Skip to content

Comment ça se passe chez France Telecom?

10/09/2009

Gun-Point-Suicide-Attempt

J’ai déjà mentionné lundi matin que la nouvelle tendance chez les employés de France Télécom était de se suicider en masse. Et voilà qu’hier, un salarié a tenté de se poignarder en pleine réunion.

Vous êtes toujours là ? Alors on reprend en cœur.

SE POIGNARDER EN PLEINE REUNION ???

Première question: Se poignarder avec quoi ? Un coupe-papier ? Une agrafeuse ? Ou, vu la popularité croissante de la pratique dans l’entreprise en question, y-a-t-il des poignards mis à disposition de tous les employés ?
Et bien il se trouve que le type avait un couteau dans la poche, qu’il a sorti au moment où on lui a annoncé qu’il allait « changer de service », avant de se le planter dans le ventre. Alors, soit il avait prévu le coup, soit il se balade toujours avec un couteau en poche pour pouvoir s’automutiler violemment en cas de contrariété crispante.

Deuxième question : On leur fait quoi aux employés chez France Telecom? On les jette dans le Sarlacc s’ils n’ont pas fait leurs devoirs ? C’est pour ça qu’ils préfèrent mettre fin à leurs jours ? Apparemment, il y a eu 22 suicides depuis février 2008. Un peu partout en France, ce qui exclut l’hypothèse d’UN boss méphistophélique qui crucifierait les employés placés sous sa direction. C’est donc forcément la politique de gestion de toute l’entreprise qui pousse avec grande efficacité  ses salariés aux confins du désespoir.

Cherchant à percer le mystère, j’ai fait quelques recherches et c’est avec horreur que je suis tombé sur la lettre de Michel Deparis, écrite avant son suicide le 13 juillet dernier (forcément, pas après), et qui commence par ces mots:

Je me suicide à cause de mon travail à France Télécom. C’est la seule cause. Urgence permanente, surcharge de travail, absence de formation, désorganisation totale de l’entreprise. Management par la terreur !
Cela m’a totalement désorganisé et perturbé. Je suis devenu une épave, il vaut mieux en finir.

Ma perplexité est probablement due à mon ignorance totale du monde de l’entreprise, mais une démission n’aurait-elle pas été tout aussi efficace ? Est-il d’une grande naiveté de penser qu’il vaut mieux être au chômage mais en vie ?  A moins que France Telecom, telle La Firme, n’autorise pas ses employés à démissionner ?

Quoi qu’il en soit, voici quelques suggestions des employés de France Telecom pour faire baisser la déferlante de suicides parmi eux:

-Diminution des coups de fouets de 50%
-Abolition du droit de cuissage sur les femmes des employés
-Cessation provisoire des viols sur les employés
-Augmentation des salaires de 80 euros par mois à 95 euros
-Instauration d’une pause déjeuner entre 12h et 12h10
-Autorisation pour les employés de faire leurs besoins une fois par jour pendant les heures de travail

Des demandes certes excessives, mais qui aboutiront peut-être à une amélioration de leurs conditions de travail.

Publicités
33 commentaires leave one →
  1. Chris permalink
    10/09/2009 08:46

    Le Pedé, démissioner ça veut dire:

    -l’annoncer à tout le monde et passer aux yeux des autres pour un incompétent/loser/inconscient/pauvre petite chose fragile. Les autres ce sont la personne avec qui on vit, les collègues, les amis, eventuellement belle-maman et beau-papa.

    – Se demander comment on va faire avec un salaire en moins (quand tu démissiones tu touches 0 euros, ça t’apprendras à pas être d’accord) pour payer le loyer/les études de ta fille en fac/remplacer la machine à laver qui se fait vieille et lave plus grand chose.

    – Se dire que retrouver du boulot passé à 42 ans et en ce moment, euh…. comment dire?

    _ En résumé tu es en vie mais bon pour le Prozac

    Merci d’avoir parlé de ça, c’est important.

    • Crevette permalink
      10/09/2009 09:36

      Oui, mais de là à se tuer… La fille en fac, elle va mieux vivre le décès de son père ou le fait de bosser à mi-temps pour payer ses études ??

      Et rien ne l’empêchait de chercher du boulot avant de démissionner, au moins ça lui aurait changer les idées et donner de l’espoir.

      D’autant plus qu’il s’agit d’un cas sur 22, les autres peuvent sûrement être expliqué autrement. Ca me rappelle les 3 suicides chez Renault il y a quelques années. On a mis ça sur le dos de la société, comme par hasard, et sans aller chercher plus loin alors que les causes étaient personnelles et non professionnelles.
      J’ai failli écrire « heureusement ».

      On dit qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné, je pense que ça vaut aussi pour le boulot. La vie est trop courte pour la gâcher et surtout pour l’écourter encore davantage !!

      Le Pédé, j’adore tes suggestions, un vrai syndicaliste en puissance 😀

    • 10/09/2009 13:08

      Merci Crevette.

      Chris, se poignarder veut dire:

      Prendre un objet coupant, l’insérer dans sa chair, perforer ses organes vitaux et crever dans d’atroces souffrances.

      Franchement, y’a pire que le Prozac.

      • Chris permalink
        10/09/2009 13:30

        D’accord avec toi, et loin de moi l’idée de faire l’apologie du suicide, mais je me demande si dans la tête des gens qui souffrent à leur boulot, l’idée de démissioner ce ne serait pas pour eux échanger un cheval borgne contre un boiteux.

        C’est l’impression que j’ai eue en discutant de ça avec deux personnes qui vivent mal leur emploi actuel.

  2. 10/09/2009 09:16

    Je comprends pas pourquoi il y a plus de suicides chez France Telecom que chez Continental (par exemple).

    • Malice permalink
      10/09/2009 10:15

      Ces suicides font partie des pertes collatérales lié à la fabrication d’une des grandes armes de destruction massive imaginée par le méphistophélique pouvoir mondial.

      Parce que la route ne tue plus assez, Continental on ferme. Pour rester dans les balles en caoutchouc, la capote poubelle.

      Il y a quelques scénaristes de génie derrière tout ça…

      Un nouveau film pour la rentrée: H1N1 le retour.

      Atchoum!

  3. davidgeridoo permalink
    10/09/2009 09:27

    Eh oui, faire une dépression ou se suicider : chez Orange, c’est mécanique.

  4. 10/09/2009 10:03

    énorme les suggestions à la fin XD
    Il doivent être pote avec ceux du Technocentre ces mec-là ! C’est la mode aussi là-bas.

  5. L' autre permalink
    10/09/2009 10:21

    Je trouve que tu en demandes un peu trop, pause pipi pendant les heures de travail ? Je propose seulement pendant la pause déjeuner prévu entre 12h et 12 h10.

  6. ripit00 permalink
    10/09/2009 10:38

    Autorisation de faire leurs besoins une fois par jour pendant les heures de travail??
    Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice!

  7. pushka permalink
    10/09/2009 10:41

    C’est pas drôle du tout cette histoire, mais j’ai beaucoup ri…

  8. spittlerdidier permalink
    10/09/2009 10:59

    Si ce type croyais qu’il étais (devenu?) un moins que rien, il n’aurait pas été efficace pour rechercher un autre emploi…

  9. Le Businessman permalink
    10/09/2009 11:00

    Moi j’ai une employée qui s’est pointée à 10H39 ce matin comme si de rien était et je ne lui ai rien dit. Je me rends compte que je suis vachement sympa…

    • Nora permalink
      10/09/2009 11:31

      J’en ai un peu marre de mon boulot en ce moment, si je te dis que je peux arriver à 10h37, tu la vires et tu m’engages?

      • Le Wex permalink
        10/09/2009 12:02

        Je peux arriver à 10h.

        C’est beau un appel d’offres.

    • L'employée permalink
      10/09/2009 12:12

      Si j’arrive plus tôt, j’arrive avant toi …

      • Le Businessman permalink
        10/09/2009 17:03

        Qu’est-ce que tu fous sur « C’est la gêne » au lieu de bosser toi!!!

    • 10/09/2009 12:18

      Ah parce que l’employée, tu travailles chez le Businessman? C’est fou comme le monde est tout petit dis-moi…

      • Le Businessman permalink
        10/09/2009 17:38

        Ce qui est encore plus fou l’Arabe c’est que mon employée te connaît, que moi, je vous connais tous les quatre et que je suis même très proche de l’un d’entre vous. Haha! Quel suspense!

      • 10/09/2009 17:44

        Pas vraiment de suspense FD, on a tes mails dans la modération de commentaires. 😉

      • Le Businessman permalink
        10/09/2009 18:10

        Pffff trop nul!!

      • L'employée permalink
        11/09/2009 10:20

        Le Businessman : c’était pendant le pause entre 12h et 12h10, celle ou je mange toute seule devant mon ordinateur…
        bon là c’est pas la pause mais t’es pas encore arrivé alors j’en profite…

        L’Arabe : et oui le monde est petit! mais tu me déçoit, tu aurais pu remarquer ça depuis longtemps si tu suivais mieux ton réseau facebook…

  10. Marie permalink
    10/09/2009 12:58

    J’ignore pourquoi cette histoire me rappelle deux films que je n’ai jamais pu oublier.
    Le couperet de Costa-Gavras avec José Garcia qui interprète un cadre qui, refusant le chômage, décide d’éliminer un à un les concurrents au poste qu’il brigue.
    Le second est le film de Nicole Garcia L’adversaire avec Daniel Auteuil, d’après la vie de Jean-Claude Romand, cet homme qui vivait englué dans le mensonge depuis plus de vingt ans et qui décide de tuer toute sa famille pour cacher ses impostures et sa mythomanie.

    Je me garderai bien de porter un jugement sur ce qui peut motiver le suicide d’un employé ou d’un ouvrier, mais je trouve cela extrêmement grave, et cela en dit long sur le calvaire, la pression, les humiliations quotidiennes que subissent certaines personnes au travail, dans l’indifférence générale.

  11. Cely permalink
    10/09/2009 19:14

    Je rejoins Chris.
    Des fois un boulot ça peut te rendre dingue. Vraiment dingue. Assez dingue pour te faire croire que le problème c’est toi et pas le boulot. Pour penser que tu ne vaux plus rien et que tu n’as pas d’autre choix que bosser là, et que ce non-choix est tellement pénible que tu préfères ne plus le faire et en finir, parce que ça semble la seule solution.

    Évidemment démissionner, quitte à se retrouver dans la mouise, c’est forcément une solution moins mauvaise que le couteau dans la salle de réunion. Mais vraiment, ya des circonstances où certaines personnes ne sont pas capable de le voir.
    En même temps personne ne se suiciderait jamais si c’était si simple…

  12. Sealine permalink
    10/09/2009 20:17

    pas mal du tout le texte. au moins, on en parle. C’est une chose affreuse qui se passe en ce moment dans un très grand nombre d’entreprises…. (trop…), la crise (elle a bon dos parfois ^^) a des conséquences humaines déplorables, augmentation du nombres d’accident du travail, du stress, des maladies professionnelles, …..

    bref, on parle de France Telecom, car au delà de l’image de la société (qui n’emploie plus de fonctionnaires ou très peu) où c’est cool de travailler, c’est un symbole.

  13. Malice permalink
    11/09/2009 11:04

    Ce qui m’inquiète surtout c’est que le suicide soit la première cause de mortalité chez les ados et jeunes adultes. Les chiffres sont énormes. Et on en parle très peu.

  14. 11/09/2009 23:10

    Il ne faut pas oublier le statut très particulier de FT: c’est un service public qui a été privatisé. Une grosse partie des salariés sont relativement âgés et ont choisi de bosser pour un service public. Depuis la boîte a été privatisée, le service au public a cédé la place à la recherche du profit comme dans tout entreprise privée, et les employés le vivent très mal. A la fois parce qu’ils n’acceptent pas le changement de mentalité, et parce que la boîte mène la vie dure aux fonctionnaires (oui, à la base les salariés de FT sont des fonctionnaires, ce qui explique aussi que démissionner ne soit pas vraiment une option pour eux) qui refusent de renoncer à leur statut pour passer en contrats de droit privé.

    On est réellement dans des logiques d’affrontement de la direction contre une partie du personnel. Et dans un affrontement, démissionner serait s’avouer vaincu, alors que le suicide peut être vu comme une ultime victoire sur la boîte : vous avez perdu, je n’ai pas démissionné…

  15. Maximus permalink
    19/09/2009 09:19

    POURQUOI « FRANCE-TELECOM » ?

    Quand la gauche socialiste a privatisé en offrant des actions trés juteuse au personnel de F.T. ils n’ont pas été traumatisés , bien au contraire , ils se sont jetés dessus … Un beau coup de la part du PS , un remake de 81 pour s’attirer les voix populaires du monde ouvrier et qu’il a trahi ensuite en 1983 en jetant le programme commun à la poubelle et en se débarrassant de Pierre Mauroy, maire de lire en lui donnant le hochet de « Président de l’Internationale Socialiste »  » ; et commença le massacre à la tronçonneuse des familles ouvrières mises à la rue en fermant les usines textiles dans le nord et celles de la sidérurgie dans l’est ! on démontait les machines la nuit , on les remontait au maghreb le lendemain en mettant piquet de grève pour faire croire qu’on défendait l’emploi.Combien de suicides ? et à l’époque on ne parlait de mondialisation…bien qu’elle ait été programmée!!! Voilà comment on passe du socialisme en qui les pauvres cons d’ouvriers croyaient au libéralisme des salauds et profiteurs car si certains ont perdu leur « gagne pain » les élus eux non ! bien au contraire ils se sont enrichis comme en 2002 en dépit de la claque électorale donné au gauchiste troskyste qui paie l’ISF , lionel JOSPIN !!! Mais aprés les dégâts scandaleux de la mondialisation et qui vont continuer , parle t-on des suicides des jeunes , des chômeurs, des petits chefs d’entreprises ou artisans ? et encore plus scandaleux de nos vieux qui sont ignorés et méprisés , alors qu’ils ont travaillé toute leur vie et qui se suicident eux aussi , et ce dans le silence des médias ? Parle t-on d’eux ? NON et pourquoi ? aprce que les syndicats qui sont à gauche et bien installés dans le secteur publique , vous savez , ce secteur à l’emploi garanti à vie , aux conditions de travail sans comparaison avec le privé , où l’absentéeisme est scandaleux , surtout l’absentéisme syndical où l’on peut se mettre en mandat permanent pendant 10, 20, 30 voir plus encore sans jamais respecter son contrat de travail, où les fautes professionnelles ne sont jamais sanctionnées , et que dire de la compétence ? de la production ? de la rentabilité ? …Mais voilà on ne peut pas avoir le beurre ( les super-actions) et l’argent du beurre (travailler « protégé » comme avant) ! NON ce n’est pas comme cela travailler dans le privé : on bosse tout simplement! France Telecom sont d’anciens fonctionnaires inadaptés au travail réel comme ceux d’ailleurs, qualifiés ou non , de Renault, passé eux aussi au secteur privé et qui font parler d’eux et uniquement d’eux et pas les millions de travailleurs du privé qui représentent les 3/4 des salariés . Le secteur publique est bien un état dans l’état est cela doit cesser . Si ces anciens fonctionnaires à l’emploi garanti ne sont pas adaptables , ils n’ont qu’à démissionner…assez de la manipulation médiatique, des gogos de psychologues bidons et de cette armée de médecins du travail qui servent à quoi finalement, alors que des régions françaises subissent la désertification des cabinets médicaux…

  16. azerty permalink
    04/11/2009 12:49

    quelle honte !

Trackbacks

  1. Comment ça se passe chez France Telecom? MàJ 11/09/09, 21h « C'est La Gêne
  2. Pardon. « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :