Skip to content

A quoi sert la presse féminine?

16/09/2009

Comme vous le savez (ou pas), la semaine dernière j’ai eu un accident de voiture. Conséquences ? je ne peux pas faire de sport pendant 10 jours et je dois porter une minerve jusqu’à la fin de la semaine. Autant vous dire que c’est assez pour que je prenne des attitudes de grande blessée de guerre, histoire qu’on me plaigne un peu. Et comme cette minerve m’empêche de me mouvoir normalement, impossible d’aller me déhancher samedi soir ailleurs que chez moi pour enfiler mon pyjama. Du coup, une gentille amie bien intentionnée m’a fournie en littérature de salle d’attente, c’est-à-dire en Glamour, Elle, Cosmopolitan, Vogue, Marie-Claire et autres beaux magazines colorés et glossés pour filles. J’ai donc commencé cette lecture qui est en général synonyme d’avion, de grippe ou de déprime et non, pas de toilettes, car c’est bien connu, les filles ne font pas caca.

Il faut d’abord que je précise que ce que je dirai ci-dessous ne s’applique pas à Vogue, puisqu’il semblerait que ma copine se soit faite arnaquer sur celui-ci. Il manquait un bout du magazine, il n’y avait que des photos de poufs anorexiques avec des cuissardes et robes à clous sur le dos. Je n’ai pas trouvé la partie écrite. J’ai donc jeté ce qui n’en restait pas moins un pavé.

Pour les autres, impossible de les différencier, les rubriques et le contenu sont identiques :

couvELLE cuissarde♥ Mode ♥

L’inévitable passage mode, où l’on apprend ce que l’on DOIT porter si l’on ne veut pas être montrée du doigt dès qu’on met le nez dehors. Le problème c’est que ce qu’il faut porter est immettable, à moins que l’on ait le physique d’Adriana Karembeu et que notre occupation quotidienne consiste à tourner des films porno amateurs. Donc ces magazines ne nous avancent pas vraiment,  on sait juste que cet hiver, on devra porter des clous et des cuissardes si l’on ne veut pas être mise au ban de la société. On sait aussi qu’on n’aura aucun mal à arrondir nos fins de mois au Bois de Boulogne. Ah oui, et pour aller avec tout ça on doit avoir, au choix, un très grand ou un très petit chien au bout d’une laisse à clous elle aussi, du khôl du milieu du front jusqu’au menton et une absence permanente de soutien-gorge.

 

cosmo_mincir

♥ Santé ♥

Alors, la rubrique Santé, c’est pas difficile, soit c’est sur le régime, soit sur la lutte contre le cancer. Ce qui finalement revient au même puisque dans les deux cas, on vous apprend à vous nourrir, ou plutôt à ne pas vous nourrir. Sauf exclusivement de poisson bouilli (mais attention pas n’importe quel poisson) parce que c’est plein d’omégas 3 et que les omégas 3 (qui n’ont apparemment rien à voir avec un quelconque théorème mathématique*), c’est bon pour la santé, paraît-il (à la différence des omégas 6, évidemment). Et éventuellement on a droit à quelques graines de grenade  (connue pour ses vertus antioxydantes, bien qu’on n’ait pas encore compris ce que c’était, les vertus antioxydantes*) quand on a un petit creux, ce qui n’est pas censé arriver, hein, attention.


 

marieclairecheveux♥ Beauté ♥

Dans chaque magazine il y a une rubrique beauté et dans chaque rubrique beauté, il y a une rubrique yeux et une rubrique cheveux. Franchement, elles sont fortes les gonzesses qui écrivent là-dedans. Trouver tous les mois (toutes les semaines pour certaines) de nouvelles choses à dire sur les yeux et les cheveux, chapeau. Ce mois-ci l’une d’entre-elles a de toute évidence dû avoir un peu de mal puisqu’elle se contentait de nous demander quel était notre recourbe-cils préféré. Ensuite elle dressait une liste d’une petite dizaine de ces drôles d’instruments et en détaillait les avantages et inconvénients. Avant de lire je me suis donc posé LA question : quel est mon recourbe-cils préféré ? Je suis alors allée fouiller dans mes placards de salle de bain pour réaliser avec honte et effroi que je ne possédais pas de recourbe-cils. C’est alors que ça m’a frappée:  qui se recourbe les cils ? Non mais sérieusement, vous savez tout ce qu’il y a à faire avant de se recourber les cils ? Evidemment, il faut d’abord se concentrer sur l’arrêt de toute nourriture agréable et la confection de poisson bouilli comestible, ensuite il faut apprendre à marcher sur des aiguilles de 10 cm, puis il faut se débarrasser des reliquats d’acné et de la cellulite incrustée depuis nos 16 ans, des poils disgracieux, et du gras des cheveux qui revient tous les deux jours. Sans oublier évidemment l’application d’une crème, tiens donc, antioxydante (!), matin et soir. Et si on arrive à finir tout ça, il faut se limer les ongles (des mains ET des pieds) et se mettre de la peinture dessus, après avoir repoussé les « cuticules »(si tant est que quelqu’un sache ce que c’est que les cuticules*). Enfin, éventuellement il faut dormir beaucoup, travailler un peu, courir 6km par jour, lire Nietzsche et Schopenhauer pour briller en société et aller voir des croûtes au cinéma pour avoir des sujets de discussion. Sans parler de celles qui ont mari et enfant(s). Alors sérieusement, QUI a le temps de se recourber ses putains de poils des yeux???  Non, mais pourquoi pas un recourbe poils pubiens aussi?

glamour_0047♥ Relations ♥

Alors, dans la catégories « relations », vous l’aurez compris, on parle d’hommes. On nous dit quoi faire (ou pas) la première nuit (on apprend plein de choses comme être épilée et ne pas porter une culotte-gaine), on nous dit comment draguer de façon adaptée un artiste, un intello, un aristo, un SDF, un businessman, on nous suggère de ne pas nous attacher à un amour de vacances (aussi bien que Christophe Rippert en son temps) ou à un homme marié (ce qui consiste à nous recommander de ne pas nous comporter comme Glenn Close dans Liaison fatale, encore une fois, merci) ou à un homo (pas comme cette cruche de Céline Dion). Bref rien de vraiment utile, rien par exemple (et au hasard) sur les moyens de survie d’une célibataire de 28 ans entourée d’une mère inquiète, d’une meilleure amie condescendante, d’un frère moqueur, de deux ex encombrants (et inutiles pour ce qui est du mariage et de la procréation forcenée). Non, des conseils judicieux de cet ordre-là, j’ai cherché mais je n’ai pas trouvé. Le sujet le plus proche était : comment faire de son meilleur ami son meilleur amant quand on est célibataire (euh, non merci) ou comment envoyer un « poke » sur Facebook à un garçon qui nous plaît. Merci beaucoup, on vous avait attendue pour ça, très chère. Ou alors, comble de l’originalité, des hommes nous parlent. Souvent, les journalistes en manque d’inspiration (je compatis) donnent la parole aux mâles. Elles vont (oui bien sûr, on y croit) les interviewer sur, au hasard, leurs fantasmes, leurs envies, ce qu’ils aiment ou n’aiment pas. Et ça donne à peu de choses près, ça : Je n’aime pas quand ma copine sent mauvais des pieds, Antony, 19 ans. C’est intéressant n’est-ce pas ? Ça nous aide beaucoup pour comprendre les hommes et savoir ce qu’ils attendent de nous. Parce que mon coco, quand on en est à se demander quel genre de recourbe-cils on préfère, on t’a effectivement attendu pour savoir qu’on ne doit pas sentir mauvais des extrémités basses !

♥ Témoignage ♥

A propos de la catégorie témoignages, je demande à tous les rédacteurs en chef concernés qu’on la rebaptise tout de suite : à l’attention des conspiges. Dans cette catégorie, nous trouvons en plus mièvre et en moins drôle ce que nous pouvons voir chez Delarue : Comment j’ai perdu 5O kg en trois jours, comment j’ai échappé à un violeur sanguinaire en le menaçant de mon tampax, comment j’ai réalisé que mon mari avait une autre famille l’étage au-dessus, comment j’ai retrouvé mon amour de jeunesse (c’est-à-dire de deuxième année de maternelle) et me suis ensuite rendue compte qu’il s’agissait en réalité d’une femme, comment j’ai eu une aventure avec une star, comment j’ai séduit le mari de ma tante, comment j’ai été mère à 14 ans, etc.

♥ Reportage ♥

Il faut reconnaître que certains magazines se distinguent par un, voire deux sujets « sérieux » par numéro. Elle nous ressort, chaque semaine, sans faute, depuis 10 ans, un sujet sur les femmes en Afghanistan et Marie-Claire alterne entre problèmes de castes en Inde, mariages forcés au Moyen-Orient, et problémances en tous genres dans des contrées reculées comme la Mongolie ou l’Ouzbékistan. Le problème c’est qu’au bout de deux articles « sérieux » dans des magazines féminins, on a un peu l’impression de tous les avoir lus et on est tellement déprimé qu’on commence à se demander si un petit recourbe-cils ne ferait pas l’affaire pour nous remonter le moral.

glamour_ex♥ Psycho ♥

La catégorie Psycho ressemble un peu à la catégorie Relations, on y trouve également des articles sur les relations de couples, mais pas uniquement. Par exemple, on nous enseigne comment gérer ses relations avec sa fille ado (hum, ne me concerne pas vraiment, à moins que l’on considère que je suis la fille ado), mais aussi comment récupérer son ex (étant moi-même à l’origine d’une thèse sur le sujet, ça ne m’intéresse pas), comment gérer une boss hystérique et cassante (pffff, on s’ennuie),  les méthodes magiques pour gérer sa belle-mère (on ne pourrait pas, pour changer, nous apprendre comment l’assassiner sans traces ? ça, ce serait utile), comment ne pas se fâcher avec sa meilleure copine quand on lui a volé son mari, et tout un tas d’autres inepties qui n’intéressent pas grand monde. Enfin j’espère.

♥ Test ♥

Alors ça, c’était ce que je préférais quand j’étais ado. J’ai donc à chaque fois un espoir secret d’y trouver une réponse quelconque. Mais les sujets sont, eux aussi, toujours les mêmes et franchement pas emballants. Quel couple mythique êtes-vous (déjà, je ne suis pas en couple, donc tu vas me lâcher avec ça et quand bien même je le serais qu’est-ce que j’en ai à foutre de savoir si on ressemble plus à Brad et Angie ou à Johnny et Vanessa ?), quelle relation êtes-vous prête à avoir (euh, laissez-moi réfléchir, je pense que je suis prête à avoir un nouveau cousin, oui, j’aime bien les cousins, le cousinage tout ça, ça me réussit bien et puis le mois de septembre c’est pas mal pour un nouveau cousin non ?), quelle épouse serez-vous (on a le droit de vous envoyer l’époux, façon SAV, quand on lui aura promis une Stepford Wife et qu’il se retrouvera avec… moi ?), enfin, quelle confidente êtes vous pour vos amies. Alors là, je suis toujours l’amie parfaite : j’écoute, je donne des conseils, je ne répète pas aux autres copines. Le problème c’est que le résultat est forcément un peu biaisé puisqu’ils ne proposent jamais la case « je-répète-juste-au-Pédé-dans-la-seconde-qui-suit-et-on-se-moque-violemment ».

♥ Horoscope ♥

L’horoscope (solaire, lunaire, chinois, la numérologie et tutti quanti) a toujours une place de choix dans cette presse spécialisée, mais alors en janvier et en septembre, c’est l’apothéose !

Et puis ils sont contents parce que ça fait du remplissage: une demie-page par signe, avec tous les domaines censés nous intéresser (amour, travail, santé), ils n’ont pas encore compris que les adeptes de l’horoscope ne sont intéressées que par le champ amour, mais on ne leur en veut pas. Bref, donc dans chaque domaine, ils sont trop forts : Amours : si vous êtes en couple, des petits troubles autour du 16, mais des éclaircies en fin de mois ; si vous êtes célibataire une rencontre décisive en octobre (mais ils ne précisent pas l’année, les sagouins) ; si vous êtes au chômage, des opportunités apparaissent en mai (des opportunités, ils sont malins, et ce ne sera pas de leur faute si vous n’avez pas su les voir, les opportunités) ; si vous avez un travail, des tensions vers la fin de l’année (waouw) ; si vous êtes en bonne santé, ralentissez un peu sur le chocolat ; si vous allez bof, ralentissez un peu le chocolat aussi. Ah, ça va mieux, j’y vois tout de suite plus clair.

Bon, maintenant que j’ai lu tout ça et que je suis riche de tous ces enseignements, qu’est-ce que je fais, toujours avec ma minerve et mon interdiction de faire du sport ? Et non, je n’irai pas acheter un recourbe-cils !

 

 

*La première qui me donne la définition de tous ces concepts inutiles, je la tabasse. Merci.

Publicités
66 commentaires leave one →
  1. Aelixira permalink
    16/09/2009 08:27

    Génial! Haha^^
    A une lointaine et malheureuse époque, j’étais ABONNEE à PLUSIEURS de ces torchons. Un jour, la révélation m’est tombée dessus.

    Dans un numéro du même magazine, à un mois d’intervalle, on a eu droit à « maquillage instinctif, maquillez-vous au doigt en étalant sensuellement votre ombre à paupières, owi owi owi! », puis, dans le suivant, « FINI le maquillage en patés étalés n’importe comment, place à des outils pro pointus et tendance et archi précis en poil d’écureuil kabuki du Tréloindistan « .

    Ouais… Bah là, d’un coup, j’ai réalisé une chose: n’importe quelle tendance peut paraître géniale une fois imprimé et mis en page avec de jolies images. Donc je me suis enfin libérée de toutes ces conneries. Parce que ça donne des envies pas possibles et que ça donne l’impression qu’on n’est jamais assez bien foutue/habillée, surtout quand on a moins de 18 ans.

    Ah, et tu n’es peut-être pas tombée dessus, sinon, tu aurais fait un paragraphe, mais il y a régulièrement des trucs très sympa sur le sexe! « la double pénétration, le symbole du « je veux tout, tout de suite » (ah parce que c’était un phénomène de société? ah bah merde alors, je suis vraiment pas à la page!!!) Ils essaient même d’imposer des modes de ce côté parfois^^

    Je n’en ai pas lu depuis trois ans, je m’habille comme j’aime, sans me dire toutes les semaines « ah oui mais il me manque ça ça et ça aussi ». Pas d’agression à signaler pour le moment :p

    Et sinon, bon rétablissement =)

  2. Crevette permalink
    16/09/2009 09:03

    Tu as l’air très remontée contre les recourbe-cils…
    Alors qu’un bon mascara double volume double longueur (et triple loots piqué ?) c’est beaucoup mieux en fait 😀

  3. Marie permalink
    16/09/2009 09:15

    J’ai toujours été extrêmement déprimée par la lecture de ce genre de magazines.
    C’est sans doute pour ça que je n’en lis jamais… 😉
    Mais qu’y a t’il à lire dans ce type de magazine à part ces articles alibis interchangeables sur la vie des femmes afghanes /indiennes/pakistanaises, bien plombants, bien culpabilisants, dont on voit qu’ils sont là exprès pour que la « ménagère de moins de cinquante ans » qui parcourt ces pages se sentent soudain très mal à l’aise ?
    Car c’est bien connu que cette dernière n’a plus qu’une idée en tête après ça : consoler son mal-être et sa mauvaise conscience de femme occidentale dans l’achat du dernier it-bag et le recourbe-cils rose fluo !
    C’est à ça que servent les magazines !
    Ah puis que dire des pages modes où pour faire arty sans doute et se démarquer de La Déroute ou des Pois Chiches on ne distingue plus les vêtements, tellement les photos sont floues et obscures, moches et crades ?
    Non, moi qui ait justement le physique d’Adriana Karembeu, je préfère passer à la bibliothèque et me prendre des livres et des BD…

    • L'emmerdeuse permalink
      11/11/2009 11:02

      Les articles sur les femmes qui vont teeeeellement maaaaal ailleurs servent surtout à nous faire penser qu’on « est vraiment pas mal loties en France », histoire qu’on aille pas trop râler contre les 3 salopards mensuels qui tuent leur femme adorée en lui cognant dessus, les viols commis toutes les 10 minutes, les 15% de différences de salaire, les tâches ménagères pas partagées, les places en crêches tellement nombreuses qu’elles poussent les femmes à arrêter de bosser, les centres d’IVG qui ferment, la représentation minable de la moitié de la population à l’Assemblée, le climax complètement arriéré de la France en matière de relations hommes/femmes, bref ce paradis égalitaire qu’est notre cher pays à qui nous devrions être reconnaissantes de ne pas nous traiter comme les afghanes. On est priées de dire merci.

  4. 16/09/2009 09:26

    MOUWAWOUAWOUA!!!!!!
    La Meuf… je t’aime.
    Merci pour la rigolade du matin, ça fait du bien !

    Je n’ai jamais aimé cette presse, à une époque ça me faisait simplement ricaner, maintenant ça m’irrite carrément tellement c’est bêtifiant. Voilà à quoi on est assimilées, ça fait quand même rudement plaisir !

  5. Absynte permalink
    16/09/2009 09:29

    Tu devrais essayer « Sensuelle »…
    c’est pareil mais en plus « frai »

  6. Blithilde permalink
    16/09/2009 09:46

    EX-CEL-LENT!
    me suis marrée comme une baleine en me lissant ma tignasse jane fondienne, après un soin expert capillairement restabilisateur du cuir aux omegas 36 anti-oxydant parceque je le vaux bien…

    alors moi j’avoue, je les bouquine à l’occasion ces torchons… ça me détend, et je prends pas les choses au pied de la lettre…
    juste, la meuf, tu n’as précisé que leur shopping s’adresse aux femmes dont l’argent de poche est autour de 12 000€ min par mois évidemment, en plus d’etre anorexique, prostituée, plate comme une limande…

    et dommage que tu ne sois pas tombée sur un numero « stop aux regimes, assumez vos rondeurs »…là ça aurait été du grand art! de la prose de toute beauté!

    a vot’ bon coeur

  7. 16/09/2009 10:26

    Remarquable billet !!! ;-)))

  8. Le Poulpe permalink
    16/09/2009 10:34

    Mais peut-on parler de « lecture »? D’après ce que je me rappelle (oui il m’est arrivé d’être malade et de feuilleter ce type de papier dans une quelconque salle d’attente), il n’y a pas beaucoup de texte dans ces magazines.

    Et quand on me dit « lecture », je pense à des mots qui s’enchainent, marqués de ponctuations, pour faire des phrases. Et puis ces phrases font des paragraphes, pour enfin faire des articles. Mais je ne pense pas que le contenu soit plus intéressant à lire dans « Elle » ou « Glamour » que dans « Pom d’api ».

  9. 16/09/2009 10:56

    La Meuf, après une lecture attentive, je te soumets ce syllogisme matinal:

    La majeure:
    Je déduis de ton billet qu’en fait, aucune femme (cocher au choix, plusieurs réponses possibles):
    a) qui se respecte
    b) qui a son bac ou plus
    c) en bonne santé
    d) qui pèse moins de 100 kgs
    e) active à plein temps
    n’achète la presse féminine.

    La mineure:
    Diffusion de la presse féminine en France, environ 10 millions de personnes (à la louche, en 2005) http://www.observatoire-medias.info/article.php3?id_article=273

    Conclusion: il y a au minimum 10 millions de Pédés en France.

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 11:53

      c’est quoi le rapport entre la presse féminines et les pédés??

      d’ailleurs, dans ce tableau résumant la diffusion de la presse féminine en France, il manque à mon avis toutes les revues féminines non avouées explicitement, comme par exemple « Psychologies Magazine »
      (mais qui baignent largement dans la même idéologie, et participent à sa diffusion).

      Un coup marketing comparable à celui du Coca-Cola Zéro (vs Coca light « pour les filles »)

  10. Annem permalink
    16/09/2009 10:58

    T’as l’air de les connaître si bien, ces magazines, tu devrais arrêter de les lire, j’ai l’impression que ça te rend irritable…

  11. Julie permalink
    16/09/2009 11:05

    Tellement vrai… Achète Jalouse, il y a autant de nanas anorexiques mais c’est quand même un peu moins con.

    Et puis bon, le meilleur du meilleur (et de loin) c’est quand même Causette « plus féminin du cerveau que du capiton » comme ils disent. C’est vraiment un magazine de nanas INTELLIGENT !

    • turquoise permalink
      16/09/2009 15:11

      bof, j’ ai jeté un coup d’oeil à Causette et certes, le stéréotype est d’un autre genre, mais il reste un stéréotype…(les femmes afghanes, les féministes que l’on connait déjà, le clitoris (non sans blague…)) intelligent chez Causette cela veut dire sérieux et sans fantaisie. Causette c’est un peu le magazine féminin pour bobottes. Causette m’a laissé sur ma faim.
      en tout cas, je suis ravie de savoir qu’il y a des meufs qui n’aiment pas les magazines féminins. « la meuf » pointe bien du doigt toutes les idioties qui remplissent ces journaux. et on peut aimer les fringues, le maquillage tout ça sans aimer lire ces magazines.

      • La Pastanaga permalink
        11/11/2009 12:10

        Causette?

        c’est une blague? ça existe ça?

        Le steréotype de la femme qui bavarde (et donc parle pour le rien en dire) + la référence douteuse à la « Cosette » des Misérables (genre ouais mais quand même on est cultivées et en plus on fait de l’humour… mais Cosette?? merde quoi… moi je préfère Calamity Jane)

        2 en 1, comme le shampoing, chapeau les filles.

  12. eveange66 permalink
    16/09/2009 11:14

    Ah j’en veux encore !!!
    Merci pour le rire du matin avant les réunions de l’après midi !
    Quand je veux me décérerbrer (navré pour le néologisme moche), je n’allume pas la télé que je n’ai plus depuis 1996, je vais à la bibliothèque pour lire un magazine joli de con-sommatrice féminin.
    Vais pas payer pour ça, je préfère le chocolat !!
    Moi ce qui m’étonne toujours, c’est que les personnes qui écrivent (hmm) dans ces magazines se voient et se nomment encore journalistes avec carte de presse et tout !
    Comprends pas, rien à voir avec le journaliste mais c’est parfait pour tous les avantages qui vont avec la carte….
    Aller j’attends d’aller chez le médecin quand j’aurais la grippe A pour lire les couenneries féminines.

  13. Molly permalink
    16/09/2009 11:33

    Ba moi, j’aime bien la presse féminine, ça me détend, et ça m’évite de dormir dans le train !
    Après, il ne faut pas lire que ça, c’est vite fait lassant, mais de lire des futilités ça fait du bien entre 2 lectures sérieuses.
    Et je ne pèse pas plus de 100kg, j’ai mon bac, je ne suis pas malade, je suis active, et je me respecte 😉

    • 16/09/2009 11:39

      C’est bien ce que je dis: tu es un Pédé syllogistique 😉

      • Molly permalink
        16/09/2009 11:46

        Ca doit etre ca 🙂

    • 14/10/2009 15:13

      Idem… Moi j’en lis régulièrement, ça me détend, ça me fait même rire souvent. Il suffit de pas tout prendre au pied de la lettre… Et ça ne m’empêche pas de lire Flaubert, le monde, le canard enchaîné et des bouquins en anglais. Et j’ASSUME!
      PS: moi non plus je ne pèse pas 100kg, j’ai mon bac (+4), je suis en bonne santé, je me respecte!
      A part ça, l’article m’a fait mourir de rire quand même, car il révèle une certaine vérité.

  14. 16/09/2009 12:15

    J’aimerai juste que les femmes ( attention, phrase interpretable comme du machisme ) ne soient pas à ce point constamment à l’affut des signes, hints, indices, conseils venant de l’extérieur. D’arrêter de prendre comme parole d’évangile ce que les autres disent d’elles.

    Qu’il s’agisse des films, series teles ou des innombrables magazine feminins, j’ai l’impression que mes amies interprètent tout pour elles à la moindre occasion.

    D’où leur addiction à ces kilos de papier polluants : ça parle d’elles !!
    Or que peut-on vraiment apprendre sur soi même dans un mag tiré a 500 000 exemplaires ?! Dans une série diffusée dans 120 pays ?

    Le business de la presse féminine surfe à mort sur les doutes qu’ils ont eux mêmes participés à insuffler à leur lectrices.

    Le doute, le manque, la crainte sont hautement rentables.
    Cela risque dont peu de changer..

    Rien de moins bandant en ce qui me concerne.
    A quand des femmes sures d’elles ?

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 12:17

      Grégoire,
      toi aussi tu es « constamment à l’affut des signes »,
      comme tous les humains.

      seulement t’as pas des revues abrutissantes pour te le caricaturiser et en plus te faire croire que sous pretexte que t’es un mec, bah c’est obligé que tu penses comme ça.

      Dans le fond, je trouve que les revues « féminines » ridiculisent les femmes (comme si on en avait besoin…)

  15. le chat du rabbin permalink
    16/09/2009 12:29

    Hé, hé! J’ai acheté des cuissardes de pupute! Mais comme j’ai le cheveu gras et le cerne violet, tout le monde s’en fout.
    C’est décidé, j’arrête Elle.

  16. 16/09/2009 13:17

    Oh, tu sais quoi la Meuf ? Y’a un nouveau féminin qu’est sorti y’a quelques mois, qui s’appelle Causette « plus féminin du cerveau que du capiton ». Y’a pas de pub, et y’a pas de photos de pouffes. Bon, ça coûte 4.90€ mais pour un magazine SANS PUB (!!!)

    • 16/09/2009 13:19

      (et personne n’y a jamais – du moins à ma connaissance – évoqué le moindre recourbe-cils)

      • 16/09/2009 13:29

        Mes excuses à Julie, qui avait déjà cité Causette 🙂

  17. 16/09/2009 13:45

    J’ai testé le recourbe-cils. J’ai perdu 4 poils à l’oeil droit. J’ai jeté le recourbe-cils.

    Merci pour ce billet TERRIBLEMENT pertinent. Pourquoi n’avons nous pas une presse féminine moins cruchonne, franchement? Alors les femmes ne sont censées s’intéresser qu’au maquillage, à la mode et à leur couple? A croire que les rédac’ chefs sont des hommes. Journalistes de presse féminine, réagissez et INNOVEZ! Parlez nous littérature (pas le dernier Marc Lévy), cinéma (pas le dernier Reese Witherspoon), voyages et autres civilisations (autres que femmes afghanes sauf si vraiment y a du nouveau…) BREF, relevez le niveau!

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 12:19

      Mon recourbe-cils préféré, c’est Le Juif, quand je le lis.

    • Femme qui lit permalink
      07/12/2010 01:23

      Je ne suis absolument pas d’accord. Je trouve que ton article, La Meuf est un ramassis de clichés à la hauteur de ceux que tu dénonces. Pour ma part, j’ai mon bac, j’ai même bac + 4 (pour l’instant, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin!) dans plusieurs domaines tels que la littérature, le commerce et le journalisme. Oui, je fais tout à la fois, c’est moins boring. Je suis aussi passionnée d’art, de politique, et la féministe la plus enragée que vous ayez jamais rencontré.
      Bref.
      Je suis aussi abonné à Elle, à Grazia et à Marie-Claire, qui, sauf votre respect, sont des magazines féministes et engagés.
      @Anybody Out There : « parlez-nous de litterature ». Attends, j’ouvre mon Elle… chaque semaine, il y a dix pages (dix pages!! chaque semaine!! même la livrovore que je suis à du mal à être à jour) « Livres » dans Elle. Et jamais croisé Marc Lévy. Etc. Je pourrais continuer ma démonstration mais… j’a

      • Femme qui lit permalink
        07/12/2010 01:23

        mais j’ai la flemme. Suite et fin.

      • Marian permalink
        07/12/2010 01:43

        Oh boy !!
        Tu as des journées de combien d’heures pour faire tout ça ?

  18. 16/09/2009 13:48

    Est-ce bien la presse « féminine » ou… la femme, qui opprime… la femme

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/07/23/la-culture-intime-des-femmes-nuit-elle-aux-femmes/

    La femme n’est elle pas un peu une instance normative pour la femme?

    • 16/09/2009 16:12

      Je m’inscris en fac de philo et je vous réponds dans 4 ans, c’est bon?

      • 17/09/2009 13:12

        Mon fil de débateuses sur ce texte ne sont pas toutes des philosophes patentées, il s’en faut de beaucoup. Vous vous mésestimez un peu, je pense… Bravo pour votre beau travail, au fait…

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 12:21

      finalement COSETTE = THÉNARDIERS,
      c’est ça, ysengrimus?

  19. shammalow permalink
    16/09/2009 13:58

    Bon …. je pensais déjà sérieusement ne pas me ré-ré-abonné à Elle cette année mais là c’est sûr !
    Merci de m’avoir ouvert l’esprit la meuf 😉

    [ sinon le recourbe-cil ce n’est pas si mal … ^^ ]

  20. 16/09/2009 14:55

    Génial, cet article!
    La presse féminine est une véritable plaie! Elle formate, conditionne et par conséquent complexe les femmes. Si on ajoute ça la pub à outrance, les séries télé, etc., on descend aux enfers… Des siècles de combat pour arriver à ça!
    Sans parler du fait que chaque mois (ou pire, chaque semaine), les magazines n’offrent que des inepties à lire.

    Ca me fait penser qu’il y a peu, Elle avait sorti un dossier spécial « rondes et sexy » dans lequel on apprenait que les femmes sont rondes dès qu’elles font une taille 40! Merci bien…
    Et ton billet me fait aussi penser à un dessin de Pénélope, ici: http://www.penelope-jolicoeur.com/2009/04/%C3%A0-bouffer-du-foin-.html

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 12:23

      Pénélope, elle me fait rigoler, c’est vrai,
      mais en même temps je la mets (un petit peu) dans le même sac aussi…

  21. soeurdupédé permalink
    16/09/2009 16:04

    Bah moi je fais caca. Mais je ne lis pas ces torchons, plutôt Voici, Closer, Public, Oops…

    Sinon je crois que Vogue ne comporte jamais de partie écrite. Mais tu le savais ? C’était une blague ? bon je vais de ce pas m’acheter un recourbe-cil (j’ai cependant appris très récemment qu’on pouvait se faire recourber les cils en institut, à l’aide d’un produit, et ça tient ainsi plusieurs semaines… demande au Juif il est au courant, le Pédé aussi d’ailleurs).

    • 16/09/2009 16:10

      C’est un peu embarrassant pour le Juif ce que tu nous dis là, non? Pour le Pédé un peu moins (1, il est Pédé et 2, c’est ton frère donc tu as sans doute eu l’occasion de partager cette information cruciale avec lui) Mais le Juif? Au courant d’un nouveau procédé de recourbe-cils? C’est sublime!

      Par ailleurs, si tu pouvais éviter de parler de ton transit intestinal sur notre site ça serait sympa, merci.

      • soeurdupédé permalink
        16/09/2009 16:12

        Appelle de ce pas le pédé il t’expliquera

  22. 16/09/2009 16:05

    Sur la presse féminine, on peut poursuivre radicalement le débat chez Les Entrailles de Mademoiselle :
    http://www.entrailles.fr/index.php?category/Mademoiselle-a-lu-Biba

  23. 16/09/2009 16:52

    C’est terrible !
    Quand je prends le train j’achète un magasine féminin et à chaque fois je me dis que c’est vraiment naze. Et pourtant je recommence histoire de m’occuper 10 minutes (plus c’est que je me suis endormie).

  24. pourquoi permalink
    16/09/2009 18:29

    La véritable question serait peut-être de savoir quel est le pourcentage de femme qui lisent « sérieusement » cette presse. Combien sont-elles véritablement à passer sans pitié des cuissardes teupu au cycliste revival 80’s en passant par le string à franges (assorti au sac et aux chaussures)? J’ose espérer qu’il n’y en a pas masses. Il était une fois, il y a longtemps, un chouette magazine qui s’appelait 20ANS (pas la nouvelle version qui est juste à mourir de vacuité et d’ennui). Ce magazine je l’aimais car déjà, à l’époque j’avais l’âge pour le lire… Mais aussi parce qu’il était super poilant, le genre d’humour débile qui fait marrer quand on sait que de toutes manières on a cramé 2e dans un magazine qui au mieux finira sa vie aux toilettes. C’est con mais ça me manque, un « féminin » qui assume sa futilité et joue la carte humoristique voire parodique.

    • La Blonde-à-faible-poitrine permalink
      16/09/2009 22:09

      Oh oui feu 20ans et ce cher Diasteme!!!
      Sans parler de l’horoscope con (normal pour un horoscope) à pleurer de rire…

  25. 16/09/2009 20:26

    Les dossiers Inde/Afghanistan/Ptikikikistan ne sont pas là pour vous rendre déprimées et consommatrices compulsives, ça c’est seulement un effet secondaire appréciable.

    Ils sont là pour que vous vous rendiez compte d’à quel point vous l’avez bonne quand même, à vous plaindre tout le temps que Jean-Truc laisse traîner ses chaussettes et rentre à pas d’heure en puant la vinasse.
    Lisez qu’en Afghanistan Jean-Hamid fait la même chose ET vous tabasse pour le même prix, et toutes les inquiétudes sur votre condition de femme occidentale s’évanouissent ! Victoire du féminisme à la Elle : les combats pour les femmes ok, mais pour celles qui sont loin.

    Sinon il m’amuse toujours de voir ce cycle annuel dans les féminins : de mars à juin on vous parle de régime, puis en juillet quand c’est trop tard on vous parle d’assumer votre bedaine en vous montrant comment telle star qui a eu le malheur de faire du 40 trois mois dans sa vie s’assume en tant que « ronde » (parce que quand on l’a été une fois c’est pour la vie, demandez à Kate Winslet). Puis en automne toutes les astuces pour ne pas se laisser aller. Et bis repetita l’année suivante.
    Je devrais plus faire attention à la presse masculine pour voir ce genre de tendances…

  26. muffin723 permalink
    16/09/2009 22:43

    Haha, très bonne vision de la presse féminine 😛

  27. Le Chieur permalink
    16/09/2009 23:59

    HAN
    Vasy j’te boudeuh La Meuf !

    « La première qui me donne… je la tabasse »
    D’accord, je comprends, l’Homme que je suis n’a pas son mot à dire ='(

    Adieu !

    • 17/09/2009 00:03

      Oh mais si, le Chieur, venant d’un homme je suis prête à entendre toutes les explications et définitions, même celle des cuticules!

      • Le Chieur permalink
        17/09/2009 16:05

        Aaah *o*
        Bah j’ai pas de définition…

        Mais au moins tu auras compris un truc ! Prendre les transports en commun, le vélo ou marcher 😉

        J’te met au défis de découper la presse masculine 😉
        (Auto-moto, Entrevue et cie…)

        Bizouz La Meuf =)

  28. follement1ncertaine permalink
    17/09/2009 10:36

    Hann!! trop bien votre blog (y)!! wow

  29. barnabe permalink
    17/09/2009 12:15

    Aaah, suis-je donc la seule à apprécier ces magasines?
    Je lis Cosmo chaque mois et ça me fait bien rire.
    Les pages « confessions » sont un peu l’équivalent de « vdm » et il y a pleins de petits articles du même genre.
    Bien sûr, je ne suis pas les pages mode, mais de 1, il faudrait être vraiment riche pour le faire, de 2, en général c’est immettable.
    Moi, ça me détend et me fait rire.
    Mais j’ai quand même un recourbe-cil que je n’ai jamais utilisé!

  30. La Maman permalink
    17/09/2009 17:26

    Et moi qui vient de re-abonner mon mari à ELLE…

  31. La Teupu permalink
    18/09/2009 11:04

    Je suis convaincu que ces magasines sont écrits en partie par des hommes, notamment les rubriques Sexologiques & Coquines : on y trouve toujours des tonnes d’analyses psy ou des témoignage pour vanter les mérites de l’infidélité, de l’échangisme, de l’exhibitionnisme, du bondage, des partouzes, de la sodomie, de la double pé, etc.

    … toutes ces pratiques que les hommes essayent (généralement en vain) d’imposer dans leur couple/relation.

    Leur coup de génie c’est d’écrire ça eux-même dans les magasines féminins pour faire croire à leur femme que la modernité, la mode, etc exigent : de l’infidélité, de l’échangisme, de l’exhibitionnisme, du bondage, des partouzes, de la sodomie, de la double pé, etc.

    [record perso de grossièretés sur un blog battu]

  32. 18/09/2009 11:38

    Merci, mais vraiment MERCI pour ce billet La Meuf ! 🙂

  33. GGR permalink
    19/09/2009 19:32

    J’adore la vulgarisation extrèmes de la science dans la presse féminine.

    Les Oméga 3 et 6 sont des catégories d’acides gras classées en fonction des liaisons inter atomiques (allez vous êtes tous passés par la casé 2nd non?) mais rentrer dans les détails est pas vraiment utile. Quand aux anti Oxydants bah ce sont des molécules qui neutralisent les molécules au pouvoir oxydant très élevés (sans blague?) mais là on rentre dans de la chimie organique niveau post bac et ça devient compliqué pour rien.

    Si encore ces magazines avaient l’intelligence de parler des effets dans le détails de ces molécules ou au moins d’éxpliquer mais là NON c’est pas vendeur! On dit juste y a ça et ça y a bon et ça et ça pas bon histoire de mettre des mots compliqués et sembler une source fiable à la ménagère qui pourra briller en société sans savoir de quoi elle parle (un peu comme avec Nietzsche et Shopenhauer…). De l’abrutissement généralisé… MERDE! Dire qu’on s’est battu pour l’égalité des sexes et qu’on en est arrivé là, à un laveur de cerveau exclusivement féminin… c’est triste.

  34. fredluner permalink
    19/09/2009 19:59

    Je voudrais signaler une faute de français dans l’article qui a le don de m’exaspérer car elle est très répandue.

    « …il semblerait que ma copine se soit faite arnaquer sur celui-ci »

    C’est vrai que la langue française est compliquée et pleine de contradictions mais je peux vous certifier qu’en l’occurrence, on n’accorde pas le participe « fait ». On doit donc écrire : « Ma copine s’est fait arnaquer. »

    Ex:
    « Ils se sont fait avoir » et pas « Ils se sont faits avoir »
    « Elle s’est fait refaire le nez » et pas « Elle s’est faite refaire le nez. »

    Merci.

  35. glongback permalink
    27/09/2009 22:29

    Ca existe des nanas qui savent distinguer leur main gauche manucurée de leur main droite manucurée? Et qui savent écrire en plus? Féministes ET marrantes?

    S’il te plaît la meuf, si tu as une portée de six soeurs, tu m’en gardes une, il fait froid dans mon lit.

    • La Pastanaga permalink
      11/11/2009 12:28

      « Ca existe des nanas qui savent distinguer leur main gauche manucurée de leur main droite manucurée? Et qui savent écrire en plus? Féministes ET marrantes? »

      … heu, pardon, mais tu vis OÙ?

      Et je ne pense pas que la Meuf prostituerait une de ses soeurs

      (pardon La Meuf de penser à ta place)

  36. 11/11/2009 13:13

    ouh putaing!
    je viens de me rendre compte que ce billet datait du 16 septembre (je croyais qu’il était d’aujourd’hui) … RETOUR VERS LE FUTUR…

    Petage de câble en règle.

    Quoiqu’il en soit : Merci La Meuf pour cet article, et j’espère que, depuis le temps, tu t’es bien remise de ton accident.

  37. La Grosse permalink
    04/07/2011 15:01

    HAHAHA…. Oui j’ai honte, mais j’ai découvert ce blog grâce à Glamour. Donc depuis le temps, vous avez fini par vous vendre. L’arroseur arrosé c’est ça?

Trackbacks

  1. Une campagne britannique pour la santé lesbienne, l’affaire Semenya portée devant l’ONU, Kate Moennig, etc.: Revue de web « Yagg - Le nouveau média gay et lesbien. Info gay et lesbienne, bi et trans, vidéos, débats, dossiers, vih, c
  2. Ta gueule, Femme occidentale « C'est La Gêne
  3. … une bombe sexuelle ? « Unefilleendevenir's Blog
  4. Tableau de chasse « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :