Skip to content

Robin des Bois 16: Le retour de la suite.

07/06/2010

Hier, j’ai vu Gladiator 2 Robin des Bois.

Avant toute chose, il faut que je vous avoue que je suis plutôt un très bon client du cinéma épique, que Ridley Scott a réalisé quelques films que je tiens pour des chef d’oeuvres, et qu’à mon humble avis, Russell Crowe et Cate Blanchett font partie des tous meilleurs acteurs de notre époque. Ce qui signifie qu’en toute logique, j’aurais dû faire la queue à la première séance pour aller voir ce film. Mais allez savoir pourquoi, j’ai attendu plus de trois longues semaines pour m’y traîner sans grand enthousiasme, un dimanche après midi de grisaille. Alors, pourquoi?

Parce que comme Tim Burton pour le fantastique, Ridley Scott a déjà tellement oeuvré dans l’épopée en costumes que je doutais de sa capacité à apporter quelque chose de nouveau au genre, surtout après le naufrage de Kingdom of Heaven. De même, la présence de Russell Crowe, pour sa cinquième collaboration avec Scott, maquillé et grimé comme Maximus, ne m’inspirait pas grand chose de plus qu’une sensation de déjà-vu. Et très franchement, a-t-on vraiment besoin d’une énième version de Robin des Bois?

Mais ça n’est pas une énième version de Robin des Bois, pauvre ignorant! C’est un prequel, qui prend le temps de nous expliquer les origines du mythe, pour que l’on comprenne enfin comment tous ces personnages légendaires en sont arrivés là!

Mouais. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je ne passe pas mes nuits à me demander comment Frère Tuck est devenu Frère Tuck. A vrai dire, je m’en fous complètement, comme je me fous de savoir comment ils en sont tous arrivés là, et d’ailleurs, j’aimerais bien y être, LÀ, au lieu d’être ailleurs. Et je dois dire que rien ne m’irrite plus que cette obsession qu’ont les scénaristes contemporains de donner une explication à tout, de construire à tout prix et en dépit de toute crédibilité un background psychologisant à des personnages mythiques, qui E-X-P-L-I-Q-U-E pourquoi et comment ceux-ci sont devenus les légendes que nous connaissons. A-t-on besoin d’avoir pris connaissance du complexe d’Electre non résolu d’Alice pour voyager au Pays des Merveilles? Est-il absolument nécessaire d’apprendre que Robin a refoulé depuis l’enfance le souvenir de la mort de son père, qui était lui-même un philosophe progressiste du Moyen-Age, pour apprécier de le voir botter le cul du Sheriff de Nottingham? A-t-on vraiment besoin de TOUT expliquer? Est-ce qu’un minimum de mystère n’est pas parfois souhaitable ? Manquerait plus qu’on apprenne que Jeanne d’Arc a été traumatisée par le viol de sa soeur par un soldat anglais. Oups.

Alors, quoi de neuf à Sherwood ? Pas grand-chose. Russell a grossi depuis Gladiator, et il a l’air de s’emmerder. Cate Blanchett est brune, et elle ferait bien de se trouver des projets qui la mettent en valeur, plutôt que de jouer les seconds couteaux dans des films qui ne lui apportent rien et à qui elle n’apporte pas grand-chose. Mark Strong joue le même méchant que dans Sherlock Holmes, mais sans cheveux. Richard Harris étant mort, il a été remplacé par Max Von Sydow (pour qui l’adjectif monumental semble avoir été inventé). Et Oscar Isaac était meilleur acteur quand il s’appelait Joaquin Phoenix.

Et Sir Ridley dans tout ça? Sir Ridley sait toujours filmer ses scènes de bataille et éclairer ses intérieurs, mais le coeur ne semble plus vraiment y être. Si l’on sentait dans Gladiator sa jubilation à faire revivre la Rome antique, à ressusciter un genre tout entier et à filmer des jeunes acteurs à l’aube de carrières météoriques, la seule chose de palpable ici est sa lassitude. Sommé de mettre en tableaux un scénario laborieux et encombré de trop de personnages mal caractérisés, Scott a beau respecter le cahier des charges avec son savoir-faire coutumier, ses choix de mise en scène sont désormais tous plus attendus les uns que les autres (combats à l’épée découpés au hachoir, rais de lumière filtrant à travers les branches…). Où l’impression pas franchement emballante de voir un film que l’on a déjà vu une demi-douzaine de fois au moins.

Mais n’est-ce pas justement ce que nous promettait la campagne marketing? Par le réalisateur de GLADIATOR! Avec Russell Crowe, le type de GLADIATOR, qui a la même tête que dans GLADIATOR! Et une Cate Blanchett moyenâgeuse, avec une longue tignasse et une côte de maille, exactement comme dans ELIZABETH 2: LE RETOUR ! Soyez rassurés, vous ne serez absolument pas dépaysés!

Il est d’ailleurs à noter que c’est ce que la plupart des bandes-annonces nous vendent aujourd’hui. Durant la séance, j’ai eu droit à une ribambelle d’offres similaires: le dernier remake de Predator, celui de Piranhas, celui de The Crazies, ou encore celui de Karate Kid. Sinon, il y avait aussi Shrek 4, Toy Story 3, ou l’adaptation ciné de L’agence tous risques (parce que, clairement, il était indispensable que Barracuda et Looping débarquent au cinéma). Partout où je me tourne, je ne vois que suites, prequels, remakes, adaptation de BDs, de series télé ringardes, de jeux vidéos débiles, et autres projets dénués de toute forme de créativité. N’y a-t-il plus aucune place dans le cinéma de divertissement pour des sujets originaux? Le public est-il vraiment devenu si peu aventureux?

Il semble en effet que l’argument ultime pour vendre un film aujourd’hui soit: MAIS SI, VOUS SAVEZ BIEN, VOUS L’AVEZ DEJA VU! Et si ça n’est pas le cas, soyez sûr qu’une bande annonce de vingt minutes vous racontera toute l’histoire avant même que vous ayez mis le pied dans la salle. Exemple édifiant:

Tout y est. Emmerdant, pour un film qui prétend être un thriller à suspense. Apparemment pas. Il semblerait que le spectateur contemporain, de plus en plus habitué à tester le produit avant d’acheter, apprécie d’avoir tâté la marchandise avant de se décider à dépenser ou non 10 euros pour acheter un billet de cinéma. Dans ce paysage désolant de banalité, un blockbuster comme Inception -ni suite, ni adaptation, ni franchise- fait figure de messie. J’en viens à croire que si George Lucas débarquait à la Fox avec Star Wars aujourd’hui, on lui dirait que oui, ça à l’air très bien, mais que non merci, parce qu’on est en train de faire l’adaptation ciné de La Croisière s’amuse avec Sam Worthington et Scarlett Johansson, et le seizième remake de Hulk.

Et si, ne serait-ce qu’un instant, vous avez eu comme moi l’espoir que le raz-de-marée Avatar encourage la mise en chantier d’autres blockbusters non franchisés, arrêtez de rêver: la réaction des studios face à ce succès phénoménal n’a rien d’une prise de risque; c’est tout bêtement Avatar 2.


Publicités
221 commentaires leave one →
  1. 07/06/2010 08:47

    Je me permets de maintenant Scott Pilgrimm VS The World, tout de même. Alors bon, c’est une adaptation de BD, mais c’est surtout Edgar Wright. Ca compte ?

  2. Orianinou permalink
    07/06/2010 09:27

    Ah mais si, on a eu du nouveau, du sensationnel, du très lourd dans le genre « jamais vu – mais on espère ne jamais le voir tout court » : Fatal Bazooka !! Une débauche de talents ce film…

    Je te rassure tout de suite le Pédé, même en m’offrant la place et un diner avec Stéphane Rousseaux, je n’irais pas voir cette croûte fumante ! Mais quand même… c’est de l’inédit… et oui, j’ai eu un haut le coeur en te le proposant !

    • 07/06/2010 11:19

      Inédit Fatal Bazooka? Je te rappelle que Youn a crée ce personnage il y a plusieurs années déjà, et que cette version ciné n’en est que l’ultime (et inévitable) avatar.

      • Orianinou permalink
        07/06/2010 12:16

        Je voulais dire inédit au ciné of course ! Loin de moi (malheureusement) l’idée d’oublier ses oeuvres télévisuelles… re-haut le coeur…

      • Noir le Lotus permalink
        07/06/2010 13:00

        nanar, pas avatar …

  3. P2L permalink
    07/06/2010 09:35

    Dans la même veine:

    Des mecs que t’as déjà vus dans un décor que t’as déjà vu… Et ils osent dire qu’ils célèbrent l’originalité…

    • Un passant (qui passe, vous commencez à le savoir) permalink
      07/06/2010 17:31

      Dans ce cas, c’est légèrement différent. ADIDAS a sorti une ligne de produits pour rendre hommage à l’univers STAR WARS… Y a un accord commercial entre les différentes parties…

    • Mc Flee permalink
      08/06/2010 12:35

      Ah! Mais j’avais pas vu. Cet avatar te va à ravir P2L!

  4. signy33 permalink
    07/06/2010 09:51

    Personnellement, la grande majorité des films que je vois ont des sujets originaux, et ça ne m’a pas vraiment dérangée de me retrouver devant un remake de Gladiator. Ça m’a un peu gênée les dix premières minutes, et puis j’en ai ri, et puis j’ai simplement décidé d’ignorer l’impression de déjà-vu persistante que le film me donnait pour pouvoir l’apprécier un maximum. A quelques semaines des examens, j’avais besoin de me détendre, et de ce côté là, je trouve que ce film était pas mal. Il m’a en tout cas donné envie de profiter des prochaines vacances pour voir l’un ou l’autre des « robins des bois » qui l’ont précédé, et convaincue de relire les piliers de la terre avant de lire la suite qu’on m’a offerte il y a six mois (oh, encore une suite…), parce que vraiment, les films et les romans historiques, j’adore. Je ne pense pas que les producteurs cherchaient à en faire autre chose, et ça m’a en tout cas suffit pour rendre ma soirée agréable.

    • 07/06/2010 11:26

      Et bah putain, moi aussi je cherchais du divertissement quand j’y suis allé, vu que j’étais en pleine rédaction d’un rapport de stage. Ca m’a surtout donné envie de m’enfiler mes 40 pages de rapport dans le cul, et avec les annexes.

      • Tata Rachel permalink
        08/06/2010 20:45

        Et la reliure?

  5. 07/06/2010 09:55

    EUH.

    On n’avait pas dit que Robin des bois, à la base, c’était un renard en plus ?!

    Nan parce que bon.

    • Orianinou permalink
      07/06/2010 10:01

      Rox n’était pas disponible au moment du casting, ils ont penché pour le remake humain (en plus il parait qu’il a toujours un contrat d’exclusivité avec Disney)… On a l’équipe qu’on mérite !

    • 07/06/2010 11:28

      Voilà ! Merci Henri. En plus vu la teneur ridicule du film de Ridley Scott, j’aurais trouvé qu’une BO écrite et interprétée par Roger Miller aurait été parfaite.

  6. 07/06/2010 10:00

    Je ne dirais rien, je ne ponds que des adaptations….

    *Va se cacher, toute honteuse…*

  7. 07/06/2010 10:10

    Une adaptation ciné de Le Caméléon? Pas étonnant de la part du très inspiré metteur en scène de Belphegor et Arsène Lupin…

    • 07/06/2010 10:15

      Belphegor. Cette merveille cinématographique à peu près aussi crédible et bien filmée qu’un premier épisode des Power Rangers de quand j’avais 6 ans.

      Souvenir ému.

    • Guillaume Pascanet permalink
      07/06/2010 10:22

      Vu la BA, cela ne semble pas une adaptation du caméléon mais cela me fait penser à un vieux film français.

    • 07/06/2010 11:20

      Je ne suis pas sûr que ça ait grand-chose à voir avec la série Le Caméléon cela dit.

      • Le Colombien permalink
        07/06/2010 11:56

        J’ai eu un doute également, mais à priori ils l’auraient peut-être intitulé The Pretender (même pour la version française – Quoique ça contredit le théorème de la répétabilité des séries et des films qu’on a déjà vu mais dont on va revoir les adaptations)

  8. L'Oiseau permalink
    07/06/2010 10:19

    La semaine dernière avec ma femme on a gérer une baby-sitter pour s’organiser une soiré ciné ! (Youpi depuis l’arrivée de mini-nous c’est notre première, non deuxième, sortie cinéma)

    La soirée de baby sitter: 30 euros
    Deux place de cinéma: 16 euros
    les pop-corns et autre indispensable: 14 euros
    Le restaq: 50 euros
    Le pv (on s’est garéalarracheparcequonetaitalabourre): 22 euros

    Se casser les burnes a organiser une soirée ciné avec sa petite femme pour aller voir un film de merde (ironman2 – On avait adoré le premier opus et ton billet, Le Pédé, est sorti trop tard!) ca n’a pas de prix! Enfin oui, très exactement 132 Euros. Conclusion « Le bois de houx » nous la bien mis (pour la 23eme fois :-/, faut dire qu’on aime ca!)

  9. 07/06/2010 10:21

    aaaaaaaaaaaaaaah MERCI le Pédé.

  10. 07/06/2010 10:28

    une bande-annonce de vingt minutes ?
    tu ne voulais pas dire deux ?

  11. 07/06/2010 11:14

    Le plan où Russel/Robin pose la main sur le sol pour chopper de la terre putain! le plan où il touche la terre avant le combat !!

    Je m’attendais tellement à un Gladiator 2 que j’ai été presque « surprise » de voir que ça tournait pas pareil. Je veux dire, à la fin, il vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.
    Non ?

  12. Albion permalink
    07/06/2010 11:17

    Me suis fait exactement la même réflexion sur Gladiator/Elizabeth, mais en plus et contrairement aux autres films bien épiques de Ridley Scott Robin des Bois accumule les effets cheap (pour pallier à l’inintérêt du truc ?), pour finir en beauté avec une bataille finale sur la plage, entre soleil couchant, enfants perdus sur des chèvres et débarquement à Omaha beach.

    Et les 2h25 de clichés, de platitudes et d’immondices qui décalquent plus les yeux que des lunettes 3D de Sex& ?

  13. nana permalink
    07/06/2010 11:19

    En effet nous balancer de la psychologie de bas étage pour nous offrir une comprehension plus parfaite de « nos héros » favoris casse indéniablement le mythe, voir anéanti la magie.

    C’est un peu comme avoir lu « Psychanalyse des contes de fées », et se replonger dans Cendrillon a travers le prisme de cet ouvrage, au final de page en page tu finis par te persuader que t’es vraiment un névrosé fini.

    Nous glisser de la psychologie a qui mieux mieux, humanise un peu trop les personnages, l’histoire, et le rêve s’en voit anéanti, et c’est bien dommage.

    ( J’ai toute la collec de Candy et j’assumes…..)

    • Guillaume Pascanet permalink
      07/06/2010 11:27

      Personne n’a encore pensé à une adaptation ciné de Candy ou Goldorak ?

      • 07/06/2010 11:31

        On a eu Astroboy, c’est déjà ça.

      • nana permalink
        07/06/2010 11:35

        Une adaptation Candy avec robert patisson dans le role du beau-prince-blond-ultra-parfait-que-meme-toutes-les-filles-en-rêvent et je sais pas…. reese whiterspoon par exemple (pour son coté gnangnan) dans le role de Candy, alors la….pfffff…..le pied!!!!

      • 07/06/2010 11:37

        Ce qui serait atroce, c’est une version avec des acteurs réels.

        par contre, Albator va bientôt y avoir droit : http://www.unificationfrance.com/spip.php?article9734

        Et à mon grand désarroi, les cosmocats n’y couperont pas :

        http://www.filmsactu.com/news-cinema-cosmocats-le-film-une-bande-annonce-4884.htm

      • 07/06/2010 11:39

        La bande annonce des cosmo cats, c’est une fausse…

        Mais le projet serait réel. Je prie pour que ce soit un énorme fake.

      • nana permalink
        07/06/2010 11:53

        Putain!!!! NON!!!! pas Albator, le grand fantasme de mon enfance!!!! Enfin surtout que les sylphides sont inimitables!!!

        Mon monde s’ecroule, la Reveuse je t’en veux un peu là..

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 11:56

        La Rêveuse > je me disais justement que Brad recyclait sa panoplie et sa chorégraphie de Troie avant de lire les deux lignes sous la vidéo.

        Nana > ne t’angoisse, pas, c’est une animation par ordinateur, pas Vincet Cassel avec une cicatrice et une grande cape.

      • 07/06/2010 12:11

        Je comprends ce que tu ressens. Après cette bouse infâme qu’est le choc des titans, la fan de mythologie grecque que je suis a été douloureusement choquée par la bande annonce et j’ai du mal à ne pas en vouloir à Liam Neeson.

        Mais Courage ! Si le Capitaine Corsaire est prétexte à une daube, celle ci s’effritera et rejoindra les limbes des nanars oubliés aussi sûrement que les sables du temps ne se tiennent guère.

        ( CF l’argument ultime en faveur de ce Prince of Persia selon une interview de l’actrice principale :  » Le personnage de la princesses est intéressant car c’est une prêtresse et une guerrière » Waw ! Coool Super original. Toi aussi, chérie, tu as l’air super intéressante, comme fille.)

      • nana permalink
        07/06/2010 12:21

        @Guillaume: heuuuuu mouais mais Cassel n’est pas un fantasme…

        @ La Rêveuse: Ceci dit ça me rappel une expo extraordinnaire que j’avais vu y’as quelques années, sur les Amazones au musée Cernuschi. Il s’averait que le mythe des amazones venait au départ de la vie de peuplades nomades. Non pas basé sur un systeme matriarcal mais ou les rôles des hommes et des femmes n’étaient nullement préétablis a l’avance.
        Aussi il s’avérait que bien souvent les femmes pouvaient être tout aussi bien guerrieres que artisans( par exemple). Et il y avait beaucoup de guerrieres/prêtresses dans ces populations. (Là aussi j’ai fantasmé)

        Donc casse pas trop l’actrice principale parce que je suis sure que son interview était trop courte pour qu’elle puise developper…..hummm…..

      • 07/06/2010 12:54

        J’ai quand même pas trop l’impression qu’il était possible d’y avoir une argumentation très profonde en faveur d’un film dont le but était avant tout de surfer sur le succès d’un des plus splendides jeux vidéos actuels.

        Un jeu vidéo peut se permettre d’avoir un scénario peu détaillé. Il suffit qu’il permette une immersion minimale, même s’il est boiteux, car le critère le plus important est le gameplay et les innovations qu’il propose. Le scénario ne vient qu’en dernier, après les graphismes. Alors que pour le cinéma ou la BD, le scénario est primordial.

        On peut affirmer que c’est une forme d’art, mais les contraintes ne sont pas les mêmes que pour le cinéma. Croire qu’un bon jeu va forcément faire un bon film est donc une connerie.

        Je ne me fais pas d’illusion, ils ne vont pas tarder à nous pondre un assassin creed…

      • Le Velu permalink
        07/06/2010 13:03

        Pardon?
        Quelqu’un trouve qu’Albator est un fantasme ultime?

      • 07/06/2010 13:05

        Moi aussi petite j’étais amoureuse de lui.

        C’est si absurde à Sept ans ?

      • nana permalink
        07/06/2010 13:07

        Personne n’a dit ultime, juste fantasme, les poils en tant que fantasme ça vient plus tard, avec l’experience de la chair…

      • nana permalink
        07/06/2010 13:15

        @Le Velu : t’es trop beau!!!! la petite fille en moi est en pâmoison.

      • 07/06/2010 13:18

        Rhô ! L’est mimiii !

    • 07/06/2010 12:46

      Ca dépends desquels. Moi au contraire, avoir lu « psychanalyse des contes de fée m’a passionnée et relire les contes à la lumière de ce que j’en sais me passionne encore…

      Et en particulier Cendrillon…

      • nana permalink
        07/06/2010 12:53

        J’ai été legerement de mauvais foi sur ce coup la, parce que j’avoue qu’à l’époque j’ai trouvé ça passionnant en effet, voir pourquoi en tant qu’enfant tu projettes sur telle ou telle histoire. c’est d’une part eclairant et d’autre part libérateur.

        Il n’en demeure pas moins que la lecture de ces contes perdent toutes leurs magies si tu as encore en tête l’analyse de Bettelheim. C’est un peu ça que je voulais souligner. Et comparer ce grand homme a un psychologue de bazard est des plus douteux de ma part. Ca je l’accorde.

      • 07/06/2010 13:01

        Oui et non. Pour moi, qui aime m’en inspirer, c’est une source d’info appréciable. J’ai comme projet de dézinguer un peu Cendrillon. Enfin surtout l’image très « disneyenne » qu’on se fait de ce conte. Celà dit, il ya des années que je n’ai pas relu ce bouquin et du coup, je suis peut être légèrement éloignée de ces problématiques.

        De toute façon, le conte m’intéresse moins du point de vue psy que du point de vu de ce qu’il relaie sur le plan mythologique. C’est quand même un des plus vieux du monde dont on retrouve des racines en Grèce antique ou en Chine. Et la version des frères Grimm est plus intéressante que celle, très soft, de Perrault.

      • nana permalink
        07/06/2010 13:10

        Donc là tu parles de l’aspect plutot initiatique du conte, donc on s’eloigne de la psychanalyse, ce n’est pas le meme niveau de lecture.

        Ca fait des mois et mois que « Femme qui courent avec les loups » traine sur mes étageres, je crois que c’est un peu plus tendu vers ta quete.

      • 07/06/2010 13:19

        Non non, je t’assure. L’un n’est pas forcément incompatible avec l’autre…

      • nana permalink
        07/06/2010 13:29

        je n’ai pas dis que c’etait incompatible mais que ce n’etait pas la meme grille de lecture a priori. Sachant que la nature humaine n’est pas cloisonnée cela me semble evident que les grands axes se recoupent.

        Mais bon il est vrai que je n’ai pas non plus mis le nez dans Psychanalyse des contes depuis des années.
        ( purée ça nous rajeunit pas!!)

  14. 07/06/2010 11:31

    MARC ANDRE GRONDIN!!!

    (mais sinon j’ai quand même lu ton post, le Pédé, je suis totalement d’accord avec toi)

    C’est vrai que des films 100% originaux comme Inception se font de plus en plus attendre. Cela dit, ce même Chris Nolan nous a livré Batman Begins et the Dark Knight, je ne sais pas si ce sont des prequels ou des sequels, mais en tout cas deux énormes films, ce qui prouve peut-être qu’on peut encore être créatif dans le cadre d’un personnage existant auparavant.. mais c’est malheureusement une exception dans le paysage cinématographique d’Hollywood autrement désolant.

  15. Le Branleur permalink
    07/06/2010 11:35

    En revanche russel Crowe meilleur acteur ever ?
    Vraiment ?

    • 07/06/2010 11:40

      J’ai pas dit meilleur acteur ever, j’ai dit: un des tous meilleurs acteurs de notre époque. Un peu de rigueur dans la lecture que diantre.

      Et oui, Russell est un grand, suffit de voir L.A. Confidential, Master and Commander et surtout The Insider pour s’en convaincre.

    • 07/06/2010 11:43

      Je n’ai pas été convaincue par son interprétation dans Gladiator et carrément pas par ce que j’ai vu de la Bande annonce de Robin Hood.

      Celà dit, j’admets que je ne peux que difficilement piffer ce mec.

      • 07/06/2010 11:46

        Alors dans la catégorie héros à l’ancienne tu recommandes qui: Brad Pitt dans Troie ou Tom Cruise dans Le Dernier Samourai?

      • 07/06/2010 11:52

        t’es pas fair-play sur ce coup-là le Pédé.

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 11:53

        Russel Crowe est aussi excellent dans « 3h10 pour Yuma ».

      • 07/06/2010 11:56

        Mais grave! Je l’avais oublié celui-là, merci Guillaume.

      • 07/06/2010 12:09

        Charlton Heston dans Ben-Hur ?!

      • 07/06/2010 12:12

        Heu Troie ? c’est à moi que tu parles de Troi ? Le Pédé, je y’aime, mais Troie c’est juste pas possible, quoi….

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 12:14

        On a déja eu une discussion sur ce film, moi et le Pédé (si, si) et en fait, il déteste ce film que j’adore tout en le trouvant naze. Mais il adore un des acteurs (sauras-tu deviner lequel ?)

      • 07/06/2010 12:25

        Rectification, j’en adore deux. Mais pour des raisons différentes.

      • 07/06/2010 12:26

        indice : le Pédé aime bien les poilus.

      • 07/06/2010 12:31

        Troie, c’est LE film qui fait que si quelqu’un dit vouloir adapter l’Odyssée, je serais tentée d’aller recruter un tueur de la mafia pour éviter la cata.

        Je ne sais pas ce qui est pire :
        La fin d’un guimauve achevé avec un paris qui s’en tire au mépris du respect des textes.
        Le Noble Ménélas dépeint comme une brute de bas étage, ce qui fait que tout le monde se dit que Hélène, elle a bien fait de s’envoyer le beau (moui, l’est pas moche mais ya mieux)
        Aganemnon, n’en parlons pas.
        La fameuse Hélène qui a l’air d’une tasspé (Quoi une file de Zeus, CA ?).
        Achille qui a l’air d’une brute de bas étage aussi (Films de Thétis, parait il, mais cherchons bien l’ascendance divine… Non, je ne la trouve pas).

        En gros, ce sont les méchants grecs contre les gentils troyens…

        Ouh le beau manichéisme.

        Daube.

      • 07/06/2010 12:34

        AGAMEMNON Putain ! mais j’ai du yaourt entre les oreilles ou quoi ?!

      • nana permalink
        07/06/2010 12:46

        Tant que c’est pas du fromton…

        (ok je sors….un de mes grands traumatismes du moment….mais je sors)

      • Le Colombien permalink
        07/06/2010 13:11

        Moi je l »avais pas mal aimé dans Un homme d’exception. C’est vrai que par rapport à ses « rivaux » Cruise et Pitt, il donne l’image d’un quarantenaire accompli sûr de lui et sobre, et pas d’un bogosse qui passe 4h en salle de gym pour paraître parfait.

      • 08/06/2010 17:21

        Tiens, je vais en profiter pour faire un coming-out : Jusqu’à ce que je découvre Kurosawa, j’adorais regarder « Le Dernier Samouraï ». Mais maintenant ce serait trahir ma paroisse…

      • nana permalink
        09/06/2010 13:33

        Je m’y etais habitué a cet avatar-torchon, je commençais meme a me prendre pour un Vasarely.

        @L’ecrevisse , je change mais la prochaine fois emploi un ton un plus moderé , mon p’tit chaton…..

    • 07/06/2010 11:50

      Pour le coup, je n’avoue être qu’un philistin cinématographique (quoique j’ai vu Master and Commander mais il n’a rien imprimé dans mon esprit).
      Mais à l’aune de scènes tout à fait ridicules dans ce film (le flash-back de la mort de son père, notamment), je n’ai pu m’empêcher de remettre en question la crédibilité du père russel.

      Et tu auras bien évidemment compris que ma formule n’était nullement due à une mauvaise compréhension de ta subtile plume, affront que je n’aurais osé commettre, mais était bien due à la diligence requise pour écrire dans le métro.

      • 07/06/2010 11:57

        Il en faut plus pour juger du talent d’un acteur. Par exemple, que penser d’Al Pacino devant, disons, 88 minutes?

      • 07/06/2010 12:06

        pas vu, mais j’ai vu « l’enfer du dimanche » !

        Je rigoooooooole mon bon Pédé ( je l’ai pas vu en fait « l’enfer du dimanche »)

        Trêves de bêtises, je ne vois pas en quoi avoir été un grand acteur dans un film ne garantit pas que tu seras aussi bon dans le suivant (cf ton exemple d’Al Pacino); je n’y connais pas grand-chose mais j’aurais tendance à penser que seuls les grands arrivent à maintenir leur qualité de jeu (j’ai d’ailleurs étendu ma connaissance de DDL avec les films que tu m’as conseillé). Et si russel a pu être magique dans LA confidential et Yuma, je l’ai trouvé très limité dans robin des bois (à froncer les sourcils à chaque émotion entre deux lignes de dialogue où il finit avec un air profond et sérieux)

      • 08/06/2010 11:22

        Certes. A ce propos, il suffit justement de voir DDL dans Nine pour réaliser que même les plus grands peuvent se gaufrer en beauté.

  16. 07/06/2010 11:40

    Sinon, y a quoi à voir en ce moment ? Parce qu’hier, j’ai regardé les programmes ciné pour fêter un week-end sans bosser, et j’ai eu une subite envie de me suicider au Doliprane pour mourir dans d’atroces souffrances. Et finalement j’ai bouquiné et maté [enfin] Birth. Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi sur le film dans son ensemble, mais il est vrai que Nicole qui ressemble à Isabella avec ses cheveux courts y est grande. Et que le fameux plan fixe à l’opéra est en effet d’une intensité assez éblouissante. Dans la série les films que le Pédé kiffe sa race d’inverti avec, j’ai quand même nettement préféré mes deux précédentes expériences, à savoir l’extraordinaire Synecdoche, NY et le très beau (oui la Meuf) Rachel Getting Married.
    Dans l’attente de vos éclairés conseils.

    • 07/06/2010 11:42

      Y’a que dalle, c’est l’enfer. Je ne resors pas de chez moi avant la sortie de L’Illusioniste.

      • nana permalink
        07/06/2010 11:49

        Heuuuu desolée il y a quand meme « Ca commence par la fin », the film a voir …..

        (J’ai cru que j’allais mourir d’ennui, je me suis taillé avant la fin (ce qui ne m’arrive quasi jamais), et je suis degoutée a jamais des gros plan sur la face d’ Emmanuelle Beart et sa bouche ovniesque)

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 11:53

        Tu avais aimé les triplettes de Belleville ?

      • 07/06/2010 11:58

        Adoré Les Triplettes. Pas toi?

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 12:00

        Si, beaucoup.

        J’ai lu dans Télérama que Sylvain Chomet s’est exilé en Ecosse devant le manque d’intérêt des producteurs français. Quelle tristesse !

      • 07/06/2010 12:15

        Mon Dieu mais quelle idée d’aller voir un film non seulement avec cette porte-de-placard-de-chambre-d’enfant-avec-une-poignée-en-forme-de-bec-de-canard, mais réalisé par son mec qui forcément n’a d’autre parti pris que de montrer comme elle est trop belle, sa porte de placard ???
        Bon, sinon, je vais lire des livres plutôt alors, donc, hein.

      • nana permalink
        07/06/2010 12:27

        Parce que j’ai le sésame bleu ugc qui me donne l’illusion de tout pouvoir voir gratos, et que le matin de la sortie j’avais lu une super critique, c’est après coup que j’ai compris que le mec devait être un pote d’enfance.
        De plus en tant que bonne midinette j’adore tout ce qui parle d’amour….mais là j’ai eu beau chercher j’ai pas trouvé.

      • 07/06/2010 12:34

        Moi aussi j’ai un sésame, mais je m’en suis servi 2 fois en 4 mois, tellement rien ne me motive ces temps-ci et j’ai rarement le temps de voir les quelques trucs qui m’attirent. Pas du tout envie de le rentabiliser pour le rentabiliser…

      • nana permalink
        07/06/2010 12:39

        Comme tu le soulignes ce n’est pas un probleme de rentabiliser le machin, mais d’avoir le temps. Perso j’ai la chance d’en avoir vraiment pas mal ces derniers temps alors forcement tu es moins regardant sur tes selections.
        ( pis y’a pas, j’adore me retrouver dans les salles quasi vides le matin, j’ai la vague sensation d’être comme a la maison)

      • 07/06/2010 14:00

        Ce que je dis, c’est que même avec tout le temps du monde, je ne vais pas voir des merdes certaines !

      • 07/06/2010 19:25

        @P2L: je rappelle que c’est ma mère qui le conserve; mon prépuce est soigneusement dans un scrapbook consacré aux grandes dates de ma vie.

      • 07/06/2010 19:31

        Et elle le montre à toutes tes petites amies potentielles ?

    • le velu permalink
      07/06/2010 13:06

      Moi j’irai voir Summer Wars.

    • 07/06/2010 13:30

      @Diego: On n’est donc pas du tout d’accord, parce qu’en plus d’avoir détesté Rachel getting married comme chacun sait, Synecdoche m’a gonflée. En revanche, j’ai adoré Birth que je pourrais revoir tous les jours…

      • 07/06/2010 14:22

        Tain, mais faut vraiment que je voie Synecdoche un jour moi… Ça fait 12 siècles qu’on m’en parle et que je suis infoutu de me mettre devant.

    • 07/06/2010 13:33

      Ah et si tu veux lire des livres, puisque tu as épuisé le stock de recommandations du Pédé, je recommande à tous, mais surtout au Juif, La lamentation du prépuce de Shalom Auslander, que j’ai lu ce week-end.

      • 07/06/2010 14:02

        Je le note, mais j’ai environ 600 bouquins en standby sur ma table de chevet… Je vais essayer de faire descendre un peu la pile, dans un premier temps… Pour Synecdoche, je comprends beaucoup mieux ton point de vue : pour moi c’est l’exemple parfait du film qui soit t’hypnotise, soit te laisse complètement sur le bord de la route…

      • 07/06/2010 15:47

        La lamentation du prepuce attend sur mes étagères depuis qques mois..je vais m’y plonger dans les plus brefs délais.

      • P2L permalink
        07/06/2010 18:37

        C’est là où tu le conserves?

      • nana permalink
        07/06/2010 19:25

        P2L j’adore. Je t’aime du meme amour que j’aime Desproges.

      • 07/06/2010 19:27

        @P2L: voir plus haut.

      • 07/06/2010 21:44

        Peuleuleu, dès qu’on parle de prépuce, il accourt.

      • 07/06/2010 21:46

        Et nana, tu seras gentille de calmer tes effusions envers P2L, nous sommes fiancés. Merci.

      • 07/06/2010 22:09

        J’ai pas reçu le faire part avec les petits coeurs et les anges.

      • nana permalink
        07/06/2010 22:17

        Je n’ai jamais dit que j’étais amoureuse de Desproges mais que j’aimais sa verve et son esprit qui me font ouvertement glousser voir me bidonner.

        Il n’y avait bien sur ici rien de tres personnel au fond, puisque je réagissais par apport a des mots et rien d’autre.

        De plus je n’ai pas pour habitude de draguer virtuellement, encore moins des jeunes hommes de surement moins de 30 ans.

        J’espere avoir rectifié, ici, une intervention apparemment mal tournée dans sa formulation.

      • le velu permalink
        07/06/2010 22:51

        Notre amour est impossible nana, adieu.

      • nana permalink
        07/06/2010 23:07

        Mon coeur, cela je le savais des le depart. D’où ma non venue a ce rdv, et la tienne non plus d’ailleurs.

        M’enfin un adieu quand meme!! Tu trouves pas ça un peu melodramatique?

      • P2L permalink
        08/06/2010 01:38

        @nana
        Merci pour le compliment mais Monsieur Desproges ne manque pas à ce point à l’Humanité toute entière pour le rabaisser à de telles comparaisons. Sinon je n’ai pas moins de trente ans, mais pas plus non plus.

        @La Meuf
        il va de soi que mon cœur t’appartient, mon intrépide. Ne serait-ce que l’idée d’une autre brûle de remords mon âme tout entière.

        @Le Juif
        Si c’est une tradition juive que les mères conservent les prépuces de leurs fils, ça m’étonne pas que cette culture soit aussi à l’origine de la psychanalyse..

        @Nana
        c kwa ton 06?
        La Meuf é ok, c 1 union libr

      • 08/06/2010 09:21

        ton coeur lui appartient, mais y a pas que ça dans la vie. Soyez un peu 21ème siècle, que diantre !

      • 08/06/2010 10:03

        Que veux-tu mon bon Bernique, Peuleuleu est un romantique…

      • nana permalink
        08/06/2010 10:03

        Une petite presentation s’impose.
        Nana, 35 ans et enceinte jusqu’au dents.( d’ou mon trainage de guêtre dans les parages, c’est pas que j’ai du temps mais….)

        Je me refait Desproges un peu en long et en large en ce moment, d’ou l’association d’idée toute naturelle qui s’est faite. Desolée de réaffirmer P2L, que je trouve tes tournures d’esprit parfois proche des siennes, et ça me fait rire, terriblement rire. J’ai faillit en perdre les eaux avec le coup du prepuce.

        Mon homme se gausse depuis hier, et de me dire  » Avec ta putain de manie de dire au tout venant que tu l’aimes, tu vas mal finir »
        Parce que oui j’aime dire aux gens que je les aimes meme si je ne les connais pas.
        Hier le serveur en bas de chez moi, lui aussi y a eu droit pour m’avoir offert mon crème.
        J’aime dire que j’aime, parce que ça n’implique rien de plus qu’un élan d’affection chaste, simple et reconnaissant. C’est peut un probleme éducationnel, mais je vais pas me refabriquer, c’est trop tard.

        Donc pas d’embrouilles, pas de quiproquos, c’était une parole tout innocente, tout comme j’aurai pu balancer un MDR!!!! je kif trop!!!

        @P2L: oué mè zom est pa ok.

      • 08/06/2010 12:12

        Cher Nana, étant donné que visiblement t’as du temps et que tu poses environ 20 commentaires par jour, je vais me faire l’agora vox : fais-toi un avatar je t’en supplie, ce torchon rose est juste gerbifiant.
        Il fallait le dire.

      • nana permalink
        08/06/2010 12:23

        Il semblerait que ce soit ma fête en ce moment. Je vais me bloquer devant quelques bons films, et m’occuper de mes vergetures. Ca sera mieux ainsi.

      • Joseph permalink
        08/06/2010 13:02

        Moi aussi je viens de le lire! Excellent ouvrage! Très drôle! Pour une fois, la traduction respecte la culture nord-américaine.

      • 08/06/2010 13:05

        Non mais nana faut pas le prendre comme ça!! C’est toujours une marque d’affection quand on réclame à un commentateur de se faire une tête. En plus tu n’as pas d’excuses, tu en as une!

        Je sais que tu aimes bien être la chemise de P2L, mais c’est l’été, il fait chaud, il va falloir qu’il se dévêtisse un peu comme certaines commentatrices, et remise donc sa chemise au placard.
        Ne serait-ce que pour satisfaire Bernique (je suis très altruiste).

      • Le Velu permalink
        08/06/2010 13:24

        Moi j’aimerais bien voir la tête de Joseph.

    • tomim permalink
      07/06/2010 18:56

      J’ai beaucoup aimé Dans ses yeux, je ne sais pas trop s’il passe encore. Sombre, drôle, fin, je le conseille!

      • tomima permalink
        07/06/2010 18:58

        « S’il vous plais:Vos commentaires attend d’etre moderer » -> mouarf

        Je remets mon commentaire, j’avais oublié mon a:

        J’ai beaucoup aimé Dans ses yeux, je ne sais pas trop s’il passe encore. Sombre, drôle, fin, je le conseille!

      • 07/06/2010 19:26

        En effet c’est pas mal « Dans ses Yeux ». Je vois pas trop en quoi c’est drôle, mais c’était pas mal.

      • tomima permalink
        07/06/2010 19:32

        Je me suis marrée plein de fois, surtout dans les scènes avec le collègue, et l’expédition chez la vieille dame!

      • 07/06/2010 20:24

        Ouais en effet, c’est plutôt comique par moment en fait. C’est d’ailleurs les scènes qui, à mon sens rendent le film un peu inégal (ça et les quelques plans qui se la pètent). Mais dans l’ensemble ça restait un très bon moment.

  17. 07/06/2010 11:40

    Je ne pourrais pas être plus d’accord avec toi sur le coup là. Ce film est horriblement creux et désincarné. Chiantissime, et en plus j’ai encore une fois dû subir la vieille gueule de chauve de Mark Strong, et l’insupportable Oscar Isaac (qui avait déjà éclairé de sa lumineuse présence le non-moins merveilleux « Agora »…).

    J’ai envie de dire poubelle, mais vous louperiez le gros plan sur la chouette, totalement inutile, et qui par un hululement impromptu réussira à vous faire éclater de rire dans la salle. Mais sinon, bon…

    • 07/06/2010 12:08

      ah yoos, j’ai vu mary and max (enfin !)

      • 07/06/2010 12:24

        Tu as bien fait mon bon Branlette.

      • 08/06/2010 16:32

        moui bah je t’avouerais que je suis un peu dubitatif

      • 08/06/2010 17:24

        Aaaargh…

      • 08/06/2010 19:16

        ceux qui n’ont lu le film ne lisez pas.

        Je suis navré, le film m’a convaincu à moitié.
        A vrai dire, mary me tapait sur les nerfs durant toute sa période enfance, j’avais l’impression de me retrouver devant une copie d’Amélie poulain -que je déteste- tant elle en a tous les tares et attributs. Je sais que je m’expose à tous les quolibets en citant une aussi triste référence mais l’analogie est frappante.
        Après c’est vrai, la forme est réussie et on sourit de toutes ces choses qui arrivent à nous vendre avec délice l’univers d’un enfant (notamment la confusion homophobie/agoraphobie), mais on se retrouve devant un stéréotype de misérabilisme que j’ai trouvé vraiment démagogue, (« ou comme elle est triste la pauvre petite fille toute seule »).
        Alors on va me dire que toutes les histoires se ressemblent dans leur essence, et qu’arrivé à un certain point, il est normal d’avoir à faire à ce que l’on pense être des stéréotypes mais j’ai trouvé le procédé trop tire-larmes pour me convaincre.
        Sinon j’ai bien aimé tout ce qui avait trait à Max, j’ai trouvé encore une fois la forme exemplaire, et dans l’ensemble l’alchimie mary/max marche efficacement. Mais elle ne m’a rien fait ressentir, à mon grand dam tant j’avais hâte de voir ce film.

        Ensuite j’ai trouvé la psychologie des personnages à la fois réaliste (le complexe de jésus christ est congruent avec son désir de se corriger) et complètement ridicule : j’ai trouvé complètement stupide de voir mary qui trahit ce que max lui confie en disant ne pas vouloir être guéri car il ne se considère pas comme malade. Et elle se met en tête de le guérir au mépris de ce que ressent son seul ami, j’ai trouvé cela totalement paradoxal.

        Enfin, la fin m’est complètement passée au-dessus de la tête, je n’ai pas réussi à comprendre pourquoi il le faisait mourir, je ne pense que cela soit assez malhonnête uniquement dans le but d’arracher des larmes, bien que l’on ait droit juste avant à une longue diatribe de mary qui « espère que leurs chemins se croiseront », est-ce pour mieux préparer le spectateur à être déçu afin de le faire pleurer sur cette opportunité manquée ?

        donc je m’interroge quant à la portée d’une telle chose, vu qu’elle ne m’a absolument rien fait ressentir, j’ai essayé de la comprendre et elle m’a totalement échappée.

        En fin de compte je suis le premier déçu, j’ai subi un soufflé ciné.

        Mais je suis tout à fait ouvert à d’autres lectures car je ne m’explique pas être le seul qui à n’avoir rien ressenti devant ce film.

      • 08/06/2010 19:18

        bon sang quel pavé, je vais le poster chez le juif plutôt.
        Yoos, j’attends vraiment ta lecture du film.

      • 08/06/2010 19:19

        mais chez le juif bien sûr

      • 08/06/2010 19:53

        je retire ce que j’ai dit sur la fin, je viens de la comprendre, c’est en effet très joli.

  18. 07/06/2010 11:48

    Bon bah c’est bien : je voulais aller voir Iron Man 2 et puis en fait non, apparemment j’ai bien fait, et je voulais aller voir Robin-Gladiator et en fait apparemment ça vaut pas le coup.
    Donc je vais me rabattre sur Prince of Persia : une adaptation de jeu vidéo, certes, mais y a Jake tout musclé dedans et ça c’est un bon argument de vente 😀

    • 07/06/2010 11:49

      BLEUUUUAAAAARRRGHHHHH

      • 07/06/2010 12:14

        Et ben tu sais quoi, j’y étais mercredi dernier, et j’ai bien trippé. C’est scénarisé à l’emporte-pièce, monté par un stagiaire, et on ne parle même plus de ficelles mais de câbles, mais ça marche assez bien je trouve. J’ai pas vu passer mes deux heures, j’étais trop occupé a voir Jake Gyllenhaal filer des coups de latte à des arabes. C’est plutôt fun.

      • 07/06/2010 12:24

        C’est clair que voir un mec filer des coups de latte à des Arabes, ça motive. On peut faire un remake si tu veux ?

      • 07/06/2010 13:01

        Pas de problème. Par contre ramène des potes qui pourront me taper au dessus du genou.

      • le velu permalink
        07/06/2010 13:07

        D’ac YoosF, je viendrai avec plaisir.

      • 07/06/2010 13:46

        Ah mais attention, j’ai pas dit que j’y allais parce que le film est bon hein ! J’aime bien quand y a des effets spéciaux et des trucs qui explosent sans arrêt. Limite j’ai bien aimé Transformers, pour dire !
        Et puis Jake, même s’il ressemble autant au Prince du jeu autant que je ressemble à… Cate Blanchett tiens !

      • 07/06/2010 14:16

        Yoos, t’inquiètes, j’ai toujours un grand mastard avec moi, et j’entre en scène une fois que tu es au sol les jambes et les bras cassés.

      • 07/06/2010 14:25

        J’arrive Yoos, Diego m’a engagé.

      • 07/06/2010 18:22

        Bande de sales Nazis racistes. Allez crever sur votre lit de mort, dans vos draps imprimés « Travail Famille Patrie ». Moi je vais bouffer un kebab en attendant.

    • 07/06/2010 11:54

      il est en effet tout à fait crédible en prince de perse, ce bon jake.

      • 07/06/2010 11:59

        Et Gemma Aterton. Après l’avoir vue faire la moue pendant 1h40 dans le dernier Frears à Cannes, je ne veux plus jamais la revoir. Plus jamais.

      • 07/06/2010 13:03

        Bizarrement, elle est pas tellement utilisée pour dire des répliques dans le film là…

      • 08/06/2010 09:42

        Sa voix dans les passages de narrations est plutôt agréable.
        Pour moi c’était LE film qui ne servait à rien, Prince of Persia, parce que la fin était vraiment « too much ». Après, esthétiquement c’est plutôt joli. Les scènes de baston n’était pas si terrible que cela.

        *spoilers*
        (je mets le début en codé, vous pouvez pas lire par accident)
        aï prifeur ouen zer ar euh lotte euf wariores razer zane when zere are eu fiou seemingly invincible ones. Because honestly, those Immortal-like warriors with attack skills that are part-exotic part-magic, come on, it was BS.
        And about the ending, I totally disliked that in the end, he goes back where it all started, before anyone died. In that kind of fantasy writings, shouldn’t the « lesson » be that past cannot be undone, and you have to live with it ? I’ve never played the video games, but I thought that was very disappointing an ending. You’ll tell me that there’s no surprise coz it was produced by Disney, but still… Maybe that’s how the beginning looks so much like Aladdin, by the way. I would have expected young Jake Gyllenhall to burst into songs when he was jumping all around the market place.

      • 08/06/2010 10:51

        Bof, je sais pas trop. Si c’est ce que tu attends d’un film épique, tu t’es clairement planté en allant voir Prince Of Persia (parce que bon, tu peux en effet pas dire que tu t’attendais pas à ça en allant voir une adaptation de jeu vidéo produit par Disney et Bruckheimer). Et puis pour ce qui est de donner une « leçon »… On parle d’un film pour les 10-12 ans là, faut s’en rappeler.
        Pour ce qui est de la fin, c’est vrai que j’ai un peu sauté sur mon siège et mis les mains sur la tête. Mais ça marche encore assez bien.

      • 08/06/2010 12:13

        j’avais mis des guillemets justement parce qu’effectivement, un côté bien moralisateur de mes 2 m’eut fait grandement déféquer, mais à vrai dire, il s’agit d’un aventure initiatique, pour les 10-12 ans, il devrait donc y avoir une évolution, et avec un message, pas une boucle qui revient à faire du sur place.

      • 08/06/2010 12:14

        et ne va pas croire que je désire que tout rentre dans des cases, j’aurais tout à fait accepté qu’il échoue et meure dans d’atroces souffrances, avec un final tout ce qu’il y a de plus glauque.

      • 08/06/2010 12:20

        Moi je voulais qu’il se tape la princesse en direct-live. Mais on ne peut pas tout avoir…

    • L'opineuse permalink
      07/06/2010 12:30

      Je suis assez d’accord avec la crevette… parce que si vraiment il n’y aucun film bien à voir en ce moment, autant aller aller voir un film certes inintéressant , mais qui au moins a des acteurs qui font du bien aux yeux!

      Non parce que Russel Crowe il est bien gentil… mais c’est vrai qu’il est plus très vendeur! 😉

      • 07/06/2010 12:32

        Perso Jake avec son carré et ses muscles de synthèse, je le trouve juste grotesque, mais bon, chacun son délire hein.

      • 07/06/2010 13:47

        Justement, c’est ça qui est bien ! Et puis il est toujours moins grotesque que Tom Cruise en Samouraï…

      • 07/06/2010 13:49

        Tom Cruise, dernièrement, il est grotesque même dans sa vie, alors…

      • l'escroc permalink
        07/06/2010 23:48

        Je hais Tom Cruise, mais je dois reconnaître que sa prestation aux MTV MOVIE AWARDS est digne du génie.
        Il a même été jusqu’à me faire apprécier JLO

      • 08/06/2010 11:24

        Tom Cruise mérite sa place au panthéon pour SUCK MY BIG FAT SAUSAGE.

  19. 07/06/2010 12:09

    En parlant de remake haut de gamme, je me demande pourquoi personne ne mentionne celui de l’Agence Tous Risques…? (Dont la délicieuse affiche m’a donné la nausée pendant tout le trajet Auber-La Défense).

    • Guillaume Pascanet permalink
      07/06/2010 12:11

      Tu as lu l’article du Pédé en diagonale.

    • Orianinou permalink
      07/06/2010 15:02

      « …l’adaptation ciné de L’agence tous risques (parce que, clairement, il était indispensable que Barracuda et Looping débarquent au cinéma)… »

      Il n’aurait pas manqué ça tout de même !

      • 07/06/2010 15:08

        J’ai rarement vu un chara design plus pourri que sur les affiches du film.

        Même Liam Neeson a la présence d’une ablette pas fraiche, c’est dire.

  20. heu permalink
    07/06/2010 12:14

    Mon piti,
    si tu t’emmerdes au cinoche, pourquoi ne pas piocher dans les films pointus, ici par exemple :
    http://shangols.canalblog.com

    • 07/06/2010 12:21

      Ne viens pas me faire la leçon, je suis entre Pabst et Kalatozov en ce moment, et je ne suis pas d’humeur.

  21. 07/06/2010 12:14

    Oups, exact. Merci Guillaume. Moi qui étais contente de ce trait d’esprit…

  22. La Pastanaga permalink
    07/06/2010 12:23

    Mon bon Pédé, une fois n’est pas coutume, merci pour ce coup de gueule salutaire:

    « Et je dois dire que rien ne m’irrite plus que cette obsession qu’ont les scénaristes contemporains de donner une explication à tout, de construire à tout prix et en dépit de toute crédibilité un background psychologisant à des personnages mythiques »

    Hier j’ai enfin vu « A Serious Man », et du coup ton article m’a fait prendre conscience à quel point les frères Coen échappent heureusement à cette tendance…
    pour le coup d’ailleurs ce serait plutôt l’obsession inverse, celle de résister à toute explication et interprétation de « signes » (malgré la recherche de sens frénétique du protagoniste).
    Comme dirait Première, c’est jubilatoire.

    (au passage Le Juif, je viens de relire ton article sur le sujet, et je te félicite donc retrospectivement)

  23. tibop permalink
    07/06/2010 13:41

    Je ne vais quasiment jamais au cinéma, c’est trop cher à Rennes.
    Mais j’y suis allé récemment, une fois ou j’étais à Paris, et pour le coup je n’avais aucune envie de me planter sur ce que j’allais voir, Robin des Bois m’a donc sauvé. Je suis parfaitement d’accord avec ce que tu expliques, mais dans certains cas ça a du bon.
    J’ai noté que le générique de fin était sympa. (Quel est le pourcentage de chance que j’ai en écrivant ça qu’on m’apprenne que ce n’est pas du tout le premier du genre)

    • 07/06/2010 14:16

      Pas le premier du genre mais effectivement sympa. Dans le même style mais en pas pareil, celui de Sherlock Holmes était très bien aussi.

      • 07/06/2010 18:25

        Pas faux. A croire qu’ils avaient compris que leurs génériques devraient essayer de rattraper deux heures d’emmerdements.

      • Le Branleur permalink
        08/06/2010 00:24

        Il a quoi le générique de fin ?
        Je n’en ai aucun souvenir

      • 08/06/2010 10:58

        Surement parce que t’as dû te barrer dès que les lumières se sont allumées, hérétique.

      • 08/06/2010 16:38

        deux fois plutôt qu’une en effet

  24. 07/06/2010 13:44

    – Alors, le pitch, bah, c’est Robin des bois, hein
    – ah oui, la plume, les collants verts, tout ça…
    – ouai, mais en moderne, tu vois, parce que bon, le coco, aujourd’hui, il a vu Rome
    – …
    – style, avec de la boue, parce que les gens , avant, bah, ils étaient crades.
    – ah ouai, cool
    – puis, ils crient aussi, parce qu’avant, les gens, ils criaient.
    -ah ouai ouai!
    – puis, avec du sang sur le visage aussi, parce que bon, la vie, avant, c’était pas facile.
    – du sang?
    – ouai, du sang. Puis des choeurs aussi, ça fait église, Moyen-Age, tout ça.
    – waou. Et, euh, le scénario?
    – Bah, le même qu’avant, mais en moderne. Tu vois, le public aujourd’hui, il a vu Rome. Le mythe, tout ça, c’est mort. Il faut du réel, du concret. Il faut expliquer, quoi, pas laisser les gens comme ça, sans moyen devant l’écran. Sinon, ça crée un hiatus, et le coco, il aime pas ça, le hiatus.
    – un… un quoi?
    – dis-moi, Ridley, tu veux pas aller voir le scénariste? Moi, là, j’ai tai-chi.

  25. Guillaume Pascanet permalink
    07/06/2010 13:56

    C’est quand même meilleur que la version Kevin Costner quand même ?

    Rien ne vaut la version Errol Flyn/Basil Rathbone de toute façon.

    • 07/06/2010 14:11

      C’est moins médiocre, mais aussi moins fun, la version de Costner ayant tout de même un avantage de taille en la présence d’Alan Rickman, qui cabotinait avec un tel panache qu’on finissait par ne plus voir que lui, à tel point que Kevin est reparti en salle de montage pour lui couper des scènes.

      Mais comme tu le fais remarquer, à ce jour on n’a pas fait mieux que Flynn et Rathbone.

      • 07/06/2010 14:37

        Basil Rathbone ❤

      • 07/06/2010 14:39

        Mais tellement.

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 15:13

        Je m’excuse pour le double « quand même » et le « n » oublié à Flynn.

        Pour que Robin Hood fonctionne, c’est comme dans James Bond, il faut que le méchant soit à la hauteur.

      • 07/06/2010 15:29

        C’est vrai pour à peu près tout ce qui fonctionne avec une mécanique gentil VS méchant, en fait. (si du moins on estime que James Bond est un gentil, ce dont je ne suis pas encore convaincue…)

      • 07/06/2010 18:29

        Taisez-vous ! Je viens de faire l’effort surhumain de ne pas acheter le coffret Errol Flynn 8 DVD que je viens de voir à 20€ à la FNAC…

      • pcqi permalink
        07/06/2010 18:40

        sur la fnac.com tu peux acheter juste « les aventures de robin des bois » pour 5€… autant te dire que :
        – je l’ai fait ya 2 mois et ça vaut vraiment le coup et même plus ;
        – c’est absolument mythique, je le regardais bcp il ya 15 ans, eh bien les images étaient suffisamment fortes pour qu’elle me reviennent toutes en tête quand je l’ai revu ;
        – c’est juste jouissif
        – de plus son influence est énoooorme : suffit de lire le Cinemastcok de Gotlib, dont le chapitre sur « les films de chevalerie » en est le petit-fils. et c’est tout aussi jouissif.

      • lovingroger permalink
        07/06/2010 19:32

        Alan Rickman est une preuve de l’existence de Dieu.

      • 07/06/2010 20:15

        Pardon mais je rectifie ; C’EST un dieu !

        (Oui je suis parfois limite groupie)

    • 07/06/2010 18:31

      *Mode sadique on*

      Basil Rathboooone

      *Mode sadique off*

  26. Le Londonien permalink
    07/06/2010 16:04

    « surtout après le naufrage de Kingdom of Heaven » enfin quelqu’un qui a la meme opinion que moi sur ce film. Je suis entoure de gens qui trouvent ca « formidable »…

    • Orianinou permalink
      07/06/2010 16:06

      Oh je partage ton avis et celui du Pédé à 100%, c’était un vrai navet !
      J’aime pourtant beaucoup certaines croûtes (oui, je sors dans une minute), mais là non… point trop n’en faut !

    • Guillaume Pascanet permalink
      07/06/2010 16:09

      J’avais bien aimé mais comme je k’avais déja dit au Pédé, j’aime n’importe quoi s’il y a des chevaux et des épées, même « Troie ».

      • Orianinou permalink
        07/06/2010 17:01

        Entre nous, j’ai bien aimé Troie aussi… même si Orlando Bloom était une vraie fiotte et que Diane Krüger m’agaçait prodigieusement (trouve moi une scène où elle ne chouine pas, c’est un sacré challenge !), dans l’ensemble j’ai bien apprécié… au risque de me faire conspuer par les 4 connards !

      • 07/06/2010 17:03

        En fait par moi surtout (voir un commentaire plus haut sur ce que j’ai pensé de Troie).

        Bouhouuuuuu !

      • Orianinou permalink
        07/06/2010 17:07

        Ah oui et je suis bien d’accord avec la Rêveuse pour le déchiquettage qu’ils ont fait de l’Histoire, mais comme je l’ai vu comme un film divertissant sans espérer d’infos valables sur la Grèce Antique, je l’ai apprécié. Forcément si on s’attache à l’Histoire, la vraie, ça coince !

        PS : Pardon pour la construction un peu catastrophique de mes phrases, je fatigue très sérieusement du neurone en cette fin d’aprem

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/06/2010 17:10

        Je suis très féru de mythologie antique mais j’ai vu ce « truc » comme un pur divertissement.

    • 07/06/2010 16:15

      J’ai eu comme l’impression que le gros défaut de ce film (pas le seul, mais, selon moi, le plus embêtant), c’était que tous les personnages secondaires, sans exception ou presque, avaient plus de charisme que le perso principal…

  27. 07/06/2010 21:18

    Tout est dit dans « l’argument ultime pour vendre un film aujourd’hui », plus particulièrement le mot « vendre »… Il ne s’agit plus de création, d’oeuvre cinématographique originale, mais bien de commerce et d’objet de consommation. Et ce qui se « vend » le mieux, malheureusement, ce n’est pas le meilleur, le plus beau, le plus original, le plus intéressant, le mieux joué, etc, mais le plus fédérateur, le film que le plus grand nombre de consommateurs auront envie de voir sans pour autant avoir envie de crier au génie. Non non, ils diront peut-être « quel bon divertissement! » et les producteurs auront décroché le gros lot. Il s’agit donc pour le « commerce » cinématographique d’assurer leurs arrières, prendre le moins de risques possibles, et quoi de mieux que de réadapter ou faire une suite à un précédent Blockbuster… De vrais banquiers, plus d’artistes… (long soupir désespéré)

    • ariko51 permalink
      08/06/2010 07:48

      La quiche, tu mérites bien ton nom, ton commentaire est franchement simpliste pour ne pas dire plus … On dirait, côté nostalgie, Eric Zemmour comparant Notre Dame avec Beaubourg.
      Sache que les grandes majors ont existé quasi dès le début du cinéma et que contrairement à d’autres arts qui ne demandent pas une implication collective (tu peux écrire tout seul, peindre tout seul, faire de la musique quasi tout seul), c’est également une industrie. Or, qui dit industrie, dit aussi commerce. Maintenant que la manière soit critiquable et que certains directeurs de majors ne soient pas de grands visionnaires, d’accord mais arrêtons les raccourcis à la con.
      Et si, il existe toujours de grands producteurs qui se dépouillent de tous leurs sous pour essayer de faire découvrir de nouveaux réalisateurs : va voir par ex le film inspiré de la vie d’Umbert Balsan : Le Père de mes Enfants de Mia Hansen Love …

      • 08/06/2010 10:12

        Et une claque dans la figure de bon matin (une comparaison avec le sieur Zemmour, ça fait mal à mon amour propre…) Méritée peut-être, je prends la leçon.
        En effet, mon commentaire était un peu trop excessif, et donc simpliste. Heureusement qu’il y a encore des films et des gens derrière qui prennent des risques et osent des choses, et l' »industrie » du cinéma a toujours existé. Mais ce sont justement ces termes commerciaux qui me dérangent (même si ne pas s’en servir serait également hypocrite, étant donné les sommes en jeu… dilemme), et c’est aussi (et peut-être surtout) le spectateur que je mets en cause, qui préfère assurer sa soirée avec un film qui le divertira plutôt qu’avec un film qui le surprendra.
        Enfin merci pour le conseil de film, j’en prends bonne note.
        Sur ce, je vais digérer la comparaison (ou vomir, au choix)

      • 10/06/2010 21:50

        mais ne te laisse pas faire quiche !

  28. 07/06/2010 22:05

    Oui…
    En même temps, tout le problème soulevé dans l’article vient peut-être de ce que nous traversons une année de disette cinématographique, et que nous montons par conséquent en épingle des problèmes qui ne se poseraient pas durant des années plus fastes.

    Enfin, à part en ce qui concerne le cas singulier de Ridley Scott, l’homme qui a réussit l’exploit de passer de Blade Runner à Kingdom of Heaven…

    • 08/06/2010 10:30

      Y’a quand même eu G.I. Jane entre les deux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/06/2010 10:37

        La vache, c’est de Ridley Scott aussi cette bouse que je n’ai jamais vu et que je ne verrai jamais ?

        A force de voir les affiches de l’agence tout risque sur les bus, j’ai presqu’envie d’aller le voir pour rigoler.

      • 09/06/2010 11:17

        Je propose en passant de créer un prix de l’affiche la plus moche.

        L’agence tout Risque serait bien entendue nominée, tant ça va loin dans le ridicule…

  29. La Béarnaise permalink
    07/06/2010 23:57

    Mon Beau-Père lutte depuis 20 ans en tant que scénariste.
    Son point de vue: entre les gels de projets, les différentes étapes à respecter , les distributeurs frileux, les producteurs radins et/ou les productions types Canal maqués avec EuropaCorp and Co… C’est juste évident d’avoir le paysage audiovisuel actuel, avec très peu de place pour des projets un peu »différents »..
    Pour ma part: Il est compréhensible de vouloir rentrer dans ses frais. Par contre geler des projets pour éviter que d’autres ne les développent, les laisser pourrir dans un placard au lieu de les réaliser, je trouve cela franchement irrespectueux pour le travail de l’auteur.

  30. ariko51 permalink
    08/06/2010 07:39

    je suis assez d’accord avec ton article le pédé, la prise de risque des majors aujourd’hui est assez proche du zéro, ils feraient bien d’embaucher de grands scénaristes ou de faire confiance à des auteurs plutôt que de lâcher tout leur fric dans les effets spéciaux et les cachets des stars. Il semblerait que l’age d’or des séries (Six feet Under, 24, The Wire, Les Sopranos et même The Shield ou Damages) soit sur le point d’être révolu …

    Cela dit – si le scénario de Robin Hood est mauvais et en plus abracadabrant, qu’est-ce que cette affabulation historique qui voudrait que les Français auraient tenter un débarquement à cette époque ? – j’ai en revanche trouvé la mise en scène vraiment réjouissante, le scènes de bataille sont extrêmement bien filmées et pas à l’emporte pièce comme c’est de plus en plus souvent le cas (à 4000 plans par seconde). Cate Blanchett est magnifique, Russell un peu vieux pour un jeune Robin mais pas mauvais et tous les second rôles plutôt réussis. Je le classerai donc dans la catégorie cinéma grand spectacle réussi.

    Maintenant il est possible que mon échelle de valeur est perdu quelques barreaux à Singapour avec toutes les bouses qui passent ici …

    • 08/06/2010 11:07

      Oui, alors non. Aller dire que les scènes de baston sont bien filmées je ne suis pas d’accord. Justement, c’est fait à l’emporte pièce, on enchaîne les raccords brutaux au point que l’image en devient floue et qu’on a l’impression d’en voir des faux toutes les 2 secondes (de raccords). Et au final ce n’est même pas surprenant venant de celui qui a initié cette tendance dont tu parles 10 ans plus tôt avec Gladiator…

      • ariko51 permalink
        08/06/2010 11:40

        pas du tout d’accord mais notre débat va être stérile car il faudrait être avec le dvd image par image pour argumenter chacun nos dires.
        Cela dit quand tu défends à côté de ça prince of persia un peu plus haut, j’ai le regret de te dire q’en terme de filmage et de jeu d’acteurs, il y a un monde entre les 2 films … les ralentis à 3 francs et le jeu à 3 expressions de Gyllenhaal font qd même un peu mal, quant aux minauderies de Ben Kingsley … je n’y étais allé que pour le sex appeal de la gemma (honte à moi !) mais j’avais oublié que c’était un disney !

      • 08/06/2010 12:05

        Sûrement, mais ne comparons pas ce qui n’est pas comparable. C’est comme si tu essayais de comparer du St Nectaire et du Babybel (cacedédi La Meuf). Tu n’as pas les mêmes attentes quand tu les met en bouche. Relis bien ce que j’ai dit sur Prince of Persia, tu comprendras mieux ce que je veux dire.

    • Guillaume Pascanet permalink
      08/06/2010 12:33

      Ariko> je n’ai pas vu le film mais les Français ont en effet débarqué en Angleterre à cette époque et on même occupé brièvement Londres en profitant de troubles entre la noblesse anglaise et le roi Jean sans terre.

      • ariko51 permalink
        08/06/2010 13:20

        certes, 1 point pour toi, sauf que là, robin des bois unit tout le peuple anglais pour bouter les frogs hors d’angleterre hors cette bataille n’a pas existé …

      • ariko51 permalink
        08/06/2010 13:20

        certes, 1 point pour toi, sauf que là, robin des bois unit tout le peuple anglais pour bouter les frogs hors d’angleterre or cette bataille n’a pas existé …

      • Guillaume Pascanet permalink
        08/06/2010 13:28

        Gladiator n’était pas juste historiquement non plus. Comme le disait Dumas, on peut violer l’histoire à condition de lui faire de beaux enfants.

      • 08/06/2010 13:45

        Clair que Philippe Auguste et Richard coeur de lion, c’était pas le grand amour…

      • Guillaume Pascanet permalink
        08/06/2010 13:59

        Il y a pourtant des textes qui évoquent leur amitié pendant les croisades en des termes qui feraient aujourd’hui penser à de l’homosexualité, en particulier quand il est précisé qu’ils dormaient dans le même lit.

        C’est le fils de Philippe Auguste qui avait envahi l’Angleterre, Louis VIII le Lion, surtout connu pour être le pêre de Saint-Louis.

      • 08/06/2010 15:47

        Oui….. ça c’est au début. Je crois avoir compris que Philippe Auguste jalousait pas mal l’aura de Richard.

        Par la suite, il s’était arrangé pour que Richard soit fait prisonnier ou le reste plus longtemps, le détail m’échappe) au retour des croisades. Note que ça ne lui aura pas porté bonheur car PH-A se prendra la dérouillée du siècle bye Camembert coeur de Lion lors de la bataille de Fréteval. Et le fromage royal lui piquera ses archives et ses sceaux, d’ou la création, suite à cette mésaventure, de la fonction de « garde des sceaux ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        08/06/2010 15:56

        C’est aussi l’origine de la création de la BNF.

        PA s’est bien vengé sur le frérot ensuite. Sinon, je serais anglophone de naissance.

      • 08/06/2010 16:06

        @Guillaume: Tu as vu Le Lion en Hiver?

      • Guillaume Pascanet permalink
        08/06/2010 16:17

        Non, mais à voir la fiche wikipedia, c’est une grave lacune.

  31. antoine permalink
    08/06/2010 11:47

    Quand je serai libre, je viendrai gerber avec vous dans le pantacourt de robin.

    Très déçu pour le karate kid remake, effondrement des valeurs de l’amérique éternelle: daniel-san est devenu black, maitre miyagi un chintok, et le karaté du kunfoufou. Bientot on va m’expliquer que le président américain est un bronzé et que la chine est une grande puissance, non mais merde. je sais bien que j’ai plus trop la tete à la fenetre mais faudrait pas me prendre pour un con non plus.

    Pour passer le temps, je mate du cinoche dans mon salon: hier voyage au bout de l’enfer et runaway train. J’l’avais plus vu depuis ma petite enfance ce train trani là et il m’avait alors collé une forme de desespoir qui résonne encore. un truc assez propre à l’époque qu’on retrouve difficilement aujourd’hui (à la réflexion: sensation proche en lisant la route l’an dernier).

  32. Bill permalink
    08/06/2010 21:11

    Tout à fait daccord ! Et pas qu’un peu ! Même ma grand mère le dit ! ( si ce n’est pas une preuve que tu as raison !!! )
    L’originalité est une chose qui se perd… il y a bien longtemps que je ne suis pas sorti d’un cinema la bouche bée et le cerveau en ébulition ( le dernier en date étant wathever works de woody allen je pense ). Navrant.
    Les héros devraient mourir à la fin des films, il ne pourrait ainsi pas y avoir de suite.

    • 09/06/2010 09:51

      Un Prophète, mmmh ? Moi, c’était Iron Man 2 🙂

      • 09/06/2010 11:08

        Le cerveau en ébullition devant Whatever Works? Il faudra m’expliquer alors.

      • Bill permalink
        09/06/2010 13:52

        Le cerveau en ébullition est certainement assez hyperbolisé c’est juste que ce n’est pas la même chose qu’Alice au pays des merveilles, Robin des bois ou encore la Rafle …

  33. 08/06/2010 22:13

    Trèèès déçu, Ridley Scott vieillit… mal apparemment.
    Il aurait pu faire mieux avec moins. Sujet naze, ou du moins mal cadré. Scénario plat, couru d’avance. En somme chiant. Dialogues pourris. Batailles même pas amusantes.
    Cate Blanchett remonte un peu le soufflé, en VO du moins. Russell n’a pas encore passé la date de péremption, mais on l’a connu plus… plaisant, avenant, agréable à regarder.
    Bref, si j’en garde un bon souvenir c’est plus parce que je n’y suis pas allé seul que parce que j’ai été ébloui, transcendé…

    Pitié, Ô génie luminescent, épargne-moi ce genre de désagrément: Publie tes critiques plus tôt. Xd

  34. La Pastanaga permalink
    09/06/2010 10:03

    et sinon OSEF mais bon:

    http://www.lesoir.be/culture/airs_du_temps/2010-06-08/des-gladiateurs-enterres-en-angleterre-774843.php

    (Henri, c’est toi qui a écrit l’article?)

  35. laura permalink
    13/06/2010 11:47

    merci le Pédé, grace à toi jai découvert les Chaussons Rouges mardi dernier au Champo et j’ai passé un moment magique. continue de nous faire profiter de tes coups de coeur ciné par pitié!!

  36. 28/06/2010 15:32

    presse-citron = techeo

Trackbacks

  1. Tweets that mention Robin des Bois 16: Le retour de la suite. « C'est La Gêne -- Topsy.com
  2. Le positivisme est-il mort ? « Gestes et opinions du mammouth moderne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :