Skip to content

Alejandro González Iñárritu, ce message s’adresse à toi

04/09/2009

inarritu

Cher Alejandro,

C’est le Juif qui vous parle. Je ne sais pas si vous avez des projets de film actuellement. Si tel n’est pas le cas, j’ai une super idée de film qui, j’en suis sûr, pourra vous inspirer un nouveau chef d’oeuvre traitant des destins qui se croisent et, dans la foulée, faire oublier Amours chiennes, 21 Grammes ainsi que le tout pourri Babel. Alors ouvrez grand vos oreilles, car c’est l’Oscar qui vous attend si vous lisez ces lignes.

Il était une fois, Shulamit, une gentille vache qui vivait sa vie de bovin moyen-oriental à la frontière israélo-libanaise. Un jour, Shulamit qui avait une âme de globe-trotter eu le malheur de faire part à sa famille de ses rêves d’émigration vers le Liban voisin, réputé pour son eau pure, son herbe grasse et ses fallafels succulents. Le père de Shulamit, un vieux boeuf au fort accent yiddish, réagit très mal à ces propos et traita sa fille de sale pute gauchiste à la solde du Hezbollah et la pauvre vache fut bannie à tout jamais de l’étable qui l’a vue naître.

vache

Dès lors, notre héroïne erra, seule et abandonnée de tous à la recherche de contrées plus accueillantes. Jusqu’au jour où elle arriva au pays du Cèdre où, effectivement l’eau des lacs était pure et fraîche. Shulamit, tout en buvant cette eau miraculeuse, pensa coupablement que son vieux père avait peut-être raison et que préférer l’eau libanaise à l’eau israélienne revenait à trahir l’héritage du sionisme.

A peine eut-t-elle fini de s’abreuver qu’elle fit quelques pas, perdue dans ses pensées, se dirigeant vers un coin ombragé. Un instant distraite par ce panneau en bois gravé d’une énorme tête de mort accompagnée de l’inscription: « Attention Danger de mort: Mine anti-personnelle. Eloigne toi d’ici sur le champ, pauvre folle!!! », elle continua sa route car après tout, elle n’était qu’une vache et les vaches ne savent pas lire.

La pauvre petite fut réduite en miettes par l’explosion qui s’en suivit, ses boyaux fumants furent éparpillés sur un rayon de 2 km2. L’inconsciente ne se serait jamais douté que l’armée de son pays, pour éviter toute infiltration terroriste avait truffé la région de mines durant le conflit qui l’avait opposé au Hezbollah lors de l’été 2006.

Mais l’histoire n’est pas finie. Depuis la fin du conflit de 2006, vous n’êtes pas sans savoir, cher Alejandro, que la FINUL (Force Intérimaire des Nations Unies au Liban) est en charge de faire respecter le cessez-le-feu entre israéliens et libanais. Or, voilà que le bataillon indien (oui oui un bataillon indien d’Inde!) de la FINUL susmentionnée en charge de cette zone met son grain de sel et réclame (sacralité de la vache oblige) que la carcasse du bovin bénéficie de funérailles en grandes pompes. Mais les libanais ne l’entendent pas de cette oreille: pour eux, il n’est pas question de prendre en charge les funérailles d’une vache ennemie. Et les israéliens, de leur coté, n’envisagent pas une seconde de raquer pour enterrer cette traîtresse cornue…

Ce sont donc des casques-bleus de confession hindoue qui se chargeront finalement de rendre un dernier hommage à Shulamit la vache juive tandis que le casque-bleu espagnol Igniacio Ruiz De La Serna, originaire de Castille construira, aidé par son bataillon, une clôture autour de l’étang maudit pour éviter que cette tragédie ne se répète un jour.

Je tiens à préciser qu’il s’agit là d’une idée originale que je muris depuis plusieurs années et je pense qu’elle est faite pour être mise en images par vos soins.

Alors Alejandro? C’est pas génial comme histoire? Le hasard, la tragédie, le destin, l’universel, l’impossibilité qu’ont les hommes à communiquer et toutes ces conneries! C’est fait pour vous non?
Ah vous travaillez sur un film actuellement? Oui, je sais que je ne dois pas me décourager et que ça a du potentiel.

De toute façon, je ne travaille pas avec ces connards de Hollywood…

Advertisements
32 commentaires leave one →
  1. Le Joueur permalink
    04/09/2009 09:50

    Le Juif, pourrais-tu mettre en post les coordonnées de ton fournisseur? Elle a l’air d’être TRES TRES bonne…

  2. 04/09/2009 10:09

    Almodovar est peut-être libre… il serait capable de rendre le lien entre la vache et son père beaucoup plus intense et compliqué on se rendrait compte au final que c’est la vache qui a voulu se suicider pour casser les pieds de son père et par la même faire schleu tout le monde… non ?

  3. LisaLisa permalink
    04/09/2009 10:10

    @Le joueur : c’est un VERITABLE FAIT DIVERS !!
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/09/02/au-liban-sud-la-lente-progression-des-demineurs-de-la-finul_1234805_3218.html

    @Le Juif : FAN-TAS-TIQUE !!!!!! (mais pauvre Shulamit)

    • Le Joueur permalink
      04/09/2009 10:42

      @Lisa au carré : Oui, j’avais vu le lien glissé par Le Juif.
      Mais avoir l’idée d’en faire un scénario de film à suggérer à Inarritu est la marque soit d’une imagination débordante et créatrice, soit que l’on a fumé les stocks de tous les coffe bar d’Amsterdam. Soit les deux.

  4. Yoos-F permalink
    04/09/2009 10:13

    « elle continua sa route car après tout, elle n’était qu’une vache et les vaches ne savent pas lire. »
    J’en ris encore!!!

    Plus sérieusement, si tu n’y es pas encore allé, va voir « Le Temps qu’il reste » d’Elia Suleiman. Tu l’auras sûrement déjà vu, mais vu que le sujet à l’air de te tenir à coeur, je serais heureux de te l’avoir suggéré. Juste au cas ou…

  5. 04/09/2009 10:23

    Ahhh le Juif, quel plaisir!
    Une suggestion d’intrigue secondaire qui tournerait autour de la chèvre à poils blonds Tzipora, que l’on pourrait portraiturer en mata hari végétarienne, fricotant avec les libanais pour finalement qu’Israël annexe définitivement l’étang en question…
    Mince, t’as pas aimé Babel?

  6. 04/09/2009 10:40

    @le Joueur: mon fournisseur, c’est l’Arabe, forcément. Tu sais où le trouver.
    @la mère au foyer: Almodovar sera peut-être plus interessé mais je ne sais pas si le fait que Shulamit rencontre lors de son parcours un boeuf libanais hermaphrodite et séropositif fera réellement avancer l’intrigue.
    @la Pauline Kael du 77: Merci!!!
    @Yoos-F: Je n’ai pas encore vu le Suleiman, mais je compte le faire dans les jours qui viennent, à moins que la tentation d’aller revoir « The Hangover » ne soit plus forte.
    @ripitoo: ta suggestion d’intigue secondaire est bonne mais elle a plus sa place dans « Les Patriotes » que dans « 21 Vaches ». Concernant Babel, je pense que c’est la caricature pompeuse de Amours chiennes et 21 Grammes.

  7. 04/09/2009 11:39

    C’est beau … Ca me rappelle « no man’s land » !

    • 04/09/2009 18:41

      C’était bien « No Man’s land ».
      Je soumets immédiatement l’idée à Danis Tanovic.

      Quelqu’un peut-t-il traduire l’histoire de Shulamit en bosniaque?

  8. Yoos-F permalink
    04/09/2009 12:17

    @Le Juif : Mais il parait que « The Hangover » est très réussi aussi…

    • 04/09/2009 18:42

      Oui oui, c’est extrêmement drôle.
      C’est pour cette raison que je suis tenté de le revoir.

  9. 04/09/2009 12:25

    Pour un tel sujet, j’aurais pensé à Kusturica…
    Par ailleurs il faudrait un titre à ce beau projet. « Shulamit » tout court ne me semble pas rendre convenablement toute la portée dramatique de l’intrigue. J’avais pensé à « Le merveilleux voyage de la vache Shulamit à travers le Proche-Orient ». Mais ce serait peut être un peu trop évident….

  10. Laurent permalink
    04/09/2009 13:22

    « le tout pourri Babel »… j’ai pas eu le courage de lire la suite.

  11. Marie permalink
    04/09/2009 13:23

    Je suggère deux titres : « La vache et la colombe », avec un tel titre vous vous assurez des bonnes critiques de Télérama et des Inrocks.

    Ou  » La vache !  » et là c’est tout le public français qui se pressera massivement devant les guichets…

    • 04/09/2009 18:46

      « La Vache » comme titre d’un film sur une vache: un peu trop EuropaCorp » à mon goût.

  12. 04/09/2009 13:41

    Oh ben le juif, tu aurais pu mettre une autre photo de vache, hein?
    Parce que celle que tu nous montres appartient à la race montbéliarde, vache robuste et certes bonne laitière, mais je doute fort que ta vache qui vit à la frontière israelo-libanaise ressemble à celle-ci (qui n’a nullement envie de quitter ses verts et gras pâturages franc-comtois).

    • 04/09/2009 18:51

      Je te rappelle, chere Vero, que Shulamit a des origines européennes (son tyran de père s’exprime avec un fort accent polonais). Elle n’est, par conséquent, pas aussi basanée que ce qu’on pourrait imaginer.

  13. 04/09/2009 13:42

    The Hangover, mon film de l’année (je me suis fait un peu pipi dessus de rire).
    Babel est un putain de bon film, 21 grammes aussi, pas vu Amours chiennes.
    Ton scénario par contre, est légèrement tiré par les cheveux…

    • 04/09/2009 14:08

      Hum, hum. Et Babel, le putain de bon film, il est pas un chouia tiré par les cheveux?

      Pour étayer, voici un extrait choisi d’une séance de travail entre Iñárritu et son scénariste Guillermo Arriaga:

      Alejandro: Les US, le Mexique et le Maroc, c’est pas mal, mais c’est un peu réduit non? Pour appeler ça Babel, il faudrait aussi l’Asie, tu crois pas?

      Guillermo: Mais comment on connecte ça au reste du film?

      Alejandro: Ben j’sais pas moi, c’est toi le scénariste…

      Guillermo: (reflechissant longuement) Euuuuuh….

      Alejandro: Alors? Dépêche-toi, mon chili con carne refroidit.

      Guillermo: Ben, le fusil des marocains, ça pourrait être un japonais qui, euh, l’aurait vendu au papa?

      Alejandro: C’est pas un peu léger comme lien ça?

      Guillermo: Ouais t’as raison c’est naze je peux trouver mieux…

      Alejandro: Quoique… Si le japonais avait une fille, en mal d’amour, MUETTE, ça pourrait ajouter à mon discours sur l’incommunicabilité! Me gusta! On garde!!

      Guillermo: Euh, t’es sûr?

      Alejandro: Bien sûr, en plus les bridés, ils sont coincés du cul, comme les ricains, contrairement à nous qui savons nous amuser, chico. C’est ce genre d’opposition subtiles que je compte utiliser pour montrer les différences culturelles. Caramba!

      Guillermo: Euh…

      Alejandro: Laisse faire l’artiste. Mange ton enchilada.

      • 04/09/2009 14:48

        Monsieur Pédé, peu-lize! j’l’avais pas vu: il est encore sous blister sur mon étagère et tu me l’as tout spoilé.

      • 04/09/2009 14:53

        Oups, désolé!

        Mais je te rassure, c’est pas un vraiment un spoiler. C’est un peu la révélation-de-dernière-minute-dont-on-n’a-pas-grand-chose-à-foutre-parce-qu’en-fait-ça-change-rien-du-tout.

  14. 04/09/2009 14:55

    J’ai ri.
    Mais bon, c’est tout le propre de l’art, la subjectivité et chacun y voit quelque chose de différent.

  15. Le Code permalink
    04/09/2009 15:24

    Babel a été sans intérêt pour moi, je n’ai pas du tout accroché. Il ne se passe rien, pas d’action et ça ne se rattrape même pas sur un autre point ça craint…le film est tellement naze que même Brad Pitt et Cate Blanchett n’ont pas réussi à relever le niveau de ce bide que certains voient comme un chef-d’oeuvre ! Rha vraiment!…

  16. soeurdupédé permalink
    05/09/2009 00:30

    mdr !!!! ptdr!!!! non vraiment exceptionnel !!

    • 05/09/2009 19:41

      ptdr?? Un peu de décence, Madame. Une vache civile est morte.

      • soeurdupédé permalink
        05/09/2009 21:19

        question: peut-on considérer les restes de shulamit comme un steak tartare cacher ?

      • 08/09/2009 10:37

        Steak tartare? Assurément.
        Cacher? Définitivement pas. Je te rappelle que le rite juif n’implique pas de tuer les bêtes en les faisant marcher sur des mines antipersonnelles. Trop bruyant.

  17. 07/09/2009 18:09

    omand.ieu, en lisant ton histoire, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer la vache avec la bouille de Shalomit Aloni (qui d’ailleurs avait un père polonais au fort accent yiddish).

    • 08/09/2009 10:48

      Je n’avais jamais entendu parler de cette Madame Aloni, qui m’a l’air d’être quelqu’un de très bien. Pour ce qui est des caractéristiques physiques, Shulamit ressemble bien plus à l’actuel ministre des affaires étrangères israelien. La comparaison s’arrête là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :