Skip to content

Coming-out

29/03/2010

Hier, alors que j’assistais à une de ces délectables réunions de famille du dimanche après-midi, je me suis entendu dire que, peu importe l’évolution de mentalités, les homosexuels ne seraient jamais acceptés, et que je ne devais pas espérer mieux que d’être toléré. Parce que, m’a-t-on expliqué, la base de toute société étant bien entendu la reproduction, les sodomites seraient naturellement toujours considérés comme un obstacle à ce saint objectif. J’ai regardé autour de moi, cherchant Christine Boudin, mais elle n’était nulle part.

Mais laissez-moi reprendre depuis le début. Il se trouve que ZE boyfriend -le mien, quoi- s’est trouvé récemment face à une situation des plus cornéliennes. Figurez-vous qu’il y a quelques années, lorsqu’il a révélé à sa famille effarée qu’il aimait la bite, l’étourdi a malencontreusement omis d’en notifier une vieille tante grabataire et acariâtre, peut-être confiant que celle-ci décéderait sous peu et qu’il ne serait pas nécessaire de lui infliger ce choc. Mais l’ancêtre se révéla plus coriace que prévu, et un mariage familial approchant à grand pas, le boyfriend se trouve maintenant forcé de prévenir la vieillarde de ses penchants coupables, de peur que celle-ci ne fasse un malaise cardiaque en me découvrant à ses côtés le jour de la cérémonie. C’est alors que des esprits bien intentionnées m’ont suggéré poliment de me faire passer pour le « meilleur ami » le temps de cette occasion, histoire de ne pas froisser  la sensibilité du vieux tromblon. En homme d’honneur, j’ai évidemment refusé cette tartufferie, outragé que l’on me suggère de me renier ainsi, même pour quelques heures.

C’est alors que je rapportais cette proposition humiliante lors du traditionnel goûter dominical, pensant ne trouver que des oreilles acquises à ma cause au sein de ma propre famille, réputée pour son ouverture et sa tolérance, qu’une voix dissonante se fit entendre. Il serait parfaitement normal, m’expliqua-t-on, de nier ce que je suis pour protéger les émotions délicates d’une harpie décatie. Tu veux être accepté, me dit-on, soit, mais toi aussi, tu dois accepter les points de vues des autres. Pardon? Accepter, m’incliner devant le point de vue intolérant de ceux qui refusent de m’accepter ? Est-ce cela que ma famille me suggère, demandais-je, incrédule ? Il ne s’agit pas d’avoir honte, poursuivit-on, il s’agit juste du meilleur moyen d’éviter les questions indélicates, les regards réprobateurs, le jugement. Mais se taire et mentir pour éviter le jugement, n’est-ce pas là exactement la définition de la honte ?

L’homosexualité ne sera jamais acceptée, m’apprit-on avec le genre d’aplomb qui encourage les hommes à se cacher sous terre, plutôt qu’à marcher droit et à se battre pour tenter de faire évoluer les esprits. Et pendant que les autres membres de ma famille s’opposaient poliment à ces propos exprimés avec une inébranlable conviction, mon coeur se fendit. Le discours le plus insidieux du monde était parvenu jusqu’à la salle à manger de mes parents. Réalisant qu’avec ce type de certitudes, les noirs seraient toujours en train de ramasser du coton, les femmes en cuisine, privées du droit de voter, et les gens comme moi passibles de peines de prison, je m’interrogeais. Ne valait-il pas mieux un bon vieux A MORT LES PÉDALES, TOUS AU BUCHER !!!, pitoyable et finalement inoffensif, que ces paroles spécieuses, cet appel au silence, au renoncement, à la honte, extraites de la bouche de quelqu’un se définissant comme « tolérant »? Alors, me sentant pour la première fois un étranger dans la maison de mes parents, je n’eus d’autre choix que de partir.


Mais est-ce que les bonnes âmes si empressées de me dicter ma conduite savent seulement par où j’en suis passé ? Savent-ils ce que c’est, une enfance passée en solitaire, avec dans le ventre la certitude d’être différent et seul au monde ? Savent-ils ce que c’est, la haine des crétins pré-pubères, les insultes qu’on fait semblant de ne pas entendre, la peur de traverser un couloir ? Savent-ils ce que c’est, une adolescence à regarder les garçons et les filles se tenir la main, tandis qu’on attend en coulisse ? Savent-ils ce que c’est, une vie d’histoires, de films, de livres, dans lesquelles on ne se reconnaît jamais ? Savent-ils ce que c’est, d’être à ce point marqué par les idées reçues que votre première fois, la seule que vous aurez jamais, ne vous laisse qu’un sentiment de dégoût et de honte abominable ? Savent-ils ce que c’est, de voir ses amis se détourner parce que leurs géniteurs dégénérés ont peur que vous les contaminiez ? Savent-ils ce que c’est, d’avoir peur de perdre l’amour de ses parents ? Savent-ils ce que c’est, les regards contrits, les airs désolés, les mines gênées, les phrases fielleuses ? Savent-ils ce que c’est, de devoir se retenir de prendre la main de la personne qu’on aime ?

Moi je sais. Et je réclame le droit de m’affirmer, de m’imposer pour avancer, plutôt que de me taire pour ne gêner personne. Je réclame le droit de gueuler à la face du monde que je suis PÉDÉ, et que si ça l’emmerde, le monde, je lui crache à la gueule, comme lui me crache à la gueule. Et je réclame le droit d’être soutenu envers et contre tout par ma propre famille. Parce que celle qui n’est pas prête à défendre ses membres bec et ongles n’est pas digne de porter ce nom.

Advertisements
561 commentaires leave one →
  1. La Capricieuse permalink
    29/03/2010 05:50

    Merci.

  2. LeReceptionniste permalink
    29/03/2010 06:02

    Oh oui… je sais aussi ce que c’est.
    Ca fait du bien ce petit billet de bon matin.

  3. Philippe De Thrace permalink
    29/03/2010 06:30

    Je n’ai absolument rien à dire d’intéressant, mais je voulais quand même laisser un message souriant et solidaire, en éspérant transmettre un peu de courage.

  4. Ourozz permalink
    29/03/2010 06:40

    J’aurais pas dit mieux !
    Enfin je le dirais surement un jour plutôt…

  5. 29/03/2010 06:51

    Belle declaration, le Pede et tu pointes quelque chose de plus profond que l’homophobie.

    La societe n’aime pas ce qui la gene, ce qui est le point de depart de votre blog. Or l’homosexualite est genante pour la plupart des heterosexuels car elle pousse a se poser des questions sur sa propre sexualite. Personnellement, je trouve au contraire qu’il est interessant de partager avec des personnes qui ne partagent pas le mes gouts, qu’ils soient sexuels, cinematographiques ou culinaires ! C’est ce qui fait progresser a condition d’etre face a quelqu’un qui est aussi pret a ecouter ta facon de penser.

    Ta famille, comme tu presentes ce dilemme, ne pense pas a mal, elle ne veut pas que tu te mettes a dos la famille de ta moitie mais je crois qu’ils ont effectivement tort de ne pas voir le courage qu’il y a a s’assumer quitte a faire monter un peu l’adrenaline d’une vieille tante decatie. Peut-etre sera-ce au contraire une revelation pour elle a l’aubre de sa vie ?

    Tu poses ici aussi la question de la diplomatie : faut-il parfois s’ecraser pour faire avancer des combats ou ne jamais baisser les armes ? La reponse n’est pa binaire et merite le debat.

    • Valeur inconnue permalink
      29/03/2010 08:59

      Ariko 51,

      Tu soulèves un problème embarassant :  » Or l’homosexualité est gênante pour la plupart des hétérosexuels, car elle pousse à se poser des questions sur sa propre sexualité. »

      Effectivement, nous avons tous une part d’homosexualité enfouie au fond de nous même, des rêves étranges qui sortent de l’ordinaire, des questions sans réponses qui nous font perdre nos repères… qui n’a jamais eu de fantasmes sur le partage de son couple avec une personne du même sexe que soit, lors de l’acte sexuel.

      Il n’y a rien de pervers dans ce fantasme, ce qui dérange, c’est la différence, tout ce qui sort de l’ordinaire dérange, ce même ordinaire qui nous pousse dans la routine et les habitudes.

      Rassure toi, Le Pédé, tu es tout à fait normal.

      Et sinon, quand peux-t-on se rencontrer?

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 09:05

        Quand peut-on se rencontrer, le Pédé?

        Sans fautes, c’est mieux.

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 09:10

        Le Pédé,
        Je te rappelle qu’il reste 3 jours avant début Avril, je profite du passage des Cloches ( de Pâques ) pour quitter ce lieu et me diriger vers d’autres horizons.

      • 29/03/2010 09:25

        Personnellement la trentaine bien tapee, je vis ma part de feminite avec facilite. J’ai par exemple un avis sur la beaute masculine par ex et je rigole quand j’entends des machos dire qu’ils ne peuvent pas juger … En revanche, etant tres timide adolescent et n’ayant eu que peu de conquetes avant de decouvrir la bonne, j’en suis venu a me poser la question de mon homosexualite alors que mon attirance physique etait sans ambiguite. Le poids de la societe est donc tres fort pour vous faire douter et vous considerer « anormal » uniquement du fait de votre timidite …

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 09:38

        Ah bon! Ariko 51 traficotait avec la Bonne avant de l’épouser.

        C’est du propre !

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 10:01

        Lequel d’entre vous m’envoit des messages de désespoir à connotations sexuelles sur mon portable !

        Qu’il se dénonce.

        Je ne suis pas le standard de SOS DETRESSE AMITIE.

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 10:15

        Les messages sont truffés de fautes, c’est toi l’Arabe ?

        Je n’ai pas besoin non plus de Sex Toys ni de produits dérivés du même genre, j’ai assez d’imagination dans le domaine, à faire pâlir de jalousie le plus doué des designers d’objets conceptuels d’utilisation sexuelle.

        Demande plutôt à Lulu, ça peut l’intéresser.

      • Nora permalink
        29/03/2010 10:34

        Personne n’a ton numéro de portable. D’ailleurs, personne n’en veut.
        Comme tu n’as pas besoin de sextoy, prends le concombre le plus proche et carre le toi profond; avec de la chance, ça te fera peut-être fermer ta gueule.

        En passant aussi, on est le 29 mars; tu devrais penser a prendre de l’avance sur ton planning et faire comme si on était déjà en avril.

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 12:00

        Une petite crise passagère pour Nora, rien de très grave, je vous rassure.

      • Valeur inconnue permalink
        29/03/2010 12:01

        Je digère mal le concombre.

      • 29/03/2010 12:03

        @Ariko : Je suis assez convaincu que les mecs qui prétendent ne pas pouvoir juger de la beauté d’un mec sont les premiers à avoir la gaule honteuse devant un beau specimen.

      • 29/03/2010 13:18

        Et puis c’est aussi les premiers à dire que tel mec qui est avec une nana sexy est un gros moche…

      • 29/03/2010 18:10

        @diegosan: bien dit. Moi je suis hétéro mais je juge la beauté de certains types que je croise.

      • la blonde permalink
        23/11/2010 23:59

        @le pede: je trouve ce billet vraiment très bien, sincère, juste, émouvant et tout ça

        et j’aime bien aussi le commentaire d’ariko51

        @valeur inconnue : ras-le-bol des « Effectivement, nous avons tous une part d’homosexualité enfouie au fond de nous même » Qui peut se permettre de parler au non de tous. Je n’ai pas du tout le sentiment d’avoir une part d’homosexualité au fond de moi même (c’est peut-être pour cela que l’homosexualité ne me met pas mal à l’aise?) et le premier qui me dit que c’est parce que j’assume pas ou que Freud a dit, je lui dit de ses mêler de sa propre sexualité.
        Je suis capable de remarquer et de regarder une belle femme, mais il ne me semble pas avoir le clitoris dans l’oeil. Je n’ai jamais eu de fantasme avec une femme. Je ne pense pas pour autant que les fantasmes homosexuels (pas plus que les relations réelles, of course) soient perverses ou malsaines ou contre nature. Mais je n’en ai pas.

  6. la nouvelle permalink
    29/03/2010 07:02

    j’ai rien a dire a part merci, et aussi s’il te plait, la prochaine fois que tu ecris un truc aussi emouvant, préviens, que je me mette le mascara apres….

  7. docds permalink
    29/03/2010 07:16

    Tres émouvant.
    Tes parents sont des gros cons s’ils pensent que l’homosexualité ne sera jamais totalement acceptée.
    Il est évident pourtant que l’homme est bon et que bientôt il n’y aura que bonheur et paix partout dans le monde.
    Bienvenu au pays des bisounours…

  8. tomima permalink
    29/03/2010 07:33

    Yeah!!!
    super texte!!

  9. Sara permalink
    29/03/2010 07:35

    Merci pour ces paroles.

    Je me posais récemment la question de la différence de réception entre l’homosexualité féminine et masculine. Ma soeur m’expliquait récemment que si elle trouve facile de prendre la main de ses copines ou de les embrasser en public, elle a souvent dû essuyer des remarques du genre « C’est passager, c’est une phase », « tu te cherches », « un jour tu voudras des enfants… »‘
    Les membres les plus haineux (je déteste l’expression « intolérant », comme si l’homosexualité était quelque chose à tolérer) de notre famille ne l’ennuient pas trop, mais uniquement parce qu’ils guettent son retour à la normalité, la robe blanche à l’église…

    La seule chose que j’essaie de faire est justement de n’être pas « tolérante ». Mes parents n’ « acceptent » pas l’homosexualité de ma soeur, parce que cela sous-entendrait qu’elle est problématique.

  10. kesasar permalink
    29/03/2010 07:41

    Sacré baffe !
    Il est nécessaire de se voir sorti de son petit confort (j’allais dire petit bourgeois) pour voir en face le chemin qui reste à faire

    Merci

  11. 29/03/2010 07:53

    Cher pédé, c’est un trés beau biffeton que tu as écrit là. Décidément, tu t’humanises de plus en plus…La tolérance n’est pas où on la croit, de fait. Un de mes oncles (bourgeoisie bordelaise, 80 balais, nettement catho de droite), accepte sans discours le fiancé d’un de ses fils pendant les week ends familiaux. De façon générale, quand il y a trop de blabla, c’est pas bon signe. Ceci dit, il y a pour tout un chacun des circonstances où il est recommandé de ne pas dévoiler ce qu’on est. Va dire que tu es juif dans un pays arabe ou, sans aller si loin, à certains de tes compatriotes…

    • 29/03/2010 08:20

      pas d’accord zarzuela, je suis juif par ma mere et porte donc un nom tout ce qu’il ya de plus franchouillard. je passe donc incognito d’autant que ma foi est proportionnelle a l’amour que porte Eric Zemmour pour les feministes. Cela dit, quand quelqu’un commence a exprimer des remarques a relents antisemites, j’annonce toujours calmement que je suis juif et que j’aimerais que mon interlocuteur developpe ses propos en connaissance de cause.
      Quant a ta remarque sur les pays arabes, il est tout de meme un peu simpliste de sous-entendre que dans les pays arabes, la poplutaion est systematiquement antisemite. Revise ton histoire, les juifs ont ete bien mieux acceptes par les preceptes de Mahomet que par la plupart de leurs autres hotes …
      Pour etayer mes propos, j’ai passe des vacances au Maroc ou je n’ai jamais cache mes origines lors de discussions et l’ouverture est bien plus grande que tu ne veux l’entendre.
      Desole pour cet emportement mais les propos simplistes me paraissent toujours dangereux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 08:26

        Ariko> tu as raison historiquement. Mais c’est malheureusement de plus en plus de l’histoire.

        Il me semble que le Maroc serait plutôt une exception de ce point de vue, les juifs bénéficiant toujours de la protection du roi.

      • 29/03/2010 08:34

        Guillaume,

        Je suis bien evidemment conscient et je suis de tres pres tout ce qui passe au moyen-orient. Je trouve juste dommage ce genre de phrase : « Va dire que tu es juif dans un pays arabe ou, sans aller si loin, à certains de tes compatriotes… » je ne trouve pas que cela fasse avancer le debat car cela fait passer tous les habitants des pays arabes pour des racistes patentes. La realitre est quand-meme un tantinet plus complexe. A ce propos, je ne saurais que trop conseiller le livre de Jean Ziegler – La haine de l’Occident- qui montre comme nos attitudes d’occidentaux engendrent si souvent la haine. Cela dit, je generalise ici et je m’emporte mais je sais par les critiques de Zarzuela sur son site qu’elle ne fait pas normalement dans le manicheen.

      • 29/03/2010 08:39

        Je parlais plutôt du moyen orient, où il est impossible de dire que tu es juif. Quant au Maghreb, je peux te dire en connaissance de cause que les communautés juives n’ y existent plus vraiment, sauf au maroc effectivement, où les juifs sont protégés par le roi et vivent en vase clos dans la hantise du pogrom (injustifiée peut-être mais bien présente). Quant aux arabes de France, je ne compte plus les remarques que j’ai entendues de leur bouche sur les juifs, terme qui équivaut clairement à une insulte. Je vis dans un quartier popu de province, et l’antisémitisme y est considéré comme une chose évidente et normale. C’est pas politiquement correct, mais c’est la stricte réalité. J’ai bossé dans une radio associative d’un « quartier », radio aler-mon cul, de gauche, engagée etc, où la judaïté se portait aussi très très mal….

      • 29/03/2010 08:45

        je dis pas zarzuela, mon propos n’est pas de faire du politically correct. L’antisemitisme est bien present en France, comme le racisme vis-a-vis des arabes. Je dis juste que face a un raciste, la meilleur attitude n’est pas forcement de fermer sa gueule, je veux bien reconnaitre que c’est beni-oui-oui mais je pense qu’il est encore + important de dialoguer avec des xenophobes ou des gens plein de prejuges meme si comme tu as du le subir, ce n’est pas une partie de plaisir !

      • 29/03/2010 08:53

        Je ne sais pas, Ariko. Pour ma part, dialoguer avec des abrutis m’a toujours semblé inutile. Parfois, le profil bas s’impose (je ne me sens pas d’expliquer à une bande de rouloulous de la téci qu’être antisémite ou homophobe ou gros cons de macho, c’est pas bien. Je les laisse dans leur merde et je trace, j’ai pas la fibre éducatrice)

      • 29/03/2010 09:02

        j’en deduis donc que face a la tante du copain du Pede, tu adopterais le point de vue de la famille du pede …c’est defaitiste mais je ne te cache pas que certaines discussions avec de gros fachos ne m’ont toujours encourage dans la voie de la pedagogie !

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 09:05

        Essayez de convaincre des fachos ou assimilés, cela va un temps mais on se lasse et on finit par renoncer. J’ai connu récemment cela sur un autre forum.

        Et quand j’étais ado, mon combat personnel contre les insultes homophobes m’a juste rapporté une réputation de pédé et donc ruiné toute possibilités de copulations hétérosexuelles.

      • 29/03/2010 09:15

        Sur un forum ou face a un groupe, ce n’est meme pas la peine mais, en face a face, il m’est arrive quelque fois (pas souvent je te l’accorde) d’avoir au moins suscite le doute dans les pensees radicales et expeditives de certains.
        Enfin tout ca pour dire que lorsque le pede debarquera au mariage, il choquera bien evidemment la vieille bique mais peut-etre que si elle apprecie son neveu, elle en viendra a se poser une ou deux questions … je promets, j’arrete ensuite de faire le bisounours !!!

      • 29/03/2010 09:44

        A la place du pédé ou de son copain, j’irais au mariage et je me présenterais au tromblon par mon prénom. Pourquoi faire systématiquement dans la transparence alors que les gens s’accomodent très bien du flou ?

      • 29/03/2010 11:05

        @zarzuela: tu dis qu’au maroc les juifs « vivent en vase clos dans la hantise du pogrom (injustifiée peut-être mais bien présente) ». Je ne sais pas si tu connais beaucoup de juifs vivant au Maroc, en l’occurrence c’est mon cas, et je t’assure que tu dis N’IMPORTE QUOI. Les juifs du Maroc ne vivent pas en vase clos, bien au contraire, et ils y vivent par choix, s’ils avaient si peur du pogrom, ils partiraient et surtout seraient partis comme les juifs d’Algérie, et de Tunisie dans une moindre mesure, il y a bien longtemps.

      • oggy permalink
        29/03/2010 11:07

        Au maghreb il n’y a plus de juifs qu’au Maroc et en Tunisie. Au moyen orient je pense qu’il y en a encore au Yemen. En algérie et en libye il n’y en a plus depuis belle lurette … dans les autres pays arabes ils ont oublié jusqu’au souvenir d’en avoir eu un jour. Et la foutrax n’a pas tort de considérer qu’assumer sa judéité dans un pays arabe va de courageux à téméraire.

        néanmoins il ne s’agit pas du même antisémitisme qu’en europe … vous me direz, ça leur fait une belle jambe

      • Un passant de passage qui passe permalink
        29/03/2010 13:17

        D’ailleurs, sous Hassan II, il me semble bien que le 1er ministre était juif ! Etant d’origine marocaine (et musulman), mon père me le rappelait souvent.
        (sans connotation raciste, je tiens à le préciser…)

      • 29/03/2010 14:33

        @la meuf : putain, ça commence à me faire chier, ces histoires de maroc. Bon, je réponds sur ce sujet pour la dernière fois et après, chacun se démerde. Je n’ai pas dit que TOUS les juifs marocains travaillaient pour le roi. Ceci dit, il est clair qu’ils restent au maroc parce qu’ils bénéficient de la protection du roi, et que sans ça, ils seraient encore moins nombreux. D’autre part, ils n’appartiennent pas aux classes populaires (qui sont parties effectivement) mais à la bourgeoisie, comme en témoigne d’ailleurs à son insu le comm de Morice (les enfants vont au lycée français, jouent au tennis et font du cheval, je cite de mémoire, toutes choses qui montrent qu’ils font partie des classes aisées et francophiles, bref, de la bourgeoisie). Quant à l’adjectif grotestque, je l’aime beaucoup, mais là, tu peux le garder pour d’autres considérations.

      • 29/03/2010 18:19

        j’ai lu votre discussion en entier. j’avoue que je ne sais RIEN du tout sur le statut des juifs au maroc mais ce que je sais c’est qu’ils ne sont pas du tout acceptés en France. Ca, on ne peut pas le renier. C’est la même discrimination à l’égard des arabes et des noirs d’ailleurs à mon sens.

    • 29/03/2010 11:23

      @la meuf : non je ne dis pas n’importe quoi. La communauté juive marocaine a considérablement diminué depuis les années 60 et ceux quirestent sont des gens très aisés qui travaillent pour le roi. J’en connais, et ils vivent dans la peur constante du pogrom, qui est certes fantasmatique, mais qui est là. Quand la situation est chaude au moyen orient, je t’assure qu’ils préparent la valise. Et ils ne se mélangent pas aux arabes, avec lesquels ils êntretiennent un rapport très complexe fait de distance, de crainte et de mépris silencieux. En dehors de relations de boulot, ils ne se fréquentent pas. Je parle de choses que je connais, ne te déplaise.

      • Morice permalink
        29/03/2010 12:48

        @zarzuela:
        Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles….

        C’est vrai que la communauté Juive a diminué, mais ceux qui vivent ici, ne sont pas tous employés par le Roi, et ils ne vivent pas dans la crainte !!!!

        Tu parles de Pogrom:
        Tu écris des mots et les utilise sans savoir…….. Nous sommes dans un état de droit; la guerre est finie…………Le Maroc a protégé les juifs pendant la guerre, pour les persécutés aujourd’hui.
        C’est une insulte que d’écrire cela. Nous ne sommes pas en Russie ou Allemagne en 1940, tu divagues…….
        Malgré l’attitude HONTEUSE d’ISRAEL depuis plus de 60 ans, envers les PALESTINIENS et le MONDE ARABE, ici les populations ne reportent pas leurs indignations sur les JUIFS qui continuent de vivre ici.

        Je vis au Maroc et je fréquente des juifs marocains de tous les âges.
        Ces amis travaillent dans ce pays depuis 3 ou 4 générations, ils ont des enfants et des petits enfants, ils vont à la plage le samedi et le dimanche, au restaurant, ils envoient leurs enfants à l’école (Mission française/école Espagnol/école Américaine), ils inscrivent et accompagnent leurs enfants au tennis, à l’équitation, à la piscine, et bien d’autres activités ou ce mélange tous les jours musulmans, juifs et catholiques.
        Ils travaillent avec des musulmans, des cathos….. Les fréquentes en dehors du boulot….
        Pendant les célébrations des fêtes JUIVES et MUSULMANES, on s’invitent et ils n’y a pas de problèmes.
        Mon assistante de direction et de religion musulmane, une femme de 51 ans, elle habite un quartier du centre de Casablanca. Sa voisine qui est JUIVES se fréquente sans haines, ni craintes….
        MAIS DE QUOI TU PARLES ????????

        Tu te trompe gravement sur la situation dans mon Pays, que tu ne connais pas.

        Enfin…….. Nous sommes beaucoup plus évolués que tu ne le crois, au Maroc

      • 29/03/2010 13:06

        @morice
        ils n’envoient donc pas leurs gosses à l’école marocaine, donc. Certes, ils bossent ensemble, ce n’est pas pour auta,t qu’ils se marieront ensemble, crois-moi. Je ne te parle pasde pogrom mais de hantise du pogrom, ce qui n’est pas du tout la même chose. Et je sais que les pogroms n’ont jamais été exercés dans le monde arabe. ce qui existait enrevanche, et qui existe toujours dans les têtes, c’est la dhimmitude : on te tolère mais tu ne la ramènes pas et tu restes considéré comme soumis à la loi musulmane. Je suis désolée, l’heureuse époque de coexistence est révolue depuis un certain temps déjà. Si le Maroc s’est vidé de sa communauté juive, ce n’est pas un hasard. Quant au maroc état de droit, laisse-moi rire. C’est une dictature, que nombre de marocains sont prêts à tout pour fuir, du mariage bidon avec une européenne à la traversée de l’océan en barque. évidemment, pas ceux qui envoient leurs gosses au lycée français ou à la mission américaine, puisqu’eux peuvent envoyer leurs enfants à l’étranger pour les études. Que tu connaisses des cas où les gens de confessions différentes se retrouvent, c’est très bien. Ce n’est pas toujours le cas, loin de là.

      • 29/03/2010 13:40

        Zarzuela, comment peux-tu dire que tu connais la situation des juifs au maroc et dire que tous ceux qui sont restés travaillent pour le roi, c’est grotesque.

      • HmD permalink
        30/03/2010 22:18

        Comme on parle de Maroc et de présence Juive soit disant protégée par le Roi, je vous invite tous à revoir l’histoire du Maroc (Fès en particulier) et de l’Andalousie (Cordoue) où Juifs, musulmans et chrétiens ont vécus tous ensemble. (je hais ces clichés!!)

        Le conseiller en question est André Azoulay.

        Merci LePédé pour ton post qui remet à jour l’hypocrisie régnante au sujet de l’homosexualité.

    • bbone permalink
      30/03/2010 15:08

      Bonjour,
      Je tenais juste à rectifier un abus de langage que vous faites : antisémite ne concerne pas seulement les juifs, mais les arabes aussi !

      Il n’y a d’ailleurs rien de tel que de balancer ça à un arabe se disant ouvertement antisémite…

      Très beau billet le PD.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 15:12

        Tu n’as raison qu’éthymologiquement. Mais c’est toujours amusant de troubler les certitudes.

      • bbone permalink
        31/03/2010 10:22

        Guillaume Pascanet > je t’invite à vérifier dans un dictionnaire (et pas un mauvais dictionnaire en ligne)… le terme sémite n’est pas synonyme de juif.

        Un juif est un sémite, mais un sémite n’est pas forcément juif….

      • Guillaume Pascanet permalink
        31/03/2010 14:26

        Je parlais du terme antisémite et pas du terme sémite.

  12. Guillaume Pascanet permalink
    29/03/2010 08:09

    Malheureusement, l’homophobie ordinaire et peu tapageuse, l’homophobie tranquille en fait, ne recule que très (trop) lentement.

    L’homophobie et toutes les intolérances en général en fait, les certitudes et les idées reçues, sont bien ancrées dans les esprits.

    D’ailleurs, je ne prétends pas être complêtement exempt de ce phénomène. J’ai beau me prétendre tolérant, peut-être serais-je mal à l’aise face au coming-out d’un proche.

    En tout cas, ton billet m’a ému. C’est déja pas si simple de grandir, de s’affirmer dans la vie. Tu as donc dù traverser bien des déceptions et des frustrations. Mais tu sais qui tu es et tu aimes. Serait-ce le début du bonheur ?

    • 29/03/2010 08:18

      guigui, où es tu passé ? je te reconnais plus dans ce petit costard. Au fait, merci pour tes conseils : comme tu vois, j’ai vidé mes caches ce quui me permet de te voir autrement en ce lundi matin.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 08:23

        Un petit lifting afin saluer le printemps. Ne sois pas jalouse, mais c’est l’oeuvre de ma chêre et tendre. C’est ainsi qu’elle me voit alors que le précédent avatar était de ma main.

  13. Acme permalink
    29/03/2010 08:27

    Merci…. et désolé.

  14. 29/03/2010 08:27

    Je ne sais que te dire d’autre, cher Pédé, que ma consternationet ma vraie tristesse à la lecture de ton article.
    Tout ça ne me laissera jamais indifférente.

    Bien sûr on ne se connaît pas donc c’est un peu présomptueux, mais j’ai envie de te faire un hug et de t’envoyer des tas de gentilles pensées, qui ne remplaceront évidemment pas celles de ta famille ni n’effaceront années de violences verbales, mais c’est sincère et ça vient du coeur.

  15. 29/03/2010 08:29

    Ne me parle PLUS JAMAIS de première épouse, que le diable l’emporte.

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 08:36

      Tu as toujours des difficultés à placer tes réponses au bon endroit, ma Jean-Marc Lalanne au chocolat.

      • 29/03/2010 08:55

        je te jure que je vais faire un effort…

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 09:02

        J’espère bien ma Jean-Louis Riou aux fruits.

  16. 29/03/2010 08:37

    On va nous accuser d’être une bande de plussoyeurs béats, mais en l’occurrence je n’ai pas d’autre choix que de saluer la grandeur de ce post très émouvifiant (avec du vivifiant dedans). Et sans kikoolol. J’aime quand les Pédés ont de la burne.

  17. 29/03/2010 08:41

    Au delà du soutien que j’apporte à tous ceux comme toi qui veulent vivre les orientations sexuelles et sociales comme ils l’entendent, dans le cadre d’une société tolérante et sans communautarismes, j’ai particulièrement apprécié, en résonance, ta définition basique de la famille… Le soutien sans faille et sans discrimination à l’un des siens est la condition première et sine qua non pour laquelle une famille à le droit d’en porter le nom.

    • docds permalink
      29/03/2010 20:02

      Et la famille du Pédé ne doit vraisemblablement pas avoir le droit de porter ce nom

  18. 29/03/2010 09:00

    On ne peut plus d’accord avec ta pensée, cette façon de considérer les homosexuels étant malheureusement très répandue. Les gens acceptent de côtoyer les homos, mais dans une certaine mesure uniquement. Le syncrétisme n’a pas encore opéré, et tu le dis très bien.

    Je fais tourner ton billet à des copains pédés qui sauront encore mieux l’apprécier que moi.

  19. 29/03/2010 09:04

    A mort les pédales !! Ah non pardon.

    Le Pédé, cette note est superbe, comme d’habitude, mais en mieux parce qu’il y a de l’émotion dedans.

    La question que je me pose, c’est de savoir si cela n’est pas aussi une question de génération ? En d’autres termes, les mentalités ont quand même pas mal évolué ces dernières années, donc je me dis que peut-être les « jeunes » (les 15-30 ans quoi…) d’aujourd’hui sont moins cons que leurs parents à ce niveau là, et ne pensent pas que l’homoexualité est une passade/maladie/absurdité/hérésie/autre idée abracadabrantesque.

    Quant à la grand-tante décatie, avec un peu de chance elle fera un infarctus et y aura récupération d’héritage en bonus. 😀

    • 29/03/2010 09:14

      A mon avis les jeunes sont tout aussi cons que les vieux là dessus. Attention à ne pas généraliser le milieux dans lesquels nous évoluons…

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 09:16

        C’est malheureusement très vrai. Il suffit de se rappeler des jeunes nombreux dans les manifs contre le Pacs.

      • 29/03/2010 13:46

        Diegosan, je ne comprends pas bien ta phrase « attention à ne pas généraliser les milieux dans lesquels nous évoluons ».
        Tu veux dire que ce serait une question d’éducation ? Des parents lourdingues et remplis de préjugés donneraient forcément des enfants lourdingues et remplis de préjugés, sans possibilité « d’évolution » dans le sens d’une réflexion constructive sur le monde qui les entoure ? Je trouve ça très défaitiste… (non je ne vis pas dans un monde de bisounours, promis !)

      • lulu permalink
        29/03/2010 14:16

        Je pense que ce n’est pas du tout ce qu’il veut dire mais peut-être m’égare-je…

      • 29/03/2010 14:18

        Je crois qu’il veut dire que les gens qui viennent sur ce blog sont généralement plutôt ouvert d’esprit et que ce n’est pas le cas de tous les gens de la génération des 20/40 ans…

      • lulu permalink
        29/03/2010 14:20

        Oui c’est plutôt ça à mon avis

      • LaDinde permalink
        29/03/2010 16:04

        Peut-être qu’en fin de compte il y a quand même une histoire d’éducation, d’environnement en tout cas. J’ai toujours vu mon Parrain accompagné d’hommes. Il est homo et grand ami de mes parents. Et je ne trouve pas que ce soit LA GÈNE, d’être homo.
        Ne pas avoir ressenti que c’était anormal, le fait d’être élevé dans un sentiment de non-différence joue surement, je pense.

      • 29/03/2010 17:19

        Non je veux dire en effet, que je vis dans un milieu où on voit des gens « différents » (pédés, noirs, arabes, comptables, gouines…) qui sont acceptés, travaillent, s’embrassent, se mélangent, vivent à peu près normalement. Parisiens éduqués laïcs, en gros. Je pense qu’on est assez nombreux dans ce cas ici, et que ça peut nous donner une vision un peu lointaine et fausse de ce que pensent et comment agissent les très nombreuses personnes qui ne font pas partie de ces milieux.

      • ABC permalink
        29/03/2010 17:26

        eh oui les comptables

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 17:31

        Nous sommes très stigmatisés. En plus, je cumule en étant aussi fonctionnaire et hétérosexuel.

      • 29/03/2010 17:34

        Je ne te cache pas que c’est avec les comptables que j’ai le plus de mal, hein. Faut quand même être sacrément vicieux pour en arriver là. Et qu’on vienne pas me dire que c’est inné, hein !

      • ABC permalink
        29/03/2010 17:37

        T’es comptable PasCanet? Admiration

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 18:50

        Chut ! J’ai réussi à cacher ma différence jusqu’ici.

        [ déja que j’ai avoué aller au salon de l’auto et écouter du Benabar]

      • 29/03/2010 19:13

        (Dans « comptable », y a « table »… blague pourrie du jour bonjour ! Désolée Guillaume, mais il fallait bien que quelqu’un la fasse ! :D)

        Et sinon Diegosan, entièrement d’accord, mais dans la notion de « Parisien » éduqué laïc, il y a bien « éduqué ». Un individu con et obtus restera con et obtus, quelle que soit son origine sociale/culturelle/ »économique »/régionale/autre.
        Si nous autres C’estlagêne-addicts sommes là, c’est à mon humble avis parce qu’on sait faire la part des choses et qu’on ne crie pas au scandale sans arrêt. Tout simplement car on est capables de comprendre l’humour sous ses diverses formes, mais aussi des réflexions plus profondes. Beaucoup peuvent le faire, tout en étant malgré tout con et obtus sur certains sujets comme l’homophobie.

        Par contre, quand je parlais d’éducation, je parlais uniquement de ce que les parents sont sensés inculqués à leurs enfants, notamment le respect d’autrui. Et malheureusement ça se perd dans tous les milieux. D’où un regain de dynamisme pour l’intolérance ambiante, je pense.

        Je ne suis pas très claire, je sais, je ne le suis jamais vraiment de toutes façons, à part dans ma tête ! 😉

  20. Le Hippie permalink
    29/03/2010 09:08

    Magnifique texte le Pédé ! Je m’ajoute à la liste des gens qui t’envoient plein de bonnes pensées.
    En tant que Hippie, s’adapter aux moeurs de la société est aussi un petit tracas quotidien. La différence avec toi, c’est quand on me dit que je ne comprends rien à la vie, qu’un jour où l’autre je ferai comme tout le monde, que « mais tu veux pas un travail, de l’argent, t’installer? », quand on me dit tout ça, personne ne m’oblige le cacher ! Et m’habiller en pingouin le temps d’une après-midi avec un costard hors-de-prix pour assister à une noce m’ennuiera profondément, mais ne me blessera pas.
    Quoi qu’il en soit, je veux connaître le fin mot de l’affaire ! Ces histoire de mariage et de famille, c’est toujours cocasse. Comme dirait mes copains machos dans le sud, faut poser ses couilles sur la table. Autant clarifier la situation dès le début, les non-dits et les secrets de familles, ça pèse très très lourd…

    • Le Hippie permalink
      29/03/2010 09:10

      Oups ! je me suis mal exprimé : « petit tracas quotidien », c’est pour moi, pas pour toi.

  21. 29/03/2010 09:12

  22. chrystal permalink
    29/03/2010 09:20

    I love you mon chou!

  23. 29/03/2010 09:33

    les gens sont cons, c’est super super super triste…

    j’ai deux fils, ils sont petits encore, 3 et 6 ans, mais s’il se trouvait qu’ils soient homo, l’un ou l’autre (ou les deux) j’aurais juste de la peine pour eux à cause de cette société de merde, et puis voilà… je me battrais bec et ongles pour qu’on leur foute la paix et pour qu’ils soient heureux… l’homosexualité fait partie de l’humanité, faut arrêter de se voiler la face, et je ne comprends toujours pas pourquoi c’est rejeté avec autant de violence… (ah si, chuis bête, je l’ai dit au début, les gens sont cons…)

    et oui, feuque la vieille tante, ça va bien oui, les compromis, est ce qu’on lui demande d’arrêter d’être conne et intolérante pendant quelques heures, histoire de ne pas te froisser? non mais oh!

  24. heimdall permalink
    29/03/2010 09:34

    bah bon courage !!

    et comme disait l’autre : il faut etre econome de son mepris tellement est grand le nombre de necessiteux

  25. 29/03/2010 09:34

    Très juste, en gros pour certains la tolérance ça signifie se taire face à des arguments d’une autre époque. Et bien non justement, et tu as eu raison.

  26. lulu permalink
    29/03/2010 09:35

    Cher Le Pédé,

    Ta famille t’aime, te respecte, t’a toujours soutenu et accepté à 1000% et n’a jamais eu honte de révéler ton homosexualité (et ce quelque soit l’interlocuteur, ouvertement homophope parfois). Malheureusement c’est très rare, même si c’est la moindre des choses. Comme tu le sais les pédés se font souvent rejeter, renier par leur propre famille, sont obligés de se cacher, de se marier… Ta famille n’a pas confiance en les autres et sait bien que malgré l’évolution des mentalités, il y a peu de chances pour que les pédés soient un jour réellement acceptés. Peut-être que toi tu y crois justement parce que ta famille t’a accepté sans la moindre retenue, parce que tu évolues dans un milieu tolérant.
    Mais pourquoi chercher Christine Boudin dans la cuisine de tes parents ? Tes parents t’ont-ils une seule fois rejeté, fait sentir que tu n’es pas normal, demandé de cacher ton homosexualité ??? N’ont-ils pas simplement voulu te protéger en t’avertissant que l’homosexualité ne serait certainement jamais acceptée parce que les gens sont cons, intolérants et ont des valeurs morales et religieuses qui sont loin de disparaître ?? Penses-tu que ce constat les réjouit ??
    Je te trouve injuste envers ta famille qui t’a toujours défendu bec et ongles.

    Je te soutiens envers et contre tout, je n’ai JAMAIS eu honte de toi, je suis extrêmement fier de toi et je t’aime (et tu sais que j’ai du mal à le dire) et je suis triste que tu puisses avoir eu le besoin de partir.

    • lulu permalink
      29/03/2010 09:41

      Et je suis également effondrée de voir des commentateurs traiter ta famille de cons et te dire « Courage, comme je te comprends » alors que tu as la famille la plus tolérante qui soit. Et je défie quiconque d’en trouver une plus ouverte d’esprit.
      Cette injustice me révolte et je n’ose imaginer la peine de tes parents.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 10:01

        Lulu> je ne sais si tu me mets dans ce sacs des insulteurs de ta famille.

        Je trouve juste que tous ceux qui prétendent qu’ils seraient très proches d’un enfant homosexuel sont sûrement les même qui prétendent qu’ils auraient été résistants sous l’occupation.

      • lulu permalink
        29/03/2010 10:05

        Je ne comprends pas ton commentaire. Sache juste qu’il n’y a PAS d’insulteurs dans ma famille.

      • lulu permalink
        29/03/2010 10:06

        Ah non en fait j’ai compris

      • 29/03/2010 10:08

        guillaume>> euh? pardon? je viens bien de voir un point godwin passer là, non?
        et vu que tu me connais absolument pas, je ne sais pas trop comment tu peux de la véracité ou non de mes propos…

        lulu>> quand je disais que les gens sont cons, je ne parlais pas de la famille du Pédé 😉 Plutôt de tous les autres autour qui font que même dans une famille aimante et tolérante, on finit par sortir des trucs cons…

      • 29/03/2010 10:10

        putain, mais tout le monde s’humanise sur ce blog !!

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 11:07

        Lulu> tu as compris quoi ?

        Angel> c’est vrai que ton message m’a fait penser à cela mais tu n’es pas la seul. Je trouve très prétentieuses les personnes qui seraient forcément géniales en toute circonstance, qui sauveraient une jeune fille d’une bande de skin-head dans le métro pour prendre un exemple moins godwinien.

        Moi, je ne suis absolument pas sûr de ce que serait mon attitude. Et comme je ne m’aime pas toujours, j’ai plutôt tendance à penser que je serai assez lache en général.

        Mais en effet, je ne te connais pas et ma réflexion était d’ordre général. Acceptes donc mes excuses si tu t’es senti agressé.

      • lulu permalink
        29/03/2010 11:09

        J’ai compris ce que tu voulais dire et non tu ne fais pas partie des insulteurs

      • 29/03/2010 11:16

        guillaume>> ok ça roule ma poule… pour ce qui est de l’occupation, je pense que j’aurais fait partie des gens qui se seraient cassés aux états-unis (en gros quand y’a trop de cons, j’ai tendance à vouloir aller là où l’herbe est plus verte)… pour la jeune fille dans le métro, je suis divisée, avant d’avoir des enfants je suis quasi sûre à 100% que je serais rentrée dans le lard de ses agresseurs (vu que je suis du genre bagarreuse) mais maintenant que je suis mère, j’aurais un peu la trouille de me faire buter et de faire trois orphelins, après je pense que je réagirais quand même, mais peut-être pas en fonçant dans le tas… ouais, je suis loin d’être parfaite, mais ce qui est plutôt classe c’est que j’en ai hyper conscience, ce qui préserve relativement de la connerie, non?
        pour ce qui est de l’homosexualité par contre, là je suis 100% affirmative, si mes fils ou ma fille se révèlent être homos, ça me fera chier pour eux vu le monde plein d’amour dans lequel on vit, mais ça n’ira pas plus loin…

      • Baby Pop permalink
        29/03/2010 14:41

        De toute façon, on insulte pas les famille des autres, et c’est tout!!

        @ Guillaume: peut-être te connais tu mal toi même (ou trop bien) mais je peux t’assurer qu’il y a certaines choses dont je suis sure, comme le fait que j’aimerai mon enfant qu’il soit hétéro ou pas, que sous l’occupation allemande j’aurais cacher mon voisin juif ou fuis avec lui, que j’aurais refuser de participer a l’expérience de Milgram, que je ne voterais jamais extrême droite, que l’on entendra jamais sortir de ma bouche quoi que ce soit de raciste (que ce soit contre les arabes, les juifs, ou… les flamand, Belgique oblige)
        Car ce sont mes valeurs et elles me définissent, j’ai eu la chance d’être élevée comme ca, on m’a toujours appris a critiquer et a résister!!!
        Et oui quand j’ai vu mon copain de classe (j’avais 12 ans) ce faire insulter et bousculer parce qu’il été efféminer par les 3 caides de l’école, je suis la seule a m’être lever, a avoir gueuler, et avoir mit une claque au chef de la bande (je devais faire 1 mètre de moins que lui), on m’a appeler la lesbienne pendant 1ans, mais j’en étais fière…
        Et je continuerais toujours a défendre les minorités opprimées, je suis comme ca.

    • Nora permalink
      29/03/2010 09:53

      C’est ton plus joli commentaire, ma Lulu…
      T’as mis un peu d’eau dans mes yeux de hyène.

      • 29/03/2010 10:08

        Ma lulu,
        merci pour ton commentaire qui me touche plus que je ne pourrais jamais te le dire.
        Mais je pense que tu m’as mal compris. Les phrases relatées ici ne sont pas sorties de la bouche de mes parents, ni de la tienne. Mais peut-être ai-je eu de tort de penser jusqu’ici que ma famille ne se limitait pas qu’à vous trois.

      • lulu permalink
        29/03/2010 10:17

        Non ta famille ne se limite pas à nous trois mais la quatrième personne ne pensait pas non plus à mal.
        Cette personne est également très tolérante mais a reçu une éducation différente de la notre. Pour elle il est important de faire des concessions, d’abord pour la personne que l’on aime, mais également pour ne pas blesser une vieille bique qui va bientôt crever et qui le prendra mal, rapport à son âge (car oui les vieux ont plus de mal à accepter l’homosexualité). Je ne suis pas d’accord et je pense que la vieille bique on s’en fout, mais pour lui il n’y a pas d’intérêt à s’affirmer face à une vioc qui a un, voire deux, pieds dans la tombe.

      • 29/03/2010 11:12

        Je sais bien tout cela, mais le fait est qu’on peut faire très mal sans penser à mal.

        Et si j’ai évoqué les difficultés que j’ai connues en grandissant, ça n’est pas pour faire pleurer dans les chaumières, mais pour essayer de faire comprendre que, même moi qui ai grandi dans une famille ouverte, j’en ai bavé pour pouvoir tenir debout aujourd’hui. Et que par conséquent, me suggérer de plier l’échine, même une demi-seconde, que ce soit pour ne pas blesser une vieille bique semi-crevée ou d’autres individus plus ou moins gênés par ce que je suis, c’est aussi violent que me prier de me cacher dans le placard pour ne pas incommoder le plombier.

      • 29/03/2010 11:35

        Placard, plombier ? On dérive subrepticement vers le scénario de film de boules révolutionnaire.
        Cette connasserie étant dite, je réaffirme que Le Pédé, on t’aime droit et fier (et je parle de posture morale, hein).

    • 29/03/2010 10:04

      Lulu, la prochaine fois que tu me fous la tremblotte avec les frissons et tout au boulot, je te préviens, t’auras à faire à moi.

    • 29/03/2010 11:14

      lulu, Le Pédé : vous êtes bien aussi, dans ce registre là. Vraiment.

    • Baby Pop permalink
      29/03/2010 17:10

      Lulu: Quoi que tu dise, je n’aurais désormais plus jamais peur de toi Lulu la Douce, Lulu l’aimante…

      Et je peux faire parti de ta famille moi aussi? Ça a l’aire chouette…

      • Yaölle permalink
        05/11/2010 22:19

        Toi, tu dis n’importe quoi.
        Les participants à l’expérience de Milgram ne savaient pas ce qui les attendaient donc n’ayant pas la science infuse, tu aurais été aussi ignorant(e) que les autres. Donc les idées bateau « je suis rebelle », « l’autorité n’a pas de prise sur moi ». Merci quoi.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram

  27. 29/03/2010 09:46

    Tu vois, tu peux dire toutes les conneries que tu veux sur les sujets les plus triviaux, c’est avec ce message que, d’un coup, je me dis que t’es profondément un type génial.

    J’aimerais être capable de tenir ce discours devant les miens plus souvent. Avoir le peu d’égoïsme supplémentaire qu’il faut pour le dire.

    T’es mon maître, le Pédé.

  28. davidgeridoo permalink
    29/03/2010 09:50

    Rien à ajouter, tout est dit. C’est un peu l’histoire de ma vie que je viens de lire là. (Car oui, l’homosexualité existe AUSSI chez les grands fauves de la savane.)
    Forcément, ça va être plus difficile de krisproller sur ce post-là.

    • 29/03/2010 10:12

      Pas forcément : on peut ressortir une histoire de biscotte et le duo Poiret-Serrault, ce serait on ne peut plus à propos, et de la biscotte au krisproll, il n’y a qu’une miette.

      • 29/03/2010 10:13

        tout à fait

      • 29/03/2010 10:15

        moi par exemple, le matin, je mange du camembert sur une biscotte que je trempe dans le jus d’ananas.

      • 29/03/2010 13:42

        Nous krisprollons très bien plus haut sur les juifs du Maroc.

      • 29/03/2010 14:41

        @la meuf : tu m’étonnes que ça krisprolle ! je t’ai répondu plus haut mais comme svt avec moi, j’ai pas su bien placer le comm. Comme je le dis donc plus haut, j’arrête le lamantinage maroc pour aujourd’hui, je pense qu’on a eu notre dose, en tout cas moi j’ai eu la mienne. j’aurais aimé qu’on parle des biscottes, mais bon.

      • 29/03/2010 17:21

        Ouais mais il est pas drôle ce krisproll. Et puis je dois bien avouer (même si ça me fait bien mal au cul) que je suis totalement incompétent en judéo-maroquisme (vu que je suis antisémite et raciste, bien entendu).

      • lulu permalink
        29/03/2010 17:26

        Oui car le propre du krisprollage est la drôlitude, sinon c’est une vulgaire digression

      • 29/03/2010 17:31

        [lulu, Rendez-vous sur « un prophète amélioré par Luc Besson » pour krisproller sur les mocassins à gland. Le Pédé tu peux venir, hein]

    • 29/03/2010 10:13

      Bon, si on parlait un peu des gros et des grosses ?

    • 29/03/2010 10:13

      Arrête ! Je vais finir par avoir envie d’une tartine et c’est plus l’heure…

      (Hmmm beurre et miel…hmmmm…)

    • 29/03/2010 10:17

      Ah mais tu es homosexuel lion mal coiffé?!? HORREEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUR!

      • 29/03/2010 10:26

        En y réfléchissant, je pense que tu n’es pas un vrai homosexuel… Si tu l’étais, tu aurais eu le bon goût de faire effiler ta tignasse.

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 10:51

        encore un cliché: les pédés n’ont pas forcément bon goût

      • 29/03/2010 11:07

        Ah bon?!?

      • 29/03/2010 11:17

        ditom, en 2 mots : Elton John.

      • 29/03/2010 11:21

        Pas très sympa pour David Furnish.

      • 29/03/2010 11:23

        Je ne vois pas pourquoi je serais sympa avec un mec qui se tape une otarie décolorée.

      • Le Velu permalink
        29/03/2010 11:28

        J’ai jamais goûté.

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 13:38

        Ditom : d’abord, je ne suis pas mal coiffé, j’utilise un shampooing aux œufs.
        Et crois-moi, c’est TRÈS difficile de faire accepter un brushing-balayage de la crinière à ses congénères quand on est censé être le roi des animaux.

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:13

        Le Velu, ne trouves-tu pas que Le Lion a un sacré champignon ? Moi j’adooore, si je pouvais j’aurais le même, tiens d’ailleurs je vais de ce pas m’en faire pousser un sur la tête

      • Le Velu permalink
        29/03/2010 20:06

        @ABC, I am mushroom number one.

  29. 29/03/2010 09:54

    Ah bah c’est malin, ça me fait pleurer, moi. Je ne peux pas me mettre à ta place, en bonne mère de famille bien dans les cases, mais je soutiens à fond ce cri du cœur et je sais que si l’un de mes enfants s’avère être homo, je le soutiendrai jusqu’au bout, quitte à me mettre à dos les trois quarts de l’humanité! Merci pour ce beau texte, fort et émouvant! *_*

  30. 29/03/2010 09:56

    Ce billet me touche d’autant plus qu’il me rappelle quelques heures sombres de ma propre histoire, ce qu’on appelle pudiquement tolérance ou intolérance ne se limitant pas à des histoires de couleurs de peau, de sexe ou d’orientation sexuelle mais s’exerçant aussi à l’encontre de n’importe quelle différence, même la plus anodine, la plus ridiculement minuscule possible. Je me suis assez reconnue dans ta phrase sur cette impression qu’on a depuis l’enfance d’être différent.

    Je plussoie aussi sur ta volonté de ne jamais accepter d’être considéré responsable des vexations que l’on t’impose. Ce serait accepter d’endosser sciemment le rôle du bouc émissaire. Et je tiens à rappeler que le bouc émissaire, il finit toujours très mal.

    • La Pastanaga permalink
      29/03/2010 10:53

      c’est entre autres pour ça que j’abhorre le mot tolérance

      • 29/03/2010 11:16

        Ben pas moi, bizarrement. C’est un mot héritier des lumières, époque ou est née l’idée qu’on pouvait être respectable et qu’on devait être respecté même si on n’était pas un catholique bon teint… C’est à cause de cet historique du terme qu’il me parait adapté.

        Si je suis d’accord sur le fait que changer la mentalité d’un crétin n’est pas aisé, voire impossible, on peut par contre exiger d’être traité avec respect. Et ça implique de pouvoir sans crainte dire « je suis pédé » sans avoir à craindre l’insulte ou le regard de travers. Qu’importe ce que quelqu’un pense de l’homosexualité, ce ne sont pas les pensée il n’a PAS LE DROIT de faire chier les pédés, ni de vouloir les changer, on leur doit le respect. La tolérance, c’est ça. C’est le minimum syndical.

        Moi c’est le mot « intolérance » qui me pose problème, car par contre, il me semble désigner (et minimiser) quelque chose de beaucoup plus violent qu’on ne le pense.

      • 29/03/2010 11:17

        heu phrase pas terminée : « ce ne sont pas ses pensées qui comptent mais ce qu’il fait ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 11:34

        J’aime beaucoup aussi le mot de tolérance. C’est signe d’une société apaisée qui ne juge pas sans cesse. Une société sans Christine Boutin, cela ne serait pas chouette ?

        Par contre, je ne suis pas tolérant avec l’intolérance.

        je ne suis pas convaincu d’ailleurs que la tolérance envers les pédés ou autres minorités progresse de manière si régulière. On assiste aujourd’hui à une révolte contre la tolérance confondue avec le politiquement correct.

        Donc, très bientôt si ce n’est déja fait, dire que les homos sont des anormaux ne sera plus complêtement rétrograde et con, mais politiquement incorrect et courageux.

      • 29/03/2010 11:38

        Hey les gars : si on aimait les actes plutôt que d’aimer les mots ?
        J’dis ça j’dis rien, mais aimer les mots ça sert à rien à part se pignoler gentiment dans son salon… sauf bien sûr quand ce sont des mots à haut potentiel comique (cf. le krisproll sur grotesque / redingote / truchement & co).

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 11:47

        mouais,
        n’empêche que je pense que ça passerait moyen d’entendre un pédé dire « moi je suis super tolérant envers les hétéros ».
        on préfère quand les dominants tolèrent les dominés.
        c’est dans ce sens là que je disais que j’aime pas trop le mot tolérance.

        sinon, mon bon dieg, je suis d’accord, mais les mots ce sont aussi des actes.

      • 29/03/2010 11:55

        Nous sommes des êtres de discours. Il suffit de voir comme on se sert du mot « intolérance » . Et ce qui a blessé le Pédé, ce sont des mots.

        En fait je préfère considérer que la « tolérance » devrait être enseignée comme une forme de politesse améliorée. Il ya des trucs qu’on ne dit pas à une personne, un point c’est tout, quoiqu’on puisse penser par ailleurs.

        Mais bon, quand on voit qui sont les victimes de ces propos insidieux (entre parenthèses les propos insidieux) :

        Les noirs et les arabes (on vous controle plus parce qu’il y a 80% de trafiquants noirs ou arabes)
        Les homosexuels (tu devrais être plus discret)
        Les femmes (avec tous ce que vous avez comme droits, maintenant, z’avez plus de raisons de vous plaindre…)
        Les jeunes (Tous des voyous)
        Les vieux (Tous gâteux et fachos)
        Les gros (Ils n’ont aucune volonté, c’est de leur faute)
        Les maigres (forcément anorexiques)
        Les artistes ( de grands enfants qui ne comprennent rien à l’argent)
        Les gens qui ne veulent pas d’enfants (Egoïstes)
        Les FEMMES qui ne veulent pas d’enfants ( Tu verras, ça va venir, ce serait CONTERE NATURE que tu ne finnisses pas par en vouloir)
        Les célibataires (Le sont forcément parce qu’ils ont une tare cachée)….

        La liste est longue, on en invente tous les jours…

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 12:22

        franchement la rêveuse, je préfère encore entendre proférer ce genre de conneries de ta liste, car au moins ça donne un droit de réponse ,

        parce que si les gens le pensent et ne le disent pas, sous couvert de tolérance, non seulement on se fait traiter de parano si on essaie d’en parler, mais en plus ça fait pas avancer le chmilblic,
        d’autant que ça ressort de toute façon d’une façon ou d’une autre, et souvent d’une façon bien plus insidieuse, par le biais du fascisme ordinaire

      • 29/03/2010 12:38

        Sauf qu’à force de le dire, et bien le penser peut paraitre « normal », justement. j’aimerais que ce soit perçu comme une impolitesse comme une autre…

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 12:44

        Pastanega> Je parlais de vraie tolérance, pas d’un masque hypocrite.

        On peut parler d’un droit à l’indifférence si tu préfères, mais Diegosan va encore dire que l’on tripote un peu trop les mots.

      • 29/03/2010 14:01

        En tout cas, moi le Pédé, je commence à bien l’aimer (Sauf quand il fronce les sourcils parce qu’il me fait peur, mais ça, c’est parce que je suis trouillarde)…

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 14:03

        Tout à fait d’accord, Dieg. Arrêtons de nous pignoler gentiment dans le salon et défendons l’homosexualité à bras le corps.
        Dans le cadre de l’opération « Aimons les actes », je propose une grande soirée « Plombiers dans le placard » où on agira sans dire un mot.
        Dress code : salopette et clef de 12.
        Lulu, tu peux apporter ton sPectre. Philippe, n’oublie pas ta lance. Et l’Autre, tu as le droit de porter un t-shirt American Apparel sous ton bleu de travail, ça fera plaisir au Pédé.
        A très vite.

      • Zouzi permalink
        29/03/2010 17:54

        Pour moi, la tolérance des homosexuels n’a pas de sens. Tolérer, ça vient du latin tolerantia (« endurance, patience, résignation »), de tolerō (« supporter »).
        Donc tolérer les pédés, c’est les supporter, se résigner à leur présence.
        Heu… moi, je suis pas d’accord.
        Les pédés, je les tolère pas. Je m’en fous.
        Le critère de la sexualité n’est pas pertinent.

      • 29/03/2010 17:57

        Clé de 12 ? Tu manques d’ambition ET me disqualifies en 2 petits mots et 2 petits chiffres ? Pffff.

  31. Jazzman permalink
    29/03/2010 10:23

    Einstein et Mozart ont eu des enfants. Qui s’en souvient ?

    • 29/03/2010 10:28

      euh, quel est le rapport ?

    • 29/03/2010 10:31

      Heu ? Quel rapport ?

    • Aelixira permalink
      29/03/2010 10:49

      Je suppose que le rapport= on se fout de la reproduction et elle est bien trop sacralisée, donc pédé ou pas peu importe. En cherchant bien j’en suis arrivée là, mais peut-être que l’auteur pourrait nous éclairer^^

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 11:26

      On pourrait aussi répondre que Einstein et Mozart ont eu des géniteurs pour retourner le raisonnement.

  32. 29/03/2010 10:25

    Oui. Moi aussi je sais ce que c’est. Je n’aime pas trop le langage « politiquement correct » mais force est de constater que dans les années quatre-vingt dix et au début des années 2000, le « politiquement correct » voulait que les assertions homophobes soient bannies du discours ambiant.
    Ce qui est dangereux, c’est qu’il redevient « politiquement correct » depuis quelques années de proférer en toute impunité des propos légèrement homophobes (ceux qui font dire aux gens: je suis tolérant mais quand même il faut que vous acceptiez un minimum d’être traités comme des sous-merdes)… Je ne sais même pas si l’on peut parler de recul sociétal. Juste d’un retour de plein fouet de l’ordre moral.

    Face à ça, j’ai décidé d’arrêter de m’excuser d’être qui je suis… Qui ne m’aime pas ne me suive pas.

    • davidgeridoo permalink
      29/03/2010 13:44

      Ah, mais tu es qui tu es, tom-aux-yeux-en-boutons-de-bottine ?!? HORREEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUR!

  33. emilie permalink
    29/03/2010 10:45

    Mon cher Pédé,
    j’ai envie de faire lire ton post à tout le monde et en particulier à toutes ces personnes de mon entourage qui se disent ouvertes et tolérantes, mais qui croisent les doigts pour que cette « différence » ne survienne pas dans leur propre famille, sous leur propre toit …. Tant que ça se passe chez les autres…
    Je ne pense pas que les mentalités ne peuvent pas évoluer, que l’homosexualité ne sera jamais accepté, sinon comme tu dis autant courber l’échine des maintenant, on voit déjà une différence notable d’une génération à l’autre, et le combat est loin d’être vain, par contre on est effectivement au stade ou avoir une famille ouverte tolérante et accueillante sur le sujet reste une véritable exception. Mais on peut espérer que les familles de demain (nous quoi) éduquent leurs enfants dans ces valeurs.
    Le week end dernier je me disais que j’étais heureuse d’être une fille de l’an 2000, après une discussion lunaire avec ma grand mère que j’aime profondément et que je pense d’une grande ouverture d’esprit mais qui a eu une reflexion plus qu’outrancière sur un sujet délicat, et qui d’ailleurs n’a pas hésité à me dire qu’elle avait honte de ces propos mais que c’était de « sa génération », certes cela ne justifie rien du tout mais tu peux vraiment être conditionnés par un entourage/une époque/ un milieu….
    Quand au post de Lulu c’est la plus belle déclaration que l’on puisse faire.
    LOVING YOU AND ZE BOYFRIEND

  34. La stagiaire permalink
    29/03/2010 10:47

    Très bel article, très émouvant.

  35. 29/03/2010 10:50

    Ce billet fait écho en moi. De la première à la dernière ligne. Merci.

    Les homo (et bis, et trans) finiront bien par être acceptés, ça me paraît logique. Il arrivera un jour où on ne jettera plus d’enfants à la rue sous prétexte qu’ils sont gays. Par contre ça ne se fera pas en 10 ans, c’est sûr.

    Sinon ça me fait toujours rire jaune, cette idée que la société repose sur la procréation.

    • 29/03/2010 11:05

      Elle se base sur l’idée que si on traite les homos avec les égards qui leurs sont dus, tout le monde le deviendra et plus personne ne fera d’enfants. Ce qui ne tient bien sûr pas compte du fait que l’orientation sexuelle n’a rien à voir avec un choix conscient, et que le désir d’enfant, ça touche (ou ne touche pas) tout le monde sans distinction de goûts. Mais on n’est pas à une approximation près.

      • 29/03/2010 12:12

        … et que le désir d’enfant n’a rien à voir avec un choix non plus.

        C’est une évidence qui s’impose à vous (enfin à moi, et ce depuis que j’ai 5 ans).

        C’est pour ça que je me suis toujours sentie proche de la communauté homo, parce que j’ai entendu tellement de conneries sur mon non-désir d’enfants (mais dieu merci, jamais dans ma famille), je sais ce que c’est, de pas être dans la norme « mariée, 2 gosses – un garçon et une fille, de préférence – , une Renaults Espace et un chien dans un pavillon de banlieue »…

      • 29/03/2010 14:09

        Non mais je te comprend. Celà dit il ya quand même des gens qui font le choix conscient eu égard aux aléas de leur existence. ca se respecte.

        La première chose qu’on m’a demandé quand j’ai eu ma fille c’est « Maintenant que t’as un gosse, je suis sûre que tu es plus nuancée sur le recours à l’avortement. » J’ai répondu « Ah bah non ! Maintenant que je sais à quel point on est vulnérable enceinte et à quel point c’est dur d’avoir un gosse, je suis d’autant plus convaincue que ça doit ABSOLUMENT être un choix… »

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 14:38

        La rêveuse> C’est vraiment la première chose que l’on t’a demandé après l’accouchement ?

        Même pas après « tu es fatiguée » ou « tu vas l’allaiter ou lui donner le biberon » voire « comment tu vas l’appeler » ?

        Hélène > Merci pour tous les renault espace que ce genre de commentaire aide tellement à vivre. RENAULT ESPACE ? Non mais ce qu’il ne faut pas entendre !

  36. La Pastanaga permalink
    29/03/2010 10:55

    Le Pédé, si j’étais pédé, je rêverais d’être critiquée par toi

  37. Mimo permalink
    29/03/2010 10:57

    Bravo .

  38. La Pastanaga permalink
    29/03/2010 11:17

    je me permets de faire un ptit copier/coller d’un texte de Lawrence OLIVIER sur « Michel Foucault : problématique pour une histoire de l’homosexualité « :

    « Être homosexuel, c’est reconnaître qu’on partage avec d’autres un même désir, et constater, en même temps, qu’il est nié socialement. La communauté devient dans le discours sociologique le sujet politique. Elle a une consistance sociologique déterminée par l’ensemble des individus partageant un style de vie commun, et une fonction historique. L’aveu individuel de son homosexualité peut permettre la libération personnelle, mais ne remet pas en cause l’intolérance d’une société. Seule la communauté homosexuelle est libératrice, c’est-à-dire capable de transformer la société. Elle est porteuse du projet social d’émancipation. L’individu homosexuel n’a de réalité dans le discours sociologique qu’à travers une problématique de prise de parole. Cette dernière est considérée à la fois comme moyen d’être et d’exister et comme instrument de revendications et de luttes pour la reconnaissance de droits légaux, sociaux. Il s’agit ici d’une prise de parole collective, celle d’une communauté opprimée. »
    http://1libertaire.free.fr/Foucault16.html

  39. le con sultan permalink
    29/03/2010 11:18

    Qu’il est facile de tomber dans l’intolérance lorsque l’on est du côté de la norme…
    Et qu’il est difficile de faire passer un message avec autant de sincérité.

    Merci Le Pédé.

  40. Jazzman permalink
    29/03/2010 11:23

    Aelixira a tout juste. Ce sont les idées qui importent dans une société, pas les individus, même s’ils sont nécessaires en tant que substrat. Je ne tiens pas à expliquer ce que les idées ont à voir avec la musique et Britney Spears en particulier et pourquoi j’ai pris Mozart comme exemple alors que Thelonious Monk siérait mieux à mon pseudo.

  41. La Pastanaga permalink
    29/03/2010 11:33

    à mon avis c’est pas le problème de ta famille, qui a l’air vraiment mortelle (j’ai toujours rêvé moi-même d’avoir une soeur vieux travelo), mais de la société dans son ensemble dont la norme (heterosexiste) régit chacune des micro-structures (comme la famille, les individus) et institutions (comme le mariage, l’école..) qui la compose.

    alors peut-être qu’une nouvelle révolution s’impose, car malgré les apparences, notre société est de plus en plus conservatrice en bien des aspects.

    rappelons-nous (ou n’oublions pas trop vite…) que dans les année 70, être pédé, c’était se poser en véritable sujet politique et révolutionnaire. Je pense notamment à Guy Hocquenghem
    (un documentaire que je n’ai pas vu, mais qui semble d’ailleurs très bien à ce sujet: « La révolution du désir » http://larevolutiondudesir.blogspot.com/)

  42. La Folle permalink
    29/03/2010 11:34

    Le Pédé, t’inquiètes! Tu vas t’y faire. Tu choisis ta voie. Et Dieu sait que tu l’assumes parfaitement. Mais voilà, nous vivons dans un monde intolérant, haineux, borné…
    Quant à ta famille, je pense qu’elle veut instinctivement te protéger mais je suis sûre qu’elle t’aime de tout coeur et te soutient.

    • 29/03/2010 12:15

      Justement, je ne crois pas que l’on choisisse sa voie. C’est ce genre de pensées qui amènent les gens à justifier leur « homo-scepticisme » en arguant du fait que les pédés pourraient changer d’orientation s’ils le voulaient. Histoire de ne pas mettre tout le monde dans la gêne quoi…

      • La Folle permalink
        29/03/2010 13:02

        Je suis d’accord avec toi. Je n’ai pas employé les bons mots.
        En fait, ce que je voulais dire par « voie », ce n’était pas par rapport à son orientation sexuelle en tant que telle mais plutôt le fait qu’il la reconnaisse en lui, le fait qu’il l’assume. Qui n’a jamais eu de doute sur sa sexualité? Il est clair que nul ne nait pas Hétérosexuel ou Homosexuel. Certains ont sûrement dû vivre les mêmes situations que celles de Le Pédé durant leur enfance et adolescence mais ne sont pas pour autant devenu homosexuel.
        En réalité, je ne sais pas quand est-ce qu’un être sait qu’il est pédé ou pas. Mais je suis quand même sûre d’une chose, c’est que quand il le sait, il a atteint un point de non-retour…

      • Nora permalink
        29/03/2010 13:06

        au secours.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 13:15

        C’est le fond, la forme ou les deux qui t’angoissent ?

      • Nora permalink
        29/03/2010 13:16

        Les 2.
        J’ai suffoqué.

      • 29/03/2010 13:55

        J’ai un peu mal à la tête maintenant.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 14:33

        Moi aussi. A la quatrième lecture, j’ai du sang qui est sorti par les oreilles.

      • La Folle permalink
        29/03/2010 15:02

        Alors, je vous prie de m’excuser de vous avoir infliger tous ces maux. Vous êtes nettement mieux placé pour commenter cet article. Je ne fais que passer. Toutefois, je vous remercie d’avoir au moins essayer de me lire et de réagir.

      • La Folle permalink
        29/03/2010 15:20

        En même temps, je ne me surnomme pas la Folle pour rien. héhé!!

      • Nora permalink
        29/03/2010 15:29

        Ça n’a rien à voir avec être mieux placé pour commenter.

        Tu dis que tu t’es mal exprimée en parlant de « voie » mais dans le 2e commentaire, tu dis qu’on ne nait pas hétéro ou homo (ça suppose donc qu’on l’acquiert) et dans la même phrase, tu soulignes qu’on ne devient pas forcement homosexuel en ayant vécu des situations similaires (ça suppose donc que c’est inné).

        Dans le 1er cas, tu utilises les mêmes arguments que les nases qui sont contre l’adoption par des homosexuels sous prétexte que l’enfant élevé par des homos le sera forcément.
        Dans le 2e, on se dit vive la génétique comme ça demain tu sauras si ton futur enfant est homosexuel et tu pourras décider de l’éradiquer pour te retrouver dans une société sans pervers sodomites.

        Dans les 2 cas, ça pue.

        Quant à cette dernière phrase: « Mais je suis quand même sûre d’une chose, c’est que quand il le sait, il a atteint un point de non-retour… », je sais pas trop quoi en dire à part que c’est niveau 4e de couv’ d’une daube de Levy-Musso.

      • La Folle permalink
        29/03/2010 16:02

        Je te remercie une fois de plus Nora. J’aurais préféré que tu me répondes comme ça, la première fois.
        A vrai dire, je me suis embrouillée dans mes idées. J’essaye moi même de comprendre tout ça. Ce n’est pas évident pour moi.
        Mais j’ai vraiment la sensation de m’être mal exprimée. Je ne sais pas si je dois encore prendre le risque de me justifier et par la même occasion dire des choses qui semblent insensées. Mais je ne veux en aucun cas porter un jugement sur les homosexuels.

  43. Jazzman permalink
    29/03/2010 11:39

    Guillaume Pascanet, ce n’est pas parce que l’article parle de pédés qu’il faut se sentir obligé de retourner tous les raisonnements.

    • 29/03/2010 11:51

      Dis Monsieur Jazzman, tu veux pas être un tout petit peu moins sibyllin dans tes interventions ? Ca nous ferait gagner du temps… En te remerciant.

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 11:52

        sybillin… je suis sûr que tu aimes beaucoup ce mot

      • 29/03/2010 11:59

        Oui surtout quand on dit « ne sois pas si sibyllin ». Ou don’t be such a sissy Billy, pour nous ramener au sujet du jour.
        Et hop, triple lutz. Réception parfaite.

      • 29/03/2010 12:15

        Je pense que l’homme du jazz fait une sorte d’allusion graveleuse (mais peut-être me trompe-je)

      • 29/03/2010 12:20

        @diego : finement joué, princess Sissi

  44. Chadouce permalink
    29/03/2010 11:41

    Eh ben moi j’aurais aimé être Le Pédé juste pour avoir une si belle déclaration d’un Lulu.

  45. 29/03/2010 11:48

    Moi, personnellement, je suis pas intolérant, mais c’est vrai quoi, on aura beau faire ce qu’on veut, les vieilles tantes acariâtres et rabougries ne seront jamais acceptées…

  46. 29/03/2010 11:49

    Rien d’intéressant à rajouter… juste un merci…
    tu m’as foutu les larmes aux yeux, couillon!

  47. 29/03/2010 11:49

    Sinon, je suis pris d’un affreux dilemme : je voudrais vider mon cache pour voir le nouveau Pascanet, mais j’y perdrais Miss CLG. Ca vaut le coup ou pas ?

    • Nora permalink
      29/03/2010 11:50

      Non.

    • lulu permalink
      29/03/2010 11:51

      Tu me préfères avec mon costume toi aussi ?

      • 29/03/2010 11:57

        Grave.

      • Le Velu permalink
        29/03/2010 12:05

        Je ne sais même pas comment tu as osé le retirer.

        Tous autant que vous êtes.
        Sauf Roro qui est une femme de goût elle.

      • lulu permalink
        29/03/2010 12:05

        Qui d’autre me préfère avec mon costume, parce que si ce n’est que toi et Pascanet, je ne change pas.

      • 29/03/2010 12:17

        je te préfère nature, lulu. sans ces oripeaux grotesques qui ternissent ton teint de pêche et ta blonde frisure.

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 13:46

        Moi z’aussi, je vote pour le costume et le sPectre.

      • 29/03/2010 13:47

        Moi aussi je te préfère avec ton costume lulu!!!!

      • lulu permalink
        29/03/2010 13:52

        C’est bon vous avez gagné je vais me changer

      • 29/03/2010 13:56

        Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

      • ABC permalink
        29/03/2010 14:59

        Le Velu, je ne quitte plus mon latex, c’est comme une seconde peau, tu es un génie

        Lulu, tu ressembles trop à Polnareff comme ça, remets toi en Cendrillon, tu es bien plus mimi

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 15:04

        ABC > Si tu enlèves ton cache, tu constateras que Lulu a remis sa panoplie.

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:08

        yeahhh, toi aussi tu es mieux comme ça PasCasnet

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 15:11

        Welcome back, Lulu the Queen.

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 15:13

        Lulu The Fucking Queen with her Fucking sceptre

      • Le Velu permalink
        29/03/2010 20:03

        ABC je m’excuse platement devant toi, je ne mérite pas ton estime et j’attends avec impatience une photo réelle de toi dans ce même costume.

      • 31/03/2010 18:51

        Le velu, ton costume est parfait. Je ne me lave plus depuis deux mois pour ne pas le quitter.
        Lulu, tu as bien fait de replonger dans ta robe blanche, tu es superbe.

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 13:09

      Pas d’accord du tout, Lulu, reprends ton sceptre et ta couronne et je pourrai t’aimer comme un fou comme un soldat comme une star de cinéma.

      Diego> Nora a raison, mon nouvel avatar ne mérite pas que tu perdes notre Miss c’est la gêne.

  48. l'escroc permalink
    29/03/2010 11:52

    Le Pédé,je comprends tout à fait ton désir d’être soutenu par les tiens,et ton désarroi face à ceux qui ne te comprennent pas.
    Il est intolérable d’être jugé,surtout par sa familles.Si la vieille bique en question ne t’accepte pas auprès de son neveu,envoie la chier,et va même jusqu’à simuler la sodomie sur le buffet du mariage,tu en sortira grandi.
    Je suis au dessus des qu’en dira-t-on,et votre regard m’indiffère,c’est grandiose !!!!!
    Un seul problème se pose,qu’en pense Ze boyfriend ?
    Est il aussi catégorique sur les « nons liens » qu’il veut entretenir avec sa famille,y compris les plus rétrogrades ?
    Est il lui aussi prêt à envoyer chier la vieille tante,même si cela froisse un peu plus ses liens avec ses proches ?
    Et s’il désire toujours conserver ses attaches avec sa famille « vieille france »,ton devoir n’est il pas de faire quelques concessions face à une octogénaire défraîchie que tu ne reverra sans doute plus qu’à son propre enterrement ?

    • 29/03/2010 12:05

      N’est ce pas ça l’amour,faire des concessions que l’on aurait pas imaginé faire AVANT,pour l’autre ?

      • 29/03/2010 12:31

        Le boyfriend te répondra lui-même.
        En ce qui me concerne, si je ne le savais pas prêt à m’imposer à sa vielle tante, sa jeune tante, sa soeur ou même sa mère, il ne serait jamais devenu Ze boyfriend.

      • L'Autre permalink
        29/03/2010 15:23

        Tu parles d’amour. Moi, je te parle d’amour de soi. Vivre et grandir caché, dans la crainte et la honte de ce qu’on est… Plutôt mourir. 
        Oui il y a certains liens familliaux indéniables mais ça n’a rien à voir avec l’amour. 
        Si je dois aimer, on doit m’aimer en retour. Je ne me vois pas aimer une personne et lui mentir. Cette personne doit m’aimer pour ce que je suis et non pas pour ce que je devrais prétendre être pour avoir son amour.
        D’autre part, pour être honnête je peux facilement vivre sans l’amour d’une vieille tante mais difficilement sans celui d’une mère ou d’un père. Trahison et déception quand ceux-la préfèrent protéger une vieille tante plutôt que leur propre enfant. Je me sens chez mes parents en insécurité. 
        Un parent devrait il choisir de préserver une tante ou de soutenir un enfant dans ses choix et de se foutre des conventions ? Qu’est ce qui devrait passer d’abord : son enfant ou une simple AOC? 
        Qui m’aime me suive  

      • 29/03/2010 15:35

        Je ris tout seul d’être aussi aveugle et lent.

      • Nora permalink
        29/03/2010 15:36

        T’inquiètes, moi on a du me le dire pour que tout s’illumine d’un coup.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 15:38

        Je pensais être un des rares non-initiés.

      • 29/03/2010 15:39

        Merci, j’aime savoir que quelqu’un est pirte que moi (oui j’ai bien écrit pirte. J’écris noirte aussi).

      • 29/03/2010 15:40

        J’avais un très gros doute, personnellement…

      • Nora permalink
        29/03/2010 15:42

        c’est fou, je dis noirte aussi.
        Et pourrite.

      • 29/03/2010 15:42

        De toute façon personne y veut m’croire quand je dis que je suis naïf. Mais je suis la naïveté faite moustachu.

      • Didie la Praline permalink
        29/03/2010 15:45

        Ah moi, j’avais une presque certitude aussi
        (je dis pourrite aussi)

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 15:49

        Ainsi donc, l’Autre, c’est l’autre. Fiat lux. (Calme et volupté, aussi.)

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 15:49

        @L’autre,j’imagine parfaitement que l’amour d’une vieille tante t’indiffère totalement,mais si tu as fais le choix d’aller lui parler,c’est sans doute qu’elle compte pour les gens que tu aime (tes parents).
        Mettre en scène un coming out pour les rétrogrades grabataires,qui se terminera forcement par une cassure,n’est il pas le meilleur moyen de peiner ta famille.
        Tes parents te demandent de leur laisser un peu de lest pour expliquer ta relation à leurs ainés,ton rôle n’est il pas aussi de comprendre leur choix,de ne pas les forcer à se mettre dans une situation qu’ils ont à prioris du mal à vivre ?
        Tu es rebel,et tu te fou des gens qui ne t’acceptent pas,mais peut être que tes parents ne sont pas aussi libre que toi.
        D’autant plus que si j’ai tout compris,tu te fou royalement de cette vieille peau,et qu’avec un peu de chance,si tu ne lui dis rien,tu pourrai hériter d’elle,et ce sera là,ta vraie revanche.

      • docds permalink
        29/03/2010 20:27

        Contrairement à ce que laisse supposer ce post, le problème semble quand même se situer plus du côté du copain du Pédé que de la famille du Pédé. Quid de ce caca nerveux? Tes parents t’ont-ils conseillé de te renier?
        Si j’étais toi je ne rendrais plus à « ces délectables réunions de famille du dimanche après-midi »

      • docds permalink
        29/03/2010 20:37

        Et comme le dit No_one un peu plus bas: « Les diners de famille dominicaux je connais, avec ou sans Boudin, c’est toujours aussi infect… »

  49. 29/03/2010 12:01

    Merci, Le Pédé, pour ce très beau poste : j’ai la chance de vivre à Paris dans un milieu très intellectuel, très ouvert, où la question de la tolérance ne se pose même plus. J’ai plein d’amis pédés, des mecs géniaux, beaux, intelligents… et je me rends compte que j’oublie, pire ! je ne prends même pas le temps d’imaginer ce qu’ils ont traversé pour devenir les personnes que j’aime tant aujourd’hui, ni même ce qu’ils peuvent encore vivre au quotidien. Encore merci.

  50. La Pastanaga permalink
    29/03/2010 12:07

    cette histoire de mariage me rappelle un épisode de « Queer as Folk » (version US- season 2, episode 1), quand Lindsay se rend au mariage de sa soeur avec Melanie (sa nana) et leurs potes, et se font passer pour des couples hétérosexuels, pour ne pas choquer la famille.

    franchement bien marrant.
    avec évidemment pétage de plombs en règle à la fin: Mélanie demande Lindsay en mariage devant tout le monde.

    ça peut peut-être t’inspirer, Le Pédé….

  51. Surella permalink
    29/03/2010 12:09

    Beau post! je t’envoie des bises virtuelles, qui changeront pas grand chose certes, mais l’intention y est.

  52. 29/03/2010 12:17

    Beau billet, by the way.

  53. Tomtom permalink
    29/03/2010 12:23

    Bon, puisque je n’ai rien de constructif à dire mais que je tiens à le faire savoir, je vais me contenter d’un RT @Michel_Colucci: « les racistes c’est comme les arabes, ça devrait pas exister ».

    P.S: ton article est impeccable, de forme comme de fond.

  54. mod permalink
    29/03/2010 12:24

    j’aime le pédé, la meuf, le juif, l’arabe, lulu, pasta, la réveuse, nora, l’escroc, diegosan, guillaume, le velu
    et je veux les remercier.

    ADIIIIIIIIIIIIIIOS

  55. dwiche permalink
    29/03/2010 12:25

    Et si on lui demandait son avis à la vieille bique au lieu de penser pour elle?
    Pourquoi tout le monde décide d’avance qu’elle le vivra mal et qu’elle risque certainement l’infarctus?

    C’est un fameux préjugé sur les vieux, non?

    Cela étant, billet extrêmement touchant, le Pédé et tu as parfaitement raison de refuser de courber l’échine, quel qu’en soit le motif, quelles que soient les circonstances et les prétendues susceptibiités.

    • lulu permalink
      29/03/2010 12:27

      C’est fait

    • 29/03/2010 12:32

      Ceci dit le Pédé,, n’est-ce pas plutôt ton boyfriend qui courbe le plus l’échine dans cette histoire ? Si il s’avère que sa famille est moins tolérante que la tienne, tu dois pouvoir imaginer les difficultés supplémentaires qu’il a affrontées.
      Ce que je veux dire, c’est qu’il s’agit moins de ta propre affirmation ici, face à cette tante (qui n’est pas la tienne) que celle de ton petit ami. Laisse-lui peut-être le soin de choisir, sachant que du côté de ta famille, ça se passe visiblement sans encombre habituellement. C’est aussi une chance.

  56. dwiche permalink
    29/03/2010 12:29

    Et qu’est-ce que ça donne?

    • lulu permalink
      29/03/2010 12:31

      Elle est morte sur le coup

      • dwiche permalink
        29/03/2010 12:38

        Toutes mes condoléances, dès lors…
        Afin d’éviter de reproduire ce malencontreux schéma, peux-tu nous dire la manière dont les choses ont été amenées?

  57. raoulvolfoni permalink
    29/03/2010 13:13

    Cher Le Pédé,
    Pour une fois, j’ai du mal à m’enfiler TOUS les commentaires, sans doute car certains digressent trop par rapport à ton billet. Ca veut tout simplement dire que là, j’ai pas envie de rigoler. Ce fort juste billet me touche beaucoup. Surtout l’aspect « solitude » du pré-ado, de l’ado que tu décris si bien et qui peut aller bien au delà de la dimension « orientation sexuelle » de la chose. La vieille tante, on s’en balance. Ta famille veut te protéger, même maladroitement. Aimer et être aimé, c’est ça l’important. Et moi je t’aime. Et quelque chose me dit que je suis pas le seul.

    • 29/03/2010 13:52

      Oh ça non, tu n’es pas le seul!

      • raoulvolfoni permalink
        29/03/2010 13:58

        Toi aussi je t’aime.

      • 29/03/2010 14:44

        Je dirais même plus, car ça m’a inspiré ce petit texte :
        « Oh no love! you’re not alone
        You’re watching yourself but you’re too unfair
        You got your head all tangled up but if I could only
        make you care
        Oh no love! you’re not alone
        No matter what or who you’ve been
        No matter when or where you’ve seen
        All the knives seem to lacerate your brain
        I’ve had my share, I’ll help you with the pain
        You’re not alone  »
        Thank you, God.

      • Philippe De Thrace permalink
        29/03/2010 19:01

        Ca manque de Y ta chanson, Diego.

        OWW noW love! YYYYYYou’re nAAAAAAt aloWne
        You’re watching yourÉÉÉÉÉÉÉYYYYYYYYlf but you’re too unfÉÉÉÉÉYYYYYYr
        You got your hÉYYYYd all tangled up but if I could only
        maÉÉÉÉÉYYYke you cÉÉÉÉÉYYYYYe

        tu vois?

      • 29/03/2010 23:01

        Philippe, te rends-tu compte que tu viens de te rendre coupable d’un crime de lèse-dieu ? Tu me réciteras 12 Young Americans, 8 Five Years, 17 Lady Stardust, 6 Fame, 5 Fashion, 34 Right et 32 In the Heat of the Morning.

      • Philippe De Thrace permalink
        29/03/2010 23:07

        C’est comme ça c’est l’évolution, la modernité.Ne sois pas rétrograde. Embrasse l’avenir, parce qu’après tout, MON PACEYYYYY, je le CONEYYYY…

      • 31/03/2010 18:57

        Diego, merci hein, même si je l’écoute minimum 4 fois par semaine, j’aime toujours qu’on me rappelle ce chef d’oeuvre.

        LE lion, me faire rire bêtement au boulot c’est mal. Heureusement il n’y avait personne.

  58. 29/03/2010 13:26

    Pfffffff…oui…on a raison, tous nous. Et on doit combattre. Mais être con avec les autres cons…ça va marcher? J’ sais pas. Ils sont ignorants, vieux, balourds. Mais faut-il être comme ils sont? Je crois que non.
    Mes condoléances à tous nous… mais on est forts, et on a déjà réalisé quelques progrès touchable. A l’ataque:)))

  59. 29/03/2010 14:06

    Coupain Pédé,
    D’abord, ce billet m’a juste retourné les tripes.
    Ensuite, tu vois, on est tous là, on s’est pas barré en courant – on discute tous depuis juin, on s’est même vu dans la vraie vie, on s’est même pas jeté de pierres (ou alors j’esquive très bien).
    Fais gaffe à toi, vieux.
    Nous on est là.

  60. Sébatien permalink
    29/03/2010 14:28

    Je n’ai jamais posté depuis que je connais ce blog, mais la je tenais a le faire (meme si ce commentaire n’apportera surement rien de bien neuf ) tout simplement pour feliciter le pédé d’avoir mis les mots exacts sur cette discrimination plus insidieuse encore que les basiques « sale pedale va crever  » ou autres « vous etes des abominations de la nature », qui au final m’ont toujours faites moins mal que le pseudo discours tolerant qui vise a nous calmer et se montrer « discrets » pour la société… »tu as le droit d’etre pedé hein, mais ne l’affiche pas, et surtout,n’en tires aucune fierté, la societé n’est pas prete », c’est le discours le plus gerbant qui me soit donné d’entendre avec les fameux « tu verras ca passera surement » comme si l’on parlait d’une tare et d’une guerison encore envisagable, en meme temps c’est toujours plus facile de dire que c’est a nous de nous adapter plutot qu’aux gens de faire un effort, c’est toujours de la faute de la minorité si elle n’est pas integrée, c’est bien connu hein…

    Soyons fiers d’etre pedé (et gouines aussi hein :p ), ce n’est pas a nous de renier ce que nous sommes aux yeux des autres mais aux autres de ravaler leur betise crasse et prendre sur eux pour nous supporter, car oui, nous existons,et ils devront bien un jour composer avec

    • La Pastanaga permalink
      29/03/2010 14:41

      c’est un peu ça que je voulais dire quand je disais que la tolérance, ça pue du cul.
      d’ailleurs sebatien, j’irai même plus loin:
      plus que de demander aux autres de « ravaler leur betise crasse et prendre sur eux pour nous supporter », il ne s’agit pas avant tout de « supporter », « accepter » ou « tolérer » la difference, mais d’essayer de commencer à mesurer en quoi l’apparition d’une communauté gay qui se revendique comme telle a engendré de profonde transformation dans la manière de voir le monde et de sentir le monde ainsi que dans les modes de relations, et ce, au sein de la société dans son ensemble.

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:07

        Eh oui, on tolère quand on se sent supérieur, d’où le côté sybillin du terme

        Moi je ne tolère pas les Pédé, je ne les accepte pas, je les honore

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 15:15

        Je ne vois vraiment pas la tolérance comme cela mais je comprends votre point de vue.

        Je me pense quelqu’un de tolérant dans le sens où des personnes peuvent faire ce qu’elles veulent tant qu’elles ne cherchent pas à m’imposer leurs goûts.

        Si le pédé voulait instituer la sodomie comme rite de passage obligatoire pour tous les jeunes gens, comme dans le bataillon sacré de Thèbes, je ne serais pas d’accord.

        Mais s’il veut aimer comme il l’entend et avoir droit au bonheur, je trouve cela parfaitement normal. La société n’a pas à décider pour lui.

        Je suis arrogant en pensant ainsi ?

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:27

        Pas du tout arrogant Guillaume,
        Tu dois être l’incarnation de l’anti-arrogance, me semble t-il
        Mais tout comme on tolère à un enfant de regarder un dessin animé de plus, on tolère que l’autre soit différent, de même qu’on peut tout aussi bien lui enlever cette « autorisation »

        La véritable ouverture d’esprit, l’humanisme véritable ne connait pas ce pouvoir

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 15:33

        C’est donc plus une indifférence de ma part envers les choix de vie des autres qu’une tolérance.

        C’était de qui la phrase « la tolérance, il y a des maisons pour cela » ?

        En cherchant la réponse, je suis tombé là-dessus. http://amiralwoland.wordpress.com/2008/07/24/la-tolerance-il-y-a-des-maisons-pour-ca/

        Je préfère encore être du côté de la tolérance du coup.

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:44

        Ne dit-on pas « liberté, égalité, fraternité »

        L’égalité et la fraternité vont au-delà de la simple tolérance

        Aux armes citoyens !! marchons, marchons…lalallall

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:48

        Les gloses de certaines personnes sur l’idée de tolérance restent hautement basiques Guillaume, et c’est une tautologie que de dire cela

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 15:48

        Disons que la tolérance est nécessaire, mais pas suffisante.

        C’est déja pas si mal, quand on voit quelle est des minorités de toute sorte dans le monde.

        Bien sûr, ne nous comparons pas aux plus mauvais, mais n’ayons pas de complexes non plus. N’oublions surtout pas qu’aucun progrès n’est définitif.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:31

        Comment peux-tu aimer une famille qui fait preuve de tant d’intolérence, qui est capable de dire de telles horreurs à l’un de ses membres et de lui apporter si peu de soutien.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 17:33

        Tu ne te serais pas trompé d’endroit pour ta réponse à la Zouzi ?

        Il est vrai que cet échange si long ne facilite pas les choses. Ne serait-on pas proche du record de CLG du nombre de commentaires ?

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 17:37

        J’ai déjà dis ce que je pensais de la tolérence…
        Et oui, j’aime ta famille, qui s’aime si fort que ça brule ce blog.

    • l'escroc permalink
      29/03/2010 15:20

      @Sébastien
      « ce n’est pas a nous de renier ce que nous sommes aux yeux des autres mais aux autres de ravaler leur betise crasse et prendre sur eux pour nous supporter »

      Quelle note de tolérance tu nous donnes ici.Je ne dois pas faire l’effort d’être compris,mais l’autre doit faire l’effort de m’aimer.
      Mais au nom de quoi l’autre doit il chercher à comprendre une personne,si cette même personne n’envisage pas de la comprendre.
      J’ai un grand père de 83 ans,qui lui n’est pas du tout rétrograde,en effet malgré son âge avancé,il a succombé au charme d’une jeune donzelle de 50 ans sa cadette.
      Son désir de la faire accepter au sein de sa famille était au moins aussi fort que celui qu’à le Pédé pour faire accepter son orientation sexuelle chez ses proches,le fait est que lorsqu’il a décidé de l’épouser,il a jugé bon d’épargner à sa femme,ainsi qu’à lui même ,les éventuels sarcasmes désobligeants d’une certaine tranche de sa belle famille en ne les mettant pas au courant.
      Et oui imaginez la grand mère de son épouse,légèrement plus jeune que lui,face à cet union des plus particuliers.
      Son désir de s’afficher en couple parmis les gens qu’il aime,est des plus naturels,mais ses cheveux teints,blanchis sur les tempes,et sa vision juste,face à la réalité des évenements,lui a permis d’éviter les qu’en dira-t-on.
      Oui c’est sur,on s’en branle des qu’en dira-t-on,mais au final,son épouse a pu continuer à garder une vision propre de sa famille,sans avoir à se mettre dans la délicate situation de faire un trait sur les gens qui compte pour elle ou ses parents.
      Mes orientations politiques,sexuelles,ma classe sociale,mon éducation,forment ce que je suis,c’est sur,mais face à un facho rétrograde,je ne vois pas l’intérêt d’afficher mes valeurs?Je ne le ferai pas changer,c’est un fait,et pour seule finalité je n’aurai que le conflit.
      Non je ne me renie pas,
      non je n’accepte pas que l’on me juge,
      oui je défendrai mes valeurs bec et ongles,
      mais je le ferai en ayant consciences des risques que je prends ,et que je fais prendre à ma moitié.

      • 29/03/2010 15:49

        @l’escroc : à partir du moment où un individu en rejette un autre pour ce qu’il est, cet autre individu ne lui doit rien et n’a absolument aucun effort à faire pour le/la comprendre. Certains choisissent de faire cet effort pour mille et une raisons, sans doute parce qu’ils espèrent trouver des excuses à ces personnes, mais c’est un choix, pas une obligation. De la même façon que c’est un choix (beaucoup plus courageux) de ne pas faire cet effort. Et ceux qui décident de ne pas faire cet effort, comme le Pédé et son amoureux, sont ceux qui feront avancer les mentalités, ce ne sont pas les autres. (cf. Harvey Milk vs Tom Cruise)

        Avec l’exemple de la situation de ton grand-père, tu essaies de nous dire qu’il vaut mieux vivre caché que de dire à des imbéciles (pour être polie) qu’on les emmerde ? Que d’imposer ses choix à ses proches ? Que pour continuer à se faire aimer de ses proches il faut cacher ce que l’on est et qui on aime ? Je ne peux que m’inscrire en faux.

        Enfin, tu dis que tu ne feras pas changer un facho rétrograde en affichant tes valeurs. Donc il gagne. Tu te caches.

        Si l’opinion a considérablement avancé sur la question, c’est justement parce que des courageux ont choisi de ne pas se cacher. Dans le film Milk, lorsque H. Milk dit à tous ses amis homosexuels de faire leur coming-out, d’appeler leurs proches dans la seconde pour le leur dire, c’est parce qu’il veut montrer que tout le monde connaît, fréquente, apprécie, aime, un ou une homosexuel(le) sans le savoir. C’est comme lorsque les juifs en France ont commencé à porter l’étoile jaune. Certains antisémites se retrouvaient surpris de découvrir qu’un individu qu’ils estimaient/appréciaient était en fait un sale youpin au nez pas si crochu que ça. De même lorsque les 343 salopes ont accepté de signer le manifeste les identifiant comme tueuses d’enfants parce qu’elles avaient avorté un jour, alors que parmi elles figuraient des femmes dont certaines étaient admirées par des hystériques pro-life avant de savoir…

        Ceux qui s’affichent et qui emmerdent le monde, en prenant le risque de compromettre certaines de leurs relations, sont ceux qui font avancer le monde.
        Les autres vivent sans doute moins dans le conflit avec autrui mais je n’aimerais pas être à leur place.

      • 29/03/2010 15:54

        Une dernière chose:
        Et si en t’affichant tu fait de 1000 fachos d’encore plus gros fachos, ça ne changera pas grand chose. Mais si tu fais réaliser à une personne que ce n’est pas si terrible que ça, c’est une personne de plus qu’en te cachant. Et rien que pour ça, ça vaut la peine.

      • ABC permalink
        29/03/2010 15:59

        Tu as raison l’escroc, mais que vaut l’opinion de personnes aux idées si étroites ? Si l’autre n’est pas réceptif, on utilise de l’énergie pour rien, c’est notoire

        Mais comme dirait quelqu’un :
        « Instaurons l’état d’urgence…, faisons preuve d’un peu de conscience, entrons enfin en dissidence, ne restons pas sur nos souffrances, nos pavillons de complaisance, quelqu’en soient les conséquences, il faut bien qu’un jour on commence à ne plus vivre dans la prudence, assigné à résidence…etc »

      • lulu permalink
        29/03/2010 16:11

        La meuf: Il dit simplement qu’il aurait pu cacher son homosexualité à la vieille tante, pas au monde entier.

      • 29/03/2010 16:16

        @lulu: dans l’exemple de son grand-père, il s’agit pourtant de cacher la situation à plus d’une personne et pas uniquement à des grabataires proches de la tombe. Enfin, dans la fin de son commentaire, il me semble que l’escroc généralisait son propos (« Mes orientations politiques,sexuelles,ma classe sociale,mon éducation,forment ce que je suis,c’est sur,mais face à un facho rétrograde,je ne vois pas l’intérêt d’afficher mes valeurs? »)…

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 16:34

        La Meuf,tu n’as visiblement pas compris ce que j’ai dis.
        Je n’ai jamais exprimé le fait que pour se faire aimer de ses proches,il faut cacher ce que l’on est,je dis que si nos proches nous demandent de leur épargner une situation à priori ambarassante pour eux,et bien la tolérance serait de leur laisser ce choix.
        Peut être que la vie m’a fait perdre l’utopie dont tu fais encore preuve.Je ne crois pas que l’on puisse faire changer les mentalités d’une octogénaire à l’aube du caveau funéraire,et que s’afficher au bras de son boy friend ne va surement pas lui rendre la vue.
        L’éducation de masse ne se fait pas avec le troisième âge,j’aurai sans doute mieux compris s’il s’agissait là d’une jeune cousine de 16 ans.
        Entre nous ta comparaison avec le fascisme est totalement inappropriée ,car une vieille peau inoffensive avec des idées judéos-chretiennes de base,ne peut être réduite à une partisane du troisième Reich.

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 16:37

        Pardon « embarassante »

      • 29/03/2010 16:57

        Il est temps que quelqu’un la fasse, je me dévoue :

        « Je comprends pas bien l’objet du débat : pourquoi vouloir cacher son homosexualité à une vieille tante ? ». Mouahahahahahahahahah.

      • 29/03/2010 16:59

        I. « si nos proches nous demandent de leur épargner une situation à priori ambarassante pour eux,et bien la tolérance serait de leur laisser ce choix. » :
        1. depuis le temps que tu fréquentes ce blog, tu devrais savoir que c’est Embarrassant et pas ambarassant.
        2. fuck la tolérance.
        3. ce n’est pas aux autres, quand bien même ces autres seraient nos parents, de décider pour nous de la façon dont nous souhaitons appréhender notre situation conjugale et la présenter à autrui.

        II. Je ne suis pas utopique, je ne pense pas qu’on puisse changer les croyances d’une octogénaire, mais je pense qu’on peut lui imposer d’avoir les yeux en face des trous et on peut lui dire: peut-être que ça ne te convient pas mais c’est comme ça, je te respecte, tu me respectes. Je ne te demande pas de sauter au plafond de joie ni d’aller défiler le jour de la gaypride, mais d’accepter qui je suis et la personne avec qui je me présenterai au mariage de X. Et d’accepter que cette personne est la personne qui partage ma vie.

        III. L’évolution des mentalités (ou éducation de masse, comme tu veux) se fait partout, tout le temps, avec tout le monde et par n’importe quel moyen.

        IV. Tous les antisémites ne sont pas des partisans du IIIe Reich. J’ai fait cette comparaison pour parler de l’effet de s’afficher en tant que juif, pédé, avortée auprès d’obscurantistes qui ne réalisent pas que leur haine/rejet de l’autre peut à tout moment leur revenir au visage parce qu’ils ne savent pas qui ils rejettent tout comme ils ne savent pas qui ils acceptent. Et encore une fois, c’est ainsi que les mentalités évoluent.

        V. Ma comparaison est donc, au contraire, parfaitement appropriée.

        VI. « Une vieille peau inoffensive avec des idées judéos-chrétiennes de base »: Ne fais pas semblant de croire que ce débat ne se résume qu’à cette pauvre femme, ça va beaucoup plus loin et tu le sais.

      • ABC permalink
        29/03/2010 17:05

        La vieille tante : il n’est jamais trop tard pour lui ouvrir les yeux, y’a pas d’âge, mieux vaut tard que jamais
        Elle attend peut être que ça, de découvrir de nouveaux horizons

        Diego : Merci, sinon j’l’aurais peut être fait

      • davidgeridoo permalink
        29/03/2010 17:07

        Dieg, j’allais la faire, tu m’as enlevé l’homo de la bouche.

      • 29/03/2010 17:12

        Ouf j’ai cru que cette vanne allait être engloutie à jamais par le commentaire hyper long et sérieux de La Meuf – l’est chiante celle-là quand elle s’y met 😉

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 17:33

        @La Meuf
        I
        1/ je me suis excusé de cette faute inacceptable,et le ferai plus tard pour toutes les autres.
        2/Si on « fuck » la tolérance pourquoi être choqué par celle des autres ?
        3/ si tu désires garder un lien avec tes proches,même si ceux-ci ont une vision différente de la tienne,alors tu te dois de faire certaines concessions.

        II.Mon problème est que je ne comprends pas vraiment le besoin de s’affirmer face à des gens dont on se fout royalement.

        III.Je ne suis pas sur que ce qui se fait partout et en permanence soit de l’éducation de masse,(ou évolution des mentalités,comme tu veux),mais plutôt de nouveaux diktats,imposés par les biens pensants (dont je fais parti par ailleurs).

        IV.Pour ce qui est des juifs et de leurs étoiles jaunes,je ne suis pas sur que cette revendication ait été réclamée par les concernés.
        Dire je suis juif,et tu m’aimais hier,lorsque tu ne le savais pas,alors aime moi aujourd’hui
        me parait malheureusement utopique.

        V.Ta comparaison est donc totalement inappropriée.

        VI.Merci pour toutes les vieilles peaux innofensives avec des idées judéos-chrétiennes de base,que ton commentaire aide tellement à vivre.

      • 30/03/2010 16:05

        @l’escroc: je dis fuck la tolérance parce que dans ce débat, elle est utilisée n’importe comment.
        Tu dis « si tu désires garder un lien avec tes proches, même si ceux-ci ont une vision différente de la tienne, alors tu te dois de faire certaines concessions » : c’est valable dans les deux sens, c’est-à-dire pour moi et pour le proche en question. Et dans le cas qui nous intéresse, il me semble que c’est à la vieille tante d’accepter que si le monde dans lequel elle vit ne lui convient pas, c’est-à-dire un monde où les homos peuvent sortir dans la rue main dans la main sans se faire jeter des pierres et s’afficher en couple comme tout couple hétéro, même dans sa propre famille, et bien qu’elle reste chez elle. Ce n’est pas au Pédé et son copain de se cacher et de prétendre n’être que des bons amis. Par ailleurs, je devine à travers tes propos, notamment l’exemple de ton grand-père que pour toi maintenir des contacts avec des membres éloignés de sa famille aussi hypocrites que soient ces liens, c’est plus important que de ne pas se renier. Pour moi c’est tout le contraire. La soeur de mon père a décidé il y a quelques années de juger mon petit ami de l’époque et de juger le prénom que mon frère a choisi pour son fils, avec pas mal de violence dans ses propos et dans ses actes en ce qui me concerne. Elle n’accepte pas nos choix, les juge, et voudrait nous imposer les siens. Et bien elle a beau être la soeur de notre père disparu, nous n’avons, mon frère et moi, plus de contacts avec elle et nous ne nous en portons pas plus mal. De la même façon, je crois qu’il était plus important pour l’Autre (je pense que tout le monde a compris maintenant de qui je parle) de s’affirmer, de ne pas se renier, que de rester en bons termes avec cette tante.. Si on peut avoir les deux, c’est parfait, mais sinon, il faut faire des choix, pas des concessions.

        Mais je crois que ce dialogue est vain puisque tu ne comprends pas à quoi ça sert de s’affirmer face à des gens dont on se fout… pourquoi n’essaies-tu pas de transposer ? Imagine que quelqu’un de ta famille rejette/n’accepte pas ton travail, ta religion, ton conjoint… au point qu’on te demande de mentir, de le cacher… même si tu te fous de ce quelqu’un, n’aurais-tu pas envie de lui dire : je suis boulanger et je t’emmerde, je suis musulman et je t’emmerde, je suis en couple avec Gertrude et je t’emmerde ?

        Quant à ton opposition éducation/diktats, je préfère ne pas répondre.

        Enfin, je ne comprends pas ta réponse sur l’étoile jaune.

      • l'escroc permalink
        30/03/2010 16:34

        Ma Meuf chérie,j’aime la determination que tu mets pour défendre les choix et les décisions de notre Pédé adoré,et saches qu’il n’est pas question ici de lui suggérer d’agir comme je le ferai, mais simplement de donner mon AVIS.

        Je vais tenter de me réexpliquer une dernière fois,car je m’apperçois que tu n’a encore pas compris ma demonstration.
        Il est évident que les gens qui entourent l’autre et qui l’aiment, doivent faire des efforts et accepter ses choix,quels qu’ils soient,et si j’ai bien tout compris,le problème ne se pose pas.
        La question qui se pose, est comment parvenir à ne pas brouiller les liens affectifs qu’ont ses parents avec la vieille peau, tout en lui annonçant une nouvelle qu’elle ne pourra à prioris, digérer ?
        Et bien je radote, mais il me semble logique que l’autre ne doit pas imposer à ses parents la rupture innevitable, qu’ils auront avec leur tati chérie, et que conserver le secret face à une personne indiférente, ne devrait pas poser autant de tracas, mais c’est mon avis.
        Dans ton cas et celui de ton frère,je ne peux que deplorer votre réaction, car tati machin n’a aucunement remis en cause ton identité ou celle de ton frère, elle trouvait utile, à tort surement, de vous donner quelques conseils gratuits.
        Lorsque l’on se sent bien dans sa peau, et que l’on est seuls décisionnaires de sa vie, pourquoi le conflit, pourquoi la rupture, surtout si cela peine nos parents.

        Pour finir, dans ma famille on a eu beaucoup de mal à digérer le fait que je me sois marié avec un travesti deffraichi, et j’ai du faire passer ma chère et tendre pour un copain d’armée auprès d’une tranche de la famille dont je me fouttai royalement.

      • 30/03/2010 16:50

        Moi aussi, j’aime sa détermination à défendre, non seulement mes choix et mes décisions, mais surtout ses idées.

      • lulu permalink
        30/03/2010 16:55

        Eh bien tu devrais aimer la détermination de l’escroc à défendre ses idées. Même si tu ne les partages pas. Chacun peut donner son avis.

      • 30/03/2010 16:58

        ahahahah triple ROFL sur le mariage avec un travesti défraîchi. C’est tout simplement magique.
        En revanche l’escroc, n’es-tu pas un peu confusant en parlant à « ta meuf chérie » dans une réponse à La Meuf de « son frère », alors qu’on arrivait à peine à relativement stabiliser l’arbre génialogique (pas une faute) de cette famille de malades mentaux ?
        Tu portes bien ton pseudo.

      • 30/03/2010 16:58

        Je pense avoir expliqué plus haut pourquoi cette détermination-là me fait horreur. Mais je n’empêche personne de donner son avis.

      • l'escroc permalink
        30/03/2010 17:02

        D’ailleurs dans la famille de ma femme, on a eu beaucoup de mal à digérer le fait qu’elle se soit mariée avec quelqu’un de si mauvais en orthographe, elle m’a donc fait passer pour une personne dont le français n’est pas la langue maternelle.

      • 30/03/2010 17:04

        Eheh, le coup de grâce. Je me rends ! (au risque de faire du mal à toutes les personnes qui se rendent et blablablah)

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 17:04

        Diego, tu me sembles avoir mal lu le billet de la Meuf auquel l’escroc répond. Notre Meuf y évoque une difficulté rencontré par son frêre à elle dans le cercle familial.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:04

        La Meuf n’est pas la Meuf de mon frère Diegosan, suis un peu. Je te rappelle que mon frère est homosexuel

      • 30/03/2010 17:08

        Ah merde je pensais que j’avais déjà lu ce post de la Meuf alors que non.

        @lulu : haaaan, ton frère est homosexuel ??? Et comment ça se passe dans la famille, vous l’acceptez bien ? Juste pour savoir, hein, si c’est pas indiscret.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:10

        Dans ma famille on fait passer L’autre pour une fille et L’escroc pour un immigré pakistanais.

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 17:25

        Lulu, j’aime ta famille.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:32

        Je replace donc:

        Comment peux-tu aimer une famille qui fait preuve de tant d’intolérence, qui est capable de dire de telles horreurs à l’un de ses membres et de lui apporter si peu de soutien.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 17:35

        intolérance.

      • 30/03/2010 17:36

        J’aime ta subtilité.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:37

        Ta geule Pascanet ! Ici on ne corrige pas Miss CLG

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:38

        Merci Le Pédé, tu m’en vois ravie

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 17:39

        Gueule.

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 17:41

        Je replace donc aussi:

        J’ai déjà dis ce que je pensais de la tolérence…
        Et oui, j’aime ta famille, qui s’aime si fort que ça brule ce blog.
        Vous êtes beau (sauf toi, bien sur).

      • 30/03/2010 17:43

        Mon escroc d’amour,

        Tu donnes ton avis, je donne le mien. Malheureusement nos avis sont diamétralement opposés sur cette question, donc on risque d’y passer du temps…

        J’ai bien compris que tu es pour favoriser les relations entre les parents de l’Autre et sa tati. Je pense pour ma part, comme le Pédé, que certaines choses sont prioritaires, quitte à se fâcher. C’est triste, mais parfois (malheureusement) utile pour se faire respecter. Mais comme tu le dis aussi, ce n’est que mon avis.

        En ce qui me concerne (ainsi que mon frère) et sans entrer dans les détails, il se trouve justement qu’en donnant son avis (je le répète, de façon inacceptable) elle remettait en question l’identité de mon frère (rapport au prénom de son fils).

        Je suis très bien dans ma peau et seule décisionnaire de ma vie mais je n’hésite pas à aller au conflit quand on me manque de respect. En l’occurrence cela n’a en rien peiné mon père qui n’est plus là et je pense que s’il avait été là il n’aurait jamais permis que sa soeur (qu’il savait folle) ma parle comme elle l’a fait.

        Quant à ta blague sur ton mariage avec un « travesti deffraichi », elle est certes très drôle mais tu ne fais pas l’effort de faire la transposition que je suggérais plus haut et qui pourrait te permettre de comprendre nos points de vue, au Pédé, à l’Autre et à moi-même.

        Sur ce, je te laisse, je vais aller exécuter la tante d’un copain, c’est une de mes activités préférées comme tu peux le remarquer.

      • 30/03/2010 17:45

        @lulu: je remarque que si on ne corrige pas Miss CLG, Maître Capello, aka Miss CLG, ne corrige jamais l’escroc non plus… C’est louche. J’dis ça, j’dis rien.

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:46

        Comme je l’expliquais plus haut, c’est parce que le français n’est pas sa langue maternelle.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 17:49

        La meuf : j’ai eu le temps de voir ta faute de frappe à escroc.

        Il en reste une.

        Petite digression : j’ai vu sur FB que ton avatar avait une version plus expressive 😉

      • lulu permalink
        30/03/2010 17:51

        Et puis ce serait trop long ! C’est comme si je me mettais à corriger Morice !

      • 30/03/2010 18:04

        [opération crochets : lulu, tu crois que tu pourrais au moins le rééduquer de l’espace-virgule ? C’est pas une question de langue maternelle, ça, merde]
        {l’escroc : je continue à te soutenir dans cette histoire de vieux travelo, quoi qu’en pense La Meuf}
        C’est qui Morice ? [je dis ça pour pas que mon commentaire apparaisse vide à ceux qui n’ont pas le pouvoir de lire entre les crochets, lulu, hein]

      • lulu permalink
        30/03/2010 18:08

        [Si tu lis ses derniers commentaires tu réaliseras qu’il fait beaucoup de progrès]

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 18:12

        Tiens, il y a eu un bug. La réponse de Lulu est vide.

      • 30/03/2010 18:17

        Oui, Guillaume, ça arrive parfois.
        [notre stratagème fonctionne à la perfection lulu. Je ris très sardoniquement]

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 18:21

        C’est embêtant quand même. On ne saura jamais ce que Lulu voulait te répondre. Elle avait sûrement une réplique piquante dont elle a le secret.

      • ABC permalink
        31/03/2010 10:40

        Lulu t’es marié à l’Escroc ? Tu ne peux pas lui dire qu’il se rase la barbichette ?

        Toute la famille de Lulu est sur ce blog, c’est fou

        Allez Famille je vous aime, famille je vous hais

      • ABC permalink
        31/03/2010 10:44

        Mais toute la famille de Lulu est sur ce blog ? C’est fou ! Et vous communiquez par blog ? Vous êtes une famille Net

        Lulu tu peux dire à ta moitié, chère et tendre , de se raser la barbichette

        Famille je vous aime, famille je vous hais, héhéhé

  61. tongwoman permalink
    29/03/2010 14:59

    Cher Le Pédé,
    Cela fait dix minutes que j’essaie de trouver the bonne phrase pour commencer ce post. En vain. Alors aussi maladroit et naïf que cela puisse paraître, je veux juste te dire, d’être humain à être humain, que comme beaucoup ici ton billet m’a touchée. Je n’ai pas la prétention de dire que je te comprends n’ayant pas vécu ta vie mais certains de mes amis (ma seconde famille) affrontent aussi en ce moment ces « vieilles à moitié crevées », ces regards, ces réflexions. J’ai l’impression de ne pas pouvoir faire grand chose, si ce n’est être là à leur côté dans les moments de blues et espèrer de tout mon amour qu’un jour prochain chacun ici bas sera libre de vivre ses amours comme il le souhaite. Utopiquement votre. tong’

  62. Baby Pop permalink
    29/03/2010 15:08

    Je sais pas quoi te dire Pédé génial…

    Sauf que j’ai une soudaine envie de te prendre dans mes bras et de te serrer très fort…
    TOUGOUDOU!!
    (c’est mon mot le plus fort pour exprimer un élan de tendresse envers quelqu’un)

  63. 29/03/2010 15:50

    Ouch. Ça pique !

    L’homosexualité est une vaste question, aussi vaste que le trou du cul d’un… Heu non… Aussi vaste que… que… que l’océan, tiens !

    Hum, bref.

    Je suis d’avis que sans avoir à « le gueuler à la face du monde » (merde, est-ce que je gueule, moi, que je suis hétérosexuel ?), il y a quand même un minimum que notre société devrait être capable d’imposer, c’est la liberté, et l’égalité.

    L’égalité, elle s’obtient par des combats, des revendications, des pressions, des avancées. Le changement des comportements est un travail de fond, long, pénible, issu d’un effort qu’il ne faut jamais relâcher.

    Attention cependant à ne pas vouloir crier sa différence plus fort que les autres. En effet, au delà de ne pas respecter le principe d’égalité, cela enfermera aussi les autres personnes (celles à qui ils faut faire comprendre que, non, les homosexuels ne transportent pas une maladie destinée à détruire l’humanité (1)) dans un système cloisonné à la limite de la paranoïa et de la théorie du complot.

    Mais ne pas crier plus fort, ce n’est pas non plus se taire. L’égalité, c’est de pouvoir tenir la main de l’être aimé, l’égalité c’est de pouvoir montrer physiquement son attachement à cet être, l’égalité c’est de pouvoir faire reconnaître à l’État cet engagement mutuel, l’égalité c’est d’être reconnu en tant que citoyen de la République, avec tout ce que cela implique comme droits et comme devoirs.

    À mon sens, une relation amoureuse (et/ou sexuelle) doit se baser uniquement sur deux choses : la liberté des deux (ou plus hein, pourquoi limiter ?) partenaires et leur consentement.

    Mais c’est une idée qui doit encore faire son chemin. Mais elle y arrivera. Tout comme les esclaves ont obtenu leur liberté, tout comme les femmes ont obtenu l’égalité, tout comme les enfants ont obtenu la protection. Dans tous ces combats, de grandes choses doivent encore être menées, personne ne peux le nier (2). Mais attention cependant, gagner ces combats, ce n’est pas placer les anciens esclaves au dessus de leurs anciens maitres, ce n’est pas placer la femme au dessus de l’homme, ce n’est pas placer les enfants… Ha tiens, si on plaçait les enfants ? Hum, bref. Gagner ces combats, c’est ne pas devenir oppresseur à son tour mais l’égal de ses anciens oppresseurs.

    Bref, t’es homo, t’as un copain, tu l’aimes, roule lui un galoche où tu veux, quand tu veux et la première personne qui se sentira outrée, déchire lui sa carte d’électeur : elle n’a rien compris à la devise de la République.

    Tiens, pas con ça, d’ailleurs. J’y penserai si un jour j’attrape le virus du momosexuel…

    (comment ça j’ai rien compris ?)

    (1) : ça, ça s’appelle la connerie, et c’est transporté par tout le monde, malheureusement.
    (2) : sauf ceux qui veulent vraiment, mais si ils ne veulent pas voir les faits, c’est tant pis pour eux. Sauf pour les aveugles, c’est peut-être pas leur faute dans ce cas hein… Faut pas déconner non plus…

    • ABC permalink
      29/03/2010 18:54

      Etre égaux dans la République, c’est avoir les mêmes droits malgré les différences

      That’s all

      • 29/03/2010 19:13

        ah bon, les pédés n’ont pas les mêmes roits que les autres ??? première nouvelle.

      • ABC permalink
        29/03/2010 19:20

        Harvey Milk, Pacs…etc

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 19:24

        Pas le droit d’adopter, droit de succession moins avantageux aussi il me semble même avec le Pacs.

        Comme pour toute minorité + les femmes (majorité traitée comme une minorité), il faut aussi faire la part entre le droit théorique et la réalité.

      • 29/03/2010 19:57

        Un ami pédé a eu sans problème l’agrément pour l’adoption. J’étais étonnée, mais on ne lui a posé aucune question sur ses orientations sexuelles. Ce qui me gêne en fait dès qu’on parle de droits, c’est que l’époque élargit dramatiquement la notion de droit à tout ce qui relève du bon plaisir : droit à manger du foie gras le midi, droit à ceci droit à cela. Le droit à l’enfant pour les homos me pose problème dès qu’il se situe en dehors de l’adoption (genre, tout le monde aurait « droit » à sa mère porteuse sud américaine sous prétexte du droit à l’enfant. Concernant l’héritage, c’est effectivement dégueulasse que le pacs n’équivale pas au mariage.

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 20:56

        autre exemple: en France, un homosexuel n’a pas le droit de donner son sang

      • Philippe De Thrace permalink
        29/03/2010 21:02

        Si je ne me trompe pas un célibataire peut adopter (quelque soit la nature de sa perversion), mais un couple du même sexe ne peut pas en tant que couple, et acquérir ainsi la filiation pour les deux parents.
        Quand à l’agrément pour les célibataires, ne reste-t-il pas en grande partie dépendant du bon vouloir du fonctionnaire chargé de le délivrer?

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 21:12

        Philippe > c’est exactement cela.

        La Pastanaga > J’avais oublié cela. Il peut mentir cela dit mais ce serait se nier.

      • Marian permalink
        29/03/2010 22:05

        @Pasta
        Au canada, les Français ne peuvent pas non plus donner leur sang … raison sanitaire. Que doit-on en conclure? Absurdité administrative ?

        Pour le problème des droits, je suis assez d’accord avec Foutrax: il ne faut pas tout confondre dans cette notion. Je ne vois pas en quoi avoir un enfant est un droit fondamental et inaliénable. Cyniquement, je dirais « pas de bras, pas de chocolat ». Après, l’adoption existe (ce qui est une bonne chose) et devrait pouvoir être équitablement accessible à toute personne qui en fait la demande. Je suis agréablement surpris de lire qu’un homme célibataire a été capable d’aller au bout de la démarche administrative. J’avais cru comprendre que cela était quasiment et pratiquement impossible pour cette catégorie (les hommes célibataires).

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 22:21

        n’étonne pas. ces français, avec leur accent, on dirait vraiment tous des tafioles.

      • Marian permalink
        29/03/2010 22:24

        En même temps, je crois que c’est pareil pour les Anglais (et les Européens en général … moins sûr de ça par contre).

    • 30/03/2010 15:13

      Ah tiens, t’es là toi ? 😀
      Bon sinon, ce serait donc le 2e sujet sur lequel on est d’accord ? C’est beau, je vais pleurer ! 😉

      J’aime bien ce que tu dis sur le fait que crier plus fort que les autres pour s’affirmer dans sa différence, finalement c’est accentuer le fait qu’on est différent. Ce qui est somme toute assez contradictoire avec le fait de réclamer une égalité de droits/traitement/respect.

      Mais en même temps on est tous différents. Je crois que c’est ça qui me perturbe le plus. A partir du moment où en est tous différents, et si les différences créent un rejet, faudrait qu’on se rejette tous les uns les autres…

      Bref je suis assez d’accord avec l’idée de « vivre normalement », parce que c’est ce qui semble le choix le plus judicieux pour vivre en harmonie avec soi-même et avec le reste du monde, même si ce reste doit encore en partie être « éduqué » au respect de la vie privée d’autrui.

  64. Sébatien permalink
    29/03/2010 15:53

    @l’escroc
    « Quelle note de tolérance tu nous donnes ici.Je ne dois pas faire l’effort d’être compris,mais l’autre doit faire l’effort de m’aimer.
    Mais au nom de quoi l’autre doit il chercher à comprendre une personne,si cette même personne n’envisage pas de la comprendre. »

    Mais quel efort doivent ils faires justement?

    L’effort de comprendre que l’on peut etre different des valeurs acquise par des années de bourrage de crane sur la famille dans sa conception la plus etriquée? Au nom de quoi devrait on accepter que Mlle boutin (simple exemple hein) dise de nous que nous sommes des infamies?

    La difference est que nous,nous ne pertubons en rien leur vie,on n’interfere en rien sur eux,a par peut etre perturber le temps d’une seconde leur scaro sainte petite pudeur…Au contraire d’eux et de leur remarques,de leur agressivité,leur mepris incessant a notre egard qui gachent la vie

    tu la vois la difference la et la stupidité de ton discours « acceptons le mepris d’autrui si l’on veut se faire nous meme accepter » (discours qu’on m’a mainte fois servit aussi soit dit en passant)

    • 29/03/2010 16:05

      Reste zen. Tu n’es pas obligé de dire  » la stupidité de ton discours ». C’est pas très sympa pour l’escroc.

      • Sébatien permalink
        29/03/2010 16:19

        je le pense…Je n’aime pas cette optique perpetuelle de rabacher aux gens qu’ils doivent etre comprehensif envers ceux qui ne le sont pas

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 16:22

        Ca dépend qui.

        Ma mamy de 90 ans, je n’essaierais pas de la convaincre que les homos ne sont pas des pédophiles. Cela ne m’empêche pas de l’aimer.

        Mes cousins ultra-cathos, je ne les vois presque jamais. C’est plus simple.

      • 29/03/2010 16:27

        Ben ça prouve que t’as rien compris à ce qu’il disait. Il a jamais dit qu’on doit être compréhensif envers des gens qui ne le sont pas. Il a dit que certains faisaient ce choix parce que c’est dur et qu’il convenait de ne pas juger ceux qui n’avaient pas forcément l’énergie de se battre.

        Tu n’as pas besoin d’être agressif et insultant, en particulier au cours d’un débat sur la liberté d’être soi même…

      • La Pastanaga permalink
        29/03/2010 21:16

        mais les vieilles tantes ou les vieilles mamies ne sont pas forcément aussi étroites d’esprit qu’on peut le penser.
        exemple: il y a quelques années, alors que ma grand-mère me demandait encore une fois d’un ton désespéré si j’avais un mec et ensuite pourquoi j’arrivais pas à me poser sentimentalement, j’ai tenté une nouvelle réponse (fausse):
        mamy, en fait je suis lesbienne.
        et ben j’ai été très surprise de sa réaction car elle était très contente que je me sois enfin « trouvée » et que je sois heureuse ainsi ( beaucoup plus que lorsque je lui disais « t’inquiète mamy, je suis pas toute seule »)

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 22:25

        Tu as raison pasta, ma vieille mamy a bien accepté que ma soeur ne se marie que civilement et que je vive dans le péché pour le moment.

    • l'escroc permalink
      29/03/2010 16:49

      Sébastien,
      Je suis toujours envoutés par les gens qui se croient révolutionnaire,apporteurs de nouvelles valeurs,qui dénigrent ceux qui ne les comprennent pas,tout en ne tolérant pas d’être rejetés par eux.
      Mon cher ami,si tu te suffis des gens qui t’acceptent,alors pourquoi vouloir te faire accepter par ceux qui ne te comprennent pas ?
      C’est paradoxal,je me fou des rétrogrades,mais je n’accepte pas leurs valeurs.

      Je n’ai qu’un mot pour être encore plus caricaturé ici,
      LOL!!!!!!!!

      • Ivich Daniel permalink
        29/03/2010 18:30

        Tolérer d’être rejeter par quelqu’un? Lui lancer un regard bienveillant et lui dire « je comprends bien que vous puissiez ne pas m’aimer, vous avez vos raisons, soyons tout de même amis (et je promets de rester loin de vos fesses, car je sais bien que je vous fais peur)? ». Il faut être un sain pour pouvoir revendiquer légitimement l’égalité et le droit à vivre sa vie sans que d’autres viennent te dire s’ils approuvent ou non?

        Je ne veux pas te caricaturer, mais j’ai vraiment du mal à saisir ou tu veux en venir, et quelles sont tes exigences vis à vis des « rebelles » et autres révolutionnaires – mais je ne crois pas qu’il s’agisse de rébellion; plutôt une grande vague de « bon bah faudrait peut-être passer à autre chose et nous laisser tranquille, hein » qui dure depuis quarante ans. Je ne vois pas en quoi il peut y avoir une étape « ok, je tolère votre jugement haineux, peace » là-dedans.

      • Ivich Daniel permalink
        29/03/2010 18:35

        sain avec un t, bienfûr

      • 29/03/2010 18:36

        l’escroc, je suis prêt à tolérer plein de trucs dans ma grande tolérance à moi que j’ai, mais de grâce, colle des espaces après tes virgules, merde !

      • Sébatien permalink
        29/03/2010 19:05

        mais merde quoi nous ne sommes pas jesus christ, je ne me prends ni pour un revolutionnaire ni pour autre choses du meme accabit que tu semble me coller sur le dos, je pense juste qu’a partir du moment ou l’est est denigré et rejeté par qui que ce soit, on peux soi meme s’octroier le droit d’etre intolerant envers cette meme personne… »je ne suis intolerant qu’envers l’intolerance » tu conais ca?(ouh pardon pour le politiquement correct de cette phrase,monsieur, vu que n’avez pas l’air du genre a apprecier ca )

        Alors maintenant laches moi, je pense que beaucoup de monde partage mon point de vue a ce sujet et ce n’est pas un troll comme toi qui va faire de moi un bon apotre a l’ecoute de ses bourreaux et de leur petites souffrances quant a la vue de mon homosexualité affichée

      • lulu permalink
        29/03/2010 19:11

        Sébastien: Ce n’est pas parce que beaucoup de monde partage ton point de vue que tu dois faire taire ceux qui ne le partagent pas. Sinon tu vas à l’encontre de tes convictions il me semble.

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 19:13

        Sébastien je n’en ai rien à foutre que tu te fasse sodomiser sur la place St Pierre,mais si comme le Pédé,cela pose un problème à ceux que tu aime,alors je n’aurai comme conseil que de te suggérer de faire profil bas.
        Beaucoup de monde semble partager ton point de vue,m’en voilà ravi,et je ne t’apprendrai rien en te disant que beaucoup partage le mien.
        Sur ce,le Troll que je suis te laisse face à ton utopie d’adolecent boutonneux,et ce n’est pas pour m’en déplaire,car les tafioles ça va un peu,mais je crains la contagion.

      • l'escroc permalink
        29/03/2010 19:17

        Diegosan,je,ne,mettrai,pas,d’espace,après,mes,virgules,surtout,maintenant,que,je,sais,que,cela,t’horripile

      • 29/03/2010 22:58

        Et en plus t’arrives à sortir de la case. Ca ça m’énerve vraiment !

    • 30/03/2010 15:20

      Sébastien, navrée de te dire ça, mais tu t’énerves et tu t’excites dans un « débat » qui jusqu’à présent est plutôt calme, alors on dirait plutôt que c’est toi le troll…
      Et je dis ça, tu noteras, sans me prononcer sur la question de base qu’est cette histoire de tolérance, parce que je pense que les deux opinions se valent, et que je dois y reréfléchir…

  65. marie permalink
    29/03/2010 16:04

    Je vais redire la même chose que les 200 personnes avant moi, mais ce n’est pas très grave. Tu as raison à 100%. Tant pis pour la vieille harpie, et pour toutes les vieilles harpies du monde. Il est temps que les mentalités changent, il est temps que les gens puissent vivre et s’aimer comme ils le souhaitent sans devoir subir ca.

    Quand a cette histoire de procreation, c’est quoi ces conneries ?

    Quand je lis ou entend qu’il est normal que le mariage ne soit pas légalisé pour les couples homosexuels parce qu’il s’agit de fonder une famille je rappelle que la majorité des enfants en France naissent hors mariage. Il est temps que la classe politique actuelle évolue avec la société.

  66. 29/03/2010 16:08

    J’ai aussi bien trop souvent entendu ma mère bien intentionnée me dire « c’est bon, j’ai compris et acceptée que tu sois gaie, mais tu n’est pas obligé de nous le cracher à la gueule tout le temps ! »

    Ah. Pourtant mes propres parents me crachent à la gueule tous les jours leur hétérosexualité, eux.

    Merci pour ce texte.

  67. La Puce permalink
    29/03/2010 16:43

    J’sais pas si j’peux dire que c’est un beau billet que tu nous as pondu là, parce qu’il soulève des problèmes qui ne sont pas beaux du tout, mais en tous cas tes mots étaient très touchants, merci pour ça!

    J’ai pas lu les commentaires jusqu’au bout, car tu as vraiment suscité de grands débats, alors j’espère ne pas répéter les dires de quelqu’un.
    Là où la personne de ta famille n’a pas tout à fait tord, c’est que, notre société, dans sa configuration actuelle, aura du mal à accepter l’homosexualité comme une normalité à défaut de quelque chose à tolérer. A partir du moment où l’on n’apprend pas ça aux enfants dès l’école, où des films comme Le Baiser de la Lune continuent à être interdits ou remaniés en films hétérosexuels, où, comme tu l’as dit, les contes de fées ne continuent de présenter qu’une seule option, et où des vieilles tantes défraichies continueront à demander à leur petit-neveu-adoré-qu’elles-ne-voient-pourtant-qu’une-fois-tous-les-36-du-mois quand est-ce qu’il va se décider à trouver unE charmantE épousE qui lui fera de beaux enfants, alors oui, j’ai bien l’impression qu’on ne pourra que continuer à essayer de « tolérer ».
    Parce que oui, il y a eu de grandes avancées ces dernières années en matière de ‘tolérance » ou « d’acceptation », mais pour ce qui est d’en faire une constante, j’ai l’impression que le maximum a été fait et qu’à présent, il va vraiment falloir se décider à arrêter de vouloir « changer les mentalités » pour enfin créer une éducation réelle de la société, en passant notamment par l’éducation des enfants à l’école. Ce qui permettrait par la même occasion d’en profiter pour éliminer le sacro-saint argument contre l’adoption par des homosexuels comme quoi l’enfant subirait des railleries à l’école si ses parents étaient du même sexe.

    Après, concernant ton problème avec la vieille tante, j’espère que tout se passera bien pour toi, si ça se trouve elle va peut-être clouer le bec à tout le monde en se dévoilant gay-friendly! Après tout, un mariage est une célébration de l’amour, donc c’est l’endroit rêvé pour exposer l’amour que tu portes à ton boyfriend!

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 16:47

      Je croyais que l’argument alacon contre l’adoption homosexuelle était que les enfants élevés par des homos devenait homos.

      Ou encore que l’enfant a besoin im-pé-ra-ti-ve-ment d’un référenciel masculin et d’un référenciel féminin.

      • La Puce permalink
        29/03/2010 16:54

        Oui c’est vrai, y’a aussi celui du pédé lui même comme quoi c’était contagieux…
        Mais celui-là était le seul qui pouvait être réfuté par mon argumentaire, j’fais ce que je peux avec ce que j’ai aussi…

      • LaDinde permalink
        29/03/2010 17:39

        Vu que les homosexuels n’ont officiellement pas le droit à l’enfant, d’où sortent les homos de la génération suivante ? De couples hétéros ..

        Allez, on leur laisse encore un peu de temps pour trouver un autre argument.

      • ABC permalink
        29/03/2010 19:31

        Non, on met une graine dans un pot ( joli de préférence) et on arrose régulièrement

        le brumisateur est conseillé d’ailleurs pour un épanouissement meilleur

    • 29/03/2010 19:22

      Très bien mais… pour être passé par l’école (primaire) il n’y a pas si longtemps et étant entrer au lycée je ne pense pas que le travail est à faire à ce niveau, puisque tous les profs que j’ai eu ont toujours enseigné le respect, de toute l’humanité, et donc le respect de l’homosexualité (nous avons récemment une séquence entière là-dessus).

      Ainsi, je penserai plutôt que le problème vient de l’éducation donnée par l’environnement de l’enfant (car tous les hommes et femmes sont passés par l’enfance), de la famille mais bien pire: des autres enfants. Il n’y a qu’à voir toutes les insultes pour rabaisser un homme en le traitant de pédé. Ca tout le monde connait. Mais les homos dans tous ça? Il servent d’insultes, rien de plus. De plus comme il a été dit, la culture dans laquelle est bercé l’enfant est dirigé par un sentiment qui s’installe peu à peu comme quoi le bonheur décrit dans toutes les histoires, télévisées ou écrites… et même dans la vie de tous les jours passe dans tous les cas par hétérosexualité

      Et puis l’argument de l’acceptation dans la société de l’homo est débile: une société n’est pas qu’un tout dirigé par une charte générale, et la société n’en a rien à faire de l’orientation sexuelle: c’est directement de l’entourage proche comme éloigné que vient les problèmes de jugement et d’intolérance.

      • ABC permalink
        29/03/2010 19:35

        C’est en cours d’hist ou de français ? Sur l’altérité ?

      • 30/03/2010 18:23

        Français… Non à la base c’était sur des pubs sur le sida. Et notre prof a approfondi l’homosexualité en profitant de ça. Non le programme ne prévois pas de séquence entière là dessus malheureusement.

  68. La stagiaire permalink
    29/03/2010 17:48

    En fait, ce billet m’a fait réfléchir à ce que serait la réaction de ma famille s’il advenait que je leur présente une fille…Je crois que bizarrement, les réactions les plus violentes viendraient des jeunes, pas des vieux (ma soeur par ex, qui a 21 ans, c’est tout à fait le genre à croire que des garçons peuvent coucher avec des garçons, ou des filles avec des filles, juste parce que c’est hype, ou juste pour faire chier leurs parents…Sans commentaire, hein)

  69. 29/03/2010 17:58

    Je viens de découvrir ce témoignage, partagée entre l’ahurissement, la compréhension, une forte envie de rire et mon soutien le plus total. J’ai envie d’ajouter qu’on met aussi les voyants et les médiums dans le même panier. Vive la différence et vive la tolérance. Einstein aurait dit que le Hasard, c’est la forme que prend Dieu quand il veut voyager incognito !
    Ce n’est pas par hasard que l’on naît dans une famille. Chacun y trouve sa part de leçon. C’est toujours une manière d’ouvrir son coeur, de dépasser ses a-prioris. Parfois cela fait mal quand cela passe par les êtres qui nous sont le plus cher; où lorsque la fausse morale nous vient de ceux vers qui on se sentirait le plus en sécurité. Mais n’oublions pas que l’amour est toujours plus fort que tout et qu’il pousse toujours à intégrer les différences … Ce n’est qu’une affaire de temps !!! Il ne faut jamais renier ses convictions. Bravo !

    • 29/03/2010 18:14

      Aimer c’est monter si haut / et toucher les ailes des oiseaux.
      Oui, on sait, merci.

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 19:27

        Tu serais pas un peu cynique ?

      • 29/03/2010 22:57

        mowa ? Je vais sortir drapé dans ma dignité si tu continues…

  70. Zouzi permalink
    29/03/2010 18:26

    Je ne peux rien dire si ce n’est respect.

  71. 29/03/2010 18:30

    J’ai beaucoup apprécié ce poste. Cependant le chemin va être très long.

    • La Pastanaga permalink
      29/03/2010 21:12

      très lol guillaume, très lol le chemin

      • 30/03/2010 17:10

        Je dirai même plus.
        MDR.

        Je vais me laver les mains maintenant.

      • 30/03/2010 23:16

        laissez mon chemin tranquille!! mdrr

  72. Isabelle permalink
    29/03/2010 18:45

    Bon, j’arrive un peu tard, et je n’ai pas le courage de tout lire, mais j’ajoute mes félicitations pour ce billet, ainsi qu’une note d’espoir, j’espère.
    Ma famille de bons normands, c’est un immigré que je leur ai présenté.
    Ca n’a pas été tout simple au début, pas de problème avec la famille proche qui a encaissé sans joie mais en silence , plutot des réflexions ou des pseudo-blagues lourdingues venant de ceux qu’on rencontre uniquement aux fêtes de famille (que dire de cette tante qui m’a offert le livre « Jamais sans ma fille ? »). Et de fait, ce ne sont pas les plus âgés qui ont posé problème .
    Mais après 20 ans et 3 enfants, la seule réflexion à laquelle j’ai encore droit, c’est « pourquoi n’êtes-vous pas mariés ? »

  73. 29/03/2010 18:48

    Magnifique post, et évidement tous nos encouragements, il est vrai que le chemin est encore long, pour avoir une amie qui a beaucoup de mal à trouver l’âme soeur, et tout simplement à en parler, je me dis que pour une fois c’est un combat qu’on peut tous mener à notre niveau. M

  74. 29/03/2010 19:09

    Je ne suis pas pédé, je suis de la pire espèce, je suis bi.
    Des réactions comme celle de ta famille, cher Pédé, j’en ai entendu un paquet.
    J’avais participé (avec un talent bien moindre) à un billet collectif contre l’homophobie, au moment du buzz du « baiser de la lune » et du Kiss-in du 14 février…
    http://www.voldemag.fr/coups-de-gueule/le-chiffre-de-la-semaine-2-250

    Bravo et merci pour ce billet.

  75. No_One permalink
    29/03/2010 19:25

    Je fait parti des habitués discrets dont les paroles rares sont d’autant plus précieuses, …ou futiles.
    J’ai lu les posts précédents en diagonale, je me dit qu’après tant de louanges, je pouvais bien rajouter ma couche.
    J’ai beaucoup aimé ce post, d’ordinaire j’aime beaucoup tes posts honorable PD, celui-ci ne m’a pas fait rire, celui-ci ne m’a tiré aucun sourire, mais aucune larme non plus. Je ne saurais dire si j’étais véritablement ému comme l’ont été d’autres. Je ne peux par ailleurs dire m’être totalement identifié. Mais c’était beau, c’était vrai, c’était toi, une part de toi.

    Et il est vrai une part de moi dans le sens où l’enfance que tu décrit, je la vit. Chaque jour un peu plus elle s’éloigne, mais tant légalement que psychologiquement, je suis encore ce garçon un tantinet moins masculin que les autres, plus motivé par les vestiaires que par le charisme incertain de mon nabot tyrannique de prof de sport, ce garçon qui écoute toutes les rumeurs parce qu’elles vous poussent si facilement du placard, sans que ça me déplaise d’ailleurs. Ce garçon a la répartie singulière face aux blagues douteuses dont il est l’objet, ne serrai-ce que pour masquer les tuméfactions qu’elles engendrent. Pardonnez, je divague.

    Néanmoins je n’oserai jamais (Ô grand jamais) dire que nos parcours sont les mêmes, d’une part parce que je sais combien les chemins de vie sont nombreux, et parce que mon orientation n’est pas la seule chose qui -je crois- me définit, heureusement ceci dit.

    Un mot un seul à ajouter : Merci.

    P.S.:

    Les diners de famille dominicaux je connais, avec ou sans Boudin, c’est toujours aussi infect…

    Si tu en doutais encore, tu n’est pas seul. Je ne l’ai compris que récemment, mais même la harpie moisie à qui il faut éviter l’euthanasie salutaire fait partie de ce qui nous entoure. Acceptons la laideur (et les rides) pour mieux voir la beauté (et les abdos) du monde.
    Je te (vous) souhaite beaucoup de bonheur malgré (grâce?) aux déceptions.

    À toute l’équipe de C’est la gêne: Une occasion de vous dire merci pour les fous rire ici distribués.

  76. VieuxMoutard permalink
    29/03/2010 19:47

    Bon et à part ça, ça va?

  77. 29/03/2010 20:00

    Guigui, je viens d’apprendre que tu es comptable ! Comment fais tu pour êtresi présent sur ce bloug et bosser en même temps ???

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 21:10

      • raoulvolfoni permalink
        29/03/2010 22:08

        C’est juste énorme.

      • Marian permalink
        29/03/2010 22:16

        Quoi donc ? La faute sur le titre Youtube de la vidéo.

        Sinon, j’adore. La vraie classe! (comme souvent avec les Nuls)

      • Guillaume Pascanet permalink
        29/03/2010 22:28

        Raoul> tu ne connaissais pas ce spot culte ?

      • 30/03/2010 09:11

        comment ceci avait il pu m’échapper ??? Sinon guigui, j’ai pris note de ton amour de fou de soldat de star de cinéma pour maîtresse lulu : le mariage satanique, tu me feras plus le coup, loulou. Tout est fini entre nous. On a sa dignité.

    • Guillaume Pascanet permalink
      30/03/2010 09:20

      Le satanisme reconnait la polygamie.

      • 30/03/2010 09:26

        oui, mais pas moi!

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 10:03

        Tu es très réactionnaire en fait.

      • 30/03/2010 10:16

        Carrément ! Tiens à l’occasion, je toucherais un mot à première épouse de ta tendance polygamique et de tes capacités de rétention anale. Je suis pour la transparence au sein du couple. Sait -elle seulement que tu es comptable ? As tu osé lui dire ????

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 10:46

        Elle le sait mais elle pense que ce n’est que passager, que je peux redevenir normal, que je me cherche encore…

      • 30/03/2010 12:29

        elle croit que ta vraie vocation non encore assumée, c’est d’être curé pédophile ? La pauvre….comme elle doit souffrir.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 14:48

        Pas curé pédophile, mais gigolo sur internet.

      • lulu permalink
        30/03/2010 15:22

        Je vous propose d’échanger vos numéros de téléphone et de discuter de tout ça entre vous.

      • 30/03/2010 15:25

        Pasque bon, même sans chier, c’est pas la clôture des comptes en ce moment ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 15:26

        Tu trouves que nous krispollons trop ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 15:36

        Diego > le budget est voté depuis jeudi.

        Je savais que tu serais sensible à ma réponse made by « les nuls ».

      • lulu permalink
        30/03/2010 15:37

        Non mais te voir ainsi trahir ton épouse en public me met mal à l’aise. Je suis très attachée aux valeurs traditionnelles telles que le mariage, la fidélité, les rapports sexuels pénis/vagin etc… Tu comprends ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 15:44

        Je comprends. J’ai quelques cathos ultra dans ma famille.

        Mon épouse sera ravi de l’intérêt que tu portes à notre couple. Il est vrai que des relations « internetiennes » un peu trop poussées peuvent créer une certaine confusion.

      • Nora permalink
        30/03/2010 16:17

        « Alors, j’aimerais mettre deux-trois choses sur la table:

        Je passerai sur les threads de commentaires hors-sujet dérivés d’une digression n’ayant rien à voir avec la choucroute (ici, le lamantin, les krisprolls autre part), cela fait partie du jeu, même si ça se transforme le plus souvent en concours de bite de celui qui fera le plus beau calembour.

        Je passerai, aussi, sur les commentaires quasi-trollifiant du genre: « on s’en fout », qui, par leur manque de constructivité, ont l’avantage de s’auto-ôter tout intérêt.

        [….]

        Cordialement» © L’Arabe

  78. La Mère du Pédé permalink
    29/03/2010 21:07

    La lecture de ce post et de ces commentaires me plonge dans la consternation et la honte de l’image que tu donnes de ceux qui t’aiment et qui ont vécu avec toi ces moments difficiles, en particulier cette période où tu ne voulais pas parler de ton homosexualité. Penses-tu que nous ne savions pas ce que tu vivais?
    Tu sais comme je répugne à m’exprimer par écrit… J’ai toujours préféré la parole et le contact direct.

    Tu mériterais que je te remette dans le cabinet noir avec les rats, comme quand tu étais petit et que tu te touchais le zizi!

    • Le Père du Pédé permalink
      29/03/2010 21:32

      YOU CUT THE TOYKEY, PTI MORVEUX

      • 30/03/2010 09:07

        dans la famille le pédé, je demande la vieille tante. D’acc avec Marian, sinon. Toujours trouvé ça zarbi les familles super où on est tous super.

      • 30/03/2010 12:07

        Le cabinet noir avec les rats? Terrible camera obscura.

      • 30/03/2010 17:12

        Ça fait très mauvais Harry Potter.

        Oui je sais, je suis super fort en pléonasme en ce moment. Y’avait l’alternative Les Malheurs de Sophie, mais c’était trop cliché.

    • Guillaume Pascanet permalink
      29/03/2010 22:33

      Est-ce vraiment la maman du pédé, qui a donc un sens de l’humour détonnant allié à une maitrise parfaire d’internet ?

      Ou bien, est-ce une nouvelle manifestation de l’importune schyzophrène ?

      • Didie la Praline permalink
        29/03/2010 22:38

        Je pencherai pour la deuxième tellement ça serait son genre.
        Mais si c’est pas le cas… Madame la Mère du Pédé, j’aime beaucoup ce que vous avez fait (et je suis pas la seule ici).

      • Lulu permalink
        29/03/2010 22:52

        Non c est vraiment la mère

      • 29/03/2010 22:54

        La question c’est surtout : y avait vraiment un cabinet noir avec des rats ? Sinon bravo madame, vos enfants sont de très belle facture.

      • lulu permalink
        30/03/2010 01:14

        Bien sûr. Et lorsqu’il a enfin avoué son homosexualité, nous l’avons emmené voir le docteur et un exorciste. Mais rien à faire. Nous avons prévu un voyage au Canada cet été, il paraît qu’ils ont développé une manipulation génétique qui guérit l’homosexualité. Et si ça ne marche pas, il rentrera dans les ordres. Nous avons fait croire à la famille qu’il avait une fiancée et nous trouvons des excuses pour ne pas la présenter. Moi-même j’essaye de le caser avec mes copines, un jour ça marchera j’en suis certaine.

      • lulu permalink
        30/03/2010 01:44

        Mais c’est un vrai feuilleton à rebondissements,c’est Dallas ce blog.
        Après la soeur travelo,Ze boyfriend,la mère tyrannique,il ne reste plus qu’à l’octogénaire momie à faire son apparition.

        Mais que te faut-il Le Pédé pour comprendre que ta famille t’aime et te défend envers et contre tout ? Qu’ils peuvent faire une analyse différente de la tienne, sans pour autant rejeter ce que tu représente.

      • lulu permalink
        30/03/2010 01:47

        Ce dernier post n’est pas de moi mais de mon mari René qui s’est trompé de pseudo.

      • Marian permalink
        30/03/2010 06:01

        Tout ceci parait trop beau pour être vrai. Circonspect devant une famille qui règle ses différents sur la place web-ique.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 09:18

        C’est donc la vraie mêre du Pédé et de Lulu ?

        Mes hommages chère madame. Je ne peux qu’abonder dans le sens de Diegosan, vous et votre époux pouvez être fier de votre descendance.

        [Je serais angoissé si mes parents venaient me poursuivre sur internet. Cela me rappelle la fois où mon pêre a voulu sortir avec moi un samedi soir]

      • 30/03/2010 10:06

        Si c’est Dalas, qui joue le rôle de JR ?

      • 30/03/2010 10:09

        désolée pour le « l » qui s’est barré…

      • davidgeridoo permalink
        30/03/2010 10:22

        Mais alors, mais alors… re-fiat lux… l’Escroc, c’est le mari de Lulu qui ne met pas d’espace après la virgule quand il lui pique son pseudo ? Donc l’Escroc est le beau-frère du Pédé et donc le beauf par alliance de l’Autre, et je retiens 1, et j’ajoute 3… aïe, ça me fait mal dedans la tête.
        Guillaume, ne me dis pas que tu es le comptable de Zarzuela ?!

      • 30/03/2010 10:28

        Il ne me reste plus qu’à apporter la révélation finale :
        JE SUIS LA VIEILLE TANTE ACARIATRE DE L’AUTRE.
        [rire-sardonique-qui-retentit-dans-le-matin-bien-que-ça-aurait-mieux-rendu-la-nuit]
        [le rideau tombe – tonnerre d’applaudissements]

      • lulu permalink
        30/03/2010 10:38

        MAYYYY NYYPORTTTEEE KOYYYYY DAVIIIIIID !!!! YYYAA TRO DMONNDE QUIIYYY MEEET PASSS LESSS EYYYYSPACCCE APREYYY LA VYRGUUULE

      • 30/03/2010 10:44

        Ca ressemble à une tentative désespérée de brouillage de pistes. Perso c’était mon suspect numéro 1 depuis un bail…

      • lulu permalink
        30/03/2010 10:45

        Pourquoi donc petit cancrelat ?

      • Nora permalink
        30/03/2010 10:46

        parce que vous formez un couple assorti.
        Vous êtes moches tout pareil.

      • 30/03/2010 10:50

        Mmmmh parce que je suis un petit cancrelat qui a des yeux ? OU parce que je prêche le faux pour savoir le vrai ? OU parce que je me fais quand même pas avoir comme un bleu à TOUS les coups ? OU parce qu’il ne peut avoir d’autre raison de me haïr au point de ne jamais mettre d’espace après une virgule juste pour me faire chier, que la jalousie suite à certains de tes posts enflammés à mon endroit ? OU un peu de tout ça ?

      • lulu permalink
        30/03/2010 10:52

        « me haïr au point de ne jamais mettre d’espace après une virgule  » !!!!! [LOL]

      • La Pastanaga permalink
        30/03/2010 10:52

        en tous cas moi je suis bien soulagée de savoir que L’Autre n’est pas une allumeuse

      • lulu permalink
        30/03/2010 10:53

        NOYRA EL EEEEYY MEYCHANNNTE

      • lulu permalink
        30/03/2010 10:55

        Mais est-ce que vous savez seulement qui est MORICE ? Hein ?

      • 30/03/2010 10:56

        EYYYLLE EYYY JALOOOOOOZZZZE CEYYY TOOOUT.

      • Nora permalink
        30/03/2010 10:59

        Morice?
        Surement ta tante qui t’a tout appris sur l’art d’être un bon travelo.

        EYYYY NAANNNN JE SUYYYYYYYS PAAAS JALOOOOOOOZZZZE, JEYYYYYME PAAAS LEEYYYY MEYYYYK A CAAASKKKKET, CA ME RAPEYYYYYL TROOO MON PACEYYYYYY

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 11:27

        Ca krisprole bien ce matin.

      • lulu permalink
        30/03/2010 11:31

        YYYL AA PLUUUU DEE CAYYSKEYYYTEEE

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 11:33

        ça pique un peu l’oeil quand même tous ces YYYYYYYYYYYYYYYYYYY

      • 30/03/2010 11:37

        Guillaume, tu confonds krisprollimze et stalking. Ca ne va pas du tout.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 11:40

        Diego, éclaire donc ma lanterne, qu’est ce que le stalking ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 11:59

        C’est donc du harcèlement modernisé en somme.

      • 30/03/2010 12:03

        pascanet, qu’est ce que tu as répondu à ton reup ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:04

        Je suis un fils obéissant et respectueux.

      • 30/03/2010 12:28

        Tu te l’es donc trimballé au macumba club de Dieppe ? Mais jusqu’où t’arrêteras tu donc guigui amour filial ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:30

        Je préfère mon pêre à mes oncles, mes oncles à mes voisins et mes voisins aux étrangers.

      • 30/03/2010 12:33

        et qui suis je pour toi, hein ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:37

        Un avatar de nana avec un sourire un peu crispé et un chapeau blanc.

      • 30/03/2010 12:53

        on est peu de choses, en vérité….

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 13:56

        Désolé.

  79. 29/03/2010 21:52

    beau texte

  80. raoulvolfoni permalink
    29/03/2010 21:57

    ‘Tain Le Pédé! T’es influent! Ricky Martin vient enfin de faire son Coming Out sur Twitter.

  81. Hermine permalink
    29/03/2010 22:58

    que dire?
    Beau billet

  82. Le Ventru permalink
    30/03/2010 01:06

    Surtout ne jamais sombrer dans la tolérance zéro.

    Bravo et Merci.

  83. Surella permalink
    30/03/2010 01:26

    Où l’on decouvrira bientôt que docds est le père du juif, phil de thrace son oncle et la pasta sa cousine d’Espagne…to be continued…

    • docds permalink
      30/03/2010 08:04

      Tres forte

    • La Pastanaga permalink
      30/03/2010 10:37

      yé souis démasquée

      • davidgeridoo permalink
        30/03/2010 11:05

        Un mythe s’effondre. Maintenant que je réalise que ce blog n’est fréquenté QUE par la famille et les amis des 4 connards (et leurs pièces rapportées) (sauf moi, qui suis pur et vierge, œuf corse), je trouve soudain que la Pastanaga a un accent fort suspect… Tu n’aurais pas fait ton coming-out sur Twitter récemment, par hasard ?
        Dis « Un, dos, tres, Maria » comme ça, juste pour voir.

      • 30/03/2010 11:07

        Ahahahahahah, énorme !

      • La Pastanaga permalink
        30/03/2010 11:12

        ay,
        mais tou mé plais beaucoup, leoncito,
        tou es muy inteliyent.
        viens danser un paso adelante conmigo grrrr

  84. Nora permalink
    30/03/2010 10:32

    L’escroc c’est le mari de Lulu?
    Docds c’est le père du Juif?

    Faut vraiment que je me casse en vacances, moi.
    Ça me fait mal au crane tout ça.

    • 30/03/2010 12:18

      Si le Docds est le père du juif, il ne peut pas être le fils de JJSS. Mon hypothèse tombe à l’eau dans ce cas.

  85. La stagiaire permalink
    30/03/2010 10:58

    Test.

  86. La stagiaire permalink
    30/03/2010 10:59

    omg I look so pâlichonne !

    • davidgeridoo permalink
      30/03/2010 11:08

      Peu importe le flacon pourvu que l’Arabe ait l’ivresse de ton décolleté.

      • La stagiaire permalink
        30/03/2010 11:18

        Certes.

  87. La stagiaire permalink
    30/03/2010 11:17

    Re-test.

  88. La stagiaire permalink
    30/03/2010 11:20

    Grrr.

    • Zouzi permalink
      30/03/2010 11:21

      Tu veux qu’on en parle?

      • 30/03/2010 11:36

        Zouzi, spécialiste des schizophrénies en tout genre.

      • 30/03/2010 11:37

        D’où je suis en attente de modération moi?

      • La stagiaire permalink
        30/03/2010 12:11

        La Zouzi, je crains ne pouvoir te rémunérer à ta juste valeur, mais merci pour ta sympathique proposition ^^

  89. L'une permalink
    30/03/2010 11:47

    Un mot de tendresse solidaire d’une fille qui aime la bite aussi (merde. Ca y est je suis PD.).

  90. ddlacrevete permalink
    30/03/2010 12:05

    @la meuf : sur le Maroc laisse courir, tu n’ apprendras pas à 1 bourrico il faut t’y résoudre.
    @le péd : y’a des cons partout y compris ta famille. Vouloir le soutien de Sa famille à 100% est illusoire … Et pourquoi donc d’abord ? tu préféres ta famille aux voisins ? et Tes voisins aux Etrangers ?

    • Nora permalink
      30/03/2010 12:06

      Comprends pas tes questions.

    • Guillaume Pascanet permalink
      30/03/2010 12:16

      Tentative de traduction.

      Zarzuella a dit que les arabes en général et les marocains en particulier sont pas mal antisémites = Zarzuella est une raciste

      Le Pédé semble tenir à sa famille = détournement de la phrase fameuse de Lepen (je préfère ma fille à ma cousine, ma cousine à mes voisins…)= le Pédé serait-il un peu facho ?

      • 30/03/2010 12:23

        oui, je suis raciste c’est un fait avéré, et d’ailleurs je sors avec un marocain à seule fin de bien vérifier qu’il est antisémite, comme tous ceux de sa sale race de bougnoule de ghorotto de merde. Bon, sans rigoler, je ne pense pas que les marocains soient sépcialement antisémites (c’est un peu le seul pays arabe où il reste des juifs qd même), je dis juste que depuis les années 60, le mythe de la grande famille judéo-arabe qui fête Kippour et le Ramadan ensemble en a pris un bon coup dans la gueule. Et que les juifs restent sur la défensive, pas totalement zen.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:27

        Tu sors avec un Marocain pour l’exotisme et pour le rabaisser, c’est encore pire !!!!!

        Eric Besson sort bien avec une Tunisienne !

      • 30/03/2010 12:38

        oui, c’est pas pour rien qu’eric besson est mon papa que je préfère à mon oncle que je préfère à mes voisins.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:39

        Tu es la fille d’Eric Besson ?

        Cela explique bien des choses, tu n’as pas eu une vie facile depuis 3 ans.

      • 30/03/2010 12:50

        ben oui, tu vois, c’est pour ça que des fois j’ai des réactins bizarres. Je suis restée très proche de papa malgré ses errements, et je pense qu’il va bientôt intervenir sur ce blog pour parler de mon enfance difficile, dont rien ne doit vous être épargné.

      • 30/03/2010 12:50

        réactions

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 12:53

        Comment as-tu vécu le divorce de tes parents et la rencontre avec la nouvelle compagne, probablement plus jeune que toi, de ton pêre ?

      • 30/03/2010 13:05

        oh tu sais, mes parents sont des gens formidables et nous avons beaucoup parlé, beacoup ri, beaucoup pleuré aussi. Je les aime, je sais qu’ils m’aiment, on s’aime, c’est ça qui compte, hein ? Quant à la pute tunisienne à mon père, je l’adore, on s’entend hyper bien; comme elle est plus jeune que moi, elle me demande des conseils, on s’aime, c’est super. On règlera tt ça au moment de l’héritage.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 14:50

        C’est pas facile de suivre 3 conversations simultanées avec toi, mon inrockuptible à la guimauve.

      • 30/03/2010 14:57

        oui, mon ex fiancé-mamour. Sache juste que tu peux être curé pédophile et gigolo sur internet, c’est compatible et financièrement, c’est avantageux.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 15:02

        C’est contraire à mes convictions. je suis contre le cumul.

    • 30/03/2010 12:51

      hé crevette, ça va aller, oui, à me traiter de bourrico dans mon dos ! tssss !

  91. 30/03/2010 12:07

    J’ai beaucoup aimé ce billet, très bien écrit, qui m’aide à comprendre ce que peuvent ressentir les homosexuels.

    Je trouve qu’il y a certains sentiments que je ressens aussi au niveau de la discrimination féminine, même si le combat n’est pas le même, plus accepté. Je pense notamment à ces notions de « faire bonne figure », accepter la fermeture d’esprit d’autrui comme sa « liberté de pensée et d’expression », être juste satisfaite quand un geste d’égard au nom de l’égalité des sexes est concédé, comme une « faveur ».

    Mais réjouissons-nous, nos revendications sont gentiment tolérées! Il ne faut pas trop en demander, pas trop vite…

    Bonne chance pour ce fameux mariage et ladite tante. Mais parfois le rejet ne loge pas là où l’on pense.

  92. 30/03/2010 14:46

    Le Pédé, Ricky Martin te dit merci c’est grâce à ce billet qu’il s’est enfin lâché!!
    Blague à part, ce billet est brillante et touchant.

  93. 30/03/2010 15:41

    ça faisait longtemps que j’attendais un post de cette envergure. Même si j’adhère pas forcément à tout, la fin de l’article fait du bien à l’apprenti homo que je suis.

    • davidgeridoo permalink
      30/03/2010 16:05

      Apprenti homo ? Tu passes un master ou tu as trouvé une méthode Assimil « Le Pédé comme un phoque vite et facile » ?

      • 30/03/2010 16:13

        lulu, je te prie de bien vouloir me pardonner par avance, mais j’ai envie de dire LOL!!!!!

      • lulu permalink
        30/03/2010 16:15

        Comme je te comprends ! Je me retiens depuis tout à l’heure. Alors je vais dire ROFL

      • 30/03/2010 16:22

        Je suis en stage d’une année et après je poursuis si l’aventure me plaît. Pour la méthode, c’est pas faute d’avoir cherché mais rien trouvé (enfoiray elle était facile).

      • Philippe De Thrace permalink
        30/03/2010 18:00

        David, j’ai eu beau devenir pédé directement en CDI, je n’oublie pas que de nos jours la précarité frappe d’abord les jeunes.

  94. 30/03/2010 16:53

    Il existe aussi de très bonnes formations en alternance, mais je ne retrouve plus la doc qu’on m’avait filée à l’entrée du Pulp il y a quelques années.

    • 30/03/2010 17:54

      Je suis pas sûr de vouloir savoir de quoi tu parles.
      Sinon les gens, c’est où qu’on va pour avoir un avatar C’estlagêne style ?

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 17:56

        Faceyourmange puis gravatar….

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 17:57

        faceyourmanga en fait, hein.

      • 30/03/2010 18:55

        J’ai enfin réussi ! Merci Zouzi.

      • Zouzi permalink
        30/03/2010 19:08

        De rien!
        Bienvenue à ton nouveau toi.

  95. Philippe De Thrace permalink
    30/03/2010 17:53

     » il faut faire des choix, pas des concessions. »
    Merci La Meuf. Je cherchais comment dire ça depuis longtemps. C’est parfait.

    Sinon, …
    Est-ce que Lulu aurait comme un lien de parenté avec un des rédacteurs de ce blog? Je sens qu’on progresse dans son identification…

    • lulu permalink
      30/03/2010 17:56

      Mon pauvre Philippe, où donc vas-tu chercher de telles inepties

      • Philippe De Thrace permalink
        30/03/2010 18:00

        Nora, je t’ai entendu.

      • lulu permalink
        30/03/2010 18:05

        Tu as gagné ton pass illimité Philippe de Ta Race

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 18:09

        J’ai pas tout compris à l’échange. Nora c’est Lulu en fait ?

        Donc Nora est la soeur du Pédé ?

        J’ai mal à la tête là.

      • Philippe De Thrace permalink
        30/03/2010 18:11

        J’avais déjà la Carte Gold du CPL (Cercle de la Perfection Luminescente), c’est inclus dedans.

      • Philippe De Thrace permalink
        30/03/2010 18:12

        Guillaume, ne te fie pas à l’apparence, la frange ne fait pas le moine.

      • lulu permalink
        30/03/2010 18:16

        Philippe c’est parce que tu l’as relu

    • 30/03/2010 18:07

      Puisqu’on parlait récemment de mots qu’on aime, je vais me lancer sur ceux que je hais, le premier étant concession.

      • 30/03/2010 18:13

        Y a ceux qu’on déteste sur le fond (concession, capitulation, admettre-que-j’ai-tortion…).
        Pis y a ceux qu’on déteste sur la sonorité (déglutir, remugle, gluten…).
        Mais mes mots préférés restent le plus souvent ceux qui vont hyper bien avec leur signification – et c’est en cela que grotesque est un chef-d’oeuvre de mot (on entend tellement le mépris, quand on dit à quelqu’un « tu es grotesque »). Dans le même genre, il y a glapir (je ne déteste pas tous les mots avec GL) ou geindre. « Cesse de glapir / de geindre », c’est tellement beau…

      • Philippe De Thrace permalink
        30/03/2010 18:13

        Expression

      • lulu permalink
        30/03/2010 18:14

        Tu penses qu’il ne faut jamais faire de concessions ou tu n’aimes juste pas le mot ?

        Parce que moi j’aime le mot globule, mais je n’aime pas la notion de globule

      • 30/03/2010 18:24

        Je ne dirais pas JAMAIS mais si je peux éviter, hein, j’aime autant. De là à faire le lien avec mon perpétuel célibat, il n’y a qu’un pas… En vrai, je pense qu’il ne faut pas en faire sur les trucs VRAIMENT importants, et je rejoins La Meuf en cela.
        En revanche, je suis 1000% d’accord avec toi sur globule. Quelle vilaine notion.

      • 30/03/2010 18:29

        Je suis d’accord sur grotesque, c’est comme sucre, ça va merveilleusement bien avec ce que ça décrit je trouve, c’est pour cela que j’adore ce mot.

      • Guillaume Pascanet permalink
        30/03/2010 18:30

        je trouve cela marrant les globules mais je suis un fan du dessin animé « La vie ».

        Je cherche des mots que je déteste mais je ne trouve rien d’autre que violence. C’est déprimant de banalité et de politiquement correct.

        Péritonite est plus original déja.

      • 30/03/2010 18:44

        Twitter vient d’exposer mes pauvres aux yeux au mot « flétan ». Uuurrrrrkkk. CEYYY ORRRYYYYBBBLLLLEEUU CEEE MOOOOTT.

      • 30/03/2010 20:05

        Moi ya une expression qui me ressort par les yeux « rentrer dans le moule »

        C’est pas la peine de faire un jeu de mot pourrave, je me doute qu’il va venir, mais vous êtes pas obligés de le faire de suite…

  96. ABC permalink
    30/03/2010 19:10

    « splendeur » et « décadence » sonnent bien et « concupiscent »

    et « bordel » est léger et efficace

  97. Weshbebby permalink
    30/03/2010 20:33

    Ben moi, je suis hétéro et tout le monde s’en fout… (surtout les filles…)

  98. Galiel permalink
    30/03/2010 20:45

    LOOOL!! non mais sérieux… vous voyez Le Pédé, le problème c’est que l’on a omit de dire à ces gens qui prétendent l’homosexualité « contre nature », que pendant longtemps, elle était acceptée, et « pratiquée » (si j’puis dire). Il faut donc parfois excuser les incultes, ou ceux qui n’ont pas eu la chance d’apprendre correctement l’Histoire.

    Un jour, un imbécile a décidé que l’homosexualité devait être « contre nature », tout ça parce que deux personnes du même sexe ne peuvent se reproduire entre elles. A moins que cette personne fusse la même qui décida que la femme devait être inférieure à l’homme et en même temps une salope portant le démon de la luxure et du pêché en elle (si si, au départ on était vénérées et puis pouf! ça a changé quand la Religion est arrivée), et voilà….

    Et ça donne donc des prêtres pédophiles (entre autres), grâce (ironie) auxquels les gays sont encore plus mal vus. Et ce sont ces mêmes personnes, pour la plupart, qui viennent faire des discours sur la « contre-nature » de l’homosexualité. Non mais « lol » quoi.
    On s’insurge sur les viols des gens de l’église sur des enfants, on s’insurge du fait que les Papes ont couverts ces faits…mais on condamne et on chasse les homosexuels.

    Les gens sont hypocrites, et ils préfèrent toucher aux minorités plutôt qu’au « Sacré ».

    Oui, c’est décevant, atroce, malheureusement, on vit dans cette société, et la seule chose à faire c’est de ne pas baisser les bras et continuer à se battre et garder la tête haute. Quand aux autres, il est très amusant de leur clouer le bec par des anecdotes de l’Histoire, ou leur parler de la pédophilie des « hommes de Dieu »… 😉

    • 30/03/2010 23:39

      Euh, tu mélanges pas un peu tout là ? Le cours d’histoire c’est bien, le grand mix pédophilie-homosexualité, j’aime moins déjà.

      • Galiel permalink
        31/03/2010 09:39

        ce n’est pas moi qui mélange pédophilie et homosexualité, de toutes façons cela a été déjà fait depuis longtemps. Il ne s’agit pas d’une étroite relation entre les deux, il s’agit simplement de montrer que y’a pire que l’homosexualité et que les gens font tout un foin pour quelque chose de naturel ( homsexualité et hétérosexualité) alors que certains protègent des choses qui ne le sont pas (pédophilie). Remarque, tu prend ce commentaire comme tu veux, j’vois même pas pourquoi je me justifie.

      • Galiel permalink
        31/03/2010 09:52

        ? tu l’as vu où le mix? il s’agit simplement de montrer que beaucoup de gens refusent refusent l’homosexualité qui existe depuis aussi longtemps que l’hétérosexualité, font la chasse aux gays alors que les prêtres pédophiles, on en fait juste un scandale et c’est tout. De plus, c’est pas moi qui donne une relation étroite entre l’homosexualité et la pédophilie, ce sont les gens qui la refusent (cette homosexualité). Parles-en à ceux-là, pas à moi!
        Enfin bref prend ce com comme tu veux, j’ai pas à me justifier alors que je tente de faire comprendre pourquoi les gens sont cons. lol.

      • 31/03/2010 10:07

        Je crois que c’est la manière dont tu l’as dit qui a porté à confusion. Pardonne moi de te dire ça, mais tu as un style d’écriture très « fouillis ». Ce n’est pas gravissime, j’ai moi même du mal à ordonner mes idées qui me viennent et je suis en général obligée de démêler cet inextricable écheveau avant que d’écrire quelque chose.

        Je retouche, je remanie, je relis et je vérifie que je ne me répète pas… Parfois je me répète quand même, mais j’évite d’écrire »comme ça me vient » car, privée que je suis de l’apport du ton de la voix et de la gestuelle, il ya de fortes chances qu’on ne me comprenne pas…

      • 31/03/2010 10:09

        Ah oui, petit oubli de ma part : évite d’être trop véhément. Diego n’avait juste pas compris ton laïus. Il faut être plus patient.

    • 31/03/2010 08:02

      La plus grande partie des actes pédophiles ont lieu dans les familles et sont en majorité le fait de personne hétéro. Cette histoire de pédophilie qui seraient lié à la chasteté des prêtres est une connerie. Ya quand même un certains nombre de prêtre qui, tant qu’à briser leur voeu de chasteté, le font avec des adultes. Je suis pour le mariage des prêtres mais pas pour cette raison là.

      Je crains que ce soit surtout la sacralisation du prêtre et l’aveugle confiance qu’on lui faisait, en l’absence de tout contrôle réel, qui explique ces horreurs. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup d’Institution ou l’on confie autant d’enfants avec aussi peu de garanties. Si on rajoute le secret de la confession, on a tout de suite une ambiance qui se prête à ce genre de dérive…

  99. 30/03/2010 21:43

    Beau texte! je reviendrais.

  100. 30/03/2010 22:59

    Moi c’est le mot pandiculer que j’aime bien.
    Le dire et le faire, c’est vachement bon.

    • Guillaume Pascanet permalink
      30/03/2010 23:20

      Je viens d’apprendre un nouveau mot. Et moi aussi j’aime bien pandiculer.

      Merci Véro !

      • 31/03/2010 09:28

        De rien Guillaume, et joli rafraichissement de printemps, ce nouveau look!

      • Guillaume Pascanet permalink
        31/03/2010 15:29

        Merci Véro !

        Merci aussi à ABC qui m’a fait un compliment du même type auquel je n’ai pas répondu. Quel gougeat je fais !

    • davidgeridoo permalink
      31/03/2010 10:38

      « Pandiculer » ? Que voilà un mot bien abstrus !
      Ça ressemble à une activité orgasmique qui mobiliserait le corps tout entier et un panda lubrique… et c’est exactement ça, mais sans panda.

  101. Le marseillais permalink
    31/03/2010 02:55

    Premier commentaire d’un très fidèle lecteur pour ce texte qui m’a vraiment touché et dans lequel je me suis pas mal reconnu.
    Merci Le Pédé et continuez comme ça!
    (sinon, j’aime le mot concupiscence)

  102. 31/03/2010 03:38

    Ricky ?!… Ricky, c’est toi ?!…

  103. 31/03/2010 10:06

    Bonjour,
    j’aimerais juste faire une remarque: bien que je comprenne tout-à-fait votre point-de-vue (chez moi ce ne sont pas les penchants sexuels qui choquent, ce sont quelques câblages cérébraux associés à pas mal de clichés, et j’en ai ras le bol aussi, bref), je ne trouve pas l’idée de vous faire passer pour le meilleur ami juste pour quelques heures si choquante, mais pas du tout pour les raisons qu’on vous a énumérées. Comme vous le dites, la vieille harpie est décatie. Elle est d’une autre génération, et quand on est vieux, on est pas mal borné, enfin souvent, quoi. Est-ce si nécessaire d’aller au-devant d’un gros clash alors que, sans doute, il n’y aura aucun argument qui pourra avoir prise sur elle? C’est auprès des jeunes générations qu’il faut prendre le temps (et l’énergie, aussi) de se battre pour être tranquille, les vieux, ils vivent dans un monde qui est derrière eux, et qui ne sera pas changé, mais ils n’en ont plus non plus pour très longtemps. Alors je ne dis pas qu’il faut les laisser se complaire dans leurs mentalités arriérées, mais par contre je pense qu’il y a des situations dans lesquelles on part perdant face à eux, et qu’il y a sans doute plus important (c’est pas trop le mot mais je ne trouve pas celui qui irait le mieux…) à faire que s’égosiller à leur faire entendre une raison qu’ils n’entendront pas, ne serait-ce que parce que se faire donner des leçons par des jeunes, c’est parfaitement insupportable! Mais ce sont eux qui n’ont plus toute leur raison, ou qui ont étés éduqués à rejeter certaines choses depuis tellement longtemps que c’est complètement enraciné entre eux, peut-être l’accepter malgré la frustration est-il ce qu’il y a de plus sage à faire… pour mieux se concentrer sur les autres lignes de combat…

  104. l'élève permalink
    31/03/2010 15:22

    merci !

  105. La Mozabite permalink
    31/03/2010 16:06

    J’ai enfin retrouvé la citation qui m’était venue à l’esprit et qui résume bien la situation, en anglais:
    “Reasonable people adapt themselves to the world. Unreasonable people attempt to adapt the world to themselves. All progress, therefore, depends on unreasonable people.”
    George Bernard Shaw

    • 31/03/2010 16:12

      Tiens, la Mozabite. Ca faisait longtemps, non ? Nora t’en dis quoi ?

      • 31/03/2010 16:13

        Très bien btw ta citation.

      • Nora permalink
        31/03/2010 16:17

        Bah j’ai bien envie de dire:
        Tiens, la Mozabite. Ca faisait longtemps, non ?

        Je te met au courant de la dernière nouvelle de taille: l’Arabe est maqué. C’est fou, nan?

    • 31/03/2010 16:16

      ARGH c’est d’une perfection absolue.

      Merci GBS (qui a aussi fait dire à Eliza Doolittle « I have to live for others and not for myself: that’s middle-class morality. »).

      Merci La Mozabite.

      • 31/03/2010 16:24

        Je rajouterai une de @ripit00 hier, je sais pas d’où il l’a sorti, mais « First class is wherever you seat ».

      • 31/03/2010 16:25

        Wherever you sit, non?

      • Guillaume Pascanet permalink
        31/03/2010 16:26

        Oui, car rouler en seat ne fait pas très classe.

      • 31/03/2010 16:28

        Guillaume j’ai presque envie de dire lol.

      • 31/03/2010 16:32

        At the time for me, je visualisais tellement un siège de first que j’ai écrit siège.

      • 31/03/2010 16:35

        Admitted fault has forgiven half.

      • Guillaume Pascanet permalink
        31/03/2010 16:36

        You like silly jokes ?

      • La Mozabite permalink
        31/03/2010 18:11

        @Le pédé, de rien, j’ai envie de te dire « be unreasonable ».
        @diegosan et @nora L’Arabe a confirmé la nouvelle?

  106. 31/03/2010 19:18

    Bon, j’ai pas le courage de tout lire, beaucoup trop de commentaires sur cet article.

    Je rajoute quelques petites pensées.

    Le pédé, tu es force et courage et je t’apprécie d’autant plus. C’est grâce à des gens comme toi que les choses avancent.
    Tu peux être fier d’exister.

    Néanmoins, j’ai une tendance à nuancer cette idée d’affirmation de soi à tout prix. En tout cas en ce qui me concerne. Je m’explique. J’ai une grand-mère complètement d’un ancien temps. Encore plus religieuse que croyante (concept étrange mais bien réel) et pleine de réflexes conservateurs. Moi, la religion, c’est loin d’être mon ami. Pourtant, ma grand-mère me croit vierge (on en a jamais parlé hein, c’est juste inimaginable mais je sais qu’elle le pense et jamais je le démentirais) et honnêtement, si elle est encore vivante le jour où j’ai des mômes, il est possible que je me marie à l’église pour elle, et que je fasse baptiser mes enfants, pour elle.
    Parce que moi au final, ça ne me fera ni chaud ni froid (je déteste la religion, mais justement, tout ça n’a tellement pas de significations pour moi que du coup, m’en fous) elle, par contre, elle risquera de crever persuadée que ses petits enfants iront bruler dans les flammes de l’enfer. et je me dis que je ne veux pas qu’elle meure avec cette peur au ventre.

    L’enjeu n’est pas le même, je m’en rend bien compte, et je pense comprendre pourquoi tu ne veux faire aucune concession quant à ce que tu es (et tu as raison, vraiment, je le pense) mais j’ai une tendance (quasi méprisante) à penser que parfois il est plus douloureux pour certains d’apprendre une chose sur toi que pour toi de la cacher.

    C’est une extension du débat hein, parce que encore une fois, dans ce cas là, je suis d’accord avec ta réaction.
    Mais je crois aussi qu’il faut parfois apprendre à mettre de l’eau dans son vin par disons… gentillesse?

    Cela dit, le pédé, décidément, tu déchires.

    (et vous êtes nuls les gars, il l’a

  107. youm permalink
    01/04/2010 03:04

    En tant que jeune pédé en train de faire son coming out, je célèbre ton post. La facilité avec laquelle on peut tomber dans une situation où on fait de concessions avec l’excuse de faire le mieux pour tout le monde fait peur, il suffit d’un commentaire qu’on laisse passer pour se retrouver dans une position que se contredise avec ce qu’on attend de nous mêmes. Parce que tout le monde veut bien croire qu’on est le meilleur ami, c’est beaucoup plus facile.
    D’un coté tu me rappelles pourquoi on le fait, j’ai grandit dans un milieu que n’était pas ouvert aux homosexuels, et tout les choses qu’on voudrait bien oublier restent présents.
    De l’autre coté je pense à ma mère, je m’avais dit que j’arriverais à gérer tout seul, et je l’ai un peu laissée à coté, même si je savait qu’elle s’inquiétait. Je peux imaginer l’anxiété de mes parents…
    bref, dans ma famille il y a trop de spécimens comme la fameuse vielle tante (ma grande-mère m’a dit que will & grace n’était pas drôle car il y avait trop de pédés, mon oncle ne comprends vraiment pas l’existence des homos…) et j’affronte la même situation assez souvent, jusqu’à maintenant j’avais pensé que ce n’était pas la peine de perdre le temps à se battre pour convaincre des personnes qui de tout façon, ne posent pas trop d’intérêt pour moi, mais je vois maintenant que c’est quand même un peu égoïste.
    et je les emmerde (à eux) , merci le pédé t’as fait ton demi moore

  108. M CLOP GRUOT permalink
    01/04/2010 07:41

    Le droit d’être au monde implique le droit de choisir et de vivre sa sexualité librement.
    Il n’y a pas une seule façon de vivre sa sexualité mais il y a le fait d’être Sexuel(le) et de l’accepter.
    Etre homo ou hetero ou bi font partie inhérente de chaque humain. Les diktats discriminatoires sont malheureusement le fait d »esprits mesquins, fermés, envieux et je continuerai à me battre pour la liberté sexuelle.
    « Aimer qui je veux, comme je veux et où je veux »
    Respect
    Une vieille militante des droits de l’Homme.

  109. Droops permalink
    02/04/2010 11:53

    Merci

  110. Droops permalink
    02/04/2010 11:58

    Merci. Je vous aime. 😉

  111. Nat permalink
    07/04/2010 13:04

    Très beau laïus, éloquent et touchant… mais il ne faut pas prendre tous les vieux pour des pète-sec despotiques, parfois on est bien étonné. J’ai vécu quasiment la même histoire avec un cousin assez éloigné, qui, comme toi, était venu avec son boyfriend à un mariage familial. Si la plupart des gens présents étaient au courant, nul ne l’avait dit à mon arrière-grand-père, 92 ans … à un moment de la soirée, ils se sont retrouvés à la même table, ont papoté un moment. Après qu’ils se soient éloignés il m’a dit « Bien sympathique, l’ami de Gilles, hein ? Un garçon plaisant, il a beaucoup d’esprit. » Et tandis que je me demandais illico si son avis aurait divergé s’il avait su ce qu’il en était vraiment, il a ajouté nonchalamment « Un beau petit couple en tout cas. Gilles a l’air heureux. C’est bien »… qui m’a bluffée. Même s’il m’épate souvent 🙂

  112. 07/04/2010 18:33

    Je ne te connais pas mais je t’aime.
    Tes mots expriment bien nos maux.
    Je t’applaudis !

  113. Un mec gay permalink
    07/04/2010 23:39

    Moi j’avais bien l’intuition que celui qui qui se cachait derrière le pseudonyme de Le Pédé était homosexuel, là ça se confirme de plus en plus

    • Nora permalink
      07/04/2010 23:41

      Wow. T’es fort.

      • 07/04/2010 23:47

        Faudrait une bonne photo de sodomie pour en avoir le cœur net. Ouais gros, je suis comme St Maclou, moi.

      • Nora permalink
        08/04/2010 09:58

        Ou une petite vidéo, gros.

  114. Rob1 permalink
    08/04/2010 10:34

    Récemment, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que
    l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le
    livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec
    un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination.  »
    La Bible le dit, un point c’est tout. », affirma-t-elle.

    Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre :

     » Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la loi de Dieu.
    J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire
    profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à
    d’autres lois bibliques. Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille
    comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre
    21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

    Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux
    posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient
    achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est
    applicable aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pourriez-vous
    m’éclairer sur ce point ? Pourquoi ne puis-je pas posséder d’esclaves
    canadiens ?

    Je sais que je ne suis autorisé à toucher aucune femme durant sa période
    menstruelle, comme l’ordonne le Lévitique, chapitre 18, verset 19.
    Comment puis-je savoir si elles le sont ou non ? J’ai essayé de le leur
    demander, mais de nombreuses femmes sont réservées ou se sentent offensées.

    J’ai un voisin qui tient a travaillé le samedi. L’Exode, chapitre 35,
    verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Suis-je obligé
    de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question
    gênante d’une quelconque manière ?

    Autre chose. Le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas
    s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin
    de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ?
    Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

    Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique
    chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents
    dans le même champ. Idem pour sa femme, qui porte des vêtements faits de
    différents tissus, coton et polyester. De plus, mon oncle passe ses
    journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au
    bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du
    village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le
    Lévitique chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les
    brûler vifs au cours d’une réunion familiale privée, comme ça se fait
    avec ceux qui dorment avec des membres de leur belle-famille, tel qu’il
    est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14.

    Je me confie pleinement à votre aide. Merci de nous rappeler que la
    parole de Dieu est éternelle et immuable. Un point, c’est tout ! »

  115. La Béarnaise permalink
    09/04/2010 22:49

    Be Brave mon Poulet.

    Continue en accord avec toi-même (tu ne nous as pas attendu 😉
    La théorie sur la famille que l’on subit et ses amis que l’on choisit (phrase éculée j’en conviens): je ne t’en ai même pas fait grâce ..
    Note: C’est loin d’être vide de sens.

    PS. J’aime pas la béarnaise.
    PSS. Bisous

  116. 12/04/2010 21:17

    Très beau texte, j’espère qu’il sera entendu…il mériterait d’être crié de par le vaste monde

  117. lorraine permalink
    17/04/2010 17:20

    tu m’as fait réfléchir à un autre aspect de l’homophobie , il est vrai que je n’ai rien contre les homosexuelles et je les acceptent ( qu’est ce que ça semble gnangnan dit comme ça ..) mais n’ai je pas moi-même quelques fois lâché ce genre de réflexions ? est ce que je n’ai jamais lâché de commentaires, en toute innocence, mais des commentaires qui auraient quand même pus blesser ? Je crois que si …et cette constatation est assez désagréable à mon égo de femme ouverte …

    Je crois que lorsque le sujet devient aussi personnel que dans le cercle familial ce n’est plus à l’acceptation d’une communauté en général qu’il faut s’attacher mais bien au respect d’une personne et de ces sentiments .

    L’enfer est pavé de bonnes intentions , l’idée c’est que l’amour ne devient pas un pavé ….

  118. La vénère permalink
    18/04/2010 15:25

    Moralité de l’histoire c’est pas a bas les pédés mais a bas les vieilles tanteS !!!

  119. jean-marie permalink
    24/05/2010 09:50

    Le malaise réside toujours dans le fait qu’on utilise des expressions détournées en français comme : « sortir du placard » ou plus tordu encore : « coming-out » avec une expression « étrangères » ou « camouflée », on espère ainsi qu’au moins la moitié ne comprendra pas. J’ai vu un jour un film allemand se passant dans le milieu gay. Quelques gays se sont réunis pour organisé la gaypride dans une petite bourgade et le compagnon d’un d’entre eux fait une remarque assez intelligente : Est-il vraiment besoin de crier sur tous les toits que l’on est gay ? Les hétéros ne crient pas partout : « je suis hétéro ». Des opposants, nous en aurons toujours et nous aurons beaux nous dire que les homophobes sont des gays refoulés, ce n’est pas toujours cela qui les fera atterrir dans notre lit. Mais, je veux quand-même laisser une note d’espoir : les mentalités changent lentement. Les lois contre l’homosexualité ont déjà changé dans beaucoup de pays…mais les mentalités n’ont pas toujours été aussi rapides dans leur évolution que les lois. Patience

  120. JPP permalink
    09/07/2010 20:26

    belle claque

  121. Alex permalink
    28/02/2011 20:27

    Ton article est bouleversant , à la fois véridique et exaspérant . J’aime beaucoup ce que tu écris , je respecte ton envie de cracher à la gueule du monde , et je me joins à toi .

  122. Acarnan permalink
    27/05/2011 14:30

    Bon même si cet article date, j’ai quand même envie d’y aller de mon petit commentaire.
    Etant moi aussi gay, je me suis (comme beaucoup je pense) déjà retrouvé dans une situation qui implique plusieurs personnes qui ne sont pas au courant de vos moeurs débridées, et d’entendre des expressions ou des mots qui sont utilisés pour qualifier les homos (ma décence et mon savoir-vivre m’empêchent de les répéter ici), voir carrément des insultes homophobes et des propos du genre « les pédés c’est contre-nature, ils doivent pas avoir d’enfants, faut leur casser la gueule ».
    Passons. Il faut quand même bien avouer que ca ne doit pas être évident pour la famille et les amis de vous voir main dans la main avec un homme, surtout s’ils ont passés les 20 premières années de votre vie à imaginer le jour de votre mariage, avec votre fiancée, et pourquoi pas 2 ou 3 marmots à vos côtés.
    Je comprend parfaitement qu’ils peuvent se révéler triste en se disant « Tu ne nous donneras pas de petits-enfants ». Quoique aujourd’hui, des couples homosexuels sont parents.
    Le coming-out n’est évident pour personne, ni pour la personne concernée, ni pour les proches. Evidemment c’est triste, mais je pense qu’avec le temps les choses s’améliorent (je me base sur ma propre expérience).

  123. 04/09/2011 12:38

    Z’avez oublié la connasse… http://www.comingout-info.be 😉

  124. Sunset permalink
    18/12/2011 02:15

    Merci pour ce récit qui remet les choses à leurs places et qui donne de l espoir et de la force par des mots d une grande vérité .

  125. Calame permalink
    29/02/2012 15:19

    Merci pour cet écrit beau et tellement simple en même temps.

  126. Sybille permalink
    18/04/2012 12:15

    Aimer , c est aimer .. qu’importe le sexe.. mais dites moi ? je suis une femme .; genetique je precise . plutot bi de nature.. je suis tombé amoureuse d’un gay ( qui avait jamais touché une femme a 48 ans ) et lui est follement amoureux de moi cela va faire deux ans .. depuis tout ces anciens amis homos le rejette.. POURQUOI ? mais pourquoi ? on aime une personne PAS un sexe !

    Si un hetero peut tomber amoureux d’ un homme , un gay peut devenir frappa dingue d une femme.. je vous asssure .. mais c est TRES TRES TRES mal vu .. helas .. intolérance est partout ..

  127. Patrick P. permalink
    24/05/2012 14:28

    C’est certes bien écrit, mais il y a tant d’intolérance et de haine dans votre description de « vieille tante grabataire et acariâtre qui décèderait sous peu », « vieux tromblon », « une harpie décatie », que je ne peux que vous rappeler que la tolérance n’est pas qu’à sens unique sans quoi elle finirait pour le coup par être un peu rance elle aussi.
    Et que vous serez un jour vous aussi un vieux tonton grabataire, acariâtre, le visage ridé, la peau qui pend, et seul !

    • 29/05/2012 14:31

      Parfois, sous l’effet d’une irrépressible vague de nostalgie, je reviens en ces lieux.

      Et puis je tombe un commentaire de ce type -délirant de connerie premier degré- et je me dis qu’on a bien fait d’arrêter.

    • dob permalink
      21/06/2012 10:46

      Ouai et puis d’abord Pédé c’est un gros mot

  128. La Cacahuète permalink
    04/07/2012 21:53

    Tout d’abord : Le Pédé je t’aime. Fort fort fort.
    En bonne grosse loseuse j’ai découvert ce blog alors qu’il était déjà mort et enterré, j’ai donc dû résister a mes pulsions, sachant que commenter passionnellement ne servirait à rien. (Surtout que mes pulsions se résument souvent en « Je vous aaaaaaaiiiiiiiiiiiime » et autres « vous êtes géniaaaaaaaauuuuuuuuuuux »)
    Mais la, je craque. Alors voilà :
    JE VOUS AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME
    VOUS ETES GENIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAUUUUUUUUUUUUUUX
    Et je regrette d’avoir eu la flemme d’aller a la gay pride il y a quelques jours. (pour ma défense, j’aidais à remettre en ordre la maison d’un ami bi, ça compte ou pas ?)
    Vous êtes le soleil étoilé de ma vie (enfin pas tout à fait quand meme, mais presque quoi, enfin j’veux dire, on se comprend).

  129. moi permalink
    25/02/2013 20:18

    j’ai pleuré, quel justesse !!!! c’est juste … CA voilà, c’est CA !!!!!!!!!!!

  130. Simpsonyaoi-raconte permalink
    28/07/2016 23:36

    Le fameux texte. Il n’y a qu’un mot à dire: la peur de l’inconnue. Les Hommes adorent se détruire et de vouloir ce qui n’est pas à lui La peur au début est anodin ensuite elle devient incontrôlable. Si on demandait aux gens d’expliquer c’est quoi l’intolérance la plus part ne saurait quoi dire.

    La faute aussi à l’information plutôt dire l’information tue l’information. Les gens sont trop influençable. La peur engendre beaucoup de chose. Qu’est-ce qui fait peur aux Hommes? L’inconnu. Ils ne comprennent pas que tout le monde n’est pas pareil. C’est qui est beau putain ( patron sort de ce corps).

    Être ce que l’on doit être, de ne pas être catégoriser quelque part, c’est juste splendide. Lorsqu’on regarde tout droit, on voit rien mais lorsqu’on regard de tous les côtés. Mon dieu que la vie est belle. On a qu’une vie, il faut la partager à fond qu’importe d’où tu viens, où tu vas! Comment tu es arrivé ici? Alors l’homophobie n’a pas droit d’exister car l’amour n’a pas d’âge, de sexe. L’amour ne différencie personne c’est la personne qui la différencie. Alors je dis stop à l’homophobie. Agissons comme n’importe qu’elle autre personne.

    La seule clé, c’est d’écouter pour mieux comprendre et donner son point de vue sans brusquer la personne en face et expliquer par des arguments. La vie ne doit pas être compliqué, l’amour est juste universelle. Elle ne fait pas de différence alors pourquoi doit ton arriver à des cas extrêmes.

    Ne devrions pas plutôt nous aimés sans distinction jusqu’à arriver au bout de nos vies. Ce n’est pas une chimère si on se bat, c’est juste que les humains n’arrivent plus à avancer où ils doivent aller.

    Alors, laissez tout le monde vivre leur bonheur sans être jugé et être jugeur.

    Stop à l’homophobie. ^^

Trackbacks

  1. Top Posts — WordPress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :