Skip to content

Kikoolol la guerre!

18/08/2010

Hier, la news de la journée, à part les « sanctions » prises contre les Bleus Anelka & Co., c’était l’histoire d’Eden Abargile, jeune soldate de Tsahal et de ses photos Facebook prises devant des prisonniers Palestiniens. Sur ces clichés, rassemblés dans un album « L’Armée, la meilleure période de ma vie », Eden pose, souriante, près de prisonniers ligotés, les yeux bandés. Le fantôme d’Abu Ghraïb n’est pas loin.

La levée de boucliers a bien évidemment été immédiate. On s’horrifie, on objecte, depuis notre confortable salon du 9ème arrondissement, loin des réalités d’une vie au jour le jour, dans l’urgence, ce qui en soit, devrait invalider toute position sur le sujet (je ne m’avancerai pas plus sur ce point, je garde ça pour un autre article). Bien qu’ayant fini son service militaire obligatoire, et donc déchargée, Eden est encore passible de sanctions militaires. Interrogée, la jeune fille ne comprend pas tout le tintouin fait autour de ses photos et « ne voit pas le problème ».

Je ne vais pas faire le procès d’Eden. l’opinion publique l’a fait pour moi. Je ne vais pas non plus lui trouver des excuses, mais je m’interroge. Ces photos et cette attitude assez semblable, comme on l’a dit, à celles des officiers mis en cause dans le scandale d’Abu Ghraïb, sont-elles seulement liées à la bêtise immature de ces soldats? On ne s’étonnera pas des limites intellectuelles dont il faut être victime pour faire ce genre d’idioties, mais est-ce là le seul problème? La déshumanisation de l’ennemi, de l’occupé, de l’étranger, n’est-elle pas plutôt à mettre en cause? Et là, on ne peut plus parler d’individus, mais de corps d’armée.

Remettons les choses dans leur contexte. Israël est en état de guerre permanent depuis sa création, comme le sont l’Irak ou l’Afghanistan depuis 10 ans pour les forces internationales (et surtout américaines). Ce genre de débordements découlent directement de l’ignorance totale de ces soldats face à ceux qu’ils ont en face d’eux. Rien à part les balles, qui fusent, les bus qui pètent et ce que la rumeur dit. Pour les américains, un irakien, qu’il soit membre des milices du parti Baasiste, ouvrier, enfant ou mère de famille, est un haji. Le mot provient du hadj, le pélerinage à la mecque, un des 5 piliers de l’Islam. Pour ces soldats, comme pour Eden, l’autre n’est plus envisagé comme un individu, mais comme une entité sans distinction aucune. Et ce processus ne se fait pas par volonté personnelle, mais par le rouleau compresseur (pardon pour le cliché) de la formation militaire. Pour conditionner un être humain à battre, tuer l’autre, il faut passer par cette déshumanisation, ce sera sûrement le meilleur atout de ces soldats une fois sur le front. Sûrement ce qui fera la différence entre un soldat vivant et un soldat mort. Soit.

Le problème avec le cas Eden, comme avec celui des soldats en Irak, c’est qu’une fois le conflit « résolu », comment imaginer une seule seconde que les populations puissent un jour se comprendre et cohabiter si cet état d’esprit est toujours de mise? Comment penser que la jeunesse israélienne, passant obligatoirement par le service militaire, puisse se transformer en une population ouverte à l’autre (en l’occurence, ici, le Palestinien), donnée sans laquelle, quelle que soit la solution de semblant de paix trouvée entre les deux parties, le conflit au Moyen-Orient n’aura sûrement jamais d’issue. Eden ne voit pas ce qu’il y a de mal à poster ces photos sur Facebook parce qu’on lui a inculqué, années après années, un patriotisme, un nationalisme, et une peur de l’autre extrême. Le procès à faire n’est donc pas celui de cette soldate, mais celui de Tsahal, et d’une opinion publique israélienne dans sa globalité. J’enfonce des portes ouvertes, mais pour une paix en Israël, il faut que les mentalités changent. Pour que les mentalités changent, il faut, soit, que les attentats et les tirs de roquette cessent, mais aussi commencer à réhumaniser cet autre avec lequel quoi qu’il arrive, il va falloir vivre.

Il faut apprendre à faire la différence entre un membre des milices du Hamas, un ouvrier, un enfant ou une mère de famille. Il faut les envisager en tant que tels. Plus comme un « haji » de plus.

Publicités
131 commentaires leave one →
  1. dandan permalink
    18/08/2010 08:59

    ré humaniser l’autre.
    tout est dit

  2. 18/08/2010 09:13

    Petit dialogue entre moi et Doudou hier soir devant cette histoire :

    Moi : Comment ça « elle ne se sent pas soutenue ? Elle ne comprends pas ce que ça a de mal ?
    Doudou : T’inquiète, l’armée va faire passer des consignes pour que ça ne se reproduise pas.
    Moi : Putain,! Mais ils avoue que le problème, pour eux, c’est qu’elle ait montré ces photos !
    Doudou : Oui, c’est bien ce que je disais. Ils vont faire passer des consignes : y aura plus de photos…
    Moi : Par contre, traiter des gens comme de la merde, on pourra continuer…
    Doudou : Ouaip.

    *Envie de vomir*

  3. Sauge permalink
    18/08/2010 09:42

    J’adore le titre! Sinon bah c’est pas demain la veille pour enfoncer moi aussi une porte ouverte. J’ai entendu pas mal de fois la rengaine : « les média français mentent, ils sont pro-palestiniens, pour connaître les vrais informations il faut aller en Israël… ». Et les dirigeants n’ont pas l’air de tenir plus que ça à la paix.

  4. Orianinou permalink
    18/08/2010 09:49

    Très bon article l’Arabe.

    Je suis d’avis qu’il faut quand même avoir une case en moins à la base pour poser comme une star devant des hommes menottés et baillonnés… Et cerise sur le cheesecake, se demander où est le mal après !

    Je suis d’accord avec toi sur cette déshumanisation regrettable et je suis totalement ton opinion sur le fait que pour désamorcer ces conflits, il faudrait aussi réhumaniser tout ce petit monde… J’espère que ça se fera un jour (sans penser comme un Bisounours, je précise).

    Encore une fois je suis tranquillement posée derrière mon bureau à Lille et je n’ai jamais eu à affronter quelqu’un à mains armées, on ne m’a jamais appris à tuer ou à haïr une population (si si, jvous jure)… Mais quand même, de là à faire sa pinup et se demander où est le mal, y’a une marge. Qu’on soit content d’avoir ligoté un ennemi, je veux bien le comprendre (à la guerre comme à la guerre)… Mais là, la demoiselle pousse le tank un peu trop loin Maurice !

  5. Miles permalink
    18/08/2010 10:34

    Yvan Attal il a dit que l’armée Israélienne était exemplaire ! (chez Ardisson, pour justifier les crimes de guerre commis à Gaza).

    Et pourquoi exemplaire ? Tenez-vous bien : Parce qu’elle envoie des flyers avant de bombarder des civils !!! J’adore !

    Il faudrait l’inviter pour qu’il nous explique que, soumis à la pression des méchants terroristes arabes, les gentils soldats israéliens sont bien obligés de décompresser !!!

    • 18/08/2010 11:15

      A la décharge de Yvan Attal, ya pas d’armée exempte de comportements détestables.

      Mettez un grand nombre de gens en position de dominants dans un coin de la planète et, si on ne les encadre pas strictement, on peut être sûr qu’il y aura des dérives. Pourquoi ? parce que l’être humain placé en position de dominant sur un autre, s’il ne craint pas de devoir répondre de ses actes, ya de fortes chances qu’il abuse de cette position dominante. C’est pourquoi on a inventé un truc qui s’appelle les lois. Seulement voilà, en temps de guerre, les repères changent.

      Ce qui est choquant dans ce cas là, selon moi, c’est moins l’attitude de cette péronelle que celle de sa hiérarchie qui semble ne condamner que la mise en ligne de ces photos et pas le fait de se comporter comme une grognasse. Entendons nous bien : C’est une grognasse et je la condamne. mais l’arabe a raison : c’est de la responsabilité de la hiérarchie d’éviter autant que possible ce genre de dérapage.

      Mais il ya peu, une vidéo d’un militaire français au Togo confisquant son appareil à un journaliste révèle qu’il est également fréquent que notre propre armée laisse à désirer. On sait que les américains ont eu ce genre d’affaires en Irak et doivent encore en avoir.

      C’est pourquoi j’en viens à penser qu’en fait, il ya peu dans le monde de hiérarchies militaires qui soit vraiment soucieuse de faire respecter les droits de l’Homme. Tout au plus peut on penser qu’il yen a habitée du souci de « bien présenter ».

      Et ça me navre, car des militaires, j’en connais personnellement des très bien. Les gens très bien, ils en sont réduits, dans ce foutoir, à se demander si leur engagement a encore un sens…

      • Miles permalink
        18/08/2010 21:42

        Certes mais parler d’exemplarité pour une armée d’occupation qui commet des crimes de guerre c’est carrément limite.

        Donc à la décharge d’Yvan Attal, quand on ne peut pas être objectif sur un sujet ou avoir ne serait-ce qu’un peu de recul, on ferme sa gueule 🙂

      • 18/08/2010 21:47

        Hem. Toi ce que tu dis c’est « à charge », pas à « décharge »…

      • 18/08/2010 21:52

        waw miles comment t’es trop intelligent, ça clashe.

      • Miles permalink
        19/08/2010 08:45

        @ Leslie : Hem. Oui je sais que c’est à charge, c’était juste pour reprendre ta formule et insister sur le fait que je ne trouvais rien ,à mettre à sa décharge 😉

        @ Zarzuela : Waw comment t’es trop sarcastique ! ça calme !

  6. Docds permalink
    18/08/2010 10:50

    A noter, quand même, que c’est en Israël que cette photo et l’attitude de cette abrutie ont fait en premier scandale

  7. La Gamine permalink
    18/08/2010 11:12

    En même temps, je me dis que un comportement (malheureusement) pas si étonnant au sein d’une force armée. C’est juste poussé à l’extrême, et teinté d’exhibitionniste facebookien crétin. A partir du moment ou on doit tirer sur un « ennemi », ou le garder prisonnier, n’est-il pas plus facile de le faire si on considère l’autre comme inférieur, voire non humain? Et si on a été formaté pour?
    Il n’y aurait pas d’abus sur les prisonniers ni de crime de guerre si l’ennemi était considéré comme un égal, digne de respect.
    Et en flirtant avec le point Godwin, ce qui s’est passé dans les camps de concentration n’aurait jamais eu lieu.

  8. oggy permalink
    18/08/2010 11:46

    donc en gros pour que la paix advienne, à part réhumaniser les palestoches, il faut juste que cessent les tirs de roquette et les attentats … et moi qui pensais qu’il fallait aussi que cessent les colonies, les occupations, les injustices, les expropriations, les massacres intempestifs, les checks points et les murs.

    • 18/08/2010 11:50

      « et moi qui pensais qu’il fallait aussi que cessent les colonies, les occupations, les injustices, les expropriations, les massacres intempestifs, les checks points et les murs. »

      Je crois que c’est compris dans le pack « réhumaniser ».

  9. ppj permalink
    18/08/2010 11:48

    y’a qu’à, faut qu’on…
    c’est bon ça va mieux ?
    on peut continuer à se bourrer la gueule et aller au ciné ?

    • 18/08/2010 11:51

      Héhé

    • la provinciale permalink
      18/08/2010 12:03

      va voir « the expendables » et après, tu te diras que cette histoire de photos était infiniment plus intéressante que tu ne le pensais!

      mais évites la BA de « black swan » d’Aronofsky (un pur orgasme)

      • 18/08/2010 12:13

        Plutôt mourir. Par contre, j’ai vu la BA de Black Swan ce matin et en effet, c’est prometteur, même si Portman et Cassel me font peur.

      • 18/08/2010 12:26

        Moi j’ai presque envie d’alller voir s’ils ont réussi à couler un scénar dans les tout petits petits interstices entre les très très gros muscles…

      • ppj permalink
        18/08/2010 12:37

        j’aurais mieux fait d’écrire : bourrer la gueule tout court…

        c’est la paix au proche Orient qui est jeu ici, je vous le rappelle, alors allez faire ça ailleurs.

      • 18/08/2010 15:38

        Pas hyper convaincu par la BA de « Black Swan » moi. Ca a l’air au point esthétiquement, mais je me méfie des effets de style d’Aronofsky. Sinon content de voir Mila Kunis dans un vrai film, j’ai une certaine affection pour elle après avoir regardé 83 fois les 7 saisons de That 70’s Show.

  10. lylim permalink
    18/08/2010 12:05

    s’acharner sur cette jeune femme, qui au final n’est pas plus conne qu’un autre (suffit de jeter un oeil aux groupes racistes et du genre sur facebook) , contribue une fois de plus à ne pas s’intéresser au véritable problème; mais bon, stratégie de plus en plus utilisée par les médias, on commence à s’y habituer…

    on est tous embarqués sur un genre de Titanic (sans allusion aucune à Jack, Rose ou Céline) , qui fonce tête baissé à sa perte, parce que c’est tellement plus facile de polémiquer sur la partie visible de l’iceberg que de songer à prendre une autre direction…

    mais bon, il reste toujours deux ou trois barques pour ceux qui veulent s’échapper!

  11. 18/08/2010 12:13

    c’est des gamins ces jeunes soldats et effectivement c’est révélateur d’un état d’esprit inquiétant qui s’impose à eux.
    ai visité la Cisjordanie avec une super association qui visite tous les jours les points de contrôle pour calmer les esprits, les soldats, dire qu’il y a une présence civile, qu’on ne peut pas faire n’importe quoi.
    goutte d’eau.

  12. Sauge permalink
    18/08/2010 12:24

    Elle est débile cette fille mais ce n’est pas la pire. Une association d’anciens soldats israéliens qui dénonce ces pratiques à mis en ligne d’autres photo bien plus choquantes sur facebook où l’on voit des soldats poser à côté de cadavres ou d’un prisonnier en slip.
    L’homme est un loup pour l’homme…

    • Sauge permalink
      18/08/2010 12:46

      En fait je ne suis pas sûre que le type en slip soit vivant.

    • 19/08/2010 16:43

      C’est effectivement assez choquant qu’au 21ème siècle un mec se mette en slip pour se faire prendre en photo.

      • Guillaume Pascanet permalink
        19/08/2010 16:58

        Encore un qui n’a pas lu l’article du pédé sur les sous-vêtements masculins.

      • 19/08/2010 17:31

        Est ce que le slip était vivant ?

      • Sauge permalink
        21/08/2010 18:08

        Vivant peut-être pas (le mieux pour ça c’est que le type soit pendu) mais propre assurément.

  13. Guillaume Pascanet permalink
    18/08/2010 13:03

    « Pour conditionner un être humain à battre, tuer l’autre, il faut passer par cette déshumanisation, ce sera sûrement le meilleur atout de ces soldats une fois sur le front. Sûrement ce qui fera la différence entre un soldat vivant et un soldat mort. Soit.

    Le problème avec le cas Eden, comme avec celui des soldats en Irak, c’est qu’une fois le conflit « résolu », comment imaginer une seule seconde que les populations puissent un jour se comprendre et cohabiter si cet état d’esprit est toujours de mise? »

    Tout est là. Beaucoup de Français n’ont pas encore réussi à réhumaniser les arabes suite à la guerre d’Algérie qui n’a duré que 8 ans et qui n’a concerné directement qu’une partie de la population assez faible finalement.

    Déshumaniser l’autre, c’est un processus normal permettant de survivre psychologiquement à la guerre. Car, à part pour une minorité de psychopathes, tuer son semblable est insupportable. Ce n’est même pas un processus de l’institution militaire, c’est une forme de défense mentale. Il me semble d’ailleurs que ces clichés obcénes sont apparus dès qu’ils ont été possibles. C’est juste leur mode de diffusion qui les rend plus insupportables.

    C’est compliqué bien sûr de revenir ensuite à la normalité. Et c’est impossible pour les Israéliens et Palestiniens qui vivent en situation de guerre permanente.

    Quand à la paix entre ces deux peuples, je rappelle qu’il a fallu aux Français et aux Allemands 3 guerres en 70 ans et la ruine complête des deux pays pour enfin comprendre que la guerre n’est pas une solution, mais la cause des problèmes.

    • dob permalink
      18/08/2010 13:44

      Entièrement d’accord.
      Je pense que « l’ennemi » ne peut être tué que si l’esprit du bourreau est persuadé qu’il ne s’agit pas d’un humain (à part peut être pour quelques personnes perturbées).
      Comme tu le souligne pour l’Algérie, les soldats recevaient une certaine « formation sur l’ennemi » en arrivant une fois sur place, et selon un proche, ça n’avait rien d’humanisant.

      • Le Nain permalink
        18/08/2010 13:56

        Mais ca n’a rien de propre à la France… Le conditionnement mental des marines américains (je parle des soldats du rang pas des officiers) est assez édifiant dans le genre. Le but est de devenir une machine à tuer. Et quoi de plus efficace que de se l’entendre dire à répétition.
        Sur ce point je trouve que Full Metal Jacket est assez juste (y compris malgré les clichés).

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/08/2010 14:14

        Full Metal Jacket est mon film de guerre préféré.

        La première fois que je l’ai vu, c’était en caserne à la fin de mes classes en plus. J’étais dans le contexte.

    • La Léo permalink
      18/08/2010 13:56

      Ah oui, merci. J’allais le dire (si, si!).

    • La Pastanaga permalink
      18/08/2010 14:25

      « Déshumaniser l’autre, c’est un processus normal permettant de survivre psychologiquement à la guerre »

      … il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit là d’une conception moderne de la guerre, généralisée avec la 2ème guerre mondiale.

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/08/2010 14:28

        Non, c’était déja le cas avec la première guerre mondiale.

        Et avant, on a peu de témoignages de combattants de base, mais je ne vois pas pourquoi ce serait différent. A part peut-être qu’il est différend d’écraser un crane à la hache et d’appuyer sur le bouton d’une commande de missile.

      • La Pastanaga permalink
        18/08/2010 17:23

        en fait je me réferais moins aux méthodes employées qu’à l’evolution idéologique de la guerre (comme par exemple le glissement conceptuel de la notion d' »ennemi » non plus vécu comme adversaire, mais comme criminel, sous-entendu qu’il faut éradiquer par tous les moyens; ou encore s’interroger sur le concept même de guerre )

        je ne suis en rien une spécialiste en la matière, mais il me parait interessant d’essayer de recontextualiser certaines idées

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_la_guerre
        http://www.stratisc.org/strat72_Cumin2-_tdm.html
        (le paragraphe « La critique de l’évolution vers un concept discriminatoire de guerre et d’ennemi » m’ a paru très pertinent)

    • Marian permalink
      18/08/2010 19:22

      Et que dire de l’interminable état de guerre entre la France et l’Angleterre.

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/08/2010 19:29

        Cela s’est réduit au rugby depuis la crise de Fachoda.

      • 19/08/2010 02:01

        Un ami correctement intentionné me signalait récemment que – je cite – « il fallait arrêter de stigmatiser les Anglais avec le fumeux « ils ont brûlé Jeanne d’Arc » », parce que « avec Lady Di, y’a égalisation ».

  14. 18/08/2010 13:14

    Le jardin d Eden semble bien loin du jardin d eden.

    Chacun qui limite son coeur a un marquage de territoire,
    so coupe soi meme de son potentiel universel d amour.

  15. dob permalink
    18/08/2010 13:55

    « On s’horrifie, on objecte, depuis notre confortable salon du 9ème arrondissement, loin des réalités d’une vie au jour le jour, dans l’urgence, ce qui en soit, devrait invalider toute position sur le sujet »

    Je ne suis on ne peut plus d’accord.
    Même si tout les avis comptent (encore que), se faire une idée de ce qui s’y passe à travers le filtre des médias est forcément en décalage avec la vision de ceux qui vivent ce conflit au jour le jour depuis des générations.

    • 18/08/2010 14:10

      En même temps, doit on attendre d’être concerné par une merde pour s’intéresser un tant soi peu à la vie des autres ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/08/2010 14:13

        Franchement, tu penses plus à ta fille et à ce que tu vas manger ce soir, ou bien à la faim dans le monde et aux guerres qui tuent des p’tits enfants innoncents ?

      • dob permalink
        18/08/2010 14:18

        Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’intéresser. Mais il y a une différence entre l’intérêt, la compassion et l’expérience.

      • 18/08/2010 16:34

        Certes, mais je préfère la compassion à l’indifférence crasse.

        Et oui, je pense souvent à ma fille. Mais en ce moment, ce serait surtout à base de « Putain ! Quel monde on va lui laisser ? «  » 😦

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/08/2010 19:41

        Je te comprends, ma mêre est passé de droite à gauche avec le temps, ce qui est rare, car elle a l’impression très forte que ses gosses (c’est à dire moi et mes frêres) vont vivre plus mal qu’elle.

    • Brunette permalink
      19/08/2010 14:30

      donc vaut mieux parler que de sa petite personne sans essayer de comprendre ce qui se passe chez les autres?

      • dob permalink
        19/08/2010 23:57

        Bon visiblement je ne suis pas très clair. Alors pour la faire courte disons que sur ce conflit en particulier je trouve délicat de s’exprimer objectivement lorsqu’on est pas spécialiste ou directement concerne.

  16. barbietruc permalink
    18/08/2010 15:23

    Et que dire des palestiniens qui présentent Guilad Shalit dans un cercueil et de leur pourriture de dessin animé… On n’en sort plus ma brave dame !
    Chacun ses cons… même si je le sentiment qu’il y en a plus d’un coté que de l’autre.

    • 18/08/2010 16:35

      Non y’en a pas plus d’un coté ou de l’autre. La seule différence qu’on peut faire, c’est quelle est la proportion de cons au pouvoir de chaque coté.

      J’avoue avoir du mal à arbitrer ce match là…

  17. Unknown permalink
    18/08/2010 15:58

    Quel coin du 9ème ?

  18. Raymond Domenech permalink
    18/08/2010 19:37

    Rendez nous le lapin, ou je tue un otage dans le bus.

    • Guillaume Pascanet permalink
      18/08/2010 19:40

      Ca dépend de l’otage : c’est le gentil blanc Gourcuff ou la méchante racaille Anelka ?

      • Raymond Domenech permalink
        18/08/2010 19:45

        Non je tue Ruffier, celui dont tout le monde se fiche.

      • 18/08/2010 22:15

        C’est qui ? 😕

      • Orianinou permalink
        19/08/2010 09:54

        Leslie : +1

        Raymond : Moi aussi je veux revoir le lapin, mais on ne t’a jamais dit que pour obtenir quelque chose des ravisseurs, il fallait leur proposer un deal décent ? Genre « je ramène Ingrid dans la jungle » ou « je baillonne Woody avant qu’il n’achève sa future croûte cinématographique » ?
        Non parce que zigouiller un joueur, faut avouer qu’on est plus d’un à l’avoir attendu… Alors bon, les connards sont pas prêts de nous rendre le lapin à ce rythme !

        Ahh ces négociateurs à gros sourcils… Faut tout vous apprendre !

      • 19/08/2010 16:41

        De toute façon, Raymond, c’est le plus mauvais preneur d’otages en France depuis Louis XIV.

      • Raymond Domenech permalink
        19/08/2010 18:27

        Au bon endroit:
        Je vous débarrasse de Ribery en le confiant à un Cirque, et j’enferme la Cotillard dans un film avec Kad(tastrophe) Mérad contre Le lapin.

  19. Marian permalink
    18/08/2010 19:40

    Malheureusement, l’endoctrinement (le rouleau compresseur, dixit L’Arabe) commence bien avant le service militaire. Faut voir ce que l’on inculque aux petits israéliens à l’école (et dans les familles). Et il en est de même pour les petits palestiniens. Ça fait frémir, vu de notre canapé perdu au milieu du 9e.

    Après, ça m’a toujours dérangé ces gradations d’horreur dans les faits de guerre. La Convention de Genève me paraît bien hypocrite. La guerre étant le comble de l’horreur pour l’Humanité, on voudrait lui donner des règles, une légitimité sous certaines conditions. La guerre est un dessein politique (organisé) pour la prise de contrôle d’un territoire, d’une civilisation ou que sais-je encore. Dans ce processus, il est très rare que l’on ne demande pas à des hommes (ou femmes) de tuer sciemment d’autres hommes (ou femmes). Selon moi, l’horreur absolue commence dès la mise en place de ce dessein. Après ça, tous les coups sont « permis ».

    • Le Nain permalink
      19/08/2010 00:13

      Question : existe t’il une éthique de la guerre? Vous avez 4 heures, 6 pages maximum, effaceurs interdits…

      • Marian permalink
        19/08/2010 05:47

        Ben non.
        (3 secondes, 6 lettres)

      • Le Nain permalink
        19/08/2010 09:03

        12/20, une réponse plus développée aurait été adéquate 😉

        Plus sérieusement, je pense qu’un philosophe ne serait pas aussi catégorique. Mais il jouerait sûrement sur les mots, en tous cas sur les concepts. De ce que je me souvienne de mes cours de philo, l’éthique n’est pas la même chose que la morale. Avis aux philosophes qui passeraient par là.

      • 19/08/2010 09:45

        La morale a tendance a se baser sur des considérations de l’ici et maintenant. Elle normalise les rapports humains, dit ce qui est bien et mal. Elle ne précise que fort peu pourquoi c’est bien ou mal.

        L’Etique se veut plus universelle, même si elle ne l’est pas forcément. Elle exige une réflexion et une analyse poussées. Elle peut donc fort bien contredire la morale, car elle se préoccuppe des conséquences des actes et paroles bien plus que de leur valeur intrinsèque.

        Si elle condamne le meurtre, par exemple, ce sera parce qu’elle a conclu que, un être humain étant unique génétiquement et historiquement, la supression de cet être ne saurait être anodine. Et ce d’autant plus qu’on ignore la nature exacte de la mort. Alors que la morale se contente d’énoncer le commandement : Tu ne tueras point.

      • 19/08/2010 10:24

        Euh, quand tu parles d’étique, tu veux dire celle qu’est toute maigre ?

      • Le Nain permalink
        19/08/2010 11:01

        @ leslie : on peut donc dire qu’il y a une éthique de la guerre, non? Du moins de certaines guerres. L’éthique se préoccupe des conséquences et des actes. Si l’éthique se préoccupe des conséquences, cela veut dire que parfois elle a vocation à dépasser les actes en eux mêmes. L’éthique peut donc recommander de ne pas tuer, mais elle pourrait aussi recommander de faire la guerre, dans le dessein supérieur de l’intérêt général ?

        C’est une piste de réflexion, je ne demande qu’à être contredit, puis en même temps c’est pas vraiment le sujet du post de l’Arabe 😉

        @ zarzuela : gné?

      • Guillaume Pascanet permalink
        19/08/2010 11:13

        Il y a plus ou moins toujours eu une éthique de la guerre, ne serait-ce que parce que on peut toujours s’attendre à être vaincu.

        Qu’elle soit respectée est une autre affaire. On fait appel aux instincts primaires quand même. « il faut sauver le soldat Ryan » est assez bien vu quand il montre les exécutions sur le terrain.

      • Le Nain permalink
        19/08/2010 11:38

        Mais alors, nouvelle piste de réflexion : Si la guerre fait appel aux instincts primaires, mais que l’éthique fait appel à la raison, c’est qu’il ne peut y avoir d’éthique de la guerre, puisque par définition les instincts (les passions?) sont contraires à la raison?

        (Des fois je me fait peur, ou je vais chercher ça moi…)

      • 19/08/2010 11:50

        @le nain : éthique = morale, étique = maigre

      • 19/08/2010 12:24

        J’ai pas été si loin. Je me suis contentée de définir les deux termes.

        La morale, c’est dire que quelque chose est bien ou mal.
        L’éthique, c’est réfléchir au pourquoi c’est bien ou mal et même si c’est vraiment bien ou mal.

        Maintenant, il faut voir aussi une chose : chacun a ses convictions et elles sont à prendre en compte.

        Un type qui refuse d’aller à la guerre peut le décider à la suite d’une longue réflexion éthique. (« Monsieur le président, je vous fais une lettre, que vous lirez peut être, si vous avez le temps… »)

        Et un autre ira la faire également suite à une réflexion éthique (« C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère »)

        En fait, nous qui ne sommes PAS confrontés à ce choix (et Dieu, si elle existe, fasse que jamais nous n’y soyions un jour confrontés), je ne pense pas que nous puissions déterminer qu’un choix vaut mieux que l’autre, vu la diversité des situations. Et même si nous avions à faire ce choix, je ne suis pas sûre que nous puissions être certain de sa pertinence…

      • Le Nain permalink
        19/08/2010 13:41

        @ Leslie soit, alors je terminerai comme ça : il n’y a pas une éthique de la guerre mais des éthiques de la guerre.

        @ Zarzuela : je connaissais pas ce synonyme de maigre, au temps pour moi

        @ Guillaume Pascanet : effectivement sur ce point il faut saulver le soldat Ryan est dans le juste. Je dirai d’autant plus qu’il ne se contente pas de le montrer qu’une seule fois.

      • Docds permalink
        19/08/2010 14:32

        http://www.philolog.fr/

      • 19/08/2010 16:36

        Ohhh ! Ca c’est intéressant ! Mais bon, chuis dans la peintouille !

      • la catalane permalink
        23/08/2010 13:35

        voir le passage de l’intitulé droit de la guerre au droit international humanitaire, vous avez un petit aperçu sur wikipédia
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_la_guerre
        tout manuel de droit international en fait une approche assez intéressante pour ceux qui voudraient approfondir le sujet

    • Pinpin permalink
      19/08/2010 17:55

      « La guerre est un dessein politique (organisé) pour la prise de contrôle d’un territoire, d’une civilisation ou que sais-je encore.  »

      n’oublions pas la donne économique… surtout pas…
      et relisons tous « Une histoire populaire des Etats Unis » de Howard Zinn.
      L’auteur y montre tellement bien comment les US nous jettent de la poudre aux yeux, depuis leur création, pour justifier des guerres qui n’ont finalement comme fondement que l’argent et la performance de leur économie.

      ou alors, comme l’ouvrage original est un peu abrupt, il y a une très bonne adaptation récente en BD, qui vaut réellement le coup d’être lue et qui est plus « facile » et distrayante : Une histoire populaire de l’empire Américain

      c’est édifiant, ils nous jouent et rejouent la même scène qu’en irak dans tous les conflits depuis 5 siècles, et ça marche à chaque fois !

      • Guillaume Pascanet permalink
        19/08/2010 18:17

        C’est vrai que la guerre contre le Mexique pour protèger les pauvres petits texans ou la guerre contre l’Espagne pour libérer les Cubains, c’était pas mal.

        Par contre, 5 siècles me semblent un peu beaucoup. Cela nous ramène au tout début de la colonisation britannique. On peut difficilement parler des américains alors.

      • Marian permalink
        19/08/2010 18:20

        Je seconde la référence à Howard Zinn.

         » […] ils nous jouent et rejouent la même scène qu’en Irak dans tous les conflits depuis 5 siècles, et ça marche à chaque fois »
        Sans être forcément dupes, peut-être que cela nous convient aussi comme ça. On (le « Nord ») trouve finalement notre compte dans tout cela.

        ps: dans mon esprit, « la prise de contrôle d’un territoire [et] d’une civilisation » prenait en compte le facteur économique, bien sûr. Sinon, pourquoi voudrait-on d’un territoire si c’est pour n’y rien faire? Pourquoi assujettir une civilisation si c’est pour ne rien lui vendre?

      • Marian permalink
        19/08/2010 18:26

        @ Guillaume
        Formellement, on ne pouvait en effet pas encore parler d’Américains il y a 5 siècles, mais dans l’esprit, si. La guerre d’expansion (la Conquête de l’Ouest) contre les « Indiens » avait pour but à la base l’acquisition de nouvelles terres pour étendre la culture du tabac. Renforçant ainsi le pouvoir économique et politique des colons vis à vis de l’Angleterre.

      • Pinpin permalink
        20/08/2010 02:08

        Yep le 5 siècles correspond au début de l Etude de zinn qui pose les fondements de la mécanique guerrière des us des sa « découverte » par colomb.

    • Raymond Domenech permalink
      19/08/2010 18:24

      Je vous débarrasse de Ribery en le confiant à un Cirque, et j’enferme la Cotillard dans un film avec Kad(tastrophe) Mérad contre Le lapin.

  20. 19/08/2010 02:05

    Sinon, quelqu’un connaît la marque de son téléphone portable? Nan parce que l’image est de super bonne qualité.

    • Orianinou permalink
      19/08/2010 09:49

      Un peu flou par endroits… Note, on évite l’effet « yeux rouges » !
      Je penche pour un appareil photo ceci dit… ou un téléphone de guerre satellite qui envoie les images partout dans le monde et sur ton facebook en simultané. C’est bien foutu quand même !

  21. Marie-Aude permalink
    19/08/2010 02:08

    Il y a un israélien qui a dit ça, il y 20 ans, Eyal Sivan, avec un film qui montrait comment l’Etat d’Israel formait ses enfants à la guerre, « Izkor, les esclaves de la mémoire ». Il rapprochait cet endoctrinement de celui qui avait eu lieu en France entre 1870 et 1914

  22. 19/08/2010 11:44

    RIEN ne justifie de se dehumaniser!

    Le but ne justifie jamais la propre decheance.

    Celui qui doit tuer son moi pour tuer l autre, a deux morts sur la conscience.
    Celui qui humilie l autre, se degrade lui meme au meme instant.

    • 19/08/2010 16:37

       » Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations. Moi si je devais résumer ma vie, aujourd’hui, avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi, et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée, parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais le miroir qui vous aide à avancer ; alors ce n’est pas mon cas comme je le disais là, puisque moi au contraire j’ai pu et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu’amour, et finalement quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent : Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? Et bah je leur réponds très simplement, je leur dis : c’est ce goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé, aujourd’hui, à entreprendre une construction mécanique mais demain, qui sait, peut-être, simplement à me mettre au service de la communauté, à atteindre le don, le le don de soi… »

      • Guillaume Pascanet permalink
        19/08/2010 16:55

        Sublime.

      • nana permalink
        19/08/2010 20:04

        On dirait de l’abbé Pierre, l’abbé l’écrevisse?

      • Guillaume Pascanet permalink
        19/08/2010 20:19

        Tu n’as pas reconnu le maître en personne, Edouard Baer ????

      • 19/08/2010 20:58

        J’ai un faible jusqu’alors inavoué pour Edouard Baer…

  23. 19/08/2010 12:38

    la « morale » est une complaisance tres temporaire de societee.

    L ethic est etre en contacte avec notre humanite interieur interconnectee avec le monde, qui est a tout temps et sous toutes condition et culture la meme.

    la « morale » peut etre : tuer ou denigrer « l autre » pour des « valeurs ».

    L ethic est vomir face a l attrocitee. Est le coeur qui bat, fasse a la peine de l autre.

    Le corps sait ce que l esprit « domestic » ne veut plus savoir.

    • Docds permalink
      19/08/2010 14:28

      C’est pas clair… Tu veux dire :
      The « morality » is a kindness(accommodation) tres temporary of societee.
      L ethic is etre contacts it with our humanite interieur interconnectee with the world, which is has any time(weather long) and under quite condition and culture the meme.
      The « morality » can etre: kill or denigrer  » l other  » for « values ».
      L ethic is to vomit face has l attrocitee. The heart is which beats, made has the punishment(effort) of l other.
      The body knows what l spirit  » domestic  » does not want to know any more.

  24. Pinpin permalink
    19/08/2010 15:43

    prenez des humains (femmes et hommes confondus)…

    désignez leur un ennemi … avec de bonnes raisons* à l’appui !

    (*de bonnes raisons on peut en trouver plein, mais avec de vrais morceaux de « ils sont pas comme nous » et de « si on les laisse faire nous sommes condamnés » dedans ça marche encore mieux !)

    donnez leur des armes,

    une petite tape d’encouragement sur l’épaule (ou les fesses)

    et surtout l’absolution totale c’est à dire judiciaire et morale (« vas y démonte leur la gueule tu seras un héros, tu vas sauver ta patrie, tes ainés seront fiers de toi et les générations suivantes te vénèreront car tu leur donne un avenir, pt’èt même qu’on va te filer une médaille ou une clé dorée pour le paradis ou t’attendent 1000 vierges ointes de miel !)

    et dans 100% des cas les « comportements abjectes / détestables » arrivent en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, armée ou pas armée !!! (remember Rwanda)

    C’est à priori inscrit dans nos gènes… un des meilleurs « cotés » de la nature humaine…
    un truc qui rassure et donne la foi en l’avenir de l’homme
    (désolé, c’était ma minute cynique et pessimiste)

    donc honnêtement, ce qui me choque le plus c’est ce type de scandales… c’est que les gens s’étonnent que la guerre ce soit « sale et méchant, voir sordide » et crient aux grands dieux que « quand même Germaine cètypapossible qu’on fasse de telles choses ».

    Pour moi le concept de guerre propre à été inventé par les américains lors de la première campagne en Irak… pour fourguer du missile à guidage laser et tout leur attirail techno aux armées du reste du monde… c’est un concept marketing.

    La guerre c’est moche, c’est sale, ça fait mal, il y a des victimes, des gens meurent, d’autres torturent (et y prennent parfois du plaisir) et tuent. c’est comme ça, ça l’a toujours été et ça le sera sans doute toujours !
    et ça aussi c’est sacrément de l’enfonçage de portes ouvertes !

    • 19/08/2010 16:35

      Tout à fait d’accord avec ton commentaire. Juste je ne comprends pas le titre « prenez des humains (femmes et hommes confondus)… ».

      • Pinpin permalink
        19/08/2010 17:47

        c’etait juste pour appuyer lourdement sur le fait que les femmes sont tout autant capables que les hommes d’être atroces, bêtes et méchante et que ce n’est pas plus ou moins choquant… égalité parfaite pour une fois !

  25. Le sociopathe permalink
    19/08/2010 18:12

    De mon point de vue, ce genre de photos ne me choque pas du tout. Pour rejoindre ce qui a été dis juste au dessus, il faut remettre les choses dans leurs contextes.

    Prenons un exemple:

    Vous êtes au milieu d’une jungle, avec comme seul arme un coupe ongle et toute les nuits vous entendez un tigre du Bengale qui vue la puissance de ses rugissements doit faire 400kg.
    Après deux semaines dans la jungle, à manger des vers, vous rouler dans la boue pour camoufler votre odeur et réalisé que cette nuit vous allez cailler sévère trempé ainsi… La peur au ventre à longueur de temps entrain de guetter le moindre bruit…
    Le jour où le tigre dérape sur une souche humide et s’ouvre la jugulaire sous votre coupe ongle… quoi de plus naturelle que de fêter ça…?!

    Remplacez le coupe ongle par un M16, le tigre par une armée qui quelque soit le nombre et l’équipement que possède la votre, ne vous empêchera pas de prendre une balle perdu dans la jugulaire… et pour le reste c’est grosso modo la même chose.

    L’ennemie dans toutes les guerres reste un ennemie, l’humain est aussi peureux que fanfaron et comme un gosse qui viens de terrasser le serpent à coup de baton, on ne peut s’empêcher d’exhiber nos trophées…

    « Mais c’est ni un sac à main ni un gros chat, c’est un humain tout de même!! » dira tata Jaqueline entrain de broder des serviettes hygiénique dans le canapé du boudoirs.

    Quel différence… c’est la même boule dans l’estomac qu’on à quand on est traqué, la même folie quand on combat, les même yeux hagard fasse à l’ennemie fraichement terrassé, la même tête de caribou au dessus de la cheminé…

    « War… war never changes  »

    Il n’y a que dans la littérature japonaise (et peu être un peu sur les champs de batailles) que la guerre était un art ou l’on respectait l’adversaire… Il n’y a que dans les unités d’élites que la guerre est un métier comme un autres. Si toutes les guerres ce fessait avec des samouraï ou des soldat volontaire avec 15 ans d’entrainement dans les pattes, elle ne ferait pas l’actualité.

    • La Pastanaga permalink
      19/08/2010 19:09

      Petula c’est bon, on t’a reconnue

    • Guillaume Pascanet permalink
      19/08/2010 19:14

      Les japonais ont en effet énormément démontré leur respect de l’adversaire durant la seconde guerre mondiale.

      • Le sociopathe permalink
        20/08/2010 10:45

        En me relisant et en essayant de compter les fautes, j’étais persuadé que quelqu’un rebondirait là dessus…

        Je parlais d’une époque médiévale et révolue.

    • nana permalink
      19/08/2010 20:01

      « Si toutes les guerres ce fessait avec des samouraï  »

      Ca ferait un chouette porno.

  26. 19/08/2010 20:39

    Bon article. Un peu maigre toutefois, parce qu’il ne s’agit pas simplement de déshumanisation de l’ennemi. Ca va tout de même un peu plus loin concernant Tsahal. En l’occurrence, des armées de batards, on en trouve un peu partout sur la planète. Mais pour en arriver au niveau d’hypocrisie de Tsahal qui pourtant est tout de même une des premières armées au monde en termes technologiques, humains, ou tout simplement de puissance, faut le faire. Jamais entendu parler de la légitimation de la torture ex-post par la Court Suprême israélienne et le Juge Barak? Renseignez-vous, dans le genre « On vous fait bouffer de la merde en vous affirmant que c’est du caviar et en plus vous kiffez votre race », c’est pas mal. Détrompez-moi si je m’abuse, mais il me semble que jusqu’à présent AUCUN militaire israélien accusé de torture n’a effectivement été condamné, malgré reconnaissance des faits et actes considérés.

  27. 19/08/2010 23:19

    Attention seeking passive agressivity c est aussi de la violence.

    • La Pastanaga permalink
      19/08/2010 23:58

      how to tell you?

    • 20/08/2010 01:50

      « You know, I don’t think there is any good or bad situations. Me if I had to summarize my life, now, with you, I would say it’s first encounters, people who have reached out their hands to me, perhaps at a time when I could not, which I was home alone, and it’s curious to say the chances, meetings forge a destiny, because when we had a taste of the thing, when you have a taste for something well made, the beautiful gesture, sometimes you can’t find the caller side, I would say the mirror to help you advance, so it’s not my case as I said there, since I rather I could and I say thank you to life, I say thank you, I sing of life, I dance my life, I’m all love, and finally today when many people tell me : How are you doing this for humanity? And bah I tell them very simply, I tell them: this is a taste of love, so that taste drove me today, to undertake engineering but tomorrow, who knows, maybe just me to serve the community, achieve the gift, the gift of self … « 

  28. L'escroc permalink
    20/08/2010 02:06

    Peut être qu’ils jouaient tout simplement à 1,2,3 soleil, où à colamayar

  29. 20/08/2010 09:22

    laissez la guerre entre les mains de « specialistes » de la guerre ne me semble pas une tres bonne idee democratique.

    Tout le monde est « concerne » par toute situation.
    Tout agit de facon interactive avec tout.

  30. Lithis permalink
    20/08/2010 18:44

    Eh bein dit donc aujourd’hui j’ai appris que l’homme est mauvais ! Ca m’avait un peut échappé quand j’étudiais 39-45 à l’école …
    A part ca, trouver les photos choquante c’est de la pure hypocrisie… il suffit de faire un tour sur youtube pour voir des vidéos d’agressions filmées par des caméras de surveillence… en France… et de constater l’acharnement ! Et pourtant on n’est pas en guerre…

    • 21/08/2010 11:39

      De la pure hypocrisie ?

      C’est pas parce qu’il existe des choses choquantes chez nous qu’on va pas trouver ça choquant ailleurs. Faut arrêtez ce genre d’argumentation à deux balles.

      Libre à toi d’être blasé. Evite juste de croire que tout le monde est dans ton cas.

    • Guillaume Pascanet permalink
      21/08/2010 14:13

      Il y a peut-ètre une légère différence entre commettre des violences et les afficher sur internet.

      La caméra de sécurité n’est pas là pour faire le spectacle en théorie. Sauf si un flic mal intentionné la met en ligne et qu’elle soit récupérée par un site facho.

  31. 21/08/2010 09:58

    Confondre la sociopathie avec le potentiel humain est une projection du propre « unconscient » sur l humanite.

    La nature humaine est neurologicalment et biologicalement compassionante.
    C est notre moyen de survie de l espece .

    Ce n est pas le nihilisme chic  » viva la muerte » qui nous fait survivre les pires regimes, mais la connaissance de la valeur de l humain en tout humain.

  32. Marica permalink
    25/08/2010 17:37

    J’vais passer pour une envieuse (parce que je tiens moi aussi un blog sur des sujets similaires héhé et que le votre a vachement plus de visibilité) mais tant pis…j’ai lu qqes uns de vos articles, parce que tout le monde sur la toile parle de vous, et en bien (chapeau!), mais…
    -Vous seriez pas un tout petit peu opportunistes ? avec votre façon de surfer sur des sujets sensibles, tout en pourfendant les clichés! ex: l’arabe anti anti-sioniste, j’adore.
    -ou suffisants ? qu’est ce que vous êtes « résolument » subversifs!
    -ça sent un peu l’autosatisfaction narcissique, nan, cette prose pleine de tours et de détours ?
    -Vous ne vous relisez pas avant de poster ? attention aux fautes d’orthografe 😉 bon là je vous taquine.

    Comment vous avez fait dès le début pour attirer autant de monde? Envoyez moi un mail je suis curieuse. Enfin si vous osez répondre sincèrement !

    En tout cas bravo pour votre projet, on dirait bien que c’est une réussite.

    • docds permalink
      25/08/2010 21:45

      Si tu veux un conseil: il suffit d’être opportuniste, suffisant, résolument subversif, narcissique et autosatisfait, ne pas se relire avant de poster… Et le tour est joué.

      • antoine permalink
        26/08/2010 00:17

        et avoir un ou deux viellards avec le bras long dans la poche. et des connaissances cosmopolites.

      • La Pastanaga permalink
        26/08/2010 00:59

        et une tripotée de commentateurs (et comentorchons) tous plus psychopathes les uns que les autres

      • 26/08/2010 01:01

        pi faut coucher aussi.

      • Philippe De Thrace permalink
        26/08/2010 01:45

        Jolie salve, tout le monde.

      • 26/08/2010 07:43

        Et pis faut une mascotte.

        Quoi ?! Pourquoi tout le monde me regarde ?

  33. Marica permalink
    26/08/2010 09:45

    Dommage que vous ne preniez pas au sérieux un autre point de vue..et que vous ne répondiez pas simplement aux questions et aux critiques. Quand on s’expose, il faut s’y attendre, nan?
    Bonne continuation pour votre projet mystérieux!

    Au fait c’est quoi le teeshirt qui se vend le mieux ? le PD, la meuf, l’arabe ou le juif ?

    • docds permalink
      26/08/2010 10:42

      Sinon, autre possibilité, commente des sujets qui ne sont pas d’actualité, non sensibles, avec plein de clichés , qui n’intéressent personne, sans humour, sans faute d’orthographe, genre « les conséquences du départ de Dominique Bussereau sur la consommation de mil au Lesotho « …
      Ça peut être un nouveau concept…

    • 26/08/2010 14:02

      EH OH!

      Qu’est ce que c’est que cet autoritarisme intempestif ? Donc pour commencer, tu redescends de ton petit poney, et ensuite, tu vas faire beaucoup d’efforts pour essayer de comprendre que nous sommes 4 vraies personnes, avec des vrais boulots, des vraies familles et des vrais amis faits de chair et d’os, des vraies sorties dehors dans le vrai monde, en bref, des vraies vies réelles dans la réalité, qui ne nous permettent pas toujours de répondre aux questions désagréables de nos lecteurs dans les 24 heures.

      En résumé, on est pas à ton service mégère, donc ferme un peu ta gueule.

      • Maric permalink
        26/08/2010 15:30

        Ouah quelle agressivité! je venais voir si y avait possibilité de dialogue mais apparemment vous avez trop la tête près du bonnet loll
        Vous êtes faciles à énerver les gars !
        ciao et calme toi le PD on traite pas les gens de mégère comme ça, faut se calmer un peu. Si vous répondez comme ça à chaque fois qu’on vous dit autre chose que du compliment dégoulinant, c’est grave !
        Va faire du yoga pd 😉

      • 26/08/2010 15:47

        Les gens qui viennent m’emmerder chez moi avec leurs commentaires imbéciles et leur impatience, je les traite comme je le souhaite. Donc ta gueule. Mégère.

  34. L'artichaud permalink
    26/08/2010 10:37

    La déshumanisation est très présente chez nous également. Entre l’univers carcéral qui « casse » les individus et un racisme de plus en plus présent autour de moi (à grand coups de généralités).

    La connaissance et la culture n’empêchent nullement l’homme de se comporter comme une bête : par quelle raisonnement les vendeurs d’armes, les responsables militaires et politiques justifient-ils en eux même le fait d’alimenter les conflits? Ils déshumanisent les victimes de leurs choix : le profit avant tout, la guerre ça fait marcher l’économie.

    Conclusion personnelle : c’est une histoire d’empathie/manque d’empathie. Et ça, j’ai l’impression que c’est plus inné qu’acquis (du moins chez moi).

    Et pour ce qui est de notre position à nous, tranquilles dans « nos appartements du 9ème », le fait d’avoir de l’empathie pour un chien qui souffre ne m’empêche pas de fermer les yeux sur le fait que j’aime manger du boeuf (et encore pas totalement puisque j’en parle, la question me passe par la tête de temps en temps).

  35. 29/08/2010 05:27

    Je me suis vraiment rendu compte à quel point les deux populations ne se connaissaient pas devant un doc terriblement ré-humanisant : « D’une seule voix »

    Doc qui suit la tournée en France d’un spectacle réunissant des musiciens palestiniens et israéliens.

    C’est impressionnant cette méconnaissance de ses voisins, mais aussi rassurant de voir comme les choses peuvent évoluer en peu de temps.
    Bon après, tous les membres de la troupe disent ne pas espérer voir la paix de leur vivants, y compris les jeunes de 20 ans.
    Ca calme un peu.

    En tout cas, je vous le conseille vivement (mais je préviens, toutes les larmes de mon corps y sont passés. La réalité en fait, c’est encore plus triste que les films avec des gens qui meurent dedans)

Trackbacks

  1. Tweets that mention Kikoolol la guerre! « C'est La Gêne -- Topsy.com
  2. sciences au cinéma » Mes gazouillis de la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :