Skip to content

Appel à l’annihilation de la Comédie Musicale à la Française

13/08/2009

8296-la_troupe_de_l_opera_rock_mozart

J’ai été patient, compréhensif, indulgent, mais ça ne peux plus durer. TOUT CELA DOIT CESSER IMMÉDIATEMENT!

Il est temps d’interdire la Comédie Musicale en France. Sous peine de mort.

La comédie musicale est un genre intrinsèquement américain. OK, on a eu Jacques Demy, mais ça n’a fonctionné que brièvement, et certes, Christophe Honoré a accompli une sorte de mini-miracle avec Les Chansons d’amour. Mais c’était au cinéma, pas sur scène, et pour ces deux exceptions, combien d’infâmies cauchemardesques ?

Avant la fin du millénaire le seul français à s’y être risqué était l’infortuné Michel Berger, dont l’opus majeur Starmania est, en dépit de tout bon sens, toujours considéré comme un chef d’oeuvre sur les plateaux de Michel Drucker et de Flavie Flament. J’ai eu l’honneur d’en voir une version au théâtre (une sortie infligée par mes parents alors que je n’étais qu’un bambin sans défense, ce qui a éveillé en moi des ambitions de fugueur), et jusqu’à aujourd’hui, je n’ai toujours pas capté de quoi ça parle. Si quelqu’un a compris la trame de ce salmigondis de chansons collées les unes aux autres sans aucune espèce de récit, pourrait-il avoir la bonté de me l’expliquer? Parce que la comédie musicale, en principe, c’est d’abord une histoire, des personnages, une dramaturgie, enfin en gros, ça n’est pas un concert des Enfoirés, c’est une histoire racontée en musique. C’est la musique qui doit être au service de l’histoire, et pas l’inverse.

garouhelensegaraC’est en 1998 que la comédie musicale (si on peut appeler ça comme ça) s’impose véritablement en France avec le succès de Notre-Dame-de-Paris, éviscération du roman de Victor Hugo par le Plamondon déjà responsable de Starmania, sur une musique de Richard Cocciante, l’immense auteur du Coup de soleil, la chanson préférée de toutes les ménagères qui ont fêté leurs 13 ans l’été 1979. Avec des costumes tout droit sorti d’un anniversaire déguisé et une scénographie digne d’un spectacle du Club Med, cette enfilade de morceaux à la Serge Lama a, tel un Docteur Frankenstein en sur-régime, donné vie à des créatures atterrantes telles que GarouPatrick Fiori ou encore Hélène Ségara (qui en passant a moins l’allure d’une gitane incendiaire que d’une chef de rayon chez H&M).

Galvanisés par le succès phénoménal de cette troupe d’amateurs, tous les auteurs miteux de France et de Navarre se sont mis à chercher des oeuvres à adapter en comédies musicales (aucun d’entre eux ne semble avoir eu l’idée de se baser sur une idée originale). Et les vannes se sont ouvertes, pour notre plus grand malheur:

En 2000, Elie Chouraqui, non content de polluer le cinéma depuis 20 ans avec ses navets stupides, s’est allié à Pascal Obispo, qui produit à l’année à peu près autant de chansons que d’étrons (si bien qu’on finit par avoir du mal à différencier les deux), pour donner sobrement leur version de l’Exode en musique avec Les Dix Commandements. Avec un Moïse à la barbe blanchie au dentifrice qui mène son peuple hors d’Egypte avec des paroles d’une puissance quasi-divine:

les_dix_commandements_05

… pour que l’amour (qu’on saura se donner) nous donne l’envie d’aimer.

Si c’est le genre de choses qu’on se met à dire après avoir rencontré Dieu en personne, je me réjouis d’être un impie et de vivre dans le péché.

17986Puis ce fut au tour de Gerard Presgurvic, co-auteur des plus grands succès de Patrick Bruel (le genre de choses qu’on devrait cacher sur son CV quand on commence à se prendre pour Leonard Bernstein) de s’atteler modestement à remettre aux goût du jour Roméo & Juliette (trop peu adapté avant toi, merci Gérard) et Autant en emporte le vent (dont la version cinéma laissait en effet beaucoup à désirer). Pas besoin de vous dire que Presgurvic a (enfin) donné à ces classiques de Shakespeare et Margaret Mitchell les traitements qu’ils méritaient.

C’est ensuite Kamel Ouali qui décide de se prendre pour le fils caché de Gene Kelly et de mon prof d’histoire, en nous gratifiant de deux biographies historico-musicales: Cléopatre et Le Roi Soleil. LE ROI SOLEIL??? Sans déconner mec, t’as pas trouvé un meilleur protagoniste pour un musical que LOUIS XIV??? Est-ce que tu as au moins déjà vu la TRONCHE de Louis XIV??? Non mais pourquoi pas Louis VI le Gros ou Clodion le Chevelu?

617093336_3Louis XIV, avec ses célèbres dreadlocks et son fard à paupières bleu ciel

La cerise sur le gâteau, c’est bien évidemment Anne Franck, Le Musical dont j’ai déjà parlé ici.

Et voilà que débarque en fanfare Mozart l’Opéra Rock. Je ne sais pas ce qu’on lui veut à Mozart dans ce pays, mais après avoir subi de se voir interpréter par Lorant Deutsch, ce qui était déjà un coup bas, voilà maintenant qu’on le met au centre d’un cassoulet musical mis en scène par nul autre qu’Oliver ‘Tête de noeud‘ Dahan, qui a déjà descendu Piaf à bout portant avec sa môme dégénérée.

Il est à noter que quel que soit le sujet, l’époque ou le lieu, c’est le même potage de variété qu’on nous sert (on pourrait croire que l’Egypte antique, la Vérone de la Renaissance et la Vienne du XVIIIe auraient inspiré des sons différents à ces brillants compositeurs, mais non, la même inoxydable pop-rock de supermarché), les même chanteurs insipides et interchangeables aux voix identiques, les même costumes historico-modernisants à vomir d’horreur, et sur scène, nul doute que les spectateurs éblouis pourront se délecter des mêmes non-chorégraphies et des mêmes scénographies statiques façon plateau de Sacrée Soirée. Bref, c’est à cause de ces panouilles que lorsque je dis que j’aime la comédie musicale aujourd’hui à Paris, on me jette des cailloux.

Alors pour info, bande de minables, la comédie musicale, ça ressemble à ça:

Publicités
62 commentaires leave one →
  1. 13/08/2009 01:15

    Ton existence est miraculeuse. Elle me donnerait presque envie de croire en Dieu. Et de chanter comme Daniel Lévy.

  2. UnAutrePédé permalink
    13/08/2009 01:19

    clap! clap! clap!
    je nous ai pris deux places pour Mozart. ce sera grand!

  3. les gênants permalink
    13/08/2009 09:56

    Punk is not dead

  4. L'Afghan permalink
    13/08/2009 09:57

    En passant, une magnifique comédie musicale justement passée à la trappe: Cindy 2000 avec ma chanson préférée, Rave party : http://www.youtube.com/watch?v=tl1A54ejuPk&feature=PlayList&p=80CC5E2A1DA65C2E&index=39
    Gêne garantie ou remboursée

    • 13/08/2009 11:57

      C’est du très très lourd. Ces paroles, ces costumes, cette scène complètement vide. Magique.

      Luc Plamondon est décidément un grand parmi les grands.

  5. 13/08/2009 09:58

    Bravo, je plussoie à tes suggestions légales !!! ^^

  6. Fannette permalink
    13/08/2009 10:50

    Le pire c’est qu’il ne s’agit pas seulement des comédies musicales à la francaise mais des comédies musicales en France. Parce qu’il ont toujours besoin de tout traduire pour le spectateur francais moyen, du coup c’est tres nul. Moralité, partez à New York ou a Londres!

    En attendant:

    • 13/08/2009 11:59

      Exactement. Quand ils montent Chicago ici, c’est avec Anthony Kavanagh dans le rôle principal.

      • L'autre permalink
        13/08/2009 12:23

        Anthony Kavanagh, il est acteur? chanteur ou humoriste?…. parce qu’il n’est bon dans aucun de ces domaines. C’est bien pour ça que le québec essaye de s’en séparer.

      • 13/08/2009 14:21

        Le Québec nous envoie tous ses déchets, c’est en partie pour ça que je les hais.

  7. Docds permalink
    13/08/2009 12:38

    Excellent, le Pede! Je doute cependant que tes parents aient pu te forcer a faire quoique ce soit. Tu devais deja etre un sacre casse couilles et un tyran. A mon avis c’est toi qui les a emmenés de force

  8. lelongonanceien permalink
    13/08/2009 14:16

    Tout à fait d’accord, c’est pour ça que mon budget avion vers Londres explose parfois… Pourtant la transposition d’un musical dans une autre langue peut être assez réussie, voir ce qui se fait en Allemagne.

  9. Geneviève permalink
    13/08/2009 14:56

    La comédie musicale Les Misérables vient de france…et elle est tellement bonne qu’elle a justement été traduit en anglais (tellement que plusieurs croient que la version originale est la version anglaise)! Il faut apprendre à ne pas généraliser. Tout n’est pas nécessairement bon ou mauvais.

    Et La meuf, pourquoi cette haine du Québec? On ne vous a rien fait! o_O

    • 13/08/2009 15:24

      Chère Geneviève,

      La traduction en anglais n’est pas forcément un gage de qualité (Starmania a également été adapté en anglais sous le titre Tycoon, ce fut un gros flop), mais en effet Les Misérables semble avoir échappé à la médiocrité habituelle de la Comédie Musicale française (même si ce n’est pas franchement ma tasse de café).

      Par ailleurs, merci pour ton précieux conseil: je n’avais jamais réalisé avant ce jour que tout n’était pas nécessairement bon ou mauvais. Quelle épiphanie! Promis, je ne ferai plus jamais de généralisations. La prochaine fois j’écrirai un post sur le fait que les comédies musicales c’est nul, mais ça peut aussi être bien quand ce n’est pas nul, ce qui arrive rarement, mais une fois de temps en temps quand même.

      Ou pas.

      https://lagene.wordpress.com/2009/06/25/putsch/

      • Justin Mot permalink
        15/08/2009 11:47

        Ha non ! La qualité n’est pas rare dans le domaine du théâtre musical en France (pour peu qu’on en exclue les « grosses productions » citées plus haut »).
        Certes, le grand public n’a pas la chance d’en entendre parler, mais les « Panique à Bord », « Le Cabaret des Hommes Perdus », « L’Opéra de Sarah », « Casting », « L’Ultime Rendez-vous », « Créatures », « Jeux de mots laids pour gens bêtes » (et j’en passe) sont autant de créations de qualité qui foulent les planches tout au long de l’année à Paris et ailleurs en France.
        Il n’y a qu’à lire des sites spécialisés comme Musical Avenue ou Regard en Coulisse pour s’en convaincre 🙂

        Ce post n’en reste pas moins drôle et bien trouvé et c’est tant mieux si la comédie musicale française fait débat !

    • 13/08/2009 15:49

      Qu’en savez-vous?

      • Geneviève permalink
        13/08/2009 15:57

        Je n’en sais rien, en effet. Mais bon, je trouve que c’est encore généraliser…

  10. 13/08/2009 16:52

    Certes.

  11. L'aristo permalink
    13/08/2009 18:09

    Merci au pédé pour Big Spender.

    • 13/08/2009 18:42

      C’était un plaisir.

      • L'aristo permalink
        14/08/2009 11:41

        Du coup, j’ai regardé à nouveau Sweet Charity.
        Merci Bob Fosse.

        Est-ce la gêne si je considère ce qui suit comme un bon moment de comédie musicale ?

      • 14/08/2009 11:44

        Oui c’est une gêne intégrale.

      • L'aristo permalink
        14/08/2009 11:46

        Ouf.

  12. 13/08/2009 23:11

    Je reconnais Melissa Mars à l’extrême gauche sur la photo, c’est une bonne petite Melissa.

    Sinon ouais les comédies musicales c’est de la merde mais 90% de la production artistique Française est merdique alors y’a peu de chance de se tromper.

  13. 14/08/2009 02:17

    Essentiel. Je relaie l’appel.

  14. Sébastien Magro permalink
    14/08/2009 14:59

    Heu, juste pour rétablir la vérité, je me dois de préciser que la légende « Louis XIV, avec ses célèbres dreadlocks et son fard à paupières bleu ciel » accompagne une photo qui représente en fait ce cher Christophe Maé dans le rôle de Monsieur, le frère du roi auquel la légende prêtent des habitudes que ne renierait pas Le Pédé, sauf votre respect…

  15. 15/08/2009 16:33

    Yeah, thank you Le Pédé pour big spender : QED comme disent les anglais.

  16. Christophe permalink
    16/08/2009 16:26

    Le « pédé » qui n’aime pas la comédie musicale ? On aura tout vu !
    merci pour cette note qui montre à quel point il y a un genre bien français pour la comédie musicale. je ne m’en était pas rendu compte à ce point.
    Que vous n’aimiez pas, c’est votre point de vue, mais que vous appelier à l' »annihilation » d’un genre parce qu’il ne vous plait pas personnellement est plus discutable.
    Il me semble que c’est au public de choisir. Si regarder la télé est gratis, en revanche un ticket de théâtre est payant. Si le public vient, revient et recommande, c’est que le genre plait.

  17. 16/08/2009 16:30

    Mille fois bravo! La comédie musicale française fait souvent sourire (quand ce n’est pas rigoler) les Américains (qui ont quand même leur lot de navets ailleurs… mais ils ont du gros fric, alors ils peuvent se permettre tous les talents).

  18. marie permalink
    17/08/2009 20:43

    Bah, tous ceux qui ont essayé de faire une comédie musicale sur autre chose qu’un bon gros sujet bien pathétique à base de « on s’aime, mais la vie est une chienne » se sont planté.

  19. stephaneboukris permalink
    18/08/2009 20:47

    Cet article est vraiment dénué de toute objectivité.

    Vous avez le droit de ne pas apprécier certains spectacles musicaux, mais c’est une majorité de Français qui a plebiscité « Notre Dame de Paris » ( + 6 millions de spectateurs), « Les 10 Commandemants », le roi soleil (+ 1,5 millions de spectateurs).

    De plus, le succès des spectacles musicaux français est tel que les droits sont achetés à l’international la plupart du temps. Ainsi, on a vu Notre Dame de Paris à Vegas, et en Corée du Sud, et les Dix Commandemants à Los Angeles.

    Quand à Mozart, l’album ainsi que les singles sont en tête des ventes depuis leur sortie, ce qui laisse penser que ce sera à son tour un grand succès.

    • 19/08/2009 10:36

      Certes. Mais les Français sont des ploucs.

    • 19/08/2009 14:32

      Stéphane. Le Pédé ne remet pas ici en question le succès incompréhensible de ces non-oeuvres, mais justement leur incroyable nullité. Ce n’est pas parce que tout le monde aime quelque chose que c’est bien, rappelle toi du Nazisme, ça a fait un carton à l’époque (je sais, c’est hyper démago comme comparaison). Ensuite, nulle part dans les pages de ce blog tu n’entendras parler d’objectivité. Nous ne sommes pas objectifs. Ce qui nous caractérise avant tout, nous et notre ligne éditoriale, c’est la Subjectivité. Sur le fonctionnement, donc, de ce blog, je te conseille la lecture de l’introduction de cet article , ainsi que celui-ci

      • 19/08/2009 15:15

        Euh l’Arabe, tu te sens mal? c’est quoi cette comparaison à la con? C’est pas démago, c’est juste naze.
        Suggestions d’autres exemples pour illustrer ton propos:

        Bienvenue chez les Ch’tis
        Les livres de Marc Lévy
        La Star Ac’
        Etc.

      • 19/08/2009 16:05

        Effectivement, c’est naze, mais c’était juste pour mettre en avant le mécanisme mouton de Panurge entraîné par ces horreurs « artistiques »… Mea Culpa, la prochaine fois, je ferai une comparaison au génocide Rwandais (Ceci est une blague à tendance ironique, pour ceux qui aiguiseraient leur machette dans la perspective de me décapiter).

    • 19/08/2009 16:17

      @ stephane: Effectivement, les spectateurs de Vegas et les Coréens du Sud sont réputés pour leur bon goût raffiné.

      @ l’Arabe: Serais-tu en train de devenir le spécialiste de la comparaison à côté de la plaque pseudo provoc? Tu peux arrêter, s’il te plaît, sinon tu vas nous mettre dans un tel embarras qu’il va falloir écrire un article sur toi. Et le but de l’ironie est que ce soit drôle.

      • 19/08/2009 16:24

        @ Le Pédé: Moi aussi je t’aime.

        @Stéphane: C’est marrant qu’à part les Misérables il y a de cela bientôt 20 ans, New York et Broadway n’aient jamais eu l’envie de rependre une bouse française… Coïncidence?

  20. 21/08/2009 13:44

    C’est tellement vrai!

  21. Marylene permalink
    21/08/2009 15:37

    Ma première visite sur votre blog ! Sur les conseils de notre amie Hélène de MBDF !

    Comment dire ? Voilà des années que je cherche à trouver les bons mots, les bons termes et les phrases adaptées pour qualifier les « pseudos » comédies musicales dont on nous abreuve depuis Notre dame de paris, çà en devient lourd de chez lourd.

    Je ne peux qu’apprécier le billet signé Le Pédé non seulement des deux mains, mais si je le pouvais des pieds aussi. Concernant leur fameux « succès » d’audience auprès des Français, çà me consterne plus qu’autre chose, mais tout çà c’est des chiffres, des statistiques, alors çà reste à voir…

    Je tiens à préciser, pour ne pas faire de remous dès mon premier jour, que comme je tiens à respecter l’opinion de tout un chacun, donc je précise que si il y en a qui apprécie ce genre de spectacle, c’est leur droit, complètement, juste que moi, ben non, je peux pas, et puis à raison de presque deux par an, çà commence à faire indigestion. Mais à qui vont-ils donc s’attaquer la prochaine fois ?

    Merci de m’avoir trouvé les bons mots le Pédé, c’est la première fois que je trouve un endroit où m’épancher sur ces lamentables boites à fric que sont les comédies « pseudo-musicales » françaises… car je ne parlerai pas ici des dérivés commerciaux de toutes ces soap comédies.

    Monsieur Astaire (entre autres), pardonnez leur, et dormez tranquille, vous n’avez rien à craindre, ni vous, ni Mozart, ni les autres !

  22. Claireboto permalink
    21/08/2009 19:25

    Je n’aurais qu’un mot: Bravo
    pour l’humour
    pour la perspicacité
    pour l’audace
    pour l’écriture
    Enfin du mordant!

    Et pour le plaisir, parce que j’en ai marre d’essayer de convaincre des gens qui n’y connaissent rien, qq comédies musicales que j’adore, pas toutes américaines d’ailleurs !
    Hair / West side story – of course / L’opéra de 4 sous / Le violon sur le toit.

  23. 22/08/2009 11:17

    « Autant en emporte le vent (dont la version cinéma laissait en effet beaucoup à désirer) »
    J’adore. Encore …

  24. Mad'moiselle permalink
    23/08/2009 11:50

    Tiens, sauf si mes yeux me font défaut, vous ne parlez pas de Rabbi Jacob, cette gênante monstruosité (si si, sortie aussi en comédie musicale, je vous assure.)
    Standing ovation pour ce post en tout cas.

  25. Joyeuseluronne permalink
    23/08/2009 16:38

    Argl. J’ai ris comme une hyène. C’est trop bon d’être une hyène. Vive la comédie musicale à la Française pour t’avoir inspiré cet article. Je découvre encore votre site, et je me régale.

  26. 23/08/2009 22:10

    Je signe des deux mains. C’est le combat de ma vie.

    • 24/08/2009 20:05

      Comme Xavier, c’est le combat de ma vie. À noter que l’adaptation à Londres de Notre Dame de Paris a fait un gros flop. Tant mieux.

  27. 27/08/2009 02:10

    Merci pour tous ces messages de soutien, ça me fait chaud au coeur de savoir que je ne suis pas le seul à pleurer du sang quand je vois la troupe échevelée de Mozart salir de leurs cuirs chevelus gras les panneaux publicitaires de France et de Navarre.

  28. Yoos-F permalink
    01/09/2009 02:07

    Ah ce que je le kiffe ce Pédé!

  29. Caro permalink
    22/10/2009 12:43

    C’est officiel, je t’aime.

    En tant que grande fana de comédies musicales (les vraies), cela fait des années que je hurle à la mort à chaque fois que l’on nous sort une de ces débilités que l’on ose qualifier de comédie musicale, dont les membres du cast ne savent ni jouer la comédie ni chanter, ce qui est tout de même problématique.

    Et je ne parle pas de cette manie qu’ils ont de massacrer des chefs-d’oeuvre, le summum de l’horreur pour moi ayant été atteint avec Autant en emporte le vent, qui est à la fois mon film et mon livre préféré !

    Mais le plus curieux pour moi ce sont les gens qui paient pour aller voir ces spectacles…Certains font malheureusement partie de mon entourage !

  30. Beb permalink
    23/01/2010 19:06

    Bien d’accord sur la facon pathétique dont sont reproduites les epoques dans les comédies musicales. Mais dans comédie musicale il y autant « comédie » que « musicale ». Certaines personnes y vont pour l’aspect « comédie » et je comprends bien qu’elles soient déçues, les autres qui y vont pour l’aspect musical sont (enfin surtout étaient) sérvis. Car bien que les nouvelles « comédies musicales » du genre de Mozart ou Cléopatre soient composées bêtement et interprétées par des prototypes dont on ne reconnaitra jamais le grain de voix, les anciennes (je pense surtout à Starmania) avaient de la gueule musicalement parlant. Je ne dis pas qu’elles puissent égaler The Wall de Pink Floyd mais pour moi Starmania fait partie de ce qui s’est fait de mieux dans la chanson francaise.

  31. marc77 permalink
    01/05/2010 11:44

    Je suis d’accord sur le fond, mais le problème c’est que la personne qui a rédigé cet article confond tout, comme la plupart des journalistes.
    Tout les spectacles dont tu parles sont des SPECTACLES MUSICAUX et non des comédie musicales. Nous avons en France des comédie musicales de très bonne qualité. Par contre tu peux dire que tu n’adhère pas du tout aux spectacles musicaux.

  32. 31/10/2010 15:51

    Vindiou! Je reviens dans les archives d’archives, et je continue de me fendre la poire!

    Bon, j’approuve totalement tout ce qui est dit dans cet article.
    Sauf un petit truc.
    Christophe Dreadfullocks, je crois pas que ce soit lui qui ait eu l’honneur (hum) de jouer le Roi Soleil. Il était son frère pédé. J’ai des sources sûres.

    Sur ce commentaire navrant de mauvaises références dégueulasses, je fuis vers un troglodyte pour pas que la CLG team me retrouve et fasse de ma peau un abat-jour.

  33. Julien permalink
    13/11/2010 22:55

    Vous arrivez à tomber dans l’excès inverse de l’adage « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ».
    A force de tout conspuer, sans rien sauver, vous donnez l’image de quelqu’un qui se complait dans son malheur.
    Pour ma part j’ai bien aimé certaines chansons de Starmania et Notre Dame de Paris, pour le reste je suis d’accord pour trouver les comédie musicales françaises consternantes dans leur musique.
    Par excès, votre diatribe se place au même niveau que ce qu’elle critique : cette adoration aveugle des musical franchouillard.

    Il aurait été plus constructif de citer ce que vous aimez et pourquoi.
    Je ne connais pas, presque pas les comédies musicales américaines. J’ai entendu assez de reprises musicales de Cabaret (Patricia Kaas notamment) pour trouver ça bon. Pour le reste, il me vient une image de « cats » et « phantom of the opera », et je vous avoue que c’est bien kéké aussi…
    (Vous conseillez quoi, à quelqu’un comme moi qui souhaite découvrir les musicals ?)

    D’ordinaire, faire une critique négative fait passer son auteur pour intelligent, mais ici vous cédez trop à la facilité à trop d’occasions.

  34. fuckman permalink
    06/03/2011 16:20

    de toute facon apart copier ce que fon les ricains , en france ils n’ont aucuns talent ,et en plus ils copie mal ,juste les emission tele ou les jeu tv , c repris aux ricains, que des merdes

  35. Jojo permalink
    31/08/2012 11:20

    Tout à fait d’accord avec vous. Les Français devraient regarder « Les Misérables », « Le Fantôme de l’Opéra » ou encore « South Pacific » avant de baser leur jugement sur des navets comme les grosses comédies musicales françaises. D’ailleurs, je n’appellerais pas ça des comédies musicales, plutôt des « tas de tubes sans passion ni qualité, bon pour faire acheter et faire parler d’eux ».

  36. Patricia permalink
    18/05/2013 10:43

    Bravo!!! heureuse de savoir qu’enfin quelques personnes sensées pensent comme moi, de la part d’une prof de chant révoltée, et surtout fatiguée de ce que les médias nous imposent!

Trackbacks

  1. Une première en Espagne, contre la comédie musicale à la Française, Holly Hunter embrasse Clea DuVall, etc.: Revue de web « Yagg - Le nouveau média gay et lesbien. Info gay et lesbienne, bi et trans, vidéos, débats, dossiers, vih, culture
  2. Best of Revue de web: Ce qu’il ne fallait pas manquer sur la toile cette semaine (du 10 au 14 août) « Yagg - Le nouveau média gay et lesbien. Info gay et lesbienne, bi et trans, vidéos, débats, dossiers, vih, culture
  3. Cactus Acide » » L’observatoire du neuromancien 08/16/2009
  4. Elie Chouraqui : News, photos, vidéos, biographie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :