Skip to content

La charge du bon coup

02/09/2010

Ce billet, avec son titre aguicheur, est spécial. Pas parce que je l’écris à moitié nu, allongé sur une peau de bête, devant l’âtre brûlant d’une cheminée en marbre. Non. Je n’ai pas de cheminée, et je suis tout habillé. Ce billet est spécial parce que c’est le 400 ème article publié sur C’est La Gêne… Putain… 400 articles depuis ce premier cri, en forme de sarcasme. Alors j’aurais pu me contenter d’un demi billet à l’auto-congratulation crasse, en faisant un mini pot-pourri genre épisode foireux de sitcom où, pour cause de vacances scolaires, les scénaristes concoctent une histoire où leurs personnages vont passer leur temps à se souvenir d’épisodes précédents. J’aurais pu profiter de cette chance pour me contenter d’un truc paresseux sur 20 lignes, bien heureux de laisser à mes comparses la lourde responsabilité de parler de quelque chose d’intéressant. Et puis je me suis dit que non. Parce que j’suis pas un pute (oui, oui, « un pute », au masculin).

J’aurais pu me fendre d’un article musical de plus pour vous dire tout le bien que je pense de Dead Man’s Bones, le projet musical du génialissime Ryan Gosling (Le Pédé devrait être en train de commencer à lever l’oreille), et de leur titre hypnotique répondant au doux nom de Pa Pa Power, qui est accompagné d’un bijou de clip complètement hallucinant et hallucinogène de 13 minutes. Mais je ne le ferai pas, parce que c’est la rentrée, et qu’il paraît que l’année sera faite de ce que ces premiers jours seront faits… Alors pour éviter qu’elle ne soit que cinéma français pourris et lapidations d’iraniennes, je vais renverser la vapeur et vous parler de cul. Comme ça, avec un peu de chance vous allez tous baiser comme des fous les uns avec les autres tout au long de cette glorieuse et fantastique saison 2010-2011.

Je suis un bon coup. Ou du moins, j’aime à le croire. Il y aura bien une ou deux exs, par-ci par là qui affirmeront le contraire, mais il ne faut pas les écouter, elles disent ça parce qu’elles sont en colère.

Plus sérieusement, Who am I kidding? J’ai beau me le répéter, faire de l’auto-persuasion, comme tous les garçons sur cette Terre, j’aborde chaque nouveau coït comme un entretien d’embauche dans un cabinet d’audit en industrie lourde.

Parce que comme tous les hommes, j’ai la « charge du bon coup ». Ce qui entraîne ce genre d’articles à gerber, où nous sommes transformés en bêtes de foire. La responsabilité de la réussite ou non de l’acte de sexuel repose systématiquement sur l’homme. Parce que l’on parle performance, longueur, éjaculation précoce, troubles érectiles, les remèdes sont partout. Du Viagra à la Dapoxetine, en passant par le « Enlarge Your Penis » email, les solutions sont parfois foireuses, souvent compliquées, jamais vraiment efficaces. Et cette course à la durée, à la dureté, on se lance dedans parce qu’il est tellement simple pour vous toutes de nous achever d’un simple « Richard, il est beau, hein, mais c’est vraiment un sale coup ». La dictature du bon coup est telle que vous entendrez tout le temps parler d’un mec de cette façon. Rarement d’une fille. Ou alors si, par deux décérébrés dont le seul argument sera « Jacqueline, c’est vraiment un sale coup, elle avale pas ». Pour notre société, le mauvais coup féminin n’est fait que de refus de positions plus ou moins pornographisantes. Celui de l’homme est total, il transcende la simple frilosité face à une certaine forme de l’acte et englobe le coït dans sa globalité.

Est-ce parce que, dans une grande majorité des cas, l’homme arrive au climax, et donc, qu’à partir de ce moment là, on lui enlève toute velléité de vouloir plus, de ne pas se contenter d’une éjaculation? Parce que finalement, à part d’accepter de coucher avec un homme, une femme n’a pas vraiment d’autres obligations. Et pourtant. Et pourtant les mauvais coups existent aussi chez les femmes.

Je fais aujourd’hui entendre ma voix pour que l’hypocrisie cesse, et qu’on arrête de casser les couilles aux bandent-mou avec des « c’est pas grave, ça arrive à tout le monde » et aux précoces à coups de « Ca ira mieux la prochaine fois ». Chers mesdames, vos airs condescendants ne nous rassurent pas, ils nous stigmatisent. Mais c’est surtout parce que cette tare n’a rien à voir avec la possession, ou non, d’un pénis, et que l’on a l’impression d’être les seuls montrés du doigt. Attention, je ne parle pas ici d’incompatibilité sexuelle. L’étendue des échecs sexuels auxquels je me réfère dépassent le simple « ça « fittait » pas entre nous ». On ne parle pas ici de tiédeur et de bof. On parle de catastrophes. De carambolages atroces. On parle de foirages dans des proportions cataclysmiques…

Je vous parle de Natacha, pour qui l’acte sexuel se limite à faire l’étoile comme Brenda dans Le Coeur A Ses Raisons. Je vous parle de Suzanne, qui a le sens du rythme d’une huître et avec qui la blagounette « si tu avances quand je recule… » prend tout son sens. Je vous parle de Martine, qui est persuadée que mordiller pendant une fellation, c’est exotique et excitant. I’ve got news for you ma chérie: ce n’est pas exotique, ce n’est pas excitant, c’est juste douloureux. Je parle de vous, les molles, les rechigneuses, les cérébrales, les chouineuses, les rabat-joie. Je parle de vous, les mauvais coups avec des seins et un utérus.

Dans la presse féminine, c’est la surenchère « Comment apprendre à votre mec à vous faire un cunnilingus », « les préliminaires, c’est important », « Comment gérer un éjaculateur précoce? ». Et nous, mecs, on ne dit rien, et on vous laisse analyser nos lacunes comme il vous plaît. Maintenant, j’aimerais savoir comment la gent féminine réagirait si FHM (sic) titrait « Comment dire à votre copine qu’elle suce mal? », « Mettez-y les doigts » ou encore « Elle est frigide, now what? ». Parce que c’est là qu’est la seule tare de la sexualité féminine. La femme frigide. Elle est rare, elle a un problème, et c’est la seule. Et ce n’est pas de sa faute. Nous si. Nous il faut que l’on travaille sur nos problèmes, qu’on se bousille le cortex à essayer d’y trouver des explications psychologiques ou physiques, à grand renforts de rendez-vous chez le sexologue honteux, de molécules chimiques ou de se forcer à penser à sa grand-mère pendant l’acte.

On serait sûrement de meilleurs amants si nous n’étions pas pétrifiés à l’idée que la moindre de nos erreur puisse nous envoyer directement à la case « mauvais coup ». Sauf cas extrême, je reste persuadé que chaque homme a en lui les capacités de devenir un étalon. Peut-être suffirait-il de lâcher un peu la bride… Pour que passer la nuit avec vous ne se transforme pas en une sorte d’examen de fin d’année, ne peut-on pas juste vous aimer. Tout simplement?

On va faire ça, hein, mesdames, et vous nous en remercierez.

Bisous.

Publicités
448 commentaires leave one →
  1. Leslie permalink
    02/09/2010 08:54

    L’arabe, je ne suis pas d’accord.

    Des filles qui disent « c’est pas grave », y en a aussi qui le pensent vraiment sans aucune condescendance car elle n’attendaient pas forcément de feu d’artifice au lit avec un mec avec qui elle couche pour la première fois, rapport au fait qu’on ne se connait pas, justement, et que donc, ça aide pas.

    Quand elles ne sont pas aussi pétrifiée que lui pour cause de « Va t’il me trouver belle » ? Ou « Va t’il me demander un truc que j’ai pas envie de faire » ? ou  » est ce que je me suis bien épilée les pattes ? Non . Meeerdeuh ! » (Ya d’autres angoisses, bien sûr, là ce sont plus les miennes dans ce genre de cas)

    Je me suis engueulée avec un type parce que ça n’avait pas été entre nous sexuellement. Moi je ne lui reprochait rien, limite je m’en foutais, je n’attendais pas le 7ème ciel d’une première baise qui intervenait, en plus, dans un contexte compliqué. Mais lui l’a mal pris. Résultat des courses : il m’a foutue dehors à 11 heures du soir après une engueulade musclée. On ne s’est pas reparlé pendant des années.

    Là je suis désolée, mais ya quand même des mecs qui se foutent la pression tous seuls comme des grands. Et nous, les nanas, on ne sait pas forcément comment gérer cette angoisse là, vu qu’on a déjà les notres…

    • nana permalink
      02/09/2010 09:13

      Je ne suis pas d’accord avec L’Arabe non plus.

      Et là où je te rejoins, Leslie, c’est qu’en effet les mecs ont une facheuse tendance a se foutre la pression tout seul.

      Un mauvais coup, cher Arabe c’est un mec qui est persuadé qu’il porte tout sur ses épaules et qu’a lui seul revient la charge de l’acte sexuel « reussit ». Ceux là sont terribles parce que il n’y a aucun echange sensuel/ sexuel possible. En gros aucune écoute tellement ils sontt persuadés que le bon déroulement de la séance est entre leurs seules mains.

      Un mauvais coup au féminin c’est la cruchasse qui a les memes convictions que ce types de messieurs.

      Donc oui les mauvais coups existent mais ils le sont parce que en effet ils se mettent la pression là ou il n’y a juste qu’a se laisser aller dans l’échange avec l’autre.

      • Medjolita permalink
        02/09/2010 09:50

        L’Arabe, tu déconnes.

        A 15 ans, c’est encore normal que vous vous foutiez la pression, mais à 25 (?), faut savoir se détendre et se faire kiffer. Vous vous foutez effectivement trop la pression pour rien. Alors c’est vrai que c’est plus facile pour nous de juger: « il m’a fait le coup de la panne », « il bandait mou », « il a fini en deux secondes ». Mais tout ce que ces méchantes paroles qui vous font mal veulent dire, c’est « on était pas à l’aise, c’est dommage, on aurait pu bien kiffer ».

        Normalement, avec une bonne dose de détente mélangée à une bonne dose de désir, tout le monde devrait être content.

      • 02/09/2010 10:01

        Nana, suis particulièrement convaincu par ton argumentaire. Sur CLG, t’es un super bon coup.

      • L'assistante sociale permalink
        02/09/2010 10:02

        Un mauvais coup, homme ou femme, c’est justement quelqu’un qui est dans la performance au lieu d’être dans l’échange.
        Si on obtient un « résultat » en appliquant bêtement une technique, la même quel que soit le/la partenaire, ce sera toujours moins sympa que la découverte mutuelle, même si on ne grimpe pas aux rideaux dès la première fois.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 10:14

        Une étude avait démontré que les premières fois entre personnes qui s’aiment sont globalemernt plus décevantes parce qu’elles se mettent une pression monstrueuse. Donc on peut considérer que la pression est l’ennemie number one du coup réussi à égalité avec les complexes.

        Et puis je vais joouer ma « vieux jeu » mais… Beaucoup de mecs ( Pas tous, mais mais bon, culture machiste millénaire oblige… Ya aussi de plus en plus de fille, libération féminine oblige) sont capables de coucher avec des filles qu’ils méprisent parfois,ou, du moins, qu’ils ne connaissent ni d’Eve ni d’Adam (et vont pourtant connaitre bibliquement ^^. C’est un choix de vie, c’est respectable… mais faut en assumer les conséquences aussi : On peut tomber sur de grosses connes ! (les filles peuvent tomber sur de gros cons, mais je crois qu’elles le savent déjà).

      • nana permalink
        02/09/2010 13:31

        @ l’ecrevisse: te connaissant je ne sais trop comment prendre ton commentaire. Est ce du lard ou du cochon?

        Pour ma part j’ai un petit faible pour le cochon mais bon…

      • La stagiaire permalink
        03/09/2010 20:07

        Complètement d’accord… bon coup/mauvais coup, c’est surtout une question de respect et d’écoute.

    • Clah permalink
      02/09/2010 09:17

      ça c’est bien vrai!

      Faut pas généraliser hein!

    • 02/09/2010 10:39

      Les filles, je vous adore, hein, mais on dirait que vous n’avez pas lu l’article. Les mecs ne se foutent pas la pression tous seuls, c’est le fonctionnement de notre société qui est là pour le faire.

      Non mais vous vous entendez? « C’est pas bien, faut pas généraliser »? « Les première fois, c’est jamais bien »? On peut enfoncer plus de portes ouvertes où c’est pas possible? Je ne parle pas de premières fois ratées je parle d’échecs cuisants, sur la durée.

      Oh et puis vous êtes bien gentilles, mais « vous vous mettez la pression tout seuls », c’est encore très condescendant. Qu’est-ce que vous en savez, putain de bordel de merde? Je trouve ça dingue de se faire dire « Je sais comment tu penses et tu fonctionne ». NON, vous ne savez VISIBLEMENT pas.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 10:49

        On n’a pas dit « C’est jamais bien ». On a dit, globalement, les premières fois sont moins bien, c’est assez vrai et c’est pas un drame. Un peu de nuance, please.

        C’est pas un drame : c’est la phrase clef dont j’ignore pourquoi vous la prenez si mal.

        Faudrait faire quoi quand ça se passe mal ? Faire dans l’autocritique (jamais à chaud, c’est une mauvaise idée), simuler (hem ?) Vous accuser ? ( C’est ce que tu nous reproches, je crois.) Alors quoi ? Un silence gêné ?

        Bien sur que c’est le fonctionnement de la société. mais une société qui a été pensée surtout par les hommes, même si les femmes commencent à s’y faire une place. Aux hommes de faire aussi un travail sur eux. Pas que dans le pieu qui, ne vous en déplaise, n’est pas forcément ce que toutes les filles placent au centre de leur vie.

      • 02/09/2010 11:30

        Oui mais leslie, JE NE PARLE PAS DE CA.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 11:52

        Alors tu veux parler de quoi ? Qu’il ya des filles mauvais coups ? Nan parce que ça, ça me parait une évidence.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 12:00

        Je précise ma pensée : La société met la pression sur les mecs pour qu’ils fassent jouir toutes les nanas qu’ils baisent, même quand ils ne les connaissent pas et qu’elles se trimballent un passif sexuel de nonne culpabilisante.

        La société met la pression sur les femmes pour qu’elles soient tout à la fois, amantes fabuleuses car décomplexées, minces, belles, tout en étant jouisseuses et sachant apprécier un bon petit restau.

        la société met la pression sur les deux sexes pour qu’ils soient en plus hyperproductifs dans leurs boulots et qu’ils s’y « épanouissent », même et surtout s’ils ne l’ont pas choisis.

        Et en plus faut être des parents parfaits, d’enfants parfaits qui )à leur tour seront, une fois grands, bons au pieu, hyperproductifs et bien dans leurs baskets.

        Bizarrement, ça ne marche pas. On se demande pourquoi ?

      • 02/09/2010 12:01

        Mon arabe préféré,

        Dans ce contexte, il ne me semble pas particulièrement approprié de reprocher à ces demoiselles d’enfoncer des portes ouvertes et de ne rien comprendre au sexe opposé.

      • 02/09/2010 12:29

        Oh, tu m’emmerdes, relis l’article, je ne me targue pas de savoir ce qu’il y a dans la tête des filles et de « comprendre » le sexe opposé, je ne parle que d’une condition et d’une situation de mec hétéro.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 12:30

        Ta situation, c’est la situation d’un peu tout le monde, y compris pas mal de nanas. Au point que le mot « frustré(e) est une insulte qu’on sort aux deux sexes…

      • nana permalink
        02/09/2010 12:58

        L’Arabe, heuuu certes je ne sais pas vraiment comment tu penses toi mais j’ai eu assez d’homme dans mon pieu pour pouvoir m’exprimer sur ce sujet.

        Et quand je dis qu’un mec se fout la pression tout seul, oui il se la fout. Parce que meme si il y a un conditionnement social certain, je penses que vous êtes assez grand pour remettre les choses a leur place. Alors soit tu rentres dans le petit jeu que j’ai décris plus haut ou tu prends le parti de lacher la valise et de t’éclater au pieu avec ta partenaire.

        Cf le commentaire de Pinpin plus bas que je trouve vraiment fameux.

      • 02/09/2010 13:27

        @Nana: « J’ai eu assez d’hommes dans mon pieu pour pouvoir m’exprimer sur le sujet » peut-être, et encore. Tu sais, j’ai pris beaucoup l’avion dans ma vie, mais je ne sais pas comment ça marche, en vrai. Je trouve ça exaspérant cette arrogance de « moi je sais ce que tu penses et ce que tu fais », ça me rend chèvre.

        Bien sûr que « se lâcher avec sa partenaire » être dans une relation de confiance, est la solution à tous ces problèmes, mais, Nana, on est pas chez les bisounours, la pression est là, et elle n’est pas intrinsèque. Et comme je ne pourrai JAMAIS me targuer de savoir ce que ça fait d’avoir ses règles ou d’être enceinte, je te proposerai d’arrêter de dire n’importe quoi et de te targuer de savoir ce qu’il se passe dans la tête des hommes.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 13:34

        Euh, tu n’es pas en train de dire que l’avis d’une femme sur la psychée masculine est forcément hors-jeu ?

        Comme je suis un homme selon mon état-civil, je me permets de dire que je n’ai pas l’impression de remettre un titre en jeu à chaque partie de jambes en l’air, même si en effet, la satisfaction d’avoir réussi à partager un moment de plaisir est bien présente ensuite.

        Le stress d’y arriver ou pas, c’était lors de mes premières fois qui, comme Nana le soulignait récemment, ne sont pas si vieilles. Une fois rassuré sur ma capacité à éprouver du plaisir et à en procurer, je n’y ai plus trop pensé et je ne pense pas à chronométrer toutes mes performances ou à organiser des olympiades du sexe dans mon F3.

      • nana permalink
        02/09/2010 13:47

        Cher Arabe,

        Quand je dis que j’ai eu assez d’hommes dans mon pieu pour pouvoir m’exprimer sur le sujet je signifie par là que j’ai assez d’experiences avec la gente masculine pour savoir que certains d’entre vous se laisse ballotter par se desir de performance quant a d’autres ils ont juste depassés la problematique et sont largement passés a autrechose.

        je suis desolée, mais je suis ne suis absolument pas d’accord avec toi sur la notion de pression, elle est là si tu le veux et il me semble être assez receptive pour sentir si monsieur a la pression ou pas.

        Enfin pour finir il y a un organe fort pratique dans le corps humain que l’on nomme la bouche, tu sais ce truc qui fait qu’on peut emettre des paroles, des paroles qui peuvent exprimer parfois nos pensées et nos ressentis les plus profonds.

        Je ne me targue pas d’avoir la science infuse quant a la question masculine, je dis juste que je ne suis pas forcement d’accord avec tes propos et ceci par experience d’actes et de dialogues.

        Maintenant tu noteras que je dis ne pas être d’accord avec toi et je ne dis pas que ton point de vue est de la merde. Peux tu la saisir la nuance?

      • 02/09/2010 14:14

         » je ne parle que d’une condition et d’une situation de mec hétéro. »

        C’est une façon polie de me dire que c’est un truc que je ne peux pas comprendre?

      • 02/09/2010 15:44

        @ Le Pédé: Ah, non, je ne vois d’ailleurs pas trop pourquoi j’ai ajouté hétéro. Ca n’a pas de sens.

        @ Nana: Tu me fatigues. Dire que tu n’es pas d’accord avec le ressenti que j’ai et qu’une bonne partie de la gent masculine a parfois ou, pour les moins chanceux d’entre eux, tout le temps, c’est exactement ça. Nier ce sentiment et cette situation. Nana, si j’affirmais une idiotie comme « les filles n’aiment pas la vanille », tu me dirais que je dis n’importe quoi, que je n’en sais rien, puisque je ne suis pas une fille, et que toi, tes copines, elles aiment la vanille. Et tu aurais raison. Ca ne te rappelle rien?

      • nana permalink
        02/09/2010 17:23

        Moi ce qui me fatigue c’est que tu parles au nom de tout les mecs.
        Sur ce cher Arabe c’est l’occasion pour moi de t’avouer que j’ai toujours trouvé tes billets sur le relationnel homme/ femme plutot ras des paquerettes, et surtout révélateurs d’un bon gros probleme relationnel dans lequel se dissimule une facheuse tendance a la misogynie.

        Maintenant ton incapacité a entrevoir une autre réalité que la tienne demeure ton probleme et je te souhaite de bien belles choses.

      • 02/09/2010 18:21

        Peut importe l’âge , il faut se donner le temps de se connaitre, c’est normal que la premiere fois ne soit pas excellente.

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 22:40

        A mon tour de tenter d’expliquer ce que j’ai compris de l’article de l’Arabe.
        À ceux qui disent que l’Arabe se met la pression tout seul, je dirai que l’article, mis à part un dernier paragraphe embarrassant entre premier et second degré, a précisément pour propos d’expliquer pourquoi. Pourquoi se mettre la pression tout seul.
        Parce que, les représentations défraichies du cul, ne prêtent qu’un rôle passif, donc aucune responsabilité, à la femme. Et, ce que l’Arabe explique, l’homme ne s’attend donc pas à un quelconque talent (sauf peut-être concernant la fellation, je ne sais pas) de sa partenaire, voire ne s’attend même pas à un quelconque plaisir. Enfin, pas un plaisir différent que celui qu’il peut se procurer tout seul.
        Donc, le triste labourage par l’hétéro de base est du à ce qu’il n’en profite pas, et qu’il s’en veut de ne pas en profiter. La simple possibilité d’envisager qu’une femme soit un mauvais coup possède une charge subversive et libératrice pour notre auteur laborieux (il souligne lui-même qu’il ne se contente pas de vingt lignes. Suivez son regard).

        Bon, ça y est, j’ai la trique maintenant.

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 22:41

        Ca ne devrait pas être là, ça.

      • Eleusie permalink
        02/09/2010 23:34

        Je trouve que c’est drôlement bien vu, ce que tu dis.

      • 03/09/2010 00:29

        @Nana: je peux te faire exactement les mêmes reproches. Encore une fois, je n’ai jamais dit que je parlais au nom de tous les mecs, mais (et les retweets, commentaires, visites et réactions masculines à ce billet le démontrent) au nom d’une BONNE PARTIE de la gent masculine. Sur ce, cher Nana, c’est pour moi l’occasion de t’avouer que j’ai toujours trouvé tes commentaires emprunts d’une arrogance et d’un ton moralisateur exaspérant, sous couvert d’une pseudo sensibilité psychologique (tu nous sors ta formation et ton expérience de thérapeute à tire-larigot). Quant à ma pseudo misogynie, elle invalide complètement ton discours à mon sujet, puisqu’elle n’existe pas. Et ne viens pas me dire que si, je sais encore qui je suis et ce que je pense.

      • nana permalink
        03/09/2010 01:04

        Il en ressort donc de tout cela que nous avons une mutuelle antipathie, comme quoi la vie est bien faite.

      • Guillaume Pascanet permalink
        03/09/2010 09:56

        Ressortant la vielle image selon laquelle la haine et l’amour sont les sentiments les plus proches, je déduis de cet échange que vous avez une folle attirance l’un pour l’autre.

        Ou, selon l’interpellation en usage dans les cours de récréation : »y sont amoureuuuux ! y sont amoureuuuux ! »

      • Leslie permalink
        03/09/2010 10:02

        Sans aller jusque là et toujours en restant en désaccord avec l’arabe malgré ce que je vais dire : Aucun de vous deux n’est infréquentable. Faites vous la bise.

      • La stagiaire permalink
        03/09/2010 22:09

        L’Arabe : ce paternalisme exaspérant qui consiste à penser pour les autres et à leur place est l’apanage des DOMINANTS (blancs, hétéros, beaux, non-handicapés et…mâles), et en l’occurrence, ça ne fait jamais que 60 ans environ que la domination masculine est remise en cause autrement qu’à la marge. Juste pour rappel, et parce que j’en ai ras-la-moule de la victimisation masculine à outrance. D’autant plus que des mecs qui prétendent penser pour les femmes et à leur place, on en rencontre plus souvent qu’à son tour.

    • La stagiaire permalink
      03/09/2010 20:09

      Et puis sinon, je ne suis pas d’accord avec celle qui a dit que les premières fois n’étaient jamais bien, en ce qui me concerne, ce sont les meilleures (l’attrait de la nouveauté, tout ça ^^)

    • La stagiaire permalink
      03/09/2010 22:25

      Leslie : J’aime bien la liste des angoisses féminines ^^

      « « Va t’il me trouver belle » ? Ou « Va t’il me demander un truc que j’ai pas envie de faire » ? ou » est ce que je me suis bien épilée les pattes ? Non . Meeerdeuh ! » (Ya d’autres angoisses, bien sûr, là ce sont plus les miennes dans ce genre de cas) »
      Y’a aussi : va-t-il fuir à la vue de mes poignées d’amour ? Va-t-il crier à la tromperie sur la marchandise en découvrant que je perds deux bonnets sans Wonderbra ? ^^ (il m’est déjà arrivée de m’excuser d’avance pour ce désagrément, no kidding !)…Sans parler de la pression sexuelle, du type « et si je ne jouis pas, va-t-il raconter à ses potes que je suis une connasse frigide ? Et si je ne fais pas ça, va-t-il penser que je suis une coincée du cul ? »

      Mais qu’est-ce que vous croyez les mecs ? Que vous êtes détenteurs du monopole de l’angoisse précoïtale ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        03/09/2010 22:33

        Eh oh ! Pas de généralités sur les mecs hein !

  2. Nicolas permalink
    02/09/2010 09:02

    MERCI !! Mesdames, prenez note !

    • 02/09/2010 13:12

      Note de quoi exactement?

      • acila permalink
        02/09/2010 13:42

        Du « on souffre quand on baise et c’est à cause de vous » probablement !

      • acila permalink
        02/09/2010 14:31

        quoique pardon l’Arabe (décidément je les accumule aujourd’hui), la responsable à ses yeux est la société car il dit bien qu’il aime les femmes (qu’il les adore même). Mine de rien, un mythe s’est écroulé. Parce que si je me souviens bien il y a quelque temps, l’Arabe était le symbole de l’épanouissement sexuel, il donnait même des conseils à ceux qui avaient moins de chance, toutes les filles étaient à ses trousses… Et en fait, il souffrait en silence parce qu’il voulait simplement être en couple (enfin si j’en crois l’article adoptez moi, un an déjà.) Et apparemment, avec cette pression intrinsèque, même les relations éphémères sont frustrantes. Je réalise soudain que la vie sexuelle de l’Arabe est une catastrophe (nombreux échecs cuisants). C’est un appel de détresse en fait.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:34

        Eh eh, j’attends la réponse de l’Arabe avec un coca et du pop-corn.

      • 02/09/2010 15:45

        Non, je ne répondrai pas. Parce que c’est une provocation gratuite. et que la blanche colombe, tout ça…

      • acila permalink
        02/09/2010 15:59

        Provocation est excessif, taquinerie gratuite (mais tout de même je compatis un peu)tout au plus. Ceci dit, je note une réaction en défensive. Et sans doute un petit coeur qui palpite sous cette grosse carapace. Ah L’Arabe m’émeut malgré lui ! N’empêche c’est soit la blanche colombe, soit la guerre, des sexes s’entend. Si tu veux la guerre des sexes, et qu’en plus tu veux être celui qui la mène… c’est pas impossible impossible mais bon, bon courage quand même.

      • Dr F. permalink
        07/09/2010 16:01

        Note de ce post empreint de vérité

      • 07/09/2010 22:31

        Tout s’éclaire à la lampe de Dr F.

  3. Guillaume Pascanet permalink
    02/09/2010 09:18

    J’ai découvert récemment que penser à Sarkozy pendant le coït fait durer le plaisir.

    C’est mon conseil du jour.

    L’autre, c’est en effet d’y aller simplement et tranquillement, cela marche beaucoup mieux qu’en pensant sans cesse à la performance.

    • 02/09/2010 10:58

      Penser à Sarkozy ???? NAN MAIS CA VA PAS LA TETE ???? Tu as un vrai problème si ça ne te fait pas débander sur le champ !

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 11:01

        Au contraire, cela m’a donné une énergie et une hargne surprenante. Je crois qu’en fait, je pensais que je le tabassais.

      • dob permalink
        02/09/2010 11:53

        Intéressant…

      • dob permalink
        02/09/2010 11:54

        Je voulais poster ça : Fantasme?

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 11:56

        C’est toi qui voit.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 13:54

        Ça c est par ce que tu n aimes pas baiser avec des nains Diego 😀

      • Le Nain permalink
        02/09/2010 15:01

        Qui me parle?

    • Leslie permalink
      02/09/2010 11:02

      Perso, moi, je pense à Sarko, ça me coupe tout, voire je vomis en plein acte. Pas envie ensuite de passer trois ans à expliquer à mon partenaire qu’il n’y est pour rien…

  4. 02/09/2010 09:35

    Je ne comprends pas bien.

    Tu pars du postulat que personne avant toi n’a jamais osé écrire que certaines femmes étaient des mauvais coups? Que personne avant toi n’a jamais eu le courage de dénoncer une pipe faite avec les dents, ou de fustiger une névrosée qui refuse d’écarter les jambes?

    On ne doit pas vivre sur la même planète.

    • 02/09/2010 12:04

      Je suis d’accord avec le Pédé.
      Et tu penses vraiment que les femmes ne sont pas au courant de tout ça?

      Sinon, une question, quand vous avez un petit problème de l’ordre de ceux que tu mentionnes, tu préfèrerais qu’on dise quoi plutôt que « c’est pas grave, ça arrive à tout le monde »? « t’es vraiment une merde pauvre tâche, dégage »? Non, mais pour savoir, sérieux?

      En ce qui concerne les magazines masculins, s’ils écrivaient de tels articles, franchement j’en n’aurais rien à battre.

      Enfin, le: « ne peut-on pas juste vous aimer. Tout simplement? »? Mais AU SECOURS!!

      • 02/09/2010 12:10

        Hahahaha merci La Meuf j’avais pas relevé cette perle.

      • acila permalink
        02/09/2010 13:03

        Merci La Meuf, gros problème effectivement sur ce « ne peut-on pas juste vous aimer. Tout simplement? » qui m’avait aussi hérissé le poil, et m’avait quelque peu rappelé Michel S réclamant « femme de n’importe quelle année, femme pour (aimer,) se faire aimer », bref.
        Détends toi l’Arabe, ouvre toi, respire, ne t’énerve pas (ou choisis mieux tes partenaires ?) et ne m’étripe pas merci d’avance; sinon c’est vrai que ça doit être terrible un tel chemin de croix, là où n’est censé régner qu’un infini bonheur. Mais quelque chose me dit que Le Juif (seul autre mâle hétéro sur ce blog il me semble) ne doit pas avoir les mêmes problèmes, car moins à cran. Tenez moi au courant si j’ai tout faux.

      • 02/09/2010 13:15

        Oui je serais bien curieux de savoir ce qu’il faut dire à Monsieur quand il vient de partir dans son slip avant même d’avoir commencé, pour ne pas lui foutre la pression. Parce qu’à part, « C’est pas grave », je ne vois pas bien.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 13:19

        je propose

        « cool ça c’est fait, comme ça tu sera plus détendu quand on va remettre ça tout à l’heure »

        + sourire complice
        + caresse
        + baisers chauds

      • 02/09/2010 13:19

        @LaMeuf: Je pense qu’on préfère tous que vous ne disiez rien, à moins que l’on aborde le sujet, nous…
        @Acila: T’es effectivement à côté de la plaque.

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 13:21

        « là moins que l’on mette le sujet sur la table… »
        ouououh l’image qui vient de me venir à l’esprit

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 13:22

        heeeeeeeeeeeeeeeeeeeey
        ¿qué pasó?

      • antoine permalink
        02/09/2010 13:26

        Perso dans ma tendre jeunesse j’ai ramassé une claque par une fille déçue par la brieveté de la chose.

        Bon, c’est assez original, ça change du « c’est pas grave ».

        Qui est difficilement remplaçable, il est vrai.

      • acila permalink
        02/09/2010 13:38

        Ah l’Arabe demeurera toujours un être très mystérieux auquel je ne comprends rien ! Ceci dit j’avais bien compris intuitivement qu’il valait mieux ne rien dire à moins que le sujet ne soit abordé, comme quoi… me voilà heureuse de n’avoir causé aucun traumatisme à ce niveau là, ouf !

        @La Pastanaga : il y a eut une reformulation vite fait bien fait

      • 02/09/2010 14:19

        @pinpin: Et toi, as-tu le coeur à faire des sourires complices, des caresses, et des baisers chauds (bleuargh) à une fille qui vient de te mettre un coup de dent sur le gland?

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:24

        Bien sur que non cher pédé, je lui dis que si elle recommence elle est morte bien sur !!! Mais il y a une nuance, elle peut très bien éviter de mettre les dents, pour le mec qui ne peut pas se retenir il y a tt de même une donnée qui échappe a la simple volonté !

      • 02/09/2010 14:43

        Certes, mais attendre de la dame des bisous gluants de complicité quand tu viens de lui jouir sur le genou, reconnais que c’est beaucoup demander.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 17:04

        vu comme ça c’est sur
        ça doit être mon coté « enfant demande indulgence de sa maman » qui parle…
        et puis surtout on parlait de trouver la formule qui rassure le garçon qui vient de s’oublier un peu vite
        je me disais naivement qu’il y avait mieux que « c’est pas grave ».

        donc on enlève les bisoux
        et on garde « ça sera mieux tout à l’heure » ?!

  5. La Pastanaga permalink
    02/09/2010 09:43

    moi j’ai bien aimé ton article, même si je suis pas d’accord sur tout (+ quelques exagérations de mauvaise foi)…
    je l’ai trouvé interessant surtout car il est symptomatique du fait que les hommes (surtout les hommes hétéros) doivent également se libérer. et ya encore du boulot, putain.

    (d’ailleurs à la fin tu le dis en quelques sortes : « Peut-être suffirait-il de lâcher un peu la bride… »)

  6. Baleine des Sables permalink
    02/09/2010 09:46

    « qu’on arrête de casser les couilles aux bandent-mou avec des « c’est pas grave, ça arrive à tout le monde » et aux précoces à coups de « Ca ira mieux la prochaine fois »

    Je serais curieux de savoir comment gèrent les gays face à ces cas là. Sont-ils plus compréhensifs ?

    • Medjolita permalink
      02/09/2010 09:51

      Oh cet avatar! J’adore.

    • Placid Furius permalink
      02/09/2010 09:56

      En général on réagit de la même manière que n’importe quel être humain. (sauf certains spécimen chez qui ont peut observer des réactions extrêmes effrayantes face à certains stimuli… disons l’intégrale de Mylène Farmer par exemple -_-).

      Donc le « c’est pas grave ça arrive à tout le monde » ben ça arrive à tout le monde. La différence majeure c’est que les deux partenaires (ou plus) sont susceptibles de se l’entendre dire. De même pour le mauvais coup homo: il peut « cumuler mou du zboub » et « étoile de mer »…

      Du coup je me pose une question fondamentale: un mauvais coup de lesbienne, ça ressemble à quoi?

      • Epicier vénéneux permalink
        02/09/2010 10:53

        A deux étoiles de mer.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 12:05

        Clair que ça doit être frustrant !

        😛

  7. turquoise permalink
    02/09/2010 09:53

    man, t’as encore rien compris au sexe et aux rapports sexuels. mais t’es jeune, tu as le temps.
    tu en es encore à croire qu’une femme est frigide alors qu’elle a juste été mal baisée, tu en es encore à parler de mauvais coup pour un homme ou une femme alors qu’avec un peu d’envie, le plus expérimenté des deux ferait profiter l’autre de son expérience. c’est sûr que pour le coup d’un soir, on veut de la chair fraîche experte. mais pour ceux qui veulent un peu plus que de la baise, la communication permet de progresser dans la qualité des galipettes: j’aime quand tu me fais ci ou ça, j’aime pas quand tu mordilles ma queue, oui ça c’est bon ou pas etc.
    bref, grow up…

    et là j’attend les bordées d’injures de la part de tous les inconditionnels du blog :- )))

    • larcachonnaise permalink
      02/09/2010 10:32

      man ?

    • Dr F. permalink
      07/09/2010 16:07

      « tu en es encore à croire qu’une femme est frigide alors qu’elle a juste été mal baisée »: exactement le raisonnement que l’arabe dénonce. Non, ca peut AUSSI ne pas être de la faute du mec! Aussi…

  8. nana permalink
    02/09/2010 09:55

    Au passage Ryan Gosling est juste un des mecs les plus sexy de cette planete, pour lui je suis prete a arreter de mordiller le gland et voir meme je pourrai aller jusqu’a avaler.

    • Placid Furius permalink
      02/09/2010 09:58

      (google image Ryan Gosling…)

      chère nana je vous signifie mon accord total et inconditionnel

      • nana permalink
        02/09/2010 13:00

        Si tu veux on le partage pas de soucis.

      • Placid Furius permalink
        02/09/2010 14:01

        Merci mais je te le laisse de bonne grâce… j’ai déjà optioné Gabriel Macht.

  9. Antoine permalink
    02/09/2010 10:07

    Faute d’orthographe :

    « Je fait aujourd’hui entendre ma voix pour que l’hypocrisie cesse »

    –> je faiS !

    merci d’effacer mon commentaire quand la faute est corrigée

    • La Pastanaga permalink
      02/09/2010 10:10

      http://vieuxfelin.com/2010/08/31/top-10-des-commentateurs-de-blog

      tu te reconnais dans cette liste?

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 10:13

        Oui, j’ai pensé aussi à cela, ce qui m’a retenu de poser la question suivante : bande-mou s’accorde en bandent-mou ?????

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 10:20

        non.
        un sèche-linge, des sèche-linge.
        un bande-mou, des bande-mou

        http://www.leconjugueur.com/frplurielcompose.php

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 10:21

        C’est bien ce qu’il me semblait, mais j’ai une crédibilité assez faible en orthographe-grammaire sur la galaxie CLG. Et puis, j’aime pas jouer le prof’ de service.

    • 02/09/2010 10:59

      Nan on va plutôt BIEN le laisser pour BIEN que plein de gens te remercient pour ton immense valeur ajoutée.

    • antoine permalink
      02/09/2010 11:00

      Ah ah … Diego, c’est toi ?

      • 02/09/2010 11:50

        Euh, qui s’appelle Antoine ici, toi ou moi, déjà ?

      • antoine permalink
        02/09/2010 11:58

        tu es légion diego, tu es le calendrier grec, romain, papou, maya, à toi tout seul.

        et je trouvais ça très drole, un antoine qui corrige (mal) des fautes …

      • antoine permalink
        02/09/2010 12:08

        (et je ne mets plus de majuscule à mon prénom suite à un très excellent article du très excellent rafi)

      • Papa permalink
        02/09/2010 21:44

        celui là :http://www.rafi.com/about.html ?

    • 02/09/2010 11:50

      D’ailleurs c’est pas une faute d’orthographe. C’est une faute de grammaire. [C’est bien plus grave]

  10. 02/09/2010 10:10

    Bon, bin moi, qui suis une nana hein je précise, j’applaudis des deux mains et des orteils aussi.
    Bon, en effet dire que l’on ne reproche jamais à une nana d’être mauvaise au pieu c’est juste ridicule, mais le fond de l’article est plus que vrai, et plus que symptomatique de notre société.
    D’ailleurs, gros big up pour tes titres imaginaires de FHM!

    Moi qui ne te connais pas hein, j’en sais rien de ce que tu fais ou pas dans ton lit douillet (ou pas), mais contrairement à turquoise juste au dessus, je n’ai pas compris que c’était le sujet de ton post. Si?

    Le fait de DEVOIR être un « bon coup », lequel se résumant à un appendice gros et dur le plus longtemps possible, c’est ce qui se dit à la télé dans les journaux itou itou.
    Alors que c’est plus que loin d’être essentiel.

    Tout ça et lus encore est disséqué avec talent et humour sur ce fabuleux site, qui milite contre la « dictature sexuelle », et que je convie chacun d’entre vous quelque soit votre sexe et ce que vous en faîtes à visiter et savourer:

    http://www.zonezerogene.com/

    • Leslie permalink
      02/09/2010 10:24

      Dictature de l' »Epanouissement », plutôt. Symtomatique de la société actuelle puisque l’épanouissement se « mérite » et se « travaille » alors que le bonheur se vit, tout simplement.

      J’avais écris un texte sur le sujet que je laisse reposer ou j’expliquais, en gros, que pour être heureux, il faut accepter l’imperfection de l’existence, les couacs. Alors que l’épanouissement qu’on nous propose, c’est la traque des imperfections puisque le bonheur ne se conçoit alors pas autrement que comme une récompense.

      Je trouve cet état de fait idiot. On peut faire de son mieux dans tous les domaines sans pour autant laisser le perfectionnisme gâcher nos petits bonheurs.

      En art comme en baise comme en éducation comme dans tout le « mieux » est l’ennemi du « bien ». Renoncer à être un bon coup, pour se contenter d’être à l’écoute et passer un bon moment, accepter de ne pas toujours être au top. Accepter aussi de tomber parfois sur des cons et ne leur accorder que l’importance qu’ils méritent, c’est peut être mieux pour se sentir bien dans son zob ou dans sa vulve…

      ^^

      *Leslie, la rêveuse un peu trop new age…µ

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 10:27

        « Dictature de l’Epanouissement ».
        ça me parle bien ça ouais.

        joli commentaire La Rêveuse.

  11. 02/09/2010 10:10

    tout comme bon esprit d’arabe matcho, c’est facile de blâmer une femme sur les failles d’un pseudo « homme » ayant une sacrée sainte virilité…au fait , je sais plus qui a dit  » y a pas de femmes frigides mais des hommes maladroits » 😉

    • 02/09/2010 10:42

       » Y’a pas de femmes frigides, y’a que des hommes maladroits » Et tu apportes donc de l’eau à mon moulin.

      • 02/09/2010 14:34

        Euh.. ou pas? {gros moment de doute sur ma capacité à comprendre ce que je lis}

      • 02/09/2010 15:47

        ce genre de commentaire, c’est exactement ce qui pose problème pour moi. La charge du bon coup est sur l’homme. C’est pas clair?

      • 02/09/2010 16:48

        certes, mais je croyais que tu trouvais ça injuste parce que justement toutes les femmes ne sont pas des bons coups…

  12. 02/09/2010 10:33

    Les femmes causent. Oui bon ça on le savait déjà. Mais niveau chignole, il me semble qu’assez globalement, les femmes en parlent beaucoup plus que les mecs, entre elles, avec leurs copines ou leurs potes, leurs sœurs, leurs mères, leur coiffeur, leur yorkshire. Attention hein, elles en parlent sérieusement en plus et à mon sens, souvent assez intelligemment. Ce qui fait qu’elles s’investissent émotionnellement.
    Prenons un exemple : ayant joué il y a peu les entremetteurs entre un pote et une amie, j’ai pu avoir les 2 versions d’un même acte sexuel. Tout d’abord, mon pote, après quelques verres : « Ouais, elle est cool Natacha. En plus, elle ne se met pas à genoux que pour prier, hein (regards entendus) ». Bon. On sent qu’il y a eu investissement émotionnel.
    Plus tard dans la soirée, dans un bar, je discute avec Natacha et d’autres copines. Elle : « Hier soir, c’était super, en rentrant du restau, il m’a proposé un verre chez lui (original). On s’est assis, il a mis du BB King (original x2). On a discuté, commencé à s’embrasser, à se caresser pendant des heures, c’est comme si on se connaissait déjà tu vois. Le truc c’est qu’il a réussi à me mettre à l’aise », et plusieurs minutes de bavardages confus, où mon attention fut à peine maintenue par les mots « bite dans l’oreille », que je suis presque sûr d’avoir entendus. Pour finir par : « Bon, il a finit un peu vite, j’ai pas eu le temps de jouir, mais bon c’est normal c’était la première fois. »
    Voila, une même relation sexuelle, avec d’un côté lui qui a trouvé ça super mais qui est infoutu d’en causer (par pudeur ou orgueil de mec à la con), et elle qui au final a trouver ça moyen mais qui en parle pendant des plombes en n’omettant aucun détail.
    Donc j’en ai conclu que les filles ont un rapport plus sain et plus décomplexé au sexe. Et ça doit être culturel, amonavi.

    • Guillaume Pascanet permalink
      02/09/2010 10:59

      En effet, la solution aux problèmes des relations amoureuses et/ou sexuelles, c’est de ne pas avoir de complexes, comme Nadine .

      • 02/09/2010 11:09

        Hahahahaaaa énormissime, quelqu’un a le numéro du dealer des soirées UMP? Mais pour moi sa plus belle vidéo, dans un registre différent, c’est celle-là

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 11:16

        Une fois de plus, je regrette que mon administration n’ait pas équipé mon Pc de haut-parleurs.

      • tibop permalink
        02/09/2010 13:54

        Non. C’est pas moi. J’ai pas le numéro du dealer des soirées UMP. J’ai pas de numéro de l UMP. Je sais même pas ce que c’est l UMP. Pourquoi on parlait de l UMP ? Sinon y a des gens qui aiment l UMP ?

      • Marian permalink
        03/09/2010 04:51

        Je ne sais pas, mais je lui ferais bien le cul à la Nadine (la tête dans le coussins … faut pas déconner non plus).

    • La Pastanaga permalink
      02/09/2010 11:00

      disons que dans de nombreuses cultures imprégnées du machisme, le seul espace de liberté qu’avaient (ou qu’ont) les femmes, c’était (c’est) des espaces où elle se retrouvent ensemble entre femmes (un exemple: le hammam).
      et là, elles parlent et s’exhibent sans pudeur.

      le féminisme et toussa, ça a a permis entre autres d’ouvrir ces espaces de liberté « privés » , et pour les femmes de s’exprimer davantage dans l’espace public (l’espace public étant auparavant reservé exclusivement aux hommes) .
      Je me rappelle d’une scène croustillante d’un film d’Almodovar (il me semble que c’est « Parle avec elle ») où des femmes se retrouvent autour d’une table à parler crûment de chez crûment…

      bref, tout ça pour dire qu’après la liberation féminine et après la libération homosexuelle, il reste la libération des hommes héteros…
      elle est déjà en cours d’ailleurs, même si pas forcément avouée.

      • 02/09/2010 11:11

        « bref, tout ça pour dire qu’après la liberation féminine et après la libération homosexuelle, il reste la libération des hommes héteros… ». Yeah that’s my point too, jolie Pasta.

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 11:13

        cool!
        on baise?

      • 02/09/2010 11:14

        Attend, je vois si je peux me « libérer ».

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 11:16

        me mola tu rollo, ma bonne crevisse.

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 11:25

        Exactement, ma bonne Pastange. La tyrannie de la performance me semble plus socialement enracinée chez les hommes. Quelque part, il ne s’agit même plus de se faire plaisir mais de l' »envoyer au 7e ciel ». Comme au base-ball?

      • 02/09/2010 11:29

        Même Gougueule Trad n’a pas pu m’aider sur ce coup.

      • antoine permalink
        02/09/2010 11:39

        L’écrevisse baise déjà à Lyon, faut suivre, lui emmelle pas les pinces sorciere.

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 11:47

        ‘tain ça s’est bien de la reflexion d’hétero coincé du derche

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 11:48

        (C’est)

      • antoine permalink
        02/09/2010 11:49

        salope

      • 02/09/2010 11:52

        La pasta, t’as toujours raison de toute façon. Un jour, tu porteras mon enfant.

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 11:53

        merci.
        (il parait que c’est mieux de passer pour une grosse salope qu’une grosse frigide)

      • La Pastanaga permalink
        02/09/2010 12:03

        (oooooh ma roro, t’es trop mimi…
        dis, tu voudrais pas dire ça à ma mère qui pense anxieusement qu’elle ne sera jamais grand-mère )

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:17

        + 10 000 la Pastanaga

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:18

        « …(il parait que c’est mieux de passer pour une grosse salope qu’une grosse frigide)… »

        a priori pour lever du sex buddy d’un soir ou deux; OUI 😀

      • Marian permalink
        03/09/2010 04:57

        7e ciel et baseball ? Je ne vois pas.
        Ça métaphore plutôt en 1ère (2e ou 3e … selon la performance, on y revient toujours) base et en home run. Batte en l’air!

    • 02/09/2010 11:08

      « avec d’un côté lui qui a trouvé ça super mais qui est infoutu d’en causer (par pudeur ou orgueil de mec à la con) »

      Mais tellement…

      • Marian permalink
        03/09/2010 05:00

        C’est clair que l’on ne va pas se pavaner alors que l’on sait pertinemment que l’on n’a pas vraiment assuré le service minimum.
        Mais cela rejoint complètement le point de L’Arabe il me semble …

    • La stagiaire permalink
      03/09/2010 20:15

      Bien d’accord avec toi l’Ecrevisse !

  13. 02/09/2010 10:37

    Bel article, j’adhère.

  14. La Gamine permalink
    02/09/2010 11:09

    Pauvres petites hommes victimisés.
    Je ne sais pas si c’est vous-mêmes, la presse féminine, ou les conversations impudiques entre copines qui vous mettent la pression, mais je suis d’accord, le monde est injuste. Parce qu’une nana, pour prendre du plaisir et en donner, elle a principalement à lâcher prise (ok, et peut-être ne pas mettre les dents, aussi). Alors qu’un homme doit rester en contrôle, pas aller trop vite, mais pas trop lentement non plus… Est ce qu’à trop stresser d’être un bon coup, l’homme ne perdrait pas son plaisir dans l’histoire?

    • 02/09/2010 11:31

      VOILA

      • ABC permalink
        03/09/2010 19:57

        La performance sexuelle est sûremt en lien avec l’idée de pouvoir. Et comme les hommes avaient le pouvoir…

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 12:19

      j’adhère

    • turquoise permalink
      02/09/2010 13:43

      @la Gamine « Parce qu’une nana, pour prendre du plaisir et en donner, elle a principalement à lâcher prise  » quel beau cliché, la prise femelle et la prise mâle. ben je suis pas d’accord, la nana peut avoir un rôle tout aussi actif que le mec dans la relation sexuelle, quant au contrôle dont tu parles, la nana peut faire la même chose pour elle-même. quant à l’orgasme maculin et féminin n’étant pas forcément simultanés, le mec peut jouir quand il veut sans avoir le sentiment d’avoir été trop vite ou trop lent. d’ailleurs, s’il a déjà fait jouir la nana, il y a des chances qu’il soit plus relax pour jouir sans culpabiliser si elle ne jouit pas pendant le coït.

      en fait je suis d’accord avec toi l’Arabe, la société nous inculque des clichés qui ont la vie dure: mais tu ne peux pas dénoncer les clichés qui touchent les hommes quand toi-même tu as des clichés sur les femmes (la frigidité par exemple), c’est pas cohérent. j’ai l’impression qu’une série comme Sexe and the City, sous couvert d’être capable de parler de sexe de façon décomplexée a bien réussi à donner une fausse idée du comportement des femmes vis-à-vis du sexe (et des hommes). on (les hommes et les femmes) ne cherche pas la performance d’un homme ou d’une femme mais le plaisir et la jouissance partagée; la puissance de l’orgasme masculin ou féminin dépend de l’échange des deux partenaires au cours de l’acte sexuel. et plus cet échange est élaboré (il nécessite une exploration des partenaires), plus la jouissance est grande et épanouissante.

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 15:36

        Pour moi, lâcher prise ne veut pas dire passivité, chère turquoise. Sinon, je suis d’accord avec toi sur le fond, c’est mieux l’échange, blablabla. Mais un mec se mettra malgré tout une plus grande pression sur « ai je fait prendre son pied à ma partenaire? ». Quant à l’orgasme non simultané, quoi de plus normal, mais si le mec peut jouir tranquille après avoir emmené sa douce au 7e ciel, je ne suis pas sure que la jouissance « prématurée » soit toujours dépourvue de culpabilité. Du moins quand il n’y a pas d’échange entre les partenaires, et la je te rejoins.

      • 03/09/2010 11:53

        Je débarque ce matin, et vu le nombre de commentaires, je préfère répondre ici.
        Turquoise parle de clichés. Nous avons là un exemple flagrant!
        Je suis d’accord avec l’arabe sur le fond, pression tout ça. Mais on a là l’exemple typique du mec qui se sert de sa bite plutôt que de sa tête. Je m’explique.
        Un de mes meilleurs coups avait une bite ne dépassant pas les 10 cm en érection et avais souvent des soucis de rapidité. Mais voilà, il ne s’avouait pas vaincu, se servait beaucoup de ses mains, souvent du reste, et c’était presque à chaque fois parfait!
        Hors je suis restée un certain temps avec un mec qui avait une érection appréciable (durée/fermeté), mais se contentais d’entrer, faire son affaire et dormir.
        Donc messieurs, je parle en mon nom et celui de mes copines. Un mauvais coup n’est pas un mec qui bande mou, on est pas connes (pour la plupart) on sait que ça ne se contrôle pas. D’ailleurs, la plupart du temps quand c’est arrivé à mon partenaire je ne pensait pas « quel mauvais coup » mais « merde, je ne lui plais pas ». Le mauvais coup est celui qui se contente du duo pénétration-éjaculation.
        Le mauvais coup s’envoie du chili con carne quand sa partenaire attend un assortiment de verrines, dessert et champagne.
        D’ailleurs, on a la pression aussi, on dois aussi être des « bons coup ». Même si ça n’apparait si flagrant j’ai déjà pu voir dans des magasines féminins « comment le séduire » « comment donner du plaisir à votre homme » « comment pimenter votre couple »… Il ne me semble pas non plus avoir vu l’exemple masculin dans des magasines tels que FHM et tutti quanti. Alors peut être que si vous avez la charge du bon coup, nous on a la charge de la vie sexuelle épanouie? Non, je crois qu’on est un peu tous dans le même panier.

  15. 02/09/2010 11:09

    Alors c’est ça le XXIème siècle ? On est censé avoir quelque chose à foutre de ce que les chattes pensent ?

    • La Gamine permalink
      02/09/2010 11:12

      ça dépend si tu veux continuer à les fréquenter j’imagine

      • antoine permalink
        02/09/2010 11:40

        Ca gamine c’est une question de thunes, pas de baise.

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 13:03

        Ou disons plutôt que si on n’a pas l’un il vaut mieux avoir l’autre

    • Marian permalink
      03/09/2010 05:09

      Aaaaaah ha ha ha ha !!!
      J’adooooore.

  16. 02/09/2010 11:11

    Je suis navrée pour toi, l’Arabe, navrée que t’aies pas couché avec moi…

  17. Guillaume Pascanet permalink
    02/09/2010 11:15

    je sais que ce n’est pas du tout le style musical de CLG, mais ce débat me fait irrésistiblement penser à la chanson de Souchon, « les jupes des filles ».

    • Sauge permalink
      05/09/2010 15:25

      Moi, ça me fait plutôt penser à la beauté d’Ava Gardner de Souchon : « J’aime les hommes qui font ce qu’ils peuvent assis sur le bord des fleuves… ». Un bon fou rire suivi d’une bataille d’oreiller avant de recommencer et tout va mieux, non?

  18. 02/09/2010 11:20

    En même temps depuis quand les magazines féminins racontent autre chose que de la merde en branche ? Honnêtement ?

    Faut aller au delà de ce que voudrait nous imposer la société dans laquelle on vit, et donc dire un gros FUCK aux diktats du cul, de la mode, de la télé, de tout quoi ! Comme ça, tu te fous complètement de la « performance » et tu peux te faire plaisir et faire plaisir à l’autre.

    Et comme l’a dit l’Ecrevisse, plus tu as une attitude « décomplexée » face au sexe, mieux tu te portes.

    PS : c’est aussi un peu un truc de mecs, à la base, le culte de la performance, et je ne parle pas qu’en matière de cul, c’est à tous les niveaux.

    PS 2 : certaines femmes sont des mauvais coups, oui, EVIDEMMENT ! Et pas forcément par frigidité, juste parce qu’elles ne sont pas douées et qu’elles s’en foutent totalement. Dans ces cas là faut passer le nom et le numéro de téléphone à tous ses amis pour qu’ils ne tombent pas dans le panneau. Et faut lui dire, à la gonzesse, qu’elle sert à rien…

    • LaPriss permalink
      02/09/2010 11:38

      Sacrée Crevette, toujours dans la finesse…

      • 02/09/2010 13:11

        Toujours !! (En plus j’ai presque pas dormi cette nuit alors c’est encore pire que d’habitude.)

    • La Gamine permalink
      02/09/2010 11:39

      Ou qu’il y ait des bonnes âmes qui se dévouent pour lui expliquer…

      • 02/09/2010 13:12

        M’expliquer quoi ?

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 16:16

        Pas t’expliquer à toi, expliquer aux nanas pas douées ce qu’elles peuvent changer pour ne plus être de si mauvais coups, plutôt que de les boycotter.

    • Esme permalink
      02/09/2010 11:46

      C’est aussi de la responsabilité du mec de prendre son plaisir en main si j’ose dire,
      si c’est pas top ce que fait la nana, autant qu’il le dise nan plutot qu’elle finisse par y mettre les dents et que ce soit tout pourri!
      Je sais pas mais ca me semble plus sain pour tout le monde, que chacun dise à l’autre ce qui va et ce qui va pas surtout!

      • 02/09/2010 13:12

        Oui enfin ça dépend : si on parle d’un coup d’un soir, aucun intérêt. Si on parle de relation de plus long terme, ça s’appelle la communication au sein du couple, si je ne m’abuse…

      • Esme permalink
        02/09/2010 15:27

        Mais la communication au seins des couples n’est pas forcément aisée, peur de décevoir, peur de la réaction…

      • 02/09/2010 15:28

        La réaction aux seins?

      • acila permalink
        02/09/2010 15:31

        @Esme : et je dirais même plus : c’est la faute de cette société qui cherche toujours à nous faire vivre dans la peur, la salope.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:34

        Franchement, si on n’arrive pas à tout se dire dans le couple à notre époque, je trouve cela triste.

        A l’autre de nous accepter avec nos défauts et nos faiblesses.

      • Esme permalink
        02/09/2010 15:48

        oui pourquoi j’ai écris au seins moi?!

        Je dois être en manque c’est pour ca!

  19. antoine permalink
    02/09/2010 11:37

    J’ai quand meme l’impression qu’on (les hommes)est quand meme pas totalement étranger à la pression qui pese sur nos épaules (et notre bite). Ca commence dans les vestiaires, ça commence avec les pornos, ça commence y’a longtemps, putain que c’est lourd.

    Moi j’ai globalement rencontré des filles qui visiblement abordaient la chose beaucoup moins sportivement que moi et mes congénères. Et je ne desespere pas de me détacher de ces considérations en vieillissant…

    Sinon vous etes toutes de belles salopes, y a pas à dire.

    ps: tout a été dit sur nous et sur elles.

  20. dob permalink
    02/09/2010 11:40

    Je suis bien d’accord avec toi l’Arabe.
    Même si j’ai déjà entendu parler de mauvais coups au féminin, je crois qu’aujourd’hui la société met plus la pression sur l’homme. Peut-être parce que la tendance est au renversement de vapeur machiste, je sais pas.
    En tout cas je trouve normal que l’on puisse prendre mal une phrase comme « c’est pas grave ça ira mieux la prochaine fois ».

  21. Esme permalink
    02/09/2010 11:42

    N’oublions pas le mec qui te questionne aussi avec « c’était bien? » même si tu réponds oui , au choix, il ne te crois pas ou alors il te repose une question « oui mais t’as pas jouis » par exemple hein 😉

    et là, tu as beau expliquer que c’est pas parce que tu as pas jouis (cette fois ci) que c’était naze, tu as beau dire ce que tu veux, que tu as quand même pris ton pied, que c’était vraiment chouette tout ca, ben le mec il te croit pas et se morfond tout seul au fond du lit au lieu de voir que sa copine a partagé avec lui un bon moment et qu’elle a aimé ce qui s’est passé quelques temps avant dans ce même lit/douche/peau de bête !

    Je m’étais tjs posé la question quant au débriefing entre mecs et entre nanas, j’ai ma réponse maintenant grâce à l’Ecrevisse! Merci!

    • 02/09/2010 11:53

      De rien. En prime je t’offre une botte-secrète : tu dis : « C’était génial, incroyable, exceptionnel, j’avais pas baisé comme ça depuis l’école primaire ». Puis tu le/la regardes chaleureusement avec un rien de compassion, et tu dis : « Toi aussi t’étais pas mal ».

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 11:59

        Mwahahaha, je la ressors à a la première occasion.

      • Esme permalink
        02/09/2010 12:03

        Ahhh ouais pas mal!
        Je note je note!

    • 02/09/2010 12:31

      Mouais, enfin le mec qui demande comment c’était c’est un peu un gros blaireau non ?

      • Esme permalink
        02/09/2010 12:47

        Ca peut etre quelqu’un qui n’a pas du tout confiance en lui et qui est tombé avant sur une castratrice chieuse comme pas deux!

      • nana permalink
        02/09/2010 13:05

        Ou un mec qui a un peu oublier d’etre avec sa partenaire pendant l’acte tellement il était concentré sur sa bite.

      • Esme permalink
        02/09/2010 13:07

        Ce meme mec qui se fout la pression parce qu’il veut etre un bon coup!

      • acila permalink
        02/09/2010 13:09

        en tout cas, je ne pense pas que le blaireau soit de ce style là car c’est un plantigrade à la nature relativement tranquille

      • Nate Le Ricain permalink
        02/09/2010 14:11

        Haha Acila 🙂

      • 02/09/2010 17:47

        Ok, mais ça doit quand même être un sacré tue l’amour cette question. Que t’aie assuré ou pas, tu vas pas tout ruiner en jouant la fillette mal assurée…

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 17:51

        Je proteste, on dit des contre-vérités énormes sur ce blog.

        Le blaireau n’est pas un plantigrade, c’est un mustélidé !

      • acila permalink
        02/09/2010 18:01

        Guillaume, mustélidé c’est pour les intimes c’est sa famille, cela n’empêche nullement le fait qu’il est du genre à marcher sur la plante des pieds…

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 18:10

        Oui, c’est vrai, mais plantigrade fait plus pensé à un membre de la famille des ursidés.

        Quoiqu’il en soit, le blaireau est un animal éminemment sympathique qui ne mérité pas d’être associé à des personnes peu recommandables.

        Je préconise l’utilisation d’un qualificatif plus approprié, le frédériclefebvre par exemple.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 18:11

        « fait plus penser »

      • 02/09/2010 18:34

        Ça parle mustelidés ici ? Vous n’êtes pas sans savoir que les mustelidés sont les idoles de mon enfance?

      • Leslie permalink
        02/09/2010 18:54

        Pépé le putois ? Le furet de la chanson ? Wolverine ?

      • 06/09/2010 16:37

        Ah bon ?
        C’est blaireau de demander ?

        je trouve cette assertion complètement conne !

        je suis en couple depuis 15 ans et ca m’arrive (encore) de demander, plus parce que dans mon cas je suis avec quelqu’un qui en parle très peu, et que j’apprecie pas d’etre le seul a jouir… et que (en tant que que mec) j’arrive pas a comprendre que cela puisse « être bien » sans qu’il y ai d’orgasme…

        bref..;

      • Leslie permalink
        06/09/2010 18:56

        Tu connais le proverbe « On peut être intelligent toute sa vie et syupide un instant. »

        Ben oui. C’est blaireau. Ce qui ne veut pas dire que tu l’es H24.

      • Leslie permalink
        06/09/2010 18:57

        « sTupide ». Je voulais dire.

  22. 02/09/2010 11:48

    Bon, faut dire aussi que nous depuis nos 14 ans ont a l’occasion de lire des articles types : « comment le rendre fou au lit », « 15 trucs pour une fellation réussie », « 30 positions qu’elles sont sympas » , « comment bien s’entendre avec sa bite », « 30 manières d’être cochonne sans être salope » j’en passe et des meilleurs.

    Alors bon forcément, on est bien informé.

    Après, bien que je sois globalement d’accord, les choses changent un peu aussi, j’ai des copains qui me disent que telle ou telle nana est vraiment pas terrible. Mais comme le disait l’écrevisse, sans détails aucun. Mes copines elles savent qui a bandé mou, qui lèche mal, qui en fait des tonnes; c’est aussi ça la différence, en effet.

    • antoine permalink
      02/09/2010 11:54

      donc on est bien d’accord, après cette avalanche d’informations, on peut en déduire que les filles ne savent pas lire. ou qu’elles ne comprennent rien.

      Nous, on en parle, on n’a pas d’article sur le sujet, autant de bonnes excuses pour perseverer dans la médiocrité.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 12:01

        Tu rigoles… mais je crois qu’on n’est pas loin de la vérité.

      • 02/09/2010 14:40

        @antoine: « on peut en déduire que les filles ne savent pas lire. ou qu’elles ne comprennent rien ». Ou que vous ne savez pas les choisir.

      • antoine permalink
        02/09/2010 15:05

        @La Meuf: Genre on choisit, genre …

      • Nora permalink
        02/09/2010 15:06

        J’ai vraiment hate que Madame Toi rapplique.

      • 02/09/2010 15:13

        @antoine: le problème est peut-être là alors..

      • acila permalink
        02/09/2010 15:16

        Mais enfin La Meuf souviens toi de l’article de L’Arabe, adoptez moi !

      • antoine permalink
        02/09/2010 16:06

        Nora: PUTANA PUTANA PUTANA

      • Nora permalink
        02/09/2010 16:09

        C’est un titre de Mylène Farmer?

      • 02/09/2010 16:55

        @acila: mais il parlait d’un site internet en particulier dans cet article il me semble, non?

        Cela dit, je suis d’accord avec antoine, la plupart du temps ce sont les femmes qui choisissent, ce qui signifie qu’ils s’en remettent à nous, nos choix arbitraires, nos émotions, nos névroses, nos ovaires parfois, démontrant ainsi qu’ils sont encore plus dénués de bon sens que nous.

      • acila permalink
        02/09/2010 17:12

        Tout à fait La Meuf. Mais avant d’entrer dans le vif de son sujet il disait bien : L’homme, de nos jours, a sur lui tout le poids (tu noteras ce problème récurrent de TOUT le poids, de cette charge que se traîne l’Homme) de la relation (donc finalement cela irait mieux ? puisqu un an plus tard, il n’endosse plus que la charge de la réussite sexuelle ?). Ou en tout cas de son origine. (Lié au fait d’être un bon coup ?) Aujourd’hui et comme depuis toujours, l’homme propose et la femme dispose. C’est vous qui avez le dernier mot. (…) Et on ne peut pas faire autrement (frustration forcément).
        Moi aussi je suis plutôt d’accord avec cette histoire de choix féminin. Ah mais ils s’en remettent à nous, à ce qu’explique L’Arabe, parce qu’il n’ont pas le choix. En gros c’est ça ou rien. Bon il est persuadé que je me moque mais en fait (pas vraiment) et il est peut-être vrai que l’homme hétéro est un peu dans une passe difficile. Et Le Juif qui ne se prononce toujours pas…

      • Leslie permalink
        02/09/2010 17:17

        Oui mais il reste que le choix de se soumettre à cet état de fait ou pas, c’est du ressort des hommes.

        Le fait de ne pas choisir, de sauter sur n’importe quelle nana parce qu’elle plait sans réfléchir, ça peut être un choix de vie mais il faut avoir cette conscience qu’on peut tomber sur une conne finie qui va en faire baver au pauvre gars.

        Et faut l’accepter, en ce cas. Tous les choix ont leurs mauvais coté. Le choix du coup d’un soir à celui là.

      • Marian permalink
        03/09/2010 05:39

        ‘fin bon, faites pas les innocentes non plus. Si un gars (qui n’est pas un sex-symbol qui déclenche des explosions de fouf’ sur son passage) devient trop sélectif, il ne baise plus … ce qui n’est peut-être pas un mal en soi, car « le sexe, c’est la corvée ».

  23. 02/09/2010 12:00

    Oh fan de chichoune si j’étais homo je te demanderai de m’épouser. Excellent et tellement vrai … les étoiles de mer et les simulations foireuses genre « ouais il voit rien, je simule trop bien » je pense que c’est le pire … quoique les mains baladeuses où il faut pas c’est pas mal non plus.

  24. belettetheater permalink
    02/09/2010 12:05

    À quand une théorie de la masculinité ? comme dit Despentes dans King Kong Théorie. Arrêtez de nous bassiner avec notre « féminité », ce qu’elle est, ce qu’elle doit être, et levez le voile sur la masculinité, cette grande inconnue.
    Très bon article. J’abonde, au féminin.

  25. Pinpin permalink
    02/09/2010 12:10

    bon,
    dans le désordre cher l’arabe

    – j’adhère en partie à ton article
    – je sens bien de quelle situation tu parles
    – et j’ai envie de te dire :

    Que oui en gros beaucoup d’hommes souffrent du poids d’une société et d’une éducation qui nous a unilatéralement confié la responsabilité du bon déroulement du coït, certes you’re right but(t)…

    Comme je l’ai lu plus haut dans les commentaires la clé me semble pourtant résider dans la communication.

    Je n’ai par exemple jamais autant kifé l’amour qu’avec des femmes qui parlaient et me laissaient leur parler pendant l’acte.

    Attention, je ne parle pas d’un dialogue de boulard 70’s à la « Tu la sens ma grosse teub hein », « t’aime ça hein ma grosse cochonne » ou encore « défonce moi comme une brute mon salaud ! » (bien que ça puisse parfois avoir son potentiel jouissif convenons-en)…
    Non non non,
    je parle d’échanges et d’explications sur les besoins réciproques, » j’aime ça, je préfère plutôt comme ça, essayons ceci, et toi ça bien ou pas bien »… explications qui peuvent d’ailleurs être verbales ou non (un corps ça parle tout seul parfois et ça c’est bien et bon !).

    Je te rejoins l’arabe mais je comprend également la fronde de certaines femmes ici présentes.
    Fronde qui s’explique en partie pour moi par la différence fondamentale qui existe dans nos capacités respectives à parler de cul… ou pas.

    Les femmes sont souvent plus naturellement capables d’en parler entre elles et par rebond donc avec leurs mecs…
    les hommes beaucoup moins, voir pas du tout, surtout s’il y a des sentiments.
    On a tous en tête le gros balourd qui te raconte par le menu sa dernière trombinade de shampouineuse avec moult détails bien gras et vulgaires censés confirmer la dureté de son baton de joie et sa toute puissance malutresque;
    entendons nous bien on ne parle pas de ça ici, ça c’est de la vantardise, pas de la communication !

    Donc, puisque les hommes n’en parlent pas ou peu entre eux, en parler avec leurs dulcinées, oulaaaa… c’est trop dur, trop risqué, trop déstabilisant dans notre image du MÂLE omnipotent.
    Mais surtout diantre fichtre, on ne nous a pas programmés pour ça comme tu le dis !
    Rendez vous compte mon cher Arabe, ça voudrait dire qu’on a une part féminine, une sensibilité et qu’on l’assume. ca voudrait dire qu’on est pas parfaits mais perfectibles et qu’on l’assume également. Et oui vraiment tu as raison, on nous a rarement éduqué comme ça. Même pour la 1ère génération d’homme élevés par des « femmes libérés » ou souvent ces mères sont tombés dans l’excès inverse un peu castrateur du « fait pas ci-fait pas ça aux femmes mon fils ! ».
    Impensable ? et pourtant si !

    Ajoutons à cela le fait que les femmes connaissent nos difficultés à ce niveau et hésitent donc à nous en parler également pour ne pas nous froisser ou pour ne pas se prendre une volée de bois vert car elles osent venir nous chatouiller dans l’égo, cela rend la situation un chouia complexe au niveau de la complexité du compliqué à causer, non ?!

    Une fois que j’ai dis ça, je suis malheureusement obligé de constater et de confirmer à l’image de ton article, que ce n’est pas possible du tout avec toutes les femmes, ni avec tous les hommes et que ce serait là que se trouvent unisexuellement les mauvais coups !

    Hommes :
    Nous aussi on doit pouvoir dire ce qu’on aime !
    Et ce qu’on aime ce n’est pas forcément la brouette pakistanaise ou le pile-driver Togolais, mais peut être juste avoir le droit aussi à des préliminaires, des caresses et des baisers sur tout notre corps mâle et viril (je sais… y’a des poils les filles c’est chiant, mais faites un effort bordel !)
    mais surtout chers camarades bitesques, il faut qu’on l’assume !

    Conclusion :

    1 – 1 la balle au centre

    rejouons donc la belle ensemble mademoiselles !

    • Esme permalink
      02/09/2010 12:25

      Il est vrai que c’est déstabilisant de tomber sur un mec qui ose dire tout haut que ca c’est bien et ca ben bof mais plutôt comme ca , mais au final tout le monde apprend; parce que bon faut pas se leurrer on fait sur le mec ce qu’on faisait avec un autre avant, des fois ca passe et des fois ca passe pas du tout! 🙂

      J’ai une question pour les mecs: Pourquoi vous en parlez pas naturellement entre mecs, je comprends pas bien, une affaire de « concurrence » viril, de qui a la plus longue ou bien?

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:32

        par pudeur
        car finalement le mec à souvent 2 positions sur le sujet :

        ON
        et
        OFF

        ON : c’est souvent la vantardise, le concours de sboub, cémoikalaplusgrosse, putain j’l’ai faite chialé sa mère tellement elle a kiffé quand j’lui ai cassé ses petites pattes arrières.
        ou en tout cas le mec voit toute conversation sur le sexe comme pouvant potentiellement virer comme ça.
        C’est pas de notre faute il parait qu’on est génétiquement programmés comme ça… compète compète compète, sinon ça nous intéresse pas trop.

        OFF :
        on n’en parle pas pour ne pas tomber dans le travers du ON cité plus haut
        on n’en parle pas par ce qu’on a peur de casser notre image, même auprès des potes (surtout ?)
        on n’en parle pas par ce qu’on a des sentiments pour la fille et qu’on a peur de lui manquer de respect, qui plus est auprès de nos potes qui pourraient ne pas être très fins et se mettre directement en mode ON et ça ça nous blesse dans l’amour qu’on a pour la fille (et pour le piédestal sur lequel on l’a gentiment posée).

      • 02/09/2010 12:44

        Dis donc Pinpin, je me fais CLB à te pondre un post rien que pour toi, à me coucher trop tard rien que pour toi, à le déposer sur ton mur personnel, et rien, pas ça, que des histoires de bites et de chattes qui t’intéressent ? Et bah merci.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:54

        Diegochoupinou (néologisme con-con destiné à attendrir la cible)

        je me prosterne aux pieds de tes tympans sacrés
        tu es ma culture musicale
        tu es mon shiva du mp3

        je t’ai remercié partout
        (FB / Blog)

        Je brule de savourer la suite de ta sélection plus douce que le miel avec l’impatience du jeune puceau qui va caresser sa première vulve !

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:55

        bon maintenant soyons sérieux Diego,
        le cul fait vendre
        c’est le moteur d’internet
        mais surtout

        la musique ne sert qu’a pécho tu le sais très bien !!!

      • Esme permalink
        02/09/2010 12:57

        on est d’accord la musique sert à pécho mais aussi à faire du sexe!

      • Medjolita permalink
        02/09/2010 14:16

        + 1 : Musique = Chope.

      • 02/09/2010 14:41

        Et vous attendez quoi pour me pécho, exactement ???

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 17:13

        Personnellement que tu te transformes en bombasse avec des seins, un joli petit cul tout ferme et une chevelure digne d’une pub timothée, pourquoi ?!

    • La Gamine permalink
      02/09/2010 13:14

      PS : Pinipin, on n’a pas toutes des problèmes avec les poils des mecs (à bas la dictature de la glabrattitude!)

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 13:21

        (je me doute, sinon je serai mal en tant que castor velu, c’était de la blagoune)

      • nana permalink
        02/09/2010 13:22

        A bas la dictature de la glabrattitude et vive la reconnaissance du fort pouvoir érotique de la pilosité masculine.

      • dob permalink
        02/09/2010 13:44

        Quoi? Des femmes qui aiment les poils?
        Comme quoi le dialogue…

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 13:50

        Trop. Miam la barbe

      • nana permalink
        02/09/2010 13:54

        Perso, gros gros faible pour les torses poilus, c’est so sexy. Messieurs balancer vos tondeuses et autres rasoir.
        Je vais monter une association pour la defense des torses velus.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 13:58

        J’ai une fierté très poussée pour mon torse velu.

        Beaucoup moins pour mes narines poilues par contre, et encore moins pour le début de pilosité des oreilles.

        le Velu ne devrait pas tarder à se manifester normalement.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 13:59

        Le poil aussi…

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:19

        Très bon ce post sur la barbe Gamine, très bon. Merci.
        Quand ELLE me disait qu’ELLE aimait le plaisir/douleur de ma barbe sur son sexe ce n était donc pas juste pour me faire plaisir. Quelle douce révélation !

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 20:36

        Ah, je ne pouvais lire au bureau le lien érotique de la Gamine au bureau.

        je le peux maintenant et je comprends pourquoi pendant les vacances, ma femme est toute content que je ne me rase plus que tous les 5 jours.

      • 02/09/2010 21:50

        Disons que je cultive mes côtés soyeux pour me réchauffer les longs soirs d’hiver. Et que je suis très prévisible (quand je dis prévisible, ça n’a aucun rapport particulier avec l’article principal)

    • Nate Le Ricain permalink
      02/09/2010 14:25

      @Pinpin : Je trouve ton résumé particulièrement bon.

      Par contre je doute que la communication entre mec soit réellement amené à changer.
      La plupart des mecs, par nature (innée ou acquis stun autre débat), sont plus « compétitifs » et on tombe vite dans la spirale de Cékikalaplugrosse.

      A côté de ça , exhiber ses sentiments « c’est pour les pédales »,excusez moi cette citation mais ce n’est que le genre de propos rapporté qui fuserait dans le dos de n’importe quel mec un peu trop sentimentalement ouvert.

      @L’arabe : Super article qui a le mérite d’avoir lancé un super débat, comme quoi le cul sur le web, ya que ca de vrai 🙂

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:45

        merci ami Ricain
        et je suis comme toi d’avis que nos conversations mâles vont mettre un temps certain à évoluer
        comme je le disais il semble que la compétition soit tellement génétique chez nous que même l’éducation nationale (ce vieux mammouth) envisage de prendre ça en compte dans les méthodes d’apprentissage de nos bambins.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:48

        Mon expérience des groupes masculins est surtout militaire, mais j’y ai constaté une réduction du QI moyen. Peut-être qu’au contraire, les femmes en groupes additionnent leurs cerveaux au lieu de les soustraire.

        Je dis cela en étant bien conscient du particularisme de cette expérience.

      • dob permalink
        02/09/2010 14:57

        Pas sûr, a entendre certain crépage de chignon (rapporté) en milieu professionnel féminin.
        Mon avis/petite expérience est que la mixité est plus « saine ». Genre les mecs montrent moins leur bites et les filles se montrent moins agressives entre elles en présence de l’autre sexe.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:00

        Tout à fait d’accord au sujet de la mixité, pas seulement concernant les genres d’ailleurs.

  26. Esme permalink
    02/09/2010 12:36

    Merci Pinpin pour l’explication.
    Je trouve ca un peu « triste » qu’entre potes ce soit pas facile d’en parler… et si votre meilleure pote c’est une fille c’est pas plus facile?

    (j’essaie de comprendre les hommes, oui on part de loin je sais!)

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 12:43

      MAIS GRAVE !

      c’est donc pour ça que j’ai décidé d’avoir des meilleurs potes avec des seins ! (very dick)

      pour pouvoir en parler librement et simplement
      et pour apprendre plein de trucs sur moi et sur les femmes

      (Mode ON activé : Et pour pouvoir trombiner trop bien pleins de meufs qui iront le dire à leur copines et comme ça je pourrais en attraper encore plus ! Mode ON désactivé)

      • Esme permalink
        02/09/2010 12:46

        Ahh ben voilà la réponse alors! Je comprends mieux certaines choses dans mon entourage aussi alors!

  27. sonette permalink
    02/09/2010 12:37

    Je pense qu’on est pas un bon ou un mauvais coup. Il faut être 2 pour faire une bonne partie de sexe.
    Selon le contexte, l’état d’esprit du moment, le feeling….selon moi, on (homme et femme)peut être un bon coup pour l’un et un mauvais pour un autre.

    • 02/09/2010 12:48

      Tu as vu la licorne mauve qui galope, là-bas, sur l’arc-en-ciel au-dessus de la plage d’où on aperçoit des dauphins surgissant des flots, comme c’est beau ?

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 12:56

        viens de me faire griller au bureau dans un énorme éclat de rire.

      • acila permalink
        02/09/2010 13:14

        Ha ha, en tout cas, la Corse ça a l’air de bien recharger un homme.

      • la catalane permalink
        03/09/2010 19:52

        oh merde je rigole toute seule…

    • antoine permalink
      02/09/2010 12:56

      sonette, pas de problème, je passe ce mail asap.

  28. sonette permalink
    02/09/2010 13:00

    mince, j’ai l’air si naïve que ça…?

    • Leslie permalink
      02/09/2010 13:08

      Oui et non. Je suis d’accord avec toi. mais j’ai décidé de me foutre de paraitre naïve.

    • 02/09/2010 13:11

      Ben disons que c’est le plus bel enfonçage de porte sans porte que j’aie vu depuis… hum… le roman de Claire Chazal ?

      • Leslie permalink
        02/09/2010 13:12

        Ya des gens qui ont l’art de ne pas voir les portes ouvertes, de viser à coté et de se manger le mur… Alors de temps en temps, les souligner, ça peut être utile…

  29. Leslie permalink
    02/09/2010 13:07

    Un doute m’effleure…

    Cette perception qu’a l’Arabe (je maintiens que c’est une perception, car pour moi, sexuellement, les femmes sont aussi soumises à des pressions pas évidentes à gérer…) Celle selon laquelle un homme a la responsabilité du plaisir de sa partenaire, c’est un relief (au sens de reste, utilisé à dessein) de machisme pur et dur.

    Les femmes pouvant désormais travailler au dehors, l’homme garderait cependant la domination de la chambre à coucher. La femme devenant, selon cette théorie, un bon coup qu’à la condition de se soumettre aux désirs du partenaire… Un bon coup, c’est une femme qui avale.

    D’ou le fait qu’un homme, au pieu « travaille » au plaisir de sa partenaire. Il y travaille, il a donc une obligation de résultat.

    Mais l’arabe, Comment peux tu penser que ce genre d’idée soit facile à gérer pour une fille ? Tu crois que c’est facile, du coup de faire passer le fait que tu veux pas forcément Sucer/avaler sans passer pour une bonne soeur ?

    Comment on fait pour être un bon coup au féminin si ya des trucs qu’on aime pas faire ? On fait quand même ?

    Tu crois que c’est évident de naviguer à vue afin de ne passer ni pour une nonne, ni pour une salope parce que si on passe pour l’une des deux, notre vie sociale en sera affectée durablement ?

    Cette pression du bon coup est effroyable pour les deux sexes et ça ne cessera que si on décide qu’on se tape d’être « un bon coup » comme de sa première branlette.

    Moi je ne veux pas être un coup je veux être une partenaire.

    • La Gamine permalink
      02/09/2010 13:23

      Intéressant… mais tu peux retourner l’image : l’homme, non pas maitre de la chambre à coucher, mais esclave.

      Les mecs, obligation de résultat, les filles, obligation de réputation. On est pas sorti(e)s de l’auberge.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 13:27

        C’est le truc de toute idéologies à la con : faire de ses suivants des esclaves qui se croient les maitres.

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 13:33

        Ba du coup, chui perdue moi… c’est qui le chef?

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 13:36

        Plus personne et tout le monde en même temps.

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 13:23

      ne pas avaler c’est pas très grave…
      si tant est que tu acceptes la sodomie.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 13:25

        S’il veut bien que je lui rende la pareille, pas de problème…

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 13:51

        Communiquer simplement, parler sexe avec sa cherie ET se faire enculer … Je crains que ça ne fasse bcp d’ un coup pour notre pauvre mâle hetero « de base »

      • 02/09/2010 14:39

        Pinpin, un article est sorti dans je ne sais plus quel canard (qui n’était pas moi) il y a quelques jours, expliquant que ce n’était plus tabou de se faire enculer par sa meuf. Un peu d’ouverture d’esprit(?) queue(!) diable.

      • Nora permalink
        02/09/2010 14:50

        C’était pas dans les Inrocks?

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:52

        Diégo, mon canard (voyez comme je suis familier avec cet être divin)

        l’article en question était dans le numéro SPECIAL SEXE des INROCKS de cet été.

        Superbement illustré d’une photo d’une paire de couilles et d’un trouduc en contre-plongée; ou alors c’était la page d’après je ne sais plus…

        Bref,
        je n’ai pas dis que J’étais contre
        (pour tout de dire cela fait bien longtemps que notre ami l’anus à toute sa place de zone érogène formidable dans l’immense champs de ma sexualité et celles de mes petites camarades de jeu)
        j’ai dis que cela faisait beaucoup pour « L’hétéro de base ».

        j’en conclus donc que j’appartiens pour toi à cette catégorie et là… mon coeur saigne, je croyais être au moins un hétéro 2.0

        je vais de ce pas changer de religion et me consacrer à une autre divinité que toi !
        Tu es « déchu » mec ! 😉

      • 02/09/2010 14:59

        Maaaaah non. Bienvenue dans le monde merveilleux de la Diegosexualité, au contraire !

  30. la legende permalink
    02/09/2010 13:10

    punaise t’es trop ouvert gars !! on dirait une nunuche !! prends ton pied et que la gonzesse se démerde pour prendre le sien !!!
    ni dieu ni maitre !!!

    • Leslie permalink
      02/09/2010 13:20

      Heu….. excès inverse, là…

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 13:24

        J’avais un espoir que ça soit du 3e degré. J’ai un doute subit (e).

      • Leslie permalink
        02/09/2010 13:25

        Moi aussi, je garde cet espoir. on ne sait jamais…

      • larcachonnaise permalink
        02/09/2010 13:28

        C’est flippant

    • antoine permalink
      02/09/2010 13:28

      « gars » … « man » …

      merde ….

      c’est la rentrée !!!!!

      ils ont tous des smartphones !!!!!!!

      au secours.

  31. antoine permalink
    02/09/2010 13:21

    Au commencement était la reproduction. Le male Alpha, il mettait des coups à droite à gauche, il engrossait à tour de bras, il collait des polichinels dans tous les placards de toutes les cavernes.
    Ca a duré quand meme assez longtemps, cette petite histoire.

    Bien que ce critère n’est pas totalement disparu (j’en parlais avec une paire de pédés l’autre jour, des mecs assez extraordinaiares cela dit, et c’était très interessant de voir leur perception de ce point), il s’est quand meme un peu effacé.

    J’ai parfois l’impression qu’on l’a remplacé, dans l’inconscient masculin, par la recherche de la perf’ sexuelle.

    Bref, gare au gorille.

    • La Gamine permalink
      02/09/2010 13:58

      Tiens, à propos de temps préhistoriques… Y parait que quand on s’est mis à marcher debout, les seins des filles se sont développés, pour davantage ressembler a des fesses (et que ces messieurs nous regardent dans les yeux -ou pas). Wa, peut être même que la fascination de ces messieurs pour les 90D ET la sodomie ont les mêmes racines.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 14:03

        Ce serait aussi une des raisons de la passion masculine pour des lèvres charnues et bien roses qui leur évoqueraient une vulve…

      • La Gamine permalink
        02/09/2010 14:07

        Aha, du coup je ne sais plus si je dois être contente ou non de ne pas avoir les lèvres pulpeuses d’Angelina Jolie…

      • dob permalink
        02/09/2010 14:11

        bof (pour les lèvres charnues)

      • Placid Furius permalink
        02/09/2010 14:11

        J’ai du rater un chapitre du bouquin de Darwin et vu ce que je viens de lire, j’ai rater le meilleur!

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:13

        (Yes pour les lèvres charnues)

      • La gamine permalink
        02/09/2010 14:38

        ça éclaire d’une autre manière le fait de se mettre du rouge à lèvres, d’un coup.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 14:39

        Pour les lèvres : un rouge à lèvre clair et brillant les rendra plus pulpeuses que si tu en choisis un sombre et mat…

      • Nate Le Ricain permalink
        02/09/2010 14:40

        Subtilité, quand tu nous tiens 🙂

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:40

        (Yes pour le rouge à lèvre)

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:54

        de l’importance du stimuli visuel pour les hommes…

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 14:59

        du stimulus, des stimuli
        sorry

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:59

        A ton avis, pourquoi la lingerie féminine est infiniment plus variée que la lingerie masculine ?

        Je dis peut-être une grosse connerie macho, si c’est le cas, que ces dames me condamnent à la contumace.

        Je ne suis pas (encore ?) un mâle 2.0 (copyleft Pinpin)

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 15:03

        alors je vais aussi dire une grosse connerie macho
        mais…
        t’as déjà vu ce qui est proposé en « lingerie masculine » ?

        Pour moi un mec avec un string en tulle transparent + le tshirt assorti avec une bande de tulle sur les tétons, ce n’est ni sexy ni stimulant.
        plutôt persuadé d’être ridicule oui

        mesdames, qu’en pensez vous svp ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:05

        Justement, j’attends l’avis de ces dames.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:05

        Hem… Je préfère et de loin un savant naturel…

      • acila permalink
        02/09/2010 15:05

        Femme qui rit, à moitié dans son lit

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:08

        C’est vrai que, porté avec humour…

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 15:10

        @ acila
        oui sauf que bon si elle voit tes dessous normalement c’est qu’elle est déjà dans ton lit (ou toi dans le sien)

        et à l’instar de notre ami Popeye dans les bronzés je me vois mal répondre :

        « t’inquiètes ça casse le personnage mais ça casse pas ce qu’il y a dedans »

        a une nana éclatée de rire à la vue de mon slip supposé sexy.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:10

        Le problème, c’est qu’alors il faut que le mec ait une énorme confiance en lui pour bander alors que sa partenaire se bidonne en le regardant.

        Genre, Alain Chabat dans « Prête moi ta main ».

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 15:11

        pour l’humour
        il y a le boxer Hulk ou Superman chez H&M
        avec cependant une obligation de résultat derrière
        (clin d’oeil appuyé à l’arabe et au sujet du jour)

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:14

        Hem… Hulk je voudrais pas… Il m’évoque un champignon de dessous d’ongle géant…

        Superman non plus… j’aurais trop peur qu’il me dise qu’il faut qu’on se marie avant…

      • acila permalink
        02/09/2010 15:24

        @Pinpin : ah il s’agissait d’une question sérieuse pour savoir quelle tenue adopter dans la vraie vie, autant pour moi alors !

      • 02/09/2010 15:27

        Le slip Hulk est quand même porteur d’une promesse « la taille de ma queue va se multiplier par 32 et elle va devenir verte » qui peut s’avérer contre-productive non ?
        Quant aux sous-vet masculins on en a déjà parlé ici sur un article de fond du Pédé. M’est avis que la sexytude du mec en slip réside achement plus dans le mec que dans le slip, en fait. Plus que pour les filles.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 15:52

        la seule chose sérieuse dans ma question était de savoir si cette soit-disant lingerie masculine érotisait qui que ce soit, homme ou femme ?
        pas si je devais en porter ou pas acila.
        je suis assez grand pour choisir mes sous-vêtements seul !

      • Esme permalink
        02/09/2010 15:59

        Perso ya que les slips kangourou que je ne peux pas tolerer, le reste au pire tu l’enlèves!

      • acila permalink
        02/09/2010 16:11

        @Pinpin : hum oui je comprends (en même temps, j’ai du mal à faire des réponses sérieuses aujourd’hui, c’est étrange). Alors je pense que diegosan a tout très bien résumé dans son com. Et pourtant c’est un mec, c’est fou ça !

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 21:59

        Effectivement Guillaume, je viens avec la contumace.
        Le choix des sous-vêtements est proportionnel avec le choix des vêtements, et des bijoux, etc… Les femmes sont sensées se parer, se décorer plus que les hommes. Parce qu’elles sont supposées attirer, provoquer le désir, désir masculin s’entend, dont elles sont l’OBJET (encore). Le désir féminin est malgré tout encore nié à de nombreux niveaux. Du coup, pas de justification pour le provoquer. La coquetterie féminine est typiquement une intériorisation de ces schémas. La femme considère son corps aussi comme objet de désir (lire R. Girard « Mensonge romantique et vérité romanesque »).

        Loin de cette esthétique de la fabrication, on a pu lire plus haut que l’attente des femmes tient un peu plus de l’esthétique du « naturel » et la simplicité des ornements. Comme par hasard.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 22:25

        Philippe, c’est à ce genre de raisonnement auquel je pensais. Je n’aime pas penser que j’objétifie une femme, et dans le même temps, je suis assez attiré par tous ces artifices que sont le maquillage, la lingerie et autres quolifichets.

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 22:44

        Grand bien te fasse si c’est le cas.

        Le sexisme serait de faire de cette différence de comportements face à la parure un fait de nature.

  32. Alice permalink
    02/09/2010 13:46

    Juste pour dire un truc (j »en profite)

    Les gars, ne croyez surtouuut pas que quand plus c’est long, plus c’est bon.

    En gros, ne calculez rien, faites comme si vous n’aviez pas entendu les milliards de conseils plus ou moins avisés, faites comme si l’éjaculation au bout de moins de 20 minutes ne nous dérangeait pas : c’est le cas. Ah le nombre de minutes passées à regarder le plafond pour ce fameux seuil des 20 minutes… Messieurs, lachez vous, c’est tout ce qu’on vous demande, et tant pis si ça dure 10 minutes : nous on aime ça, tant que vous prenez du plaisir et que vous n’êtes pas en train de passer le Bac mention bon coup, tout va bien pour nous!

    • Placid Furius permalink
      02/09/2010 14:16

      je suis d’accord. Au-delà de 20 minutes de coït j’ai aussi tendance à vouloir dégainer une grille de sudocul pour m’occuper.

    • antoine permalink
      02/09/2010 15:00

      les copier-coller de doctissimo sont prohibés, me semble t’il ?

  33. barbietruc permalink
    02/09/2010 13:56

    hum … passionnant tout ça. Moi qui suis un très mauvais coup, une vraie frigide, je me rends compte que la médecine n’a rien fait pour nous (pas de Viagra pour les demoiselles …)
    La faute du mec ? Non, je n’y crois pas.
    Alors oui, l’Arabe, c’est pas votre faute (enfin pas toujours)… Il n’y a pas de mauvais ou de bons coups, juste des gens avec qui s’est mieux…
    Et puis, c’est pas une honte d’être frigide !
    JE NE SUIS PAS OBLIGEE D’AVOIR UN ORGASME – nous aussi on nous fout la pression avec ça ! (« Comment, t’as jamais eu d’orgasme à 35 ans ??? » « bah nan, et alors ? »

    • Leslie permalink
      02/09/2010 14:04

      Frigide ça veut dire que t’aime pas (et ne désire pas) faire l’amour, pas que t’as pas d’orgasme.

      Le mot pour pas d’orgasme, c’est « anorgasmique ». Je l’ai été longtemps…

    • docds permalink
      02/09/2010 14:10

      {- J’aimerais avoir un orgasme masculin, juste une fois comme ça, pour voir.
      – Moi j’aimerais bien avoir un orgasme féminin, juste une fois comme ça, pour voir.

      « Embrassez qui vous voudrez, Lulu à Véronique ».}

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 14:14

        TU m’impressionnes réellement pour toujours trouver la référence cinématographique idoine.

      • 02/09/2010 14:42

        Cette réplique est sublime! Je me souviens d’ailleurs qu’elle était dans toutes les bandes-annonces de ce film et que je ne suis allée le voir que pour ça.

  34. Guillaume Pascanet permalink
    02/09/2010 14:30

    Je reviens un peu en arrière sur le nombre de commentaires sur chaque sujet et je constate que le cul mobilise plus que Sakineh ou Sardou, mais moins (pour le moment) que le cinéma.

    Comme quoi, on a beau penser être différends, on est très proche du spectateur moyen de TF1.

    Tout cela rappelle la caricature du duo Lelay/Mougeotte s’écriant « Duculduculducul » frénétiquement.

    • dob permalink
      02/09/2010 15:01

      Tu oublies Canal+. Au départ, les gens ont payé pour le cul, et le foot.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:03

        Oui, mais c’est plus drôle avec TF1 parce que je déteste cette chaîne probablement par mépris des masses .

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:36

        Moi ça me rassure qu’on s’intéresse plus au cul qu’à Sardou…

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:40

        Et plus aussi qu’une jeune femme menacée de lapidation ou bien qu’au cinéma (MAJ discrête, le nombre de commentaires sous ce billet vient de dépasser celui des commentaires sous le billet du Pédé)

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:42

        Ca veut juste dire que nous sommes de grands enfants un peu simples que les tractations géopolitiques n’ont pas réussi à rendre totalement incapables de s’amuser…

        Donc, en fait, oui…

      • acila permalink
        02/09/2010 15:45

        @Leslie : S’amuser, s’amuser… c’est l’Arabe qui va être jaloux

  35. 02/09/2010 14:38

    Je viens de relire l’article, et j’ai compris ce qui me pose problème.

    Tu entends dénoncer la pression que la société place sur les épaules des hommes (pression réelle, sans doute), mais pour ce faire, tu te proposes de renverser la vapeur et d’infliger aux femmes cette pression dont tu te sens victime (en gros: fais gaffe, toi aussi tu peux être un mauvais coup). Ce qui est non seulement puéril, mais aussi complètement inutile, d’autant plus que si j’en crois ce que tu as toi-même écrit, ce ne sont pas spécifiquement les femmes elles-mêmes qui te collent la pression, mais des codes sociaux.

    Aurais-tu mal digéré ton propre raisonnement ?

  36. 02/09/2010 14:51

    Comme je ris, de voir un à un mes camarades basculer dans l’addiction, et passer leur journée à se répandre (rien à voir avec le sujet qui nous occupe) ici…

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 14:55

      c’est entièrement de ta faute en plus.
      j’espère que tu es rongé par la culpabilité de nos futurs statuts de chomistes
      salaud !

    • antoine permalink
      02/09/2010 15:01

      on a ton adresse perso.

  37. Nora permalink
    02/09/2010 15:04

    Finalement on peut écrire un paquet de conneries quand on a la dalle.

    « Pour que passer la nuit avec vous ne se transforme pas en une sorte d’examen de fin d’année, ne peut-on pas juste vous aimer. Tout simplement? »

    Oh bah oui alors, bizou bizou, chaton

    • La Pastanaga permalink
      02/09/2010 15:12

      mais nan Nora, faut prendre ça comme une nouvelle opportunité de business… ne vois-tu pas que c’est un niche!
      combien on pourrait prendre pour se faire aimer?

      • Nora permalink
        02/09/2010 15:22

        Ca depend si tu veux te faire aimer avec la bouche ou le cul.

    • 02/09/2010 15:13

      C’est vrai qu’on dirait du Sardou.

    • 02/09/2010 15:15

      Et le: « On va faire ça, hein, mesdames, et vous nous en remercierez. » on en parle?

      • 02/09/2010 15:31

        hihihihi je me meurs. Il doit être tout ronchon, là, tu lui casses toute sa bogossitude !

      • acila permalink
        02/09/2010 17:21

        Y a aussi le « à moitié nu, allongé sur une peau de bête, devant l’âtre brûlant d’une cheminée en marbre » qui donne à réfléchir…

      • Nora permalink
        02/09/2010 17:27

        Il se rêve en Belmondo.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 17:29

        Belmondo dans le rôle de Bob Sinclar alors.

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 15:20

      comme vous êtes durs avec votre camarade …
      sardou quand même…

    • 02/09/2010 15:48

      Ca va le troll?

      • Nora permalink
        02/09/2010 15:50

        Aime-moi simplement, chaton et je te remercierai.

        Bizou, bizou

  38. jpp permalink
    02/09/2010 15:16

    Mais bien sûr qu’il a raison le maghrébin.

    Pour un gars qui a un véritable problème fonctionnel, combien de « planches », de frigides, de femmes bloquées psychologiquement ? 100 ? 1.000 ? plus ???
    Nous, les hommes, sommes principalement (et d’une certaine façon merci oh créateur) sujets aux tracas mécaniques. 99,9% des hommes en situation de coït consenti avec un être humain présentent une érection qui les rend à apte à « faire le boulot ».

    Pour une femme, il faut que la tour de contrôle donne son accord pour que l’avion s’engage sur la piste et que le plaisir décolle (j’aime la métaphore aéronautique) :
    L’aime-je ?
    M’aime-t-il ?
    A-t-il une hygiène intime convenable ?
    Racontera-t-il à tout le lycée qu’il m’a prise dans les WC des 4emes ?
    Saura-t-il accepter que je sois une FF (femme-fontaine) ?
    etc.

    • Guillaume Pascanet permalink
      02/09/2010 15:18

      On se demande bien pourquoi c’est une telle obsession chez les mecs s’ils sont 99,9% à être aptes à faire le boulot.

      • jpp permalink
        02/09/2010 15:40

        C’est parce que c’est un problème dans la tête de nos partenaires que ça devient notre problème. Je maintiens que les hommes n’ont pas besoin que la tête suive pour fonctionner sur ce plan là (contrairement aux femmes).

        Lorsqu’une femme finit par contaminer son partenaire avec des doutes, ses exigences, etc. parce qu’elle a abusé de Sex & the city, c’est le début des emmerdes.

        En revanche, il faut bien admettre que l’harmonie sexuelle n’est pas acquise d’avance…

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 15:44

        Je ne suis pas du tout d’accord avec ce postulat réducteur qui voudrait que l’homme = sboub au garde à vous et 0% de psy / intellectualisation
        PAS D’ACCORD

        de même je ne suis pas d’accord du tout avec la légende qui voudrait qu’un homme ne prenne son pied qu’a l’éjaculation

        tout ceci est FAUX FAUX FAUX

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 15:45

        Je serais très surpris si la peur masculine de la panne date seulement de Sex & the city.

        Je trouve aussi très mysogine ta réflexion selon laquelle ces pannes sont dùes à nos partenaires féminines.

        Dans ce cas, le Pédé ignore ce problème, vu qu’il n’est pas contaminé par une connasse fans de Carrie Bradshaw.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:48

        Je suppose qu’elles se poseraient moins ces questions si un petit nombre de glandus n’avaient pas une hygiène intime discutable, une tendance à se vanter de ses prouesses en citant nommément ses partenaires devant les copains et une réaction d’un gout douteux devant les sécrétions intimes féminines…

        Sachant que certains ont tous ces travers en même temps…

        Quand à l’amour, arrête de penser qu’elles y pensent pendant l’acte. Pendant,on ne pense ps plus à l’éventualité de tomber amoureuse que les mecs…

      • Esme permalink
        02/09/2010 15:51

        Nan des fois on pense à la liste de courses! hahaha

      • jpp permalink
        02/09/2010 15:59

        Il existe des connards, peut être efféminés, fans de S&TC.

        Je me rappelle d’un temps pas si lointain (MAIS HEUREUSEMENT REVOLU), où les femmes n’avaient pas trop leur mot à dire sur quoi que ce soit. Il ne m’étonnerait pas que les stats de l’époque confirment mes propos, malheureusement je n’arrive pas à remettre la main dessus.

        La panne mécanique est à mon sens plus fréquente que la panne psychique, j’estime le rapport à 1.000 pour 1 mais c’est totalement gratuit, c’est histoire de parler en fait.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:01

        Les stats de l’époque à quel sujet ? parce que, justement, si elles n’avaient pas leur mot à dire, il va se soit qu’on ne les interrogeait pas…

      • jpp permalink
        02/09/2010 16:34

        Les stats sur les pannes masculines.

        A-t-on évoqué le rôle perturbateur du préservatif ici ?
        Je crois que je tiens un bon coupable aussi.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 16:42

        Alors là, c’est définitif, tu blagues !

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:44

        Un Fake ? Ce serait génial !

      • acila permalink
        02/09/2010 16:45

        « je crois que je tiens un bon coupable aussi »
        pourquoi m’est venue à l’esprit cette phrase : accusé, levez-vous !?

    • acila permalink
      02/09/2010 15:20

      Tour de contrôle, avion; Sardou est vraiment à l’honneur sur ce blog.

      • Nate Le Ricain permalink
        02/09/2010 15:27

        L’avion, L’avion, L’avion, ca fait lever les yeux….
        La femme, La femme, la femme…..

        Oui, je sors

      • Leslie permalink
        02/09/2010 15:38

        T’es vraiment ricain toi ? Parce que je te trouve vachement franchouillard…

        (Note que ce commentaire traduit tout à la fois mon ignorance relative de la psychè américaine mais absolument pas un jugement de valeur sur le fait d’être franchouillard…)

      • Nate Le Ricain permalink
        02/09/2010 15:43

        Disons que je suis compliqué mais j’ai grandi une bonne partie de ma vie en Auvergne.
        Mais oui, je suis vraiment Ricain (entre autre).

    • Leslie permalink
      02/09/2010 15:25

      « Pour une femme, il faut que la tour de contrôle donne son accord pour que l’avion s’engage sur la piste et que le plaisir décolle (j’aime la métaphore aéronautique) :
      L’aime-je ?
      M’aime-t-il ?
      A-t-il une hygiène intime convenable ?
      Racontera-t-il à tout le lycée qu’il m’a prise dans les WC des 4emes ?
      Saura-t-il accepter que je sois une FF (femme-fontaine) ?
      etc. »

      La faute à qui ?

      • jpp permalink
        02/09/2010 16:21

        La faute à qui ?
        Dis nous toi !
        Instruis-nous, tiens.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 16:24

        Dis moi JPP, tu es heureux en ménage ?

        Tu sembles assez agressif envers la gente féminine en général.

      • larcachonnaise permalink
        02/09/2010 16:30

        Je viens de cracher ma pomme de rire sur mon ecran

      • jpp permalink
        02/09/2010 16:31

        Tu peux faire un petit scroll down si tu veux comprendre.
        Mais c’est pas très intéressant.

        J’adore ce vieux mythe selon lequel tu dois être frustré si tu t’opposes à une harpie. Je suis très heureux en ménage, merci, et toi ?

        Fais tu partie de ces hommes qui ne contredisent jamais une femme de peur d’être privé de calin ?

      • 02/09/2010 16:34

        Je confirme: être PAYYYYYDAYYYYYYY, ça a du bon parfois.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:38

        Tu es un vrai dictionnaire des idées reçues :

        Homme : animal obsédé par le sexe
        femme : Petite créature sentimentale parfois castratrice
        Homme agressif : Vrai mec.
        Femme agressive : harpie.

        J’assume mon coté harpie. Je préfère ça qu’être une douce agnelle sentimentale, pour ma part.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 16:40

        Si si, il m’arrive de contredire les femmes, mais je ne suis pas en guerre contre elles. Il arrive d’ailleurs qu’une grosse enguelade soit suivie d’un gros calin, désolé que ce ne soit pas ton cas.

        Or toi, tu semble considérer qu’être en paix avec la gent féminine est synonyme de capitulation dùe à un manque de virilité.

        Tes réflexions sur les femmes rejaillissant leurs frustrations et peurs sur leurs subordonnés, compagnons et autre est quand même très symptomatique. Pour ma part, j’ai eu très souvent des femmes comme supérieurs, et je n’ai pas ressenti une différence marquante de managing.

      • 02/09/2010 16:41

        Ah nan mais alors dire « câlin » à la place de tirer un coup, c’est totalement interdit hein. C’est que sur Téhèfhin qu’on dit ça.

      • jpp permalink
        02/09/2010 16:46

        J’aime aussi ton côté harpie assumée, attention une harpie n’est pas une femme agressive lambda, mais plutôt l’agressivité faite femme.

        Selon wikipédia : Ce sont des divinités de la dévastation et de la vengeance divine. Plus rapides que le vent, invulnérables, caquetantes, elles dévorent tout sur leur passage, ne laissant que leurs excréments.

        Je n’irai pas jusque là toutefois.

        J’aimerais que tu me rappelles les passages où j’ai prétendu toutes les conneries que tu listes. Suis-je si con ? J’en doute fort.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:58

        Nan mais si tu te savais con, tu ne le serais pas.

        « Nous, les hommes, sommes principalement (et d’une certaine façon merci oh créateur) sujets aux tracas mécaniques. 99,9% des hommes en situation de coït consenti avec un être humain présentent une érection qui les rend à apte à « faire le boulot ».

        Pour une femme, il faut que la tour de contrôle donne son accord pour que l’avion s’engage sur la piste et que le plaisir décolle (j’aime la métaphore aéronautique) :
        L’aime-je ?
        M’aime-t-il ? »

        « Fais tu partie de ces hommes qui ne contredisent jamais une femme de peur d’être privé de calin ? »

        « J’adore ce vieux mythe selon lequel tu dois être frustré si tu t’opposes à une harpie.  »

        Le fait qu’une fille en colère soit systématiquement pour toi une harpie, le fait qu’un mec qui semble être d’accord te semble être pas très copurageux, (donc pas un vrai mec)… Bon je vais pas faire de la paraphrase, hein…

      • jpp permalink
        02/09/2010 17:08

        Guillaume.

        Tu affabules, mais bon je ne t’en veux pas, on en est tous là sur les forums : on essaye de se bricoler une représentation de son interlocuteur en fonction de ses propos. On est tous des psy de comptoir en somme.

        Va pour l’abstinence subie si ça te fait plaisir.

      • Pinpin permalink
        02/09/2010 17:20

        l’intervention de Diego me rappelle d’autres commentaires ici où l’utilisation du mot kiki à la place de sexe/chibre/bite était également considérée comme douteuse…
        j’abonde ! NON AU VOCABULAIRE DE LICORNE MAUVE !

      • jpp permalink
        02/09/2010 17:21

        Leslie,

        Tu n’es pas une fille en colère comme les autres, tu es une harpie (sauf ton respect). Tu ne le prendras par mal car tu l’assumes, tu l’as dit en tout cas.

        On ne se met pas en colère sur un blog, c’est un peu comme gueuler sur sa TV : « Dylan espèce d’abrutii, ne plaque pas Kelly, c’est plus belle chose qui te sois arrivé depuis des années ».

        J’espère que tu ne te sentiras pas insultée et que Guillaume ne diagnostiquera pas chez moi une nouvelle tare rédhibitoire.

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 17:23

        Pinpin> J’aime bien le mot « calin » pour ma part.

        Par contre, kiki est ridicule en effet. Cela me rappelle une peluche en forme de singe qui suce son pouce.

      • Leslie permalink
        02/09/2010 17:31

        Tu sais, sur un blog, bien que ce soient des pixels qui s’affichent, ya des humains derrière l’écran.

        Dire qu’on ne se met pas en colère sur un blog, c’est se figurer que l’écran anesthésie totalement les émotions de ces gens. Ce qui est faux, comme hélas tant de cas de harcèlement sur le net nous le prouve.

        J’asssume mon coté harpie comme Cyrano de Bergerac assumait son nez : je l’admets, bien obligée, mais je ne supporte guère qu’un parfait inconnu me l’envoie au visage, avec LE DESIR MANIFESTE DE ME VEXER (ne te fous pas de moi, c’est ce que tu voulais. Sinon tu aurais employé des formules plus mesurées). C’est pas très courageux, en passant.

        Donc sois gentil, ne fais pas insulte à la moitié des commentateurs de ce blog en croyant qu’ils ne voient pas que tu te fous de leur gueule. Contrairement à ce que tu penses, et absolument pas que tu es plus intelligent qu’eux.

        Moi au moins, quand j’insulte les gens, je fais pas semblant d’être polie après

      • jpp permalink
        02/09/2010 17:42

        Oui Leslie, tu as raison et j’ai tort Leslie.
        C’était un plaisir de débattre avec toi. J’ai beaucoup appris.

        On va s’arrêter là pour cette fois. J’ai pas le temps de te prendre en charge aujourd’hui.

      • La Capricieuse permalink
        02/09/2010 17:53

        Tu me fais penser à mon ex mari.

      • JPP permalink
        02/09/2010 20:46

        ah ouais !
        à ton ex mari au début ou vers la fin ?

  39. barbietruc permalink
    02/09/2010 15:51

    Moi, je ne sais pas pourquoi je suis devenue frigide (le même mari depuis trop longtemps ? la fatigue à cause des enfants en bas âge et le travail, et le ménage et la bouffe…)
    Quand à l’orgasme … ne s’agit-il pas d’un mythe ?
    En fait, si les hommes ont une certaine pression, je trouve qu’en ce qui nous concerne, il nous faut être, une super une manager top et pas trop chienne dans le taf, une maman attentive, une amante géniale… Bref,
    je me demande qui a vraiment la pression. L’homme ou la femme ?

    • jpp permalink
      02/09/2010 16:05

      La femme a coup sûr !

      Le problème c’est qu’elle ne peut s’empêcher de la transférer sur son subordonné au bureau, son conjoint, son animal de compagnie, etc.

      Non ?

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:11

        Tu peux te la fermer cinq minutes, ta gueule à merdes ?

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 16:16

        Leslie la rêveuse, j’aime assez quand tu t’emportes….

      • jpp permalink
        02/09/2010 16:20

        Non pourquoi ?

        Tu ne parviendras pas à imposer ton point de vue avec des phrases comme celle-ci ou celle-là « même des mecs très intelligents ne se rendaient pas compte que « .

        Si les mecs intelligents ne s’en rende pas compte, c’est peut être parce que ce n’est pas totalement exact ou du moins que ce n’est pas aussi simple que ça ?

        Dans la lignée des grosses merdes que je ponds, la tienne : même l’homme le plus intelligent du monde n’a rien compris » démontre bien que tu n’es pas le genre de personne avec qui on peut discuter.

        Etiends donc ton ordi.

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 16:29

        @jpp : calme toi jpp, relis tes échanges ci-dessus et j’espère que tu comprendras le bref emportement de Leslie…

      • Leslie permalink
        02/09/2010 16:31

        J’ai pas d’ordre à recevoir de toi. Et je n’ai plus envie de discuter. De toute façon l’avis des femmes semble t’indifférer. Alors pourquoi je discuterais avec quelqu’un pour lequel mon avis n’est pertinent qu’à condition que je possède une paire de couilles, même s’il essaie de faire croire que c’est le contraire.

        Personne n’est dupe du fait que tu préfères ce temps d’avant dont tu n’est pas si heureux qu’il soit révolu.

      • jpp permalink
        02/09/2010 17:30

        ça s’appelle comment quand on confond « je » et « tout le monde » ?

        je ne suis pas dupe = personne n’est dupe
        mon avis = l’avis des femmes

        Attention je ne dis pas que tu es folle (à tes oreilles ça voudrait dire que toutes les femmes du monde entier sont folles, ce que je ne peux pas raisonnablement penser).

        Que de saloperies échangées parce que j’ai eu le malheur de dire que : ce ne sont pas les hommes qui se foutent la pression, ce sont les femmes qui la leur foutent (non pas toi Leslie).

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 17:36

        @jpp : je pense que tu n’as pas saisi ce pourquoi Leslie s’est emportée…Manquerais-tu de sensibilité ?

      • jpp permalink
        02/09/2010 17:46

        S’il te plait explique moi LPF !!!

        Je manque de plein de choses, je suis peut être un sous-être humain en fait.
        Le problème vient de moi c’est certain.

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 18:39

        @jpp, personne n’est traité de sous-être humain ici.
        Sauf peut-être frédériclefebvre, mais est-il seulement humain ?
        Relis les comms petit scarabé et sans doute ton esprit s’ouvrira.

    • Leslie permalink
      02/09/2010 16:05

      Non non, l’orgasme existe, je t’assure.

      Sinon, clair.

      Et ce qui est marrant, c’est que je me suis rendue compte que même des mecs très intelligents ne se rendaient pas compte que la pression sur la vie de famille était presque entièrement supportée par les femmes. Genre le gosse déconne, les deux parents travaillent, ce sera la mère qu’on regardera de travers même si, par chance, elle a le meilleur job…

      • antoine permalink
        02/09/2010 18:56

        « elle a le meilleur job… »

        MOUAHAHAHAAHAHAHAHAHAAHA

      • Leslie permalink
        02/09/2010 19:12

        Pourquoi crois tu que j’ai mis « par chance » ?

    • acila permalink
      02/09/2010 16:14

      Comme quoi l’égalité existe : à chacun sa pression : l’homme celle d’être d’un bon coup, la femme celle d’être une bonne mère. (Chacun son tour.) Il n’y a plus qu’à ouvrir la soupape.

  40. maximgar permalink
    02/09/2010 15:52

    Je crois que le cœur de l’article de L’Arabe repose dans ces deux phrases : « Pour notre société, le mauvais coup féminin n’est fait que de refus de positions plus ou moins pornographisantes. Celui de l’homme est total, il transcende la simple frilosité face à une certaine forme de l’acte et englobe le coït dans sa totalité. »

    Je vois que la majorité des commentaires que je viens de lire n’en tiennent pas compte, et je pense que c’est surtout là qu’il convient de réagir.

    Je me demande, si ce constat ne vient tout simplement pas de nos dispositions physiologiques. Et là, les bases sont très importantes. Le monsieur a un zizi et ça se voit quand il devient joyeux, et ça se voit encore mieux quand il vient juste d’être content. La madame a une nénette et ça se voit moins bien quand elle devient joyeuse, en plus elle sait faire semblant d’être contente (ou on croit qu’elle sait le faire, ou parfois elle sait pas), ce qui fout le bordel dans les grilles de lecture. Puis quand des magazines commencent à apprendre aux uns et aux autres comment faire, on se retrouve à baiser au troisième, voire au quatrième degré. Il me parait presque normal que le mauvais coup masculin se juge dans sa totalité, puisqu’après tout il n’est que content puis joyeux. Deux étapes c’est vite résumé, et dans une société pleine de raccourcis, ça va vite. Pour augmenter l’appréciation qualitative du coup masculin, il suffit tout bêtement d’agir sur sa bonhommie : viagra et autres « enlarge your penis ». Quant à l’appréciation qualitative du coup féminin, elle ne peut passer que par l’acquis d’un catalogue technique de positions tirées d’un best-of de Marc Dorcel ou des meilleures unes de Elle.

    Alors bon, tant qu’on sera différents les uns des autres, et qu’on cherchera un modèle unique (et à fort rendement économique de valeur orgasmique), on risque d’avoir quelques problèmes… c’est tout à fait normal. Et c’est là (que je pointe mon regard interrogateur vers Le Pédé) que se pose une question toute conne : existent- ils des mauvais coups gays et les chasses aux sorcières qui vont avec ?

    • 02/09/2010 16:00

      Attention enfonçage de portes grandes ouvertes:

      Evidemment qu’il existe des mauvais coups. Mais il existe surtout des gens qui n’ont pas les mêmes attentes. Par exemple, si tu es d’humeur à te faire retourner violemment contre la machine à laver, un mec qui te fera des bisous mouillés sur la tempe en te sussurant mollement « que tu es mimi, hmm, slurp, tu es vraiment à croquer… » te donnera des envies de meurtre. Logique.

      Mais après faut aussi reconnaitre qu’il y en a qui sont plus ou moins doués.

      • maximgar permalink
        02/09/2010 16:14

        Euh donc… refermage de portes défoncées :

        Le mauvais coup en fonction du « modus operandi » est facilement reconnaissable, qu’on soit gay ou pas. Ma question, que j’ai mal posée, comme d’hab’, était plutôt : le fait dans un rapport gay d’avoir les mêmes outils corporels, est-ce que ça aide à mieux se comprendre l’un l’autre et du coup réduit le taux de mauvais coups ?

      • 02/09/2010 16:19

        Je ne pense pas que ça réduise la proportion de mauvais coups, mais si j’en crois l’article de l’arabe (totalement inepte à mon sens, comme je l’ai expliqué plus haut) et le nombre de personnes qui y souscrivent, il y a clairement moins d’incompréhension chez les pédés.

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 16:20

        @maximgar : pour mieux se comprendre et éviter les mauvais coup, je ne vois plus qu’un transexuel.

        Je dis ça mais je sors tout de suite

  41. 02/09/2010 16:44

    Finalement, le mieux c’est d’aller aux putes. Nooooooo pressure.

    • Nora permalink
      02/09/2010 16:55

      C’est ce que j’ai pensé en lisant l’article.

      • 02/09/2010 16:56

        Et donc tu viens racoler chez les honnêtes gens?

      • Nora permalink
        02/09/2010 16:59

        T’as vu la gueule de tes commentateurs, morue?
        Je pourrais même pas me payer un Paris-Brives si je racole ici.

      • 02/09/2010 17:05

        Quoi? Tu fais ta difficile en plus? Sont très beaux les commentateurs de CLG (la beauté attire la beauté c’est bien connu), et qui te dit qu’ils ne paient pas bien?

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 17:05

        Faut pas éwagérer Nora, je viens de trouver des billets Paris Brive à 17€…

      • 02/09/2010 17:06

        Où ça, des honnêtes gens ?

    • acila permalink
      02/09/2010 16:59

      Ah il est drôle lui, comme si c’était gratuit !

    • Pinpin permalink
      02/09/2010 18:30

      t’es sur ?
      je suis jamais « allé aux putes »… ça me fout la pression grave en fait !

      • antoine permalink
        02/09/2010 18:57

        GENRE

      • Pinpin permalink
        03/09/2010 11:07

        JE JURE M’DAME !
        (même a amsterdam, j’ai fais un peu de lèche-vitrine mais n’ai point consommé)

      • Guillaume Pascanet permalink
        03/09/2010 11:12

        Quand tu dis que cela te fout la pression, c’est que tu as eu peur d’y aller ou bien que cette lacune est une tache noire dans ton parcours sexuel ?

      • Pinpin permalink
        03/09/2010 16:45

        nan ça me fout la pression d’imaginer comment je devrai être avec une professionelle…
        je l’appelle madame ?
        je peux l’embrasser ou pas ? non Hein, je ne crois pas. bon ben ça me fout la pression par ce que le baiser c’est quand même un peu bcp mon starter.

        ensuite c’est quoi le fondement d’aller voir une peripatétipute ?
        c’est de pouvoir la traiter comme un objet ? de faire ce que tu veux, sans te préoccuper une demi seconde du fait qu’elle apprécie ou pas ? c’est baiser à la hussarde en imposant à une « prestataire », qui contre rémunération n’a pas le choix, des pratiques que madame ma compagne me refuserait ?
        que c’est l’occasion de connaître une partie de sexe digne d’un boulard gonzo, la porno star experience quoi ?!

        ça me fout la pression car ça peut d’un coté avoir un fond excitant mais que ça vient heurter dramatiquement ma conscience et mon ethique et que ma culpabilité me terrasse avant même de l’avoir fait…

        et tout un tas de trucs comme ça.

      • Guillaume Pascanet permalink
        03/09/2010 16:54

        Je me reconnais aussi dans le côté à la fois excitant et culpabilisant.

        Quand j’en vois une, l’idée qu’il suffit d’un peu d’argent pour l’obtenir est troublant.

        Mais je pense dans le même temps que c’est une exploitation du corps humain.

        Fondamentalement, cela ne me manque pas vraiment. Mais le porc qui dort en chaque homme a décidemment le sommeil bien léger.

      • Pinpin permalink
        03/09/2010 17:27

        Mais le porc qui dort en chaque homme a décidemment le sommeil bien léger.

        j’adore.
        c’est très bcp vrai ça
        mais bon en même temps, dans le cochon tout est bon, si tant est que madame ai aussi envie de temps à autre de laisser parler la truie qui est en elle.

        j’aime bien quand les femmes se laissent aller à être cochonnes

        conclusion je suis quand même pas prêt de me taper une pute.
        Et je préfère de loin réussir à installer avec ma chérie la confiance nécessaire à ce qu’elle se lache complètement.
        (en plus c’est moins reuch et tellement plus valorisant 😉 )

    • antoine permalink
      02/09/2010 18:57

      Ouais mais pressure financiere quand meme.

      Paske ça peut faire TRES cher la seconde, hein, quand meme.

  42. LeReceptionniste permalink
    02/09/2010 16:58

    « La madame a une nénette et ça se voit moins bien quand elle devient joyeuse, en plus elle sait faire semblant d’être contente  »

    Contrairement à ce que beaucoup pensent souvent, les mecs aussi savent faire semblant!!!

    • Leslie permalink
      02/09/2010 17:00

      Ca ils savent faire…

      (Je précise que ceci était une plaisanterie)

    • 02/09/2010 21:05

      C’est beau comme coming-out.

    • Guillaume Pascanet permalink
      08/09/2010 10:20

      Faire semblant d’avoir une érection et une éjaculation, il faut m’expliquer car j’ai du mal à me représenter la chose.

  43. 02/09/2010 17:55

    Perso, je comprends une partie de l’article de l’arabe car il m’est clairement arrivé de me mettre la pression et que toute phrase qui se veut réconfortante après ce que l’on considère comme un raté, enfonce encore plus le clou mais je me mets à la place des nanas et c’est quand-même pas évident de ne rien dire tout en restant totalement naturelle, d’autant plus si de leur côté l’expérience ne s’est pas avérée extraordinaire.
    Je vais faire vieux con mais je pense que la connaissance de l’autre résout tout et fait disparaitre la pression. Les « premiers coups » dans une relation sont rarement les meilleurs, de mon humble avis.

  44. Lolotte permalink
    02/09/2010 18:29

    J’ai pas bien compris cet article.
    La sexualité ne devrait pas faire des catégories.
    Ayant vu un reportage sur les singes, la sexualité, c’est un mode de communication. Le courant passe ou pas. Après, si vous vous en tenez à ce que racontent les décérébrées de la presse féminine, je comprends que cela vous fasse péter un plomb.

  45. Isabelle permalink
    02/09/2010 19:54

    Voilà qui devrait immanquablement contribuer à l’amélioration des performances aussi bien féminines que masculines :
    http://www.amazon.com/Pipedreams-PD4026-00-Oral-Sex-Light/dp/B000KBV97M

    Je trouve le « Don’t go down without it ! » très classe …

    • Leslie permalink
      02/09/2010 19:59

      Ca « éclaire » la question d’un jour nouveau, c’est sûr…

  46. bbone permalink
    02/09/2010 20:25

    jpp est complètement taré…. J’ai lu les commentaires depuis la fin (je suis taré moi aussi), au début j’étais de ton côté mec ! La fille complètement folle qui t’insulte de tous les noms, et puis au fur et à mesure que j’ai lu, je suis passé du côté des « couilles molles »… C’est quand même fou que t’ai osé écrire « Je maintiens que les hommes n’ont pas besoin que la tête suive pour fonctionner sur ce plan là  » ça se passe de commentaire.

    Par contre, le ton « je sais tout » de certaines personnes est vraiment pénible (à lire !)… m’enfin c’est normal, je le fais aussi (donc tout le monde le fait ? ^^)

    Sauf Dieu bien entendu…
    “quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel.” (Marc 3:29)

    (je l’ai dit que j’étais taré ?)

    • docds permalink
      02/09/2010 20:34

      {J’ai jamais dit ça à 3:29!!}

      • Guillaume Pascanet permalink
        02/09/2010 20:41

        je croyais que tu t’appelais Luc.

      • docds permalink
        02/09/2010 20:51

        Non, c’est Marc, et à 3:29, je dors…

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 21:35

        Ca y est;, je suis grillé avec mes filles!!!!
        Voir un vieux père asperger son écran sans aucune raison apparente!!! (j’aime bien mettre trois points d’exclamation)
        Tous les deux, je vous…
        euh! non.

    • Leslie permalink
      02/09/2010 20:41

      Hem.. C’est moi la folle ?

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 21:12

        Je crois bien que c’est toi qui est désignée sous ce vocable.
        Après tout dépend de qui le dit.
        Bon, il ne se ménage pas non plus en se traitant de « taré ».

      • JPP permalink
        02/09/2010 23:01

        non, c’est surement l’Homosexuel.

    • JPP permalink
      02/09/2010 20:42

      mea culpa, j’ai sorti de grosses conneries caricaturales.
      parfois j’en viens à me comporter comme un vulgaire troll et c’est nul.

      Celà dit, on se rend vite compte que certains déraillent complétement face à des propos aux antipodes de leur point de vue. ça me fait marrer.

      • Ivich Daniel permalink
        02/09/2010 21:11

        Enfin si tes propos sont insultants, faut pas non plus trop s’étonner. Sortir des conneries sur les femmes alors qu’on est à une époque où elles font ce qu’elles peuvent pour se libérer (enfin) complètement c’est un peu chercher la merde.

        Beh oui, y’a des sujets sensibles, c’est pas super marrant.

      • 02/09/2010 21:13

        Ouais, enfin ça va hein, si vous êtes plus petites c’est pour être plus près des taches sur le sol.

      • Ivich Daniel permalink
        02/09/2010 21:15

        win o/

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 21:20

        @jpp : tu ne connais pas Leslie la rêveuse…
        Si tu la connaissais, tu n’aurais jamais écrit : « …tu n’es pas le genre de personne avec qui on peut discuter. »
        « Etiends donc ton ordi. » Tu aurais trouvé sûrement quelque chose second degré qui nous aurait tous fait sourire.

        Moi je dis ça, je dis rien.
        Je suis vieux et de passage.

        En plus aujourd’hui, j’ai pleuré au bureau en lisant un blog…
        Je dois être une « couille molle » comme dit l’autre.

      • Talen permalink
        02/09/2010 23:41

        Un « vulgaire » troll ?

        Mec. Je te signale que tu insulte toute une communauté, là. Le Troll, c’est une façon de vivre. Une façon d’être. Le Troll, ça te transcende.

        Troll is a art.

      • antoine permalink
        03/09/2010 08:17

        LPF: on a tous chialé en lisant un blog hier matin, et on a tous fermé nos grandes gueules aussi.

      • Le Pet Financier permalink
        03/09/2010 09:35

        Antoine, tu as quand même dit « . » et tu as rajouté « .. »
        Plutôt « Prolixe » sur le coup…

      • Nora permalink
        03/09/2010 10:49

        J’ai pas chialé en lisant un blog hier (je sais même pas de quoi on cause d’ailleurs)
        Je me désolidarise du « tous » de Tonio.

      • La Pastanaga permalink
        03/09/2010 11:10

        va faire un tour chez VF, tu feras moins la maline

      • antoine permalink
        03/09/2010 23:26

        On dirait qu’elle s’est pris le 33t dans la gueule aussi Nora

        Ca pique, hein ?

      • Nora permalink
        04/09/2010 13:26

        Ça pique grave, Tonio.

  47. Marian permalink
    02/09/2010 21:42

    Très belle (r)entrée en matière de L’Arabe. Du cul et du « conflit » homme/femme, et hop, plus de 369 com’ (que je n’ai pas encore pris le temps de lire), bravo !!!

    En lisant ton billet, m’est immanquablement revenu en tête ce dialogue de Clerks (que je te soupçonnais d’avoir vu ou revu récemment):
    « Dante : C’est pas compliqué de faire jouir un mec : on s’introduit dans un truc étroit de préférence humide on pousse et on recommence.
    Veronica : C’est flatteur tout ça.
    Dante : Tandis que pour faire jouir une femme ! Alors là faut déjà être fort.
    Veronica : Oh oui tiens donc.
    Dante : Une femme qui fais jouir un mec c’est banal. Un mec qui fait jouir une femme, ça c’est du talent. »

    J’imagine que cela a été dit quelque part déjà, mais c’est en effet l’aspect consumériste de notre société « qui nous met la pression ». On s’imagine (parfois avec raison) que si l’on n’est pas à la hauteur, elle ira consommer ailleurs. Mais cela vaut aussi dans l’autre sens … dans une moindre mesure:
    « Veronica : Vous les mecs vous êtes écœurants, vous baisez avec tout ce qui dit « oui » !
    Dante : Animal, minéral ou végétal ?  » (décidément).

  48. Philippe De Thrace permalink
    02/09/2010 22:42

    À la bonne place

    A mon tour de tenter d’expliquer ce que j’ai compris de l’article de l’Arabe.
    À ceux qui disent que l’Arabe se met la pression tout seul, je dirai que l’article, mis à part un dernier paragraphe embarrassant entre premier et second degré, a précisément pour propos d’expliquer pourquoi. Pourquoi se mettre la pression tout seul.
    Parce que, les représentations défraichies du cul, ne prêtent qu’un rôle passif, donc aucune responsabilité, à la femme. Et, ce que l’Arabe explique, l’homme ne s’attend donc pas à un quelconque talent (sauf peut-être concernant la fellation, je ne sais pas) de sa partenaire, voire ne s’attend même pas à un quelconque plaisir. Enfin, pas un plaisir différent que celui qu’il peut se procurer tout seul.
    Donc, le triste labourage par l’hétéro de base est du à ce qu’il n’en profite pas, et qu’il s’en veut de ne pas en profiter. La simple possibilité d’envisager qu’une femme soit un mauvais coup possède une charge subversive et libératrice pour notre auteur laborieux (il souligne lui-même qu’il ne se contente pas de vingt lignes. Suivez son regard).

    Bon, ça y est, j’ai la trique maintenant.

  49. Philippe De Thrace permalink
    02/09/2010 22:45

    Haha, JE PREND LE POUVOUAAAAR sur la colonne réactions outragées !

    • Guillaume Pascanet permalink
      02/09/2010 22:50

      Et dons, en fait, c’est maintenant que tu as vraiment la trique.

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 22:52

        a 3:29 la trique

      • Philippe De Thrace permalink
        02/09/2010 22:59

        Le Pet, Je n’y connais rien en systèmes de mesure non-metriques. J’aurais pu te répondre en centimètres, sinon.

      • Le Pet Financier permalink
        02/09/2010 23:06

        Rien à voir PdT, juste docds qui ne sais si il a des perte de mémoire ou si il parle en dormant.
        “quiconque blasphémera contre le Saint Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel.” (Marc 3:29)
        Après Guillaume trique..

      • Leslie permalink
        02/09/2010 23:32

        Ca fait combien en branlées ?

      • Le Pet Financier permalink
        03/09/2010 00:34

        Leslie
        Je n’y connais rien en branlées. J’aurais pu te répondre en cunilingus, sinon

      • Leslie permalink
        03/09/2010 07:10

        C’est pas plus compliqué pour transposer ?

  50. Senem permalink
    03/09/2010 00:31

    Bisous

  51. Le Pet Financier permalink
    03/09/2010 01:09

    En fait je laisse des coms qui n’ont rien à voir avec ton sujet L’arabe.
    Pourtant c’est un sujet sérieux.
    Jeune, sous la pression, j’étais éjaculateur précoce.
    Je faisai de mon mieux comme dicté par ma mère 68hard pour satisfaire la gente féminine, préliminaire et tout… mais mon sexe me jouait un sale tour dès qu’il découvrait la chaleur moite de ces dames.
    Une femme/jeune fille à l’époque m’a permis de retrouver un peu de confiance, juste par le dialogue. Et là c’était stade français.
    Aujourd’hui, je me fous de ma performance. Juste entendre l’autre.
    Te livrer à lui. Quel plaisir de parler calmementde nos désirs et de les partager

  52. 03/09/2010 08:19

    lol je ne rentrerais pas dans un débat stérile nanas contre mecs comme certains sur ces commentaires, parce que je comprends ce que tu as voulu dire et pourtant, j’ai bien une zézette…
    Quoiqu’il en soit, certains passages m’ont fait mourir de rire, notamment les titres originaux trouvés du style « Comment dire à votre copine qu’elle suce mal?  » Ben oui, c’est vrai, après tout, pourquoi nous dans les magazines de nanas on parlerait de votre maladresse et pas le contraire?
    Et le coup de Martine, à me pisser dessus! lol
    Non, sérieusement, je ne suis pas en désaccord avec toi et je me sens même un peu concernée. Je n’ai connu qu’un homme, on est ensemble depuis 10 ans et parents ( connus depuis le lycée ), il me fait toujours autant grimper aux rideaux, mais c’est vrai que moi, de mon côté, je suis pas toujours à fond, voire même un peu étoile de mer pour rappeler cette super série que tu as cité et dont je suis fan.

    Mais bon, vous nous rendez bien la pareille quand vous, vous traitez une fille qui a plein d’amants de salope, tandis qu’un homme dans le même cas, c’est un tombeur.

    Ah, les incompréhensions homme-femme… Une éternité ne suffirait pas à les éclaircir…

  53. kikoolol permalink
    03/09/2010 16:12

    la solution? baiser entre mecs… on s’en fout que ça dure que 5 minutes, on sait qui a joui et quand… on sait ce qui marche chez l’autre car on sait comment ça marche un homme…

    • Pinpin permalink
      03/09/2010 16:46

      ah ouais ?
      tous les mecs vibrent pour les même trucs… c’est nouveau ça !

  54. La fille de la campagne permalink
    03/09/2010 18:53

    En tout cas cet article nous donne une idée du respect que t’inspire « les seins avec un utérus ».
    Si tu te renseignes un peu mieux, tu verras que les femmes ont pleins d’autres problèmes que la frigidité.
    Un « bon coup » pour moi, c’est d’abord un homme qui connait les femmes….visiblement pas ton cas !

  55. La stagiaire permalink
    03/09/2010 19:57

    Hmmm, pour moi un mauvais coup, c’est pas un éjaculateur précoce ou un mec qui bande mou.
    Ce serait plutôt le gars qui refuse de mettre une capote la première nuit « passque tu comprends, je sens rien sinon » : comble de l’irrespect envers sa (ou son) partenaire, désolée, mais je trouve ça minable au dernier degré.
    C’est aussi le gars qui refuse de faire un test du VIH, et qui laisse son-sa partenaire se taper l’angoisse tout-e seul-e.
    Et c’est aussi le mec qui va refuser d’apprendre, parce qu’il sait tout, évidemment, c’est un mââââle, comprenez, et qui va se vexer à la moindre remarque qu’on va lui faire (ch’ais pas, mais quand ça fait mal, et qu’on lâche un « aïe ! » faut peut-être voir à réviser sa position, non ?).

    Hé ouais, ces salopards existent. Vraiment. C’est pas une blague.

  56. Julie permalink
    03/09/2010 20:30

    C’est fou ça. Je lis cet article et j’ai la voix de mon copain qui résonne -raisonne ?- dans ma tête…

    Effectivement, vous avez un sacré poids sur les épaules, et j’avoue avoir été une farouche colporteuse du mouvement pendant quelques années. Il faut dire qu’avec les copines on décortique ce qu’on fait.
    Mais du coup maintenant quand il y a de petits ratés avec mon copain, ben lui qui connait cette théorie de la performance pour m’avoir entendu il y a quelques années, il balise sérieux. Et puis son égo en prend un coup aussi.

    Comment dire…C’est pas parce que c’est parti trop vite que c’est grave ! Ce qui est grave c’est l’abruti qui fini comme il en a envie et puis qui se fout de là où en est sa partenaire…
    Personnellement je préfère presque que ça parte un peu vite et qu’on recommence de suite après plutôt que ça dure trois plombes jusqu’à plus pouvoir continuer tellement ça fait mal…
    Et il n’y a aucune condescendance là dedans…

    Mais du coup moi j’aurais bien aimé avoir des cours de fellation et de morphologie masculine. (oui il en existe sur pinkTV mais pas depuis longtemps.)

    • LetsDoIt permalink
      04/09/2010 10:01

      Je suis bien d’accord Julie, parce que nous aussi, d’une certaine manière on on peut avoir la pression ! C’est pas la même évidement, et c’est pas parce que les magazines masculins ne font pas d’articles sur le sujet que nos faits et gestes ne sont jamais jugés par les mecs.

      Je crois que toute les filles ont, bien présents à l’esprit qu’elles ne veulent être ni une Martine, ni une Ginette, ni….

  57. 05/09/2010 03:03

    Ici Lex, co-dirigeant d’un site de seduction.

    L’arabe : post magnifique. J’ai beaucoup aimé.

    Et, quoi qu’on en dise, quoi qu’on en pense : les mecs ont TOUJOURS cette pressions. Peut-être pas tous.
    Disons que tous les cérébraux l’ont, et que les boeufs et les moins sentimentaux, ne l’ont pas.

    Un homme qui VEUT faire plaisir stress, et c’est le cercle vicieux.

    Bien entendu, les femmes ont leur part de stress, de par des complexes à montrer, ou ce genre de choses..

    C’est un ami qui m’a fait découvrir ce post, et après l’avoir lu, m’être bien marré, et avoir clairement pensé « Putain, comment il sait que je pense à mamie ?? » (grosso modo, bien entendu), j’ai directement posté un lien vers ce site sur mon journal, et tu as quelques nouveaux fans en plus.
    A savoir : les hommes qui sont sur mon site sont plus souvent là parce qu’il ont le mal d’amour que de n’avoir trop peu aimer, à bon entendeur.

    Sur ce, l’Arabe, mes félicitations encore..!

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/09/2010 20:15

      Ouah ! L’Arabe, c’est la gloire !

  58. Le Post-guitariste permalink
    07/09/2010 15:25

    Franchement, les filles, arrêtez de toutes dire « Ouais, nous aussi on a la pression. On vous en veut pas. etc… »
    Le fait que vous dites ne pas nous en vouloir en cas d’échec PROUVE que vous pensez que c’est de notre faute. On ne dit pas a quelqu’un « Je ne t’en veux pas » si on pense être autant responsable que lui.

    Et puis, votre pression elle est pré-acte. J’avoue ne pas avoir lu tous les 416 posts, néanmoins.

    Enfin, pour avoir eu un certain nombre de copines (pas des tonnes non-plus, mais assez pour me faire une idée) elles avaient peur de ne pas plaire physiquement, mais une fois dans l’acte, ça ne les gênaient pas de rester a rien faire, ne jamais prendre de décisions pour ensuite se plaindre.

    Je ne rentrerai pas dans les détails, mais VOUS êtes a moitie responsables des performances de vos mecs.

    Donc merci l’Arabe pour montrer du doigt cette injustice trop longtemps ignorée !

    • solenka permalink
      07/09/2010 22:37

      « mais une fois dans l’acte, ça ne les gênaient pas de rester a rien faire, ne jamais prendre de décisions pour ensuite se plaindre »

      Si je n’avais pas eu la chance de croiser il y a quelques années des féministes, j’attendrais toujours que ce soit mon mec qui me procure un orgasme…
      On ne peut pas dire que la société encourage la sexualité féminine active…la femme respectable, future mère de tes gamins et la femme putain qui couche parfois dés le premier soir, active dans sa sexualité….tout ça, tout ça…ça ne te dit rien ???
      Pourquoi la masturbation féminine est autant tabou selon toi ? et quels en sont les conséquences ?….
      Je pense que vous vous trompez un peu de cible sur ce coup là…
      « l’oppresseur qui accuse l’oppressée de pression »… hé hé c’est presque drôle….
      c’est malheureusement la société sexiste qui se nivelle par le bas….

    • Leslie permalink
      07/09/2010 22:57

      « On ne dit pas a quelqu’un « Je ne t’en veux pas » si on pense être autant responsable que lui. »

      Ben si. Et en passant ça peut être la faute de personne aussi.

      Faut vraiment des coupables dans un loupés ?

  59. solenka permalink
    07/09/2010 22:23

    hier je relisais Haute Fidélité de Nick Hornby…il y a certains passages qui m’ont fait penser à toi et à ce post l’Arabe.
    Si tu ne l’as pas déjà fait: Lis le!!

  60. Le Post-guitariste permalink
    08/09/2010 16:12

    @Leslie : Il ne faut pas forcement un responsable, mais dans ce cas-la, on ne dit pas « Je ne t’en veux pas ».

    @Solenka : Je suis d’accord que les mentalités ne se sont pas encore mises à jour chez tout le monde. J’ai eu une longue discussion avec une copine à ce sujet, de laquelle il est ressorti que la femme a aujourd’hui la peur de passer pour une pute alors qu’elle ressent le droit de faire ce qu’elle veut de son corps. D’où un conflit intérieur.
    Cela n’empêche pas qu’à trop vouloir maintenir une image de respectabilité — et cela même face a la personne qui est censée les accepter telle qu’elles sont — beaucoup rejettent la responsabilité du sexe sur le mec.
    Cette peur que notre société fait peser sur les femmes pèse également sur les hommes.
    Parce que justement, les femmes adoptent à juste titre une attitude qui vise à les protéger des hommes qui les jugent. Mais du coup, quand on est un homme qui ne juge pas, on est mis dans le même paquet.
    Et quand ta copine a peur de passer pour une pute a tes yeux, ça fait mal.

    En résumé (ouais, je sais pas m’arrêter), je pense que le post de l’Arabe met le doigt sur quelque chose de très vrai.
    Mais d’un autre cote, la place de la femme dans notre société justifie complètement la situation.

  61. La nouvelle permalink
    23/09/2010 17:54

    J’arrive bien après la bataille, et je n’ai pas lu tous les commentaires, mais j’ai envie de jouer aussi !

    Pour moi, un mauvais coup, ce n’est pas un éjaculateur précoce, ni un type avec une petite bite, c’est un type qui pense qu’il va me faire jouir comme une folle, systématiquement et uniquement, par l’intermédiaire de son gros zizi. Parce que ça prouve qu’il ne s’est jamais suffisamment intéressé au plaisir de sa partenaire pour apprendre que 70% des femmes ne jouissent pas par la seule stimulation vaginale. (Ou alors il a eu la chance de ne rencontrer que des spécimens des 30% restant, peu probable quand même).
    C’est un type qui se sent peiné quand je me titille le berlingot en même temps qu’il me pénètre, parce que « quoi, je te suffis pas ? »
    Ou parce que je possède des tas de petits jouets mignons et vibrants pour m’amuser : « Comment ça se fait que tu jouis avec ton rabbit et pas avec ma queue ? »
    Bon, j’en ai plein comme ça.

    Il faudrait être hypocrite pour dire qu’on ne fiche pas la pression à nos hommes à coup de Viagra, d’allongement du pénis, et d’articles crétins comme celui qui a fait réagir l’Arabe. Mais qui a dit que la presse féminine avait des trucs intelligents à dire sur le sexe ? Moi je n’y reconnais pas ma sexualité, pourtant bien banale… c’est normal que ça le foute en rogne, l’Arabe, de lire des conneries pareilles, et je suis d’accord.

    En revanche, là où je suis pas d’accord du tout, c’est quand tu dis « Maintenant, j’aimerais savoir comment la gent féminine réagirait si FHM (sic) titrait […] « Elle est frigide, now what? ». »
    En lisant ça, j’ai l’impression d’être devant un « Femme Actuelle » des années 80. La frigidité féminine, c’est un concept qui sent un peu le moisi non ?
    Pour paraphraser une phrase que j’ai lue dans les commentaires, il n’y a pas de femmes frigides, il n’y a que des femmes qui ne prennent pas la responsabilité de leurs orgasmes. Et c’est une oie blanche qui a passé tout le début de sa vie sexuelle à attendre qu’un homme lui « donne » un orgasme qui parle. Et qui croyait qu’elle était frigide, alors qu’elle n’avait même jamais essayé de se faire jouir elle-même.
    Heureusement j’ai un peu grandi…

    Alors ce serait pas une question d’éducation ? Si on sortait du sacro-saint triangle « préliminaires-pénétration-orgasme » et qu’on expliquait à tout le monde à l’école que non, l’organe sexuel principal chez une femme, ce n’est pas son vagin mais son clitoris, ça enlèverait un putain de poids des épaules des nanas qui se flagellent parce qu’elle ne jouissent pas quand leur mec les pénètre, et de celles des mecs qui se font une obligation de durer le plus longtemps et qui ont honte d’avoir une petite bite. Et on commencerait peut-être à communiquer sur ce qu’on veut tous. A dire aux indélicates que les dents, ça fait mal et aux indélicats que non sans les mains ça va pas le faire.

    Parce quoi, merde, on est tous dans la même galère quand même !

Trackbacks

  1. Top Posts — WordPress.com
  2. Premier rancard « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :