Skip to content

Ikea mon amour.

05/02/2010

Avant, j’étais aveugle. Maintenant, je vois.

Avant, c’était avant d’aller chez à Ikea. Durant toutes ces années, je ne connaissais pas réellement le sens du mot « confort ». Je pensais que le fait de posséder un porte-savon aurait fait de moi quelqu’un d’efféminé. De la même façon, en refusant de me munir d’un tapis de bain, j’acceptais tragiquement de mourir de la façon la plus grotesque qui soit: me rompre le cou sur le rebord de ma douche après que mes grands pieds mouillés ont comiquement glissé sur le carrelage froid de ma salle de bain.

Je suis de cette génération de jeunes hommes qui se sont mis à vomir la société de consommation après avoir vu Fight Club dans leurs années de formation (mais qui paradoxalement, ont tous cherché à se procurer la sublime veste en cuir de Tyler Durden en sortant de la salle de cinéma). Comme Tyler, nous étions persuadés de n’avoir besoin de rien si ce n’est d’une couverture chaude et éventuellement d’un opinel pour pouvoir chasser le daim.

Une couverture et un gros canif, c’est tout ce qu’il nous aurait fallu.

Et puis, elles entrèrent dans nos vies. Au début, elles étaient discrètes, se contentant de peu. Elles n’avaient aucun problème à dormir sur un oreiller sans taie. Chaque visite dans notre caverne était pour elles une victoire. Et puis, elles virent le potentiel de notre taudis malodorant et se mirent en tête d’en faire un petit nid douillet. Elles entreprirent de coloniser nos studettes et commencèrent à exiger que nous nous procurions des bougies, une râpe à fromage, un chausse-pieds, des coussins (beaucoup de coussins), une louche, des plantes vertes, des rangements de toutes sortes, des sets de table etc…Désireux de conserver le privilège de les voir toutes nues, nous cédions à tous leurs caprices.

Enfin, elles se mirent à prononcer les trois syllabes tant redoutées: I-KE-A.

Et voilà comment je me suis retrouvé il y a quelques jours à arpenter les allées maudites du temple suédois. D’abord réticent, je regardais avec mépris tous ces pauvres diables munis de leur mètre et de leur petit crayon à papier. Intérieurement, j’étais déterminé à ne jamais abjurer ma foi en Tyler Durden, puis soudain, je vis une porte s’entrouvrir, par laquelle sortit un vendeur tout de jaune vêtu, laissant découvrir juste derrière lui un énorme portrait en noir et blanc, représentant le maître des lieux, Ingvar Kamprad, fondateur d’Ikea.

La conversion eut lieu instantanément: Ingvar me fixait de son regard à la fois rassurant et majestueux. Ce Monsieur, qui eut certes quelques accointances nazies dans sa jeunesse (que celui qui n’a jamais péché…), ne désirait rien d’autre que mon bien;  je comprenais peu à peu à quel point il était inutile de lutter; toutes ces années j’avais vécu dans l’erreur. Ces choses que je me refusais à posséder étaient en réalité essentielles; il était grand temps d’entendre l’appel du nid, de jeter ma vieille couverture en peau de daim et de la remiser contre le presse-ail, véritable totem du bien-être occidental.

A présent, je possède aussi un très joli tapis de bain. Je ne mourrai donc pas la nuque brisée. Ce sera l’infarctus, probablement.

Suis apaisé.

Advertisements
147 commentaires leave one →
  1. 05/02/2010 05:50

    Je suis passé par là il y a 5 mois. Maintenant, mon unique rêve est de faire des enfants pour pouvoir les laisser à l’aire de jeu pendant que nous faisons une premier tour dans l’espace de demonstration, avant de les récupérer pour manger à la cafétéria, puis aller ensemble chercher les meubles dans la partie libre service… Qu’il me tarde de donner enfin un sens à mes dimanches mornes !

    • L'emmerdeuse Inculte permalink
      05/02/2010 07:01

      Alexandre, tu oublies la cerise sur le gâteau…. le café généreusement offert , accompagné de ses petits biscuits industriels,à tous les fans qui se présentent dès l’ouverture des magasins !

      Tout un symbole !

    • 05/02/2010 13:50

      Mon dieu, c’est ironique, j’espère? lol!

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        06/02/2010 09:40

        Guillaume,

        Mon message est ironique en effet, je ne détiens pas encore d’actions chez IKEA, qui m’engageraient à faire de la pub sur un blog.

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        06/02/2010 10:16

        Un « en-cas » gratuit est une stratégie commerciale payante pour appâter le client, c’est indéniable !

        Prenons un exemple concret :

        Disposez un  » Diegosan  » façon Canard en gelée au milieu de hors-d’oeuvres appétissants et gratuits ……JE LUI SAUTE DESSUS!
        C’est indéniable, et en plus, je lui fais de la pub gratuite pour sa boîte. C’est pas beau ça !

      • 07/02/2010 14:07

        Héhé l’emmerdeuse, je parlais du message d’alexandre en fait!! mais j’avais compris…. 🙂

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        07/02/2010 15:51

        Eh bien, vous m’en voyez rassurée, cher Guillaume !

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        07/02/2010 15:54

        Ceci étant dit, j’ai l’habitude d’être ignorée sur ce blog….

        Cela me donne une idée pour un nouveau pseudo.

      • brushk permalink
        07/02/2010 22:53

        c’est quoi le nouveau pseudo ? « L’emmerdeuse inculte qu’on ignore? »

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        08/02/2010 07:03

        Hum…

        Trop long.

        Mais, très bonne initiative, Brushk !

      • 08/02/2010 08:12

        Comment dois-je vous appeler ?

        Armoire Brushk ou commode Brushk ?

        A quelle page du catalogue Ikéa puis-je vous trouver ?

      • brushk permalink
        08/02/2010 14:36

        Non, Mr Brushk, ou Brushk tout court

    • Zan permalink
      05/02/2010 14:12

      Merci pour ce nouvel article La Gêne. Même si le ton aurait pu être plus mordant et le texte plus consistant, « you’re back » et ça fait plaisir.

      • 05/02/2010 14:25

        Tu veux pas 100 balles et un mars aussi?

      • Marian permalink
        05/02/2010 18:40

        Prendrais plutôt un Twix.

        (Belle référence à Fight Club )
        J’aime aussi cette vision de notre défaite dans la « bataille des nichons » … à nous les pauvres. Car on s’entend pour dire que les beaux mâles dominants et riches n’ont pas ce genre de soucis.

  2. 05/02/2010 07:46

    Muy divertido y que abnegacion !

    Ok je sors…

  3. ariko51 permalink
    05/02/2010 08:09

    A Singapour, deja 2 Ikea constamment bondes … le plus fou est qu’a l’heure du dejeuner, les singapouriens s’y ruent … non pas pour acheter la dernier etagere vechrockkt mais pour aller manger dans l’espece de refectoire ou ils servent des harengs fumes au daim

  4. Guillaume Pascanet permalink
    05/02/2010 09:17

    J’ai jamais vu fight club et je n’ai donc pas eu besoin d’attendre d’avoir une femme nue chez moi pour avoir un tapis de bain.

    Par contre, je résiste pour aller à Ikéa tellement je déteste ce concept de magasin où le retour en arrière est impossible et où il faut visiter les salles de bain et les cuisines quand on veut acheter un matelas.

    Le pire étant l’espace décoration : on repart avec des trucs dont on n’a pas besoin, mais qui feraient tellement bien dans le salon !

    Le juif > 3 messages dans un temps si court ! Tu as pris de bonnes résolutions, tu es amoureux ou bien tu as été rémunéré ?

    • Surella permalink
      05/02/2010 20:16

      Tu n’as jamais vu Fight club ?????!!!!!!????

      • Nora permalink
        05/02/2010 20:23

        Bah moi non plus. C’est une tare?
        J’ai lu le Pahlaniuk il y a un bail et j’ai eu peur de voir le film adapté.

      • Nora permalink
        05/02/2010 20:24

        Palahniuk.
        Saleté de H, je sais jamais où le foutre.

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 20:41

        j’ai bien ma ptite idée

      • Nora permalink
        05/02/2010 23:07

        Oui je sais Pasta, il existe un orifice dans lequel on peut tout foutre.

      • Surella permalink
        05/02/2010 23:40

        C’est pas une tare, c’est juste dommage!

      • Guillaume Pascanet permalink
        06/02/2010 00:02

        Je te promets de combler cette lacune un jour, mais il y a tellement d’autres films que je regrette de ne pas avoir vu ! 😉

  5. 05/02/2010 09:35

    Bah moi j’aime bien mon meuble de bureau Hic et ha…

    Faut le prendre pour ce que c’est : un marchand de meubles souvent pratiques, parfois jolis (pas toujours parce que, apparemment, ils aiment bien le orange et le marron, là bas), et le lieu ou l’on croisera le plus de femmes enceintes au mètre carré.

  6. 05/02/2010 09:49

    Moi j’aime bien Ikea, mais j’ai un problème avec le fait que les autres l’aiment aussi. Parce que tout à fait concrètement, j’en ai marre d’avoir le même appart’ que mes potes.
    Au finale.

    • Le Velu permalink
      05/02/2010 11:47

      Avec une hache, du gros scotch et une bombe de peinture, tu peux tout à fait customiser ton intérieur et redevenir l’être particulier que tu étais.
       » Henri? ah oui il est…spécial. T’as déjà été chez lui? C’est bizarre hein »

  7. docds permalink
    05/02/2010 09:50

    Attention aux tapis de bain. Il faut les changer souvent. Sinon humidité, risques de mycoses des pieds et des ongles. EN CAS DE MYCOSES Quelques conseils:

    -BIEN SECHER LES PIEDS ET LES ESPACES INTERDIGITAUX

    -AVOIR UN CHAUSSAGE ADAPTE SUR LES SOLS HUMIDES (PISCINES, DOUCHES, GYMNASES)

    -PULVERISER AVEC POUDRE ANTIMYCOSIQUE LES CHAUSSURES ET CHAUSSONS

    -LAVER CHAUSSETTES EN MACHINE A 60°.

    -SERVIETTE INDIVIDUELLE PLUTOT QUE TAPIS DE DOUCHE

    -CHAUSSURES NEUVES APRES GUERISON MYCOLOGIQUE

    -COUPER LES ONGLES COURTS ET AVOIR UNE BONNE HYGIENE

    -PULVERISER UNE FOIS PAR SEMAINE LES PLANTES ET LES ESPACES INTERDIGITAUX AVEC ANTIMYCOSIQUE

    Ceci est une communication de la société pour l’hygiène des pieds.
    (OK Tu vas l’avoir ton dollar)

    • ariko51 permalink
      05/02/2010 09:55

      docds tu es une reincarnation de la conseillere d’orientation de GLEE

    • 05/02/2010 10:27

      C’est vrai ça, les tapis de bain c’est immonde. Je préfère décéder grotesquement.

      • 05/02/2010 10:31

        J’en avais acheté un, un jour. Et puis en fait, quand j’ai vu le nid à dégueulassetés que c’était, je me suis dis que le lino, c’était bien.

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 10:31

        ça c’est de la vraie prise de position.

        (tiens en parlant de tapis d’ailleurs… )

      • 05/02/2010 11:08

        Vous êtes au courrant que ça se nettoie/remplace ect…

        Impossible pour ma part de m’en passer pour laver ma puce. C’est trop dangereux sans vu le petit vers à bougeotte que c’est.Et quand à moi, vu que j’ai réussi, une fois, l’exploi de me tordre la cheville en sautant à pied joint de contentement (après, bizarrement, mon contentement était moindre), je ne tente pas le diable, je prend un tapis de bain….

      • 05/02/2010 11:40

        C’est vrai qu’on parle beaucoup tapis en ce moment, Pasta, je n’avais pas fait le rapprochement !

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 11:51

        je pense qu’en fin de compte, le tapis détient une vrai potentialité politique…

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 11:55

        C’est évident !

        Mais, à la condition qu’il ne s’appelle pas Bernard !

      • 05/02/2010 12:13

        Sinon on se fait tous rouler ?

        Oui bon, je sais, elle est mauvaise…

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 12:16

        On peut même se faire voler !

        Elle est encore pire non ?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 12:38

        on peut aussi le miser.
        et là ça devient intéressant.

        (et pis ça a toujours été un de mes rêves de faire du tapis volant. je ne perds pas espoir d’ailleurs)

      • 05/02/2010 13:36

        Tant que tu ne te fais pas un « Tapie » volant..

        Oui je sais, c’est immonde tellement c’est nul. Il faut me pardonner : je suis mariée à un geek et ça déteint.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 13:41

        Le vendredi, c’est permis. On décompresse, on se laisse aller, on se jeanroucassise un peu !

        La justice (et un peu notre Président) ont plutôt estimé que c’était un Tapie volé !

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 13:42

        Le vendredi, c’est permis !

        On se relache, on décompresse, on se jeanroucassise un peu !

        La justice (et notre Président) ont estimé qu’il s’agissait plutôt d’un Tapie volé !

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 13:43

        C’est tellement nul que j’en bégaie de honte !

      • ABC permalink
        05/02/2010 14:22

        @ Pasta : tu ne voulais pas dire en fait le potentiel érotique du tapis ?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 14:35

        l’un n’exclut pas l’autre.
        par contre l’un est plus douloureux pour les genoux que l’autre.

      • ABC permalink
        05/02/2010 15:18

        Sauf si c’est un tapitouf triple épaisseur

        Quant à la politique, Bernard pourra nous en dire plus……… : -ouille

      • ABC permalink
        05/02/2010 15:21

        A la lecture de ce post, on visualise Le Juif déambulant à Ikea avec son odtma
        Ne serait-ce pas toi Pasta ?

  8. La Pastanaga permalink
    05/02/2010 10:12

    ces histoires d’Ikea, ça me fait toujours penser au sketch de Gad El Maleh « mais ouais c’est ça, vas-y, prends-le. ÇA RENTRERA JAMAIS. MAIS PRENDS LE, OUAIS T’AS RAISON »

    sinon j’espere ne plus jamais imposer l’épreuve Ikea à un gazou sous pretexte que je me ballade toute nue devant lui.

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/02/2010 10:35

      « sinon j’espere ne PLUS jamais imposer l’épreuve Ikea à un gazou sous pretexte que je me ballade toute nue devant lui »

      Le « plus » sous-entend que tu as déja pêché ?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 11:02

        justement, au début j’allais écrire un commentaire me targant de n’être jamais tombée dans le panneau Ikea.

        et puis je me suis rappelée qu’à une époque (qui me semble de plus en plus proche du paleolithique) moi aussi, je répondais en « on » quand on me posait des questions en « tu ».
        donc oui, j’ai pêché.
        en revanche je n’étais pas pire que mon mec en matière de « oh et ça ! mais regarde! il nous le faut! allez vas-y mesure ». *

        Heureusement, on y était allé en bus, ce qui a rapidement calmé nos ardeurs ikeastes.

        *en espingouin dans le texte

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 11:08

        Le bus comme une sorte de préservatif anti-ikéite, c’est à retenir !

  9. L'Afghan permalink
    05/02/2010 10:29

    J’ai ri…
    Que celui qui n’a pas chez lui un objet IKEA (défini par la fameuse approche suédois du design, « moderne sans être calqué sur la mode, fonctionnel et toutefois séduisant, axé sur les personnes et adapté aux enfants »…) jette la première bibliothèque Billy.
    Toujours un moment de gêne quand tu arrives chez quelqu’un et que tu reconnais immédiatement une table basse, un étendoir à couverts, une lampe, un tapis ou une couette (suivant la progression de l’exploration). Standardisation, quand tu nous tiens…

    Attention quand même au claquage les enfants, 2 billets en 2 jours, on n’était plus habitué!

    See you in Hell(mand)

    • 05/02/2010 13:53

      Non mais c’est vrai… Ikéa contribue à nous transformer en robot: chacun devient pareil que l’autre, on à tous les mêmes meubles… MOI JE DIS REPARTONS DANS LES BOIS ET CONSTRUISONS NOUS MEME NOS MEUBLES!

      • 06/02/2010 14:44

        Moi j’ai construit moi-même ma table basse. Elle a une gueule un peu bizarre mais je suis la seule à l’avoir. Et ouais.
        Et j’habite même pas dans les bois.

      • 06/02/2010 17:32

        Quand j’étais au lycée, j’avais construit mon bureau tout seul aussi. Il était vraiment très très moche, mais j’ai économisé plein de sous.
        Et je suis sûr qu’il n’était pas moins solide qu’un Ikea, parce que bon, les meubles Ikea hein…

      • 07/02/2010 14:08

        Sérieux, les meubles de récupération ca marche niqueL…. j’ose pas par contre faire une photo de mon appart avec mon bureau sur trétaux… LOL

  10. 05/02/2010 10:38

    c’est be

    • 05/02/2010 10:42

      Tout à fait d’accord roro. Merci pour cette intervention pleine de bon sens.

      • 05/02/2010 10:45

        Oh ça va le pédé. Même pas le temps de reprendre ses balbutiements qu’on se fait déjà épinglé. T’es un vrai pin’s. (oui j’ai honte, mais je reste quand même)

      • 05/02/2010 10:48

        Héhé, c’était trop tentant!

      • 05/02/2010 10:53

        Je te comprends, va. Et je te pardonne.
        Va en paix petite homme, mes foudres ne s’abattront pas sur toi (je me suis réveillée Prophète aujourd’hui).

      • 05/02/2010 11:02

        Oh tu sais la foudre ne me fait pas très peur.

    • 05/02/2010 10:43

      Hahem. Je reprends.

      C’est beau cette faiblesse affichée, le juif.
      N’empêche quand je vois tout ce dont vous (les hommes à tendance hétéro) être capables de faire pour une paire de nichons, me dis que nous (êtres à nichons) devrions être les Maîtres du Monde.
      Un plan diabolique prends soudain place dans ma tête. Je vois une armée, des sous-vêtements, des moues lascives… Attendez de voir…
      Mouhahahahahahaha!

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 10:47

        Pourquoi crois tu que pendant 10.000 ans, nous (les mâles) avons tout fait pour vous maintenir dans un statut d’infériorité ?

      • 05/02/2010 10:56

        Je me doute bien mon ami.
        Si seulement on n’avait pas passé ces siècles à se crêper le chignon pour savoir qui était la plus belle… Et à se détester en général (Z’avez remarqué comme les filles se haïssent en France? Le premier regard est toujours méfiant. C’est bizarre. Enfin, moi je trouve ça bizarre.)

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 13:28

        Rassure-toi, notre époque voit votre domination totale débuter.

        Enfin, c’est ce que prétend un sociologue fameux officiant principalement sur France Télévision le samedi soir et sur Radio-Télévision-Luxembourg quotidiennement.

      • ABC permalink
        06/02/2010 11:56

        Il est visible que derrière tout grand homme il ya une femme, et ce depuis les tout
        premiers temps

        Rien de grand ne s’est fait sans une femme au bout du compte

      • Guillaume Pascanet permalink
        07/02/2010 00:16

        Tout à fait vrai ! Il y a d’ailleurs une grande femme derrière moi ! 🙂

      • L'emmerdeuse Inculte permalink
        07/02/2010 09:43

        Et n’oublions pas un phénomène naturel mais très intéressant : les femmes donnent la vie !

        Sans elles, vous ne seriez pas là, oh mâles dominants…..

  11. 05/02/2010 10:41

    Ça me fait penser que j’ai super besoin d’un presse-ail, tiens, il ne donne jamais correctement de goût écrasé au couteau je trouve…
    Mais bon, moi si je veuxtrouver un Ikea il faut que j’aille à Metz, et ça c’est NO WAY !!!

    • 05/02/2010 10:43

      A Metz? Quelle étrange idée?

      • 05/02/2010 10:50

        Exactement, aller à Metz est toujours une étrange idée.
        A croire que les marketeurs du Grand Est n’ont pas compris que tout se passait à Nancy, les cons…

      • 05/02/2010 11:00

        Non pis ce qu’est chiant c’est que dans ces cas là, faut faire une MàJ de ses vaccins et tout ça…

      • 05/02/2010 11:02

        Hahaha, Laule.

      • Nora permalink
        05/02/2010 11:03

        C’est qui Metz?
        et Nancy?
        ton ex?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 11:11

        NoraRoucas?

      • Nora permalink
        05/02/2010 11:15

        En me mettant en mode PastaRoucas ON hier, j’ai bugué et j’arrive pas à revenir à la normale.
        Faut que je cause à ma Luminescence, elle a du s’absenter sa race.

      • 05/02/2010 11:43

        YoosF, la rivalité Metz-Nancy n’intéresse personne chez les vrais gens de la vraie vie tu sais.
        Et je m’insurge : Metz c’est beau. Metz c’est plutôt chouette.

      • 05/02/2010 12:20

        @Deigo-san : Crois-moi, la vraie vie ne se limite pas à la petite couronne. On a aussi une vie après le périph’, et par conséquent des gens curieux.

    • Guillaume Pascanet permalink
      05/02/2010 10:44

      Tu es déja de plein pied dans la rivalité millénaire entre Nancy et Metz ? 😉

      • ariko51 permalink
        05/02/2010 10:48

        de plain-pied guillaume !

      • 05/02/2010 10:49

        Je crois comprendre que ça parle de sport donc je vous laisse.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 10:49

        Il faut que je m’achête un bled !

      • 05/02/2010 10:54

        Ah non, pas de sport, juste de « civilisation ».
        Je suis horriblement vexé que tu me prennes pour un footeux Le Pédé…

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 10:56

        En gros, c’est Nancy, ville d’art et d’histoire, contre Metz la prolétaire !

      • 05/02/2010 11:00

        Tu as tout compris. Nous sommes l’îlot de snobisme dans cet océan de beauferie qu’est la Lorraine. Et c’est bon.

      • 05/02/2010 11:43

        Nancy et snobisme. Laule.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 11:48

        Si si, pour connaître un peu Nancy, c’est le Saint-Germain-des-prés de la Lorraine !

        Ma conviction s’appuie sur une comparaison avec la pittoresque bourgade de Toul où j’ai passé 10 inoubliables mois kaki !

      • Le Velu permalink
        05/02/2010 11:49

        Ah tiens, mon frère était à Bitche pour ses mois kaki. Ca me faisait beaucoup rire. Lui un peu moins.

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 15:48

        J’avais des petits camarades qui ont séjourné à Bitche en préparation d’une expédition encore plus sympathique en Yougoslavie.

        J’ai cru comprendre que Bitche est encore un échelon en plus vers le retour à une vie primitive, en comparaison de mon joyeux évéché !

    • 05/02/2010 16:12

      Yoos-f rassure toi, Ikea n’est pas le seul fournisseur de presse ail du pays. Bien sûr, si tu n veux un qui réponde au doux nom de frgul ou brukvert, va chez nos amis suédois.

      Fru dubu du huda.

  12. Le Velu permalink
    05/02/2010 11:44

    Moi  » Vous reste-t’il des billy en 80 de largeur, blanc? J’en vois pas dans le rack »
    Lui  » ah oui en stock mais il faudra revenir demain »
    Moi « Vous avez suivi la formation Stand Up/Jamel comedy club visiblement. Je vois les cartons en hauteur, vous avez un gerbeur(oui c’est le mot) de là tout est possible »
    Lui  » ah oui mais non là je suis occupé »
    Moi  » Ami, j’ai eu la chance de travailler à casto un été, je sais que tu si veux me faire plaisir, tu peux me faire plaisir, alors un bon geste »
    Lui  » casto c’est pas ikea, ca marche pas pareil ».
    Moi  » et bien je t’emmerde toi, et ta famille sur 16 générations ».

    C’était le mois dernier finalement j’ai pris une étagère Brun Foncé qui jure totalement avec le reste.

  13. Le Duc permalink
    05/02/2010 11:51

    Coïncidence, j’ai justement re-regardé (HD) Fight Club hier soir, je vais donc méditer là-dessus ainsi que rechercher un peignoir-tasse-à-café

  14. Le Relou permalink
    05/02/2010 12:00

    – après que mes grands pieds mouillés aient comiquement glissé : ont glissé
    – une rappe à fromage : râpe
    – presse-aïl : ail

  15. mmarie permalink
    05/02/2010 12:42

    J’ai le même (le presse-ail). Il est parfait, comment lutter ?
    Pour les carpettes j’ai un autre fournisseur officiel.

  16. Syldartha permalink
    05/02/2010 13:07

    Ce que je préfère à Ikea, c’est la sensation d’être un boeuf progressant entre les barrières d’un Ranch du Middle Ouest avec une seule direction possible.
    D’autres boeufs se compressent à nos côtés, et il faut savoir passer du statut de boeuf lambda à taureau en crise de domination légitime, sur une malheureuse touffe d’herbe (ou le dernier tapis de bain « knult 986 » ) exposé sur le côté.
    Dès lors, le sourire gêné de l’autre bovin près de sois qui tendait déjà sa main impie sur l’objet de notre convoitise peut bousculer notre réflexion. Le choix s’impose : Céder la marchandise par un même sourire gêné et une formule de politesse, ou dans un élan tauresque (oui je sais, les académiciens ne l’ont pas encore inventé celui là), arracher le tapis de bain tant convoité de son support.
    Il ne faut rien céder !
    Camarades consommateurs, la lutte est rude !
    D’autres mécréants souhaitent dépouiller leur maigre compte en banque pour des objets qui vous reviennent de droit, car dans votre attitude bovine sur-jacente, se cache en vérité un être d’une personnalité rare, pouvant être utile au monde dès lors que ses besoins consuméristes ne sont pas entravés ! Et puis votre si douce moitié de quelques soirs ne vous pardonnerait pas un quelconque manque à la bienséance matérielle, comme l’affirme si justement le Juif.
    Cependant, afin de conserver une attitude anti-bovine clairement établie auprès de vos di-semblables de supermaché, je vous invite pour la forme, à ne naviguer chez Ikea, qu’à contre sens. Les apparences seront aux moins sauves, et le plaisir jouissif d’avoir fait chier vos copains de prairies est sans égal !

  17. 05/02/2010 13:55

    Ahlàlàlà… la gêne de ne plus trouver de sujet:)

  18. lovingroger permalink
    05/02/2010 14:28

    Le problème reste entier. Qui a un tapis de bain ne glisse plus sur les pavés. Le tapis se charge lui-même de la glisse. Certes, ça fait fight surf, mais ça fait surtout mal.

  19. 05/02/2010 14:49

    Déjà que tu ne sors pas souvent de ta tanière, si tu possèdes désormais une râpe à fromage et une dizaine de coussins supplémentaires sur ton lit, on risque de ne plus te voir du tout!!!!

    Idée de prochains sujets: Ikéa, le presse-ail et la désocialisation suivi de Suicide à la râpe à fromage sur tapis de bain mycosé.

  20. 05/02/2010 14:52

    Le truc de folie, c’est l’uniformité de leurs magasins. A Madrid c’est comme à Aubonne (en Gestapoland). Du coup la dernière fois que j’y suis allée en sortant j’avais oublié que j’habitais en Espagne (sauf pour les tapas Ikéa®)(qui étaient infâmes).

  21. 05/02/2010 14:55

    J’ai rien de chez Ikea ! Et j’adore Fight Club 🙂

    * Vous êtes la merde de ce monde, prête à servir à tout ..*

  22. 05/02/2010 15:00

    Je viens de réaliser un truc. Tu viens de nous dire que toutes ces heures que tu as passé à dormir jusqu’ici, c’est SANS taie d’oreiller? Et que tu viens d’en acheter?

    *Inquiétude*

    • 05/02/2010 16:03

      Ça vit d’air pur et d’eau fraiche, un oiseauuuu

      • 05/02/2010 16:14

        Eh bah, tu as dû sentir bon de la nuque pendant toutes ces années. Tu as pensé à renouveler tes oreillers du cou?

      • 05/02/2010 16:32

        de couP (mais je parlais de nuque dans la phrase précédente, donc je m’auto-pardonne)

      • 05/02/2010 16:34

        Oh bah merde Roro!
        Donc, deux choix s’offrent à vous :
        – dE cou (des oreillers spéciaux, juste pour ton cou)
        – dU couP: conséquemment.

        C’est pas tout mais faut que je bosse moi quand même.

  23. 05/02/2010 15:18

    Putain, faut vraiment que j’y mette un jour les pieds !

    Tout un monde que j’ignore !

    • mmarie permalink
      05/02/2010 15:28

      C’est comme te mettre à zapper, à l’hôtel par exemple, quand tu n’as pas la télé depuis quinze ans. Le syndrome « ah c’était ça ! »
      C’est alors aussi que tu reconnais un tas de trucs que tu as vus chez tout le monde, les verres comme-ci, le coussin comme ça, ze presse-ail 😉

      • 05/02/2010 16:41

        Le presse ail est un enfer à nettoyer…

        c’est pas ce qu’ils ont fait de mieux, donc…

  24. Eve2109 permalink
    05/02/2010 15:40

    Sublime article, surtout après avoir vu la tête du juif en live aux lendemains de cette expédition qui lui a fait entrouvrir les pouvoirs d’envahissement de notre merveilleux sexe « faible »…

    Vive IKEA, sans qui je n’aurais jamais pu meubler mon appartement décemment avec mon salaire minable!

  25. Eve2109 permalink
    05/02/2010 15:41

    j’ai décidément un gros problème d’avatar, en vrai je ressemble à ça

  26. Eve2109 permalink
    05/02/2010 15:43

    en fait je disais donc que cet article était sublime, surtout quand on a eu le plaisir, comme moi, de voir le visage stupéfait du Juif aux lendemains de cette expédition chez IKEA qui lui faisait découvrir les pouvoirs d’envahissement de notre merveilleux sexe « faible »…

    • Fannette permalink
      05/02/2010 17:01

      ah parce que tu la connais toi la malade qui a réussi à le traîner là bas?!

  27. 05/02/2010 16:08

    C’est bien beau tout ça, mais franchement j’aimerais t’entendre dire au moins une fois que mon article est sublime

  28. Guillaume Pascanet permalink
    05/02/2010 16:13

    Il y a des relants benabaresques dans ce texte. Je pense en particulier à « y’a une fille qui vit chez moi ».

    Je n’ai rien contre, mais je n’ai pas l’impression qu’il est bien dans le ton de ce blog, au vu des différends tops musicaux que l’Arabe nous a présenté.

    • La Pastanaga permalink
      05/02/2010 17:00

      je me suis faite exactement la même reflexion.
      heureusement j’ai perçu (ou voulu percevoir?) une ptite dose de cynisme derrière

  29. Malice permalink
    05/02/2010 16:13

    Hihihi, devinez ou j’étais ce matin, hihihi, chez Ikea! Mais seule, sans Aïe, ni Ouille pour m’accompagner.
    Je vous laisse parce que je dois accrocher deux superbes stores et ça c’est une autre histoire…

  30. LisaLisa permalink
    05/02/2010 16:16

    Merci Le Juif !

    Je devine néanmoins qu’à l’heure où tu as écrit l’article tu n’avais pas encore reçu tes meubles « à monter ».
    Car, mes amis, c’est là qu’intervient le climax de cette merveilleuse épopée qu’est l’expédition chez Ikea :

    – une BD muette en guise de mode d’emploi
    – un chant de bataille incommensurable au milieu du salon
    – la recherche désespérée la mallette ikéa orange dégueu-qui-fait-trousse-à-outils
    – l’impression constante de faire un « Twister » tant on se contorsionne pour visser cette putain de cale en bois SOUS le plateau en aggloméré
    – et le martèlement inconscient (mais bien présent) qui résonne dans nos têtes durant toute l’opération de « montage » : « Putain, j’ai un bac+5 et je comprends rien »… ou encore « si je le monte en moins de 20min, c’est officiel, c’est MOI le nouveau Batman »…

    Tout ça pour finir, 45min plus tard, en nage, de la sciure de bois plein le living room, le meuble certes monté mais avec une (fameuse) pièce en trop… et des dimensions inadéquates pour faire passer ledit meuble pratique sous l’évier…
    (véridique, il a fini à la poubelle)

    C’est vrai ça,

    IKE, mon Amour…

  31. 05/02/2010 17:56

    IKEA, c’est de la balle. Sans ikea on vivrait tous sur des paillasses et on mangerait par terre, parce que chez le moindre concurrent, une table, ça vaut un mois de salaire, et si t’es pas chez Habitat, en plus d’être cher, c’est LAID. Et puis les boulettes de viande à la confiture d’airelles du self. C’est priceless.

    • 07/02/2010 09:51

      Je plussoie. Et yen a qui sont quand même de petits chef d’oeuvre de praticité, comme mon joli bureau/armoire de coin de mur que quand j’ai fini, je le ferme et plus personne ne voit que je suis une affreuse bordelique….

      Et comme depuis quelques temps, ils font des meubles en vrai bois, ça commence à être nettement moins moche, voire joli.

  32. 05/02/2010 17:57

    Sinon, je réalise que la Pasta ne commente jamais autant que sur un article du Juif.

    • 05/02/2010 17:59

      T’es jaloux?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 18:12

        bah merde alors.
        me voilà démasquée

    • Nora permalink
      05/02/2010 18:15

      Les greluches (dont je fais partie, je précise) qui se pâment d’amûûûûr virtuel pour le Juif ont du prendre un demi-tonne dans la gueule quand elles ont lu qu’il était « en main ».

      Manquerait plus que l’Arabe nous annonce qu’il s’est trouvé un clito exclusif pour s’entrainer.

      • 05/02/2010 18:21

        Je confirma. La vie virtuelle est dure, parfois.

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 18:22

        Nora, je crois que tu as mis le doigt sur quelquechose là

      • 05/02/2010 18:25

        Par contre pour l’arabe, si il arrive vraiment à lever des lectrices, je doute qu’ils abandonne un tel eden de la baise pour se convertir à un sot monogamisme. Et en même temps, j’ai du mal à croire que les fans de l’arabe finissent VRAIMENT dans son lit.
        (Dans le doute, j’ai ouvert un blog aussi, il n’y a pas de raison que ce soit toujours les autres qui s’éclatent)

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 20:57

        Moi,je pense qu’il s’agit d’une tactique du juif pour draguer.

        Toutes les nanas intéressées vont se dévoiler, le juif distillera pendant ce temps des bribes de son nouveau bonheur conjugal.

        Et puis, d’ici un mois ou deux, il fera un sujet sur la rupture, forcément douloureuse.

        Beaucoup auront envie de le consoler. Bingo !

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 21:46

        ah bah toi on voit bien que t’es pas là depuis longtemps

      • Guillaume Pascanet permalink
        05/02/2010 21:49

        Ah oui ?

        Il me manque des informations ?

      • La Pastanaga permalink
        05/02/2010 21:52

        je pense qu’il faut que tu te refasses la Saison 1 de La Gêne là

  33. 05/02/2010 18:21

    Je confirme plutôt. C’est parce que j’avais pas retiré mon costume de Cruella…

  34. 05/02/2010 18:55

    Remarquable, surtout le coup du presse-ail !

  35. Muriel permalink
    05/02/2010 22:35

    J’adoooore

  36. 06/02/2010 00:15

    Il est bien connu que nous autres les femmes, on passe tout notre temps chez Ikea, puisque dès notre plus jeune âge, nous sommes encouragées à développer nos talents naturels en matière de mode, art floral et décoration.

    Trêve de balivernes, en parlant de standardisation, il semblerait qu’un européen sur deux ait été conçu dans un lit ikéa….

  37. roscoff permalink
    06/02/2010 10:05

    Ikéa vers Roissy un jour :

    Au bout d’un moment j’ai vu rouge.
    C’était la 1° fois que je mettais les pieds dans cet endroit mythique.
    J’ai lâchement abandonné mes jolis sacs jaunes, je me suis mis un anneau dans le nez et en écumant et mugissant, prenant en remorque mes deux filles (3 et 6 ans) j’ai galopé tel un troupeau de bisons déchaînés vers la sortie.

    Foin de ces Billy Brother et skö et cie, de ces canapés capiteux, je ne voyais plus
    qu’une chose : les panneaux verts de la sortie. J’ai foncé en prenant des sens
    interdits, ce qui est strictement interdit, me faisant incendier au passage par le personnel.

    Maintenant je vais chez Emmaüs où j’ai trouvé mon presse-ail (0,20 cts €) et je
    me pète la tronche en sortant de la douche.

  38. roscoff permalink
    06/02/2010 10:07

    Oulà, des problèmes de saur de ligne, on dirait.

  39. roscoff permalink
    06/02/2010 10:07

    Merde, des sauts, scuzez

  40. brushk permalink
    08/02/2010 00:17

    Ikéa et la standardisation de la société…

    Je veux bien que l’on fasse le constat du manque d’originalité dont les Européens font preuve pour meubler leurs lieux de vie, je veux bien que l’on montre aux gens qu’ils sont méprisables parce qu’ils vont là ou tout le monde va et ne se posent à aucun moment la question fatidique: »Mais au fait, pourrait-on faire autrement? », enfin je veux bien admettre qu’Ikéa a tout du temple de la con-sommation et qu’il regorge de con-sommateurs décérébrés avec Bébé dans sa piscine à balles et le plus grand qui se goinfre de gateau au Daim (pas l’animal, le chocolat fourré au caramel que je bouffe par kilos de 12).
    MEA CULPA, MEA CULPA.
    Je tiens pourtant à clarifier deux choses:

    1) Les gens qui n’achètent pas leurs meubles chez ikéa:

    – gagnent certainement plus que moi et peuvent se permettre d’acheter une commode en tek à 3000 euros.
    – vivent à la campagne dans une maison et fabriquent eux-même des meubles moches et s’en félicitent.
    – ont acheté leurs meubles chez Casa ou Conforama ou pire chez But et le bureau de la chambre du petit est en contreplaqué couleur pin moisi, le petit a déjà bousillé la tablette mais le meuble a couté trop cher, on ne le remplacera pas (ou alors il faudra aller chez Ikéa c’est moins cher)

    2) Standardisé, ça veut bien dire que tout le monde fait pareil que tout le monde?

    Arrêtons de pousser mémé dans les orties, et voyons les choses en face. Ikéa n’est qu’un symptôme.
    On y achète des « meubles » à durée de vie limitée pour pas cher, mais pourquoi l’achetons nous? J’ai entendu des arguments pas fondamentalemeent idiots du genre : « oh ben si jamais la table basse nous fait chier on la balance et on rachète une autre, toute façons on l’a payée que 20 euros ». On meuble un appart’ pour moins de 600 boules!! et en plus on n’a pas de scrupules à refourguer notre vieille Expedit pour un Besta flambant neuf. (c’est pt’et’ pour ça que ça s’appelle Expedit d’ailleurs)

    ET oui on y achète aussi des conneries décoratives et des trucs machins super pratiques très chouettes. dont on se sert deux fois, le fameux presse ail, des couverts à salade et un vase
    ou deux.

    Alors oui tout le monde fait pareil et va chez Ikéa et se fait plaisir à bas prix.
    Le problème, c’est que notre société vit pour et par la standardisation:
    Coca Cola, McDonald’s, Starbucks, Nike, Apple, Windows, Google, Nokia, le Blu-ray, Marc Levy, Millénium, Harry Potter, Carrefour, Nespresso, Tf1.
    Tout le monde vit, à peu de choses près, de la même façon.
    Ikéa crée le besoin et le satisfait, les gens d’Ikéa et tous les autres semblent simplement avoir compris l’homme d’aujourd’hui.

    • Marian permalink
      08/02/2010 06:42

      J’ai plutôt l’impression que cette standardisation nous est imposée plus qu’autre chose. On nous propose un truc pratique (les meubles) et pas cher … et par fainéantise intellectuelle, on se laisse faire. On n’achète que ce que l’on veut bien nous vendre.
      Sinon, merci pour la clarification sur le daim: j’aurais appris quelque chose …

      • brushk permalink
        08/02/2010 14:32

        De rien pour le daim, mais pour ce qui est de la fainéantise, je pense qu’elle est à la fois intellectuelle ET physique. Il s’agit bel et bien pour les dirigeants d’entreprise d’exploiter cette formidable aubaine qu’est la loi de l’emmerdement minimum qui gouverne la vie des gens d’aujourd’hui. Si McDo me vend des sandwiches c’est pas parce que le Big Mac possède un goût tellement extraordinaire que je salive à l’idée d’en bouffer un (en général j’en bouffe même deux)c’est parce que je peux me le foutre dans la bouche en moins de 2 minutes 30 parce que j’habite à deux pas du mcdo ET QUE C’EST LE SEUL ENDROIT OUVERT APRES MINUIT et que j’ai pas à me faire chier à faire cuire mes pâtes! C’est l’assouvissement d’un besoin immédiat qui est en jeu, et j’ai l’impression que consommer du meuble et de la babiole est effectivement en train de devenir un instinct primaire d’homo ikéus/
        C’est d’ailleurs me semble-t-il la thèse de Fight Club qui condamne l’esclavage à la consommation déraisonnée.

      • Marian permalink
        08/02/2010 18:36

        Dans le fond, on dit la même chose.
        Un point cependant pour ton exemple du McDaube: la combinaison de gras, de sucre et de sel de leurs produits n’est pas anodine. Ces « goûts » ainsi mélangés stimulent de manière addictive notre cerveau … qui en redemande. Après, pour le coup du « c’est le seul endroit ouvert après minuit », ça dépend vraiment de là où tu vis … mais j’avoue que la pluralité gastronomique est difficile à rencontrer en dehors des centres de grandes villes.

        Le fait de vouloir satisfaire tout besoin immédiatement me semble une terrible régression dans l’évolution de l’homme et de son système sociétal.

  41. Andrea la catalane permalink
    08/02/2010 12:00

    je vous conseille les brocantes pour échapper à la standardisation

  42. 08/02/2010 18:29

    Magistral article….Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :