Skip to content

Gauche

04/07/2009

20090702Le Directeur du Nouvel Observateur a interviewé Nicolas Sarkozy sans en informer au préalable ses collègues, et a réservé huit pages et la couverture à cet entretien, provoquant ainsi une levée de boucliers des journalistes du magazine et de certains députés PS.
Que la société des rédacteurs (SDR) du Nouvel Obs se plaigne d’une absence de transparence de la part de leur Directeur, soit (encore que, n’est-ce pas là une des prérogatives d’un Directeur: pouvoir faire ce qu’on veut et emmerder le monde?). Que le chef du service culturel regrette de ne pas avoir pu consacrer cette une à Michael Jackson, ok, mais tu t’en remettras mon gars.

Le reste de la polémique autour de cette non-histoire n’est pas digne d’un pays comme la France qui défend la liberté de la presse et le débat d’idées. Le Président de la République demande qu’un entretien accordé en exclusivité à un magazine implique une couverture, cela vous paraît-il dément ? Moi pas. Evidemment, entre temps, la plus grande star du monde est morte et une couverture avec Bambi aurait sans doute rapporté encore plus gros que celle avec Dumbo. Mais le Nouvel Obs s’était engagé. Pourtant la SDR parle de « dérive sarkophile qui ne cadre guère avec l’engagement du Nouvel Obs ». Minable.

Alors, certes, tout le monde sait que le Nouvel Obs est engagé à gauche, mais la presse n’est-elle pas censée être neutre et objective ? Bon, ok, je sais, ça aussi c’est au pays des Bisounours. Mais depuis quand ne fait-on pas l’autruche à ce sujet ? Si tout cela est ouvert et assumé, pourquoi est-ce qu’on se fatigue à prétendre que la presse est libre en France ? Pourquoi, surtout, les sympathisants du PS ne se contentent-ils pas de lire le site du PS pour s’informer ? Alors, laissez-moi réfléchir… Pour lire une presse impartiale ? Parce que c’est intéressant de savoir ce qu’il se passe dans son propre pays et pas uniquement à travers la lorgnette de son parti ? Apparemment pas… Je suis peut-être très naïve, je pensais que c’était intéressant d’interroger celui qui dirige ce pays, et encore plus intéressant qu’il soit interrogé par ceux qui ne sont pas acquis à sa cause et qui le contrediront plus aisément. Non ? Alors qu’est-ce que c’est que ça ??? Et qui est ce journaliste complètement demeuré qui dit: « Après l’ouverture à gauche au gouvernement, maintenant c’est l’ouverture dans la presse… » ???? Quand on est de gauche, n’est-on pas censé être content que le gouvernement s’ouvre à gauche justement ? Et la presse ? N’est-elle pas censée être ouverte, par nature ? Si Sarko n’avait nommé que des Ministres issus de l’UMP ou des cul-bénis comme Christine Boutin, la gauche aurait naturellement trouvé à redire. Il nomme des Ministres issus du MoDem, du PS, de la société civile, mais non, ça ne convient toujours pas. C’est même pire. Alors, ok, c’est leur boulot de critiquer le gouvernement, mais là, ils n’ont pas un peu l’impression de déconner sévère?

Ce qui me dérange le plus dans tout ça c’est que tout le monde cherche à savoir si le Directeur a eu raison ou tort et qu’une assemblée générale devait se tenir hier pour en discuter, tandis que personne ne souligne que quelque chose ne sonne pas juste dans tout ce débat, quelque chose de bien plus fondamental. Par ailleurs, pourrait-on savoir ce que font les ONG et les militants défendant la liberté de la presse à part aller faire les zouaves sur le parcours de la flamme olympique ?

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :