Skip to content

Al, Bob et moi

24/02/2010

Il est 1h09 du matin et je n’arrive pas à dormir. Je ne travaille pas demain donc je peux me permettre de faire une nuit blanche sans trop m’inquiéter des conséquences. Là tout de suite, j’ai envie de regarder un film. Je ne le verrai certes pas jusqu’au bout (je ronflerai probablement avant la fin de la première demi-heure), donc surtout ne pas essayer de commencer à visionner un truc que je n’ai jamais vu (Le Salaire de la peur, qui traîne tout celophané sur mes étagères depuis une paye, devra patienter encore) , l’entreprise serait vouée à l’échec. Non, vaut mieux mettre quelque chose que je connais sur le bout des doigts, un film dans lequel je suis aussi à l’aise que je le serais dans un vieux pyjama usé.

Mon choix se porte donc sur Heat, de Michael Mann. Forcément.

Le film commence et je me rends très vite compte que c’est le probablement le film que j’ai visionné le plus grand nombre de fois. Loin derrière, se trouvent Carlito’s Way , Casino, Le Parrain (inutile de mette un lien IMDB pour ce film), Taxi Driver et enfin Once Upon a time in America. Je me saisis de la télécommande et décide d’appuyer sur la touche PAUSE.

Tous ces films ont un truc en commun…Il y a un truc qui cloche.

Merde, c’est quoi mon problème? Pourquoi suis-je fasciné par la moindre prestation filmée de ces deux vieillards? Pourquoi depuis toutes ces années, chaque matin devant ma glace, je demande nerveusement à mon reflet en anglais si c’est à moi qu’il s’adresse? Pourquoi (et mon Avatar en atteste formellement) n’ai je jamais éprouvé le besoin de me coiffer autrement que comme le Al Pacino de la grande époque (avant la grande débâcle capillaire de ces dernières années)?

Bref, suis-je à ce point dénué de personnalité pour vouloir ressembler à tout prix à ces types? Malgré tous mes efforts pour être un garçon raffiné, que ne suis-je en réalité condamné à être un beauf parmi les beaufs?

Al et Bob, c’est les types qu’on a tous eu envie d’être un jour. « Nous », c’est les hétéros qui n’ont ni la gueule de Brad Pitt (et nous sommes un paquet), ni le dentiste de George Clooney (La Meuf me rappelle avec indulgence qu’il ne suffit pas d’avoir un bon dentiste pour lui ressembler), ni l’humour de Woody (moi ce serait plutôt du niveau de Didier Gustin, les soirs où je suis très inspiré).

Comme Al et Bob, nous ne sommes pas particulièrement beaux sans être tout à fait moches. Dans les soirées, nous ne dansons jamais; nous préférons rester dans un coin à jouer le rôle du gars solitaire et ténébreux (beaucoup moins risqué). Nos armes pour les séduire seront donc la virilité nerveuse et primaire (Bob), le cabotinage bruyant mais néanmoins attendrissant (Al), une gourmette en or (Al), un gros grain de beauté sur la pommette droite (Bob), une propension à conduire à 170 kmh et éventuellement le flingue pour leur montrer qu’avec nous, elles sont en parfaite sécurité (un revolver à Paint Ball fera aussi bien l’affaire; Bob et Al comprendront).

Heat est un condensé de tout cela. C’est pour cette raison que j’en connais chacune des répliques depuis l’âge de 16 ans. Accessoirement, Heat est aussi un très beau film crépusculaire qui redonne aux histoires de flics et de gangsters sa patine d’antan. Et pourtant, sur le papier, c’était pas gagné: ce film surfe sur un des poncifs les plus éculés de la tradition du polar: flic et gangster ne sont que les deux faces d’une même médaille; l’homme de loi et le criminel sont des incompris qui ne peuvent trouver de sympathie que l’un auprès de l’autre, leur nature les réduisant à une irrémédiable solitude.

Je me rends compte à présent que ce que je ne considérais jusqu’ici que comme un divertissement cathartique est un grand film sur la triste condition de l’homme moderne. Le macho que j’aspirais à être durant toutes ces années n’est qu’un animal mourrant qui ne trouve plus sa place nulle part. Neil MacCauley (Bob), le spécialiste du braquage de banques et Vincent Hanna (Al), le flic à qui on ne la fait pas, sont les deux derniers représentants d’une race de mâles en voie d’extinction (Michael Mann a-t-il sciemment conçu son film comme un remake de Le Dernier des Mohicans?); ils préfèrent jouer au chat et à la souris plutôt que d’avoir à passer une soirée en tête à tête avec leur compagne respective. Neil et Vincent ne sont que de pathétiques petites choses dans le privé; sans le flingue, les deux super-macho ne sont plus tout à fait des hommes. C’est sous le signe de cette malédiction que leur destin est lié.

Aujourd’hui, Al et Bob (surtout Bob) ne font plus rêver personne. Les deux ancêtres semblent avoir perdu le goût de leur métier. On a pu les voir, à nouveau réunis à l’écran dans un navet fumant intitulé Righteous Kill, film dans lequel ils se ridiculisent un peu plus à chaque scène. La nuit est définitivement tombée sur mes héros; je préfère me souvenir de leur beau crépuscule.

Le film est terminé et je n’ai finalement pas dormi.

Allez, pour le plaisir…

Publicités
157 commentaires leave one →
  1. 24/02/2010 12:33

    Tain, autant je kiffe Bob et Al, et j’ai vu 150 fois à peu près tous les films que tu mentionnes, et on peut ajouter un zéro pour Once Upon a Time in America.
    Mais Heat m’avait littéralement gonflifié d’une force inouïe.
    Je ne peux même plus te dire pourquoi, tellement j’ai voulu l’oublier de toutes mes forces dès ma sortie de la salle. J’avais trouvé ça factice, genre le seul intérêt est de réunir les deux monstres.
    J’espère que tu ne seras pas trop triste qu’un tel gouffre nous sépare.

    Pour me rattraper, je te trouve infiniment plus drôle que Didier Gustin (il n’y a guère qu’Anne Roumanoff qui ne le soit pas ceci dit).

  2. raoulvolfoni permalink
    24/02/2010 12:40

    J’ai beaucoup aimé ce film. Très manichéen. En particulier pour Val Kilmer.

    • 24/02/2010 13:21

      Je voue un culte à ce film et pourtant j’y trouve Val Kilmer et son catogan totalement grotesques.

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 17:09

        Pour mon père qui a un problème au niveau de la mémoire des noms, Val Kilmer restera éternellement « le jeune dans Heat ».

      • 24/02/2010 17:29

        Ce film tient véritablement une place particulière : à la fois si « classique » dans le genre vu et revu, et pourtant si particulier. Val Kilmer, qui est en effet une truffe de tout temps, parvient cette fois-ci à être émouvant, et disons-le : la « scène du balcon », quand sa meuf lui fait signe de faire demi-tour, arrache des frissons. On ne sait pas trop pourquoi d’ailleurs, mais même les scènes d’action ont ce quelque chose en plus.
        http://unoeil.wordpress.com

  3. raoulvolfoni permalink
    24/02/2010 12:41

    Pardon, « Mann »ichéen.

  4. La Pastanaga permalink
    24/02/2010 12:43

    Heat, ça me rappelle mes 15 ans.
    Ça a d’ailleurs été le 1er film que j’ai vu avec Al Pacino. Une révélation.

    Maintenant que j’y pense, c’est même de ce jour-là qu’a dû commencé a naître ma passion pour les vieux. Puisque peu de temps après, j’allais au concert des Rolling et tombais amoureuse de Mick.

    je n’ai pas revu ce film. j’ai un peu peur qu’il me fasse le même effet que la relecture de « Belle du Seigneur » 10 ans plus tard.

    • 24/02/2010 13:08

      ça t’a fait quoi la relecture de Belle du Seigneur dix ans plus tard? J’ai l’impression que ça ne nous a pas fait le même effet…

      • 24/02/2010 13:24

        Oui, c’est vrai ça…ça fait quoi la relecture de Belle su Seigneur dix ans après, à part un choc spirituel et esthétique indépassables?

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 13:45

        lorsque je l’ai lu, j’avais 17 ans.
        je me rappelle avoir tellement dévoré ce roman que j’en faisais litteralement des crises d’apné.

        je l’ai relu il y a 2 ans.
        sûrement que si je ne l’ai pas apprecié autant, ça vient aussi en partie de la situation personnelle toute pourrie dans laquelle je me trouvais à ce moment-là (mon état émotionnel affecte toujours énormément ma perception des livres que je lis, des films que je voie de la musique que j’écoute… ).
        mais pas seulement je pense.

        (*mini-spoil*)
        et même si ce livre continue à me marquer profondemment quant à la construction des personnages, l’utilisation du style indirect libre,

        ou encore les pensées d’Ariane dans son bain, le suicide raté d’Adrien Deume, le suicide réussi d’une des maîtresses de Solal, la description parallèle de la nuit d’amour entre Ariane et Solal et la nuit en train couchette d’Adrien Deume, la référence incessante à la mort, la tirade du gorille de Solal, les mouchements pudiques et irritants d’Ariane, Mangeclous et son chapeau en fourrure…

        Seulement je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’Albert Cohen DICTAIT ses livres. Ce qui explique ses descriptions à n’en plus finir, à en donner parfois presque la nausée…

        Je le relirai donc dans 8 ans.

  5. 24/02/2010 12:45

    Bon, manichéen = j’ai pas aimé, ça c’est donc normal.
    Et donc apparemment fallait avoir 15 ans à l’époque, et j’en avais assez nettement plus.

  6. Le Velu permalink
    24/02/2010 12:46

    J’aime beaucoup Heat, Carlito’s way aussi, et surtout A Bronx Tale pour le plus beau coup de pression de l’histoire du cinéma. (De bob et avec bob aussi) Scène des bikers dans le bar – « Je crois que vous allez rester encore un peu… »
    oh aller je mets un lien.

    et un jour je vous ferai la Fabuleuse Histoire des Coups de Pression à travers le Monde.

    @ Diego Et Laurent Gerra alors? Et Gustav Parking?

    • 24/02/2010 12:47

      Le Velu, je suis voiceless devant ta japanité.

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 12:52

        Didie est en japan trip, je suis jaloux alors je fais ce que je peux.

      • 24/02/2010 18:32

        Tu as bien raison le velu.
        Tu es beau comme un Katana.

  7. 24/02/2010 12:57

    Pour ta prochaine soirée, Le Juif, je te conseille Bulitt avec le testostéroné Steve MCqueen…

  8. 24/02/2010 13:09

    Merci le Juif pour la « grande débâcle capillaire » !!!!!

    • 24/02/2010 13:25

      De rien! Je pense que Le Pédé appréciera également.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 13:38

        Depuis le temps que je lui dis d’aller chez le coiffeur !

  9. Guillaume Pascanet permalink
    24/02/2010 13:34

    Etrangement, j’ai déja vu plusieurs fois « le salaire de la peur », mais jamais « Heat ». Peut-être à cause de Val Kilmer que je trouve grotesque dans tous ses films.

    Je comprends bien ta pensée le Juif, on a tous eu des modèles de virilité dans notre jeunesse. le mien était plutôt John Wayne en particulier dans les westerns de Hawks. Un homme, c’était donc un homme de 1m90, pour qui les femmes sont des êtres incompréhensibles (comme Angi Dickinson dans « Rio Bravo »)et qui manie la winchester d’une main sur son cheval.

    J’ai bien conscience de la ringardise du personnage. Mais je regarde toujours avec plaisir ses films (sauf les bérets verts, il ne faut pas exagérer).

    • 24/02/2010 13:51

      En même temps, si la seule alternative en matière de virilité, c’est val Kilmer, je prend Bob et Al sans hésiter…

    • lulu permalink
      24/02/2010 16:28

      Pas dans les Doors

      • 24/02/2010 16:32

        Possible mais j’ai pas vu…

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 16:33

        Moi non plus.

        J’ai pas vu « le saint » non plus, cela équilibre.

      • 24/02/2010 18:33

        Ca y est Lulu, c’est officiel? Tu es Miss C’est la gêne?

      • lulu permalink
        24/02/2010 18:38

        ben non…y a pas eu d’élection

      • 24/02/2010 18:42

        Point besoin d’élection pour te prouver notre passion.
        Lulu de c’est la gêne, depuis longtemps t’es notre reine.

        Je crois que je vais me mettre à écrire pour télé 7 jours moi.

        En tout cas, tu es belle une jante en argent.

      • 24/02/2010 18:43

        Tu es belle COME une jante en argent bien sûr.
        Sinon ça ne veut rien dire (et Henri va encore dire que je ne sais pas écrire)

      • 24/02/2010 18:44

        DAMNED!!!!!

        comMe bien sûr.

        Henri donc, c’était juste pour toi.

      • l'escroc permalink
        24/02/2010 19:08

        Quelle émouvance Roro

      • lulu permalink
        24/02/2010 19:18

        Oui je suis bouleversifiée

      • 24/02/2010 20:33

        Siiii ah mon dieu les Doors, je crois que je n’ai jamais autant HAÏ un film de toute ma vie.
        C’est la pire bouse de l’odieusement nulle filmographie de cette tanche prétentieuse d’Olivier Pierre, l’exact opposé d’EWS en somme.
        Et encore je me retiens.
        lulu j’avais réussi à oublier cette atroce expérience, je ne te remercie pas de me l’avoir rappelée.
        Heureusement que t’es bonnasse.

      • lulu permalink
        24/02/2010 20:40

        Diegosan, j’ADOOOOORE les Doors et J’ADOOOOOOORE encore plus Tueurs Nés

      • 24/02/2010 20:44

        Et ben on va régler ça à coups de sceptres dans la gueule. Je VOMIS ce mec et tout ce qu’il a fait. Je suis sûr que quand il fait caca, c’est plus beau que le moins mauvais de ses films.

      • lulu permalink
        24/02/2010 20:46

        Tu m’as l’air bien virulent

  10. La Folle permalink
    24/02/2010 13:43

    Au fait, quelqu’un pourrait me dire si « Heat » c’est le seul film que Robert De Niro et Al Pacino ont joué ensemble? Pourquoi j’ai la vague impression qu’ils ont toujours été ensemble, genre comme Brad Pitt et George Clooney?
    Est-ce parce qu’en voyant « Heat » (et ne comprenant rien à l’époque puisque j’étais plus jeune), j’ai ressenti la complicité de ces deux acteurs? Ou alors c’est dû à leur origine commune?? Aaargh Help!!!!

    • Le Velu permalink
      24/02/2010 14:05

      Dans son article le Juif parle aussi du dernier en date, Righteous Kill. Sinon ils ont aussi joué tous les deux dans le Parrain 2 mais ils n’ont pas de scènes ensemble vu que Robert joue Vito Corleone jeune en sicile, et que Al joue son fils à peu près au même âge aux Etats Unis.
      Là comme ça j’en vois pas d’autre.

    • 24/02/2010 14:06

      On les a vu ensemble dans Righteous Kill, donc…
      Sinon ils partagent l’affiche de Le Parrain, 2ieme partie même s’ils n’ont aucune scène en commun dans le film.

      • 24/02/2010 14:07

        Je suis lent, je sais

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 15:00

        Je suis désolé, je suis comme l’Arabe, suffit qu’on me laisse entrevoir un bikini et je me précipite.

      • La Folle permalink
        24/02/2010 16:00

        Aaaah!! je me disais bien qu’ils avaient quand même joué plusieurs films ensemble. Je n’ai pas encore eu la chance de voir Le Parrain (la honte, je sais! ) ni Le Parrain 2 (aie!)
        merci 🙂

      • 24/02/2010 20:38

        La Folle, tu portes bien ton nom, et il va falloir que tu sortes. Voir les Parrain, les 3 en fait parce que le 3 est injustement sous-estimé (ou en tout cas l’a été à sa sortie) alors que c’est très beau aussi, n’est pas une chance, c’est une obligation. Et c’est pas un truc qui te tombe dessus comme ça par chance, c’est un truc qui se provoque.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 20:49

        Par ici la sortie ….

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 20:49

        La fenêtre n’est pas loin….

      • brushk permalink
        24/02/2010 21:32

        @ valeur inconnue: je peux savoir à qui je parle?

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 21:37

        A moi. Pourquoi ?

      • brushk permalink
        24/02/2010 21:44

        très drôle.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 21:50

        La dernière fois que j’ai cité mon adresse mail et le nom de mon blog sur cet espace, il y a eu un tel embouteillage que j’ai dû tout annuler.

        Mais patience, tu pourras, enfin, découvrir mon vrai visage sur mon site professionnel en Mai !

      • brushk permalink
        24/02/2010 21:51

        ouais, mais j’y tiens pas plus que ça finalement.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 21:57

        Tu as entièrement raison.

        Tu vas t’ennuyer sur mon site ! Il n’y a pas de gâteau aux Daims à déguster…..

      • brushk permalink
        24/02/2010 22:05

        je viens de comprendre que tu es « l’emmerdeuse inculte » aussi, mais comment sais-tu que je suis fonctionnaire de l’éducation nationale, les vacances? Ou alors tu me connais?

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 22:08

        Tout est dans l’observation, M. Brushk !

        Et l’intérêt pour l’autre.

        Allez, au hasard, tu es professeur d’histoire-géo ou d’anglais ?

      • brushk permalink
        24/02/2010 22:25

        ben je sais pas t’as l’air de tout savoir sur moi alors y a même pas de suspense…

      • La Capricieuse permalink
        24/02/2010 22:34

        @Brushk: on dirait que tu t’es fait pisté…

      • brushk permalink
        24/02/2010 22:39

        On dirait, en effet.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 22:41

         » Tu t’es fait pisteR « .

        Bon sang, mais que vous ont-t -elles appris vos instituteurs (trices) ?

      • brushk permalink
        24/02/2010 22:43

        je voulais le dire mais je n’ai pas osé: Quand deux verbes se suivent le deuxième se met à l’infinitif, donc : fait (verbe numéro 1) pister (verbe numéro 2)

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 22:48

         » Voici la carte que je vous avais proposé(e).  »

        Question, M.Brushk : tu accordes ou pas ?

      • lulu permalink
        24/02/2010 22:54

        En fait Brushk et Mélanome ne sont qu’une seule et même personne. Mélanome veut faire croire que quelqu’un lui parle et qu’elle est super perspicace.

      • Valeur inconnue permalink
        24/02/2010 22:58

        Et oui !

        A force de parler toute seule sur ce blog, on finit par s’inventer des amis….

      • La Capricieuse permalink
        24/02/2010 23:06

        @Lulu, arrête, tu me fais flippeR… (bon, ok, j’y ai pensé aussi)
        @Brushk (si t’es pas le Melanome): milles excuses, je suis épuisée. Et pas que.

      • brushk permalink
        24/02/2010 23:08

        @ la capricieuse: non, je ne suis pas le mélanome, qui si je ne m’abuse est une fille, en plus je suis beaucoup plus profond et spirituel qu’elle.

      • brushk permalink
        24/02/2010 23:18

        Et puis je ne peux pas être mélanome: J’ai échangé des commentaires avec au moins quatre personnes depuis que j’ai commencé à commenter (j’ai chopé c’est la gêne au moment de « dégage t’es moche » et j’ai commencé à commenter réelement sur Ikéa mon amour, Guillaume Pascanet, Marian et Roro m’ont tous parlé et pris au sérieux. Donc je ne peux pas me plaindre que personne ne me parle. Rassurée Lulu?

      • lulu permalink
        24/02/2010 23:36

        Non…toutes ces justifications ne sont pas très catholiques

      • brushk permalink
        24/02/2010 23:46

        Ca ne m’étonne pas, je suis un athée virulent et j’ai peur des curés et des nonnes. J’espère tout de même que tu te rendras compte à l’usage que je suis de bonne foi (pun intended)

      • Guillaume Pascanet permalink
        25/02/2010 09:36

        Lulu : fais gaffe, tu vas te faire exclure temporairement du PS !

      • La Folle permalink
        26/02/2010 14:15

        Oulaaaa!! J’arrive vraiment en retard!!
        je vais juste répondre à Diegosan et à Valeur inconnue mais j’ai bien peur qu’il soit trop tard maintenant pour qu’ils lisent mon commentaire.

        @ Diegosan: J’ai vu les cinq saisons de « Les Sopranos » , ça compte? (au défaut de n’avoir pas vu les 3 volets de Le Parrain). Quelque chose me dit que je n’aurais pas dû te poser cette question. Tu risques de me banir de ce blog. Mais mon pseudo pourrait m’excuser non?!

        @Valeur inconnue: Ah! Mais désolée hein! Je ne suis pas une fan de défenestration! ^^

  11. 24/02/2010 13:58

    « Je me rends compte à présent que ce que je ne considérais jusqu’ici que comme un divertissement cathartique est un grand film sur la triste condition de l’homme moderne. »
    N’exagerons rien!!!!!!!!!!!!!!! Lol le juif!!

    • La Pastanaga permalink
      24/02/2010 14:02

      si tu continues à faire des lol,
      je connais un vieux travelo qui va venir te péter la gueule

      • 24/02/2010 14:33

        Qu’est-ce que j’ai d’un vieux travelo, Barbie empanada ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 14:35

        Selon Lulu, c’est moi le vieux travelo ! 🙂

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 14:39

        mmm les empanadas,
        c’est bon, mangez-en.

      • 24/02/2010 15:04

        Je croyais que c’était Lulu le vieux travelo.

      • La Folle permalink
        24/02/2010 16:03

        Commenter dans le blog « C’est la gêne », c’est comme être en cure de desintoxication LOLienne!!! Les résultats sont positifs! Je dis merci aux 4 connards! ^^

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:29

        Le cas de Guillaume est désespéré j’abandonne

      • 24/02/2010 20:39

        Je suis au regret de vous annoncer mon décès à la lecture des mots « Barbie Empanada ».
        RIP, Moi Je.

      • lulu permalink
        24/02/2010 20:55

        La folle, maintenant il faut de désintoxiquer des ^^^^dont je ne saisis pas bien le sens d’ailleurs, et des 🙂 et autres 😉 dont je saisis le sens mais pas l’intérêt

      • lulu permalink
        24/02/2010 20:57

        TE désintoxiquer car DE désintoxiquer ça ne veut rien dire bien sûr

      • La Folle permalink
        26/02/2010 14:18

        Lulu, je n’ai jamais fait usage de smileys. D’ailleurs j’ignorais qu’ils pouvaient apparaître ici. Sinon pour arrêter les ^^, il faudra que je m’épile intégralement les sourcils!

    • 24/02/2010 16:15

      Ca n’est pas de l’exagération, on appelle ça de l’analyse filmique.

      • 24/02/2010 20:40

        de l’analyse filmique, lol le pédé !! ^^ 😉 kikoo jtm kan maim

      • Le Duc permalink
        07/03/2010 18:19

        C’est très drôle venant de Diegosan, je suis parvenu à rire aujourd’hui malgré mon état comateux

    • Le Velu permalink
      25/02/2010 01:08

      @ Lulu ^^ peut être perçu comme deux yeux rieurs stylisés. Ou bien, et je tiens à dire que je préfère cette interprétation comme mon costume tend à le prouver : Il pourrait s’agir de l’hiragana (ou katakana c le meme) se lisant « hé » ce qui ferait héhé.

      Ou alors ce sont deux accents circonflexes.

      • lulu permalink
        25/02/2010 13:16

        Merci pour cette réponse on ne peut plus précise. Merci

      • Le Velu permalink
        25/02/2010 13:57

        Tu t’en sors bien.

  12. La Pastanaga permalink
    24/02/2010 15:15

    on a tous un vieux travelo enfoui au fond de nous

    • 24/02/2010 15:29

      Oui mais, si le travelo est vieux, il peut être plus vieux que nous… Dans ce cas se pose la question : comment le vieux travelo a t’il fait pour s’enfouir ? Ya t’il, dans la maternité, des hordes de fantomes de travelos décédés qui attendent qu’un nouveau né passent pour se greffer à son subconscient ?

      Bon j’arrête là, ça commence à me foutre la trouille !

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 15:32

        mmm les vieux travelos,
        c’est bon, mangez-en.

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 15:46

        Merci pour tous les vieux travelos que ce genre de commentaire aide tellement à vivre. VIEUX TRAVELO ? Non mais ce qu’il ne faut pas entendre !

      • docds permalink
        24/02/2010 15:59

        Ça commençait à me manquer…

      • 24/02/2010 16:06

        Moi pas, bizarrement…

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 16:14

        Excuse moi la Rêveuse, mais ce running gag est devenu culte. Et comme la Pastanega semblait vouloir en créer un nouveau, je n’ai pu résister.

      • La Capricieuse permalink
        24/02/2010 16:23

        @Guillaume: Premier sourire de la journée grâce à toi. Tu viens de monter dans mon échelle de l’apprentie Luminescence. Merci.

  13. lulu permalink
    24/02/2010 16:37

    Nouveau look « by Le Velu », videz vos caches ! Si je suis élue, j’ai déjà le costume !

    • 24/02/2010 16:40

      Pourquoi je vois pas?

      • 24/02/2010 16:41

        Le premier qui me dit vide ton cache, je lui pète les dents.

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:42

        En fait moi non plus je vois pas

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 16:42

        Comment on vide un cache ?

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:43

        Mac ou PC ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 16:45

        PC

      • 24/02/2010 16:45

        J’espère que ça n’est pas à moi que tu poses cette question lulu, sinon je vais me vexer.

      • La Capricieuse permalink
        24/02/2010 16:46

        Cache vidé et pas de Lulu customisée…

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:51

        Le pédé je demande à Pascanet. Si tu as un PC tant pis pour toi…je sais pas comment ça marche

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:51

        Moi non plus je ne me vois pas c’est chiant

      • docds permalink
        24/02/2010 16:52

        Si tu relevais tes paupières, Lulu, tu verrais mieux

      • La Capricieuse permalink
        24/02/2010 16:54

        Lulu, tu es merveilleuse…
        On vote comment?

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:54

        Mes paupières sont relevées

      • docds permalink
        24/02/2010 16:56

        Une petite blepharoplastie supérieure te ferait du bien

    • La Pastanaga permalink
      24/02/2010 16:48

      ¡ay! Lulu, ton regard est plus pétillant que jamais.

      par contre j’imaginais plus Miss C’est La Gêne avec un sceptre en doigt d’honneur.
      Ou pas.

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 16:52

        Moi perso je vide le caché et puis je ferme mon navigateur,
        mac ou pc on s’en beurre.
        (rooo rime riche)

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 16:52

        Elle peut changer la position des doigts sur son sceptre, là c’était la photo finish quand elle a passé la ligne d’arrivée. Le doigt d’honneur c’est juste après mais j’avais plus de peloche.

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:53

        Oui c’est pas faux…Mais il a fallu 2 mois au Velu pour créer ce costume alors s’il doit changer me sceptre on n’est pas rendus

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 16:55

        Mécréante, je m’en occupe tout de suite.

      • 24/02/2010 16:55

        Magistral. Eblouissant. Je suis sans voix.

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:56

        Bon alors je suis la seule à ne pas me voir !

        Avez-vous remarqué la broche « G » sur ma robe ?

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:58

        Ayéééé

      • 24/02/2010 16:58

        G comme Gêne ? Ou comme Goudou?

      • lulu permalink
        24/02/2010 16:59

        Comme « Gêne » vieille tante

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 17:02

        Moi, je ne vois toujours rien et je le regrette au vu des commentaires !

      • lulu permalink
        24/02/2010 17:03

        Tu vas dans « aide » et tu mets « vider le cache » et ils vont t’expliquer

      • lulu permalink
        24/02/2010 17:07

        La Pasta tes désirs sont des ordres, sceptre modifié

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 17:14

        así me gusta !
        MUCHO MÁS PUNKIE LA LULU !!

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 17:26

        Lulu> l’aide ne dit rien à ce sujet, j’avais déja essayé.

        Je te verrais sûrement de chez moi, le serveur du boulot ne doit pas me faciliter la tache.

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 17:32

        A moins que…

        Pourrait-il s’agir des fichiers internet temporaires ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 17:37

        oui, c’est cela !

        Qu’elle est belle Lulu !

      • l'escroc permalink
        24/02/2010 19:01

        Lulu en reine de beauté,quel bonheur,mais mon ultime fantasme reste de la voir dans le plus simple appareil.
        Pour moi Lulu c’est l’origine du monde de Courbet.

      • 24/02/2010 20:42

        Ou alors Guillaume tu te fais aider par un adulte du service informatique.
        lulu tu es sublime, le Velu tu es grand.
        lulu, tu viens fêter ça vendredi au Café Bonnie 9 rue des Récollets Paris 10e, avec ton diadème ?

      • lulu permalink
        24/02/2010 20:45

        Peut-être bien que j’y serai… on va voir si tu me reconnais

      • Guillaume Pascanet permalink
        24/02/2010 22:18

        Diego : je viens tout juste de quitter l’adolescence informatique 🙂

    • 25/02/2010 09:10

      Une jolie femme avec un point G sur l’épaule, c’est peu courant, on te reconnaîtra de loin.

  14. docds permalink
    24/02/2010 16:49

    Lulu tu es le sosie de Lady Di

    • docds permalink
      24/02/2010 16:50

      Roule doucement sous le tunnel de l’Alma…

  15. 24/02/2010 17:00

    Au fait, avant que tout cela ne dérape, je tiens à signaler au Juif que j’ai beaucoup apprécié son article.

  16. La Pastanaga permalink
    24/02/2010 17:32

    en tous cas, amusez-vous un jour à essayer de faire deviner le film « Heat » au jeu des mimes.
    et ben c’est pas si fastoche, c’est moi qui vous le dit.

    • docds permalink
      24/02/2010 17:45

      Tres facile : tu mimes anglais (moustache, chapeau melon) puis quelqu’un qui mange…

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 17:47

        perso, j’avais essayé de mimer « chaleur » et du coup c’est très vite parti en couille,
        si je puis me permettre l’expression hu hu hu

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 17:50

        D’accord avec Doc. D’abord tu fais « un » pour dire qu’il n’y a qu’un mot. Ensuite tu mimes que tu tiens une camera et que tu tournes une manivelle pour dire que c un film. Ensuite tu touche quelque chose de la main et tu la secoue dans tous les sens et tu souffles dessus « oulalaa c chaud ». Si ca marche pas, tu essaie de manger.
        Si ca marche pas tu tires à la mitraillette ou tu tires au pistolet.
        Si ca marche pas tu changes d’amis.

      • La Folle permalink
        24/02/2010 18:04

        Oui mais quand ils (les amis) verront qu’il s’agit de la chaleur comment ils sauront que le titre du film est en anglais? Ca aussi, il fait mimer! héhé!

      • La Pastanaga permalink
        24/02/2010 18:04

        ouais bah Le Velu, fais pas trop ton malin, j’aurais bien aimé t’y voir tiens.
        je sais bien que ça parait facile, mais ça l’est pas tant que ça.

      • Le Velu permalink
        24/02/2010 18:08

        On leur à dit en un mot. Quand ils auront dit « chaud chaleur brulant », ils passeront à l’anglais car c’est le plus logique et ils diront « hot ».
        Et tu pourras dire  » tu as dit Heat! j’ai gagné! ».
        Même si c’est faux ils n’oseront pas te contredire.

  17. Mannick permalink
    24/02/2010 18:05

    Je ne peux qu’approuver ton billet du jour Le Juif… je serais mal venue de dire le contraire et même si Heat n’est pas dans mes préférés, il n’en reste pas moins que Pacino et De Niro, m’ont toujours donné d’excellents moments…
    On ne peut pas oublier ce qu’ils ont été, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils resteront, alors je suis peut-être un peu larguée parce que mes 50 printemps ont parfois tendance à m’égarer un peu du côté de Gary Cooper ou de Cary Grant et j’en passe… mais Bob et Al, çà je ne peux que t’applaudir, le mot « légendes » leur va comme un gant !
    Et puis faut pas oublier le grand, le seul, l’unique, bref « the film » qui les avaient (entre autres) déjà réunis aux côtés du boss Brando, j’ai nommé « the Godfather » …
    Des acteurs comme çà, que veux-tu çà ne nous quitte jamais… la preuve en est que j’ai deux garçons qui ont entre 20 et 30 ans presque, et que Bob et AL restent leur référence aussi, pas qu’eux bien entendu, ils sont de leur temps, mais je me dis que si l’un de mes children a placardé dans sa chambre d’étudiants le poster de Scarface, c’est que je suis pas tant à la traine que çà !
    Merci Le Juif, bel hommage que tu leurs fais là, et surtout bon remède à tes insomnies… même si cela n’a pas suffi visiblement…
    Décidemment hier c’était THE actress, aujourd’hui on en revient aux deux boss du cinéma, classique quand tu nous tiens…

  18. Marian permalink
    24/02/2010 18:45

    Avec HEAT, on est dans le domaine du nanard. Un excellent nanard, peut-être un de mes préférés, mais un nanard quand même. Les repères sont là, rassurants. Al fait du Al (« But you do not get to watch my fucking television set! « ) et Bob fait son Bob (« Look at me. Look at me! »). Je ne peux qu’approuver le choix de ce film confortable pour combler une insomnie passagère … sans pour autant être tenter de disserter sur le déclin et la solitude des figures vieillissantes de la masculinité.

  19. 24/02/2010 18:48

    En tout cas Le juif, si tu t’estimes du niveau de beauté physique de ces deux là, quand tu veux je t’accompagne chez Ikéa (mais pas trop longtemps, hein, stp)

    Parce que moi, Bob et Al jeune, je les aurais bien croqué.
    Par contre, dis comme ça: « Bob et Al » ça m’excite tout de suite moins les tétons, ça m’évoque plutôt deux associés propriétaires d’un fast food en Alabama du sud (ne me demandez pas pourquoi).

    • docds permalink
      24/02/2010 19:03

      Tu veux dire les pis (Une lama,ça n’a pas de tétons)…?

      • 24/02/2010 19:47

        Tiens, doc, essaye voir de demander à Serge s’il a des pis, et pas des tétons, tu vas voir sa gueule…

      • docds permalink
        24/02/2010 20:33

        Oui mais Serge c’est UN lama, pas UNE…

    • La Folle permalink
      24/02/2010 19:31

      Moi, quand j’ai vu Bob, ça ma fait penser direct à Bob l’éponge! ^^
      Après avoir vu l’affiche, j’ai mis un peu de temps pour réaliser que Bob était le diminutif de Robert. Oui oui! Ce n’est pas donné à tout le monde de savoir ça hein!
      Et vous n’avez pas remarqué que les Anglo-saxons ont une drôle de manière d’attribuer des diminutifs aux prénoms? Comme Willy, Billy, Xander…..

    • 25/02/2010 02:23

      Oh mais tu sais DocDs, j’essaye de m’intégrer comme je peux moi, alors j’adopte votre langage, que vous saisissiez l’image…

  20. 24/02/2010 23:49

    je fais la tête à la gêne aujourd’hui

  21. 25/02/2010 09:55

    Le juif, si tu ressembles aux deux affreux jeunes, moi, je veux bien vieillir avec toi.

  22. Ticha permalink
    05/03/2010 13:05

    Ringards, peut-être… Quoi qu’il en soit : Al et Bob sont emblématique, mythique, totalement craquant! Le jour où je suis tombée amoureuse d’Al Pacino, j’avais 12 ans, souvenirs… Al et Bob, on ne s’en lasse pas!

  23. 28/04/2010 00:42

    2-3 commentaires, un peu technique sur le film.

    Les voyous, habillés en Armani, super classes, qui prenne de café avec les super flics (eux aussi super classe), c’est du Roman.
    Dans la vrai vie, les voyous, c’est un mélange des Affranchis, et d’un film de Melville, ou du réçent Diptyque sur Mesrines, qui parle bien du milieu.

    Bref, les vrai vÔyou, des beauf terminés, arabes, gitans, gaulois de cité, cons comme des balais, méchant comme des teignes, et vicieux comme des michtonneuses de cité.

    Mais si l’aspect sociologique du film est naze, le coté technique est génial, les braquages décrit avec minutie, LE film le plus sérieux sur les braquages sur le plan documentaire.

    Et SURTOUT, la plus grande scène de fusillage de l’histoire du cinéma, bien des réalisateurs s’en sont inspirés, tous s’y sont cassés les dents (voire à ce propos le pitoyable plagiat de Michael Bay dans Bad Boy 2, le nanard ultime). A part John Woo, dans Hard Boiled, à fait très fort, http://www.imdb.com/title/tt0104684/, mais dans un style moins réaliste , puis de toute façon avant Mann.

    Donc j’adore Heat, du grand cinéma, une grande réalisation et un réalisateur exceptionnel.

Trackbacks

  1. Non, je ne suis pas Christian Estrosi! « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :