Skip to content

De la traite des vaches mortes.

25/11/2009

Deux hommes.

Albert Camus et Michael Jackson.

Le premier fut, entre autres, l’auteur de L’Etranger, roman qui bouleversa la vie politique et culturelle dans la France coloniale des années 50. Celui-ci trouva la mort dans un accident de voiture il y a de cela presque cinquante ans.

Quant à l’autre, après 40 ans d’une carrière artistique sans équivalent, il disparut subitement le 25 juin dernier dans d’obscures conditions où le crapuleux le mêle au sordide.

Ces deux illustres morts sont aujourd’hui exhumés en vue d’être empaillés par la grâce du système politico-médiatique recycleur d’icônes et pourvoyeur d’immortalité consommable.

Camus, authentique figure de gauche, incarnant dans ses principes autant que dans ses actes « l’homme révolté », pourfendeur de l’ordre bourgeois, est sur le point d’être « panthéonisé » par un Sarkozy qui n’en est pas à une grossière récupération près. Le président, grand lecteur de Camus devant l’éternel, appelle de ses voeux l’entrée en grande pompe au Panthéon de l’auteur de La Peste et de Les Justes tandis que Jean Camus, fils de l’écrivain, a fait savoir en qualifiant de « contre-sens » cette initiative, qu’il ne souhaite pas que la mémoire de son père soit récupérée à des fins électoralistes par un pouvoir devenu le symbole même de tout ce que l’écrivain a combattu.

Pour le pouvoir acculé à donner sa conception d’une identité nationale de plus en plus difficile à cerner, il s’agit de se refaire une virginité humaniste à moindre frais et tant pis si le fiston à son Camus passe pour un anti-sarkozyste hystérique à la solde des socialistes à qui on ne la fait pas. Dans le sillage du Président, il est à noter que Le Pen, en faisant de Camus, une figure strictement « pied-noir », via une formule de recyclage d’une malhonnêteté sidérante, ramène  avec la démagogie qu’on lui connait, l’illustre révolté sur les rivages bruns de l’extrême droite et des nostalgiques de l’Algérie française.

Alors, certes, Camus, en acceptant le Prix Nobel de littérature en 1958 pour l’ensemble de son oeuvre, a montré que même s’il était soucieux de ne pas se laisser momifier, n’en était pas pour autant réticent aux honneurs . Mais sa liberté était telle qu’il n’aurait jamais pu être gobé par l’establishment politique. Cette tentative de recyclage n’est qu’un exemple de plus, de l’extraordinaire capacité d’absorption (et de digestion) des idées et des individus qui les ont portées par les élites  gouvernantes afin de faire dire aux morts ce qu’ils n’ont jamais dit. A cet égard, Camus au Panthéon de Sarkozy, ce serait aussi cruellement ironique que George W Bush qui lit L’Etranger entre deux réunions avec son Etat Major, ou encore ces T-shirts à l’effigie du Che portés par de jeunes occidentaux et fabriqués par ces enfants chinois rendus esclaves par l’impitoyable régime communiste. Cet ordre n’est pas sans rappeler l’immémoriale loi de la chaîne alimentaire.

MJ, de son coté, est au centre de l’actualité avec le documentaire consacré à montrer sous un angle intimiste les répétitions qu’il a donné avant sa dernière série de concerts.  L’exploitation de This is it (que j’avoue ne pas avoir vu, même si je suis, chaque jour, un peu plus tenté) me fait penser aux terribles spectacles de foires montrés dans Elephant Man, à une nuance près: les forains sans scrupules, constatant que leur « bête » ne déplace plus les foules, auraient décidé que celle ci leur serait plus rentable, une fois empaillée. La soi disant rareté attribuée au  documentaire (il ne devait être projeté sur les écrans que pour une durée de 15 jours) n’était qu’une cynique tentative de pécher un maximum de poissons spectateurs dans les deux premières semaines d’exploitation. Cette publicité délibérément mensongère et digne des campagnes de marketing les plus agressives, ne me semble pas aller de pair avec le recueillement induit par la nature de l’évènement (on ne peut s’empêcher de penser que les producteurs de This is it, enfin gorgés des millions que Bambi aurait été bien incapable de leur rapporter de son vivant, ont toutes les raisons du monde de le préférer mort que vif; ce qui rend possibles les  plus folles rumeurs conspirationnistes essaimées autour des circonstances de la mort de MJ sur le Net).

Là encore, la « Machine » absorbe l’individu pour en faire une espèce de matériau rendu vierge à nouveau, sur lequel elle pourra bâtir un nouveau récit. Ces mécanismes rappellent, par bien des aspects, la vision cauchemardesque que proposait, en son temps, le film de Richard Fleischer, Soleil Vert, monument SF mettant en scène une société acculée au pire des recyclages pour assurer sa propre survie.

Il serait parfaitement incongru, voire même à coté de la plaque de mettre Camus et Jackson sur le même podium. Et pourtant leurs dépouilles respectives sont, si l’on en croit l’intérêt que leur portent nos charognards contemporains , d’une saveur comparable.

Advertisements
130 commentaires leave one →
  1. 25/11/2009 08:30

    Concernant « This Is It », une source proche du dossier m’avouait l’autre jour qu’il n’avait jamais été question pour Sony Pictures, distributeur du film, de vraiment limiter l’exploitation à deux semaines. Un mensonge marketing de plus ou de moins, finalement…

    • 25/11/2009 09:35

      Effectivment, les markèteux qui se sont occupés de nous vendre « This is it » ne sont plus à un mensonge près: dans la même veine, ils auraient pu mentionner sur l’affiche, juste sous le titre « 1 call girl fraîchement épilée offerte à tout spectateur de plus de 16 ans, 1 chippendale huilé pour chaque spectatrice et 1 sanglier rôti pour tout spectateur de plus de 11o kilos. » Les amateurs…

  2. 25/11/2009 08:59

    Je ne parlerais que de Camus, parce qu’honnêtement, Michael Jackson, j’en ai jamais rien eu à carrer, je vois pas pourquoi ça commencerait maintenant.

    Pour ce qui est de la récupération des symboles, je pense qu’il y a deux constats à faire… Le premier, c’est qu’il y a des figures qui sont productrices de symboles en ce qu’elles ont vécu, en ce pourquoi elles se sont battues et en ce qu’elles ont dit et revendiqué. Ce sont (sensé être) des institutions sociales, qui sont porteuses de sens et que l’on peut mobiliser dans ce type de cadre. Ensuite, il y a la récupération. Parce qu’un symbole, c’est finalement un instrument de pouvoir (une légitimation par le temps).

    La seule chose qu’il faut retenir, c’est que les symboles n’appartiennent à personne. Les symboles sont le propre des communautés qu’ils créent ou qui s’en revendiquent. Un symbole utilisé dans un contexte « (en anglais, on dirait « irrelevant », mais je trouve pas le mot) » ne fera qu’une chose, se retourner contre ceux ou celui qui en font mauvais usage.

    C’est facile d’invoquer le passé quand on n’est plus capable d’évoquer le présent.

    • LBBrownEyedGirl permalink
      25/11/2009 09:07

      Je n’ai rien à ajouter!! 🙂 A part peut-être l’expression française que tu cherches. Il me semble qu’on dit « hors de propos » pour traduire « irrelevant » en français. 😀

    • 25/11/2009 09:44

      Henri,
      tu as raison lorsque tu soulignes que certaines figures appartiennent à tout le monde; c’est pour cette raison que, lorsque Sarkozy a cité Jaurès dans ses références politiques, provoquant l’indignation de certains, la polémique m’a semblé ridicule. Des figures comme Guy Moquet ou Camus sont beaucoup moins fédératrices; il s’agit de leur faire dire « Nous adoubons le Président et son action » en dépit de leur couleur politique.

      • 25/11/2009 11:12

        Je ne suis pas du tout d’accord avec ce que tu dis ici sur Guy Môquet et Camus, je pense même que c’est tout le contraire, c’est un message que Sarko veut faire passer et non pas tenter de faire parler les morts, il veut montrer par là son ouverture, et se situer au-dessus des clivages politiques sur des sujets qui ne devraient pas être liés à ces clivages : l’enseignement de l’histoire et de certaines valeurs pour le symbole Môquet, et la panthéonisation d’un « grand homme ». Je ne me souviens pas qu’on ait fait autant de bruit quand Mitterrand ou Chirac ont panthéonisé en leur temps.

      • Philippe de Thrace permalink
        25/11/2009 11:22

        Mais, la Meuf, tu ne décèles pas un opportunisme écoeurant (tout comme Dumas panthéonisé par Chirac) dans l’action de Sarkozy? Il me semble que le respect et même la connaissance des oeuvres de ces personnes passe loin derrière la volonté de faire l’actualité et de couper l’herbe sous le pied de l’opposition?

      • ABC permalink
        25/11/2009 11:52

        Carla fait la lecture tous les soirs à son chéri et le nourrit au grand texte littéraire

        La découverte de Camus fût un choc pour Nicolas, et étant dans l’impossibilité de passer à

        gauche, il doit choisir une solution beaucoup moins extravagante (tout le monde ne peut avoir l’audace d’un Eric Besson)

      • ABC permalink
        25/11/2009 11:58

        « fut » sans accent, évidemment

      • 25/11/2009 12:11

        @la Meuf,
        l’ouverture à la sauce Sarko n’est qu’une vaste escroquerie, ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre. Le fait de prendre Eric Besson pour faire du Pasqua (sans parler du cas Kouchner!!) montre que si le président veut dépasser la logique des étiquettes, c’est pour mieux imposer sa vision d’une droite décomplexée. La seule différence, c’est que Besson et Kouchner, vivants et consentants, pourront toujours se défendre face à ceux qui les accusent de mener une politique de caniches. Camus, lui, n’a que son fils, pour se défendre.

      • ariko51 permalink
        25/11/2009 13:22

        Sarkozy est un énorme opportuniste (cela dit il n’est pas le seul) mais ce qui gêne encore plus, c’est que lui et son gouvernement affichent régulièrement un certain mépris pour la culture. C’est donc là que ça me gêne la Meuf. A ce propos, j’ai une anecdote d’un membre de ma famille qui était préfet de Martinique lors de la venue de Sarko il y a quelques années. Celui-ci voulait voir à tout pris Aimée Césaire car ses prédécessurs socialistes l’avaient rencontré mais celui-ci ne partageait la même envie. Finalement la rencontre a lieu et Sarko la bacle sans poser aucune question de fond à Césaire et sans manifester le moindre intérêt pour l’homme mais en faisant en revanche venir les journalistes pour la photo.

      • 25/11/2009 14:43

        @Le Juif: je ne dis pas que l’ouverture est sincère, je dis que c’est ça le message: je suis un président d’ouverture et non pas: Camus et Môquet m’adoubent. Ce n’est pas parce que l’ouverture est une escroquerie qu’il n’a pas le droit devouloir panthéoniser Camus.

        @ariko: Donc parce qu’il est arrivé à certains membres de son gouvernement ou à lui d’afficher un certain mépris pour la culture, ils n’ont pas le droit de vouloir panthéoniser Camus?

        Si on suit votre logique, on ne fait rien.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 14:53

        Moi ça m’énerve quand même un peu ces récupérations à tout va. c’est un peu comme les commémoration. On crée l’évènement pour détourner l’attention.
        Le point positif est que cela donne lieu à des débats et des analyses critiques.
        Le point négatif est que la plupart des gens s’en beurrent, des débats et des analyses critiques.

      • DOCDS permalink
        25/11/2009 15:01

        Tout à fait d’accord avec La Meuf. Tu aurais préféré qu’il panthéonise Maurras pour être en accord avec son étiquette de droite? Bien sûr que c’est un opportuniste. Personne n’est dupe. Mais lui, au moins n’a pas été maurassien dans sa jeunesse. Et rappeler Camus, l’homme libre, à la mémoire des ignares contemporains, c’est un moindre mal.

      • Philippe de Thrace permalink
        25/11/2009 15:03

        M’enfin, bien sûr qu' »ils on le droit de panthéoniser Camus ». Mais comment ne pas regretter que ce soit pour de mauvaises raisons? Parce que se féliciter de l’hommage pour lui-même, je ne sais pas trop quelle en est l’utilité. On peut raisonnablement supposer que ce qu’il reste de Camus s’en fout complètement. Plus de ses livres se vendront et sa parole portera plus loin que si sa dépouille reste ou elle est? Permets-moi d’en douter.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 15:26

        voilà c’est ça que je veux dire.
        le problème est pas tant de « panthéoniser Camus » que de le recupérer de manière opportuniste.
        et surtout, j’imagine que cette récupération n’en sera que plus partielle/partiale et « politiquement correcte » (dieu que je hais cette expression).
        Et méconnaître est à mon sens parfois bien pire que de ne pas connaître.

        donc une question intéressante serait peut-être: comment donner plus de sens à ces récupérations intempestives qui nous sont imposées? quelles sont les marges de manoeuvre?
        quelles sont les possibilités d’action et de subversion?

      • 25/11/2009 15:26

        Certes ce qu’il reste de Camus s’en fout, mais comme dit Docds, « rappeler Camus à la mémoire des ignares contemporains », c’est déjà ça. Et s’il faut s’opposer à tout ce qui est fait par opportunisme de la part du gouvernement, encore une fois, rien ne sera fait. Dans ce cas on pourrait très bien dire que la bataille qu’a menée Badinter contre la peine de mort était opportuniste et servait son intérêt perso. Certes, mais le résultat est quand même honorable et salutaire. On va le regretter? Non. Alors je sais bien que le résultat n’est pas le même et que ce n’est pas comparable mais cette logique de tout critiquer et tout remettre en question me fatigue un peu.
        Nous avons un Panthéon, le Président a le droit d’y faire entrer qui il souhaite, pour ma part, je ne me plains pas qu’il choisisse Camus.

        Par ailleurs si l’objectif de Sarko était de détourner l’attention, il semblerait qu’il y arrive très bien puisque tout le monde semble s’offusquer de quelque chose qui n’aurait dû soulever de débat qu’entre les enfants Camus. Et les premiers à contribuer à ce non-débat sont ceux qui lui reprochent de l’avoir créé pour détourner l’attention. Mais il ne tient qu’à vous de rester concentrés sur… sur quoi déjà?

      • 25/11/2009 15:31

        C’est juste que le bonhomme commence à avoir un peu de mal à vendre du rêve ce derniers temps, et que quitte à vendre du vrai rêve, autant en vendre du préfabriqué quoi (redéfinir des idéaux, des moyens d’y arriver, des choses contre lesquelles se battre ensemble…).

        Même si je suis contre l’idée de panthéoniser (cf.plus bas), rien ne l’empêche de le faire, bien sûr la Meuf.

        Et l’ouverture à la Minarque, franchement, c’est super drôle… Besson, Kouchner, Amara. Y’a quand même rien de plus hypocrite que ça, ce qui me permet de penser qu’y en a un qui doit l’avoir un peu mauvaise là-haut d’être récupéré par un type qui, au finale, n’en a rien à foutre de ses idées… mais veut juste se servir de son image.

      • 25/11/2009 16:00

        (oups la Meuf, j’ai posté en même temps que toi, je n’ai donc pas vu. ton commentaire).
        Je pense que j’ai dit ce que j’en pensais clairement dans mon premier commentaire.
        C’est vraiment bien de faire reparler de Camus, mais la seule chose que vont retenir les gens qui en avaient vaguement ou jamais entendu parler, c’est qu’on en a parlé au JT de 13h, entre un reportage sur l’artisanat de la pomme de pain et la météo des neiges. Et là, ça me gonfle.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 16:22

        je suis d’accord La Meuf que le débat sur La Panthéonisation camusienne est d’une pertinence relativement moyenne.
        Le Minarque décide de panthéoner et de commémorer, alors ils panthéone et commémore, et ce, de la même manière que ses prédécesseurs (ce sont les joies de la Minarquerie à la française)

        mais alors, excusez-moi d’insister, mais vous croyez pas que cela mérite quand même de réfléchir sur ce qui se récupère et ne se récupère pas, DE FAIT, et d’en analyser les raisons?

        Perso, cela ne me parait pas être un non-débat, bien au contraire.
        c’est juste essayer de s’infiltrer dans des brèches de manière à ébranler un brin le ciment des discours dominants.

      • Philippe de Thrace permalink
        25/11/2009 23:28

        Et bien, la Meuf, je comprend ton point de vue. La différence des opinions réside dans l’importance accordée au Panthéon. Très personellement, qui est enterré où, et les symboles qui vont avec, ça m’intéresse autant que l’histoire de l’inventeur du lacet de chaussure. Si pour toi ça compte, en effet, transférer une dépouille ou des cendres, ça peut signifier quelque chose, et cet acte être un accomplissement en soi.

        Et pour répondre à ta dernière phrase que je soupçonne de contenir une pointe de mauvaise foi, je répondrai par une liste au débotté
        – La campagne des régionales
        – Les propos digne d’un Le Pen tenus dernièrement en banlieue
        – ça : http://diegosan.wordpress.com/2009/11/25/rebuts-de-presse-edition-golden-bollocks/
        – La ridicule débandade de son fils à l’EPAD
        – Le grand Paris réduit à un projet de transports autoritaire et sans vision
        – La réforme de la Taxe professionelle et le chahut des élus locaux
        – L’absence d’objet du grand emprunt
        – tant d’autres que j’oublie avec honte
        Et surtout, continuer de masquer le vide sidéral de sa politique sans consistance en continuant de maitriser l’actualité médiatique en créant un événement toutes les 48h. Quel qu’il soit, tant que ça fait parler et qu’il passe pour actif.

      • 25/11/2009 23:55

        Philippe, tu as d’excellentes lectures, je ne peux que te féliciter.

  3. La Pastanaga permalink
    25/11/2009 09:19

    « Etre mort c’est être en proie aux vivants… » (Sartre)

    J’ai un peu honte parfois de faire partie du clan des vivants.

    • 25/11/2009 09:51

      Je crois que Sarkozy va avoir un peu plus de mal à déterrer Sartre…

      • 25/11/2009 09:56

        Ou avec une très très grosse pelle alors. Genre Mélanchon.

      • 25/11/2009 09:56

        Mélenchon (j’écris pas son nom souvent…).

      • DOCDS permalink
        25/11/2009 10:27

        Il est interessant de citer Sartre, connaissant la violente polémique entre Sartre et Camus lorsque ce dernier a condamné les camps staliniens dès l’apres guerre

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 10:43

        ouais, ok, il veut s’amuser à déterrer Camus… ok ok, alors déterrons TOUT Camus…
        « L’une des seules positions philosophiques cohérentes, c’est ainsi la révolte »

        tu veux de la révolte Sarko, c’est ça? mais il fallait le dire!!

      • 25/11/2009 11:15

        Sartre, c’est effectivement une autre histoire. Quand on sait qu’il a refusé le Nobel, ça n’aurait pas beaucoup de sens. Même s’il y a toute sa place. Et puis si on déterre Sartre, il faudra déterrer Simone puisqu’ils sont enterrés ensemble et la panthéoniser avec lui.

      • Cécile permalink
        25/11/2009 16:25

        Ça n’est pas un problème, ils ont bien déterré Pierre et Marie Curie ensemble pour les Panthéoniser.
        Alors que c’était la fierté de notre bon vieux cimetière de Sceaux.

  4. La Pastanaga permalink
    25/11/2009 09:21

    « Avec l’auxiliaire « avoir », le participe passé s’accorde si le COD est placé avant le verbe » (Bescherelle)

    • ariko51 permalink
      25/11/2009 13:26

      Merci La Pastanaga, si tu penses que la grammaire n’est pas que pour les académiciens, et j’ai d’ailleurs constaté que de nombreux bloggeurs sur ce site étaient sensibles sur ce sujet, j’ai écrit un petit article sur mon blog ariko51.wordpress.com

      • ABC permalink
        25/11/2009 13:33

        Ton site est intéressant Ariko51, pas seulement parce que je partage ton point de vue

        sur la grammaire…etc

  5. 25/11/2009 09:24

    « Charognards de tous pays, unissez vous. »

    La récupération des grandes figures n’est pas nouvelle, qu’elle soit politique (la récup) ou financière.

    Mais Dieu que ça pue.

    • Malice permalink
      25/11/2009 09:29

      Et avec la vague développement durable, la récupération est un hit-bag.

      • Malice permalink
        25/11/2009 10:23

        It-bag. Mon orthographe me perdra.

      • Philippe de Thrace permalink
        25/11/2009 11:11

        😀

    • 25/11/2009 13:41

      J’aimais bien avec cette faute, moi ^^ .

      Quand on parle de morts… ou de mecs à flinguer.

  6. Marie permalink
    25/11/2009 09:50

    Rien a dire de plus. Ca c’est du Verbe, le Juif .

    • 25/11/2009 09:53

      Du verbe, du verbe, y’a aussi de l’adjectif, du sujet et du complément d’objet direct, hein. Faut pas les oublier dans les crédits sinon, après, ils se plaignent…

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 10:16

        CRÉDIT SPÉCIAL aux « idées » portéES par les « individus »

      • Marie permalink
        25/11/2009 11:11

        Verbe: Expression de la pensée par les mots.C’est du « tout compris ». Avec tout le toutim: sujets , verbes , cod , adjectifs..
        Ou encore , deuxieme personne de la Trinité Sainte, mais j’irais pas jusque là…

      • 25/11/2009 11:13

        Mon pauvre Arabe, c’est vrai que personne comprend jamais tes blagues!

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 11:21

        ah non moi j’ai compris (cette fois)

    • 25/11/2009 09:58

      Merci!!!

    • La Pastanaga permalink
      25/11/2009 10:51

      Marie? c’est toi sous la burqa?

      • Marie permalink
        25/11/2009 10:55

        Bah non, je passais la sairpillère à ce moment là !

      • Malice permalink
        25/11/2009 11:02

        La moppe, Marie, c’est plus facile.

  7. karkace permalink
    25/11/2009 10:02

    perso je ne suis pas un « littéraire » mais l’étranger de camus ça a été pour moi « Le » roman que j’ai apprécié pendant mes études.
    Qu’il sois récompensé, je n’y voit rien de mal et je ne vois pas pourquoi on devrait attendre un président de gauche pour le “panthéonisé”.

    • 25/11/2009 10:11

      J’adore cet écrivain mais en attendant, je vois pas pourquoi faudrait le panthéoniser tout court.

      Déjà, juste le fait de panthéoniser, ça m’échappe.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 10:49

        Henri, tu l’adores à cause de cette phrase fameuse et polémique:

        « Si j’avais à choisir entre cette justice et ma mère, je choisirais encore ma mère. » ??

      • 25/11/2009 11:16

        C’est un symbole. Et c’est pas toujour mauvais les symboles.

      • 25/11/2009 11:34

        J’ai détesté Camus. Pas parce qu’il est mauvais comme écrivain, mais parce qu’il est trop bon, justement. On a absolument voulu nous faire lire la Peste au lycée. Je devais pas être dans ma meilleure période parce que le livre m’a retournée au point que je n’ai jamais pu rouvrir un livre de lui…

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 11:52

        au lycée j’avais vu au théâtre « La Peste » avec Francis Huster.
        même à l’époque, il me semble avoir eu le sentiment de m’être fait un peu roulée comme une pierre de Sisyphe

      • 25/11/2009 15:14

        @Pasta: pas spécialement, parce que sa mère, si je me souviens, elle était justement un peu barrée sur la fin…

        Ce qui me gêne avec le Panthéon, c’est qu’il y a des gens que tu ne connais pas qui se permette de déplacer ton corps, après ta mort, sans ton consentement. Le déplacer du lieu où tu as éventuellement choisi de reposer – par toi même, « pour l’Histoire ». Et qu’en plus de ça, tu te retrouves à la merci de tous les fossoyeurs d’héritage… Qu’est-ce qu’on en sait nous, de ce qu’ils en pensent?

      • 25/11/2009 16:08

        Ya son fils qui dit non, déjà. Et je crois pas qu’on puisse aller à l’encontre de la volonté de la famille…

    • Philippe de Thrace permalink
      25/11/2009 11:15

      Karkace, je ne suis pas sûr qu’être déterré soit une récompense. et encore moins une récompense pour une écrivain comme camus. Si on veut rendre hommage à cet auteur, il y a plein d’autres manières. Par contre, il n’y a visiblement pas beaucoup de manières pour Sarkozy de créer l’actualité à l’approche des régionales.

    • La Pastanaga permalink
      25/11/2009 15:29

      pardon Henri… en fait je crois que j’ai jamais compris les blagues sur ta mère…
      c’était dans quel post déjà où vous en parliez, histoire que je fasse plus de bourdes??

      • 25/11/2009 15:33

        Le sondage proposé par le Pédé sur les responsables du 11 septembre.

  8. Trodan permalink
    25/11/2009 10:24

    Jean Camus me semble doué d’un certain bon sens.
    Très bon pavé, bonne plume le Juif.

  9. Crevette permalink
    25/11/2009 10:35

    Je suis allée voir This Is It hier. Je savais même pas que le film n’était théoriquement sensé être exploité que 15 jours, et très franchement je m’en moque.

    Tout ce que j’ai vu, c’est un artiste de génie. Un vrai professionnel, un véritable artiste, un chanteur et un danseur exceptionnel. Du grand art.
    Et aussi, un homme, profondément attaché à ses valeurs, sa foi et sa planète.

    Il dit souvent dans le film qu’il a un message à faire passer, et si l’exploitation de ce film, outrageusement financière on est d’accord, permet de faire passer ce message malgré son décès et donc l’annulation de ses concerts qui devaient servir à sa diffusion, TANT MIEUX.
    J’ai découvert un homme de génie, un peu tard certes, mais j’en suis bien contente.

    A ce moment là, tu peux aussi parler de La Môme, de Coco avant Chanel, et de tous les films basés sur des personnes célèbres décédées.

    • L'étudiante permalink
      25/11/2009 20:43

      et en plus, ( c’est le Pédé qui va être content de taper dessus ), la vie de Coco Chanel va être reprise à nouveau, mais attention là, c’est du grand art, l’horripilante Anna Mouglalis en personne ! le « film » devrait sortir bientôt. On ne la laissera donc jamais tranquille ??

    • 25/11/2009 23:26

      Un biopic et un montage en catastrophe d’images des répètes pour faire un film pour faire des thunes pour compenser le manque à gagner des concerts qui n’ont pas eu lieu, c’est pas tout à fait la même démarche quand même… Ceci dit, la bande-annonce de This is It est séduisante (notamment parce qu’on y entend très beaucoup Smooth Criminal que je surkiffe). Mais je résiste par pure pas envie de leur donner le moindre centime de mon abonnement ciné que je paie presque pas.

  10. Orphus permalink
    25/11/2009 10:37

    A 39 % d’approbation, il fallait réagir.
    Merci Le Juif.

  11. Marie permalink
    25/11/2009 10:50

    « Gouverner, c’est voler, tout le monde sait ça. » Extrait de Caligula, Albert Camus.
    (À l’infinitif, ER, sinon c’est la baffe)

    • Marie permalink
      25/11/2009 11:27

      « On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus » . Buonaparte. Petit le Corse, mais bien meublé le dernier étage.

  12. La Louve permalink
    25/11/2009 11:27

    Faire parler et danser les morts, tout ça pour servir des intérêts personnels(lucre et notoriété), c’est tellement facile de tirer les grosses ficelles du « regardez nous rendons hommage à ce grand Artiste » (mais par pitié votez pour moi/ achetez mon livre/venez voir notre, heu son film… raquez bordel, c’est pas compliqué à la fin)

    Merci le Juif pour ton article et cette belle référence à « Soleil Vert », plus juste ce doit être difficile.

  13. turquoise permalink
    25/11/2009 11:31

    mettre Camus et MJ dans le même papier et sans transition, fallait oser! :- )

  14. raoulvolfoni permalink
    25/11/2009 11:32

    Jean Claude Camus est mort? Johnny doit être bien triste.

  15. ABC permalink
    25/11/2009 11:47

    Article bien agréable à lire Le Juif, au style polémique presque littéraire

    La mise en parallèle Camus / Jackson me semble très Barthien (très cheeer) ou Barthésien (ah non ça se doit être pour Barthès, le footballeur) ?

    Petite précision : « événement, avec deux E accent aiguë et « Voire » tout seul, sans « même » serait mieux

    • DOCDS permalink
      25/11/2009 12:03

      La graphie « évènement » est correcte également. « événement » c’était avant. Mais peut être que « c’était mieux avant »…

    • ABC permalink
      25/11/2009 12:11

      Merci pour le rectificatif

      De l’orthographe et des réac, tout un COMBAT

    • 25/11/2009 15:02

      et puis aigu, pas aiguë, s’agissant d’un accent, hein 😉

      • ABC permalink
        25/11/2009 15:07

        Sorry Monsieur Diego

        A nous tous nous relèverons le niveau de l’orthographe et de la grammaire en nous auto corrigeant

        de la vigilance et de l’exigence

      • 25/11/2009 18:16

        Je t’en prie, et je note au passage que tu sais où placer le tréma dans « aiguë », ce qui est une qualité extrêmement beaucoup très rarissime chez les gens.

  16. Agathe permalink
    25/11/2009 12:01

    Rectification: la graphie « évènement » est également acceptée par le dictionnaire de l’Académie depuis quelques années. C’est triste, je sais, on ne peut même plus taper sur les gens 🙂

  17. Agathe permalink
    25/11/2009 12:03

    Rectification: la graphie “évènement” est également acceptée par le dictionnaire de l’Académie depuis quelques années. C’est triste, je sais, on ne peut même plus taper sur les gens
    (je ne sais pas pourquoi l’adresse mail habituelle a beugué, mais il est inutile d’accepter le 1er commentaire, je veux garder ma burqa bleue !)

  18. Agathe permalink
    25/11/2009 12:04

    je suis un cas despespéré. Laissez tomber.

  19. tongwoman permalink
    25/11/2009 12:17

    Merci Le Juif pour cet article (et merci C’est la Gène pour ce jonglage permanent et salutaire entre cassage peoplesque et réflexion plus profonde).
    Camus a été mon premier amour littéraire. Le genre d’œuvre qui marque les esprits et qui les construit. Alors autant vous dire que ces derniers jours, j’avais méga grave la haine face à cette histoire de panthéonisation du Bébert.
    Pour répondre à karkace, je ne vois pas non plus de mal à ce que l’œuvre et le parcours de Camus soient reconnus. Et peu importe que ce soit un président de gauche ou de droite qui en ait l’initiative. Mais… la grandeur d’un hommage se mesure à l’aune de celui qui rend l’hommage. Je ne peux pas croire que Camus aurait été flatté d’être récompensé par un homme qui considère que l’art n’est pas pour tout le monde. Un homme qui pense que la guichetière n’a pas besoin de culture, de littérature, de réflexion. Un homme qui cautionne le massacre méthodique de l’Education Nationale, qui estime que l’instit ne remplacera jamais le curé. Un homme qui laisse les forces de l’ordre arrêter des enfants sans papiers aux portes de l’école. Et je pourrais continuer longtemps l’énumération.
    Dans la France de Sarkosy, je ne suis pas sûre qu’un enfant pauvre des quartiers populaires puisse être remarqué, porté et d’une certaine façon sauvé de son destin social par un instituteur comme ce fut le cas pour Camus.
    Il est illusoire d’essayer de deviner quelles auraient été les volontés des morts. Tout ce que l’on peut faire, c’est regarder leur vie, leur œuvre et, si ce n’est les comprendre, tout du moins les respecter en préférant le silence aux babillages.

  20. Luxisback permalink
    25/11/2009 13:23

    Ce matin mon voisin de train lisait le Canard enchaîné qui titrait « Sarkozy: j’ai pas pu lire l’Etranger Besson l’a expulsé ».
    Tellement drôle, tellement vrai…

    • 25/11/2009 17:39

      Ca c’est un énorme compliment, parce qu’il écrit quand même puté de bien, Michel Onfray, en général.

      • Malice permalink
        25/11/2009 18:20

        Très beau compliment en effet.
        (Suis curieuse du futur probable commentaire de Marie maintenant que le lien le Juif – Onfray est lancé)

      • ABC permalink
        25/11/2009 18:21

        Il écrit surtout avec un parti pris dans l’air du temps, en utilisant un peu de la plume de Vian, mais sans son talent

        Alors que Le Juif prend la peine de faire une vraie analyse, même si à charge

      • 25/11/2009 21:47

        Oui mais on ne peut pas le réduire à cet article. Il est quand même souvent limpide pour un philosophe…

      • ABC permalink
        26/11/2009 10:18

        Limpide comme une eau fade, dont la fraîcheur embrume l’esprit

    • La Pastanaga permalink
      25/11/2009 18:09

      ah oui très très bien cet article.
      et ça rejoint un peu ce que je disais, en particulier dans ce paragraphe:

      « Monsieur le Président,
      Est-ce cet Albert Camus qui appelle à « une nouvelle révolte » libertaire (t. III, p. 322) que vous souhaitez faire entrer au Panthéon ? Celui qui souhaite remettre en cause la « forme de la propriété » dans Actuelles II (t. III, p. 393) ? Car ce Camus libertaire de 1952 n’est pas une exception, c’est le même Camus qui, en 1959, huit mois avant sa mort, répondant à une revue anarchiste brésilienne, Reconstruir, affirmait : « Le pouvoir rend fou celui qui le détient » (t. IV, p. 660). Voulez-vous donc honorer l’anarchiste, le libertaire, l’ami des syndicalistes révolutionnaires, le penseur politique affirmant que le pouvoir transforme en Caligula quiconque le détient ? »

    • 25/11/2009 18:57

      Cher ABC,
      on ne m’a très certainement jamais gratifié d’un aussi beau compliment (sauf peut-être ma mère qui pense que je suis « plus beau que Brad Pitt et Mike Brant réunis », mais ça ne compte pas).
      Je suis néanmoins obligé de rendre la statuette que tu m’as si généreusement décernée car le poids-plume que je suis n’est pas dupe: Onfray est tout simplement la réincarnation intellectuelle de Mike Tyson.

      Merci encore.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 20:18

        ah oui me suis plantée avant, j’ai confondu avec la mère d’Henri.
        donc je la refais:

         » Le Juif, tu l’adores (Camus) à cause de cette phrase fameuse et polémique:

        « Si j’avais à choisir entre cette justice et ma mère, je choisirais encore ma mère. » « 

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 20:19

        ce que j’aime m’autociter…

      • ABC permalink
        26/11/2009 10:17

        C’était un cri de l’esprit Cher Le Juif

        Si tu refuses la statuette, accepte au moins ces quelques palmes pour couronner
        ton chef

        Et si Mike Tyson est un poids lourd de la boxe au propre comme au figuré, tu accepteras cette statuette, ne pouvant honorer un poids lourds, au figuré seulement, de la philosophie contemporaine

  21. Mannick permalink
    25/11/2009 14:20

    Voilà plusieurs mois déjà que je viens chaque jour ici, lire et relire, et chaque jour, me dire que non, tout n’est pas perdu, tant que des personnes comme vous 4 diront (écriront) tout haut et bien fort, ce que nous sommes (peut-être encore) des millions (des milliers ? non là je suis trop pessimiste…) ce que nous sommes donc à penser vraiment !

    Sur le billet d’aujourd’hui, sur ton billet le juif, çà ne fait que se confirmer.

    Je suis un peu en exil en ce moment (un pied en France, un autre de l’autre côté du Channel britannique), et parfois je dois dire que çà fait du bien de ne pas avoir à supporter plusieurs fois par jour, d’une part la vue de ce président de la république navrant (voire pire que navrant), et ne pas avoir à l’entendre non plus.

    Je dois avouer que vous êtes presque mon seul lien avec le pays par moments… mais quel lien !

    Chaque jour nous nous demandons ce que le « petit » Nicolas nous réserve encore, chaque jour il y a une surprise, plus ou moins écoeurante, faramineuse, décourageante, et chaque jour on s’en révolte encore quand même, peut-etre parce que tout simplement, il est impossible de tout encaisser…

    J’ai lu quelque part que l’on préparait un film sur Camus, avec Jacques Gamblin, je sais, c’est pas grand chose un truc lu qq part, mais je me dis qu’au moins, il y a un type bien qui va essayer de faire vivre à nouveau le grand homme, et non pas l’exhumer pour aller « l’exposer » au Panthéon des grands hommes…

    Concernant MJackson, je ne vois là rien de bien surprenant, ces fameuses deux semaines de diffusion n’étaient et cela était couru d’avance, que le pire des arguments commerciaux, pour que tout un chacun de ses fans ou de ses moins fans, peu importe, fasse le pied de grue à l’entrée des salles ! J’ai beaucoup aimé l’illustration de ton billet le Juif, celle de la hyène…

    Tout ce que je viens d’écrire n’est peut-être que du « déjà vu ou lu », mais ce que vous, vous écrivez ici chaque jour, çà mérite d’être vu ET lu, je vous remercie en tout cas, vous êtes un peu mon journal quotidien, mon Canard à moi !

    • l'anglaise permalink
      25/11/2009 15:38

      Le paysage politique britannique n’est pas bien réjouissant non plus, malheureusement ! :-/

      • Mannick permalink
        25/11/2009 15:53

        Entièrement d’accord avec toi L’Anglaise 😉

  22. 25/11/2009 14:50

    En fait plus ça va, plus je déteste les articles du Juif : on peut jamais rien dire, à part bravo t’as raison. M’énerve.

    • 25/11/2009 18:59

      Diego,
      si ça peut te consoler, sache que, de la même façon, je déteste toutes tes interventions.

      • P2L permalink
        25/11/2009 19:01

        He ho, get a room!, les 2 la…

      • 25/11/2009 21:31

        Je rougis dans mon salon 😉

  23. ABC permalink
    25/11/2009 15:02

    Cette initiative présidentielle nous rappelle que Camus est grand et que comme lui, nous ne devons juger une doctrine par ses sous produits, mais plutôt par ses sommets

    Et si Sarkozy donnait l’envie de replonger dans Camus ? Et dans Oscar Wilde (attention pas d’interprétations salaces SVP) Et de relire L’artiste en Prison (lyrique avant propos sur l’art et reconnaissance d’un pair), préfaçant La Ballade de la geôle de Reading

  24. GGR permalink
    25/11/2009 15:51

    Juste une précision (peut être donnée mais 78 commentaires c’est long à lire), Soleil Vert est un livre avant d’être un film (et que c’est même sur le wiki que tu donnes en fin d’article, c’est y pas beau ça?).

    • 25/11/2009 19:07

      Cette précision est très précieuse. T’as lu le bouquin? C’est bien?

      • GGR permalink
        25/11/2009 19:53

        Toujours plus complet que le film et d’autant plus visionnaire même si, dans le genre, je garde une préférence pour le meilleur des mondes.
        Je remarque d’ailleurs que tu n’as pas fait référence à la possibilité (selon notre magnifique président) de vivre dans avoir jeté un oeil (voir même pris du temps pour lire) sur la Princesse de Clèves. Le parallèle avec Camus aurait été marrant.

        M’eenfin l’article reste bon, la preuve je reviens souvent.

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 20:13

        mais Onfray l’a fait.
        et on a déjà dit que l’article de Le Juif était mieux.

      • GGR permalink
        25/11/2009 20:20

        Onfray? Beurk!
        J’avais pas vu et d’ailleurs je cherchais pas vraiment à le voir lui. Et puis y a faire et faire et nos quatre amis font bien mieux que ceux qui prétendent savoir faire.
        Sur ce je m’éclipse et j’attends la suite de vos coups de gueule (ou non). Les débats d’idées c’est pas trop mon truc…

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 20:23

        ah ouais? c’est quoi ton truc alors?

      • GGR permalink
        25/11/2009 21:06

        La Science-Fiction, la musique et la gène pardi! Je n’ai rien à secouer des tentatives de démagogie tentaculaire de Sarkozy et l’exploitation avérée de l’Homme par l’Homme elle m’attriste mais je pense m’en être suffisamment insurgé.
        Tout à été et on en arrive toujours à la même conclusion: on vit vraiment une époque formidable!

      • La Pastanaga permalink
        25/11/2009 23:59

        et c’est qui cet « Homme »?

  25. P2L permalink
    25/11/2009 18:25

    Je pense surtout que Sarkozy veut « pantheoniser » pour qu’on parle d’autre chose que de son bilan ou de la crise, a quelques mois des regionales.

    Et il semble que ca marche.

    Happy Thanksgiving everyone!

    • La Pastanaga permalink
      25/11/2009 18:29

      c’est ce que j’entendais également par « détourner l’attention »

  26. P2L permalink
    25/11/2009 19:11

    Bon, bel article, en effet..mais juste, y a clairement une allusion dans le titre et ca me tarabuste de ne pas voir a quoi elle fait reference.. (vache..?)

    J’adore les sourires entendus et regards en coin des gens qui « tu vois ce que je veut dire ». Je suis juste decu de ne pas m’inclure dans ce groupe aujourd’hui.
    Snif.

    De toutes facons:
    Happy Thanksgiving Everyone!

    (a fete debile, comportement debile)

    • 25/11/2009 19:26

      Pourquoi fête débile?

      • 25/11/2009 20:00

        Dès qu’y a des dindes à fourrer, y a du monde pour trouver ça bien. Je note.

    • 25/11/2009 19:59

      P2L t’es fatigué non ? Traire une vache donne du lait ? Vache à lait ?

      • P2L permalink
        25/11/2009 23:45

        Haaaaaaaaaaaaaaa ok…

        Je suis fatigue en effet.

        C’est une fete debile qui consiste a se gaver d’un volatile hyper hormone de la taille d’un enfant de 4 ans ( la notre fait 12 kg). Celle-ci est farcie de trucs gras et beurre de gras (5 kg de stuffing pour la notre). Et bien sur plein d’accompagnements legers tel de que la puree de patates douces, de la puree de puree et de la creme avec un peu d’epinard dedans (pour la couleur), et de la puree aussi. A cote, les festins des Noel francais, c’est le regime Gandhi periode anorexique. Faut dire que nos amis US s’entrainent toute l’annee, donc clairement, ils peuvent envoyer du lourd lors de cette celebration du bouchage d’artere.
        Le tout bien sur est accompagne de la solennelle, ridicule et tellement sincere tradition du remerciement, faite avec la naivete dramatique tellement premier degre de nos amis caincains. « Je remercie pour ma soeur, mon frere, mon boulot, mon jardin, la victoire des Yankees (celle-la je l’ai entendue pour de vrai), ma X-box, le cul de ma copine, et bien sur la Freeeeedom ».
        Quand je dis que c’est debile comme fete, c’est surtout que je fais mon connard de Francais arrogant et blase. C’est sincere, bisounours et tout mignon.
        Mais un peu de cynisme me ferait du bien en ces temps de fetes de fin d’annee qui degouline de bonnes intentions.

        A noter qu’ajourd’hui j’ai entendu parler pour la premiere fois de la Turducken.
        Concept genial: tu fais cuire un canard a l’interieur d’un poulet a l’interieur d’une dinde. Si, si ca existe, c’est pas des conneries. C’est au cas ou t’es pas sur d’avoir manger assez de viande.

        Diego, la blague de la dinde a fourrer…hum..je suis sur que tu peux faire mieux..me demande pas si je suis fatigue apres.

        Enfin bref Happy Thanksgiving..et merde j’ai pas pu me retenir.

      • 25/11/2009 23:57

        Rooo ça va j’ai bien droit à une récré de temps en temps ! Excellent concept que la Turducken, mais comment fait-on rentrer un canard dans un poulet ? As-tu un tutoriel à nous proposer ?

      • P2L permalink
        26/11/2009 00:01

        J’en ai entendu parler ce midi, mais en cherchant sur les technologies de l’Internet,
        j’ai trouve ca:
        http://en.wikipedia.org/wiki/Turducken

        Ils trichent un peu, ils enlevent les os.

        C’etait vraiment tres interessant.

      • 26/11/2009 00:07

        Magnifique, on peut même remplir les derniers espaces avec de la saucisse ! Merci pour cette info énorme ! A l’occasion, tu m’expliqueras pour cette histoire de technologie de l’Internet, ça a l’air assez dingue.

      • P2L permalink
        26/11/2009 07:09

        Je te raconte pas comment c’est dingue les technologies de l’Internet: il parait qu’avec, tu peux clavarder avec des gens a l’autre bout de la ville.

      • P2L permalink
        26/11/2009 07:10

        Meme les gens qui habitent derriere l’eglise, pres de la poste.

      • 26/11/2009 08:37

        Ah non merci, ma famille est fâchée avec les Dugommier depuis 3 générations. Je risque pas d’y toucher, à ton Internet.

      • ABC permalink
        26/11/2009 10:35

        Cette recette de dinde « Russe » aux US m’a mise en appétit

        Vraiment drôle P2L

      • 26/11/2009 10:51

        J’ai faim !

        Ca me rappelle la recette de canard farçi de ma grand mère…

      • davidgeridoo permalink
        26/11/2009 10:54

        Et on peut mettre une caille fourrée aux merguez dans le canard de la Turducken ?
        Non, parce que je cherche une idée d’accompagnement pour ma pizza quatre-fromages au kebab.

      • raoulvolfoni permalink
        26/11/2009 23:09

        Ahah David! Happy thanks giving! Tu nous diras à quel hopital tu es?

    • Malice permalink
      29/11/2009 09:01

      Je recherche la recette de la cocote de sot-l-y-laisse de dinde, elle mijote longtemps, c’est très bon. J’ai trouvé ce matin la recette aux pruneaux (C’est meilleur que la souris d’agneau), pas encore celle aux figues, c’est plus délicat probablement.

  27. Schrödinger permalink
    25/11/2009 19:39

    classe, l’article.

  28. 28/11/2009 12:28

    Crénom d’un chien, tu n a pas vu This is It ! Mais fais comme moi, vas y vite !
    http://corto74.unblog.fr/2009/11/17/on-y-est-folie-passagere-218/

    biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :