Skip to content

La kalachnikov ou la plume dans le cul?

22/09/2010

Hier, le Sénat américain a rejeté l’ouverture des débats concernant la suppression de la loi « Don’t ask, don’t tell » qui enjoint jusqu’à présent aux soldats homosexuels (ainsi qu’à leurs consoeurs lesbiennes) de cacher leur orientation sexuelle pendant toute la durée de leur engagement au sein de l’armée U.S. Cette loi, soit disant conçue pour protéger ces soldats de l’homophobie établie comme allant de soi chez les militaires, interdit de la même manière au troufion qu’au général d’évoquer leurs préférences sous peine de renvoi pur et simple.

Depuis que cette loi a été mise en place par l’administration Clinton  en 1993, environ 14 000 militaires auraient été virés pour avoir fait leur coming out sous les drapeaux ou tout simplement pour avoir été dénoncés. Et puis en février dernier, nouveau rebondissement dans cette guerre entre militaires et associations de défense des droits des gays et lesbiennes: l’amiral Michael Mullen, l’officier le plus haut gradé de l’armée américaine se prononce en faveur de la levée du tabou.

Sous l’impulsion de cette figure respectée ainsi que du soutien de Barack Obama, on ne donnait plus très cher de la peau de cette prescription d’un autre temps. Mais c’était sans compter sur la pugnacité prévisible de certains républicains emmenés par John McCain qui considèrent que ce n’est pas le « bon moment » pour enterrer la loi-comprenez: « Déjà qu’on se fait dérouiller quotidiennement en Irak et en Afghanistan, si en plus les barbus violeurs de chèvres apprennent que nos boys sont des fiottes etc etc ».

En réalité, quel est le problème? Armée et homosexualité ont toujours fait bon ménage. Il suffit, pour s’en convaincre, de constater à quel point le nombre de fictions que l’on peut voir sur la chaîne PinkX ont pour décor principal l’enceinte de la caserne. Ici à cestlagene.com, l’une de nos meilleurs recrues (dont le passe-temps favori, je le rappelle, est de casser de L’Arabe) n’aimerait rien tant que servir sous les drapeaux pour pouvoir donner libre cours à sa cruauté sophistiquée. Ce soldat de l’ombre, qui s’est illustré à maintes reprises en ces lieux, se ferait une joie d’éviscérer, d’étriper, de décapiter et de finir au lance-flammes n’importe qui (sauf les actrices australiennes oscarisées) juste pour la beauté du geste. En plus de sa sauvagerie congénitale, notre justicier qui conserve sous des piles d’albums de Madonna les scalps de ses victimes, voue une admiration sans bornes à la culture populaire américaine.

Cet exterminateur aux yeux injectés de sang, capable à lui seul de faire basculer Kaboul et Bagdad, aurait pu être l’arme secrète des U.S.A, mais il n’en sera rien car, au fond, malgré toutes ses prouesses guerrières, il n’en demeure pas moins-et pour toujours-de la jaquette.

Alors, messieurs les officiels de l’armée yankee, je n’ai qu’une chose à vous dire:

Démerdez-vous!

Publicités
114 commentaires leave one →
  1. 22/09/2010 10:44

    Je suis totalement d’accord avec toi. Cette loi est débile et inhumaine pour les soldats qui sont obligés de se cacher. Ca me fait penser à la France quand l’acte de sodomisation était un délit puni de peine d’emprisonnement.

    Petite parenthèse, il n’y a que moi qui trouve que ça fait super viril des mecs torses nu et en short, collés les uns aux autres ? Heureusement que les militaires sont homophobes ! 🙂

  2. Guillaume Pascanet permalink
    22/09/2010 10:51

    Hier, je disais que le Juif préfère la qualité à la quantité.

    Alors ? Qui a raison ?

    • 22/09/2010 11:01

      Bon quand est-ce qu’on va se boire une mousse, Guigui?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:05

        Je savais bien que la flatterie fonctionne toujours avec les déïcides.

      • 22/09/2010 11:07

        Essaie la flagornerie, ça marche encore mieux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:08

        Et le lècheculage ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:25

        Sinon, pour la mousse, ce serait avc plaisir mais tu sais peut-être que je vis à l’étranger, de l’autre côté du périphérique.

      • Raymond Domenech permalink
        22/09/2010 11:29

        T’as refait tous tes vaccins ?

  3. 22/09/2010 10:54

    Le problème c’est que les pédés, c’est tous des tapettes.

    • Philippe De Thrace permalink
      22/09/2010 10:55

      Mais tellement.

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/09/2010 10:58

      Même Boy George ?

      • Philippe De Thrace permalink
        22/09/2010 11:03

        Boy George est un hétéro refoulé.

      • 22/09/2010 11:05

        Non, Boy George est une baleine refoulée, qui s’assume progressivement. Comme Elton John.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:06

        Tout le contraire de Jean-Claude Vandamme.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:07

        Je répondais à PDT mais c’est amusant aussi comme cela.

  4. 22/09/2010 10:54

    Putain je suis larguée, le Juif est pédé ?
    Du coup le Pédé n’est plus seul sur son titre ?
    Il faudrait qu’il devienne l’Orthodoxe ou dieu sait quoi, pour qu’on s’y retrouve ?
    (OK, je retourne me coucher).

    • 22/09/2010 11:17

      Alors en fait, le juif est aussi pédé, moi je suis aussi juif par ma mère et la meuf, en vrai, elle s’appelait Roger avant qu’on ne commence C’est La Gêne. Mais on s’est dit que c’était plus vendeur, la meuf, le juif, le pédé et le sale bougnoule de merde.

  5. Philippe De Thrace permalink
    22/09/2010 10:54

    Le titre de l’article n’est pas clair. Le choix c’est la kalachnikov (dans le cul) ou la plume (dans le cul) ?

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/09/2010 10:57

      De toute façon, la kalachnikov n’est pas en dotation dans l’armée américaine.

      Je suppose que c’est une licence poétique, le M-16 ou la plume dans le cul, cela sonne moins bien.

      • 22/09/2010 11:00

        Mais grave! La kalachnikov étant plutôt l’arme favorite des insurgés de tous bords.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 11:03

        Même Clint Eastwood lui rend hommage dans « le maître de guerre ».

  6. 22/09/2010 11:36

    L’impulsion de Michael Mullen, c’est bien. Mais le soutien de Lady Gaga, c’est quand même plus classe.

  7. La Bretonne permalink
    22/09/2010 12:02

    la photo d’illustration est moche et pas du tout excitante.
    y’a des hommes bien plus clitorisant (ou bandant, c’est selon) que cet amoncellement de bidoches.
    Le texte est typiquement célagènien, drôle et enlevé [moi aussi je sais flagorner] mais cette photo, punaise cette photo…

    • Leslie permalink
      22/09/2010 13:04

      Moi ce sont leurs caleçons qui me bloquent…

      • 22/09/2010 13:09

        Les caleçons pourraient encore passer…
        Non mais regarde leurs sandalettes de beauf middle-class décérébrés!

      • 22/09/2010 13:11

        (correction orthographique instantanée: « beaufs »)

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 13:17

        Il y a un adepte des tongs, c’est mieux ou c’est pire ?

      • lavioletteviolette permalink
        22/09/2010 13:19

        yen a même un qui a des Birkenstocks

      • Leslie permalink
        22/09/2010 13:24

        C’est pas les pieds qui m’intéressent chez un mec…

      • 22/09/2010 13:25

        Entre la sandalette à scratch et la tong?
        La tong est moins horrible.

        La sandalette à scratch hurle de toutes ses forces: « j’ai été fabriquée uniquement pour le confort de celui qui me porte, je ne possède absolument aucun parti pris esthétique…! ».
        Ce qui convient parfaitement à ce que (dans ma grande misanthropie) j’appelle « le tout-venant…

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 13:28

        Je trouve moche les deux mais je préfère les sandales quand même, plus confortable.

        Mais en effet, un homme bien né ne doit pas laisser apparaitre ses orteils en public en dehors d’un contexte balnéaire.

      • 22/09/2010 13:33

        Il ne faut jamais associer les concepts de confort et de vêtement en public.

        Montre moi tes pieds, je te dirais qui tu es… Un orteil est parfois beaucoup plus révélateur qu’une longue discussion:
        – Propre?
        – Ongles bien taillés?
        – Ampoules?
        – Velu comme un hobbit?
        – Cors?
        – Difforme?
        – Egyptien?

        Et j’en passe.

    • La Bretonne permalink
      22/09/2010 13:31

      Sans oublier toutes ses lunettes de soleil qui me font penser à un séminaire pour les aveugles avec Gilbert Montagné en guest.
      Sans oublier la bouteille remplie d’un liquide jaune pisse dans la main du gugusse situé le plus à droite.
      Nan définitivement horrible cette photo.

  8. paloma permalink
    22/09/2010 12:18

    En plus, l’armée, c’est vraiment un truc de tapettes. Regardons les choses en face : quels mecs kiffent vivre au quotidien, dormir, partir en voyages… bref, partager une certaine intimité, avec d’autres mecs, si ce n’est les homosexuels ? CQFD

    • la métisse permalink
      22/09/2010 13:53

      Je suis d’accord avec toi. Moi j’ai toujours pensé qu’ils étaient tous plus ou moins homo dans l’armée (pour les raisons évoquées), et que ce « don’t ask don’t tell » était d’une hypocrisie infinie, et avait été inventé par des soldats mariés qui n’avaient pas envie en rentrant chez eux que leurs femmes sachent qu’ils avaient passé du « bon temps » avec les collègues.

    • Le Branleur permalink
      22/09/2010 14:51

      waow……..vraiment ?

  9. Le Chœur permalink
    22/09/2010 13:18

    Oserais-je faire remarquer que le soldat de droite, de la colonne du milieu, subit une érection à cet instant-même et en profite pour tenter de sodomiser son voisin ?

    Non mais vous avez vu son sourire de Gêne ? ses mains devant son calbut ? et son pauvre camarde obligé de se pencher, en équilibre sur un cordage, pour éviter cette baïonnette…

    Ces hommes sont dégoutants.

    • Le Pet Financier permalink
      22/09/2010 17:41

      Et il y a aussi le quatrième en partant de la gauche qui subit les assauts de celui qui se trouve juste derrière. Notez le sourire satisfait de ce dernier, alors que le premier est au bord de l’orgasme (une belle tête d’abruti).

  10. Izaac Théo permalink
    22/09/2010 13:45

    Et en plus, ils boivent de l’urine (à 15h, le cul de la bouteille est jaunasse…). Les GI’s, c’est rien que des PD !… Vite, vite, c’est oû que j’signe ?! 😉

  11. Izaac Théo permalink
    22/09/2010 13:56

    Pour être un peu sérieux maintenant, cette loi, ce n’est ni la kalachnikov ni la plume dans le cul, mais le compas dans l’œil (et ça, ça doit vraiment fairer mal ^_^). Faire son coming-out relève de la vie privée. Pas obligé de gueuler par dessus les toits du monde entier qu’on en est. « ON NE BOUGE PLUS ! JETEZ VOS ARMES, CAR CHUIS PD ! TOI, SI TU BOUGES, J’TE TIRE COMME UN LAPIN… ‘TENTION, AVEC MON FUSIL HEIN, MEME SI CHUIS PD !… AAARGH ! CHIASSE, J’VIENS D’ME PREND’ UNE BALLE DANS LA GUIBOLE ! AÏE ! AÏE ! AÏE ! ÇA FAIT MAL, ‘TAIN !… MAIS JE SOUFFRE EN SILENCE, PARCE QUE, MERDE, ON N’EST PAS DES P… Heu… Ah bah si en fait, hinhinhin ! ;-/ » Tout ça pour dire, que le mec d’en face, l’ennemi, n’est pas censé savoir s’il a à faire à un momosessuel. Comme moi je ne suis pas censé savoir s’il a déjà touché une bite de sa vie, autre que la sienne et pour faire des choses pas bien bien catholiques.

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/09/2010 14:17

      Le coming-out s’adresse plus à sa famille, ses amis, et ses compagnons d’arme qu’aux méchants d’en face.

      • Izaac Théo permalink
        23/09/2010 13:32

        Oui, c’est ce que je disais. Je trouve donc particulièrement ridicule la justification du maintien de cette loi. Le fusil en bandoulière, peu importe quelles sont tes pratiques sexuelles. Or, pourquoi un GI devrait-il taire impérativement dans la sphère privée (famille, amis, compagnons d’armes) son homosexualité ? C’est une décision, un acte qui n’appartient qu’à lui, non ?

      • Izaac Théo permalink
        23/09/2010 13:36

        Et je ne crois pas avoir essayé d’être drôle, au passage.

    • 22/09/2010 14:21

      « faire des choses pas bien bien catholiques. »
      Tout dépend du prêtre …

    • 22/09/2010 14:23

      (T’es pas drôle au fait)

      • 22/09/2010 14:33

        Oui, non.
        C’est pas terrible. J’avoue.

      • le sociopathe permalink
        22/09/2010 14:37

        j’ai trouvé ça drôle… déplacé, mais drôle.

      • 22/09/2010 14:38

        D’ou ton pseudo.

      • Raymond Domenech permalink
        22/09/2010 14:40

        En pleine forme.

      • 22/09/2010 14:51

        Si j’allais au bout de ma pensée, je plongerais dans un étalage insoutenable de ma vie privée. Et pourquoi pas après tout?

        Effectivement cela dépend un pas mal de qui est en face de toi… Lors d’une confession – il y a fort fort longtemps- j’eu une très longue discussion avec un prêtre plutôt progressiste qui m’avait expliqué que je n’y pouvais rien qu’il ne fallait pas me sentir coupable, donc être malheureux car ce n’était pas ça le message de l’Eglise. Que techniquement c’était compliqué de dire « soit gay c’est cool » lorsqu’un des préceptes fondamentaux de la religion en question est « croissez, multipliez, faîtes tout plein de bébés ». Puis j’ai eu quinze ans et j’ai arrêté de me confesser.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 15:08

        N’y aurait-il pas un quiproquo sur la drôlitude du Royaliste et d’Izaac ?

        Personnellement, je trouve le premier très drole et le second très lourd. Mais la drôlitude est une notion très subjective.

      • 22/09/2010 15:20

        Flatteries.
        Et en plus ça marche.

        (puis j’ai eu seize ans et j’ai arrêté de croire à la résurrection des corps)

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 15:23

        Je peux passer pour un vil flatteur au vu de mes interventions récentes mais c’est juste parce que lorsque j’apprécie quelqu’un, je le dis, et quand ce n’est pas le cas, je ne dis rien.

      • 22/09/2010 15:34

        A cette heure de la journée, une question reste en suspens : l’armée grecque, elle en pense quoi de la loi don’t ask don’t tell?

      • 22/09/2010 15:35

        Je reviens dans deux minutes, le temps de me rouler dans la plus abjecte des fatuité.

        Mais pourquoi diantre un flatteur devrait toujours être ressenti comme vil, alors qu’il ne propage finalement que le bonheur et la joie de vivre tout autour de lui?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 15:45

        Le Royaliste > Parce que l’on suppose qu’il attend quelque chose en retour, que cela n’est pas gratuit.

        Le gars dans la lune > les evzones, les troupes d’élite de l’armée grecque défilent en jupette et chaussures à pompons.

      • 22/09/2010 16:10

        Je m’en doute, mais finalement aucun acte n’est purement gratuit.
        Ne serait-ce que pour le contentement de soi-même, j’en veux pour exemple l’énorme ego de Mère Teresa.

        Il reste cependant une question en suspend… En quoi les chaussures à pompons sont-elles synonymes d’homosexualitude?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 16:16

        Il m’arrive de céder aux clichés, en l’occurence celui de l’homosexuel efféminé.

      • 22/09/2010 16:21

        Il le faut parfois…

        Mais en l’occurrence les chaussures à pompons sont -d’après moi- un peu comme les sandalettes à scratch… Soit plus une preuve irréfutable de mauvais goût que de préférence sexuelle.

      • Le Pet Financier permalink
        22/09/2010 16:24

        Oui, mais des énormes pompons portés par un homme avec une jupette et des collants en soie… Ca laisse penser quoi ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 16:24

        Là, tu es proche du cliché qui associe forcément bon goût vestimentaire et homosexualité.

        La chaussure à pompon, à ne pas confondre avec le mocassin à gland, est réservée à l’armée grecque et au cirque Pinder. C’est donc plus une tradition qu’une mode.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 16:29

        [Vous ne trouvez pas que la chaussure à pompon fait un bon krisprolls ?]

      • 22/09/2010 16:32

        @ Monseigneur Pascanet:
        Grands Dieux, non!
        La tournure peut effectivement laisser penser que je rapprochais bon goût vestimentaire et homosexualité, hors c’est une association m’apparaissant plus qu’absurde.
        De plus une tradition n’est que très rarement de bon goût (la bourrée bretonne, l’habit alsacien, le bizutage…). Hors Pinder et l’armée grecque sont tout deux d’un goût plus que douteux.

        @ Le Pet Financier:
        ça laisse surtout penser que tu es né dans un pays totalement décadent…

      • le sociopathe permalink
        23/09/2010 11:37

        Effectivement Guillaume j’ai supposé à tord, semble t’il, que Yoosf parlait de la blague aussi vaseuse que désopilante de Mr. Le Royaliste.

        Mes excuses.

      • 23/09/2010 12:17

        Quoi? Qui, que? NOOON!
        J’aurais donc volontairement déballé les plus honteuses années de mon existence aux yeux du monde et cela sur un simple malentendu?
        Inattention quand tu nous tiens… On ne m’y reprendra plus!

        J’en profite pour continuer à me noyer dans le bourbier immonde de mon incompréhension pour poser ma question stupidissime:
        Qu’appellez-vous, dans votre méta-langage, un « krisprolls »?
        (car non, je n’ai pas encore eu le temps de lire tous les articles et commentaires qui ont eu l’outrecuidance d’exister avant ma arrivée parmi vous)

      • lulu permalink
        23/09/2010 12:19

        C’est un petit pain suédois

      • 23/09/2010 12:30

        @ Lulu:
        Haaaa… je me disais bien que ça me disait quelque chose! Quel beau pays que la Suède (bien que Carl XVI Gustaf n’ai pas le sex appeal de Louis XX).

        Mais quel rapport entre « chaussures à pompons » et « petit pain grillé suedois sur lequel on peut déposer des morceaux de kiwi ».

      • lulu permalink
        23/09/2010 12:32

        Essaye de déposer un morceau de kiwi sur le pompon de ta chaussure et tu comprendras

    • 22/09/2010 14:24

      Le problème de ce discours, c’est qu’il est fondé sur un erreur élémentaire, à savoir que l’homosexualité n’est qu’affaire de sexe, donc forcément limitée à la sphère privée, alors que celle-ci relève clairement de la vie sociale.

      • La Pastanaga permalink
        22/09/2010 14:51

        ah non Izaac a raison, voyons.
        d’ailleurs Le Pédé, je te remercierais de bien vouloir changer de pseudo, hein.

      • Leslie permalink
        22/09/2010 18:53

        Ca me semble évident, moi oO.

      • Izaac Théo permalink
        23/09/2010 14:22

        Voilà une lecture bien restrictive de mon « discours ». Et permettez que je ne partage pas votre avis. Je ne dis nulle part que l’homosexualité n’est qu’une affaire de sexe. Je ne vous suis pourtant pas pour dire que l’homosexualité relève uniquement de la vie sociale. Pour moi, il s’agit de l’un et de l’autre : la prise de conscience de son homosexualité est dans un premier temps lié à un « acte » sexuel caractérisé par la naissance du désir pour un être du même sexe ; ensuite ou parallèlement, le fait de reconnaître et d’assumer publiquement son homosexualité est indéniablement un acte social. Or, dans le quotidien (professionnel, j’entends), qu’est-ce que cela m’apporte d’en faire étalage ou de m’en cacher ? Bah, pas grand chose en fait. Je ne me sens ni plus ni moins à l’aise, ni plus ni moins heureux ou soulagé de dire ou de taire que je suis homo, bi… Je ne m’étale pas parce que cela ne regarde que moi et lorsque les questions tombent, j’y réponds sans brutalité, sans chercher à mettre mal à l’aise : non, je ne suis pas marié, oui, j’ai des enfants, non, je n’ai pas de compagne, non, je ne suis pas célibataire, oui, je vis avec un homme qui se trouve être mon compagnon, oui, je mène une vie sentimentale quelque peu complexe, n’est-ce pas ? Si les réactions sont négatives ou gênées à cette annonce, je ne peux malheureusement rien faire pour mes interlocuteurs un peu trop curieux, peut-être. Difficile de lutter contre leur jugement, qui viendra tôt ou tard. Certes, ils me racontent leur vie sentimentale ou familiale, certes, c’est bien joli ou pas tout cela, mais je ne suis pas forcé de faire de même. Cela ne m’empêche pas d’avoir une vie sociale avec ces mêmes personnes, il y a tant d’autres sujets de discussion passionnants. Je préfère parler culture, art, actualités, que d’étaler ma vie privée. C’est un choix qui me permet d’être naturellement sélectif dans le choix de mes amis (même au bureau : ) ).
        Donc, non, je ne cherche pas à réduire l’homosexualité à la chose sexuelle. Elle est dans la plupart des cas l’amorce d’un état de fait.
        Et pour en revenir au sujet du billet de votre acolyte, vous comprendrez donc que je trouve la justification du maintien de cette loi du silence totalement absurde. A chacun son avis, non ?
        Salutations

    • lulu permalink
      22/09/2010 14:31

      Mon dieu

      • Le Pet Financier permalink
        22/09/2010 21:06

        My god
        (je courre me cacher)

      • Leslie permalink
        22/09/2010 22:53

        Michet.

        OUi, je sais elle est nulle.

        Tiens, Krissprolls : Le Pédé est si connu maintenant que même Akinator le connait…

      • 22/09/2010 23:11

        @Leslie : Sérieux ???

      • Leslie permalink
        22/09/2010 23:12

        Il est pas dans les premiers mais quand il te demande le nom, il trouve dans sa liste…

        Le commencement de la Gloire, je dis ! ^^

    • Le Pet Financier permalink
      22/09/2010 16:46

      Et pourtant, il paraît que les éléments de base de cet uniforme remontent à Homère

      • 22/09/2010 16:50

        Homère cela date quand même d’une trentaine de siècle, un peu d’évolution ne fait pas de mal de temps à autre.

      • Le Pet Financier permalink
        22/09/2010 16:59

        Reste à savoir ce qu’en pense un grec.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 17:07

        Je ne me rappelle pas d’illustrations d’Achille ou d’Ulysse en bas de soie ou avec des pompons pourtant.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 17:14

        Et puis, la future élite de notre armée est vétue ainsi, ne l’oublions pas.

      • 22/09/2010 17:21

        Et pourtant Le Pet Financier visait juste.

      • La Bretonne permalink
        22/09/2010 17:22

        J’adore les plumes du nommé Casoar.
        Quand on voit la tronche de l’oiseau dont on a utilisé le nom pour ce saillant couvre-chef…
        C’est très coquet.

      • 22/09/2010 17:25

        En voilà qui n’ont pas compris où il fallait mettre la plume.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 17:30

        On se rapproche pourtant du titre du billet, ce serait donc le famas ou la plume su la tronche.

        C’est un montage la photo d’Achille ? Il est vrai que son amitié virile avec Patrocle fait l’objets de bien des interprétations.

      • 22/09/2010 17:35

        Non, ce n’est pas un montage, c’est une amphore tout ce qu’il y a de plus authentique. Datée au carbone 14 comme étant du VIIIème siècle avant J.C.

        Qui a dit « Stalinisme »?

  12. 22/09/2010 14:19

    Tenez, je vous explique pourquoi on refuse les pédales dans l’armée (et aussi pourquoi l’ami Le Pédé est si agressif, frustré, et désagréable) :

    http://bit.ly/cWn2BM

    • Guillaume Pascanet permalink
      22/09/2010 15:09

      Le Pédé est nazi ?

      Il aime porter des casquettes plates, des manteaux en cuir et des bottes ?

    • Leslie permalink
      22/09/2010 18:00

      Pourtant le culte du corps masculin de l’art (berk) du Reich laisse penser que y avait pas mal de refoulé là dedans…

      Ya eu d’ailleurs des histoires avec les SA et je crois que ça avait un peu servi de prétexte à les exterminer.

  13. Guillaume Pascanet permalink
    22/09/2010 15:56

    C’est normal de ne pas voir ce billet dans les derniers moments de gêne ?

    • Raymond Domenech permalink
      22/09/2010 16:00

      Trop polémique sans doute.

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 16:10

        Le Juif dérange ?

      • Raymond Domenech permalink
        22/09/2010 16:11

        Le grand complot …

      • Guillaume Pascanet permalink
        22/09/2010 16:17

        Les médias sont complices.

      • Raymond Domenech permalink
        22/09/2010 16:18

        C’est pour encore rapetisser le Juif dans la Folksonomy, encore un coup de l’Arabe.

      • Le Pet Financier permalink
        22/09/2010 20:01

        Oh! là Raymond! « Folksonomy »?!
        Si tu employais de tels mots avec tes joueurs, c’est bien normal qu’ils ne soient pas descendus du bus.

      • Le Pet Financier permalink
        22/09/2010 20:55

        Toujours pas dans les derniers moments de la gêne.
        L’ostracisme est établi

      • Raymond Domenech permalink
        23/09/2010 09:06

        C’est réglé.[Bravo à tous]

  14. lovingroger permalink
    22/09/2010 18:23

    Les Grecs ont inventé le bataillon des amants, ils se battaient en mini jupes et ils gagnaient des batailles. Contre d’autres grecs, certes mais quand même…

  15. P2L permalink
    22/09/2010 20:35

    Oui mais justement.

  16. 23/09/2010 14:59

    Enfin une dénonciation courageuse et claire de cette ridicule mode de la pédétude.

    • Guillaume Pascanet permalink
      23/09/2010 15:04

      Sont sympas quand même, ils ne veulent pas nous convertir et ils nous laissent dans l’erreur.

Trackbacks

  1. Tweets that mention La kalachnikov ou la plume dans le cul? « C'est La Gêne -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :