait pas mal à celui qui a lieu de nos jours. Sauf que les artistes étaient plus impliqués dans la vente de leurs travaux et que beaucoup de leurs oeuvres étaient des commandes (les portraits, par exemple…)

        Bon désolée. Long et chiant.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 12:54

        Je vois pas pourquoi tu dis cela Leslie.
        Je trouve ce fil de la conversation extremement intéressant et accessible même pour une néophyte comme moi.
        C’est la gêne est quand même un des rares blogs où on apprend beaucoup sans mourir d’ennui.
        Je n’ai pas honte de dire que tu m’as beaucoup sur la notion d’art ou sur son histoire depuis que je lis ce blog et ses commentateurs.
        Tu m’as fait réfléchir sur certaines choses et tu m’as forcé à approfondir par certaines recherches.
        Alors non, tu n’es pas longue ou chiante.
        Tu t’exprimes simplement en étayant solidement tes arguments sans y être arc bouté.
        C’est la dernière fois que je te lance des fleurs (faudrait pas que tu y prennes goût).
        Alors, Stop à l’auto-flagellation et merci de continuer de nourrir ma curiosité et mon envie d’apprendre.

      • docds permalink
        26/01/2011 12:56

        Un peu long.
        Mais pas chiant.

      • docds permalink
        26/01/2011 12:57

        (Le commentaire de la rêveuse, bien sûr)

      • Marguerite de Valois permalink
        26/01/2011 14:04

        Disons qu’à la fin du Quattrocento mais surtout au Cinquecento, le statut des peintres et sculpteurs passe d’artisan à artiste grâce à l’admiration que suscitèrent notamment Raphaël, Léonard et Michel-Ange. Avant, tout ce qui était activité manuelle n’était pas assez noble pour appartenir aux arts majeurs. Léonard et d’autres se sont servis de la formule d’Horace : ut pictura poesis pour prouver que la peinture était aussi noble que la poésie (je raccourcis). Ensuite, il y a eu le paragone (débat idiot : la sculpture est elle supérieure à la peinture ou est-ce l’inverse?). Pour finir, les vies de Vasari et la fondation de l’Académie du dessin à Florence augmentèrent encore le prestige des artistes.
        Bref, il est clairement établi qu’un fils d’une classe sociale défavorisée pouvait gravir tous les échelons en devenant peintre. Rosso Fiorentino en est l’incarnation paradigmatique. Né pauvre, il devient le peintre préféré de François Ier et est « traité comme un prince ». Mais il a dû sacrément se battre, apprendre le latin etc.
        A partir du moment où le peintre n’est plus un artisan mais un artiste et que la notion de génie apparaît la société passe toutes les fantaisies aux artistes. La légende de l’artiste mélancolique, saturnien, bizarre émerge alors (voir le livre des Wittkower, passionnant).

      • 26/01/2011 14:18

        Oui mais justement, là ou le siècle d’or en Hollande (et en Frandre) est intéresssant, c’est que l’on se retrouve dans un rapport à l’art qui procède à la fois de l’artisanat et de l’art proprement dit. Les artistes vont parfois faire leurs classes à Rome (surtout en Flandres), ils connaissent les théories artistiques, mais à coté, ils bénéficient de tous les avantages en terme de rang dans la société d’un métier reconnu comme un vrai métier ou il n’est pas tabou de se faire de l’argent.

      • Philippe De Thrace permalink
        26/01/2011 14:56

        À lire : « Mozart, sociologie d’un génie » de Norbert Elias, sur ces sujets.

      • Marguerite de Valois permalink
        26/01/2011 15:25

        Tu as raison Leslie mais c’était pour répondre à Tijan. D’ailleurs c’est de la sociologie de l’art (très à la mode) qui refuse de voir dans l’évolution artistique, une évolution purement stylistique et met en avant l’impact du contexte économique et culturel sur la production d’une époque. La sociologie de l’art est vraiment un domaine passionnant et, contrairement à Sarita, je trouve que Bourdieu a quand même brillament démontré que le goût n’est pas uniquement subjectif mais en partie construit par le milieu auquel on appartient. C’est vrai que ça date un peu.
        Aujourd’hui, Nathalie Heinich écrit des livres super intéressants sur le statut social de l’artiste, le rejet de l’art contemporain, la place de plus en plus importante de l’art dans notre société (voir La gloire de Van Gogh qui soulève des questions pertinentes : le musée, nouveau temple? la vénération des artistes comme autrefois les saints, les mécanismes en jeu dans la reconnaissance du talent d’un artiste etc.)

    • Le Pet Financier permalink
      25/01/2011 13:05

      Et pour les Grands Boulevards Haussmanniens, que proposes-tu ?

    • L'Autre permalink
      25/01/2011 16:13

      Rigole, Il y a des projets de reconstruction des Tuileries …
      http://www.tuileries.fr/

      • La Pastanaga permalink
        26/01/2011 15:00

        et des Halles aussi d’ailleurs si je n’m’abuse… sauf que ça, c’est plutôt une bonne nouvelle

      • 26/01/2011 23:40

        Ils vont bien reconstruire le château de Berlin, celui des Hohenzollern, détruit pendant le Seconde Guerre mondiale et remplacé par le Palast der Republik, à l’architecture un peu beaucoup est-allemande pour le coup, mais qui était pas dégueu et qui conserverait tout son sens aujourd’hui. Mais comme la ville veut tirer un trait sur son histoire schizophrène et certes traumatisante, elle efface toutes les traces des cocos. A Paris, est-on nostalgique de l’Ancien Régime? C’est à se demander…

    • Zlatko permalink
      25/01/2011 22:41

      Et mettre les fortifications autour de l’île de la Cité est-ce que ça ne serait pas davantage « Lutèce » comme esprit ? Plus authentique quoi.

    • Fifounette permalink
      26/01/2011 20:41

      ça,c’est du com!!!
      J’adore!

  25. La Blonde permalink
    25/01/2011 13:05

    Pour une fois que je ne suis pas d’accord avec l’Arabe, je note cette date sur mon petit agenda….
    Tout ça est très subjectif et c’est difficile de débattre quand il s’agit des gouts de chacun. Ce que certaines personnes appellent « art », d’autres l’appellent « une grosse bouse immonde »…
    Voila donc non. Je suis pas d’accord. Pas de bouse pseudo artistique et moderne dans le bois de Boulogne. Et non je suis pas une vieille croulante du 16ème qui joue au Bridge pour autant.
    Bonne journée les gens 🙂

    • 25/01/2011 13:14

      Hihi lol

    • Une bordelaise flâne permalink
      25/01/2011 13:48

      Le goût est quelque chose de subjectif, je te l’accorde. Mais qualifier le projet architectural de « grosse bouse immonde » faut pas déconner non plus »… Outre le boulot que ça représente (parce que faut le penser sérieusement un projet aussi voûté), il faut savoir reconnaître la créativité!

    • Sarita permalink
      25/01/2011 13:56

      Chacun ses goûts…..lolilol!

  26. 25/01/2011 13:16

    Raaaah ! Moi qui aime tant les arbres, je sens que je risque de me faire dézinguer sur place mais…

    Mais mais mais… Pour leur défense, les vieilles peaux ont pu être traumatisées par l’horreur qu’est la BNF (Certains diront peut être que c’est beau moi je hais ce bâtiment qui, outre qu’il a été conçu avec la moitié des deux neurones de son architecte profondément enfoncée dans les tréfonds obscur de son trou du cul, en ce qui concerne la fonctionnalité, se trouve aussi être limite dangereux d’accès dès qu’il pleut à cause de ces putain de marches minuscules et hypra GLISSANTES sans rembarde ou alors situés à trois kilomètres pour se tenir parce que ça l’aurait constipé d’en mettre ce crétin décérébré de simili architecte.)

    Celà dit, le projet est séduisant. Et le Quai Branly est là pour prouver qu’on peut jongler avec les exigeances du respect d’un lieu classé, le besoin de verdure et l’architecture contemporaine.

    Ceci dit je suis quand même une vieille conne qui hait violemment, pour y avoir été trop exposée, 99% de l’art contemporain.. Donc mon avis est peut être invalidé ^^…

    • La girafe permalink
      26/01/2011 11:33

      Tu es dure contre Perrault, Leslie !!!
      Ce qui m’épate toujours avec le site François-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France, c’est que c’était censé être un projet « ouvert », et que ça fait l’effet inverse, ces « livres » tournés vers l’intérieur, ça fait un espace fermé.
      D’où le peu de vie qu’il y a entre ces quatre « livres »…

      • 26/01/2011 12:09

        Chuis pas dure du tout. J’y suis parfois allée pendant mes études. moi qui ait un sens de l’équilibre très très moyen, j’ai failli me casser la gueule plusieurs fois, dont la descente avant d’accéder à la plateforme.

        J’y ai aussi été voir une expo de John Howe qui aurait pu être passionnante s’ils avaient pas trouvé le moyen de foutre les dessins à contre jour dans la moitié des cas.

        Enfin là c’est une question de goût, mais la couleur de ces bâtiments, je trouve que ça fait « sale » et m’est avis que ça va vieillir super mal. J’ai eu l’occasion de visiter une fois la Grande bibliothèque d’Alexandrie (l’actuelle, hein ^^). J’ai été ébaubie par la qualité de son architecture ( et pourtant j’étais malade, donc peu susceptible de m’ouvrir à l’architecture contemporaine), en ce qu’on l’avait conçue avec le souci permanent de fonctionnalité. Et en plus, elle était super belle. Et super moderne ! Que la Bibliothèque Nationale de France fasse pitié à coté me navre…

  27. 25/01/2011 13:25

    Yesssss ! ça a été annulé ? Trop beau ! on ne s’est pas battus pour rien !!!

    • 25/01/2011 13:49

      Fous le camps, je ne veux plus jamais te voir sur mon blog.

      • 25/01/2011 14:15

        ça, c’est quelqu’un qui me connaît, pour me parler comme ça :-DDDD
        Serviteur…
        J’ai bien bossé, hein, mon bon ?
        http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/05/11/une-ombre-plane-sur-le-jardin-d-acclimatation.html
        http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/05/27/fondation-vuiton-eclaircissements.html
        http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/07/18/le-musee-en-herbe-victime-de-delanoe.html
        (soupir d’aise – va-t-il me censurer mon minuscule petit commentaire de rien du tout, le bougre…? Il a l’air bien ce blogue, y’a de l’ambiance et on s’y amuse bien)

      • 25/01/2011 14:23

        Je pense que tu surestimes ton influence. Par ailleurs, ne rêve pas, le construction aura lieu, ça prendra juste un peu plus de temps.

      • 25/01/2011 14:23

        Allez hop, je le mets pour quelque temps dans mon reader 😀

      • 25/01/2011 14:30

        @ Le Pédé
        tsss tsss : évidemment, je n’ai pas été seul. Ce qu’il y a c’est que les billets que j’ai écrits ont juste été repris dans Marianne2 et les infos et communiqués dans Le Parisien. Alors certes, point trop ne faut péter plus haut que son c…, mais, comme le dit le Zarathoustra de Nietzsche, je n’aspire pas à être un pont mais juste une petite pierre du pont en question.
        Et, au fait, pas de réaction sur les attributions de Girard à la tête de LVMH et les pressions sur le Musée en Herbe pour se barrer du Jardin d’Acclimatation ?

        Hélas, il y a des chances en effet que la construction ait lieu, et puis surtout, le mal est fait de toutes façons. Mais bon, qui sait : si on réussit à tenir jusqu’à 2014, et qu’une majorité autre s’empare de la mairie de Paris (pas l’opposition actuelle) les choses peuvent peut-être encore changer.

  28. Une bordelaise flâne permalink
    25/01/2011 13:35

    Entièrement d’accord!! Que ces vieux parisiens attachés à 2 arbres se contentent de la collection DVD des feux de l’amour et qu’ils laissent le bon goût aux autres! Nan mais, il manquerait plus qu’une de mes nouvelles raisons de venir rendre visite aux parisiens tombe à l’eau!
    Autre solution, je propose qu’on transfère le projet à Bordeaux, on va bien lui trouver une tite place sans pb car, de toute façon, à paris-centre de belles pièces d’archi contemporaines y en a pas des masses (bon l’Institut du Monde Arabe de Jean Nouvel casse quand même la baraque).
    Sinon, pour « la fondation Louis Vuitton », j’espère que les expos présentées seront de meilleurs goûts que les sacs du même nom – les foudres des parisiennes s’abattent sur moi; tant pis!

    • Guillaume Pascanet permalink
      25/01/2011 13:37

      Y’a pas de vieux cons à Bordeaux ?

      Première nouvelle.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 13:41

        Y en a plein mais ils n’habitent pas le centre. Chez nous il y a les quartiers de vieux.

        (je ne rebondirai pas sur l’incisif « première nouvelle »)

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 13:49

        J’essaie de m’intégrer sur ce blog de bobos bien pensants par un anti-provincialisme exacerbé.

        Il n’est pas exclu que je cherche ainsi à faire oublier à la fois mes origines provinciales et mon adresse banlieusarde.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 13:55

        Ohhh donc je dois juste y voir une manoeuvre moutonnière pour être accepté ?!
        Dans ces cas là ….
        Mais tu sais on est plusieurs « vilains petits canards proviciaux » sur la blogosphère (la fibre optique arrive jusqu’ici! Incroyable)
        – alors comme ça on a des origines provinciales héhéhé… Je note pr plus tard et n’hésiterai pas à te bacher si besoin le moment venu –

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 14:00

        Mes origines ne sont un secret pour personne, tu auras donc du mal à me faire chanter avec cette révélation.

        Et je vois bien que tu travestis la réalité avec ta fibre optique, alors même que Bordeaux ne connait pas encore l’électricité et ne s’est toujours pas remise de la fin de la traite négrière (et du départ de Laurent Blanc des Girondins , mais c’est une autre histoire)

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 14:11

        Je ne vais pas lancer de débat sur ce blog car on s’éloigne du sujet. Néanmoins, attaquer Bordeaux sur son passé ( les parisiens ils auraient fait pire si seulement ils avaient eu un port -gnarc gnarc) ou sur le foot (personne n’est parfait) c’est juste petit!
        Quant à l’electricité, viens donc à la maison on fera une petite expérience les pieds dans l’eau -ça risque de te piquer un peu.

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 14:13

        Mais Paris est un port historiquement.

        Non seulement ces provinciaux sont susceptibles, mais en plus ils sont ignorants.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 14:15

        Oh oui le port autonome de Paris… Ca c’est du port avec vue sur l’international!

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 14:17

        On y voit pourtant beaucoup de péniches néerlandaises sans parler des bateaux mouches surchargés de Japonais.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 14:22

        Ms quelle mauvaise foi !
        (tu t assuré une intégration en tentant de me discréditer)
        Je t’ai à l’oeil…

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 14:30

        heureusement qu’il n’y

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 14:32

        Oups, I did it again !

        Je disais donc, heureusement qu’il n’y a de bobos qu’à Paris. A bordeaux, ils faudrait les appeler les bobobos et il y aurait un risque de confusion avec les bonobos.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 14:39

        J’ai ri (-1 pr moi).

    • 25/01/2011 14:40

      Sans le déplacer jusqu’à Bordeaux je suis sure qu’il y a plein de communes de banlieue qui seraient ravies d’accueillir autre chose que le prochain plan de logements sociaux pour une fois.
      Et de toute façon l’usage a bien prouvé – que ce soit avec l’Arche de la Défense ou le Stade de France à St Denis – qu’on était tout à fait capable d’agrandir mentalement Paris quand ça arrange les journalistes.

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 14:45

        D’accord également.
        Je crois qu’il y a la barrière psychologique de certains surement…

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 15:00

        Tu penses à qui en parlant de barrière psychologique ?

      • Une bordelaise flâne permalink
        25/01/2011 15:27

        Que certains ne se sentent plus à Paris dés qu’ils passent certaines frontières (variable selon le cas : le périph, quelques arrondissements, son arrondissement, la rue…).

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 15:29

        Tu crois ?

        Cela me parait bien improbable tout de même, personne n’est aussi sectaire.

  29. 25/01/2011 13:40

    Je m’étonne tout d’abord de ce que le débat tourne autant autour de l’architecture du truc. Parce que bon, moi Gehry me fait bander, et que son bâtiment semble chouette, ok. Mais il ne s’agit pas d’une putain de sculpture. C’est un centre d’art, un lieu de culture. De 4200 m2. Comme si on pouvait avoir quelque chose à redire contre ça. quant à tous ceux qui sont sceptiques quant au commanditaire, la fameuse fondation Louis Vuitton, j’ai envie de leur parler de la fondation Cartier, sise dans le 14ème, dans un joli bâtiment de Nouvel, un peut plus humble que les choses plus récentes qu’il a put pondre dernièrement, et qui affiche une programmation toujours de qualité, toujours étonnante.
    Ces vieilles rombières ont de sacré bons avocats, qui peuvent trouver une loi s’opposant à n’importe quel PC. Ainsi dans le 16ème, qui possède le taux honorable de 2,4% de logements sociaux, 4 projets de HLM se voient contrecarrés par des plaintes venant d’association de riverains qui n’hésitent pas à débourser 25000€ en frais d’avocats. Rappelons en passant que les projets en question sont menés par l’agence japonaise Sanaa qui a obtenu le Pritzke, ou Christian de Portzamparc. Les arguments avancés pour un bâtiment à 100m du Bois de Boulogne, encore lui : préserver l’espace vert qu’il remplacerait. Ce n’est pas un espace vert, c’est un terrain vague. Nous avons donc des terrains vagues inutilisés dans le 16ème grâce à ces gentilles rombières. Mais faites-leur payer plus d’impôts non de dieu ! Qu’elles ne puissent plus payer d’avocats pour éloigner ce qui ne leur plait pas de chez elles !
    Je ne sais plus où j’en suis, je me suis emporté. On va dire que j’ai fini.

    • 25/01/2011 13:50

      Merci.

    • Une bordelaise flâne permalink
      25/01/2011 13:57

      Oh oui alors! Encore des impôts : la taxe pour vieux cons (rhooo j’en rêve!).
      Excellent commentaire !

      • 25/01/2011 14:15

        Merci, je n’ai pas l’habitude de poster des commentaires, mais c’était ça ou aller m’amuser avec mon opinel dans le 16ème. Catharsis mon amie.

    • 25/01/2011 15:48

      Hem… C’est un peu court jeune homme… La culture oui mais..

      Oui mais, et c’est une dessinatrice qui en parle, quelqu’un qui apprécie la fondation Cartier, comprend le rôle essentiel des mécènes dans la production d’art actuelle, qu’on soit d’accord avec ou pas.

      La cuture n’est PAS un argument pour décider de la légalité/faisabilité d’un projet.

      La seule question est celle ci : a t’on le droit ou pas de construire là, qu’il s’agisse d’un musée ou d’une superette. Est ce souhaitable ? Et là j’ai envie de dire, c’est peut être effectivement à la justice de le dire…

      Et quid de l’incompétence des gens qui pilotent le sujet au niveau juridique ? Et quand je dis ça, je dis également ça pour les projets de HLM dont tu parles (qui me paraissent bien plus important en ce que Paris , s’il croule de bâtiments culturels a nettement moins de logements sociaux) C’est pourtant pas d’hier qu’on sait que construire à Paris pose problème avec les « riverains ».

      A partir du moment ou on peut pas empêcher les cons d’exister, s’en prémunir n’est pas mal…

      • Nora permalink
        25/01/2011 16:09

        J’allais répondre quand j’ai lu ca:
        « La culture n’est PAS un argument pour décider de la légalité/faisabilité d’un projet. »

        Bah voila. Tout pareil comme Leslie.
        Au final, en y regardant bien, ce projet a été toqué juridiquement plusieurs fois….Si tout avait carré dès le départ, tout le monde se serait torché le fion avec le recours déposé.

    • 25/01/2011 16:10

      Nous sommes tout à fait d’accord sur la question des HLM. Je m’étonne d’ailleurs qu’il faille des associations de riverains pour révéler des failles dans les permis de construire, passées inaperçues pour les avocats des bâtisseurs et les pourvoyeurs de permis.
      Après, je ne suis pas pour la culture pour la culture, je m’étonne juste du rôle de ces associations dans la menée de ces projets.

    • La girafe permalink
      26/01/2011 11:43

      Je vous conseille l’écoute de l’émission Les pieds sur terre du 7 octobre 2010, intitulée « Des HLM dans le 16ème » :
      http://www.franceculture.com/emission-les-pieds-sur-terre-des-hlm-dans-le-16eme-2010-10-07.html
      Les commentaires de certains riverains sont édifiants.

  30. 25/01/2011 13:56

    Et si on utilisait l’argent de ce truc par trop moderne pour reconstruire les Tuileries ? Hein ? Ça serait salement ambitieux, ça.

  31. La Mozabite permalink
    25/01/2011 14:25

    C’est vrai que ça manque d’arbres le Grand Paris. Et si on rasait La Défense pour en faire un parc? Ca s’appellerait « off-central park »

  32. 25/01/2011 14:39

    C’est bizarre, cette chrysalide sur la photo ; il sort quand, le papillon ?

    Plutôt que de faire « scier » les arbres, il pourrait pas la coller dans le trou du faux-Rome des Halles, sa Fondation Lui-Voitton ? Tant qu’à couler du béton, autant recouvrir cette horreur de mauvias supermarché qui a si mal vieilli (oui, « l’architecture moderne », c’est curieux mais ça vieillit souvent moins bien que les meringues hausmanniennes).

    Parce que là, en plein Bois de Boulogne, à part filer une excuse bidon aux businessmen de la Défense pour aller se faire nikeï le nasdaq (« chérie, je rentre tard parce que je passe au musée. »)…

    • 25/01/2011 15:00

      Prendre le trou des halles en exemple de l’architecture moderne, c’est un peu comme réduire le cinéma contemporain à Transformers 2. Ah ben c’est sûr que c’était mieux avant ma bonne dame, au temps de Metropolis. Sauf que en fait, non.

      • 26/01/2011 10:04

        Ne vous égarez pas, cher Pédé, je parlais du « fort homme », pas du trou.

  33. 25/01/2011 15:25

    De toutes façon ce projet arruvera à terme sinon ce serait trop de gachis (de temps, d’argent, de béton…) D’ailleurs ils n’ont même pas interrompu les travaux c’est dire s’ils sont inquiets…
    C’est un beau défi que ce projet tant architectural que social ou technique. Je pense que les ingénieurs en charge du projet ne savent toujours pas comment le faire tenir d’ailleurs…
    Courage l’arabe, il faut tenir bon contre cette mode de la cinservation de l’ancien et des espaces verts à tout prix!

    • 26/01/2011 11:56

      « Social » ???

      C’est vrai que c’est agaçant, cette « mode de la conservation des espaces verts ». Rasons les forêts, abattons les arbres qui empêchent de bétonner tranquille.

      Mais pourquoi être si mesquin, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

      Lançons d’autres grands défis ; explosons la banquise qui n’en finit pas de fondre pour pouvoir atteindre (enfin) les nappes pétrolifères qu’elle abrite, et demain, nous roulerons tous dans des 4×4 designés par les plus en pointe des directeurs artistiques de chez Toyota sur des autoroutes climatisées au milieu de forêts de béton, de métal et de plexi qui chantent le génie des hommes maîtres de la nature et rois de la planète.

      Explosons la tronche de ces putains de bestioles qui nous emmerdent, pour le seul plaisir ineffable de se lover dans des fourrures plus douces que la peau des bébés, on en clonera suffisamment (des bestioles, pas des bébés) pour bouffer de la viande en tube !

      Soyons follement modernes, dans le vent, dans le mood, botoxons les individus dès leur naissance pour vivre dans un monde d’éternels jouvenceaux (et celles), exterminons les rombières, foin de nostalgie, recyclons-les en oeuvres d’art lyophilisées et équarries par des artistes contemporains que nous irons admirer dans la carapace de Gehry que l’on aura momifié à l’entrée de son musée, parce que trop vieux lui aussi, tant pis pour lui, éradiquons la vieillesse, les traces trop lourdes d’un passé faisandé qui nous gonfle ! Bétonnons, bétonnons, bétonnons tout et tout le monde, tout ceux qui s’opposeraient à cette belle et noble avancée du Progrès et de la Jeunesse enfin triomphante.

      On crèvera bien un jour ou l’autre, mais jeune et fier. Enfin, vous, parce que moi, j’ai déjà dépassé la date limite (comme ça se voit dans mes discours passéistes de vieux tromblon)…

      J’ai hâte de ne pas voir ça.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 12:15

        Grave!
        Tuons la nature et tuons nos vieux (cons par définition).
        Tuons ces inutiles pour l’avenir triomphant d’une jeunesse éclairée, sponsorisé par Bouygues.

        Je ne peux qu’applaudir cette tirade Maëster.

    • Guillaume Pascanet permalink
      26/01/2011 12:47

      C’est sûr que parler d’une mode de la conservation des espaces verts est pour le moins maladroit. Surtout que c’est assez peu respecté finalement, le pression immobilière étant souvent la plus forte.

      J’aime bien les forêts.

  34. Rejuki permalink
    25/01/2011 15:31

    Bon, je suppose que je vais finir noyé dans le flot de commentaires, mais là ca vaut le coup d’ouvrir ma gueule. D’ailleurs, il faudrait peut être penser à créer un forum, ou quelque chose de cet acabit, car des post à 500 commentaires, ou chacun raconte sa journée et discute de tout sauf du sujet, contribue à noyer les avis pertinents sous les détritus. C’est dommage.

    Ce projet est mauvais, comme la plupart des réalisations de Gehry. Il est possible, mais difficile de parler de subjectivité sur un sujet que tu ne connais pas. Cette situation serait comparable à la jeune donzelle qui découvre Twilight sans ne jamais avoir lu Mishima ou Fante, et trouve que c’est drôlement bien. Bien loin de moi l’idée de te jeter la pierre, il est tout à fait normal que,dans notre pays, que tu n’aie jamais vu de bâtiment réalisé par un grand architecte. Gehry n’est pas un des cinq plus grands architectes du mouvement moderne, ces derniers étant Le Corbusier, Mies Van Der Rohe, Louis Kahn, Alvaar Aalto et Frank Lloyd Wright, mais il figure certainement dans le top 5 des architectes cocaïnomanes sur-médiatisés.

    Bien évidemment, le sujet n’est pas là, et ce n’est qu’une précision. Objectivement, c’est de la merde.

    Mais les enjeux sont tout autres, comme tu l’as rappelé, et ce bâtiment aurait malgré tout fait du bien à notre capitale. Même si, à chaque fois que la France à l’occasion de construire quelque chose de nouveau, elle choisit le mauvais architecte (cf Shigeru Ban pour le centre Pompidou à Metz), la production moderne est tellement rare qu’il est important qu’elle se fasse quand même.

    Et le comportement des vioques est tout bonnement inconcevable, mais inutile de revenir là dessus.

    • 25/01/2011 15:38

      Hello,

      Je pense que L’Arabe voulait dire: un des 5 plus grands architectes vivants/contemporains, pas modernes. Par ailleurs, tes 5 sont en effet assez incontestables.

      • Rejuki permalink
        25/01/2011 15:52

        Alors dans les architectes de la même génération, on pourrait plutot parler de Alvaro Siza, Luigi Snozzi, Tadao Ando, John Pawson, Edouardo Souto de Moura, Aurelio Galfetti ou Roland Simounet si vous preferez.

      • 25/01/2011 15:59

        Certes, mais en vérité, on pourrait aussi parler de Frank Gehry.

        Je sais que Gehry n’a pas toujours bonne réputation chez les architectes, mais je trouve ta condescendance de professionnel quelque peu déplacée. Le fait d’apprécier le travail de Gehry ne fait pas forcément de L’Arabe un ignare, de même que le fait de se pâmer devant du Mies n’a jamais fait de personne un connaisseur.

      • Rejuki permalink
        25/01/2011 16:46

        Je pense qu’il faut être capable de mettre des mots sur ce que l’on pense d’un bâtiment, au même titre qu’un tableau ou un film. Par exemple, dans un Picasso, c’est en partie cette démarche qui va procurer une grande satisfaction intellectuelle et visuelle au spectateur.

        Un bâtiment ne se limite pas a sa coque externe, et c’est ce que je reproche à des architectes tels que Frank Gehry. L’objet en lui même a un intérêt, c’est indéniable, mais qu’en est il de ce qu’un bâtiment est censé exprimer et faire ressentir au spectateur? Lorsque l’on visite le pantheon, le visiteur sera subjugué par la travail de l’architecte pour y faire penetrer la lumiere. Et a midi pile, la lumière du toit eclaire la porte d’entrée et est visible depuis l’xterieur. C’est ce genre de moments, des situations, des cadrages, la captation de la lumière, des dispositions spatiales intelligentes qui font l’architecture.

        Mies Van Der Rohe a réussi a concentrer en une très faible surface (Pavillon de Barcelone) un nombre incalculable de lecons de ce genre. La batiment n’est pas égocentrique, il répond à un contexte, et en y passant une heure on y découvrera toujours des intentions que l’architecte à pensées pour le spectateur. Le toit etant a une hauteur de 3m20, l’oeil se trouve precisement au milieu de ces deux plateaux verticaux, et on s’y sent bien, sans savoir pourquoi.

        Gehry travaille d’une toute autre manière, pour caricaturer, il froisse une feuille de papier, la donne à son armée de 500 architectes, et leur dit de faire un batiment comme cela. Et, à l’image du musée du quai Branly, on se retrouve avec des espaces qui ne fonctionnent pas du tout.

        C’est dans l’air du temps voila tout, pousser un concept jusqu’a son paroxysme sans chercher a comprendre pourquoi on l’a mis en pratique. La justification est impossible.

        Mais je me relis et je trouve que je ne suis pas très sympa. Simplement, les personnes qui vivent dans les appartements de Alvaro Siza, qu’ils aient aimé ou pas du tout au début, sont unanimes. Tous les moments de vie qu’ils captent chaque jour sont des intentions travaillées par l’architecte pour créer de beaux espaces, meme dans du HLM. Ceux qui vivent chez Jean Nouvel ont trouvé ca « trop mortel » au début, mais ca ne fonctionne pas du tout au quotidien.

        Je ne crache pas sur Gehry, mais si on parle d’architecture, c’est a dire d’espace, de lumiere, il est difficile de considérer Gehry comme un grand architecte. Par contre, il fait de beaux objets, comme Zaha Hadid, mais les préoccupations sont à mille lieues de celles des architectes que j’ai cité.

        Et je ne suis pas Architecte, quand je le serai, je ne justifierai pas mes propos par la monstration d’oeuvres de Siza, mais par les miennes.

        J’ai oublié de vous féliciter pour la plupart de vos articles à propos, ceci étant ma seule intervention, ca me parait approprié.

      • Le Latin permalink
        25/01/2011 17:05

        Ah si on obligeait les architectes à vivre 1 an dans chacune de leur construction, ça calmerait certaines ardeurs incrontôlées 😉

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 17:09

        Ce serait amusant concernant les architectes de prison.

      • La phynette permalink
        26/01/2011 23:58

        Réponse à Rejuki, je ne sais pas où ce message va se retrouver donc je balise. Je cite :

        « Un bâtiment ne se limite pas a sa coque externe, et c’est ce que je reproche à des architectes tels que Frank Gehry. L’objet en lui même a un intérêt, c’est indéniable, mais qu’en est il de ce qu’un bâtiment est censé exprimer et faire ressentir au spectateur? »

        Pour avoir passé vingt-quatre heures à l’hôtel Marques de Riscal dans la Rioja, j’ai eu exactement l’impression inverse.

        Je ne connaissais pas Gehry, j’avais fréquenté la cinémathèque de Bercy sans savoir le nom de l’architecte, donc, informée que j’allais loger au Riscal, je m’apprêtais à me faire avaler par un certain type de baleine architecturale pour la première fois de ma vie.

        Découvrant le bâtiment de l’extérieur, je me suis dit : « Ça va pas être possible, ça n’a pas de sens, comment peut-on passer une nuit dans ce machin ? On va boire notre whisky en apesanteur comme le capitaine Haddock ? » Sans pour autant dénier le charme de l’ensemble, d’autant que c’était une journée hivernale grise et moche qui faisait ressortir les tons métalliques des toits beaucoup mieux que le soleil n’aurait pu le faire.

        C’est à l’intérieur, et notamment dans la salle de restaurant et dans la chambre, que la pertinence du bâtiment m’est apparue. J’ai rarement traversé des espaces intérieurs d’architecture contemporaine (dont je ne nie pas par ailleurs le côté égocentrique) aussi confortables et vivables. J’aurais aimé rester plus longtemps pour m’imprégner de toutes ces perspectives tordues mais séduisantes, de ces échappées sur la campagne (superbe) dans des cadres qui transformaient le paysage en photographies vivantes, toutes ces lignes penchées, cette hauteur et cette impression de déséquilibre donnaient, conte toute attente, une impression de plaisir et d’exaltation.

        Cela dit, je te rejoins sur une autre de ses réalisations. Deux jours plus tard, à Bilbao, au contraire l’ergonomie intérieure du musée Guggenheim ne m’a pas paru très heureuse, les salles d’exposition sont mal disposées et, si l’espace central est beau, la visite des expos est assez déprimante.

        Mais il m’a semblé que l’hôtel Marques de Riscal était, pour une fois, une oeuvre d’architecture contemporaine plus réussie à l’intérieur qu’à l’extérieur.

        J’ajoute que je suis cent fois d’accord pour un édifice de Gehry au bois de Boulogne, ça apporterait un peu de joie et d’intérêt à ce bout de verdure d’une tristesse infinie.

    • docds permalink
      25/01/2011 16:13

      Il a quand même raison ce rejuki. C’est chiant sur un blog d’architecture comme le vôtre d’entendre des conneries sur les crackers Belin, les pinnipèdes ou les trichechidae.

      C’est plus le lieu pour parler de Heydar Ghiaï de Chamlou que de dugongs…

    • L'Autre permalink
      25/01/2011 16:17

      @ Rejuki: Tu t’la pète, non?

      • 25/01/2011 16:17

        Il doit être en première année.

      • L'Autre permalink
        25/01/2011 16:19

        il a bien révisé

      • Rejuki permalink
        25/01/2011 16:49

        Ben je sais pas, quand on parle du Top itunes, vous descendez à juste titre Rihanna qui est l’une des « artistes » les plus aimées dans le monde.

        Je ne vois pas en quoi la comparaison avec l’architecture est injustifiée. Ou pourquoi l’un des architectes les plus médiatisés ne pourrait pas être mauvais.

      • 25/01/2011 16:57

        Je ne dis absolument pas le contraire, et ce que tu dis sur Gehry se défend tout à fait. Mais le propos de l’article n’était pas de défendre Gehry en particulier, juste de condamner la frilosité d’une grande partie des parisiens lorsque la modernité approche de près ou de loin leur cité-musée.

      • Rejuki permalink
        25/01/2011 17:06

        Pratique que je condamne tout à fait. J’ai d’ailleurs introduit ma critique en indiquant que le sujet n’était pas là, c’est a prendre ou a laisser. Si un de vos articles stipulait « en passant devant le cinéma, dans lequel se jouait actuellement « Le Baltringue », que, subjectivement, j’adore », avouez que ca pourrait faire hérisser les poils aux férus de cinéma.

        Et puis c’était l’occasion de vous parler, une fois n’est pas coutume.

        Bonne continuation.

    • antoine permalink
      25/01/2011 19:13

      Aujourd’hui j’étais à Lyon.

      J’ai pris le train de 7h54, soit un départ de 7h15 de mon domicile.

      Remarque, je pourrai gratter 10 minutes, mais je me méfie de magenta. On ne sait jamais, avec magenta.

      Je suis arrivé à 9H50 et des patates, y’avait foule, j’avais lu un truc super bien et puis j’avais dormi juste après, en descendant mon bonnet sur mes yeux pour ne pas voir la première du paris-lyon de 7h54 qui est vraiment déprimante.

      A la descente, je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à avoir décidé de me rendre au Sirha (http://www.sirha.com) aujourd’hui. Faut dire que les 150 000 visiteurs, faut bien qu’ils passent par quelque part: et ben j’étais pile à cet endroit là.

      J’ai esquivé le taxi, enfin les 200 clampins qui faisaient la queue, et j’ai pris pour la première fois le tram (la ligne T3 pour être exact). Je ne vais pas ici te faire part de toutes mes impressions, mais j’ai trouvé le transport agréable. Le décor beaucoup moins : vaulx-en-velin, ça fait frissonner son parisien. Le truc de cul, c’est que je pensais arriver direct au salon, mais non, fallait encore prendre un bus. Avec 200 autres clampins. L’horreur. J’étais coincé entre deux irlandais qui faisait des bruits de vaches et de moutons – on est dans une bétaillère et on a de l’humour – et une russe qui parlait avec un type à qui elle disait qu’elle rêvait d’aller à Lille. Ouais, je sais, j’ai pensé la même chose.

      Du salon, je ne dirai presque rien: l’une des plus grandes débauches de bouffe qu’il soit possible de voir, une fréquentation similaire à celle du salon de l’agriculture mais sans chirac (donc à chier, plus ou moins), et une heure de bousculage (heureusement je bouscule plutot bien, surtout les petits et les chétifs que je repère de loin) pour atteindre les gens que je visitais. Une précision cependant: je n’ai presque rien mangé sur place, parce que je n’avais pas envie de manquer d’appétit pour l’excellent restaurant ou j’avais rendez-vous ensuite.

      Le retour en centre-ville a été beaucoup plus tranquille. En taxi, faut pas déconner non plus. Il était midi et la foule avait disparu, j’en ai déduit qu’ils étaient tous en train de bouffer à l’oeil dans le hall d’expo, d’ou l’absence de queue. Le taxi donc. Une petite conversation téléphonique professionnelle, entre pénible et amusante, et j’étais rendu (je déteste cette expression : être rendu. Je trouve ça so Sirha 2011).

      J’ai rejoint mon comparse de chaque jour, arrivé plus tardivement que moi, et nous avons avec nos hôtes marché quelques minutes pour rejoindre l’excellent établissement dont je tairai le nom ici (pour plein de mauvaises raisons). La prestation fut à la hauteur de mes attentes. Entrée plat dessert. Vin. C’est ça qui est bien avec les Lyonnais (oui, il y’a des trucs biens), ils boivent du vin à table, alors qu’à paris c’est de moins en moins évident de biberonner.

      La réunion qui a suivi le déj ne mérite pas qu’on s’y attarde. Elle fut d’ailleurs assez brève, utile et sans fioriture : nous étions dans le train à 16h.

      Nous avons terminé la note sur le sujet qui nous occupe ces temps-ci, puis programmé des réunions demain après midi. Nous étions, à nouveau, rendu.

      De gare de lyon, j’ai pris comme à mon habitude le métro. Autant je prends toujours le taxi le matin, autant j’aime bien le contact de la ligne 14 le soir : je suis alors parfaitement de retour.

      Le trajet a été rapide, et je suis arrivé à la maison quelques instants après ma fille et sa nounou : une surprise qui lui a visiblement fait plaisir.

      Ceci n’est pas à proprement parlé le récit de ma journée, Rejuki, vu qu’elle n’est pas encore terminée.

      Mais il faudra t’en contenter pour le moment.

      • 25/01/2011 19:31

        Quand tu vas gueuletonner chez B. je dis pas, mais sinon il faut savoir que ce qu’on te sert dans les restos Lyonnais n’est aucunement du vin. Il s’agit d’un liquide saumâtre appelé Beaujolais (« Pot d’côte » pour les intimes), qui présente la particularité unique d’être à la fois pétillant et mousseux, et qui guérit les caries.
        Et Vaulx, c’est que de la poésie.

      • antoine permalink
        25/01/2011 19:47

        C’était du bordeaux, hein, je suis pas fou.

      • docds permalink
        25/01/2011 21:02

        J’aime bien quand tu racontes ta journée.

        Mais as-tu pensé à te recueillir sur la tombe de Ferdinand-Sigismond Delamonce qui a quand même réalisé la décoration du chœur de l’église du collège de la Trinité? (Je te rappelle la vocation architecturale de ce blog)

  35. Le Pari Goat ! permalink
    25/01/2011 15:34

    Alors là ! D’accord que Gehry, d’accord sur les rombières (j’ai les mêmes chez moi), d’accord sur les putains d’associations de riverains qui… « moi je veux habiter à Paris dans une rue où ça bouge ou je peux sortir parce qu’il y a des restos, des bars et j’en passe mais que… quand même ça fait du bruit, et ça le bruit je ne supporte pas en bas de chez moi alors je et mes grabataires inactifs de potes on va tout faire pour tous les faire fermer ces restos qui nous gênent…. et puis j’aime pas les gens d’abord » ! Et bien moi j’n’aurais pas mieux dit !

  36. Stockholm permalink
    25/01/2011 15:55

    Zettent mignons les lardons, voyagez un peu hors du RER, chui sympa, j’ai pris large! Simple, on rase un truc pas terrible, Par exemple: ……… (Inscrivez votre choix) et on y met votre oeuvre architectural de première importance qui n’a l’originalité (de Sydney) que d’être présentée a tous les concours internationaux actuels (même a Stockholm) pour y coller la collec personnelle du monsieur. Tout le monde y est content.
    Jouer dans le sucré intello en défenseur de l’urbanisme siiii oriiiginal que de coller une vérue au milieu du Bois pour exposer, heuuuu la copie en beton (???) a mucho dineros d’une écrevisse en plastique gonflable a 5 euros. C’est siii incroyyyyaaable!
    Le Bois, on lui fout la paix, sauf si c’est en bois ou pour en virer les turfistes, là, je suis avec vous.
    Enfin, il aura fallu que ce soit l’Arabe qui s’y colle. Depuis que je lis avec discression ce blog (merveilleux, j’y tiens, j’aime le ton, le décallage, le…., la … bref, ca vaut son prix!), la bonne éducation des rédacteurs, le sympathique arrosage tous azinut avec tenue, des causes qui tiennent le cap, des mots qui décappent et la, badaboum, une cause a trois balles s’invite au nom de Koik? Architecture… devrait pas engager son art dans l’HLM votre artiste, là il ferait oeuvre utile.
    Rien a dire sur les rombières, pépés, ados, babyz, travailleurs ou non, fonctionnaires ou non, gros ou maigres, grands ou petits, mariés ou célibataires,.. etc. etc. y sont comme tout le monde, y a des jours avec et d’autres!

    • 25/01/2011 16:08

      Plait-il?

    • 25/01/2011 16:12

      Putain, la postérité.

      • La Bretonne permalink
        25/01/2011 16:16

        J’ai pensé à la même chose.
        Une écrevisse géante au bois de Boulogne.
        Quelle consécration pour Le Crustacé!

      • La Pastanaga permalink
        26/01/2011 12:07

        à Barcelone, ya un crustacé bien dégueulasse sur le paseo marítimo. merci les JO, merci Mariscal.

        mais bon il a l’air heureux… vous le voulez ?

        http://www.trekearth.com/gallery/Europe/Spain/Catalonia/Barcelona/Barcelona/photo245632.htm

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 12:14

        Il a le même sourire que Cobi.

      • Nora permalink
        26/01/2011 12:16

        Le basketteur?

      • La Pastanaga permalink
        26/01/2011 12:17

        Coïncidence?
        Je ne crois pas…

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 12:20

        Ce Cobi là plutôt.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 12:23

        Je m’interroge sur la propension des comités olympiques à produire des mascottes plus moches les unes que les autres.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 12:26

        Je la trouvais plutôt sympa celle-ci.

      • YoosF permalink
        27/01/2011 00:58

        Ouais enfin à Barcelone vous subissez déjà cette horreur nommée Sagrada Familia. Vous n’êtes pas à une aberration près.

    • l'analphabète permalink
      25/01/2011 17:50

      Dur en fin de journée… mais je ne parle que de la forme, le fond j’y réfléchirais quand j’aurais saisi la bestiole !

    • La girafe permalink
      26/01/2011 11:53

      Lapin compris.

  37. Bartdude permalink
    25/01/2011 16:15

    Aussi révolutionnaire et subjectivement majestueux soit-il, un bâtiment dans un bois va forcément avoir un impact sur celui-ci, et à priori pas un impact positif. Evidemment je peux comprendre que pour certains une verrue moderne abritant des « oeuvres » contemporaines est plus intéressant qu’un bête bois même pas dessiné par un architecte célèbre. Mais entre les vieilles rombières et les jeunes cons branchés, ces derniers n’ont pas nécessairement l’apanage du bon goût…

    • 25/01/2011 16:17

      Ca c’est du commentaire du vieux tromblon ou je ne m’y connais pas.

      • Letotem permalink
        25/01/2011 16:32

        Plaisir de voir un le Pédé particulièrement en verve aujourd’hui. Il faut quand même reconnaître que Bartdude marque un point: à l’heure du développement durable, des réhabilitations et de la préservation des ressources, construire ex nihilo dans un des « poumons vert » de Paris tient d’une démarche proche de l’aberration.

      • Bartdude permalink
        25/01/2011 16:41

        Ca c’est du commentaire de jeune branché, ou je ne m’y connais pas.

        Qu’est-il le plus naturel de trouver dans un bois (attention, un intrus se cache parmis les réponses) ?

        – Des arbres
        – Un immeuble moderne dessiné par un architecte trop payé pour abriter des « oeuvres » d' »artistes » trop payés eux aussi ?
        – Des travelos brésiliens

      • 25/01/2011 16:44

        Un immeuble « MODERNE »? Un « ARCHITECTE »? Des « ARTISTES »? Des « OEUVRES »?
        Quelle horreur!

      • 25/01/2011 16:48

        Hem. Dis moi qui tu connais d’artiste TROP payé parce que moi, je n’en connais pas. A part une petite dizaine dans le monde, peut être; dont tout le monde connait le nom. Et ils ne sont pourtant pas les seuls à exposer, y compris dans ces fondations…

        J’ai beau ne pas aimer l’art contemporain, force m’est de constater qu’en général, un artiste, ça n’est que rarement assez payé…

      • 25/01/2011 16:48

        Et si on laisse des chasseurs-cueilleurs vivre dans une annexe du musée, tout le monde est content ?

      • Letotem permalink
        25/01/2011 16:57

        Venant d’un Mammouth, ce consensus – plutôt raisonnable à la base- semble soudain bien orienté. Neanderthal, ôte tes fausses défenses on t’a reconnu!

      • Bartdude permalink
        25/01/2011 17:12

        OK le pédé, je m’incline devant tes sarcasmes, à défaut d’arguments. Qu’on Convoque les architectes contemporains pour un grand brainstorming dans le but de remplacer ces nids à rombières plein de trucs verts et naturels qu’on appelle forêts. Après tout, qui a besoin d’arbres quand on a l’art contemporain et l’architecture moderne ? Rétrograde que je suis !

        Leslie > Quelque chose me dit que le but de tout ça n’est pas d’exposer des artistes inconnus qui font la manche dans le métro, mais bien d’offrir un lieu de plus ou amateurs d’art, hommes politiques et hommes d’affaires pourront se retrouver le temps d’un cocktail en cherchant à savoir si ce cylindre rouge accroché au mur fait partie de l’expo ou est juste là en cas d’incendie.

      • 25/01/2011 20:14

        Groumft !

      • 25/01/2011 20:14

        Groumpft !

      • 25/01/2011 17:00

        Je meurs

      • YoosF permalink
        26/01/2011 01:35

        Ceci est officiellement le commentaire le plus drôle de l’histoire du monde.

      • YoosF permalink
        26/01/2011 01:36

        (Et avec un des meilleurs pseudos, en passant)

      • Rahan permalink
        26/01/2011 08:35

        Merci.

  38. Letotem permalink
    25/01/2011 16:18

    Mouais… Chaipatrop là, l’Arabe…

    Bien sûr on est tous CONTRE la rombiérocratie.
    Bien sûr on est tous POUR des projets iconoclastes et ambitieux
    Bien sûr personne ne reprochera à M. Arnault de donner dans l’autokiffance dans son dessein d’être un Médicis version 2.0
    Enfin, bien sûr l’idée de beauté est relative.

    Cela dit, quitte à faire percutant en matière de centre d’Art « à vocation universelle » (selon les auteurs et commanditaires dudit chef d’oeuvre), il y avait quand même d’autres lieux que le bois de Boubou. A l’heure ou l’on parle du développement du grand Paris, installer la chose dans une (attention, gros mot) Banlieue aurait été un message fort. Mais c’est vrai que RER et LVMH sont à priori des acronymes qui vont mal ensemble.
    Et perso, se faire un Guggenheim Bilbao remixé à coups de couches transparentes, j’assume pas: connotation plagiaire.

    Mais je dis ça je dis rien: après tout, c’est pas mes millions. Il faut savoir se donner les moyens de son exception. Et c’est pas comme si j’allais de temps en temps me ressourcer au jardin d’acclimatation.

  39. L'Autre permalink
    25/01/2011 16:24

    Paris, c’était mieux avant.

  40. Guillaume Pascanet permalink
    25/01/2011 16:45

    Il parait que les Tuileries vont être reocntruites.

    Sinon, avez-vous entendu parler du magazine féminin « Causette » ?

    • 25/01/2011 16:47

      Reocntruites?
      Ca a un rapport avec tout ce qui est poisson, crustacés, fruits de mer?

      • 25/01/2011 16:50

        Il suffit.

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/01/2011 16:55

        C’est une réplique tirée de quel film ?

        Cela me dit fortement quelque chose.

      • davidgeridoo permalink
        26/01/2011 15:31

        Ce n’est pas dans un film, Guigui, c’est dans le sketch « L’Amnésique » de Muriel Robin. Le Pédé connaît des trucs même en dehors du cinéma, un truc de ouf.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 16:08

        Ah mais je le connais aussi, mais je n’arrivais pas à m’en rappeler.

        Le Pédé apprécie Muriel Robin, cela l’humanise.

  41. 25/01/2011 16:47

    L’arabe, je t’aime !
    Signé :
    – Un mec qui à vécu et a toujours de la famille pas loin du tout des lieux citées
    – Qu’a des problèmes avec certains vieux.

  42. Iznogoud permalink
    25/01/2011 17:44

    J’aime bien ce blog et j’y ai tout de suite pensé en voyant la première image (ce n’est pas de la pub, je ne connais pas l’auteur, etc):
    http://lesrichesvousdisentmerde.over-blog.com/

    Sinon billet sympa 😉

  43. La fille qui faut qu'elle change de nom permalink
    25/01/2011 18:22

    chui d’accord avec le sujet principal, à savoir ces cons de vieux qui font chier le monde.

    en ce qui concerne le projet Ghery, je rejoins Rejuki. c’est mauvais. Pas parce que c’est moche, mais parce que ça ne répond pas aux besoins d’un musée. c’est un ego trip. Le Guggenheim de Bilbao est précisément l’exemple à ne pas reproduire. Le bâtiment devient monument et oublie sa fonction première, à savoir être un espace pour l’art. Les conservateurs de Bilbao galèrent à monter des expos. Mais effectivement, je doute que ce soit cette raison-là qui poussent les rombières à râler.

    Ensuite le lieu. un musée de cette ampleur aura un impact monstrueux. au cours des 30 dernières années, plusieurs zones délaissées ont été ré-urbanisées à l’aide de projets muséaux. Le Bois de Boulogne a-t-il besoin de ça? peut-être d’autres zones mériteraient plus d’attention et de dynamisme? question candide, je ne connais absolument pas Paris.

  44. Albion permalink
    25/01/2011 18:27

    Certes les vieux c’est chiant, la sauvegarde du patrimoine à tout crins ça craint et les projets d’art contemporain sont trop rares à Ri-Pas (sinon je serais mieux payé, et j’aurais un grand appartement hausmannien).
    Mais Gehry c’est chiant, c’est comme Nouvel, la modernité c’est bien, l’originalité c’est cool aussi quand même. Et le choix de l’endroit pue un peu, c’est pas hyper accessible, autant aller en banlieue c’est clair, ou à l’île Seguin (le projet présidentiel qui se la joue contemporain reste d’actualité).

    Sinon vu l’état des finances publiques dans notre grand pays on peut pas cracher sur des millions et des mécènes, quelque soit leurs projets. En fait on peut plus cracher sur personne, viendez au dîner de Beaubourg..

    • Guillaume Pascanet permalink
      25/01/2011 20:31

      L’état des finances publiques s’expliquent en partie par un système fiscal qui favorise l’émergence de fortunes comme celle d’Arnault.

      • antoine permalink
        25/01/2011 20:51

        exactement, je voulais faire un commentaire la dessus … SURTOUT concernant arnault.

  45. La Dépravée permalink
    25/01/2011 19:30

    Ayant eu le privilége de voir les oeuvres de Gehry à Dusseldorf, j’avais seulement 18 ans, je ne connaissais rien à l’art, ça ne plaisait pas pour un cachou et pourtant cela m’as permis de découvrir quelques choses qui depuis me passionne, (bien que je ne puisse pas étaler ma science comme le fait si bien Rejuki), c’est pourquoi selon moi que la question de la construction d’un tel monument ne devrait pas se poser, on ne peut pas plaire à tout le monde, on ne va pas s’empêcher d’avancer pour si peu. Si ce monument arrive à donner l’envie à ne serait-ce qu’un seul adolescent de se passionner pour l’art et bien M. Arnault aura rempli sa tâche.
    J’ai conscience de faire profondément avancer le débat mais bon…

  46. milesdavy permalink
    25/01/2011 20:29

    Dis toi qu’en plus ce sont les mêmes vieux cons qui élisent ton (notre) président 🙂

    Et ça, ça fait encore plus flipper !

  47. ABC permalink
    25/01/2011 21:00

    Ce n’est pas déjà un monument où la culture
    a droit de cité, le bois de Boulogne ? Heuuu

  48. walaziz permalink
    25/01/2011 21:39

    Et si on mettait les veilles rombières dans le béton ? 🙂 Pour un nouveau projet « artistique » bien entendu !

    • Margot permalink
      26/01/2011 09:12

      Ca redonnerait un nouveau souffle à Arman (http://www.autofolie.org/data/media/28/tour_arman_2.jpg) et ce serait en partie biodégradable. Que demande le peuple?

      • 26/01/2011 09:57

        Hem… Donner un nouveau souffle à Arman… à part faire dans la nécromancie…

      • Margot permalink
        26/01/2011 10:52

        me suis vaguement posé la question, et puis bof…

      • walaziz permalink
        26/01/2011 19:59

        Je pensais à les planter comme des piquets, ça changera des barres de fer et autres poteaux moches pour tenir les pancartes. Puis mon petit chien pourra pisser dessus avec mon accord, il soulagera sa vessie et ma conscience en même temps.

  49. marie permalink
    25/01/2011 22:53

    T’as juste raison, fait chier les vieux.

  50. 25/01/2011 22:55

    ah ah, mais nous autres vieux, on a le fric, et on peut bien envoyer chier les jeunes, surtout les jeunes pauvres. Allez, ouste, dehors, les pauvres, en seine-saint-denis avec les autres pauvres et les bobos (6)

  51. Le texan permalink
    26/01/2011 04:29

    Dis donc l’hérétique, si tu es mon idole….je peux te brûler après? (tu seras un peu fashion pour le coup).

    nhan mais sinon vous avez pensé au vieilles lubriques qui vont aussi aux bois?? Heiiiin, alors si on leur met une structure concept fusion verre/métal/bois waaaaaa c’est trop beau mais ca sent pas vraiment le neuf….elles font comment?

    Sinon y’a la foret de Rambouillet….Arnault y a deja mis une cocotte géante en beton, des champi et autres crétions..

  52. La Bretonne permalink
    26/01/2011 10:42

    Après l’écrevisse en plexiglas, ce blog, en partenariat avec Artravel, évoquera le projet de Saupiquet sur une expo d’art moderne sur le parvis de Notre-Dame.
    Avec l’édification d’un Thon géant, expression de l’agonie de la nature face à l’homme.
    Les rombières sont aux abois, les jeunes cons branchés frétillent.
    Le reste s’en fout.

    Ps: Je suis un peu de mauvaise foi (je fais mon pédé quoi). J’ai quand même appris des trucs pas inintéressants dont la vie passionnante d’Antoine, le fait que certains architectes n’ont aucun sens pratique sans oublier une note explicative (pas du tout chiante) sur le code de l’urbanisme
    Le seul truc que j’ai pas compris c’est comment on pouvait préférer une écrevisse en plastique (moche selon mon appréciation) à des arbres.
    Je croyais qu’à l’instar des new-yorkais ou des londoniens, es parisiens appréciaient ces petits ilots de verdure face à la verticalité oppressante de l’architecture urbaine.
    Ce projet, c’est un peu une verrue sur une jolie peau.

    • 26/01/2011 10:53

      Pourquoi ne suis-je pas surpris?

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 11:10

        Comme je ne suis pas surprise que tu ne sois pas surpris Le Pédé.
        J’ai été sage et polie. Je ne suis pas intervenue à tort et à travers.
        J’ai appris beaucoup de choses, j’ai ri devant le sens de la repartie de certains commentateurs.
        J’ai donné mon opinion, certes divergente de la tienne mais elle me semble aussi crédible qu’une autre. Non?

      • 26/01/2011 13:07

        Non.
        Parce que dans le genre poseurs de verrues dans la forêt vous vous posez là avec vos tas de cailloux celtiques.

        Et putain mais une écrevisse de 5m, quoi, la classe.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 13:27

        Je te l’accorde pour ton ego de crustacé.
        Pour le reste, comparer les stèles que sont « les cailloux celtiques » à des verrues, je trouve cela limite.
        Comparer une civilisation à la créativité d’un seul homme, c’est un peu juste même si c’est pour la gloire de l’illustre écrevisse.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 13:33

        Ces cailloux étaient là bien avant l’arrivée de Celtes.

        la civilisation bretonne se limite au chouchen et aux crêpes (je t’épargne Bécassine, je suis sympa hein ?)

      • 26/01/2011 13:54

        Non mais c’est ça, dis que je suis de mauvaise foi pendant que t’y es.

        Heureusement que les Bretons (ou les Celtes ou ceux d’avant) étaient moins obscurantistes que toi à l’époque où s’érigeaient les dolmens.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 14:04

        Les dolmens, depuis Ingrid Chauvin, cela me fascine moins.

      • 26/01/2011 14:10

        Pourtant Ingrid elle a de sacrés dolmens.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 14:11

        Tu noteras, Guillaume que j’ai repris l’expression de l’Ecrevisse avec des guillemets.
        Sinon, t’as bien fait d’éviter Bécassine mon Pascanet.
        Cela fait partie des mots clés pour recevoir une bordée d’injures de ma part (ce serait gâcher après tous mes efforts pour rester polie)

        @L’Ecrevisse. Oui tu es de mauvaise foi. Mais j’aime ton sens de l’humour et tes bons mots. Et puis j’adore les écrevisses, les vraies.
        Pas celles en plastique et béton.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 14:11

        Des menhirs plutôt.

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 14:19

        Vous osez encore parler d’Ingrid Chauvin.
        Vous êtes irrécupérables. Vous allez tous les 2 mourir dans d’atroces souffrances, foi de bretonne.

      • 26/01/2011 14:22

        C’est qui ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 14:24

        Tu ne veux pas que l’on évoque Bécassine ni Ingrid. Mais tu ne veux donc pas parler de la Bretagne !!!!!

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 14:28

        Vilain Pascanet!

        Il suffit! (copyright L’écrevisse)

      • Le Blasé permalink
        26/01/2011 16:08

        On en revient toujours à ma théorie que La Bretonne EST Ingrid Chauvin! Forcément!

      • La Bretonne permalink
        26/01/2011 16:39

        Arghh!

      • antoine permalink
        26/01/2011 21:20

        OH OUI, DU FOIE DE BRETONNE !

  53. Prose permalink
    26/01/2011 12:17

    Je pense que tu voulais dire « transexuelLES brésilienNES », l’Arabe. C’est pas la première fois que je le signale sur C’est la gêne, mais quand on parle de personnes qui font une « transition homme vers femme », on emploie le féminin.
    Ca à quelque chose d’ironique, de mon point de vue, que tu te plaignes que les vieilles biques de prennent pour un « voleur de sac » quand tu/vous sembles/ez considérer que toutes les trans ont le visage peinturluré comme des voitures volées (cf. je sais plus quel article où il y avait une comparaison entre une actrice et ce à quoi est supposé ressembler une trans) et – forcément – se prostituent.
    De la même manière que tous les gays ne sont pas des coiffeuses folles, la plupart des transsexuelles en France passent relativement inaperçues et exercent des métiers variés. Bref, ce sont des êtres humains, pas des stéréotypes ambulants.

    J’aime pas faire ma chieuse et en plus j’adore CLG, alors je vais m’arrêter là…

    • Guillaume Pascanet permalink
      26/01/2011 12:25

      Là, il parlait du(de la) transsexuel(le) brésilien(ne) du bois de Boulogne, autant dire une caricature complète ainsi qu’une image d’Épinal qui vient tout de suite à l’esprit quand on parle de cet espace vert.

      Il aurait pu évoquer Michel Druker à vélo pour être plus politiquement correct mais il s’était déjà attaqué aux vieilles rombières dans son article.

      • 26/01/2011 12:46

        Un arabe qui s’attaque aux vieilles rombières, rien de nouveau, mais au nom de la défense de l’art (contemporain), dans quel monde Vuitton ?

  54. 26/01/2011 13:13

    et sinon la Meuf elle peut nous refaire un « ta gueule frédéric mitterand » après qu’il ait sacré l’auteur de « pourquoi c’est beau » chevalier des arts et des lettres ?

    • Une bordelaise flâne permalink
      26/01/2011 13:16

      Un drame après l’autre… J’e reviens toujours pas.

    • Guillaume Pascanet permalink
      26/01/2011 13:36

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_Arts_et_des_Lettres#R.C3.A9cipiendaires_dans_l.27Ordre_des_Arts_et_des_Lettres

      Au vu de cette petite liste, je me demande si cette décoration a une quelconque valeur.

      • Ulth permalink
        26/01/2011 13:54

        Nikos Aliagas chevalier des Arts et des Lettres, si ça, c’est pas la classe.

        La modernité, c’était mieux avant.

      • Le Touriste permalink
        26/01/2011 18:02

        Merci pour cette liste, j’en ai mal au ventre (de rire et non d’écoeurement… enfin, surtout de rire).

        Promouvoir les Arts et Lettres, n’est ce pas exactement la mission du sieur Aliagas (à qui l’on doit – merci google – des citations telles que : « Les strings sont les ficelles du métier » ou encore « N’ oubliez pas de préciser si vous téléphonez par téléphone ») ?

        Quant au chauffeur du cabinet du ministre de la culture… qui mieux que lui, transporte la culture (où son ministre, n’ergotons pas !).

      • Une bordelaise flâne permalink
        26/01/2011 20:25

        Je vais faire une demande, me rappelle que j’avais écrit un beau poème à ma mère en CE2… Ca peut passer ?!!

    • L'assistante sociale permalink
      26/01/2011 16:26

      Chevalier des Arts et des Lettres, c’est quand tu sais tout bien dessiner un bonhomme et que tu sais écrire en attaché (même les majuscules). Pour résumer, faut avoir le niveau CE1 et être pote avec Sarko…

    • Le Blasé permalink
      26/01/2011 16:44

      F. Mitterand se l’est sûrement tapé pour lui décerner cette récompense! Eh oui, les goûts peuvent changer.

      C’est scandaleux. Et tellement populo!
      c’est un peu l’équivalent du disque d’or à la sauce républicaine!

  55. 26/01/2011 13:53

    Hé oui.. avant on avait des malraux faisant entrer des jean Moulin au Panthéon, maintenant on a des Frédéric Mitterand donnant des médailles à des Christophe Maiheu.

    Sans alller jusqu’au déclinisme à tout crin, je trouve quand même qu’il ya comme une petite baisse de niveau général…

    • 26/01/2011 14:24

      Autosatisfaction de merde mais je la reprnd pour mon face de bouc celle là..

    • 26/01/2011 14:38

      Il faut de suite mettre un terme à l’utilisation de la boutade « face de bouc » qui ne fait sûrement rire que les vieux adeptes de jeux de mots faciles.

      • 26/01/2011 15:27

        Oui mais j’ai une raison personnelle de l’apprécier.

      • La Pastanaga permalink
        26/01/2011 15:31

        tu ressembles vraiment à un bouc?

      • 26/01/2011 16:06

        Non, non… moi je suis plus vache…

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2011 17:32

        Vous me rendez chèvre !

  56. 26/01/2011 14:56

    Je vous annonce mon suicide. Adieu.

    • 26/01/2011 15:14

      Une sépulture en peau d’écrevisse ou rognures d’ongles de Gehry, ça ira, ou faut-il concevoir un mausolée de béton au coeur de la forêt amazonienne (que l’on aura rasée préalablement pour une meilleure vue) ?

    • 26/01/2011 18:13

      par immolation, le suicide ?

    • YoosF permalink
      27/01/2011 01:01

      Mais pourquoi ? Elle ne sont pourtant pas horribles les nominations aux Oscars.

    • 27/01/2011 08:28

      Voir « hors la loi », film débile sans nuances, de ce connard de bouchareb qui nous avait déjà sorti ce truc là « indigènes » nommé à l’oscar, ça fait mal au cul quand même.
      Et puis y a Salt quand même, même si c’est pour meilleur son (?)

      Je ne suis pas un expert mais je pense que le pédé abondera dans mon sens.

  57. La Bretonne permalink
    26/01/2011 15:03

    Pense à donner ton épitaphe pour le tailleur de pierre.

  58. 26/01/2011 18:09

    bah normalement ça me saoule de laisser un 300e commentaire, je ne sais même pas s’il sera lu (pas assez de pratique de ce blog pour connaître vos pratiques, chers rédacteurs).

    Mais je ne résiste pas, au cas où, chère La Meuf : lis-donc « Les Ghettos du Gotha » (ou comment les riches défendent leurs espaces) (http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1236), un bouquin de sociologie de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, accessible même pour la matheuse très non littéraire que je suis. Ce bouquin va tout à fait dans ton sens et même plus.

    • 26/01/2011 19:33

      ah il veut la Meuf lui, merci d’avoir participé l’Arabe.

      • Le Blasé permalink
        26/01/2011 23:44

        Elle veut La Meuf je crois…

  59. Maxence permalink
    26/01/2011 22:58

    Ouais alors je suis d’accord ça a l’air d’être un beau projet et c’est dommage. Je réagis juste à la fin de l’article.
    Oui on est en 2011 et la plupart des gens construisent en béton. Mais personne n’y est obligé ! Et vu que ça doit être un projet où on a investi une blinde, pourquoi ne pas se servir de cet argent pour faire réfléchir l’architecte sur des problématiques environnementales, par exemple, on peut s’inspirer des théories et réalisations de Schuiten (oui je suis Lyonnais et je suis allé à l’expo Cités Végétales qui m’a vraiment marqué) ? Ca pourrait ouvrir la voie à d’autres choses encore plus folles, ça tiendrait aussi bien (le bois c’est pas solide ?) et ça s’intégrerait mieux au Bois, donc…

  60. Alex permalink
    27/01/2011 01:52

    Le Pédé, la Meuf, l’Arabe et le Juif,

    Je viens pousser un coup de gueule, Je viens m’insurger. Mais je viens surtout lancer un SOS à vous quatre, mes experts en maïeutique.
    Je vous l’ai déjà dit, je vous aime d’un amour sincère tous les quatre. Mais cet amour, implique une dépendance très forte à votre prose et à vos articles. De ce fait, je suis comme un grand drogué sans came. Et parce qu’il se passe beaucoup de choses ces temps ci, et que je ne vous entends plus, mon débat d’idée intérieur se meurt. Je sais que vos articles révèlent un coup de gueule, un coup de foudre et c’est en cela que s’explique votre liberté de penser par vous même, mais avec tout ce qui se passe, vous ne pouvez pas ne pas écrire.
    Et que ne suis-je pas outré de voir que sur C’est la gêne on a comme dernier article un article sur les vieux cons qui bloquent la construction d’un mausolée du goût artistique de M. Arnault. D’accord c’est assez gênant, je l’accorde à l’Arabe, d’accord l’article est une fois encore merveilleusement bien écrit, argumenté et bourrée d’un humour lumineux. D’accord ce musée serait une aubaine tant pour l’évolution de l’urbanisme de Paris que pour l’accès à l’art pour tous.
    Mais de grâce, les gars et la meuf il y a plein de choses en ce moment sur lesquels on vous entend pas, voici donc une liste, non exhaustive des sujets d’actualité du moment :

    Le refus de célébrer Céline et les remises de « prix » gênantes par Frédéric Mitterrand
    Stéphane Hessel et son livre,
    Les manifestations en Egypte,
    LES NOMINATIONS AUX OSCARS
    Les 40 millions du Cese,
    L’alerte d’Interpol pour arrêter Ben Ali,
    Le G20 et le G8 sous présidence française et les idées que Sarkozy compte soumettre à ces sommets

    Ce commentaire est minable je sais, et je présente mes excuses à l’Arabe pour l’avoir posté sur un de ses article. Mais je revendique mon droit à l’égoïsme, je revendique également mon droit au fait que vos écris et votre causticité exquise me manque.

    Veuillez donc, me libérer de cet état neurasthénique s’il vous plait.
    Avec toute ma bienveillance et mon amour.

  61. 27/01/2011 12:35

    Pourtant, Céline mériterait bien, à la lecture de ses correspondances notamment (voir l’article sus-cité), que l’on déposât une gerbe sur sa tombe. De préférence après avoir mangé du « gefilte fish » et des foies de volaille hachés.

    • Guillaume Pascanet permalink
      27/01/2011 12:43

      Céline a-t-il collaboré au grand quotidien du même nom, qui a été honteusement censuré de manière constante depuis 1944 ?

    • tijan permalink
      27/01/2011 13:49

      Il y a des génie qui sont de vrai connard.

    • 27/01/2011 15:00

      Sur le site des célébrations nationales en question, voici ce que je lis :

      « Créée en 1974 par Maurice Druon, alors ministre de la Culture, la délégation aux célébrations nationales dépendait à l’origine de l’Association française pour les célébrations nationales. Rattachée à la direction des Archives de France en 1979, elle fut alors chargée par le ministre «de veiller à la commémoration des événements importants de l’histoire nationale». »

      Le problème c’est que la célébration nationale ne se cantonnent pas à la littérature et que donc, elles peuvent donner l’impression qu’on honore l’ensemble du bonhomme et non seulement son oeuvre littéraire. En outre une célébration NATIONALE pour un collaborateur… hem…

  62. ABC permalink
    27/01/2011 14:40

    En quoi Céline est un génie ? Moi pas comprendre

  63. 27/01/2011 14:51

    Tiens, un autre point de vue sur les vieux et les vieilles…
    http://www.nectardunet.com/index.php/2010/11/23/700-ces-vieux-qui-crevent-tout-seuls-chez-eux

  64. 28/01/2011 11:58

    Parfaitement d’accord. Merci l’Arabe. Dans le meme genre de connerie on a la reconstruction du palais des tuileries http://bit.ly/evnj8r extrait dans telerama. Ou comment momifier Paris : 2,5 hectares pour satisfaire la libido de croutons. Ca sent le formol, mais le pire c’est qu’il y a des gens qui se persuadent que c’est une bonne idée…..

  65. Kalouty permalink
    30/01/2011 03:02

    Hey dawg, deal with it.

    Autant un cinéma ou une salle d’arcade j’aurais compris qu’on puisse pousser un coup de gueule, mais une mocheté architecturale « ultra trop moderno-contemporaine et haytaik de la mort tavu » pour exposer d’autres mochetés dedans…

  66. bipolaire permalink
    30/01/2011 19:28

    Depuis qu’on a renommé les « ‘plans sociaux » « plan de SAUVEGARDE de l’emploi » je me méfie du mot « SAUVEGARDE » ainsi que de tout regroupement ou association qui le colle dans son nom.

    A part ça je vis au milieu des tours et brins d’herbe de banlieue
    ( ouais le mauvais côté du périph ) alors ce qui se passe à Paris, le bois ou la Défense ça me paraît vain, un peu. L’accès à l’art pour tous, c’est forcémenet DANS Paris? Il ya de la place autour, non? on n’a pas construit de murs, si? Pourquoi pas le mettre dans le 9-3 ou le 9-5, le bâtiment artistico-architectural en béton? Ya déjà le SDF ça « leur » suffit?

  67. 31/01/2011 00:48

    Bernard Arnault il peut pas retaper une pépite du patrimoine plutôt que de constuire une croute?

    • 31/01/2011 13:27

      AGUEU CACA

      BURP

      • Guillaume Pascanet permalink
        31/01/2011 13:30

        Tu ne devais pas te recoucher ?

        Il fait froid aujourd’hui, reste sous la couette.

  68. 02/02/2011 16:59

    Interdire Gehry… Il n’y a qu’en France et en Corée du Nord que l’on peut entendre ça.
    Mai si ça continue, on va devenir un musée géant; bienvenue au pays du perpétuel passé peuplé vieux cons!

  69. héhé permalink
    09/02/2011 17:13

    Commentaire de vieux con, au passage, comme ça :

    Pour bien connaître une des associations en question (on a la grand mère qu’on peut), ce qui pose problème dans ce projet, ce n’est pas tant la partie architecturale. Nombreux sont les membres (même âgés) desdites associations qui apprécient le volet esthétique. Le problème c’est le volet urbanistique : non respect des règles d’urbanisme, caractère mensonger du permis de construire pour donner l’impression qu’on les respecte (le concept de l’étage unique de 46 m de HSP laisse rêveur), destruction d’espaces verts dans une des villes qui en compte le moins au monde, erreurs dans la conception du machin (rien n’est prévu pour la desserte : pas de parking, les routes attenantes sont petites et encombrées, pas de transports en commun à proximité), légitimité de construire un bâtiment aussi gigantesque…

    Accessoirement, il faudra un jour que les fondés de pouvoir comprennent que Paris trop petite pour que toutes leurs frasques puissent rentrer dans les frontières de la ville : les villes de banlieue proche ont aussi droit à leurs grands projets de prestige.

  70. Le peuple a droit aux colonnes permalink
    11/02/2011 15:04

    Je cite l’auteur : « Vous vous félicitez de l’annulation de « ce projet de bétonisation ». Mais c’est quoi ces manières de concevoir les choses? C’est quoi? Hein? Le béton c’est le mal? C’est Satan en personne? Mais vous vous êtes cru en 1745? On devrait faire quoi? Construire avec des rondins de bois, du torchis et de la chaux vive? On est en 2011. En 2011, on construit avec du béton. C’est comme ça, ça s’appelle le PROGRÈS, et ça fait des bâtiments dont les seules limites sont l’imagination, et puis surtout, des bâtiments QUI TIENNENT. »

    Oui, le béton, c’est Satan. 99 % des bâtiments construits en béton sont moches et répugnants. Gehry fait partie du 1% qui leur sert d’alibi.
    L’argument du progres ne tient pas, desole : dans les années 60, on répondait la même chose aux ceux qui critiquaient les barres HLM.
    Et dire que le béton tient, c’est énorme ! C’est justement le type même de matériau qui ne tient pas (cf. l’Opéra Bastille, l’hôpital Pompidou, etc.) et qui devient pisseux au bout de 5 ans.

    • 11/02/2011 17:18

      Il y a des barres HLM de merde, construites sur chemins de grue, et des barres HLM de très grande qualité.

      Il y a même dans le monde ce que tu assimilerais à des barres HLM et qui sont en fait des habitats ingénieux bourrés de bobos et des centres villes historiques que tu assimilerais à du haussmannien merveilleux bourrés de population défavorisées.

      Les choses ne sont pas si simple que tu penses le penser.

      Le béton devient pisseux au bout de 5 ans mais en gros ça devient aussi vite pisseux que la pierre et plutôt moins vite que le bois.

      Si tu penses que la pierre à des vertus magiques, renseignes toi sur le budget engouffré chaque années pour la restauration du patrimoine classique à comparé à celui du XXième siècle et tu comprendra peut être pourquoi l’un te semble éternel et l’autre pisseux.

      Le béton a la durée de vie de la qualité de sa mise en oeuvre, exactement comme tous les matériaux.

      Il n’y a pas de bons ou de mauvais matériaux, il y a juste celui qui est indiqué par le bon sens selon le projet.

  71. Snorkette permalink
    24/02/2011 01:55

    Putain mais comment c’est moche.

    Désolée, je comprends peut-être rien à l’architecture moderne, mais là franchement… On dirait que de nos jours, cette discipline se résume à se branler à faire les formes les plus chelous possibles, tout en en faisant en sorte que ça tienne debout. Pour moi ça tient plus de la performance que de l’art. D’autant qu’un bâtiment n’est jamais une oeuvre d’art pure, mais aussi un lieu de vie. On l’habite et il nous habite, et me retrouver dans un lieu aussi froid , limite agressif, me met toujours malà l’aise.

    Par ailleurs, je tiens à faire remarquer que le bois et le torchis, ça tient carrément mieux que le béton. Y a qu’à comparer les immeubles à colombage des vieux centre-ville, et les immeuble des années 50 – 60. Je ne peux que me réjouir en songeant que les saloperies du genre Centre Pompidou sont les futurs immeubles des années 50… Q’uil f

    • Snorkette permalink
      24/02/2011 01:59

      Rah… en même temps ce genre de contre-temps signifie souvent que le commentaire est trop long…

      Bon pour résumer :

      – un jour faudra bien les abattres ces verrues, ou vendre les reins de tout le Conseil Muncipal pour les entretenir, ça leur fera les pieds à ces bobos pseudo-avant-gardistes
      – HAUSSMANN RULES !
      – je suis réac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :