Skip to content

N’a pas voté

15/03/2010

J’ai mauvaise conscience. Il faut que je me confesse. Je n’ai pas voté hier. Mais j’ai des raisons.

D’abord, je ne savais vraiment pas pour qui voter.

Ensuite, j’ai voulu aller faire un peu de sport et je suis allée courir autour du lac du Bois de Boulogne. Je pensais aller voter après et utiliser mes tours de lac pour me décider sur mon vote. Ayant choisi de voter utile, j’hésitais entre UMP et PS. Donc entre Valérie Pécresse et Jean-Paul Huchon, puisque je réside en Ile de France. Sinon, il va de soi que j’aurais voté pour Georges Frêche afin de lui manifester mon soutien dans ce faux procès qu’on lui fait pour cette phrase sur cette tache de Fabius, qui n’est en rien comparable à ses inacceptables dérapages passés.

N’étant, comme je l’ai déjà dit, ni de droite ni de gauche, c’était une réelle hésitation. A la fin du 3e tour (de lac, hein, pas de scrutin), j’avais décidé de voter PS, pour le principe. Seulement, alors que je m’en allais, j’ai croisé Edouard Balladur sortant d’une voiture avec son chien. Le chien était émouvant et Balladur m’a souri. Toute flattée qu’un homme possédant quatre mentons m’ait souri, je décidai de changer d’avis et de voter à droite.

Une fois prête à aller voter, je décidai tout de même de lire les professions de foi des principales listes afin de ne pas mettre dans l’urne quelque chose de potentiellement trop dangereux.

Je découvris avec ravissement une « liste chrétienne » qui invente des concepts tels que « charité politique », ressasse des histoires sur le « bien » et le « respect » et semble partir en croisade contre l’IVG. Quel lien cela a-t-il avec les élections régionales ? Qu’est-ce que c’est que cette mascarade ? J’en lus une autre.

Le MoDem. Un jeune homme aux faux airs d’Harry Roselmack me sourit. Intéressant. Sauf qu’il a vraiment une gueule de con. Le même regard vide et le sourire benêt de son patron. Son petit discours de présentation est d’une mièvrerie jamais égalée, il nous raconte sa vie dont on se fout royalement. J’aurais beau y mettre de la bonne volonté, je ne voterai jamais pour François Bayrou, même par voie interposée. D’autant que tous les individus figurant sur sa liste ont de graves problèmes dentaires. Or l’hygiène buccale est essentielle pour une région bien gérée. Et son écharpe orange assortie à la couleur du parti, ce n’est pas possible. On n’assortit pas son écharpe à ses chaussettes ou à sa couleur politique.

Et si je votais écolo pour une fois ? Ça me donnerait bonne conscience quand je sors mes poubelles pleines de plastique, de papier et de fruits pourris, tout mélangés. Les écolos ont tous la mèche au vent. Ça doit être écolo la mèche au vent. Le gel et la laque, c’est toxique. Mais je ne suis pas encore disposée à voter pour Eva Joly et José Bové, d’un coup. Donc je passe à la liste suivante.

Lutte ouvrière. Ce qui me dérange dans ces élections c’est que les têtes de liste sont des inconnus, ou des semis-inconnus donc ils font du name-dropping sur leur fiche. Et eux, leur name-dropping c’est Arlette Laguiller. Original et glamour. Un bloc de texte, tout gris, avec la tête d’un monsieur tout moche au-dessus. Et des mots très chiants comme licenciements, salaires, entreprises, patronat, profits. Trop chiant. Je veux bien faire un effort pour la collectivisation des terres, mais ils sont vraiment trop chiants ces gens. A la poubelle Arlette.

Ensuite il y a Nico Dupont-Aignan (dont la photo ci-contre m’évite de préciser sa couleur politique), qui maîtrise bien le brushing et mal les mélanges de couleur sur sa petite fiche. Et puis je n’aime pas son côté vantard. « La seule liste soutenue par les usagers des transports en commun ». Mais de quoi je me mêle ? Je suis usager de transport en commun et je ne te soutiens pas, Nico. Et je connais au moins trois autres usagers des transports en commun qui ne te soutiennent pas, et si tu me laisses un peu de temps, je suis sûre que je peux en trouver beaucoup d’autres. Je rêve. La publicité mensongère, je suis contre ! En plus, je le soupçonne d’utiliser des gens morts sur sa liste. La photo et la coiffure d’une de ses colistières date au maximum de 1965. Quelle preuve a-t-on, dès lors, que cette femme existe et le soutient. Non, non, trop bancal tout ça. En revanche, mabrouk pour les dents ! (Tu devrais diffuser le nom de ton dentiste du côté du MoDem) 

Le FN parle de voitures brûlées, d’agressions et de violence. Au moins on n’est pas dépaysé. On garde nos repères.

Besancenot est en plastique sur sa photo. Besancenot radote comme un vieux. Toujours la même rengaine. Besancenot est contre le capitalisme, je crois que nous l’aurons compris, à ce stade.  Et son mot d’ordre, « tout changer, rien lâcher » me permettra de m’endormir plus vite quand je chercherai le sommeil le soir en tentant de comprendre ce qu’il essayait de nous dire. 

Par élimination, il restait donc les deux du départ (toute cette lecture pour rien). Ils prônent chacun la révolution. Là, ça devient inquiétant. Je dois dire que la révolution menée par Valérie Pécresse (et son name-dropping maladif : Simone Veil, Jean-François Copé, Rama Yade et une demi-douzaine d’autres membres du Gouvernement) ou par Jean-Paul Huchon, ça m’angoisse un peu. Autant que leurs sourires respectifs sur les photos.

Le temps que je lise tout ça, il était déjà l’heure du brunch, j’avais faim et aucune envie de voter pour tous ces nazes. Du coup, au lieu d’effectuer mon devoir civique, j’ai bouffé des oeufs (bios), ce qui a fait du bien à l’agriculture française (il me semble), et m’a redonné une once de bonne conscience.

Et maintenant que je vous dis tout ça, je viens de réaliser qu’un de mes camarades de classe de primaire était sur la liste de Pécresse. Non seulement je n’ai aucune conscience civique, mais en plus je n’ai pas le sens de la camaraderie. C’est mauvais pour commencer une semaine. J’essaierai de me rattraper au deuxième tour. 

Publicités
201 commentaires leave one →
  1. Guillaume Pascanet permalink
    15/03/2010 09:17

    Tu fais donc partie des 53% de gens qui m’ont empêché de me réjouir du résultat d’hier soir. Enfin, un peu plus de 53% car le score du FN marche toujours autant.

    J’ai moi aussi arbitré finalement hier après-midi en parcourant rapidement les professions de foi. On est combien à faire comme cela ? Les programmes sont tellement peu différends finalement que l’on arbitre entre les noms et les photos des candidats. C’est marrant qu’en on entend les fines analyses politiques du scrutin.

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/03/2010 09:33

      « car le FN marche toujours autant »
      « quand on entend »

      Ma seule excuse, j’ai entendu Yves Jego hier soir. Je suis encore sous le choc.

      • 15/03/2010 09:49

        De toute, tant qu’on ne comptabilisera pas les bulletins blancs, les gens n’auront pas d’autres moyens de manifester leur dégout qu’en allant pas voter.

        Mais probablement que ça n’arrangerait personne que de comptabiliser ce qui serait vraiment un rejet total et massif de tous ces partis. Probablement que ceux qui nous dirigent préfèrent laisser penser qu’il s’agit d’une perte de sens civique du peuple plutôt que d’être forcé de se remettre en question par une marée de bulletin blanc.

        Perso j’ai voté, mais jusqu’au bout, j’ai hésité… Mais ça fait un moment que j’ai l’impressiond de devoir systématiquement faire des compromis afin de choisir un de ces bulletins…

        Ca me gonfle.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 09:54

        « Mais ça fait un moment que j’ai l’impressiond de devoir systématiquement faire des compromis afin de choisir un de ces bulletins… »

        Excuse moi la Rêveuse, mais c’est justement cela la démocratie pour moi. C’est pas très exaltant, c’est même parfois un peu déprimant, mais on ne peut pas être toujours être dans une opposition ou une adhésion sans faille.

      • 15/03/2010 10:02

        Nan mais moi, je parle voter contre quelquun plus que Pour . C’est ça qui me gonfle. Parce que sinon, oui, je sais qu’on ne peut pas être d’accord à 100 %. Mais j’en suis à voter pour éviter le pire plus que par adhésion même minimale…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 10:22

        Il y avait du choix pourtant !

        Tiens, la Meuf parle du parti des chrétiens, je l’ai découvert dans le bureau de vote, il n’était pas dans l’enveloppe des professions de foi.

        12 listes en Ile de France, cela laisse de quoi trouver son bonheur quand même.

        L’excuse valable des abstentionnistes, ce serait plutôt le niveau lamentable de la campagne électorale, à base de coup bas (affaire Soumaré) et l’absence d’explications sur les vrais enjeux des élections et en particulier le rôle des régions. A part le transport, il n’y a pas eu de vrai débat.

      • 15/03/2010 10:34

        Ben non…. j’y syuis pas arrivée, parce que je sais que quand ya des idées qui me plaisent, c’est la manière de les mettre en oeuvre qui pèche …

        En gros je cherche le mec ou la nana qui me sédui_ra par une personnalité intéressante ET qui aura un panel d’idée suffisamment proche des miennes. Je trouve pas. J’ai voté plus pour dire à quel point certains m’écoueraient…

        Sinon la liste chrétienne, pour la païenne que je suis…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 10:42

        Il y avait quand même la liste de l’UMP, celle du PS, celle du front de gauche pour ceux qui dont de gauche mais anti-européens, la liste écologiste, une autre liste écologiste pour les écolos pas de gauche ou qui sont allergiques à José Bové, 2 listes d’extrème-gauche, une liste centriste, une liste black-blanc-beur (du moins dans le 93), une liste de doite mais anti européenne et une liste d’extrème droite.

        A moins d’être d’extrème droite pro-européen, tu dois pouvoir trouver ton bonheur en théorie.

      • 15/03/2010 10:51

        J’ai voté, je te dis. mais bon, clairement quand des idées m’agrée, ce sont de gros branleurs sans épaisseur. Je suis obligée de voter pour les types qui me hérissent le moins le poil…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 11:04

        Mon propos visait plutôt les abstentionnistes de manière générale.

        Il faut relativiser beaucoup cette élection. les régions sont à l’heure actuelle l’achelon le plus faible des collectivités territoriales. En plus, et cela a été très peu dit pendant la campagne, ils ne sont élus que pour 4 ans cette fois avant d’être remplacés par les conseillers territoriaux qui siègeront à la fois au département et à la région.

    • 17/03/2010 14:43

      Pour être parfaitement honnête (et avec deux jours de retard sur les commentaires), les élections régionales, je m’en fous. Je ne m’abstiens pas pour une présidentielle, des législatives ou des locales. Les européennes, ça dépend. C’est sûrement de ma faute, mais je n’ai pas réussi à m’y intéresser. Et j’ai lu les professions de foi à un moment où, de toute façon, je ne pouvais plus aller voter…
      Mais j’assume.

      • Guillaume Pascanet permalink
        17/03/2010 16:05

        Les élections régionales, ce ne sont pas des élections locales ?

        Tu as cependant en partie raison dans le sens où la Région est pour l’instant l’échelon administratif le plus faible en terme de budgets ou de compétences.

        La construction des lycées, l’apprentissage ou le développement économique, c’est assez mal identifié. Ce n’est pas un hasard si la campagne a surtout porté sur les transports. Mais comme en IDF, cette compétence est aussi le fait d’organes étatiques (SNCF, RATP) et qu’elle n’est transférée effectivement que depuis 2006, le débat tournait très vite en rond, entre bilan impossible à juger et promesses de lendemains ferroviaires qui chantent.

      • 17/03/2010 16:14

        si, tu as raison évidemment ce sont des élections locales, je parlais des élections municipales.

      • Guillaume Pascanet permalink
        17/03/2010 16:31

        C’est ce que j’avais compris. Je ne t’imaginais pas fascinée par les cantonales.

  2. Ourozz permalink
    15/03/2010 09:21

    Et voter blanc, nan ?
    C’est pas comme si on s’était fait chier à l’avoir ce droit de vote c’est vrai…
    D’autant plus les « meufs »

    • Le Zèbre permalink
      15/03/2010 10:40

      Selon une loi qui n’a pas encore été voté depuis 2003, le vote blanc n’est pas reconnu et « Ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés »

      cela dit, si tous les abstentionnistes avaient voté « blanc », on aurait connu la couleur de l’opinion.

  3. LaRousse permalink
    15/03/2010 09:30

    Mouais… sûr que le paysage politique n’est pas des plus reluisants, mais est ce une once d’excuse? Après tout si les Français ne votent plus, peut-être qu’ils ont les (aspirants) élus qu’ils méritent!

    • L'Autre permalink
      15/03/2010 09:49

      Mouais… Après tout lorsque les français votent en masse, ils ont le président qui’ils méritent.

  4. Valeur inconnue permalink
    15/03/2010 09:47

    Je n’ai rien contre le sosie d’Harry Roselmack, mais j’aime bien ton expression : « …le même regard vide et le sourire benêt de son patron. », c’est en général l’attitude constatée chez tous les êtres humains avide de pouvoir à la recherche d’une raison d’exister.

    Tu vois, la Meuf, contrairement à toi, je n’ai pas encombré mon EXISTENCE de questions, pour une fois : JE N’AI PAS VOTE .

  5. La Régence permalink
    15/03/2010 09:48

    D’accord avec La Rousse, trop facile (et très drôle, certes) de renvoyer tout le monde dos à dos – 53% d’abstention c’est quand même complètement consternant…c’était bien la peine de lutter pendant des siècles pour l’obtenir, ce droit de vote universel…

    • Philippe De Thrace permalink
      15/03/2010 14:24

      lutter pendant des siècles?

  6. raoulvolfoni permalink
    15/03/2010 09:52

    Le jour où les politiques feront au moins de nouveau semblant de ne pas s’intéresser qu’à leur petite personne et feront l’effort, semble t’il surhumain, de ne pas prendre les électeurs potentiels pour des abrutis, les urnes seront peut-être plus remplies. En attendant, ils nous les brisent bien. Les urnes.

    • La Régence permalink
      15/03/2010 09:59

      Je suis tentée de croire que les politiques sont quand même un peu à l’image des gens qu’ils représentent, alors le jour où chacun fera semblant de s’intéresser à autre chose qu’à sa petite personne ? (Ouais, les poules auront peut-être des dents…)

      • 15/03/2010 10:05

        Oui enfin j’ai quand même l’impression que là, on a surtout un grand méchant loup qui a berné un flot de moutons… pour en rester dans l’optique « basse cour »…

      • La Régence permalink
        15/03/2010 10:31

        (J’aime beaucoup ton nouveau dessin La Rêveuse, parenthèse totalement hors de propos…)

      • 15/03/2010 10:52

        Miciii…^^(Hors e propos aussi maisça fait toujours plaisir…)

  7. 15/03/2010 10:22

    Moi je suis allée voter.
    Cela n’a pas été facile, j’étais dans un état de perplexitude extrême.

    Mais quand même, pour moi c’est un devoir d’y aller, quand on pense qu’il y a tant de personnes qui ne peuvent pas s’exprimer, où qui se font tirer dessus quand ils essaient.

    Après, j’ai été satisfaite de ne pas faire partie des abstentionnistes, même si je comprends tout à fait le désenchantement qu’ils ressentent.
    Au moins, quand on a voté, on peut ouvrir sa gueule, et critiquer.

    C’est tellement facile de jouer la chaise vide, et de chouiner après.

    • lolo permalink
      15/03/2010 14:16

      « Au moins, quand on a voté, on peut ouvrir sa gueule, et critiquer. »
      Parce que c’est bien connu les abstentionnistes n’ont aucune idées politique. Ils ne pensent qu’à eux et à leur petit nombril.
      le jour ou il y aura une constituante je me déplacerai surement mais là voter pour que des pantins perpétuent ce système, jamais.
      allé travail famille patrie c’est bien ça…
      Quand on a voté on peut ouvrir sa gueule mais faut pas s’étonner si tu t’en prend une.

      • 15/03/2010 14:21

        Je n’ai pas dit que les abstentionnistes n’avaient aucune idée politique, me fais pas dire ce que je n’ai pas dit.
        Je suis juste un plus à l’aise aujourd’hui, d’avoir voter hier, et de pouvoir critiquer telle ou telle idée politique.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 14:23

        Dans le genre connerie assumée et fière d’elle même, c’est très fort ! Plus une pointe d’agressivité qui ne coùte pas cher.

        Et l’accusation de pétainisme vient là pour clouer le bec au contradicteur de manière définitive. Quel rebelle !

      • lolo permalink
        15/03/2010 15:13

        le rebelle…et toi ? l’impuissant, le « courbe l’échine »
        on peut aller loin dans les noms d’oiseau. bon je te laisse car en bonne cigale je vais chanter au soleil.
        au revoir petite fourmis

    • 17/03/2010 14:46

      Ah mais je ne chouine pas. Quand je ne vote pas, j’assume et je ne me plains pas du résultat.

  8. Le Zèbre permalink
    15/03/2010 10:26

    Chui nouveau hein, (mais fidèle lecteur – je dois être un connard aussi, quoi, pour lire vos papiers !) …

    Ce que dit la Meuf est totalement représentatif de l’opinion général face à des listes dont le programme est moins intelligent que le mode essorage d’une machine à laver. En clair, on tente de nous intéresser à la politique, avec des pseudo obligations de citoyenneté mais dans le fond on nous prend déjà assez pour des cons, en nous demandant de signer pour un gugus sans nous préciser où sont les astérisques et les lignes en petits caractères de son mandat… Tout se tient dans le politiquement « correct », avec des ficelles grossière à faire péter de rire Pinocchio.

    S’il veulent avoir 45 000 000 personnes aux urnes, y zon qu’à faire l’inverse : faire voter les tronches de politiciens qui feraient mieux de faire autre chose que de la politique, on gagnerait surement du temps… (et de l’argent !)

    Le vainqueur serait forcément le moins pire d’entre eux !

    « …le même regard vide et le sourire benêt de son patron » Ah mais ils ont pas tous cette tronche là derrière leur amicale façade de commercial ?

    • Valeur inconnue permalink
      15/03/2010 10:38

      Je ne suis pas sûre que d’inciter les hommes politiques à voter eux-mêmes dans les urnes, soit une bonne idée, ils seraient capables de se perdre en chemin.

      Ces individus vivent dans leur monde et ne se mêlent pas à la population au quotidien, pour preuve : ils ignorent le prix d’une baguette en boulangerie, ne connaissent pas le terme CDI ni son sens, sans parler de l’utilisation de la Carte Orange, c’est quoi, une carte de fidélité…Bravo. Vive la France.

      • Le Zèbre permalink
        15/03/2010 11:37

        mouai pas de doute.. c’est la gène.

      • Le Zèbre permalink
        15/03/2010 11:46

        Pardon, je voulais dire : c’est la gêne éthique… (question de chromosomes sans doute)

        c’est pourquoi on met pas une chèvre au milieu d’un champs de choux… c’est pourquoi on choisi le moins pire, même pour se choisir un futal entre 2 couleurs immonde, juste pour la coupe, et la vision de son cul dans le miroir, la seule chose dont on sera satisfait en quittant le magasin.

      • Agathe permalink
        15/03/2010 12:33

        « Moins pire », ça ne veut rien dire, et c’est moche et grammaticlament incorrect.
        Ouais, je sais, on s’en fout. Mais quand même.

      • 15/03/2010 14:37

        Moins pire ça veut dire qu’on ne peut pas dire que c’est mieux vu que c’est toujours catastrophique, mais que ça l’est un peu moins tout de même. Donc c’est moins pire. C’est grammaticalement incorrect, ok, mais ça signifie quelque chose…

      • Agathe permalink
        15/03/2010 18:42

        Non, « moins pire », ça veut dire « moins plus mauvais ». Or, « moins mauvais », « moins catastrophique », « moins exécrable », « moins plein de choses » traduisent la même idée mais de façon juste. Pas besoin de rajouter un moins ou un plus devant un adjectif déjà comparatif. Surtout que, si on cherche la petite bête, on peut considérer que mathématiquement, moins et plus s’annulent, et que donc « moins pire », soit « moins plus mauvais », équivaut à « mauvais », ce qui va à l’encontre du sens voulu (certes, cet argument est discutable vu qu’on ne connaît pas la proportion de plus et de moins, mais il y a du vrai quand même au niveau de la logique).
        Sur ce, j’arrête de pinailler et vous salue bien bas.

      • Le Zèbre permalink
        15/03/2010 21:56

        Y en avait un autre que je voulais placer dans le contexte, c’est « moins que rien ». Mais bon, je voulais pas faire mauvaise impression…

        Là aussi c’est une addition…

      • Agathe permalink
        16/03/2010 00:17

        Ah, mais « moins que rien » est charmant et parfaitement adapté à son sens ! ça me fait penser au sketch sublime de Raymond Devos, Parler pour ne rien dire:

        « Mesdames et messieurs … Je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire. Oh ! je sais ! Vous pensez : « S’il n’a rien à dire … il ferait mieux de se taire ! » Evidemment ! Mais c’est trop facile ! … c’est trop facile ! Vous voudriez que je fasse comme tout ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux ?

        Eh bien non ! Mesdames et messieurs, moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache ! Je veux en faire profiter les autres ! Et si, vous-mêmes, mesdames et messieurs, vous n’avez à rien dire, eh bien, on en parle, on en discute !
        Je ne suis pas ennemi du colloque.
        Mais, me direz-vous, si on en parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ?
        Eh bien, de rien ! De rien ! Car rien … ce n’est pas rien.
        La preuve c’est qu’on peut le soustraire.
        Exemple : Rien moins rien = moins que rien !
        Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien !
        En le multipliant Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien … c’est pas beaucoup ! Mais trois fois rien ! … Pour trois fois rien on peut déjà acheter quelque chose ! … Et pour pas cher !
        Maintenant si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien : Rien multiplié par rien = rien. Trois multiplié par trois = neuf. Cela fait rien de neuf !
        Oui … ce n’est pas la peine d’en parler ! »

        Une merveille 🙂

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/03/2010 09:20

        Merci !

        Quel plaisir de lire du Raymond Devos le matin. En plus, il fait beau.

      • 16/03/2010 11:06

        Idem : tout pareil que Guillaume 😉

  9. la catalane permalink
    15/03/2010 10:28

    Je suis contente de ne pas être française…même si en Espagne ce n’est gère mieux

  10. 15/03/2010 10:50

    Je profite de l’occasion pour demander si quelqu’un sait où trouver la vidéo des fameux propos » anti-harki » de Frêche ? Il me semble à l’époque qu’en regardant cette vidéo dans son intégralité, il apparaissait évident que Frêche n’adressait pas son insulte à la « communauté des harkis » mais à 2 individus de l’assistance qui foutaient le bordel, et que le « scandale » était monté de toute pièce. Aujourd’hui je ne retrouve plus cette vidéo sur le net.
    http://unoeil.wordpress.com

  11. 15/03/2010 10:52

    Je n’ai pas voté non plus. Après avoir regardé les différentes propositions des partis que je considère comme ayant droit à mon vote (en gros, tout ce qui est à gauche du PS), j’ai décidé de ne pas faire de procuration à mes parents sur ce scrutin, ni sur le second tour (oui, je pouvais pas voter en personne, c’est un autre problème)

    C’est vrai que ça serait bien de pouvoir voter blanc et être comptabilisé dans les suffrages exprimés. Peut être que j’aurai bougé mon derrière jusqu’au commissariat. Ou peut être pas, allez savoir, avec des si…

  12. 15/03/2010 10:54

    Est-ce qu’au moins les œufs (bios) étaient bons?

  13. 15/03/2010 11:01

    Nos grands-parents votaient par conviction (enfin, c’est ce qu’on nous faisait croire dans nos bouquins d’histoire), nos parents par revendication et nous … nous, on vote par élimination. La politique du « moins pire ».

    Parce que, contrairement à toi, La Meuf, j’ai été voter. Mais une fois dans l’isoloir, je faisais moins le malin. Comme toi, j’savais pas quoi glisser dans l’enveloppe. Du coup, bon ben … Alors, on élimine l’extrême droite parce qu’on est tolérant. L’extrême gauche parce qu’on est lucide. La droite parce qu’il y en a marre de penser par l’argent. La gauche parce qu’ils changent rien. Le centre parce qu’ils ont pas de ligne propre. Les écolos parce qu’ils sont tous écolos dans tous les partis, depuis deux ans.

    Hum. C’est la Gêne.

  14. Obywanne permalink
    15/03/2010 11:03

    C’est quand même triste de constater le peu de conscience politique.

  15. Pinkmarple permalink
    15/03/2010 11:07

    Sans compter qu’on passe une heure à plier une feuille A4 pour qu’elle rentre dans une enveloppe de lutin… et moi ça me crispe!!!!!

    • Valeur inconnue permalink
      15/03/2010 12:19

      Il y a une autre possibilité : un lancer de confettis en plein milieu des bureaux de vote…..

      Le plus embêtant, c’est de devoir ramasser les confettis après.

  16. le con sultan permalink
    15/03/2010 11:18

    Oui, voter c’est bien choisir la moins mauvaise des options. C’est bien ça le concept.

    Et parler parler parler sans rien faire, oui c’est la gêne.

  17. sophy permalink
    15/03/2010 11:25

    J’ai été voté hier. Je ne me sens d’aucun parti. j J’en ai quand même choisi un après lecture des professions de foi. Sans grande conviction.

    Mais en plus de voter, j’ai dépouillé. Le chef du bureau de vote m’a demandé, il avait du mal à recruter. Me voici donc de 20h à 21h30 à dépouiller les bulletins de vote.

    Ne me sentant d’aucun courant et d’aucun parti, j’ai voté blanc dans de précédentes élections (enveloppe vide). J’avais hésité avec l’abstention mais ce dernier n’exprime pas ce que je ressens. Je suis de celle qui pense qu’il faut aller voter. Je ne sais que mon vote ne sera pas compter dans les suffrages exprimés, mais bon…

    Lors du dépouillement, j’ai découvert que l’enveloppe vide est un vote nul au même titre que l’enveloppe déchirée, que l’enveloppe avec un article de journal ou l’enveloppe avec plusieurs bulletins différents. Et ça m’énerve… J’exprime qq chose quand je vote blanc. Et je refuse d’être mise dans la même catégorie que le boulet qui abîme son enveloppe.
    Faut-il mieux s’abstenir alors ? ou voter même sans conviction ?

    Un dernier coup de gueule du lundi matin pour la route. Les médias/partis politiques interprètent ensuite le vote des gens. Abstention = je m’en fous, PS = contre le gvt, soutien à Miss Aubry…. J’en ai marre de jamais me reconnaître dans ses interprétations. Arrêter de faire dire à ces chiffres plus qu’ils ne veulent en dire eux-mêmes.

  18. 15/03/2010 11:30

    Même si je partage l’avis de pas mal d’entre vous sur la vacuité de la vie politique française, je suis quand même allée voter. Je crois qu’on a les homme politiques qu’on mérite. C’est triste, mais à tout généraliser, on en vient à construire une caste à part (« les politiques »). On adore les monarchies dans ce pays,je crois, et on adore pester contre elles depuis des siècles. De temps en temps on les renverse, mais on est incapable d’agir un peu plus intelligemment, en se prenant en main, en menant une vie citoyenne plus active, en réclamant plus de transparence. C’est facile de se plaindre, mais qui va se présenter sur une liste, ou en monter une dans sa ville, pour promouvoir ses idées? Bah pas moi j’avoue (et c’est aussi pour ça que je vote, parce que c’est pas si facile que ca de mener un combat politique, quoi qu’on en dise), mais il faut arrêter de cracher dans la soupe continuellement.

    • Le Rôliste permalink
      15/03/2010 15:14

      Merci Little Parisienne, merci !
      Là, je suis au boulot, petite pause lecture du blog, je n’ai pas le temps d’écrire un commentaire. Pourtant, ça me démange.

  19. Libellule permalink
    15/03/2010 11:38

    Je suis allée voter. Pas pour Freche, pour la liste A gauche Maintenant (NPA,PG, PCF, Alternatifs,OC). Contre l’implantation d’Agrexco dans le port de Sète. C’était sans espoir. Mais je ne revoterai pas au second tour.

  20. Le mathématicien permalink
    15/03/2010 12:03

    C’est marrant, mais avec le gouvernement que vous avez, même avec des partis d’opposition aussi inintéressants que ça (quoique, Europe Ecologie, c’est pas si mal. Des pro-européens qui ont récupéré Bové, ils doivent être bons), j’aurais pas de peine à voter.

    En plus merde quoi, vous avez terriblement peu d’occasion de contredire le gouvernement. (Oui, j’assume : comme on sait pas à quoi servent les régions, on peut détourner le but de ces élections.)

    Bande de larves.

    • 17/03/2010 14:51

      Contredire le gouvernement c’est bien beau, mais encore faut-il être un minimum séduit par ce qu’on nous propose en face, ce qui n’était pas mon cas… et je ne suis pas pour se servir d’élections locales ou européennes pour sanctionner la politique du gouvernement.

  21. 15/03/2010 12:17

    Je n’ai pas voté : je n’ai pas reçu ma carte électorale. Ni à mon ancien domicile, ni à mon nouveau. Je n’existe plus, je ne suis plus une citoyenne, je n’ai pas de devoir civique à accomplir. 😀

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/03/2010 12:21

      Tu n’es pas allé t’inscrire sur les listes électorales de ton nouveau domicile.

      Si c’est le cas, tu aurais pu voter car les membres du bureau t’aurait trouvé dans la liste et la carte électorale est facultative pour voter.

      • 15/03/2010 14:40

        Non je n’y suis pas allée. Bêtement je me suis dit que s’ils arrivaient à me trouver pour me faire payer taxe foncière et taxe d’habitation, ils pouvaient me trouver pour que j’aille voter. Et puis si c’est pour recevoir une enveloppe remplie de publicités menqongères et au final, faire comme LaMeuf, je ne vois pas bien l’intérêt. Mais j’irai avant 2012, promis.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 14:48

        C’est pas la même administration qui te fait payer la taxe foncière ou qui t’inscrit sur les listes électorales. On n’est pas encore dans big brother où l’on croiserait tous les fichiers. 😉

        De plus, le fait de payer des impôts sur une commune ne fait pas obligatoirement de toi un citoyen de la commune.

        Attention, je t’interrogerai en 2012 pour savoir si tu es inscrite !

      • 15/03/2010 17:58

        Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’on m’ait rayée de la liste de mon ancienne commune, alors que je leur ai pas dit que j’étais partie…
        Et le Big Brother pour certains cas ce ne serait pas plus mal non ?

        Tu peux m’interroger si tu veux ! Les présidentielles, ça m’importe nettement plus que les régionales (même si la dernière fois c’était aussi un vote par défaut, et que je n’aime pas ça… (la fois d’avant j’avais pas le droit de vote, donc j’ai une bonne excuse !! :D)

      • Guillaume Pascanet permalink
        18/03/2010 12:11

        Sauf si ta carte d’électeur pouvait être réceptionnée par tes parents à ton ancienne adresse, elle a été renvoyée à la Mairie avec la mention « n’habite plus à l’adresse indiquée ». Tu es alors rayée automatiquement des listes électorales.

  22. 15/03/2010 12:21

    L’abstention est un acte politique, contrairement à ce qu’essaie de nous faire croire l’UMP. Bien sûr, il y a toujours dans le lot une partie des gens qui avaient piscine, mais il y en a surtout énormément qui n’ont pas voté par choix.
    Je le déplore personnellement, mais je peux le comprendre.

    • Valeur inconnue permalink
      15/03/2010 12:25

      Moi, j’ai partagé une magnifique partie de fou rire en vélo avec mes enfants Dimanche, ces instants m’apportent beaucoup plus à mon existence que la politique et ces  » hommes politiques « .

      • 15/03/2010 14:04

        ben voilà….tu ne demandes pas pourquoi tu peux faire du vélo, dans certains endroits aménagés pour ça?
        Peut être que la commune, le département ou la région ont mis en place des politiques d’aménagement du territoire et/ou des investissements pour que les citoyens puissent :
        – aller faire du vélo
        – aller nager
        – aller faire du ski
        etc…
        avec leurs gamins
        et financés par nos impôts?

        Des fois, faut quand même voir plus loin que le bout de son nez.

      • Valeur inconnue permalink
        15/03/2010 15:14

        Alors Véro la Bisontine, peux-tu m’expliquer, pourquoi lors de l’épisode neigeux et verglaçant de Janvier 2010, ma voiture est restée paralysée au même endroit que lors de ma promenade en vélo avec MES ENFANTS et non des gamins, les impôts que je paye auraient dû servir à sabler cette route, il me semble.

        Pourquoi sont-ce mes voisins qui sont venus m’aider à dégager ma voiture avec mes enfants terrifiés à l’intérieur et non la Commune, puisque je paye des impôts? Toi qui sait tout.

      • 15/03/2010 15:48

        Parce qu’à force d’abstention,
        on n’élit que des cons…

      • Valeur inconnue permalink
        15/03/2010 18:07

        Je ne suis pas sûre que mon vote aurait changé grand chose car la qualité et l’efficacité d’un bon dirigeant sont dûs à sa mentalité et à ses propres valeurs.

    • 15/03/2010 14:02

      Je crois que pour la grande partie des abstentionnistes, c’est aussi un acte de lâcheté, et de grosse fainéantise.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 14:07

        Je suis d’accord.

        C’est de la comparaison facile, mais quand on voit les gens aller voter en Irak ou en Afghanistan, on se dit que la rebellion consistant à ne pas vouloir consacrer 5 mn de son dimanche au devoir civique est un peu indécente.

        Je ne suis pas sûr pourtant que les hommes politiques irakiens ou afghans soient plus intéressants ou moins corrompus.

      • lolo permalink
        15/03/2010 14:25

        va

      • 15/03/2010 14:29

        Pas d’accord. Je connais énormément de gens qui ont choisi ce mode d’expression, même si je le déplore.

      • lolo permalink
        15/03/2010 14:30

        va en irak, tu leur dit qu’ils devraient s’estimer heureux comparé à la corée du nord
        j’ai la comparaison un peu facile…
        sinon t’es du genre à parler de la famine dans le tiers monde quand tu vois un enfants jouer avec la nourriture ?
        c’est sur c’est plus simple que de décrire les lois qui régissent l’industrie agroalimentaire.
        Plus simple, plus lache…
        🙂

      • La stagiaire permalink
        15/03/2010 14:30

        Entièrement d’accord avec Pascanet et La Bisontine…

        Et j’ajouterais juste que le premier (ou la première) qui se plaint des résultats tout en se vantant de n’être point allé-e voter (je ne dis pas que c’est le cas de La Meuf, elle n’a pas l’air de se plaindre dans son article), je lui casse la gueule virtuellement.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 14:34

        C’est quoi le rapport entre ce que je dis et l’industrie agro alimentaire. Et tu fais quoi de concret (je ne parle pas de pétitions ou de trucs du même genre) contre l’industrie agro alimentaire ?

        Rien ? Bah , tu es donc juste un rebelle en peau de lapin.

      • lolo permalink
        15/03/2010 15:08

        je limite ma consommation, je travaille peu, je deal. et j’attend chez moi avec un fusil sous mon lit. tu fais quoi toi ? ah oui et en marge des manif’ je caillasse les crs et les hippies pacifiques…

    • Philippe De Thrace permalink
      15/03/2010 15:09

      Je veux bien croire que certaines personnes s’abstiennent par choix politique réel. Je ne pense pas qu’on puisse non plus généraliser. Ce serait une statistique intéressante à produire, même si je doute de la bonne foi des sondés.
      Mais je crois qu’il y a une différence de signification entre l’abstention et le blanc ou le nul . Si je ne met aucun bulletin dans mon enveloppe, je manifeste qu’aucun des choix ne me convient. Si je ne prend pas part au vote, c’est, il me semble, à l’institution entière que j’adresse ma défiance. C’est que je ne me reconnais ni dans les bulletins, ni dans les urnes, ni dans les isoloirs. C’est plus une gifle pour la démocratie que pour les hommes politiques. J’ai voté une fois blanc, et je me souviens que de déposer une enveloppe vide puis signer la liste était assez fort, un vrai geste, à la signification lourde. Je suspecte que dans la masse de ceux qui sont restés chez eux hier, un grand nombre utilisait la déficience du personnel politique comme feuille de vigne de leur mauvaise foi.
      Car enfin, on peut toujours se plaindre que les hommes politiques ou les médias ne rendent pas cette élection digne d’intérêt et ne s’adressent pas aux citoyens, l’inverse est vrai aussi. Et s’il faut bien être deux, élus et électeurs, pour remonter le niveau, ça ne s’arrangera pas tant que chacun attend que l’autre s’y mette en premier.

      • 15/03/2010 16:12

        Je suis bien d’accord, interpréter l’abstention en bloc, comme délivrant un seul message, n’a aucun sens. De même qu’interpréter le vote pour tel ou tel parti comme une simple adhésion, alors que chaque vote est la résultante de plusieurs facteurs combinés.

      • raoulvolfoni permalink
        15/03/2010 17:13

        Very smart, as usual, Philippe.

    • 17/03/2010 14:53

      @Diego: J’avais en effet jogging et d’autres activités extrascolaires ce jour-là mais mon abstentionnisme n’en était pas moins un choix délibéré.

  23. poule permalink
    15/03/2010 14:11

    la meuf, pourquoi tu ne parles pas du front de gauche ?

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/03/2010 15:52

      Parce qu’elle a une passion pour Jean-Luc Mélanchon qui se rapproche énormément de son idéal masculin.

      Elle lui reproche juste son goût des costumes un rien démodé. Mais ce n’est rien de rédhibitoire pour peu qu’il acceptait son coaching.

      • 17/03/2010 14:54

        Tu lis en moi comme dans un livre Guillaume.

  24. 15/03/2010 14:27

    Enfin, s’il faut revivre une soirée du 21 avril 2002, pour que les électeurs se bougent les fesses, c’est quand même pitoyable!

    J’en connais qui ont sévèrement eu les crocs de voter pour Chirac à cette époque.
    Je le comprends, mais fallait peut être se secouer pour voter au 1er tour, et ne pas laisser le borgne jubiler, hein?

    On est d’accord, les élections régionales n’ont pas le même écho que les élections présidentielles.
    Il n’empêche.

    C’est pas quand on a fait dans son froc, qu’il faut serrer les fesses après.

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/03/2010 14:32

      Je suis encore une fois d’accord avec toi. Les manifestations de l’entre-deux tours m’avaient bien plu niveau réveil civique mais je trouvais cela pitoyable en même temps de pleurer ainsi sur le lait répandu.

      Ne pas voter ou voter blanc, c’est laisser les autres choisir pour soi.

      • 15/03/2010 14:44

        Si les votes blancs étaient pris en compte, j’irais voter à tous les coups. Comme ce n’est pas le cas, je choisis l’abstention (donc la non inscription sur les listes électorales ^^) qui a le même effet à savoir aucun, sauf pour les élections présidentielles pour éviter le retour de la blague de 2002.
        Donc d’accord avec Diegosan : l’abstention peut être un choix, et pas juste une marque de fainéantise.

      • Le Joueur permalink
        15/03/2010 15:59

        Ce genre de commentaires de la part de gens qui se montrent ou intellectuellement éveillés me sidère je dois bien le dire.
        Non Diegosan, je ne peux être d’accord avec toi: l’abstention ça n’est pas un choix ou un acte, l’abstention c’est exactement l’absence d’acte. J’attends déjà les philosophes en herbe qui souligneront que justement, le non-acte est une partie forcément inclusive de l’acte… il n’en demeure pas moins que j’éprouverais toujours plus de respect pour quelqu’un qui se bouge le cul pour mettre le bulletin Lepen dans son enveloppe, que pour celui qui considère qu’il a mieux à faire que voter. Parce que ce n’est pas un mode d’expression: en allant pas voter tu ne manifestes aucun rejet que ce soit. Non tu rejettes juste l’occasion d’exprimer un des droits les plus sacrés (celui des peuples à se déterminer eux-mêmes politiquement) pour faire quelque chose certaiment plus intéressant: bouffer des oeufs ou faire des longueurs de piscine.
        Pas vraiment constructif: surtout lorsque les raisosn qui sont mises en vanat pour expliquer ce choix se ruinent elle-mêmes: je vais sanctionner ces politiques en allant pas voter. C’est leur faute, ils ont qu’à agir au lieu de parler… Masi sérieux mec, disserter sur le fait d’expliquer pourquoi tu va pas voter, c’est à dire pourquoi tu as préfré bullé ce diamnche ALORS C’EST QUOI? C’est en faire davantage?
        Quant à la sanction, elle ne peut être effective tant que ton comporteemnt est assimilable au chasseur qui découvre en allumant la télé le dimanche soir, que « tiens c’était ce week-end? brah de toute façon, tous des pourris, et c’est pas moi qui vais rater la chasse pour essayer de changer les choses ». NOn la sanction elle marceh beaucoup mieux si tu votes blanc. (Attention le vote nul est considéré comme un vice de procédure)
        Et je ne supporte pas entendre que les votes blancs ne sont pas comptés parce que c’est faux. Ils ne sont pas comptabilisés, mais sont effectivement comptés.
        D’autre part, sachez que le fait de ne pas voter ne protège pas vraiment votre liberté d’opinion ou de pensée. Pour m’intéresser un peu à ce petit monde, je sais que les politiques regardent avec un oeil attentif les noms de ceux qui n’ont pas pris la minute nécessaire à glisser un papier dans la boîte. Bon ok, si vous n’êtes pas trop connu dans votre quartier/ville, ou que vous vous en tapez comme de l’an 40, ça ne portera pas vraiment préjudice. Mais pour les gens un minimum investis en association (ne parlons même pas des chefs d’entreprise et commerçants) qui vont ensuite frapper à la porte des élus pour des demandes de subvention, ça peut la foutre assez mal. Allez glisser une enveloppe vide, comme ça vous ne perdrez même pas vos précieuses secondes à hésiter entre deux listes.

      • Le Joueur permalink
        15/03/2010 16:03

        1.C’est truffé de fautes.
        2. C’est un peu plus agressif que cela se veut.
        Dans les deux cas , no offense.

      • Le Velu permalink
        15/03/2010 17:05

        Question : Le vote blanc est compté mais pas comptabilisé. Euh alors ça sert à quoi concrètement?

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 17:09

        A rien vu qu’il est compté avec les nuls.

      • Le Velu permalink
        15/03/2010 17:23

        ah ok c’est juste anecdotique alors « ah tiens 30% de vote blanc.. bien bien.. passons à la suite ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 17:27

        Oui c’est de ce type :

        400 électeurs inscrits
        250 votants
        50 blancs et nuls
        200 suffrages exprimés
        60 PS
        50 UMP
        etc…
        Le pourcentage n’étant calculé qu’à partir des suffrages exprimés. Donc, le % de blancs et nuls n’a qu’une valeur statistique.

      • Le Joueur permalink
        15/03/2010 17:37

        Dans l’état actuel des choses, il faut dire que cela ne sert effectivement à rien. Cela dit le message des votes blancs dans un suffrage est intrinsèquement plus fort qu’une abstention puisuq’un avis est explicitement donné. Ensuite il fauit considérer que lorsuqe le nmbre des votes blancs sera conséquent, celui-ci aura une belle portée politique. Rien d’autre qu’un mesdsage bien sûr, mais on ne cherhce pas à faire passer autre chose en votant blanc. Et je reste profondément convaincu que si demain il ya autant de vote blancs qu’aujourd’hui d’abstentions, cela ne sera pas sans conséquence et va effectivement compter. On ne peut donc mettre les deux attitudes sur le même plan.

      • Le Joueur permalink
        15/03/2010 17:40

        Je n’avais pas vu les deux précéndents comment. Oui, sauf que le jour où le blanc pèsera 20 voire 30% des suffrages, croyez-moi, cela sera décortiqué et débattu. Ca ne pourra pas rester anecdotique. Cela invitera à se poser des questions, ce que ne permet l’abstention, n’en déplaise à ceux qui prétendent ne pas voter pour qu’on comprenne qu’ils ne sont pas contents.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 17:49

        Franchement, les politiques ne s’interéssent qu’à ceux qui votent réellement. Penser que voter blanc ou nul même en masse, cela pourrait avoir de l’effet, c’est assez illusoire.

        En plus, un tel vote nécessiterait une campagne puissante reposant sur un appareil politique complexe. Cela m’étonnerait qu’un tel système puisse être mis en place et financé sans objectif de prise de pouvoir derrière.

        Et même si cela aboutissait et que cela touche le personnel politique, ce serait quoi leur réaction ? On a déja vu des partis politiques naitre, d’autre mourir. Si il y a tant d’abstentions, il se trouvera bien un parti pour les récupérer. La nature a horreur du vide.

        Pour cette abstention en l’occurence, il devrait y avoir du changement à droite d’ici 2012 : fini les clins d’oeils aux écologistes, fini l’ouverture. C’est cela qui a découragé l’électorat de l’UMP.

      • Le Joueur permalink
        15/03/2010 18:14

        « Si il y a tant d’abstentions, il se trouvera bien un parti pour les récupérer.  »
        Oui bien sûr, mais ils devront se bouger pour cela. Et c’est là que réside l’intérêt: provoquer une réaction, faire en sorte que ça bouge. Bien sûr que le buit n’est pas de dire: « bon eh bien nous avons cette année une majorité de votes blancs. La France n’aura donc pas de président pour le quinquennat qui commence. Rendez-vous en 2017 pour une nouvelle tentative, et d’ici là, bonne chance à tous !

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 18:19

        Le soucis, c’est que je n’y crois pas au vote blanc massif et spontané. J’aimerais savoir s’il existe un seul cas au monde de ce type.

        Et pourtant, les hommes politiques des autres pays ne sont pas plus reluisants que les nôtres.

      • P2L permalink
        15/03/2010 20:35

        Sauf Barrack.

      • 17/03/2010 14:56

        Exactement, j’ai laissé les gens décider pour moi sur ce coup. Et je ne le vis pas si mal. Mais encore une fois, je crois que c’est rapport à la région…

  25. 15/03/2010 14:42

    Le FN fait plus de 10% dans 12 régions.
    Cela me fait quand même mal au ventre.

    Surtout quand je pense à ceux qui ne sont pas allés mettre de bulletin dans les urnes, et qui auraient pu ainsi, éviter que l’on retrouve ce parti nauséabond avec un tel score, et avoir des conseillers régionaux défendant des idées fachistes et nauséabondes.

    Rien que pour ça, fallait y aller.

    Parce qu’en 2012, si le FN continue sur sa lancée, faudra pas pleurer dans les chaumières (après avoir fait un tour de vélo en famille, ça va de soi).

    • Andrea la catalane permalink
      15/03/2010 15:52

      ne pas aller voter fait aussi partie du jeu démocratique, encore heureux qu’en France les citoyens ont le droit de ne pas aller voter sans se prendre une amende comme dans certaines démocraties d’Amérique du Sud

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 15:55

        Pasbesoin d’aller aussi loi, c’est obligatoire ne Belgique aussi.

        Je ne suis pas pour cette solution, même si j’ai pu paraître un peu abrupt dans certaines de mes réactions sur ce sujet.

      • signy33 permalink
        15/03/2010 16:16

        Moi je suis assez contente qu’on soit obligés de voter, parce que sinon je crois que j’aurais tendance à m’abstenir un peu trop souvent. Et même si j’ai énormément de mal à m’intéresser à la politique belge, en se creusant la tête on arrive quand même toujours à trouver un parti plus ou moins potable pour qui voter. Après, il vaut mieux juste éviter de chercher un résultat concret à son vote, parce ce que là ça devient difficile…

      • L'emmerdeuse permalink
        15/03/2010 19:45

        Le vote est un droit, certes, mais aussi un devoir civique.

  26. trach permalink
    15/03/2010 15:21

    Au moins aux européennes, on pouvait voter pour Francis Lalanne…

  27. Le ventru permalink
    15/03/2010 15:40

    C’est quand même oublier bien vite que certains se sont battus pour l’avoir ce droit de vote ! Et c’est d’autant plus incompréhensible lorsqu’on est… une meuf !

    • Andrea la catalane permalink
      15/03/2010 16:05

      Tu sembles oublier qu’aller ou ne pas aller voter fait partie des droits acquis dans le volet droit de vote. Et ce n’est pas parce que quelqu’un n’est pas allé voter qu’il n’a pas à se plaindre, ça s’appelle la liberté d’expression

      La dictature du vote n’est pas la solution, surtout à l’ère de la communication où le citoyen peut s’exprimer par d’autres moyens que le vote. Attention, je ne suis pas entrain de promouvoir l’abstention !
      D’autre part, voir le fantôme de 2002 partout relève quand même de la paranoïa, le mécanisme du double tour est un bon moyen d’éviter l’arrivée des extrémismes au pouvoir (croyez-vous qu’il serait sérieusement envisageable que le FN soit gagne un jour les élections?) et, finalement, 2002 a été une bonne expérience puisqu’il est nécessaire, de temps en temps, de mettre une société face à face avec ses propres démons.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 16:10

        J’aurais quand même préféré voter Jospin au second tour. C’était pas l’extase, mais c’était quand même préférable à 5 ans de Chirac ensuite.

    • 17/03/2010 15:10

      Merci Andrea! Je suis complètement d’accord.

      On s’est aussi beaucoup battu pour la pilule contraceptive, ce n’est pas pour autant qu’on est obligé de la prendre.

  28. la provinciale permalink
    15/03/2010 15:56

    j’ai voté,je vote et je voterai à chaque élection car la seule fois où je me suis abstenue,le résultat a été Jean-Marie Lepen au 2 é tour qui ,si il était passé,se serait probablement fait le plaisir de supprimer le suffrage universel et le droit de vote à tous ceux dont il n’aime pas la gueule!

    je vote car y a suffisament d’endroits dans le monde où le droit de vote est bafoué et je peux me plaindre après!

  29. Nora permalink
    15/03/2010 16:35

    J’ai voté hier, sans conviction.
    Je vote depuis que j’ai 18 ans. Et même si ces dernières années, j’ai plutôt l’impression de me déplacer pour rien, je continuerai à voter.
    J’aurai toujours un peu de mal a voir l’abstentionniste autrement que comme une grosse feignasse qui a préféré zoner sur son canap comme un lamantin ou partir en week-end plutôt qu’aller foutre un bulletin dans l’urne. Mais je me soigne.

    Pour finir, je vote aussi parce que je met le bulletin en pensée pour mon père qui, malgré plus de 50 ans en France, n’a pas le droit de donner son avis sur ce qu’on va faire des impôts et taxes qu’il paye.

    • Le Joueur permalink
      15/03/2010 16:38

      Et je serais d’ailleurs curieux de savoir ce qu’il a à dire aux abstentionnistes. Ca doit être assez fleuri, non?

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/03/2010 16:42

      Nora, tu dis cela de manière tranquille et cela me donne un frisson dans le dos.

      C’est plus efficace que mes énervements un peu stériles.

    • Zouzi permalink
      15/03/2010 17:00

      Ben voilà, elle a dit tout ce que je voulais dire.
      J’ai non seulement voté dimanche mais j’ai fait en plus procuration pour dimanche prochain (WE à St Tropez oblige…).

  30. Aelixira permalink
    15/03/2010 17:01

    – « Il faut voter parce que d’autres n’ont pas ce droit » : tout à fait, il faut faire honneur à ce droit durement gagné. Cependant, si notre opinion -néant, pour ma part- n’est pas prise en compte, je ne vois pas pourquoi j’irais et je me forcerais à mettre dans l’urne quelqu’un choisi à pile ou face.

    – « Ne pas voter, c’est être lâche et fainéant. » Fainéant, certainement, mais encore une fois, pourquoi se déplacer si le vote blanc n’est pas comptabilisé? En s’abstenant, on est quelque part, au moins. Lâche, certainement pas.

    – « Un combat politique est difficile à mener, si on n’est pas content de ceux qui se présentent, c’est à nous d’avoir des idées et de mener le combat. Représentez vos idéaux si vous n’êtes pas satisfaits de ceux qui le font. »

    Certes… Mais non. Faire de la politique requiert des talents et un réseau relationnel que peu ont. Ne pas être satisfait des partis se présentant est tout à fait légitime. Dire qu’on n’a qu’à se présenter si l’on n’est pas content revient à dire: « Tu n’es pas satisfait de la gestion de l’aéroport, ton avion a été annulé? Bah ouvres-en un alors ».

    Il y a là évidemment, un peu comme au théâtre/cinéma, le problème du public « pur » et des « connaisseurs ». Le premier jugeant à l’emporte pièce et qualifiant la scène de nulle car inconscient du travail de comédien que cela demande, et le second trouvant des excuses à un jeu trop comme ceci ou trop comme cela.

    Qui a raison?

    Celui qui réagit de façon candide (97% des gens), ou celui qui connaît les ficelles du métier? Si l’on considère qu’il faut absolument se mettre en politique si l’on n’est pas content de ceux qui se présentent, cela signifie qu’il faut retirer le droit de vote à tous ceux qui s’y connaissent trop peu pour produire une analyse fine de chaque programme. Le problème, c’est que tous subissent les conséquences des mesures appliquées.

    Je suis des quasi-ignorants, comme la majorité. On vote à la tête, et on ne comprend pas les programmes, ou en tous cas, certainement pas leurs implications et leurs effets corollaires potentiels. Et on rigole bien quand on voit que les journalistes et hommes politiques essaient de trouver une explication rationnelle à ce qui s’est passé aux élections.

    Je ne vote pas car -à tort ou à raison-, j’ai l’impression que tous ne veulent que le pouvoir et pas notre bien.

    Non, je n’ai pas le talent nécessaire pour monter une liste, mais je ne vois pas pourquoi (cf ci-dessus) cela m’enlèverait le droit de ne me sentir représentée par aucun des candidats. Oui, si un jour un candidat me convient, je voterai -ou contre l’un des extrêmes s’il vient à passer. Je voterai certainement PS aux prochaines présidentielles, parce qu’après des années de foutage de gueule à droite, il est temps qu’on se moque de nous à gauche. L’alternance, y’a que ça de vrai…

    Non, tout ceci ne veut pas dire que je préfèrerais une dictature. Mais je ne trouve pas que ne pas souhaiter choisir entre la peste et le choléra soit une marque de « cracher dans la soupe ». Encore une fois, le droit de vote, avec joie. Si seulement mon opinion était comptabilisée…

    • Nora permalink
      15/03/2010 17:11

      2e phrase: « Cependant, si notre opinion -néant, pour ma part- n’est pas prise en compte (…) »
      Dernière phrase: « Si seulement mon opinion était comptabilisée… »

      T’en as une ou pas d’opinion?

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 17:17

        Oui: néant. Ou plus exactement, je ne suis représentée par aucun des partis en présence. C’est ça que je voulais dire. Et on ne peut l’exprimer clairement qu’en s’abstenant, puisque si on va voter blanc, on est compté avec les bulletins nuls.

    • Philippe De Thrace permalink
      15/03/2010 17:26

      Ce qui est chiffonnant dans ce que tu écris, Aelixira, c’est que tu as une posture passive. De ce que tu dis, j’entends « z’ont qu’à se fouler et à me convaincre, sinon tant pis pour eux ». C’est du raisonnement de consommateur.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 17:31

        Bah c’est le cas, non? Et j’ajouterais que les « fournisseurs » sont très grassement payés…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 17:33

        Tu préfèrerais qu’ils soient bénévoles ?

        Ca serait quoi pour toi un parti qui te représenterait ?

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 17:34

        Et pour nuancer un peu, ce n’est pas « tant pis pour eux », c’est aussi tant pis pour moi et tous ceux qui ne se sentent pas représentés et qui votent PS ou UMP parce qu’il faut bien voter pour quelque chose… Après comme je l’ai dit, très rares sont les gens qui peuvent savoir quel impact aura tel ou tel programme. Sans compter la propension à mentir de nos chers administrateurs. Mais malheureusement, rares sont ceux qui peuvent occuper ce type de postes. Et parmi ces rares, encore plus rares sont les intègres.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 17:37

        Non certainement pas Guillaume, simplement, comme Philippe dit que j’ai un raisonnement de « consommateur », je lui dis que je suis d’accord, et j’explique pourquoi. Ces gens fournissent un service et doivent y passer tout leur temps et donc être payés. Ceux qui les considèrent comme intéressants les placent là pour qu’ils agissent du mieux possible pour aider la collectivité. Je n’ai jamais dit le contraire. Après ne va pas me dire qu’il n’y a pas de dérives, mais c’est un autre sujet.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 17:42

        Il y avait plus de 10 listes en moyenne par région qui se présentaient. Largement de quoi eviter l’UMP ou le PS. Donc, dire que rien ne te plaisait, c’est peut-être aussi que tu n’as pas cherché, quel que soit tes opinions politiques.

        « Ces gens fournissent un service et doivent y passer tout leur temps et donc être payés. Ceux qui les considèrent comme intéressants les placent là pour qu’ils agissent du mieux possible pour aider la collectivité. »
        Elle est horrible cette phrase. Tu considères que Obama ou Sarkozy fournissent un service ??? Je sais bien que la politique s’est professionalisée mais je continue à voir cela autrement, même avec toutes les dérives possibles.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 17:50

        Je ne vois pas en quoi ma phrase mérite le qualificatif « horrible ». Sarkozy et Obama sont payés une blinde pour représenter leur pays. Avec derrière une armada de gens complaisants cherchant à obtenir leur part de pouvoir, et un tas de spécialistes en com’, rédacteurs de discours et autres. Mais après tout, si tu dis que c’est « horrible », c’est que nous sommes d’accord sur le fond. Rien à foutre de nous, là pour le pouvoir -plus que pour l’argent.
        Euh et sinon, oui, j’ai cherché. Et sincèrement, rien qui ne tienne la route, ou en tous cas, il faudrait un doctorat en sciences politiques pour savoir quel impact aura le programme de machin sur la région…

      • La stagiaire permalink
        15/03/2010 17:56

        Exact, Philippe de Thrace ! Et puis l’argument « de toute façon, y’en a aucun qui représente mes idées à moi que j’ai », je trouve ça d’un puéril…

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 18:01

        J’ai dit que je ne me sentais pas représentée, pas que ces gens ne représentaient pas mes idées, nuance. Si j’avais de grandes idées politiques et le bagou pour les défendre, là justement, je me bougerais pour monter quelque chose au lieu d’attendre bêtement que quelqu’un ait un jour pile les mêmes. Je me suis mal exprimée. Dans le « me représenter », j’entends être proche de ma sensibilité – et non de mes idées au pied de la lettre-, et surtout, ce qui manque cruellement selon moi, sentir que le mec est là pour représenter un peu du peuple français, et non pour le kiff de se dire « j’ai le pouvouaaaaaaaar ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 18:03

        Aelixira> tu n’as pas répondu à ma question : ce serait quoi un parti qui te représente ?

        Tu fréquentes beaucoup d’hommes politiques pour pouvoir en parler ainsi ? Ce ne sont pas des anges bien sûr, ils sont souvent plein d’ambitions et prêts à beaucoup de choses pour arriver à leurs fins.

        mais cependant, tous ceux que j’ai croisé dans le cadre de mon travail dans les collectivités locales étaient plutôt sincères dans leur désir de développer des projets au bénéfice de leurs électeurs. Et cela quel que soit leur couleur politique.

        Il y a bien sûr quelques petits abus par-ci par là, mais rien qui ne représentent une véritable corruption généralisée et organisée comme on l’entend si souvent. Rien de pire en tout cas que ce qui existerait dans n’importe quelle entreprise où les commerciaux saleraient un peu leur note de frais.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 18:16

        Pour répondre à ta question, je reprendrais un bout de ce que j’ai dit précédemment: Déjà, quelqu’un dont j’ai l’impression qu’il mène un combat pour le peuple français, et pas pour avoir sa gueule sur des affiches.

        Le mec élu et qui met tous ses « fidèles » aux hauts postes, et dont tu sens que le combat de longue date était pour le pouvoir et non pour un idéal, ça me file la gerbe.

        Si je devais citer des gens que je trouve sympathiques en politique, justement, ce sont les petits partis toujours présents mais jamais élus, tels lutte ouvrière etc… Aucune chance d’être élus mais s’ils le sont un jour, on sait qu’ils n’auront pas fait tout ça par soif de pouvoir… Tant de persévérance, ça ne trompe pas.
        Mais c’est pas pour autant que je voterais pour eux car s’ils me représentent dans l' »esprit », leur programme, c’est autre chose. C’était histoire de donner un exemple.

        Après non, je ne côtoie pas d’hommes politiques, d’où ma comparaison lors de mon premier commentaire entre le public lambda au théâtre et ceux qui connaissent, et leur différence de jugement. J’espère vraiment que ce que tu dis sur ceux que tu connais est vrai…
        Je suis comme beaucoup une traumatisée des présidentielles, entre l’excité de service et la folle qui me faisait honte d’être une femme tellement elle est conne…

        Cela mis à part, je sais bien qu’on ne peut pas qu’idéaliser des perdants et qu’il faut voter pour les « grands » et leur cohorte de gens intéressés et les querelles internes qui vont avec.

        La vérité, c’est que j’aimerais qu’un grand ordinateur prenne des gens au hasard, de tous bords politiques, et que les gens en élisent un ensuite. Ca évitera l’impression de se faire avoir à chaque fois et de mettre un bulletin dans une urne pour quelqu’un qui a ruminé jour et nuit pour se dire « yess, ENFIN, un peuple m’a élu ». Je trouve le goût du pouvoir nauséabond. Irréaliste, je sais.

      • Philippe De Thrace permalink
        15/03/2010 18:17

        Aelixira,
        Tu me fais penser à la blague du mec qui a un parapluie dans le cul, et quand on lui fait remarquer répond : « oui mais ouvrez-le doucement ! »
        Ca ne te dérange pas d’être consommatrice de politique? Ces gens n’ont pas le pouvoir, ils représentent le peuple qui le détient. C’est bien sûr théorique et notre démocratie n’est pas idéale, mais c’est pas en les laissant faire que ça changera. Si ces gens font plus de com que de politique, c’est parce que assez d’électeurs sont dupes. Mais on est responsable de se laisser duper.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 18:21

        Bah dis-donc, heureusement que tu es là pour me rappeler tout ça, avec une jolie blague en prime 😉 Sérieusement, j’avais complètement oublié ça -et je le dis sans ironie aucune. Ces gens, on les porte au pouvoir. Et c’est là qu’ils arrêtent de nous représenter.
        On est responsables de se laisser duper, je veux bien. Mais si personne ne se présente qui ne nous dupera pas? Cites-en un qui tient ses promesses de campagne et je vote direct…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/03/2010 18:30

        Penser que Laguiller est un idéal de personnel politique, c’est mal connaitre le fonctionnement sectaire de LO.

        Je préfère encore un gars qui affiche franchement sa volonté de pouvoir. Tu imagines un peu l’ego qu’il faut pour se présenter à une élection en se disant « il va y avoir une majorité de personnes qui vont voter pour moi ». C’est bien sûr décuplé aux présidentielles mais c’est vrai déja pour une municipale dans un patelin de 1.000 habitants.

        ce qui est troublant dans ton propos, c’est que tu considères que tu n’es pas apte à comprendre les implications de tel ou tel programme. Et que surtout, tu doutes beaucoup de la capacité de jugement de la majorité des électeurs.

        Tu voudrais revenir à un suffrage censitaires ? ou alors on passerait des tests pour passer un permis de voter ?

        On te demande juste de donner ta voix afin que tes problèmes et désirs soient pris en compte. C’est l’objectif normal d’une campagne électorale que de comparer et de juger les différends candidats. Tu peux pour cela les suivre directement, lire les appréciations de personnes que tu juge apte à le faire, ou bien aller débattre sur internet.

        Mais penser que personne ne peut estimer ce qui va se passer. Je pensais en 2007 que le « travailler plus pour gagner plus » de Sarko était une escroquerie. Apparemment, j’avais raison. Et quand il parlait sécutité, je me suis rappelé que cela faisait déja 5 ans qu’il était en charge de ce problème. On s’informe, on se renseigne, on picore à différentes sources.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 18:39

        Bah tu fais partie des gens qui ont cette intelligence et méritent de voter. Les autres-dont moi-, c’est niet. J’ai pas la capacité d’aller voir à tel et tel endroit, et de voir les implications de X ou Y trucs, même énormes -type Sarko et son bilan sécurité. Je ne vois pas en quoi c’est troublant, c’est le cas de la majorité des gens. Tu t’en rends pas compte mais faut être super fin pour chercher là dessus -même si on le veut, on le fait n’importe comment.
        Et honnêtement, je pense que seuls les gens qui en sont capables méritent de voter, c’est tout.
        Après, oui, j’imagine l’ego qu’il faut avoir pour se présenter à n’importe quoi, et c’est ce qui me chiffonne.
        Pour LO, n’ayant jamais été intéressée, je n’ai jamais fait attention au fonctionnement interne, je donnais l’exemple pour illustrer mon histoire de « la soif de pouvoir me rebute ».
        Cela me permet d’ailleurs d’embrayer sur autre chose. Tu connais le fonctionnement de LO. Tu dois certainement connaître celui d’autres partis et notamment celui pour lequel tu votes. Question: Combien des votants se renseignent sur le sujet….? Certainement pas moi, et je vais même t’avouer un truc, même si ça va m’afficher comme une idiote finie: je n’aurais jamais pensé à chercher. Et honnêtement, je ne fais pas partie des neuneus.

      • Philippe De Thrace permalink
        15/03/2010 19:58

        Vraiment, (et après j’arrête d’insister) je pense que ce n’est pas une question de « capacité » (je te cite), mais complètement de volonté.

  31. 15/03/2010 17:35

    Moi je trouve un peu facile le prétexte: je n’ai pas d’opinion, donc je ne vais pas voter.
    A l’époque où l’on vit, avec les moyens médiatiques dont on dispose, on peut se documenter un temps soit peu.
    Pas forcément en regardant TF1, d’ailleurs.

    C’est fini le temps (je l’espère) où les épouses demandaient à leurs maris quels bulletins elles devaient mettre dans l’urne (elles avaient acquis le droit de vote, mais pas celui de penser autrement que leurs maris).

    Nous avons tous les moyens de nous faire une opinion.

    Après, peut être qu’aucun candidat ne rassemble tout ça sur sa seule personne, mais quand même, on peut trouver quelqu’un qui s’en rapproche; où qui exprime une sensibilité voisine de la sienne (et même si le candidat est moche ou plein de tics, c’est pas grave).

    Ou en tout cas, aller voter pour éviter que le FN, comme aujourd’hui, vomisse des flammes de flamboyance.
    Cela me fout la trouille.

    • Aelixira permalink
      15/03/2010 17:44

      Ce n’est pas un prétexte, en tous cas pas pour moi. Comme j’ai dit, gauche ou droite, ils sont là pour le pouvoir et pas pour nous.

      Après me bouger dans ma région juste pour empêcher les extrémistes divers de passer, OK. Pour le reste, si c’est gauche ou droite lambda, ils se moquent de nous, tous à leur manière.

      Je bougerai cependant mes fesses d’abstentionniste de mon canap’ pour les présidentielles, car comme j’ai dit, après tant d’année à se faire entuber par la droite, il est temps de laisser la gauche s’amuser un peu avec notre argent. Chacun son tour!

      Après pour ton histoire de tout le monde peut se documenter, certes… Enfin quand tu les écoutes, ils ont tous raison dans leur système, et bien malin celui qui arrive à dire « alors le mec là propose un impôt sur ça, ça va affecter tel et tel domaine, donc c’est bon/pas bon ».

      Les gens, qu’ils lisent ou non les programmes, votent au pifomètre. Les seconds ont l’impression qu’ils réfléchissent plus, c’est le cas. Mais ils ont toujours une vision erronée du truc!

      • Obywanne permalink
        15/03/2010 18:55

        Je sais bien qu’on oppose plus aujourd’hui les modérés aux extrêmes que la gauche et la droite. Mais quand même, gauche et droite, ce n’est pas pareil. J’ai vraiment du mal à imaginer qu’on puisse être sans aucune sensibilité politique.

      • Aelixira permalink
        15/03/2010 19:00

        Bah c’est mon cas, et je pense être loin d’être la seule. Certes, ils sont différents… ils se moquent tous de nous différemment et emmènent tous le pays à vau-l’eau à leur façon. Je ne vois pas comment on peut en approuver un à 100%, vues les casseroles qu’ils traînent à chaque fois.

      • Obywanne permalink
        15/03/2010 19:54

        Pour moi la question n’est pas d’approuver un personnage politique à 100%, mais de voter pour celui ou celle qui porte les valeurs auxquelles je crois.

      • 16/03/2010 16:14

        Aelixira, qui/qu’est ce qui t’a traumatisée à ce point? Les « tous pourris », c’est facile comme jugement, mais qu’est ce que tu proposes? Tu en veux même pas t’informer sur les différents partis. Je suis d’accord avec toi qu’il y a beaucoup d’abus, mais c’est trop facile de regarder les choses d’un air cynique. C’est même assez confortable comme position.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/03/2010 17:56

        Little parisienne : Le tous-pourri est la meilleure excuse pour ne pas s’intéresser à la politique, je suis bien d’accord.

        Permets moi de te dire que ton blog et ces propos tenus ici sont bien la preuve que l’on peut faire preuve de légèreté sans être légère.

        Et je ne cherche même pas à te draguer 😉

    • La stagiaire permalink
      15/03/2010 17:59

      @ Véro La Bisontine: « et même si le candidat est moche ou plein de tics, c’est pas grave »
      Je dirais même plus, même s’il porte une moumoute, c’est pas grave ! (je vous laisse deviner pour qui j’ai voté aux européennes et aux régionales – il n’était pas tête de liste, m’enfin…) 😀

  32. 15/03/2010 17:46

    Je suis traumatisée du 21 avril 2002, ça se voit nan?

    C’est comme pour quelques autres dates ou évènements, je me revois exactement où et avec qui j’étais (terrorisée sur mon canapé dans mon salon).

  33. 15/03/2010 17:50

    Eh ben justement, à nous, honorables citoyens de voter le moins possible au pifomètre.

    Même si je sais que c’est pas évident, que les programmes ne sont pas forcément très clairs, que le goût du pouvoir dépasse largement l’intérêt collectif, et que les médias, avides des petites phrases, et préférant la polémique au vrai débat de fonds, ne nous facilitent pas la tâche, c’est important de voter.

    Et à défaut d’exprimer un vrai choix, mesuré, que cela puisse quand même refléter une sensibilité politique.

    • Aelixira permalink
      15/03/2010 18:03

      Oui tu n’as pas tort. C’est bien dit, merci.
      Mais tout de même, j’ai du mal à supporter le petit truc qui résonnait dans ma tête chaque fois que je suis allée votée . Quelque chose genre « tu t’es fait avouaaar, maintenant grâce à toi, X peut vivre aux frais de la princesse ». J’ai du mal =)

      • 15/03/2010 18:11

        Quitte à ce qu’ils vivent aux frais de la princesse, autant qu’ils défendent de justes causes quand même (ou en tout cas, qu’ils s’en approchent le plus possible).

  34. 15/03/2010 18:00

    Et pis quitte à faire, je préfèrerais 53.5% de bulletins blancs, que 53.5% d’abstention.
    Cela aurait une autre gueule, et aussi cela démontrerait que la démocratie est encore la bienvenue.

    • Le Joueur permalink
      15/03/2010 18:10

      Exactement. Les journalistes passeront bien plus de temps à décortiquer et analyser les causes d’un vote blanc massif qu’une abstention massive.

  35. Baby Pop permalink
    15/03/2010 18:20

    En Belgique, quand tu vote blanc, ton vote va a la majorité (me demandez pas comment ca fonctionne, ou plutôt si quelqu’un sait qu’il m’explique, j’ai jamais très bien compris), donc chez nous voter blanc, c’est carrément nul, ca démontre un manque total de bon sens, et d’un minimum d’intérêt pour ce qu’il se passe dans ton pays (d’ailleurs, j’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il votait blanc, ce serai trop la gène…)
    Par contre ne pas voter c’est dangereux, tu risque une amende (quoi que… Ça fait 25ans que mon beau-père ne vote pas et nada!), mais ca démontre un réel et profond dégout du système politique et pas que des hommes qui le représente. C’est un geste fort que tu pose, car même si t’es obliger, et que t’es passible d’amende, tu n’ira pas car tu les enmerde au défis du risque encourut. C’est autre chose quand même!
    Après, personnellement je vote toujours, mais je m’intéresse a la politique Belge (la normalement on applaudit) et pas que au moment des élections, (car alors ce serai facile de dire: « tien y a personne qui m’intéresse, mais j’ai lu que les programmes « pubs » que j’ai reçu dans ma boite aux lettres, bin quoi je vais pas essayer d’aller chercher plus loin nan plus ») et je me sens représentée, donc c’est d’office plus facile!

  36. la nouvelle permalink
    15/03/2010 19:20

    La meuf tu aurais du venir voter par chez moi parce que la tete de liste de Olivier besancenot (que je n’arrete pas d’appeler Nicolas Besancenot pour je ne sais quelle raison…) et bien il s’appelle Mr Poutou alors avec un nom comme ca c’etait gagné (perdu… choisissez) d’avance !

  37. tomima permalink
    15/03/2010 19:42

    moi je suis un peu dépitée, parce que pour une fois que je pense à faire m

  38. tomima permalink
    15/03/2010 19:45

    moi je suis un peu dépitée, parce que pour une fois que je pense à faire ma procuration, elle n’est jamais arrivée à destination..
    Je ne savais pas que le trajet Paris-Ajaccio pouvait prendre plus d’une semaine…Je soupçonne Besancenot d’être derrière tout ça…

  39. trach permalink
    15/03/2010 20:01

    M. Poutou ! J’aurais voter pour lui…

  40. la nouvelle permalink
    15/03/2010 20:10

    pas besoin ! il a quand meme fait 2.52% !

    • trach permalink
      16/03/2010 15:42

      Comme quoi, les gens croient encore au pouvoir des bisous ! C’est beau !

      • 16/03/2010 15:50

        Quand je vois ce que je peux faire faire à mon homme en échange d’un bisou, je me dis qu’il est parfois sous estimé…

  41. 15/03/2010 20:49

    Je vais faire ma sale gosse mais, la meuf, si tu comptes voter UMP au deuxième tour je préfère que tu t’abstiennes pour le coup.

    • Obywanne permalink
      15/03/2010 21:10

      C’est pas beau à dire, mais vu comme ça, effectivement… ;o)

    • Marian permalink
      16/03/2010 00:33

      Ha ha ha !!!
      Ça me fait vraiment penser un l’épisode de South Park sur « L’obligation » de voter. On blâme les abstentionnistes tant qu’ils sont susceptibles de voter comme nous.

      Blague à part, je ne trouve pas sa très brillant de se vanter de ne pas aller voter. Je conçois que l’on puisse avoir plein d’excuses pour ne pas se rendre à un scrutin électoral, mais on s’en garde une petite gène …
      Symptomatique d’une société où les classes dirigeantes (et je ne parle pas seulement des politiques) s’évertuent à transformer chaque citoyen en consommateur.

      • Marian permalink
        16/03/2010 00:36

        « … je ne trouve pas ça … »
         » … gêne … », tant qu’à faire.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/03/2010 09:00

        « Symptomatique d’une société où les classes dirigeantes (et je ne parle pas seulement des politiques) s’évertuent à transformer chaque citoyen en consommateur. »

        je n’avais pas vu cela comme ça mais en effet, on peut penser que les hommes et femmes politiques se moquent bien des abstentionnistes et sont même bien content que les plus déclassés n’utilisent pas leur builletin.

        Par exemple, l’abstention atteint des records dans les cités. Ne serait-ce pas un début d’explication à leur abandon ? A moins qu’à l’inverse, l’abstention soit une conséquence de l’absence de politique à destination de ces territoires. Toujours la problèmatique de l’oeuf et de la poule.

      • Obywanne permalink
        16/03/2010 11:22

        Dans un monde où l’économique a pris le pas sur le politique, pas étonnant que les citoyens soient transformés en consommateurs.

      • Marian permalink
        16/03/2010 16:39

        L’économie n’a pas pris le pas sur le politique. Ce n’est pas un fait naturel, comme voudrait le faire penser les apôtres de la « mondialisation ». Mais bien un fait politique en tant que tel. Ce sont des décisions politiques qui font qu’aujourd’hui, il apparaît « naturel » que l’économie fasse tourner la planète.
        Par exemple, les échanges commerciaux ont beau être libres, quand certains enjeux sociaux sont à préserver (et que les politiques ont décidé de les défendre), les états ont encore la possibilité d’imposer des droits de douanes dissuasifs (cf. par exemple, le conflit du bois d’oeuvre entre les EU et le Canada, et ce dans le cadre de libre échange de l’ALENA).

        Tout ce blabla pour dire que le règne de l’économie EST une décision politique.

      • Obywanne permalink
        16/03/2010 18:20

        Quand je dis que l’économie a pris le pas sur le politique, je n’y vois pas du tout un fait naturel. Cela précisé, merci Marian pour ton éclaircissement. Je retiens que le règne de l’économie est une décision politique.

    • 17/03/2010 15:15

      ne t’inquiète pas roro, je pense m’abstenir également au 2nd tour. 😉

  42. Le Zèbre permalink
    15/03/2010 22:17

    Perso je trouve de mauvais goût d’avoir 2 tours…

    La plupart des votants préfèrent maintenant attendre les résultats du 1er tour pour « rectifier » le tir au 2e tour. On a connu ça en 2002 avec les conséquences que nous connaissons.

    Si on avait qu’un seul tour, les votants et les têtes d’affiche auraient de toutes autres obligations…

    A la place, ça fini par faire comme dans les show américain, il manque plus que la bande son avec les rires et on y est…

  43. oggy permalink
    15/03/2010 23:30

    étant d’un pays ou il est inutile de voter (oui vous pouvez me plaindre j’aime qu’on me plaigne) j’ai toujours un peu de mal à comprendre qu’on ne le fasse pas quand on en a l’opportunité.

    ceci dit il y a des choses qui m’échappent en France depuis 2002 :
    – ne pas voter est un droit en France … ce n’est pas honteux. A la limite, comme l’a souligné diegosan c’est un mode d’expression aussi. Cette histoire de vote utile est une grosse fumisterie
    – l’épouvantail FN est agité avec une telle frénésie depuis 2002 qu’on en oublie pourquoi !!! le FN est une menace par ses idées et non en tant qu’il est …. donc je n’ai jamais compris par quel miracle sarkozy reprenant les idées du FN devenait un héros mettant le monstre à terre et non une saloperie de facho reprenant la place du monstre et le pouvoir dans la foulée (bien plus effrayant que 2002 quand on y pense).

    • 16/03/2010 00:01

      Non mais moi non plus je n’ai pas compris. Pas plus que je ne comprend l’UMP prenant la défense de Longuet lorsqu’il dit qu’il faut un français « issu de la France traditionelle » pour diriger la HALDE…

      Que ça ne remue pas plus les gens me dépasse.

      • 16/03/2010 10:38

        Tu sais pourquoi ça ne remue pas plus les gens?

        Parce sous des airs offusqués, finalement, beaucoup de gens pensent comme Longuet.

        Plein de gens ne se prétendent pas ouvertement racistes, mais au fond, quand un fait les titille un peu, ben ouais, ils ne mouftent pas, parce qu’un arabe à la tête de quelque organisme que ce soit, ça leur fait mal au derrière.

        Malheureusement, c’est encore comme ça aujourd’hui.

  44. 15/03/2010 23:35

    Non plus. Pour grosso modo les mêmes raisons.

  45. locogitatio permalink
    16/03/2010 00:07

    Je t’aurais dit que tu n’as pas d’excuses de ne pas être allé voter et que c’était faire preuve de je m’en foutisme, mais étant donné que le vote blanc ( ce que j’ai voté) est purement inutile car jamais prit en compte, alors c’est comphréensible.

    Personnellement je ne sais pas pour qui voter, encore plus quand on voit comme notre Président et gouvernement se moquent de nous, l’un parce que ses promesses sont pas tenues ou il fait tout pour dévier l’attention des gens et l’autre parce qu’il écarte les fesse et dit oui à tout.

    Il nous reste le CC mais pour combien de temps ?

    J’ai lu vite fait ton article ( m’en veut pas mais vu l’heure et excuse moi si je me plante….) et tu te comporte exactement comme il ne faut pas à savoir que tu te contentes de juger uniquement sur le papier en quelque sorte, comme tout le monde. C’est pas un reproche hein moi je suis pareil et c’est pour ça que je refuse de voter pour quelqu’un uniquement en me basant là dessus et en sachant qu’il y aura surement une volonté d’aller dans le sens de ce qui est dit ( sauf trahison) mais que au final ça sera mal fait ou pas du tout.

    Le problème c’est que c’est une mécanique bien huilé entre ceux qui votent pas et ceux qui votent n’importe comme pour de mauvaises raisons.

    Je pense que droite ou gauche n’est pas l’important, l’important c’est de retrouver une société plus humaine et moins individualiste (chose impossible).

    Nous assistons au funérailles de la démocratie, car je pense que si je te dis que le vote ne sert à rien et n’est qu’un instrument de manipulation de masse, tu me comprendras.

    Maintenant quelle autre alternative reste – t – il ?

    • Obywanne permalink
      16/03/2010 11:09

      Euh, ce serait utopiste de penser qu’une société plus humaine et moins individualiste sont des valeurs de gauche ? J’assume.

      La démocratie est peut-être malade, mais de là à l’enterrer ! C’est faire preuve d’un sacré défaitisme.

      Perso, je ne suis pas prête à me résigner.

  46. locogitatio permalink
    16/03/2010 00:08

    erratum :

    Le problème c’est que c’est une mécanique bien huilé entre ceux qui votent pas et ceux qui votent n’importe comment ou pour de mauvaises raisons.

  47. Sid permalink
    16/03/2010 00:46

    Bon, moi dimanche, je suis allé voter.
    J’en avais l’intention depuis que je connaissais la date des élections : c’étaient les premières pour lesquelles je pouvais aller voter.
    J’ai toujours -depuis mon entrée au collège- été intéressée par la politique, à suivre l’actualité et les actions des gouvernements, les programmes et les idées. Avant mes 18 ans et mon droit de vote, j’avais déjà une vie citoyenne : j’ai participé a des manifs et des débats, sur des sujets -et contre, mais pas tout le temps- qui me tenaient à cœur, et que je connaissais.

    Dimanche, je n’étais toujours pas sûre de la teneur de mon vote. J’hésitais entre deux partis et le vote blanc.
    Je connaissais chacune des professions de fois, avaient lu les programmes même des partis pour lesquels j’étais sûre de ne PAS voter (bien plus nombreux), avaient écouté depuis des semaines interviews et discours des divers hommes et femmes politiques.

    Et oui, il y en avait une dizaine, mais non, je ne me reconnaissais dans aucun.

    La vie politique aujourdhui semble de plus en plus définie par la négative. Je ne sais pas pour qui voter, mais je suis certaine à propos de ceux qui n’auront pas ma voix.
    La prétendue opposition ne propose qu’une version light de la politique en place en ce moment, l’extrême gauche est une blague pour sa plus grosse partie (un pseudo parti « révolutionnaire » qui présente un candidat abordant un signe religieux (quel qu’il soit), mais de qui se moque t’on ???) la droite -pour moi, tout à partir du PS (compris), vu la politique qu’ils proposent- et l’extrême-droite me semblent dangereux pour le pays et l’avenir.

    Alors oui, j’irais voter, et je l’ai fait. Peut-être blanc, pour la « vraie » gauche en tout cas. Mais je ne me reconnais dans aucune des propositions des partis parce que très honnêtement ? C’est des versions de la même chose.
    Je comprend les abstentionnistes -moi dimanche, finalement, je n’y suis allé que parce que j’avais enfin 18 ans et que c’était ma « première foi », est-ce que voter pour cette raison vaut mieux que pas y aller ?-

    Et je trouve le système d’élections présidentielles mauvais pour la démocratie et tendant de façon inquiétante vers un bi-partisme qui n’a aucun intérêt.
    On me demande de choisir entre le cachou à la menthe au colorant bleu, et le cachou à la menthe au colorant rose, quant le veux manger du saucisson.

    Je vous demande juste ne chose, pourfendeurs des abstentionnistes. Vous vous réclamer a grands cris de nos ancêtres qui pendant des siècles se sont battus pour le droit de vote.
    Alors n’oubliez pas non plus ces droits chèrement acquis et vitales pour la démocratie qui nous permettent de manifester, faire la grève et qui sont de plus en plus attaqués par les lois, et accusé d’atteinte à la démocratie.
    Certains (les bouffeurs de saucisson 😉 ) ne peuvent s’exprimer par le vote, du moins pas pleinement, et on besoin de ces moyens pour se faire entendre.
    Et voter pour qqun ne veut pas dire approuver 00% de son programme, ce n’est pas parce qu’on parvient au pouvoir qu’on est légitime de tout faire au cours de son mandat. Ces moyens permettent aussi de nuancer et rectifier le tir – lutter contre la « dictature de la majorité » aussi, comme le disait Toqueville.

    Ah oui, et après je m’arrête là. La démocratie, ça passe aussi par l’information – et y avoir accès, c’est déjà une question de moyens matériaux (tout le monde n’a pas d’ordi/internet ni ne sait s’en servir) – mais aussi intellectuels. Faire des recherches, comparer des sources, avoir un esprit critique, ce n’est ni évidant, ni inné, et c’est dans certains milieux plus que d’autres.
    Traditionnellement, c’est dans les « masses populaires » là où il y a le moins de capital financier ET culturel, qu’il y a le plus d’abstentionnistes.
    Ne croyez pas que ce que vous avez-eu est donné à tout le monde aussi facilement (et je parle en générale, pas de votre cas particulier à vous).

    • Nora permalink
      16/03/2010 11:00

      C’est quoi ces conneries??

      T’es peut-être né avec internet que tu fais même un comparatif en ligne quand tu veux acheter du PQ.

      Genre, on a attendu Internet pour avoir un avis sur la politique?

      Alors ma petite, on a pas besoin d’avoir accès a Internet pour avoir une conscience politique. Tout comme l’abstentionniste ne vient pas forcement de la France d’en bas.
      Les derniers paragraphes de ton commentaire sont d’une condescendance crasse.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/03/2010 11:43

        « T’es peut-être né avec internet que tu fais même un comparatif en ligne quand tu veux acheter du PQ. »

        Je peux réutiliser cette phrase ?

      • Nora permalink
        16/03/2010 12:24

        Je t’en prie.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/03/2010 13:21

        Merci !

        Elle est à utiliser en moults circonstances de notre vie désormais électronique.

        Et ce même si j’ai fait remarquer à ceux qui se plaignent d’une mauvaise information justifiant leur abstention que les supports de communication sont tellement nombreux que je soupçonne une certaine mauvaise foi dans cette explication.

  48. Le Joueur permalink
    16/03/2010 10:37

    « Alors n’oubliez pas non plus ces droits chèrement acquis et vitAUX pour la démocratie qui nous permettent de manifester, faire la grève et qui sont de plus en plus attaqués par les lois, et accusés d’atteinte à la démocratie »
    Euh… tu trouves sincèrement et objectivement que le droit de grève est menacé en France ? Par quelle loi? Et où as-tu entendu que cela portait atteinnte à la démocratie?
    D’autre part, fustiger les abstentionnistes ce n’est pas oublier les autres droits, bien au contraire. C’est bizarre comme j’étais pronfondément convaincu que ceux qui s’abstiennent étaient des gens justement ayant un sens moins civique que ceux qui se rendent systématiquement au bureau de vote. Tu semble inverser les rôles, là…
    Quant au « ce n’est pas donné à tout le monde de voter, il faut être un minimum riche et intelligent » …

  49. dwiche permalink
    16/03/2010 11:18

    Ca fait des mois que je lis ce blog et c’est la 1ère fois que la meuf me déçoit, mais ça devait bien arriver un jour…
    Tu ne tries vraiment pas tes déchets????

    • 17/03/2010 15:17

      Je les trie au bureau parce que nous avons deux poubelles, mais chez moi, j’avoue, je ne le fais pas…
      Désolée de te décevoir.

      • Marian permalink
        17/03/2010 19:23

        De toute façon, le tri sélectif est une vaste farce.
        C’est toujours plus facile de demander au simple citoyen (et/ou consommateur) de faire le boulot que refusent de faire les entreprises dédiées à la récupération (et parfois au recyclage) des déchets. Et elles ont pourtant de juteux contrats avec les collectivités ces entreprises (me vient à l’esprit un des grands amis de La Meuf, Louis Nicolin).

  50. 16/03/2010 11:41

    Salut salut, Moi personnellement, je n’ai pas voté, car voter pour des gens (les politiciens) qui parlent beaucoup et ne font rien, ça ne me donne pas très envie de voter pour eux (quels qu’ils soient).

    L’Abstention de voter était peut être (en tout cas dans mon cas) de leur montrer qu’un certain nombre de personnes pouvant voter étaient mécontent de leurs façons d’agir, ils promettent des tas de promesses qu’ils ne respectent pas, et comme l’a dit un peu plus haut « valeur inconnue » :

    « « …le même regard vide et le sourire benêt de son patron. », c’est en général l’attitude constatée chez tous les êtres humains avide de pouvoir à la recherche d’une raison d’exister. »

    Plutôt que de s’intéresser réellement aux besoins du pays et de ses citoyens.

    Bref… Voila en tout cas pourquoi MOI je n’ai pas voté.

    Après pour le reste des 53% des abstentionnistes je ne connais pas leurs raisons 🙂

    • Le Joueur permalink
      16/03/2010 17:04

      Je m’énerve ou je m’échine à rabâcher la même rengaine?

      • Nora permalink
        16/03/2010 17:11

        Tu fais rien.
        Ca sert à rien.

  51. turquoise permalink
    16/03/2010 13:50

    pas voter, c’est vraiment la gêne…je n’ai pas compté le nombre de bulletins, mais si pour aucune j’étais d’accord à 100%, il y en avait plusieurs avec lesquelles je partageais quelques idées. et puis on ne vote pas pour une tête de liste mais une équipe. s’il fallait attendre le candidat parfait pour voter, effectivement on ne voterait pas souvent!
    si vous n’êtes pas contents de vos hommes politiques, au lieu de râler qu’ils sont tous nuls et d’utiliser cette excuse pour ne pas voter, lancez-vous en politique. le droit de vote (surtout pour les femmes) a été durement acquis, dommage que certains soient blasés qu’on leur demande leur avis. ne pas voter, c’est votre droit (et oui on est en démocratie), mais de grâce, n’en soyez pas fier et ne présentez pas ça comme un acte politique ou civique

    • 16/03/2010 16:21

      Totalement d’accord. Mais les personnes qui se plaignent la bouche pleine (j’adore cette expression, pas vous?) sont les mêmes à ne JAMAIS se bouger les fesses, pour pouvoir mieux se plaindre ensuite. C’est un cercle vicieux, et une posture tellement plus confortable pour eux (NB: je ne fais partie d’aucun parti politique, et je suis OK sur le fait que la vie politique française actuelle est assez consternante).

    • 17/03/2010 15:20

      Je n’en suis pas fière et je ne le présente absolument pas comme un acte politique ou civique. Je ne suis pas allée voter. Point.

      • 17/03/2010 18:25

        Est ce que pour autant tu iras voter dimanche 22?

      • 17/03/2010 18:27

        Nan, parce que moi, ce qui m’intéresse maintenant, c’est de savoir si les 53.5% d’abstentionnistes le seront encore dimanche…

        Ce n’est pas tant au niveau des résultats que cela m’intéresse, parce que franchement, ça a l’air quand même bien plié cette affaire.

        Quoique.

  52. ABC permalink
    17/03/2010 14:53

    C’est courageux de le dire, et d’exprimer tout haut ce que la moitié des français ont fait

  53. Weshbebby permalink
    18/03/2010 01:12

    Tu t’abstiens?… Et après…
    Les seuls chiffres que l’on finit par retenir c’est le score des partis… L’abstention n’est qu’un prétexte pour diluer le mécontentement général dans une soupe informe et au final, sans grand effet…
    Mais bon, je suis aussi fatigué de toujours voter « contre ».

    Enfin, que c’est beau un abstentionniste dans la douceur de mai, manifestant, son petit poing levé, contre la bête immonde surgit de derrière les fourrés au lendemain d’un premier tour d’une présidentielle…
    Je les ai vu. Et ils étaient ridicules…

  54. Le comique permalink
    21/03/2010 11:03

    C’est quand même super courageux de dire que l’on s’est abstenu car on est une dinde futile qui ne comprend rien à rien.

    Félicitations.

    Que tous les autres qui considèrent ceci comme un vote de prime-time de télé réalité s’abstiennent aussi, et on pourra espérer voir le bout du tunnel.

  55. 28/04/2010 01:25

    Quand on voit une mauvaise pièce de théatre, on ne prend pas partie pour tel ou tel…
    On quitte la salle, et on va bouffer des oeufs au troquet d’en face.

    Le vote c’est pareil, la mascarade est fort mauvaise, donc l’abstention est la solution, quand nos élus bien aimés, seront élus par moins de 10% de la population de ce pays, il seras temps, d’en finir avec les conneries.

    PS: L’agriculture Bio réprésente moins de 2% de la prod Française, ton oeuf n’as pas fait marché le buiseness Français.

Trackbacks

  1. Taux d’abstinence « R.O.O.T. Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :