Skip to content

Ces femmes qui aiment les hommes qui aiment les hommes.

10/09/2009

Image 26En 6ème, je suis tombé amoureux d’une prof d’anglais de mon collège. C’était pas la mienne, de prof, je ne l’ai même jamais eu en cours, mais elle était belle, et je l’aimais. Je lui écrivais des poèmes que je ne lui envoyais jamais, et je la voyais passer, de loin, dans les couloirs, serrée dans un tailleur strict mais incroyablement sexy et perchée sur des talons aiguilles à la hauteur invraisemblable. A l’époque, je ne savais même pas ce qu’était une capote, le désir sexuel était quelque chose de complètement abstrait, et je pensais encore qu’on faisait l’amour en se roulant des pelles. A l’époque, on avait pas internet, et on ne voyait pas son premier porno à 6 ans et demi, on ne perdait pas son pucelage à 13, et les gens qui pouvaient dire sérieusement à quoi ressemblait un clitoris avant le bac se comptaient sur les doigts d’une main d’amputé.

Le problème, c’est que je n’avais aucunement conscience que l’amour indéfectible que je vouais à cette créature céleste ne serait jamais partagé, et n’avais aucune chance de devenir autre chose que la sombre et inexplicable obsession d’un enfant de 12 ans. Quelques années plus tard, lorsque Perrine Schwatrz m’a mis mon premier rateau, et que j’ai enfin été confronté aux réalités de la déception amoureuse, j’ai réalisé avec effroi les trimestres perdus dans l’espérance de voir un jour cette professeur d’anglais (dont je ne me souviens même pas du nom) me demander de venir la rejoindre et de m’asseoir sur ses genoux.

J’avais 12 ans. J’étais puceau. Seul. Pas encore boutonneux, mais définitivement idiot, sentimentalement parlant.

Dimanche dernier, je suis allé boire un verre avec un ami à une des dernières soirées passables de la saison chez Rosa Bonheur. L’endroit était plein à craquer, l’ambiance électrique, mais quelque chose clochait. D’abord, il n’y avait que des garçons. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de garçons bronzés, musclés, et arborant pour la plupart des marcels très très moulants. Tout ces garçons rigolaient très fort, s’embrassaient sur la bouche et partaient dans des hurlements suraigus dés que la DJette avait la bonne idée de passer un morceau de Blondie ou de Madonna. Et puis, en y regardant de plus près, mis à part les quelques lesbiennes qui se sondaient mutuellement l’oesophage à coup de langue sur la piste de danse, je me suis rendu compte qu’en fait des filles, il y en avait. Plus précisemment, que chaque groupe de garçon en avait une, de fille. Plus ou moins jolie, plus ou moins avenante, mais invariablement époustouflée à la seule idée d’être là avec tous ces éphèbes. Et ça m’a frappé. Ces filles, ces amis des garçons qui remplissaient l’endroit, elles avaient dans les yeux la même lueur que celle qui animait les miens lorsque, en 6ème, je voyais passer la prof d’anglais sus-citée dans la cour de récré.

Ces fag hag (C’est comme ça qu’on vous appelle dans votre dos les filles) portaient la même obsession que moi, gamin, envers cet inaccessible. Tout d’abord, je voudrais clarifier un peu le sujet: je ne parle pas ici des jolies filles qui passent quelques soirées avec une bande de pédés marrants parce qu’elles en ont marre de se faire draguer par trois lourdingues. Non. Je parle ici de ces femmes qui passent LEUR VIE entourées d’homos, ne sortent que dans des bars homos, et n’ont, bien évidemment, pas de relation amoureuse whatsoever.

Que cherches-tu, finalement? C’est la question que je me pose:

  • Le grand amour? Tes amis ont beau être sublimes, bronzés, drôles, sensibles et aimer les même choses que toi (Orlando Bloom et ce que fait Christian Louboutin), tes chances de scorer sont à peu près égales à celle de pouvoir arrêter un TGV en pleine vitesse avec ta main. Et si ce n’est pas dans ce groupe d’amis que tu cherches le grand amour, sache que le fait de passer tous tes soirs de week-end au Banana Café ne va pas te simplifier la tâche.
  • La compagnie de beaux hommes? Soit, tu l’as, mais quel intérêt? Sérieusement? Très bien, tu es entourée d’éphèbes sur lesquels la plupart des filles se retournent en murmurant « Quel gâchis… » Et après? J’ai pas mon permis de conduire, est-ce que je vais aller acheter une Maserati? Non. D’abord, parce que j’ai pas un rond, et puis surtout, parce que ça ne me servirait pas à grand-chose.
  • Parce que ça te rassure? Effectivement, face à toute cette impossibilité de relation, tu n’as pas à te confronter à un éventuel échec. Dans ces corps imberbes de Ken en plastique, sans aucune prise avec la réalité, tu te réfugies dans le sentiment confortable qu’au moins, aucun de ces hommes là ne te brisera le coeur.
  • Parce que tes complexes t’empêchent d’envisager une intimité? Je vais m’accorder une petite généralité, mais les fag hags que j’ai croisé au cours de mon existence étaient rarement des canons de beauté. Invariablement en surpoids et pas très avenantes. Alors n’est ce pas un moindre mal, toi à qui l’idée même de te mettre à nu sous les yeux d’un homme au regard potentiellement plein de désir donne le vertige, que de se contenter de la présence de ces autres hommes, à qui il ne viendra jamais l’idée de te déshabiller?
  • Parce qu’ils sont sympas et qu’ils te comprennent? Et que ça te change de tes langues de vipères de copines qui se mettent en avant, elles et leurs physiques plus que désirables. Et donc quoi? Tu préfères devenir une mascotte à qui on frotterait la tête avant de sortir pour se porter bonheur? Tu as remarqué que tes potes, aussi sympas soient-ils, ne se bougent pour autant pas le cul une seule seconde pour te mettre les yeux en face des trous, te botter le cul pour te faire trouver un mec, ou ne serais-ce que t’en présenter un? Parce que si tu passes ta vie avec eux, c’est que tu n’en as pas, de mec… Je me trompe?

Et peut-être que c’est pour toutes ces raisons et encore bien d’autres. Tu me répondras que c’est juste parce qu’une soirée avec eux, c’est toujours plus sympa que de rester chez soit devant Un Dîner Presque Parfait. Soit. Mais je t’en conjure, regarde un peu plus loin que le bout de ton Cosmopolitain, ou sinon tu te réveilleras dans 10 ans, devant une énième rediffusion de Bridget Jones, en pleurant toutes les larmes de ton coeur sur All By Myself.

Parce que, et je m’excuse si ce que je vais te dire est un peu dur à entendre, mais n’importe quel mâle hétéro te voyant entourée d’un groupe de folles hurlantes te catégorisera dans cette triste catégorie des filles à pédé, éternelle célibataire et vieille fille avant l’âge.

Et que ça ne fait bander personne une vieille fille avant l’âge…

Advertisements
54 commentaires leave one →
  1. Tata Héléna permalink
    10/09/2009 15:04

    Mon petit,
    Vous oubliez la femme castratrice, celle à qui on dit : « les mecs ont peur que tu leur coupes les couilles… ».
    J’en sais quelque chose…
    Bien à vous,

    Héléna.

  2. ripit00 permalink
    10/09/2009 15:14

    Moui, moui moui.
    Je pense que tu mets la charrue avant Shalomit.
    Je serais intéressé par un billet expliquant, au préalable: « Qu’est-ce qu’un Pédé? ».
    Rapport à la bonne compréhension du contexte.

  3. pomme permalink
    10/09/2009 15:35

    Si je comprends bien, une fille « pas à pédés » (donc normale ?) doit désirer rencontrer l’amour, ne pas avoir besoin d’être rassurée, aimer la compagnie des moches, n’avoir aucun complexe ni le besoin d’être comprise. Et surtout, bien sûr, elle doit impitoyablement balayer de son chemin toute circonstance susceptible de contrarier l’unique destin qui s’offre à elle : trouver un mari.

    Eh bé. Plus ça va, plus je comprends pourquoi je suis entourée de pédés. Pour être moi-même, juste. Ca n’a pas de prix…

    Sinon, j’adore ce blog 😉

  4. 10/09/2009 15:40

    Non, pas « trouver un mari », mais simplement se taper des mecs. A moins que tu ne fasses partie de cette frange de la population dont la passion, c’est de ne jamais faire l’amour et finir sa vie seule…

  5. pomme permalink
    10/09/2009 15:46

    Mais la question n’est pas là. C’est juste un problème de priorités. Perso je préfère être entourée de gens que j’apprécie et avec qui je me sens bien, plutôt que de m’en priver et de fréquenter des gens chiants dans l’espoir fou de me faire sauter le samedi soir. Le pathétique b’est pas forcément du côté qu’on croit… La troupe de folles perdues fait fuir le mâle dans la fleur de l’âge ? Ben tant pis, ce sont les plus gênés qui s’en vont.

    Quant à finir sa vie seule… moui, comme tout le monde, quoi.

  6. Pinkmarple permalink
    10/09/2009 15:48

    Et bien l’Arabe, toi qui te présente comme un charmant jeune homme qui adore les femmes et souvent parfait gentleman, pourquoi ne proposes tu pas tes services à toutes ces jeunes filles malheureuses qui ne demandent qu’à être révélées??!!!
    C’est beaucoup plus efficace qu’un post long et mou surtout pour un vantard du cunnilingus!!!

  7. pushka permalink
    10/09/2009 15:49

    Tu généralises un peu là, non ?! Ou alors une légère frustration ?!
    Personnellement, j’ai toujours été entouré d’une myriade de gay et pour autant, je suis avenante, loin d’être moche et ma vie sexuelle a toujours été plus que satisfaisante, et c’est bien sûr sans parler du fait que je ne tenais en rien a me caser.

    Bon, maintenant en Corse, je n’ai plus cette chance car l’homosexualité est mal vue et crois moi, mes copains « pédé » (comme tu dis), ils me manquent sacrément, et pour aucune des raisons que tu as cité, simplement car ce sont mes amis et qu’avec eux , je me sens bien.
    Tout comme avec les hétéros, les bi, les juifs (pas trop quand même), les noirs, et les arabes (j’en connais pas des masses remarque).

    Il y a certes à Paris un phénomène de mode quant l’homosexualité et surtout quant a être une nana entourée de gay.
    Mais faut pas tout mélanger hein.

  8. pomme permalink
    10/09/2009 15:53

    J’ai oublié un truc (important) : tu sembles tenir pour acquis que les filles à pédés sont de pauvres créatures désespérément amoureuses de leurs amis, sans jamais comprendre que cet amour est impossible. Cette fille à pédés est un fantasme : la plupart des nanas qui trainent avec des homos n’ont aucune arrière-pensée. On n’est pas dans les années 50.

  9. Nora permalink
    10/09/2009 16:12

    Un post bourré de généralités, où on sent que ca te plait de mettre les gens dans des petites boites avec des petites étiquettes dessus :-).

    Mais c’est pas vraiment ce qui me frappe; pour la 1ere fois en te lisant, je te trouve d’une condescendance atroce.

    • 10/09/2009 16:24

      Dans condescendant, y’a descendant… 😉

      • Nora permalink
        10/09/2009 16:29

        rhooooo…je m’attendais presque à ce que tu la fasses, petit bichon.
        Tu deviens prévisible 😉

  10. 10/09/2009 16:14

    @pinkmarple: long et mou, t’y vas fort là…
    @pushka: Comme je l’ai précisé, je ne parles pas ici des filles qui ont des amis homos, mais celles qui passent LEUR VIE avec des amis homos.
    @pomme: Je ne prends pas pour acquis, je suppute que ce soit une des raisons de leur attirance exclusive pour les homos. Et ce n’est pas la troupe d’homos qui fait fuir le mâle, mais bien le pathétique de la fag hag en question…

  11. pushka permalink
    10/09/2009 16:23

    Oui bah justement, moi, mes ami(e)s, je passe ma vie avec !
    Gay ou pas.
    Maquée ou pas.

    • 10/09/2009 16:32

      Oui mais toi pushka, tes amis ne sont pas QUE DES HOMOS… C’est de ce cas de figure dont je parle ici…

  12. P2L, permalink
    10/09/2009 16:33

    On peut faire un parallele completement foireux mais drole quand meme entre:
    -les filles qui vont dans les bars ou boites homos
    -les mecs dans les bars a strip.

    Dans les 2 cas, on retrouve les memes caracteristiques:
    -c’est agreable pour les yeux,
    -il va strictement rien se passer,
    -ca coute cher (cf le concept du GCWOK pour les homos)
    -ils/elles sont gentil(le)s avec toi, meme si t’es moche et mal sape.

    Sauf qu’en plus, les homos ont generalement plus de conversation que les stripteaseuses…

    Alors, s’il te plait l’Arabe, reconnait qu’il peut etre tres difficile pour elles de resister.

    Un voyage a Vegas pourrait eclairer ta lanterne.

  13. pomme permalink
    10/09/2009 16:35

    Oui enfin bref, je vais te répondre que ce qui est pathétique, c’est de se laisser effrayer par les apparences, ou de penser qu’il n’y a qu’une façon d’être heureuse (donc non pathétique). Mais ça ne changerait rien au fait que ton post est un chef d’oeuvre de généralisations hâtives et tristement banales. Et un monument de conformisme.

    • 10/09/2009 16:50

      Chère, très chère Pomme,
      Mon post, mis à part sa conclusion, ne fait que poser des questions. Je me demande, au final, ce qui pousse ces filles à recherche exclusivement la compagnie des homos. Je ne généralise pas, j’essaie de trouver une explication avec les outils d’analyses à ma disposition (donc ma subjectivité). Finalement, le seul moment où je fais effectivement état d’un avis, c’est ma conclusion. Alors effectivement, je ne peux pas parler pour tous les hommes hétérosexuels célibataires du monde, mais je peux t’assurer que la grande majorité d’entre eux ont exactement cet avis sur la question. Et qu’affirmer le contraire serait te voiler la face.

  14. pomme permalink
    10/09/2009 17:10

    Je crois qu’on avance ! Voilà : je ne pense pas que les filles à pédés recherchent la compagnie des pédés. C’est un karma. Et une fois qu’on fréquente un milieu, une chose en entraine une autre, et il faut faire un effort pour en fréquenter un autre. Ce sont des affinités instinctives. Ce n’est pas un choix, ça s’impose à toi. Tiens, ça me rappelle un truc 😉

    Et de toute façon, AUCUNE fille ne fréquente que des pédés. Tout le monde a des frères et soeurs, des collègues, des voisins et des voisines. Alors après, si une nana lambda se réveille un matin et se met en tête de ne plus jamais adresser la parole qu’à des pédés, là c’est en effet pathologique. Mais c’est surtout totalement invraisemblable 😉

    Quant à l’opinion de la majorité hétéro-masculine, je la connais. Et c’est une des choses qui me conforte dans mon mode de vie. Comment avoir envie de faire le moindre effort pour plaire à des mecs qui ont des idées pareilles ?

    • Bryoshin permalink
      05/10/2011 12:10

      • Bryoshin permalink
        05/10/2011 12:13

        Faut pas m’en vouloir d’arriver après la guerre, j’ai topé ce blog il n’y a pas très longtemps, je me fais les archives et c’est bien zbob.

  15. 10/09/2009 20:03

    Pas queue en effet, mais 60% et ce depuis…10ans.

    Si cet article est pure curiosité, je vais te répondre, que pour ma part, je les aimes car ils sont raffinés (s

  16. 10/09/2009 20:05

    @Pushka: « Pas queue en effet, mais 60% et ce depuis… » Oh le lapsus!

  17. autre meuf permalink
    10/09/2009 20:07

    Je dois dire que c’est la premiere fois que je suis déçue par un article sur votre blog les cocos…D’abord « fag hag » n’est pas utilisé dans notre dos mais on est tout a fait au fait de ca..et on ADOOORE… j’ai aussi appris grâce à un pédé sans fag hag un soir qu’on nous appelait aussi « Fruit Fly »… Et puis d’ailleurs si mes souvenirs sont bons, l’arabe, y’a une époque ou ca t’a été fort utile que tes amis pédés aient des « Fag Hag » autour d’eux…. On t’a jamais dit qu’il ne fallait pas cracher dans la soupe???
    Je pense qu’on peut parfois me qualifier de ce surnom, pourtant:
    -il m’est arrivé de « scorer »pdt ces soirées là
    -les pédés ne sont pas toujours beaux et fantasmagoriques..mais meme parfois extrêmement GENANTS (cf la terrasse de l’Open rue saint croix de la Bretonnerie)
    – rassurée oui, de pouvoir sortir sans me demander s’il faut que je me méfie du mec avec qui je sors, s’il est vraiment un ami ou s’il a juste envie que je lui taille le crayon..
    – je n’ai jamais eu de complexes si importants qu’ils m’empechent de me regarder dans la glace, de mettre une fringue un peu folle… je m’assume très bien et je suis très bien dans mes charentaises!!!!
    – et enfin j’ai UN MEC!! un beau, qui me séduit…qui me fait fantasmer, qui me fait rêver, avec qui je vis depuis quasi 2 ans..

    Franchement l’Arabe, tu nous as habitué à mieux…c’est de la mauvaise foi ton article!!

  18. 10/09/2009 20:09

    Suite…

    Sans être des folles.

    Qu’il nous écoutent comme des copines, mais sont nettement moins casse couilles que les meufs, et savent nous mettre des coups de pied au cul si besoin est, et surtout si le dit cul a grossi…
    Qu’on se marre a mater les mecs en terrasse.
    Qu’ils nous font des câlins sans arrière pensée (et même si parfois ça dérape gentiment, c’est marrant).
    Que sortir avec eux, c’est toujours une partie de rigolade.
    Qu’ils ont de beaux appartements/belles choses/aime la nature/les films qui font pleurer/parlent de sex sans tabou mais ne tombent pas dans le graveleux, bref ont cette sensibilité qui fait souvent cruellement défaut aux « vrais hommes » (sauf le mien, il est parfait).

    En somme, des bites qui pensent un peu comme nous, mais pas vraiment.
    Vive les pédés qui font de nous, souvent, les plus jolies femmes du monde.
    (Bisous les copains, vous me manquez)

    • 11/09/2009 03:04

      Je suis pas un vrai homme moi? Je suis quoi, une côte de boeuf?

      • 11/09/2009 10:34

        @Le Pédé : Oui, mais cultivée et sensible la côte de boeuf, même si elle doit être coiffeur dans un salon branché. On n’est pas à une contradiction près, s’pas?

        @L’Arabe: je plussoie malgré tout que je ne suis pas flabistouflé par ton billet et que ce serait intéressant que tu précises ce qu’est un Pédé. On s’y perd.

    • Tibo permalink
      11/09/2009 12:57

      ‘Tain… je me suis vu dans ta description
      Alors que de moi meme j’aurais jamais été capable de me rendre compte de ça 😮

  19. 10/09/2009 20:16

    PS : Le Lap susse était voulu

  20. GGR permalink
    10/09/2009 23:14

    Premier commentaire sur ce blog qui, je trouve, à un fort potentiel. Continuez comme ça!
    Bon tout ça pour dire que je pense que les fag hags décrites par l’Arabe sont malgré tout des cas extrêmes relativement rares sous nos latitudes (sans doute moins aux USA). Et qu’au lieu de faire l’analogie avec le cas de la « fille qu’elle a des potes gays mais aussi des potes hétéros » on devrait prendre du recule et ne pas le prendre pour soi.
    Bon ok je suis un mec… je pars avec un handicap et la solidarité masculine inhérente à ma condition. Mais au lieu de tenter d’agresser ce pauvre Arabe et le redresser dans son tort (quel tort? celui de se poser des question?), il faudrait voir qu’il ne fait que poser des question sur une situation qu’il constate et il donne son avis dessus en laissant une porte ouverte (pas dans la conclusion mais dans l’introduction des hypothèses) qui peut ramener la question à un traitement au cas par cas…

    Enfin c’est pas super utile non plus ce que je dis mais je sentais que ça pouvait apporter un point de vue sur son argumentaire… voila.

  21. Ebaim permalink
    10/09/2009 23:17

    De la part d’un pourfendeur de clichés, il y en a tellement sur les femmes ET les homos en si peu de lignes que ça me pique les yeux !

  22. Ebaim permalink
    10/09/2009 23:18

    Mais à part cela, votre blog est mortellement chouette. Bonne continuation !

  23. Le Chieur permalink
    10/09/2009 23:54

    Huuuuummmm L’Arabe… Mon pauvre =/
    Vous allez le lâcher oui ?

    Déjà vous oubliez tous un truc super important !!
    Il fait des poèmes pour une prof du plus du double de son âge sans les lui donner ! Et ça, je dis chapeau =D

    Ensuite j’ai trouvé sympa ton post moi, assez drôle (surtout quant à la fin tu dis que tu vas être « UN PEU méchant » alors que tout le post est hard et que la conclusion enfonce les clous :p) mais c’est vrai qu’il est un peu trop corsé et donc là question est « Pourquoi ? »
    Tu aurais dragué l’une de ces filles qui t’aurait mis un STOP et donc tu te venges ? (C’est la seule raison que je vois)

    Peut-être que l’Arabe fait une « généralité » mais dans toute « généralité » n’y a t-il pas une part de vrai ? (qu’elle soit petite ou grande)
    Prenons un autre exemple… Je sais pas moi… Huuum Pushka qui dit que tout les mecs n’ont que des arrières pensées (sauf le sien biensur ;p) par exemple…
    Ou comme appelé des mecs qui aiment les mêmes chose qu’elle de « vraies hommes » … J’dis pas que pour moi ce sont des « faux hommes » j’dis juste que ta définition du vrai peut en être tout autre à Paulette… Oui parce que Paulette aime les hommes a la moustache, à la Harley, au ventre de binouze, qui pète et rote !

    Enfin tout ça pour dire que des fois il y a des sujets qui font rire, d’autres fois des sujets qui fâche. Bien sur chacun restera campé sur sa position :p

    • 11/09/2009 02:55

      Merci, parce que je me sentais un peu seul là… Cela me prouve aussi une chose: Le Pédé est un sale lâcheur…

      • Tibo permalink
        11/09/2009 13:00

        Ah non mais je me suis pas manifesté sur le sujet mais je plussoie, j’ai trouvé l’article drôle, et trés honnetement je n’ai eu aucun mal à y identifier des amies.

  24. davidgeridoo permalink
    11/09/2009 09:55

    Ah pardon, mais c’est très facile d’arrêter le TGV d’une main ! Il suffit de tirer le frein d’urgence.

    • 11/09/2009 10:51

      Merci! Putain, quand même, je désespérais de voir quelqu’un la prendre cette perche!!

  25. Yoos-F permalink
    11/09/2009 16:16

    Non mais sérieux Pushka tu déconnes dans ton post ou quoi? Les seuls bonshommes que t’as rencontrés qui te traitent correctement selon toi sont des gays? A ce moment là faut pas blâmer les hommes, c’est juste que tu sais pas ou chercher.

    Honnêtement, j’hallucine sur toutes les inepties lâchées dans les commentaires jusqu’ici, le débat est encore plus stérile que sur l’article de La Meuf d’hier (« Ceci n’est pas un pénis »)…
    Alors quoi? Tous les hommes sont des porcs (sauf le prince charmant ou Hugh Grant)? Les pédés ont le monopole du bon goût et nous, mâles hétéros ne sommes que des satires dont le seul objectif lorsqu’on entame une conversation avec une gonzesse est de se faire tailler une pipe et de filer un faux numéro?
    Allez je vous aide, y’a des sujets que vous avez pas encore abordé: les matchs de foot, la bière, les films de boule…

    Franchement, LACHEZ NOUS LA GRAPPE avec ces minauderies, ce débat est ridicule et inutile. Y’a pas besoin d’être gay pour être raffiné, de la même façon que certains gays sont au moins aussi rustres que certains hétéros (croyez moi, j’en ai connu). Il est peut-être temps de se rendre compte qu’on ne vis pas dans un épisode de Sex & The City…

    Et puis en plus je dois dire que je trouve cette levée de bouclier face à L’Arabe facile et bien pensante. Déjà on à généralisé le propos, et puis on pense tous la même chose de la pauvre minette un peu moche qui ne traine qu’avec des pédés pour avoir l’air « in » : C’est la même qui quelques années plus tôt servait de faire-valoir à la star du lycée, la blonde au 90A qui sortait avec les weshwesh. Elle est juste pathétique.
    Oui c’est pas sympa, mais franchement on est pas là pour ça il me semble 🙂

    P.S.: Très beaux premiers paragraphes mon cher Arabe!

  26. LisaLisa permalink
    11/09/2009 17:00

    Moi, ce que j’en dis (et ça ne tient qu’à moi) c’est que j’attends le point de vue du Pédé sur la question des fag hag.

    Perso, je n’ai rien cherché, rien provoqué mais je me suis trouvée une équipée formidable d’homos, pour certains de VERITABLES amis.

    Gays ou pas, le raffinement est une valeur sûre de l’attractivité masculine auprès de nous, pauvres femelles.

    Je ne doute pas non plus que cette qualité rare soit l’apanage des seuls sodomites.

    Alors désolée L’Arabe, je ne me retrouve dans aucune des catégories de filles que tu décris (si brillemment cela va sans dire, tu as une jolie plume). Mais bon, on verra effectivement dans dix ans. 😉

    • 11/09/2009 20:08

      On me demande mon avis? J’accours.

      Aloooooors…

      Pour commencer, il y a fag hag et fag hag. Celle dont parle mon ami l’Arabe, la grosse malheureuse qui bave amoureusement devant ses amis pédés comme lui fantasmait sur l’institutrice aux talons hauts, n’a pour moi aucune réalité. C’est un mythe, qui se trouve également être un gros contresens. Pour résumer ma pensée, Ziggy, il s’appelle Zigyyyyy, c’est du bullshit. Normal, c’est écrit par Luc Plamondon.
      Ce qui existe, par contre, ce sont des jeunes filles complexées et terrifiées par l’intimité physique (en gros qui ont peur du loup), et qui recherchent la compagnie des pédés JUSTEMENT parce que ceux-ci ne représentent pour elles aucune menace sexuelle. Le contraire, donc, de mon ami l’Arabe et sa prof d’anglais.

      Ce qui me surprend, c’est ce soudain intérêt de l’Arabe, qui clairement, n’en a jamais approché une de près, pour ces infortunées. Et c’est là que je rejoins Pinkmarple: pourquoi ne pas leur faire profiter de ta maîtrise du cunnilingus si tu te fais tant de souci pour elles mon cochon?

      Après, comme la divine autre meuf le fait remarquer avec beaucoup d’humour, une fille qui traîne avec des pédés (et il y en a), se résume rarement à cette caricature. Et je suis d’accord avec ripit00 (je suis d’accord avec tout le monde moi aujourd’hui) qu’il faut définir le pédé pour définir la fille à pédé qui l’accompagne, parce que des pédés il y en a tout plein de variétés différentes (liste non exhaustive: http://tinyurl.com/m75a8y), donc des filles à pédés, forcément, aussi.

      A titre d’exemple, ceux qui me connaissent peuvent confirmer que les filles de mon entourage n’ont aucun problème pour faire bander les mâles hétéros, et n’ont pas grand chose en commun avec les sous-trumeaux dégénérés susmentionnés (j’aime pas les moches, on t’a pas dit?).

      • 13/10/2009 10:10

        oups. Je n’avais pas vu ça. « les filles de mon entourage n’ont aucun problème pour faire bander les mâles hétéros, et n’ont pas grand chose en commun avec les sous-trumeaux dégénérés susmentionnés (j’aime pas les moches, on t’a pas dit?) »

        @lePédé. pas mieux.
        Parce que, comme en toute chose, quand on a du goût (et un peu d’argent)…

  27. 11/09/2009 18:51

    Cher Monsieur Youssef,

    Je vous laisse comprendre ce que vous avez bien eu envie de comprendre, c’est à dire ce qui vous arrangeait afin de faire un peu de solidarité masculine.
    Et accessoirement, un amalgame…

    Shabbat Shalom.

  28. Yoos-F permalink
    11/09/2009 19:27

    Madame Pushka,

    En effet un peu de solidarité envers L’Arabe envers qui se faisait lyncher dans tous les commentaires ne me semblait pas de trop. Ma réaction (plutôt exaltée je vous l’accorde) était due au fait que dans votre post vous étaliez tous les lieux communs possibles et imaginables quant à la relation qu’une fille peut entretenir avec un homosexuel, lieux communs qui, au passage, me semblent assez réducteurs pour les gays que vous ne qualifiez au final que de gentilles fillettes avec qui une minette peut parler de tout et de rien comme s’il était du même sexe.
    Le fait que vous qualifiiez les hétéros de « vrais hommes » et la réaction du Pédé envers cette idiotie en dis, je pense, assez long sur votre interprétation de l’homosexualité et de la proximité que vous mettez entre votre sexe et les homos, et je pense donc que le test « Quel Pédé est-tu? » rédigé par ce même Pédé sur ce blog ne vous ferait pas de mal. Il pourrait vous prouver au vu des réponses que les pédés sont encore des garçons, des vrais, et non pas des êtres crées pour renforcer une armée de féministes apôtres du bon gout.

    Le deuxième point est que je suis particulièrement irrité par le débat homme/femme éculé qui, que vous l’admettiez ou non, reste la toile de fond de la petite guéguerre entamée dans ces commentaires. On s’en contrebranle que vous trouviez la majorité d’entre nous hétérosexuels rustres, de mauvais goût ou insensibles et que vous pensiez que ces anges homosexuels béats que vous avez l’air de fréquenter sont là pour rattraper notre pauvre espèce. De la même façon que je n’en ai rien à foutre de laisser la lunette des chiottes relevée. C’est juste inutile, gratuit et qui ne mène à rien. Mon commentaire laissée hier sur le billet dont je parlais plus tôt en témoigne.

    Il est peut-être là cet amalgame auquel vous faites référence, vous penserez sûrement que je mélange tout et que je ne suis qu’un macho frustré. Mais croyez moi, je sais ce que j’ai lu, et à moins d’être complètement idiot, je ne peux décrypter vos posts d’aucune autre façon. Et non je ne suis pas macho, et oui je respecte les femmes, et oui je peux parler de sexe sans être salace, et oui je trouve les femmes qui fréquentent uniquement des homos parcequ’elles les considèrent comme le nec plus ultra de la gent masculine pathétiques.

    J’espère qu’en cas de désagrément vous aurez le bon sens de me répondre par un commentaire réfléchi et argumenté.

    Saha Shribtek.

  29. 11/09/2009 22:02

    Et bien…
    Au moins on peut dire que vous faites de jolis discours, et que vous en aviez gros sur la patate.
    Ça va mieux j’espère ?

    Pour ma part, aucun désagrément, on est là pour échanger nos points de vue respectifs non ?
    Je vais juste clarifier quant aux « vrais hommes ».
    Si je l’ai mis entre guillemets, c’est pas pour rien.
    Genre comme quand on fait le geste avec les doigts (je suis sûre que vous imaginez aisément), et qui en fait est « un peu » du 48è degrés pour taquiner l’Arabe.

    Je ne juge personne, je serai bien mal placée pour le faire. Je constate.
    Donc je n’ai jamais dit ou pensé que vous étiez macho et/ou frustré.

    Personnellement, pour ma part, moi je, Pushka la bien nommée : J’AIME FOLLEMENT tous les hommes (surtout toi là-bas).
    Ma préférence va au gay en matière d’amitié car, euh, je ne sais pas, c’est ainsi et ce depuis très longtemps, mais j’ai aussi plein de potes hétéro.
    Mais c’est pas pareil.

    Et comme apparemment vous n’en avez rien a foutre de pas grand chose, je pense qu’on peut clôturer le « débat ».

    Bisous.

    • Marie permalink
      12/09/2009 09:51

      Heu Pushka je ne te connais pas mais j’ai aimé toutes tes réponses et je suis admirative !

  30. Yoos-F permalink
    12/09/2009 01:13

    En effet, je crois que ce serait mieux pour tout le monde. S’énerver n’apporte jamais rien de bon.

    Bien à vous,

    Yoos-F

  31. la psy permalink
    12/10/2009 20:02

    ce qui pousse les filles à trainer avec des homos…cest que maintenant tous les mecs ressemblent à des gays, entre la coiffure au gel , ou la mèche de puceau du 16ième, les décolletés fluos , et les jeans moulant deux pauvres cannes de 5 cm de diamètre…. Où sont passés les hommes virils…

    • 13/10/2009 09:19

      C’est tes études de psy qui t’ont donné une vision aussi nuancée de l’homosexualité?

      • 13/10/2009 10:04

        Evidemment: après un DEUG de Baslesmasquesologie option Doc & Difool, @la psy a brillamment obtenu une Maîtrise de Batailleetfontainologie, mention bien, et vient d’être acceptée en DEA de Fogiélitude non capillaire. Sujet de recherche: « Le néo Cro-magnon Parisien ou l’échec d’Olympe ».

        Pffff. Des hommes VIRILS on te dit.
        Tu peux pas comprendre.

    • Nora permalink
      13/10/2009 10:15

      En lisant ce commentaire, tout ce que j’espère, c’est qu’elle n’exerce pas.

  32. fillegaie permalink
    09/04/2014 21:19

    Pauvre tâche, tu leur arrive pas à la cheville à la bande de « pd » !

  33. Zazou permalink
    07/04/2015 14:43

    Je ne suis d’accord avec aucun de tes arguments, j’ai beaucoup d’amis homo et bi …. Je passe donc beaucoup de temps avec eux, il est claire qu’il y a un petit côté youpi je suis potes avec des Apollons ! Mais pas seulement….
    J’ai étais en couple avec des hommes homosexuel (des bi aussi ), mais ceux qui m’attirent le plus sont les hommes attiré par les hommes, pourquoi je ne me l’explique pas forcément, mais le fait est là je suis pour la plupart leur seule ex féminine !
    Je pense que ce que j’aime le plus cher me ex c’est leur passif leurs histoire de vie, le fait qu’il juge surement moins les autres sur certains points ….
    Souvent quand je fait la rencontre de « mes futurs  » copain (gay), je suis « la morte de faim » qui les importune dans leurs petit monde multicolore 😉
    Et quand certain on compris que je n’est eu des relation de longues durée qu’avec des hommes gay, je deviens « la Messaline », « la fille » « dangereuse » (véridique je me suis vue affublée de beaucoup de sobriquets plus ou moins dérangeants) , celle qui veut quoi ? faire viré les gay en hétéros ???
    Rien de ça, non certain aime les bi, d’autres les trans et moi j’aime les homosexuel voilà tout !

  34. h1963 permalink
    12/04/2016 13:00

    De toute façon tous les hommes sont un moment donner pédé et vous savez pourquoi?
    A cause les femmes qui ne veut pas de sexe avec les hommes. D’ ailleurs même les hommes mariés vont voir des prostituées ou des pédés. Les femmes mariées vous devraient surveillé vos maris. En plus il y a des femmes mariés cela leur fait rien. Parfois pourquoi ce mariés avec une femme si un moment donné il n’ y a plus de rapport sexuel. Parce que les femmes sont trop faible sexuellement, et non pas d’ imaginations extrême à faire avec un homme. Les prostituées sont là pour le fric aucun intéressé pour moi car je trouve cela pas normale et aucun plaisir. Le monde à changer, les femmes ne sert pratiquement à rien sexuellement, et les hommes deviennent tous pédés et cela grâce aux femmes trop exigeantes et parfois même trop méchante cérébralement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :