Skip to content

J’aime les fils de pute.

15/02/2011

Il me faut l’admettre. Comme la première étape d’une thérapie. Identifier le problème pour le résoudre.

Sans pourtant les chercher, je fonctionne comme un chien truffier ou un cochon, mais sans le dressage préalable. Une compétence parfaitement innée. Mettez-moi au milieu d’une foule et je saurai le dénicher en quelques secondes. C’est facile, c’est le premier qui me plaira. Et ce sera sans conteste le plus gros fils de pute de la meute.

A bien y réfléchir, « fils de pute » n’est sans doute pas le terme le plus adéquat. Leurs pauvres mères, dont la part de responsabilité est variable, méritent cependant moins d’être insultées que leurs rejetons (encore que). Seulement, en cherchant un terme générique, je n’ai pas trouvé mieux. Et spontanément, c’est ainsi que je les qualifie. Mais si je devais détailler, ou expliquer, je dirais que j’aime les connards, les infidèles, les menteurs, les hypocrites, les instables, les indécis, les lâches, les évanescents, les manipulateurs, les inconstants, les pervers narcissiques, les égoïstes, les beau-parleurs, les hommes à femmes, les faibles. Alfred de Musset me dirait que beaucoup de ces tares sont partagées par tous les hommes. Je lui répondrais : « à différents degrés cher Alfred, à différents degrés, crois-moi ». De surcroît, il n’échappera à personne que ma liste ne se limite pas à celle de Perdican.

Non contente de succomber à chaque fois, je persiste à croire que je vais pouvoir changer l’Odma-fils-de-pute-du-moment ou encore qu’il n’est pas un fils de pute authentique, un professionnel, il fait juste genre, parce que c’est mieux pour attraper les cruches. Ça arrive parfois. Et je détourne le regard. Je suis constante et entière, moi. Quand ça n’arrive pas, ce qui est plus fréquent, j’espère, j’insiste et je m’obstine*. Puis je lui cherche des excuses et j’analyse tout de travers. Mes copines m’accordent de longues sessions de brainstorming et formulent toutes sortes de théories et de plans d’action. Mes copains, plus directs, me disent que c’est une tache et qu’il s’en branle de moi. Et parce que j’aime bien me bercer d’illusions, j’appelle un peu moins le Pédé et un peu plus ma copine Chloé.

Notez toutefois que ça pourrait être pire, je pourrais être irrémédiablement attirée par les prédateurs sexuels, les tueurs en série ou les chauffeurs de taxi. Mais non, mon truc à moi, c’est les fils de pute. D’ailleurs, si je devais ajouter une catégorie « intérêts » ou « divers » à mon CV – catégorie que j’ai toujours trouvée ridicule – je pourrais y mettre : le chocolat, la lecture, la course à pied, Otto Von Bismarck, les cheeseburgers, le cinéma et les fils de pute.

Bon. Mais pour être parfaitement honnête, j’en ai un peu marre d’être attirée comme un aimant vers ces êtres inutiles, parce que le résultat, vous en conviendrez, n’est pas très probant. Et je refuse de considérer cette inclination comme une fatalité. D’autant qu’il m’est déjà arrivé, à de rares occasions, de m’enticher d’individus tout à fait respectables. Ça n’a pas duré longtemps, certes, mais suffisamment pour que j’aie l’espoir de guérir. Un jour.

Le souci, c’est que je n’ai pas la moindre idée de la procédure à suivre pour contrôler cet instinct qui me pousse systématiquement vers les fils de pute. Et pour ne rien arranger, ces derniers semblent prendre un certain plaisir à fils-de-puter avec moi tout en m’assurant que je suis « la mère de leurs enfants ». Autrement dit, l’utérus qu’ils choisiront le jour où ils décideront d’être des fils de pute retraités ou undercover, ce qui n’est évidemment pas près d’arriver.

Le plus insupportable, c’est qu’ils sont victimes d’une énorme méprise me concernant. S’ils me voyaient telle que je suis, à l’instar des individus normaux qu’il m’est arrivé de croiser (ils existent donc), il se passerait ce qui doit se passer entre deux êtres civilisés et consentants puis ils disparaîtraient dans la nature me laissant le loisir de décider si je les regrette (et vider la boîte de Lexomil dans la foulée) ou si leur disparition est une aubaine. Mais pour je ne sais quelle combinaison de raisons à la con (mes études, mon boulot sérieux et l’absence d’une aiguille plantée dans mon bras en permanence), ils me voient comme un mélange de Mère Teresa, de leur petite sœur de 13 ans et de Kate Middleton. Ils espèrent donc mettre mon utérus de côté pour plus tard, de préférence dans la cuisine du pavillon de banlieue que nous habiterons à côté du labrador jaune et du cuit-vapeur.

Donc voilà, ça fait chier. Je ne sais pas d’où ça vient – le premier qui me parle d’Œdipe, je lui balance le cuit-vapeur dans la face – et je ne sais pas non plus où ça va finir par me mener. Je sais simplement que JE NE SUIS PAS LA MERE DE TES CHIARDS PAUVRE TACHE, d’ailleurs pas plus tard qu’hier j’envisageais sérieusement d’aller vendre mes ovocytes aux Etats-Unis pour financer une année sabbatique à Mykonos. Et oui, quitte à ce que mes précieux ovocytes se transforment en larves obèses gobant du pop-corn au beurre fondu tout en rêvant de devenir un héros de téléréalité. Si c’est pas pire qu’une aiguille dans le bras, ça.

Ainsi, dorénavant, quand on me demandera ce que je fais dans la vie, je saurai quoi répondre et avec un peu de chance ils auront juste envie de me sauter, pas de me polluer avec leurs textos épisodiques et leurs discours pénibles. A suivre.

*Le Pédé est prié de s’abstenir de tout commentaire sur le choix du verbe « s’obstiner » qui n’a rien d’euphémique. Merci.

About these ads
442 commentaires leave one →
  1. 15/02/2011 08:54

    Cette attirance provient peut-être du fait que le fils-de-pute ( ou la vraie-putain-celle-qui-fait-payer-pas-avant-mais-après) a un coté rassurant : il ( ou elle) aide à se dire « je vaux tellement mieux que ça ». Et sans doute est-ce vrai, mais il doit y avoir une genre de blessure narcissique à la base.

    Œdipe c’est du cuit-vapeur dans la gueule d’accord, mais on se mange quoi pour du Narcisse ?

    • La phynette permalink
      15/02/2011 09:59

      La blessure narcissique d’accord, mais il me semble que le fils-de-pute pourrait aussi confirmer un autre message : « il est parfait pour moi, je ne vaux pas mieux que ça ». Beaucoup plus fréquent à mon avis dans notre for intérieur soigneusement calfeutré que « je vaux tellement mieux que ça ». Je pense au contraire que « je vaux tellement mieux que ça » est la disposition d’esprit qui pourrait nous protéger de ces fléaux.

      La vraie question, c’est : est-ce qu’on peut vraiment reconnaître le fils de pute au départ ? Pas évident s’il appartient au type le plus dangereux des fils-de-pute, celui qui a toutes les caractéristiques d’un ange à la rencontre : intelligent, cultivé, affiche toutes les caractéristiques d’une profonde sensibilité quoique en équilibre un peu instable, est correct au pieu, semble sincèrement intéressé par vous, etc., — et à l’usage révèle vite le poignard caché dans son sein, va vous faire baver des ronds de chapeau et vous faire vivre un enfer jusqu’à ce que la seule solution soit de s’en arracher de toutes ses forces (ce n’est jamais lui qui s’arrache).

      Parce que les fils-de-pute de la catégorie « c’est écrit dessus », a priori ça devrait être plus facile, ceux qui portent leur dangerosité sur leur t-shirt, le sourire à la François-Marie Banier : les « à fuir tout de suite ». Mais sont-ils si nombreux que ça, les reconnaissables ? Est-ce que la fils-de-puterie, par définition, ne serait pas liée à une certaine forme de dissimulation pour être efficace ?

      (Been there, done that. Plus de fois que je ne le peux compter. Avec intermèdes « mecs bien sous tous rapports », comme la Meuf. Alors quoi ?)

      • tijan permalink
        15/02/2011 10:26

        2/ Demande à un mec ayant deux grammes de finesse et dont tu es certaine qu’il n’est pas ou peu ambivalent à ton égard, ce qu’il pense du mec dont tu es raide dingue … mais soyons honnête tu n’es pas prête à l’écouter.

        3/ Va t’allonger si c’est pas déjà fait. Les résultats ne seront pas immédiats mais au moins tu as de bonnes chances de voir un changement un jour, avant ta ménopause si tu te dépêche.

        4/ Réfléchi à qui tu as envie de rencontrer et déconstruit,

        1/ Les conseils ça sert à rien. Au passage je me demande si je connais une meuf qui ne ce soit pas embarquée dans une histoire avec un fils de pute. J’en conclus que le fils de pute c’est aussi culturel.

      • La Marseillaise en exil permalink
        15/02/2011 10:27

        tout àa fait d’accord, je pense que l’attirance pour le fils-de-pute vient plutôt du  » je mérite pas mieux que ça » et d’un espèce de lavage de cerveau débile depuis notre enfance au sujet de princesse qui attendent patiemment Prince Charming au lieu d’aller occire elle-même le dragon comme le ferais n’importe quelle femme consciente un tant soit peu de sa propre valeur.
        de ce fait découle tout un tas de malentendu entre homme et femme.
        Quand au  » père/mère de mes enfants » est aussi ridicule que le « homme/femme de ma vie », parce qu’en vrai des vies, on en a plusieurs et comme me l’avais fait remarquer l’homme-qui-partage-la-mienne en me disant à froid  » je te dirais si tu es la femme de ma vie à la fin de ma vie. » (d’un pragmatisme à tout épreuve ce gars-là.)

        l’attirance pour le fils-de-pute peut aussi venir d’une pas-envie-mais-alors-pas-envie de m’engager non assumée au regard des pressions de la société, du genre toute les filles rêvent du jour de leur mariage depuis leur plus tendre enfance et c’est le plus beau jour de leur vie.

        et puis un jour en regardant à côté du fils de pute, on se rend compte que son meilleur ami vaut vraiment le coup, qu’il fait pas de bruit, qu’il n’ a pas envie de vous dominer, juste envie de faire un bout de chemin avec vous parce qu’il trouve que vous êtes une femme formidable qu’il a envie de connaitre et sans avoir fait gaffe, l’amazone devient monogame pour de longues années de bonheur…

      • 15/02/2011 11:23

        n’importe quoi

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:42

        puis c’est long surtout non ?

      • dob permalink
        15/02/2011 14:25

        Trop long…

      • La phynette permalink
        15/02/2011 16:36

        @Tijan :

        2/ Exact. Mais par définition, être raide dingue veut dire, en règle générale, avoir les portugaises ensablées. Et puis on peut être entourée d’amis délicats et prévenants qui, une fois la catastrophe consumée, te disent : « C’est bien, je le sentais pas ce type, j’ai pas osé te le dire parce que tu m’aurais pas cru. » (Merci copain.) Autre chose : il arrive qu’on s’en sorte un jour par accès de lucidité et d’instinct de conservation. C’est mystérieux : avant c’est impossible, un jour c’est possible. Il arrive que cette libération survienne après l’écoute d’un ami lucide. Alors ça arrive parfois que les conseils soient bons, et même qu’ils soient écoutés.

        3/ Désolée, rien compris à ton /3.

        4/ Et ensuite (après avoir réfléchi et déconstruit) on fait quoi ?
        Oui, parce que s’il suffisait de réfléchir et déconstruire pour résoudre le problème, je crois qu’on serait tous heureux et comblés.

        1/ Je crois que ça arrive à toutes les filles (sauf aux perverses).

      • polycrates permalink
        15/02/2011 17:09

        @ phynette, le 2/ pose en effet problème parce qu’avec un tout petit peu d’expérience on sait que ça ne sert à rien de donner des conseils à certains moments.
        Tu sais que la personne va s’en prendre plein la gueule et tu sais que tu n’y peux rien.

        3/ = l’analyse ça peut-être très efficace. Mais travailler ses névroses est toujours douloureux et même à boboland plein de gens refusent d’imaginer que ça puisse être pour eux. Et ils ont pour cela plein de bonnes raisons objectives.

        4/ Si tu prétend savoir qui tu veux rencontrer il y a déjà un problème.
        quand je parle de déconstruction, il s’agit en gros d’auto-analyse, donc d’un processus long, par très drôle, souvent frustrant, etc …

      • La phynette permalink
        15/02/2011 23:48

        Ah ah, c’était ça, « s’allonger »… OK merci. Mon esprit mal tourné avait pris une toute autre direction.

      • tijan permalink
        16/02/2011 13:29

        Pas d’accords avec l’idée que penser à « faire l’amour comme une bête » quand on dit s’allonger soit de l’esprit mal tourné.
        A bas la bien-pensance.

  2. 15/02/2011 09:26

    Héhéhé

  3. Guillaume Pascanet permalink
    15/02/2011 09:38

    Bonne Saint-Valentin !

    Un jour, ton Prince viendra,
    Un jour, il t’aimera,
    Dans son château, heureux, s’en allant
    Goûter le bonheur qui vous attend !

    • 15/02/2011 17:05

      Oui, un jour son Prince viendra et ils partageront un goûter de bonheur au chocolat.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 17:10

        Merci.

        La Meuf préfèrerait sans doute au nutella.

      • Le Blasé permalink
        15/02/2011 17:26

        Pas de marques Pascanet!

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 17:27

        Prince, c’est pas une marque ?

  4. Le Latin permalink
    15/02/2011 10:05

    Je ne comprends même pas comment tu ne fuis pas les connards qui utilisent l’expression profondément débile de « père/mère de mes enfants »… Je conchie l’inventeur de cette expression et ceux qui l’utilisent !

    • 15/02/2011 10:40

      C’est une des expressions préférées de L’Arabe, c’est dire.

      • 15/02/2011 10:50

        J’y ai pensé en écrivant d’ailleurs. Mais à sa décharge, l’Arabe n’est pas un fils de pute, juste une midinette.

      • 15/02/2011 10:53

        L’Arabe aspire à devenir un fils de pute. Sans succès.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 10:58

        C’est la grande aspiration des mâles, vu que ces fils de putes accaparent les plus belles filles.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:32

        N’importe quel mec qui vient de se faire larguer aspire a devenir un Fils de pute , pour tirer tout ce qui porte un paire de nib bien sur, et cela avant 40 ans.

        par ce que oui… le chic type devient « envisageable » passée la trentaine seulement pour moult demoiselles.
        genre fini les conneries, lui il sera fidèle, sympa, etc…

        Hummmm, en le disant je me demande surtout si le chic type ne serait pas un gros cocu en puissance !?

      • 15/02/2011 11:34

        ouais mais en général, c’est au moment où le chic type que devient envisageable pour ces dames que ce dernier exprime l’envie de se venger de toutes ces années de gentillisme.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:41

        @ branleur :
        damn
        je crois que tu as foutrement raison.

        C’est mal foutu cette affaire…
        je suis à peu près certain qu’il serait BEAUCOUP plus efficace d’être un chic type avec un habit de fils de pute, qu’un fils de pute déguisé en chic type…
        niveau chopage en tout cas !

      • 15/02/2011 11:44

        euh ouais, léger problème de syntaxe, je reformule :

        c’est en général au moment où le chic type devient envisageable pour ces dames que ce dernier exprime l’envie de se venger de toutes ces années de gentillisme car souvent à cet âge-là le rapport de force en séduction homme-femme s’est inversé.

      • 15/02/2011 11:53

        si être un chic type marchait avec les filles, la plupart des fils de pute en deviendraient.

      • 15/02/2011 14:09

        ALLEZ VOUS FAIRE ENCULER.

      • 15/02/2011 14:10

        Je rigole, je vous aime.

      • Leslie permalink
        17/02/2011 10:51

        J’ai EPOUSE un chic type et largement avant la trentaine. (D’ailleurs j’aime pas l’expression « chic type. je préfère dire que je me sens en sécurité affective avec lui).

        Toutes les filles n’ont pas un petit pois dans la cervelle, il convient de le préciser, tout de même…

        Sinon. Ben les lois de l’attirance sont impénétrables hein (les lois, pas celels qui en sont victimes ^^). J’ai eu aussi ma période fils de Pute (enfin j’ignore s’il était un FDP occasionnel en rapport avec les circonstances ou si c’était endémique chez lui. comme la rancoeur, c’est fatigant, je vais partir du principe que les circonstances étaient contre lui)

        J’en suis venue à me dire que ce qui m’attirais chez « lui », c’est ce que moi, précisément, je n’avais pas : cette faculté à briller. Enfin j’espère que ça ne se limite pas à ça. Mais disons que le mélange intelligence/bagout/virilité, ça fait son petit effet sur la demoiselle timide et complexée lambda. Ce qui tend à aller dans le sens de ceux qui ont avancé le manque de confiance en soi comme cause première de l’attirance pour les fils de pute. Et ça éclipse peut être des qualités comme la gentillesse, la compréhension, l’empathie etc… mais qui demande un peu de temps pour se révêler…

        C’est peut être un bête moment de « timing » aussi, du coup…

    • Le Latin permalink
      15/02/2011 11:03

      Les fils de putes accaparent les plus belles nanas, d’accord, mais sur une courte durée… A toi de savoir les cueillir au bon moment ! (Quand je dis cueillir c’est comme lorsqu’on cueille une fleur, pas une poire ou une pomme !)

      • 15/02/2011 11:06

        …et le mec gentil s’excuse de donner dans le machisme primaire.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:08

        C’est cette pensée qui m’a fait patienter toutes ces trop longues années.

        Mais tu sais, les femmes comprennent si lentement…

      • 15/02/2011 11:10

        En fait, il s’agit plus de patience que de gentillesse.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:12

        Et d’hypocrisie en grande partie bien sûr.

      • La Bretonne permalink
        15/02/2011 11:22

        Chiale pas Pascanet.
        Il faut certes, savoir attendre quand on est un gentil garçon.
        Mais c’est quand même le gentil garçon qui récupère l’utérus de ses futurs enfants.
        La femme qui fait un marmot avec un fils de pute, sait qu’elle aura une forte probabilité d’être mère célibataire.
        Pire, si elle continue dans sa connerie, elle aura le triste destin d’une mère au foyer dépressive.

      • 15/02/2011 11:26

        Mais oui Guigui, une fois que ce sagouin de fils de pute a bien fait joujou avec leurs seins, fesses etc, toi, le mec gentil, tu hérites de leurs désillusions et de leur utérus super sexy.

        Elle est pas belle la vie?

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:27

        Je ne chiale pas, la Bretonne, je suis très content de mon sort finalement.

        Et puis, c’est vrai que je devais être très chiant quand j’étais jeune.

      • 15/02/2011 11:27

        Vous êtes un peu angoissants les mecs.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:34

        Je sais bien le Juif que j’ai eu une vie amoureuse pathétique.

        Cependant, je te ferais remarquer que jouer avec leur utérus suppose une possibilité d’accès aussi aux autres parties de leur anatomie que tu évoques.

        Cela n’empêche pas que j’aurais bien aimé être un fils de pute quand j’avais 20 ans (pardon maman)

      • Leslie permalink
        17/02/2011 10:53

        Hem les gars… anatomiquement, jouer avec l’utérus… On l’habite, éventuellement, 9 mois durant, mais on joue surtout avec l’étage en dessous….

  5. 15/02/2011 10:13

    Tout ce qui ne ressemble pas de près ou de loin à un fils de pute finit par me faire chier, à un moment donné. Même mes amis, hein. Il faut qu’ils soient un peu connards sur les bords. C’est donc à regret que je ne peux te brosser les avantages des types « biens ». Les types biens sous tous rapports ont l’air chiants comme la pluie. Je dis bien « ont l’air » parce que je ne pense pas en connaître. Tant mieux, cela dit.
    Voilà, voilà.

    • 15/02/2011 10:38

      Les types bien c’est l’enfer, et je sais de quoi je parle.

      • 15/02/2011 10:39

        Rose Bosch avait raison: quelle époque cynique nous vivons.

      • 15/02/2011 10:40

        Rose Bosch a toujours raison.

      • 15/02/2011 10:50

        Certes. Mais être cynique dans mon cas, c’est juste sauver ma peau.

      • Le Latin permalink
        15/02/2011 11:06

        Le cynisme… C’est pas cette attitude de merdeux pour se donner des airs de comprendre tout alors qu’on est aussi dépassé que les autres ?

      • Le Blasé permalink
        15/02/2011 11:27

        Non, c’est mettre de la distance avant de se suicider… ou de suicider ses pairs avec une mitraillette.

      • Leslie permalink
        17/02/2011 10:55

        C’est surtout de la fénéantise…

    • La Capricieuse permalink
      15/02/2011 13:11

      Tout comme le Vieux Chat. Sauf que je peux attester que les « bien sous tous rapports » sont chiants. Et que parfois ils deviennent aussi des FdP. Et là, tu te dis que c’est toi qui les transforme.
      Ou pas.
      Après, je vais pas me lancer dans un étalage de ma vie amoureuse que personne en a rien à foutre, mais, il y a un juste milieu entre le FdP et le chiant. Il y a le bon.

      • 15/02/2011 14:12

        LE Bon n’existe pas. Comme LA Bonne. si on arrêtait de croire ça, déja, on irait tous mieux.

      • Nora permalink
        15/02/2011 14:50

        Qu’est-ce que t’es aigri depuis que Portman est enceinte, toi.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:54

        Nora, you made my day bitch !

        (t’inquiètes pas mon reubeu, moi aussi ça fout les glandes… avec un français en plus… mais pas le bon puisque ce n’est ni toi ni moi… millepieds il s’appelle en plus ce con)

      • tijan permalink
        15/02/2011 14:58

        La bonne existe, et heureusement car sinon ce serait trop le bordel chez moi.

      • La Capricieuse permalink
        15/02/2011 15:53

        J’ai pas dit LE bon. J’ai dit le bon. La nuance est minime mais de taille. C’est juste que c’est la bonne personne pour être avec toi à ce moment là de ta vie. T’as pas les mêmes attentes/envies selon si t’es un ou plusieurs dans ta tête, si t’as 20 ou 35 ans. C’est pas grave de craquer que sur des FdP ou que sur des lâches ou des boulets ou….etc. Le truc c’est de tomber sur celui qui va bien dans ton lit et dans ta vie à cet instant. Et à qui tu n’as pas envie de dire: « JE NE SUIS PAS LA MERE DE TES CHIARDS PAUVRE TACHE ».
        Le bon de mes 20 ans, n’est pas celui de mes 30.

  6. Melhk permalink
    15/02/2011 10:16

    « … d’ailleurs pas plus tard qu’hier j’envisageais sérieusement d’aller vendre mes ovocytes aux Etats-Unis pour financer une année sabbatique à Mykonos. »
    Bah voyons! Il ne manquait plus que ca!

    • 15/02/2011 10:52

      Mon Dieu! Vous ici!

      Je suis sérieuse en plus, j’y ai pensé après avoir vu une émission sur le sujet.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:33

        ça paye bien ?
        par ce qu’a priori le don de sperme, pas trop…
        (sauf si t’es prix nobel ou top model)

      • 15/02/2011 11:36

        oui mais t’as un cookie.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:38

        et tu t’es branlé
        ok branlouze, t’as raison, on n’est pas perdant sur toute la ligne !

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:40

        Un cookie seulement ?

        C’est moins rémunérateur que le don du sang alors, où l’on a sandwich+jus de fruit+viennoiserie+café.

      • 15/02/2011 11:48

        Dans le reportage certaines filles (surtout des étudiantes) recevaient jusqu’à 10000$ au bout de leur 2ème ou 3ème don.

        Avec ma luminescence j’aurais pu toucher le double si je m’etais réveillée avant l’âge avancé qui est désormais le mien.

      • tijan permalink
        15/02/2011 11:52

        j’ai adoré un docu ou une mère de famille américaine bien popu filait ses gamètes pour payer des armes à feu à toute sa petite famille.
        Tu pourrais te payer un gun pour exploser les fils de putes après usage !

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:21

        je vais poser une question peut être un peu débile mais… ils les récupèrent comment les ovocytes ?
        opération / incision des ovaires ? (aie)

        je demande car je connais un homme qui a du en passer par là, ou presque (découpage des coucougnettes) pour pouvoir avoir des enfants.

        Fort heureusement pour lui ça a fonctionné car je crois qu’il l’aurait eu mauvaise sinon.
        Il n’avait pas trop trop bien supporté de passer ensuite 2 mois avec des melons hyper douloureux à la place des couilles, et ce malgré les regards concupiscents de la gent féminine sur le renflement fort proéminent de son entrejambe durant toute cette période.

      • calamityjane permalink
        15/02/2011 13:53

        bah non y a pas d’incision, ni d’opération…Juste une petite ponction avec de longues aiguilles, avec une bonne prémédication ça ne fait pas trop mal, mais en général, enfin en France, tu douilles…

      • La phynette permalink
        15/02/2011 17:08

        Oui, mais Mykonos, tu es sûre ?

      • 15/02/2011 21:24

        Non. Mais je ne suis pas sûre pour les ovocytes non plus.

      • BeBitterBlameEveryone permalink
        15/02/2011 22:59

        @La Meuf: même si tu te décides un jour, c’est mort. Si tu as vécu en France alors que Creutzfeld-Jakob et ses copines les vaches sévissaient, t’es éliminée.
        (Moi aussi les milliers de dollars me faisaient rêver…)

      • darkalimhero permalink
        16/02/2011 09:10

        @pinpin
        Pour les récupérer ces ovocytes, c’est simple. Les « docteurs » bourrent ces demoiselles de médicaments qui les font ovuler (plus qu’entre les anglaises) et récupèrent avec une seringue les gamettes qui ont été expulsées.
        Le truc avec les ovocytes, contrairement aux spermatozoïdes, c’est qu’il est difficile de les conserver. Il faut donc un stock renouvelé de façon quasi-permanente, d’où le prix au final.

        Sinon, pour en revenir à l’article, au delà du fait que la proportion de fils/filles-de-pute est équivalente, et comme ça a déjà été dit, les tendances s’inversent avec le temps. Ce qu’on est et ce qu’on recherche.
        Jeune, on cherche plus la passion qu’autre chose, quoi que notre conscience nous dise. On est donc plus attirés par les connards(asses) qui « ont l’air » moins chiants. Et avec l’âge, le démon de midi commence à pointer son nez et on cherche, consciemment ou pas, à se caser.
        Ce sont bien sûr des généralités, chacun cherche ce qui lui va au moment qui lui va.
        Mais, LaMeuf, tu n’est malheureusement pas la seule dans ce cas. Je n’ai d’ailleurs pas rencontré de meuf étant attirée par autre chose que des fils-de-pute.
        (Personnellement, je suis avec ma moitié depuis 4 ans parce que j’ai été un connard au début en voulant me venger de mes conquêtes précédentes ayant torturé le pauvre « mec bien » que j’étais. Elle est restée et je suis redevenu un mec bien. Comme quoi, faut pas perdre espoir :))

      • Docds permalink
        16/02/2011 17:37

        (A mon avis, elle va se barrer ta « moitié »)

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2011 17:39

        Pénélopé va bientôt être à nouveau disponible ?

      • lulu permalink
        16/02/2011 17:40

        Y a des chances…

      • Docds permalink
        16/02/2011 17:44

        T’es là, toi? J’ai des trucs a toi, faudra que tu me fasses penser à te les ramener…

  7. lulu permalink
    15/02/2011 10:19

    Moi aussi j’aime que ça les fils de pute

    • Nora permalink
      15/02/2011 10:29

      Moi j’aime que les putes.
      Réflexe corporatiste.

    • antoine permalink
      15/02/2011 13:18

      on sait que tu l’aimes, ton fils qui dort pas, lulu.

      • Lulu permalink
        15/02/2011 14:38

        Toi t’es vraiment un fils de pute et c’est pas une construction mentale

  8. Le linge permalink
    15/02/2011 10:28

    Je suis assez d’accord avec Vieux Félin et bizarrement on est toujours attiré par ceux qui nous rejetent ….

    La solution est peut être de devenir une Fille de Pute …

    • lulu permalink
      15/02/2011 10:35

      Evidemment, c’est la seule solution

    • 15/02/2011 10:37

      Ah non mais je plais plutôt bien aux fils de putes.

      • Le linge permalink
        15/02/2011 10:59

        A moins que l’on dise Fille de Gigolo … mais tout de suite ca sonne moins bien, je voterai bien pour Fille de Proxénète ou encore Soeur de Salop(e) ou Cousine d’enculé(e) …

  9. Holly permalink
    15/02/2011 10:37

    Comme je te comprends… Purée, l’énumération des défauts m’a fait froid dans le dos, c’est la même pour moi. Sans parler de l’élan Soeur-Emmanuellien qui s’empare de moi quand je tombe amoureuse « Mais si il va changer, j’suis une fille bien, il va se rendre compte qu’il a trouvé la bonne, une bonne, enfin que ça vaut l’coup de se ranger un peu » et c’est irrémédiablement la même fin, jamais un happy end. Beaucoup de temps perdu, de litres de liquide lacrymale passablement gâchés et des « J’te jure qu’on m’y reprendra plus » lancés à la volée, sous le regard compatissant des amis et de la famille.
    Je ne te serais d’aucune aide, La Meuf, je suis en phase terminale… mais si un jour tu trouves un antidote, ne te prive pas d’un billet s’il te plaît ! :)

    • l'indien permalink
      15/02/2011 15:09

      en direct live: je te trouve géniale

      • Nora permalink
        15/02/2011 15:20

        Ca irait plus vite si tu disais que tu veux la sauter.

      • 15/02/2011 21:26

        Sublime Nora !

  10. La mouette permalink
    15/02/2011 10:43

    Personne a encore parlé de la théorie de l’échelle ?
    La théorie qui t’évite des années de babillages pseudo freudiens ?

    http://choucrouteweb.net/Reportages/Ladder_theory1.html

    C’est le bien.

    • Holly permalink
      15/02/2011 11:09

      Intéressante cette théorie, je ne connaissais pas, merci pour le lien !

    • Le Totem permalink
      15/02/2011 11:54

      La Mouette Made My Day.
      je vais travailler, avec un comité conseil représentatif, aux annexes manquantes: la thorie de l’échelle chez les homosexuels/bissexuels/transexuels/fétichistes du biscuit de Savoie

    • 15/02/2011 20:04

      Moi je la trouve toute pourrie cette théorie. De toute façon les théorie censées expliquer les rapports humains en quelques lignes de clichés sont toujours toutes pourries. Toujours.

      • La phynette permalink
        15/02/2011 23:59

        C’est un peu le constat que font les auteurs de cette page :

        http://bit.ly/dNs9cF

        (Ils donnent aussi des conseils avisés pour troller les adeptes de la théorie de l’échelle sur un forum.)

      • 17/02/2011 15:28

        Merci La phynette. Je suis tout à fait d’accord avec toi parce que cette « théorie », très probablement, a été écrit par un homme qui n’a jamais réussit d’avoir une femme qui pourrait partager sa vie sensuelle et sexuelle. Je ne parle plus d’amour. En lisant cet article on ressens une immense haine contre les femmes, et plus juste, contre toutes les femmes sans exception. Une discrimination qui donne envie, tout simplement, de dire « t’as goale! »

  11. 15/02/2011 11:01

    D’un point de vue masculin hétéro, je trouve prodigieusement agaçant de se faire lourder pour un fils de pute, et d’avoir systématiquement à assurer quelques heures/jours/semaines plus tard le SAFDB (Service Après Fils de Pute), à base de « j’ai fait une erreur », « je sais pas ce qui m’a pris », « il m’a dit que je serai la mère de ses enfants alors qu’il voulait juste me casser la charnière » et autres geignardises primates.

    Si je peux me permettre de te donner un conseil qui ne marche pas : bois.

    • 15/02/2011 11:04

      Ah zut, t’aurais pas du dire que ça ne marche pas.

      • 15/02/2011 11:18

        Mais si, apparemment la stratégie de l’échec a ses adeptes.

      • Le Latin permalink
        15/02/2011 12:10

        Une armée tu veux dire !

      • 15/02/2011 21:30

        Cela dit ça pourrait marcher dans la mesure où ne pas boire contribue à faire de moi une « future mère de mes enfants ». Je vais m’y mettre. Avec l’alcool et le don d’ovocyte, mon utérus va perdre de la valeur, c’est sûr.

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/02/2011 11:05

      Il y a un problème dans ton acronyme. S’agirait-il en fait du Service Après Fils De Bite ?

      Je partage ton agacement cela-dit, ainsi que celui concernant le cliché du mec « gentil mais chiant qui est juste un copain parce que franchement je ne m’imagine pas qu’il soit le roi du cuni » !

      • 15/02/2011 11:12

        Je ne vois bas de quoi tu barles.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:19

        C’est terrible ces grippes en ce moment.

        Tu es donc un gentil ?

    • 15/02/2011 11:13

      Du coup, je comprends mieux pour Montebourg.

      • 15/02/2011 11:14

        Montebourg a plus l’air d’une endive braisée que d’un fils de pute.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:15

        Tu comprends mieux pour Montebourg, mais je ne comprends toujours pas pour Audrey.

      • 15/02/2011 11:21

        @ Pédé : Montebourg est le fils d’un fonctionnaire des impôts. Word.
        @ Guigui : Audrey a toujours rêver d’habiter Chalon-sur-Saône.

      • La Bretonne permalink
        15/02/2011 11:29

        Je ne comprends ni pour Montebourg ni pour Audrey.

        C’est Besancenot qui fait endive braisé
        Montebourg, il fait plus céleri-rave en fait.

        Rien de très excitant donc

      • antoine permalink
        15/02/2011 13:20

        Il fait endive TRES mal braisée, arnaud.

      • 15/02/2011 21:31

        Vous n’y comprenez rien.

  12. 15/02/2011 11:15

    Même théorie. Je suis à chaque fois persuadée qu’ils vont miraculeusement changé à mon contact. Pour ma part, je les appelle « les gros connards de leur mère », par contre.

    • 15/02/2011 11:17

      Merci, du coup.

    • 15/02/2011 11:44

      Curieux cette référence systématique à la pauvre mère.

      • Holly permalink
        15/02/2011 12:02

        Il se trouve que pour mon cas, c’était de la faute de la mère… Je pense qu’on y fait souvent référence parce que c’est elle qui forgera la première image de la femme chez le jeune garçon et qui restera, malheureusement, toujours ou pour longtemps l’image que le Fils de Pute aura des femmes…

      • l'indien permalink
        15/02/2011 15:15

        eh la meuf, holly est la femme de ma vie, comment je peux m’y prendre pour lui déclarer ma flamme ??? merci la meuf

      • 15/02/2011 21:32

        cf. le commentaire de Nora plus haut.

      • l'indien permalink
        21/02/2011 18:54

        c’est quand même extraordinaire la meuf… tu refoules la frustration à plein nez… tu m’étonnes que les mecs s’amusent avec toi… les mecs ne sont pas tous des machines, et puis vouloir sauter une fille que je n’ai même pas « aperçu », ça fait un peu beaucoup… Qui sait ? holly est peut-être un gros boudin, mais j’en doute, en revanche pour toi j’en ai moins… un gros boudin frustré, ouïïïeee

  13. 15/02/2011 11:19

    Ah oui et sinon, t’aurais pu penser à moi et foutre un lien wiki sur Kate Middleton. Fainéante.

  14. YoosF permalink
    15/02/2011 11:28

    Est-ce que tu te rends compte que tu viens d’ouvrir tout un univers de trollage au Branleur là ?

    • 15/02/2011 11:32

      c’est justement pour ça que je vais fermer ma gueule tiens.

    • 15/02/2011 11:41

      Pourquoi? Le Branleur est un spécialiste des fils de pute?

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:43

        Il parle un peu comme un coach en séduction quand même.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:43

        ça se pourrait… il en à le look en tout cas !

      • pinpin permalink
        15/02/2011 11:44

        a

      • 15/02/2011 11:48

        mais non c’est juste pour faire genre sur internet.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 11:59

        http://www.spikeseduction.com/

        Ça rapporte ?

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:09

        « mais non c’est juste pour faire genre sur internet. »

        c’est beau comme une photo de Brad sur un profil Meetic

      • 15/02/2011 12:09

        ‘tain t’as vu les tarifs ?!

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:13

        c’est payant ?
        pour les mecs uniquement rassure moi !

        d’ailleurs ça me fait bien rigoler les pubs Meetic à la tv… tu sens qu’on cible bien les nanas et uniquement les nanas …
        c’est le vieux précepte dit du « Faire danser les filles ».
        T’es dj, tu colles de la musique dite « de meufs », hop hop la piste est bondée de donzelles, hop les mecs débarquent !

        sinon, y’a facebook.
        ça marche tout autant et c’est gratoche

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 12:43

        ce qui m’étonne surtout dans les pubs meetic (et c’est encore plus flagrant dans les pubs cruchissimes E-darling) c’est que l’on nous montre des gens jeunes, beaux, visiblement financièrement avantagés et probablement avec un métier créatif. Donc, typiquement les gens qui n’auront jamais besoin d’internet et d’un pseudo genre « beaumec57″ pour pécho.

      • 15/02/2011 12:54

        j’aurais bien essayé meetic pour m’amuser mais faut payer, et comme dit Pinpon t’as facebook.

  15. ElBoludo permalink
    15/02/2011 11:30

    Faire le fils du pute c’est juste une tactique pour rester désirable, rien d’autre…

  16. 15/02/2011 11:32

    Y a pas de remède.

  17. pinpin permalink
    15/02/2011 11:37

    tiens ça me rappelle que Sattouf avait parfaitement résumé l’enfer du triptyque « Fils de Pute » / « Femme » / « Chic type »
    sachant que souvent avant 18 ans (20, 25, 35 ???) le chic type est surtout un puceau :

    (in « Le Manuel du Puceau » de Riad Sattouf)

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:14

        non
        connaissais pas
        elle est bien raide celle là (mais tellement vraie)

      • 15/02/2011 12:18

        Sublime.

      • 16/02/2011 00:29

        Oh mon dieu merci !

        Dans le même genre, je connaissais l’équivalent avec le boulot :

        Un travail, c’est :
        – Bien payé
        – Facile
        – Légal
        (2 au choix).
        Je sais pas si elle est archi-connu ou non.

      • la jaune permalink
        22/02/2011 01:13

        Ha mais non ! C’est pas juste, je croyais que c’était moi qui l’avait inventé ce truc ! (bon sur mon diagramme c’était intelligence, beauté et gentillesse).

        Diagramme de mes deux que j’ai pas que je croyais avoir inventé mis à part ; il faudrait arrêter de confondre mou et gentil. Être gentil, ça ne signifie pas faire tout ce que vous lui dîtes (ce qui effectivement serait relativement chiant) ; mais plutôt ne pas être égoïste et ne pas vouloir vous blesser.

    • Nora permalink
      15/02/2011 12:19

      Ah Manuel du puceau….qu’est-ce que ca m’avait fait marrer.
      Merci de m’avoir fait penser à le relire, Pinpon.
      (même si je te déteste pour tu sais quoi)

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:27

        ouais je sais
        c’était sympa cette petite sauterie ?
        (remuage de couteau : de mon coté c’était de la balle. y’a pas à chier, une maison isolée, l’élue de mon coeur, une bourriche d’huîtres et quelques boutanches de blanc, c’est bonheur !)

      • 15/02/2011 12:29

        cette chôterie ? on s’est trop marrés sans toi.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:37

        je n’aurai pas dis mieux !

        (damned il est fort ce branleur)

    • darkalimhero permalink
      16/02/2011 10:32

      Un peu comme le triptyque de la fille Belle / Intelligente / Drôle, qui reste néanmoins tellement vrai.

  18. maya permalink
    15/02/2011 11:47

    Belle chronique de lendemain de Saint Valentin !! :))

  19. Le mauvais parti permalink
    15/02/2011 11:49

    L’attirance envers les fils de pute est aussi vieille que l’existence des putes elles-mêmes! Quand on est une fille mignonne, qui a du caractère, et qui ne se prend pas pour de la merde (et je dis ça sans mépris, moi aussi, je ne me prends pas pour de la merde!) on ne peut pas être attirée par des mecs gentils et sans histoire. La simplicité nous emmerde. Quand tout va bien, on se dit qu’on est trop intelligent pour se laisser duper par une histoire qui marche! On ne va pas, NOUS, tomber dans le panneau d’une histoire cucul! Alors on préfère les histoires prises de tête, celles qui nous tiennent en haleine. Au final, celles qui ne rendent pas heureuse… Je pense que les femmes qui sont heureuses en amour sont celles qui sont touchées par la gentillesse de leurs mecs, par l’expression d’amour envers elles, celles qui n’ont pas une confiance exacerbée et qui, du coup, apprécient qu’on les considère comme la plus belle des merveilles du monde. Celles qui même en ont besoin de cette attention. Bref tout ça pour dire que je pense que la gentillesse ne rime pas avec la bêtise. Et quand on comprend que c’est une qualité indispensable, on a tout compris…

    • La Pastanaga permalink
      15/02/2011 12:01

      et le problème des « fils de putes » c’est aussi qu’ils ont peur d’être « gentils »

      • tijan permalink
        15/02/2011 12:06

        HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA !!

      • La Pastanaga permalink
        15/02/2011 12:43

        plaît-il?

      • tijan permalink
        15/02/2011 14:19

        Je m’étonne de devoir m’expliquer.
        « Non contente de succomber à chaque fois, je persiste à croire que je vais pouvoir changer l’Odma-fils-de-pute-du-moment … »
        Quand tu dis : « et le problème des « fils de putes » c’est aussi qu’ils ont peur d’être « gentils » », Je vois, et ça m’étonnerais que je sois le seul, une femme qui a tellement envie de changer le fils de pute. Comme tu le reconnais plus bas, le problème n’est pas là.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:34

        reconnais quand même que la gentitude n’est pas bien assumé par les mâles. Cela commence dès la cour de récréation « Oh l’autre, il est amoureux ! Même pas vrai ! » et cela finit en « C’est pas toi que j’ai vu avec un bouquet de fleurs avec la Meuf l’autre jour ? Pas du tout, c’est elle qui est venu avec. Après, je me la suis faite dans ma panda (copyleft VF), je ne l’ai pas loupé ! »

      • tijan permalink
        15/02/2011 14:40

        Mais de quel mâle tu parle !? Arrêtes de lire « Elle » et « Marie-Claire »

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:43

        Des mecs qui ont honte d’aller acheter des fleurs et qui se vantent de leurs prouesses sexuelles, je n’ai pas besoin de lire des magazines féminins pour en rencontrer.

        A propos de magazine féminin, as-tu déjà entendu parler de « Causette » ?

      • tijan permalink
        15/02/2011 14:54

        Ecoute, je vis en France depuis ma naissance et ce que tu décris, à part dans la section « votre histoire vraie, 100% pas écrite par une pigiste dont le salaire de misère se justifie par son manque d’originalité, mais on s’en fout, ça fait vendre » de magazine féminin que ma meuf s’obstine à lire pour s’endormir (remarquez, je préfère ça à la série américaine ou le beau gars virile s’entend dire par la bombasse « ravage moi » et qu’elle me jette un regard circonspect) j’en ai pas vue depuis mon certificat d’étude.
        Je sais les digressions n’aide pas à la lecture … faudrait p’têtre que j’arrête la procrastination moi.

    • 15/02/2011 14:38

      « je pense que les femmes qui sont heureuses en amour sont celles qui sont touchées par la gentillesse de leurs mecs (…) » Mais que non ! Les femmes qui sont heureuses en amour sont plutôt de celles qui ont compris au moins trois bases :
      1. Que personne ne change jamais vraiment, alors soit le type te convient soit tu passes ton chemin, soit tu t’en accommodes (voir 2.) mais en aucun cas il faudra lui reprocher plus tard de ne pas être comme ci ou ça, parce que tu le savais…
      2. Que personne n’est parfait, donc à chacun d’estimer s’il saura s’accommoder des défauts de l’autre sinon voir 1.
      3. C’est pas parce que t’es en couple que tu n’es plus qu’une seule et même entité, ou le parent de l’autre, et que tout doit être fait « ensemble »

      Et si en plus t’as conscience que la vie est trop courte pour pinailler sur des détails du genre les chaussettes qui traînent, ou la lunette des chiottes non rabattue, normalement tu vis assez heureuse et ton mec aussi !

      • Le mauvais parti permalink
        15/02/2011 17:02

        Ce que tu dis est vrai et n’est pas paradoxal avec ce que j’ai dit plus haut il me semble… Je pense que celles qui ont une sensibilité à la gentillesse sont mieux barrées pour être heureuses mais ça n’est pas la seule condition suffisante pour être heureuse. D’autant qu’être gentil ne veut pas dire ne pas avoir de défaut.

        Etre gentil c’est plein de choses et d’une manière générale c’est avoir envie de faire le bien pour les gens qu’on aime, faire attention à eux. Etre gentil c’est aussi la négation de l’égoïsme, c’est souvent synonyme de générosité. Bref être gentil c’est clairement une qualité. Ca ne veut pas dire être con, être collant, être faible, être candide, être ennuyeux ou manquer de personnalité.

        Il y a une phrase que j’aime bien qui rejoint ton point 2 : « L’important n’est pas de faire les bons choix, mais de rendre bons les choix que l’on fait. » Je ne sais plus de qui elle est mais c’est une bonne recette aussi pour être heureux (pas qu’en amour).

      • ABC permalink
        15/02/2011 19:11

        Rien compris : « être gentil c’est être heureux »…??!! Ce n’est pas plutôt un état d’esprit le bonheur ? « Etre gentil c’est la négation de l’égoïsme… » Ahhh bon ?!!

        Les femmes heureuses en amour aiment des hommes qui savent penser à elles avec classe, that’s all !

      • ABC permalink
        15/02/2011 19:47

        Quelle est la définition d’un fdP ?

  20. 15/02/2011 11:52

    Ouais bon, les filles sont attirés par les fils de pute/connards car ces derniers ont plus de valeur que le mec gentil sur lequel vous n’avez qu’à baisser les yeux pour qu’il vous demande en mariage, le connard doit se conquérir.
    C’est juste le » fuis moi je te suis » séculaire.

    • Holly permalink
      15/02/2011 12:04

      Une des pires théories jamais inventées…

      • pinpin permalink
        15/02/2011 12:15

        et pourtant tant de fois vérifiée…

    • Le Blasé permalink
      15/02/2011 12:44

      Le Branleur a tellement raison!

      • 16/02/2011 00:37

        Alors pourquoi il s’appelle pas ‘le baiseur’, ou ‘le en-couple’ alors, hein ?

      • 24/02/2011 20:45

        ouh qu’il est mauvais.

  21. le petit machin qui sert à rien permalink
    15/02/2011 12:05

    Quand je vois un potentiel fils de pute, je deviens Solal de Belle du Seigneur, je me demande ce qu’il aurait répondu, lui.
    Le fils de pute te regarde tout d’un coup avec admiration ou il s’enfuit. ll vaut mieux qu’il parte le plus loin possible. Sinon c’est parti pour maintenir l’état de guerre qui lui plaît tant et qui l’attachera comme un gros boulet qu’il est.

    Si j’ai à jouer à Solal, je sais que ça ne mènera à rien, ou alors il faudra jouer Solal sans arrêt pour lui plaire, et je ne cherche pas de rapports de force avec un homme, et je n’ai pas envie de jouer un personnage tout le temps. Dans le fond, j’ai envie de lui beurrer ses tartines et de les lui apporter au lit, mais ça c’est trop gentil, c’est chiant.

    • 15/02/2011 21:47

      Tu as de la chance de pouvoir « jouer Solal » face à un fdp. En général, je me transforme en Bridget Jones au mieux, en Jean-Claude Dusse au pire.

      • La poire permalink
        16/02/2011 16:34

        « en Jean-Claude Dusse au pire. » -> Magique
        Face à un fdp, je suis au choix princesse Sarah (« oh oui, coupe-moi les mains, je ferai le ménage avec les pieds ») ou Samantha de ma sorcière bien aimée. Affreux.

    • 24/02/2011 20:14

      Vous pouvez tenter de jouer les « Solal » face à un FdP, mais l’inconvénient majeur (et vacciné), c’est que Solal, c’est le mec, dans « Belle du Seigneur ».

      • docds permalink
        24/02/2011 20:26

        PAS POSSIBLE!!???

  22. le petit machin qui sert à rien permalink
    15/02/2011 12:07

    Je crains que le branleur n’ait en partie raison.

    • 15/02/2011 12:16

      « en partie » ?

      • La Pastanaga permalink
        15/02/2011 12:55

        c’est une manière de dire « pas du tout ».
        enfin je crois.

      • 15/02/2011 12:58

        à vrai dire, j’attends toujours le moment où la Rousse et la Gens de l’est me tombent dessus avec force mauvaise foi sur ce genre de sujet.

      • La Pastanaga permalink
        15/02/2011 13:01

        et pourquoi tu ne cites pas La Thrace? parce que c’est un mec?

      • 15/02/2011 13:04

        parce qu’il est pas de mauvaise foi, lui.

      • La Pastanaga permalink
        15/02/2011 13:10

        tu m’emmerdes profondément avec tes accusations gratuites de mauvaise foi.

        (j’avoue que mon 1er commentaire était pour te piquer un peu, mais je te saurais gré de ne pas généraliser)

      • 15/02/2011 13:12

        mais je plaisantais tout le long de cet échange voyons, où est passé ton second degré pasta ?

      • La Pastanaga permalink
        15/02/2011 13:15

        je laisse répondre Henri

      • le petit machin qui sert à rien permalink
        15/02/2011 14:06

        Je dis en « partie » parce qu’entre les Commetuveux et les Fils de pute, il y a les fils de putes Commetuveux, les gentils qui ne sont pas des Commetuveux ni des fils de putes(ne le laissont pas filer!!!!), Celui-qu’on-veut-qu’est-pas-un-fils-de-pute-mais-lui-il-veut-pas-de-nous-et-en-plus-il-a-une-copine-ou-alors-il-est-pédé-ou-alors-il-couche-qu’avec-les-filles-qu’il n’aime-pas….
        Y a du choix….ou pas.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 16:54

        c’est vrai que pour le branleur « en parties » eut été plus seyant.

      • Philippe De Thrace permalink
        15/02/2011 19:01

        Branlouze ne m’accuse pas de mauvaise foi car selon lui, étant un homme, je n’ai rien à gagner a ces assertions, alors que vous oui, ca vous sert à pas vous excuser quand vous êtes chiantes à cause de vos règles. Et la Thrace c’est à l’est, en fait.

      • 15/02/2011 20:12

        Merci Philou.

        Branleur, vas donc te branler.

      • 15/02/2011 20:26

        Philiiiiiippe !

  23. L'Autre permalink
    15/02/2011 12:09

    Du grand La Meuf !

  24. ElBoludo permalink
    15/02/2011 12:10

    Moi une fois je me suis fait larguer après 2 années disons intenses et elle m’a dit « tu es le pire connard que j’ai jamais rencontrée » et bizarrement je me suis senti flatté…

    • La phynette permalink
      16/02/2011 00:05

      Deux années intenses ? Elle a mis du temps à s’en apercevoir, que tu étais « le pire connard (etc.) »

    • Femme qui lit permalink
      16/02/2011 22:43

      Je ne vois qu’une explication, tu es un psychopathe.

  25. Le Latin permalink
    15/02/2011 12:16

    Si j’ai bien tout compris, il y a deux types de mecs : les gentils neuneus et les fils de pute… Bon, cela étant, ça tombe bien car il doit également y avoir deux types de nanas : les putes et les mamans…
    Pff…

    • 15/02/2011 20:15

      Oui alors là le latin, je suis complètement d’accord avec ton commentaire.
      ET je le dis surtout par rapport aux autres commentaires, l’article de la meuf étant parfaitement dosé en humour et mauvaise foi.

    • 15/02/2011 20:39

      pff le latin, mais personne n’a sérieusement ébauché cette idée voyons, relaxe-toi un peu.

  26. Scalpel permalink
    15/02/2011 12:26

    Les nanas ont toujours préféré les FdP pour la raison suivante: la satisfaction d’avoir changé le mal en bien. Leur putain de côté maternel ou narcissique.

    Evidemment celles qui n’y arrivent pas finissent morflent bien comme y faut.

    Et pendant ce temps-là, nous on baise à moindre frais.

  27. 15/02/2011 12:28

    Je me permets d’être assez d’accord avec le mec qui dit qu’il est un mauvais parti, parce que avoir envie et surtout accepter d’être aimé par un mec, c’est tout une étape de la vie. L’attirance inconditionnelle pour le fils de pute, vient sans doute d’un petit besoin de se sentir un peu sale/salit/salissante qui est vachement commun chez les meufs. Je ne connais pas la racine de ce mal mais il arrive qu’il cesse le jour ou plutôt que de se mettre en danger, l’individu féminin fatigué de ses errances sexuelles se dit qu’elle aimerait Vraiment que quelqu’un d’autre qu’elle-même prenne soin d’elle et lui fasse le café.
    Ainsi le fils de pute est aussi la meilleure et parfaite excuse pour expliquer à soi et au monde qu’on est dans l’incapacité absolument totale de se caser (« Mère vous ne voudriez pas que je me maria avec ce goujat ! » « Non ma fille, alors on attendra le prochain… ») et donc de rester libre comme l’air du printemps… Et rester libre, c’est s’occuper de soi et ne pas avoir à partager son existence, donc un peu pas mal de Narcisse.
    Après le rêve c’est de tomber sur le connard idéal, celui qui est capable d’aimer d’amour ET d’être un connard. D’ailleurs le Poney est souvent plein d’amour caché au fond de son coeur, mais pour la face du monde il est souvent le gros fils de pute qu’on honnit une fois qu’il s’est cassé de la soirée.
    Mais là c’est Poney Psychanaliste qui parle. Et c’est 80 euros d’ailleurs (…ahahahaha)

    • 15/02/2011 12:31

      putain mais arrêtez vos conneries, c’est fou de compliquer un rapport de séduction bête comme le monde en logorrhées pyscho de comptoir « inconsciemment elle veut être sali gnan gnan gnan ».

      • 15/02/2011 12:31

        salie

      • 15/02/2011 14:38

        Ca te fais peur ?

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:52

        un poney qui chie un arc en ciel.
        yep, ça me fait un peu flipper en effet.

      • 15/02/2011 15:21

        peur ?

      • 15/02/2011 15:35

        Oui.
        Sinon pour l’image c’est normal, ça interpelle au niveau de l’inconscient (cf le soulèvement de paupière du poney, signe de douleur)

      • 15/02/2011 20:17

        Oh bah oui le branleur, les choses sont tellement simples, les êtres tellement peu différents, les relations si ressemblantes. (soyons honnêtes j’ai pas lu le commentaire auquel tu répondais, étant trop fatiguée pour lire plus de deux lignes d’affilée)

      • 15/02/2011 20:31

        ah mais tu vas arrêter de déguiser tous mes propos en des généralités et cliché au premier degré surtout quand je ne dis rien merde ?

      • 15/02/2011 20:35

        Gnark gnark gnark. (je fais ce que je veux)

      • 15/02/2011 20:44

        tu vas finir par briser mon petit coeur avec tes vilaines attaques gratuites au nom de ton étendard de différenciation forcenée.

        (‘fin t’as aussi aimé l’étron de cette conne de despentes)

      • 15/02/2011 20:55

        J’ai jamais dit que j’étais différente. Moi aussi j’aime les connards et les fils de pute. Mais pas seulement. Par contre j’ai du mal avec les branleurs. gnark gnark bis.

      • 15/02/2011 20:58

        je meurs.

      • 15/02/2011 21:01

        C’est pas trop tôt.

      • 15/02/2011 21:06

        ferme-là, sosie de renée zellweger.

      • 15/02/2011 21:07

        MAis n’importe quoi, N’IM-PO-RTE quoi. SI on était pas seuls à cette heure ci à traîner ici, des millions de personnes témoigneraient du contraire.

      • Pinpin permalink
        15/02/2011 21:34

        Les millions de gens qui ont vu Bridget Jones ?

      • 15/02/2011 21:56

        Voilà. Et mes millions de fans également.

    • 15/02/2011 21:50

      Je hais les poneys.

      • pinpin permalink
        16/02/2011 10:40

        diantre
        que j’aime ce genre de commentaire lapidaire et définitif

      • La Pastanaga permalink
        16/02/2011 11:00

        à mon avis La Meuf c’est peut-être de ce côté là qu’il faut creuser.
        il faut se libérer des préjugés sur les poneys.
        En vrai, ils ont un putain de sale caractère et sont aussi très farceurs.
        (j’ai redécouvert ça pas plus tard que le week end dernier)

      • 16/02/2011 11:04

        Merci… Sinon moi je me présente, c’est PoneyFilsdeputeDeluxe.

      • pinpin permalink
        16/02/2011 11:20

        cet avatar me pose définitivement un soucis…

        nan mais c’est vrai quoi tout le monde sait qu’un Poney ne vole pas …
        même avec un arc en ciel dans le cul !

      • La Pastanaga permalink
        16/02/2011 11:34

        ah oui mais en fait moi je parlais des vrai poneys
        (je suis pas sûre que ça arrange vraiment mon cas mais bon)

      • 16/02/2011 12:19

        Ben en fait ce poney est propulsé dans les airs par l’arc en ciel qu’il vient d’émettre avec son cul… Mais je comprends, elle commence aussi à me gonfler.

    • Rockett permalink
      16/02/2011 17:34

      Tout s’explique.

  28. Le Blasé permalink
    15/02/2011 12:38

    Je crois que c’est vrai pour beaucoup de monde non?
    Je suis pareil que toi la Meuf en tout cas.
    Je n’ai jamais autant aimé le fils de pute qui me demandait en substance si ça me gênait qu’il passe une partie de la semaine avec moi et une autre avec son ex, parce que bon la notion de couple c’était pas son truc et que nos deux personnalités le comblaient.

    Par contre le mec gentil, drôle, intelligent mais un peu trop discret, bah je l’ai dégagé.

    J’ai l’impression qu’il y a là dedans quelque chose qui relève du danger, enfin pour moi.
    Je me lasse très vite des gens et des choses (d’où le fait que je sois blasé), il me faut donc des personnes qui m’étonnent et me font un peu sortir de ma torpeur quotidienne.

    • Le Latin permalink
      15/02/2011 13:48

      Question un peu débile mais pourquoi attendre que quelqu’un te sorte de ta torpeur quotidienne ?

  29. La Pastanaga permalink
    15/02/2011 12:46

    mais est ce que le fils de pute est conscient de sa filsdeputude?

    parce que ya aussi des gentils fils de pute.

    putaing, c’est pas gagné

    • Le Latin permalink
      15/02/2011 13:49

      Mazette, tu commences à entrer dans la subtilité… Restons binaires !

      • Le Blasé permalink
        15/02/2011 14:15

        Peut être parce que je n’y arrive pas moi même, peut être parce que je suis blasé.

      • Le Blasé permalink
        15/02/2011 14:18

        Merde me suis fait contaminé! Commentaire du dessus!

      • Le Pet Financier permalink
        16/02/2011 04:51

        La torpeur… Le Blasé…. en plein hiver ?
        Tu es une marmotte ?

  30. 15/02/2011 13:01

    Wouah après ce billet et plus de 150 commentaires, je suis fatigué… Je n’ai comptabilisé pour le moment qu’une quarantaine de « fils de pute »… Compte qui me semble très faible par rapport à la population mondiale !!!

    Ceci dit, pour revenir à ce problème de compatibilité entre vous et ces fdp, il faut bien avouer que l’Homme en est un par défaut. Ce sont ses expériences dans la vie, son environnement qui le changent. L’Homme est mauvais, sachez le et c’est pour cela qu’il y a la Femme, pour faire un équilibre… Bon, j’ai fait ma BA de la journée… Redevenons sérieux… La Femme est mauvaise aussi et c’est pour cela que l’Homme est là à son tour ;)

    Bref… Si vous ne tombez que sur des cas sociaux, c’est que vous les cherchez et bien évidemment pas au bon endroit. Changez d’endroit et surtout, arrêtez de croire au Père Noel (même s’il existe bien entendu !!!), arrêtez de croire aux paroles de personnes que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam (d’ailleurs je les retiens ces deux là avec leur annerie du coup de la pomme, vraiment n’importe quoi… Drogués toxicos va !), laissez votre coeur et votre esprit fusionner pour éviter de continuer à chercher le prince charmant qui n’existe pas (heureusement, quel abruti dégénéré celui là en plus) et surtout apprenez à connaitre l’autre et bien entendu vous même avant d’aimer.

    Sur ce, à bon lecteur… Au revoir.

    • Nora permalink
      15/02/2011 14:15

      Au revoir.

    • Le Pet Financier permalink
      16/02/2011 04:49

      Au revoir.

    • Margot permalink
      16/02/2011 12:00

      Bon alors déjà, rappel élémentaire des bases :

      Homme : l’espèce humaine, tous sexes confondus (slurp)
      homme : être humain de sexe masculin
      femme : être humain de sexe féminin
      Femme (ou éternel féminin) : invention machiste visant à toutes nous coller dans le même panier en inventant des recettes censées fonctionner avec toutes, et générant par conséquent bon nombre de désillusions. :-)

      • Margot permalink
        16/02/2011 12:03

        Désolée pour le smiley, il est sorti tout seul, j’le ferai plus promis !

      • lulu permalink
        16/02/2011 12:08

        Ca va pour cette fois mais que je ne t’y reprenne plus

      • Margot permalink
        16/02/2011 12:21

        Lulu m’a parlé ! Lulu m’a parlé !! Je crois que j’ai un peu mouillé ma culotte…

      • 18/02/2011 16:49

        Houla mais c’est le MLF je rêve… Pourquoi Homme pour toute l’espèce humaine et Femme pour rien d’autre qu’un côté machiste.

        Allez, supprimons de nouveau l' »égalité des sexes » histoire qu’on soit de nouveau en phase avec la réalité :)

        A bon lecteur, Au revoir…

        PS : j’m’en fiche en fait, c’est juste pour laisser des traces de moi un peu partout, c’est plus propre que de pisser dans les coins :p

  31. 15/02/2011 13:25

    Le Fils de Pute est sans scrupule, menteur, ne s’embarrasse pas de réflexion et ne pense qu’au but à atteindre, même si ce but ne se situe que dans une petite culotte. Ergo, le fils de pute est le mâle dominant d’aujourd’hui. Le mâle dominant est naturellement attirant pour toute femme intégrée socialement – si ça peut te rassurer La Meuf: C’est la Faute à la Société – car il représente la plus grande chance de survie pour l’espèce. C’est pour cela que le Fils de Pute est dans cette recherche frénétique et angoissée d’un utérus à fertiliser afin de distiller dans l’Humanité sa particularité: la force par la carence émotionnelle.

    C’est une race qui s’est adaptée à l’environnement féminin tel qu’il a muté depuis ces dernières décennies. Maintenant que la Femme a le choix dans ses partenaire, le Fils de Pute sait qu’il doit agir vite. Il doit briller, se faire remarquer. Les plus doués ont réussi à intégrer à leur alimentation la Douceur, la Compassion, l’Aveuglement Maternel qui perdurent encore dans l’écosystème féminin grâce à une relation symbiotique avec l’Education et la Culture.

    Bref La Meuf, tu es une prévision de la nature afin que le Fils de Pute puisse se reproduire, et tu es, probablement, la mère d’un ou plusieurs Fils de Pute. J’ai pour toi la solution:

    http://essure.fr/

    Inutile de me remercier.

    La porte, s’il vous plait.

    • Scalpel permalink
      15/02/2011 13:45

      Finalement il semblerait que tu as raison, ton site renvoie sur le bouchage des trompes de Fallope.

      Fallait y penser, ya que des fallopes pour coucher avec des FdP.

    • Le Rom permalink
      15/02/2011 13:53

      finalement ce qu’on peut conclure en lisant tous ces jolis posts d’amazones sur le retour … c’est que les femmes ont gagné, le combat est terminé, même si certaines (planquées comme des japonnais dans les iles du pacifiques en 1950 ) n’ont pas encore compris que la guerre des sexes était terminée….hé oui quand la guerre est terminée on perd aussi un sens à sa vie….mesdames je vous l’annonce les femmes ont obtenu ce qu’elles voulaient , elles ont lutté sans relâche pour obtenir le Graal, ce qu’elles recherchaient le plus …avoir le droit d’être aussi stupides que les mecs …de se comporter comme des connes …et finalement aujourd’hui j’ai la sensation qu’elles ne savent pas trop quoi en foutre de ce droit …

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:51

        Youpeeeeee la guerre est gagnée.
        par contre niveau salaires et postes de direction elles l’ont toujours dans le cul.
        voila, voila.
        mais je vais bien en trouver un pour dire que c’est par ce qu’elles aiment ça… un peu comme les fils de pute quoi…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:55

        C’est vrai cela, qu’est ce qu’elles ont à la ramener ces connes ! En plus, elles sont paumées depuis qu’elles son libres ! Normal, elles ne sont pas programmées pour la liberté.

        Robert, tu nous remets une suze et un ricard. Et tu me mettras un tac-o-tac aussi.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:58

        ouais robert, moi aussi une suze et un ricard steuplé
        et un loto sportif et un rapido, mais que des grilles gagnantes cette fois tu seras gentil hein !

      • Le Rom permalink
        15/02/2011 15:06

        dites les pinpin et les guillaume Pascanat vous le faites exprès ou vous avez du fromage blanc à la place des neurones ?

        je disais que les nanas ne savaient pas quoi faire de leur droit d’être aussi con que les mecs …mais laissez tomber finalement je me rétracte …les nanas auront toujours du retard dans la bêtise …la preuve : vous 2 mes lapins !

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 15:08

        Scuse moi, c’est la suze, cela me gène pour penser.

        Tu prends quoi ? Je te l’offre, c’est ma tournée.

      • Le Rom permalink
        15/02/2011 15:37

        t’excuse pas mon lapin …mais tu dois confondre je ne suis pas responsable du casting chez Drucker … tes traits d’esprits si singuliers à faire pâlir d’envie Anne Roumanoff et ses brèves de comptoir, tu devrais lui les envoyer directement …même si on est en 2011 à priori y’a encore un public pour ça (sans doute le même que celui de Jean Carmet en 1974)… tu vois que t’es hyper tendance et tellement original …je suis certain que tu dois toutes les avoir à tes pieds …mmmmm toi …tombeur va !

      • Leslie permalink
        15/02/2011 15:49

        Faaaaaaaaaaaaaaaaake !

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 15:55

        Merci de me comparer avec Jean Carmet.

        C’est tellement ringard d’être tendance.

        Tu n’aimes pas la suze alors ? Tu préfère un p’tit blanc ?

      • Le Rom permalink
        15/02/2011 16:13

        en fait il me semble que tu ais du mal à lire et donc beaucoup de choses t’échappent complètement …il va falloir régler ton écran …je ne te comparais pas à Jean Carmet malheureux…je disais juste que lui nous a fait marrer (ou frémir) avec ça en 74 aujourd’hui Anne Roumanoff recycle le truc à l’infini (comme d’autres) donc faudrait trouver autre chose en 2011 car là le coup de la France imbécile qui va au bistrot pendant que les érudits se masturbent sur la toile …je trouve ça légèrement vieillotte et poussiéreuse comme image …tu vois ce serait bien que tu sois inventif, nouveau, surprenant , le recyclage j’aime bien quand ça concerne mes poubelles mais bon pour faire rire la galerie y’a mieux quand même…à moins que l’évolution ce ne soit pas ton truc … mon lapin ?

      • 15/02/2011 16:20

        les caravanes équipées d’adsl, c’est la classe.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 16:21

        Là, tu parles de style vieillot. Je revendique une statgnation dans ce domaine. Toi par contre, ce sont tes idées qui ont stoppé leur croissance en 1974.

        C’est marrant, ton style à base de mépris et de formules toutes faites me rappelle quelque chose. N’aurais-tu pas déjà sévi en ces lieux ou bien écrivez-vous tous de manière identique, toi et tes semblables ?

      • Le Rom permalink
        15/02/2011 16:42

        qui est méprisant ici ? moi qui considère que les femmes hésitent encore à être aussi « stupides » que les hommes (car c’était là l’unique objet de mon post) ou toi qui pense que toute la population française fréquentant les bistrots sont des petites gens, lourdingues misogynes racistes illettrés et j’en passe ? alors franchement …qui est méprisant ? c’est toi qui parle de formule toute faite ? mais tes blagues à la con sur les bistrots sont surfaites, éculées depuis des années …aujourd’hui il y a + de cancres, de débiles, d’intolérants sur Facebook que dans les bistrots du monde entier …si j’ai déjà sévi ici ? …à toi de le trouver mon lapin …bon je me casse pour quelques temps … les hipsters dans ton genre ça me fait chier ….

      • pinpin permalink
        15/02/2011 17:11

        merde
        je viens de louper THE échange de la journée
        con de moi d’aller bosser aussi…

      • Le Pet Financier permalink
        16/02/2011 04:45

        merde
        il est tard et j’ai tout loupé.
        Enfin, je vous remercie guigui et pinpin.
        Vous m’avez bien fait sourire.
        Le Rom porte mal son pseudo. Un manque évident de second degré et d’humour.
        Les cahouettes ca va bien avec l’absinthe ?

    • Le Latin permalink
      15/02/2011 13:59

      C’est vraiment un commentaire de fasciste, voire de nazi !
      (Et hop, je me rattrape au niveau point godwin par rapport au précédent post, cool !)

      • 15/02/2011 17:53

        Je ne supporte pas ce type de machisme. C’est malin de me faire autant me poiler alors que je viens de m’épiler. Pour le devoir de séduction, vous repasserez. Ça vous changera, tiens.

    • Scalpel permalink
      15/02/2011 18:44

      Le Rom, t’es ma fallope à moi !

  32. antoine permalink
    15/02/2011 13:26

    Le fils de pute n’existe pas.

    (Enfin, techniquement, il y’a plein de putes qui ont des gamins, mais LE fils de pute dont tu parles n’existe pas).

    C’est l’une de vos nombreuses constructions mentales n’ayant pour seul objet que d’expliquer vos névroses de filles.

    Il n’y a qu’à lire les comments du jour pour s’en convaincre.

    [beaucoup aimé / beaucoup ri]

    • La Bretonne permalink
      15/02/2011 13:32

      J’ai trouvé cela un peu effrayant moi.

      • Nora permalink
        15/02/2011 14:14

        Ils flippent vraiment pour keudale, ces étrangers.

    • La Pastanaga permalink
      15/02/2011 13:43

      merci Antoine

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/02/2011 13:49

      C’est comme les bobos bien pensants alors ?

      • antoine permalink
        15/02/2011 14:08

        les bobo sont des bourgeois. qui ont du mal avec ce mot.

      • Leslie permalink
        15/02/2011 15:51

        Un bobo, c’est tout rouge, tout petit, et ça fait mal.

    • La Pastanaga permalink
      15/02/2011 13:53

      ce qu’Antoine veut dire, c’est que finalement tout ça c’est culturel
      (mouhahaha)

      • antoine permalink
        15/02/2011 14:09

        mais tellement culturel.

  33. Le Rom permalink
    15/02/2011 13:34

    Le Rom pour La Meuf

    ce qui est intéressant dans ton faux cri de désespoir ce n’est pas le « fils de pute » pas plus que cette vision des années 90 totalement éculée des enfants et de la famille en général (qui reste cependant une valeur sure pour faire marrer les hipsters) …par contre ce qui est baisant dans ton post et qui me mettrait presque les hormones en ébullition c’est ton aspect « collectionneuse » …voilà qui mérite d’être approfondi …

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/02/2011 15:16

      T’as raison, elle se tape tous les mecs qui passent à sa portée !

      Et après, elle vient pleurnicher que les mecs, c’est des salauds !

      Robert ! Ramène nous des cacahuètes pour accompagner la suze !

  34. 15/02/2011 14:06

    Les tags sont énormes.

    (pour les ovocytes, j’ai 76 cts sur mon compte Paypal, ça ira ?)

  35. 15/02/2011 14:06

    La possibilité que tu aies un brin de masochisme m’avait déjà effleurée lors de la lecture de ton article sur « mange, prie, aime », parce que s’enfiler un tel livre jusqu’au bout sans renoncer et envisager ensuite d’aller voir son adaptation cinématographique me semblait plutôt symptomatique et que je ne voyais pas d’autres explications, mais si ma mémoire ne me fait pas mentir, tu avais écarté cette possibilité dans une réponse aussi concise que brillante. Sauf que, aujourd’hui, tu ajoutes cette confession sur ta connardophilie, alors je me demande quand même si à l’insu de ton plein gré, t’aurais pas écarté un peu trop vite cette option…

    • pinpin permalink
      15/02/2011 14:24

      ah voila mon moment préféré
      le moment « non mais en fait c’est de ta faute » / « tout ça c’est parce que tu le veux bien ».

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:28

        C’est un peu peu ce que dit la Meuf elle-même en même temps.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:31

        jamais dis le contraire

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:44

        excuse moi, je croyais avoir compris l’inverse.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:49

        il a tt de même une subtile nuance entre reconnaitre que l’on fonctionne sur un schéma précis, dont on peut être inconsciemment responsable mais néanmoins victime, et une suspicion de masochisme, non ?

      • 15/02/2011 14:56

        On ne choisit pas d’être masochiste non plus, là aussi puisque tu parles de fonctionner sur un schéma plus ou moins inconscient, je ne crois pas que mon propos (qui se voulait moins sérieux que la tournure qu’il prend) soit aille en sens inverse. De plus j’ai parlé d’un « brin » de masochisme.

        Et puis merde, elle a lu « mange, prie, aime » jusqu’au bout et en détestant…

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 14:57

        Pourquoi ? Tu es contre le masochisme ?

      • 15/02/2011 14:58

        « Soit aille »… Bien joué… M’enfin vous aurez rectifié de vous-mêmes.

      • pinpin permalink
        15/02/2011 14:59

        « Et puis merde, elle a lu « mange, prie, aime » jusqu’au bout et en détestant… »

        c’est vrai qu’a ce niveau là on peut parler de pathologie
        au temps pour moi;
        toutes mes excuses !

      • 15/02/2011 15:00

        Tant que c’est moi qui tiens le fouet, je suis pas contre !

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 15:01

        En fait, je répondais à Pinpin mais ta réponse est intéressante aussi.

        Connais-tu le magazine Causette ?

      • 15/02/2011 15:04

        Ben, comment te dire… Je suis pas une lectrice de magazine, j’en ai entendu parler en bien, mais ça ne m’a pas convertie pour autant.

      • Guillaume Pascanet permalink
        15/02/2011 15:29

        Non, mais c’est un vieux running-gag sur CLG. Mais je le pratique tout seul probablement.

        Penses-tu que les lamantins soient masochistes ?

      • Leslie permalink
        15/02/2011 15:47

        En tout cas, les Dugongs sont sadiques..

      • 15/02/2011 15:53

        j’aurais tendance à dire que les lamantins sont des adeptes du petting.

      • 15/02/2011 21:14

        Je ne suis pas maso mais obstinée. Et je termine toujours un livre.

      • 24/02/2011 21:21

        « Je ne suis pas maso mais obstinée. Et je termine toujours un livre. »

        Et un Fils de Pute ?…

  36. rien permalink
    15/02/2011 14:24

    Pardon maman mais qu’est ce que j’aurais aimé être un fils de pute…

    Je suis un gentil de chez gentil, le genre qui fait chier les meufs car pas capable de prendre une décision ou d’imposer quoique ce soit ni même de prendre une quelconque initiative.

    F: Tu veux fair quoi ?
    H: hum chais pas, ce que t’as envie…
    -> la fille est déjà loin

    La condition de la femme a-t-elle vraiment évolué dans le bon sens si on est passé de:
    « Je ne suis bonne qu’à servir mon mari et fermer ma gueule »
    à
    « J’aime tellement être prise pour de la merde que je ne sors qu’avec des connards »

    Au fond rien n’a changé à part une minorité de femmes intelligentes casées avec des gentils qui n’ont plus besoin de faire la vaisselle ;)

    • 15/02/2011 14:41

      même ton pseudo est déprimant.

    • Guillaume Pascanet permalink
      15/02/2011 14:45

      Ah d’accord, le gentil, c’est celui qui ne prend jamais aucune décision ?

      Je pensais que c’était celui qui se préoccupe VRAIMENT des envies de sa partenaire.

    • calamityjane permalink
      15/02/2011 14:51

      un fils de pute avec de bons gants mapa, j’veux bien et j’assume mon choix!

    • 15/02/2011 14:56

      C’est mon lave-vaisselle qui me permet de ne plus faire la vaisselle…

      @GuiPasc : celui qui ne prend aucune décision, c’est un tout-mou, pas un gentil. Un gentil peut, et même DOIT, avoir un caractère et des envies bien affirmés, sous peine de se faire écraser par le rouleau compresseur « salope tyrannique », qui est le modèle féminin du fils de pute…

      • Le totem permalink
        17/02/2011 12:04

        Ah parlons-en de celle-là!

    • 15/02/2011 21:11

      Au secours.

  37. 15/02/2011 14:53

    J’ai connu des fils de pute. Le dernier en date, son surnom c’est Psychomagueule… Je vous garantis que c’est amplement mérité.

    Aujourd’hui, j’ai trouvé une perle rare. Un mec gentil, attentionné et tendre (qui fait la cuisine, en prime !), mais qui a aussi un putain d’humour, de l’énergie à revendre et un caractère bien trempé quand il le faut.

    Donc non tous les gentils ne sont pas chiants.
    Par contre tous les « fils de pute » (entièrement d’accord avec Antoine sur l’histoire du concept inventé par les femmes, mais à défaut de termes plus adéquats je me contenterai de celui-ci) sont des hommes qui se servent des femmes comme de jouets sexuels jusqu’à ce qu’ils aient envie de changer d’air. Si on les fait marrer, ils restent un peu plus longtemps. Si on rue dans les brancards parce que merde, on est pas là uniquement pour leur bon plaisir, ils se fâchent.
    Bah laissons les se fâcher et changeons d’air à notre tour.

    Mon mec me disait l’autre jour à (à mon avis) juste titre que les mecs bien, il y en a plus que les femmes ne le pensent, mais ils n’ont pas forcément le bagoût des fils de pute, et se retrouvent cachés par eux. Ils se retrouvent aussi dans la situation du mec gentil et ayant toutes les qualités essentielles pour rendre une femme heureuse qui s’en prend plein la gueule à cause des connards que la femme en question aura rencontrés avant lui, qui pense que « de toutes façons, les mecs, c’est tous des enculéééééééééés » (dixit une de mes amies proches, bourrée, peu après sa rupture d’avec un méga-méga-connard).

    En d’autres termes : les fils de pute y en a plein, il faut les fuir comme la peste (ou les zombies), et se recentrer sur ce qu’on veut vraiment. Quand les fils de pute se rendront compte que les femmes préfèrent sortir un vibro plutôt que d’avoir affaire à eux, peut-être qu’ils réfléchiront et deviendront des mecs bien. C’est aussi ça, la sélection naturelle !

    PS : j’ai les neurones enb-rhumés, désolée .
    PPS : y a aussi les mecs bien qui ont peur de s’engager suite à une rupture difficile qui a diminué leur confiance en eux.
    PPPS : les femmes sont aussi de belles salopes quand elles s’y mettent, faut pas se leurrer, et des mecs bien ayant eu des relations avec trop de salopes auront tendance à se filsdeputiser. C’est con, mais ça arrive, et on peut même pas leur en vouloir…

    • pinpin permalink
      15/02/2011 15:02

      tu ça pour dire que t’as un mec trop génial
      et la meuf non

      c’est très très mesquin ça madame !

      • 16/02/2011 11:39

        Non tout ça pour dire à LaMeuf que c’est possible de tomber sur un mec bien totalement par hasard, et pas éternellement sur des FdP.
        Tout ça aussi pour dire qu’il vaut mieux être seule qu’accompagnée par un FdP, ça laisse la porte ouverte pour un non-FdP. Car il faut aussi bien penser que le non-FdP ne drague pas une femme déjà prise, même par un FdP.

        Est-ce plus clair ?

      • dob permalink
        17/02/2011 09:38

        C’est toi chérie?

  38. Leslie permalink
    15/02/2011 15:24

    Je compatis….

    Je peux rien dire d’autre, j’ai eu du pot.

    Sinon, ben si seulement on savait d’ou ça vient, on saurait comment l’éviter. Mais je partage assez l’avis de ceux qui pointe un manque de confiance en soi larvé induit par le reste de machisme pas si faible que ça qui traine encore dans les représentations archétypale de l’amour de notre merveilleuse société…

    Société de consommation, je précise.

  39. 15/02/2011 15:59

    On est ou on a tous été le fils de pute de quelqu’un. Question de circonstances aussi. Moi c’est fini ce temps là, je suis juste une ordure maintenant.

    Sympas ce site au fait.
    Bonne continuation.

  40. Philippe De Thrace permalink
    15/02/2011 18:33

    Habitus.
    Nous sommes tous piégés d’une façon ou d’une autre dans l’intégration du schéma hommes=dominants, femmes=dominées, pour lesquels nous sommes tous ambivalents (ambivalents ou débiles profonds)
    Pour les la-Meufs, la séduction des fdp vient que leur fdpitude leur confère un genre de povoir symbolique, sur les gentils-gars-bien notamment (qui passent pour faibles et pas sexy du coup), qu’ils ne cessent de manifester dans toutes les strates de leur comportement. Le prix attaché à cette apparence de domination confère un avantage distinctif tout aussi symbolique (donc tout aussi puissant) à celle qui peut se targuer d’avoir été élue, choisie par un « chef de meute », et l’espoir de « le changer » est en fait l’espoir d’accéder au rang le plus haut en dominant symboliquement ce dominateur. Mais ce pouvoir de la fdpitude ne peut pas ne pas s’appliquer aussi à tout l’entourage du fdp, y compris et surtout le plus proche, voilà pourquoi au bout d’un moment la la-Meuf se rend compte qu’il s’agit d’un gros connard qui ne se laisse pas faire, et ne semble agir que pour l’enfoncer. Quand bien même cet objectif de « le changer » serait atteint, le fdp (qui ne donnerait donc plus tous ces signes de domination) perdrait son prestige de dominant, et la la-Meuf dirait « en fin de compte, il est fade ». En vertu de la loi de Harpo Marx « Je n’aimerais pas faire partie d’un club qui m’accepterait comme membre »
    Pour les fdp, ils sont souvent empêtré dans les contradictions que tu as si bien décrites dans « caca », qui ôte la possibilité à toute fille respectable et respectée (potentiellement l’égale de leur maman) d’être AUSSI une belle salope qui aime le sexe. Mais cette alternative n’est pas horizontale. pour eux toute conquête est l’expression de leur domination (symbolique, intégrée d’une manière ou d’une autre et la plupart du temps inconsciente) sur leur proie. Forcément, le prestige ressenti à la conquête est proportionnel à la valeur/difficulté prêtée à la proie. La valeur n’étant que distinctive, c’est à dire rare, et le prestige se gagnant en termes rang dans le groupe de ses pairs, les autres hommes. Du coup, la target qui leur semble la moins accessible, devient la plus fascinante et la plus désirable, car celle leur permettant la prise la plus éclatante et le bonus social le plus grand. Mais par ce mouvement d’élévation de la proie, le fdp tend à se désinteresser des « poules » et à s’interesser aux la-Meufs. C’est à dire que ce sont les mêmes demoiselles qui , par la domination qu’on leur prête, sont les plus à même de leur procurer le plus de prestige, mais les plus à même également de remettre en cause leur propre domination de fdp, et entrer dans la catégorie des femmes-légitimement-dominantes-comme-maman-donc-imbaisables.

    Le pire c’est que j’ai beau être long, je n’ai aucune solution.

    • Scalpel permalink
      15/02/2011 18:49

      « Le pire c’est que j’ai beau être long, je n’ai aucune solution. »

      Pourquoi tu l’as pas écris en 1er…

      • Philippe De Thrace permalink
        15/02/2011 19:02

        Ici, on me connait.

    • Le Blasé permalink
      15/02/2011 18:55

      LONG mais bien…

      Je n’aurais pas dit mieux PdT.

      Cela dit il arrive un moment où l’on fait des enfants, où l’on se résigne…
      C’est parce que l’horloge biologique tourne et que l’on ne peut plus se cogner des fdp ou des la-meuf, parce que d’autres fdp ou la-meuf plus jeunes sont sur le coup?

    • 15/02/2011 19:06

      La Meuf, c’est un très joli compliment que PdT te fait.

    • Philippe De Thrace permalink
      15/02/2011 19:06

      Tout cela a d’ailleurs été magnifiquement décrit par Proust, notamment dans Le côté de Guermantes et La Prisonnière .

      • ABC permalink
        20/02/2011 13:35

        P de Thrace est un orateur, fort plaisant

    • 15/02/2011 21:02

      J’adore les commentaires de fin de journée de PdT.

      • 16/02/2011 09:30

        Oui, ça nous laisse toute la nuit pour relire Proust.

    • L' alter égal permalink
      16/02/2011 11:46

      bourdieu et foucault pour les nuls ?

      • Philippe De Thrace permalink
        16/02/2011 20:28

        Bourdieu oui, parce que je le lis en ce moment et que je suis une éponge, mais Foucault, à part son pendule, je n’en connais rien.

      • Marian permalink
        16/02/2011 23:47

        Quand tu te pointes avec 370 comm’ de retard, ctrl+F PdT, l’essentiel. Merci.

      • L' alter égal permalink
        19/02/2011 20:47

        l’essentiel de.. ?

      • Marian permalink
        19/02/2011 21:14

        L’essentiel. Pas de complément.

      • L' alter égal permalink
        19/02/2011 21:30

        Oui, d’où le pour les nuls. Les bases, expliquées et romancées pour la masse, avec un ton définitif. Heureux pour lui que ça te plaise…

      • Marian permalink
        19/02/2011 23:19

        O boyyyy !!!
        Ben trop sérieux et prise de tête pour un samedi soir …
        Si tu veux te pogner avec PdT, c’est pas mon problème. Surtout que ce n-ième laïus homme/femme ne m’intéresse pas plus que ça …

      • 20/02/2011 10:21

        @ l’Alter : tu sais, en tant que « nul », « masse » (j’adore), je serai loin d’être contre que tu lui opposes des arguments, voire que vous débattiez du fond de la question.
        Avec des mots simples, hein.

      • L' alter égal permalink
        20/02/2011 12:47

        Il n’est pas vraiment question de débat en fait, car PdT a justement reconnu lui même qu’il pouvait essayer de décrire ce phénomène, mais qu’il n’avait aucune réponse ou recette à apporter. Ce que je voulais juste exprimer, c’est que cette analyse sociologique brillante est peut être un peu trop dogmatique et déterministe pour être efficiente. Et que ce serait dommage de verser dans l’idéologie en voulant éviter le comptoir.
        Heureux que ma morgue du samedi soir ne vous ait pas échappé.

      • 20/02/2011 13:16

        Bien reçu.
        Assez d’accord pour le caractère dogmatique.
        Pour le déterminisme moins, si l’on parle toujours de Bourdieu. A ce sujet, Mathieu Hilgers a livré une analyse plutôt pertinente, qui en substance explique que le traitement que fait PB de l’habitus implique plusieurs principes incompatibles avec le déterminisme.
        Plus généralement, je pense qu’il faut voir « la schématisation » que tu reproches à PdT comme une préoccupation hygiéniste, une analyse qu’il veut rendre accessible à quiconque n’a pas baigné dans les théories sociologiques et comportementalistes.
        Mais peut-être que je m’égare, et qu’il serait bien mieux placé pour te répondre là-dessus.

      • L' alter égal permalink
        20/02/2011 13:26

        un peu comme un bourdieu pour les nuls tu veux dire ?

      • 20/02/2011 13:31

        Hahaha exactement. Si t’as besoin de rien, tu sais où me trouver.

      • L' alter égal permalink
        20/02/2011 13:55

        Fais pas la gueule la crustace.

      • 20/02/2011 14:00

        Du tout. Tu m’as tué, littéralement.

      • Philippe De Thrace permalink
        20/02/2011 20:06

        En fait, mon bidule suggère quand même qu’on gagnerait à ne pas nourrir le désir d’un désir de domination. Je confesse le dogmatisme volontiers, cependant. Mais de quelle idéologie parles-tu, l’Alter?

      • La Pastanaga permalink
        21/02/2011 12:44

        Ma bonne Thrace, je pense qu’il est temps que tu mettes à fricotter un peu avec Foucault.
        je suis sûr que Bourdieu pourra comprendre.

      • tijan permalink
        21/02/2011 12:59

        Apparemment, Schématique = idéologique, c’est ce que je comprends et s’il est vrai que tu as élever le débat Pdt, l’alter a évidement raison. il parait cependant difficile de faire autrement sur un blog.

        Par ailleurs, si l’on reconnait que tel comportement peut-être décrit comme un fait social (et là il serait normal de me dire de me taire car je n’y connais rien), l’individu (la meuf) a toute les raisons de s’en taper et même d’éviter de se pencher trop sur cette dimension car même une subtile analyse sociologique ne pourra jamais l’aider à résoudre son problème, et a mon avis risque plutôt de l’enfermer dans ses(nos) obsessions.

      • L' alter égal permalink
        21/02/2011 18:07

        Idéologie est certes un peu fort, mais je trouve que ta présentation du concept d’habitus et ton développement sur le pouvoir symbolique concernant La Meuf (il manquerait presque le terme « champ des fdp » d’ailleurs) en font quelque chose de très déterministe, laissant peu de place à l’arbitraire de « l’agent-La Meuf », or quitte à citer Bourdieu, je pense qu’ un habitus intégrant davantage la liberté d’agir de l’individu et ses choix « rationnels » me paraîtrait coller davantage à sa notion, car il a toujours voulu se démarquer des structuralistes. (même si cette vision nuancée de l’habitus peut aussi être considérée comme une modernisation après coup du concept et de son auteur, cf l’article cité par l’écrevisse).
        Ou alors, tu as vraiment choisi sciemment de ne garder comme grille de lecture de ce « j’aime les fils de pute » que l’énoncé des comportements sociaux induits, et alors cette vision restrictive de l’habitus et son utilisation pour chaque situation, si elles devaient être systématiques, pourraient à mon sens consister en une prise de position idéologique.

      • Philippe De Thrace permalink
        21/02/2011 19:35

        Ah d’accord, je vois. C’est pas faux. Et mon commentaire aurait sûrement gagné à être directement celui en 20 mots un peu plus haut. Malgré cela, je crois comprendre que selon PB, la force des habitus est d’autant plus grande qu’ils sont souterrains, càd naturalisés. C’est ce que fait notre estimée auteur au §2 : « une compétence parfaitement innée ». Si cette attirance funeste est bien le fait de ces rapports de dominations réels et supposés comme je le crois, les expliciter et les rendre à l’acquis me paraissait être une aide potentielle.

      • L' alter égal permalink
        21/02/2011 19:51

        Bien sûr. Mais je pense qu’une conception extensive de l’habitus opérait déjà cet aller retour entre inné et acquis, et que l’on aurait aussi pu déjà renvoyer la Meuf vers ses propres « funestes » penchants, qui ne seraient pas du coup complètement le fait de ces rapports de domination.
        En bref, les rendre un peu à l’acquis, c’est encore de l’habitus il me semble.

      • Philippe De Thrace permalink
        21/02/2011 20:02

        Non, là, j’ai vraiment pas compris. Il y a de l’inné dans l’habitus ?

      • docds permalink
        21/02/2011 20:36

        Qui c’est ce Bourdiault?
        (Putain, j’aurais dû prendre l’UV socio)

      • docds permalink
        21/02/2011 21:24

        Pour plus de clarté

      • L' alter égal permalink
        22/02/2011 00:10

        Non effectivement aucun inné chez PB désolé pour cette nonchalance de langage qui voulait dire comportement induit, ni rationnel ni conscient.

      • 22/02/2011 00:15

        quand je pense qu’on ose les comparer aux Nuls.

    • 24/02/2011 22:20

      C’est plutôt Grouche, pas Harpo (si jeune Mabuse).

      • 24/02/2011 23:27

        Argl.

        GrouchO, pas Grouche (ni Grouchy, parce que c’est Blucher).

        Et ça répondait à la citation de PdThrace : « Je n’aimerais pas faire partie d’un club qui m’accepterait comme membre »

        Maintenant, évidemment, ça arrive après Bourdieu et Foucault, alors…

      • Philippe De Thrace permalink
        24/02/2011 23:50

        C’est sûrement Groucho. C’est toujours Groucho. Ils ne mérite pas moins d’exégèse que d’autres philosophes.

  41. Luthecia permalink
    15/02/2011 19:07

    Ca te consolera peut-être de savoir que tu n’es pas la seule… :p

    http://www.girlsandgeeks.com/2010/08/12/prince-charmant-series-tele/

  42. 15/02/2011 19:43

    Ah, je me disais aussi : il y a quelques années, jeune homme bien sous tout rapport mais pas très chanceux avec les filles, je m’étais persuadé que si ça ne marchait pas, c’était parce que « les filles préfèrent les connards ».

    Depuis, j’ai changé d’avis, mais c’est bien que l’une de vous ose enfin confirmer la théorie formulée par l’adolescent au coeur meurtri que j’étais alors :-)

  43. Yves aka. Tête de Pute permalink
    15/02/2011 20:36

    Je vais te dire pourquoi tu es attirée par des fils de pute.

    1. Tu ne sais pas ce que tu veux.
    2. Tu es faible.
    3. Tu … non c’est méchant et gratuit.
    4. Tu rêves encore secrètement de han han avec Pete Doherty.
    5. Tu regardes Skins.
    6. Tu passes pour quelqu’un de bien à côté de lui, ça te rassure.
    7. Tu as un faible pour Beigbeder.
    8. Tu es abonnée aux inrocks, mais « c’est vraiment de la merde ».
    9. Tu … non, pas le cuit-vapeur !!
    10. Tu te fous de tout, de toute façon, la vie c’est de la merde.
    11. Tu n’aimes pas la politique.
    12. Tu penses que les fils de pute sont meilleurs au lit.
    13. Tu veux croire que tu pourras en apprivoiser un.
    14. Tu ne veux pas être heureuse, parce que le bonheur, c’est chiant.
    15. Tu aimes t’inventer des problèmes parce merde, tout va trop bien dans ta vie.
    16. Tu aimes les FDP parce que ça fait baver les autres pisseuses comme toi.
    17. Tu aimes l’air défoncé qu’ils ont après une trace pour quatre.
    18. Tu es jeune.
    19. Tu vas t’en remettre.
    20. Ta gueule.

    • 15/02/2011 20:58

      4/20 (en comptant le n°13 qui était facile puisque dans le post). C’est faible.
      C’est quoi une « trace pour quatre »?

      • Pinpin permalink
        15/02/2011 21:44

        Une vantardise de FdP qui confond virilité et junkitude ?

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 08:28

        Exactement Pinpin. En général, les filles de pute trouvent ça génial.

      • pinpin permalink
        16/02/2011 14:20

        je crains qu’on ne se soit pas bien compris Tête de pute.

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 18:45

        Oh ! Comme si j’avais pas compris que tu prenais un bout de mon commentaire pour me l’attribuer à moi. Allez avoue, le texte est très clair et ton commentaire montre qu’on est d’accord.

    • 15/02/2011 21:00

      Houla. La perspicacité n’est pas ton fort.

    • antoine permalink
      16/02/2011 10:39

      Ce qui est bien, c’est que tu nous donnes 20 bonnes raisons de trouver ton commentaire faiblard.

    • Le Blasé permalink
      16/02/2011 16:17

      Je savais pas que La Meuf avait 17 ans.
      Parce qu’au vu de cette liste c’est clairement l’âge qu’il faut avoir pour croire/faire/regarder ce genre de choses.

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 18:55

        Faiblard, 17 ans… Je vois que j’ai encore réussi. Démontrer la faiblesse de cet article en montrant la faiblesse de raisonnement auquel il invite. Cet article tient en 140 caractères, comme sut Tweeter. C’est pas rien.

        Arrêtez juste de vous toucher entre vous sur des articles bidons. Ils sont drôles tout au plus, mais ne me faîtes pas marrer en parlant de niveau, parce que clairement, vous ne savez pas de quoi vous parlez.

        Arrêtez aussi de lire Chronicart ou L’Imparfaite. Ca se saurait si les mecs de l’ESSEC ou de l’IEP Paris savaient écrire.

        Bon, je me suis bien marré sur ce… site? blog? journal intime? J’ai amené les plus réactifs à s’insurger contre « faiblesse » et « manque de perspicacité », c’est très bien. Maintenant, regardez-vous dans une glace.

      • antoine permalink
        16/02/2011 20:09

        ‘tain t’es trop super impressionnant, là, à bâcher sévère l’IEP et l’ESSEC, diable c’est tranchant et tellement anticonformiste.

        Et puis merci, on a vraiment besoin d’un trou de balle pensant comme toi pour réagir, se regarder dans une glace, s’interroger sur la faiblesse des uns et des autres. On était foutu, on se rapproche un peu de la lumière, amen.

        La leçon qu’on a collectivement reçu j’en reviens pas les amis, inclinons nous.

        Une interrogation (toujours là même) subsiste: pourquoi ? pourquoi perdre son temps à enfiler des perles en plastoc sur un blog qui ne te convient pas, quelle est ta motivation ? Evidemment, j’ai tendance à penser que tu appartiens à la pire catégorie de cons qui soient, ceux qui ont le minimum d’éducation pour imaginer que les trois idées merdiques qui se bousculent dans leur petite tronche sont géniales. Mais c’est sans doute autre chose. Un truc plus profond, on sent bien que t’es un mec trèèèèèès profond, Yves.

  44. Yves aka. Tête de Pute permalink
    15/02/2011 21:52

    4/20 en séchant deux fois, en me répétant trois, et en t’insultant gratuitement quatre, ça veut plus ou moins dire que j’ai la moyenne en révisant un peu, ou en lisant le texte en entier. Je me passe volontiers de la mention très bien. L’habitude sans doute.
    Quant la perspicacité, je vais ignorer ce commentaire d’une intelligence (perspicacité?) défiant celle qui transpire de mon premier commentaire.

    L’intérêt de vos réactions m’invite à réfléchir. Au moins, elles n’auront pas été aussi inutiles qu’elles en avaient l’air au début. Et je voudrais présenter mes excuses concernant mon premier commentaire qui n’a servi qu’à attirer l’attention de votre ego cyber satisfait par des réactions de pleureuses (dont je fais partie nous sommes bien d’accord).
    Ce que je voulais dire, maintenant que j’ai ordonné mes idées, c’était que l’article manque cruellement de progression (oui, j’ai maintenant lu en entier, et je ne suis plus sûr que j’aurai eu une meilleure note, même après une lecture assidue).
    Alors je comprends que bon, si la meuf savait quel était le fond du problème, elle ne l’aurait plus et que ça pourrait justifier de tourner autour du pot pendant des plombes, mais la perspicacité aurait dû permettre de discerner les subtiles critères qui motivent l’attirance pour les fils de pute, du moins à force d’y réfléchir.
    Ce qui m’amène à être un peu moins consensuel que dans mon premier post : la meuf, t’es dans la merde, jusqu’au cou, parce que si t’es pas capable de voir pourquoi t’es attirée par les fils de pute, c’est pas un manque de perspicacité, c’est clairement un manque d’intelligence.
    Sinon, t’écris pas mal, t’aurais un bon douze et demi si t’étais en quatrième techno.

    • Le Pet Financier permalink
      16/02/2011 04:34

      Long, très long et confus…
      1/20 à hypokhagne et seulement pour l’encre.

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 08:26

        Sympas vos punchlines avec vos notes. Ca a l’air d’être votre grand truc. On ne m’avait plus cassé comme ça depuis la primaire.

        Le pet financier, tu t’es pas planté au concours ? Je sens comme une sorte de frustration.

      • Le Pet Financier permalink
        16/02/2011 10:09

        MDR!
        « Vos notes… ? »
        Excuse, reprends les 4 premiers signes de ton commentaire (4/20).
        Ne projette pas sur les autres stp. Ca fera du bien a tout le monde.

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 18:40

        Bon alors t’es aussi con que la moyenne. Le 4/20, c’est à moi qu’on l’a attribué.

      • Le Pet Financier permalink
        17/02/2011 09:47

        Cf. commentaire d’Antoine plus haut.
        Tout y es dit.

  45. Yves aka. Tête de Pute permalink
    15/02/2011 21:54

    Mea Culpa pour les fautes. J’ai la fâcheuse habitude de les voir trop tard.

    • 16/02/2011 09:38

      En général, les fautes, elles apparaissent toujours quand on a cliqué sur « laisser un commentaire ». Jamais avant. C’est comme les FdP, c’est toujours après le clic qu’on se prend une claque.
      Tu veux une corde?

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 18:41

        Avant de l’ouvrir, trouve ma faute. Si tu veux un Bescherelle, je te file celui de mes cousins.

      • 16/02/2011 18:44

        tu perds la raison, mon pauvres yves, ce commentaire était totalement dénué de malice (haha) et se voulait simplement sympathique.

        Fous le camp maintenant.

      • Yves aka. Tête de Pute permalink
        16/02/2011 19:03

        Oui mais moi je n’ai pas envie d’être sympathique. Arrêtez de vouloir m’expliquer ce que veulent dire les autres commentaires quand vous ne comprenez même pas les miens.

        J’allais vous remercier pour votre hospitalité sur ce site, mais je vois que la patience fait place à l’agacement, voire même l’impolitesse, donc sobrement, va te faire enculer.

      • 16/02/2011 19:07

        whatever gros malin.

      • L' alter égal permalink
        16/02/2011 22:11

        les adieux de trolls sont à peu près aussi imaginatifs et imprévisbles que les fins d épisodes de séries policières allemandes.

      • 16/02/2011 22:49

        C’est bien ce que je disais les fautes apparaissent toujours et pour tout le monde après avoir cliqué sur « laisser un commentaire ».
        Je veux bien un Bescherelle. Merci Yves.

  46. 15/02/2011 22:15

    Quelle(s) caractéristique(s) confère(nt) le statut FdP ?
    L’infidélité,le mensonge ou la perception du partenaire ?

    Je ne crois pas qu’il y ait un FdP-radar permettant de repérer les enfoirés d’enculés de merde à distance.
    Le Fils de pute m’apparait d’abord comme un garçon qui séduit en capitalisant au max la phase de séduction,et dont on découvre un défaut majeur un peu plus tard.

    C’est un type qui fait fondre et rendre accro durant cette période de découverte où on s’attache .On ment tous un peu pendant ce laps de temps primordial.
    On apparait à notre avantage.

    La filsdeputude est selon moi un trait actif ou latent de la personnalité ,mis en retrait durant la parade nuptiale.
    Que cela ait été calculé ou non +l’historique relationnel donneront au FdP son statut :

    – Fils de Pute par vocation,par habitude ou circonstanciel.

    A ce statut se greffent d’autres composantes réelles de sa personnalité ,de telle sorte que le fils de pute se décline alors en plusieurs versions :

    -le gentil fils de pute,le torturé filsdepute,le putain de filsdepute,l’ex filsdepute en desintox de filsdeputage,le galant filsdepute,le séduisant filsdepute ,le mâle alpha filsdepute etc…

    On se laisse d’abord séduire par ces qualités.Évidemment,elles sont accompagnées de défauts.Malheureusement la filsdeputude fait partie de ces défauts.Donc,on morfle.

    On tombe des nues dans le cas du gentil fils de pute parce que nous pensons qu’il y a un modèle-FdP,et que dans ce modèle,il nous parait incongru de marier certaines vertus à des vices.On se trompe à cause de notre vision manichéenne du Fils de Pute.

    Puisque la motivation derrière la filsdeputude est aussi importante que l’attitude elle-même,certaines filles souffrent plus que d’autres.

    En essayant de comprendre le pourquoi,en donnant au mec temps de changer,
    Ces filles raclent car elles tombent plus souvent sur le fils de pute par vocation plutôt que le fils de pute accidentel/circonstanciel,qui lui est vraiment capable de retrouver son état d’équilibre (Ex: FdP circonstanciel après un rupture avec une fille de pimp).

    A un certain niveau,nous sommes ou avons été les fils de pute de quelqu’un d’autre…

  47. Le Pet Financier permalink
    16/02/2011 04:54

    Ce post est une introduction à une critique de « Sex Friend » du Pédé.

  48. 16/02/2011 07:33

    Ce qui est cocasse, dans l’affaire, c’est la date de parution de cet article. Joyeuse Saint Valentin, hein !

    • La Sale Garce permalink
      18/02/2011 13:38

      Houhou, oui, c’est cocasse, tiens !
      Surtout qu’elle n’a pas dû le faire exprès.

      Quelle coïncidence comique.

  49. L'étudiant permalink
    16/02/2011 08:53

    La question n’est pas de savoir pourquoi t’es attirée par les fils de pute. Mais plutôt pourquoi tu n’es pas attirée par les « gentils ».

    Et là, la réponse se pose d’elle même. Dans 99% des cas, si une fille décrit un mec comme étant « gentil », ça veut dire qu’il ne sera jamais un coup potentiel. Donc le mec en question peut être bien physiquement, intelligent, bourré d’humour, et sur le papier le mec parfait… il tombera quand même dans la case « ami ».

    Tu retrouves ce problème chez la majorité des gens : les filles se plaignent de n’être attirées que par des connards, et les mecs bien se plaignent que ce soit toujours les connards qui se tapent la fille de leurs rêves, pendant qu’eux en sont réduits à être l’épaule sur laquelle pleurer quand le connard aura brisé le cœur de la demoiselle.

    La seule solution pour un mec gentil, c’est que cette qualité ne soit pas la première chose le définissant. Quand ta meilleure amie t’appellera au téléphone en disant « Alors racoooonte il est comment ? », que tu ne répondes pas « bah il est gentil » (alias sympa, alias tout adjectif sous-entendant un manque total d’attirance envers la personne).

    Parce que si c’est la réponse, ça sous-entend chiant, malléable, inférieur à moi, personne où je n’ai qu’à claquer des doigts pour l’avoir. Un connard représente souvent un challenge. Tu sais qu’il pourra se barrer, qu’il pourra t’en faire voir de toutes les couleurs.. Et sans être masochiste, c’est forcément plus attirant.

    Mais heureusement, même si ce n’est pas la majorité, t’as tout de même un certain nombre de mecs « gentils », qui sont plus que seulement gentils, qui ne sont pas chiants, et qui sont séduisants. Il faut juste arriver à les discerner des vrais fils de pute.

    Par contre, toutes les théories comme quoi les fils de pute t’attirent car tu auras le désir de les rendre meilleurs, et plus gentil… M’est avis que c’est de la grosse connerie.

    • 16/02/2011 18:51

      l’étudiant, il n’intervient plus que sur les posts de le Meuf ou ceux parlant de cul.

      • L'étudiant permalink
        17/02/2011 16:07

        Bah comme c’est écrit, étant un étudiant, ça me semble dans l’ordre des choses, non ?

        J’aimerais intervenir plus souvent, mais cette marée sans fin de commentaires me bloque un peu, on se retrouve perdus dans la masse.

        Après, je pourrais me contenter de krisproller un peu, par-ci, par-là. Mais je n’ai la plupart du temps pas le courage d’écrire un commentaire qui soit un minimum construit et réfléchi, qui te prend du temps, vu qu’il se perd au milieu du krisprollage, des débilités, des private-joke, ou même des quelques autres commentaires intéressants.

      • 17/02/2011 16:08

        fais gaffe, t’es en train de devenir un branleur.

      • L'étudiant permalink
        17/02/2011 16:12

        Au niveau métaphorique, je l’ai toujours été. Dans le sens littéral, ma copine arrive ce soir, donc ça devrait aller.

        Dans tous les cas, j’assume et prends ça pour un compliment. Surtout de ta part !

  50. la mère et la putain permalink
    16/02/2011 08:57

    Moi, j’aime pas trop les voleurs et les fils de pute… Orson, « La classe américaine ».

    avec toute ma sympathie, pour être déjà passée par là…

  51. Mixed Man permalink
    16/02/2011 10:03

    Avant toute chose, excellent blog.

    J’aime. J’aime à quel point ce sujet divise et réveille les passions. J’aime que Meuf et Mec donnent tous leur avis, ce sujet semble nous concerner tous. J’aime que Proust soit cité dans les commentaires (PdT), car si j’ai bien compris, ton post La Meuf a poussé mille et un souvenirs à la surface. J’aime toutes les analyses, les théories, les « calembours » qui existent sur ce genre de sujet.

    Ceci-dit, revenons à nos madeleines. S’il y a bien une chose que j’ai compris, c’est que connaître l’origine de ce comportement, ne fera pas disparaitre ton affection pour les FdP comme par magie. Savoir n’est pas pouvoir (dites ça à nos amis buveur de bière et mangeur de frites!), entre les deux il y a la volonté. Une volonté franche pour traduire le Savoir en Pouvoir (la raison en acte en somme), car sans cette volonté, pas de changement possible.
    Note d’optimisme, si tu admets que tu as un « problème » (en soit je n’y vois pas un problème, l’attirance pour les Fils/Filles dP), et que tu as la volonté de changer, je pense sincèrement que tu es sur la bonne voie.

    P.S.: bbllllleueeeeuaahhhh… Je crois que mon cerveau vient de vomir, trop de consensus… Je vais finir sur cette note, pour rattraper ce commentaire dégoulinant de bon sentiment consensuel: qu’est ce qu’on est fort pour se toucher le cerveau à base d’analyse, par contre de là à se sortir les doigts du cul pour arrêter de sucer des nœuds, c’est une autre histoire.

  52. Pfff permalink
    16/02/2011 11:32

    Je suis un foutu fils de pute.

    PS : Et les meufs c’est toutes des salopes!

  53. L'escroc permalink
    16/02/2011 11:51

    Moi qui suit un gentil garçon, sans vice, aucun, j’ai du pour tremper ma cacahuète, jouer les FDP toute mon adolescence.
    Le constat est évident, les fleurs, les bijoux et autres chocolats ne valent pas une bonne grosse claque sur le fessart de sa promise.
    Mes plus grands regrets ont étés mes coupes de cheveux et mes élans de gentillesse, et ma plus grande chance a été de tomber sur plus connasse que moi.

    • antoine permalink
      16/02/2011 11:54

      Tu l’as épousée ?

      • L'escroc permalink
        16/02/2011 11:56

        A vrai dire c’est elle qui m’a épousé, j’étais puissant à l’époque

      • Nora permalink
        16/02/2011 12:00

        Tellement puissant que personne n’a osé te dire que t’avais des coupes de cheveux à chier.

      • L'escroc permalink
        16/02/2011 12:08

        Tout le monde me le disait justement, et mes erreurs ont bien entendu étaient de les écouter.
        Les cheveux longs et le piercing au bout du glan sont ce qui plait le plus aux donzelles, quoi quelles en disent

    • lulu permalink
      16/02/2011 12:04

      On parle de moi ?

      • L'escroc permalink
        16/02/2011 12:10

        Quitte à te décevoir, tu n’es pas la seule que j’ai épousé, et pis toi tout le monde sait que tu es un ange descendu du ciel, un véritable cadeau de la providence

      • lulu permalink
        16/02/2011 12:12

        La polygamie est un délit

      • L'escroc permalink
        16/02/2011 12:34

        Oui mais le divorce est une alternative

      • lulu permalink
        16/02/2011 12:50

        Je t’ai épousé à l’âge où ta mère changeait encore tes couches, tu n’as pas pu te marier avant

      • L'escroc permalink
        16/02/2011 13:14

        Ça c’est mon côté oriental qui m’a poussé à me faire dorloter par maman jusqu’à très tardivement ( ah la douceur du talc sur mes fesses)

  54. aquoibon permalink
    16/02/2011 12:21

    j’ai envi de crever..

    • La Bretonne permalink
      16/02/2011 14:07

      Mets tes papiers en ordre (pour la succession).
      Prends ta carte de donneur d’organes (pour le point bonus devant Saint-Pierre et autres physionomistes des Paradis éternels).
      Mets des sous-vêtements propres (les acteurs du monde médical t’en seront reconnaissants)
      Ne te noie pas et n’utilise pas d’armes à feu (pense à ta mère bordel! Le teint verdatre ou un crâne eclaté par une balle, c’est vraiment degueu comme dernière image)

      Mes condoléances donc.

      • L'étudiant permalink
        17/02/2011 16:14

        Personnellement, je recommande « It’s Raining Men », à fond. Et puis vise les passants en bas. Genre une vieille.

    • DEMI MOORE permalink
      16/02/2011 14:44

      C’est un appel au-secours ?

      • Nora permalink
        16/02/2011 17:19

        Sublime Lulu

      • 16/02/2011 17:19

        droit dans le mur.

      • DEMI MOORE permalink
        16/02/2011 17:20

        Quoi droit dans le mur ?

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2011 17:24

        J’ai pas compris tout de suite la blague.

        Tu es pour toujours notre Miss CLG !

      • lulu permalink
        16/02/2011 17:32

        T’es mignon Pascanet

      • Docds permalink
        16/02/2011 17:40

        Comment t’as fait, Pascanet, pour reconnaitre lulu?

      • Guillaume Pascanet permalink
        16/02/2011 17:45

        Je connais personnellement Demi Moore.

  55. Rockett permalink
    16/02/2011 17:14

    Et bah aquoibon, écoute, suicide-toi.

  56. Branleur permalink
    16/02/2011 21:42

    Y avait pas plus gros comme widget lauréat GBA ?

    • Guillaume Pascanet permalink
      17/02/2011 11:23

      Toi aussi, tu le trouves un peu gros ?

  57. Pétronille permalink
    16/02/2011 21:58

    Pitié, pitié, aime qui tu veux, La Meuf, mais n’utilise pas « fils de pute » pour parler de connards et « pute » comme une insulte. Parce que bon, je veux bien être gentille, mais que « la Meuf » utilise des termes aussi sexistes, ça me fait un peu mal.
    Et bon courage pour ta quête du Mec !

  58. Appelez-moi "machin" permalink
    17/02/2011 03:43

    Il manque la truffe dans l’équipe! C’est opprimé, les truffes. Ce n’est pas une minorité, ce serait plutôt le contraire, d’accord: les 2 dernières élections présidentielles nous l’ont prouvées. Se faire enfler à ce point, il faut vraiment une bande de truffes.

    Pour en revenir au « fils de pute » ( s’en m’en être vraiment éloigné…), il en faut. Cà permet des crimes passionnels, de belles histoires, des émissions à la con sur TF1 et M6; çà donne du boulot, quoi. Au moins un, si « le fils de pute » en avait un: il libère un poste. Et une truffe de moins qui finit par les sentir et les éviter. Pardon: sauf « la meuf »…

  59. 17/02/2011 15:57

    C’EST NUL. Je crois que mon blog est mieux.

    • L'étudiant permalink
      17/02/2011 16:10

      Après lecture, je te confirme que non.

      • 17/02/2011 16:29

        Et si.

      • Le Pet Financier permalink
        17/02/2011 16:32

        C’est pas vrai l’étudiant. Les commentaires sont excellents sur son blog..

      • L'étudiant permalink
        17/02/2011 16:52

        Il est vrai que j’avais omis ce détail, quoique l’ayant remarqué, mais les commentaires sont réellement d’un niveau qui n’a rien à voir avec C’est La Gène.

    • lulu permalink
      17/02/2011 16:52

      C’est de la merde ton blog et en plus t’es conne

      • lulu permalink
        17/02/2011 16:55

        Pardon t’es con, et ton style est pompeux.

      • L'étudiant permalink
        17/02/2011 17:06

        Je vois que je ne suis pas le seul à avoir spontanément cru que c’était une fille.. Ça me rassure !

      • Guillaume Pascanet permalink
        17/02/2011 17:18

        Tu es dure.

        Je suis fasciné quand à moi par l’histoire du changement de blouson qui le prive de moyens d’écriture pendant son cours. On sent toute sa révolte contre la société qui l’opprime, symbolisée par sa voisine qui refuse de lui prêter sa plume.

    • tijan permalink
      17/02/2011 17:20

      @Jolies jambes, tu me semble insupportable et je te remercie pourtant, j’adore Pomplamoose !
      et quelle surprise ! Ben Folds, Nick Hornby, & Pomplamoose
      mais aussi le side project My Terrible Friend
      et bien sur la délicieuse Nataly Dawn, bref de quoi s’enthousiasmer.
      L’Arabe tu va être raide dingue je pense.

  60. 18/02/2011 21:45

    Assez tapant comme titre lol .

  61. Truc permalink
    18/02/2011 22:51

    Le petit de la gêne, c’est la gègène? Histoire d’une victime de « fils de pute » en chaîne? Un vrai sujet de soirée défonce, en tout cas.

  62. 18/02/2011 23:50

    Pense qu’il y a sérieusement un problème de « timing » entre les bons garçons et les filles bien…Ils passent en général leur vie à s’louper et quand ils s’rencontrent finalement ils sont devenus aussi communs ou aussi mauvais que les autres!

  63. David de... permalink
    19/02/2011 21:32

    C’est un attrape-couillon, cet article. C’était sensé inspirer les meilleures plaisanteries et certainsi se sont crus chez Delarue. Je me sens absous de ma misanthropie. Comme une envie de chier satisfaite.

  64. La maudite permalink
    20/02/2011 17:42

    Dites. On fait comment quand le compagnon était quelqu’un de bien, avec qui il y avait une jolie relation, et que depuis quelques temps il devient un FDP, un vrai, un dur, comme si c’était plus drôle et plus confortable comme rôle, qu’il trouve ça plus seyant, plus bad boy peut-être …
    On fait comment? Sachant que les tentatives de discussion tournent court, le FDP sachant manier si bien les mots qu’à la fin j’arrive à en perdre mes arguments, à me dire que c’est moi le soucis. Jusqu’à ce que plus tard, avec du recul, je me rende compte qu’il est fort ce con, très fort.
    Une solution, quelqu’un? Une bonne baffe pour remettre les idées en place? Ou c’est peine perdue?
    Affaire à suivre, cas à étudier. Les mecs biens qui deviennent des FDP parce que c’est plus fun..

  65. La grue permalink
    20/02/2011 23:32

    Qui se ressemble s’assemble.

  66. 27/02/2011 11:42

    7 ans que je collectionne les fils de putes. 7 ans donc, que j’ai un manque de confiance en moi si je comprends bien. Je croise les doigts pour que la roue tourne…

  67. Smart punkass dick permalink
    16/05/2011 06:35

    J’trouve ça triste moi.

    C’est tellement écrit comme le constat d’une fatalité contre laquelle t’as l’air de rien pouvoir faire… alors que c’est vraiment pas compliqué de refuser la médiocrité pour trouver mieux, ET RESTER SUR UNE ÉCHELLE DE VALEUR SUPÉRIEURE.

    Vraiment on devrait jamais se contenter de ce qu’on trouve sous prétexte de cette peur interne et étouffée qui veut qu’a défaut de prendre ce qui passe, on restera a jamais seul.

    Ca vaut vraiment deux sesterces ce que je raconte mais va pas chercher plus loin, consomme, amuses toi, fornique, et reste loin des nuisibles. tu finiras bien par en trouver un potable, je peux pas te souhaiter pire.

    My 2 cp.

  68. L'arnakeuze permalink
    08/07/2011 18:58

    Au terme d’une relation avec un fils de pute on sort généralement plus affirmé et l’on deviens souvent la conasse de base avec le prochain mec si on tombe encore sur un fils de pute au moins on sera quitte en somme le fils de pute peux aussi rendre service quelque part lol

  69. hachibu permalink
    17/07/2011 23:21

    j’ai beaucoup ri, merci ;) je remercie le « fils-de-pute » qui y a contribué malgré lui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 572 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :