Skip to content

EXCLUSIF: Diesel pollue.

12/05/2010

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque j’entreprends quelque chose, je suis systématiquement partagé entre l’excitation et le doute, tous deux inhérents à la création. L’excitation, tout d’abord, parce que, très franchement, qu’y a t-il de plus gratifiant dans la vie, que de produire quelque chose dont on est fier et pour laquelle on voudrait clamer haut et fort:

Puis vient le doute, car sans lui, Flaubert, Orson Welles, Jackson Pollock, Woody et moi ne serions assurément pas aussi célèbres que nous le sommes. C’est le doute qui joue les garde-fous lorsque nous autres, génies luminescents, nous laissons aller à la facilité ou au radotage; c’est lui qui nous enjoint de relire ce que l’on a écrit ou peint trois mois plus tôt; c’est encore le doute, en juge impitoyable, qui nous dit: « Là, t’es à chier. Faut que tu trouves autre chose si tu ne veux pas te ridiculiser ». C’est le doute qui, lorsque nous sommes au fond du trou et voulons rebrousser chemin pour rentrer nous coucher, aide à creuser une nouvelle galerie qui permettra peut-être d’atteindre la lumière du jour.

Certains se passent très bien du doute; Picasso était de ceux là. Mais aujourd’hui, le maître espagnol, dans la constellation des génies de l’humanité, regarde au loin Kafka (ce névrosé qui doutait de ses capacités à tel point qu’il voulait que l’on détruise ses livres à sa mort), Rimbaud l’asocial et Van Gogh (le neurasthénique qui doutait à s’en couper les oreilles), tous en train de faire la fête entre gens qui doutent. Le maître espagnol les observe jalousement et se dit, du haut de son piedéstal, qu’il aurait peut-être été bon de lever cinq minutes la tête du guidon.

Dans la famille de ceux qui ne doutent jamais de leur génie, après le grand Pablo, il y a les brillants « créas » à qui nous devons les dernières campagnes Diesel et leur non moins luminescent slogan: « BE STUPID ». Voici donc, un petit échantillon des joyaux auto-proclamés, sensés vanter les mérites de ces jeans italiens qui coûtent le prix d’un Airbus.

Il y a donc ça:

Mais aussi, ça:

Ou encore, ça:

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, les génies auxquels les marketeux font allusion, ce ne sont pas ces mannequins aux postures porno-chic si peu rebattues; ce n’est pas non plus toi, client potentiel, dindon de la farce, dont le seul vrai talent est de tendre un billet de 200 euros à l’un des revendeurs agréés de chez Diesel afin qu’il te remette le bout de tissu tant convoité. Non, les seuls génies, dans cette affaire, ce sont bien les publicitaires Diesel: ceux qui créent envers et contre tous; ne craignant pas les railleries de l’intelligentsia, ceux là proposent un univers 100% original qui ferait pâlir de jalousie Oliviero Toscani et la bande à Jackass.

Car, franchement, comment ne pas qualifier de génie celui qui arrive à vous fourguer l’uniforme du bagnard (rappelez-vous, le jean, avant d’être adopté par le grand public, était l’étoffe que portaient les prisonniers) tout en vous renvoyant l’image libertaire de l’anticonformiste de haute volée.

Donc je m’adresse à vous, les gars de chez Diesel: votre propos ne recèle aucune trace d’insolence; l’establishment, aujourd’hui, c’est vous. La bêtise est devenue le mètre-étalon, que ce soit en politique, dans les salles de classes, ou encore dans les médias. Umberto Eco, ce gros intello même pas beau, a d’ailleurs magistralement décrit les rouages de votre nouvelle dictature de l’idiotie, dans son livre Comment Voyager avec un saumon:

« Il fallait une solution, on la trouva. Impossible de caricaturer l’idiot du village, ce serait antidémocratique. Soit. En revanche, il est tout à fait démocratique de lui donner la parole, de l’inviter à se présenter lui-même, en direct (ou à la première personne, ainsi que disent justement les idiots du village). Comme dans les vrais villages, on saute la médiation de la représentation artistique. On ne rit pas de l’auteur qui imite l’ivrogne, on paie directement à boire à l’alcoolo et on rit de sa dépravation.

Le tour est joué. Il suffisait de se rappeler qu’entre autres éminentes qualités, l’idiot du village est exhibitionniste, mais surtout que nombreux sont ceux qui, pour satisfaire leur propre exhibitionnisme, sont prêts à endosser le rôle d’idiot du village. Jadis, si en pleine crise conjugale, un étranger avait étalé au grand jour leurs lamentables querelles, les époux auraient intenté un procès en diffamation, au nom du bon vieux dicton qui veut qu’on lave son linge sale en famille. Mais lorsque le couple en vient à accepter, voire à solliciter la faveur de représenter en public sa sordide histoire, qui a encore le droit de parler de morale ?

Et voici l’admirable inversion de paradigme à laquelle nous assistons : exit le personnage du comique brocardant le débile inoffensif, starisation du débile en personne, tout heureux d’exhiber sa propre débilité. Tout le monde est content : le gogol qui s’affiche, la chaîne qui fait du spectacle sans avoir à rétribuer un acteur, et nous qui pouvons à nouveau rire de la stupidité d’autrui, en satisfaisant notre sadisme.

Nos écrans pullulent désormais d’analphabètes fiers de leur baragouin, d’homosexuels se plaisant à traiter de « vieille pédale » leurs homologues, d’ensorceleuses sur le retour arborant leurs charmes décatis, de chanteurs experts en couacs, de bas-bleus affirmant « l’oblitération palingénésique du subconscient humain », de cocus contents, de savants fous, de génies incompris, d’écrivains publiant à compte d’auteur, de journalistes donnant des baffes et de journalistes les recevant, heureux de penser que l’épicier du coin en parlera le lendemain.

Si l’idiot du village s’exhibe en jubilant, nous pouvons rire sans remords. Rire du débile est redevenu « politically correct ». »

BE STUPID.

Advertisements
240 commentaires leave one →
  1. Marian permalink
    12/05/2010 05:23

    What the point !?
    J’ai strictement rien compris … l’heure et le taux d’alcoolémie n’aidant pas.
    Pas suivi le lien entre le génie (prétentieux?) de Picasso (qui en passant est catalan) et les pubs pas-de-classe de Diesel. Glorification de la bêtise ? Et ? Pas de doute, je relirai cela à jeun …
    Bon courage aux matinaux.

    • lovingroger permalink
      12/05/2010 14:46

      Il me semble que Picasso est à peu près aussi catalan que Christophe Colomb, Woody Allen ou Leonel Messi…
      Et merci Le Juif pour le billet.

      • nana permalink
        12/05/2010 14:59

        Picasso était andalou.

      • Marian permalink
        12/05/2010 16:14

        En effet.
        Propension des peuples, culturellement riches mais sans reconnaissance internationale officielle, à s’accaparer tout génie qui croise de près ou de loin sa sphère d’influence. Le génie de Picasso (ou celui de Messi) éclata au grand jour à Barcelone … pour les catalans, ça suffit.

      • Ryton permalink
        12/05/2010 16:58

        Messi a été formé au FC barcelone, et il a notamment bénéficié dans sa jeunesse d’un traitement médical payé par le club catalan, sans lequel il n’aurait pu devenir pro.
        Donc pour le coup, les Catalans peuvent considérer Messi comme Catalan.
        (désolé de parler foot ici…)

      • Nora permalink
        12/05/2010 17:01

        Ribery fait partie de la liste des 30 pré-sélectionnés par Ray « Captain Cavern » Domenech.

        Quoi? on parle pas foot ici?

      • Ryton permalink
        12/05/2010 17:09

        Grâce à Zahia qui a plaidé sa cause ?!

      • 12/05/2010 17:11

        Pablo Picasso a été formé par le Racing Club de Montparnasse, on peut donc considérer qu’il est Français.

    • nana permalink
      12/05/2010 17:17

      Mr Pascanet, vous m’avez bien fait rire…

      • lovingroger permalink
        12/05/2010 17:31

        Le Racing Club de Montparnasse a des racines catalanes, c’est tout.

  2. Philippe De Thrace permalink
    12/05/2010 07:11

    Merci, Le Juif.
    Cette soi-disant subversion du dualisme est écoeurante ( et je comprends pourquoi grâce à toi – et à Umberto). Réfléchiez (allusion au stade anal, si, si) comme un collègien, car vous ne serez jamais plus beau ou plus heureux !

  3. 12/05/2010 09:15

    Rire de la stupidité d’autrui ce n’est pas seulement alimenter notre sadisme, c’est aussi pouvoir se placer en « plus intelligent qu’autrui ». Alors que dans les faits, si on en rit, c’est qu’on est un peu con aussi…
    Cf. la télé-réalité ahurissante (et déplorable !) ou abrutissante, selon la façon de la regarder.

    • 12/05/2010 12:01

      Tellement vrai (c). Et dans des soirées StripTease / Confessions Intimes (idéalement sur Twitter, c’est de là qu’on a les meilleures vues), ne pas rire équivaut à se montrer sous son vrai visage, celui d’un aigri aussi coincé du cul qu’une jet-setteuse à plus de dix kilomètres de Dubaï.

  4. 12/05/2010 09:31

    ça veut dire quoi palingénésique ?

    • 12/05/2010 11:07

      PALINGÉNÉSIQUE, adj.
      A. Qui concerne la palingénésie.

      –> Sans blague !!

      PALINGÉNÉSIE, subst. fém.
      A. Retour à la vie, renaissance qui est en même temps une régénération.

  5. 12/05/2010 09:33

    Le rire méprisant de ce type de publicité et de la majeure partie de la téléréalité est particulièrement avilissant, plus pour celui qui rit que pour celui qui s’expose.

    Le meilleur (ou plutôt le pire) dans le style est l’émission confessions intimes qui a un fan-club particulièrement fourni.

    J’aime beaucoup « streap-tease » mais je me demande parfois si, sous un habillage « intellectuel », ce n’est pas en fait le même processus en marche.

    • 12/05/2010 10:16

      J’ai pas le temps d’argumenter, alors en gros, je suis tout à fait d’accord.

    • frelect permalink
      12/05/2010 17:09

      D’abord bonjour (je suis nouveau ici).
      Et je commence par ne pas être d’accord. Strip-tease n’a pas grand chose à voir avec confessions intimes. Ou c’est alors le cas de la quasi totalité de la production documentaire mondiale. Confessions intimes met en scène, « spectacularise » le quotidien. A coup de montages chocs, de pressions par la prod. et d’autres manipulations.
      Strip-tease s’immisce longuement dans la vie de ses cibles. Le travail de réalisation et de production est radicalement différent, beaucoup plus honnête. Ceux qui se font prendre ont eu largement le temps de réaliser ce qu’ils font / disent devant la caméra.
      Enfin Strip-tease s’attaquait le plus souvent aux « puissants » plutôt qu’aux « faibles ». Au député-maire du coin, au curé du village, au toubib, à la délégation parlementaire belge en Corée du Nord. Bref, aux notables.

      • 12/05/2010 17:16

        Je me rappelle aussi de cas où ils se moquaient de pauvres bougres, tuneurs de base ou paumés pathétiques.

        Le traitement est différent, mais est-ce que cela ne fait pas appel aux mêmes mécanismes finalement ?

        Je dis cela en étant un grand amateur de strip-tease.

      • frelect permalink
        12/05/2010 17:26

        Certes. Ça fait appel au voyeurisme du spectateur (pléonasme ?) et ça montre la médiocrité humaine. Mais, là encore, n’est-ce pas le cas d’une grande partie de la production documentaire ? Pas que de la production documentaire, d’ailleurs : la médiocrité humaine est un bon sujet littéraire (par ex, les habitants du Sud profond chez Faulkner…) ou cinématographique.
        Je trouve donc que, quand on prend la médiocrité humaine pour sujet, on a intérêt à être soi-même un peu exemplaire, du moins avoir une démarche honnête. C’est là que Strip-tease diffère de toute la télé-réalité, qui n’a de réalité que le slogan et qui devrait uniquement être qualifiée de trash tv.

      • 12/05/2010 17:29

        Je suis plutôt d’accord avec frelect: peu d’emissions se sont employé avec autant de talent et aussi peu de condescendance à sonder la nature humaine.
        Streap-tease est un sommet.

      • 12/05/2010 17:43

        Je suis d’accord mais je m’interroge, c’est tout.

      • frelect permalink
        12/05/2010 17:52

        Et désolé de faire mon vieux con : strip-tease, pas streap-tease…

      • lulu permalink
        12/05/2010 17:58

        Mais quel vieux con

      • 12/05/2010 18:01

        Je croyais que tu étais très attirée par les vieux cons ?

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:02

        Ah bon ? Quand est-ce que j’ai dit ça moi ?

      • frelect permalink
        12/05/2010 18:13

        Dommage, je suis un vieux con attirant !

  6. 12/05/2010 09:52

    Heureux de vous l’entendre dire, après tout le mal (ou le néant) que vous avez pensé des mes crétineries électroniques et autres idioties 2.0 ! J’avais justement mis de côté le clip cette « philosophie » Diesel [http://www.youtube.com/watch?v=Y4h8uOUConE] pour en faire un billet.

    • 12/05/2010 10:08

      Mais grave, tu défonces!

      • 12/05/2010 14:05

        Ton génie luminescent n’irradie jamais tant que quand tu me piques mes répliques, Le Juif. Une façon autocentrée de dire que je te comprends tellement…

      • 12/05/2010 17:22

        Diego, tu es ma muse à moustaches.

  7. 12/05/2010 10:10

    J’ai rien compris, j’ai jamais acheté de jean Diesel, mais j’aime bien la pub. Ouais, je suis comme ça.

  8. 12/05/2010 10:15

    Amen, bordel, et tellement vrai !
    Ca commence aussi à me brouter soigneusement cette aptitude autoproclamée d’une élite à être les plus cons pour être les plus cools. Dans mon lycée (Bretagne + commune de moins de 10.000 habitants = probable win), je me souviens de petits génies en terminale L qui communiquaient en prenant soin d’adopter le jeu de la population bourrine locale, de jouer aux débiles et donc de faire les beaufs de souche pour s’attirer l’attention et l’ovulation potentielle de la gente féminine parallèle. Avec succès. C’est à peu près à cette époque que j’ai temporairement laissé tomber l’idée d’en savoir plus sur l’Espèce Humaine ainsi que toute perspective de reproduction (heureusement, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis)

    Ca me rappelle, de loin, la mode des 11 Commandements, qui avait eu un large, large, très large succès au sein des miens. « Parce que c’est trop con lolilol tu comprends, tiens, et si on se mettait à poil en dansant sur Desireless ? »

    • 12/05/2010 10:16

      (Terminale S, pas L, les L étaient à peu près normaux) (ma classe était irrécupérable)

  9. Kahazara permalink
    12/05/2010 10:19

    ce que j’ai retenu de ce billet: le juif qui doute et le doute du juif
    aaaah, j’ai peut être rien compris, je doute donc je suis

    • Nora permalink
      12/05/2010 12:19

      T’as des seins dans le dos?

      • kahazara permalink
        12/05/2010 17:09

        Dernier petit plaisir en date!
        ça en jette un max, n’est ce pas?

    • 12/05/2010 18:46

      Vous remarquerez tous que je n’ai pas réagi…

      • 12/05/2010 19:03

        ça fait plaisir de te voir, toi.

      • P2L permalink
        12/05/2010 19:21

        C’est qui, lui?

      • 12/05/2010 19:39

        Un connard qui commentait beaucoup au début, mais uniquement pour draguer les commentatrices en leur parlant de sa bite.
        Ensuite, il a déserté.

      • 12/05/2010 19:41

        Alors que toi, tu dragues un commentateur en montrant tes nichons ce qui est complêtement diffèrent.

      • 12/05/2010 19:46

        Complètement différent en effet. Je suis monogame et j’agis, moi.

  10. Ariae permalink
    12/05/2010 10:25

    Je me suis retrouvée à table avec la copine de mon frère qui sortait tout droit de streap-tease ou confessions intimes au choix.. C’était beaucoup moins drôle, c’était presque triste en fait : j’ai jeté ma télé.

  11. Ripit00 permalink
    12/05/2010 10:25

    Ah oui, mais c’est un peu court, jeune homme.
    Parce que, à la fin, qui l’a donc mis au pouvoir notre Olivero Toscani dont tu conspues les enfants terribles? Je plaide coupable. Et mes parents.
    Un inconnu disait « nous entrerons dans la carrière quand nos aînés n’y seront plus… » mais je doute que nous y trouvions la trace de leurs vertus. Sauf peut être un soir de biture vers minuit, sur M6 replay?

    • Philippe De Thrace permalink
      12/05/2010 10:30

      L’ignare que je suis a besoin que tu développes, Ripit00

    • 12/05/2010 10:33

      Je me demande si les campagnes de Toscani ont fait vendre un seul pull. Elles semblaient tellement déconnectées de cet objectif.

      Ce qui m’avait amusé, c’est que ce ne sont pas les mêmes affiches qui faisaient l’objet d’une polémique selon les pays. Par exemple, celle du curé roulant une pelle à une nonne avait laissé indifférent en France alors qu’elle avaient fait scandale en Italie.

      • 12/05/2010 12:41

        @Guillaume je ne sais pas non plus. Mais de mémoire, Toscani revendiquait haut et fort sa démarche artistico-citoyenne. J’ai toujours pensé qu’il s’agissait de bullshit big time et m’interroge plus sur les objectifs mercantiles de ses donneurs d’ordre.
        Pour ma part, j’avoue (mon côté réac certainement) avoir été totalement choqué par sa photo d’un homme en phase terminale d’une pathologie associée au sida destinée à vendre du pull Benetton, même si le pitch était enrobé de « united colors », halte à la discrimination, toussa.

    • 12/05/2010 12:34

      @Philippe : désolé, je m’exprime tellement mieux en 140 caractères. Ce que je voulais dire est simplement que si je plussoie le constat du Juif, tel que (comme d’hab) brillamment décrit par Umberto, il ne s’agit là que d’un symptome, et non du fait social lui-même, au sens durkheimien. (d’où la référence à nos aînés qui ont contribué à sa formation, la marseillaise, l’absence de vertu toussa)

      Et j’ai la faiblesse de penser que le Juif pourrait aller « one step beyond » en donnant quelques indices sur sa grille d’analyse quant aux causes d’apparition de ce fait social dans notre société, démocratique et civilisée.

      Je ne sais pas si c’est beaucoup plus clair, mais ce matin au café ça me semblait lumineux.

      • Philippe De Thrace permalink
        12/05/2010 13:21

        Le café est miraculeux.

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 13:37

        @ Ripitoo : ton petit côté JCVD est extrêmement séduisant.

      • 12/05/2010 14:01

        @l’écrevisse si tu voyais mes abdos… je pense qu’on pourrait faire de magnifiques enfants 🙂
        (en vrai au dedans je pleure)

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 18:48

        Non mais faut pas retenir les tears tu vois, parce qu’après t’es plus tranquille dans ton brain dud.

      • 12/05/2010 22:24

        L’écrevisse, sois gentille avec Ripit00, il a plein d’anglais dans son dedans le pauvre.

  12. Le Colombien permalink
    12/05/2010 10:29

    Le but du marketeur n’est pas de créer l’image d’une marque morale, mais d’une marque qui se voit, quel qu’en soit le prix. Constat malheureux, qui confirme que notre nature première n’est pas de surmonter nos vices, mais bien de les assouvir.
    Maintenant je dois avouer avoir une certaine admiration pour les publicitaires, qui ont souvent un don inné pour rentrer dans nos désirs et jouir dans notre hémisphère droit ! 😀 (repris du livre 99F)
    Je suis coupable, j’achète des jeans, peu importe la marque

    • La Pastanaga permalink
      12/05/2010 11:07

      « don inné »?? …
      heu non je crois pas

      • 12/05/2010 12:43

        laule! Bel oxymore pourtant!

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:46

        pléonasme plutôt nan?

      • 12/05/2010 13:12

        euh… mon respectueux désaccord. Ce qui est inné ne peut être acquis et par voie de conséquence ce qui ne peut être acquis ne peut être donné?

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 13:16

        ah ok, en fait j’entendais « don » sous-entendu « don du ciel », et donc du coup inné

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 18:53

        @Ripitoo : « Ce qui est inné ne peut être acquis et par voie de conséquence ce qui ne peut être acquis ne peut être donné? »
        Donc l’inné est un don.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 20:30

        tu moles un oeuf l’écrevisse

      • Le Colombien permalink
        12/05/2010 23:36

        Je précise que dans mon paradigme, un don n’est pas forcément quelque chose qui consiste à distribuer de la joie et du bon droit ou quelque chose de sacro-chrétien venu du ciel. Bref l’expression « don inné » n’est pas pour moi quelque chose de forcément bénéficiable à l’humanité. Parlons de talent pour mettre tout le monde d’accord 🙂

  13. Isabelle permalink
    12/05/2010 10:40

    Smart have the brains, but stupid have the balls ???
    Comme si intelligence et courage étaient impossibles à concilier ? Ce slogan putassier (je n’appelle pas courage la posture qui consiste à flatter bassement son public) montre qu’on peut n’avoir ni l’un, ni l’autre.

    • dob permalink
      12/05/2010 11:26

      Je te plussoie totalement Isabelle.
      D’ailleurs j’ai même remarqué dans ma misérable existence que souvent le public objet de flatterie prend pour du courage ce qui n’est en fait que stupidité.
      Le coq démonstrateur n’ayant pas pris conscience du danger (pour cause de déficit neuronal) s’expose à une situation qui mène, à coups sûr vers l’accident. A mon avis on confond souvent courage et égo.

    • Marian permalink
      12/05/2010 16:30

      « Les cons, ça ose tout. D’ailleurs, c’est à ça qu’on les reconnait. »

    • kahazara permalink
      12/05/2010 17:18

      @Isabelle
      « Smart have the brains, but stupid have the balls »
      me semble être une nouvelle version djeune et diesel de « mieux vaut être un con qui marche qu’un intellectuel assis »

      rien de nouveau sous le soleil

  14. zouzi permalink
    12/05/2010 10:41

    Le pire étant peut-être de constater à quel point l’Homme aime voir les autres Hommes dans l’intimité, au cœur de la vie privée. Question de pulsions scopiques toussa…
    Et pis, j’m’en fous je rentre pas dans les jeans diesel alors bon…
    Et pis aussi, c’est mon premier com avec mon Google phone…
    Et pis …

  15. nogirlsosweet permalink
    12/05/2010 10:57

    J’applaudis. Et puis ça faisait longtemps qu’on ne parlait plus de ce cher Umberto (pensée émue).

  16. docds permalink
    12/05/2010 10:57

    C’est qui ce rabbin à lunettes qui est contre le diésel?

    • La Pastanaga permalink
      12/05/2010 12:00

      trop communitariste comme stupidité Docds.
      et pis t’es trop vieux pour mettre des diesel.

      • docds permalink
        12/05/2010 12:18

        Heureusement que t’es là pour me répondre ma petite pasta.
        Ils m’ont mis dans un coin…M’ont oublié… J’peux aller au pticoin s’il vous plait?

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:34

        papa?

  17. 12/05/2010 11:13

    Merci, le juif!! Moi qui suis condamné à passer devant une boutique Total avec leur pub de connard satisfait, ça m’a donné du réconfort et le sentiment d’être moins seul dans mon écoeurement.

  18. La stagiaire permalink
    12/05/2010 11:20

    Ah ! Je me rappelle m’être énervée toute seule quand j’ai découvert cette campagne de pub…Quand même pervers de faire croire qu’on prône la bêtise et l’anticonformisme, alors que tout ce qu’on fait, c’est vendre des chiffons avec des culs et des nichons (pas franchement innovant, donc…).

  19. La Pastanaga permalink
    12/05/2010 11:26

    sous couvert de coolitude branchée, ces slogans sont régressifs au possible…
    (en même temps on parle de pub et du coup c’est limite un lieu commun de dire ça)

    « be stupid »… ça me rappelle au collège/lycée, il fallait surtout pas passer pour « intello », parce que c’est vrai ça craint de lire des livres et d’essayer de penser autrement que les personnages de série télé. c’est vraiment pas cool.
    Et d’après les dires de mon ado de soeur, ça a pas l’air de s’arranger.

    après ces pubs de Diesel, le « Become what you are » de Lacoste (qui patauge dans le mythe de l’authenticité) paraît presque inoffensif

    • 12/05/2010 11:29

      C’est assez éternel de fustiger les intellos et de mettre en exergue le bon sens populaire, particulièrement à l’adolescence. Cela rappelle d’ailleurs le fameux slogan d’une banque.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 11:57

        éternel? non je crois pas.
        chaque société établit son échelle de valeurs.

      • 12/05/2010 11:58

        Quel slogan ? Je suis à la masse, mais je suis stagiaire.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 11:58

        tiens, aujourd’hui je dubite séquentiellement

      • 12/05/2010 12:01

        La critique des intellos n’est pas si neuve ni Française ou occidentale.

        Pol-Pot faisait tuer les porteurs de lunettes il me semble.

        Les héros de la mythologie grecque sont plus des rambos que des scribes.
        Par contre, cette société nous a légué de grands philosophes.

      • 12/05/2010 12:03

        Oui, mais dans la mythologie grecque, les rois s’inclinaient devant les sages… Et Zeus avouait son impuissance à avoir le moindre pouvoir sur les prédiction des moires…

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:03

        ok, elle est très courante.
        mais pas éternelle (dans le sens « de tout temps de toute époque »).

        faudrait que je trouve un bon exemple.

      • 12/05/2010 12:04

        Le poil > « le bon sens près de chez vous », publicité du crédit agricole dans les années 80.

      • 12/05/2010 12:07

        Pasta > l’époque des Lumières comme contre-exemple ?

        Et en effet, quand je voulais dire éternelle, je ne voulais pas dire partout tout le temps, mais plutôt qu’elle a existé dans le passé dans différentes sociétés.

      • 12/05/2010 12:08

        Pasta: De toute façon, dire « chacun sait que de tout temps, dans le monde, les Hommes ont… » est puni par la Loi, non ? J’ai connu quelqu’un qui a commencé une dissertation comme ça. Il est mort foudroyé.

        Pascanet: Ah ! Ok. Je n’étais pas très sensible aux enjeux sociopolitiques, à cette époque, essentiellement parce que je n’étais pas né. Mais enfin, si tout le monde cherche à se justifier, on n’a pas fini.

      • La stagiaire permalink
        12/05/2010 12:11

        Le plus mémorable des héros grecs reste Ulysse, dont les principales qualités n’étaient pas physiques…

      • 12/05/2010 12:13

        Il était quand même le seul à pouvoir bandre son arc. C’était quand même pas le vaillant petit tailleur.

      • 12/05/2010 12:16

        Ben quoi « sept d’un coup », le vaillant petit aileurs hein !

        Obama n’en a eu qu’une, c’est dire…

      • 12/05/2010 12:17

        « TAILLEUR ».

        Vous êtes trop intelligents, les gars, votre luminescence aspire mes neurones commes un trou noir les planètes…

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:28

        ah oui, d’ailleurs Diesel a réinterpréte ce conte dans une de ses pub:
         » La vaillante petite tailleuse de pipe »

      • 12/05/2010 13:15

        Vu ou semble se trouver le cerveau de ses compagnons de jeu, Elle risque de leur en aspirer, des neurones…

  20. L'écrevisse permalink
    12/05/2010 11:29

    Il faut piéger les publicitaires :
    http://www.koreus.com/video/experience-publicite.html

    • L'écrevisse permalink
      12/05/2010 12:27

      Lien intéressant & instructif sur les mécanismes psychologiques qui régissent les lois publicitaires, plébiscité par mon prof de marketing. Que je recommande donc…

      • P2L permalink
        12/05/2010 12:32

        Très bon lien en effet…
        Ce qui est assez ironique finalement, c’est que le crustacé se sente obligé de faire de la pub sur son lien qui dénonce la pub…

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:32

        montre tes seins l’écrevisse

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 12:40

        @ P2L : A mon sens, cette vidéo ne critique pas la pub en tant que telle, elle met juste le doigt sur la relation entre inconscient et marketing stratégique. Ce que je trouve intéressant, c’est justement la manière qu’ont les publicitaires d’exploiter l’inconscient des masses, tout en étant profondément influencés par leurs propres représentations inconscientes.
        Et j’ai insisté parce que je pense que ça peut en intéresser beaucoup sur ce blog, et que c’est assez en rapport avec le thème de l’article du Juif.
        @ Pasta : si j’en avais, croies bien que je passerai mon temps à les montrer.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:43

        genre

      • 12/05/2010 13:11

        J’ai partagé. Ca m’angoisse assez : qu’est ce qui est de moi dans ce que je crée ?

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 13:40

        @ La rêveuse : tu penses qu’un artiste peut-être objectif ?

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 13:47

        ma bonne rêveuse, les artistes sont eux aussi des produits de la société dans laquelle ils vivent.

      • 12/05/2010 14:27

        Je sais. Mais ça reste angoissant…

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 22:29

      • 12/05/2010 22:38

        Han Pasta, Mina, je l’aime.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 22:45

    • 12/05/2010 13:41

      Wahou ! Impressionnant. Et dérangeant, un peu.

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 13:48

        mais Crevette!!! c’est pas ses vrais nichons voyons

  21. 12/05/2010 11:33

    Quand j’étais adolescente, y avait une série très populaire, à la télé  » Sauvé par le gong. J’ai regardé, comme tout le monde.

    Le héro était un cancre hableur et charmeur (rien de nouveau sous le soleil, depuis Tom Sawyer, c’est un poncif). Mais le plus intéressant, c’était le perso auquel je m’identifiait le plus : « Screech ».

    Je me suis aperçue par la suite que tous ces personnages là, les bons élèves extrêment brillants, passionnés par la connaissance, étaient, dans toutes les séries, présentés comme des cas sociaux. Des gens à la limite du handicap mental. Il était bien plus « cool » de manifester un total mépris pour la culture et la science. Jetez un oeil sur les séries « heighties », à part Mac Gyver, des petits génies, yen a pas des masses qui sortent comme autre chose que des faire valoir pour le beau gosse WASP…

    Rien d’étonnant à ce qu’il soit facile de faire passer l’intelligence comme une qualité dont on peut se passer auprès de nos sociétés… La plupart des gens entre 20 et trente ans ont été formaté à penser que les gens intelligents n’ont aucun intérêt et sont limite des handicapés du lien social.

    • 12/05/2010 11:38

      Je me rappelle bien de cette série. Cette image d’un geek avant l’heure a semble t-il évolué récemment dans des séries plus récentes.

      Je crois bien que les auteurs de massacres genre Colombine sont en gén éral des Screech persécutés par les vedettes de l’équipe de football qui sont avec les pom-pomp girls les rois des lycées US.

      En fait, ceux qui sont valorisés socialement au lycée sont aussi le plus souvent ceux qui échouent professionnellement dans la vie. Le système ne les a pas poussé à acquérir une culture et une formation adéquate.

      C’est la même chose en Europe, mais de manière moins violente.

      • 12/05/2010 11:48

        Je crois que l’image du « nerd » a pas mal évolué avec Mac Gyver. La série a pas mal vieilli mais elle avait l’originalité de postuler que le savoir et l’intelligenge pouvaient être tout à fait compatible avec l’aventure et une insertion sociale optimale. Ce qui dans les faits est plus vrai que le contraire (Même si je n’irai pas jusqu’à qualifier la série de « réaliste ^^)…

      • 12/05/2010 11:54

        J’ai l’impression que c’est l’inverse, aujourd’hui, et qu’on a des héros qui ont quand même un minimum bossé à l’école avant de sauver le monde (là, maintenant, tout de suite, je pense au Docteur de Doctor Who, mais j’ai la même dans Scrubs, les types sont pas débiles, par contre, ils font les cons à cause de la tension hospitalière, et se prennent régulièrement des retours de bâtons)

      • 12/05/2010 11:57

        Je suppose que c’est pour ça qu’il ya ce retour de bâton…

        Et puis soyons réaliste : aucun publicitaire n’a intérêt à ce que la cible réfléchisse, sinon elle se dirait peut être « Je n’ai pas besoin de ce jean, je préfère m’habiller en boubou et dreadlocks que de ressembler au stéréotypes que l’on me propose, j’ai soudainement envie de plaquer la société de consommation et de partir vivre chez les guaranis… »

      • 12/05/2010 12:04

        Ben, disons que Scrubs est une série humainement équilibrée, là ou How I Met, par exemple, se contente de viser le nombril de cinq crétins qui ne savent pas quoi faire de leur argent.

        Sinon « je préfère m’habiller en boubou et dreadlocks que de ressembler au stéréotypes que l’on me propose », trollons gaiement dans la joie, dans l’huile et dans la bonne humeur, ne serait-ce pas encore une forme de conformisme ? (smiley-qui-tire-la-langue-pour-monter-que-je-provoque-gratis-aux-frais-de-la-princesse)

      • 12/05/2010 12:06

        Nan mais je te rassure : j’allais vers l’extrême absolu… ( Quoique les boubous sont très agréables comme tenues d’intérieur, à condition d’en trouver de jolis.)

      • 12/05/2010 12:08

        Et à vrai dire, il ya longtemps que j’ai renoncé à être anticonformiste depuis que je me suis aperçue que c’était une forme de conformisme. Depuis, je me contente d’être, petite branche dérivant sur le vaste torrent de l’existence, délicieusement imperméable aux modes comme aux non modes, au in, au out et à l’au delà…

      • 12/05/2010 12:09

        La pub récupère tout, y compris la volonté d’échapper au consumérisme.

        Cela me rappelle quand Desproges fustigeait les jeunes qui étaient nombreux à porter un tee-shirt « je suis un rebelle ! » vendu par une multinationale.

      • 12/05/2010 12:23

         » il ya longtemps que j’ai renoncé à être anticonformiste depuis que je me suis aperçue que c’était une forme de conformisme. » On est d’accord. Alors que s’en branler menu, ça c’est cool !

      • 12/05/2010 13:12

        Un poil est forcément rebelle.

      • 12/05/2010 14:03

        Si tu savais !

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:08

        cette-phrase-est-juste-un-test-pour-faire-une-phrase-comme-celle-que-vient-de-faire-le-Poil-pour-voir-si-ça-dépasse-vraiment-du-cadre-des-commentaires-et-en-effet-ça-dépasse-carrément-et-ça-la-rend-super-chiante-à-lire-et-maintenant-vous-avez-bien-les-boules-de-devoir-faire-glisser-la-barre-du-bas-pour-revenir-dans-laxe-des-commentaires-et-aussi-y-a-pas-à-dire-ça-glande-velu-en-cette-veille-de-jour-férié.

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:11

        Chez moi ça dépasse pas du tout et celle du Poil non plus. Donc en fait t’as l’air super con

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:20

        C’est parce que l’émetteur SFR du bois de boubou est configuré sur « Portugais simplifié ».

        Moi ça dépasse. Et même que ça me fait rire.
        Que moi, mais tout de même.

      • 12/05/2010 18:21

        Chez moi aussi (le fait que ça dépasse pas).

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:22

        La rêveuse tu travailles aussi au bois de boulogne ?

      • 12/05/2010 18:24

        Moi aussi. (au choix ça dépasse pas ou je travaille au bois de Boulogne)

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:25

        C’est ptet parce que j’ai une vieille version de firefox, alors… une blague de geek old school, donc.

        La rêveuse, réponds non à Lulu, sinon elle va t’envoyer son mac.

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:25

        Il n’y a pas de choix puisque si ça ne dépasse pas c’est que tu travailles au bois de boulogne

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:26

        J’ai un PC au bureau, pas de mac

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:27

        Bien joué Lulu!
        On vient de découvrir un détecteur à trav!

        Les affaires reprennent!

      • 12/05/2010 18:31

        J’ai été eu.

      • 12/05/2010 18:36

        J’y ai pensé. mais les places sont chères…donc non.

    • P2L permalink
      12/05/2010 12:20

      15 ans après cette même population élisait et réélisait un certain président justement parce que c’était pas un intello..
       » A Yale, mon co-chambre a écrit un bouquin.
      Moi j’en ai lu un ».
      W. Bush

    • 12/05/2010 13:31

      Je ne suis pas d’accord : dans Dr Quinn, l’héroïne elle est méga intelligente ! Et Samantha de Ma sorcière bien aimée.
      Et Charles Ingalls est loin d’être con.
      Et Gilles dans Buffy il est intelligent et il le vit bien.

      Sinon dans les séries récentes, y a Malcolm aussi.

      (C’est bon j’ai étalé toutes mes références télévisuelles pourries !)

  22. La Pastanaga permalink
    12/05/2010 11:53

    et pis ces pubs sont d’une hypocrisie affligeante.
    il y a ce que disent les mots à travers le slogan.
    et il y a ce que disent les images:
    Have money pour t’acheter des rayban,
    Have un joli p’tit cul qui puisse rentrer dans ton diesel.

    • La stagiaire permalink
      12/05/2010 12:02

      Oui, c’est un peu ce que je dis plus haut (sauf que personne ne me répond JAMAAAAAAAAAAAYYYY ici, passque vous êtes tous MEYYYYYYYYYYCHANTS ! – et intellos, donc sans doute moches et gros)

      • lulu permalink
        12/05/2010 12:07

        C’est parce que tu n’es pas crédible avec ton nouveau look

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 12:07

        et roux

      • P2L permalink
        12/05/2010 12:29

        Alors, les gonzesses, on parle chiffon?

  23. 12/05/2010 11:56

    J’adore la dernière affiche qui plonge quand même sans broncher dans le « si tèm pa critik pa pke torè pa été capabl 2 fèr miE » Je soupçonne d’ailleurs cette campagne de pub d’être de près ou de loin liée et financée par les intérêts de Christophes Maé.

  24. Lavioletteviolette permalink
    12/05/2010 11:56

    Je vais pas lâcher 200€ pour un jean (faut pas déconner), en revanche avec ces sous, je vais au musée, au cinéma, au concert et j’achète même des livres. Oui, oui.

  25. 12/05/2010 12:32

    Et sinon personne n’a la vidéo de la caméra de surveillance de la deuxième pub ?

    • La Pastanaga permalink
      12/05/2010 12:38

      te fatigue pas, Yoos,
      Diesel, c’est pas pour arabes non plus

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 14:33

        Et l’OPEP alors ?

  26. P2L permalink
    12/05/2010 12:41

    Le pire c’est que je pense que la réaction du Juif et celle plus générale des gens de ce blog avaient aussi été prévues par les pubeux:
    « Naaaan mais tu vois, heuuu pub segmentante:
    -d’un côté les ados en rebellions qui adhèrent au message
    -de l’autre les intellos aigris (et frustrés de pas rentrer leur cul dans un diesel) qui vont conspuer la pub.
    Au total, tout le monde parle de nous, c’est jackpot! »

    • lulu permalink
      12/05/2010 12:45

      Mais tout le monde peut rentrer son cul dans un diesel. Ca existe jusqu’à la taille 48 les diesel

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 13:42

        Nous connaissons désormais la taille de Lulu.

  27. nana permalink
    12/05/2010 13:14

    je demande si, dans la 3ieme pub, il a apprécié le gars du milieu…..

  28. nana permalink
    12/05/2010 13:17

    me demande, of course

  29. la catalane permalink
    12/05/2010 13:18

    BE STUPID, JUST DO IT puisqu’IL Y A UNE APPLICATION POUR çA!!!!

    sinon super billet…surtout quand je me trouve en pleine merde de tournage d’une pub pour une marque précitée (dans les comments)
    et je suis stagiaire (pour ne pas faire comme les autres of course)

  30. 12/05/2010 13:39

    Tout ça pour une pub …
    Plus ou moins comme Emmanuel, je vais dire que j’aime bien cette campagne d’affichage, mais c’est sans doute parce que je suis un crétin fini, et qu’elle me rassure : tout n’est pas perdu pour les gens comme moi. Yeah.
    Et cette colère contre le sacre de la bêtise, je la trouve un peu … facile. Depuis la nuit des temps, le cinéma nous abreuve de ça. S’il y a un duo à l’écran, il y a un intelligent et un stupide. L’intelligent pense, le stupide agit. C’est la base de notre système politique. Non ?

    • La Pastanaga permalink
      12/05/2010 13:44

      Mais tellement depuis la nuit des temps!

      • 12/05/2010 13:59

        Oui, parce qu’avant, c’était le soir des temps, et ils n’avaient pas inventé le cinéma.
        (J’avais dit que j’étais stupide ? Non ? Ben je le dis.)

      • 12/05/2010 14:11

        Et à l’heure de l’apéro des temps ils avaient déjà inventé le phonographe ?

      • 13/05/2010 08:01

        Après vérification, non. C’est arrivé en milieu de soirée des temps, seulement. Juste après l’électricité, ce qui a permis de pas passer la soirée des temps à la bougie.

        Oui, bon, je reconnais que cette fin de commentaire est mal formulée, mais vous voyez ce que je veux dire, hein ? Dites ? Rassurez moi ?

    • 12/05/2010 16:00

      Aaaahh, c’est dommage, parce que jusque « Depuis la nuit des temps, le cinéma nous abreuve de ça. S’il y a un duo à l’écran, il y a un intelligent et un stupide. », rien ne laissait présager que tu eus (?) pu être un fake 😦

      • 13/05/2010 07:58

        Ah mais je SUIS un fake. La preuve, j’ai un pseudo qui est un nom de parfum.

    • Marian permalink
      12/05/2010 16:44

      « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »

      • docds permalink
        12/05/2010 16:51

        « Un clavier azerty en vaut deux »

      • Marian permalink
        12/05/2010 17:10

        Je me gausse.

    • La fainéasse permalink
      12/05/2010 17:01

      Je pense tellement à Minus et Cortex : D

  31. 12/05/2010 13:42

    Personne n’a posé LA question essentielle, donc je me permets de le faire : la marque Délifrance existe-t-elle toujours ??

    • nana permalink
      12/05/2010 13:46

      Apres verification, oui.
      Mais du coup je me demande mais qui a deja mangé du Delifrance??? parce que perso je n’ai jamais eu ce bonheur…

      • La stagiaire permalink
        12/05/2010 14:37

        J’ai déjà mangé chez eux. C’est cher, et t’en as pas pour ton argent.

  32. 12/05/2010 14:10

    Sinon, je suis à Leipzig, et c’est pa moche dis donc. Mais je vous manque, je sais.

  33. 12/05/2010 15:45

    J’ai oublié de remercier le Juif pour cette publicité merveilleuse de Valérie Lemercier.

    • docds permalink
      12/05/2010 15:50

      Elle avait une superbe fausse pub, made in nuls, qui caricaturait celle-là, avec un magnifique etron, que je ne retrouve pas…

      • lulu permalink
        12/05/2010 15:53

        « C’est moi qui l’ai fait  » ?

      • 12/05/2010 15:55

        Je ne connais pas mais je ne suis pas surpris.

      • dob permalink
        12/05/2010 17:32

        Yep je me rappelle, mais elle est introuvable apparemment.
        C’est d’ailleurs de l’étron dont je me souviens quand j’entends « c’est moi qui l’ai fait » et pas de la marque.
        C’était pourtant pas une image subliminale, j’ai dû rester en phase anale sans doute…

  34. 12/05/2010 16:33

    Ca fait plaisir.

    Et comme les chances pour que quelqu’un lise ce commentaire sont, ne nous voilons pas la face, infiniment plus petites que celles de l’équipe de France de football de passer les matches de poules(PAN!) en Afrique du Sud (pays qui met sur le commerce de merveilleux ananas), je peux me permettre, non sans un peu de rouge aux joues, un allègre PROUT de plaisir.

    Allez, un deuxième.

  35. Orianinou permalink
    12/05/2010 16:42

    J’ai beau étudier la comm’ et adorer décortiquer les pubs, celles de Diesel me laissent totalement perplexe… Je me grille les rétines à les regarder et essayer de comprendre, je n’y arrive pas… c’est frustrant, mais c’est peut-être qu’au dela d’un certain niveau de bétise mon neurone sature…
    Go figure !

  36. docds permalink
    12/05/2010 18:24

    ÇA DEPEND ÇA DEPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

    • lulu permalink
      12/05/2010 18:27

      Ben voilà, là ça dépasse. Docds il est fort

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:32

        Il est pas fort…il est juste pas un trav..

        Continuons l’enquête, je suis sûr que ce blog d’invertis en fourmille…

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:35

        Donc toi t’es un trav puisque ça dépasse pas ?

      • 12/05/2010 18:39

        Ca dépasse pas chez les trav ?

      • P2L permalink
        12/05/2010 18:40

        Ma pôv Lulu tu comprends rien:
        -ça dépasse pas >> t’es un trav du bois de boubou (à cause de SFR, tout ça..)
        -ça dépasse >> te voilà une jeune personne en pleine position de ton intégrité physique, belle et altière, franche et bien dans sa peau, à qui la vie sourit tous les matins.

      • 12/05/2010 18:40

        Un homme inverti en vaut deux.

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:41

        Ca dépasse pas chez les trav et les non trav savent dépasser

      • lulu permalink
        12/05/2010 18:45

        Attends P2L c’est toi qui comprends rien.

        Il faut faire la différence entre voir le dépassement et savoir dépasser.

        Je vois ici que Docds sait dépasser et que nous autres travs pouvont le voir.

        Je vois aussi que toi tu prétends savoir dépasser mais que nous autres travs ne le voyons pas.

        Conclusion, les travs ne voient pas les dépassements des autres travs, alors qu’ils voient les dépassements des non trav.

        Tu es donc un trav.

      • Marian permalink
        12/05/2010 18:50

        C’est ‘achement balèze ton détecteur de trav’ P2L.
        Elliptique, mais balèze.

      • L'écrevisse permalink
        12/05/2010 18:56

        Moi, ça me dépasse.

  37. P2L permalink
    12/05/2010 18:41

    Moi ça dépasse.
    (Ouf)

  38. 12/05/2010 19:06

    C’est passionnant vos histoires de dépassement.

    (En gros il n’y a que Docds qui sache dépasser)

    • lulu permalink
      12/05/2010 19:13

      Donc la meuf est un trav parce qu’elle n’a pas vu le dépassement de P2L

      • P2L permalink
        12/05/2010 19:16

        Quelqu’un peu traduire ce que baragouine Lulu?
        Je parle pas portugais..

      • lulu permalink
        12/05/2010 19:20

        Espera para P2L é você que não entendem nada.

        É necessário fazer a diferença entrar em ver a ultrapassagem e saber exceder (colha).

        Eu vejo aqui aquele Docds sabe colher e que nós o outro pouvont de travs para o (isto) ver.

        Eu vejo como também você reivindica saber colher mas que nós o outro travs não o (isto) vêem.

        Conclusão, travs não vê as ultrapassagens do outro travs, enquanto eles vêem as ultrapassagens de trav.

        Você é assim um trav.

      • l'escroc permalink
        12/05/2010 19:21

        C’estchiannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnttttttttttttttttttttttttt!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • lulu permalink
        12/05/2010 19:22

        Il attend P2L est vous que ils ne comprenez rien.

        Il est nécessaire de faire la différence pour entrer dans voir que le passage et savoir pour cueille .

        Je vois que Docds sait ici pour cueillir et que nous l’autre travs pouvont pour cela voir.

        Je vois aussi bien que vous exigez de savoir pour cueillir, mais que nous l’autre travs ne cela voit pas lui.

        La conclusion, travs ne voit pas les passages de l’autre travs, tandis qu’ils voient les passages trav.

        Vous y ressemblez un trav.

      • P2L permalink
        12/05/2010 19:30

        La Meuf est indépassable.

    • docds permalink
      12/05/2010 19:35

      Moi, j’ai droit à dépassement

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 20:39

        ouais enfin ça dépend

      • 12/05/2010 22:32

        Tu veux dire que dépassement de commentaire rime avec dépassement d’honoraires ?

    • 12/05/2010 22:31

      C’est trop FACYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLE de dépasser nan ?

      • docds permalink
        12/05/2010 22:40

        Isssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssso ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo deeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeepende, issssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo exceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeede

      • La Pastanaga permalink
        12/05/2010 22:47

        depende de quéeeeeeeeeeeeeeeeeeeéeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
        azuuuuucar

      • lulu permalink
        12/05/2010 23:13

        donc en fait le seul trav refoulé ici c’est P2L

    • 12/05/2010 23:23

      Je dirais que doc est bloqué à un stade enfantin finalement assez segmentant où l’expérience artistique induite par le feutre peut être suffisamment traumatique pour susciter quelque manifestation socialement handicapante.

  39. P2L permalink
    12/05/2010 19:19

    peuT

    ouch

  40. 12/05/2010 22:12

    Voyager avec un saumon me semble soudain une excellente idée pour les prochaines vacances… En tout cas, l’extrait est une très bonne définition des shows télévisés actuels.
    L’idiot exhibitionniste : « Impossible de caricaturer l’idiot du village, ce serait antidémocratique. Soit. En revanche, il est tout à fait démocratique de lui donner la parole, de l’inviter à se présenter lui-même »
    Et l’idiot qui regarde : « nous qui pouvons à nouveau rire de la stupidité d’autrui, en satisfaisant notre sadisme. »
    En fin de compte, n’est-ce pas le moyen le plus simple pour le téléspectateur de se croire un temps supérieur à quelqu’un, l’idiot de la télé, se gaussant le lendemain au bureau de ses phrases ponctuées de fautes et de non sens, puisqu’il est plus courant aujourd’hui (doux euphémisme…) d’entendre citer Moundir que Descartes? (du moins se croit-il supérieur…)

    Donc, après réflexion, cette pub est très conne.

  41. Mc Flee permalink
    13/05/2010 01:03

    Bon. Je me tape pas les 213 commentaires vu qu’il est une heure du mat. Mais j’ai bien lu l’article. Ca se voit que Le Juif s’est dit « Allez, je sors de sous la couette et je ponds un truc balaise parce qu’avec leur conneries de bloguer leurs vacances et leur soirée ciné, ces cons sont en train de nous couler « C’est la gêne » et si on coule, je pourrais moins me la couler douce justement ». Donc Il nous sort, l’air de rien, un post de haute volée, équilibré, sans vulgarité mais implacable. Bravo Le Juif. Franchement, tu devrais te lancer en solo.

    • P2L permalink
      13/05/2010 02:26

      T’auras beau changé de nom autant que tu veux Raoul, n’empêche que j’ai pas oublié que je te dois quelques bourgnifles en travers du museau..

      • Isabelle permalink
        13/05/2010 09:56

        Sans compter que son hépatite n’a pas l’air de s’arranger

      • Mc Flee permalink
        13/05/2010 11:35

        Passons à la chirurgie esthétique! Sinon, j’vous ai pas dis que j’avais écrit un truc tordant là ? http://wp.me/pN282-5c

      • La Pastanaga permalink
        13/05/2010 11:53

        montre nous tes seins raoul

    • La voyeuse permalink
      13/05/2010 04:00

      4h, 245 commentaires.
      Kidimieu?

    • 13/05/2010 10:04

      Ah ben ça c’est gentil, cher McVolfonee.

  42. Isabelle permalink
    13/05/2010 10:12

    J’avais lu il y a un moment déjà un livre intitulé « Triomphe de la vulgarité », qui analysait le discours politique actuel et ses formules à l’emporte-pièce que l’on ne se donne même plus (ou si peu) la peine d’analyser et de critiquer. A force d’être habitués aux slogans publicitaires ?
    Un peu dans le même ordre d’idées, il y a eu le mois dernier une polémique autour de la campagne publicitaire particulièrement sotte des 3 Suisses. Une affiche montrait notamment une femme qui proclamait que son point G était dans la penderie (allusion fine à la blague de Berlusconi), les autres étaient un peu de même tonneau.

  43. La Pastanaga permalink
    13/05/2010 12:53

    je viens de réaliser que c’était férié chez vous aujourd’hui.

    BANDE DE GLANDS, c’est moi qui suis censée vivre dans un pays catho.

    • Silo permalink
      13/05/2010 14:36

      C’est clair, c’est calme aujourd’hui. C’est tres tres calme.

      [J’aime beaucoup la piece et pas du tout le film du Le Pere Noel …]

      bande de fonctionnaires !

      • 13/05/2010 15:01

        C’est à dire que parfois ça ne téléphone pas mais le téléphone est décroché alors forcément ça ne téléphone pas, vous voyez ?

      • docds permalink
        13/05/2010 16:09

        Le film est beaucoup mieux que la pièce qui est d’une bâclitude bâclée.

    • lovingroger permalink
      13/05/2010 17:06

      C’est pas grave, il pleut et la Purissima c’est mieux.

    • 13/05/2010 20:40

      On a gardé le seul truc des cathos qui fait l’unanimité, c’est à dire les jours fériés.

  44. 13/05/2010 16:05

    Il y a aussi Bonpoint qui habille les enfants et la mère.

  45. 13/05/2010 19:32

    La révolution web 2.0 est en cours, les médias ne font que surfer sur la vague. Les grands ont mis quelques années à se réveiller quand même 🙂

  46. 16/05/2010 22:20

    Ne reste plus à Diesel qu’à embaucher Romain Gavras et Stephane Guillon, et la boucle sera bouclée.
    (très bien vu, l’article)

  47. 02/06/2010 19:59

    tres simpa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :