Skip to content

Non, non, non, et NON!!!

04/10/2010

The Kids are all right. The Kids are all right. The Kids a

A gauche, la sensation indé de l’été US, coqueluche du dernier festival de Sundance, encensée par la presse et le public local. Une comédie dramatique moderne sur un sujet plus que jamais d’actualité, qui vous proposée par Focus Features, le plus gourmet des producteurs-distributeurs américains, à qui vous devez également, entre autres, Eternal Sunshine, Lost in Translation, Brokeback Mountain, Loin du Paradis, ou encore A Serious Man.

A droite, une comédie familiale ringarde ayant échappé de peu au direct vidéo, visant à séduire les ménagères de plus de cinquante ans, qui sortiront des salles horrifiées lorsqu’elles réaliseront que les trois protagonistes ne sont pas deux soeurs et un frère éloignés par la vie qui se retrouvent à l’occasion de l’enterrement de leur cher papa, mais bien deux goudous forcenées et le donneur de sperme qui leur a permis de fonder -horreur!- une famille.

Je sais que je rabâche, mais je tenais à saluer une fois de plus l’audace des distributeurs français. Et aussi leur bon goût, parce que franchement, côté graphisme, c’est du lourd. Du choix du titre à celui de la police et des couleurs, en passant par les inénarrables petits polaroïds, c’est une réussite totale, pour peu que l’on cherche à tout prix à éloigner le public des salles de cinéma.

Publicités
122 commentaires leave one →
  1. Louise permalink
    04/10/2010 09:05

    Prem’s !

    Tout à fait d’accord, affiche de merde. Ce sera pas le premier film à pâtir de la connerie des distributeurs français…

  2. Guillaume Pascanet permalink
    04/10/2010 09:19

    L’affiche m’a fait penser immanquablement à un remake de « Nos enfants chéris », c’est dire que j’étais à côté de la plaque.

    • Guillaume Pascanet permalink
      04/10/2010 10:56

      Par contre, l’affiche américaine m’évoque fortement celle de « Sideways ».

      • 04/10/2010 10:57

        Voilà.

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:22

        Voila quoi ? Ce sont deux films que j’ai bien aimé. L’affiche n’a jamais été pour un vecteur du choix d’un film.

      • 04/10/2010 11:23

        Ben non, voilà, l’affiche américaine t’évoque exactement ce qu’elle est supposée t’évoquer, à savoir la crème de la crème de l’indé US.

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:27

        Elle pourrait tout autant évoquer l’affiche de « Marius et Jeannette » non ?

        Mais en l’occurence, un groupe rieur buvant du vin avec un paysage de collines verdoyantes derrière, cela ne m’évoque pas forcément le sujet du film tel que tu le décris. « Sideways » était mieux évoqué ainsi en tout cas.

      • 04/10/2010 11:32

        Peu importe le sujet, c’est un certain cinéma, celui de Sideways justement, que l’affiche évoque, pas son style et ses couleurs (beaucoup trop californiennes pour Marius et Jeannette, en passant). Parce qu’à part montrer Annette en train de brouter le minou de Julianne, avec Mark en train de se branler dans un bocal dans la pièce à côté, le sujet du film n’est pas évident à placer sur l’affiche.

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:46

        Je suis d’accord, mais tu sembles sous-entendre qu’une clientèle de ménagère pourrait aller au cinéma en ignorant le sujet du film au vu de l’affiche française, alors que l’américaine n’est pas plus explicite sur ce point. Donc, la même affiche avec le titre « les enfants vont bien » pourrait tout autant les tromper.

        Je ne suis pas convaincu que sa forte ressemblance avec celle de Sideways implique un reconnaisance « Sundance ».

        Ta proposition concernant le broute-minou et la masturbation confiturière est intéressante, elle ferait parler du film en tout cas, avec un communiqué de Christine Boutin exigeant son retrait des colonnes Morris.

      • 04/10/2010 11:49

        L’affiche américaine est largement plus explicite. Tu n’as pas du lire la tagline:

        Nic and Jules had the perfect family, until they met the man who made it all possible.

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:54

        C’est ambigu quand même, il faut décrypter. Mon anglais est moyen, mais Nic et Jules, je ne comprends pas d’emblée que l’on parle de lesbiennes.

        Et ce sous-titre en jaune clair sur fond bleu ciel passe facilement inaperçu en plus.

        C’est en fait un jeu de pistes avec le spectateur, mais s’il est averti, genre « toi et moi on sait, mais les autres crétins non ».

      • BeBetterBlameEveryone permalink
        04/10/2010 19:33

        @Le Pédé: l’affiche ricaine est bien censée évoquer la crème de la crème du ciné US indé mais même s’il est vraiment pas mal, je ne dirais pas que le film appartient à cette catégorie. J’aimerais connaître ton avis sur la question si tu l’as vu ou quand tu l’auras vu.

  3. La Bretonne permalink
    04/10/2010 09:49

    Non seulement l’affiche est moche mais le rajout du « Tout va bien » bien souligné , c’est le pompom. Au début, j’ai cru à un remake français d’une comédie américaine.
    J’avais pas lu les petits caractères mais bon on est Lundi et je ne suis pas du tout opérationnelle, je n’ai pas eu ma transfusion de caféïne.

  4. 04/10/2010 10:18

    En même temps, ya un certains nombres de glands et de clitos qui s’intitulent graphistes dès qu’ils maîtrisent un peu « totoshop » et cassent les prix de leurs « interventions » au grand dam des vrais graphistes, d’ailleurs…

  5. 04/10/2010 10:19

    Bien fait pour les ménagères.
    Soit on décide d’aller voir un film juste à cause de son titre ou son affiche, et dans ce cas on garde l’esprit ouvert parce que forcément on n’est pas à l’abri de surprises, soit on se renseigne un minimum avant d’y aller.

    • Anne permalink
      04/10/2010 10:54

      Oui, je pense qu’il faut arrêter de communiquer sur le cinéma. Il en a tellement pas besoin.

  6. Pinpin permalink
    04/10/2010 10:48

    de toutes manières :

    – une affiche change rarement la carrière d’un film (dans un sens comme dans l’autre !)

    – l’affiche américaine est certes extrêmement plus « jolie » (graphiquement parlant)… bcp plus intéressante (pour une fois !)
    mais tellement illisible (mon dieu, j’ai pourtant bien plissé les yeux)
    n’oublions pas tt de même la fonction première de l’affiche : donner les informations essentielles, titre, réal, cast, date de sortie.

    – arrêtez de taper inutilement sur les distributeurs, ils ne font souvent que se plier à des « exigences » pourries d’un public parfois « bas du front »…
    cette saloperie d’accroche en français c’est juste par ce qu’un film auquel on conserve sont titre anglais fait toujours beaucoup moins d’entrées que celui qu’on « francise »… soit par traduction, soit par un ajout comme ici. (remember par exemple le film d’altman, SHORT CUTS… en france le distributeur avait francisé en SHORT CUTS : Les Américains.)

    Oui c’est pourri, … mais ce n’est pas par plaisir qu’ils se cassent le cul a trouver des titres français pourris pour les films ricains, c’est par nécessité économique… absolument !

    • 04/10/2010 10:56

      Comment sait-on qu’une affiche change rarement la carrière d’un film? Il faudrait pouvoir tester deux affiches dans deux réalités parallèles pour pouvoir en être sûr.

      Par ailleurs, si l’affiche américaine est illisible, c’est parce que celle que j’ai insérée n’est pas de très bonne qualité, mais je t’assure que sur les billboards, c’est tout à fait lisible.

      Et pour ce qui est des titres, je reste persuadé que The Squid and The Whale, par exemple, a été assassiné en France A CAUSE de son titre.

      • La girafe permalink
        04/10/2010 11:29

        Je ne sais pas si une affiche change la carrière d’un film, mais il y a nombre d’affiches qui ne me donnent pas envie d’aller voir le film, et d’autres qui au contraire m’interpellent…
        Même si celle de gauche n’est pas terrible, celle de droite ne me donne pas du tout envie d’aller voir le film.

      • Pinpin permalink
        04/10/2010 11:32

        Comment sait-on qu’une affiche change rarement la carrière d’un film ?

        par ce qu’on fait des études là dessus cher Pédé, et que l’affiche est loin d’être l’élément de communication d’un film qui influence le plus le public sur sa décision de voir ou de ne pas voir le film.
        La bande annonce arrive assez logiquement en tête, loin devant tout le reste, puis vient le titre, le cast, le realisateur (s’il est connu) puis enfin seulement l’affiche.

        Ensuite par ce qu’on a vu des films pourris ne pas marcher malgré leurs très belles affiches et à contrario des films magnifiques qui fonctionnaient très bien malgré leur visuels tous pourris.

        Enfin, souvent lors d’un test sur des affiches différentes pour un même film, les scores d’attractivité d’une affiche à l’autre sont souvent assez faibles.
        Faibles différences qui s’expliquent justement par la reprise sur les différentes versions des éléments clés cités plus haut (titre, cast, etc…)

        pour « The squid & the whale » aka « les bergman se séparent » je ne suis pas persuadé qu’une traduction plus « litérale » du type « Le calamar et la Baleine » ait plus aidé le film dans sa carrière !
        et je ne parle même pas d’une éventuelle non traduction tellement « The Squid et The Whale » sonne incompréhensible aux oreilles du français moyen !

        Le vrai problème de ce film c’est surtout qu’il n’était pas si bien que ça (à mon humble avis personnel à moi que j’ai ! (c) diego-san) et que ce type de comédie « intello-indé-us » fonctionnent rarement en france !
        (cf l’extraordinaire et injustement boudé La Famille Tenenbaum de Wes Anderson ou encore The visitor il y a 2 ans) et qu’à ce titre il ne bénéficiait pas d’une sortie de grande ampleur !)

      • 04/10/2010 11:44

        Ahem. Si les comédies « intell-indé-us » fonctionnent rarement en France, c’est peut-être justement parce qu’elle sont mal vendues, non?

      • Pinpin permalink
        04/10/2010 11:59

        ou peut être tout simplement qu’elle n’intéressent pas le public français.

        peut être que c’est un type d’humour qui n’est pas populaire en france…

        peut être que notre « grand public » prèfère des gags à base de crottes de chiens écrasées et de « ninjaaaasss & niaqouéééésss » (chers à notre Luc National), à base de personnage nommés Coco ou Chouchou ou encore de régionalisme forcené (hein biloute !)…

        Je ne fustige pas ici le public, je ne dis pas que les français sont cons, je dis juste qu’ils rient sans doute de choses différentes !

        j’avais réalisé une étude fort révélatrice sur les grosses comédies US qui cartonnent là bas, celle de la veine Stiller / appatow et qui ne font pas tripette ici !

        Je suis très fan de ces nouvelles comédies ricaines, je me les tape quasiment toutes, et pourtant en faisant cette étude j’ai réalisé que j’appartenais à une minorité.

        Très peu de ces comédies franchissent le millions d’entrées France, et pour ce faire elles doivent être lancées comme des blockbusters sur les budgets qui nécessiteraient 2 ou 3 millions d’entrées pour être rentable.

        Si tu lances ces comédies sur un budget à rentabilité au million, elles scorent à peine 200 000 entrées…

        il n’est donc pas étonnant finalement que ces films soient lancés par les distributeurs comme des petits films, assez confidentiels, puisque à de rares exceptions c’est finalement le vrai potentiel sur notre territoire !

    • La Bretonne permalink
      04/10/2010 11:37

      Comme d’habitude la faute au peuple crasseux qui est forcément débile pour bouder un film sous prétexte d’un titre non francophone. Le fait que le film soit en fait juste pourri aux yeux du public, ne traverse l’esprit de quiconque?
      Je trouve que les distributeurs et les graphistes nous prennent vraiment pour des cons en se persuadant que c’est obligatoire de massacrer affiche et titre de film pour sa soit disant « survie ».
      Faudrait surtout penser à en parler aux premiers concernés (les spectateurs) et se sortir les doigts du cul pour nous pondre des affiches qui donnent envie.
      Les distibuteurs et autres n’ont rien à exiger du public, c’est leur boulot d’enrubanner le paquet pour le rendre appétissant. Au lieu de ça, ils continuent à vouloir nous refiler de l’indigeste sous prétexte que nous ne sommes finalement que des idiots ignares et incultes. Et que pour l’inculte, l’approximatif et l’affichage merdique, ça suffit.

      Et après ils vont pleurer sur leur triste sort.
      J’suis à court de kleenex. C’est ballot.
      Si je vais voir le film, ce sera à cause du casting mais cette affiche est un tue-l’amour. Un vrai repoussoir.

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:41

        Si je devais me décider sur une affiche de film, et à contrario de ce que j’énonce plus haut (ou plus bas, je ne sais plus), j’aime beaucoup l’affiche du Woody Allen annuel.

      • Pinpin permalink
        04/10/2010 11:51

        c’est drôle quoi qu’il arrive dans le cinéma français
        si le film marche c’est toujours par ce qu’il est bien
        et s’il ne marche pas tjrs de la faute du distrib… on s’habitue à force !

        pour les titres je le répète, perso je suis CONTRE la traduction, mais que faire lorsque l’on se rend compte finalement qu’à bourg en bresse, ou à Tarnos, dans des cinémas qui ne programment JAMAIS de VOST, un film ne fait pas d’entrées par ce qu’il s’appelle THE SQUID & THE WHALE et que ça ne parle à personne au niveau local… ?
        Que faire stp lorsque dans le même temps, le film d’a coté renommé « Y’a comme un calamar sous la baleine » par un autre distrib lui ramène du monde … ?

        il ne s’agit pas ici de dénigrer le public mais de bien comprendre une réalité encore tenace… une encore trop grande majorité de français n’AIMENT PAS L’ANGLAIS… et n’irons pas voir un film avec un titre anglais !
        ils ne veulent pas voir de films en VOST (ce qui me hérisse personnellement le poil, surtout compte tenu du niveau actuel des traductions et localisations VF, bref passons !) et attendent qu’on traduise, localise, francise l’affaire…

        alors… on fait quoi ?

        n’oubliez pas svp que le niveau d’anglais et l’engouement pour la VOST qui existe à Paris n’est PAS ENCORE la réalité de l’ensemble du territoire français, loin de là même !

        ensuite ce discours de se « sortir les doigts du cul pour donner envie »… encore faut il qu’il y ai de quoi donner envie dans le film en question, ou dans le cas d’un bon film qu’il y ai un moyen de présenter son sujet difficile sans faire fuir le public.

        Je prend l’exemple du très beau film de Stéphane Sauvaire, JOHNNY MAD DOG.
        Il film choc et sublime sur les enfants soldats en afrique…
        en résumé on a un film, sur des enfant noirs, pauvres, … qui s’entretuent avec une violence inouï et dont on entend normalement parlé aux infos…
        va donner envie au grand public de se ruer en salles avec ça !!!

        Quand ensuite certains distributeur « font le boulot » comme tu dis, et mettent en avant toutes les qualités possible pour donner envie, ce sont des critiques du type « ah ouais mais putain y’avait tout dans la bande annonce quoi ! » qu’on entend toujours…

        ben oui madame, y’avait tout dans la bande annonce, c’est fait exprès c’est pour donner envie !

  7. 04/10/2010 10:49

    Pour moi, les deux affiches sont très laides. La première dans le genre snob, la deuxième dans le genre Lelouch 1982.

    • 04/10/2010 10:52

      My point exactly: le film en question est plus destiné aux snobs qu’aux fans de La Belle Histoire.

      • 04/10/2010 10:57

        Je sais pas si tu sais que c’est un film que j’aime, dans ce cas, ça fait très mal.

      • 04/10/2010 11:01

        Tu aimes La Belle Histoire? Celui avec les abeilles et Béatrice Dalle?

      • 04/10/2010 11:05

        Guilty.

      • Raymond Domenech permalink
        04/10/2010 11:34

        Une valse à mille temps.

      • Nora permalink
        04/10/2010 11:36

        Guilty pareil.
        Ça te pose un problème, la Tarlouze?

        [je pars une semaine et j’apprend que le lobby des Invertis a bien fait son taf et que les annulations des concerts de Sexion d’assaut sont aussi nombreuses que les morpions dans le slip de Loana. C’est moche. Un groupe aussi talentueux, sa race]

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 11:38

        J’adore cette comparaison avec l’hygiène intime d’une lofteuse siliconnée.

      • Raymond Domenech permalink
        04/10/2010 11:53

        Une question reste en suspend:
        je suis le seul à être devenu phobique des abeilles par la suite ?

      • Raymond Domenech permalink
        04/10/2010 15:07

        J’ai ma réponse.

  8. Brunette permalink
    04/10/2010 10:51

    ce sont les mêmes qui otn fait l’affiche de LOL non?

  9. Le Branleur permalink
    04/10/2010 11:17

    Au moins le titre anglais n’a pas été retraduit en anglais pour nous misérables Français

  10. tijan permalink
    04/10/2010 11:35

    Ce qui ne lassera pas de m’étonner c’est (comme le pédé l’avait fait remarquer me semble t-il lors d’un post précédent) que ceux qui ont fait l’affiche française se plantent complètement de cible.
    En même temps, quand on connait la culture et le QI moyens de ceux qui font de la production/promotion pour le cinéma il n’y a guère de quoi être étonné.

    • Pinpin permalink
      04/10/2010 12:00

      t’as une étude sur le QI moyen de « ceux qui font la production / promotion pour le cinéma » ?
      j’suis preneur !!!

      • antoine permalink
        04/10/2010 12:05

        Parait que leurs mères les accouchent tous par l’anus, « ceux qui font la production / promotion pour le cinéma ».

      • Pinpin permalink
        04/10/2010 12:08

        ouais et la nuit il éventrent des enfants et les font cuire avant de les couvrir de cocaïne et de les dévorer !
        Tout le monde sait ça !

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 12:11

        Je croyais que c’était les communistes les mangeurs d’enfants.

      • Pinpin permalink
        04/10/2010 12:18

        il doit certainement y avoir des communistes parmi « ceux qui font la production / promotion pour le cinéma ».

      • tijan permalink
        04/10/2010 14:21

        Allons, faut pas se sentir visé ! Je suis prêt à admettre que dans le lot il y en a certainement qui connaisse et aime le cinéma (5% ?).
        En effet certains ne pense pas qu’a se faire des couille en or en baisant des petit(e)s actrices(eurs) et en courant les cocktails – là je parle des producteurs.
        Ou qui pourraient aussi bien vendre de la lessive ou/et des produits financiers – là je parle des distributeurs.
        Cela dis je me tiens éloigné de cet engeance et reconnais donc l’imprécision de mon analyse remarquablement modérée par ailleurs.

      • 04/10/2010 22:22

        Pinpin, tu confonds avec les Trentcinqueures. C’est elles qui mangent les enfants, je le sais, j’en connais. T’as l’air en forme sinon ?

      • Pinpin permalink
        05/10/2010 10:38

        Tijan m’est d’avis que tu ne sais pas de quoi tu parles…
        j’ai l’impression de lire un caricature.

        Mon diégo
        grosse cheup comme tu dis, je pense errer quelque part entre dépression post retour, colère noire et dégoût profond pour ce pays.
        mais sinon ça va ! 😀

  11. antoine permalink
    04/10/2010 11:49

    J’ai jamais pu saquer les gouines.

    • 04/10/2010 11:50

      Moi non plus. Mais Annette et Julianne, difficile à résister par contre.

      • lulu permalink
        04/10/2010 11:56

        Du broutage de minous roux…berc

      • antoine permalink
        04/10/2010 12:04

        ahghhh lulu t’es diégoputante, j’ai du vomi dans le nez maintenant.

      • Le Pet Financier permalink
        04/10/2010 18:28

        Putain, Lulu, tu loupes le coming out du Pédé.
        Il vire hétéro avec Annette et Julianne.

      • antoine permalink
        04/10/2010 18:57

        Non il vire pas hétéro.
        Il vire bouffeur d’écureuils morts.
        Il vire pas d’ailleurs, c’est un truc qu’il fait depuis longtemps, comme tous les invertis.

      • Le Pet Financier permalink
        04/10/2010 19:08

        Les écureuils c’est roux ?
        Avec une grande queue…
        Oh!!!! Vieux.

        Pastanaga est toujours là ?

      • 04/10/2010 22:23

        J’avais oublié l’existence d’Annette. Alors que je l’aime bien. C’est fou hein.

      • La Pastanaga permalink
        05/10/2010 09:16

        au Prout Financier:
        Non j’ai quitté ce blog. Bien trop de roussophobie .

    • 04/10/2010 13:15

      Euh. Gazon maudit !!!

  12. Chuche permalink
    04/10/2010 11:58

    Je crois que j’ai vécu dans une grotte parce que je savais pas que Chodolenko s’était remise au ciné et en plus le film a pas mal marché aux USA…et sinon en sortant de ma grotte j’ai aussi lu que Lynne Ramsay était de retour avec accrochez vous bien: l’adaptation d’ Il Faut qu’on parle de Kévin soit un livre que j’ai über adoré avec Tilda Swinton dans le rôle de la mère…sortie au printemps 2011…ça va être long…

  13. la catalane permalink
    04/10/2010 13:29

    D’autre part j ai toujours trouvé curieux (&très juste) l’association made in usa d’intellectualisme et vin rouge

  14. 04/10/2010 14:02

    Au Québec ça s’appelle: « Une famille unique »

    …et j’en ai jamais entendu parler.

  15. 04/10/2010 14:03

    …et c’est sorti le 9 juillet, donc 2 mois avant la France.

    Mais pourquoi c’est si long en Europe?

    • antoine permalink
      04/10/2010 14:09

      Parce que vous n’êtes que des sales rats de laboratoire qui nous servent à tout tester, le bon et le mauvais. Et deux mois, c’est la période d’incubation.

      • 04/10/2010 14:19

        Ah ??
        « Sales rats » je savais mais « de laboratoire »: j’en suis vraiment surpris et même flatté un peu.

        Aussi, aux Pays-Bas c’est le 2 décembre… comme quoi on est tous les rats de quelqu’un d’autre.

        Merci de l’éclaircissement.

      • La Bretonne permalink
        04/10/2010 15:16

        Soit plus aimable avec les rats.
        Le rat n’est pas sale, il est même extrêmement pointilleux sur l’hygiène.
        Animal intelligent possédant une capacité d’évolution et d’adaptation égale voire supérieure à la notre.
        C’est un animal méprisé dont on devrait avoir plus de respect.
        Quand un valeureux rongeur rencontre ma route, je l’écrase, le massacre à coup de pelle, balai ou tout autre objet contondant (des histoires de territoire) mais je le fais avec respect. Après je fais une oraison funèbre et l’enterre comme un brave.

      • 04/10/2010 15:18

        Enfin Bretons, Québécois, même combat, hein.

      • La Bretonne permalink
        04/10/2010 15:25

        Ouais je sais, les minorités opprimées et stigmatisées.

      • antoine permalink
        04/10/2010 16:03

        l’Ecrevisse: mais tellement.

      • 04/10/2010 16:22

        Ouaip tout ça c’est rien que du rosbif qui s’assume pas. Kouign amann, poutine, même sévices…

      • La Bretonne permalink
        04/10/2010 18:00

        J’adore les écrevisses comme tous les crustacés .
        D’ailleurs je leur fait subir moults sévices afin de ravir mon palais.

      • 04/10/2010 18:46

        J’ai toujours rêvé de finir flambé au chouchen, en plus.

  16. 04/10/2010 15:33

    Franchement celle de droite ressemble à l’affiche d’un film de Zabou Breitman.
    Les deux affiches suck.
    Ya que Mark Ruffalo et sa bonne bouille de St-Bernard qui les sauve hein

    • 04/10/2010 15:39

      QUE Mark Ruffalo? Pardon?

      • 04/10/2010 15:58

        Mark Ruffalo,et dans une moindre mésure la Bouteille de vin sur la table.

      • 04/10/2010 16:04

        Avec tout le respect que j’ai pour Marko (et Dieu sait qu’il me fait de l’effet), en toute objectivité, il aimerait bien être aussi doué que les deux déesses en face de lui.

  17. milesdavy permalink
    04/10/2010 15:38

    M’en fous, depuis ton dernier post, donc depuis que je sais que tu es homosexuel, je ne lis plus tes articles !
    Spéciale dédicace à mes amis de Sexion d’Assaut « 100% homophobe ! » (parce que 99% ça laisse juste la place à une plume dans l’cul…)

  18. La gouine permalink
    04/10/2010 16:09

    à propos du marketing des films américain, très cher minoré sexuel, il y a eu une excellente émission sur le site d’arrêt sur images. (vraiment très très bien)
    si t’es pas abonné, envoie-moi un message, je peux te filer un mois gratuit.

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3198

    • docds permalink
      04/10/2010 16:37

      (L’avantage du site d’arrêt sur images, c’est que tu n’entends pas la patate dans la bouche de Schneidermann)

  19. Guillaume Pascanet permalink
    04/10/2010 17:48

    Pff, quelle idiotie cet article !

    http://cressmedia.fr/?p=3354

    D’abord, je suis pas sûr que la référence à Clara Sheller leur plaise beaucoup, ensuite c’est pas le Pédé le plus drôle, enfin ils sont parfaitement égocentriques !

    • 04/10/2010 17:52

      Pardon? C’est pas Le Pédé le plus drôle?

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 17:54

        Bah non, tu le sais bien.

      • Nora permalink
        04/10/2010 17:56

        Bah nan, tout le monde sait que c’est Zarzuelax.

      • 04/10/2010 22:28

        Tain mais Clara Sheller, mais bien sûr. Je savais que vous me faisiez penser à quelque chose putain.

      • Arnau permalink
        05/10/2010 12:43

        Le Pédé est drôle, mais rien ne surpasse pour le moment l’échange de mails entre Ingrid Bettancourt et ses enfants écrit par la Meuf.

    • 04/10/2010 18:53

      « Avec un arabe, un pédé, un juif et une meuf, les 4 « connards » de C’est la Gêne sont dignes d’un casting de Secret Story ».
      Immensément fan.

      • 04/10/2010 22:27

        AHAHAHAHAHAHAHAHAH genre, vous êtes pas égocentriques. Mais laule (et je m’y connais).

      • Guillaume Pascanet permalink
        04/10/2010 23:16

        Ah bon ? Tu t’y connais en égocentrisme ? Tu as fait des études dans ce domaine ?

  20. 04/10/2010 21:26

    Tiens, cela me rappelle une émission d’Arrêt sur images où le marketeux chargé de vendre ce type de films expliquait que devant les échecs successifs de ces films en France, les distributeurs avaient définitivement mis fin à toute ambition et se contentaient de le vendre au minimum (affiches minables et uniquement destinées à la région parisienne, BA minables…) et de le distribuer dans 30 salles histoire d’éviter le direct to video.

    La défaite en chantant, en quelque sorte…

    Le pire est que ce marketeux était un véritable fan de ce genre de film, et regrettait cet état de fait : simplement, il ne pouvait pas parier sur le succès d’un film si l’argent massivement investi en affiches de qualité/nombre de salles suffisant aboutissait à un nouvel échec!
    La question de l’oeuf et de la poule…

  21. tijan permalink
    05/10/2010 11:39

    Pinpin, est-ce que je connais de quoi je parle ?
    mmmm … bof … Disons que je connais des producteurs incultes, rapaces et priapiques, certains très intelligent d’autres beaucoup moins.
    J’en connais aussi (pourtant à première vue semblant sains d’esprit) qui pensent que « Le premier jour du reste de ta vie » est le meilleur film français de la décennie (ils en ont acquis la certitude après parution des chiffres).

    j’ai rencontré des distributeurs sortant d’écoles de commerce certains que la meilleur façon de vendre un film est d’appliquer les règles éculées du marketing de masse.
    Ils n’ont peut-être pas tort lorsqu’il s’agit de promouvoir « lol ».
    moi ça me déprime

    • ariko51 permalink
      05/10/2010 11:51

      Alors écoute tijan, je me suis tu jusque là mais trop de généralités m’exaspère. Bien évidemment, comme dans tous les corps de métier il y a des producteurs véreux et des distributeurs ignares. Pour travailler dans cette industrie, il est évident que la superficialité existe mais qu’il y a également un nombre impressionnant de cinéphiles passionnés. Je ne me risquerai pas à tes pourcentages que tu sors à chaque fois de nulle part.
      Quant à l’allusion sur l’École de Commerce, mais quel cliché encore ! Alors, à te comprendre, on ne peut pas sortir d’une École de Commerce et être cinéphile ?
      Enfin, je veux bien comprendre que cela t’attriste mais le cinéma est depuis le début son existence une industrie car elle est onéreuse et emploie beaucoup de monde. C’est effectivement très difficile de marier les deux et les rapports entre producteurs/distributeurs et réalisateurs/auteurs sont souvent ardus mais les uns dépendent des autres et vice versa.

      • Pinpin permalink
        05/10/2010 12:11

        merci d’expliquer plus clairement ce que j’avais en tête
        je vous en suis fort reconnaissant monsieur Ariko

      • tijan permalink
        05/10/2010 12:12

        Même pas mal ! Tu tapes comme ma fille !
        Allez, avoue, toi aussi tu as pleuré avec Fleur dans « Le premier jour du reste de ta vie » (et aussi pendant le concert dans « le concert » aussi d’ailleurs)
        ^_^

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/10/2010 12:16

        Je ne pleure pas au cinéma mais le concert dans « le concert » m’a bien remué, malgré les grosses ficelles.

      • ariko51 permalink
        05/10/2010 12:24

        Mais tu changes de sujet là tijan. Je ne me suis jamais référé à un succès commercial pour penser du bien d’un film (ni l’inverse d’ailleurs).
        Certains succès m’attristent mais ce sont plutôt les échecs de films brillants et qui ne trouvent pas leur public, faute d’exposition et de temps qui me désolent.

  22. ariko51 permalink
    05/10/2010 11:41

    C’est marrant ce que tu racontes le pédé. Je pense qu’il ya effectivement souvent du gachis sur les affiches mais également de l’autre côté Atlantique.
    Je suis allé voir qui distribuait le film en France, il se trouve que je le connais de loin et on ne peut pas dire que ses choix de distribution ne soient pas intéressants, voire courageux parfois : Congorama, Lust Caution ou 7h58 ce samedi là pour n’en citer que 3.
    Le problème est :
    – d’une part le mariage entre artistique et industrie. Ici il a clairement privilégié de mettre en avant les 3 acteurs qui sont « ce qui fera vendre » plus encore que le titre.
    -d’autre part, je te le concède, l’absence de créativité des concepteurs d’affiche. Face à cela, il faut soit plus d’exigence soit plus de simplicité. Tu citais la campagne pour le dernier Ozon, elle n’est pas révolutionnaire mais marquante tout en délivrant le message clé : vous allez voir des acteurs que vous aimez mais à contre-emploi.
    – enfin de devoir mettre tout le monde d’accord (producteurs / distributeurs et parfois, rarement, réalisateurs) ce qui a tendance a nivelé par le bas

  23. La Parisienne permalink
    05/10/2010 14:25

    il est vraiment beau, et juste sublime sur la couverture de première :

    • 05/10/2010 14:43

      gravatar à la con !!

      davidgeridoo reviens !

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/10/2010 14:47

        Schizophrénie ?

        Cette image a déja été proposée précédemment.

        Sinon, ton blog est définitivement arrêtée ?

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:24

        Guigui… C »est un blog…
        Heureusement personne n’est là pour te lire…

  24. docds permalink
    05/10/2010 16:41

    100

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/10/2010 16:43

      101

      • docds permalink
        05/10/2010 16:44

        102 j’ai gagné

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 16:45

        102

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 16:46

        Pute borgne, trop rapide le docds

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/10/2010 16:47

        105

      • La Pastanaga permalink
        05/10/2010 16:56

        hého les cartes Vermeil,
        molo un peu là

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:00

        Excuse La Pasta, nous sommes dans notre bac à sable…

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:02

        Je n’ai pas compris le mode de reproduction ??? « Sexe séparé »

      • docds permalink
        05/10/2010 17:04

        Demande à la Pastenague dite Pastanaga

      • La Pastanaga permalink
        05/10/2010 17:07

        rapport à l’absence annale

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:08

        J’ose pas lui parler, elle va me répondre en espagnol et même avec google traduce je ne piperai rien. Les rousses, je suis toujours à côté.

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:11

        Euh Pasta, même en français je ne comprends pô.

      • La Pastanaga permalink
        05/10/2010 17:23

        laisse béton, Prout, c’était rapport à la Pasblague de docds
        (c’était anale d’ailleurs, pas annale)

      • Le Pet Financier permalink
        05/10/2010 17:39

        Ah!, j’avais lu « annales »…

  25. Le Pet Financier permalink
    05/10/2010 16:50

    106

  26. la campagnarde permalink
    10/10/2010 23:35

    et je l’ai vu ce film:les acteurs sont formidables mais mon dieu! que c’est conventionnel comme histoire!

  27. 18/10/2010 01:17

    C’est un vrai problème, en effet : que ce soit dans la traduction des titres (« un bel et sombre inconnu », non mais ça veut dire quoi, franchement ?) ou dans le choix des illustrations, c’est souvent calamiteux. Tant qu’à ne pas se fouler, autant reprendre tel quel le travail qui a déjà été fait, ce serait moins indigne.

  28. La Relou permalink
    28/10/2010 15:47

    Une autre affiche géniale, juste pour le plaisir des yeux :

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=139372.html

  29. La girafe permalink
    18/11/2010 15:00

    L’affiche allemande :

    Alors, laquelle est la mieux ?

Trackbacks

  1. Non, non, non, et NON!!! (via C’est La Gêne) ou comparaison « Don't Eat My Popcorn
  2. En route vers les Golden Globes « Dis Voir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :