Skip to content

PROCRASTINATION

12/08/2009

(n.f.) Terme relatif à la psychologie qui désigne la tendance pathologique à remettre systématiquement au lendemain quelques actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque ça ne lui procure pas de gratification immédiate.

« TENDANCE PATHOLOGIQUE »! Alors oui, c’est une maladie chronique et non, il n’existe aucun médicament pour la traiter. Tout ce que je peux faire pour aller mieux, c’est rester alité un maximum et regarder en boucle The Darjeeling Limited en DVD. Alors un peu de compassion, bordel!!!

Derrière mon écran d’ordinateur, personne ne m’entend crier.

Voilà quelques semaines déjà que je suis embarqué dans ce Bateau ivre nommé La Gêne, et chaque jour qui passe voit mon avenir au sein de cette formation s’obscurcir un peu plus. Mes co-blogueurs soudain possédés par les démons du succés m’acculent désormais à pondre un nouveau post par jour (inutile de ricaner) sous peine d’aller me faire voir ailleurs sans autre forme de procès.

namefather

C’est donc en désespoir de cause que je t’invite, Ô toi Lecteur et garant de ma survie, à lire ce modeste article dédié à mon incapacité à écrire des articles. Je les vois bien comploter dans mon dos, ils réflechissent déjà à qui va remplacer ce Juif incapable. La Meuf, le Pédé et l’Arabe ont sûrement déjà fait la liste de toutes les autres minorités opprimées suceptibles de t’intéresser et commencent à faire passer des entretiens.

L’autre jour, en passant devant le bureau de la Meuf, j’ai croisé un unijambiste tamoul muni de son C.V qui sortait du bureau, l’air visiblement satisfait. Je ne dors plus. Je fais des cauchemars atroces dans lesquels l’Arabe menace de faire sauter la ceinture d’explosifs qu’il porte si je n’écris pas un article dans la minute. Je me réveille en sursaut dans la nuit silencieuse et pleure à chaudes larmes, priant mon dieu de me protéger de ce philistin. J’hésite à freiner ma consommation de TAMIFLU.

Le pire de tous est sans aucun doute le Pédé qui, souviens-toi, faisait état de ses tendances dictatoriales dans sa profession de foi. Je sais qu’il est en train de rassembler une armée composée de ses nouveaux adeptes en jean slim, et qu’un pogrom contre ma personne se prepare.

Et comme si tout cela ne suffisait pas, cette inscription infamante est là, taillée dans le marbre, pour me rappeler que je chaque jour je deviens un peu plus riquiqui et que je vais bientôt me désintégrer, car pas assez prolifique.

folksonomy

Alors, je vais guérir.
Je vais me ressaisir.
Mais, je vous en conjure. Ne me virez pas.

Publicités
27 commentaires leave one →
  1. Docds permalink
    12/08/2009 14:01

    C’est de loin ton meilleur,le juif!

    • 12/08/2009 22:26

      Cher Doc,
      merci pour ces encouragements qui me vont droit au coeur!!
      Je compte sur toi pour plaider ma cause auprès de l’autocrate…

  2. 12/08/2009 14:06

    Je te kiffe, le juif. Comme disent les jeunes (je crois, peut-être plus?).

  3. L'Afghan permalink
    12/08/2009 14:13

    Cher Juif,

    Comment ne pas compatir à ton calvaire…Procrastinateur de naissance, je comprends ta douleur à t’insérer dans un monde dont les dates de remise, deadline et autres ultimatum constituent des socles inébranlables.

    Malheureusement, dans ce monde, nous (procrastinateurs, je me permets de te joindre à notre confrérie de branleurs) ne ferons jamais une révolution parce que nous penserons toujours que demain sera définitivement un meilleur jour pour couper des têtes de travailleurs zélés et renverser le joug de l’efficacité…

    Alors, en attendant ce jour historique qui n’arrivera pas, nous devons survivre en nous camouflant sous le couvert du professionnalisme et faire semblant que nous pouvons effectivement travailler (ou pondre un billet par jour…).

    Mais vient le jour funeste où la réalité te rattrape comme aujourd’hui, où le regard des autres se fait plus lourd et leurs basses insinuations plus pesantes, alors que faire?
    Verveine, poppers, cocaïne, ayahuasca, fessées, gaz hilarant, Red Bull, détention, bondage, couvertures de Paris Match avec Sharon Stone; après avoir tout essayé, je n’ai toujours pas trouvé la solution.

    Demain peut-être?

    • 12/08/2009 22:37

      Cher Afghan,
      je me réjouis de savoir que même dans des régions aussi rudes que le massif de l’Hindu Kush, il y a des frères procrastinateurs qui ne demandent qu’à se pignoler en paix.

  4. L'autre permalink
    12/08/2009 16:17

    Tu essaies de gagner du temps
    Nous ne sommes pas dupes

    • 12/08/2009 22:41

      Au lieu de me terroriser toi aussi, fais-moi plutôt part de tes éventuelles idées d’articles. Je suis prêt à te rémunérer pour ça.

  5. 12/08/2009 18:38

    Evidemment, il va lui falloir 3 jours (au mieux) pour répondre aux commentaires maintenant.
    Je ne savais pas que tu avais vu l’unijambiste.

    • 12/08/2009 22:45

      L’unijambiste tamoul tape peut-être vite ses articles, mais je suis certain que c’est un gros sexiste qui pense que Woody Allen est une petite fiotte bougnoulisante. Alors réflechis à 2 fois avant de lui faire signer un CDI.

      • 13/08/2009 01:22

        Tu m’as convaincue. On t’aime le Juif. (Je suis d’humeur sentimentale ce soir)

  6. LisaLisa permalink
    13/08/2009 01:48

    cher Juif, plusieurs choses :

    1) je t’aime et merci de rendre un si vibrant témoignage de cette maladie si répandue chez les trentenaires mâles (circoncis ou pas, d’ailleurs) qu’est la procrastination systématique.

    2) Tu oublies de nous rappeler que la procrastination peut aussi être LE comportement révélateur du perfectionnisme compulsif : mieux vaut ne rien faire que mal faire, donc préparons nous jusqu’à posséder tous les « outils » nécessaires à l’accomplissement de telle ou telle tâche… plutôt révélateur d’une grandeur d’âme, non ????

    3) Pour toutes ces raisons, je me sens investie d’une mission de service public pour les « followers » de ce blog : te donner des sujets d’articles pour terrasser la candidature tamoule, réduire la pression de la Meuf sur ta petite personne, empêcher l’arabe de te réduire en miette, ou le Pédé de te faire défiler de force sur un char en plumes.

    En vrac, pioche à ta convenance :
    les névroses inavouables d’un juif trentenaire ET célibatiare ;
    le syndrome peter pan,
    ton rapport métaphysique aux autres minorités opprimées,
    c’est quoi l’âge adulte ?
    comment l’homme peut-il réagir face aux filles au régime et à bout de nerfs ?
    couscous ou gefeltefish ?
    ma mère ou ma meuf ?
    Je ferais quoi du prépuce de mon fils ?
    Woody Allen, Ben stiller et moi,
    C’est quoi une J.A.P. ? (jewish American Princess)

    Bon, j’en ai d’autres mais ça fera l’affaire pour les 10 prochaines années, non ?

    (ET JE T’EN PRIE, PRENDS TON TEMPS)

    • 13/08/2009 09:32

      Woody Allen et Ben Stiller dans la même phrase. Je me sens mal.

      • LisaLisa permalink
        13/08/2009 16:14

        c’est fait exprès.

    • 15/08/2009 00:08

      Chère Lisa2fois,
      merci pour toutes ces idées stimulantes; elles me font néanmoins prendre conscience de l’épaisseur des barreaux de la fameuse « prison juive ». En conséquence, j’ai décidé d’embrasser une nouvelle foi.

      Désormais, je ne suis plus Le Juif; je suis L’Orthodoxe Letton.

      • Guillaume Pascanet permalink
        26/01/2010 20:08

        J’ai enfin mis un mot sur ce mal qui me torture depuis le CP !

        Merci le Juif, merci « le gêne » ! je vais enfin m’endormir apaisé ce soir !

  7. brushk permalink
    29/01/2010 11:05

    Moi la procrastinationça me fait penser à John Irving et au « Monde selon Garp ». Je me disais que si l’un d’entre vous était,par chance, amateur des romans d’Irving et que si l’un d’entre vous avait, par chance, lu son dernier roman (Last night in Twisted River) peut être nous pourrions en discuter. Ou alors vous me direz qu’il y a des forums de discussion pour ça mais what the hell.

  8. La Flemme permalink
    21/03/2011 16:10

    J’ai tant ri! Le Juif, je t’aime.

  9. Papaye permalink
    25/03/2011 13:16

    C’est ta journée Chaton, qu’elle te soit douce.

Trackbacks

  1. Secret Story et Thomas Hobbes : même combat? « C'est La Gêne
  2. Juif à vendre « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :