Skip to content

L’Open Space de L’Enfer

09/04/2010

Je suis Freelance. C’est à dire qu’à part mes clients, je n’ai pas de patron. Ca veut aussi dire que je peux bosser d’où je veux, quand je veux. Ca veut aussi dire que je gagne aussi bien ma vie qu’un réfugié Afghan de la Gare de L’Est. Ce qui, à son tour,  veut aussi dire que je travaille de chez moi. Seul. Enfin, il fût une époque où ça voulait dire ça. Et puis je me suis rendu compte que le manque de contact humain sur de longues périodes, ça pouvait avoir un réel impact sur ma santé mentale. Le jour où j’ai débuté une conversation avec ma cafetière au sujet de la gratuité ou pas du placement de caméra du premier plan d’Into The Wild de Sean Penn, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Alors j’ai cherché des bureaux. J’en ai fait quelques-uns, de la coloc, la plupart du temps.

Au début, c’était sympa.

D’avoir quelqu’un avec qui aller faire une pause clope, de ne plus me réveiller un matin en réalisant que je n’avais pas changé de caleçon (ni mis un pied dehors) depuis 3 jours, et d’avoir une vie sociale entre 9h et 18h, tout simplement. Et puis, j’ai fait la connaissance des désagréments liés à l’un des fléaux de la vie moderne: l’Open Space. Le problèmes de l’Open Space sont légions: bruit, manque d’intimité, problèmes de concentration, etc. Mais tous ces problèmes trouvent leur source dans l’absence de séparation entre vous et les névrosés qui partagent votre bureau. Le vrai problème, c’est eux. Ces empêcheurs de bosser en rond. Ces enculés de leur race, en fait.

La Dépressive

Ca fait quelques semaines, mois, années qu’elle ne se maquille plus. Ce qui fait qu’on voit ses cernes. Et ses cheveux filasses. Dés son arrivée à 10h, elle vous frôle marmonnant assez fort « Aaah… Quelle Galère…. » « Semaine de merde vraiment…. » « Y’a qu’à moi que ça arrive ce genre de choses… ». Son but, vous arracher un « Quoi? Qu’est ce qu’il se passe? ». Dés lors, il deviendra quasiment impossible d’arrêter la loghorrée dans laquelle elle se lancera, se plaignant, dans l’ordre: du boss qui la fait chier, de son chat qui a vomi ce matin, du métro qu’elle a attendu 15 minutes hier soir, de la voisine du haut qui a passé sa nuit en coït bruyant alors qu’elle, elle regardait Love Actually, seule, pour la 12ème fois ce mois-ci. Il ne sert à rien de proposer à la Dépressive d’aller boire un verre entre collègues à la fin de la journée, vous risqueriez de devoir l’accueillir sur votre canapé à durée indéterminée: « Chuis un peu bourrée, avec mes médocs en plus… J’ai pas très envie de rentrer seule chez moi, j’ai peur de faire une connerie ». Le seul moyen de ne pas vous faire vampiriser votre joie de vivre, c’est d’adopter une attitude intransigeante face à la Dépressive: ne répondez JAMAIS à AUCUNE de ses tentatives de créer un lien verbal avec vous. Elle finira bien par se jeter par la fenêtre de la cafèt’: vous serez débarassé, ça fera de l’anim’ avec les pompiers et les ambulances et avec un peu de chances, vous aurez un après-midi libre pour faire semblant d’aller à son enterrement.

Phrase préférée: « Non, je te jure, aller à la Poste là, c’est trop pour moi, je suis pas sûre de pouvoir affronter ça… Tu sais, je suis malade… »


Le Communiquant

Le Communiquant vit selon l’adage du « En entreprise, le plus important, ce n’est pas le savoir faire, mais le faire savoir ». Le communiquant passe le plus clair de son temps à être inefficace et se persuade qu’il suffit de dire à tout le monde tout ce qu’il est en train de faire pour que cela ne se voie pas. Comme il le dit lui-même: « le nerf de la guerre c’est la COM-MU-NI-CA-TION ». Derrière le communiquant se cache donc bien souvent un grand fumiste. Passer une matinée dans le même bureau qu’un communiquant, ça ressemble à peu près à ça: « Ahhh, allez, au travail… Alors je vais faire la reco pour mon rendez-vous de demain sinon je vais jamais être prêt… Et puis je devrais peut-être trouver une image pour la première page du powerpoint, ça serait plus sympa… Ah ben je sais ! Je vais appeler Georges à l’Informatique, il s’y connaît en images sympas… Et si j’allais me faire un café. QUELQU’UN VEUT UN CAFÉ?? NON PARCE QUE LÀ JE DESCENDS ME CHERCHER UN CAFÉ DONC SI QUELQU’UN EN VEUT UN, HEIN… » etc. Le communiquant finit toujours sa journée à 17h59 en lançant un « AH! J’ai bien bossé moi aujourd’hui », et ce, même s’il a passé sa journée sur facebook (vous le savez, parce que vous voyez le reflet de son écran dans la vitre derrière lui). La seule manière de contrecarrer le potentiel nuisible du communiquant est de le mettre face à son défaut en lançant, encore une fois à la volée et de sorte que tout le bureau l’entende: « Dis-moi Machin, tout à l’heure, t’as lâché une caisse, t’as oublié de nous envoyer un mémo pour nous l’annoncer, tu pourra faire un effort la prochaine fois et y penser? Non mais parce que tu sais, le nerf de la guerre c’est la COM-MU-NI-CA-TION. » Vous pouvez même ponctuer cela d’un « Sombre Connard » ou d’une agrapheuse envoyée en pleine gueule (si vous avez les couilles). N.B.: si le communiquant est votre supérieur hiérarchique, nous vous conseillons de ne pas appliquer les conseils proposés ci-dessus.

Phrase préférée: « Alors ça, c’est fait, ça, ça va là, ça, c’est comme ça, et puis lui, je lui envoie le mail, et voilà. Fini! »


Le Premier de la Classe

Il est bien coiffé, ses chemises sont repassées à la perfection (d’ailleurs, c’est le seul à porter des chemises), il a toujours le sourire, il sent bon des dessous de bras, mais ça ne l’empêche pas de vous donner une envie irrépressible de lui enfoncer la gueule à coup de trouilloteuse dés que vous le voyez. Lui, c’est le premier de la classe. Jean-Eudes (tous les premiers de la classe s’appellent Jean-Eudes, c’est un truc de Jean-Eudes de donner envie de démonter la tronche de quelqu’un à coup de trouilloteuse). Il est toujours là le premier, et part toujours en dernier, non sans vous avoir lancé un « Ben tu sais, le boulot va pas se faire tout seul », alors que vous allez vous taper un apéro en terrasse. C’est ses résultats à lui (qui sont systématiquement 25% supérieurs aux vôtres) sur lesquels se base votre n+1 pour vos objectifs annuels. Le lundi matin il vous raconte systématiquement comment il a « fait du parapente, ensuite je suis allé servir la soupe à des SDF, et j’ai fait un super coq au vin pour mes beaux-parents. Dimanche matin je me suis levé pour aller faire un jogging, le midi, petit brunch sympa entre amis, j’ai vu une expo à la Pinacothèque l’aprem et je suis allé voir la rétrospective Shohei Imamura à la Cinémathèque… Trois fois rien quoi… Et toi? ». Vous, vous vous êtes réveillé à 15 heure samedi. Vous avez trainé en jogging chez vous, avez maté NCIS avec un plateau télé et fait la même dimanche. Vous êtes un gros naze, et la présence même du premier de la classe vous le rappelle tous les matins. Le problème, c’est qu’à ce rythme, c’est vous qui allez vous transformer en dépressif/ve, c’est pourquoi le Premier de la Classe ayant beau être quelqu’un de tout à fait sympathique, il est plus prudent de le pendre.

Phrase Préférée: « Oh, tu sais, moi je dis, quand on veut, on peut… »


L’Oisif

L’Oisif a l’avantage d’être assez rare, parce que l’Oisif n’a normalement pas sa place dans un bureau. L’Oisif ne branle rien de ses journées, il arrive à 1oH30, part en pause déj’ à 12h30 après avoir passé une heure et demie au téléphone avec un pote auquel il a parlé très fort du parcours de malade qu’il a joué à 4 au-dessus du Par ce week-end (c’est un mensonge, l’Oisif n’a jamais sorti un de ses clubs du coffre de sa voiture). L’Oisif revient de déjeuner à 15h30. Vous le verrez repasser devant vous, le manteau sur le bras à 17h30, vous souhaitant une bonne soirée, lui, il a rendez-vous chez son osthéo. Si l’Oisif n’en branle autant pas une, c’est que l’Oisif n’a pas grand-chose à foutre. Et si l’Oisif n’a pas grand-chose à foutre, c’est parce que l’Oisif a des gens pour faire son travail à sa place. Vous l’aurez compris, l’Oisif a des grandes chances d’être votre patron. C’est pourquoi il est si difficile d’envoyer l’Oisif balader. Oui parce qu’il est sympa cet inénarrable idiot, mais vu qu’il se fait grave chier toute la journée, il faut bien qu’il s’occupe. Et pour s’occuper, quoi de mieux que de venir vous voir, vous, pour se divertir. L’Oisif se fout de savoir que vous êtes en charrette sur une présentation à rendre y’a 45 minutes, ce qui est vraiment important, indispensable, c’est que vous lui donniez votre avis sur le nouveau tapis qu’il a acheté pour son bureau. Ou alors que vous l’écoutiez vous raconter tout ce qu’il a mangé lors de son dernier déjeuner. L’Oisif, c’est sûrement le membre le plus dangereux de l’Open Space.

Phrase préférée: « Alors, quoi de neuf? »

Le Râleur

Les Râleur est souvent moche. Et aigri. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est râleur. Ou alors parce que quelqu’un a pris le dernier verre d’eau dans la fontaine sans changer la bonbonne. De toute façon, le râleur trouvera toujours une bonne raison de râler, de pester, de grogner dans son coin. Le râleur a cela d’extraordinaire qu’il peut animer et doter de pensées (la plupart du temps négatives), les objets qui l’entourent. La photocopieuse, par exemple, elle s’est donné le mot avec la ramette de papier pour faire des bourrages papiers PILE POIL quand il a ce gros dossier à rendre. Tout comme le téléphone qui grésille juste le jour où il a mal au crâne. Mais alors que tout un chacun garderait ses névroses et ce genre de réflexions dignes de Sainte-Anne pour lui, le Râleur le fait savoir haut et fort. Il tape sur son bureau. Il hurle à son écran que « NON! NON JE TE DIS! JE NE VEUX PAS QUITTER SANS ENREGISTRER ENCULÉÉÉÉÉÉ! » et autre réjouissances. Faites cependant attention à ne pas dire au Râleur ce que vous pensez vraiment de lui parce que nous sommes en mesure de vous assurer qu’il finira sa vie avec une balle du GIGN entre les deux yeux après avoir pris le siège de votre entreprise en otage.

Phrase préférée: « Putain, merde, chier à la fin! »


La Concierge

Quand je parle de la concierge, je ne parle évidemment pas de la dame en surpoids avec un nom à consonance hispanique qui vous scrute de derrière son rideau à dentelle tous les matins en arrivant et tous les soirs en repartant (Dans mon monde à moi, toutes les concierges sont soit portugaises, soit espagnoles, et tous les dealers sont noirs ou arabes, et les violeurs d’enfants allemands et curés). Non. La concierge, c’est Martine, grâce à laquelle tout le bureau a appris que le soir de Noël, vous aviez couché avec la tante de votre petite-amie parce que vous aviez bu trop de champagne et que « putain, ces chambres dans ces grandes maisons de campagne, la nuit, elles se ressemblent toutes! ». L’avantage de Martine, c’est que vous saurez avant tout le monde qui va se faire virer au prochain plan social. Le problème, c’est que vous saurez aussi lequel de vos collègue a des hémorroïdes. Mais ce qu’il y a d’exaspérant avec Martine, c’est sa capacité à sortir de nulle-part, manquant de vous filer un infarctus, alors que vous avez une discussion personnelle avec un collègue, et de vous demander un grand sourire aux lèvres: « Vous parlez de QUOIIIIIIIIIII? ». Un vrai ninja cette Martine. Le moyen le plus sûr d’éloigner définitivement la Concierge est de la prendre entre quatres yeux et de lui demander, très sincèrement: « Ecoute Martine, ton besoin perpétuel de commérer la vie de ceux qui t’entourent semble cacher un immense vide dans la tienne, de vie… Tu dois être bien seule. Tu veux qu’on en parle? ». Le problème, c’est que cela risque de transformer votre Concierge en Dépressive. Et je ne sais pas vraiment si vous gagnez au change.

Phrase Préférée: « Tu devineras jamais la dernière… »

Et rappelez-vous, il y a une raison pour laquelle vos boss sont dans leur bureaux persos et vous en open space: life is a bitch.

Publicités
385 commentaires leave one →
  1. 09/04/2010 08:38

    En fait tu n’es peut être pas fait pour avoir une vie sociale entre 9 et 18 heure…

    *court se cacher*

  2. Marine permalink
    09/04/2010 09:03

    Ouai, je ne sais pas si qqun est vraiment « fait » pour ça.
    Quoiqu’il en soit l’Arabe, t’as le choix toi! Profites-en et FUIS! 😉

  3. 09/04/2010 09:24

    Le râleur existe en version beau et luminescent, s’enervant contre les machines liguées contre lui (notamment le distrib qui coince son Balisto, ce qui est bien le truc le pire du monde). Sinon dans mon open Space à moi j’ai d’autres spécimen intéressants, notamment une team-buildeuse braillarde, qui organise des concours de cheesecake en hurlant. Un ravi de la crèche qui adore travailler sur des dossiers vides en dehors de tout sens des priorités. Un champion du conf call volume à fond alors qu’il y a des salles libres pour ça. Et plein d’autres êtres insupportables qui semblent n’avoir qu’un seul but : m’empêcher de me concentrer sur mon travail de commentateur de CLG, qui est pourtant crucial pour l’équilibre du monde.

    • P2L permalink
      09/04/2010 16:03

      Indeed.

      Moi aussi je suis dans une cube farm. Et je plussoie grave sa race.

    • Tata Rachel permalink
      09/04/2010 17:14

      J’ai droit pendant un an et demi à une pouffe intégrale dont le verbe languedeputien n’avait d’égal que le culte qu’elle se vouait. Pénible.

      Nous atteignions en cette période des épidoses nirvanesques de perfidie, ragotage et autres joyeusetées, tellements propices pour développer un rapport humain collaboratif de qualité.

      • Tata Rachel permalink
        09/04/2010 17:16

        J’ai EU (porca putana)

  4. La Pastanaga permalink
    09/04/2010 09:48

    merci, j’ai bien ri…
    ça nous rappelle que le monde du travail est une vaste mise en scène de l’expression des névroses quotidiennes.

    ça me touche d’autant plus qu’hier je me suis méchamment fighté avec mon boss qui, à peine rentré de vacances, m’a convoquée pour me faire une crise d’affirmation de son autorité (en mode « parfois j’ai l’impression que c’est moi l’employé et toi ma chef »).
    j’ai plutôt (très) mal géré cette crise, mais je me félicite néanmoins de ne pas lui avoir sorti ce que je pensais très très fort:
    « y no quieres, además, que te chupe la polla ??? »

  5. 09/04/2010 09:54

    J’adore lire tous ces articles que je reçois directement dans ma boîte aux lettres chaque matin !! MERCI pour ces moments de pur plaisir !

  6. 09/04/2010 09:55

    Moi dans mon Open Space, on est deux: moi et mon boss. Mais je pense que mon boss est au moins 30 à lui tout seul.

  7. 09/04/2010 10:02

    En ce qui me concerne, je suis seule dans mon bureau (même si je ne suis pas boss) sauf quand on n’a plus de place pour les stagiaires et qu’il faut que j’en accueille dans un coin de mon bureau.
    Mais tous ces gens ils existent aussi en closed-space (?) je te rassure, certains cumulent même les fonctions. Et quand tu bosses dans une équipe, ce qui n’est pas ton cas, tu dois aussi faire face à l’Incompétent(e) qui te sort une perle par jour, et dont tu finis par souhaiter la mort dans d’atroces circonstances.

    • 09/04/2010 10:12

      Moi j’ai le Pervers Sexuel en fait.

      Il passe sa journée sur un site de chat vidéo SM en pensant que je ne vois pas son écran (je suis derrière lui, gné). J’ai régulièrement sa femme au téléphone, et je pense que si elle était au courant, elle serait peut-être pas trop contente (je me sens très très puissant dans ces cas-là).
      Sinon, il mange bruyamment, rote et fait des bruits de loutre des bois l’après-midi quand il a pas eu son 4 heures. Il a 50 ans.

      Plus que 2 mois et demi.

      • 09/04/2010 10:16

        Et donc c’est ton boss?

      • docds permalink
        09/04/2010 10:19

        Ou c’est toi…?

      • 09/04/2010 10:19

        C’est mon superviseur ouai.
        Le mec qui va noter mon stage, décider de ma note de 3ème année tout ça.

      • La Mozabite permalink
        09/04/2010 10:52

        Henri, fuiiiiiis

      • 09/04/2010 11:02

        J’ai pas trop le droit en fait.
        C’est embêtant.

      • Philippe De Thrace permalink
        09/04/2010 19:06

        j’éspère juste pour toi qu’il ne lit pas CLG

      • 09/04/2010 19:09

        C’est vrai que s’il est si pervers que tu le dis, il y a peu de chance qu’il ne rôde pas au milieu de cette bande de dépravés…

      • 11/04/2010 12:30

        Pauvre de toi Henri tu as vraiment gagné le jack pot loll

      • 12/04/2010 14:33

        Euh, quelqu’un sait pourquoi la Minette a une IP de vieux monsieur Belge Pervers?

      • La Minette permalink
        12/04/2010 14:44

        !?

    • P2L permalink
      09/04/2010 16:48

      Alors comme ca la Meuf, t’as un bureau perso qui ferme avec une porte qu’on peut clore pour la fermer?
      Je dis ca je dis rien…

      • 09/04/2010 17:12

        Oui, et même que la porte de mon bureau-perso-qui-ferme elle peut se verrouiller avec une clé qui est à moi.
        J’dis ça, j’dis rien, bien sûr.

      • 09/04/2010 17:16

        Et tu as un agenda dans lequel tu peux noter quand tu vas te prendre une pétée dans ton bureau fermé à clé ou pas ?

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:45

        Tout de suite, Dieg’, la vulgarite.

        Je peux concevoir que tu sois affecte par la charge erotique de l’agrafeuse et du contreplaque, mais je cherchais juste a visualiser l’environnement de travail de ma douce: la disposition de son bureau, les elements de decor ( y a-t-il une plante verte?), son poste de travail (mac ou pc?), la vue depuis sa fenetre, les motifs de sa moquette, la couleur de sa culotte, etc…

      • 09/04/2010 20:13

        C’est vrai ça, quelle vulgarité Diego!

        Heureusement que P2L est là pour me parler déco et s’intéresser à mon environnement de travail.

        Alors, mon bureau est orienté sud-est et fait face à la porte (la fameuse, celle qui ferme avec une clé), il n’y a aucune plante verte parce que ça me gonfle les plantes, mais un grand tableau improbable et très coloré, PC, vue sur de la pelouse et des immeubles haussmanniens au loin, lino beige au sol, noir avec dentelle blanche, etc…

      • P2L permalink
        09/04/2010 20:42

        Le beige, comme couleur, faut oser quand meme…

      • Philippe De Thrace permalink
        09/04/2010 20:51

        Ts, Il faut dire : afro européen avec tablier professionnel. Si tu dis ça comme ça, tu vas te le faire chouraver, ton eunuque

  8. Bungerz permalink
    09/04/2010 10:03

    C’est quoi pour toi l’intimité au travail l’Arabe ?
    Chu en stage depuis qques mois, en Open Space et j’ressens pas le besoin d’avoir de l’intimité, j’vois pas comment j’pourrais en avoir plus.

    • 09/04/2010 10:49

      C’est pouvoir regarder un épisode de HIMYM sans que quelqu’un vienne me voir en me demandant: « tu fais quooiiii? »

      • Bungerz permalink
        09/04/2010 11:02

        C’est vrai que la tête au dessus des épaules c’est lourd. Une pelle dans ces moments ne serait pas de refus.

  9. 09/04/2010 10:06

    Remarquable.
    Et donc ?
    Tu es retourné bosser chez toi ?

    • 09/04/2010 10:50

      Non, j’ai trouvé deux co-bureau exceptionnels.

      • 10/04/2010 17:31

        c’est à dire deux co-bureaux? Le freelance ne marchait pas tant que ça? quand tu dis que tu touches autant qu’un afghan de la gare de l’est..

  10. Nana permalink
    09/04/2010 10:08

    C’es exactement ça. Et quand c’est le centre d’appels en open space, ça double le nombre de dépressifs et de communiquants au m²….

  11. La Pastanaga permalink
    09/04/2010 10:15

    Sinon ton article est super, l’Arabe, très drôle et fin en ce qui concerne la description des personnages.

    ça me donne envie d’approfondir une réflexion sur le côté « space » de l’Open Space.
    L’espace. Comment il est structuré. Comment il favorise certains mécanismes de pouvoir, de domination.

    Le pire dans l’open space, c’est qu’il favorise le désir malsain de contrôler et surveiller son voisin. De le juger.
    Sans vouloir gaudouiner, je pense que c’est une des bases de tout système fasciste. On devient ainsi tous des sbires et des délateurs en puissance.

    Exemple concret : si tu pars un peu plus tôt du taf, c’est en général auprès de tes collègues que tu te sens le besoin de te justifier, rarement de ton boss (qui en général n’est pas là et s’en beurre allègrement)

    Bref, je finirais par une référence qui me parait essentielle en la matière : Foucault avec son «Surveiller et Punir » et en particulier la notion de panoptique…
    tiens, je viens d’ailleurs de trouver un article très intéressant et qui résume bien ce à quoi je pensais « L’open space et le panoptique, le pouvoir et le travail »
    http://www.morbleu.com/l-open-space-et-le-panoptique-le-pouvoir-et-le-travail/

    • La stagiaire permalink
      09/04/2010 10:41

      Haha, la Pasta, tu aurais pu ménager le suspens (dès la fin du 2è § je savais que tu ferais référence à Foucault et son panoptique)

    • La Mozabite permalink
      09/04/2010 10:58

      @pasta L’élève égale le maître, j’ai l’impression de lire du Nessler

    • La Minette permalink
      09/04/2010 16:19

      Je croyais que la raison d’être des open spaces, c’était justement de favoriser le désir malsain de contrôler et surveiller son voisin… non?

      • La Pastanaga permalink
        09/04/2010 16:26

        ah non La minette, la raison d’être de l’open space, c’est de créer un espace ouvert.
        un espace ouvert sur le monde, sur la tolérance et l’amour d’autrui

      • La Pastanaga permalink
        09/04/2010 16:27

        ah oui parce que je vous ai pas dit: je parle aussi anglais

  12. 09/04/2010 10:23

    Roooooh, mais je suis SOOOO le communicant ! C’en est limite flippant. Mais j’ai du talent, et réussis toujours à m’en sortir. Le doublage de mon nombre de tweets en 2 semaines et l’absence de remontrances le prouvent…
    Mais en même temps je suis en stage, et dans une boite de gros branques, alors bon…

  13. 09/04/2010 10:42

    excellent l’arabe, ca me rappelle mon « experience d’openspace cocacolienne » : le plus redoutable fut le jour ou on m’expliqua que mon travail et mon integration etaient reussis mais que, open space oblige, je devais sourire un peu plus, d’autant plus que j’etais face au couloir !
    J’avais effectivement le droit a la moitie de la boite qui passait devant mon bureau en continu et comme tout le monde le sait, Coca-Cola comme Disney ou McDo sont des boites ou tout il est beau tout le monde il est content donc avoir l’air un tantinet soucieux etait passable de blame !

    Je leur ai fait un enorme sourire 3 mois plus tard le jour ou je leur ai dit que je demissionnais … (http://ariko51.wordpress.com/tag/coca-cola/)

    • La Mozabite permalink
      09/04/2010 10:56

      Hehehehe. Très drôle.
      On m’a reproché une fois d’être trop discrète dans l’open space et de pas assez exprimer mes émotions. C’était juste pour contre-balancer la bande d’hystériques qui me servaient de collocs de bureaux.

  14. 09/04/2010 10:43

    Tain mais voilà, je viens de recevoir un mail de concours de gâteaux. Je vais leur faire des Balisto au Nutella, tiens.

    • 09/04/2010 10:50

      LAAAAUUUULE !!!

      • 09/04/2010 10:51

        Il me semblait avoir déjà été beaucoup plus drôle, mais merci quand même mon Yoos.

      • 09/04/2010 11:18

        Peut-être, mais l’image de ta team-buildeuse dans ton com précédent m’avait déjà tué, et imaginer le mail de la tarée qui t’invite à un concours de gâteaux (et surtout ta tête à la réception) m’a littéralement achevé.
        Après j’ai une conception relativement personnelle de l’humour hein…

      • 09/04/2010 11:55

        Le pire, c’est qu’elle vient de découvrir que lundi c’est mon anniversaire (vous pouvez d’ailleurs m’envoyer vos dons) et qu’elle en a conclu que du coup, j’étais « obligé de participer ». Alors tu es gentille, mais je vais passer une bonne partie de mon we à bosser, je vais pas passer le peu qui restera à faire des gâteaux pour mes keulègues.

      • Baby Pop permalink
        09/04/2010 13:47

        Non moi aussi je trouve ca très drôle dieg…
        J’imagine la gueule de ta team-buildeuse en te voyant déballer, ce lundi matin, tes balisto au nutella!!
        Heu non pardon, tes Balisto au Nutella.

      • P2L permalink
        09/04/2010 16:42

        En ce qui concerne les gateaux d’entreprise, j’en ai eut plus que ma part lors de mon expérience professionnelle precedente, au Mexique.

        C’est toujours bizarre de se reunir a 40 dans une salle minuscule, de bouffer des grosses parts de gateaux degueu a base de creme, de sucre, de creme, de gras et de creme. Ca te reste sur l’estomac, tu fais passer ca avec du mauvais concentre de jus de fruit (concentre a 2% quand meme, donc grave concentre..) mais bon, tu sais que tu vas pas etre bien tout le reste de la journee.
        Et comme un con, tu te retrouves debout a attendre que quelqu’un dise quelque chose, alors qu’ils ont rien de plus a raconter que y a 10 minutes ou que depuis ce matin a la machine a cafe. Gene intense. Flottement. « C’est officiel: ma vie est un echec. » te mets-tu a penser dans ta tete avec un sourire force.

        La ou les Mexicains etaient bons, c’est que pour les grosses occasions, c’est le moment ou entraient dans la salle 6 ou 7 Mariachis, avec leurs santiags, leurs petits gilets de Don Diego de la Vega, leurs guitares aux formes et tailles variees, et leur gigantesque chapeau aux mille reflets argentees.
        Et alors la, vazzy que ca gueule des « Yyiiipa » et autres « AAAhhhyyaa »
        (oui, bon, c’est dur a retranscrire des cris gutturaux)
        Et vazzy que je te hurle a la gueule (oui, je rappelle qu’a 50 dans une salle de conf a l’acoustique plus que limitee, tu les a un peu a 20 cm de la gueule les mariachis) que je te hurle a la gueule donc des « Estas son las mananitas.. » ou autre « El Rey.. » et yypa et ahhann..(oui bon, c’est toujours pas ca pour les cris..)

        Faut savoir qu’ils faisaient ca pour les anniv, les annonces de mariage ou autre, les promotions, les departs, les fetes, etc….donc 2 a 3 fois par semaine..

        Andre Breton a dit  » Le Mexique est le seul pays intuitivement surrealiste. »

        Sorry j’ai devie du sujet.
        Tres bon article d’ailleurs monsieur le Maure.

      • La Pastanaga permalink
        09/04/2010 16:44

        aaah. du coup Pélélé, toi aussi tu es trilingue?

      • ABC permalink
        09/04/2010 16:50

        P2L, c’est exactement ma vision de l’entreprise pour la première partie de ton com’ car pour les mariachis, là on moins ça aurait été drôle et caliente

        Et après s’être forcé à avaler la énième part de galette des rois ou autres étouffes chrétiens, chacun retournait se faire chier derrière son bureau…une seule solution FUIR

      • ABC permalink
        09/04/2010 16:58

        Pourquoi j’ai une tête de scie sauteuse ?

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:17

        @ La Pasta.

        Non, je n’ai qu’une langue.
        Mais on m’a dit que je savais bien m’en servir.

      • 09/04/2010 19:11

        P2L, c’est ce qui s’appelle provoquer l’Arabe en le concurrençant frontalement sur son terrain d’excellence et dans sa propre maison ! Tu prends des risques…

      • P2L permalink
        09/04/2010 20:14

        Pourquoi?
        Je parlais de me servir de ma langue pour parler justement.

        Tout de suite la vulgarite. Je sais pas ce que t’as aujourd’hui, je sais pas si c’est le printemps qui te fout des montees de seve, l’approche du week end et ses promiscuites coupables eventuelles, ou la torpeur moite qui enceint Paris ces jours-ci, mais tu ne penses qu’a ca!

        Et j’apprends en plus que tu suces gratis!

      • 09/04/2010 20:22

        Je trouve ça vulgaire, de demander de l’argent. Et puis d’ici à ce qu’on me demande de faire comme ci ou comme ça, sous prétexte qu’on a payé, hein, non merci. cf. les règles du je.

  15. La Mozabite permalink
    09/04/2010 10:51

    Sinon il y a aussi l’open space augmenté, cad, un open-space collé au bureau du boss qu’il a exigé de vitrer (vitres non fumées ou opaques je précise), le bureau étant cloisonné lors de l’emménagement dans les locaux. Ou comment le boss profite de tous les avantages du bureau fermé et de l’open space. Control freak and perverse.

    Sinon merci pour l’article, j’ai bien ri.

    • l'anglaise permalink
      09/04/2010 10:59

      Scary !!!

    • La Pastanaga permalink
      09/04/2010 12:01

      putain quelle horreur … je crois que je préfère encore largement le boss d’Henri

  16. l'anglaise permalink
    09/04/2010 10:57

    Un bon fou rire dés le matin, c’est du bonheur ! Ça devrait être obligatoire, comme le café et les câlins !

    Bravo l’Arabe !

  17. 09/04/2010 11:06

    ARGHH!!

    Carambar, y é souis démasquée!
    Je ne suis pas dans un Openspace, je travaille seule à la maison, je n’ai pas de vie sociale aux heures de bureau et donc pas de témoin pour les diagnostics, et voilà que l’arabe m’a démasquée à distance!
    Salaud d’arabe!
    Je suis râleuse, dépressive, concierge, je me raconte des ragots sur ma vie, je me communique mes impressions et quand je ne fiche rien je me donne des leçons!
    Au secours!
    Sortez-moi de mon bureau capitonné et dézinguez les deux messieurs en blanc qui gardent la porte.

    • 09/04/2010 13:42

      Marité, si cela est vraiment ton prénom, laisse moi te dire que c’est moche. Mais je n’en t’aime pas moins, hein.

      • 09/04/2010 20:09

        Je me suis retenu toute la journée, mais je ne tiens plus : un ptit combo LAULE+1

  18. Guillaume Pascanet permalink
    09/04/2010 11:09

    Les communes ayant 20 ans de retard dans le domaine du management, nous en sommes toujours aux services divisés en deux bureaux : 10 m2 pour le chef, 20m2 pour les 10 autres personnes composant le service.

    Heureusement, je suis le chef.

    Cela ne m’empèche pas de reconnaitre les différends specimens décrits ici. L’Arabe, tu es mon préféré finalement. Tu devrais faire une carrière solo.

    • 09/04/2010 11:09

      C’est Peuleuleu qui va pas être content.

      • P2L permalink
        09/04/2010 16:12

        Je n’ai pas de copyleft sur celle-ci.

        Par contre on n’a pas le droit d’utiliser celle sur l’ ours sans m’avertir.

        15 ans que je la traine cette expression, 15 ans qu’elle me fait toujours autant marrer.

    • ABC permalink
      09/04/2010 12:14

      Sauf que le monde des fonctionnaires de commune paraît moins artificiel et pathétique que celui des entreprises privées

      Pour avoir testé les deux, lors de divers emplois je choisirai sans hésiter le monde des fonctionnaires sans open space aliénant, aseptisé

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/04/2010 13:51

        ABC> c’est bien la première fois que j’entends ce genre de jugement sur mon milieu professionnel et je t’en remercie.

        Si tu te présentes à un entretien d’embauche, je t’engage immédiatement.

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:06

        Message reçu Guillaume, si un jour je change de job et que je passe le concours d’att terrl, je viens te rejoindre. Au moins j’aurai le droit de traîner sur le net et sur CLG, yeahhh et on pourra disserter et se marrer sur les différents com’

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/04/2010 14:10

        Cela va sans dire, cette proposition n’est valable que si tu te présentes en catwoman.

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:18

        Sans problème et avec mon fouet, Maaaouuuuuurrrr

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/04/2010 18:19

        Baste, quelle femme !

    • 09/04/2010 13:41

      Arrête avec CA!

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/04/2010 13:51

        Quoi CA ?

      • 09/04/2010 13:55

        Tu sais, selon mes sources l’Arabe a déjà essayé la carrière solo, mais ça marchait pas fort. Mouahahahahahahahah.

      • 09/04/2010 13:57

        Ce qui prouve d’ailleurs que Mireille Mathieu et Patrick Duffy avaient grandement raison quand ils chantaient Together we are strong. (C’est marrant ils avaient un peu la même coiffure, à croire que c’est ça qui les rendait forts)

      • 09/04/2010 16:23

        Ce qui est marrant, c’est qu’ils sont tous les deux coiffés zarb et tous les deux ont un nom de famille rappelalnt un peintre célèbre…

  19. 09/04/2010 11:13

    Ah moi aussi je suis dans un open space « Coca-colisé », même si je ne bosse pas pour l’empire des bulles. Donc c’est bonne humeur, big smile et vannes forcément cool tous les jours. DONC être la dépressive, le râleur ou la concierge de service est devenu un LUXE!…
    Bah sinon quand je me fais ch.. je viens ici et j’ai ma dose de râlage, donc tout va bien.

  20. 09/04/2010 11:18

    Merci de m’avoir rencardé l’Arabe. Pour moi, l’open space c’était la frontière de l’infini.

    • 09/04/2010 11:33

      Tout pareil que Volfoni.
      Sinon, L’Arabe, tu as été très inspiré sur ce coup là.

      • 09/04/2010 11:40

        Je plussoie, c’est du très très grand Arabe là.

      • 09/04/2010 11:54

        Faut que tu re-répondes à mon mail le Juif, parce que les blagues c’est sympa, mais ça fait pas avancer les choses…

        Idem pour l’Arabe d’ailleurs, si tu pouvais écrire un peu plus d’un mot cette fois, ce serait généreux de ta part.

      • 09/04/2010 12:21

        Quelqu’un veut un cachou?

      • 09/04/2010 12:29

        Non, merci. En revanche je veux bien un cheeseburger avec des frites.

      • 09/04/2010 13:37

        Merci, merci, n’en jetez plus.

      • 12/04/2010 14:49

        En même temps j’ai des pics du bureau de l’Arabe et je peux vous dire que ça n’a d’open space que le space, hein. Aucun rapport avec un buro de travail. Nib.

        Donc je doute TOTALEMENT de la qualité « oeuvre autobiographique » de ce billet.
        Une auto-fiction, à la limite.
        Au mieux le fantasme de l’homme, à défaut du délire de l’artiste?
        (d’ailleurs, y’a pas de Ripit dans ta taxinomie, et des mecs hype drôles, intelligents, bosseurs mais pas trop, LDP, en scoot, enfin bref, y’en a toujours un dans l’open space)

  21. 09/04/2010 11:24

    Bon j’ai jamais trop bossé dans des bureaux mais j’aime bien ton article quand même l’arabe.

    Mention spéciale à : « le Premier de la Classe ayant beau être quelqu’un de tout à fait sympathique, il est plus prudent de le pendre. »

    Voilà voilà.

    • 09/04/2010 13:40

      je dois avouer que ce n’est pas complètement de moi, mais de Reiser. Dans la blague originale, Reiser parlait des Allemands.

  22. Didie la Praline permalink
    09/04/2010 11:30

    Bon, ben moi jsuis une raleuse (avec insulte a l’ordi et tout)… on s’refait pas.
    Tres bon article, comme toujours, Merci.

    • 09/04/2010 11:53

      Passée de dépressive à râleuse grâce à un long travail sur moi. C’est à dire que la violence que je m’infligeais, je la dirige maintenant sur les autres…

      Je ne désespère pas de devenir un jour fréquentable…

      En attendant, je bosse chez moi, c’est plus sûr.

  23. Nora permalink
    09/04/2010 11:39

    Un jour, j’ai travaillé dans un open-space.
    Comme j’aime pas les gens en général et que je veux pas qu’on me parle sans y avoir été autorisé [par autorisé, j’entend une demande écrite en 3 exemplaires signée de mon sang, sinon ça compte pas], je mettais un gros casque sur les oreilles avec musique à fond.
    Je passais pour une associale mais on me foutait une paix royale.

    • La Pastanaga permalink
      09/04/2010 11:57

      l’autistage, c’est également ma stratégie la plus efficace

    • Ccil permalink
      09/04/2010 12:09

      Moi aussi j’essaie de faire ça dans mon bureau partagé à 3, mais visiblement mon voisin de bureau comprend pas le message et tente toujours d’entrer en communication avec moi…

      A part ça, bravo et merci L’Arabe pour cet article, moi aussi ça m’a bien fait marrer !

    • 09/04/2010 12:22

      C’est pas comme ça que vous trouverez des maris.

      • Nora permalink
        09/04/2010 12:49

        bah si, moi j’en ai déjà trouvé un.

      • 09/04/2010 12:52

        le pauvre.

      • Nora permalink
        09/04/2010 13:55

        T’as pas une critique pourrie de cinoche à pondre, toi?

      • 09/04/2010 14:00

        Je peux faire ddeux choses en même temps.

      • 09/04/2010 14:02

        Ben fais en qu’une : pondre une critique pourrie de cinoche (ce que je dis en totale malhonnêteté de grosse pute car je n’ai lu aucun de tes écrits).

      • Nora permalink
        09/04/2010 14:04

        [t’as un réel talent pour repérer les écrits pourraves sans les avoir lu. J’ai pas cette chance]

      • 09/04/2010 14:11

        sans les avoir lus (accord du participe passé)

      • Nora permalink
        09/04/2010 14:13

        je t’emmerde.

      • 09/04/2010 14:15

        comme tu es vulgaire et méprisante, ma pauvre Nora. Va donc plutôt te faire bourrer par l’époux, le pauvre.

      • Nora permalink
        09/04/2010 14:22

        Mais moi, on m’aime.
        même vulgaire et méprisante.

      • 09/04/2010 15:12

        SURTOUT vulgaire et méprisante !

      • docds permalink
        09/04/2010 15:38

        Pourquoi êtes-vous si méchants avec Pizzicata Chlorax?

      • 09/04/2010 16:22

        Nora, non seulement tu es méprisante mais en plus tu es conne : croire qu’on t’aimé, sérieux, faut que t’en aies dans la gueule.

      • lulu permalink
        09/04/2010 16:31

        L’ambiance est toujours aussi détendue ici

        *va se coucher*

        En fait je crois que les trucs dans les petites étoiles ça m’énerve autant que lol, c’est dire…

      • Nora permalink
        09/04/2010 17:26

        A la foutrax,
        ton avis me concernant m’indiffère totalement.
        Je m’en bat les couilles gravement de savoir que toi, déesse de la critique cinoche, tu me trouves méprisante, vulgaire et conne.
        Tu ne m’intéresses pas.

        Trouve toi quelqu’un d’autre sur qui gerber la merde qui sort de ta bouche.

      • 09/04/2010 18:31

        Nora, j’espère bien ne pas t’intéresser. Le contraire m’inquiéterait. J’ai simplement bcp de mal à supporter l’arrogance et la vulgarité que tu trimballes tout le temps on ne sait trop pourquoi : franchement, pour qui tu te prends, à traiter les gens comme tu le fais ? Ca fait trop genre de dire pute couilles bite nique salope ? En fait, ça te classe tout de suite : jeune fille de bonne famille qui se la joue. Pathétique. La vérité, c’est que tu n’es rien de plus qu’une
        harpie odieuse et, je le répète, vraiment très conne. Ton mari devrait s’occuper davantage de toi, tu serais moins aigrie. Aucun humour, malgré les apparences.

      • Le Joueur permalink
        09/04/2010 18:56

        Oui, la Reveuse me pète les couilles avec ses commentaires entre petites étoiles.
        Je disais ça juste comme ça, histoire de détendre l’atmosphère…

      • 09/04/2010 19:06

        Ah, le joueur, comme on se comprend….C’est vrai, ça fait plaisir.

      • 09/04/2010 19:07

        Zarzuela : je suis très intéressé par tes déclarations du 19e siècle sur le fait que l’épanouissement de la femme passe par la façon dont son mari la bourre ? Bien bourrée, aimable et avenante, mal bourrée, vulgaire et méchante ? J’ai l’impression d’entendre un gros beauf vulgaire, du genre à balancer hein « qu’est-ce qu’y a t’as tes règles ? » à la moindre saute d’humeur d’une gonzesse. C’est tout à fait fascinant.

        Le Joueur, je crois que ce petit commentaire anodin va combler d’aise certaines personnes que je ne citerai pas mais à la sexualité douteuse.

      • 09/04/2010 19:12

        oui, diegosan, quelle fulgurante perspicacité : je suis effectivement un gros beauf du 19ème.

      • 09/04/2010 19:21

        Tu t’exprimes comme tel, nuance. En parlant de perspicacité, ta sortie sur Nora fille de bonne famille qui fait genre est un exemple flamboyant de psychologie de bac à sable. Félicitations, tu l’as vraiment, vraiment percée à jour.

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 19:34

        Hihihihihihi

        *j’m’marre!*

      • lulu permalink
        09/04/2010 19:36

        Tiens la Minette aussi utilise les petites étoiles. J’en suis fort étonnée

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 19:44

        Ben j’aime bien quand les autres jouent à la bagarre!

        *joie perverse et malsaine*
        *spéciale dédi à la rêveuse*

      • 09/04/2010 20:07

        {autant avec toi j’ai joué assez vite, autant là non}

        *va galoper à cru nu sur une licorne dans le soleil couchant* [tu vois lulu c’est pas compliqué bordel]

      • 09/04/2010 20:42

        dieg, en tout cas, tu es un gentil tout plein garçon, qui défend bien sa copine la reloude de téci qui fait genre reloude de téci. C’est tout à ton honneur mon bon, et que je me sois trompée sur les origines sociales de nora n’enlève absolument rien à son aigreur et à son insondable arrogance. Bisou bisou, mon coeur.

      • 09/04/2010 20:51

        Si je la défends c’est pas parce que c’est ma copine, c’est parce qu’elle n’est ni aigre ni arrogante, et encore moins insondable.
        Mais sinon, tu le penses vraiment, que se faire tringler rend aimable ? C’est quand même ça qui m’intéresse, au fond du fond.

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 20:55

        Oh Diegosan, reconnais tout de même qu’une petite sauterie agréable a la vertu de détendre le corps, l’esprit et l’humeur et que l’on soit un homme ou une femme d’ailleurs

        et puis, juste pour info, depuis quand te fais tu le pourfendeur de l’injustice et des causes perdues..?

      • 09/04/2010 21:08

        L’injustice et les causes perdues, je m’en tamponne la Cotillard. Je pourfends surtout ce que je trouve con, en fait.
        Oui, tirer un coup ça fait du bien (ou pas), mais ramener l’épanouissement d’une femme à l’assiduité de son mec en matière de devoir conjugal, je trouve ça consternant. Mets la phrase en question dans la bouche d’un mec, et tu verras des hordes de chiennes de garde lui sauter aux couilles dans la seconde.

      • docds permalink
        09/04/2010 21:09

        Vous avez pas bientôt fini, les poissonnières? Faites vous la bise, les gorgonnes nana

      • docds permalink
        09/04/2010 21:16

        GorgoNes bien sûr… (C’est à cause de Zola- Gorgon Zola-; Cannes, toute cette pression…)

      • 09/04/2010 21:19

        J’embrasse pas. Pas gratos en tout cas.

      • Guillaume Pascanet permalink
        09/04/2010 21:27

        Quelle violence verbale ici !

        Je suis effondré, que fait la police du bon goùt du blog, à savoir Lulu ?

      • Nora permalink
        12/04/2010 11:55

        J’adore trouver plein de commentaires à lire quand je rentre d’un week-end-end à me faire tringler pour m’aider à être moins aigrie.

        Ça me fait plaisir de savoir que pour certains, les gens qui disent bite, couille, chatte, pute sont soit des gens de bonne famille qui font genre, soit des relou de téci (peut-être un bien gros préjugé à cause de mon prénom à consonance étrangère mais je ne voudrais en aucun cas faire un procès d’intention).

        A ZF aka la prêtresse du bon gout et du bien parler,
        Si mes commentaires te brulent le nerf optique par leur connerie, leur mépris et leur vulgarité, tu fais comme je fais pour les tiens depuis le début.
        Tu ne les lis pas.
        Buena semana a todos.

        PS: Pour ta culture perso, on dit pas « reloude » au féminin, mais « relou »

    • 09/04/2010 15:33

      Je crois qu’il va falloir que j’arrête un peu avec ce blog. Je viens de croiser ma collègue Noah et de l’appeler Nora…
      Tu me hantes Nora!
      Et sinon, c’est qui ce mari?

      • Nora permalink
        09/04/2010 16:01

        Des que je te vois, je te raconte.

  24. La Régence permalink
    09/04/2010 11:48

    Bravo L’Arabe, vraiment très drôle et très juste, j’ai beaucoup ri!

    Il manque peut-être la morphale qui dit toujours qu’elle est au régime, se ramène tjrs avec une pomme et passe son temps à piquer les balistos (jaunes!) des voisins…(et les Lions, twix, snickers etc)

    Euh sinon moi j’ai l’impression d’être un peu de tout ça (râleuse, communiquante, oisive, dépressive…) – je crois que je vais me chercher un nouveau boulot! 🙂

    • Isabelle permalink
      09/04/2010 20:40

      J’ai un collègue qui nous fait régulièrement ce coup-là (bouffer nos chocolats mais ne jamais en apporter), mais on l’appelle juste le radin. En tout cas, il a un détecteur de sucreries très affûté, car nous ne travaillons pas en open space mais il arrive toujours au moment où on ouvre la boite …

  25. l'escroc permalink
    09/04/2010 11:48

    C’est du lourd, du très lourd ton article, et dieu sait que je suis habituellement avare en compliments.
    Comme quoi se faire défoncer par une minette, ça a parfois du bon.
    Bravo en tout cas !!!!!

  26. La stagiaire permalink
    09/04/2010 11:48

    En ce qui me concerne, rien de tout cela…Enfin, si : on est tous un peu oisifs (le mieux, c’est quand t’arrives le vendredi au bureau à 10h30 et qu’il n’y a personne…En revanche, ta boîte mail est pleine de « Chers collègues, aujourd’hui, je travaille chez moi parce que j’ai un position paper très très important à rédiger. » Position paper qui ne sera pas prêt avant le mardi matin suivant…)

    • 09/04/2010 11:55

      Je découvre le monde de l’entreprise depuis deux jours, je crois que je suis Le Gaffeur, celui qui se plante de service, appelle les mauvaises personnes pour leur demander un truc que je n’aurais jamais du demander, perds les papiers et se plante de réunion. Je suis dans la merde.

      • La Pastanaga permalink
        09/04/2010 12:03

        alors c’est que tu es mon personnage de l’entreprise préféré!

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 19:35

        On est tous le gaffeur au début… après on mue vers un autre stade…

  27. El Limón permalink
    09/04/2010 11:53

    Hello la Gêne !

    Super article, vaste sujet!

    Aah le fameux « Putain, merde, chier à la fin! » c est quand même un truc que je pratique souvent. Et j’aime. Le pffffffffffffffffff super sonore aussi.

    Mais AUJOURD’HUI je déménage de bureau, plus d’open space, au grand désespoir de notre boss qui nous a dit :
    « c’est vraiment dommage, vous savez à quel point j’aime vous surveiller »

    Hahahaaaaaa, dans ton cul !

  28. La Minette permalink
    09/04/2010 12:14

    Rholala je me reconnais un peu dans tous ces profils enfin surtout celui de la râleuse en fait et l’oisif c’est trop mon boss!!!

    Ben dis donc l’Arabe pour un freelance, tu as une vue assez fine du monde du travail, bravo et chapeau bas! 🙂

  29. La Minette permalink
    09/04/2010 12:18

    Moi j’ai une collègue (je l’aime pas trop d’ailleurs) qui est première de la classe-no-life à tendance dépressive et ben je peux vous dire que c’est du costaud!!

    • ABC permalink
      09/04/2010 14:22

      Elle mange peut être trop bio ? Et pas assez moche ?

      • La Minette permalink
        09/04/2010 16:31

        Ah ben alors là, vu la taille du cul qu’elle se farde, ça m’étonnerait vachement qu’elle bouffe que du vert bio… Nan elle est dépressive parce qu’elle a pas de mec, je crois, ou peut être qu’elle n’a pas de mec pcq elle est dépressive, difficile à dire…

        En tout cas, elle passe ses soirées avec des pots de nut’ et autres crèmes de marrons, chamallow, j’en passe et des meilleures… elle bosse comme une dingue (la conne!!) et elle fait grave de la lèche au boss…

        En plus, à chaque fois qu’elle ouvre la bouche (heureusement pas trop) t’as l’impression qu’elle t’annonce la mort de son chat, tellement elle chouine…

      • La Pastanaga permalink
        09/04/2010 16:36

        tiens, c’est ce genre de commentaires qui nourrit quotidiennement ma pratique de l’autistage

      • ABC permalink
        09/04/2010 16:43

        Purée, vous n’avez pas compris le jeu de mots : bio = »biau » et moche = moche…

        Je sais c’est nul, mais vous auriez pu mettre un LOL, histoire de…rire !

      • ABC permalink
        09/04/2010 16:44

        Euh c’était moi plus haut [erratum d’adresse]

      • virgendelossantos permalink
        09/04/2010 17:16

        ABC est passée dans la trouilloteuse!

      • La Minette permalink
        09/04/2010 17:33

        Lapin Casse-grains : Nan vraiment ce n’est pas de la méchanceté, c’est de l’autodéfense! Cette fille est flippante : elle peut te démolir la plus optimise des humeurs en deux secs… Et pis y en a ras le bol des gens qui se plaignent (d’être célib, gros, moche, de travailler trop, de pas avoir d’amis etc…) et qui ne font rien pour changer les choses !

        ABC : J’ai rien compris moi, au BIAU…??

  30. 09/04/2010 12:21

    Moi je suis en open-space avec un roux, un gros, et un allemand.
    La vie est dure, mais des fois c’est vraiment très très Lol.

    • El Limón permalink
      09/04/2010 12:31

      Ah oui,là, dur!

      Je viens de faire sans me rendre compte un « puutain mais ils vont encore me faire chieeer longtemps! »

      Suivi d’un rire con quand je me suis rendu compte

    • 09/04/2010 12:44

      Un roux ? Mon Dieu mais c’est légal ça ?

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:07

        Ne juges pas Dieg’.
        Les roux aussi ont un coeur
        (pas d’ame, mais un coeur, c’est deja pas mal).

        On sait tous que dans ta jeunesse, t’as participe a des routonnades. Mais il faut tourner la page maintenant…

      • 10/04/2010 02:42

        Il est roux, et il fait du monocycle. Il est super méga sympa, mais c’est un WTF à lui tout seul.
        (Et là je me rends compte que je lui avais publié le lien vers l’article sur FB, rapport Cogip de glands et open-space chelou. Donc si tu me lis Jerome, toutes mes confuses. Tu sais que j’aime bien quand on perd une demi heure à regarder la cafetière se remplir pour ne pas travailler).

    • La Pastanaga permalink
      09/04/2010 12:45

      t’es dur là Yoos,
      ptet qu’il est pas roux, mais aux burnes

      • El Limón permalink
        09/04/2010 13:18

        Aaaaaaaahahah, dans mes bras!

      • La stagiaire permalink
        09/04/2010 13:54

        Très bonne celle-ci (« pas roux mais aux burnes », pas « dans mes bras » !), à ressortir en soirée !

      • El Limón permalink
        09/04/2010 16:56

        AH bah ça dépend,ça..
        Un « Dans mes bras », peut annoncer une très bonne nuit, après la soirée

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 19:37

        Hummm…

      • 10/04/2010 02:38

        Moi, là à ce moment précis (il est 2H40 du mat’, je reviens d’un concert et je suis relativement saoul), j’ai pas compris la blague de Pasta. Je la saisirai peut-être mieux demain, mais en attendant j’assume et demande qu’on m’explique.

      • 10/04/2010 05:12

        Bon Yoos, comme moi même je reviens d’une soirée et que je suis complétement saoul, je me dévoues.
        Auburn c’est une couleur de cheveux : brun (châtain?) qui tourne vers le roux. « brun un poil roux », on pourrait dire.
        Pasta, profitant du nom facilement détournable de cette couleur te réponds : il n’est peut-être pas roux mais « au burnes ».
        Cette blague consiste donc à détourner une couleur de cheveux proche du roux (dont tu avais parlé) pour placer le mot burne mot qui, tu en conviendras, peut facilement faire rire (tout comme couille, bourse, coucougnette, ou n’importe quel mot se référent à cet organe masculin si propice à la blagounette.

      • 10/04/2010 05:14

        Et là chea moi, il est 5h14 (puisque’il semble que l’on doit préciser)

      • La Pastanaga permalink
        10/04/2010 08:22

        j’avais déjà expliqué cette blague sur un autre post, mais personne y avait goûté alors je l’ai mise au frigo, et popopop je la ressors.
        en plus c’est de l’histoire vécue, car comme tout grand roux qui se respecte, je suis passée par la phase « chuis pas rousse chuis auburn (ou variante: blond vénitien).
        l’histoire des burnes, c’était la réponse de mes potes.

        sinon, il est 8h21, et je me réveille tout juste après une nuit de 13-14 heures…
        (piège de la sieste du venderdi aprèsm)

      • LaMinette permalink
        10/04/2010 09:58

        Si moi j’y avais goûté à ta blague, je te le rappelle!

        *la minette qui n’est pas rousse mais aux burnes donc pas blonde vénitienne comme Nicole*

      • 10/04/2010 11:39

        Et ben figurez que je viens de finir mon petit déj (il est 11H36) et que je courrait justement vers mon ordi pour dire que c’était bon, que j’avais compris (sûrement une illumination due aux tartines). Mais Roro m’a devancé, donc du coup j’ai plus que l’air d’un neuneu.
        Mais ça va. Et si ça ne vous dérange pas, je dois aller me laver maintenant. J’ai des invités.

      • 10/04/2010 16:46

        Bon. Ma gueule de bois se transformant peu à peu en contreplaqué, je peux décemment revenir ici.

        Je tenais juste à me féliciter pour la clarté de ma démonstration, sachant qu’à 5 heure et à 5 grammes j’ai en général du mal à aligner 5 mots. En me rappelant ce matin avoir écrit quelque chose ici, je me suis inquiétée, mais en fait même des fautes y en a peu…

        Bravo roro, t’es vraiment la meilleure.

    • 09/04/2010 16:55

      Et des clients qui ont des noms hyper douteux.
      Je devais rajouter, hein mon Yoos.

      • 10/04/2010 02:35

        Tu sais que finalement j’ai du demander à mon boss d’appeler M. HANNUS à ma place ? J’ai essayé une dernière fois, et j’ai du raccrocher au nez de la réceptionniste parce que j’allais éclater de rire. Mais il faut dire que les moqueries de mon collègue stagiaire (et roux de surcroit) ne m’ont pas vraiment aidé…

      • 10/04/2010 10:13

        J’ai eu une gynéco qui s’appelait madame Minou….

      • Isabelle permalink
        11/04/2010 09:36

        Et à Meudon il y a une psychiatre qui s’appelle Roselyne Barjeot

      • 11/04/2010 14:06

        « Chef, j’ai 14 ans, du coup je ne peux pas appeler M. Hannus »

      • 11/04/2010 14:30

        C’est à peu près ce que je lui ai dit ouais.
        Enfin, en enjolivant un peu le tout. Je t’avais déjà parlé de ma conception très personnelle de l’humour non ?

      • docds permalink
        11/04/2010 15:17

        Merci pour tous ceux qui ont des noms à la con et que ce post aide tellement à vivre

      • 11/04/2010 16:10

        Je crois que ce running gag me fera encore rire en 2047, quand j’aurai 22 ans.

      • docds permalink
        11/04/2010 17:19

        Moi qui m’appelle Krawczszykowsczykinskowicz vous ne pouvez imaginer toutes les brimades dont je fus l’objet

      • Guillaume Pascanet permalink
        11/04/2010 17:21

        Surtout de la part du professeur chargé de faire l’appel de la classe je suppose.

      • docds permalink
        11/04/2010 17:27

        Entre autres. Par la suite j’ai préféré changé mon nom en Collin’s…

      • Guillaume Pascanet permalink
        11/04/2010 17:34

        Moi, c’est le contraire : je m’appelais Collin’s et j’ai changé de nom devant les moqueries de mes petits camarades.

        Je m’appelle Besson maintenant.

      • 11/04/2010 17:45

        Merci pour tous les gens qui ont un nom de l’est « mot compte triple au scrabble » et que ce genre de remarque aide vachement à vivre. (2 y, 1 w, 1Z dans mon nom. Qui fait mieux hein? Bah oui, personne.)

      • docds permalink
        11/04/2010 17:53

        M.Kaczynski en particulier…

      • 11/04/2010 18:02

        Effectivement…
        J’ai envie de dire lol, mdr, mais ce serait maaaal. ( on ne rit pas des morts, et j’ai peur de Lulu)

        Moi, perso, j’ai plus peur de la peau défoncée par les services secrets russes et leurs poisons. Il faudrait que je me trouve un dermato.
        Tiens tiens tiens, je me demande où trouver ça…

      • 11/04/2010 18:22

        Docteur Collin’s ça claque. Tu devrais faire une carrière solo et vendre des pommades miraculeuses pour vilaines peaux.

      • docds permalink
        11/04/2010 18:25

        J’ai préféré m’associer avec Harper. On vend des bouquins

      • docds permalink
        11/04/2010 18:28

        Roro, j’en connais un mais il n’a rien contre les parabenes. Pas du tout bio.

      • 11/04/2010 18:42

        Docds, c’est gentil mais en vérité j’habite tout près du « meilleur service dermato de Paris ».
        Et entre cancer ou parabènes, je choisis parabène. (mais générique.)

      • 11/04/2010 18:46

        J’eus préféré que tu t’associasses à Tom ou à Vodka (mais c’est plus discret avec Tom, quand même).

      • docds permalink
        11/04/2010 18:57

        « meilleur service dermato de Paris »? C’est un genre de Pizza rabbit?

      • 11/04/2010 19:04

        Oui, on te livre ton dermato en moins de 30 minutes. Avec photographe de grains de beauté en prime (j’adorerais faire ce métier) si t’as 10 points fidélité.

        Enfin bon, c’est juste la réputation du service dermato de l’hôpital le plus proche de chez moi. Et que je fréquente depuis toujours comme une bonne belette blanchâtre et graindebeauté-euse.

      • docds permalink
        11/04/2010 19:11

        Bien ce que je dis Pizza Hut.
        Rien ne remplace la compétence, la chaleur et l’accueil d’un dermato de ville (Ou de champs éventuellement)

      • docds permalink
        11/04/2010 19:29

        Diegosan, encore eut-il fallu qu’ils le voulussent…

      • 11/04/2010 19:40

        Oui mais moi j’aime bien les hôpitaux. Ca sent le médicament et il y a pleins de gens malades.
        Et surtout plein de gens qui se plaignent parce qu’ils attendent depuis longtemps et que « je vois pas pourquoi, sous prétexte que c’est un grand brûlé il passerait devant moi.  » Et ça, ça m’éclate. (je suis bizarre)

        Cela dit, je ne doute pas une seule seconde de ta compétence, de ta chaleur et de ton accueil. (dis comme ça, ça fait scène de film de cul médical)

      • Guillaume Pascanet permalink
        11/04/2010 20:17

        La seule fois que je suis allé aux urgences pour ma pomme, j’ai usé de mon autorité naturelle pour passer devant tout le monde et cela a marché.

        Le fait que je faisais une péritonite a sans doute aidé un peu aussi.

      • 11/04/2010 21:02

        Ma technique aux urgences : se faire amener sur un brancard par des pompiers tous gyrophares dehors et sirènes hurlantes. Ca marche hyper bien.

      • 11/04/2010 21:56

        En même temps si des roses poussent spontanément sur ton torse je comprends qu’ils s’inquiètent.
        C’est louche, même pour un mec de 22ans

      • Guillaume Pascanet permalink
        11/04/2010 22:50

        Pas du tout, un lamantin avait attaqué son gypaête barbu de compagnie et il s’était interposé.

      • docds permalink
        11/04/2010 23:01

        Pascanet, t’as remarqué qu’on peut pas krisproller chez lui? Il répond à tout le monde et il ramène tout à lui!!!

      • 11/04/2010 23:24

        Ben on peut krisproller si on veut hein, mais il faut attaquer en masse pour me déborder. Tu auras noté que les commentaires sont beaucoup moins foisonnants qu’ici. Quant à tout ramener à moi, c’est un peu mon principe fondateur, et c’est pas sur CE post là que je risque d’y déroger…

      • Guillaume Pascanet permalink
        12/04/2010 00:22

        Docds> Il ne répond plus à mes krisprolls depuis que j’ai avoué une faiblesse pour une partie du répertoire de Michel Sardou.

        Je pense avoir alors beaucoup perdu du peu de luminescence qu’il aurait pu m’accorder.

  31. docds permalink
    09/04/2010 12:33

    Les lamantins appartiennent au genre Trichechus, seul genre de la famille des Trichechidae….

    • 09/04/2010 12:39

      Les Trichechidae diffèrent des Dugongidae par la forme du crâne et celle de la nageoire caudale. Cette dernière représente une sorte de palette chez les premiers tandis qu’elle se divise en deux chez les seconds.

    • 09/04/2010 12:41

      Doc ! Tenterais tu subrepticement de réintroduire du lamantinage dans des comms qui en manquent sérieusement aujourd’hui ? En tout cas, ne compte pas sur moi pour te seconder dans cette entreprise démoniaque. Non.

    • La Pastanaga permalink
      09/04/2010 12:41

      oooh pauv’ docds, t’as rien dire sur le sujet?
      pourtant l’open space en salle d’op’, ça doit bien donner , nan?

    • docds permalink
      09/04/2010 12:43

      Les pains grillés Krisprolls d’aujourd’hui ont toujours beaucoup de points communs avec les traditionnels pains grillés qu’Anders Påhlsson faisait cuire au four il y a un siècle.

    • 09/04/2010 12:44

      Je crois que le docds cherche l’Arabe…

  32. LaPriss permalink
    09/04/2010 12:33

    Horreur, je me reconnais totalement dans la râleuse (version belle et luminescente). Heureusement pour moi, je ne bosse plus en openspace. Malheureusement pour les autres, je déteste les portes fermées.

  33. L'Autre permalink
    09/04/2010 12:45

    Ma « collègue » est une sorte de patchwork de tout ça. Une journée type :

    – Tout juste arrivée « J’suis trop crevée » (la râleuse)

    – « Tiens si je regardais la redif de top chef sur mon ordi » souvent de suivi de « putain, je suis charrette » (l’oisif-râleur)

    Bien après, « Putain, j’arrive pas imprimer, y’a jamais rien qui marche ici. » (l’idiot- râleur)

    Tu as essayé d’appuyer sur le bouton power de l’imprimante ? « Tu me prends pour une conne ? » attends laisse moi réfléchir…

    Elle annonce vers 10h -en se trouvant tout- qu’elle a faim et se demande où elle va déjeuner (l’oisif).

    Elle est également capable de donner un avis sur tout alors qu’elle n’y connait rien et qu’on ne l’a pas sonné. (Concierge)

    Mon pot-pourri est la fille de mon patron.

    • 09/04/2010 12:49

      Ca me fait penser qu’il ne faut pas oublier l’organisateur de déjeuner, qui passe la moitié de la matinée à essayer de fédérer la moitié de l’OS pour le déj et à trouver un consensus sur le lieu dudit déj. Et qui mute l’après-midi en organisateur de sa soirée très fort au téléphone avec ses potes.

      • L'Autre permalink
        09/04/2010 13:06

        Surtout que je m’en tape de prévoir où je vais déjeuner 2heures avant. C’est juste une action vitale.Je préfère manger devant mon écran d’ordi plutôt que de tenter d’avoir une discussion avec cette personne.
        Cependant, pour le bien des relations de travail, il est préférable d’accepter le déjeuner en début de semaine. Tu peux faire genre tu t’intéresses à ce que l’autre a fait pendant le week-end.

    • P2L permalink
      09/04/2010 17:10

      Y a aussi ceux qui refusent de prendre l’ascenseur pour rentrer chez eux…

      France Telecom style.

      • 09/04/2010 17:14

        Grande forme P2L aujourd’hui!
        Je me demandais qui allait parler de France Telecom en premier, voilà qui est fait et en beauté!

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:28

        Je pensais que l’Arabe allait y faire reference dans sa description du depressif.

        Apres tout, un suicidé, c’est juste un depressif qui a des couilles.

      • 09/04/2010 17:41

        indeed

      • Le Joueur permalink
        09/04/2010 19:06

        Cette joie de vivre et cet optimisme sans borne font plaisir à voir

  34. 09/04/2010 12:45

    Je hais Anders Pâlsson, ce suppôt du sitoire.

  35. 09/04/2010 12:47

    Comment oses tu le comparer à olof krisproll ?

  36. 09/04/2010 13:05

    Moi j’en ai profité pour faire circuler le lien dans mon agence, pour l’ambiance 🙂

  37. L'Autre permalink
    09/04/2010 13:08

    Il est 13heure, je te prends quoi comme sandwich?

  38. Lilou permalink
    09/04/2010 13:15

    Et l’odeur, ‘Sieurs-Dames, vous y avez pensé à l’odeur ? Parce-que y’a le bruit… mais l’odeur ? 4 mois avec le-stagiaire-qui-pue-jusque-dans-le-couloir-sans-pouvoir-ouvrir-les-fenêtres, hein, vous savez ce que ça fait ? Et sa phrase préférée : « pfff, fais un peu chaud là non ! « 

  39. 09/04/2010 13:41

    Bon, on se fait chier, là. Autant que dans un open space.

  40. docds permalink
    09/04/2010 14:11

    C’est vrai qu’on a tendance à confondre dugong et lamentin

    • 09/04/2010 14:13

      oui, et après, c’est la merde…

    • docds permalink
      09/04/2010 14:17

      C’est vrai, autant le lamentin est accorte, autant le dugong est balourd (D’où ce nom ridicule)

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:19

        D’où vous sortez tous les 2, vos échanges sont incompréhensibles

      • 09/04/2010 16:18

        le lamentorte est taquin et le dugourde est balong, c’est vrai.

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:31

        Mademoiselle Foutre,

        J’ai cherche aussi, mais non, je ne pense pas que il y ait de contrepèteries dans le commentaire du docteur.

        Mais bon, je me trompe peut etre. Apres tout, on est jamais tres fort pour ce calcul.

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:54

        AAAARRRGGGHHH, je viens de me rendre compte que je viens de lacher une de mes blagues favorites un vendredi soir a 6h.
        Personne ne va la relever! Douleur dans mon moi!

        Y a quelqu’un? Ooheee?

        J’ai juste besoin que quelqu’un me dise : « ta contrepeterie avec calcul, la, j’ai compris »
        Sinon je vai passer un week end de merde a ressasser cet immonde gachis.

      • 09/04/2010 17:57

        Ta contrepèterie avec calcul là, SAYYYNULLL.

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:59

        T’es ouf!
        SSSAAYYYY TTRRREEYYYY TRREEEYYY BBBIIIEEENNNNGGG !

        C’est toi, nul.

      • 09/04/2010 17:59

        Et un bon week end, hein.

      • P2L permalink
        09/04/2010 18:01

        A toi aussi.

        Un petit concert de Bashung de prevu?

      • Mauxe permalink
        09/04/2010 18:01

        Ta contrepèterie avec calcul, la, j’ai compris.

      • Mauxe permalink
        09/04/2010 18:02

        (je suis trop gentille)

      • docds permalink
        09/04/2010 18:04

        C’est pas une contrepèterie. C’est un dialogue du film : « Dugong the joy » avec Serge Lamentin et Chris Prolle

      • Marian permalink
        09/04/2010 18:18

        @P2L
        C’est ma contrepèterie préférée. Passe un bon we.

        Sinon, je soupçonne Docds d’être Mexicain.

      • 09/04/2010 18:40

        monsieur p2l, foutrax est mon nom. foutrax. Et comme le doc l’a dit (oui, il est la voie, oui, il est le chemin), il sufffit de connaitre la filmo de chris proll pour comprendre le contreprout. n’est il pas ?

      • P2L permalink
        09/04/2010 19:46

        @Mauxe, @ Marian

        Merci, vous etes des personnes de gout.

        @ foutrax

        Pas.

  41. La Lorraine permalink
    09/04/2010 14:18

    Super article l’Arabe, rien à dire !!
    Moi j’ai la chance d’avoir un Oisif-bouffeur-de-capuchon-de-stylo-Bic-Crystal à côté de moi et c’est pas que du bonheur tout les jours !!
    Combien d’heures passées à m’imaginer que je lui enfonçais ses capuchons dans les yeux (ou ailleurs…) pour qu’il arrête ses bruits de truie agonisante !

    • Le joueur permalink
      09/04/2010 19:15

      VU ton avatar, je suis obligé d’être vulgaire.
      Je me mets dans la tête de ton oisif là et j’essaie de deviner ce que lui dirait. Le discours collerait si bien au tien, pratiquement identique, avec juste quelques petites différences:
      lui t’enfoncerait pas les capuchons. Et pas dans les yeux mais marquerait sa préférence pour le « ailleurs ».
      Quant aux bruits de truie agonisante, à mon avis il voudrait les faire comencer au contraire…

  42. docds permalink
    09/04/2010 14:22

    J’ai vu une dame qui m’a parlé de sa boss… sur la tête, je lui ai ouvert un open space sur le cuir chevelu et j’ai sorti …une loupe!

    • ABC permalink
      09/04/2010 14:24

      Trop fort Docds, comment sais-tu que je me suis fait une bosse sur le front hier ?

      • docds permalink
        09/04/2010 14:25

        C’est normal je suis Imédium (Apres chaque selle molle)

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:28

        Ben ton imédiumnité m’en bouche un coin, plus besoin d’imodium

        T’es un vrai docte

      • Le Velu permalink
        09/04/2010 14:31

        ABC. Je progresse dans mon Stalkage de ta personne. Je pense avoir une idée plus précise de ton âge avancé. Go check Facebook.

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:33

        Mon âge avancé ? Le Velu, où est ta bosse ?

      • ABC permalink
        09/04/2010 14:37

        Le Velu ? Le Velu ? B….el ! Tu t’es perdu dans les méandres de mon stalkage ? Je crois que j’ai oublié mes codes pour ouvrir mon compte FB, SIC

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:34

        Doc, a ce propos, le documentaire le plus scotchant que j’ai vu depuis longtemps.

        Caca-burger, hummm

      • docds permalink
        09/04/2010 17:39

        Mes enfant m’ont justement acheté pour mon anniv la fabuleuse histoire du caca!

      • 09/04/2010 18:37

        Doc, saurais tu m’en donner les références exactes ? Prout et merci d’avance.

      • 09/04/2010 18:42

        doc lapin, j’oubliais : c’est donc ton annive ?

      • lulu permalink
        10/04/2010 12:13

        Docds tes enfants ont du goût

      • docds permalink
        10/04/2010 13:00

        Oui un goût de caca. { j’ai failli dire un goût de merde, mais c’était méchant… Ils se seraient vexés… sont paranos}

  43. Le Velu permalink
    09/04/2010 14:41

    Tu es ridicule ma chère ABC. Je vais t’envoyer un mail pour la peine.

    • docds permalink
      09/04/2010 14:46

      D’où vous sortez tous les 2, vos échanges sont incompréhensibles

      • Le Velu permalink
        09/04/2010 14:48

        J’essaie de percer le mystère qui entour sa naissance.

      • P2L permalink
        09/04/2010 16:21

        docds, tu me rire beaucoup aujourd’hui, t’es en grosse forme.

        Et dire qu’a chaque commentaire, t’as un de tes patients qui meurt par negligence.
        Chérissons donc chacun de tes commentaires comme un sacrifice humain sur l’autel du bon mot et de la gaudriole.

      • 09/04/2010 16:25

        c’est vrai quoi, merde, c’est quoi ces apartés chelous ? C’est pas nous qu’on ferait ça, heiin doc ? on a trop le respect du blog. Bon pascanet, kess tu fous ?

      • 09/04/2010 16:33

        Au Velu : un indice : elle ne sort pas d’une rose…

      • docds permalink
        09/04/2010 17:03

        T’inquiètes pas P2L, entre 2 commentaires j’arrive à me concentrer.
        De toute façon, la médecine c’est qu’une couverture. C’est le blog qui rapporte.

      • P2L permalink
        09/04/2010 17:16

        [Je m’inquiete pas. Je prefere meme. Tuer des gens par amour du bon mot, voila un combat noble, une quete juste, une vrai croisade contre la grisaille quotidienne.

        Sinon, toi aussi t’es venu pour la grosse thunasse?… Putain, comment on va se gaver!!]

    • ABC permalink
      09/04/2010 15:17

      J’suis ridicule avec mes mules, c’est ça ? pffftt

  44. La Pastanaga permalink
    09/04/2010 14:50

    Sinon, un bon film sur l’enfer de l’entreprise (avec ou sans open space):
    « Smoking Room » de Julio Wallovits : http://www.youtube.com/watch?v=TVecJqpSR3M&feature=related

  45. Virgen Maria permalink
    09/04/2010 15:09

    C’est quoi donc qu’une « trouilloteuse »?

    • 09/04/2010 16:21

      chère vierge marie, tu ne peux pas comprendre, n’ayant par définition jamais été trouillotés (sauf à considérer que le saint esprit t’ai déflorée, ce que je ne crois pas)

      • Virgen Maria permalink
        09/04/2010 16:34

        Zarzuela, il ne faut jamais se fier aux apparences.
        Pour autant, « trouilloter « effectivement est un mot qui était absent de mon vocabulaire… Le saint Esprit m’aurait donc trouilloté.. Mouais, non c’est pas terrible, ca sonne pas top!

      • 09/04/2010 16:37

        en tant qu’esprit, je ne pense pas qu’il ait pu, donc, te trouilloter (mon dieu), dépourvu qu’il est le pauvre de l’appendice nécessaire. A moins qu’on nous cache des choses sur le mystère de la virginité mariale…

      • Virgen Maria permalink
        09/04/2010 17:05

        Vais penser à investir dans la « trouilloteuse » pour mon petit bureau…

      • Virgen Maria permalink
        09/04/2010 17:10

        Bon y marche tu cet avatar ou bien?

      • 09/04/2010 17:21

        « y marche tu » ?

        Sans vouloir être grossière, ce dialecte n’est pas autorisé ici.

      • virgendelossantos permalink
        09/04/2010 17:32

        Un peu de Joual ne fait pas de mal à une mouche, menfin!

      • 09/04/2010 17:40

        Je vais clamser.

      • 09/04/2010 17:51

        ahahahahah j’aime la patience et la tolérance aux dialectes exotiques, vertus cardinales de cet établissement !

      • Marian permalink
        09/04/2010 18:24

        Crisse lui patience la Meuf. On peut tu jaser comme du monde icitte ?

      • Virgen Maria permalink
        09/04/2010 18:42

        on reconnaît les puristes Marian!

      • Marian permalink
        09/04/2010 18:53

        Une question de survie: boire et parler comme les natifs.

    • virgendelossantos permalink
      09/04/2010 17:49

      Aors qu’on commençait à faire connaissance, la meuf!
      En même temps, les tournures québécoises si elles sont pas toujours très glamour, elles peuvent envoyer du très très lourd! Et dans un open-space, quand on te hurle
      « Hey toé mon tit tabarnak, t’as tu vu la tite machine avec les pitounes que j’avais rangé d’ton bord? », ca t’en bouche un coin la première fois. La virginité, toute une histoire.

      • Marian permalink
        09/04/2010 18:30

        Et il a répondu quoi le ‘tit tabarnak ?
        Mange un char ?

      • Virgen Maria permalink
        09/04/2010 18:40

        Il a répondu, l’air niaiseux:  » Ca fait deux jours que je suis à Montréal, je sens que je vais devoir apprendre rapidement le dialecte local. »
        Bon le tit tabarnak c’était moé et j’ai réussi à m’en sortir pas trop mal!

  46. 09/04/2010 15:41

    Y’en a qui niquent sur Meetic, moi je suis le râleur sur Twitter. (mais du coup je pourris pas l’ambiance au bureau)

  47. Violette permalink
    09/04/2010 16:04

    Un jour, j’ai envoyé une dépressive se faire mettre (au sens figuré car elle n’avait aucune notion de la réalité de ces choses). Du coup elle s’est senti encore plus mal et est allée pleurer dehors pour se cacher en faisant bien attention à ce qu’on la voie ( la vraie, quoi…) Le boss passait par là et il s’est mise à l’écouter. Elle a eu enfin le nouveau job de faignasse qu’elle voulait et depuis je suis bien tranquile… Enfin presque ya encore des folles à faire pleurer. Gniark! Gniark!

  48. 09/04/2010 16:13

    C’est confondant comme j’ai l’impression que tu es venu bosser dans ma World Company … sauf qu’il en manque un !!!!

    Le boss bientôt à la retraite qui passe son temps à râler, à ne rien faire, à ressasser les mêmes histoires depuis 25 ans, à faire toujours les mêmes choses à la minute près (ah le gros pipi de 11h47 avant de partir déjeuner) …

    Evidemment, un rien le submerge et deux mails dans la même dizaine de minutes, cela confine au harcèelement et comment veux-tu qu’il arrive à travailler avec « tous ces cons qui passent leur temps à envoyer des mails mal écrits » … La phrase récurrente, c’est évidemment « de mon temps, ça marchait mieux parce qu’on savait travailler au moins » et que peux-tu dire quand il te bassine avec ses grandes leçons sur la surcharge de travail alors qu’il lit Le Monde en long en large et en travers (ce doit être l’un des derniers) tout en expliquant que c’est un journal de gauchistes.

    Les souvenirs ? Ah … ça le boss en fin de carrière, il t’inonde de toutes ses réussites plus flamboyantes les unes que les autres, ses souvenirs de guerre qui valent toutes les épopées … Le mieux, c’est son voyage d’été au Portugal de Salazar dans les années 60 … C’était la dictature !!! Rhooo …

    On passe aussi sur les remarques relatives aux horaires … « C’est insensé d’arriver au travail à 9h du matin … insensé !! », lui si qualifié pour cela vu qu’il prend quotidiennement sa demi-journée pour aller déjeuner (entre 12h et 16h) …

    Ouais, il ne fallait pas l’oublier celui-là …
    J’exagère ? … Même pas, c’est du vécu et encore … si tu savais comme j’en oublie …

  49. 09/04/2010 16:22

    Juste un petit bonjour en passant, d’une amie nantaise de Dom.

    • 09/04/2010 16:53

      Y’a des phénomènes qui se produisent comme ça, des fois.

    • 09/04/2010 17:16

      Tiens, le Pédé et Woody ont réveillé une chêvre/mouton.

      L’Araaaaabe!

      Une amie d’amie pour toi!

    • docds permalink
      09/04/2010 17:20

      Comment va Dom?

    • docds permalink
      09/04/2010 18:30

      Et que pense Dom du débourrage de l’animal à domicile?

  50. virgendelossantos permalink
    09/04/2010 17:12

    YEAHHHHHHH
    Victoire!!

    • virgendelossantos permalink
      09/04/2010 17:30

      Suis sure que ça vous a fait ça aussi la première fois!
      Oui je suis nouvelle, j’aime aussi les balistos jaunes, la soupe, le nutella, les carottes bio ou pas, malgré mon surnom de vierge effarouchée, je peux aussi être une grosse pute mais en ce moment c’est un peu la traversée du désert..
      L’open-space est le genre de truc qui pourrait vite me faire chier, heureusement, j’ai un petit bureau qui ferme à clé moi aussi et je peux faire comme lulu et aller me taper des petits roupillons l’air de rien, quand c’est beaucoup trop dur comme aujourd’hui!
      Tout ça pour vous dire un grand Holà tout beau tout vierge !!

      • lulu permalink
        09/04/2010 17:34

        Moi je peux pas me taper de roupillon y’a un stagiaire odorant qui squatte mon bureau en ce moment

        *mais il est gentil le pauvre*

        [Dorénavant je finirai chaque commentaire par un truc niais dans des étoiles]

      • 09/04/2010 19:16

        lulu je t’en supplie ne fais pas ça, ou je t’unfollow.

      • lulu permalink
        09/04/2010 19:26

        De toute façon j’ai pas d’imagination pour les trucs niais

        *si tu m’unfollow j’te casse ta gueule face de bite*

      • 09/04/2010 19:28

        Tu n’oseras jamais
        *IRL je ressemble trop à un arc en ciel sur une plage de sable blanc avec des chevaux qui galopent au fond, là bas, dans le lointain*

      • La Pastanaga permalink
        10/04/2010 11:57

        **lulu ou la l’usage subversif de la parenthèse étoilée**

      • lulu permalink
        10/04/2010 12:15

        Je peux y arriver

        *s’en va sautiller dans le lointain*

      • 10/04/2010 12:26

        Pas mal lulu, mais manque un peu de féérie. Mon conseil, introduis dans tes étoiles davantage de créatures mythiques, voire mythologiques.
        *part péter le cul d’un troll*

      • lulu permalink
        10/04/2010 12:29

        Bien reçu.

        *s’en va danser nue avec le Minotaure*

      • 10/04/2010 12:32

        Ouaaaaaaala. Fais quand même gaffe il paraît qu’il est priapique et que ça peut faire très très mal, même à une femme très expérimentée.
        *part se baigner en short dans les écumes, conformément à la phrase la plus magique de l’histoire de la chanson française*

      • Isabelle permalink
        10/04/2010 15:28

        Personnellement, j’ai un faible pour :
        « Avec ta robe longue, tu ressemblais à une aquarelle de Marie Laurencin ».

        (Joe Dassin, l’été indien)
        Ca ne nous rajeunit pas, tout ça ….

      • 10/04/2010 16:09

        Je préfère la version des Nuls : « tu ressemblais à une aquarelle de Marie-Laugry enceinte ».

  51. La Puce permalink
    09/04/2010 17:32

    Ahhhhhhh, un très bel article façon « aimez-vous les uns les autres » pile-poil comme j’en raffole!
    Merci l’Arabe!!!!

  52. Ryton permalink
    09/04/2010 17:39

    En quand le vendredi en fin d’après-midi, on ne rêve que de partir, mais qu’il reste un dernier truc « touchy » à terminer, et que la grosse dinde à l’autre bout de l’open-space n’arrête pas de glousser, on se dit alors que l’open-space, c’est vraiment l’enfer !

  53. la Fille permalink
    09/04/2010 17:49

    Bon ben puisque personne pose la question…..l’Arabe, tu penses être lequel de ces névrosés?

    • 09/04/2010 17:57

      Je dirais le râleur. Sauf qu’il n’est pas moche.

      • 09/04/2010 19:17

        Il a quand même un nez patate (mais ça les nouvelles ne peuvent pas le savoir)

      • L'étudiante permalink
        09/04/2010 20:39

        Un nez patate et des bajoues de hamster…

      • 10/04/2010 09:53

        J’aime bien les hamster (en tout bien tout honneur hein). Une histoire de hamster blanc qui avait servi d’éponge à ardoise véléda m’avait pliée en quatre de rire…

  54. L'Auvergnate permalink
    09/04/2010 18:12

    Mon seul collègue de bureau, c’est mon chat, et ça me suffit amplement. Pour l’ersatz de pause-café devant la machine, il y a facebook.

  55. tomima permalink
    09/04/2010 19:16

    L’Enfer, c’est l’open space! et l’open space commun à plusieurs services, c’est le pire.

    sinon, j’ai des charmants collègues qui filent leur numéros de tél du bureau à leur mère, leurs amis, leurs voisins… du coup, non seulement tu te tapes leurs conversations perso, mais en plus quand ils sont pas à leur poste, tu leur sers de secrétaire!

    Vous l’aurez compris , moi je suis La Râleuse.

  56. Philippe De Thrace permalink
    09/04/2010 19:37

    Mais, enfin c’est n’importe quoi! NCIS passe le vendredi soir, pas le samedi! Comment veux-tu qu’on croie à ton article si il est rempli d’invraisemblances.

    %#/ L’ANECDOTE DE MA COGIP À MOI /#%

    Je jouais le rôle de l’autiste puis de l’autiste à deux parce que j’avais rencontré un super collègue qu’on parlait de trop de choses bien ensemble, que personne sur le call-center comprenait ce qu’on disait. On confondait nos prénoms, et tout.
    Départ du collègue (d’ailleurs si tu me lis : j’éspère que t’es pas mort, y’a jamais rien sur ton facebok, j’ai acheté une extension mortelle de CivIV, je veux qu’on y joue). Pour ne pas périr d’ennui, je suis obligé de faire semblant d’écouter mes collègues, quand rien que les entendre est déjà usant : « -Si j’avais des thunes, je m’achèterai un Touareg », « -Tu vois ce reflet sur la photo de Sarkozy : c’est un signe des illuminati », « -Si mon fils épouse une pas musulmane, je lui déconseillerai car il aura tout le temps peur qu’elle le trompe » « -Je pose mon congé dimanche prochain, y’a grand prix »
    Consécration lors de l’entretien individuel annuel avec ma n+1 : « -Tu as beaucoup plus l’esprit d’équipe depuis quelques temps »

    • LaMinette permalink
      09/04/2010 19:46

      Aïe… c’est rude… en effet!

      • Philippe De Thrace permalink
        09/04/2010 19:57

        C’est gentil mais j’peux pas trop te répondre, la minette, parce que si les autres vieux de C’est L’Open Gêne Space, ils me voient parler avec toi, ben, ils pourraient ne plus vouloir me parler, tu sais…

      • 09/04/2010 20:02

        Philippe, tu me déçois beaucoup, je vais intriguer en coulisses pour te faire radier.

      • Philippe De Thrace permalink
        09/04/2010 20:03

        Nan, nan mais en vrai je l’ai insulté. Pas vrai?

      • 09/04/2010 20:13

        C’est vraiment dommage, on parlait de toi hier avec des gens très influents et on se disait que t’étais vraiment un mec super. Et puis le faux pas, bête, et tout s’écroule.

      • LaMinette permalink
        09/04/2010 20:14

        *badaboum*

      • Philippe De Thrace permalink
        09/04/2010 20:16

        Et voilà, ma promotion que j’éspèrais depuis si longtemps qui tombe à l’eau… Je passerai jamais chargé d’assistance confirmé!

    • 12/04/2010 17:11

      Euh sinon Philippe, c’est pas une anecdote de Cogip. C’est dans un call center.
      (ok je sors)

  57. LaMinette permalink
    09/04/2010 20:01

    Ouais je sais… t’as pas peur qu’ils te pètent la gueule à la récré nan plus?

  58. LaMinette permalink
    09/04/2010 20:04

    Ouais ce serait cruel en effet… mais ils peuvent toujours te botter le cul nan?

    • 10/04/2010 12:30

      Je suis sans voix. C’est remarquablement pas drôle.

      • 11/04/2010 09:52

        ah il est mauvais, le dieg ! allez, va, calme toi, chaton, rien n’est grave en ce bas monde. et je suis sûre que ta copine nora n’est que douceur intellect et surface, derrière ses airs de grognasse abyssale.

      • 11/04/2010 14:10

        Je ne suis pas mauvais, je donne mon avis à moi que j’ai. Je trouve globalement cette série plus que moyenne et plus que lourdingue, mais en l’occurrence je trouve qu’ils ont touché le fond. Si j’en crois les commentaires suivants, nous sommes au moins 3 à le penser.
        Et je ne vois pas le rapport avec Nora, tu ferais pas une légère fixette dis ?

    • P2L permalink
      10/04/2010 16:22

      Arrete, Dieg, c’est super drole parce que le docteur chinois, il va lui mettre une main dans les fesses!!!
      Dans les fesses!
      C’est trop drole, ca, quand meme quand on y pense….

      • 10/04/2010 16:49

        Au temps pour moi, je n’avais pas saisi que c’était dans les fesses. Je vis une total eclipse of the brain, et me ROFL d’une force rarement atteinte. Il est très bien fait ce docteur jaune d’ailleurs, on dirait du Michel Leeb.

    • 10/04/2010 17:52

      Vous souhaitez ma mort, c’est ça?

    • solenka permalink
      10/04/2010 18:51

      Moi ça m’a fait marrer.

  59. La Béarnaise permalink
    09/04/2010 21:21

    *part brûler un cierge, acheter une poupée vaudoo, un gri-gri des Carpates, un Cost Killer alcoolique, pour éviter de se retrouver en open-space dans les futurs locaux de sa boîte*

    Il manque un modèle: l’angoissé

    -phrase préférée: j’angoisse pas, j’anticipe-

    Flippé, l’angoissé anticipateur passe plus de temps à prévoir de nouveaux modèles de pensée pour anticiper sur le futur fléau qui doit causer sa perte à plus ou moins long terme, qu’à travailler.
    En somme, il partage tout (L’union fait la force dans l’adversité..gnagnagna)
    surtout ses ulcères..

  60. 09/04/2010 21:49

    *La Rêveuse s’en fout si on aime passes petites étoiles. Elle a passé une MAUVAISE journée. Elle est pas d’humeur à revoir ses modes d’expression et elle s’exprimera à nouveau « hors étoiles » quand son humeur de Pittbull sera passée.*

    Sinon je vous aime tous beaucoup quand même…

    • Marian permalink
      09/04/2010 22:48

      La Furax te dirait d’aller te calmer avec un bon coup de chignole. Une vraie poète !!!

      Bon, c’est pas tout ça, ce billet sur le merveilleux monde du travail en entreprise de l’Arabe était bien bon. D’autant plus appréciable quand la journée de boulot se termine. Time to booze, fear no bear!

  61. 10/04/2010 03:57

    Vous êtes tous timbrés.

  62. Marian permalink
    10/04/2010 07:45

    On récolte ce que l’on sème.
    Mais je vous aime quand même (je nierais tout devant la cour, cette déclaration étant éthyliquement non recevable … l’alcool, c’est mal, m’voyez!)

    • 10/04/2010 09:56

      C’est parce que tu n’es pas encore impréné par le GRnad esprit du Bisounours. Sa spiritualité transcendante n’a fait que t’effleurer… Pense p’tite fleurs, zozios et chatons bariolés.

      Tu verras, on peut y arriver sans recours à une substance illicite purvu qu’on se laisse envahir par l’esprit du Grand Bisounours…

      • 10/04/2010 09:56

        Désolée pour les fauts : la transcendance a tendance à me bousiller quelques neurones…

  63. 10/04/2010 17:29

    « Et puis je me suis rendu compte que le manque de contact humain sur de longues périodes, ça pouvait avoir un réel impact sur ma santé mentale. »

    Putain qu’est ce que c’est vrai ça…

    • 10/04/2010 17:45

      A l’aide

      • 10/04/2010 18:19

        Si je te dis Lol, ça t’aide ?

      • 10/04/2010 18:21

        Je ne sais pas si tu as vu, mais si tu n’as pas vu, ça peut t’aider. Tu as un cadeau tout pour toi chez moi je.

      • 11/04/2010 11:27

        Bien sûr que j’ai vu. Je ne te cache pas que ça m’a mis dans un état de transe philharmonique.

      • 11/04/2010 14:13

        Ca se voit, ton avatar chatoïlle plus que d’habitude.

  64. La Béarnaise permalink
    10/04/2010 19:07

    Mon anniversaire c’est le 13, ça t’aide?
    Diegosan, si jamais y en a un en rab, je suis preneuse.
    PS: même si c’est une boîte de chocolats passés.

  65. 10/04/2010 23:29

    Je decouvre ce blog et j’ai bien ri.
    Dans mon secteur, il y a aussi la mere en extase qui passe ses journees a raconter les exploits de ses enfants. Exploits qui n’en sont pas du tout, bien sur…
    Exemple: « Thibault (3ans) jouait au foot hier avec ses cousins et il est vraiment doue. Je sais que tous les parents disent ca de leurs gosses, mais il est vraiment special. Je pense qu’il sera footballeur professionnel. »
    Hier, c’etait « le nouveau Van Gogh » parce qu’il avait reussi a colorier a l’interieur des lignes. Pfff…

    • 11/04/2010 10:43

      Ya rien de tel pour dégouter un gosse du coloriage que de vouloir qu’il colorie à l’intérieur des lignes….

      Un album de coloriage, c’est fait pour que le crayondépasse de partout de préférence dans une couleur qui n’a rien à voir avec le modèle.

      Ca m’énerve les gens qui veulent que les gamins colorient exactement comme sur les modèles ! Bandes de frustrés !

    • LaMinette permalink
      11/04/2010 11:43

      Ah ouais celle qui ne parle que de ses gosses, te montre des photos de ses gosses en permanence, appelle la nounou/ sa belle-mère toute la journée pour savoir si ses gosses ont mangé, roté, cagué, joué, pioncé etc…

      En plus celle-là même qui part toujours la première pour aller chercher ses petits prodiges, ne peut pas faire d’heures sup, ne peut jamais travailler le we progéniture oblige, et te plante sur le projet du chouette en pleine organisation du meeting bidule parce que le dernier petit génie en date de la famille vient de vomir son 4h et que – oh horreur et damnation! il a 37,6 de « fièvre » – mais celle-là aussi qui se plaint tout de même en permanence de ne pas avoir assez dormi à coup de « valentin a toussé toute la nuit, le pauvre petit chou » et t’explique que même si elle se casse à 17:30 pétantes c’est parce qu’elle a une deuxième journée qui l’attend, elle….!

      Alors que toi tu te tapes toutes les soirées au boulot voire des heures en plus le we (forcément en tant que célb t’as que ça a foutre évidemment!) et que tu es payée deux fois moins qu’elle ancienneté obligé…!

      Pour couronner le tout, j’ai failli omettre de préciser qu’elle bossait en 4/5è, cette putain de mère nourricière, qu’elle préemptait toutes les we ponts/ vacances un an à l’avance (« tu comprends comme ça belle maman garde valentin et léo j’ai pas le choix, tu sais avec des gosses… ») et que toi bien sûr tu devais rester au bureau à te faire chier alors qu’il n’y a rien à branler, parce que selon ton oisif de boss « sait on jamais j’aime mieux qu’il y ait qqun »…

      Ouais je la vois bien celle-là, en effet, je la vois très bien même…!

  66. 11/04/2010 12:53

    Très bon billet sur le monde du travail! J’ai bien rigolé tu sais loll

    • lulu permalink
      11/04/2010 13:11

      La fiancée de Guillaume ?

      • lulu permalink
        11/04/2010 13:16

        Chapeau Guillaume, elle a d’belles miches

      • LaMinette permalink
        11/04/2010 13:22

        Euh qu’est ce que c’est que ça??… Lulu?? Fais qqch stp!

      • 11/04/2010 14:52

        Il serait tellement facile d’être méchante… tellement…
        Non roro, résiste, tu vaux mieux que ça…
        Aurais.pas. dû. cliquer.
        Ne.réponds.plus.de.rien.
        Ggghhh (son de la résistance) ggghhhh….

      • LaMinette permalink
        11/04/2010 16:41

        *situation laulesque*

      • Guillaume Pascanet permalink
        11/04/2010 16:56

        Je pense que l’arabe a un ticket.

    • 11/04/2010 14:15

      Tu veux un Cachou la Gironde?

  67. La Folle permalink
    11/04/2010 19:34

    Hum!! Je pense qu’on peut tout aussi reconnaître ces personnages dans une salle de classe. Avec les études que je fais, dans ma classe il y a à peu près 50% de communicants, 20% de concierges (à majorité masculine) 10% de premiers de la classe, 9% de râleurs ( qui fument aussi beaucoup), 5% d’oisifs (d’ailleurs que je ne connais pas parce qu’ils sèchent beaucoup les cours) et la seule personne dépressive, eh bien…. c’est moi! Hmmphhh!!!

  68. sandlablonde permalink
    12/04/2010 07:58

    Connasse asociale râleuse. Ce qui ferait un cocktail détonnant en open space. Mais bon, je bosse pas en open space. Donc je peux tranquillement laisser libre cours à mon charmant caractère. (parce qu’obligée de travailler en communauté, je crois que je leur laisse trois heures et 12 min avant de dégommer les gens. Qui bossent toujours moins que moi, c’est évident) (ah oui, tiens, j’ai une haute estime de moi même aussi) 🙂 Les trucs à plusieurs, c’est le mal, je l’ai toujours dit

  69. trach permalink
    12/04/2010 22:59

    Dans le genre ambiance de travail sympa, il y a les salles des profs… Rappelez-vous tous les tarés qui vont ont traumatisé au collège et au lycée, rassemblés dans une même pièce, à se battre pour un café (la récré c’est court…) et surtout pour parler…

  70. 13/04/2010 11:21

    Comment qu’on fait quand on est un peu tout ça à la fois pour s’auto-éviter, hein ? Bien gentil de donner des méthodes de défense, mais encore faudrait-il quelles soient complètes… 😉

  71. L'opineuse permalink
    13/05/2010 00:33

    GENIAL! ça résume à la perfection ce que je vis tous les jours…

  72. Eloo permalink
    28/07/2011 14:27

    magique!

Trackbacks

  1. Sélection du 10 avril
  2. Les français souffrent au travail, ceci n’est pas une rumeur | Zoomout
  3. Pour les internautes errants en détresse. « C'est La Gêne
  4. Regardailleurs » Sélection du 10 avril 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :