Skip to content

Avec Larusso et Emmanuelle Seigner, deviens toi aussi auteur-compositeur de talent!

16/02/2010

Finies les heures passées devant la page blanche à tenter de composer un nouveau Blowin in the wind! Grâce à Larusso, tu peux désormais toi aussi, dans ton salon, devenir un chanteur à texte engagé de la trempe de Serge Gainsbourg! C’est simple comme bonjour! Il te suffit de t’exprimer uniquement à l’aide de noms d’émissions de télé affligeantes!

http://www.dailymotion.com/video/xc6t8k_laetitia-larusso-pas-de-chichi-clip_music

Grâce à cette ingénieuse méthode, en seulement quelques instants, tu pourras ajouter autant de couplets que tu le souhaites à cette entraînante mélodie!

J’ai passé une sacrée soirée,
dans le plus grand cabaret du monde,
j’aurais voulu gagner des millions
mais j’étais le maillon faible! Bonsoir!

Ou encore:

Ma carrière c’est de la Kaamelott,
Je passe mes journées à faire des mots croisés,
Sortez moi de ce bouillon de culture,
En achetant ma daube au juste prix!

Si tu n’as pas la chance d’avoir la télé, et que tu as dans ta mémoire un stock limité de noms d’émissions imbéciles, il existe une autre technique pour s’improviser subitement la réincarnation de Joan Baez.

Comme Emmanuelle Seigner, il te suffit de choisir un son (pas deux, UN!) et de trouver tous les mots qui finissent par ce même son! Ensuite, tu n’as plus qu’a les enfiler comme des perles, sans te préoccuper du sens.

Mon mari est dans une cellule cradingue
Pas besoin de vous dire que c’est lourdingue,
Du coup je chante comme une baltringue,
Peut-être que ça plaira au sourdingues…

Merci Emmanuelle ! Merci Larusso! Grâce à vous, la poésie n’est plus seulement l’apanage des grands artistes, elle est maintenant à la portée du commun des mortels!

Alors, à vos claviers!

Publicités
199 commentaires leave one →
  1. La Pastanaga permalink
    16/02/2010 09:07

    mais la chanson française se porte merveilleusement bien à ce que je vois!

  2. 16/02/2010 09:11

    Ceci dit, le Seigner passe pour un chef-d’oeuvre impérissable après s’être infligé 12 secondes du Larusso – bien que je ne lui aie jamais trouvé d’autre talent que de se balader à poil devant la caméra de son mec, qui en a parfois totalement perdu le sens commun (arrrghh, la scène finale de la 9e porte, Emmanuelle chevauchant Johnny sur fond de château en flammes – enfin, arrrgh, tout La 9e Porte en fait).

    • 16/02/2010 09:13

      Ceci dit, c’est effectivement vrai, et c’est un très gros problème.

      Les gens qui écrivent ça n’ont aucun complexe à sortir de chez eux après, et ça, ça m’étonnera toujours. Perso, le jour où je ponds une bouse de la sorte, vous venez sonnez chez moi (y’en a qu’ont l’adresse) et je réclame un gros coup de pelle.
      Merci bien.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 09:14

        Fan de Bernie ?

      • 16/02/2010 09:15

        Sans les fautes. On est mardi matin, j’ai commencé par Larusso. J’ai une excuse.

        (Tiens, d’ailleurs Roro, aujourd’hui, elle peut écrire tout pas bien comme elle veut aussi – elle a une excuse).

      • 16/02/2010 09:17

        @Guillaume: J’ai détesté Bernie à un point que même pas tu l’imagines. Plus le temps passe et plus Dupontel me gonfle. Malheureusement.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 09:18

        je l’ai jamais vu ce qui est un handicap social grave dans ma génération.

      • 16/02/2010 09:24

        T’es né en 1993 ?

      • La Capricieuse permalink
        16/02/2010 09:24

        On peut être fan du coup de pelle, sans Bernie aussi..
        Et là, elles (Emmanuelle et Larusso) en méritent un petit paquet… Qui a la pelle?

      • 16/02/2010 10:05

        J’ai une pelle, un râteau , un seau, un sécateur. Tout le matos dans la cabane au fond du jardin. Je vous prête ce que vous voulez ,j’en ai pas d’usage pour l’instant.

      • 16/02/2010 10:09

        Si, avec le recul, parfois, ils s’en rendent compte. Lors d’une télé apparemment banales, comme ils en font tant pour promouvoir leur dernier film/livre/émission, un présentateur le leur ressort, avec le sourire du vieux copain ravi d’exhiber la casserole (ce qui indique de manière sûre qu’il n’a jamais été un copain). Ils en sont alors tout contrits, réalisant, avec les dix années de recul et une horreur qu’ils cachent derrière un sourire « beau joueur », à quel point ils étaient mauvais.

        Ils seraient presque attendrissants…

        Presque… parce que quand on a fait subir ça, oui, on mérite de se le reprendre en pleine poire dix ans après…

    • 16/02/2010 16:41

      Mais? Larusso c’est devenue Labruno! Faut changer de nom là, non? En tout cas, je félicite sa maquilleuse, elle est beaucoup moins cauchemardesque qu’à une époque lointaine cette femme…

      Quant à Emmanuelle… De beaux plans culottes dans ce clip.

      @DiegoSan: On est d’accord, hein, TOUT « la neuvième porte » (mais il est vrai que le final n’en fini plus d’être hilarant)

      @ Henri: Sous-entendrais tu que je fais des fautes tout le temps? Mauvaise langue va. Je suit toutes dévoués à là lange françaisse.

    • Aelixira permalink
      16/02/2010 19:01

      Tu as très bien résumé ma pensée. Le plus catastrophique reste Larusso. Insupportable!!!
      Et pourtant, j’apprécie parfois un peu de musique considérée par le parisien branchouille de base comme très merdico-commerciale.

  3. La Pastanaga permalink
    16/02/2010 09:15

    Dans le même genre que Larusso, ya Java et les stations de métro.
    Mais en boucou mieux quand même.

  4. La Pastanaga permalink
    16/02/2010 09:20

     » moi chuis la pastanaga
    et j’aime pas lady gaga,
    par contre toi tu me rends gaga,
    viens par là mon p’tit gars…
    attention les dégâts ! »

    • Guillaume Pascanet permalink
      16/02/2010 09:22

      Je suis fan.

    • La Capricieuse permalink
      16/02/2010 09:22

      En grande forme La Pasta…

    • 16/02/2010 09:22

      En fait, tu nous l’as pas dit, mais c’est toi qui gère le come-back de trash-Karen Chéryl. Ça se sent.

      Cachottière.

      • La Pastanaga permalink
        16/02/2010 09:27

        super fastoche les rimes en « ga » en fait

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 09:29

        J’ai vu hier soir que c’est aussi le come-back d’Alizée. Juste après les infos sur la catastrophe ferroviaire belge, je trouvais que c’était une belle métaphore.

  5. La Pastanaga permalink
    16/02/2010 09:30

    « et si on allait à la pistoche,
    au lieu d’aller au cinoche,
    ça s’rait vachement plus sympatoche!
    Aïe!! mais qu’est ce que t’es moche! »

    (on dirait presque du Boby Lapointe)

  6. Isabelle permalink
    16/02/2010 09:49

    Chuis moche,
    je vais cramer la pelloche
    Mais gardez vos taloches
    Car j’vais m’en mettre plein les poches

  7. roscoff permalink
    16/02/2010 09:53

    Cà sens le dictionnaire de rimes à plein nez. Que dis-je ! Il existe sûrement des logiciels aujourdh’hui.

    Et mathilde est d’une grâce qui va rester gravée dans nos mémoires.

    • Guillaume Pascanet permalink
      16/02/2010 10:01

      Emmanuelle, pas Mathilde.

      Privé du son, je profite à plein de cette superbe chorégraphie qui me rappelle immanquablement les clips de Daniel Balavoine, en particulier la ziza.

      Ah, ces danseurs en jogging sous la tour eiffel !

      • roscoff permalink
        16/02/2010 10:09

        Les fautes d’orthographe, oui on laisse, merci pour la réparation du prénom.

  8. 16/02/2010 09:56

    Larusso, j’ai pas tenu plus de dix secondes, et je n’ai pas compris un mot de ce qu’elle disait.. C’est fatiguant de bon matin d’essayer de déchiffrer des paroles sur une musique inaudible, je crois que je vais feindre une gastro et rentrer me recoucher!

    Euh, sinon, pourrait-on parler du jeune homme qui se jette au sol pour qu’Emmanuelle puisse délicatement l’enjamber? Et de la robe et du chapeau d’Emmanuelle? Sérieusement.

    Sinon, je suis fan des paroles du Pédé sur le mari en cellule cradingue!!!!!!

    • 16/02/2010 10:49

      Tu me rassures, La Meuf. Je pensais être le seul à ne rien comprendre à ces paroles.

      Sinon, moi c’est Le Juif et j’aime pas le rosbeef etc etc

      • 16/02/2010 12:14

        Je confirme que ça a demandé un gros effort de bon matin que de décrypter les mots sortant de la bouche de Larusso. En revanche, ça m’a permis de me rappeler avec délectation le texte quand même extrêmement drôle de nullité de son premier tube au titre prémonitoire, « tu m’oublieras », et notamment ce fameux : « je ne sais plus si c’était en avril, en septembre ou en juillet ». Et je ne sais plus non plus très bien l’ordre des mois.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 12:16

        Du coup je me suis re-farci le début de la chanson de Larusso (oui, plus de 15 secondes, faut se vouloir du mal.)

        Elle nous dit tout de même que chez elle, « y a pas d’accès privé »… que doit-on en conclure ?

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 11:21

      Je pense qu’elle est mûre pour les compét’ de patinage artistique. De quel lancé de jupette ne nous gratifie-t-elle pas, laissant entrevoir un petit bout de culotte. C’est ravissant.

  9. 16/02/2010 09:57

    Ah, et j’allais oublier:

    Bonsoir, je suis la Meuf,
    J’aime pas trop les teufs
    Sauf si je peux prendre un oeuf
    et te l’écraser dans ta gueule de boeuf

  10. roscoff permalink
    16/02/2010 09:58

    me corrigez pas les fautes, j’ai vu où elles étaient.

  11. La Salariée permalink
    16/02/2010 10:13

    Larousso… pourquoi elle est brune? Où sont passé ses boucles?

    Elle devais pas être dans La Ferme?

    • 16/02/2010 15:24

      elle a par ailleurs énormément maigri du cul et du pif, larusso..Ca se trouve elle est morte et on nous l’a remplacée par une autre qui a juste le même nom. Je suis sûre. Sa chanson « tu m’oublieras n’était elle pas à ce titre complètement prémonitoire ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 15:29

        Sa chanson était déja une reprise.

        De Régine.

  12. roscoff permalink
    16/02/2010 10:14

    Bon ben :
    Dans ma ringardise
    Je ne ferai pas autant d’bêtises
    Si j’avais pas mis Elise
    Dans ma valise
    Du côté de vers l’église. pas mal aussi les ises

  13. Guillaume Pascanet permalink
    16/02/2010 10:19

    J’ai aimé la môme
    J’ai pas chopé de mélanome
    Mais grâce au métronome
    J’ai séquencé le génome

  14. La Salariée permalink
    16/02/2010 10:19

    -oute

    Pour La Ferme, où est la route?
    En Afrique, il doit y avoir des mamouthes
    J’espère qu’on y mangera de la choucroutte
    Touches pas à ma moumoute!

    • 16/02/2010 10:43

      Comme quoi, être salarié aujourd’hui, c’est un peu une putain de catastrophe.

      #connardprétentieux

  15. docds permalink
    16/02/2010 10:37

    Je suis le doc, celui qu’on appelle docds
    J’en ai vraiment ras-le-bol, j’en ai plein les fesses,
    De ces pseudo stars qui se prennent pour des déesses
    Qui chantent si bien qu’il faudrait leur mettre une compresse
    Dans la bouche pour qu’elles arretent d’en faire des caisses
    Qu’elles retournent élever des poulets de Bresse
    Avant de rechanter, ce conseil de docds
    Rev’nez plus tard Mesdames Presko, y’a pas de presse

  16. Isabelle permalink
    16/02/2010 10:50

    Je constate que si la méthode Seigner fait école, personne ne se mesure à Larusso.
    Ce que c’est que la culture, tout de même …

  17. lulu permalink
    16/02/2010 10:54

    Cher pédé tu es ma nouvelle star
    Tu fais partie des 100 plus grands
    Pour moi tu es comme un grand frère
    Ou un incroyable fiancé

    Viens chez moi je te ferai un dîner presque parfait
    J’écouterai tes confessions intimes
    Ce sera une sacrée soirée
    C’est à prendre ou à laisser

    Et ne me demande pas combien ça coute
    Car un rendez-vous avec mon idole
    De sept à huit
    C’est gratuit sans aucun doute

  18. L'Auvergnate permalink
    16/02/2010 11:12

    Au lieu de lire des livres, j’ai regardé Babar,
    Au lieu de jouer dans des films, j’ai tourné des nanars,
    Pour la chanson française, je suis un vrai cauchemar,
    J’ai même osé vous pondre une chanson sur mon gnard,
    Vous l’avez deviné, oui, je suis Bénabar.

    PS: Loana vient d’appeler, elle veut que Larusso lui rende ses fringues.

    • 16/02/2010 11:31

      Total respect.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 12:01

        Tu m’en vois toute émue.

      • 16/02/2010 12:20

        Je me contenterais de le mépriser s’il se contentait de pondre ses bouses.
        Dans la mesure où il claironne partout qu’il est le nouveau Brassens, je me vois dans l’obligation de le haïr.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 12:31

        En effet, j’avais pas vu le problème sous cet angle…

        Je vis sur le devant de la scène publique,
        Claironnant à tout-va qu’ je suis mélancolique,

        mettant dans le même sac Casimir et Beauvoir
        Sur la chanson française, je ne sais que m’asseoir.

        Des gens de bon conseil tentent de me faire comprendre
        Qu’au lieu d’polluer les ondes, je ferais mieux de me pendre,

        Mais je dois bien admettre, que j’aime me faire du blé,
        Vu le niveau du public, je vais y arriver.

        Trompettes de la renommée,
        Vous êtes bien mal embouchées.

      • 16/02/2010 13:08

        Dis donc, tu es douée. Tu composes aussi?

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 13:10

        Je dois tout à Larusso et Emmanuelle.

    • 16/02/2010 12:15

      Ah ah, j’adore. Je le HAIS tellement.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 12:18

        Pourquoi le haïr, alors que le mépriser suffit amplement ?

    • 16/02/2010 12:37

      Je pense que, jalouse, elle a voulu concurrencer Britney sur le buzz fringues improbables.

  19. L'Auvergnate permalink
    16/02/2010 11:44

    Je voulais laisser les rimes en « ite » à L’Arabe, et puis finalement, non.

    C’est une chanson que j’ai écrite
    Et que je voudrais explicite,
    Mais sans vulgarité gratuite,
    Pour vous parler de mon transit.

    J’ai attrapé un parasite,
    en buvant un verre d’eau bénite.

    Malgré ma mine déconfite,
    le sacristain, qui est jésuite,
    et un petit peu antisémite,
    m’a fort tancée sur ma conduite.

    Il m’a dit, « allons, ma petite,
    Pour bien châtier votre inconduite,
    Une punition vous est prescrite.
    Il faudra me lécher la main.

    • 16/02/2010 12:17

      Mais quelle forme. Moi j’ai écrit ça mais je crois que c’est pas terrible :
      Le souffle coupé, la gorge irritée
      Je m’époumonais sans broncher.
      Angora montre-moi d’où vient la vie
      Où vont les vaisseaux maudits.
      Angora, sois la soie
      Sois encore à moi.

      • 16/02/2010 12:40

        Tu es allergique, Diego?

      • 16/02/2010 15:56

        Si tu savais.

      • 16/02/2010 17:22

        Mais justement, je ne sais pas
        D’où toutes ces interrogations

        J’erre sans réponses à mes questions
        Existentielles, ça va de soi
        Sur l’histoire des tribulations
        Entre Diego et l’angora.

      • ABC permalink
        16/02/2010 18:46

        La fin de ton poème est un peu obscur Diego

        C’est quoi cette histoire de soie et d’angora ?

      • 17/02/2010 01:13

        Si vous saviez, en fait.

      • 17/02/2010 02:04

        Que de mystères en vérité
        Pour une histoire d’allergènes
        Ceci nous laisse supposer
        De faits qui mettent dans la gêne.

        Mais il est tard et je ne puis
        plus longtemps m’y intéresser
        Fort occupée que je suis
        A plancher sur les nouveaux-nés.

        Adieu donc soie et angora
        Emportez loin votre secret
        Nous irons fouetter les chats
        Ailleurs sans autre procédé.

    • 16/02/2010 13:50

      J’achète ! 😉

    • 17/02/2010 14:23

      Ah quand même Henri, « un Judas m’a lorgné » ! J’ai bien cru que personne n’allait me démasquer, tu étais mon seul espoir…
      Les enfants, je suis flatté si certains ont pu croire que c’était de moi, mais bon en vrai c’est du divin duo Fauque/Bashung, sur Fantaisie Militaire.

  20. Paloma permalink
    16/02/2010 13:18

    Mais c’est qu’en plus, la Seigner, elle a ABSOLUMENT COMPLÈTEMENT plagié son clip sur un de Feist (My moon my men)… Qui, elle, fait de la vraie musique.
    Tout y es, l’aéroport, les tapis roulants, les danseurs derrière… Personne pour dénoncer ça ?

    • L'Autre permalink
      16/02/2010 14:04

      plagiat? C’est juste un prétexte pour pouvoir enfiler une pauvre tenue d’hotesse de l’air.

    • LeReceptionniste permalink
      16/02/2010 17:55

      mais totalement Paloma…

  21. 16/02/2010 13:46

    Emmanuelle Seigner au Grand Journal de Canal + l’autre soir… La journaliste la présente comme un mélange d’influence Velvet Underground et Gainsbourg. J’ai failli pleuré 😦

    • 16/02/2010 13:51

      Non mais la journaliste musique du Grand Journal, il va falloir qu’elle se calme aussi… l’autre jour elle était à fond sur BB Brunes. :-/

    • Guillaume Pascanet permalink
      16/02/2010 14:00

      ils avaient pas aussi présenté Grégoire comme le modèle de l’éclosion d’un chanteur sur internet en dehors des maisons de disques ?

      C’est l’argument qui m’a fait basculer dans le camps des pro-hadopi.

      • 17/02/2010 14:25

        Techniquement, c’est vrai, c’est bien un modèle, en France, d’une telle éclosion. Pour le plus grand malheur de nos oreilles, certes.

      • Guillaume Pascanet permalink
        17/02/2010 14:38

        tu vois, on peut avoir des dégoûts musicaux communs.

  22. emilie permalink
    16/02/2010 13:50

    j’ai pas compris ce qu’elle disait tout haut que les gens pensent tout bas?!%

    le pédé je t’aime (bonsoir)
    et chapeau bas pour l’auvergnate, trop forte de la rYme!

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 14:10

      Emilie, belle enfant, je veux vous remercier,
      De ce coup de chapeau, que vous m’avez tiré.

      Si je savais rimer, si j’avais ce talent,
      Si je n’avais pas peur de m’y casser les dents,

      Je mettrais à l’instant mes doigts sur mon clavier,
      Pour écrire sur le champs, à la gloire du Pédé,
      Et de ses acolytes, la Meuf, le Juif, l’Arabe,
      Des trucs avec des rimes, et tout plein de syllabes.

      J’écrirais un sonnet, un poème d’amour,
      Avec des sentiments et puis du poil autour.
      Un poème à la gloire de leur Luminescence,
      Puis je les saluerais, avec déférence.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 14:14

        Qu’est ce que ce serait si tu ne savais pas rimer.

        Et en alexandrin en plus.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 14:15

        En fait l’alexandrin, c’est bien le plus fastoche,
        Et si on le déclame, c’est horriblement moche.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 14:19

        Tu aurais pu jouer dans une des scènes de « Ridicule » 😉

      • Le Velu permalink
        16/02/2010 14:23

        Les poils autour c’est moi! merci.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 14:24

        J’aimerais tant qu’on instaure une journée de l’alexandrin, où on pourrait débiter les pires insanités avec ce petit air lancinant de comptine vaguement désuet…

      • 16/02/2010 14:25

        Je reste pantois devant tant de brio.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 14:28

        Cher Pédé, j’en suis à la fois flattée et émue. J’en frétille de joie.

      • ABC permalink
        16/02/2010 14:32

        Magnifico L’Auvergnate

        A quand la rime impair ?

        Ce n’est pas du second degré Emmanuelle Seigner ? ça me rappelle les chansons

        auto-dérision des années yéyé, reprise pour une pub, avec que des rimes riches

      • Cécile permalink
        16/02/2010 16:41

        L’auvergnate tu devrais vivre à Kaamelot, ils avaient instauré une journée de l’alexandrin dans un épisode.
        De mon côté je n’ose pas m’essayer à faire des rimes, le niveau a été placé beaucoup trop haut par Emmanuelle.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 16:43

        Tu as raison, Cécile, je devrais moi-même arrêter, on va finir par comprendre que c’est moi, sa parolière…

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 14:25

      Le Velu, je savais que si on parlait de poils…

    • ABC permalink
      16/02/2010 14:35

      Rime impairE bien sûr !

      C’est dans quel film où Depardieu n’arrêtait pas de faire des alexandrins ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 14:35

        Uranus

      • ABC permalink
        16/02/2010 14:38

        Ahh merci PasCanet Guillaume

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 14:42

        Ca marchait aussi avec Cyrano de Bergerac

      • ABC permalink
        16/02/2010 14:45

        oui, mais Cyrano est un imposteur alors que Léopold se découvre une passion pour Andromaque et Racine

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 14:51

        Ce n’est pas Cyrano l’imposteur, c’est Christian.

      • ABC permalink
        16/02/2010 14:57

        ahh oui, honte à moi

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 15:13

        Mais non, c’est pas la honte.

        La honte, c’est quand j’avouerai à diegosan que j’aime bien Benabar.

        Et la neuvième porte !

      • 16/02/2010 15:23

        Ah oui, la tu frises le blocage d’adresse IP Guillaume. La Neuvième Porte mais quelle innnnnommmmmable bouse ! Massacre d’un roman plutôt bien foutu, d’ailleurs. Ces effets spéciaux totalement grotesques, ces yeux plein d’effrois de premier cours d’initiation au théâtre, cette nullité totale de Seigner à chaque seconde. Rarement vu un truc aussi mauvais, je crois.
        Quant à Bénabar, mais je ne trouve même pas les mots pour le dire.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 15:25

        S’il apprend ta sympathie
        Pour l’impénitent brâmeur,
        De Diego, tu s’ras honni,
        Ne lui en tiens pas rigueur.

        (Et rime impaire. Et toc !)

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 15:28

        Quelle réactivité !

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 15:30

        Si tu deviens trop bo-bo, Bénabar va écrire une chanson sur toi. (Proverbe du 18ième arrondissement)

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 15:32

        Je ne peux pas être bobo : j’habite en banlieue et j’ai une TV.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 15:34

        C’était juste pour placer mon proverbe. J’aurais dû le vendre comme un haïku, vu le ton poète d’aujourd’hui.

      • La Pastanaga permalink
        16/02/2010 16:21

        L’Auvergnate,
        tu m’épates
        et me fait sentir une grosse patate.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 16:26

        Tu me flattes,
        Délicate,
        Je vais rougir comme une tomate…

      • 16/02/2010 16:58

        Ouais et puis j’vais t’dire, c’est pas par la neuvième porte qu’il va sortir, hein. La première fera l’affaire !

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 17:05

        Qui va sortir par la première porte venue ?

      • 16/02/2010 17:20

        Allez, je vais faire râler Diego. Je ne déteste pas Bénabar… il me fait sourire à l’occase même si ce n’est pas la musique dont je raffole le plus…

        La neuvième porte. Je l’ai vu. J’ai un peu oublié l’histoire. Je ne m’en souviens pas comme de la bouse du siècle, mais ça ne devait pas non plus être un truc d’enfer…. (oui ça parlait de l’enfer, ça j’en suis sûre…)

      • La Pastanaga permalink
        16/02/2010 17:26

        roro…
        peut-être un petit poème sur ta chatte ?

      • 16/02/2010 17:39

        Guillaume, t’inquiète, je pense que tu l’aurais remarqué ces derniers jours, si je mettais les gens dehors, non ?

      • 16/02/2010 17:44

        Oh la pasta, si ça peut te faire plaisir…

        Petit animal à la fourrure changeante,
        Câline toujours, et souvent entreprenante,
        Douce et petite, ravie de se faire prendre,
        Caresser la jolie suffit à me détendre
        Ma chatte joueuse sent bien bon l’allégresse,
        Avec les invités jamais de ronronner, elle ne cesse.

        Voilà.

        C’est torché en 5 minutes hein….

        Verlaine s’en sort bien mieux que moi dans ses poèmes érotiques. (que je conseille aux éroticophiles)

      • ABC permalink
        16/02/2010 17:48

        Bénabar ce n’est pas la honte,

        c’est juste que ce ménestrel a le don d’être énervant

        un peu comme Sanseverino, inécoutable, en plus

        Et la 9 ème porte, dans mes souvenirs, c’est une grosse daube ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 17:53

        Pour atténuer un peu, je dirais que les derniers opus de Benabar m’ont laissé de marbre vu que j’ai eu l’impression d’entendre la même chose mais en moins bien. Et j’en ai marre de voir des bandes -annonces pour ses dimanches après midi chez Druker une fois tous les 2 mois.

        Euh, j’ai aussi un CD de Sanseverino 😦

      • 16/02/2010 17:57

        ABC : oui, ton souvenir est bon. Je ne pense pas que Polanski ait commis un truc approchant une telle nullité à moins de 3 années-lumière, sauf omission de ma part.

      • 16/02/2010 18:01

        Nan mais Sanseverino c’est quand même vachement mieux. Au niveau jazz manouche, ses musiciens et lui; ils tiennent plutôt le bon bout. Après, comme disait un bon pote guitariste (de manouche comme de par hasard) : le problème c’est qu’il chante quand même vachement…
        J’ai néanmoins beaucoup beaucoup beaucoup plus de sympathie pour lui que pour l’autre, cité plus haut.

        (Les français sont bons quand même. J’ai effectivement entendu benabar se comparer à Brassens, mais également Kyo, se comparer aux Beatles (et la voix de TF1 expliquant qu’il étaient le seul renouveau rock français depuis 20 ans) . Depuis ce jour, mon mépris de Kyo (basique hein, genre désintérêt total comme pour n’importe quel groupe sponso TF1) s’est transformé en une haine terrible.

      • ABC permalink
        16/02/2010 18:06

        Mince Guillaume tu accumules là,
        Je vos admire toi et Roro de pouvoir l’écouter ce jazzman manouche,

        Je préfèrerai me taper un concert de Dutronc fils

        Merci pour ta confirmation Diego, j’ai laissé un com’ du côté de chez toi…ça bouge pas mal, dis donc

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 18:12

        Tu as réussi à tout lire ? Si oui, chapeau !

        Oui, je suis pour le cumul, sauf en terme de mandats politiques.

      • ABC permalink
        16/02/2010 18:28

        J’avoue Guillaume que j’ai lu en diagonal certains posts, glups

        Mais le Beau Brummel – On dirait un nom de chevalier médiéval-

        sair argumenter et peu à peu sait devenir plus velouté dans ses

        propos…tiens je m’en vais de ce pas lui dire

  23. Un Auvergnat permalink
    16/02/2010 14:14

    Peut-être est-ce Wiltord (le type avec le chapeau), fan de rap, qui lui aurait soufflé l’idée en se remémorant ça :

  24. Eve2109 permalink
    16/02/2010 16:17

    Pour rester dans la veine de ces stars intergalactiques que sont larusso et emmanuelle seigner je ne vais pas me fouler, voici donc mon oeuvre:

    Ève
    trêve
    sève
    crève
    lève
    rêve

    • lulu permalink
      16/02/2010 16:25

      Ma chère petite Eve,
      Je te demande une trêve
      Cessons cette guerre sans sève
      Avant que l’une de nous ne crève
      Et qu’à tout jamais ne se lève
      Un épais brouillard sur notre rêve

      • Eve2109 permalink
        16/02/2010 16:32

        chère lulu

        cesse donc de te faire dessus
        et ne sois pas déçue
        si te souffrir je ne peux plus
        rase donc ton visage velu
        et tout sera plus détendu

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 16:40

        Elle s’appelait Ève,
        Et elle s’accordait
        L’éternelle trève,
        elle se reposait.
        Elle goûta du fruit
        Du figuier la sève,
        Las, c’en fut fini,
        Et depuis elle crève
        De voir à jamais
        Envolé son rêve.

      • lulu permalink
        16/02/2010 17:02

        L’Auvergnate t’as oublié « lève »

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 17:06

        Rhooo merde ! (dit le poète)

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 17:14

        Elle s’appelait Ève,
        Et elle s’accordait
        L’éternelle trève,
        elle se reposait.
        Elle goûta du fruit
        Du figuier la sève,
        Las, c’en fut fini,
        Et depuis elle crève
        Soumise, éplorée,
        Quand le jour se lève
        De voir à jamais
        Envolé son rêve.

        Bon, ça reste de la merde, mais j’ai mis tous les mots je suis contente.

      • lulu permalink
        16/02/2010 17:18

        c’est mieux

      • 16/02/2010 17:40

        En même temps Eve + Lève ==> connexion directe à Julie Pietri = torture mentale = merci, mais non merci.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 17:42

        C’est de la méchanceté gratuite Diego, j’avais pas encore fait la connexion, maintenant c’est fait. Salaud. Je suis Julie-pétrifiée pour le reste de la journée…

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 17:44

        Mais j’aime beaucoup Julie Pietri !

        Non, je déconne là !

      • lulu permalink
        16/02/2010 17:50

        Petit Guillaume Pascanet
        Cesse donc de te conformer
        A ton grand Maître Diegosan
        Passé pro dans l’art de la vanne
        N’aies pas honte de tes idées
        De tes goûts et de tes pensées
        Plus heureux tu deviendras
        Comme dirait Maître Yoda

      • 16/02/2010 17:55

        lulu, ne l’encourage pas, il se rebelle suffisamment comme ça. Ca me fait de la peine, mais je crois qu’en fait il n’a nullement besoin de moi. Heureusement, il me reste encore mon petit scarabée Henri (z’allez voir prochainement la déclaration qu’il m’a pondue, ça envoie).

      • La Capricieuse permalink
        16/02/2010 17:57

        @Diego: diffusion du 2nd épisode prévue pour quand…? (je trépigne, moi)

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 18:02

        Lulu : je te remercie de ta sollicitude rimée, mais comme l’indique le maître je-dis, je n’ai pas honte de mes goûts et les assume pleinement.

        Et en effet, je vis heureux ainsi 😉

      • 16/02/2010 18:49

        Capri, euh, dès que j’arrive à pondre un truc. C’est pas gagné.

      • La Capricieuse permalink
        16/02/2010 18:51

        Ton troll-sitting te monopolise beaucoup… doit y avoir de ça…

    • ABC permalink
      16/02/2010 17:52

      Lulu, ma belle, je ne te savais pas poète,

      et conseillère comportementale

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 17:57

        Le poème de Lulu,
        A su me trouer l’cul.
        Oui la rime est facile
        Et pas du tout subtile.
        C’est pas grave, je l’assume,
        Je rime comme une enclume.

      • lulu permalink
        16/02/2010 18:04

        Le poème de l’Auvergnate
        A su me trouer la chatte
        Oui la rime est un peu plate
        Et pas du tout délicate
        C’est pas grave je m’épate
        Je rime comme une savate

      • 16/02/2010 18:06

        Alors là ça m’éclate.

      • ABC permalink
        16/02/2010 18:09

        « Par un pet de cheval éveillé,

        j’ai vu une mouche s’envoler »

        Haïku de maître Yoda

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 18:10

        Lulu, sublime poétesse,
        tu m’as encore troué les fesses.

  25. 16/02/2010 16:36

    Si tu demandes à Vieux Félin
    C’qu’elle pense de Larusso
    Elle te dira « Ce Machin?
    C’t’une vieille pute à matelot
    Qui voulait qu’on l’oublie
    Mais elle ramène sa gueule
    De sansonnets roupies
    Qui font qu’Vieux Félin feule
    Et l’autre vile catin
    Qui joue les filles de l’air
    F’rait mieux de ronger son frein
    Pendant qu’son époux serre…

    Les fesses…

  26. 16/02/2010 17:21

    Ce week-end la poésie entrait en moi (et me laissait béate, coite, moite)via l’écoute du Testament de Bernard Dimey dit par lui-même. Et que lis-je ici, elle est à l’honneur aussi. Mais Cher Pédé, je te laisse tes poétesses, d’ailleurs mon ordinateur ne parvient pas à s’ouvrir à leur écoute et refuse de me les transmettre. Cordialement.

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 17:25

      Ahhh, Dimey et son immortel « Le Cul de Ma Sœur »…

  27. 16/02/2010 17:34

    Un jour l’envie prit quatre sympathique connards
    De partager avec le monde les quelques couacs de leurs histoires,
    Quand l’un sans cesse rêvait de tremper son dard,
    L’autre crachait son amour pour le septième art,
    La connasse, unique, mieux que personne éloignait les cafards,
    Quand au dernier,
    Malgré l’émoi que fait naître chaque mot de sa part,
    Je n’ose, par mes vers si primaires, le réveiller.

    Chers connards, soyez bénis par mes pensées.

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 17:36

      Et ta chatte dans tout ça ?

      • 16/02/2010 17:46

        On peut pas tout faire en même temps tu sais.

        Mais, si tu retournes sur tes pas,
        Sans doute d’autre mots tu trouveras.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 17:47

        Merci, maître Yoda, de le voir je viens.

  28. Isa la rousse permalink
    16/02/2010 17:40

    Bon, je repasse par là et je constate que personne n’a encore tenté les rimes en « ule », alors je me lance

    Depuis qu’ son homme est en cellule
    Emmanuelle nous hulule
    Des chansons ridicules
    Faudrait qu’elle prenne ses gélules !

  29. LeReceptionniste permalink
    16/02/2010 17:52

    ça vaut quand même le coup d’ecouter plus de 15 secondes histoire d’arriver à…: « si tu veux 50 minutes inside avec moi…! »

    • Un Auvergnat permalink
      16/02/2010 18:22

      Je suis d’accord ! C’est mon passage préféré !

  30. 16/02/2010 18:03

    Pitain les connards, me suis gouré sur toute mes réponses sur l’adresse de mon blog. Si l’un de vous peut remplacer les @ par des . ce serait très urbain. Sinon, tant pis.

  31. LeReceptionniste permalink
    16/02/2010 18:15

    A mon tour d’entrer sur la piste,
    Et pas pour une question de frime:
    Je m’appelle LeRéceptionniste,
    Mais mon vrai prénom c’est Maxime.

    Ces filles se prennent pour des artistes,
    Et à vrai dire ça me déprime.
    Oui, car elles ne sont qu’impostrices,
    Qui pensent leur verve sublime.

    Je trouve tout cela bien triste,
    Mais pour elles je n’ai pas d’estime,
    Si tu m’contredis je te fiste,
    Et ce n’est pas que pour la rime.

    😉

    • L'Auvergnate permalink
      16/02/2010 18:26

      Mon jeune ami, mon cher gandin,
      rangez donc votre petit poing.

      Car ces pauvres vers que nous avons jetés
      Avaient pour simple but de vous faire marrer.

      C’est pourquoi de votre œuvre, je ne veux prendre ombrage,
      Ces petits coups de sang me semblent de votre âge,
      Ils ne nous interdisent nullement le badinage.

      • lulu permalink
        16/02/2010 18:31

        Je crois qu’il parlait de Larusso et Seigner…

        Ne sois pas parano ma chère
        Car chacun sait que tes rimes
        Ne manquent pas de caractère
        Et sont au combien sublimes

      • lulu permalink
        16/02/2010 18:32

        ô combien

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 18:39

        Oh, mon Dieu, quelle bourde ! Veuillez me pardonner.
        Je ne suis pas parano, mais juste égo-centrée…

      • LeReceptionniste permalink
        16/02/2010 18:39

        Ma chère Auvergnate, mon amie,
        Vous m’avez surement mal compris,
        Car indeed à vos vers j’ai ri,
        En aucun cas je n’attaquais.

        C’etait juste ma goutte de pluie
        A cet élan de poésie
        Juste car j’en avais l’envie
        Mais des critiques non jamais

        « La frime » etait une rime easy
        Je l’avoue
        Mais point contre vous

        « Les filles » etant à priori
        Seigner la bobo
        Et cette Larusso

        Ne vous emportez pas ainsi
        Car vos vers je les apprécie
        Et loin de moi etait l’idée,
        De par mes rimes vous offenser.

      • L'Auvergnate permalink
        16/02/2010 18:43

        Mon cher réceptionniste, vous êtes tout excusé,
        Je vous accorderais presque, le droite de m’fist-fucker.
        Mais pour expier ma faute, je vous ai devancé,
        Et mon pauvre fondement j’ai déjà flagellé.

    • brushkibrushk permalink
      16/02/2010 21:29

      si je peux me permettre:

      L’idée n’était-elle pas de trouver une unique sonorité et un adjectif top
      et de le déverser un peu comme du destop
      sur toutes les boys et toutes les girls qui aiment le hip-hop,
      le peurah et aussi un peu …les tricératops?

  32. LeReceptionniste permalink
    16/02/2010 18:57

    Me voilà maintenant dans le bus 123
    Porte d’Auteuil – Issy via Marcel Sembat,
    Au boulot je m’en vais, en ce mardi bien froid,
    Car la nuit je travaille, je vous retrouve là-bas.

    • Philippe De Thrace permalink
      17/02/2010 03:09

      #le monde est petit

      j’ai pris le 123 pendant trois ans pour rentrer de Boulogne le soir
      ça m’épate

      • LeReceptionniste permalink
        17/02/2010 05:29

        ahah en effet!

        eh bien j’y vis (à Boulogne) donc le 123 je le prends regulierement!

  33. 16/02/2010 18:57

    Fist fucker? Quelle horreur!
    Imaginez l’odeur
    Sur votre poing maculé
    Et pardon pour ce vers torché.

    • LeReceptionniste permalink
      16/02/2010 19:04

      Il n’en est rien Alexina,
      Pour eviter de de salir les doigt,
      D’être bien préparé tu te dois.
      Et comme il est entré, ton poing ressortira.

      • 16/02/2010 19:16

        Une telle science ma foi
        Devant l’écran me laisse pantois
        (je change de sexe juste pour la rime)
        J’ai tant ri que de larmes j’ai noyé
        Mon pauvre et désormais mort clavier

        Je dois avouer cependant
        Craindre pour les pauvres fondements
        Que cette étrange pratique distend
        Par la faute de poings sacrispants.

      • LeReceptionniste permalink
        16/02/2010 19:19

        De changer de sujet il serait de bon ton,
        Vu la tournure que prend ici la discussion.
        Quoiqu’il en soit alors chère fille de l’Auvergnat,
        Vous êtes tout excusée, je ne suis pas ingrat.
        N’ayez donc pas de crainte pour votre popotin.
        Jamais je n’abîm’rais, un objet si divin.

      • 16/02/2010 19:28

        Quittons si vous voulez, un sujet si intime,
        Et laissez moi saluer la qualité de vos rimes,
        De même que de celles de la fille de l’Auvergnat
        Qui je l’admets bien haut, me laissent fort baba.

      • LeReceptionniste permalink
        16/02/2010 20:34

        Les vôtres sont exquises ma chère Madrilène,
        Et je suis contenté que vous aimiez les miennes,
        Qu’elles puissent vous faire rire et noyer vot’ clavier
        M’emplit d’une joie sans fin qui pourrait déborder.

        Je suis à l’heure qu’il est, derrière ma réception,
        Voilà pourquoi je souhaite stopper la discussion…
        Car par faute de temps j’ai peur de ne plus être,
        A hauteur de vos vers, vos syllabes et vos lettres.

        De plus je dois former, pour la nuit, un novice,
        Je ne voudrais donc pas vous infliger sévice
        En vous forcant à lire, des mots moins réfléchis
        Juste avant que vous ne regagniez votre lit.

    • 16/02/2010 21:59

      Regagner mon lit hélas ne pourrais point
      Car étude assidue je dois jusqu’au matin.
      J’ai trop procrastiné, jusqu’à ce jour maudit
      Où mon savoir l’on teste, sur de la pédiatrie.

      Tenue donc en alerte, et jusqu’au lendemain
      J’étudierais les cas de ces charmants bambins.
      Croyez bien qu’en pensées je serais avec vous
      Obligés que nous sommes de veiller, pauvres fous!

      • LeReceptionniste permalink
        18/02/2010 07:11

        Sublime.
        J’espère que ça s’est bien passé.
        (Pas le courage de faire des rimes,
        Besoin d’aller me coucher.)

  34. Aelixira permalink
    16/02/2010 19:12

    Ce qui est quand même magnifique, c’est le type de mec qui la mate au début, le regard enflammé par tant de grâce. C’est une scène récurrente dans les clips, soit les chaudasses pour le chanteur, soit le(s) mec(s) canon(s) -mais plutôt au singulier- pour la chanteuse. Quand on voit la personne choisie ici, ça donne une idée du public que c’est censé toucher… Ca et les paroles, bourrées de références culturelles d’une grande finesse, et on sait que c’est du lourd…

    • lulu permalink
      16/02/2010 19:14

      Tu crois que ça touche un public de balayeurs maghrébins ?

      • 16/02/2010 21:05

        Je tiens à vous signaler qu’il s’agit du grand humoriste Cartouche.

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 21:19

        Je me disais bien que sa tête ne m’était pas inconnu.

      • docds permalink
        16/02/2010 21:23

        Il était super en duo avec Claudia Cardinale

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 21:24

        Il y avait Jean Rochefort aussi.

      • docds permalink
        16/02/2010 21:26

        …et Dalio…

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 21:31

        …et Noël Roquevert…

      • docds permalink
        16/02/2010 21:45

        …et Jess Hahn, Philippe Lemaire, Odile Versois, Jacques Charon, Lucien Raimbourg, Jacques Balutin, Pierre Repp Jacques Hilling,Paul Préboist, René Marlic, Madeleine Clervanne, Raoul Billerey, Alain Dekok, Enzo Cerusico Et d’autres dont je ne me souviens plus (Ma mémoire me joue des tours parfois…)

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2010 21:54

        Tu connais toute la distribution ou bien google est ton ami ?

    • Aelixira permalink
      16/02/2010 21:13

      Je n’ai pas dit ça dans ce sens-là, je sous-entendais qu’à côté des bombes (vulgaires minets bien foutus) qu’on nous met d’habitude dans ce genre de clip, ça fait tout de suite plus France profonde…. Ca et la référence aux émissions de télé.
      S’ils avaient mis un blanc aussi « carré », j’aurais fait la même remarque. Quant au fait qu’il balaie, j’ai pas dû aller assez loin dans le clip pour le voir.

  35. Relax_Malax permalink
    16/02/2010 19:21

    La chorégraphie de Larusso me fait penser à ces petites filles lors des spectacles de fin d’année de primaire (Kamel Ouali sorts de ce corps!), les paroles aussi par ailleurs (quoi que là c’est plus de la maternelle moyenne section ) … Un délire pédophile de son « producteur » ou un juste retour à SA réalité?

  36. Guillaume Pascanet permalink
    16/02/2010 22:11

    ca y est, j’ai écouté ces deux perles et, contrairement à l’avis général, je trouve Larusso moins inécoutable que Mme Polanski.

    Larusso, c’est de la soupe mais supportable en fond sonore.

    Emmanuelle, c’est une rime insupportable qui m’a fait couper la vidéo au bout de 10s !

    je comprends mieux la strophe du pédé.

    • brushkibrushk permalink
      16/02/2010 22:19

      Ce que chante Emmanuelle c’est niais.

  37. l'heureuse permalink
    17/02/2010 11:39

    Non contente d’avoir un texte complètement vide et une absence flagrante de voix, Larusso s’obstine en plus à nous expliquer que ce  » métier  » de pop-star (ah bon? Elle est si célèbre? J’avais plutôt tendance à m’en rappeler comme d’une bonne blague, une anecdote…) , eh bien, elle y survivra 😛
    Il faudrait que quelqu’un lui dise, peut-être… Car mis à part pour en rire, qui écoute ses chansons ?!
    Je suis tout à fait d’accord avec relax-max, le niveau des paroles et de la choré…fait rêver. Merci le Pédé pour ces deux merveilles de grand matin (eh oui, c’ est bon d’être étudiante ) !!
    Cela dit, j’ai comme une boule au ventre maintenant : dis, Maman, c’est ça, la nouvelle scène française ?

  38. Julie permalink
    17/02/2010 14:14

    Pourquoi suis je affligée ? Je me le demande

  39. Ratatosk permalink
    17/02/2010 16:02

    Si t’as pas de tournevis
    que tu te prend pour un roi de la glisse
    mais que ta chanson sent la pisse
    va falloir t’activer : Oh hisse !

    Sans rire j’ai une chance de décoller avec ca ? ^^

    • brushk permalink
      19/02/2010 01:03

      quand tu manges des spaghetti
      et que tu crains pour tavie
      c’est peut être qu’une bande de mafiosi
      est sur le point de te descendre, toi et ton canari.

      alors, alors?

      • brushk permalink
        19/02/2010 01:04

        de vous descendre, toi et ton canari.

  40. CMT permalink
    17/02/2010 18:44

    Je vois pas du tout, mais alors pas du tout le rapport avec les aéroports… pourquoi en hôtesse???… à pardon j’avais oublié qu’ils avaient utilisé toute l’énergie créatrice à fabriquer les rimes, du coup il n’en restait plus pour la mise en scène… Mea culpa

  41. 22/02/2010 11:22

    Je crois que Stéphane Bern a suivi ton conseil… Alors là vraiment merci hein! http://www.coming-outlemusical.fr/

  42. sinbalas permalink
    24/02/2010 04:26

    Est un merveilleux artiste, je l’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :