Skip to content

S’il ne doit en rester qu’un…

02/07/2009
by

On nous taxe d’être par trop péremptoires, d’avoir des idées trop arrêtées, des avis trop tranchés, de ne pas nuancer nos propos et, globalement, de faire preuve d’une arrogance sans limite.

jamie_t-thumb-376x287

Oui.

Effectivement. Nous sommes tout cela. C’est ce que l’on appelle en français une marque de fabrique. Chez Télérama, c’est d’aimer invariablement tout ce qui est produit par un cinéaste asiatique, et cela, quelle qu’en soit la qualité objective, chez TF1, c’est de donner dans le consensus, dans le pas trop drôle / pas trop triste (Un chargé de programme de la chaîne m’a un jour dit: « Chez TF1, on ne fait pas rire, on fait sourire », true story), et chez nous c’est de taper sur tout ce que nous trouvons gênant et de mettre sur un piédestal tout ce que nous trouvons sublime… Et faire abstraction totale du reste.

Pour ceux que cela gênerait, il y a un peu plus de 2,5 Millions de blogs actifs en France. Multipliez ce nombre par 10 si vous parlez anglais…

Tout cela pour dire que je m’attelle aujourd’hui à ma rubrique hebdomadaire, dans laquelle je m’efforcerai de partager avec vous LE morceau qu’il faut absolument écouter cette semaine, ainsi que, pour garder l’équilibre des choses, celui qu’il faut absolument éviter, sous risque de SIDA des oreilles.

Cette semaine, s’il ne doit en rester qu’un, ce serait Jamie T., qui sort son nouvel album chez Virgin d’ici peu, et dont le premier single est déja un peu partout sur la toile. Si on te demande ce que c’est, tu peux dire que ça te fait penser à The Streets mais en plus pop et en moins trash. Si ça te plaît, tu ferais bien d’aller écouter le premier album de l’énergumène en question, Panic Prevention, avec des titres tip top comme If You Got The Money et Sheila.

C’est bon, et c’est Jamie T. – Sticks n’ Stone.

Et s’il y en avait qu’un à fuir comme la peste ou en tout cas, à ne pas approcher sans un masque, ce serait sûrement le I Know You Want Me de PitBull, actuellement numéro 1 sur iTunes. Alors oui, c’est facile de tirer sur les ambulances, mais pour la petite histoire, ce dégueuli de toxicomane mérite le bûcher pour un des actes musicaux les plus méprisables qui soient: le sample de sample. Parce que si tu n’es pas né en 1995, tu auras bien évidemment reconnu le sample de trompettes de « The Bomb » des Bucketheads, derrière lesquels se cachait nul autre que Kenny « Dope » Gonzales, moitié des Masters At Work, sûrement les plus grands artistes house et garage du monde (tu peux aller jeter une oreille au Wonderful Person des Black Masses remixés par leurs soins, une petite perle garage qui fait bien sous le soleil qui tabasse actuellement Paname)… Le problème, c’est que le titre de Kenny Dope utilise déja un sample de Street Player de Chicago. Donc Pitbull qui sample Kenny Dope qui sample Chicago, c’est un peu comme quelqu’un qui imiterais quelqu’un qui imite déja quelqu’un… Voyons voir… Où pourrais-je trouver une comparaison valable? Ah, ça y est, je l’ai… Pitbull, c’est Lolita Pille. Une tâcheronne qui essaie de faire du Beigbeider qui essaie lui même de faire du Bret Easton Ellis.

Quoi? Tu adores Lolita Pille? Tu dégages, on veut plus te voir… Allez, zou, ou j’appelle la sécurité!

Advertisements
6 commentaires leave one →
  1. 02/07/2009 14:22

    Très bon Jamie T.

  2. Yoos-F permalink
    06/09/2009 02:48

     » Si on te demande ce que c’est, tu peux dire que ça te fait penser à The Streets mais en plus pop et en moins trash »

    Je n’aurais pas pu trouver mieux!

  3. judytakriz permalink
    13/01/2010 14:30

    mais oui 😀

Trackbacks

  1. Le Sida Dans Tes Oreilles « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :