Skip to content

Lave tes oreilles

14/10/2010

Solomon

Dimanche, sans que tu t’en aperçoives, sans que le 20h n’en parle, alors que tu profitais des derniers rayons de soleil de ce mini été indien, trop occupé que tu étais à sortir une ultime fois tes clubmaster avant de les ranger tout au fond d’un tiroir jusqu’en mai prochain, Solomon Burke est mort. Solomon Burke, tu as de grandes chances de ne pas connaître. Et en même temps, si. Un des gros cador de la Soul black des 60’s, le mec, qu’on appelle parfois le prêtre de la soul, pour son implication religieuse forte, il est l’auteur d' »Everybody Needs Somebody To Love », tube interplanétaire mis en orbite par les Blues Brothers dans leur film éponyme de 1980. Pour les plus midinettes d’entre vous, on retrouve son « Cry To Me » dans Dirty Dancing. Burke a cassé sa pipe, donc, dimanche, à l’aéroport d’Amsterdam Schiphol, alors qu’il venait donner une série de concerts au Pays-Bas.

Ca fait comme un trou dans le coeur.

Solomon Burke – Everybody Needs Somebody To Love

 

La Sera

Katy Goodman, des Vivian Girls (Groupe de rock de meufs de New York, c’est très bien, va écouter Where Do You Run To) se lance dans un énième side-project avec La Sera. C’est beau, c’est simple, ça me fait beaucoup penser à The Jesus And Mary Chain, sans vraiment réussir à mettre le doigt dessus, parce que c’est aussi vraiment moins déprimant. En fait c’est ça, essaye d’imaginer The Jesus And Mary Chain sous Prozac. Tu vois? Et ben voilà. C’est cristallin, gorgé d’un soleil triste dont tu as besoin, là, maintenant, tout de suite, pour réchauffer tes jeunes vieux os de pré-retraité.

La Sera – Never Come Around

 

Seeing Suge

Seeing Suge n’a aucune chance de se retrouver dans la discothèque de ton entourage avant un bon bout de temps. Je peux même m’avancer et dire qu’on ne les verra jamais au 20h de Chazal. Pas parce que c’est mauvais, hein, mais juste que ça passe sous les radars (loin sous les radars) du hip-hop mondialisé (donc en gros, produit par David Guetta). Derrière la soupe dégueulasse servie à coup d’air play à outrance, des mecs continuent à faire des trucs beaux, sincères et bouleversants (oui, je sais, parler de bouleversimation et d’émoture avec du hip-hop, c’est un peu étonnant, mais là, en l’occurence…). Breaking est une des choses les plus fortes et mélancoliques qu’il m’ait été donné d’écouter depuis longtemps.

Seeing Suge – Breaking

 

Jeremy Messersmith

Jeremy Messersmith avait tout pour me plaire. Folkeux, originaire de Minneapolis (la glaciale ville du Minnesota où se déroule l’action de Fargo, des frères Coen), fan de Star Wars, empruntant à Burton et Edgar Alla Poe, je me suis tout de suite senti à l’aise dans son univers. Le fait qu’un accroc au coeur m’ait mis d’humeur à écouter des accords simples de guitare en mineure et une belle voix, ne doivent pas être totalement étrangers à l’attachement immédiat que j’ai eu pour A Girl, A Boy, And A Graveyard. Clair, poignant, ça m’a ramené quelques années en arrière et la découverte d’ I’ll Follow You into the Dark des Death Cab For Cutie. Mais ce qui m’a totalement conquis, c’est sa collaboration avec Eric Power, vieux collaborateur (auteur du clip animé de Organ Donor, autre titre de Messersmith) sur Tatooine, titre d’une beauté incomparable, et avec laquelle les deux créent une oeuvre d’une incroyable poésie: un résumé de Star Wars: A New Hope en papier Canson. C’est très. Très. Très Joli.

 

 

Jeremy Messersmith – A Boy, A Girl, And A Graveyard

Advertisements
32 commentaires leave one →
  1. 14/10/2010 10:41

    Très bon La Sera.

    Seeing Suge, j’ai vibré sur l’intro mais moins sur la voix. Ca sonne tout de même pas mal comme Atmosphere.

    Et puis Messersmith, avoue, c’est Sufjan Stevens caché derrière des dessins en fait.

    • 14/10/2010 10:48

      Et alors? Les Kooks, c’est du Beatles caché sous un peu d’irrévérence, est-ce que c’est moins bien pour autant?

      • Etienne permalink
        14/10/2010 10:59

        On ne mélange les Beatles et les Kooks dans la même phrase comme ça …

      • 14/10/2010 11:00

        Ou est-ce que j’ai dit que c’était moins bien ?

      • 14/10/2010 11:07

        Soudain j’ai un doute, vu qu’à vingt heures, je regarde rarement TF1, mais David Guetta est déjà passé chez Claire Chazal ?

      • 14/10/2010 11:42

        @ Etienne: Tu me croiras si je e dis qu’en écrivant la phrase je me suis dit « Tiens, je vais me faire tomber dessus par Etienne »?

  2. milesdavy permalink
    14/10/2010 11:17

    Et sinon, le dernier Patrick Fiori est une tuerie !

    C’est un peu New Young Pony Club mais en moins londonien… En plus Corse quoi !

    Des textes engagés, forts, et musicalement, ben disons que c’est entre Miles période électro et Slowdive période « Souvlaki » , mais en plus variété quoi…

  3. le sociopathe permalink
    14/10/2010 11:33

    Pour une fois je vais me contenter de dire « merci ».

    S.Burke fait renaitre de bien vieux souvenir, je l’avais même oublié.

    Seei

    • le sociopathe permalink
      14/10/2010 11:36

      (classe l’envoie du commentaire par la touche espace… pourquoi pas hein?!)

      je finis donc:
      Seeing Suge c’est juste magique, merci pour la découverte effectivement!

      le reste, je suis moins fan, mais maintenant je connais…

  4. Ed' permalink
    14/10/2010 11:46

    Ouais je vais m’accorder avec le sociopathe contre YoosF : La Sera ça fait un peu énième midinette qui chante (pas mal par ailleurs).

    Par contre Seeing Suge confine au trip-hop et le mec a un excellent flow, l’ensemble est assez génial.
    Et Messersmith fait du bon folk, pas des trucs inouïs, mais suffisamment bien faits pour que ça s’écoute avec plaisir.

    Ditto à l’hommage rendu à Solomon Burke. Un grand de moins.

    Bref merci l’Arabe 😉

  5. la catalana permalink
    14/10/2010 12:37

    Comment ça se fait que Solomon ne m’a pas contacté pour me prévenir de sa mort?! C’est quoi ce réseau noir défaillant!
    Heureusement qu’Eddy Mitchell est là pour sortir un nouveau CD…
    Et surtout, surtout, heureusement que cette petite compil de musique fort plaisante est là pour adoucir un petit peu ce monde de brutes. Merci l’arabe!

  6. laperfidealbion permalink
    14/10/2010 13:35

    J’adore l’idée de The Jesus and Mary Chain sous prozac et je ne peux que cautionner The Vivian Girls et consorts.
    Quant aux autres (enfin, parenthèse Solomon mise à part), je ne connaissais pas, je n’accroche pas outre mesure, mais s’pas mal !

    • laperfidealbion permalink
      14/10/2010 14:35

      Je bats ma coulpe : Vivian Girls et non The Vivian Girls.
      Et au passage, remarque que les lecteurs de CLG semblent nettement moins mélomanes que cinéphiles !
      Enfin, l’Arabe, quoi, les meufs !

      • Le Chœur permalink
        14/10/2010 14:55

        Je ne suis pas une meuf — par contre je suis mélomane ascendant multi-instrumentiste.

        Mais… j’sais pas… Qu’est-ce que tu veux répondre à ce sujet ? Le post est une liste de trucs que l’Arabe a exposé et qu’il aime. Ben cool — mais et alors ?

        Là, je vois pas. A part si quelqu’un veut parler avec moi de la pertinence de la quinte diminuée dans la bossa nova, et encore…

      • 14/10/2010 14:56

        Oui, les meufs, l’Arabe quand même! (j’ai pas compris en fait.)

      • Marian permalink
        14/10/2010 17:58

        Tu aurais juste mis de la musique pour pécho !?
        (pas compris non plus)

  7. dob permalink
    14/10/2010 13:55

    Yep, merci pour la découverte de Seeing Suge, c’est exactement ce qu’il me fallait, là maintenant.
    (David Guetta fais du hip-hop?)

  8. antoine permalink
    14/10/2010 15:15

    J’aime bien le truc qui vient du froid, à la fin.

    Et sinon je connaissais pas ça, on me l’a mis sous le nez hier:

    et ça m’a suffit, question hip hop pour les prochaines 48h.

    • 14/10/2010 21:08

      Saloperie de Geez. Même si il est un peu moins détestable que son homologue du côté Ouest, hein. Y’a des fois, on se dit que la NRA fait du bon taf.

  9. L'expat' permalink
    14/10/2010 16:28

    Seeing Suge… sublime. Merci.
    Les Jérémiades Messersmith se marient très bien avec la lecture de vos articles qui se marie parfaitement avec mon café, tout cela faisant de ma matinée, un havre de paix et de sérénité.
    Merci l’Arabe.

  10. Le Con Sultant permalink
    14/10/2010 16:29

    Merci l’Arabe !
    J’attend ce soir pour écouter ça sérieusement.

    Ta note sur Solomon Burke m’a fait pensé à Bobby Womack et à cette reprise qui reste la plus belle reprise des 12 derniers mois (pour moi) de Teardrops par les XX.
    Si tu étais passé à côté, cadeau : http://www.youtube.com/watch?v=WrVgCCUQ3fQ

    A part ça, je me demandais : doit-on prendre ton article comme un pied de nez au titre du dernier post du Pédé.
    😀

  11. Marian permalink
    14/10/2010 18:04

    Merci pour la précision sur le « prêtre de la soul ».
    Je commençais à me demander d’où ça sortait. Car dès qu’un(e) artiste issu(e) de la mouvance soul-funk-RnB meurt, c’est soit le Pape du machin, la Reine du bidule, le Prince du truc … ça devient ronflant leur affaire.

  12. 14/10/2010 18:29

    c’est d’autant plus bête qu’il est mort (le prête de l’ass-hole…euh non de la soul) alors que :

    – il avait du payer deux billets d’avion à cause de son poids;
    – il est mort en arrivant à Amsterdam : il n’ a pas eu le temps d’aller aux putes;
    – la loi hadopi est passée en vigueur aujourd’hui : il ne pourra pas profiter qu’on ne peux plus télécharger gratos ses albums:
    – il venait de baisser son taux de cholestérol à seulement trois fois la normale;

  13. La Bretonne permalink
    14/10/2010 19:55

    Ma nouvelle chouchoute quand on parle de Soul Music:

  14. 14/10/2010 21:05

    RIP Salomon. Et merci pour « don’t give up on me », grosse claque.

  15. La stagiaire permalink
    17/10/2010 00:55

    Les Vivian Girls, comme celles d’Henry Darger ? Référence intéressante…

  16. Katelig permalink
    17/10/2010 22:59

    Merci pour Seeing Suge, sublime.
    Comme quoi, les très belles découvertes peuvent encore arriver dans le hip hop. Pour moi la dernière en date c’était le projet blacroc initié par les blueseux des Black keys.

  17. WallaceAlfred permalink
    18/10/2010 17:16

    A Girl, A Boy, And A Graveyard… waiting for a shock to bring me back life… merci !

  18. tijan permalink
    19/10/2010 18:54

    J’étais looser vendredi soir et ma soirée fût presque sauvée par Solomon Burke grâce à toi.
    Merci aussi pour toutes ces découvertes et particulièrement « Vivian Girls » et « The XX ».
    Je ne sais plus comment j’y suis arrivé mais j’ai fais une autre découverte en divaguant à partir de Messersmith (je crois) :
    http://www.deezer.com/fr/#music/scout-niblett
    Ce ne sera pas une découverte pour tout le monde j’imagine.

    Par contre
    http://www.myspace.com/avalunaband
    m’étonnerais que beaucoup connaissent. Je recommande particulièrement

    et

    M’a l’air canon en concert. Pour ceux qui peuvent, il seront samedi 11 décembre 2010 aux transmusicales de Rennes.

    et j’ai même aimé NB mais je l’avouerai jamais.

  19. 13/11/2010 01:52

    Tu es le shaker de mon iPod 4G, le shuffle de mon musicme, mon radioblog préféré : tu as remis du frais dans ma playlist qui était quand même coincée depuis deux semaines (les séries merdouillent sérieusement côté soundtrack, en ce moment). Mec, t’as géré.

    Et Merci la Bretonne pour la petite Janelle qui sent super bon aussi.

    Follow-up de Messersmith : Lisa Mitchell – Neopolitan Dreams.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :