Skip to content

Premier rencard

05/10/2010

Il y a quelques années de cela, une poignée d’heures à peine avant un énième premier rancard (notez-bien la lassitude desespérée qui est la mienne à travers l’emploi du terme « énième »), mon ami Le Pédé et moi nous réunissions en urgence pour un conseil de guerre destiné à gérer cette situation de crise. La jeune femme que j’avais rencontré quelques jours avant était très sexy et mes chances de la voir nue étaient, malgré des débuts encourageants, plutôt minces. Elle avait, par la grâce de Dieu, eu l’extrême amabilité de me donner son numéro de portable et elle répondit favorablement au texto que je lui avais envoyé dans la foulée.

S’était-elle cognée la tête ce jour là? Je ne le saurai jamais.

Je ne savais rien de cette fille, mis à part une certaine légèreté affichée et un goût immodéré pour la salsa. Le Pédé qui était à l’époque mon Life Coach, m’avait donc convoqué en urgence afin de me faire réciter mes gammes juste avant l’heure de vérité. L’enjeu, pour lui, était de taille: de l’issue du rencard dépendrait sa crédibilité de Pygmalion. Mon ami me conseilla de n’évoquer ni ce que je faisais dans la vie (chiant et très peu rentable), ni les films que j’aime (chiant aussi), ni les livres, ni mes grands-parents, ni rien d’autre. Si je voulais la séduire, le mieux était de se borner à ne lui parler que de nos connaissances communes (une en tout) et éventuellement de musique (la salsa  donc).

Le message du Pédé était clair: tout ce qui me définissait ou qui, dans une conversation avec moi, présentait un vague intérêt, n’intéresserait pas cette jeune femme. Elle avait accepté de me voir en tête à tête car je correspondais peu ou prou à ses critères physiques; le gros du travail était fait, la rencontre ne devait être qu’une formalité.

Ma mission consistait en une chose: surtout, ne pas merder en parlant trop.

Et comme souvent, j’ai merdé.

Deuxième partie de soirée.

Si Le Pédé a lamentablement échoué dans ma préparation, c’est peut-être parce que l’exercice du premier rancard est une discipline 100% hétéro. Je me trompe peut-être mais il semble que les homosexuels ont appris, au cours des siècles de dissimulation, à se servir de leurs antennes pour communiquer entre eux: lorsque deux mecs se plaisent et ont envie de baiser joyeusement, ils n’ont guère besoin de bavasser pendant des heures autour d’une côte de boeuf pour s’autoriser à passer à l’action. Nous les hétéros, avons anesthésié nos instincts; on nous a appris à civiliser nos désirs et à les dissimuler derrière un romantisme éthéré.

L’homosexuel et la lesbienne n’ont besoin que de savoir si l’objet de leur affection porte le même maillot qu’eux; le balourd hétéro a quant à lui besoin d’un coup d’envoi, de deux mi-temps, des arrêts de jeux et des prolongations pour pouvoir enfin s’autoriser à tirer au but.

On tourne autour du pot, on fait semblant de me pas voir ce qui est en jeu. On est reniflé et on renifle; on est palpé tel un melon par une acheteuse pas convaincue de notre fraîcheur. Ce visage est-il suffisamment sympathique pour qu’on aie envie de le voir chaque jour des cinquante années à venir? On scrute la symétrie des sourcils de l’interlocutrice, on observe sa dentition tout essayant de dissimuler la sienne, sujette à complexes.

Pour emporter le morceau ce fameux soir, la modération est la règle à respecter. Il est, par exemple, formellement interdit de parler politique sauf pour dire qu’on admire Nelson Mandela ou François Bayrou (il s’agit ici de ne pas faire de faux-pas idéologique).

« Femme qui rit, à moitié dans son lit »: les anciens nous abreuvent de cette maxime mais sa stricte application peut s’avérer désastreuse car faire trop d’humour lors d’un premier rencard peut nous faire passer pour un gentil zozo dénué de maturité. Surtout, chasser toute trace d’ironie dans les tentatives d’être drôle: l’ironie, cet art de cultiver le décalage entre ce qu’on dit et ce qu’on pense, peut s’avérer catastrophique lorsqu’on n’est pas certain des capacités de discernement de l’interlocuteur.

Éviter de commander un plat trop hardcore, qui annihilerait toute perspective d’échange de salives; a contrario, ne pas commander quelque chose de trop « girly » lorsqu’on est un garçon: la femme hétéro a tendance à se juger rapidement les hommes qui commandent un potage ou une tomate-mozza.

Que gagne-t-on au final et dans le meilleur des cas? Un baiser exténué et passablement bâclé pour cause de dernier métro. La mission est accomplie, on a gagné un ticket pour un deuxième entretien du même acabit. On y gagne aussi l’impression peu réconfortante que cette relation naissante a la viabilité d’un oisillon anémique.

Selon toutes vraisemblances, ce premier rencard n’est pas parti pour être le dernier.

Advertisements
366 commentaires leave one →
  1. 06/10/2010 10:36

    Hein ?

  2. 06/10/2010 10:44

    *Soupir*

    Vermeer…

  3. Guillaume Pascanet permalink
    06/10/2010 10:47

    Et encore, toi tu es beau.

    Imagine le calvaire quand on n’a pas cette chance.

    Chuis bien content d’être casé et de ne plus connaître ce calvaire du saut dans l’inconnu, c’est à dire tenter de comprendre ce que pense une parfaite inconnue (ou presque).

    • farahchti permalink
      06/10/2010 11:49

      je suis pas mal non plus ! mais à 42 ans, je suis tombée que sur des cons, des fous ou des destructeurs. Pourquoi ? non, je ne les attire pas… les autres ont peur de m’aborder ( trop belle pour toi ? ), avouent leur amour des années après, zut, si j’avais su !
      Mon dernier en date ( LE dernier ? ) je lui ai balancé toute ma vie, ma galère avec le père du ptit dernier, psychopathe – destructeur non reconnu comme tel par la justice décidément toujours aussi aveugle et sourde, mes plantades, mes combats, etc…
      1ère rencontre, rires, pleurs, rires, tourner autour du pot, se renifler ( ça fait canin ! ), se frôler…
      Lovée derrière son… dos ! dans le canapé, je ne « tenais » plus.
      Il avait dit « rien le 1er soir », hein ! non !!!! mais à minuit et demi, dans le canapé, je lui ai dit dommage pour le 1er soir… « mais yé minuit et demi, c’est le 2ème jour…. » alors ! chut, censure.
      C’est l’homme de ma vie, je le trouve beau, celui qui a des qualités, des défauts ( pas trop ), mais avec qui je me sens autorisée à être moi-même… avec mes culottes dim…Le reste est hummmmmmmmmm, censuré. bises à tous les amoureux, à ceux qui le seront bientôt …

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 12:36

      quoi ?

  4. 06/10/2010 10:50

    Ces simagrées masculines semblent proprement épuisantes.
    A l’époque où j’étais encore sur le marché, les choses étaient très simples et les textos concis: « T’es chou, on baise? »
    Car avant d’aller plus loin dans une potentiellement relation et « investir » financièrement et/ou émotionnellement, il est crucial de savoir si on s’entend sur le terrain bien précis du cul sauvage. Pourquoi les gens font tout à l’envers?

    • Guillaume Pascanet permalink
      06/10/2010 10:53

      Cela me fait penser à la scène de la première rencontre entre Edouard Baer et Marie-José Croze dans « Mensonges et trahisons », la plus belle du cinéma selon moi.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:05

        et quand je pense que tu as osé me tailler un costard pour « ne le dis à personne », voilà que tu clames aimer un film avec Cornillac et Taglioni.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:08

        Tu te trompes, j’ai indiqué avoir beaucoup aimé « Ne le dis à personne ».

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:12

        tu m’as jeté dans la gueule du Pédé, néanmoins.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:22

        C’est cela, je suis le chien rabatteur du Pédé !

      • 06/10/2010 16:53

        « Mensonge et Trahison » et « cinéma » ne peuvent pas être employés dans la même phrase, s’il vous plait merci.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:59

        Fasciste !

    • 06/10/2010 10:57

      Le problème de ces simagrées est que, justement, elles ne sont pas exclusivement masculines! Le « T’es chou, on baise » est bien plus sain, j’en conviens, mais il n’a pas encore été adopté par le grand public.

      • 06/10/2010 11:03

        Et c’est une honte! C’est tellement hypocrite et ça gâche sûrement beaucoup de belles rencontres.

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 12:38

        Ca se démocratise de plus en plus… la jeune génération, j’entend moins de 18 ans actuellement, et pour les plus vieux l’alcool fait l’affaire.

        Quoi qu’il en soit, je suis pas forcement d’accord, le « tes choux on baise » est une valeur sur pour l’éclatage en règle du quartier de bœuf que tu cite dans l’article, mais un grand philosophe disait « le meilleur moment c’est quand tu là dans le viseur, juste avant que le coup il parte » et chu bien d’accord avec cet homme d’esprit…

      • Nate permalink
        06/10/2010 13:44

        Je plussoie cet amour bigarré

      • dob permalink
        06/10/2010 13:52

        Je te trouve chou le Félin…

      • 06/10/2010 16:54

        Je confirme, « t’es choute, on baise? » ça ne marche pas tout le temps.

      • 06/10/2010 17:14

        j’aimerai même bien savoir si dans la bouche d’un homme ça marche jamais (ailleurs que dans un film je veux dire…)

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 18:11

        Ça marche, mais faut qu’il y ai une certaine complicité, même si cette dernière date du soir même, à froid comme ça… je pense que le taux de réussite doit faire grimper le chiffre d’affaire des dentistes.

    • 06/10/2010 11:13

      HAN VIEUX FELIN AYYY PAYYYDAYYYY !!

    • Pinpin permalink
      06/10/2010 11:33

      Vieux félin,
      tu n’as pas bien l’air de te rendre compte que ton attitude « T’es chou, on baise ? »
      concerne à peu près 0,001% de la population féminine Française !!!

      Dieu que j’eu aimé rencontrer ce 0,001% pendant ma prime jeunesse… il a fallut attendre la trentaine pour ça malheureusement ! (Vive la Trentaine putain !)

      et en passant merci pour « Tu la sens ma grosse intelligence ?! » … me suis bien marré !

      • 06/10/2010 11:58

        C’pas d’ma faute si vous ne rencontrez pas des femmes de qualité, elles existent néanmoins.

      • Nora permalink
        06/10/2010 12:08

        Moi, je couche dès le 1er soir.
        Ça m’évite de perdre du temps en gnagnaries chiantes.

      • 06/10/2010 12:10

        L’idéal étant de coucher avant la première phrase.

      • lulu permalink
        06/10/2010 12:10

        Bande de traînées

      • 06/10/2010 12:11

        D’autant que si te rends compte qu’il a un cornichon aigre dans le pantalon seulement au bout de trente-deux rencards, y’a vraiment de quoi s’énerver.

      • 06/10/2010 12:15

        @Lulu: Un jour je te raconterai comment j’ai alpagué Pute, ça envoie du rêve.
        « Bande de traînées »? Lieu commun.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 12:20

        le pire, ce sont les nanas qui te font la leçon parce que t’as couché le premier soir*.
        Genre : « ah mais t’as couché le 1er soir? aaaaaah  »
        (avec une mine entendue de « ok bah alors t’etonne pas hein »)

        *cette expression est pourrie d’ailleurs, attendu qu’on attend pas forcément le soir pour coucher

      • Nora permalink
        06/10/2010 12:23

        On est pas des trainées, on est pragmatiques.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:24

        J’aime bien coucher le premier après-midi.

      • 06/10/2010 12:24

        Ce qui est complètement débile d’ailleurs attendu que si tu joues cartes sur table dès le début le queutard de première n’a pas à se faire chier à te faire croire qu’il va te rappeler alors qu’en fait non, c’était juste un plan cul. J’ai toujours couché le premier soir, on m’a toujours rappelée.

      • docds permalink
        06/10/2010 13:34

        Ça me rappelle Jessica Lange disant à Tootsie qu’elle adorerait qu’un mec lui dise tout simplement « tu me plais, baisons » et lorsque Dustin lui sort la phrase en question elle lui balance son verre dans la tronche…

      • ariko51 permalink
        06/10/2010 13:45

        Il y a une grosse différence entre coucher le premier soir et le dire. C’est entre autres le sujet de l’article. Cela peut être anodin (ni mieux ni moins bien) de coucher le premier soir . En revanche les mots ont une importance primordiale dans (le début d’)une relation et perso et un peu d’imagination ou de poésie pour enrober la tension sexuelle, franchement c’est quand-même mieux que « Est-ce que tu baises ? »

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 16:35

        ah ouais tu risques de faire monter la température de plusieurs degrés si tu le dis au premier rencard :

        « au fait rené, je couche le premier soir »

        Mais où sont ces femmes ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:38

        Leslie & Pasta > Je peux lui répondre « DTCP » ?

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 16:46

        je crois qu’elles ne t’en voudront pas si tu te lances.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 16:47

        DTCLB

      • Baby Pop permalink
        06/10/2010 18:32

        Je couche le premier soir.
        Pourquoi perdre son temps, t’as envie, j’ai envie, go!
        Mais par contre, avec un type qui tente sa chance avec un « T’es mignonne, on baise? » bof bof…
        C’est juste que la drague c’est cool aussi, la tension qui monte tout ca… Mais bon pas besoin que ca dure des jours quoi!

      • Esme permalink
        13/10/2010 10:02

        Je fais partie du Gang de Trainées aussi! et comme dit Nora c’est juste pragmatique! Pourquoi tu t’emmerdes avec des longs discours si le gars il vaut pas le coup??

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:36

      ah oui ça serait assez beau comme univers, dans une réalité parallèle ou cela serait la norme peut-être…

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:42

      putain mais arrêtez vos conneries les filles, ce ne sont en rien des simagrées « masculines » !!!

      • 06/10/2010 11:58

        Dans l’article du Juif, si un peu quand même…

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:13

        non, il le fait par hypocrisie (tout en le reconnaissant parfaitement) pour plaire à la jeune fille, lui préférerait un bon « on baise ? » avec la bagou qu’on lui connait.

    • La Gamine permalink
      06/10/2010 11:47

      ça me parait sous-estimé ce 0,001%.

      Et sinon, VF a raison, faire les choses dans l’ordre non traditionnel c’est plus fun. Et l’avantage, c’est qu’ à un premier rancard qui arrive après la case casserole, le problème de passer pour un freak/avoir honte de ses dents se pose barrement moins.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:14

        Et pourquoi cela te parait-il surestimé ce 0,001% ?

      • Le Totem permalink
        06/10/2010 13:12

        Totalement sous-estimé. Exception faite de celles qui sont avec le même mec depuis au moins 2005 (année des 24 ou 25 ans, moment auquel les nombreuses célibataires sont passées du statut de jouvencelle romantique à celui plus pragmatique de « clâsse ta bite, bel inconnu »), 75% mes amiEs célibataires* plébiscitent la coucherie du 1er soir . Ou 1er jour, selon le contexte.. .

        *étude menée sur un échantillon de 50 demoiselles représentatives assumées et revendiquées de la Connasse Parisienne

      • 06/10/2010 16:44

         » *étude menée sur un échantillon de 50 demoiselles représentatives assumées et revendiquées de la Connasse Parisienne  »

        ça a l’air sympa comme échantillon, tu nous montres ça stp ?!

    • Marian permalink
      06/10/2010 18:30

      VF, c’est quoi ton taux d’efficacité avec ton « t’es chou, on baise » ?
      Perso, une fille me dit ça, ça me laisse plus perplexe qu’autre chose (à moins qu’elle ait un boule de déesse).

      • 07/10/2010 08:11

        Bah j’ai envie de dire plutôt pas mal. La première fois que je me suis lancée cash, j’me suis dit « c’est pas possible il va m’envoyer chier comme une malpropre » et non. Le truc c’est que justement ça marche, tout le temps. Mais faut dire aussi que je suis plutôt bonnasse.

    • antoine permalink
      06/10/2010 23:18

      VF, tu vas raconter ce péchotage qui envoie du rêve à TOUT LE MONDE SUR TON BLOG, ça me ferait mal au cul d’être un lecteur fidèle et de rater ça.

      • Marian permalink
        06/10/2010 23:55

        Me semble que VF en a déjà glissé un mot ou deux dans « Fiel, mon mardi. (Ha ha.) » du 16 juin.

      • antoine permalink
        07/10/2010 00:11

        Je sais, mais ça manquait énormément de détails. Depuis on sait qu’en même qu’il pète des parpaing avec sa bite, je crois que ça mérite un magnéto, quand même.

      • Marian permalink
        07/10/2010 00:17

        Ça mérite en effet …

      • antoine permalink
        07/10/2010 00:26

        le « qu’en » même est mon nouveau best.

      • 07/10/2010 08:13

        Un petit spoiler pour le cas où je raconte ça un jour: Sachez qu’il est question d’un collier de perles.

  5. dextrarine permalink
    06/10/2010 10:51

    Arrête de penser…..et écoute ton instinct 🙂 pff
    Que c’est compliqué parfois !

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:21

      Ça c’est du conseil !
      Écoute tes bas-instincts le Juif et cours la ravager dans le toilettes avant que le dessert n’arrive.

  6. jeune_elfe permalink
    06/10/2010 11:01

    d’ailleurs si quelques fois, il était possible de zapper ce premier rancard… ce serait pas mal!!!!!!

    • 06/10/2010 23:46

      Oooooh !

      J’adore ton pseudo, il est chou ! (mais on baisera pas car il est connu que les elfes sont montés comme des haricots verts)

      • Marian permalink
        06/10/2010 23:56

        Je croyais que les elfes n’étaient pas montés du tout (?)

      • 07/10/2010 09:36

        C’est une polémique qui a cours dans les milieux autorisés. On y voit même une explication à la rareté de l’espèce…

  7. Le Totem permalink
    06/10/2010 11:09

    Un cappuccino au 1er rencard? Original….

    • 06/10/2010 11:33

      Le cappuccino fait référence au rencard de fin d’après-midi, encore plus couard et faux-cul que son homologue nocturne.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:44

      ah je trouve ça moins hypocrite que d’aller diner avec quelqu’un qu’on connait à peine (et lui payer le diner pour beaucoup) pour céder finalement à une pulsion, c’est plus naturel le rencard capuccino.

      • Le Totem permalink
        06/10/2010 13:23

        Si le rencard a lieu dans l’après midi et que la bise est mollement claquée avant le crépuscule, qu’on ne s’étonne pas de ne pas conclure.
        Troquez-moi ça contre un bon mojito de fin de soirée : »j’ai un diner, mais retrouvons nous après ».

        Ainsi, tu payes ton coup à moindre mal pour ta Visa et tu cèdes à ta pulsion sans remord… Si bien sûr le problème se situe là.

        Note: le Bloody Mary est un bon palliatif à l’apparement suspect Gazpacho. Mais perso j’aime pas la tomate.

      • Genemarre permalink
        20/10/2010 17:35

        Cappuccino ou dîner ? les deux sont hypocrites !!!
        En France on besoin d’alcool pour faire sauter les verrous…
        Nous avons affaire à des « Blondie Marie » … qui n’ont toujours pas compris…
        que la baise… n’est pas un acte sauvage… et il y a fort longtemps… que le jugement d’autrui devrait être effacé de leur cerveau, ou que se cache derrière chacune de nos invitations un piège machiavélique qu’elles même partagent.
        C’est vraiment de La French woman pas touch

  8. BeBitterBlameEveryone permalink
    06/10/2010 11:10

    « Nous les hétéros, avons oublié nos instincts; on nous a appris à civiliser nos désirs jusqu’à les rendre totalement insipides » MAIS TELLEMENT

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:24

      Ouais enfin, la faute à qui ?

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 11:35

        😀
        au 99,999% qui complète ce putain de 0,001% (cf plus haut !)

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 12:02

        Précise ta pensée. Mais je t’en supplie, évite de mettre ça sur le dos des meufs.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:15

        alors je suis désolé mais je vais mettre ça sur le dos des filles à 48147298142568142968174914219874291%, c’est écrit pourquoi à peu près partout dans les commentaires, expliqué par le Pédé plus bas d’ailleurs.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 12:28

        Avoir eu une éducation principalement maternelle, doublé d’intense féministerie, est-ce une cause possible, et en prolongeant, est-ce « mettre ça sur le dos des meufs » ?

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 12:41

        Oui et bien ce que je retiens du commentaire du Pédé, et argument que j’allais mettre en avant d’ailleurs, c’est que la société qui est pour moi blâmer. « Machiste » je ne sais pas, je ne voudrais pas tomber dans la facilité. Mais tout de même, ce n’est pas par réel plaisir que les meufs sortent des trucs du genre « pas le premier soir ». Crois moi. Et tous les mecs ne gèrent pas très bien la spontanéité. Je crois que ce débat a déjà eu lieu sur CLG mais être une meuf qui assume sa sexualité ce n’est pas très bien vu. (Cookie Dingler sors de ce corps!). Moi pour un first date j’aime que le mec me parle de lui vraiment car je préfère savoir tout de suite si c’est un beauf ou pas.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:51

        donc c’est la faute de la société, c’est un peu court jeune fille.

      • la catalane permalink
        06/10/2010 13:51

        La faute au capuccino! Une touche de GHB et puis le tour est joué

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 13:54

        T’as pas honte de me piquer ma blague alors qu’elle est juste en-dessous ?

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 14:34

        @Le Branleur: en quoi dire que c’est de la faute d’une certaine société qui ne définit les femmes que selon deux catégories (la maman ou la putain) est plus court ou plus facile que d’affirmer que c’est de la faute des meufs?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 14:46

        c’est une erreur de croire qu’être les deux n’est pas possible.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 14:53

        je comprends mieux ton pseudo maintenant

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 15:50

        @La Pasta: mais tellement!
        @Le Branleur: mais tellement bis!
        Je suis bien d’accord avec toi et je pense que beaucoup de CLGiens (CLGistes?) le sont également. Maintenant ça ne règle pas la question qui nous divise « la faute à qui? »…

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 15:57

        t’es pas du tout une emmerdeuse, hein.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 16:16

        BeBitterBlameEveryone et le Branleur,
        pourquoi vous caleriez pas un 1er rencard, et comme ça vous nous faites un ptit feed back après ?

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 16:38

        @Le Branleur: si peu
        @La Pastanaga: ok

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 16:50

        grrr, mais quelle tension sexuelle.
        BeBitterBlameEveryone j’espère que tu couches le 1er soir.

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 16:54

        Bien évidemment.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 17:00

        nikel.
        quitte pas, je te repasse le standard.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 17:43

        Parfait, tu te charges de transmettre les numéros de téléphone, chère Rousse.

        Mais je ne couche jamais le premier soir moi, je respecte bien trop les femmes pour m’abaisser à une telle dégradation. Elles ont déjà la vie assez dure à cause de nous, cacas de phallocrates

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 17:51

        mais quelle baltringue ce branleur, sérieux.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 17:53

        Bon, bon, si on me paye un verre, je veux bien coucher le premier soir, si vraiment ça peut faire plaisir…

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 17:57

        aaah merci Le Choeur,
        enfin un peu de bonne volonté.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:03

        pasat : t’es gonflée, tu organises un rencard et tu râles pour finaliser.

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        06/10/2010 18:04

        voilà un bel emploi du mot baltringue, bravo!

  9. Le Chœur permalink
    06/10/2010 11:16

    Comme je suis content de ne plus avoir à passer de premier rencard… Et comme j’ai peur de devoir un jour recommencer…

    Ces élucubrations sont d’un fatiguant et d’un périlleux. Bon, en même temps, on dit ça quand on n’y est pas.
    Une fois qu’on est autour de la table/du verre/du banc/du pieu, on est juste content, surtout qu’on a inventé le gamma-hydroxybutyrate, ce serait lourd sinon.
    Y’a un côté « ok, je suis sur le ring, ‘faut que j’assure » très rafraichissant aux rencards.

    • 06/10/2010 11:21

      Putain, t’as raison: c’est rencard et pas rancard.

      • 06/10/2010 11:22

        Non, les 2 sont corrects.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 11:23

        J’ai immédiatement vérifié quand j’ai vu ton article… et en fait les deux semblent se dire.

  10. 06/10/2010 11:16

    Sublime, sublime, sublime!!

    Je ne te remercierai jamais assez de mythifier ainsi nos conversations les plus mémorables.

  11. LisaLisa permalink
    06/10/2010 11:17

    c’est par par où pour t’ériger une statue, le Juif ?

    • 06/10/2010 11:23

      Houlala, c’est gentil ça (même si je ne suis pas pour encourager l’idolâtrie).

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 11:30

        GENRE

  12. Le Branleur permalink
    06/10/2010 11:19

    Je ne crois pas que ce que tu décrives pour les paydays soit inherent a leur condition d’inverti, c’est selon moi lié a leur qualité de mec. Les règles du jeux amoureux n’ont elles pas été inventées pour s’adapter aux attentes féminines afin de les trousser sauvagement ?
    Chose dont les invertis se passent allegrement, je me dis souvent que cela doit être bien plus simple d’être inverti car l’envie et les pulsions prennent le pas sur la parade de la séduction.

    • Guillaume Pascanet permalink
      06/10/2010 11:21

      Selon ta logique, la première rencontre entre lesbiennes doit être terrifiante !

      • 06/10/2010 11:44

        Un Oscar pour Pascanet, siouplait.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 11:50

        Alors je reconnais ne pas jamais avoir eu de longue discussion à ce sujet avec des inverties femelles et donc ne préfère pas m’avancer.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 11:54

        Faudrait que je matte la série « the L world » pour avoir une idée à ce sujet.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 11:59

        ah oui tiens j’avais oublié (surement parce que c’est nul comme série), la logique véhiculée par la série est à peu près la même que celle que je propose pour les pédés.

      • La gamine permalink
        06/10/2010 11:59

        ou alors tu lis le dernier Virginie Despentes.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:16

        voir « the L world » ou lire despentes ?

        seigneur, que le monde des hétéros est devenu rude.

    • Ivich Daniel permalink
      07/10/2010 00:13

      Sans vouloir plagier la Gamine qui a déjà exprimé très bien peu ou prou la même chose, les « attentes féminines », c’t’un peu simple, et c’est un peu facile de faire passer les filles pour les uniques chieuses dans l’histoire. les attentes féminines sont ce qu’elles sont parce qu’on s’attend à ce qu’une femme n’offre pas sa précieuse petite fleur au premier venu, étant donné que du côté des « attentes masculines », en sus de vouloir sauter ce qui plaît sans tergiversations inutiles, beaucoup ont tendance à reconnaître la fille respectable à sa façon de se réserver au moins un peu. Et la plupart des filles ont été élevées avec ce genre d’idées en background, et beaucoup se traitent entre elles de salopes parce que unetelle ou unetelle couche avec le premier venu.

      Enfin bref, ce n’est pas inhérent au fait d’avoir un vagin et des boobs.

      Il fallait le dire.

      • LaPriss permalink
        12/10/2010 11:40

        J’arrive un peu tard, mais merci.

  13. Arnau permalink
    06/10/2010 11:24

    Désolé de faire le rabat-joie, mais faire la différence homo/hétéro sur ce genre de choses, mis à part au Dépôt ou quelque autre endroit du Marais exclusivement destiné à l’échange de semence, ça n’a pas beaucoup de sens.

    J’ai beau être pd, j’aime autant quand mes partenaires ont, en plus de ce qu’ils ont dans le slip, quelque chose dans le cerveau.

    En fait, le premier rencard est d’autant plus compliqué pour les pds que justement, le cliché fait que beaucoup de mecs (et j’imagine que c’est pareil pour les meufs) partent automatiquement du principe que l’on se rencontre uniquement pour baiser. Ils ont tellement intégré les idées reçues que celles-ci ont finit par devenir réelles.

    J’ai rien contre une partie de jambes en l’air dénuée de tout autre intérêt que le plaisir du cul pour le cul, il n’en reste que ma norme à moi (et de celle de 90% de mes connaissances homos) reste le rencard-cappucino-je-sais-pas-quoi-raconter-pour-pas-passer-pour-un-freak.

    • Le Chœur permalink
      06/10/2010 11:27

      Tu dois donc faire parti des homo qui veulent se marier. Me trompe-je ?

      • Arnau permalink
        06/10/2010 11:38

        ah, non pas du tout!!! le mariage (hormis pour pouvoir filer ses papiers à un étranger) très peu pour moi.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 12:03

        Arnau =>
        Bon, j’ai encore pas mal de cliché, l’honneur est sauf.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:34

      Certes, mais le fait est que contrairement aux hétéros ,et c’est bien là le propos du Juif, tu n’as pas à intégrer un système de séduction totalement extérieur à ta psyché masculine.
      Tu es un mec et donc en tant que tel, tu sais comment la personne en face de toi fonctionne; ce n’est pas le cas pour les hétéros qui doivent (cf. le Juif) apprendre à se vendre A UNE FILLE et donc faire abstraction d’éléments qui nous paraissent intéressants afin de mieux se vendre.
      Sans tomber dans le lieu commun de la pipe dans les toilettes au bout de 50s, il y a quand même une grosse différence dans les étapes de séduction.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 11:36

        je pense pas que cela ait à voir avec le fait d’être une fille ou un garçon, mais plutôt avec le fait d’entretenir une relation qui soit socialement acceptée ou non.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 11:38

        et : « Tu es un mec et donc en tant que tel, tu sais comment la personne en face de toi fonctionne »

        il dit qu’il voit pas le rapport

      • Arnau permalink
        06/10/2010 11:53

        j’essaie pas d’être de mauvaise foi, mais tu crois vraiment qu’il y a une telle différence entre mecs et nanas ou hétéros et homos sur la séduction??

        des mecs compliqués auxquels je n’ai finalement rien compris, j’en ai eu des tas!

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 11:59

        crois-moi, la différence est énorme.

      • 06/10/2010 12:40

        Ca n’a rien à voir avec le fait de tomber sur des mecs compliquée à qui on ne comprend rien. Tu es sûr que tu as bien compris le sujet?

      • Arnau permalink
        06/10/2010 12:56

        @Le Pédé:
        « Tu es un mec et donc en tant que tel, tu sais comment la personne en face de toi fonctionne; ce n’est pas le cas pour les hétéros qui doivent (cf. le Juif) apprendre à se vendre A UNE FILLE et donc faire abstraction d’éléments qui nous paraissent intéressants afin de mieux se vendre »

        Je ne suis pas d’accord avec ce passage. Il part du principe qu’il est plus facile de se comprendre entre mecs puisque globalement on partage les mêmes intérêts/ressources/manières de draguer.
        Or, mon expérience personnelle et ce que j’observe au près de mon entourage me pousse à penser que ce n’est pas vrai. Pour la simple raison que je ne pense pas qu’il y ait de différences en matière de comportements lors d’un premier rencard selon le sexe de la personne.

        L’exemple des mecs compliqués, c’était pour démontrer qu’on a beau être du même sexe, ça ne garantie pas l’entente spontannée.
        Il est, à mon avis, tout aussi compliqué de se « vendre » au près d’un mec que d’une nana, du fait qu’il est a peu près impossible de préjuger de la réaction et des attentes de l’autre uniquement en fonction de son sexe.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 13:02

        moi non plus chuis pas dac mais c’est pas Le Pédé qui le dit

      • 06/10/2010 13:03

        Mais ce passage est extrait du commentaire du Branleur, pas de l’article du Juif.

      • Arnau permalink
        06/10/2010 13:21

        Mais c’est pareil!

        Le Juif faisait la distinction homo/hétéro avec laquelle je disais n’être pas d’accord dans mon premier commentaire.

        Ensuite Le Branleur m’a répondu en faisant la distinction homme/femme qui me semble encore plus incertaine.

        Je répond à chacun des deux. C’est tout.

        Ma conclusion générale, c’est que peu importe mec/femme/hétéro/pd, le premier rencard est compliqué pour tout le monde!
        Et je trouve pas que les pds soient plus prédisposés à passer outre cette exercice que les hétéros.

        La seule différence c’est qu’il y a peut être plus d’endroits dédiés aux rencontrent purement sexuelles (que ce soit les saunas, les zones de cruising etc) pour les homos que pour les hétéros, ce qui permet à certains d’aller droit au but sans passer par la case drague-au-resto.
        Reste à savoir quel pourcentage de la population homo utilise réellement ce genre d’endroits… pas sûr que l’échantillon soit suffisemment représentatifs pour s’accorder le genre de généralités que faisait le Juif dans son article (je dis ça sans méchanceté, l’article me semble quand même très drôle à lire, et j’aime beaucoup le style du Juif, je suis juste pas d’accord sur une partie).

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 18:34

        Je pense surtout que si les mecs arrêtaient d’essayer de viandé une meuf qu’ils peuvent pas blairer, ça aiderait à éviter le first date atroce. même si le problème que dénonce le juif, on y est tous passé un jour, ya quand même plus simple.

        Si au bout de 10 minute t’a l’air de la saouler au plus haut point et qu’inversement tu peux pas encadrer la personne avec qui tu a un rencard:

        1- tu assume de vouloir vidanger tonton-la-giclette et tu te tape le first date lourd à souhait.

        2- Tu te fond dans le rôle de l’homme que tu devrais être pour arriver à tes fins avec cette personne et si tu veux que ca marche, faudra presque le devenir. (l’histoire de beaucoup trop de couple mais encore une fois c’est un choix)

        3- tu assume de ne pas être l’homme qu’il faut à cette belle inconnue, tu reste 50 minutes de plus pour boucler l’heure syndicale du rencard et tu te casse en lui souriant avec une excuse parfois pas toujours valable. Mais la vidange du tonton cité plus haut sera à la charge de Mlle.Youporn.

        A mon sens, pousser le vice de ce genre de rencard, c’est partir sur de mauvaises bases, que se soit un plan Charal ou pour l’histoire d’une vie, indistinctement du fait d’être homo.

        là ou je rejoins Le Pédé, entre homo mâle (Les lesbiennes c’est comme dans l’article du Juif, sauce Twilight parait-il) c’est qu’ils assument plus de passer 2h dans une pièce avec quelqu’un pour qui ils n’ont pas d’affinités sachant que les intéractions bucco-génitale limite très certainement les échanges laborieux… c’est là que les hétéro doivent en prendre de la graine, quand elle te saoul: pipe forcée !

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:42

        le sociopathe, tu me fais plaisir !

    • 06/10/2010 11:38

      Personne n’a prétendu que les pédés ne s’intéressaient qu’à la bite, mais tu conviendras que peu importe la nature de la relation à venir, nous nous embarrassons de moins de politesses pour passer au lit. Comme le dit très justement le Branleur un peu plus haut, cela a tout à voir avec le fait que ce sont plus souvent les femmes qui émettent des résistances (forcément traumatisées par une éducation machiste destinée à en faire des frigides). As-t-on déjà entendu un garçon dire « Non, vraiment, jamais le premier soir » ?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 11:41

        pasta : cf. le Pédé au-dessus

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 11:45

        « As-t-on déjà entendu un garçon dire « Non, vraiment, jamais le premier soir » ? »

        a part sous la menace d’une arme je ne crois pas en effet…
        (ou alors si mais juste pour faire chier ! je l’ai fais ça… et c’était très drôle !)

      • Arnau permalink
        06/10/2010 11:47

        Bin… Je suis espagnol, et chez nous, les mentalités sont peut-être plus évoluées sur ce type de sujets, mais disons que ya vraiment AUCUNE différenciation de genre sur « qui couche le premier soir » ou « qui doit inviter au resto » etc etc

        D’ailleurs, si je passe en revue mes potes, je dois dire que les filles sont beaucoup plus portées sur les plans cul que les mecs (dont la majorité sont hétéros).

        En Espagne, il est complètement normal que ce soit la fille qui drague, qui paie un coup au mec etc.

        Et chez les pds, bah il y a vraiment de tout. Comme en France, sauf que là-bas on a pas peur de passer pour un plouc si on veut juste prendre un verre ou aller au cinoche. 😉

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 11:49

        @ branleur: mouais.

      • 06/10/2010 11:51

        Il dit qu’il voit pas le rapport.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:00

        Pinipin : tu as VRAIMENT du avoir TRES envie de la faire chier alors.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:12

        non en fait j’avais très envie de pratiquer un cuni mais pas plus que ça de m’allonger.

        la jeune fille a refusé ma première proposition de monter dans mon bel appartement mais continuait la « chauffe » et les attouchement dans la voiture…

        La « chauffe » s’est transformé en cuni (qui était mon objectif rappelons le) et en rigolade devant un improbable string imprimé « Try again »…
        String imprimé qui me donna l’idée de la planter là en plein broute minou en lui disant :

        « bon et bien puisque tu ne veux pas monter, tant pis à la prochaine alors ! »

        je peux t’assurer que ce type d’attitude possède un très fort pouvoir de conversion d’une fille « classique » en bombe sexuelle sans retenue au rendez vous suivant !

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:18

        ah je n’en doute pas une seule seconde, le second rencard a du bien se passer.
        bravo pour le cunni dans la voiture, cela a du être du sport, surtout que tu ne fais pas exactement 70 kg.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:19

        Renault… les voitures à vivre !!! 😉

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:23

        et là d’un coup je me dis… mais qui est tu branleur ???

      • 06/10/2010 12:27

        Pinpin, le Branleur branle aussi sur Facebook. Il a eu tout loisir d’observer ta couenne sur mon ouale.

      • 06/10/2010 12:40

        FACE-BOUC c’est le Dééémmmoooonnnnnnnn

      • 06/10/2010 12:41

        Diego
        tu peux changer les fauteuils rouges derrière toi
        c’est pour moi ça !

      • 06/10/2010 12:41

        Pourquoi Pinpin il a le menton des Bogdanoff?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:41

        ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:42

        Tiens, Pinpin a une tête maintenant.

      • 06/10/2010 12:47

        Désormais, je t’appellerai Jaws.

      • 06/10/2010 13:55

        @ le menton des bogdanoff, LE MENTON DES BOGDANOFF ????
        nan mais c’est a moi qu’il cause le visage pointu là, avec sa coupe « OZONE Nu ma – nu ma iei » ?!!!

        (l’arcade sourcilière encore j’aurai rien dit, mais le menton… Pfffff !)

      • 06/10/2010 13:58

        Tu conviendra que ton menton est légèrement, disons, large.

      • 06/10/2010 14:05

        certes
        ce sont mes maxillaires qui sont très puissamment développées… (mais il n’y avait pas cette option dans le facemanga)
        mais ceci n’excuse en rien votre coupe de cheveux monsieur !!!

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 16:00

        qui est-tu Pinpin ?

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 16:12

        Quand j’étais petite, j’ai eu un lapin nommé Pinpin.
        Il est mort décapité par le chien, un froid matin d’hiver.

      • 06/10/2010 16:50

        ok
        tout ceci mérite une explication (même si je vais me trainer un sale pseudo ici après … si si je vous connais bande de fourbes !) car bon je ne suis pas un lapin mort décapité par un chien par un froid matin d’hiver.

        Pinpin c’est par ce que mon tout premier pseudo du web était PINBALL WIZARD, rapport à un fameux opéra Rock des Who qui pourrait aussi être mon prénom.

        Malheureusement les membres de feu le forum de ce premier pseudo ont réduit PINBALL WIZARD à PIN… donc… très rapidement à Pine.

        Pinpin fut la seule solution pour éviter ce surnom de phallus.

        vous pouvez désormais m’appeler La Bite.

        merci

      • acila permalink
        06/10/2010 16:53

        @Pinpin : juste par curiosité mal placée c’était quoi qui était écrit sur les boules ?

      • 06/10/2010 16:58

        je ne sais pas je n’ai jamais été assez souple pour le lire.

      • Miss permalink
        10/10/2010 00:16

        @u Pédé :

        « As-t-on déjà entendu un garçon dire « Non, vraiment, jamais le premier soir » ? »

        Pute, salope, pouffiasse, chaudasse, traînée, radasse, etc…

        Combien d’équivalents masculins ?

      • Le Branleur permalink
        10/10/2010 01:01

        Le MLF, c’est la porte d’à côté.

    • 06/10/2010 11:41

      Y’a pas vraiment de différence entre hétéro et homo. Chacun sait en très peu de temps si oui ou non il/elle est open pour une frotte et si oui ou non, la personne que l’on a en face de soi a un temps soit peu d’humour et de matière grise. Qu’il s’agisse d’un plan cul ou davantage. Dire le contraire me parait franchement hypocrite. On sait très très bien se jauger entre nous. Là où il y a parfois perte de temps, humiliation, déception, c’est (mon humble avis) quand on s’enquiquine à se présenter comme celui/celle que l’on est pas, quand on cherche à plaire quitte à mentir, quand on s’inflige ces moments de gêne parfois intenses alors qu’une simple partie de jambes en l’air permet de: 1) S’amuser, 2) Savoir si on est chimiquement compatibles, 3) Eviter de perdre trois semaines à investir dans une personne qui s’avèrera au final ne pas nous convenir. Car une fois le « temps sexe » passé, la pression retombe tout d’un coup et l’on peut alors être un peu plus vrai.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:02

        mais c’est hypocrite, totalement, il y a une parade à entamer à chaque fois même si les deux se sentent « open pour une frotte », ton mode d epensée est hélas trop peu répandu.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 12:02

        n’empêche qu’à mon avis la liberation homosexuelle (et la féminine) a quand même aidé pas mal d’hétéros à subvertir des codes dans les relations (en particulier des codes d’inspiration machiste) et même à s’en libérer. Comme toi mon bon Vieuf .

        et vice versa d’ailleurs. Je connais des pédés très machistes et vieux jeu.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:19

        non ça n’a rien à voir avec VF, elle est juste plus libre d’esprit, crois-moi que les filles de ma génération, tous milieux confondus n’ont pas eu l’air d’être touché par cette révolution à travers ce mode de pensée, pas du tout.

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 12:22

        tu réponds bizarrement Le Branleur.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:30

        ouais je suis monotâche.

        Je voulais dire que VF fait figure d’exception, et que les filles d’aujourd’hui (tous milieux confondus) sont encore à des années-lumières de se comporter ainsi, n’en déplaise à la libération des moeurs.

      • 06/10/2010 12:39

        Je ne fais absolument pas figure d’exception. La plupart de mes copines sont des coucheuses patentées tout comme j’ai pu l’être avant d’être maquée jusqu’aux dents.
        Je suis sûre qu’on est plus nombreuses que tu ne crois. Sans doute ne vantent-elles pas comme je le fais, c’est tout.
        Le concept coucheuse = grosse pute vérolée étant tjs répandu comme le démontre magnifiquement cette bourgeoise de Lulu un peu plus haut.

      • lulu permalink
        06/10/2010 12:51

        Ta gueule grosse pute vérolée

      • la catalane permalink
        06/10/2010 18:43

        Je ne pense pas que le problème repose sur le nombre exigu de femmes disposées au sexe pre-cappuccino, mais sur le manque d’hommes suffisamment attirants pour le pratiquer

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 18:54

        @ la catalane
        Mais TELLEMENT.

      • Marian permalink
        07/10/2010 07:10

        Mouais … c’est pas parce que la plupart des mecs baiserait la première venue consentante qu’il faut vous croire suffisamment « bonasses » pour bénéficier de sexe pre-cappuccino.

        En même temps, pour une fois que vous êtes en position de force, je n’irais pas vous reprocher d’en profiter.

      • karkace permalink
        08/10/2010 11:05

        Le truc c’est qu’en plus on peut très bien être compatible sexuellement et pas intellectuellement … résultat t’as gagné de bon moments avec un peut de chance une fucking friend et en plus y’a pas de prise de tête vue que tout le monde sais qu’on ce supporterais pas en vivant ensemble … un très bon souvenir de mon adolescence la dessus en tout cas.

  14. La Pastanaga permalink
    06/10/2010 11:26

    SIR YES SIR.

    Tiens c’est marrant, ton article me fait un peu penser à l’article de Maïa d’aujourd’hui: http://www.sexactu.com/2010/10/06/regards-indiscrets/
    (sur l’eye contact, toussa)

    sinon, chuis totalement dac sur le fait que les héteros on est plutôt has been et coinços du derch’ avec nos histoires de 1ers rancards, et tout le rituel qui l’accompagne (ça peut être joli, mais parfois on peut complètement se planter)…
    J’ajouterais néanmoins une nuance: le mec hétero nordique est beaucoup plus direct, et s’encombre rarement « de bavasser pendant des heures autour d’une côte de boeuf pour s’autoriser à passer à l’action ». Enfin c’est ce que j’ai cru comprendre.

    C’est assez latin finalement.

    p.d. sinon faudra que tu m’expliques la phrase « la femme hétéro a tendance à se méfier des hommes qui commandent un gaspacho »

    • La Gamine permalink
      06/10/2010 11:35

      Le nordique plus direct que le latin? c’est marrant, j’aurais dit l’inverse…

      • La Pastanaga permalink
        06/10/2010 11:50

        c’est un autre style, mais ouais, complètement.

  15. Cely permalink
    06/10/2010 11:27

    Beh moi je trouve que le(s) 1ers rencards sont justement là pour déterminer si l’affaire se limitera à « t’es chou, on baise » ou si le gars est potentiellement intéressant au-delà de la baise.
    Sans compter que le « t’es chou, etc » exclut d’office les moins chou…
    Bref j’aurais tendance à dire qu’un 1er rencard c’est plutôt le moment de montrer qui tu es, en fait.

    • Pinpin permalink
      06/10/2010 11:39

      « Bref j’aurais tendance à dire qu’un 1er rencard c’est plutôt le moment de montrer qui tu es, en fait. »

      certes…
      mais avec tout de même un angle flatteur et un bon coup de polish…
      sinon c’est risqué !

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 11:41

        Une seule fois, j’ai osé dire que j’admirais Guy George en rencard… Ben ça l’a fait…
        Mais je ne sais pas pourquoi, je ne tenterais pas la même avec n’importe qui.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 11:43

        Il est clair que certaines vérités doivent être découvertes au fur et à mesure, d’un coté comme de l’autre.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 11:46

        Bof, j’ai très tôt parlé de ma tendances scato et SM et c’était clair dès le départ.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 11:53

        oui enfin bon…
        si par exemple ton trip c’est de te faire attraper les fesses par une nana toute gode-ceinturée…
        je reste persuadé que ce n’est pas forcément un « item à l’efficacité probante » lorsque dévoilé en tout premier rencard
        (mieux vaut attendre 2 ou 3 baises sauvages je pense)

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:00

        Non non, j’ai tout dit dès le départ :

        – mes goûts sexuels
        – ma passion pour le croque-madame et le riz au chocolat
        – mes origines normandes
        – mon rapport fusionnel avec ma maman

        Et bien sûr, une description complête de mes organes génitaux.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:12

        du riz au chocolat !!!!
        quelle honte !

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:20

        Je sais, c’est l’aveu le plus difficile à assumer.

      • 06/10/2010 12:21

        L’admiration du Choeur pour Guy Georges: je ne m’en remets pas.

      • 06/10/2010 12:33

        Pour ma part, je trouve que justement c’est bien ça l’erreur… Se montrer sous un angle flatteur. Comment voulez-vous que ça fonctionne plus d’une nuit si d’entrée on pipe les dés. Alors oui, s’enjoliver pour un « t’es chou, on baise » parce que, pinaise, c’est humain d’avoir juste envie de se défouler sexuellement et donc de mettre toutes ses chances de son côté, mais pour le reste je suis persuadée qu’il ne faut pas chercher à planquer ses goûts et ses désirs, ses blagues pourries et son ironie ou l’on ne tombera que sur des personnes qui ne nous correspondent en rien…

      • 06/10/2010 12:42

        nan mais tu dis ça par ce que tu es vilaine et que forcément ça se voit tt de suite !

      • 06/10/2010 13:39

        Merde ! Suis repérée, je répète, suis repérée !!

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 18:37

        c’est dingue, elle dit ça avec tellement plus de classe que moi, faut que je prenne des notes.

  16. Adie permalink
    06/10/2010 11:36

    Je crois que si on passe par ce genre de rencards, c’est que c’est perdu d’avance.
    En tout cas c’est ce que ma faible expérience en la matière (je suis casée depuis longtemps) me fait dire: si on passe par la case « rendez-vous romantique mais pendant lequel on se contrôle tellement pour ne rien dire de travers que finalement on ne se dévoile pas un minimum », ca ne peut pas marcher car comment savoir si on peut réellement s’entendre avec la personne en face?
    Soit c’est pour une histoire d’un soir, et autant être direct, soit c’est avec l’espoir d’un plus long terme, et autant jouer cartes sur table de suite.

    Les histoires qui ont compté pour moi n’ont jamais commencé de cette façon, c’était au contraire toujours au cours de soirées, donc pour le contrôle de soi c’est totalement raté!
    Certaines

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:39

      « Je crois que si on passe par ce genre de rencards, c’est que c’est perdu d’avance. »

      « Soit c’est pour une histoire d’un soir, et autant être direct, soit c’est avec l’espoir d’un plus long terme, et autant jouer cartes sur table de suite »

      n-importe-quoi !

      donc on peut venir vers toi et te dire soit « on baise » soit « on se marie » ?
      et tout cela sans aucune pré-sélection ?
      on baise ?

      • 06/10/2010 12:01

        Sauf que parfois, en plus, on part sur l’idée d’un plan cul et ça devient autre chose (même si l’inverse est plus souvent vrai…)

      • Adie permalink
        06/10/2010 12:49

        Mon commentaires n’est pas des plus clairs, ca m’apprendra a vouloir répondre en faisant tout autre chose en même temps…

        Cela dit, quand je parle d’un plus long terme, je l’oppose uniquement a une histoire d’un soir, donc rien de plus que l’ambition de le/la rappeler le lendemain.

        Et pour moi la pré-sélection s’est déjà jouée puisque le rencard a été accepté, les 2 ont donc accepté qu’il y ait un possible quelque chose entre eux.

        Je dis juste que dans tous les cas (plan cul d’un soir, possible lendemain, ou même plan cul d’un soir qui évolue quand on n’y pensait pas), on a tout a y gagner a montrer qui on est réellement plutôt que de jouer un rôle.

    • lulu permalink
      06/10/2010 11:48

      Tu peux répéter ? J’ai pas bien compris

  17. La consultante permalink
    06/10/2010 11:36

    Mouarf!
    la gueule des capacités de discernement!

    Oui, le premier rencard, ça craint.

    Si on suit la logique du branleur, qu’en est-il du first date lesbien?

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:48

      cela n’a rien à voir, elles n’ont pas un mec en face d’elle.

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 18:40

        Elles se comprennent dans la masturbation intellectuelle avant de passer avant celle à proprement parler…

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 18:41

        je suis en extase devant ma phrase qui ne veut rien dire… mais je crois que l’idée misogyne à souhait est clair.

  18. Adie permalink
    06/10/2010 11:37

    Je crois que si on passe par ce genre de rencards, c’est que c’est perdu d’avance.
    En tout cas c’est ce que ma faible expérience en la matière (je suis casée depuis longtemps) me fait dire: si on passe par la case « rendez-vous romantique mais pendant lequel on se contrôle tellement pour ne rien dire de travers que finalement on ne se dévoile pas un minimum », ca ne peut pas marcher car comment savoir si on peut réellement s’entendre avec la personne en face?
    Soit c’est pour une histoire d’un soir, et autant être direct, soit c’est avec l’espoir d’un plus long terme, et autant jouer cartes sur table de suite.

    • lulu permalink
      06/10/2010 11:50

      Merci, c’est plus clair maintenant

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:52

      Lulu, tu es magique.

    • La gamine permalink
      06/10/2010 11:52

      Avec l’espoir d’un long terme, la jouer cash, c’est à mon avis le meilleur moyen de faire partir l’autre en courant. Et la séduction, alors? si c’est gagné d’avance, c’est pas drôle.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:53

      t’es sourde ou quoi ?

      tu dis :
      « Je crois que si on passe par ce genre de rencards, c’est que c’est perdu d’avance. »
      « Soit c’est pour une histoire d’un soir, et autant être direct, soit c’est avec l’espoir d’un plus long terme, et autant jouer cartes sur table de suite »
      n-importe-quoi !

      donc on peut venir vers toi et te dire soit « on baise » soit « on se marie » ?
      et tout cela sans aucune pré-sélection ?
      on baise ?

    • 06/10/2010 12:34

      Ah bah tout pareil, pardon je ne t’avais pas lu…

  19. acila permalink
    06/10/2010 11:48

    Sans compter qu’au delà de la first date, la charge du bon coup est insupportable (enfin il paraît). Le masochisme semble donc un bagage nécessaire pour vivre une relation hétéro (chez vous les Parisiens). Ce qui m’étonne dans cette histoire c’est pourquoi le PD plutôt que la Meuf comme Life Coach ?

    • Guillaume Pascanet permalink
      06/10/2010 11:51

      Demander des conseils en drague à une nana !!!!

      Tant que l’on y est, on peut demander des conseils déco à Gilbert Montagné !

      • La Gamine permalink
        06/10/2010 11:54

        A défaut de fournir les bons plans drague, on peut toujours lister les trucs à éviter, ça peut servir…

      • acila permalink
        06/10/2010 11:57

        @Pascanet : Apparemment la solution alternative ne semble guère concluante. (Et ce n’est pas la peine de vider un sac plein de points d’exclamation).

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 11:57

        nan mais c’était une bonne question tt de même…
        pourquoi le pédé plutôt que la meuf…
        ça mérite d’être creusé !

      • 06/10/2010 12:01

        Parce que La Meuf c’est plutôt Bridget Jones, rayon drague. Faut suivre.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:03

        nan mais et l’Arabe dans tout ça ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:03

        Acila> la prohibition des smileys et la maladresse de mon style m’ont emp^ché de faire percevoir clairement le côté blagueur de ma réponse.

        Cela dit, je ne suis pas convaincu qu’une femme soit le meilleur coach en séduction pour un mec. Et vice et versa dailleurs, je le sais bien pour avoir parfois tenté d’aider une fille dans ces premiers pas. Et avec des résultats désastreux.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:05

        oula cher ami nombriliste
        je pensais à des raisons plus générales que personnelles !
        (no offense j’avais déjà élargit le débat au delà de vos personnes)

        je me demandais si un jeune ado (le juif était bien ado là?) serait plus rassuré par les conseils de son ami PD :
        genre lui au moins il ne va pas m’afficher devant ses copines, et puis tiens merde il a une bite comme moi on va se comprendre !)

        que de sa copine X ou Y :
        sur le mode qu’est ce qu’elle va penser de moi ?
        est ce qu’elle va le raconter à ses cops ?
        est ce que je peux vraiment lui faire confiance, est ce qu’elle ne va pas me faire tourner en bourrique pour que je me plante, etc ??

      • 06/10/2010 12:07

        Ah non, il n’était pas ado du tout.

      • 06/10/2010 12:09

        (ou pire, à Valérie Damidot, les conseils déco)

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:15

        Diego tu arrêtes la science fiction stp !
        est ce que tu demanderai des conseils de playlist à Philippe Corti toi hein ?

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:16

        @ le pédé :

        ah..

        il n’était plus ado…

        ah…

        ..

        .

        … c’est la Gêne…

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:22

        tu me bats d’une seconde Pinpin, j’aime avec quelle décontraction le Pédé décapite le Juif.

      • 06/10/2010 12:28

        @Pinpin: Tu connais l’expression « Vas te faire cuire le cul »?

      • 06/10/2010 12:43

        Mais grave. Et à point.

      • 06/10/2010 13:46

        @ le juif :
        mais grave
        c’est la meuf du voisin de bureau de l’arabe qui l’a inventée !

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 13:46

        ca dépend de quel côté de l’adolescence on pense :

        – ventre plat, révolte, curiosité, fraicheur.

        ou bien

        – acnée, naïveté, inculture, grossièreté

      • 06/10/2010 14:18

        Corti c’est mon copain, il est gentil : il m’a fait mon noeud pap pour monter les marches à Cannes. Et je l’ai remplacé au pied levé quand il a fait un no-show à l’Octo pour cause d’avion en retard. On est « comme ça » lui et moi.

      • 06/10/2010 14:21

        il t’a enseigné le noble art du scratch avec la teub ?

      • 06/10/2010 14:27

        Bien entendu. Sachant que sur un trackpad, c’est particulièrement pas évident. Du coup je ne me suis pas encore produit dans cette version.

      • 06/10/2010 16:53

        pourtant quelle belle accroche sur un flyer :

        DIEGOSAN en MIX
        Venez voir l’incroyable technique de l’unique DJ au monde qui frotte son gland « en rythme » sur un trackpad !!!

        ça me laisse rêveur !

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:54

      tout à fait guigui (des conseils à une fille arf arf arf),
      d’ailleurs je me demande pourquoi ne pas avoir demandé conseil à l’Arabe, qui m’a eu l’air assez bien renseigné dans cette matière.

      • 06/10/2010 12:03

        Un bon broutteur de minou n’est pas nécessairement un bon pédagogue. Et puis faut arriver à le choper, entre deux rencards.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:04

        Le Pédé, tu as hésité dans ta réponse ?

      • 06/10/2010 12:05

        J’hésite dans tout, mon bon Pascanet, sauf quand il s’agit de sexe bien évidemment.

      • acila permalink
        06/10/2010 12:07

        J’y suis : pourquoi pas Le Pédé ET La Meuf en Life Coach ?

      • 06/10/2010 12:09

        PARCE QUE C’EST MOI SON LIFE COACH BORDEL!!!

        Vous m’énervez à la fin, bande de sales homophobes de merde.

      • La bretonne permalink
        06/10/2010 12:18

        pfui! la susceptibilité du pédé aujourd’hui..

      • 06/10/2010 12:19

        Oui, c’est vrai ça! Avant d’être un pédé, Le Pédé est juste mon meilleur ami. Et puis demander des conseils à la Meuf et lui dévoiler ma stratégie, ce serait un peu comme faire entrer le cheval dans Troie.
        Non, plus logiquement, dans notre petit groupe, c’est La Meuf que l’on va voir en premier, lorsqu’on a le coeur brisé.

      • 06/10/2010 12:20

        @ La Bretonne: Ta gueule toi. Et au lieu de bouffer du kouign-amann, va te faire une tête, il commence à m’énerver ton tapis de bain.

      • La bretonne permalink
        06/10/2010 12:28

        Je changerai quand tu me l’auras demandé plus aimablement mon connard inverti.
        Et puis le Kouign-amann, c’est un piège pour les touristes.
        On a pas trouvé mieux pour faire clamser par asphyxie les parigots en ciré jaune et bottes Aigle (avec une mention spéciale pour la marinière Amor-Lux)
        Tu verras pas un vrai breton bouffer cette croute immonde.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 12:33

        Ah tiens, en Normandie aussi on croise les parigots en cirés et bottes jaunes. Ils sont persuadés de faire couleur locale déguisés comme cela.

        J’ai essayé de prévenir mes connaissances parisiennes de ce piège, mais j’ai eu pour réponse « Mais on voit plein de gens habillés ainsi ! Et puis, si vous n’aviez pas de bottes, comment feriez vous pour marcher dans les champs quand il pleut ? »

      • acila permalink
        06/10/2010 12:37

        @Le Pédé : tu n’y es pas du tout. Etant une fille simple, je m’interrogeais sur la théorie du semblable. Et j’ai innocemment posé la question pour avoir une réponse. (Et non conseillé quoi que ce soit. )
        Ceci dit, le Juif avec son explication de meilleur ami est hautement convaincant. (Où les rapports personnels dévoilés au-delà des statuts, c’est émouvant).

      • 06/10/2010 12:45

        Bon alors faut bouffer quoi en Bretagne? Parce que je vais y mettre les pieds pour la première fois ce week-end moi.

        ET CHANGE MOI CETTE TETE!!! (C’est mieux comme ça?)

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 13:51

        Pfff ! La Bretonne doit être une parisienne exilée, elle ne ressemble pas du tout à Bécassine !

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 13:58

        Test pour savoir si cette cochonnerie d’avatar de « face your manga de mes deux » fonctionne.
        Merci au passage de m’avoir rappeler que je suis une quiche avec un PC dans les mains.

      • 06/10/2010 14:00

        Tiens, tu ressembles à Pasta.

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 14:00

        Parisienne exilée?
        Tu veux me faire meurir Guillaume…
        Arghhh! trop tard la meurrrrrrrrrrrrt me frappe.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 14:07

        Je pensais que ce serait plutôt Bécassine qui te meurirait.

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 14:08

        Bon voilà, t’es content? Je ne suis plus un papier peint bleu.
        J’en reviens pas d’avoir céder aussi facilement.
        Tu es dangereux le pédé. J’vais te surveiller du coin de l’oeil moi.

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 14:13

        @ Guillaume
        Bien que la cousine Bécassine soit une parente éloignée (on choisit pas sa famille hein), elle est trop cruche pour savoir comment meurir .
        La cousine, elle est du genre à mourir bêtement écrasée par un tracteur.
        Et puis pour elle, Paris, c’est trop bien, c’est la Grande Ville.
        C’est dire comme elle est conne et incapable de meurir dignement.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 14:14

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 14:14

        non pasta est rousse, la pauvre.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 14:17

        la Bretonne, pour avoir pas mal lu les aventures de Bécassine quand j’étais enfant, c’est un personnage un peu plus compliqué que cela. En tout cas, c’est une farouche régionaliste qui n’est pas du tout aveuglée par les lumières de Paris.

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 14:27

        Becassine est une pouffe naïve et inculte.
        C’est la parente qu’on oublie sur les aires d’autoroute quand on part en vacances.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:23

        Je fais un compliment vidéo à la Bretonne et personne ne le remarque !

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 16:30

        J’avais bien remarqué mais je craignais que cette belle déclaration ne me fusse pas adressée.
        C’est choupi Guillaume, cela me touche beaucoup.
        Y’a des classiques qui font toujours mouche et celui là en fait partie.
        J’en suis rouge de confusion.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:32

        Quand même !

        je précise bien sûr que c’est la réplique culte qui m’intéressait, pas la gamelle ensuite. Je suis quasi marié quand même.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 16:32

        Eh pasta, ça vaut pour eux aussi, j’ai l’impression.

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 16:38

        Venant d’un autre, je me serais poser la question mais là non. Tu avais déjà évoqué ton statut marital sans oublier ton penchant coupable pour le riz au chocolat.
        Et puis c’est pas mon genre d’aller bouffer dans le ratelier de mes consoeurs.
        Sans oublier que mon corps et mon âme sont entièrement sont entièrement voués à mon SM.
        Je l’ai pris comme un aimable compliment.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 16:47

        C’est bien ainsi qu’il devait être compris.

        Le riz au chocolat estun grand handicap en effet.

        Le Branleur, koikesse ?

      • 06/10/2010 17:01

        là, je suis en travaux, en dérangement, if you may, comme à L’ORTF à l’époque, quand une tour hertzienne lâchait. Par contre, si les premiers rencards pouvaient tous être comme ceux de Woody et Diane dans Annie Hall, le monde serait un paradis.

  20. La bretonne permalink
    06/10/2010 11:54

    Le cul pour le cul se passe très bien des premiers rencards, du moins, je ne me suis jamais embarassée de cette étape quand j’avais besoin qu’une queue me fasse du bien.
    Le 1er rencard, je l’ai toujours réservé pour des chéris potentiels. C’est pratique le 1er rencard, ça permet d’expurger rapidement les cas car il est toujours un peu destabilisant pour l’homme ( qui a généralement l’esprit obstrué par l’impétueuse envie de te tripoter les nichons).
    Mon seigneur et maître en a grave chier au 1er rencard, sans apercevoir l’ombre d’un téton.
    Il s’est accroché le gredin malgré les nombreux barrages et autres RDV sans le moindre échange de fluides corporels. Et quand il a vu enfin le loup, je lui ai fait comprendre qu’attendre un peu avant de toucher la terre promise en le remerciant de manière TRES chaleureuse. Il en garde un souvenir ému.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 11:56

      c’est affreux…

      et on voit ici le gouffre mec / fille dans la torture qu’il a subi.

      • La bretonne permalink
        06/10/2010 12:00

        Je suis sadique tu l’ignorais?
        Mais comme je baise plutôt bien, il m’a pardonné. Mieux, il en redemande.
        La chair vous rend faible, je vais pas me gener pour utiliser cette faiblesse.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:01

        d’ou l’intérêt évident, après s’être mangé un 1er rencard bien frustrant, de rendre la pareille à la demoiselle au 2ème rencard, après l’avoir chauffé à blanc bien sur…
        voir même en ayant procédé à quelques attouchements avant de la laisser en plan sur un joyeux « je ne couche jamais le premier soir ».

        jouissif.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:04

        redite mais il faut vraiment une volontiers d’airain, à défaut d’autre chose.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:10

        la bretonne, tu me plais.

      • Pinpin permalink
        06/10/2010 12:13

        @ le branleur :
        désolé j’avais pas vu

      • La bretonne permalink
        06/10/2010 12:16

        Prends un ticket et attend ton tour, on ne sait jamais.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:25

        après avoir vu la marchandise.

      • La bretonne permalink
        06/10/2010 12:30

        Petit joueur.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 12:32

        non mais c’est pas un peu l’hôpital qui se fout de la charité ?

    • ABC permalink
      06/10/2010 14:36

      36 15 Ulla

  21. acila permalink
    06/10/2010 12:00

    oui pourquoi pas La Meuf ? (ah ce n’était pas ça la question ?)

    • acila permalink
      06/10/2010 12:03

      apparemment un commentaire du PD s’est désintégré, ce qui annule ces interventions désormais dépourvues du moindre sens.

      • 06/10/2010 12:06

        Ah oui pardon, mais ma réponse est arrivée trop tard, du coup j’ai recommencé.

  22. Le Branleur permalink
    06/10/2010 12:09

    Mais arrêtez, c’est souvent un vrai plaisir ce premier rencard, simplement la plupart des mecs se considèrent comme étant celui qui passe l’oral quand la charmante dame est le jury, ils seraient tellement plus à l’aise en s’imaginant l’inverse. Cela donne des rendez-vous hypocrites tout en retenue quand cela devrait être quelque chose de naturel.
    C’est quand même un moment où tu apprends à connaitre quelqu’un plus en détail, avec la tension sexuelle qui grandit derrière (ou dessous, poésie poésie), personnellement j’adore les premiers rencards depuis que je ne les vois plus comme un entretien d’embauche.

    • acila permalink
      06/10/2010 12:18

      Mais bien sûr ! (Ce doit être cet espèce de champ lexical de guerre qui fausse tout.)

    • La stagiaire permalink
      12/10/2010 21:01

      « la plupart des mecs se considèrent comme étant celui qui passe l’oral quand la charmante dame est le jury »

      Surtout que c’est complètement faux…

  23. Guillaume Pascanet permalink
    06/10/2010 12:13

    http://www.spikeseduction.com/

    Voila, tout est ici !

  24. Guillaume Pascanet permalink
    06/10/2010 12:15

    http://www.spikeseduction.com/

    Tout est là. Ne me remerciez pas.

  25. Guillaume Pascanet permalink
    06/10/2010 12:19

    Apparemment, j’ai deux posts qui ne sont pas passés. j’espère que les deux, qui disent la même chose, ne vont pas apparaitre plus tard et me feront passer pour un bègue.

  26. CanardLaqué permalink
    06/10/2010 13:01

    Mon très cher leJuif,
    Étant un lecteur régulier de votre blog commun, je m’étais promis de laisser un jour au moins un commentaire. Ce jour est arrivé, j’ai néanmoins décider de rester succinct mais sincère:

    J’ai aimé et j’ai bien ri. Les illustrations photographiques ont bien aidé, étant toutes particulièrement bien choisies.

    Voilà, j’ai tout donné.

    Ah oui, au fait, et l’avion de chasse… tu l’as pecho finalement??

    • 06/10/2010 13:19

      La photo du gars somnolent un livre à la main a été insérée dans le but d’illustrer ce passage.

      Du reste, merci pour cet aimable commentaire.

      • 06/10/2010 13:58

        je crois que canard voulait surtout savoir si t’avais choppé l’avion mais bon…

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 14:47

        J’ai compris que l’image du gars dormant au lit avec un livre était justement une réponse à cette question.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 14:53

        Quel mec subtile dans ses réponses, ce Juif.

  27. 06/10/2010 13:04

    C’est le moment où tout est possible. Le moment où nait ou ne nait pas le désir. Le désir est un animal rebelle. Il n’y a rien qu’on peut faire pour le forcer à naître.

    Bien sur vous me direz que chez un jeune homme il n’est jamais très loin, mais il y a désir et désir…

    Bonne journée et je vous souhaite encore beaucoup de premiers rencarts. Ce moment où l’amour est dans l’escalier.

  28. ariko51 permalink
    06/10/2010 13:05

    Bah je dois être extrêmement vieux jeu et un peu trop cérébral .
    J’ai passé l’âge et surtout le statut des premiers rancards mais, probablement en raison de ma timidité, je crois que j’aurais été limite décontenancé par une nana qui m’aurait dit : « arrête ton bavardage, on baise » dès le premier rancard. Attention, j’ai bien évidemment cédé à ce type de proposition qui s’est passée de l’explication de texte (toujours sous l’effet de l’alcool) mais il me parait limite plus difficile de commencer une relation immédiatement par le cul car pour moi, le cul dépend du cerveau. Pour le dire autrement, la complicité sexuelle me parait liée à la complicité relationnelle et, si le désir peut s’affranchir de cette complicité au début, il devient vite 2 désirs qui ne se répondent pas.

  29. Roman permalink
    06/10/2010 13:38

    Bravo, bravo et encore bravo, je suis un très grand fan…

  30. 06/10/2010 13:49

    Moi je me demande pourquoi se mettre dans tous ses états plutôt que d’aller tout simplement prendre des cours de tambouille…

  31. 06/10/2010 14:43

    Le Juif et le Pédé sont deux révisionnistes patentés.
    Je vous rappelle messieurs que j’étais présente lors de cette fameuse séance de coaching.

    Et à tous ceux qui demandent pourquoi le Pédé plutot que la Meuf: simplement parce que le Pédé est de loin le meilleur de nous 4 pour ce genre de conseils. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien, c’est comme ca.

    Le seul probleme est qu’une fois livrés à nous memes, sans Pédé dans l’oreillette, le Juif recommence à parler de ses aieules, l’Arabe enchaine les maladresses et moi, j’arrive en date toute recouverte de paillettes et je m’effondre dans un escalier devant l’Odma.

    Sinon, vous me manquez!!

    • Guillaume Pascanet permalink
      06/10/2010 14:48

      Toujours otage des Farcs en jupe et talons ?

      • 06/10/2010 20:46

        Heureusement que Pascanet est là pour se soucier de ma triste situation.

        Mes Farcs ne sont pas en jupe et talons mais elles me reprochent de l’être.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 21:13

        Je me suis mal exprimé, tu es en jupe et talons otage des Farcs (c’est à dire du livre de cette chère Ingrid)

        Ca existe un endroit où l’on reproche à une femme d’être féminine ? Tu travailles dans le BTP ou bien à l’ambassade d’Arabie Saoudite ?

      • 06/10/2010 22:15

        non mais mes collègues pensent que je fais ça pour attirer l’attention du nouveau boss

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 22:25

        Ahaaaaa ?

        Tu as un nouveau boss ! Je comprends mieux.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 23:47

        Tes collègues pensent que tu lis sainte ingrid bettancourt pour attirer l’attention du boss ?
        Ton environnement sent la détresse intellectuelle en ce moment.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 14:54

      ah mais le Pédé est le meilleur pour les conseils s’appliquant à toi, on voit bien que l’inverse n’est pas vrai.

      • 06/10/2010 15:13

        Hein? L’inverse de quoi?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 15:20

        eh bien tu as lamentablement échoué, d’après l’article.

      • 06/10/2010 15:27

        Sur cette affaire là.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 15:43

        Tu as une hotline ?

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 14:55

      j’aime beaucoup l’image du Pédé qui parle dans l’oreillette.

      • Raymond Domenech permalink
        06/10/2010 15:25

        Le Pédé est Jean Luc Delarue.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 15:30

        JLD écoute une oreillette, il ne parle pas dedans.

      • Raymond Domenech permalink
        06/10/2010 15:35

        Je peux me cacher derrière tes oreilles ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 15:37

        Bien sûr. Tu m’invites à ton mariage ?

      • Raymond Domenech permalink
        06/10/2010 15:38

        T’as pas encore reçu le Pasfaire part ?

      • Raymond Domenech permalink
        06/10/2010 15:42

        [c’est ce qu’on appelle de la Pasrépartie]

    • acila permalink
      06/10/2010 16:11

      @La Meuf : C’est bien beau ce que tu dis car d’un côté l’on apprend que Le Pédé est dévoué à ses amis et à leur mieux être amoureux et d’autre part que ses amis sont incapables de fourberie.

  32. 06/10/2010 16:13

    Bon et bien moi qui suis sans doute la pire dragueuse de ce siècle, je dois dire que le 1er rencard non seulement me mets dans un état de stress tout à fait indécent, mais en plus me fait en général devenir aussi fine et intelligente qu’une Loana sous valium. Oui je sais, c’est moche.

    C’est là que je rejoins les VF et autres putes vérolées, même si j’ose rarement le « t’es chou, on baise », le sexe rapidement consommé permet de détendre l’atmosphère et du coup, d’être un peu plus soi-même à la rencontre suivante. Donc, je suis pour.
    @Le branleur: c’est pas nouveau de ta part, mais je trouve quand même que ta différenciation systématique fille/garçon rêvedemariage/enviedesexe tout ça tout ça, est quand mêmepeu subtil et trop généralisante. La différence se fait au niveau des individus, tu serais surpris du nombre de fille légère et de garçon romantique que je pourrais te présenter.

    En tout cas le juif, je partage ton calvaire.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 17:25

      Oula ma bonne Alice, je n’aurais jamais réduit les filles a des amoureuses de poney revant de belles robes blanches (même si les mecs peuvent être réduits a « enviedesexe » comme tu as si bien dit), simplement force est d’admettre que les règles du jeu amoureux sont déterminées par les filles et les filles only.
      Et ce sont aux mecs de se servir de ces règles pour se vendre et enfin pouvoir faire la bonne blague « sésame ouvre-toi ».
      Ce sont des généralités, bien évidemment mais ne me fais point de procès d’intention la-dessus

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 17:27

        La phrase que tu cherches est :

        « L’homme propose, la femme dispose. »

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 17:31

        C’est pour cela que certains n sont réduits au viol, c’est trop compliqué le jeu amoureux et le « Sesame ouvre toi ».

        Oui, c’est de votre faute mesdames !

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 17:39

        tout à fait le Choeur.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 17:41

      et puis je suis navré, mais dans la bouche d’une fille « mec romantique » ça fait « mec désespéré », et « fille légère » je pense « regard des autres filles ».

      • ABC permalink
        06/10/2010 17:50

        « mec romantique » ? = « mec désespéré  » ??

        Triste monde, formaté

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 17:54

        aaargh au secours !!!!

        On va être honnêtes hein, la plupart des mecs gentils le sont parcequ’il s’agit de leur seul moyen d’atteindre des filles, il ne s’agit en aucun cas de vraie gentillesse,et que la première jolie fille dont un ami lui a un jour fait une déclaration me jette la première pierre.
        De même, la plupart des mecs romantiques le sont pour marquer des points avec la fille, pensant (par formatage) que c’est ce qui l’attire.
        Les VRAIS romantiques, qui le sont par choix, sont extrêmement rares.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 17:59

        Le Branleur> j’ai lu toutes tes thèses sur ton blog (qui soit dit en passant semble asoupi depuis).

        je suis en parti d’accord mais il me semble que tu négliges un petit détail : les gens ne calculent pas toujours tout, ils agissent aussi beaucoup en fonction de leur personnalité. On ne choisit pas d’être romantique, on l’est ou pas, par tempérament.

        Et je ne dis pas cela parce que j’ai envoyé à ma chérie des fleurs à son domicile alors qu’elle habitait encore en Italie au tout début de notre relation. Une autre aurait peut-être trouvé cela niais. Elle a adoré cela.

        Et je t’assure que le formatage bloque beaucoup de mecs dans ce genre d’actes (J’vais avoir l’air con avec mon bouquet de fleurs à la main)

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:02

        et c’est pour ça que j’écris « LES VRAIS ROMANTIQUES SONT EXTREMEMENT RARES ».
        Pour beaucoup, le romantisme est un arme à ranger à côté du vert offert pour marquer des points.

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 18:07

        Tu n’as pas dit « les vrais romantiques sont extrèmement rares », tu as dit « les vrais romantiques, qui le sont par choix, sont extrèmement rares ».

        Je pense plutôt que chacun vient avec sa personnalité et ses points forts lors d’une rencontre amoureuse.

        Certains auront du bagou, d’autres seont prévenants, d’autres enfin seront drôles, etc…

        La tension aidant, je ne suis pas sûr que la plupart soient vraiment capables de vraiment dissimuler leur vraie personnalité, à part bien sûr de vrais experts de la drague, pas si courants non plus.

        Ce que je dis fonctionne bien sûr aussi avec les femmes. Elles passent aussi une sorte d’examen à cette occasion.

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:10

        C’est plus souvent les mecs qui se sentent sur le grill.

      • Le Chœur permalink
        06/10/2010 18:11

        « La tension aidant, je ne suis pas sûr que la plupart soient VRAIMENT capables de VRAIMENT dissimuler leur VRAIE personnalité, à part bien sûr de VRAIS experts de la drague, pas si courants non plus. »

        Ségolène, sors de ce corps !!!

      • La Bretonne permalink
        06/10/2010 18:14

        Parce que vous vous foutez trop la pression pour rien.
        Faut juste arrêter de lire la presse soit disant féminine.

      • ABC permalink
        06/10/2010 18:15

        Tu es un vrai romantique Pascanet, tu n’es plus un branleur …

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:16

        catwoman : c’est bas

        la normande : mais tel-le-ment !

      • le sociopathe permalink
        06/10/2010 19:51

        le plus gros problème du romantisme c’est qu’il est aujourd’hui catalogué par celles, qui pourtant le réclame, comme arme à plan-cul.

        Moi qui a l’inverse du venin et des blagues franchement nul que je déverse ici, apprécie les relations (Amour/sexe) raffinés et justement romantique, je me suis trouvé con un paquet de fois et régulièrement insulté de « mytho qui fait du charme ».
        Sauf que non j’ai été éduqué comme ça « en gentleman », c’est surement pour ça que j’aime autant les blague méchante au sujet de nos demoiselles.

        Tout ça pour dire que c’est aussi celles qui le traque, qui tue le romantisme sincère…

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/10/2010 20:35

        Le branleur> ben, tu as déja été une femme à un rendez-vous pour affirmer cela ?

        Le Choeur> c’est vrai !

        ABC> Merci !

      • Le Branleur permalink
        07/10/2010 01:54

        ton lien déconne, mais je suis d’accord à ceci près qu’hétéro ou non, l’homme est un connard dominateur.

      • Le Branleur permalink
        07/10/2010 02:04

        (humour)

        Après vérification, le lien provient du site de la nana qui avait pris le parti de l’Arabe quand une meute en furie lui était tombée dessus après son article sur la charge du bon coup.
        Or les commentaires en ayant repris les thèmes fondamentaux (place des hommes et des femmes / rôle de la société toussa), je voudrais bien que yu trouves un moyen de faire marcher ce lien.

      • Ivich Daniel permalink
        08/10/2010 12:49

        En principe le lien devrait marcher, je l’ai retenté, même si effectivement il buggait précédemment.
        Et si non, il suffit d’aller sur la page d’accueil de Zone Zero Gene, en descendant un peu tu trouveras l’article en question.

      • Le Branleur permalink
        08/10/2010 13:33

        c’est bon, j’ai lu, c’est typique en effet.

    • Le Branleur permalink
      06/10/2010 17:51

      Et la différence se fait au niveau des individualiser, je suis tout à fait d’accord, selon l’ego des gens en présence et la valeur qu’ils renvoient (ce qui englobe culture / répartie /etc)
      Pourtant les plus jolies filles sont souvent celles qui opposent le plus de résistance quand les mecs veulent juste se débarrasser d’une pulsion née d’une attirance physique (qui peut évoluer ou régresser au cours d’un rencard, il est vrai).
      Alors aussi peu subtile soit ma personne, je te trouve de mauvaise foi de me faire un procès d’intention de classer ainsi les filles, quand aucun de mes propos n’y fait allusion, à ce que je sache, je parlais essentiellement des mecs.

      et puis va donc remplir ta baignoire !

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 17:52

        individualités et non individualiser (bordel)

      • ABC permalink
        06/10/2010 18:06

        Ma baignoire ?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:07

        pour Roro

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:24

        va donc finir ton facebook toi.

      • ABC permalink
        06/10/2010 18:32

        Plaît-il ?

      • Le Branleur permalink
        06/10/2010 18:38

        allez allez !

  33. acila permalink
    06/10/2010 16:50

    Pourtant Colette Renard avait bien essayé de décontracter tout ça !

  34. Marian permalink
    06/10/2010 18:22

    Marian, il pense vraiment que Le Juif devrait continuer à parler à la 3e personne (et accessoirement lancer une carrière solo). Quel talent !!
    Léger peut-être (le sujet), mais très drôle pour sûr (le billet).

  35. Le Branleur permalink
    06/10/2010 23:49

    On peut désormais cliquer sur nos avatars, c’est MAGIQUE.

    • Guillaume Pascanet permalink
      07/10/2010 09:29

      Tu as vu cela ?

      J’avais remarqué, mais j’ai eu peur de passer pour un con qui n’aurait pas remarqué un truc existant depuis le début.

      On peut donc voir les CLGiens en gros plan et c’est booooo !

  36. 07/10/2010 09:55

    J’ai pratiqué le Téchouonbez sur 5 volontaires masculins.

    Rapport d’activité :

    – Quand j’ai précisé, avec humour et désinvolture, que le sexe avait été certes plaisant et récréatif, mais que ça ne signifiait pas pour autant un engagement tacitement reconductible 2/5 ne me recontactaient pas. Si je voulais recommencer le sport, il fallait que j’y mette du mien, à base de « salut, t’es toujours chou, on rebaise ? ».

    – Quand je ne précisais rien, restant volontairement évasive sur la suite de l’aventure, parce que troublée non seulement par le coup de rein, mais aussi par la personnalité du monsieur, 2/5 c’est lui qui m’a recontacté, en général dès le lendemain.

    Le 1/5 restant est l’exception qui confirme la règle. Je lui avais clairement dit « Salut, Plan Cul, merci, c’était sympa, bonne continuation. » et il a continué pendant plusieurs mois à me faire des proposions d’amour physique et sans issue. Il tenait à être le mec qu’on garde sous le coude quand on a rien à manger. Serviable, service rapide et à toute heure. Et maintenant qu’il est en couple, il me contacte régulièrement pour faire des trucs à trois.

  37. 07/10/2010 23:25

    Le résultat dépend aussi de l’interlocutrice. Et si celle ne vous plait pas à vous, les hommes? Et qu’elle tente quand même de se faire bizouter? C’est moche…

    Aussi, tout dépend des attentes de chacun ; relation longue ou coup de reins?

  38. 08/10/2010 00:04

    Personne n’a l’air conscient que c’est encore et toujours l’homme qui propose et la femme qui dispose. C’est donc effectivement horrible pour les mecs.

    Je suis d’accord avec Diegosan, l’idéal est quand même de coucher avant la première phrase sans alcool.

  39. La poire permalink
    08/10/2010 16:47

    Si une fille dit “ t’es chou, on baise ?”, il y a combien de pourcentage de chances qu’elle obtienne ce qu’elle veut ?

    • 08/10/2010 16:58

      Si la fille en question n’est pas obèse, hideuse et qu’elle ne sent pas la mort: 100%

  40. La poire permalink
    08/10/2010 19:22

    Oh yeah, je sens que ça va changer ma vie positivement !
    Merci l’Arabe !

    • 08/10/2010 21:12

      C’est pas L’Arabe c’est Le Juif.

      • La poire permalink
        09/10/2010 12:28

        Oui, c’est Le Juif qui a écrit l’article mais c’est L’Arabe qui a répondu à ma question c’est pour ça que ce commentaire (que je n’ai pas pu poster ailleurs) lui était adressé
        (désolée pour le doublon)

  41. La poire permalink
    08/10/2010 19:49

    (pardon, j’ai oublié le L’majuscule)

  42. La poire permalink
    08/10/2010 22:16

    Oui, c’est Le Juif qui a écrit l’article mais c’est L’Arabe qui a répondu à ma question c’est pour ça que ce commentaire (que je n’ai pas pu poster ailleurs) lui était adressé

  43. Bouffemonpoissonrouge permalink
    09/10/2010 19:33

    Je suis contre les premiers rendez-vous. Ça à quelque chose de trop sérieux.

    Autant y aller franco, et se sauter dessus comme des sauvages. C’est tellement plus convivial !

  44. Le Chœur permalink
    09/10/2010 21:04

    Salut.

    T’es choute. J’te bouffe le poisson rouge ?

    • Bouffemonpoissonrouge permalink
      15/10/2010 13:43

      Ça dépend. T’as vraiment un bonnet dans la vraie vie ?

      • Le Chœur permalink
        15/10/2010 15:22

        Ça dépend. Là il fait pas encore assez froid, je me contente d’un bandana ou de rien.
        Et toi, t’as vraiment un doigt tendu dans la vraie vie ?

Trackbacks

  1. Dieu te le rendra. | C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :