Skip to content

Appel à la mise à sac de l’UGC Ciné Cité Les Halles

11/05/2010

Cher UGC,

Dimanche soir, je suis allé au cinéma. Comme souvent, je suis allé chez toi, parce que je suis le fier détenteur d’une carte UGC illimité (l’une des toutes premières au monde, cher UGC, tellement vieille qu’on ne me reconnaît plus du tout sur la photo). Et comme souvent, je suis allé à l’UGC Ciné Cité Les Halles. Pas parce que j’ai une passion particulière pour les trous sinistres et les fauteuils couverts de pop-corn, mais parce que j’aime avoir du choix et des très grands écrans.

Arrivés à l’entrée des salles avec ze boyfriend, devant la foule de spectateurs impatients qui se scindait en deux files, nous commîmes l’imprudence de suivre celle qui était la plus proche de nous. Alors que nous descendions innocemment les marches, un excité en veste bleu électrique -un de tes employés, cher UGC- se jeta sur nous comme la vérole sur le bas-clergé pour nous réprimander avec véhémence. Celui-ci, fort zélé et conscient de ses lourdes responsabilités, nous imputait un crime qui justifiait pleinement son agressivité de forcené :

Nous n’avions pas emprunté l’entrée réglementaire.

Il se trouve que la seconde file était en réalité une file de resquilleurs, qui avaient écarté une barrière pour se frayer un chemin tout à fait illégal vers les salles. Alors que le psychotique nous accusait avec un emportement digne de Zola d’être des moutons et de suivre le troupeau sans réfléchir aux graves conséquences de nos actes, je calmais son ardeur en lui signifiant qu’il était inutile de crier, que nous avion pris conscience de notre lourde erreur, et qu’il allait falloir se calmer de suite, parce que nous ne venions pas au cinéma pour nous faire houspiller comme des écoliers. Celui-ci, réalisant son emportement, m’expliqua qu’il ne hurlait pas du tout, et que ce que j’avais perçu comme de l’agressivité meurtrière, ça n’était que « sa voix ». Certes. 

Magnanime, le bougre consentit à nous pardonner, et nous autorisa à entrer dans la salle. Oubliant l’incident, je me préparais à jubiler devant la nouvelle comédie de ce tordu de Todd Solondz, Life During Wartime.

Quelle ne fut pas ma surprise d’y découvrir, en lieu de personnages, une brochette de pantins grotesques, sans réalité ni consistance, gesticulant au cours de saynètes comiques pitoyables, dont l’humour supposément corrosif ne fait que traduire l’aigreur et la hargne acide d’un réalisateur qui se mord tellement la queue qu’il est en train de s’étouffer. A l’opposé du regard lucide mais humain d’un Baumbach, celui que Solondz pose sur ses caricatures boufonnes est aujourd’hui tellement condescendant qu’il en est devenu totalement asphyxiant. Incommodé par ce désolant spectacle, je décidais au bout d’une demi-heure que j’en avais assez vu, et pour la seconde fois ma vie, je sortis de la salle en cours de séance. 

Arrivés à nouveau devant le lieu de notre altercation, dans le but d’éviter la horde de spectateurs trépignants qui se pressaient devant l’entrée réglementaire gardée par notre agité, nous décidâmes de franchir la sacro-sainte barrière, persuadés cette fois-ci qu’il s’agissait de l’option la plus efficace pour s’éclipser sans gêner personne.

Grossière erreur.

A peine avions nous traversé que le cerbère en furie apparut dans un jet de flammes, vociférant, nous accusant d’être d’infâmes provocateurs, justifiant son emportement précédent, et nous expliquant à grand renfort de doigt tendu que notre conduite irresponsable entraînerait sans nul doutes des vagues de dangereux franchisseurs de barrière, qui mèneraient à des insurrections et probablement à une guerre civile. Pas franchement habitué à me faire agresser au cinéma, je répliquais en lui expliquant qu’on avait omis de nous distribuer les consignes à respecter dans l’éventualité d’une sortie en cours de film, et que, quoi qu’il en soit, il allait falloir baisser d’un ton. L’acharné se mit alors en tête de jouer dans son propre remake de Banlieue 13, passant en un instant au tutoiement et aux insultes, ce à quoi je lui répondis par de nouvelles sommations à garder son calme. 

C’est alors que, surprise ultime, un gros plein de soupe étalé sur les marches avec son seau de pop-corn se mit lui aussi à nous insulter, nous enjoignant à laisser le malheureux enragé « faire son travail ». Devant tant de pugnacité et d’injustice, je me sentis tout entier commencer à trembler de colère, je trépignais, et commençais moi aussi à insulter à droite et à gauche, avant que ze boyfriend ne m’attrape par le bras et ne m’entraîne de force vers la sortie. Violet de rage, je me jetais sur le stand UGC et de ma bouche sortirent des mots qui n’en étaient jamais sortis en 28 ans:

Appelez-moi le responsable!

On m’indiqua une petite chose blonde à peine en âge de salir un tampax, à qui j’expliquais qu’un de ses employé décérébrés venait de nous insulter. Celle-ci se contenta de nous regarder avec un air sceptique en nous signifiant qu’elle voyait de qui il s’agissait, et que nous avions sans doute « mal interprété ses propos ». 

C’est précisément là que je voulais en venir, cher UGC. As-tu déjà entendu parler, dans ce charmant pays de trous du cul antipathiques qu’est le nôtre, de ce concept merveilleux qu’on appelle le service? A savoir, quand un client vient pour dépenser son pognon dans ton putain de commerce qui pue le pop-corn pas frais, tu lui accordes un minimum de respect. Et quand ce client, un abonné qui raques tout les mois depuis plus de dix ans, vient se plaindre qu’un de tes employés l’a injurié comme un moins-que-rien, tu lui accordes un minimum de crédit. Voire, tu te confonds en excuses pour la gêne occasionnée et tu l’assures que plus jamais ça ne se reproduira.

Le plus amusant, c’est qu’au cours de ma demi-heure de Solondz, j’ai eu droit à une énième parodie convenue du service à l’américaine, tout en sourire glacé et efficacité robotique. Todd Solondz trouve sans doute cette hypocrisie très agaçante, parce qu’il a la chance de ne pas connaître l’alternative, mais je peux t’assurer, cher UGC, que toute l’hypocrisie commerciale du monde est préférable au comportement de tes enflures d’employés qui traitent le client comme du bétail.  

Alors si tu veux vraiment me faire plaisir, c’est au napalm que tu le nettoieras, ton complexe pourri. De mon côté, j’irai amortir ma carte UGC chez MK2.

Advertisements
433 commentaires leave one →
  1. 11/05/2010 08:53

    A part cela, tu as passé un bon dimanche soir ?

    • 11/05/2010 09:55

      Je ne pense pas, mais c’est si agité ses sorties ciné, la chance

    • La vénère permalink
      12/05/2010 15:56

      Oui quelle idée d’aller au cinéma des halles !!! C’est la jungle la bas au sens propre comme au figuré et tu peux me croire je sais de quoi je parle…

  2. LeReceptionniste permalink
    11/05/2010 09:03

    non mais quelle idée aussi d’aller à L’UGC des Halles alors qu’il y a le CinéCité Bercy à Cours Saint-Emilion et le MK2 Bibliothèque qui sont beaucoup mieux et proposent autant de choix et grands écrans… (voire même l’UGC LaDéfense bien qu’excentré…) ???
    je n’ai eu que des mauvaises expériences dans ce cinéma, auquel je ne vais plus maintenant, donc ce que tu racontes ne m’étonne guère…

    sinon je suis curieux, quel est l’autre film que tu avais abandonné avant la fin? quelle était cette première fois?

    • 11/05/2010 09:36

      Une croute avec Catherine Deneuve (désolée Diego) et Guy Marchand. Nous étions tous les trois, le Juif, le Pédé et moi.

      • 11/05/2010 10:20

        Ca s’appelait Après Lui. On a tenu un quart d’heure.

      • 11/05/2010 11:02

        Sur un quart d’heure tu as vu combien de scènes dramatiques ?
        Le film a quelques imperfections mais Deneuve y est hyper émouvante et le film évite justement les pièges du pathos, la relation très ambigüe avec l’ami de soin fils aurait pu très facilement ne pas être crédible mais c’est tout le contraire. Ce n’est pas un grand film mais un film original et attachant comme on n’en voit pas souvent dans le cinéma français.

      • 11/05/2010 11:13

        Alors laisse moi réfléchir, j’ai vu Deneuve apprendre par téléphone que son fils était mort (le combiné du téléphone jouait très bien), Guy Marchand annihiler en quelques instants mes souvenirs émus de Dans Paris, et Elodie Bouchez (qui joue très bien elle aussi) insulter le pote du fils pendant la scène d’enterrement (une scène très crédible). Alors quand Deneuve a commencé à se frotter la chatte contre un arbre en pleine nuit, on a décidé que en fait, non.

      • 11/05/2010 12:17

        Vu y’a 3 ans.

        Plus jamais.

        PLUS JAMAIS.

      • antoine permalink
        11/05/2010 13:56

        Le Pédé,

        Quoi ?

        DENEUVE A UNE CHATTE ???

      • P2L permalink
        11/05/2010 13:58

        Grave ouais!… Elle l’a appelée « Chiara » , qui veut dire « chiure » en italien

      • 11/05/2010 14:06

        Moi je je l’ai pas vu et j’ai jamais dit que tout film avec Deneuve était nécessairement un chef-d’œuvre La Meuf, tu peux dire ce que tu veux – tant que tu n’essaies pas de m’expliquer qu’Un Conte de Noël ou la Sirène du Mississippi, SAYYNULL.
        J’ai pas non plus touché la chatte à Catherine, alors que j’en ai eu l’occasion le jour où elle m’a marché sur le pied (je me suis depuis fait couper ce pied et l’ai fait empailler et l’expose dans mon salon). En revanche, j’ai touché les 2 César d’Elodie Bouchez. C’est lourd, et ça vieillit mal.

    • 11/05/2010 09:44

      Je plussoie totalement l’UGC La Défense, dans lequel en plus les sièges ne sont pas recouverts de pop corn (du moins en général).

      • 11/05/2010 10:32

        Après lui est un très joli film, dommage que vous n’ayez tenu qu’un quart d’heure !

      • 11/05/2010 10:33

        C’est à dire qu’on riait tellement pendant les scènes dramatiques qu’on a eu peur de déranger.

      • 11/05/2010 13:00

        Non mais ce film est tellement bidon que c’est devenu un étalon pour moi et mes potes quand on va au ciné.

        « Alors, c’était pire ou…? »

  3. 11/05/2010 09:12

    Ce manque de tact et de sens du dialogue envers cet employé d’UGC ne vous honore pas, cher Pédé. Certes, son manque d’empressement a pu vous heurter, mais enfin, est-ce une raison pour vous emporter de la sorte?
    Je ne vous félicite pas!

    Je dirai même que c’est par ce manque d’ouverture citoyenne à l’autre que débutent nombre de guerres civiles.

  4. Aelixira permalink
    11/05/2010 09:20

    Euh j’ai peut-être mal compris mais même raconté avec ta vision des choses, j’ai l’impression que tas juste eu affaire à un pauvre mec super stressé et qui effectivement faisait son travail…

    Des tas de gens doivent faire la queue là-bas et tout autant doivent essayer de doubler. Je te raconte pas vu l’agressivité de certains (clients 😉 ) comme ce doit être difficile de dire que NON, la queue c’est là et pas là-bas.

    Donc mort à UGC Ciné Cité oui, mais pour son sous-effectif, sa mauvaise organisation et sa non-embauche de « videur » dissuasif. Après il n’aurait pas dû te gueuler dessus certes, mais si tu prends en compte le fait qu’il était en train de se galérer à faire une seule file, tout seul, et qu’une fois qu’il a eu réussi, tu es sorti du cinéma et a ouvert la barrière, montrant
    potentiellement aux gens qu’ils pouvaient passer par là… Je peux comprendre son pétage de plomb. C’est plutôt l’organisation qui est à tuer, selon moi =)

    Une seule personne pour réguler la file d’un tel cinéma, c’est n’importe quoi. M’étonne pas qu' »il devienne fou et gueule sans chercher à comprendre. Quand tu gères une file d’attente seul, tu es forcément le point de cristallisation de l’agressivité et du marre d’attendre de TOUS les gens de la file. Le problème étant que si tu es le seul individu visible, tu n’es pas responsable de l’organisation foireuse…

    • Aelixira permalink
      11/05/2010 09:21

      En revanche, des excuses de la part de la responsable n’auraient pas été de trop, je te rejoins là-dessus.

      • 11/05/2010 10:42

        Tiens, c’était justement mon propos. En voilà une coïncidence.

      • sonyblues permalink
        11/05/2010 13:40

        Entre autres…C’était entre autres ton propos.

        A te lire, l’on sent bien que ta colère remonte à ta rencontre avec cet employé définitivement maladroit.
        Après, elle est sans doute « juste » puisqu’elle est tienne (je ne peux donc pas décider à ta place si tu as eu la bonne attitude ou pas).

        Mais je suis d’accord avec Aelixiria.
        Il faisait son travail. Du mieux qu’il pouvait. Càd avec le manque criard de « sens de la communication commerciale », mais aussi avec beaucoup (trop?) de bonne volonté (celle de remplir sa mission coûte que coûte.

        Par contre, « le responsable » aurait dû être plus disposé à t’écouter/comprendre/satisfaire, quite à rassurer son employé sur la vacuité des condamnations précédemment émises « Il fallait qu’il se calme: le client est roi. Etc. ». Si vraiment elle estimait qu’il (son employé) n’était pas en tord.

        Elle par contre, est incompétente ET malpolie (d’avoir ouvertement mis en doute ta parole).

      • 11/05/2010 13:57

        Est-ce que d’une façon générale, les gens pourraient écrire TORT et pas TORD (sauf quand ils utilisent le verbe tordre, naturellement, je vois d’ici les mauvais esprits se déchaîner).
        Je sais, c’est chiant les remarques sur l’orthographe, mais celle-là je la lis 60 fois par jour entre ici, twitter et FB, et ça me devient totalement insupportable.
        Merci d’avance pour cet effort.

      • Sonyblues permalink
        13/05/2010 21:14

        Merci Diegosan.
        j’ai eu tort d’écrire torD au lieu de torT alors que, comme tout le monde l’aura compris, je parlais bien « de n’être pas dans son bon droit » et non de « déformer par flexion; courber, plier ».
        J’aime bien les remarques sur l’orthographe moi!
        De manière générale, j’aime bien tout ce qui est susceptible de me rendre meilleure..! 😉

    • 11/05/2010 09:42

      Je suis d’accord avec Aelixira. Pour avoir bossé à l’UGC Ciné Cité de Bercy il y a quelques années, je peux te dire qu’à force de t’en prendre plein la gueule par des bobos parisiens méprisant et agressifs (et désolée cher pédé mais les détenteurs de cartes UGC sont de loin les pires), le jour où c’est à ton tour de donner tu pète facilement les plombs. Cela dit j’ai jamais insulté un client, je ne suis resté que 5 mois, mais un mois de plus et il y avait du sang sur les murs!

      • lulu permalink
        11/05/2010 09:49

        Ouais moi aussi je suis d’accord t’es vraiment qu’un sale petit bobo parisien mal élevé et pourri gâté. Tu as eu ce que tu méritais. On ne méprise pas ainsi le petit peuple qui travaille dur. Ces jeunes d’aujourd’hui ne respectent plus rien. De mon temps, nous savions traiter correctement les petites gens.

        [J’aurais tellement aimé être là, mais tellement]

      • 11/05/2010 10:29

        Mais grave. Tu défonces.

      • antoine permalink
        11/05/2010 11:16

        ce qui est dur, c’est quand ils te jettent du caviar à la gueule, ces enfoirés de bobos.

      • 11/05/2010 11:21

        Ouais, ou des liasses de billets en plein visage, ça fait hyper mal.

      • Norel2lap1 permalink
        11/05/2010 16:50

        Lecteur récent de ce blog, je ressens quelque chose d’immense: un complot, le blog n’est pas tenu que par 4 personnes, mais je suis kouasiment sûr que tous les commentateurs tiennent le blog également et dès qu’un billet se révèle légèrement creux, ceux ci arrivent à la rescousse et ré-haussent le discours !

        (édit car raté ma réponse, sorry people)

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 18:15

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 18:18

        Donc ton avatar, c’est pour signifier que tu commentes sous LSD en fait…

    • 11/05/2010 09:50

      Oui sauf que là ils ne voulaient pas rentrer mais sortir, donc pas de file, donc pas de problème…
      Un jour avec une copine on sort de la salle de ciné, et on avait envie de pisser (logique après 3h…) donc on cherche les toilettes. Qui se trouvaient derrière un magnifique ruban rouge nous interdisant le passage. Bah on est passé quand même, avec nos lunettes spécial 3D (le film c’était Avatar) à la main, ensuite on est revenus et on a redonné nos lunettes à la dame qui voulait les récupérer et elle ne nous a strictement rien dit à part « désolé pour la barrière mais pour récupérer les lunettes on n’a pas le choix ». Pourtant on a carrément transgressé les règles.
      Donc faire des files oui, avoir des soucis à faire son job parce que « les gens » sont des boulets vociférateurs oui, mais insulter les clients, non !

  5. Le yéti permalink
    11/05/2010 09:49

    Et bien ce sera le dernier billet que je lis sur ce blog…
    Je sais, c’est compliqué, c’est dur, mais dans la vie y’a des règles. Tu ne les respectais pas, le vacataire ne les respectait pas. M’enfin de là à venir nous raconter cette histoire tellement banale…

    Enfin bon, OSEF.

    • 11/05/2010 10:09

      Moi aussi je les trouve de plus en plus nazes vos billets. Et démagos en plus. Mais comme je fais un boulot vraiment très chiant en ce moment ben je les lis quand même.

      • 11/05/2010 10:10

        Un peu comme tous le monde, enfin y a pire je pense.
        Dans l’ensemble, les premiers billets étaient extrats.

      • lulu permalink
        11/05/2010 10:14

        Mmmm. Intéressant et constructif Alej

      • 11/05/2010 10:32

        Je suis bien d’accord, la qualité a beaucoup baissé. C’est plus ce que c’était ma bonne dame.

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 10:33

        Mais tellement!

      • docds permalink
        11/05/2010 10:33

        Ya pas pire. Je vous conseille ce blog: Yann . Plein d’humour et d’idées.

      • 11/05/2010 10:33

        ça fait peur, a quand un bon sujet sur le sport et les minettes ?

      • 11/05/2010 11:01

        Non mais c’est vrai, au début c’était drôle, intéressant, décalé et assez bien écrit… mais là c’est de moins en moins drôle, plus très interessant et des fois c’est même pas bien écrit.

      • 11/05/2010 11:03

        C’est parce qu’on a embauché des nègres bon marché.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:05

        Mais personne ne te retient Alej. Je ne saisis pas ces personnes qui lisent des trucs qui les font chier et qu’ils trouvent nazes. C’est juste pour le plaisir de dire que c’est de la merde ? [Comment je suis polie depuis tout à l’heure, je m’étonnes moi-même]

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:06

        [En plus j’ai mis un s à « je m’étonne ». Quel étonnement.]

      • 11/05/2010 11:16

        Fake. (oui, ça devient un gimmick)

      • antoine permalink
        11/05/2010 11:20

        YoosF: grave.

        Mais bon, ça n’empeche pas de se faire plaisir. Donc, comme lulu je m’interroge, pourquoi s’emmerder à lire un blog que l’on trouve creux et mal écrit, alors qu’on a tant d’autres choses sympas à faire ? comme aller se faire mettre, par exemple . hein ?

      • 11/05/2010 11:24

        Qui est un fake?

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:24

        Mais non c’est pas un fake, elle existe depuis longtemps, depuis avant la création des fakes. Et elle a toujours raconté de la merde.

      • 11/05/2010 11:25

        Je ne parle pas de la personne (Alej en l’occurrence), mais de ses coms. Ça pue la provoc’ à 2 centimes.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:26

        Non plus. Elle a toujours été treyyy meyyychannte, ceyyyy uneee peyyytassse

      • 11/05/2010 11:29

        Ah bon.

        Ben feuque alors.

      • docds permalink
        11/05/2010 11:33

        A-t-on légalement le droit de changer de blog quand on a commencé à en lire un? Je pense que le conseil constitutionnel n’a pas tranché la question. Ce qui expliquerait l’obstination de certains. Ils sont obligés, les pauvres, sous peine de lourde amende, de lire voire de commenter et cela, même lorsque le niveau est au plus bas, comme ici.

        Un conseil, jeune lecteur: RENSEIGNE TOI BIEN AVANT DE T’EMBARQUER SUR UN BLOG. You can check-out any time you like,But you can never leave!

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:37

        On a le droit de changer de blog mais il faut envoyer une LRAR et il y a un préavis de 3 mois.

      • 11/05/2010 12:16

        docds : « check in ». Sinon ta phrase, elle marche pas très bien.
        lulu : tu es sûre ? Si j’envoie ma lettre aujourd’hui je pourrai partir en vacances peinard ?
        [Et pendant que je te tiens, un contrat qui impose un minimum de 47 commentaires désopilants et/ou vulgaires et/ou insultants par jour sous peine de mort par multi-contumace, c’est légal ?]

      • lulu permalink
        11/05/2010 12:23

        Si t’envoies ta lettre aujourd’hui tu seras peinard à partir de 3 mois après la réception de la lettre par le blog.
        Ton contrat est légal. Jusqu’à 50, c’est légal.

      • 11/05/2010 12:36

        Putain ils ont un bon avocat ces enculés de connards. Et pour m’en sortir, même lettre que pour arrêter de lire ?

      • lulu permalink
        11/05/2010 14:53

        Non, s’ils ont respecté leurs obligations comme prévu au contrat, il te faudra attendre le terme du contrat.

      • Nora permalink
        11/05/2010 14:57

        Sinon tu peux dénoncer une baisse de la qualité et demander des indemnités ainsi que la résiliation immédiate.

        Ma lettre est partie.

      • 12/05/2010 17:10

        Diegosan: si si la phrase de docds est bien la bonne, c’est la chanson des Eagles, Hotel California.

    • docds permalink
      11/05/2010 10:21

      NE T’EN VAS PAS LE YETI!!! S’il te plait!!! Comment allons nous survivre si tu ne lis plus ce blog..?. Et tes commentaires? Si pétillants de malice!!
      Et Alej la rebelle bio, pourfendeuse de bobos? Si tu pars, les bobos parisiens (beuaaarrghh!! Je vomis et je reviens) vont proliférer!!!

      • lulu permalink
        11/05/2010 10:23

        Non et puis si c’est tellement naze, même si ton boulot est chiant, tu trouveras d’autres trucs à lire. Y a des millions de blogs tu trouveras bien chaussure à ton pied. Chaque pot a son couverque

      • Aelixira permalink
        11/05/2010 10:29

        Lol. J’aime tellement le « son couverque ». On voit tout de suite une mémé avec tablier à carreaux en train de dire des lieux communs devant un verre de rouge.

      • lulu permalink
        11/05/2010 10:50

        Moi je vois plutôt zézette

      • 11/05/2010 11:35

        Oui, moi aussi. Les jeunes n’ont plus aucune référence culturelle de nos jours.

      • 11/05/2010 11:37

        Ca vient peut-être du fait que « Le Père-Noël est une Ordure » c’est pas drôle.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:38

        PARDON YOOSF ??????????????????? Ce commentaire est un fake ?

      • 11/05/2010 11:40

        Ah non… Désolé, mais j’ai toujours été complètement hermétique à ce film. Je suis consterné à chaque fois.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:43

        Ben merde alors…

      • 11/05/2010 11:45

        Non, mais quand même YoosF, les bronzés font du ski, tu as trouvé cela drôle quand même ?

      • 11/05/2010 11:47

        Il a un malaise le peignoir tunisien ?

      • 11/05/2010 11:49

        Cette grotesquerie est grotesque.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:51

        De quoi tu parles la Meuf ? T’aimes pas le Père Nöel toi non plus ?

      • 11/05/2010 11:59

        @Guillaume : Je me rappelle avoir ri, mais j’avais 8 ans.

        @La Meuf : Tu déchires.

        @Branlette : « Peignoir Tunisien » ???

      • 11/05/2010 12:08

        @lulu: Au contraire, j’adore le Père Noël est une ordure (sauf la fin), la grotesquerie c’est ce que dit YoosF…

        Sinon, pourquoi tu ne veux pas être mon amie FB? Tu as honte, c’est ça?

      • 11/05/2010 12:11

        @La Meuf : Ah ouais ? Tu t’amuses à me faire des faux-espoirs comme ça ? Z’ètes nul de toute façon…

      • 11/05/2010 12:13

        Ceci dit, c’est pas pour faire mon snob, mais la pièce est beaucoup mieux que le film.

      • lulu permalink
        11/05/2010 12:14

        ah tu m’as fait peur [La tehon YoosF].

        Non mais comme je suis amie avec la vraie toi je ne voyais pas l’intérêt. Je ne suis d’ailleurs amie avec aucun de vos faux vous. Sauf le Pédé mais c’est très récent et on m’y a obligée pour une raison pratique.

        Mais je vais t’inviter car il semble que je manque plein de trucs.

      • 11/05/2010 12:16

        je suis d’accord avec le bobo corse à carreaux.

      • Aelixira permalink
        11/05/2010 12:16

        Haaaa! je cours de ce pas me flageller pour ce grand moment d’inculture.

      • 11/05/2010 12:21

        @don diego : parfaitement ! pourquoi ont-ils remplacé la fuite de gaz de la pièce par ce ridicule final au zoo ?

      • 11/05/2010 12:22

        Ils ont tout simplement aseptisé la pièce pour la passer au cinéma.

      • lulu permalink
        11/05/2010 12:28

        Je préfère le film. Y’a pas Balasko dans la pièce non ? Et surtout y a pas Kloug

      • 11/05/2010 12:31

        Y a pas Balasko, mais y a Preskovic, mais il est pas kloug il est doubitchou.

      • Norel2lap1 permalink
        11/05/2010 16:49

        Lecteur récent de ce blog, je ressens quelque chose d’immense: un complot, le blog n’est pas tenu que par 4 personnes, mais je suis kouasiment sûr que tous les commentateurs tiennent le blog également et dès qu’un billet se révèle légèrement creux, ceux ci arrivent à la rescousse et ré-haussent le discours !

      • lulu permalink
        11/05/2010 16:53

        Pas compris…tu peux répéter ?

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 16:57

        @ Norel2lap1 : merci d’arriver rapidement à la rescousse pour ré-hausser ton post imbitable.
        @ Lulu : Nice running joke.

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 17:24

        Non mais clairement. (c)left
        Lulu est spécialisée en Droit des fakes et Gestion des running jokes

      • P2L permalink
        11/05/2010 17:32

        Lulu EST une running joke.

      • lulu permalink
        11/05/2010 17:34

        euh…merci ?

      • 11/05/2010 17:42

        @L’Ecrevisse : tu défonces. Mais grave.

      • P2L permalink
        11/05/2010 17:55

        Lulu, ne remercies pas.
        Te vexer est plus approprié.

      • lulu permalink
        11/05/2010 17:58

        Je t’ai pas parlé trouduc, je parle à Pasta

      • lulu permalink
        11/05/2010 18:06

        [quand je pense que j’ai dit que sa blague c’était la blague du jour, fais du bien à Bertrand il te le rend en chiant]

      • P2L permalink
        11/05/2010 18:44

        Une pensée pour les travs qui en chient aujourd’hui sous la pluie..
        Bois de boubou mouillé, pas pratique de tapiner.

      • lulu permalink
        11/05/2010 18:47

        N’essaye pas de te rattraper c’est trop tard

      • Fake permalink
        12/05/2010 12:26

        Experte en droit des fakes ? Enfin, quelqu’un qui s’intéresse à mon peuple…

    • 11/05/2010 10:29

      NOOOOOOONNNNNN PAS LE YETIIIII!!! REVIENS!!!!!

      • 11/05/2010 11:27

        Le Yéti, si tu reviens, j’annule tout. En particulier mon immolation par le feu décidée à l’annonce de ton départ. Tu as 36 minutes, j’ai pris rendez-vous chez BP Porte de Vincennes à midi.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 12:36

        Soit le yéti, mais ta sortie eut mérité davantage de panache, du style : je prends acte de votre régression et en tire les conséquences en me retirant définitivement de la gêne.

    • Nora permalink
      11/05/2010 10:50

      T’as raison Yeti.
      Moi aussi j’me barre de cette taule.

    • 11/05/2010 11:35

      @ Le Yéti: Je ne me lancerai pas dans le « tu écris un article tous les matins, toi, avant d’ouvrir ta gueule? ». Parce que que c’est facile, cliché, et que ça n’a finalement rien à voir avec le shmilblick. Que tu nous dises que tu ne nous liras plus est assez comparable à quand le Pédé dit qu’il n’ira plus voir un film de Clint Eastwood parce que c’est devenu un vieux croûton un peu réac’. La différence, c’est que le film d’Eastwood, le pédé paie pour aller le voir, et que le croûton est payé pour le tourner.

      Toi juste, tu nous enlèves de tes favoris. Parce que, comme, on l’a déja dit. On ne te dois rien.

      Merci tout de même de tirer la sonnette d’alarme. Même si moi je m’en fous.

      PS: Moi, je vous dit, j’ai vendu des pop-crons et des places de ciné un temps. J’étais désagréable parce que j’étais aigri. J’ai déja insulté des clients. Si je m’étais fait viré c’eut été totalement de ma faute (et donc bien fait pour ma gueule). Sauf quand le client m’avait insulté avant. Là ce n’était pas le cas.

      • 11/05/2010 11:48

        Ah bon, c’est gratuit l’abonnement à CLG ?

        On m’aurait menti ?

        (Rem-bour-sez nos in-vi-ta-tions !)

    • 11/05/2010 11:37

      Z’etes sur que c’est pas de l’humour qu’elle fait alej, ça a l’air un peu gros quand même.
      Sinon je me rappelle quand le blog a commence : des enfants glissaient sur des toboggans en sucre entoures de montagne chocolat, c’était mieux avant.
      Et vous êtes une belle bande de sales communautaristes a lui sauter dessus, moi je m’en fous je couche avec une communautariste donc je suis safe.

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:39

        Ta main est communautariste ?

      • 11/05/2010 11:42

        One point.

      • Isabelle permalink
        11/05/2010 11:46

        Il la prête peut-être à ses copains

      • 11/05/2010 11:51

        Vous ne me laissez pas le choix, je fais descendre votre lien de la première a la troisième place dans mes favoris.
        J’ose espérer que cela vous servira de leçon, je préfèrerais ne pas avoir a aller plus loin.

        (au fait lulu, on a trouve l’explicztion de la pederastie, Check donc mon lien sur le wall Facebook de la meuf, moi je peux pas la)

      • lulu permalink
        11/05/2010 11:53

        Je peux pas, je suis pas amie avec la meuf sur facebook

      • 11/05/2010 12:14

        ouala : http://www.yagg.com/2010/05/06/pour-larcheveque-de-porto-alegre-ladolescent-est-homosexuel-et-la-societe-est-pedophile/?utm_source=feedb…urner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+Yagg+%28Yagg%29

        (je savais bien qu’en fait tu n’aimais pas du tout la Meuf…)

      • lulu permalink
        11/05/2010 12:18

        Merci Le Branleur. Heureusement que Monseigneur trouduc est là pour tout nous expliquer à nous autres pauvres pêcheurs.

      • 11/05/2010 12:25

        heureusement que j’ai fait cathé à au lycée, ça a empêché cette pernicieuse maladie de « se fixer » et de faire de moi un paydaayyy.

        Je suis sauvééé, sauvééééééééé

        Ch’te parie que dans 6 mois, on apprendra que l’homosexualité se transmet en fait par la morsure. Gay is the new zombie !

  6. nana permalink
    11/05/2010 09:51

    Je vous rassure les employés de ciné cité sont tout aussi mal aimables et stressés a 11h du mat alors qu’il n’y a quasi personne dans le ciné. Je rejoins donc le point de vue d’Aelixira sur ce coup la.

    Quant a « Life during waretime », j’ai trouvé ça chiant et creux au possible, avec une envie de crier « Ta gueuleeee….. » a la moitié des personnages, surtout la p’tite reloud avec ses gros sourcils et sa voix nasillarde.

    Malgré tout, je me suis juste bien marré durant cette scene improbable ou la mere raconte a son fils qu’elle etait toute mouillée suite a une caresse du coude.

    • 11/05/2010 10:06

      Je ne comprends pas bien, tu excuses les employés UGC parce qu’ils sont odieux tout le temps?

      • 11/05/2010 10:09

        oO je ne pense pas, y a pire, va dans un CGR, là bas une fois sur deux y a pas de caisse à l’heure du film

      • Aelixira permalink
        11/05/2010 10:17

        Oui nana, j’ai du mal à comprendre?
        C’est sympa d’être d’accord avec moi mais si je résume mon propos, c’est juste « le mec est stressé parce que seul responsable de la file d’attente et de la gestion des débordements, donc il pète un câble ».
        Je pars du principe que ça fait déjà quelques heures qu’il subit, pour en arriver à insulter les gens – ce qui est clairement abusé-. Mais s’ils sont comme ça dès le matin, sans débordements de foule, je n’ai pas grand-chose à dire pour leur défense =)

      • nana permalink
        11/05/2010 10:49

        je n’excuse aucunement les employés d’UGC, je dis juste que meme lorsqu’il n’y a aucune raisons apparente de stresser ils le sont quand meme. Et pour deja avoir eu a faire a un responsable, il était super mal aimable, m’a traité comme une merde, parce que sa machine-a-truc -qui -font -grossir ne me rendait pas mon argent.

        Donc non je ne les excuses pas, mais je me pose forcement la question, enfin heu vaguement hein…. »Mais pourquoi sont ils tous cons dans ce UGC? enfin presque tous cons »

        Et vu que c’est un état d’esprit général, j’en deduis qu’a la base les conditions de travail ne sont surement pas idéales, et que la relation supérieurs/ subordonnés ne doit pas être fameuse non plus. Ces conclusions je les fait juste par expérience personnelle, et c’est donc la ou je rejoint Aelixiria.

        En gros j’ai rarement vu des employés traiter comme de la merde , dans des mauvaises conditions de travail, être aimable et épanouis avec une clientele.

        Maintenant je ne dis pas qu’ils ont raison, aux employés de faire la part des choses et de savoir pourquoi ils sont la, mis a part la paie, en effet leur job est d’être « au service » d’une clientele.

        Suis je plus claire?

      • 11/05/2010 10:54

        Pas vraiment.

      • 11/05/2010 11:33

        C’est normal que le Pédé ne comprenne pas la condition ouvrière. Il ne connait cette catégorie sociale que via les films d’Eisenstein.

  7. La Pastanaga permalink
    11/05/2010 10:02

    oulalalalalala… que ces colères me sont familières…

    (et pourtant j’ai déjà insulté un client en faisant un boulot de merde, mais seulement quand il le méritait vraiment, bien entendu)

    • La Pastanaga permalink
      11/05/2010 10:44

      par contre, j’arrête de demander à parler à un responsable car:
      1) soit y en a pas
      2) soit il défend son employé bec et ongle comme si c’était la chair de sa chair
      3) soit il s’en beurre allègrement la moule et te présente des excuses en se foutant clairement de ta gueule

      bref, en général ça a pour effet de redoubler l’intensité de mes envies de meurtre.

      dans tous les cas, étant donné ma (légère) tendance à m’emporter , j’essaie désormais d’éviter ce genre de confrontations qui peut mettre mes proches dans la gêne.
      (à part mon pôpa qui me dit « t’as bien fait ma ptite Pasta »)

      maintenant je fais comme ma grand-mère:
      j’écris.
      ce qui m’a valu, mine de rien, quelques bonnes surprises.

      Et m’a peut-être même évité la prison.

      • 11/05/2010 10:46

        Tu écris des lettres, comme Greenberg? J’adore.

      • 11/05/2010 10:47

        Moi aussi j’en écris, et j’ai eu deux places gratuites et deux consommations offertes…
        ça peut être bien

      • 11/05/2010 10:54

        La Pasta, le truc c’est que le Pédé il écrit aussi mais sur son blog pour insulter UGC, donc je ne pense pas qu’il obtienne un quelconque sourire ou dédommagement de la sorte … en plus je vous parie un kilo de banania qu’il retournera à l’UGC Ciné Cité Les Halles dès qu’il y aura un film à la bonne heure et la bonne séance …

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 11:14

        hihi. faut vraiment que je le vois ce film alors.

        détrompe-toi Ariko. si j’écris c’est avant tout pour me calmer et pour éviter la prison.
        et pis en Europe, le dédommagement, la vérité, j’y crois pas trop. une fois j’avais écrit à un fabricant (espagnol) d’olives car j’avais trouvé une mouche en ouvrant la boîte de conserve, caressant ainsi le doux rêve qu’ils me dédommagent en m’offrant une piscine remplie d’olives (la moindre des choses quoi).
        et bah dans ton cul l’olive. puisque qu’on m’a juste répondu que non, c’était pas possible étant donné la qualité de leurs contrôle d’hygiène blablabla…

        sinon Le Pédé, dis-toi qu’une fois j’ai écrit au responsable d’une boîte/salle de concert car je m’étais faite virer comme une malpropre par un serveur imbu de pouvoir (avec aide des videurs et compagnie… la grande classe) …
        bref donc: dès le lendemain, j’écris.
        Et reçois peu de temps après une réponse du directeur qui s’excuse (sincèrement) en faisant référence au film Das Experiment (et des effets que peut avoir le fait de confier un certain pouvoir aux individus) .
        J’avais beaucoup apprécié.

      • 11/05/2010 11:16

        @ Ariko: Je m’en fous d’être dédommagé, je suis un bobo parisien, donc par définition je suis riche.
        @Pasta: Tu m’as convaincu, la prochaine fois j’écris une lettre.

      • 11/05/2010 11:32

        Le Pédé : s’il y a UN truc que j’ai adoré dans Greenberg, ce sont bien ses lettres. Je suis moi-même champion du monde de lettres de plaignation, j’adooooore tout simplement ça.
        Un conseil, d’ailleurs, suite à ta mésaventure : si je comprends parfaitement le processus bouillonnement ==> hurlage, étant moi-même trèèès légèrement soupe-au-lait (cf. mon arrachage de platines à minuit deux sur une réflexion désobligeante d’une connasse in mon excellent billet Les Règles du Je, éditions Diegosan ).
        Cependant, dans le cadre de la relation épistolaire avec des multinationales scandaleusement voraces et manquant de considération à ton endroit, une règle majeure dans la rédaction pour s’assurer de l’efficacité plutôt qu’un simple défoulage : COURTOIS, MAIS FERME. Ou ferme mais courtois.

      • 11/05/2010 11:57

        Moi aussi j’adore écrire des lettres d’insulte (courtoises et fermes bien sûr) ou de réclamation, ça marche beaucoup mieux que les conversations téléphoniques qui se sont souvent terminées par des: je souhaite votre mort et celle de toute votre descendance (raccrochage au nez)/je vais mettre le feu à cette chambre d’hôtel (arrivée de la police quelques minutes plus tard)/vous faites partie du quota d’handicapés mentaux de l’entreprise? (raccrochage au nez et non-obtention de gain de cause).

      • 11/05/2010 12:01

        Pour info, le coup des lettres dans Greenberg a été emprunté à un roman de Saul Bellow, Herzog qui lui avait valu le prix Pulitzer.
        Ils en parlent dans la caritique dythirambique qu’ils font du film dans Le Cercle : http://www.universalis.fr/encyclopedie/herzog/

      • 11/05/2010 12:03

        Pas du tout ariko, tu racontes vraiment n’importe quoi. Les lettres dans Greenberg sont MANIFESTEMENT inspirées de mon expérience personnelle. Je songe à intenter un procès, d’ailleurs. Car je n’ai pas peur de m’attaquer au lobby juif, moi.

      • 11/05/2010 13:28

        J’ai pris exemple sur vous et j’ai aussi posté ma lettre de plaignation sous forme post sur mon blog plus trois recommandés. Ce quelqu’un m’as mis hors de moi ce qui est un exploit rare et dangereux.

        Bon, j’ai bu ma tisane d’aubépine, ça va mieux.

        Et merci pour vos exemples.

      • La stagiaire permalink
        11/05/2010 18:02

        Eurêka, j »ai trouvé à quoi me faisait penser le coup du personnage qui passe son temps à écrire des lettres de réclamation pour signifier son rejet du monde, tout ça : http://www.amazon.com/k%C3%BCrzeren-Ende-Sonnenallee-Thomas-Brussig/dp/3126756891

        (oui, apparemment, les lettres de réclamation étaient un moyen d’expression autorisé en RDA…Sauf que personne n’y répondait jamais)

    • 11/05/2010 12:58

      Moi il m’est arrivé le contraire : Quand j’étais étudiante, j’ai bossé dans la vente (en période de soldes, magasin de fringues, l’enfer absolu, après, tu peux passer ton brevet de Dalaï Lama).

      Une cliente m’avait posé une question et je lui avais répondu, poliment, je vous assure, mais peut être pas très souriante car je venais de réaliser qu’on nous avais piqué des trucs sous le nez. Ca le fait moyen quand on est chargé de surveiller les cabines.

      Heureusement, celle qu’elle a cru être ma chef n’était pas ma chef et s’est abstenu d’en parler à la supérieure, tant il était manifeste que c’était une grosse connasse qui en plus, avait menti pour m’enfoncer. Genre elle avait raconté que j’avais été mal grossière.

      Donc voilà, les gros cons sont partout…

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 18:21

        Rien pigé. Tu peux répéter (combo x3) ?!

  8. La stagiaire permalink
    11/05/2010 10:35

    D’un côté, je me dis que videur, agent de sécurité, tout ça, ce sont vraiment des boulots de chien (d’ailleurs, vous remarquerez que ce sont des « métiers » assez homogènes, niveau « appartenance ethnique » : ben ouais, ce sont toujours les mêmes qui se retrouvent à faire les travaux les plus ingrats, on se demande bien pourquoi).

    Mais d’un autre côté, ayant moi aussi un jour pété un scandale dans un UGC, je comprends parfaitement ton emportement face à quelqu’un qui se défoule sur toi pour tous les connards qu’il a pu croiser dans sa journée…

    • 11/05/2010 10:37

      c’est la chaine de l’engueulade selon Barney !!!!

    • 11/05/2010 10:40

      Avoir un boulot chiant n’exuse pas tout, on a des témoignages très précis d’administrateurs de camps de concentrations qui souffraient sans pour autant faillir et s’adonner à des animalités peu recommandable, tout au plus conseillaient-ils aux réclamateurs de se changer les idées après une bonne douche !
      (point Godwin, c’est fait)

      • 11/05/2010 10:43

        Il ne faut pas comparer ces choses là, la société actuelle nous formate à la SPEED attitude, ce qui n’est pas bon neurologiquement, on en parle très peu des dégénérescences liées aux stresses et l’anxiété.

      • 11/05/2010 10:44

        Je ne suis pas du tout d’accord avec toi le Poil. Je pense que tous les gens qui font un boulot de merde devraient avoir droit de vie ou de mort sur leurs clients, en compensation.

      • 11/05/2010 10:48

        Le pédé xd tu es un vrai Barnet

      • 11/05/2010 10:51

        Pardon?

      • 11/05/2010 10:56

        Barney Stinson, je suppose ? Même si je ne vois pas trop l’allusion, j’aurais plutôt dit Jean-Marc Lénine. Quant au droit de vie ou de mort, pourquoi pas. Je me demande même si c’est pas déjà en application. D’après ses propres dires, il parait que Kim Jong-Il a un travail très, très, très difficile.

    • 11/05/2010 11:36

      Chère Stagiaire, avoir un boulot de merde ne justifie pas de se comporter comme une merde.
      D’abord, ils avaient qu’à bosser à l’école, ils auraient des boulots pas de merde – ou au pire des boulots de merde bien payés.
      Surtout, le meilleur moyen de supporter un boulot de merde, c’est de trouver une façon de le rendre un minimum intéressant et/ou satisfaisant. Dans le cas présent, il me semble qu’être aimable avec les gens et avoir ainsi l’occasion de nouer des contacts agréables, même furtifs, est une piste à ne pas négliger.
      Je sais bien que « nul n’est censé ignorer la loi », mais cet adage est quelque peu débile. Hurler sur des gens qui enfreignent une règle qui n’est pas indiquée, pas exposée, pas expliquée, pas affichée, à quoi ça sert, quand on peut leur dire gentiment que « essscusez-moi les 2 tapettes là, c’est pas par là l’entrée, si vous voulez bien faire attention la prochaine fois, en vous remerciant ».

      • 11/05/2010 11:40

        Je ne suis pas convaincu qu’il n’y a que des déchets de l’éducation nationale qui font des boulots de merde.

        Et pour avoir travaillé 2 mois à la chaine dans ma vie, je vous défie de rendre ce travail intéressant.

        Et en effet, je pense que le personnel de ce type de cinéma doit avoir des contacts humains pas toujours sympathiques qui peuvent à la longue les rendre un rien tendus, un peu comme les chauffeurs de bus à Tremblay en France.

        Je ne cherche pas à excuser le comportement de cet employé d’UGC, juste à l’expliquer.

      • 11/05/2010 12:01

        Pour rendre intéressant un travail à la chaîne, il suffit de penser à autre chose en même temps. Méthode expérimentée par mes soins quand pendant 3 semaines j’ai dû mettre des antivols sur des fringues… Aucun intérêt de prime abord, mais qu’est-ce que j’ai pu m’auto-raconter comme blagues ! Trop bien !

      • La stagiaire permalink
        11/05/2010 12:13

        Hmmm…Diego, pour parler d’un truc que je connais, je t’assure qu’il est extrêmement difficile de rendre certains boulots intéressants (genre caissière à McDo, ou plongeuse dans une cafétéria de supermarché). Et tu n’as même pas le temps de t’autoraconter des blagues (t’as déjà pas le temps de te laver les mains entre le ramassage des poubelles et le service – ahem).

      • 11/05/2010 12:19

        Je ne dis pas que c’est facile, je dis que c’est ta seule chance de survie et de maintien d’un semblant de santé mentale…

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 12:23

        pour avoir bossé dans un call center ya pas si longtemps que ça (et pendant 8 mois),
        j’ai pu observé avec délice l’habileté des plus anciens à jouer avec la touche « muet » du téléphone de manière à alterner entre amabilité mielleuse et grossièreté très très grossière.

        parce que oui, pour ta santé mentale, mieux vaut penser que les clients sont des gros cons, pour ne pas trop penser que c’est surtout l’entreprise pour laquelle tu bosses qui est de la grosse merde.
        (et que finalement ses règles de merde que tu défends toute la journée sur un ton limite moralisateur, toi tu leur pisserais à la raie 32000 fois , mais tu t’en fous car toi au moins, t’es pas un gros con de client)

        sinon diego, même si c’est de la provoc, suis pas du tout dac avec « ils avaient qu’à bosser à l’école, ils auraient des boulots pas de merde – ou au pire des boulots de merde bien payés. »

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 12:25

        tiens c’est marrant j’avais pas lu ton comment, et j’ai aussi parlé de santé mentale

      • nana permalink
        11/05/2010 12:39

        Malheureusement c’est pas si caricatural que ça, parmi les gens qui ont un boulot de merde j’ai pu en croisé des personnes incroyables,parfois diplomés, avec des passions fascinantes mais pas toujours tres rémunératrices, entre autres.

        Là ou je te rejoins, c’est comment rendre les choses supportables, quand elles ne le sont pas vraiment. Essayer de creer un lien sympathique avec les clients en fait parti et le retour est quasi garantie, sauf quand tu tombes sur the gros connard, bon et là y’as rien a faire juste laisser couler ou lui rentrer dans le choux, aux choix.

      • nana permalink
        11/05/2010 12:41

        sans x le chou….

      • 11/05/2010 12:44

        Pasta : tu crois peut-être que je suis d’accord avec « ils avaient qu’à bosser à l’école » ? Je sais très bien que certains sont si cons que même en bossant, ils finissent videurs à l’UGC hein !

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 12:50

        oui je le crois,
        parce que t’es rien qu’un gros pédant.

        (aaaaaa je résiste au smiley qui tire la langue sa race )

      • docds permalink
        11/05/2010 12:57

        Si, au lieu de faire ces boulots à la con vous aviez fait dermato, vous seriez pas là à vous prendre la tête

      • 11/05/2010 13:02

        Yen a un certains nombre qui ne font pas d’études parce que la manière d’orienter les gamins est pourrave. Les CIO, c’est de la grosse daube.

  9. 11/05/2010 10:45

    C’est marrant ça, j’ai expérimenté le CinéCité des Halles dimanche après-midi. 10,50€ la place, je découvre. En précisant à la caissière (super cool, on s’était plantés de rayon et elle nous a quand même fait passer) que dans notre campagne de bourrin, c’était 3€, elle nous a regardé avec des yeux comme des billes pour nous expliquer que c’est pas possible, et qu’il faudrait arrêter de croire tout ce qu’on vous raconte, c’est que des histoires qu’on lit aux enfants avant de dormir, et que de toute façon, les bouseux n’ont pas le cinéma sauf pour passer Bienvenue chez les Chtits, et encore, dans une MJC de banlieue avec un rétroprojecteur emprunté à l’école primaire voisine (à peu de choses près, elle n’a pas tort, trouver de la VO en Bretagne ou en Basse-Normandie est un sport largement déprécié). On a payé, on a vu Iron Man 2, on a dormi, surtout devant Scarlett, mais la séance de relaxation était intéressante. Et RDJr n’a pas de prix, donc bon…

    • 11/05/2010 10:47

      Tu es en train de nous dire que même la caissière était une bobo parisienne méprisante? Ils sont vraiment partout, pouah, ça me dégoûte.

      • 11/05/2010 10:52

        Pas méprisante, non, il y avait dans son regard la lueur étonnée de la citadine qui découvre que la mer touche le continent ailleurs qu’à Deauville. Elle était pure et innocente, ne demandait qu’à apprendre et à s’émerveiller de la diversité du monde duquel elle semblait prendre conscience qu’elle n’en savait rien. C’était bouleversifiant, mais ça ne l’a pas retenue de nous faire casquer trois mois de salaire pour un pseudo-navet (pseudo, parce que Robert Downey Junior)

      • 11/05/2010 13:04

        Fais moi penser un jour à m’escrimer du criterium sur ce Mec…

        *baaaaaaaave*

  10. 11/05/2010 10:50

    et bien perso, j’ai travaillé 3 ans et demi sur la carte UGC ILLIMITE mais bien protégé au siège à Neully sur Seine. Celà dit, j’allais souvent à l’UGC Ciné Cité Les Halles soit pour le boulot soit en tant que spectateur et je trouve tes propos passablement réducteurs :
    – oui ce multiplexe est fermé et souterrain il est donc moins agréable que l’UGc Ciné Cité de Bercy ou le MK2 Bibliothèque mais pour avoir pratiqué les 3, les ouvreurs n’y sont ni plus ni moins agréables, ils doivent en effet souvent faire face à énormément de monde et en oublient peut-être la notion de service, ce qui est effectivement dommage. C’est malheureusement un mal assez français, ta grande tirade vis-à-vis d’UGC me paraît donc un peu vaine.
    – si tu veux obtenir un service de meilleure qualité, tu peux aller au Balzac ou dans d’autres cinémas de quartier moins impersonnels. Mais tu n’auras pas les avantages que te procurent la carte. Pour info, je pense que tu fais partie des gens qui font perdre de l’argent à UGC étant donné ton assiduité de spectateur, tu y trouves donc bien ton compte et UGC également car tu es bien évidemment prescripteur.
    – ta véhémence vis-à-vis de la jeune étudiante qui était au stand UI me paraît un peu exagérée. Elle aurait du appeler un responsable mais si tu es vraiment choqué, tu n’as qu’à résilier ton abonnement.
    – Quant à ta conclusion, je connaissais ton absence de demi-mesure mais là on croirait entendre du Sarkozy …

    Bref, je comprends bien ta colère sur l’instant, un peu moins ton article …

    • 11/05/2010 10:52

      Sarkozy is the new Godwin.

      • 11/05/2010 11:06

        Certes, Sarko fait un bon Godwin, j’ai tenté la provoc et tu as su passer au-dessus. Celà dit, tu m’accorderas qu’en passant au napalm tous les employés d’UGC Ciné Cité Les Halles, tu ne fais pas dans la dentelle aujourd’hui

      • 11/05/2010 11:18

        Rappelles moi depuis combien de temps tu nous lis?

      • 11/05/2010 11:28

        Je me suis fait la même réflexion…

      • 11/05/2010 12:13

        Ne me dites pas que dans la vraie vie, le Pédé ne passe pas son temps à trucider après tortures longues et raffinées toute personne qui le contrarie !

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:46

        Ariko, c’est beau la vie!

      • 11/05/2010 14:54

        @Pascanet: je te rassure, c’est exactement ce qu’il fait.

        @Peuleuleu: très en forme aujourd’hui!

      • 11/05/2010 20:25

        La Meuf, merci de me confirmer que le Pédé est bien un psychopathe.

    • 11/05/2010 12:11

      Ils prennent la carte UGC au Balzac. Je crois que c’est d’ailleurs là-bas que nous avions vu la croute avec Deneuve.

    • antoine permalink
      11/05/2010 14:05

      c’est pas mignon ça ?
      touche pas à ma boite à moi que j’aime et qui m’aime,

      Give me U, Give me a G, Give me a C !!! UGC !!!!

      (person je n’avais pas compris que c’était un post sur l’ugc des halles, dégueulasse au passage, ni sur ugc en général, mais plutot sur un gros connard de merde et le reste de son équipe)

  11. 11/05/2010 10:52

    Alors moi je suis tout à faire d’accord, le service à l’américaine est peut-être souvent aseptisé, mais pas toujours. Et en tout cas, il est toujours à peu près agréable, et la plupart du temps très. Mais en fait il ne s’agit pas que des États-Unis, au Japon pareil, en Chine la plupart du temps, en Amérique Latine souvent, en Allemagne aussi…etc. Bref, l’antipathie dans le service est bien française et plus spécialement parisienne.
    Une personne de ma connaissance m’a expliqué que le système méritoire à l’américaine était scandaleux (primes pour les employés les plus souriants et efficaces), parce qu’on a pas forcément tout le temps envie d’être de bonne humeur au boulot. Elle est bien bonne celle là. Je m’imagine dire à mes clients : non la j’ai mes ragnagna. Et hop un petit low-kick de mon patron rapidos.
    Bon à la décharge du mec de l’UGC, il se tartine des énormes boulets qui se prennent pour des racailles toute la journée à Chatelet, alors à la longue il est tendu je pense. Et à force qu’on lui dise à chaque fois qu’il fait une remarque d’aller copuler avec sa maman, eh bien il crie tout de suite.

    • 11/05/2010 11:38

      La référence, c’est pas le service à l’américaine. JAPAN RULES !

      • 11/05/2010 12:11

        la référence ou la différence?

      • 11/05/2010 12:18

        La référence ultime en matière de service. Ca doit leur faire très très bizarre, à ces pauvres Japonais, quand ils se pointent au Printemps ou dans un troquet parisien…

      • P2L permalink
        11/05/2010 13:17

        Moi perso , le service à l’américaine commençait à me saouler un peu au bout de 3 ans. Je pense que beaucoup connaissent mais, bon, je me permets..
        Par exemple dans un resto:
        Ca commence par Sandy -blanche et bonne- qui met son masque de robot de l’espace au super sourire super naturel. Naturel comme Sabine (attention subtil)

        Donc elle met son masque et elle te dit sur une voix toujours super naturelle de robot:
        « Hi, my name is Sandy, welcome to …
        -HI SANDY!!!
        (j’adorais leur hurler ça à la gueule avec un gros sourire de gros bêta super content de se faire une nouvelle copine.. ça les déstabilise gravement. Ils récitent leur texte et s’attendent pas à des réactions)
        (d’autre part, ils ont obligation de donner leur nom pour être sûr que la délation au patron se passe bien en cas de problème).

        Et donc tu prends commande.. et c’est Pancho – mexicain et petit- qui apporte tout. Parce que cette grosse pute de Sandy -blanche et bonne – elle a pas la capacité psychomotrice de porter une assiette.. alors que Pancho – mexicain et petit – oui. On notera une division du travail basée sur des critères objectifs et sains: la bonnitude.
        Attention! Ne jamais, au grand jamais, rien commander à Pancho. Tu lui demandes un verre d’eau, il panique et te dit: « qué???? » et il fuit.

        Et là, à peu près toutes les dix minutes, alors que t’es à deux doigts de closer le deal avec ta date/ convaincre un redneck de voter Obama/ découvrir la troisième lune de Vénus avec ton pote astrophysicien, t’as toujours cette grosse pute de Sandy – blanche et bonne – qui te coupe la parole pour hurler avec sa voix et son sourire de robot : « evrything’s alright?? » (sous-entendu, « hein tu me kiffes? hein tu veux me foutre un gros 20% de tip »)

        Bref, le service US est un service qui se montre, que tu vois, qui se manifeste tout le temps. Parce que Plus c’est Mieux. Envahissement…
        L’impression générale est que finalement t’es entouré de robots et que tu ne côtoies personne. C’est ce qui m’avait choqué à Los Angeles.. 4 jours chez des potes et j’avais parlé que à des robots..Déjà que la ville est gigantesque et vide…
        A côté, le service à la française est horrible, mais a un certain charme latin.. Sans parler des grands restos parisiens, où les serveurs sont des ninjas que tu vois pas.
        N’empêche, en rentrant, j’ai kiffé le serveur de bistro qui en a juste rien à foutre de ta gueule.
        Désolé pour le long post.

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 13:22

        moi le certain charme latin je leur mettrais bienus dansus leurus culus, quandus mêmus parfoisus.

        oui j’ai fais latin première langue et j’ai quand même un boulot de merde, n’en déplaise à dieg.

      • 11/05/2010 13:34

        P2L, dernier passage chez Banana Republic NY en décembre, la meuf qui m’a helped alors que j’avais besoin de rien a dû me répéter 600 fois son prénom de peur que j’oublie de dire à la caisse qu’elle m’avait helped et de pas toucher sa comm’ sur la moitié du magasin que j’aurais achetée avec ou sans son help. Service clairement intéressé dans ce pays, dans la mesure où leur rémunération en dépend. Mais au moins ça limite les désagréments.

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:31

        La Meuf,

        Moi j’ai compris la référence à la référence.

      • 11/05/2010 14:38

        Il n’y a que toi qui me comprennes…

        Tu crois que je suis la seule à avoir compris les yeux perçants et l’Ayatollah?

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:42

        Tu es la seule.
        Toujours. Tout le temps.

        Ton extrême sagacité n’a d’égal que ton talent.

      • Nora permalink
        11/05/2010 14:54

        Aimer
        C’est ce qu’il y a de plus beau
        Aimer
        C’est monter si haut
        Et toucher les ailes des oiseaux
        Aimer
        C’est ce qu’il y a de plus beau

        [j’interromps mon intervention pour aller vomir]

      • 11/05/2010 15:10

        Nora, il y a une très belle promo sur des sacs à vomi chez moi, au cas où tu n’aurais pas encore vu. Sans faire de la retape, je vous invite à aller constater le talent qui irradiait déjà de tous les pores de ma plume en 1997, à l’époque où comme vient de me le rappeler un camarade, je pré-bloguais par fax…

      • P2L permalink
        11/05/2010 16:27

        Tapin

      • Nora permalink
        11/05/2010 16:34

        J’ai vu Canard, mais j’ai pas commenté parce que je trouve que ton blougue, c’était mieux après.

      • 11/05/2010 16:36

        Après 1997 ou après comme dans « aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain je t’aime », la chanson de Sophie Favier ?

      • Nora permalink
        11/05/2010 16:39

        lahique in ze songue ouize ze beste actriz in zi iounierse.

    • 11/05/2010 14:43

      Hey, ça va quand même, on n’est pas débiles [je parle de ceux d’entre nous qui habitent à l’intérieur de Paris, hein]

  12. lulu permalink
    11/05/2010 10:53

    Super polémique comme sujet.

    • 11/05/2010 10:54

      T’as vu ça hein? Who needs a burka?

      • 11/05/2010 11:26

        Ca marche mieux que le sujet sympa de la meuf sur le Maroc. En fait, il n’y a que la violence et la haine qui marchent sur ce blog.

      • 11/05/2010 11:26

        Pas seulement sur ce blog. EYUE

      • 11/05/2010 11:31

        Et tu t’en réjouis ?

        Avoue que tu as traité ce charmant employé de sale négro pas foutu de faire un un métier aussi simple ce qui est bien normal vu ses origines africaines !

        (oui, je ne sais pas si c’est vrai, mais le style videur, j’imagine forcément un noir. Faut dire que le seul UGC que je fréquente occasionnellement est celui de Rosny)

      • 11/05/2010 11:44

        Il était pas noir le pauvre.

      • 11/05/2010 11:46

        Pas blanc quand même !

      • 11/05/2010 12:15

        Parce que je suis un connard, j’ai écrit sur un sujet « sympa » uniquement pour que ça me serve de défense la semaine prochaine quand je me ferai lapider en place publique.

      • 11/05/2010 12:17

        Pourquoi, tu vas engueuler les Grecs ?

      • Nora permalink
        11/05/2010 12:29

        Je vote pour les Québécois.

      • 11/05/2010 12:35

        Nora, tu aurais bien raison, vu le post de la Meuf plus bas.

    • 11/05/2010 11:21

      En même temps, la méchanceté, c’est mal.
      Une loi pour l’interdire serait une bonne chose!

      Ensemble, disons non à la méchanceté! Non aux critiques qui blessent la dignité de son prochain!

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 12:44

        Faisons une ronde. Ou un holocauste de connards. Ou les 2.

  13. 11/05/2010 11:05

    L’UGC Les Halles, c’est pas l’endroit où les videurs avaient appréhendé un jeune terroriste de moins de 3 ans qui venait voir un film d’animation avec ses parents ?

    • 11/05/2010 11:37

      Sauf que à priori, c’est juste complètement débile de faire rentrer un enfant de moins de 3 ans dans un cinéma qui va lui défoncer l’oreille interne et lui faire passer une joyeuse et belle autite (entre autres).

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 16:25

        J’ai eu ma première crise d’épilepsie à cet âge là en allant voir Fantasia au cinéma.

  14. dailysoulwriter permalink
    11/05/2010 11:05

    Je vois que l’ UGC a encore fait parler de lui , dis moi t’avais pas une bouteille de coca par hasard à la main??

    quand je vois qu’il faut prendre un RTT pour aller y voir un film et se faire traiter en plus de cela.

    Saperlipopette

    • 11/05/2010 11:19

      Non pas de coca, pourquoi?

      • 11/05/2010 11:39

        Rapport au crime contre l’humanité que constitue l’importation dans une salle UGC de tout aliment ou boisson non acheté 37€ au comptoir dudit cinéma, enfin !

      • 11/05/2010 12:06

        Suffit d’avoir avec soi une personne comme moi qui n’a pas un sac à main mais une valise à main. Je mets toute ma vie dans mon sac, et ça inclut les bouteilles d’1,5L, les paquets de biscuits et tout ce qu’il faut pour ne pas avoir à dépenser le PIB du Guatemala en une soirée.

  15. 11/05/2010 11:30

    Mais sinon j’avais bien aimé « Life During Wartime » moi. J’ai ri.

    • 11/05/2010 11:40

      Et ben on va te brûler avec l’UGC, voilà.
      [Tain ça fait du bien cette salve de 12 commentaires en 3 minutes]

    • 11/05/2010 13:21

      Je suis, moi aussi, allé voir « Life during wartime »aux Halles. Alors, certes, aucun ouvreur ne m’a insulté, mais j’ai vu le film jusqu’au bout, moi. J’ai d’ailleurs hésité à sortir au bout d’une demi-heure devant ce sinistre spectacle mais, bizarrement, j’ai décidé qu’il valait mieux rester jusqu’à la fin, histoire de ne pas me faire insulter, pour cause de désertion, par un certain…Pédé.

      • 11/05/2010 13:40

        Tu vois que finalement, tu aurais dù aller voir camping 2 !

      • 11/05/2010 13:41

        C’est très sain de sortir d’un film qui te gave la face. Beaucoup plus sain que de laisser monter le bouillonnement en toi jusqu’à explosion.
        Perso, des grands souvenirs de sortage sous peine de tuer la moitié de la salle : The Doors et Magnolia (pour ce dernier, je ne dis pas que c’est une merde, mais ce film m’a été physiquement insupportable pour une raison que je ne m’explique toujours pas. Je sentais une boule de haine grandir en moi, avec une puissance jamais ressentie auparavant).

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 14:11

        Dieg : T’as gravement raison. Ça me rappelle ma désertion pendant le visionnage de « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » (véritable culte à la mièvrerie), par solidarité avec mon estomac.

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:16

        J’ai tenu pour « Le Garçu ».
        J’estime donc pouvoir tout supporter.

      • lulu permalink
        11/05/2010 14:56

        Les Doors c’est cool. T’es jaloux c’est pour ça que t’es sorti

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 16:28

        Diego, je serais très curieux de comprendre pour Magnolia.

      • 11/05/2010 17:47

        Il va falloir m’ouvrir le crâne et regarder dedans pendant que je regarderai à nouveau ce film attaché dans un fauteuil. Et puis arrête de te la péter avec ton achtéhèmèle toi c’est pas possible ça !

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 18:01

        Un titre, ça s’écrit en Italique, Maitre Lasagne. Je te merde.

      • 11/05/2010 23:11

        Moi on m’avait dit « Italique souligné »

  16. heu permalink
    11/05/2010 11:42

    Euh franchement, quand est pas de Paris, on s’en balance un peu …

    • 11/05/2010 11:46

      Cet article est un véritable aimant à débiles!

    • Nora permalink
      11/05/2010 11:46

      Y’a des non-parisiens qui lisent ce blog???
      Ça me le troue.

    • lulu permalink
      11/05/2010 11:47

      heu…

    • Isabelle permalink
      11/05/2010 11:55

      Oui, mais c’est distrayant à lire.

    • 11/05/2010 12:00

      Et quand t’es de Paris, tu comprends pas les commentaires postés depuis le mauvais côté du périphérique.

    • 11/05/2010 12:03

      J’aimerais pouvoir faire passer ton message à nos lecteurs de Montréal, Québec, Chicoutimi, Bruxelles, Strasbourg, Cannes, Marseille, Casablanca, Tunis, Nabeul, Milan, Rome, Berlin, Auxerres, Saint-Martin-les-Craquignolles et Boulogn-Billancourt. Mais j’ai la FLEMME.

      • P2L permalink
        11/05/2010 13:56

        Pas compris…
        Tu peux répéter?

      • 11/05/2010 14:08

        Qu’est ce que tu es méchant. Le second message est très différend en plus, il a mis un « e » à Boulogne.

      • 11/05/2010 14:09

        Je viens de réaliser que vos avatars se ressemblent beaucoup tous les deux…

      • 11/05/2010 14:10

        Je parlais de P2L et de l’Arabe, mais entre temps Pascanet et son oeil de lynx sont venus s’interposer.

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:12

        Bien vu la Meuf?
        Sauf que pas du tout.

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:14

        Ha ok.
        Je retire ce que j’ai dit, alors.

        Tes yeux de biche sont perçants comme un Ayatollah.

      • 11/05/2010 14:15

        L’Arabe et peuleuleu ont en commun la cigarette et le nez.

        Alors que moi, j’ai les cheveux de Peuleuleu et les sourcils de l’Arabe.

      • 11/05/2010 14:19

        Tu n’as pas les cheveux de Peuleuleu qui a une coupe beaucoup plus branchée. Et Peuleuleu a les yeux de l’Arabe mais en plus clair parce que c’est pas un bicot, lui. Idem pour le teint, d’ailleurs.

      • 11/05/2010 14:25

        Pascanet, tu as la même coupe que l’Arabe mais pas les mêmes sourcils. Aurais-tu besoin de lunettes?

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:26

        Merci, Dieg’.
        Par contre, on ne dit pas bicot, c’est vulgaire. On dit crouille.

      • Fake permalink
        11/05/2010 14:29

        C’est la gêne, la Meuf a oublié ses lunettes…

        (Pascanet et l’Arabe ont les mêmes sourcils.)

      • 11/05/2010 14:36

        Euh, non. Pascanet et Diego ont les mêmes sourcils. Ceux de l’Arabe sont plus épais. Ce qui est normal puisque c’est un arabe.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 14:38

        La drogue, c’est de la merde.

      • 11/05/2010 14:47

        Bon ok, je viens de comprendre. Je n’avais pas vidé mon cache depuis 1956. Entre temps, Pascanet est passé par relooking extrême. Donc. Dans une autre vie, Pascanet avait les mêmes sourcils que Diego, désormais il a les mêmes que l’Arabe.
        Ce n’est donc pas la drogue mais mon incompétence technique.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 14:52

        Pléonasme.

      • 11/05/2010 14:56

        Hein?

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 14:58

        Pascanet ça fait longtemps que je veux te le dire, mais je ne sais jamais trop comment m’y prendre:

        « différent » et « différend » , c’est très différent.

      • lulu permalink
        11/05/2010 14:59

        La blague du jour P2l: « pas compris tu peux répéter ? ». Enorme

      • lulu permalink
        11/05/2010 15:00

        Oui Pascanet, moi ce que je voulais te dire c’est qu’on dit père et mère pas pêre et mêre

      • 11/05/2010 15:05

        Je soutiens Pascanet sur papa et maman, je fais inconsciemment la même erreur à chaque fois. Merci le correcteur d’orthographe.
        Mais j’ai une excuse, je suis pas encore homologué par le Ministère des Arabes de Dieg’.

      • lulu permalink
        11/05/2010 15:08

        Ma fille de 6 ans qui est au CP vient d’apprendre l’orthographe de père et mère. Bande de nazes

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 15:08

        ah oui d’ailleurs j’en profite pour dire beaucoup (trop) de gens écrivent « c’est la Gène » et que c’est très gênant

        *c’était un message à caractère informatif de la gestaporthographe*

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 15:10

        @ La Meuf : Incompétence technique & ta condition éminemment féminine.

      • 11/05/2010 15:11

        @Lulu : Rohputain la vieille…

      • lulu permalink
        11/05/2010 15:12

        Suis pas vieille j’ai eu ma fille à 14 ans

      • 11/05/2010 16:29

        @lulu: je suis d’accord sur la blague du jour de P2L mais j’osais pas le dire pour ne pas faire trop groupie.

        @l’écrevisse: gnagnagna.

      • lulu permalink
        11/05/2010 16:31

        Je suis morte tellement j’ai ri

      • lulu permalink
        11/05/2010 16:32

        [alternative à mdr]

      • 11/05/2010 18:57

        Quand j’ai le dos tourné, vous en profitez pour critiquer mon orthographe et mes sourcils, c’est pas sympa.

        Pour ceux qui ont passé l’après-midi sur l’ordinateur, je signale qu’il ne fait pas un temps à sortir un connard dehors.

      • 11/05/2010 22:04

        Strasbourg met son string I ❤ l'Arabe tous les jours.

      • 11/05/2010 22:39

        ha HA!!!

      • 11/05/2010 22:47

        Ca marche les ventes ?

        Le string « I love l’Arabe » est en tête je suppose.

    • 11/05/2010 12:03

      J’aimerais pouvoir faire passer ton message à nos lecteurs de Montréal, Québec, Chicoutimi, Bruxelles, Strasbourg, Cannes, Marseille, Casablanca, Tunis, Nabeul, Milan, Rome, Berlin, Auxerres, Saint-Martin-les-Craquignolles et Boulogne-Billancourt. Mais j’ai la FLEMME.

      • 11/05/2010 12:05

        Et à Nancy on pue la merde ?

        Putain vous êtes vraiment des sales Bobos…

      • 11/05/2010 12:17

        Si tu pouvais éviter de nous faire remarquer par tes amis québécois jusqu’à la fin du mois, ça m’arrangerait. Enfin, c’est surtout toi que ça arrangerait. Donc un conseil, évite (cf. mes brouillons…)

      • 11/05/2010 12:25

        Ah ben quand même, il arrive ce post…

    • docds permalink
      11/05/2010 12:04

      Vous avez encore oublié l’affiche:  » interdit aux NON-bobos PARISIENS »

    • antoine permalink
      11/05/2010 14:08

      Euh, comme dans bouseuh ?

  17. docds permalink
    11/05/2010 12:07

    Le saviez-vous:
    Le bonobo (Pan paniscus), mot découlant de la déformation du nom de la ville de Bolobo (République démocratique du Congo), est une espèce de paninés (genre Pan), membres de la famille des hominidés et de l’ordre des primates. On l’appelle aussi chimpanzé nain. Il se distingue notamment du chimpanzé commun par une face foncée plutôt que claire.
    Le bonobo parisien, quant à lui, se distingue par sa face plutôt claire que foncée

    • 11/05/2010 12:09

      Ma classification date probablement mais le bonobo serait plutôt un pongidé à mon avis.

      Pour le bonobo parisien, cela se discute.

      • La stagiaire permalink
        11/05/2010 12:16

        Nan, je m’insurge, les pongistes ne sont pas des bonobos (et en général, ils ont une face jaune plutôt que claire).

        Lapidez-moi, vous avez le droit.

      • 11/05/2010 15:03

        J’adore l’idée qu’un animal adepte de l’amour libre porte comme nom « scientifique » le nom du dieu grec de la Nature incontrolable…

  18. 11/05/2010 12:25

    J’ai retrouvé ça dans mes archives (ouais en plus je les garde, mes lettres) :
    « Monsieur,

    Je me permets de répondre à votre lettre citée en référence, dont j’estime qu’elle n’a fait que m’apporter une preuve de ce que je présumais depuis déjà quelque temps, à savoir l’incroyable manque d’intérêt et de respect dont fait preuve Air France à l’égard de ses clients.
    En effet, cette lettre ne répond absolument pas à la mienne – ce qui est probablement l’effet d’un recours systématique à des lettres-types. Votre lettre, donc, est à ce titre exemplaire : vous vous excusez pour ce que je ne vous reproche pas (les conditions météorologiques ayant conduit à l’annulation du Calvi Paris du 26 décembre dernier), et n’apportez aucune explication ni aucune excuse sur les points que je vous reproche :
    1 – la façon dont le chef d’escale a essayé de se débarrasser du problème en laissant entendre que c’était aux passagers de se débrouiller pour trouver une place sur un vol.
    2 – la façon dont ce même chef d’escale nous a instamment recommandé de ne pas tenter de prendre le vol du lundi matin à Bastia, pendant qu’il réservait des places aux passagers les plus véhéments et grossiers (là encore, « débarrassons-nous du problème, des gens voyants »)
    3 – le déroutage de notre vol sur Ajaccio à un moment où Poretta fonctionnait normalement
    4 – l’incapacité à prévoir de quoi nous restaurer lors du vol retour.

    D’autre part, vous opposez une fin de non-recevoir à une demande de dédommagement (que je n’ai d’ailleurs pas formulée) en raison du caractère « extérieur à la Compagnie » des événements. A ma connaissance, la tempête n’a pas causé de pénurie alimentaire en Corse.

    Devant une telle désinvolture dans le traitement de vos clients, à une époque où toutes les grandes entreprises font d’énormes efforts pour servir et conserver les leurs, vous comprendrez que je vous assure, à l’avenir, d’une aussi grande infidélité que possible.

    Cordialement,

    MOI JE »

    • P2L permalink
      11/05/2010 13:55

      Tout ceci est bien la preuve qu’il faut pas sortir de Paris.

      C’est dans le Var, Calvi c’est ça?

      • 11/05/2010 13:58

        Va meurrer sur ton lis de maure, twa.

      • Nora permalink
        11/05/2010 14:01

        Hors Paris, je suis nulle… J’étais persuadée que c’était dans la Meutre -et-Moselle (enfin si ça existe comme nom, je suis pas sure)

      • P2L permalink
        11/05/2010 14:09

        Si la Corse est une île, c’est bien que y a une raison…
        T’as pas des châtaignes à aller sucer?

      • 11/05/2010 14:21

        Non, j’ai des employés pour sucer mes châtaignes afin de les attendrir avant que je les consomme. Et pendant ce temps-là, ça me laisse le temps de tuer des ânes à coups de figues molles [merci Goscinny, pour la splendeur d’Astérix en Corse]

      • 11/05/2010 14:58

        @Nora : La Meutre-et-Moselle ? Jamais entendu parler…

      • Nora permalink
        11/05/2010 14:59

        Donc Calvi ça existe pas?

      • 11/05/2010 15:02

        Calvi ? Si…

      • 11/05/2010 15:05

        C’est pas un alcool ?

        Ah non, ça c’est le calva…

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 15:05

        Docds?

      • 11/05/2010 15:12

        Je vous somme de rire à ma blague. Vous avez une heure.

      • lulu permalink
        11/05/2010 15:14

        L’écrevisse a compris, il a dit « Docds ? »

      • 11/05/2010 15:17

        Ah ben oui, suis-je bête…

      • 11/05/2010 15:18

        YoosF, il nous arrive de rire sans le souligner. Tu auras noté plus bas que j’ai ouvert la boîte de Pandantagueule des kikoo-smiley avec un simple laule sous le post de Raoul. Je me fais donc discret. [mais laule]

      • docds permalink
        11/05/2010 15:33

        Merci l’écrevisse. J’assume.
        Calvi, no (Italo)

    • antoine permalink
      11/05/2010 14:10

      C’est le fameux noël où tu as (re)découvert J. London ?

      • 11/05/2010 14:20

        Lui-même. Mais je pouvais pas en parler dans ma lettre, ils m’auraient dit que c’était grâce à eux.

      • antoine permalink
        11/05/2010 14:25

        punaise comme je connais trop bien ta life. même pour un double fake, je me surprends.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 14:33

        Au fait.

      • 11/05/2010 18:39

        L’écrevisse, où veux-tu en venir ?

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 18:53

        J’hésite, je sens qu’Emmanuelle Chain va me proposer des jeux sexuels corses avec mes pinces et mon cul.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 18:54

        Emmanuel, donc.

      • antoine permalink
        11/05/2010 19:32

        C’est drole la langouste d’eau douce, on m’apelle souvent comme ça IRL.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 19:46

        Ton côté lib.. capital, sans doute.

      • antoine permalink
        11/05/2010 23:12

        j’en pince pour toi

      • 11/05/2010 23:19

        Je ne vois ABSOLUMENT pas pourquoi des gens t’appelleraient ainsi, Antoine.

      • antoine permalink
        11/05/2010 23:22

        ton amour t’aveugle

    • ABC permalink
      11/05/2010 20:04

      La lettre pourrait parodier celle du « J’accuse » de Zola :

      « Mais cette lettre est longue, monsieur le Président, et il est temps de conclure.
      J’accuse le préposé à la surveillance de l’UGC d’avoir été l’ouvrier diabolique de l’erreur judiciaire, en
      inconscient, je veux le croire, et d’avoir ensuite défendu son oeuvre néfaste, depuis trois ans, par les
      machinations les plus saugrenues et les plus coupables.
      J’accuse la chef de service de s’être rendu complice, tout au moins par faiblesse d’esprit, d’une des
      plus grandes iniquités du siècle.
      J’accuse le quidam d’avoir eu entre les mains les preuves certaines de l’innocence de Le PéDé et
      de les avoir étouffées, de s’être rendu coupable de ce crime de lèse-humanité et de lèse-justice, dans
      un but politique et pour sauver l’UGC des Halles compromis….etc
      Je n’ai qu’une passion, celle de la lumière, au nom de l’humanité qui a tant souffert et qui a droit au
      bonheur. Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme. Qu’on ose donc me traduire en
      cour d’assises et que l’enquête ait lieu au grand jour ! J’attends.
      Veuillez agréer, monsieur le Président, l’assurance de mon profond respect.

      Signé Le PéDé  »
      This is the end

      • ABC permalink
        11/05/2010 20:07

        Tiens j’ai encore fait une erreur de manip

    • tomima permalink
      11/05/2010 20:07

      Diegosan je suis ultra fan de ton dernier paragraphe!

  19. Le Duc permalink
    11/05/2010 12:33

    La preuve, je suis Bayonnais et même que je bosse au CGR pour une durée déterminée. A vendre du pop corn, comme L’Arabe.

  20. 11/05/2010 12:37

    Ciné cité bercy c’est beaucoup plus sympa et les employés corrects. Enfin jusqu’à présent. Tout ça pour ne pas voir le film, ça fait beaucoup.
    Tu devrais même envoyer une lettre pour résilier, oui oui oui !!!

    • 12/05/2010 17:09

      Ah mais tu veux dire que nous sommes régulièrement dans le même quartier et que nous ne sommes jamais allés boire un verre ensemble, c’est un peu scandaleux, non?

  21. Enkeli permalink
    11/05/2010 12:56

    Et si la prochaine fois tu sortais par la porte plutôt que par une barrière??
    Sur qu’en france les mots « service à la clientèle » sont souvent inconnus mais pour avoir fait ce genre de boulot…la clientèle c’est fatigant et usant aussi… 30 min avant on venait de vous dire que la barrière était pas là pour décorer…c’est si dur de demander comment sortir?
    Il t’a insulté, il aurait pas dû. Soit, qu’il s’en excuse, normal. Qu’il t’engueule parce que tu ne respectes ce qu’il t’a demandé juste avant ça aussi c’est normal…

    • Lulu permalink
      11/05/2010 13:05

      Va te faire enkeli

    • antoine permalink
      11/05/2010 14:12

      Putain, mais vous avez fini bande de branleurs, ça devient un nid à étudiants qui bossent chez UGC ! Vous retournez tous fissa vendre vos places et votre pop corn, jeunes cons !

  22. Mc Flee permalink
    11/05/2010 13:04

    Le Pédé qui prend pas la bonne queue… La honte.

  23. Albion permalink
    11/05/2010 13:11

    Moi aussi j’ai une carte UGC que je sur-rentabilise, et j’avoue aller plus souvent à l’UGC des Halles qu’au MK2 Beaubourg, alors que c’est même pas vraiment plus loin (ouais je suis un bobo du 2e, grave), et j’arrive toujours avec du boire/manger dans mon sac, cela dit je n’ai proportionnellement pas rencontré plus connards/connasses aux halles que dans un autre ciné parisien (le gaumont opéra était un repère à l’époque de la carte mk2/Gaumont).
    Mais le service client n’est plus ce qu’il était en général, c’est clair, pour qu’un vendeur te dise bonjour et te fasse un minimum syndical du sourire faut appuyer sur une sonnette avant d’entrer de nos jours.

  24. 11/05/2010 13:20

    « toute l’hypocrisie commerciale du monde est préférable au comportement de tes enflures d’employés qui traitent le client comme du bétail » :
    Amen.

  25. 11/05/2010 13:57

    Non mais c’est fou, ça.
    Le Pédé, t’aurais pu t’en tenir à la réponse parisienne par excellence : jeter un regard méprisant et continuer sa route.

    Reconnais-le : au fond, tu cherchais un truc pour évacuer ta colère, non ?

  26. 11/05/2010 15:04

    A éviter également l’UGC Montparnasse. Un nid d’espions.
    Le Pédé je comprends que tu sois très colère (si tu l’es).

  27. dob permalink
    11/05/2010 15:20

    Mais pourquoi tu lui as pas balancé une mandale à ce bouffon?

  28. dob permalink
    11/05/2010 15:30

    Ah oui, c’est vrai que maintenant on peut plus jouer sans prendre un carton

  29. lulu permalink
    11/05/2010 15:39

    En tout cas c’est une bien belle journée du 11 mai. J’ai déjeuné en terrasse, puis je suis allée bronzer au Luxembourg pour digérer. Non vraiment, la vérité grand kiff

    • lulu permalink
      11/05/2010 15:41

      Aux tuileries pardon

      • l'escroc permalink
        11/05/2010 18:37

        Et moi j’ai déjeuné avec une copine, et j’ai fini aux putes, nananère !!!!!!

    • docds permalink
      11/05/2010 15:41

      Typiquement une bonobo parisienne

      • 11/05/2010 23:14

        Membre de la ligue de protection du poil !?

        Soyons belles au naturel !

    • La Pastanaga permalink
      11/05/2010 15:45

      moi j’ai mangé à la plage

      • docds permalink
        11/05/2010 15:48

        Le niveau des commentaires est vraiment en baisse sur clg

      • lulu permalink
        11/05/2010 15:48

        Toi t’es une salope

      • docds permalink
        11/05/2010 15:50

        C’est bien cque j’dis!

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 15:50

        docds & lulu : GRAVE, mais c’est ça qu’est bon

      • La Pastanaga permalink
        11/05/2010 15:53

        docds, t’as qu’à nous raconter comment ça se passe quand tu traites tes patientes de vieilles peaux

      • docds permalink
        11/05/2010 15:55

        quand je les traite de vieilles peaux ou que je traite leur vielles peaux?

  30. 11/05/2010 16:33

    Ouin…

    Gros Krissprolls mais Frazetta est mort…

    *La Rêveuse se sent toute triste…*

    • P2L permalink
      11/05/2010 17:06

      Faut pas pleurer parce que ton chat est mort… ça se remplace.

      • 11/05/2010 17:22

        Mon chat s’appelle Chouquette. Moi je donne pas des noms de gens célèbres aux chats je leur donne des noms de bouffe.

      • 11/05/2010 17:41

        Frazetta on dirait plus un nom de pizza qu’un nom de gens célèbre, hein, quand même. Cesse d’ailleurs, j’ai faim.

      • 11/05/2010 17:46

        Z’êtes pas drôle ! Chuis triste moa !

      • 11/05/2010 18:40

        Se mettre dans un état pareil pour le décès d’une pizza, ça m’échappe.

      • P2L permalink
        11/05/2010 19:16

        Oui mais les pizzas à la fraise, c’est rare..

      • 11/05/2010 19:25

        Facebook me suggère d’être amie avec Peuleuleu.

      • P2L permalink
        11/05/2010 19:36

        Mon tomagochi me suggère de m’engager dans la légion.

        Il faut faire ce qu’ils disent, La Meuf, ça y est, les machines prennent le pouvoir…Schwarzie l’avait prédit.

  31. 11/05/2010 16:40

    Le pédé, si t’avais pas besoin de voir les films maximum deux jours après leur sortie, je te dirais de venir dans le mien de ciné, il est petit mais il est sympa. Et je te ferais rentrer gratuit.

    Sinon, L’UGC les halles, c’est vrai que ça pue du cul. D’ailleurs les Halles, ça pue du cul.

    Voilà.

    (la fatigue me rend intéressante mais genre, grave)

    • Nora permalink
      11/05/2010 16:46

      mais tellement©left

      • 11/05/2010 16:55

        Mais tellement Les Halles ça pue du cul ou Mais tellement je suis trop intéressante?

        Non parce que c’est important de savoir de quoi on parle.

      • Nora permalink
        11/05/2010 16:58

        Mais tellement les 2.

      • 11/05/2010 18:24

        Mais tellement t’as raison.

  32. Stib-o-stib permalink
    11/05/2010 16:59

    Bien d’accord avec toi l’ami!!!!
    Deja les histoires de couple avec un enfant en bas age interdit de cinéma, pour aller voir un dessin animé, puis l’histoire de la canette provenant d’un commerce concurrent; m’avaient donné une forte envie de boycot!!!!

    Mais le fait, que les plus gros se permettent de traiter leurs clients comme des sous-buses, qui ne sont bons qu’à claquer leur thune, « parce que de toutes façons y’en a plein d’autres qui font la queue derriere toi alors on s’en tape d’etre correct »….ça ca me donne réellement des envies d’actes de barbaries.

    Si tu a besoin de monter une équipe pour balancer n’importe quels projectiles sur cet endroit (ou l’argent prime sur le respect)…de l’oeuf pourri jusqu’au cocktail molotov’.
    Pense à moi!!!

    • 11/05/2010 18:35

      Juste un détail :
      je connais pas l’histoire exacte mais ne pas accepter un enfant en bas âge à une séance « classique » (c’est à dire pas prévue pour les mini chiards) c’est assez normal.
      D’une part le son dans une salle de cinéma est beaucoup trop fort pour les oreilles délicates d’un tout petit,
      d’autre part, les touts petits, ça braille pour un oui ou pour un non. Moi perso, je serais assez blasé de me taper les cris d’un gosse au milieu d’un film, même destiné aux enfants.

      Ce refus est donc là, si on y réfléchit deux secondes, pour défendre le môme et ses oreilles d’un côté, tous les spectateurs de la salle de l’autre.

      Woala.

      • Stib-o-stib permalink
        12/05/2010 15:46

        Je suis d’accord avec toi, les trés jeunes enfants qui braillent pendant des heures, c’est plutot irritant, voir insupportable.
        Mais c’est plutot le traitement des clients qui m’interresse là dedans, et le fait que toutes ces histoires se passent dans ce meme UGC des halles….
        C’est vrai que c’est pas l’hisoire la plus révoltante je te l’accorde!!

  33. Mod permalink
    11/05/2010 18:26

    Pouvez vous rappeler pourquoi est il important de travailler à l’école?

    • P2L permalink
      11/05/2010 18:59

      Pour être suffisamment intelligent pour se faire un avatar, pardi!

      (je déconne, moi j’ai mis 6 mois)

  34. Le Rital permalink
    11/05/2010 18:26

    Trop Fort !! Très bon style, tu m’a fais bien rigoler. Pour la peine je vais boycotter aussi l’UGC des Halles ! Pardis !

  35. Prune permalink
    11/05/2010 18:28

    Encore une histoire d’ongle cassé?

    C’est le genre d’histoire de tout le monde ça mec.
    Déjà, dans la vraie vie des gens qui ne parlent pas comme ici, quand on me raconte ce genre d’histoire, mon doigt a tendance à vouloir tirer la paupière sous mon oeil.
    Je suis sur que le vigil pourrait faire le même billet, s’il avait une traîne de connards qui le lisent et un peu de savoir écrire.
    C’est juste une question de point de vue.
    C’est comme une longue pipe ton histoire, on a envie que ça s’arrête, enfin, tout dépend du point de vue.

    Je lis tout, vous vomis souvent ou fais dans ma culotte d’une plaisanterie sublime, vous m’énervez, m’intéressez, m’énervez encore et encore plus puis rires. Puis vous m’énervez aussi.

    • P2L permalink
      11/05/2010 18:57

      Prune, lectrice maso.

      Elle fait des pirouettes avec ses yeux, aime pas sucer et relativise tout.

      Bon kiff.

      • L'écrevisse permalink
        11/05/2010 19:03

        « Elle aime pas sucer » – mais – « elle relativise tout ». Good girl…

      • lulu permalink
        11/05/2010 19:06

        C’est un homme. Il a dit « je suis sur »

      • P2L permalink
        11/05/2010 19:12

        T’as faux, mais bon.. on peut pas trop être exigeant avec toi vu que t’es un trav’

    • 11/05/2010 19:51

      @Prune: essaie avec un doigt dans le cul, tu verras ça passe tout de suite mieux.

    • JPP permalink
      11/05/2010 22:12

      il est où ton blog Prune?
      je sens que ça va me plaire énormément.

    • antoine permalink
      11/05/2010 22:54

      En meme temps, faire une pipe après avoir rempli sa culotte de gerbe, c’est assez spécial.

    • 11/05/2010 23:22

      Une longue pipe, vous avez envie que ça s’arrête vous ? Longue comment, Prune ?

  36. Le Weird permalink
    11/05/2010 19:44

    Z’êtes cool vous…

  37. Prune permalink
    11/05/2010 20:10

    J’ai lu l’intégralité avec mon index dans l’anus, pas mieux!

  38. Philippe De Thrace permalink
    11/05/2010 21:28

    Voilà, je m’en doutais. Le gouvernement et ses barbouzes ont effacé tout le contenu de ce trop subversif blog. Envoyez Matt Damon!

    • Philippe De Thrace permalink
      11/05/2010 21:31

      Heureusement ils n’ont pas réussi à avoir la zone commentaires.

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 21:45

        HAHAHA Merci Matt!

      • 11/05/2010 21:46

        Qu’est ce qui te prend?

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 21:49

        Pendant 5 minutes, les articles avaient disparu. Il ne restait plus que les titres et es commentaires.

      • 11/05/2010 22:14

        Un jour ce mec me tuera pour de bon.

      • Philippe De Thrace permalink
        11/05/2010 22:23

        Sérieusement, je suis le seul a avoir vu ça?
        Mes chers amis virtuels, je vous demande de noter cette date comme le jour ou j’ai eu ma première hallucination. Ce renseignement intéressera sans doute mes médecins quand je serai trop occupé à baver mes psychotropes sur ma camisole pour me souvenir de la chronologie de ma dégradation mentale.

  39. Julien permalink
    11/05/2010 21:43

    L’UGC Les Halles, que ca soit service ou respect de la populace dans les salles ce ciné est la loose complète 😦

    C’était pas les salles 20-23 par hasard ?

    • Julien permalink
      11/05/2010 21:44

      Alors que nous descendions innocemment les marches
      —-

      ah non autant pour moi !

      • antoine permalink
        11/05/2010 23:11

        on dit « au temps pour moi ».
        Vu la médiocrité de mon orthographe je serais bien inspiré de m’abstenir mais bon.

      • Julien permalink
        14/05/2010 11:39

        Non Antoine, on dit les deux 😦
        En effet tu aurais pu t’abstenir 😦

  40. Orlhad permalink
    11/05/2010 21:47

    Texte un peu sans intérêt. On s’en tape de tes mésaventures et de ton égo touché pour des broutilles. Surtout qu’à Paris ça arrive à peu près tous les jours. Tiens ça vous intéresse que je vous raconte comment je me suis pris la tête avec une vieille dans le métro aujourd’hui ? Non évidemment.
    Mais je continuerai à lire ce que tu écris.

    • 11/05/2010 22:02

      Merci professeur, me voilà rassuré.

    • 11/05/2010 22:13

      Un blog, c’est pas un peu fait justement pour raconter sa vie et livrer ses sentiments ?

    • Mc Flee permalink
      11/05/2010 22:25

      Moi ça m’intéresse ton histoire de prise de tête dans le métro. Comme ça je pourrai faire un commentaire pour dire que j’en ai rien à foutre. C’est très con hein? Et bien c’est ce que tu viens de faire.

    • antoine permalink
      11/05/2010 23:07

      Y’a pas écrit « C’est La Gêne 2.0 », si ? Ici c’est, entre autres, chez Le Pédé. Ca veut dire que lui raconte ce qu’il veut. Et que non, franchement non, tes histoires de merde ne m’intéressent pas.

    • 11/05/2010 23:25

      Si tu le racontes bien, ça peut nous intéresser…

  41. JPP permalink
    11/05/2010 22:08

    Le cinéma est un loisir pour beauf, le service est à la mesure de la clientèle.

    • 11/05/2010 22:14

      Mais grave. Tu défonces.

      • 11/05/2010 22:17

        Mais dis moi, tu attires plein de nouveaux amis !

        Le cinéma, un loisir de beauf ? Tu voulais peut-être dire que le principe du multiplexe est de proposer le cinéma en produite d’appel pour consommer son poids en friandises et boissons. Je pourrais alors te rejoindre partiellement.

      • JPP permalink
        11/05/2010 22:43

        Oui le cinéma est un loisir de beauf.

        Depuis quand on justifie ce genre de phrase définitive ici ?

        Mais tu as raison Guillaume, c’est surtout son mode de distribution qui relie ce produit (le 7 art sans guillemets) à sa cible : les beaufs.

        Un sujet de fond la prochaine fois ?

      • 11/05/2010 22:52

        Le séquençage du génome de la drosophile, d’après les études d’un laboratoire du MIT parues entre 1998 et septembre 2000. Un apport très intéressant à la science.

      • 11/05/2010 22:58

        Justement, il faut justifier toute opinion par une argumentation construite, sinon c’est juste du café du commerce sans intérêt.

        La distribution du cinéma voire la diffusion de l’Art en général , voila un beau sujet de fond.

        Est-ce que le multiplexe permet une diffusion de tous les cinémas au plus grand nombre ou bien le détruit-il en mettant surtout en avant les productions les plus chères qui ne sont pas toujours les plus intéressantes.

        Et bien, en bon normand, j’ai envie de dire un peu des deux.

        Dans un multiplexe, tu as bien sûr en tête de gondole (comparaison typée grande surface) les block-busters américains comme Iron-man en ce moment. Mais tu as aussi la possibilité de voir tous les cinémas indépendants ou d’auteurs, très souvent en VO pour les films étrangers. Et tout cela pour un prix modique si tu as souscrit une carte illimitée.

        Cependant, le revers de la médaille est une dévalorisation du cinéma qui m’a amené personnellement au choix de ne plus fréquenter le multiplexe le plus proche de mon domicile. Y voir un film, c’est le risque de s’assoir sur des pop-corns, de supporter des voisins pour lesquels le film n’est qu’aspect de la soirée, et de subir entrées et sorties intempestives.

        Mais je suppose que certains comme le Pédé peuvent céder à leur passion à moindre coût et que d’autres peuvent admirer une production qu’ils n’auraient jamais été voir s’ils avaient du payer leur place à l’unité.

      • ABC permalink
        11/05/2010 22:59

        Quel pied d’être beauf

      • JPP permalink
        11/05/2010 23:26

        Dans le mille Guillaume.
        bonne nuit

      • 11/05/2010 23:43

        Et ben ça c’était de l’argumentation. T’as bien fait de te casser le cul Pascanet.

      • 12/05/2010 00:01

        C’était vraiment très intéressant.

      • 12/05/2010 00:03

        Guillaume, je ne suis pas certain que les multiplexes de nos belles régions soient aussi généreux que les parisiens en VO et en « petits » films. Je dis ça comme ça, déjà en banlieue je sais pas, alors en Province, hein.

      • antoine permalink
        12/05/2010 00:08

        JPP, excuse moi, mais ce sont les loisirs tout court qui sont pour les beaufs.

        Tu me fais peur, t’en es pas , quand meme ?

      • La stagiaire permalink
        12/05/2010 00:50

        « Mais tu as aussi la possibilité de voir tous les cinémas indépendants ou d’auteurs, très souvent en VO pour les films étrangers »

        TOUS les cinémas, vraiment ? Désolée, mais la programmation des UGC reste hyper mainstream (Pathé, n’en parlons même pas, c’est encore pire – et je dis cela en connaissance de cause ayant été abonnée successivement chez Pathé puis chez UGC – simple commodité géographique). L’intérêt d’être abonné illimité est surtout d’avoir accès à d’autres cinémas (et non uniquement aux multiplexes) qui eux, proposent réellement autre chose (je ne sais pas moi, du cinéma sud-américain, pour citer un exemple de cinéma vraiment intéressant et peu connu ; des rétros de grands réalisateurs ou de genres plus obscurs – le Z, le gore, le giallo, etc.).

        J’ai vu récemment un film d’Eugène Green dans un UGC, mais c’était dans un cadre bien précis (jamais UGC n’aurait diffusé ce film dans d’autres conditions, j’en suis certaine : typiquement le genre de film-repoussoir qui ne brosse pas le spectateur dans le sens du poil, donc a priori, pas pour UGC).

        Après, ne nous méprenons pas, il y a des trucs très bien dans le cinéma mainstream. Mais parfois, c’est agréable de voir juste autre chose que ce à quoi l’on est accoutumé…

      • 12/05/2010 00:58

        J’avoue: si UGC diffusait du Eugene Green régulièrement, je rendrai ma carte sur-le-champ.

      • 12/05/2010 08:50

        Diego> j’avoue que je ne fréquente plus depuis longtemps les cinémas de province.

        Pour la banlieue, je t’assure que mon multiplexe fait un effort certain sur la programmation. J’y ai vu notamment Dancer in the dark.

        Dans ma ville natale, il n’y a pas de multiplexe et il vaut mieux se tourner vers la programmation du centre culturel. Actuellement, je fréquente un cinéma d’art et d’essais dans le quel je peux aussi voir des films grand public. L’intérêt que j’y trouve est une programmation diversifiée, un prix raisonnable par rapport aux cartes limitées de l’UGC et un public plus discipliné.

      • La stagiaire permalink
        12/05/2010 18:08

        Le Pédé, t’es désespérant…

    • antoine permalink
      11/05/2010 22:49

      moi non plus, J’en Peux Plus.

  42. 11/05/2010 22:16

    Je ne sais pas ce que j’ai mis dans cet article pour attirer un telle quantité de démoulés, mais si je trouve, je recommence demain.

    • JPP permalink
      11/05/2010 22:34

      tu l’as en toi vieux… en fait t’es comme nous tous, les démoulés comme tu dis, sauf que c’est toi qui écrit le premier à chaque fois.

    • 11/05/2010 23:26

      Le Pédé, pour reprendre l’expression d’un regretté ami, je dirais « démoulés trop chauds ».

      • 11/05/2010 23:33

        C’est pas extrait d’un sketch de Smaïn cette expression ?

      • 11/05/2010 23:37

        Je ne sais pas, je n’ai jamais vu un sketch de Smaïn au-delà des 3 premières secondes. Mon côté raciste, sans doute.

      • 11/05/2010 23:39

        Je ne suis pas spécialiste non plus, d’où mon interrogation.

  43. 12/05/2010 17:07

    Il n’y a que des ploucs ou des banlieusards dans les UGC.

    • 19/05/2010 20:08

      Sauf que là c’est un UGC cosmopolite où se mêlent divers connards : ceux de banlieue, des ploucs, et des bobos du quartier Montorgueil…

  44. Le Suisse permalink
    19/05/2010 14:34

    Bah ça fait bien longtemps que le client n’est plus roi en France, malheur à toi si tu as une question à poser à lutin de la FNAC, « c’est marqué en haut de chaque rayon: musique du monde, musique pop, zavé plus qu’à chercher ce que vous voulez », bah oui merci, si je te demande c’est que j’ai pas trouvé!

  45. 21/05/2010 12:28

    bon, voilà juste pour dire que j’ai relevé 2 fautes
    était inutile de crier, que nous avionS pris conscience de notre lourde erreur, et qu’il allait falloir
    client, un abonné qui raques touS les mois depuis plus de dix ans, vient se plaindre qu’un de tes

    • 21/05/2010 12:41

      Alors par contre toi, la ponctuation, c’est genre optionnel.

      Et, au fait, antoine: ON S’EN BRANLE DE TON RELEVÉ DE FAUTES…

  46. Stripey permalink
    26/05/2010 14:42

    Ce cinéma est stratégiquement bien situé en ce qui me concerne et je m’y rend généralement deux ou trois par semaine, le reste des films à voir étant visualisés au MK2 beaubourg (salles de merde) ou à l’UGC Bercy. Il est clair que systématiquement à chaque séance, j’ai un problème: connasse qui se gouinfre de popcorn, crado qui sort son panini puant le fromage industriel ou son menu KFC, connard qui se détend les genoux dans mon fauteuil toutes les 2 minutes, débile qui arrive 20 mn après le début et part 15 minutes avant la fin, kassos qui commmente le film ou sa life comme s’il était dans son salon, mongole qui sorte son portable à forte luminosité et qui l’inspecte pendant 1/4 d’heure, gens sordides, crasseux, qui puent, pètent ou dégagent des odeurs de vomis, etc… J’essaie d’éviter les séances à grande affluance mais il suffit d’un seul cas dans une salle à moitié vide pour qu’il me bousille la séance.

    En ce qui concerne le staff, je le trouve globalement sympathique, que ce soit ceux qui déchirent les billets ou ceux qui te servent un Coca. Généralement aimables et souriants. Je n’ai eu qu’un seul problème depuis plus de 10 ans que je fréquente cet établissement et qui s’apparente à celui que tu as vécu: je marchais à l’époque avec une béquille et l’ouvreuse m’a proposé d’attendre les 20 mn qui restaient avant le début du film sur le côté pour que je puisse entrer en premier, histoire d’éviter la cohue. Mais ze boyfriend qui m’accompagnait, lui, devait faire la queue. Je lui dis que l’on pouvait attendre ensemble, que ça ne gênerait personne et que finalement, une fois entré, je lui garderais sa place. Que nenni, je devais attendre seul comme un con appuyé sur ma béquille. J’ai trouvé son comportement stupide et abusif, elle a appellé un responssable aussi benêt qu’elle et pour clore un incident que j’estimais relativement stupide, je leur ai fait savoir mon mécontentement face à l’application d’une règle idiote, et ce, malgré le geste plutôt altruiste qu’ils m’avaient offert prélablement.

    Je crois que ce cinéma est confronté à un flux de spectateurs important (l’UGC des Halles est un des 3 gros indicateurs pour l’établissement des statistiques de réussite des films en fonction des premières séances le mercredi après-midi) et qu’il y a parfois des débordements que les effectifs (jeunes et souvent pas formé à faire de la sécurité) doivent gérer du mieux qu’ils peuvent. La presse a parlé de mini-incidents récemment. Parfois donc, un ouvreur mal luné ou agacé se défoule sur le spectateur qui n’a pas suivi la règle indiquée et qui n’est pas au fait de l’organisation des lieux. L’infrastructure du cinéma est pourrie: pas de place pour attendre, sorties mal agencées, contrôles des billets en trois points, etc… gref, un merdier qui permet aux magouilleurs de se défouler si personne ne les gère. L’avantage est la taille de la moitié des salles. L’inconvénient majeur est que ce cinéma draine une foule qui consomme des images au lieu d’aller au cinéma, et qui donc, se comporte comme un troupeau de boeufs sans politesse ni décence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :