Skip to content

BILAN 2009: JE NE SUIS PAS TON COUSIN!!

02/01/2010

Hier, sur AdalbertStrasse, un jeune turc habillé presque à l’identique du requin lambda se baladant sur les Champs-Elysées m’a hélé d’un retentissant « Kuzen! » (ce que j’ai d’abord pris pour « mon ami », mais qui s’est ensuite avéré être « Cousin », en turc), pour me demander une cigarette. Mon sang n’a fait qu’un tour: si je suis venu passer quelques semaines à Berlin, c’est justement pour m’éloigner de certains désagréments parisiens. L’amalgame que fait le weshwesh lambda avec moi en étant un… Et ça m’arrive tous les jours. Combien de fois va-t-il falloir te le dire? Je ne suis pas ton sin-cou, ni ton refrè. Aucun membre de ta famille n’a quelque lien que ce soit avec la mienne. Ce n’est pas parce que je suis plus bronzé que je suis forcément le fils de la mère du beau-frère du grand-oncle de ton père. Si je te file une clope, ce n’est pas parce que je pense que nous avons les mêmes aïeux, mais c’est parce que tu l’as demandé gentiment. Et si je ne t’en file pas, ce n’est pas parce que je suis un « sale traître » ou un « putain de raciste », c’est parce que tu n’as pas dit le mot magique. Petit indice: le mot magique, ce n’est pas « Vas-y, fais pas ta pute ».

Mais je vais aller plus loin. Comment peux-tu croire un seul instant que je puisse avoir envie d’une quelconque communion avec toi. Comment, avec ta panoplie de carnaval, ta casquette de côté et tes « Nique sa mère » à tout va alors que quand la tienne t’engueule parce que tu rentres après 19 heures 30, tu fermes bien ta grande bouche et tu vas faire la vaisselle, ne comprends-tu pas qu’en tentant de créer un lien, aussi artificiel et ténu soit-il, tu me donnes immédiatement envie de courir dans le sens inverse. Pas parce que tu me fais peur, mais juste parce qu’à cause de ton ton, de ta façon de parler (Bordel de merde, tu es né en France, tu vas apprendre à parler autrement qu’en utilisant des onomatopées??) et de ton style à la con, tous les autres abrutis de cette terre pensent faire un trait d’esprit drôle et fin lorsqu’ils m’alpaguent d’un « Wesh, wesh! ».

Mais si seulement tu étais le seul à avoir l’amalgame facile. Non. Puisqu’il y a toi aussi, l’abruti aux cheveux blonds, bruns ou roux, plaqués sur le côté, en chemise Figaret et ceinture argentine, ou pas. Toi, le moins bronzé qui te retournes vers moi en tapant des mains dès qu’on passe un « Ya Rayah » dans un mariage. Toi qui me demandes si moi et mon collègue barman sommes frères juste parce que tu te dis que deux arabes qui travaillent dans le même restaurant c’est trop pour être une simple coïncidence. Toi qui ne peut t’empêcher un « J’addooooooore le couscous » dès que tu entends dire que je suis d’origine Tunisienne. Est-ce que tu m’entends dire « Tiens, vous êtes frères? » quand je croise deux blonds dans la rue? Est-ce que je m’exclame, ah, tiens « Je suis faaaaaan de galette au Sarrazin » lorsque tu m’apprends que tes parents sont originaires de Paimpol? Hein? Et puis pourquoi me la poses-tu cette question, « t’es de quelle origine toi? » en quoi cela va-t-il t’apprendre quoi que ce soit sur ma personnalité ou sur qui je suis vraiment? Est-ce que je te demandes, moi si tu es Lorrain ou Franc-Comtois? Serait-ce parce que cela te permet de me mettre dans une confortable case?

Et puis mets-toi aussi dans la tête que ce n’est pas parce qu’une personne est d’origine maghrébine qu’elle a obligatoirement un avis éclairé sur les déboires judiciaires de Cheb Mami (Même si moi j’en ai un, qui se résume à « J’espère bien que tu finiras ta vie à pourrir au fond d’une cellule humide, sale merde de cogneur de femme »), ni sur le conflit israëlo-palestinien. Je me fous royalement qu’une bande d’abruti ait sifflé la Marseillaise. Qu’ils soient ou non Algériens ne change rien à leur bêtise.

Alors le Pédé va m’avancer que ce n’est pas très neuf tout ça, que ça ne fait pas avancer les choses, et que ça revient à dire que la guerre c’est mal, que le bonheur c’est bien et que le Sida, c’est pas cool (encore une comparaison avec le Sida, y’a-t-il quelqu’un pour s’offusquer SVP?). Moi, je ne suis pas tout à fait d’accord. Tant que je serai confronté à ce genre d’amalgame idiot jour après jour après jour après jour, ça ne cessera d’être neuf, de me cripser au plus haut point et de mériter d’être porté aux nues encore et encore et encore… Et encore.

Cet article a été publié une première fois le 18 août 2009

Les commentaires originaux sont ici

Publicités
89 commentaires leave one →
  1. 02/01/2010 23:50

    Si je dis « Harissa » ou si je souligne que t’écris vachement bien pour un … rebeu, j’ai perdu ?

    • 02/01/2010 23:54

      Et si je te dis que « ça va parce que ça vient d’une bougnoule », je gagne quoi?

  2. PankkypH permalink
    02/01/2010 23:54

    Requin lambda 403 forbidden…

    • Le gaucher permalink
      03/01/2010 11:27

      C’est bien un travail d’Arabe, tiens…
      Voilà le lien : http://3.bp.blogspot.com/_YZuZkSVKOg0/Rw9B3w5qosI/AAAAAAAAAls/_UbHFX1I4iM/s320/crouille.bmp
      Sinon j’avais un camarade Marocain qui arrêtait de parler de son cousin que j’avais jamais. Un jour à une soirée il arrive avec un autre Marocain, forcément je demande si c’est lui le fameux cousin. Eh bin non. La honte… Du coup j’oserai plus jamais poser la question. Alors que je ne me serais jamais permis si j’avais pas eu d’éléments objectifs de la poser.

  3. 02/01/2010 23:58

    Un baiser ou un couscous. Au choix.

    • 03/01/2010 00:04

      Ah putain. Merde. Le voilà: Le Duel Cornélien of a lifetime. Argh. Le choix de Sophie et tout et tout…

      • LaZouzi permalink
        03/01/2010 00:06

        Moi, je prendrais le couscous…

    • 03/01/2010 00:09

      Je te conseille le couscous.

      • 03/01/2010 00:13

        Nan, mais c’est bon, j’ai celui de ma mère en fait.

      • 03/01/2010 00:15

        Jolie pirouette. Vendu, mais, au risque de me répéter, je ne vais PAS dans le 9-3.

      • 03/01/2010 00:22

        Euh. Comment te dire. 9-3? Tu m’as bien regardé??

      • 03/01/2010 00:24

        Tu es basané. CQFD.

      • 03/01/2010 00:27

        Je te la renvoie. Tu es bronzée, DTC (J’aime bien les sigles).

      • 03/01/2010 00:35

        Uniquement l’été, hélas ! On ne m’appelle jamais « cousine », MOI. Je suis désespérément la miss aux cheveux lisses qui devrait filer son 06.

        Anyway. Va pour le baiser au goût de harissa, hihi.

      • 03/01/2010 00:42

        Comment on dit « où tu veux quand tu veux » en reubeu déja?

      • Moom permalink
        03/01/2010 00:50

        « Fine b’riti », pour le lieu. Mais tu devrais savoir que les arabes, fondamentalement non-ponctuels, ne donnent pas d’infication temporelle.

        Et sinon…

        T’es circoncis ?

      • 03/01/2010 00:57

        Comme tous les gens de bon goût…

      • Moom permalink
        03/01/2010 01:00

        Bon goût… Ça, c’est à moi de confirmer.

      • Le Perdu permalink
        03/01/2010 01:05

        Oups je croyais être sur C’est la gêne et non sur meetic.

      • Moom permalink
        03/01/2010 01:14

        Meetic, ce n’est pas 2.0.

      • 03/01/2010 16:05

        « Bon goût… Ça, c’est à moi de confirmer. »

        Ta trashitude me plait beaucoup.

        Ca me rappelle un blonde minute qui disait : Messieur, ne vous méprenez pas, ce qui compte ce n’est pas la taille, mais le goût!

        Je vous laisse méditer sur ces paroles pleines de bon sens.

  4. Kelig permalink
    03/01/2010 00:06

    Texte absolument magnifique. Moi j’ai un autre problème qui me suit depuis ma naissance: je suis une femme qui depuis 35 ans a un prénom hyper rare, breton, soit disant mixte selon mes parents mais en fait masculin dans tous les bouquins que j’ai consultés pour me « rassurer » mais ça faisait évidemment l’effet inverse. Petite on ne voulait pas jouer avec moi parce que j’avais un prénom bizarre et encore aujourd’hui les gens me regardent de travers. Obligée de mettre « Mlle » sur mon CV devant mon prénom… Il n’y a qu’en Angleterre où j’ai vécu 6 ans qu’on m’a fichu la paix. On peut être eclu de différentes manières mais c’est toujours terriblement douloureux. Merci pour ce texte.

  5. Nadine M. permalink
    03/01/2010 00:07

    Et pourquoi quand L’arabe dit « ta casquette de côté et tes “Nique sa mère” à tout va » on lui dit rien, alors que moi on me casse du sucre sur le dos ?

    • 03/01/2010 00:23

      Ah ben attends, il faut bien des bons côtés au fait d’avoir une tête de bougnoule!

  6. Le Marou permalink
    03/01/2010 00:14

    Tu sais L’arabe t’aurais pas eu une tête d’arabe ça aurait été la même chose.
    Au lieu des « t’es de quelle origine? » des « Oh! t’es arabe ? On dirait vraiment pas ?! mais tu parles super bien Français » en te regardant avec des yeux de gamins devant un chien savant.

  7. 03/01/2010 00:21

    moi j’ai le droit de dire qu’en tant qu’arabe je fuis les arabes? Qu’en tant qu’arabe je parle pas arabe? Et qu’en tant qu’arabe je sais pas comment choisir un tagine? Oui une fois une copine m’a téléphoné pour me poser la question…
    T’façon suis D ORIGINE ALGERIENNE. Les algeriens parlent tous Français, n’ont pas de gastronomie propre (frites poulet…), pas de patrimoine architecturale (maisons coloniales françaises). Ils mangent dans des poeles Téfal et des cocottes minute Seb!
    Par contre je ne sais pas si ca vient de mon origine mais j’ai le meme dehanché que Beyoncé (qui n’est pas beurette!) donc forcément quand ya un medley Zehma Zehma et autres chansons folko berberes ou arabes je suis pas contre faire ma starlette. Mais j’aime pas le rap je kiff Bjork, radiohead et Massiveattack!
    Ou est passé mon identité nationale française? Je n’aime ni Jennyfer ni Garou!

    L’Arabe je suis 100% d’acc avec toi. Tu m’as soufflé les mots!

    • 03/01/2010 00:26

      « moi j’ai le droit de dire qu’en tant qu’arabe je fuis les arabes ».
      Méga-futé, hein.

      • Le Marou permalink
        03/01/2010 00:30

        Dis, tu fais quoi quand tu croises un miroir ?

      • 03/01/2010 00:43

        This sounds wrong on so many, many, many levels…

  8. Tomtom permalink
    03/01/2010 01:14

    L’arabe, t’es intelligent, ça fait plaisir.

    • 03/01/2010 01:38

      Euuh. Parce que pour toi, c’est étonnant?

      • Tomtom permalink
        06/01/2010 19:04

        Pas le moins du monde, c’est juste rare, et donc appréciable. Mais mon commentaire n’a rien à voir avec tes origines, sois rassuré.

  9. tinken permalink
    03/01/2010 01:36

    Légèrement parano le deuxième paragraphe, effectivement moi aussi quand je dit que je suis alsacien on me parle de couscous. Et quand je demande à un rebeu son origine, en général ça lui fait plutôt plaisir d’apprendre que j’ai pu visité son pays ou m’intéresser à sa culture, il faut pas voir le mal partout. Et il y a aussi des baba cools – assez souvent fumeurs – qui t’appellent cousins quelle que soit ta couleur de peau, personnellement je trouve ça sympathique.

    Malgré tout, j’imagine bien que c’est plus un ras-le-bol qu’un constat parfaitement objectif.

    • 03/01/2010 01:44

      Pas parano, factuel. Quand tu dis que tu es Alsacien, on te parle de couscous? Vraiment? Tu viens de l’Alsace du Sud alors, non?

      • tinken permalink
        03/01/2010 10:26

        Lol faute de frappe, je voulais dire de choucroute.

      • 03/01/2010 13:28

        faute de frappe géante, même !

      • tinken permalink
        03/01/2010 16:21

        Pour ma défense, il y a quand même 6 lettres communes. 😀

      • Le Velu permalink
        03/01/2010 17:40

        De toute façon le couscous c’est auvergnat, pas alsacien, non?

    • L'étudiante permalink
      03/01/2010 23:58

      Ya un problème, c’est que tu dis « j’ai pu visiter son pays » : on peut être d’origine maghrébine sans rien y connaître, ni jamais y être allé et dans ce cas-là par exemple ce n’est pas « son pays ».
      Je ne sais pas ce qu’il passe dans ta tête. Mais beaucoup de gens utilisent ce genre d’expressions dans une optique plus ou moins raciste. Le choix des mots est toujours crucial, d’après moi, quel que soit le sujet.

  10. Le Fonctionnaire permalink
    03/01/2010 01:55

    Intéressant cet article, l’Arabe (bon ok, comme tout ce blog et -presque- tous les commentaires ! on vous l’a beaucoup dit mais pas encore trop, vous êtes juste géniaux !).
    Comme disait Schéplukhi, la liberté ultime c’est le droit à l’indifférence…

    [mode utopie on]
    Si seulement nos dirigeants et médias avaient un centième de l’esprit critique et d’indépendance d’esprit des 4 connards ! Ou même de l’esprit tout court…
    [mode utopie off]

    Et dire qu’on se mange un débat sur l’identité nationale…

  11. Le Fonctionnaire permalink
    03/01/2010 01:57

    Ah et au fait (désolé pour le double post) comment on fait pour utiliser les zoulis avatars de faceyourmanga ? moi aussi je veux avoir une tête !

    • 03/01/2010 01:58

      tu vas t’inscrire sur gravatar.com avec la même adresse mail que celle que tu utilises pour laisser des commentaires.

      • 04/01/2010 11:32

        Merci l’Arabe pour l’info sur gravatar.com. Voila c’est fait.

  12. moridin314 permalink
    03/01/2010 02:22

    Merci !

  13. Roro permalink
    03/01/2010 02:46

    A propos du deuxième paragraphe mais moi, blonde aux yeux bleus de mon état, on m’a plusieurs fois demandé si une de mes copines du même état était ma soeur. Surtout l’une d’entre elle, une qui à des origines communes avec moi.
    Mes origines d’ailleurs, elle sont plutôt de l’est, et même si tout le monde ne le calcule pas direct à ma tête (quoi que les slavophiles me grillent vite), mes nom/prénom ne sont clairement pas d’ici. Et du coup, oui, les gens me demandent si je parle russe (Non! je ne parle pas russes! on est pas tous des putains de RUSSES!!!), si je mange du bortsh et ce que je pense de chevtchenko le footballeur, de la révolution orange, on me dit qu’on adore la vodka et tout ça tout ça.
    J’avoue que moi j’aime bien le petit côté exotique que ça me donne et parler de ce pays méconnu, mais, honnêtement, e pense effectivement que c’est juste de la curiosité, et que ça n’a rien à voir avec la nature de tes origines.

    Dernier point: pomper Gad Elmaleh c’est mal.

    • Roro permalink
      03/01/2010 02:48

      Désolée pour la marée de fautes. Et pour le mais en trop au début.
      Il est tard.

  14. 03/01/2010 11:55

    Moi on m’a prise successivement pour une kabyle (j’avais mis du khôl…à quoi ça tient dans l’esprit de certains…) pour une anglaise (mes fringues, sans doute), pour tout un tas de choses, en fait sauf une française…

    L’idée de l’identité nationale en prends un coup ^^

  15. ddlacrevette permalink
    03/01/2010 12:09

    la vraie question qui brûle les doigts du marigot célagénois : Alors l’arabe t’as son tel ?

  16. Malice permalink
    03/01/2010 12:12

    C’est bon les galettes de sarrazins avec un oeuf dedans.

    C’est pas d’origine arabe le sarrazin?

    • 03/01/2010 12:41

      Il a été importé précisément par ces derniers en France…

      • Malice permalink
        03/01/2010 13:44

        Quel est le sale type qui a dit que ça n’apportait que les emmerdes les arabes? Que je lui donne une leçon de cuisine à ma façon.

  17. Le Velu permalink
    03/01/2010 13:17

    Vous battez pas on me prend régulierement pour un asiatique (ou assimilés). Un asiat Velu, on aura tout vu.

    • 03/01/2010 13:19

      Un yéti?

      • Le Velu permalink
        03/01/2010 17:38

        Certes docds tu as trouvé la seule explication. Mais je persiste à croire que ces gens manquent de bon sens et de bonne vue.

  18. Célia permalink
    03/01/2010 13:34

    Ouais c’est assez chiant les gens qui pensent qu’on va devenir potes uniquement parce qu’on a des origines communes.
    Qu’on arrête de ranger tout le monde dans des petites cases bien étiquetées et tout ira bien.
    Et puis de toute façon j’aime pas le couscous.

  19. 03/01/2010 13:37

    Et sinon tu reverses des royalties à Gad Elmaleh pour l’utilisation de ses vannes?

  20. Jeumsek permalink
    03/01/2010 13:39

    Je m’offusque (ça c’est fait)

  21. 03/01/2010 13:45

    Etant métisse, je ne sors plus du métro à Strasbourg-Saint-Denis parce « Hé ma soeur, tu veux pas un manicure? ». Mais étant en fait polonaise, j’ai TOUJOURS droit aux trois mots polonais que les gens connaissent et prononcent mal, et tout le monde est persuadé que je m’y connais vachement bien en vodka. (Mais en Pologne j’ai pas du tout une tête de polonaise, donc on m’accoste inévitablement en anglais…) Et comme les trois quarts du temps, on pense que je suis des îles, la blague « c’est fou parce que t’as pas l’air d’un boudin créole », je la trouve éculée.

    Comment te dire, l’Arabe… Je crois que j’ai gagné au jeu des clichés.

    • Andrea la catalane permalink
      04/01/2010 12:05

      ah cette station de métro…j’en prendrais bien un pour frapper sur les autres!
      et je vois que tu dois avoir les mêmes problèmes que moi qui suis métisse et hispano-argentine donc la question qui revient à chaque fois c’est : alors ta couleur, ton bronzage ça vient d’où ? (des doses d’UV, of course) il y a des noirs en Argentine ? (oui, ma famille) il y a des noirs en espagne ? (c’est mon père qui est espagnol et blond aux yeux bleus) il y a de blonds en espagne ?! ton père est blond ?! (et oui un blond et une noire ça donne un métissage, c’est un miracle du géni génétique)
      c’est dur l’originalité, je songe à me tatouer un arbre généalogique sur le front ça ira plus vite

      • LaZouzi permalink
        04/01/2010 13:12

        Finalement, l’être humain est clafi de préjugés, parce que c’est sa nature.
        Et ceux qui dirons “moi, je n’ai aucun préjugés bla bla bla” se fourvoient complétement!

        Par contre, ce qui fait notre humanité, c’est le fait de pouvoir choisir entre un “laisser aller naturel” (l’homme est un animal comme les autres, sauf qu’il fait cuire sa viande), ou au contraire, tenter d’introduire de la pensée dans ses actions, une mise à distance reflexive des situations de vie qui vont nous permettre de 1) prendre conscience des mouvements psychiques auxquels nous sommes soumis comme les stéréotypes et 2) essayer de les maitriser pour faire de nous, des animaux civilisés…

        Je relis, c’est pas très clair, tant pis!

  22. Jeumsek permalink
    03/01/2010 13:47

    tu sais, l’Arabe, demander l’origine de quelqu’un c’est surtout une manière d’engager la conversation, de créer un lien, de s’intéresser à l’autre. Je ne pense pas que le but soit de catégoriser la personne. Tous les jours on me demande « t’es d’où? », ça ne me dérange pas (et pourtant j’suis portugaise!), ça me permet d’entendre que Lisbonne c’est beau, que le bacalhau c’est salé, que les gens sont accueillants…
    Quant aux gens qui sont trop familiers avec toi, je peux comprendre que tu n’aies pas envie d’être catégorisé ni identifié à une population dans laquelle tu ne te reconnais pas, mais tu pourrais simplement le prendre comme un geste d’accueil et une certaine valorisation (tu n’inclus pas ce que tu méprises).
    Vas-y l’Arabe, fais pas ta pute!

    • Célia permalink
      03/01/2010 14:16

      Ouais enfin, quand on me demande d’où je suis parce que je suis légèrement typée laisse-moi te dire que ça me casse bien les couilles. Je suis née et j’ai grandi en France, je n’ai jamais mis les pieds dans mon pays dit « d’origine ». Je n’en connais pas plus sur ce dit pays que n’importe qui se cultivant un minimum. Je ne renie pas mes origines, mais elles ne sont simplement pas représentatives de ce que suis. 😉

    • pekpekpek permalink
      03/01/2010 16:45

      Sauf que c’est peut être une des pires questions qui soient pour engager la conversation, même en dehors de l’agression potentielle du « t’as pas une gueule à être d’ici » qu’elle sous-entend.
      Quand tu engages une conversation, tu pars sur une conversation neutre, généralement liée au contexte de la rencontre, ou tu encourages ton interlocuteur à parler de lui.

      La question des origines n’est pas une question neutre, indubitablement, il s’agit ici de « s’intéresser à l’autre » comme tu dis, et pourtant… Qu’est-ce que c’est censé nous apprendre sur notre interlocuteur ? Rien, nada, queud, on fait l’impasse sur les X années que cet interlocuteur a passé à se construire, tout ce qu’il a vécu, choisi, subi, créé, rêvé, souffert, aimé, expérimenté, haï, regretté, ses passions, ses combats, ses aspirations, ce qui a fait de lui ce qu’il est au moment où on l’aborde, pour revenir à avant tout ça, à un héritage qu’il n’a pas choisi, sur lequel il n’a pas de prise, qu’il a intégré rejeté ou oublié, ou plus probablement parmi lequel il a fait un tri.
      Scoop : chacun vient de l’utérus de sa mère. Après, on devient un individu, toute sa vie.

      Certes quand on engage une conversation on reste dans le domaine du superficiel.
      Et bien justement la question des origines, elle est violemment intime, et pourtant insignifiante.
      On en apprend parfois plus en taxant simplement son briquet.

      Et puis, les discussions légères à base de clichés et souvenirs reviendront, plus tard dans la conversation, de manière plus naturelle, ne t’en fais pas.

      • norore18 permalink
        03/01/2010 19:15

        Amen ! Moi je viens de Lorraine et on me demande deux fois sur trois « où est passé Patricia Kaas »… No comment. Au-delà de la bétise et de l’anecdote, la question des origines n’est évidemment pas le bon moyen de « rencontrer » qqn tel qu’il est, là, assis ou debout en face de vous, au présent.

  23. Paloma permalink
    03/01/2010 14:07

    Te plains pas l’Arabe ! Moi j’en connais un d’Arabe, tout le monde lui demande toujours « et tu viens d’où ? » suivi au choix de, aux choix : « Tu serais pas brésilien par hasard ? » « T’es pakistanais ?? » etc etc.

    Bon, faut avouer qu’il a un petit quelque chose dans son physique qui fait penser à la Cordillère des Andes, aux Incas… etc.

    Je crois, en fait, que tu pourrais échanger avec lui, toi, ça te dépayserais un peu, et lui, ça le rassurerait ! 🙂

    • Le Velu permalink
      03/01/2010 17:36

      Je vois tout à fait de qui il s’agit. Il apprécie grandement les gens tout bleu.

  24. columbine permalink
    03/01/2010 14:17

    cela me rappelle la fois où je me baladais à Strasbourg avec un Français d’Algérie né en France et qui a quitté l’Algérie à l’âge de trois ans. il a les yeux verts mais voilà il a le teint mat et le nez en patate. ce gentil couple de touristes français l’a abordé en lui demandant s’il savait où l’on pouvait manger un bon couscous dans le coin…:- )))

    • 03/01/2010 16:00

      Il est né en France puis a quitté l’Algerie à 3 ans? bien compliqué tout ça…

      J’ai une amie anti-cliché, blonde aux yeux bleus (je ne traine qu’avec mes semblables), se prénommant Samia, à son actif un superbe couscous mais aussi un groupe de country avec son mec tout aussi du sud.
      Elle c’est l’inverse, on la croit pas trop. (bon elle est kabyle hein, y a pas de secrets)
      Moi, j’ai ma théorie , je pense que c’eest une espionne algérienne infiltrée. Mais j’ai pas encore de preuves.

      • columbine permalink
        03/01/2010 17:31

        non, pas compliqué, il suffit que la maman aille accoucher en France…cela se faisait, pour ceux qui avaient les moyens…la famille a dû quitter à l’indépendance

  25. 03/01/2010 15:12

    Ce texte est très intéressant.
    Ma personnalité est tellement anodine que personne ne peut faire d’amalgame avec la sienne ou me prendre pour une « cousine ».
    Donc je ne connaissais que peu ce genre de problème.
    Car fille cadette par contre, assez typée (yeux noirs, sourcils noirs, teint un peu mat, mais blonde comme moi), a renoncé à se teindre en brune depuis qu’elle s’est faite apostropher par un type qui lui demandait pourquoi elle ne portait pas le voile, et qui a manqué lui flanquer une claque au passage…
    Donc 100 % d’accord avec toi…
    Et puis ce n’est pas parce que le type devant a mis BZH sur sa voiture que je vais aller lui raconter que j’ai des ancêtres malouins…
    Moi les questions identitaires, ça me gave… Dommage, c’est à la mode…

  26. Francesca permalink
    03/01/2010 16:00

    Et si tout ça n’était au fond que manifestation d’une familiarité -vulgarité??- galopante que l’on subit à peu près dans tous les milieux -ah le « tu » systématique…on fait le même boulot, on est dans la même tranche d’âge, plus ou moins..oui mais non! Vous étiez tout seuls, juré, pour garder les vaches je n’étais pas là! Et cela m’évoque par ricochet le post des cochonnes: la vulgarité régnante est souvent un sacré fardeau trèèèèès gênant!
    Cela dit, je suis assez d’accord avec un des commentaires précédents, à propos de la tentative de créer du lien, briser la glace etc. Cest maladroit, certes…

  27. acila permalink
    03/01/2010 18:26

    Je le sais bien que tu n’es pas mon cousin, pas la peine de crier comme ça ! Et sinon la ligne de T-shirt, elle est prête ?

  28. l'anglaise permalink
    03/01/2010 21:31

    Personnellement, je suis toujours du mauvais coté de la manche : l’anglaise ici, « the French » là bas…

    J’aime bien me sentir un peu « exotique » quand je me sens vraiment chez moi un peu partout en Europe…
    Ça me fait sourire…

  29. 04/01/2010 03:21

    Vous vous plaignez, mais ce n’est rien à côté de ce que je vis : 100% pur belge d’origine. Heureusement que l’énorme majorité de ma vie s’est déroulée en France et a permis d’échapper à l’accent. Mais une fois que les gens le savent, votre calvaire n’est rien à côté du mien. Et ça, personne n’en parle !!!

    • Le Velu permalink
      04/01/2010 12:15

      Oh allons, calme toi et prends une frite.
      (C’était uniquement pour te donner raison)

    • Andrea la catalane permalink
      04/01/2010 13:04

      tu ne devrais pas souffrir en silence (je serais fortement tentée de te recommander l’usage d’hemoal mais il n’y a que les espagnols qui pourraient apprécier la blague….c’est frustrant les fossés culturels)
      PS : t’écris très en français pour être belge 😉
      (vaine tentative de réveiller la bête)

  30. judytakriz permalink
    04/01/2010 15:29

    Arrête de fumer.

    • 04/01/2010 15:32

      mmmmmh. Toi t’as encore lu ça comme une sagouine. En même temps, j’en attendais pas plus d’un bidon d’Eau de Javel Tunisienne.

      • judytakriz permalink
        04/01/2010 15:43

        J’ai la peau blanche, moi.

    • LaZouzi permalink
      04/01/2010 15:33

      Parce que c’est mauvais pour la santé?

      • judytakriz permalink
        05/01/2010 00:41

        Bah oui, ça contient du chlore.

  31. 04/01/2010 16:35

    Je me suis pas amusé à lire tous les commentaires (visiblement, ce sont tous les mêmes des mêmes personnes), mais j’aime cet article. Trop réaliste pour être vrai, mais trop vrai pour être réaliste (oui, oui c’est tordu).

    Bref, un énorme coup de chapeau (ou de casquette de travers ?) pour avoir trouvé les bons mots.

  32. pKp permalink
    05/01/2010 10:32

    Buhahaha. Merci pour ça, l’Arabe. J’ai pas ce problème, parce que j’ai la tête du gaulois de base, mais c’est clair que ça doit soûler. J’y repenserais la prochaine fois qu’une question de ce genre me vient aux lèvres en soirée.

  33. Noir c Noir permalink
    05/01/2010 15:28

    Ben où kil est mon commentaire?

  34. 06/01/2010 14:21

    J’suis pas raciste (j’adore le couscous) mais quand même, c’est souvent des arabes qui taxent des clopes. Tu pourrais dire à tes cousins d’arrêter s’il te plaît?

  35. Swinn permalink
    07/01/2010 17:07

    Je sais plus lequel de vous disait ça récemment.. mais vous avez un sacré bol, vous avec un lectorat aussi bon que votre talent bloguesque.. un vrai plaisir!

    Sinon je compatis complètement l’Arabe…
    Je porte un nom bien français pur souche, avec le prénom assorti..
    Mais jsuis naturellement « halée », brune avec les yeux marrons et un visage juste typé.
    On me demande systématiquement de quelle origine je suis, à chaque fois je fais ouvrir les paris… J’ai le droit en général à  » T’es méditérranéenne? » « T’es du Sud? » (oui oui le sud profond..). C’est là que tu vois les gens qui ont du mal à prononcer le terme « arabe » dans une discussion civilisée. Pour peu que l’interlocuteur en question soit aussi un fruit d’expatriation, il m’assimile direct (ce qui m’a valu de me faire coincer par des guerilleros mexicains, parce que oui je catche pas un mot d’espagnol, et qu’on me parle exclusivement en arabe quand j’me trimballe à Barbès)
    Ben en vrai.. suis une erreur de la nature vietnamienne.
    Et j’en ai ras le bigoudi que les mecs dans les restos asiats me disent d’arrêter d’assaisonner mes plats parce que c’est fort le nuoc mam et que les caissières des Frères Tang me demandent si je sais bien ce que j’achète. Oui je sais la viande elle est volontairement pourrie…
    Je VEUX être victime du cliché qui me revient de droit!! J’veux qu’on me parle de riz cantonais et de chiens sautés au saté!!
    C’est grave docteur?

  36. 10/01/2010 09:04

    la connerie ne connait pas de couleurs….

  37. 30/03/2010 04:28

    Vous êtes complètement CINGLES par ici, j’adore 🙂

    Etant moi même français d’origine française (puisque rappelons-le mes parents sont nés en 1945 et 1947 dans un département français connu a l’époque sous le nom de « Algérie »), étant moi aussi la cible de ce genre de mec qui cherche a faire de moi un membre de sa famille a tout prix…bien que je sois français (je le jure…ben sur la tête de la mère de mon cousin…évidemment), je ne peux que te donner un conseil valable…BARRE TOI

    Putain qu’est ce qu’on est plus heureux ailleurs, je sais on va me répliquer que j’ai choisi la solution de facilité et que comme ca les choses n’avanceront jamais…ben c’est faux…elles ont avances pour moi.

    Je suis prof de français…dans le golf…MDR c’est vrai que ca fait con mais ca n’en reste pas moins vrai. Je suis parti pas vraiment a cause des cousins, moi c’est plutôt les ahuries qui pige pas qu’un arabe puisse avoir fait des études et être prof d’une langue dans laquelle il est né qui m’horripile. Vraiment va 6 mois en Inde (c’est ce que j’ai fait) et même si tout les arabes ne fonctionnent pas comme moi (en même temps je fais que répéter ce que j’ai entendu ici et la j’ai pas vérifié) je pense que ca fait du bien de sortir du climat franco-francais.

    Bon c’est pas grave cousin…plus sérieusement merci pour cet article. Même si j’essaie vraiment d’éviter coute que coute la polémique car je pense que dans mon cas perso elle ne fait rien avancer… ben de temps a autre ca fait du bien de gueuler un bon coup.

    Merci encore

    Mohamed

Trackbacks

  1. Tweets that mention BILAN 2009: JE NE SUIS PAS TON COUSIN!! « C'est La Gêne -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :