Aller au contenu principal

Tu veux mon sang? Prends aussi le leur.

19/11/2010

Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé,

Mes hommages. 

J’espère que les nombreuses responsabilités qui vous incombent désormais (permettez-moi d’ailleurs de m’étonner que vous n’ayez pas également récupéré le portefeuille de la côte de boeuf qui aurait rendu ce tout encore plus cohérent) ne vous empêcheront pas de lire cette missive.

Je me permets de vous écrire car j’ai un deal à vous proposer. Oui, un deal, n’en déplaise à nos amis québécois.

Depuis quelques jours, de nombreux médias relaient une information et un appel. La France connaît une pénurie de sang et appelle par conséquent ses citoyens au don. Apparemment, il y a urgence, c’est une question de semaines, les Français doivent se mobiliser. Pour l’occasion, on nous a concocté une belle petite affiche qui ressemble à une pub SFR ou Lancôme (au choix) tout en essayant de nous prendre par les sentiments. Malheureusement, en n’appelant pas tous les citoyens au don, la discrimination envers les hommes homosexuels continue et les bons sentiments de l’EFS me laissent de marbre (les mauvais marketeux également).

 

L’année dernière, à l’occasion de la Journée mondiale du don du sang, j’avais déjà écrit mon indignation et souligné d’ailleurs que cette stigmatisation honteuse n’était pas mentionnée sur le site officiel de l’Etablissement français du sang (EFS), ce qui a été modifié depuis, faisant ainsi figurer cette discrimination insupportable dans la liste des diverses "contre-indication". Je ne sais pas vous, Monsieur le Ministre, mais moi, j’apprécierais moyennement d’être traitée de contre-indication.

Toujours est-il que dans une interview sur lepoint.fr, le Président de l’EFS justifie cette "contre-indication" en ces termes : « les hommes homosexuels sont écartés du don car il y a une « fenêtre sérologique » pour le virus du sida. On ne peut détecter une éventuelle contamination qu’au bout de 2 à 3 semaines. C’est pourquoi on préfère appliquer le principe de précaution et les écarter pour l’instant du don ». Mes connaissances scientifiques sont limitées, je l’admets, mais je pense ne pas me tromper en affirmant que le délai pour détecter une contamination est le même pour les hétéros et les homos, je crois aussi pouvoir affirmer que le degré de responsabilité d’un être humain ne dépend pas de ses préférences sexuelles. Ainsi, j’ose espérer qu’un homme ou une femme hétéro pensant avoir éventuellement pris un risque récemment, s’abstiendra d’aller donner son sang. Pourquoi supposer qu’il n’en serait pas de même pour un homme homosexuel ? Enfin, le sang étant (fort heureusement) testé, car homos ou pas, la France ne peut se permettre de transfuser une seule goutte supplémentaire de sang contaminé, le cœur du problème m’échappe.

Donc voilà le deal. Sans y aller par quatre chemins, je pense que beaucoup de français sont comme moi. Ils ne donnent pas leur sang par flemme, par égoïsme, par manque d’information, certains peut-être aussi un peu pour protester contre cette injustice. Je ne sais pas combien nous sommes. Ce que je sais, c’est que si demain cette discrimination est levée, je m’engage à aller donner mon sang immédiatement (photo à l’appui) (non, pas nue, je vous vois venir les autres là) (je vous prie de bien vouloir les excuser Monsieur le Ministre). Et parce que je me doute que mon seul sang ne sera pas suffisant à vous faire changer d’avis et à révoquer cette interdiction indigne de la France, je vous propose d’interroger nos lecteurs ici et maintenant.

Chers lecteurs éclairés de CLG, nous avons besoin de vous (sauf si vous êtes d’odieux obscurantistes) pour tenter d’agir en faveur de ce changement nécessaire dans un pays qui continue de prétendre au titre de "patrie des droits de l’homme". Merci de de bien vouloir répondre par oui ou par non (enfin par oui surtout, si c’est pour répondre non, allez manger une quiche ou faire une partie de curling) au référendum ci-dessous. Ceux qui auront voté oui, merci de diffuser cet appel autour de vous. Les autres, allez brûler en enfer. 

Alors, Monsieur le Ministre de tout plein de choses, il est fair mon deal, non? 

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma considération très distinguée.  

La Meuf de La Gêne
Co-fondatrice et Co-Présidente de http://www.cestlagene.com
Co-lauréate du Golden Blog Awards du Meilleur Blog "Lifestyle" 2010 
Je vous épargne le reste de mes titres et distinctions par pure modestie mais n’allez pas croire que vous m’impressionnez avec votre pot-pourri de portefeuilles ministériels

About these ads
547 Commentaires leave one →
    • 19/11/2010 08:36

      Pas convaincue.

      C’est quand même partir de l’idée d’une généralité. Qu’on soit hétéro ou homo, avoir des partenaires multiples, ça n’est finalement risqué qu’à condition de ne pas mettre de capote.

      • 19/11/2010 08:58

        Certes. Mais les chiffres sont malheureusement têtus.

      • 19/11/2010 08:59

        Apparemment les french gentlemen n’aiment pas trop l’utilisation de la capote…

      • 19/11/2010 09:11

        Je suis fondamentalement d’accord avec La Meuf, mais j’avoue que ces chiffres me laissent perplexe, par rapport à ma propre expérience. Je fais du sexe depuis une dizaine d’années, j’ai été célibataire pendant la majeure partie de 7 années, et je ne suis jamais tombé sur un pédé pour qui la capote n’était pas une évidence indiscutable.

      • 19/11/2010 09:18

        Les chiffres ne changent rien à la responsabilité de ceux qui font la démarche de donner leur sang.
        Et le sang est testé.
        Les chiffres ne sont donc pas un argument. Cette interdiction ne fait que stigmatiser.

      • Floflo permalien
        19/11/2010 10:00

        En fait de mes souvenirs de bio la "fenêtre sérologique" c’est le temps entre la contamination et la première détection possible par les tests classiques. Le propos de l’EFS c’est de dire : comme on teste pendant cette période et que les homos ont plus de chance d’avoir attrapé le VIH il y a moins de 3 semaines (ça c’est sûrement vrai parce que sinon ils se taperaient pas l’affiche pour le plaisir, enfin je pense), on prend pas le risque.

        Tout cela est bien sûr une explication, et pas une justification.

      • Prose permalien
        19/11/2010 10:11

        Rien à ajouter, la Meuf a tout dit.

      • 19/11/2010 10:22

        Le lien de Ripitoo est très intéressant. Même si je saisis l’importance de ces notions de groupes à risques, il me semble qu’il serait judicieux et progressiste de supprimer la case homo mâle pour la remplacer par quelques petites cases destinées à préciser les habitudes sexuelles du donneur.
        Par ailleurs, il me semble que les barebackers qui font tant de mal aux stats ne representent pas, par définition, le gros de la masse de donneurs homo potentiels ( leur conduite à risques laisse à penser qu’ils ne sont pas très portés sur la solidarité et l’entraide).
        Dans tous les cas et pour plus de sûreté, une fiche de donneur devrait toujours être assortie d’un serment sur la Bible.

      • 19/11/2010 10:24

        Et j’ai voté oui. Par pur instinct grégaire.

      • Luc permalien
        19/11/2010 10:39

        La Meuf> "Les chiffres ne changent rien à la responsabilité de ceux qui font la démarche de donner leur sang."
        sauf qu’il faut voir l’aspect pécuniaire si je ne m’abuse… c’est bien ce qu’explique le toubib, ca coute cher et l’EFS ne peut pas se permettre d’avoir trop de dons éliminés car contaminés (sans parler de ceux qui ne sont pas décelables).

      • Luc permalien
        19/11/2010 10:41

        par contre je suis d’accord qu’une petite refonte du questionnaire pourrait le rendre plus digeste pour les personnes "discriminées"…

      • 19/11/2010 10:54

        Donc ils pensent que les homos sont moins responsables que les hétéros. CQFD.

      • La Pastanaga permalien
        19/11/2010 11:02

        le lien ne marche plus…

        sinon, au sujet du bareback, lire Jena Yves Le Talec.

        sinon un grand MERCI La Meuf pour cet article, ça fait longtemps que je pense que cette discrimination est profondément honteuse.

      • La Pastanaga permalien
        19/11/2010 11:05

        Jean Yves

      • 19/11/2010 11:16

        Pour être honnête, cela fait + de 10 ans que je n’ai pas donné mon sang principalement à cause de ce que je percevais comme une discrimination indigne. Du coup, je n’ai pas lu le questionnaire lui-même. Mais les arguments avancés dans l’article me semblent convaincants sur le fond.

        @Le Pédé: There are more things in heaven and earth, Ô Vainqueur des #GBA,
        Than are dreamt of in your philosophy.

    • joce permalien
      19/11/2010 09:53

      C’est justement le fait de considérer les homosexuels comme une population "unique" ou homogène d’un point de vue statistique qui est insultant individuellement. Le parrallèle avec le tabac est frappant: il y a un lien direct entre tabagisme et maladies cardio-vasculaire ou pulmonaires: on dit les fumeurs ont un risque de maladie et non pas les pompiers, dont on suppose qu’ils fument beaucoup, ont un risque accru ça n’a pas de sens. or, l’homosexualité n’est pas un comportement en soit et la catégorie retenue n’est pas les homosexuels ayant un comportament à risque: c’est la seule catégorie pour laquelle on ne prend pas en compte le comportement mais la nature. Je ne vois pas en quoi un homo en couple est moins sur qu’un hétéro en couple, sauf à considérer que l’homosexuel va mentir lors de l’entretien avec le médecin. dans tous les cas on retombe sur de l’homophobie: soit qu’on considère l’ensemble des homosexuels comme un catégorie uniforme, soit qu’on ne leur fasse pas confiance, et c’est d’autant plus insultant à titre personnel de s’entendre dire que son sang est mauvais ou qu’on ne nous fait pas confiance…

    • Le mauricien permalien
      19/11/2010 10:34

      L’article de Queerasfist est très bien foutu. Les explications y sont claires, argumentées et s’appuient sur des chiffres statistiques. Il faut prendre le temps de lire tous les commentaires (l’echange entre Phil et Eric m’a beaucoup eclairci). Après l’avoir lu, deux chosent m’apparaissent:
      1) Il ne s’agit pas de discrimination envers l’orientation sexuelle d’un individu, mais plutôt de prevention face à la plus forte concentration de pratiques à risques dans un groupe statistique.
      2) le questionnaire de selection pour le don du sang est mal foutu, car il induit beaucoup de gens en erreur.

      Donc désolé, mais pour le coup je reste pour la prévention. Le jour où une transfusion se passera mal après un don d’une personne homosexuelle, là, oui on tombera dans la stigmatisation et la situation sera pire. A mon avis, il y a d’autres combats à mener.

      • 19/11/2010 11:03

        Si au lieu de faire campagne avec des slogans à la con, ils en appelaient à la responsabilité de tous les citoyens, ce que tu crains ne se produirait pas. Seuls les personnes (hommes, femmes, homos, hétéros, bi) sûrs de leur sang iraient donner. C’est quand même une démarche de donner son sang, c’est pas comme apporter ses rognures d’ongles dans une corbeille au coin de la rue, ça n’amuse personne. A partir de là c’est une question de confiance. Et qu’on ne vienne pas me parler des séropositifs qui s’ignorent, il y en a aussi chez les hétéros. Et s’ils ignorent qu’ils sont contaminés, ils n’ignorent pas qu’ils ne se sont pas faits testés depuis longtemps et que ce serait judicieux de le faire avant d’aller donner son sang. Quant à ceux qui viennent d’être contaminés, ils savent (sauf cas exceptionnels comme les victimes de tromperies par exemple, ce qui est loin d’être l’apanage des homos) qu’ils ont pris un risque, donc ils sont assez grands pour attendre quelques semaines avant d’aller donner leur sang. Personne n’est si impatient d’aller se faire aspirer les veines.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 11:14

        Je relativise ton propos la Meuf.

        On ne prend pas de plaisir à donner son sang, mais on en retire pas mal de satisfaction dont la plus importante (et la moins avouable) est de se sentir utile et bon, quelques minutes par an.

        Une autre est que l’atmosphère du don du sang est quand même plutôt sympathique (en dehors du questionnaire de santé bien sûr) : discussion avec les autres donneurs (on rencontre toujours les mêmes), personnel conerné et aux petits soins… ce n’est pas négligeable, et cela compense bien la douleur furtive de la piqure.

      • 19/11/2010 11:20

        Certes, mais personne n’est si impatient qu’il ne peut attendre 3 semaines ou 3 mois surtout quand c’est pour de telles raisons.

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 11:47

        Hében on est pas allés dans le même centre mon bon Pascanet. La dernière fois que j’y suis allée, le mec qui m’a fait la piquouse ne comprenait pas pourquoi j’avais les larmes aux yeux et je le suppliais de bouger la seringue qui pointait dangereusement sous ma peau, ceci après qu’une infirmière revêche m’ait piqué 3x en se loupant parce que "aaaah merde, j’ai oublié mes lunettes, putain la journée va être longue"… tu m’en diras tant. Il m’a rabrouée en disant que j’étais une chochotte, je lui ai dit que s’il n’était pas content il pouvait se la foutre au cul (… si si, quand j’ai mal je suis grognon) et donner lui même son sang à ma place. Il me l’a replacée et m’a laissé me vider en paix.

    • 20/11/2010 11:43

      @ripitoo Ils disent que 10 à 18% des homosexuels masculins sont séropositifs. Sur 5 millions d’homosexuels masculins (leurs chiffres), cela représente 500 000 à près d’un millions de gays séropositifs. Sur 120 000 séropositifs en France, c’est vrai que ça fait un gros pourcentage…

      • 20/11/2010 11:45

        Sublime.

      • Bisextile permalien
        20/11/2010 12:03

        Ce serait pas plutôt des chiffres à l’échelle occidentale ?

      • 20/11/2010 13:19

        Eh non, même pas (et puis ça s’arrête où l’occident ? c’est pas parce que les politiques en parlent en politique étrangère que c’est une catégorie identifiable).
        "La population homosexuelle masculine représente en France environ 5 millions d’individus."
        "Depuis de nombreuses années, dans cette population, l’incidence de cas de séropositivité VIH dépistés est stable autour de 1500 nouveaux cas par an. Soit un cas de plus par an pour 3300 homosexuels masculins. Au total de 10 à 18% des gays sont séropositifs, contre 0,2% des hétérosexuels."

    • Les p'tits-bonheurs- de sophie permalien
      20/11/2010 11:54

      merci – cette autre argumentation détaillée est très éclairante !

  1. 19/11/2010 08:28

    bah… je l’ai donné une fois… me suis pas sentie mieux ou soulagée. Whatever, ici j’ai jamais fait, faudrait qu’on me prenne par la main.

  2. 19/11/2010 08:28

    …et puis je te rappelle qu’il n’y a pas de Nutella au Paradis. #brûlerenenfer

  3. Le Pianiste permalien
    19/11/2010 08:49

    Pour le moment, on totalise deux personnes qu’auraient mieux fait de faire une quiche-party ou du curling.

    Ca m’fait quand même bien marrer le coup du "zont p’têtre bien l’sida ces invertis" sur fond de "que les tantouzes se dirigent vers le purgatoire".

  4. La girafe permalien
    19/11/2010 09:03

    Et quand on le donne déjà son sang (et même son plasma depuis qu’on ne peut plus donner ses plaquettes) qu’est-ce qu’on répond ?

    • Perspicace permalien
      19/11/2010 09:13

      Oui, c’est vrai ça… on répond quoi ?

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 09:22

      Même question que la cousine de l’Okapi. Même si je le donne moins souvent (honte honte) et que je suis d’accord avec la Meuf.

      J’ai même reçu hier dans ma boite aux lettres un appel personnalisé pour le donner dans mon bled dimanche. Pas de bol, je serai en Normandie à la fête des harengs (c’est même pas une blague).

      • 19/11/2010 09:24

        si tu es d’accord avec moi, tu devrais savoir quoi répondre.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 09:43

        C’est fait !

        Bon, on peut mentir aussi au questionnaire de santé. je l’ai fait une fois lorsque l’on m’a demandé si j’avais changé de partenaires sexuels récemment. J’ai estimé que cela ne le regardait pas et que de toute façon, je sais prendre mes précautions.

      • 19/11/2010 09:51

        On peut évidement mentir au questionnaire, mais je refuse de vivre dans un pays où je dois cacher ma sexualité à des médecins…
        Et ensuite? Dr Mengele strikes back?

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 09:55

        Je te comprends (enfin je crois) et tout cela repose sur une profonde hyprocrisie mélée d’homophobie latente bien sûr.

        Rappelle toi les manifs anti-pacs, auxquelles devaient probablement participer ce brave Xavier d’ailleur.

      • 19/11/2010 10:05

        Pour le coup, je trouve que cette homophobie est loin d’être latente…
        M. Bertrand collait sans doute des autocollants "Stop au Péril Rose" à cette époque.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:07

        C’est sur qu’avec Xavier Bertrand Ministre multi-cartes, cet appel de la Meuf risque de s’égosiller dans le désert.
        Cette nomination au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé ( et de la galette saucisse après tout, on est pas à ça près) m’a profondément déprimé.
        Le coup de grâce aura été la nomination de F. Lefebvre au gouvernement.
        J’en ai conclu qu’on allait tous mourir et j’ai demandé l’asile politique dans un pays chaud histoire que mon exil soit moins pénible.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:11

        Un pays chaud ?

        L’Italie ?

        L’Ouganda ?

      • 19/11/2010 10:15

        La Papouasie-Nouvelle Guinée ?

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:20

        J’adore l’Italie en temps qu’amoureuse de l’art et de l’histoire mais les tempéraments trop latins ont tendance à me rebuter quand à l’Ouganda, ses principes républicains semblent assez loin de mon éducation citoyenne.

        De part mes origines et mon tempérament, je ne serais pas contre un exil politique îlien.

      • Le Plouc permalien
        19/11/2010 10:38

        C’est drôle car dans un post qui stigmatise la discrimination qu’on fait aux homos, toi La Bretonne tu stigmatises les "latins" qui apparemment pour toi ont du tempérament… Quand même…

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:44

        Je ne stigmatise pas les latins, je dis simplement qu’ils ne me conviennent pas à titre personnel.
        Les cons aussi d’ailleurs.
        Suis-je, de fait, stigmatisante envers les cons? Ai-je proposé la mise au ban sociale de tous les cons? Nan et pourtant c’est pas l’envie qui me manque mais je suis pour la paix sociale et l’épanouissement de chacun fusse-t-il le dernier des cons.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:48

        Pour oter tout stigmate raciste à ton propos, chêre Bretonne, j’ai séduit ma dulcinée transalpine justement par ma faible latinité.

        En gros, même les Italiennes en ont marre, des Italiens. Enfin, toutes celles qui n’ont pas encore été lobotomisées par Mediaset.

      • 19/11/2010 11:14

        La Bretonne, si tu entends par "tempérament latin" les vendettas, Enrique Iglesias, Berlusconi et le grattage de burnes avant de passer à table, alors oui, je vois où tu veux en venir.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 11:20

        @Pacanet
        Merci d’illustrer mon propos qui n’est encore une fois qu’une considération personnelle.

        @Le Juif
        Tu as tout compris. J’ai testé (on m’a toujours appris à ne pas préjuger) et cela ne me convient définitivement pas ( on m’a aussi appris à ne pas dire "c’est dégueulasse" mais "je n’aime pas"). (Oui, j’ai des parents formidables).

      • Le Plouc permalien
        19/11/2010 11:58

        @ La Bretonne
        Bon, moi et mon tempérament latin, nous allons prendre une guitare (espagnole, évidemment) et chanter toute la nuit notre détresse de vivre dans un monde de préjugés…
        Moi je n’ai jamais testé de Bretonne mais si un jour je le fais je t’informerai ce que je pense de toi!
        En plus je ne t’en veux même pas : quand tu vois tous ces connards qui justifient leur connerie par le fait qu’ils sont "d’origine" latine.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 12:08

        Pour ma défense, je ne me suis pas bornée à un test avant d’énoncer ce qui te semble une triste généraliation des caractéristiques de l’Homme Latin.
        Je n’ai pas dû avoir de chance car j’ai eu à chaque fois un échec retentissant.
        Je ne pose pas d’anathême sur le Latin , je dis juste qu’il ne convient pas à mon petit caractère.
        Et comme tu le dis si bien, surtout ceux qui justifient leurs conneries avec ça. Qu’ils soient latins ou autres.

      • Le Plouc permalien
        19/11/2010 12:16

        Mais pas besoin de te défendre, il n’y a pas de mal.
        Sinon on a bien remarqué que j’étais latino ? Et est-ce qu’on peut considérer le Français comme latin ?

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 12:19

        Pour les Anglais, nous sommes d’insuportables latins, pour les Italiens de froids nordiques.

        Choisis ton camp, camarade !

      • La phynette permalien
        19/11/2010 12:35

        Veinard, la fête du hareng. À Fécamp, terre de mes ancêtres ?

  5. 19/11/2010 09:20

    J’ai donné mon sang chaque année de ma majorité jusqu’à la perte de ma virginité.

    Après quoi est arrivé "le choix":
    1) cacher l’horrible vérité de ma dégradante (mais sécuritaire) sexualité et donner quand même.
    2) garder mon infect sang d’homosexuel pour moi tout seul.

    Je n’aime pas mentir.

    Si demain l’interdiction est levée je cours me faire aspirer les globules dès la première heure et je ne pense pas que Mademoiselle La Meuf et moi soyons les seuls dans ce cas.

    • 19/11/2010 09:23

      Es-tu en train de nous dire qu’il s’est écoulé de nombreuses années entre ta majorité et la perte de ta virginité?

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 09:24

        C’est bien ce qu’il dit.

      • 19/11/2010 09:38

        Je ne sais pas…
        "Nombreuses" c’est très subjectif, non?
        Selon toi, à partir de combien les années deviennent-elles nombreuses dans ce cas précis?

      • 19/11/2010 09:39

        A partir de une.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 09:41

        A partir de 2, on considère qu’il y a nombre.

      • 19/11/2010 09:46

        Une? Que tu peux être dévergondé!

        Alors, selon tes calculs, j’ai attendu de très nombreuses années.

      • Le Chœur permalien
        19/11/2010 19:51

        La Bretonne =>
        Ah ? J’ai troujours cru que c’était à partir de 10 et que l’unité (non comme "un" mais comme "seule") était toujours chiffre…

      • 19/11/2010 20:02

        En fait ce n’est pas la même chose…

        Un chiffre c’est les symbole graphique. Soit: 0, 1, 2 (…) 9.

        Un nombre c’est la quantité représentée par un chiffre ou plusieurs (10 est un nombre mais 4 l’est aussi).

        Je ne suis pas certain d’avoir été d’une clarté fascinante… Mais j’ose espérer que je serais tout de même compris.

      • Le Chœur permalien
        20/11/2010 16:23

        Il faudra que tu m’expliques la "clarté fascinante", mais sinon, j’ai compris ce que tu disais.

        Je suis déçu. Ma définition était mieux…

    • L'Autre permalien
      19/11/2010 10:29

      "Si demain l’interdiction est levée je cours me faire aspirer les globules dès la première heure et je ne pense pas que Mademoiselle La Meuf et moi soyons les seuls dans ce cas."

      Tout pareil

    • Le Totem permalien
      19/11/2010 11:11

      Je me souviendrai toujours du jour, sur le campus de ma fac, où j’ai grimpé les marches du camion de l’EFS, trop content de pouvoir filer des globules.
      Juste à l’entrée, il y avait un panneau avec la liste des "contre-indications". Voyant que les homo y figuraient j’ai fait demi-tour, un peu sonné, un peu choqué, vaguement insulté à l’idée que mon orientation faisait de moi un danger public.
      Que n’ai-je pensé à l’idée qu’étant encore vierge (oui, j’ai longtemps cru que je le ferai après le mariage, mais comme le mariage tarde j’ai fini par m’impatienter) j’aurais pu leur proposer un sang d’homo "certifié sans risque", au moins pour la blague…

      • tibop permalien
        19/11/2010 14:18

        (Je plussoie en passant, avant d’aller livrer ma pensée propre et intimement personnelle en dessous des autres. L’histoire que tu racontes, d’autres vont encore la vivre, ils seront jeunes aussi, donc probablement dans une période de doute, et je remercie l’EFS et son panneau qui aidera sans doute encore d’autres déséquilibrés à mettre fin à leurs jours.)

  6. 19/11/2010 09:20

    Ahah, je le vois bien, le Xavier, à un congrès de l’Ultime Mouvement de Pikachu (le parti du nain jaune) annoncer fièrement : général président, mes amies, mes ami, aujourd’hui est un grand jour car nous avons décidé de laisser les homosexuels donner leur sang comme n’importe quel citoyen. Oui, car les homosexuels sont des citoyens, je vous l’assure !

    Je suis sûr qu’il aurait un succès fou à Saint Nicolas du Chardonnay, le dimanche suivant !

    • 19/11/2010 09:22

      Grave, s’il peut aussi placer que c’est C’est La Gêne qui l’a fait changer d’avis, ça serait bien.

  7. La girafe permalien
    19/11/2010 09:21

    J’ai toujours été scandalisée par le fait que les hommes homosexuels ne puissent pas donner leur sang.

  8. 19/11/2010 09:32

    Et si on est plutôt hétéro à tendance bi? On donne un peu mais pas trop? un jour sur deux? seulement le jeudi de 8 à 9h?

    Non sérieusement, Je pense qu’un appel à la responsabilité de chacun serait largement suffisant si effectivement les chiffres sont là (je n’ai pas lu le lien), mais dans tout les cas cette stigmatisation est déplorable…

    • Bisextile permalien
      19/11/2010 19:17

      Si "chacun" était resdponsable, personne ne serait seropo non ?

      • 19/11/2010 19:40

        Si "chacun" était responsable, il n’y aurait pas de guerre, pas d’embouteillage, pas de famine et en plus Melle Cotillard ne porterait pas de robes ignominieuses.

      • Bisextile permalien
        19/11/2010 23:44

        On est d’accord…la "responsabilité de chacun" est une légende !

  9. La Bretonne permalien
    19/11/2010 09:37

    Perso, j’avoue ne pas aimer donner. Pas le geste bien sûr mais parce que j’ai tendance à tourner de l’oeil dés qu’on me prélève du sang ( genre au labo médical de mon bled, j’ai une fiche spéciale "mauviette qui tourne de l’oeil et fait peur aux autres patients")
    Par contre, j’ai une carte de donneur d’organes parce que je suppute que lorsque je ne serais plus qu’un cadavre, j’aurais vachement moins peur de me sentir mal même si on m’enlève les reins.
    ça compte ou j’irais bruler en enfer?

    • 19/11/2010 09:42

      ça dépend de ce que tu as répondu (cf. ma réponse plus bas à louha).

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 09:55

        Nan mais comme je pense qu’à ma gueule, j’ai pas pensé à exprimer mon avis sur cette discrimination assez hypocrite puisqu’elle ne repose que sur ce que le donneur veut bien dévoiler.
        Mentir est simple et je suis persuadée qu’il y a pléthore d’homosexuels ou de personnes ayant des rapports homosexuels qui refusent de tomber sous le coup de cette discrimination (avec l’argumentaire scientifique qui va bien, histoire de ne pas trop exposer une discrimination aussi voyante).
        Qu’on parle d’un risque de contamination accrue si les homosexuels se mettent à offrir leur sang (genre même leur don est pourri et malsain), je trouve cela extremement insultant et cela stigmatise encore davantage des gens qui ne veulent pas être de citoyens différents des autres.
        Alors peut-être faudra -t’il plus de tests de sécurité, plus d’argent mais on aura sans doute aussi plus de sang et on aura plus à pondre des pub de sensibilisation à 2 balles (mais qui coutent un bras) qui ne marchent manifestement pas vu que les pénuries sont de plus en plus récurrentes.
        Voilà, j’ai été longue mais je crois que tu as compris ce que j’ai voté.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 09:58

        La vraie cause de la baisse des dons, c’est la baisse de qualité des viennoiseries offertes aux donneurs.

      • L'Ananaz permalien
        19/11/2010 15:52

        C’est tellement vrai. Marre des Pitch et Doo Wap, je veux des croissants.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 15:57

        Et du vrai café, pas du maxwell !

  10. 19/11/2010 09:38

    J’ai voté non, mais c’est parce que je ne peux pas donner mon sang, quel que soit le cas de figure : Je suis anémique, donc non éligible. Déjà qu’une simple prise de sang me fait tomber dans les pommes, j’ose pas imaginer si on m’en prenait plus

    • 19/11/2010 09:40

      Oh putain, la journée va être longue…

      • 19/11/2010 10:04

        LOL

      • lulu permalien
        19/11/2010 12:20

        Moi j’aurais bien répondu oui mais je peux pas donner mon sang parce que je suis hémophile.

    • 19/11/2010 09:41

      L’idée est aussi de voter pour ou contre le PRINCIPE, peu importe les situations individuelles des uns et des autres.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 09:46

        Ma voiture marche mal et j’ai un peu mal à la tête à cause des mômes.
        Mais j’ai quand même envie de donner mon sang, sans compter que ma Grand mère était infirmière du coup ça me rappelle des souvenirs.

      • 19/11/2010 09:51

        c’est juste que ça me parait hypocrite de mettre ‘oui’ alors que je ne pourrais pas au final.

        Sur le principe, la discrimination qui est faite la me choque, je suis d’accord, mais la question est ‘m’engager a donner mon sang’ : je ne peux pas m’engager là dessus, puisque je suis interdite de don de sang…

        ‘fin, chais pas ça me parait logique >.>

      • 19/11/2010 10:21

        MOI G voté non parce que l’après-midi G piscine LOL

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 10:22

        Je comprends que tu ne veuilles pas "mentir" sur un questionnaire de la Meuf qui montrerait par a + b que pour nombre d’entre nous, homo/hétéro/bi/zoophiles, cette discrimination est juste une aberration. Alors ok je l’avoue j’ai mis oui, mais si les payyydayyy peuvent donner leur sang je ne vais pas courir comme une mule dans le premier centre de don, parce que 1) j’aime pas les seringues 2) j’en perds déjà assez comme ça en ce moment (Glamour isn’ it ?).

        Mais par contre je serais déjà vachement plus pour y retourner plus tard, ou dire aux gens autour de moi d’y aller parce que là, ce sera "juste" et plus honteusement discriminatoire. Alors à la question "est-ce que je donnerai mon sang quand les payydayy pourront le faire aussi ?" je dis OUI. Pas dans 1h, pas dans une semaine, mais je le donnerai, ou j’encouragerai les gens à le faire si moi je fais ma fiotte.

        En plus, es tu consciente que tu ne jures pas sur l’honneur et que le GIGN ne débarquera pas chez toi pour te tirer par la peau du cul à 6h du mat’ parce que tu as dit oui mais que tu es anémique et non éligible, petite menteuse que tu es !

        C’est donc plus ton opinion sur cette loi qu’on te demande d’exprimer, pas de nous dire si tu vas faire un coma après un prélèvement de 10ml. Donc, tu es pour cette loi stupide selon ta réponse : CQFD. Va manger une quiche tu es toute pâle, tu vas muuurir sur la piste de curling.

      • 19/11/2010 10:24

        Orianinou, ta patience et ta dévotion me laissent pantois.

      • 19/11/2010 10:38

        Ouais et puis ça fait bien plaisir de te revoir Orianinou!

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 11:09

        @ La Meuf : Plaisir partagée chère Meuf. By the way t’es trop bonne à poil avec tes nichons au Nutella.

        @ Le Payydayy contre-indiqué : Ma patience est calquée sur l’intelligence du propos, tel le caméléon. Je ne fais que m’adapter !

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 11:10

        Fock : plaisir partagé donc.

      • lulu permalien
        19/11/2010 12:21

        Bon ben j’arrive trop tard je retourne me coucher

    • 19/11/2010 10:06

      À l’aide.

    • L'assistante sociale permalien
      19/11/2010 11:10

      J’ai été transfusée avant 86, je me porte comme un charme, mais je n’ai pas le droit de donner mon sang non plus. Par contre, j’ai ma carte de donneuse d’organes.
      Je ne veux pas mentir lors du questionnaire médical donc je laisse mes proches monter seuls dans le petit camion, mais pour le sondage, j’ai préféré répondre "oui".
      J’ai toujours l’espoir qu’un jour, on pourra éliminer tous les risques et ce jour-là, je courrai donner tout ce que je peux…

  11. clovis permalien
    19/11/2010 09:38

    Là c’est vraiment n import quoi.
    Les homos se retrouve traité dd la même façon que les anglais.
    Franchement ça me révolte de tels non respect de nous différences!

    • 19/11/2010 10:22

      Les anglais n’ont pas le droit de donner leur sang?

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:25

        Tu n’as pas le droit de donner si tu as séjourné en GB à l’époque de la vache folle. Cela doit donc concerner la majorité de la population anglaise actuelle.

      • 19/11/2010 10:28

        Tu m’en diras tant…

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:30

        Je n’ai jamais dit que ce ne fut pas intelligent et hypocrite (oui, enthousiasmé par l’exemple présidentiel, je tente l’imparfait du subjonctif sans filet)

      • 19/11/2010 11:33

        Si la maladie n’est pas détectable quand le sang est testé, je trouve cette interdiction moins aberrante. Puisque la maladie de Creutzfeldt-Jakob est transmissible par le sang, que les Anglais y ont été plus exposés que les autres et qu’on ne peut qu’ignorer être porteur de cette maladie, ça a plus de sens que l’interdiction pour les homos.

      • Le Branleur permalien
        19/11/2010 11:51

        traiter un pédé comme un Anglais… c’est un châtiment bien trop virulent.

      • L'Ananaz permalien
        19/11/2010 15:55

        On peut aussi cumuler les mandats: pédé et Anglais.

      • Le Blasé permalien
        19/11/2010 18:41

        Ah non pas de cumul des mandats!!!
        Et puis les retraites hein? C’est qui qui les paye! c’est toujours nous qu’on se fait niquer!!

        Comment?

        On me fait signe que je me suis trompé de débat, les retraites c’est so octobre 2010.

      • Marian permalien
        19/11/2010 19:15

        Les français non plus au Canada (… ne peuvent donner leur sang).

  12. L'escroc permalien
    19/11/2010 09:51

    Perso je m’y engage, à condition qu’on ne me force pas à partager le même fauteuil qu’une de ces tapettes

    • Le Pianiste permalien
      19/11/2010 12:39

      Fais gaffe ils pourraient prendre la mouche.

      • L'escroc permalien
        19/11/2010 16:24

        Du moment qu’il ne prennent pas autre chose

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 19:28

        *musique des Dents de la Mer*

    • 19/11/2010 12:43

      Idem.
      Tant qu’il n’y a pas dans la salle un bourin hétéro qui ne prend pas de douche quand il reste chez lui toute le journée (comme ils le font tous).

  13. 19/11/2010 09:55

    J’voudrais bien, m’engager à donner mon sang, hein.
    Mais j’fais moins de 50kg.
    Pauvre de moi !

  14. 19/11/2010 09:59

    Donc des homosexuels qui ont besoin de sang pourraient ne pas en recevoir car des hétéros refusent de donner car les homos n’ont pas le droit de donner… C’est le serpent qui se mord la queue.

  15. 19/11/2010 10:09

    Je le donne déjà à chaque fois que je peux le faire, c’est à dire tous les trois ou quatre mois selon les régions. À chaque fois, j’ai un putain de pincement au coeur quand il faut que je coche la case confirmant qu’effectivement, je n’ai pas eu de relations avec un homme dans les six derniers mois.

    ET QUAND BIEN MÊME, bordel ?

    • L'Alsacien permalien
      23/11/2010 23:53

      Tu peux donner du plasma et des plaquettes. Soit, un don toutes les deux semaines, toute l’année.

  16. BeBitterBlameEveryone permalien
    19/11/2010 10:11

    a voté…LA MEUF, PRÉSIDENTE!

  17. dob permalien
    19/11/2010 10:17

    Bon j’ai jamais donné mon sang, mais je vote oui uniquement dans l’espoir que tu te mettes de nouveau à poil La Meuf

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 10:22

      Il y a même un film
      de prévu !

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:26

        Oh mon Dieu!

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:39

        Ben quoi ? C’est plus motivant que la campagne actuelle, tu ne trouves pas ?

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 12:22

        Certes, mais ma question est "Comment t’as dégoté ça?!"

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 12:28

        J’ai tapé dans google image "donneuse" "sang" et "nue".

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 12:43

        Ton ingéniosité me surprend toujours plus.
        Je crois que Google a pas pris en compte le mot "sang".

      • La girafe permalien
        19/11/2010 13:25

        Et après on dit que je suis une psychopathe !

        Décidément, Pascanet, je t’aime de plus en plus…

  18. 19/11/2010 10:24

    La dernière fois que je me suis présentée dans le centre de transfusion auquel je me rends deux fois par an, on a refusé mon don. Parce qu’en bonne hétéro officiellement célibataire, j’avais eu trois partenaires différents, toujours sous haute- protection, au cours des six derniers mois.
    Je vais passer bi tiens.

    (a voté aussi, par la même occasion)

  19. Prose permalien
    19/11/2010 10:24

    Il me semble que l’interdiction ne se limite pas aux gays/bi mais implique aussi les lesbiennes/bi (dans les termes en tout cas, après je pense qu’on ne refuserait pas à une lesbienne de donner son sang – puisque, c’est bien connu, les filles entre elles n’ont pas de "vraie" sexualité, donc aucun risque de chopper des MST…………).
    Bref je donne un sang que je n’ai pas le droit de donner… et à la sortie, je signe la pétition protestant contre cette situation.
    Je trouve cette interdiction répugnante. Et je trouve déplacé qu’on nous demande avec qui on couche pour déterminer si on est un donneur valable ou non.
    On ne le répetera jamais assez : il n’y a pas d’orientation sexuelle à risque. Il y a seulement des pratiques à risque.

  20. Crevette permalien
    19/11/2010 10:24

    Je ne peux pas m’engager LaMeuf : je donne mon sang dès que je peux… malgré cette condition à la con.
    En l’occurrence, je ne peux pas à cause d’un nouveau piercing. Y a QUATRE mois de délais entre un piercing ou un tatouage et la possibilité de redonner son sang, et ça me paraît excessivement long, tout de même. Jouer la carte de la prudence c’est bien, mais là c’est vraiment too much.

    Sinon oui c’est de la discrimination pure et dure en fait, donc c’est dégueulasse.

    Et j’aimerais bien la connaître, la liste complète de tes titres !

    • Crevette permalien
      19/11/2010 10:31

      Mais j’ai voté oui quand même (j’avais oublié de le préciser).

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 11:15

        Crevette, je pense (mais je me trompe peut-être) que c’est parce que un piercing/tatoo augmente bcp tes chances de contracter le VIH (si la seringue est toute pourrie et pas correctement stérilisée), et pour que le test soit fiable il faut minimum 3mois après la pose. Donc je suppose qu’avec 4mois de délai, ils s’estiment tranquilles.

      • L'agro permalien
        19/11/2010 23:10

        Non, le délai est de 6 mois.

        Ce qui fait que je n’ai JAMAIS pu donner mon sang depuis que je suis majeure (oui, trop de partenaires entre deux tatouages).
        Nafout, de toute façon je tombe dans les pommes dès qu’on me touche avec une seringue (y compris chez le dentiste, je suis maintenant la seule patiente qu’il oblige à rester dans la salle d’attente APRES m’avoir trifouillé la bouche). Et une fois que je me réveille je vomis.

        Mon sang ne vaut pas ça …

      • L'agro permalien
        20/11/2010 00:54

        Erratum : sur le site de l’EFS ils disent 4 mois.

        Mais je me rappelle très bien la dernière fois qu’ils ont collecté du sang dans mon école que c’était 6 mois. Etrange.

  21. 19/11/2010 10:29

    Ma chère meuf, sache que sont écartés aussi hommes et femmes ayant plus de deux partenaires sexuels par an. Alors pénurie de sang ? Tu m’étonnes.

    • 19/11/2010 10:31

      En gros, depuis que l’Abbé Pierre a passé l’arme à gauche, plus personne n’a eu le droit de donner.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 10:34

        Mireille Mathieu est morte ?

        Blague à part, je soupçonne quand même plus un certain individualisme que ces interdictions stupides facilement contournables d’être responsable d’une baisse des dons.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:35

        Si tu peux donner mais rien qu’ à Enrico:

      • 19/11/2010 10:36

        T’as mis quoi dans tes céréales ce matin?

      • 19/11/2010 10:36

        Moi?

      • 19/11/2010 10:42

        Oui. Je reformule: t’as mis quoi dans ton café au lait? Tu m’as l’air très très en forme.

      • 19/11/2010 10:44

        Et celle-là tu l’as vue?

      • 19/11/2010 10:48

        Of course. Mais si je me roule par terre à chacune de tes sorties, ils vont finir par penser que je suis ton valet et non pas ton associé.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 10:54

        Trop tard.
        Cette séance d’auto-congratulation est proprement écoeurante.

    • 19/11/2010 11:40

      @Maxine: 2 partenaires par an? Comment ont-ils choisi ce chiffre?

      Donc finalement si on nous prend tous les 4, aucun de nous n’a le droit de donner son sang il me semble. C’est intéressant.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 11:44

        Chaudasse.

      • 19/11/2010 11:49

        Ouais. Trois chaudasses célibataires et un Pédé monogame. La lie de la société quoi.

  22. Antoine permalien
    19/11/2010 10:32

    Ça a été évoqué ci-haut.
    Le don d’organes.
    En fait, un pédé (donc mort) peut donner ses organes. C’est bon à savoir, ça, dit donc…

  23. 19/11/2010 10:34

    Rien à voir, mais, je me pose une question très stupide. Je me demande si on refuse les dons organes d’homosexuels.

    Vu que quand on est mort on ne peut pas s’exprimer sur son orientation sexuelle, que c’est pas marqué sur la figure et à moins de se faire tatouer sur le cul ou ailleurs "je suis gay", et si on reste dans cette même logique absurde et discriminatoire, comment fait le personnel de santé ?

    Est ce qu’on questionne la famille ?

    "Je respecte votre affliction, j’aimerais vous parler du don d’organes, votre enfant est donneur, il a une carte, mais avant qu’on ne lui ôte son rein j’ai une question, savez vous s’il était homosexuel ?"

    Ou bien :

    "Oui alors on est terriblement désolée mais votre fille de 15 ans va mourir parce que le seul rein qu’on lui a trouvé c’est celui d’un homosexuel. Vous comprenez bien qu’avec le SIDA tout ça c’est pas possible."

    Bref…

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 10:37

      Nan, sur les cadavres, on prend tout ce qui est possible sans se soucier de ta sexualité passée.
      Des tests spécifiques sont pratiqués me semble-t-il.

  24. LONGIN permalien
    19/11/2010 10:36

    Bonjour,
    Je suis porteuse du virus de l’herpès génital, et je suis sous traitement par la molécule Aciclovir, si j’ai bien retenu le nom, depuis15 ans.
    Je le signalais aux médecins lors des entretiens préalables des collectes de sang, jusqu’à il y a 3 ans lorsqu’un médecin de l’équipe habituelle des collectes sur mon lieu de travail m’a dit qu’il était absolument impossible que je continue de donner mon sang.
    J’en suis très malheureuse depuis, mais je ne prendrai pas le risque de mentir puisque je suis effectivement porteuse d’une saleté de virus.
    Je suis donc dans un cas équivalent à ceux de Louha et Violhaine ; je réponds quand même oui.

  25. fromageplus permalien
    19/11/2010 10:37

    Les personnelles homosexuelles sont écartées du Don du Sang, non pas pour le plaisir de "discriminer" ou de faire chier le monde, mais tout simplement parce que le réel prouve que les personnes homosexuelles sont porteuses de risques toxicologiques massivement supérieurs à la moyenne des gens. Et cela ne concerne pas seulement le Sida, contrairement aux discours simplistes et réducteurs. Ce n’est pas de l’idéologie ; ce sont des chiffres, des faits, des statistiques, des études sérieuses qui ont présidé à cette décision.

    Vous êtes réellement capables de croire que les autorités sanitaires ont un jour décidé, comme ça, de prendre des "mesures vexatoires" sans une solide raison derrière ?

    Levez cette interdiction au nom de la lutte contre les discriminations, et nous courrons tous vers un prochain scandale sanitaire.

    • 19/11/2010 10:48

      Désolée mais je ne peux pas discuter avec un morceau de fromage pourri.

    • CanardLaqué permalien
      19/11/2010 10:53

      C’est bien vrai qu’il n’y a pas que le sida! Je suis bien content que qqun le remarque enfin!
      Se faire injecter du sang de pédé c’est quand même dégueulasse! C’est peut être contagieux, nom de dieu!
      Mais pour être constructif, je propose un autre sondage: êtes vous d’accord pour autoriser le don de sang aux homosexuels si on a le droit de refuser de se faire transfuser du sang de pédé ?

      ps: "nom de dieu" c’est juste pour la rime, je précise car je ne voudrais pas choquer par mon commentaire.

    • 19/11/2010 11:03

      Y’a-t-il une seule phobie que tu n’aies pas?

    • L'assistante sociale permalien
      19/11/2010 11:15

      "Vous êtes réellement capables de croire que les autorités sanitaires ont un jour décidé, comme ça, de prendre des « mesures vexatoires » sans une solide raison derrière ?"

      Bien sur que oui, quand il s’agit des homosexuels, on n ‘est plus forcément dans la raison, et très souvent dans les préjugés…

    • Le Totem permalien
      19/11/2010 11:31

      je crois qu’au delà de la discrimination, c’est une forme d’hypocrisie qui est dénoncée. Le fait est que le sang est testé dans tous les cas, et que certains donneurs hétéro sont potentiellement porteurs aussi. Partant du principe que le don est acte citoyen, je crois qu’on peut faire se reposer sur le civisme des donneurs en général pour s’autocensurer en cas de danger.

      Et si vraiment un gang d’invertis "virusés" souhaitait transmettre sa peste au reste de la population, rien ne les empêcherait de simplement mentir sur un questionnaire.
      De la même façon M. et Mme Hixe, hétérosexuels en couple stable depuis + de 6 mois mais ne s’étant pas testés depuis 2 ans, peuvent donner du sang infecté.

      Je me demande si cette "mesure préventive" n’est pas plutôt maintenue pour "rassurer" une partie des receveurs, un peu paranoïaques sur le sang qu’on leur transfuse. Sans oublier le vieux spectre du scandale du sang contaminé. Dommage que ce soient des groupes déjà relativement discriminés dans la société qui en fassent les frais. A nouveau.

    • Philippe De Thrace permalien
      19/11/2010 14:42

      Puisqu’on se connait un peu maintenant (mais pas encore assez pour se tutoyer, je sais bien), je vais tenter de te répondre. Les statistiques ne sont pas la REALITE. Quand bien même, un statisticien ne choisit pas les faits, il établit a priori certaines catégories. Et dans le calcul des risques, ne serait-il pas plus adéquats de parler des pratiques sexuelles exclusivement plutôt que des orientations? On peut répartir des groupes statistiques différemment en se limitant au nombre de partenaires, ou à la date du dernier test sanguin par exemple. On éliminerait autant de danger sans se pencher sur l’orientation sexuelle. La confusion entre les deux est de toute évidence un relief de conservatisme mal placé.

      • Le Branleur permalien
        19/11/2010 14:44

        il faudrait une musique avec des choeurs pour souligner tes arrivées.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 14:49

        Fayot!

      • Marian permalien
        19/11/2010 19:25

        En effet, les statistiques peuvent être très orientées. Je ne sais plus ce qu’il en est aujourd’hui, mais fût un temps où l’INSEE était un repère de X un peu "catho-facho" … ça laisse rêveur.

      • Le Chœur permalien
        19/11/2010 20:01

        "il faudrait une musique avec des choeurs pour souligner tes arrivées."

        LA LA LA LA LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 22:03

        Un accompagnement musical?

      • 19/11/2010 23:26

        Le philharmonique de Berlin devrait suffire, dans un premier temps, non?

  26. Ben the French hooker permalien
    19/11/2010 10:39

    Ouéééé! Faisons la révolution par internet!
    C’est tellement plus efficace de grogner sur un blog en répondant à un questionnaire mode referendum stalinien que de s’engager au sein d’associations ayant une réelle visibilité sur la question! Répandons notre fiel rose bonbon pendant 5 minutes, on dormira mieux ce soir. La préoccupation de l’inefficacité n’est pas de notre ressort, vive l’entertainment!

    Et puis franchement, si les donneurs de sang ne sont plus capables d’être bien plus calés en médecine que les médecins, où va le monde M’ame Michu je vous le demande?!

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 10:51

      La preuve, on est tous morts de la grippe H1N1 aka la muerte mexicaine ou la vengeance de Porky.
      C’est dire M’ame Michu.
      Sans parler de la grippe du poulet, on attend la grippe du mouton avec impatience, histoire que Xavier Bertrand fasse les soldes chez les laboratoires pharmaceutiques.
      Youpi!

      • 19/11/2010 23:28

        La venganza de chanchito, plutôt, le cochon n’a pas passé la frontière. Sinon, +1

    • 19/11/2010 10:55

      Et oui t’as bien raison!! Et pourquoi se donner bonne conscience en donnant un paquet de riz à une association de sans-logis alors qu’on peut partir en Sierra Leone et travailler dans un dispensaire.

      Tous des bobos ces bloggers!

      • Marian permalien
        19/11/2010 19:28

        Dans une mine de diamants, plutôt !!!

    • Les p'tits-bonheurs- de sophie permalien
      20/11/2010 12:21

      oui d’accord pas très efficace "immédiatement" de blablater sur un blog
      …mais moi, l’article + la lecture des commentaires me fait réfléchir sur une question qui ne faisait pas partie de mes questions "quotidiennes"…alors j’apprécie au moins qu’il y ait débat !

  27. Paloma permalien
    19/11/2010 10:54

    Très bon ton article la meuf.

    Est-ce que je peux rajouter qu’il y a une 15aine d’années, on acceptait dans ces "centres" tout et n’importe, notamment des sans abris et des junkies, et (même si je n’ai absolument rien de personnel contre les uns ni contre les autres) ne seraient-ce pas justement deux populations à "très forts risques" ?

    Certes, à l’époque, le SIDA, on s’en foutait un peu, et on envoyait des aides soignantes annoncer à des mères de familles qu’elles avaient le SIDA, leur enfant aussi et… "Vous avez eu des rapports sexuels avec votre mari ces 6 derniers mois ?". Et c’est true story.

    Alors moi, cette trouille pathétique que deux homos positifs terroristes aient envie d’aller contaminer nos stocks de sangs, qui, de toute façon, sont censés être vérifiés de prêt, j’y crois pas. Du tout.

    Et, rien à voir avec les homos, pourquoi, quand on sait que certains types de sang manquent moins que d’autres, on ne responsabiliserait pas une partie de la population, pourquoi ne pas les viser expressément dans ces fameuses pubs ?

    • 19/11/2010 11:13

      Le problème ne vient pas d’éventuels "contaminés terroristes", puisqu’effectivement, tous les dons sont testés, mais de ceux qui n’en ont pas conscience puisqu’en (c’est quoi déja l’expression pour dire "Les 3 mois où le virus est dans le sang, mais pas détectable?")

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 11:16

        [la fenêtre sérologique]

      • 19/11/2010 11:52

        Merci, le vent odorant de la Barclays. Tu es bien urbain, pour une flatulence.

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 11:55

        Tiens!!! Comment sais-tu que je les vois cet après midi ? Et à Paris 8ème.

  28. fromageplus permalien
    19/11/2010 10:56

    La Meuf,
    Libre à vous de refuser les débats. Personnellement, je ne m’en interdis aucun, et je ne joue pas les vierges effarouchées quand un interlocuteur a des vues différentes des miennes. Je discute, je débats, j’argumente, j’aime – c’est la mode – la liberté de penser les choses.
    Vous savez, il y a quelques années, une émission du genre "Vis ma vie" avait fait se rencontrer un jeune catho et un couple d’homos. Le jeune catho s’était prêté de bonne grâce à toutes les conversations, toutes les sorties, toutes les invitations. Le couple homo, en revanche, refusait catégoriquement tout débat sur la religion, jouait les offusqués quand on parlait "morale", et refusait de mettre les pieds à la messe. Aucune réciprocité. Question : dans quel camp se trouve l’ouverture d’esprit ?

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 11:00

      "Vis ma vie", ce grand magazine d’investigations sociales, scrutateur pertinent de l’âme humaine ?

      je trouve cela quand même parfois léger dans son traitement, "Confessions intimes" est bien plus rigoureux.

      • fromageplus permalien
        19/11/2010 11:06

        Guillaume Pascanet,
        "Vis ma vie", à défaut de faire de l’investigation aux frais de l’EHESS, saura au moins offrir aux historiens du futur un petit exposé sur les mœurs de l’an 2000.

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 11:09

        "Vis ma vie" support d’études ethno-sociales.
        Je meure.

      • La païenne permalien
        19/11/2010 16:19

        Moi aussi ("vis ma vie", je meurs)

      • 20/11/2010 11:19

        Les gars de l’EHESS vont meurer aussi s’ils lisent ça. Et les historiens du futur aussi.

    • CanardLaqué permalien
      19/11/2010 11:10

      M. Fromage plus,
      Plus que refuser le débat, je crois surtout que Mme laMeuf s’incline d’avance connaissant la perspicacité et la force de vos arguments. Je fais de même, car moi en plus je suis nul en arguments (quoique "vis ma vie", j’aurais pas osé). Et puis, je suis pas sûr d’avoir bien compris la question" dans quel camp se trouve l’ouverture d’esprit ?" Il faut répondre chez les pédés ou chez les cathos, ou a t-on un autre choix?

      • Le Pet Financier permalien
        20/11/2010 01:45

        Mlle! SVP.

    • Philippe De Thrace permalien
      19/11/2010 14:44

      J’ai souvenir d’un débat il n’y a pas si longtemps où vous m’avez abandonné…

    • Lunares permalien
      21/11/2010 01:56

      Ya des cons partout ma bonne dame.

      Il ne suffit pas d’ête pédé pour ne pas donner aux autres des envies de meurtre.

      M’enfin, surprenant de voir comme un magazine qui vise à lobotomiser les masses montre un couple d’invertis totalement fermés au dialogue, et un catholique généreusement bienveillant et ouvert … Vraiment, j’aurais pensé qu’on nous montrerait un intégriste face à des gens normaux …

  29. Guillaume Pascanet permalien
    19/11/2010 10:57

    Question stupide : ce refus du don sanguin des dégénérés invertis est-elle une spécialité française ?

    Je parle bien sûr d’une comparaison avec des pays européens, pas la peine de me parler du Pakistan.

    • 19/11/2010 11:11

      -le Royaume-Uni
      -la Suisse
      -le Canada (qui n’est pas un pays européen).

      En Australie (qui n’est pas non plus un pays européen) et en Suède tu peux donner ton sang si le dernier rapport homosexuel date d’un an.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 11:19

        Merci de ta réponse, cher royaliste dévoyé.

      • 19/11/2010 11:29

        Scout toujours!

        (Je crois qu’un texte similaire existe en Espagne mais qu’il n’est pas appliqué.)

      • Le Totem permalien
        19/11/2010 11:37

        Si je paraphrase, en Suède les homonon vierges mais très frustrés sexuellement peuvent donner. Les bi rangés depuis plus de 12 mois aussi. Ainsi, bien entendu, que les très vieux couples d’hommes au sein duquel le désir s’est étiolé avec le temps contrairement à la fidélité de cœur et de chair. Hamdullah.

      • La girafe permalien
        19/11/2010 12:52

        Aux US, je crois que les homosexuels ne peuvent pas donner leur sang non plus.

      • 19/11/2010 12:56

        Ne sachant pas la réponse, je me suis abstenu…
        Je me demande si cela ne diffère pas d’un état à l’autre… A vérifier.

    • dwiche permalien
      19/11/2010 13:10

      Pareil en Belgique, malgré une sortie médiatique sonore il y a quelques mois d’un ministre Bruxellois homo…

  30. Pinpin permalien
    19/11/2010 11:11

    Après le bloug aouard, clg en lice pour Jehova friends award … Je vous sens bien partis sur celui la aussi !

    A voté !

  31. fromageplus permalien
    19/11/2010 11:14

    Okay, je sens que ça ironise sévère sur le coup de "Vis ma vie". Alors allons-y : lequel d’entre vous, sur ce blog, est prêt à m’accompagner à la messe un dimanche à 10h00, en contrepartie d’une autre invitation à laquelle je m’engage à répondre positivement ?

    • 19/11/2010 11:16

      Mais de quoi elle parle la moisissure?

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 11:17

      J’ai l’impression que tu dois fréquenter une église sympa, avec Suisse, encens et curé qui te tourne le dos. Me trompe-je ?

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 11:18

        Suisse ?

      • La Bretonne permalien
        19/11/2010 11:24

        Le garde suisse pontifical:
        Le Kevin Costner du pape.

      • fromageplus permalien
        19/11/2010 11:24

        Pour le curé qui tourne le dos, je vous rassure tout de suite, ça ne dure que le temps de la Consécration. On y survit sans peine, et ça ne vexe pas trop.
        Pour l’encens, évidemment qu’il y en a, puisque c’est une église.
        Pour la Suisse, je n’ai pas compris. C’est un rapport avec le gruyère ?
        Pour ce qui est du "sympa", c’est très subjectif. Certains aiment quand Jésus est "sympa", certains l’aiment de façon plus solennelle. C’est une question de goût.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 11:34

        Pour l’encens, malgré une fréquentation intense lors de mes années de catéchisme, de plus en plus espacées ensuite, je n’en ai que rarement rencontré dans les églises, sauf lors de célébrations de mariage dans la branche traditionnaliste de ma famille.

        Le Suisse, c’est le nom donné au sacristain, en particulier quand il est tenue de carnaval, ce qui va très souvent avec une vision figée de ce que doit être une messe.

        J’y vais peu, mais je la fait "sérieusement" si ce terme peut alors s’appliquer :chant, prières, écoute du sermon et communion. Cela ne m’interdit pas de penser qu’opposer ainsi de manière stupide homos et cathos est faire preuve d’un esprit bien étroit. Tu crois vraiment qu’aucun homo ne peut être catholique ?

      • fromageplus permalien
        19/11/2010 11:46

        Guillaume Pascanet,
        Une messe sans encens ? Vous êtes sûr que vous étiez dans une église catholique ? Ne s’agissait-il pas plutôt d’un culte protestant ?
        Les Suisses, voilà des décennies qu’ils ont disparu, je n’en ai jamais vu de mon vivant dans une église ; enfin je veux dire : avec le costume et la hallebarde ! Le dernier que j’ai vu, c’était dans le magnifique film "Le ballon rouge" de Lamorisse.
        Sinon je vous rassure : il existe des catholiques qui sont homosexuels. Pour autant, on ne les lapide pas, on ne les pend pas. Mais ne nous trompons pas de débat : il faut distinguer le fait d’être homosexuel [vie privée, vie personnelle], et le militantisme gay [influer sur la loi, le modèle sociétal, action politique portée par une idéologie, pénalisation ou dépénalisation des comportements, etc.].

      • 19/11/2010 11:50

        Me voilà rassuré. Et donc c’est quoi le plus grave, être homosexuel ou militant?

    • 19/11/2010 11:35

      Moi.

      Même si j’avoue un préférence pour le "Jésus sympa".

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 11:37

        Et après tu l’invites où ?

      • 19/11/2010 11:47

        J’ai envie de dire "Chez Michou"…
        Mais je ne suis pas sûr d’avoir moi même envie d’y aller.

        T’as une meilleure idée?

      • 19/11/2010 11:49

        Un tournante au Dépôt.

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 11:49

        Je crois qu’il espérait quelque chose de plus hard.

      • 19/11/2010 11:57

        Plus hard que le Dépot?
        A part passer à la maison, je vois pas…
        (oui, j’ai attendu 7 ans, mais je me suis bien rattrapé depuis.)

        Mon petit Chabichou du Poitou, ma proposition est tout à fait honnête.
        Ne t’en fais pas, je sais me tenir à la messe car j’y vais au minimum trois fois par an (Pâques/Noël/Rameaux) et que j’ai écumé de nombreux pensionnats catholiques en Région Centre.

      • 19/11/2010 12:00

        7 ANS ? Attends laisse moi compter, ça fait… euh, 19, 20, 21, 22, 23, 24… 25 ANS???

        Mais qu’as tu fait pendant tout ce temps?

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 12:04

        On l’appelle Manuel.

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 12:06

        Là Raymond!!! Standing Ovation!!!

      • 19/11/2010 12:09

        Erratum (suite à une malencontreuse faute de frappe):
        il fallait lire "6 ans".

        Pendant tout ce temps j’ai:
        - pas mal culpabilisé (d’où, finalement, ma préférence pour le "Jésus sympa").
        - lu le Seigneur des Anneaux une fois par an.
        - attendu l’homme idéal (qui n’arrivant pas a fini par devenir le premier venu).

        En fait je me suis vraiment ennuyé…

      • 19/11/2010 12:12

        @ Raymond: parfait.

      • La girafe permalien
        19/11/2010 13:28

        Je suis lente, je n’ai pas compris l’intervention de Raymond.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 13:48

        Quelle est la seule activité sexuelle possible en solitaire ? (à ma connaissance en tout cas)

      • La girafe permalien
        19/11/2010 13:52

        Merci mon bon Pascanet !

      • La girafe permalien
        19/11/2010 13:53

        Ce commentaire a l’air d’avoir été écrit par une personne de la génération de docds… désolée.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 13:56

        @Paul-Marie : BTW, je trouve mignon le surnom que tu donnes à ton instrument de solitude.

      • 19/11/2010 14:02

        @ La girafe
        Tout comme ce bon Pascanet a dit plus:
        Manuel = Emmanuel = Jésus…
        d’où la finesse du propos.

        @Raymond:
        BTW? Alors, là j’avoue ne pas comprendre

      • 19/11/2010 14:04

        By the way.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 14:04

        By The Way.

      • La girafe permalien
        19/11/2010 14:07

        Y a photo-finish.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 14:09

        @Le Pédé: Et cette étoile alors, disparue pour de bon ?

        @La girafe: Tout à fait, je suis certain qu’il y a tricherie la dessus.

      • 19/11/2010 14:36

        By the way, évidement.
        Je puis stupide parfois.

      • Le Pet Financier permalien
        20/11/2010 01:50

        Euh!!! et By The Way…
        Ca veut dire quoi ?

      • 20/11/2010 05:39

        A ce propos.

      • Le Pet Financier permalien
        20/11/2010 07:26

        Et ça veut dire quoi ?

    • Philippe De Thrace permalien
      19/11/2010 14:47

      Je marche. J’avale une ostie et on s’encule.
      Pardon, mais, quel est le rapport ?

    • Lunares permalien
      21/11/2010 02:00

      Déjà fait la messe.

      Par contre, je fais celle de onze heures, faut pas déconner, yen a qui dorment le matin.
      Et franchement, ça ne m’apporte rien. C’est pas comme si j’y étais pas allé pendant des années non plus.

      Mais, en fait, le jour où j’ai compris que même si j’allais à la messe manger le corps du Christ, si je me fais enculer, je ne suis pas éligible pour le Paradis. Mais on ne me hait pas hein ! On hait mon péché ! Comme je suis rassuré.

      M’enfin, le sujet, je ne crois pas que c’était les cathos, c’est les discriminations au don du sang. N’hésitez pas à me flageller si je me trompe.

      Et le fromage, c’est fondu dans le kebab, pas à l’église, désolé.

  32. L' alter égal permalien
    19/11/2010 11:18

    Bien sûr que cette discrimination est dégueulasse, surtout en ces périodes de politiquement correct où chaque mot est bien soupesé : laisser passer de telles aberrations montre bien qu’au mieux ils n’ont rien à branler de qui ça peut choquer et qu’au pire ils se disent que ça fera un premier tri.
    En revanche deux choses me gênent davantage :
    - je vois pas trop l’intérêt de recenser précisément le nombre de lecteurs prêts à donner leur sang seulement si ce don est idéologiquement marqué et qui n’iraient pas par simple devoir citoyen. ( d’ailleurs le nombre de lecteurs emmerdés parce que voulant bien répondre mais donnant déjà leur sang est un peu surréaliste…)
    - allez brûler en enfer, obscurantisme, etc…, c’est rigolo , ça attire lez trolls et tout et tout, mais pour ma définition certainement so 20ème siècle de la démocratie, un vote sans alternative acceptable par nature, ça s’appelle un plébiscite, et ça n’a aucune valeur. Donc autant enlever le "non"… et remplacer "vote" par "engagement" ou "pétition"…

  33. 19/11/2010 11:25

    Moi, je suis obligé de donner, rapport à ce que je suis AB- et que c’est LE groupe de merde qu’on trouve genre une fois sur 10 000 (je crois). Et que malgré ça, vaut mieux que j’ai pas trop à avoir besoin d’une perf.
    Mais j’ai voté oui, hein.

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 11:44

      Je savais que l’Ecrevisse etait une espèce rare et précieuse.

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 11:47

      Tu n’es pas receveur universel avec le groupe AB ?

      C’est dans les vieux films américains que, toujours, le héros blessé ayant besoin d’une transfusion est du groupe AB-.

      • Philippe De Thrace permalien
        19/11/2010 15:26

        Si ma mémoire est bonne, AB+ (donc tous les marqueurs) est receveur universel, mais pas donneur, à l’inverse des O-

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 15:30

        O est donneur universel mais receveur exclusif.

        Si c’est pas de l’altruisme cela.

      • 19/11/2010 18:19

        (excusez, le travail…)
        Pour l’info, AB- ne peut recevoir que des sangs de rhésus négatifs, soit environ 15% de la population. Et il ne donne qu’à lui-même.
        #doctissimotime

      • Lunares permalien
        21/11/2010 02:03

        Hum, je suis O- et gay … Padbol les aminches ! Vous pouvez vous rincer avant d’avoir mon précieux sang ! Hahahaha

    • Le Pet Financier permalien
      20/11/2010 01:56

      J’aime assez le "…obligé de donner…"
      J’imagine La Bretonne tenant L’écrevisse au dessus d’une bassine bouillante et vociférant :
      "Tu vas le donner ton sang!"

      • La Bretonne permalien
        20/11/2010 11:01

        Mais TELLEMENT!

      • 20/11/2010 11:28

        Les crustacés saignent? Première nouvelle.

      • La Bretonne permalien
        20/11/2010 11:48

        Laisse moi rêver 5 min.
        J’en étais aux giglées de sang éclaboussant l’inox froid d’une cuisine planquée dans un vieux hangar sur la zone portuaire du Havre. L’atmosphère froid et humide chargée d’une entêtante odeur de hareng.
        Tu m’as cassé mon truc.

      • 20/11/2010 11:59

        Là c’est toi qui me fais rêver. Il te manque la brume et Norman Bates et tu as une atmosphère en or, La Bretonne.

      • Le Pet Financier permalien
        20/11/2010 12:17

        Qui parle de crustacés ?
        Il s’agit de L’écrevisse dont le sang éclabousse l’inox froid d’une cuisine planquée dans un vieux hangar de la zone portuaire du Havre.

  34. fromageplus permalien
    19/11/2010 11:37

    Je propose qu’on ouvre le don du sang à tous, y compris aux SDF [ne les excluons pas davantage qu'ils ne le sont déjà], aux malades du Sida, de la tuberculose, de la grippe ou du choléra [depuis quand être malade doit-il être considéré comme quelque chose d'infâme à écarter des autres citoyens ?] , aux animaux de compagnie [puisque nous les aimons de tout notre cœur et qu'ils nous aiment également en retour], aux cyclistes du Tour de France [legalegalización des stéroïdes pour tous], aux immigrés qui ont fui la région de Tchernobyl [on ne va tout de même pas faire de racisme contre les gens même quand on a trois bras], ainsi qu’aux vampires, qui sont quand même les premiers intéressés.

    • 19/11/2010 11:39

      C’est pratique, même pas besoin de le ridiculiser à coup d’arguments super percutants, il fait ça très bien tout seul.

      • 19/11/2010 11:43

        Il n’y a donc pas que sa tronche qui soit problématique.

      • La païenne permalien
        19/11/2010 16:24

        Il est flippant.

      • la catalana permalien
        20/11/2010 14:36

        un autre Manuel?

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 11:46

      Fromageplus…
      Pfff tu parles, un vulgaire KIRI, oui.

      • Raymond Domenech permalien
        20/11/2010 14:57

        Laissez donc le KIRI tranquille mademoiselle avant que je ne vous crêpe le chignon.

      • 20/11/2010 15:05

        Tiens, Raymond a récupéré son mangaface.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:09

        Et en plus il aime le Kiri. Raymond il a la classe.

      • Raymond Domenech permalien
        20/11/2010 15:32

        Ma mangaface disparait durant les heures d’entrainement.

    • CanardLaqué permalien
      19/11/2010 11:56

      Faisons preuve d’ouverture d’esprit:
      M. Fromageplus,
      Il me semble que par votre propre argumentaire, vous avez répondu à la (une des?) question sous-jacente à la plupart des propos exprimés ici depuis ce matin.
      Certes, nous ne devons pas transfuser du sang contaminé (par le SIDA ou tout autre virus sale et méchant), mais comment discriminer au mieux les populations à risque (car même si le sang est testé, il faut éviter que bcp de gens ne donnent leur sang "pour rien" et qu’on fasse bcp de tests "pour rien")?
      Malgré les chiffres présentés plus haut, est-il normal, justifié d’utiliser le critère "Homosexuel mâle"?
      Ne serait-il pas possible, d’avoir un critère plus consensuel, mais aussi plus efficace?

      A moins que vous ne considèreriez que ce seul critère est nécessaire car les pédés sont comme les virus: sales et méchants.

    • Le Hérisson permalien
      19/11/2010 12:56

      Si on excepte les différentes maladies citées et les animaux, on tombe sur :
      Tous les SDF ont des maladies gravissimes alors brulons les, tous les cyclistes du tour de France ne sont que des dopés aux stéroïdes qui méritent l’empalement et tous les immigrés de Tchernobyl sont obligatoirement contaminés de radioactivité alors abrégeons leur souffrance à ces pauvres âmes.

      Pour un débat qui se veut constructif, ça fait un peu mal, parce que la généralisation d’individus au sein d’un groupe, sans identité propre, ça s’appelle de la déshumanisation et c’est bien souvent ce qui a mené à des événements pas jolis de l’Histoire.

      Personnellement, j’aurais tendance à penser que, si les chiffres évoquent des moyennes et des pourcentages, certes réels, ils ne dévoilent qu’une partie de ce qu’on veut montrer (pour info, si X% des homos ont le SIDA, X% ne l’ont pas).
      Et il me semble que plutôt que de diriger son énergie à exclure tous les homos par "précaution", cette énergie pourrait plutôt être mise en oeuvre pour trouver des fonds, du personnel ou mener des campagnes pour que chaque cas de donneur de sang soit étudié, testé individuellement et égalitairement (dans mes vagues souvenirs, égalité est un des principes de notre République, mais peut être me trompé-je).

    • tibop permalien
      19/11/2010 14:41

      J’ai lu l’étiquette avec attention jusque là, mais non là, fake ?

    • Le Blasé permalien
      19/11/2010 18:58

      Waw, ça c’est du commentaire!!

      Ca me rappelle cette scène des 3 frères (oui vous pouvez me lyncher) où le père de la promise de Didier Bourdon s’exclame "mais à qui ça profite tout ça? Aux métèques, aux rastacoueres, aux bicots! J’ai pas raison?"
      Enfin bref, du propos tout en nuance que ne renierait pas Jacky, pilier du PMU du coin.

      Désolé, Môsieur mais je suis jeune, en bonne santé, j’ai fait de longues études, je un bon boulot, je suis sain MAIS je suis PAYDAY!
      Et beh ouais… Une personne normale en somme, mise à part mon immonde sexualité.

  35. Betty permalien
    19/11/2010 11:37

    je voterai oui sans problème MAIS ce serait une promesse de campagne:
    j’ai été transfusée il y a…30 ans!
    je suis donc une contre-indication et une indignation ambulante!
    depuis 30 ans, mon sida supposé potentiel sournois et dormant ne s’est pas manifesté (je lui en sais gré), mais mon sang (qui serait analysé et chauffé comme les autres, je suppose) n’est pas "grata"
    allez comprendre!
    en tous cas, ça m’énerve!

    • fromageplus permalien
      19/11/2010 11:49

      Betty,
      Avez-vous déjà entendu parler de dissonance cognitive ?

      • Betty permalien
        19/11/2010 11:55

        non, mais je meurs d’envie d’apprendre

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 11:56

        En clair, il te traite de conne.

      • Le Totem permalien
        19/11/2010 11:59

        euh… ça, ça ne serait pas plutôt dissonance connitive?

        Ok, je vais au coin

    • Betty permalien
      19/11/2010 11:54

      et , bon, bien sûr je vote oui!
      mêmes raisons qu’énoncées dans d’autres messages

    • fromageplus permalien
      19/11/2010 12:00

      Betty,
      En gros, vous êtes à la fois "pour" [par idéologie – ne discriminons pas] et à la fois "contre" car vous êtes vous-même porteuse d’un risque que vous ne voulez pas transmettre. C’est comme Patrick Lozès, qui est à la fois contre les statistiques ethniques et pour les statistiques ethniques – mais c’est un autre débat.

      • Le Pet Financier permalien
        19/11/2010 12:03

        Betty n’est pas contre!!!
        Ce sont les règles de transfusion qui lui interdisent de donner son sang.
        Tu piges vraiment rien.

      • 19/11/2010 12:06

        Ca s’appelle de la malhonnêteté intellectuelle, et c’est l’arme préférée des moisis.

  36. DarKalimHero permalien
    19/11/2010 11:41

    Je découvre le site et c’est un très bon article, dès que j’ai fini ce commentaire, je m’ va lire le reste.
    Entièrement d’accord acec La Meuf, c’est une honte au "pays des droits de l’homme".
    Je pense que nos chers pontes de la société ont peur d’attrapper une homosexualite s’il sont perfusés avec du sang gay… Ça fait froid dans le dos.

  37. Le Branleur permalien
    19/11/2010 11:46

    vous pouvez éviter de taper 200 commentaires en à peine deux heures, s’il vous plait ?

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 11:50

      Arrête de chouiner Branlouze et réponds à la question!
      Après tu pourras faire ton branleur autant que tu veux (il y en aura toujours un pour te dire "ta gueule!" au moment opportun, ne t’inquiète pas)

    • 19/11/2010 11:51

      Si tu trainais moins sur des groupes facebook à l’orthographe méprisable, tu aurais le temps de suivre.

    • Le Branleur permalien
      19/11/2010 11:56

      tu veux dire "si toi ossi tu traine sr Fb o lieu 2 comenter C la gN mdrrr"

      • 19/11/2010 12:00

        ce à quoi j’ai envie de répondre:
        "wè gosbo c exakteman sa."

    • Philippe De Thrace permalien
      19/11/2010 14:55

      En même, temps, le don de sperme, au moins, ca rapporte plus que des viennoiseries.

      • 19/11/2010 17:25

        Oui, mais pour faire un don de sperme il faut déjà avoir eu des enfants.

        Ce qui est rarement le cas des homosexuels (soit dit en passant).

      • Philippe De Thrace permalien
        19/11/2010 17:35

        sérieux? je n’en savais rien. Et il s’agissait d’une pique adressée à Branlouze. #fail

      • 19/11/2010 19:50

        Maintenant que tu le dis…

  38. fromageplus permalien
    19/11/2010 12:14

    Allez, assez perdu mon temps ici. Les hystériques de la diskriminâssion, ça va bien deux minutes. Mais je vous rappelle juste que vous appelez de tous vos vœux un risque sanitaire capital en refusant de considérer la réalité en face. Bien à vous.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_sang_contamin%C3%A9#L.27affaire_en_France

    • 19/11/2010 12:16

      Et tu t’en vas sans même me répondre, alors que je suis le seul à vouloir t’accompagner à la messe?

      Quelle manque d’éducation!

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 12:16

      Tu te sens discriminé ?

    • Orianinou permalien
      19/11/2010 12:27

      Vous pouvez ouvrir les fenêtres svp ? Il a beau être parti, ça sent encore fort le moisi.. Ou le pied pourri, j’hésite encore. Mais c’était un sacré troll qui pue !

    • CanardLaqué permalien
      19/11/2010 12:27

      Je suis moi même très déçu. Car encore une fois j’ai rien compris.
      Décidément, je me demande pourquoi j’ai commencé à commenter sur ce blog plutôt que lire à moitié.
      Avant, j’avais moins l’impression d’être à côté de la plaque. Maintenant, j’ai l’impression de vouloir contaminer tout le monde (sans discrimination) sans savoir pourquoi.

      • 19/11/2010 12:32

        En attendant tu viens de faire fuir mon potentiel rencard de Dimanche matin…

      • CanardLaqué permalien
        19/11/2010 12:45

        Je suis sincèrement désolé.
        Attend, je peux essayer de le faire revenir:
        euhh..
        Je regarde moi aussi "Vis ma vie" assidument, ainsi que "Confessions intimes" et "L’amour est aveugle". Il est évident que nous vivons dans une drôle d’époque, heureusement que ces émissions sont là pr le dire et le transmettre aux générations futures!
        Non c’est nul ça
        J’aime le fromage! Et j’aimerais lire d’autres arguments!!

        Bon j’arrête, si jamais il revient, il y en a qui risquent de dire que c’est ma faute

      • 19/11/2010 12:48

        Sois désolé, mais pas trop.

        Tu n’as plus qu’à m’inviter à la messe.

      • CanardLaqué permalien
        19/11/2010 14:48

        T’es dur, voilà qu’il faut que j’aille à la messe pour me repentir!
        C’est que pour avoir un peu pratiqué, ce n’est pas mon activité favorite du dimanche matin.

      • 19/11/2010 17:23

        C’est bien pire que cela…
        Tu dois aller à la messe du dimanche matin avec moi (et tu prendras soin de t’être confessé la semaine précédente afin de pouvoir communier dans l’honneur).

    • Lunares permalien
      21/11/2010 02:12

      C’est gentil d’être passé !

  39. 19/11/2010 12:19

    Alors ça c’est clair que dans le genre pot-pourri de portefeuilles ministériels, Bertrand il fait tous les sujets. Pour nous les gays, il n’y a rien à attendre de lui… les cathos peuvent dormir en paix

    • Le Pet Financier permalien
      20/11/2010 02:03

      Je crois aussi qu’il y a des cathos PAYYYYDAYYYYY.
      Bertrand il est juste très con et lèche-cul.
      Un inverti refoulé ?

  40. 19/11/2010 12:26

    Je suis hétéro, et peux vous assurer que parmi les hommes hétéros, bon nombre se font tirer l’oreille (enfin, la queue), pour enfiler le petit capuchon. Et ce malgré leurs relations sexuelles multiples. Certtains partent encore du principe que le VIH se lit sur le visage….
    Il semble bien que la question de fond soit celle de la responsabilité de ses actes et non celle de ses préférences sexuelles. Le Gouvernement devrait quand même encourager tout donneur potentiel à venir donner son sang et écarter selon leurs règles de précaution, parmi lesquelles "plus d’un partenaire sexuel au cours des x derniers mois", ou relation sexuelle inférieure à 3 semaines sans précaution."
    Intéressant en tout cas d’ouvrir le débat.

  41. 19/11/2010 13:12

    C’est également difficile de donner son sang pour un africain vivant en France. Quand j’ai essayé, le médecin m’a éliminé sous prétexte que j’avais déja eu le paludisme des années plus tôt. Problème, ça faisait plus d’un an que je n’avais pas séjourné dans une région du monde où le paludisme était endémique. Et je n’ai pas eu de paludisme depuis au moins une dizaine d’années. Bien sûr, j’avais précisé tout cela dans le questionnaire.

    C’est vrai que la prévalence du Sida est largement supérieure chez les populations noires que chez les autres fragments de la population française mais si je suis assez responsable pour me déplacer lors d’une collecte de sang, ça veut bien dire que je suis en général un individu responsable qui ne mettrait pas sa vie et celle des autres en danger par des pratiques à risque, non? Sans compter qu’ils testent de toute manière le sang.

    Après ils viennent se plaindre qu’ils manquent de donneurs!

    • cib permalien
      19/11/2010 13:49

      Je suis bien blanche, j’ai quitté l’Afrique depuis 20 ans, et je ne peux pas donner non plus à cause du paludisme quand j’étais enfant. On continue de produire des anticorps, même sans exposition.

      Alors si on pouvait ne pas hurler à la discrimination quand ça n’a pas lieu d’être, ce serait bien, on pourrait se concentrer sur les vrais problèmes.

      • Raymond Domenech permalien
        19/11/2010 13:53

        Tu veux parler des paydays, n’est ce pas ?

      • Orianinou permalien
        19/11/2010 14:48

        Manquerait plus qu’on trouve un payday noir qui a eu le palu’ bébé. Où est le lance-flammes quand on en a besoin ?!

        Ceci dit effectivement je comprends qu’un sang pas "net" à cause de virus antérieurs (herpès, palu, touça touça) ne soit pas accepté parce que là, sûr qu’il finirait aux chiottes, donneur payday, blanc, noir, rouge ou hétéro.

        Le débat n’est pas le même je pense

      • 19/11/2010 15:08

        Autant pour moi, je croyais que l’élimination des paludéens était un cas de sur-réaction parce que je croyais savoir que le parasite était éliminé au bout de quatre mois après une atteinte. J’avais clairement tort d’après ces cas canadiens. Mea culpa, mea maxima culpa: http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/99vol25/rm2506fc.html

      • cib permalien
        19/11/2010 15:13

        Je veux parler des vrais cas de discrimination (ethno, homo, qu’importe). Il y a suffisamment de cas pour que ce ne soit pas la peine d’en inventer si on veut être pris au sérieux.

      • cib permalien
        19/11/2010 15:20

        @hadyba : je n’avais pas vu ton commentaire pendant que j’écrivais celui ci-dessus. –>
        C’est toujours un plaisir de voir des gens qui prennent la peine d’aller se documenter et de reconsidérer leur position :)

  42. MARIN permalien
    19/11/2010 13:15

    Moi je l’ai appris le jour ou j’ai voulu donner le miens
    et qu’on m’a dit rentre chez toi quand j’ai repondu oui à la question etes vous gay.

  43. 19/11/2010 14:05

    J’ai lu tous les commentaires.

    C’était long. J’ai retenu quelques petites choses. Premièrement, y a une fête du hareng quelque part, et ça, ça n’a pas été assez souligné. Deuxièmement, inviter quelqu’un à la messe par défi je tenais à dire que c’est pas très catholique, et ça, je trouve que personne ne l’a relevé. Troisièmement, quelqu’un a évoqué quelque part le fait que cette discrimination serve surtout à rassurer ceux qui reçoivent le sang, et je trouve ça tristement vrai, c’est comme le jour où un employeur m’a refusé parce que mon phénotype ferait fuir sa clientèle, et qu’il n’y avait aucune raison de ne pas le croire sincère. Enfin et parce que je ne veux pas être trop long, je ne peux que répondre "non" au questionnaire, parce que dans ma jeunesse j’ai eu un rapport avec une anophèle… donc je n’y répondrai pas (parce que le fond vaut plus que la forme et que je veux pas aller en enfer, le palu c’est largement suffisant).

    Néanmoins, je tiens dans un souci de discipline exacerbée (et ironique, je le précise) à pousser au plus loin les recommandations des autorités de santé, je voudrais qu’on applique la doctrine suivante qui au moins mettra tout le monde sur un pied d’égalité :

    « les gens sont écartés du don car il y a une « fenêtre sérologique » pour la confiance qu’on peut mettre en chacun. On ne peut détecter un éventuel mensonge du donneur qu’au bout de 2 à 3 générations. C’est pourquoi on préfère appliquer le principe de précaution et les écarter pour l’instant du don. »

    • Guillaume Pascanet permalien
      19/11/2010 15:17

      Je suis d’accord avec toi.

      On ne souligne pas assez la fête des harengs.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 15:57

        Tiens d’ailleurs il s’y passe quoi exactement?

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 16:02

        On y mange des harengs grillés.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 16:06

        C’est tout? Y’a même pas de mec déguisé en hareng pour faire l’ "animation"?

        (c’est bon le hareng grillé? Enfin, je veux dire "tu aimes"?)

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 16:14

        Chaque année, depuis près de quarante ans, la ville célèbre ses traditions d’origines médiévales de pêche et de dégustation de harengs et de coquilles Saint-Jacques. La Foire aux harengs et à la coquille Saint-Jacques de Dieppe rassemble plusieurs centaines de milliers de visiteurs. A votre tour, laissez-vous enivrer par les odeurs délicieuses de grillades et de poissons marinés. Autour des pêcheurs et des professionnels de la mer, rejoignez les festivités locales. Cette foire où les métiers liés à la mer sont à l’honneur est également l’occasion d’un grand marché de produits du terroir et d’artisanat normand.

        (oui, c’est bon, même si je ne suis pas le plus grand amateur de produits de la mer de la création)

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 16:22

        Ca va puer le graillon et la poiscaille à Dieppe cette semaine.

        Mais merci pour ces plus amples informations, je suis comblé.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 16:36

        En fait, à Dieppe, c’était le week-end dernier. Là, je le fais dans le village de mes parents.

        Je te confirme pour l’odeur.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 16:40

        Berk.
        Ah parce qu’en plus tu le fais tous les week-ends à un endroit différent?!
        Franchement, à ta place, j’aurais entendu mon cheval qui pète au loin.

      • 19/11/2010 16:55

        C’est la meilleure fête du monde… quand comme moi on passe tous ces week-ends pas loin de Bègles où il y a une fête de la morue…

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 16:55

        J’y étais pas le week-end dernier.

        Euh, cela veut dire quoi cette expression que je ne connais pas ?

      • 19/11/2010 16:57

        C’est la meilleure fête du monde… quand comme moi on passe tous ces week-ends pas loin de Bègles où il y a une fête de la morue… quand comme moi on a la nostalgie du Havre et de ses gros bateaux…

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 17:00

        C’est rare les gens qui ont la nostalgie du Havre, sauf s’ils sont Havrais bien sûr.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 17:02

        @Guillaume : Mais où est donc passé ce fin adepte de l’oeuvre des Robins des Bois avec qui j’ai discuté d’Elise Larnicol il y a peu?
        " (JPR) Bon alors, elle est où la princesse?
        - (Elise L.) Mais c’est moi, la princesse!
        - (JPR) Ohlala, j’dois y aller j’entends mon cheval qui pète au loin."

        Si vous voulez, moi j’ai la foire aux vins et aux fromages, c’est tout aussi torride.

      • 19/11/2010 17:09

        @ Guillaume : je ne répondrai même pas à cette provocation puérile.

        @ Pianiste : Pas la peine de lui parler d’Elise, il l’a oubliée quand son hareng a pété au loin.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 17:16

        Maximgar, cher collègue bien que descendant de Cham, j’en déduis donc que tu es Havrais.

        Aucune provocation dans mon propos, sauf le constat étrange que les natifs de la cité à la salamandre la vante comme très convivial et dynamique, alors que le reste du monde, en particulier les Rouennais, rivaux honnis, la décrivent comme une grande Courneuve sis au bord de l’eau, à côté du terminal pétrolier.

        Je suis donc curieux de connaitre tes sentiments sur le sujet de cette cité inscripte au patrimoine mondial de l’Unesco pour son architecture Perret.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 17:19

        C’est ça les Normands, c’est distrait quand l’odeur de friture leur monte à la tête.

      • 19/11/2010 17:28

        Ben ils ont raison les Rouennais, c’est une grande Courneuve sis au bord de l’eau à côté du terminal pétrolier. Et faudra qu’ils trouvent d’autres critères de critiques.

        Parce que je connais de très bon photographes d’usines désaffectées. Alors que les mitraillages de cathédrales c’est juste bon pour les Japonais et les cartes postales.

        Ceci étant dit, je connais pas grand chose du Havre, même si j’y suis passé en coup de vent cette année.

        Et aussi, le bateau duquel je suis descendu ne s’appelait pas le Cham !

      • La phynette permalien
        19/11/2010 17:52

        En attendant il y a bien une fête du Hareng à Fécamp les 27 et 28 novembre, fête qu’on n’a pas assez soulignée non plus.
        Bien que Rouennaise je n’ai aucun préjugé contre Le Havre. Une ville qui a produit Raymond Queneau est forcément intéressante.

      • Le Pet Financier permalien
        20/11/2010 03:28

        Le Havre. Son port pétrolier et sa piscine Jean Nouvel.
        Ca fait rêver.

      • la catalana permalien
        20/11/2010 14:55

        c’est en France ça?

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:10

        Il paraît.

      • 20/11/2010 15:12

        Même que j’ai appris en géo il y a bien longtemps que c’était l’avant-port de Paris.

      • la catalana permalien
        20/11/2010 18:35

        ah bon!Il y a vraiment quelque chose autour de Paris?Je trouve ça dingue quand même, j’ai du mal à imaginer

      • La phynette permalien
        21/11/2010 11:09

        Il y a Honfleur en face, ça en principe on connaît mieux.

  44. Adrien permalien
    19/11/2010 14:16

    Le problème est finalement très simple : L’EFS part du principe que tout don est testé. (Les chiffres suivants sont faux, mais montrent bien le problème). Si on postule qu’un don coute 20€, que 5% des dons "hétéro" sont contaminés et 20% des "homo" le sont, alors pour 100 dons "Hétéro", on arrive à don utilisable = 21€ et pour 100 dons "homo", dons utilisable = 25€

    L’EFS préfère donc, pour économiser de l’argent, car c’est bien de cela qu’il s’agit, se priver des dons potentiels des homos, qui sont pourtant plus enclin à donner.

    La solution, donner quand même en mentant ? Cela implique tomber sous le coup de la loi si problème il y a.

    C’est effectivement honteux.

    Deuxième soucis : j’ai voulu donner mon sang en 2002 dans un centre de Paris, refus catégorique car je suis PD. L’année suivante, j’ai tenté de le donner à Nice et là, oh surprise, le médecin me dit : mais monsieur, vous n’avez par le droit, vous êtes homosexuel. L’EFS conserve donc un fichier dans lequel il est clairement inscrit l’orientation sexuel du donneur potentiel. Interdit par la CNIL évidemment.

    Depuis? Je ne donne plus mon sang. Plus en France en tout cas…

    • Le Pet Financier permalien
      20/11/2010 03:54

      Le coup du fichier est énorme!
      Le mensonge est de mise.
      Retourne dans un centre avec une copine lesbienne et fais toi passer pour un hétéro qui va bientot se marier.

  45. Miyu permalien
    19/11/2010 14:51

    Soit dit en passant je trouve cette pub tellement à côté de la plaque qu’on croirait à une parodie. (Genre "OMG j’suis tellement contente d’avoir reçu du sang !!!! Aussi contente que le jour où Viince m’a offert du Chanel n°5 !!!")

    • La Bretonne permalien
      19/11/2010 15:06

      Le message est clair:
      "Si t’as pas eu ta poche de sang avant 50 ans, t’as raté ta vie"

      Remercions le créateur qui a eu l’idée de mettre du Glam, du luxe. Qui a transformé une chose vitale en démonstration publicitaire "Pouffe de luxe et bons sentiments"en plaçant le sang comme un objet de consommation.

      Si t’as pas d’idée pour Noël, offre lui une poche de ton sang. C’est le cadeau à faire cette année tellement, c’est beau, incroyable et so fashion.

  46. tibop permalien
    19/11/2010 14:56

    J’ai une super idée tellement géniale que je suis sur mon cul à moi de ne pas l’avoir déjà lue dans l’armée de commentaires.

    On file le sang des hétéros aux hétéros, et on ouvre le don a ceux qui le sont un peu moins en réservant leurs poches de sangs a des receveurs eux aussi un peu moins hétéros. Tout le monde est content, la majorité de la population manquera toujours autant de sang, mais ils crèveront heureux. C’est formidable le progrès.

    • tibop permalien
      19/11/2010 15:00

      (En postant l’aricle sur FB, la vignette affichée (l’image de l’EFS), m’a donné l’impression de faire de la pub pour le premier produit vendu par CLG après leur winnage d’award, il est doué le DA de l’EFS.)

      • Adrien permalien
        19/11/2010 15:20

        C’est l’effet Twilight.
        Si l’EFS arrive a faire croire que la seringue ressemble a la bouche de Robert Pattinson, il y aura tout de suite plus de donneurs ;)

      • 19/11/2010 15:25

        Heu moi je viendrais pas. les minets, c’est vraiment pas mon truc.

        Met Hugh Jackman à la place et ça pourrait marcher…

  47. antoine permalien
    19/11/2010 15:24

    J’ai horreur des aiguilles. J’ai horreur de penser au sang. A mes veines. A mes tendons, à tout ce que j’ai dans le corps. Et qu’on y fasse des trous.
    Ca me fout en transe. Genre à me bouffer le bras gauche pendant qu’on pique le droit. Un truc de dingue.

    Donc la prise de sang, c’est un peu ma bataille de Camerone à moi. A tel point qu’une fois une infirmière m’a fait chanter la marseillaise pendant qu’elle me pompait (oui), je n’ai rien trouver à redire sur le choix de la chanson à ce moment là, mon cerveau était vide de sang, vu qu’il foutait le camp dans cette putasserie de seringue.

    Donc moi et le don du sang, on se fait rarement des 5 a 7 fumants (je sais c’est mââââl) …. ce qui ne m’empéche pas de trouver la restriction mise en lumière par LaMeufCélébre totalement abjecte, d’un point de vue moral. Ca fait vraiment "les PD au PDtarium", et vite.

    Je ne sais pas ce que ça vaut d’un point de vue epidémiologique. Je n’ignore pas non plus que nous sommes dans le pays qui a pondu le principe de précaution, ou comment te couper les couilles avant meme que tu ambitionnes de baiser, et que cela a des conséquences aussi malvenues que celle ci. Tout le monde se blinde, se surblinde, par crainte d’etre un jour responsable.

    Ma seconde réaction, c’est que si ces chiffres sont vrais, les pouvoirs publices devraient se bouger le cul pour s’occuper de la communauté hommosexuelle, au lieu de la discréminer ainsi. Je sais qu’il y’a de la prévention, mais le sujet est encore tellement sulfureux (je vous invite à suivre les derniers échanges sur les amendements relatifs à la fiscalité du mariage vs PACS, édifiants), qu’elle se fait un peu en catimini.

    Enfin … je me sens un peu payday moi aussi, vu qu’une terrrrible restriction me touche et me tient à distance du don du sang. Sauf que celle là je la kiffe, la surkiffe, la baise, la retourne et la rebaise tellement je l’aime, sournoisement: j’ai vécu en angleterre + 12mois aux mauvaises dates.

    Si c’est pas du bol, ça .

    • Philippe De Thrace permalien
      19/11/2010 15:30

      "Discréminer", c’est pour faire du lait 0% mat. gr. ?

      • antoine permalien
        19/11/2010 15:33

        Que tu es méchant

      • 19/11/2010 15:33

        Hahaha

      • antoine permalien
        19/11/2010 15:35

        Mauvais sang, mauvais esprit, l’inverti

      • 19/11/2010 15:37

        J’ai ptêtre le sang pourri mais toi t’as le système nerveux en décomposition avancée à force de bouffer du rosbif rosbif.

      • antoine permalien
        19/11/2010 15:49

        genre t’en bouffe pas, du rosbif (#Vanestemecomprend)

      • 19/11/2010 15:52

        Saignant, pour moi.
        (#lEFSmecomprend).

  48. Elisaa permalien
    19/11/2010 15:54

    ça fait chier que les homos soient discriminés, c’est une certitude.
    Mais le truc du "je donne pas mon sang, tant qu’ils peuvent pas donner le leur", c’est absurde.
    Parfois on dirait que tu écris des articles juste pour passer pour la grande gueule de service. Parfois c’est drôle et plein d’esprit. Parfois c’est affligeant.

    • antoine permalien
      19/11/2010 15:57

      tu sais à qui tu parles ?

    • 19/11/2010 15:59

      En quoi est-ce absurde, peux-tu m’expliquer?

      • Elisaa permalien
        19/11/2010 16:06

        C’est absurde quand il s’agit de dons de sang.
        Des gens ont un besoin vital de sang. Je serai bien contente si je me fais renverser ou si j’ai un accouchement difficile (j’ai appris que les accouchements sont les premières opérations en terme de transfusion) que des gens donnent leur sang.
        On doit manifester et se battre pour que les homos aient les mêmes droits que les hétéros mais pas en refusant de potentiellement sauver des vies.
        Alors manifestons devant le Ministère de la Santé, faisons connaître notre opinion, révoltons nous, mais pas en privant les EFS de leur matière première.

      • 19/11/2010 16:16

        Il ne s’agit donc pas d’un comportement absurde (pas compliqué d’en déceler la logique, tu sembles y être parvenue sans trop de difficulté), mais d’un comportement radical -apparemment trop à ton goût, mais je suis au regret de t’apprendre qu’on n’a jamais déplacé des montagnes en leur demandant poliment de s’écarter.

      • L' alter égal permalien
        19/11/2010 18:03

        Heu… je veux bien lutter contre les discriminations mais bon trouver ce post radical et trooop engagé et courageux faut quand même pas pousser mémé dans les orties. Ca crée un débat intéressant (même si seuls les trolls ont droit à des réponses), peut être quelques prises de conscience, mais la Meuf va devoir attendre encore un peu pour se faire surnommer la Rosa Luxembourg des plaquettes.

      • 19/11/2010 18:33

        Tu m’as l’air bien excité aujourd’hui toi.
        Je n’ai pas écrit que ce post était radical ou trop engagé (avec trois o), ni prétendu que la Meuf était la réincarnation d’Emma Goldman, j’ai essayé d’expliquer à la dame que ce qui lui posait problème dans ce discours n’était pas son absurdité, mais bien sa radicalité, SELON SES CRITERES A ELLE, LA GRELUCHE.

      • L' alter égal permalien
        19/11/2010 18:43

        C’est plus clair comme ça. Et puis les débats sans excitation c’est de la merde tu en conviendras.

      • 19/11/2010 18:48

        Pas faux.

      • Lunares permalien
        21/11/2010 02:20

        Hum, les non-trolls ont droit à des réponses à base de Hareng, si je puis me permettre.

    • Le Hérisson permalien
      19/11/2010 16:00

      Ca s’appelle avoir des convictions, soutenir quelque chose qui tient à coeur pour peut être faire avancer les choses ou changer les mentalités.
      C’est un peu comme une grève : parfois ça marche, parfois ça ne marche pas, mais au moins on aura essayé.

      Après on peut rester nombriliste et partir du principe que "ça ne me concerne pas donc je m’en fous et je trouve que ceux qui ne s’en foutent pas sont affligeants". C’est un point de vue. Même si je le trouve pour le coup affligeant.

    • Le Pianiste permalien
      19/11/2010 16:03

      Ca sent le sapin.

    • Adrien permalien
      19/11/2010 16:12

      Cela s’appelle "mettre la pression". C’est un peu comme une greve tu vois. Les gens arretent de travailler pour obtenir qu’on les ecoute. Rien d’absurde la dedans.
      Si c’est si important pour toi que ca, le don du sang, alors il paraitrait normal que tout le monde puisse donner.
      Une greve du don du sang ferait surement reflechir a deux fois l’EFS. Kouchner lui-meme avouait a mot couvert au milieu des annees 90 que cette histoire de discrimination n’etait pas fonde, et que le cout supplementaire n’etait rien par rapport aux vies sauvees.

      • Le Hérisson permalien
        19/11/2010 16:20

        J’ai le sentiment que les gens ont de plus en plus l’impression de ne pas être écoutés quand leurs demandes ou inquiétudes n’ont pas de conséquences "importantes" (manifestations ponctuelles etc…).
        Du coup pour être entendu, l’alternative serait de provoquer des situations marquantes, des actes qui attireraient l’attention. Parfois dans la surenchère.
        Et c’est dommage car cela lèse d’autres personnes malgré tout (ici, les demandeurs).

        Après cela relève d’une forme d’éthique : qui est le plus à blâmer? Ceux qui refusent de donner leur sang et maintiennent la pénurie? Ou ceux qui discriminent une part de la population, et du même coup des demandeurs, qui pourraient avoir accès à plus de sang?

      • Adrien permalien
        19/11/2010 16:41

        D’accord avec toi Herrisson. Mais sans peur d’etre trivial, je dirais que "c’est un mal pour un bien". Et puis il y a differentes formes d’action possible. Certaines penalisante : tous les donneurs se declarent gay, comme ca plus personne ne peux donner. Et d’autres moins : tous les donneurs s’habillent en caricatures d’homosexuel, mais se declarent hetero.
        L’interdiction etant basee sur une declaration spontannee, cela est encore plus ridicule.

  49. La Puce permalien
    19/11/2010 16:19

    A voté!

    Bon sinon juste un truc auquel ton article m’a fait pensé: au Québec (là où je vis), on ne peut pas donner notre sang en tant que français:
    "Les donneurs potentiels peuvent aussi être exclus de façon permanente pour les raisons suivantes :
    - Toute personne ayant séjourné cumulativement trois mois et plus en France entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 1996 inclusivement."
    Ca me fait toujours rire d’imaginer qu’on mette la même clause en France…

    Et sinon pour les homos c’est pas triste non plus:
    "Pour un HOMME ayant eu une relation sexuelle avec un homme: Vous ne pouvez pas donner du sang même si eu une seule fois depuis 1977."
    avec explication ici: http://www.hema-quebec.qc.ca/donner/don-de-sang/qui-peut-donner-du-sang/hsh-detail.fr.html?mode=preview

    • 19/11/2010 16:20

      Euh, je suis peut-être à côté de la plaque, mais il s’est passé quoi en France entre 1980 et 1996 ?

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 16:24

        Faut pas chercher, c’est le Québec.

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 16:28

        Pareil qu’en GB, la vache folle.

      • Le Pianiste permalien
        19/11/2010 16:30

        L’épidémie a été si longue que ça? (regard étonné)

      • antoine permalien
        19/11/2010 16:32

        MITTERAND, bien entendu.

      • 19/11/2010 16:45

        antoine, la faute est volontaire, rassure-moi?

      • antoine permalien
        19/11/2010 17:04

        oui, pardon, je voulais écrire MITTRAND

      • 19/11/2010 17:05

        me voilà rassurée

      • Guillaume Pascanet permalien
        19/11/2010 17:08

        Je me disais aussi.

      • La Puce permalien
        24/11/2010 16:03

        Désolée de ma réponse si tardive mais j’ai pas l’habitude qu’on me réponde sur ce blog donc j’ai pas checké plus tôt…

        J’me suis toujours dit que c’était à cause de l’affaire du sang contaminé, parce qu’elle a commencé dans ces eaux-là… mais ça m’étonne qu’elle couvre une si longue période, donc c’est peut-être ça plus la vache folle, je sais pas trop, mais me semble que la vache folle c’était vachement plus tard (désolée pour le jeu de mots, j’étais obligée de le faire! Je sors dans pas longtemps)

        Quoi qu’il en soit, j’me dis que si il y a autant de restrictions pour les donneurs de sang, j’imagine que c’est aussi en grande partie à cause de cette affaire qui a pas mal marqué la France mais aussi la France aux yeux du monde… Donc ils doivent rester frileux quant à l’allègement de leurs règles de peur de causer un nouveau scandale… Bien sur, ce n’est pas une excuse, mais ça peut être une explication…

  50. Lilas permalien
    19/11/2010 16:52

    Je commente pour la première fois votre blog car je ne suis pas d’accord avec ton raisonnement La Meuf. Pour ma part je regrette cette discrimination car c’est refuser des donneurs alors qu’on en manque véritablement, surtout que les raisons pour lesquelles les homos sont refusés sont absurdes car un hétéro non vigilant est beaucoup plus dangereux qu’un homo attentif. Cependant, ce n’est pas pour autant que je vais refuser de donner le mien, déjà parce que les demandeurs de sang ne sont pas ceux qui ont décidé de cette discrimination, et ce serait bête de les pénaliser pour ça, et ensuite car ils se privent déjà assez de donneurs comme cela, donc il faut qu’un maximum de ceux qui ont le droit de donner leur sang le donne.
    Cela mis à part, je vous aime les connards et j’aime votre blog!

    • 19/11/2010 16:57

      La Meuf n’a pas appelé ceux qui donnent leur sang à arrêter de le faire, elle a appelé ceux qui ne donnent pas à s’engager à le faire si l’interdiction est levée, ce qui n’est, vous en conviendrez, n’est pas du tout la même chose.

      • Lilas permalien
        19/11/2010 17:01

        C’est vrai (mea culpa, la fatigue, tout ça…). Du coup je suis largement d’accord avec elle!

      • Lilas permalien
        19/11/2010 17:31

        Mais quand même, donner son sang, c’est un acte volontaire qu’on fait, pour sauver des vies, par pour récompenser je ne sais quelle administration d’arrêter une injustice.

      • 19/11/2010 17:34

        J’abandonne.

      • antoine permalien
        19/11/2010 17:43

        La paydaytude ?

      • 19/11/2010 18:35

        Non, ça j’y tiens, c’est mon fond de commerce.

      • Les p'tits-bonheurs- de sophie permalien
        20/11/2010 12:38

        Cette précision sur l’objectif "final" de l’article de La Meuf est vraiment utile car elle change fondamentalement le débat…
        Or à ma première lecture j’avais compris que le propos était de ne donner son sang QUE si tout le monde le peut (ce qui équivalait à stopper les dons du sang pour ceux qui e font actuellement)
        Au vu de nombreux posts, je ne suis pas la seule à avoir interprété l’article de cette façon là…
        ?

  51. Rosslaew permalien
    19/11/2010 17:21

    Ils disent qu’il y a une fenêtre, ils pourraient au moins réduire le temps de la contre indication à la fenêtre, comme tous, ou en tout cas, pas une contre indication permanente …

  52. Sarita permalien
    19/11/2010 17:52

    Je n’ai pas lu tous les commentaires donc désolée si je répète ce qui a déjà été dit.
    MERCI La Meuf pour cet article, depuis le temps que j’essaye d’expliquer autour de moi à quel point cela me révolte, ça fait du bien de voir quelqu’un d’autre l’écrire.
    Pour ce qui est des chiffres et statistiques des personnes atteintes du VIH dans la catégorie "homme homosexuel", il sont peut être plus élevés, mais c’est également une tranche de la population beaucoup plus sensibilisée que les hétéro sur ce sujet, et donc par ricochet plus enclin à faire un dépistage régulier. (Bon, là aussi c’est une question de stat, pour ma part je fais un test avec chaque nouveau partenaire régulier). Il y a beaucoup d’hommes et de femmes hétéro en couple, qui sont infidèles (aaaaaaaaaaahhh les monstres!), parfois sans protection (l’habitude) et ne vont pas faire un test pour autant.
    Bref, de toute façon, chiffre ou pas, ce refus du sang des hommes homosexuels part du principe que c’est une "population à risque", comprendre irresponsable polygame. Et lâche de surcroit, car n’avouera pas un rapport à risque avant de donner son sang. C’est ça qui est proprement scandaleux.

  53. Le Blasé permalien
    19/11/2010 18:15

    J’ai toujours menti pour donner mon sang, même si je bouillais de l’intérieur, car obligé de me cacher.
    Je me disais que je préférais cacher mon orientation pendant 30 secondes et pouvoir peut être aider quelqu’un. Laisser son égo(ïsme) de côté.

    Cette discrimination me choque toujours autant mais qu’est ce qui prévaut? Une politique de santé publique ou une politique de défense des droits fondamentaux? Difficile quand 2 intérêts aussi forts que ceux-ci sont en balance.

    Cela dit, ce principe de précaution est tout de même mis à mal par le fait qu’il suffit d’un sac de sang contaminé, fusse t il d’un hétéro ou d’un homo, pour contaminer une personne.
    A ce compte là, on refuse tout le monde et pas seulement les paydays car, même dans un groupe avec un risque infinitésimale genre les protestants ultra-conservateurs qui ne s’imbriquent que dans le but de procréer, il y a toujours le risque qu’un coco se soit choppé d’une façon ou d’une autre le SIDA.

    Ce qui implique que, dans tous les cas, tout le sang soit testé et, dans tous les cas, les coûts soient les mêmes pour chaque population.

  54. Une bordelaise flâne permalien
    19/11/2010 19:53

    Je suis contre cette interdiction qui doit etre levee sans condition aucune… Et apres on te parle d’egalite et de non discrimination dans tous les journaux.
    Par contre, je pense qu’il faut continuer de donner en attendant car les personnes dans le besoin n’y sont pour rien.
    Triste tout ca..

  55. 19/11/2010 21:03

    Je suis évidemment d’accord avec le fait que refuser le sang des homosexuels est inique autant que poser aux gens des questions sur leur sexualité avant de prendre le leur.

    Néanmoins, ce que je vois c’est qu’il y a de pauvres mecs au bout de la chaîne, qui en ont vachement besoin, de ce sang.

    Et que les en priver au motif que notre gouvernement est infâme (ce avec quoi je suis évidemment d’accord), est injuste.

    Parfois il faut voir plus loin, et voir le besoin ultime, pas juste l’imbécile au milieu qui fut des bâtons dans les roues… donc je ne peux pas m’engager à donner mon sang si cette interdiction (odieuse, je rappelle que je suis entièrement d’accord là-dessus) était levée, puisque de toute façon pour moi le besoin des receveurs passe avant le reste.

    • Bisextile permalien
      19/11/2010 23:48

      Et moi je suis contre l’injustice et la guerre et je n’aime pas quand on écrase des chiens !
      Et je suis pour que tout le monde soit gentil dans un monde ou y’aurait pas de problèmes….

  56. 19/11/2010 21:04

    Bleuarhhhh, parti trop vite.
    "qui fout des bâtons", pas "qui fut", natürlich.

  57. Marian permalien
    19/11/2010 21:21

    En passant La Meuf, c’est full québécois de dire: "il est fair mon deal, non? "

  58. 19/11/2010 21:26

    I’m in!

  59. Signy33 permalien
    19/11/2010 21:56

    Le problème justement, c’est qu’on a beau tester le sang, il y a toujours des faux négatifs, et que pour limiter ceux-ci (ce qui est important quand même, vu l’enjeu), la seule solution (à part changer de test, mais le test actuel est déjà presque parfait, il serait difficile de faire mieux) est de limiter le groupe des donneurs à la population dans laquelle le pourcentage de séropositifs est le plus faible. Ils ont donc décidé de ne pas prendre le risque de laisser les homosexuels donner leur sang, en estimant que les quelques vies que ça sauve (qui ne se comptent sûrement même pas sur les doigts d’une main) méritaient d’être sauvées, même si ça les oblige à discriminer encore une fois les homos. Pour ce qui est de la fenêtre sérologique, ils refusent déjà tous ceux qui ont changé de partenaire il y a moins de trois mois (en tout cas en Belgique), pour être certains de ne jamais être dedans (peu importe qu’on utilise le préservatif ou pas, il y a toujours des risques de casse, ou de mauvaise utilisation). Il me semble logique de faire tout ce qui est possible pour abaisser le risque de transmission du VIH lors de transfusions, donc je pense qu’il y a d’autres fronts plus importants dans la lutte contre la discrimination des homos. Le jour où l’incidence du VIH sera la même chez les homos et chez les hétéros, si cette règle n’est pas supprimée (alors qu’elle n’aura alors effectivement plus de raison d’être), je veux bien manifester avec vous pour qu’elle le soit, mais pour l’instant je pense que ce serait une erreur. J’ai donc voté non, tant pis si je me fais lyncher ^^.

  60. Véro la Bisontine permalien
    19/11/2010 22:01

    Je suis donneuse de sang depuis un bail; mainteant même de plasma (groupe B-, apparemment plutôt rare).

    Si je viens commenter ici, c’est pour apporter ma petite pierre à l’édifice.
    Il y a qques mois, j’ai voulu faire les démarches pour être donneuse de moëlle osseuse (grands manques aussi en ce domaine).
    Une fois devant le médecin, j’ai été sidérée des propos que l’on m’a servit.
    En gros, puisque ma mère avait souffert d’embolie pulmonaire, il y avait un risque que je sois porteuse d’un gêne contre-indiqué.
    Là dessus, j’ai proposé de faire moi même le test (déjà pour ma gouverne personnelle, puis pour continuer la démarche).

    Réponse : euh non…on ne veut pas de personne à risques.

    Dégoutée, j’étais.

    Je continue à donner hein, même si je rejoins l’interpellation de la Meuf.

    • Signy33 permalien
      19/11/2010 22:20

      En même temps, c’est normal qu’ils ne veuillent pas prendre le risque de te tuer en prenant ta moëlle, et il n’existe peut-être pas de test pour détecter si tu es effectivement à risque (ce n’est pas parce qu’il savent qu’il y a un facteur héréditaire qu’ils savent exactement quel gène est impliqué, et encore moins qu’ils ont un test pour savoir si tu l’as, et encore moins un test dont le coût serait raisonnable). Moi, je ne vois pas trop l’intérêt de risquer sa vie pour sauver celle d’un seul inconnu (quelqu’un de ma famille ou un ami ce serait différent), mais bon, moi je n’ai pas de facteurs de risque, donc j’ai pu m’inscrire sans problème (jalouse ? ^^).

    • Lunares permalien
      21/11/2010 02:26

      En plus d’être payday, j’ai vécu au Mexique (je sais, je cumule les handicaps. Je serais aux USA, on me couronnerait pour ça, ça s’appelle être une "double minority", et ya de quoi s’y faire des couilles en or, mais je m’égare).

      Le Mexique donc.

      Au Mexique, il y avait la maladie de chagas (ou chagasse ? j’en sais rien. Le triatome ? Un truc comme ça, avis aux amateurs).
      Donc, refus de mon sang.
      Je demande à la nana pourquoi, elle me répond que c’est comme ça, ça peut rester indétectable dans le sang pendant dix ans, ou presque, alors on ne veut pas prendre de risques.
      - mais madame, ça fait quinze ans que je suis rentré du mexique
      - même, on sait jamais
      - mais madame, c’est absurde, vous me donnez des délais qui sont faux
      - on ne veut pas de sang infecté

      Donc OK. Je prends mes cliques, mes claques, et mon sang infecté, et je remballe.

      Cette conasse a fait preuve d’une finesse alarmante.

      Pour l’anecdote, depuis, on sait détecter la maladie de chagas. Je peux donc donner mon sa… Ah non, je suce des bites …

  61. Joyeuseluronne permalien
    19/11/2010 22:23

    Je rejoins le commentaire d’Hélène : je ne comprend pas pourquoi ou on ferait payer des gens déjà grave dans la merde (ceux qui ont besoin d’une transfusion donc) au nom de cette discrimination, dans laquelle ils n’ont rien à voir ? C’est pas au gouvernement qu’on donne son sang, c’est aux malades. Donc protester contre une exclusion stigmatisante oui, mais pas en en privant des patients d’un don vital.

    • 19/11/2010 22:34

      Cela s’appelle avoir des idéaux, très chère et il n’en reste plus beaucoup dans notre vieil Occident.
      Alors, oui pour cela il faut parfois avoir recours à quelques méthodes radicales, c’est vrai.

      Mais si tu relis correctement l’article de La Meuf, elle ne fait pas un appel à ne pas donner puisque je cite:

      "Ils ne donnent pas leur sang par flemme, par égoïsme, par manque d’information, certains peut-être aussi un peu pour protester contre cette injustice. (…) Ce que je sais, c’est que si demain cette discrimination est levée, je m’engage à aller donner mon sang immédiatement."

      en l’occurrence cette (certainement) sublime et formidablement clairvoyante femme adresse donc son message à ceux qui ne donne pas encore leurs globules.

      CQFD.

      • Bisextile permalien
        20/11/2010 00:00

        Moi je ne donne pas mon sang, et ça m’arrange un peu d’avoir une bonne excuse pour ne pas le faire…
        En même temps je ne suis pas prêt à réclamer n’importe quoi sous pretexte qu’il ne faut pas faire de discrimination !
        La discrimination c’est pas ça !
        Attention la Meuf…Parfois, les meilleures intentions nuisent aux principaux interressés…

      • Joyeuseluronne permalien
        20/11/2010 16:37

        D’accord sur ma lecture trop rapide du message de la meuf, toutes mes confuses. Pour ce qui est des – ô combien indispensables et précieux idéaux – je trouve juste, personnellement, que c’est pas la meilleure manière de défendre l’idéal en question.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:41

        Si tu veux quand même donner ton sang, j’ai un ami que ça peut intéresser…

  62. 20/11/2010 02:23

    Voté oui même si je ne peux pas donner (pas le poids minimum) mais on ne sait jamais, au cas où je prends 10kg demain…

    Passant outre cette affiche qui est odieuse et ferait courir n’importe quel philanthrope dans l’autre sens (en hurlant), j’avais lu je ne sais plus où que cette politique faisait passer autant de personnes à risques qu’elle refoulait de personnes saines.

    On parle des gays, mais quid des (nombreux) centres qui refoulent les lesbiennes alors qu’elles représentent le groupe le MOINS à risque? Y’a du personnels médical pas trop con, et y’en a d’autres qui suivent à la lettre: pas d’homo chez nous, même les femmes.

    Pendant deux ans j’étais hyper à risque sans le savoir. Heureusement que je ne peux pas donner, car a priori, y’a pas de question du type "êtes-vous du genre naïve à pleurer, sérieuse à vomir, et tellement fidèle qu’il ne vous vient pas à l’esprit une seule seconde que votre compagnon ne l’est pas, mais alors pas du tout, et que jamais il n’enfilerait une capote même avec cette petite rousse qu’il sait pourtant être contaminée, le con?"

    Un argument récurent dans ce genre de "débat" (j’ai pas vu s’il a été abordé ici, la flemme de tout lire) c’est le "on n’accuse pas les gays de ne pas être sérieux ou de manquer de morale, c’est juste biologique, l’anus est plus irigay et donc laisse plus passer le virus, c’est pas leur faute, c’est comme ça, voyez c’est pas discriminatoire" Or d’après une étude canadienne (j’aime les études canadiennes) seuls 1 homo sur 3 pratiquerait la sodomie… contre 1 hétéro sur 4 (bon en même temps j’ai pas été draguer au Canada, mais l’un dans l’autre – hu hu – nous sommes tous plus ou moins les mêmes.)

    C’est un reste de la paranoïa des années 80, et pis c’est tout. (c’était: le ton péremptoire du soir)

  63. Le Pet Financier permalien
    20/11/2010 02:54

    moi je ne voterai pas.
    Je ne le fais que pour des trucs importants.
    Les GBA ou les moustaches [quand ce n'est pas les jambes].

  64. La Passante permalien
    20/11/2010 06:13

    La Meuf, j’ai voté oui, pour le principe, mais après avoir pas mal hésité car j’aurais préféré que ce soit formulé autrement.

    PdT l’a bien dit : ce n’est pas l’orientation sexuelle qu’il faudrait retenir, mais les pratiques.

    Et pour être plus précise : qu’ils récapitulent, quand les gens arrivent, les pratiques excluant le don, et qu’ensuite, ils demandent confirmation à la personne qu’elle veut toujours donner son sang. Point barre.

    Pour ma part, j’ai donné pendant des années sur mon lieu de travail, mais j’ai arrêté après être tombée deux fois sur des médecins super-lourds qui faisaient une véritable enquête sur ma vie. Privée, merci. Et pourtant, ça m’a beaucoup enuyée de ne pas donner. (Enfin, en ce moment, je suis à l’étranger, donc je me pose moins la question.)

  65. 20/11/2010 08:42

    Je suis PD. Je donnais mon sang depuis toujours. C’est quand j’ai appris par hasard que les homosexuels étaient exclus du don du sang que j’ai arrêté.

  66. Thrond permalien
    20/11/2010 09:48

    Faut arrêter avec les "ouin ouin les gens aiment pas les zomos". 90% des gens n’en ont rien à branler, y compris ceux qui décident de pareilles mesures. Les chiffres sont là et le risque est aujourd’hui trop grand. Alors oui c’est chiant de dérouiller à cause de la connerie d’autrui, mais c’est pas la première injustice en ce monde.

  67. 20/11/2010 11:27

    Sinon j’ai l’impression en regardant cette campagne racoleuse qu’on a cherché à attirer les fans d’histoires de vampires, ou quoi? Genre mauvaise parodie de True Blood.

    • 20/11/2010 11:29

      M’en parle pas. Moi qui adorait les vampires, je suis en train de dévellopper une allergie !

      • La Bretonne permalien
        20/11/2010 12:00

        J’ai commis la bétise d’aller voir le 1er Twilight.
        Traumatisée, j’ai relu mes clasiques vampiriques qui sentaient bons le sang et le sexe. Et j’ai revu "Dracula" de Coppola…3 fois.

        On m’a offert la 1ere saison de True Blood, j’hésite toujours, cette connasse de Stephenie Meyer a laissé des traces.
        J’aurais du me méfier quand on m’a dit qu’elle était mormone. j’ai voulu passer outre un certain à priori. Erreur funeste.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 12:23

        Attention à ce que vous allez dire!
        Je reste invaincue…

      • 20/11/2010 12:47

        Chère Buffy, qu’as-tu fait de ton copain Angel? As-tu donné ton sang pour le sauver? Ou bien y a-t-il aussi une restriction pour les tueuses de vampires, rapport au fait qu’elles peuvent se retrouver inondées de sang de vampire séropo?

      • Buffy permalien
        20/11/2010 13:00

        Faut pas pousser, je ne vais pas aller donner mon sang avec tout ce que je perd déjà chaque nuit!

        Angel? Je n’ai pas de nouvelles depuis que sa série a été déprogrammée après seulement cinq petites saisons moisies.

        Toi aussi tu penses que les greluches estampillées "nouvelle génération" ne m’arrivent pas à la cheville?

      • 20/11/2010 13:23

        J’attends de pied ferme ton fight avec Bella Swan. Tu penses utiliser quelles armes pour la réduire au silence, la morue?

      • 20/11/2010 13:27

        Je pense qu’un doigt d’honneur suffira : la gamine en crèvera de crise cardiaque.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 13:32

        Contre la grosse Bella?
        Elle mérite à peine que je me déplace…

        Un bon coup de talon aiguille là où elle devrait avoir des nibards devrait suffire à l’achever, non?

      • Buffy permalien
        20/11/2010 13:35

        "La grosse Bella"…
        Je suis tellement une méga idole que je fais des jeux de mots sublimes sans même m’en rendre compte!

      • 20/11/2010 13:49

        Je l’ai pas pigée…. :(

      • Buffy permalien
        20/11/2010 13:56

        La grosse Bertha est un vieux canon de 14-18…
        Bon j’avoue ce n’était pas si sublime…

      • 20/11/2010 13:57

        Aaaaah !

      • 20/11/2010 14:01

        Surtout que comme tu dis, la Meyer voulant que Bella soit chaste, elle n’a pas jugé bon de l’affubler de ce qui fait une jolie femme: des formes.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 14:08

        Au moins dans True Blood le mec est pas trop mal parce que ça c’est juste pas possible…

        Où est la virilité, bon sang?

      • 20/11/2010 14:13

        Qu’est-ce que tu crois? Comme il doit faire la pub de l’abstinence avant le mariage, il faut juste qu’il ait une gueule imbitable. Sinon, je sens que continuer cette conversation va finir par nous attirer les fans de Bob Patisson: un peu d’action en ce morne samedi!

      • Buffy permalien
        20/11/2010 14:22

        Je croyais qu’ils avaient choisi Pattinson parce que comme son personnage, il n’a pas d’âme…

        Edward Cullen, si je te croise tu vas passer un sale quart d’heure je ne retiendrais pas mes coups!

    • 20/11/2010 12:07

      True Blood est parodique, c’est déjà plus sympa que cette connerie de Twilight. En plus ils se mordent et baisent joyeusement au lieu de tergiverser pendant des heures sur l’amûûûûr et la fidélité et toutes ces niaiseries.

      • 20/11/2010 12:10

        Amen.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:15

        Enfin, si je puis me permettre, y’a pas que le côté "cachez ce sein que je ne saurais voir" qui dérange chez les sangsues de Stephenie PasvraimentlaMeyer.
        C’est un tout.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:19

        C’est surtout la stylistique digne d’un des pire "Le Masque et La Plume" qui fait mal aux dents.

      • 20/11/2010 15:19

        Exact, il y a aussi sa narration indigente et ses personnages inconsistants. C’est vraiment du texte -je n’ose dire littérature- pour thons de 1ere L qui veulent faire style "je sais lire et c’est trop émouvant Twilight parce que c’est trop des belles métaphores de comment c’est dur d’être une adolescente".

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:28

        "1ere L"?
        Je dirais "CAP peinture sur porcelaine".

        Les plus belles métaphores sur l’adolescence, elles sont dans mon histoire à moi:

        Qui a pour meilleure amie une sorcière rousse, lesbienne, juive et droguée?
        Qui a le spleen tout le temps après être "revenue d’entre les morts"?
        Qui perd sa virginité avec un "démon"?
        Etc…

        Et il n’y a pas que des métaphores:

        Qui se fait violer?
        Qui voit sa mère mourir d’un cancer?
        Qui a les plus gros seins?
        Qui travailla un temps dans un fast-food?
        Qui dans comme une pute?
        Qui vole UNE fois dans un magasin?

        C’est toujours bibi!

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:31

        "Qui dansE comme une pute?"
        Vous aurez compris.

      • 20/11/2010 15:46

        Tu as oublié de préciser que t’as aussi brulé le gymnase de ton ancien lycée.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:51

        En effet… et j’ai même eu un robot à mon effigie!

      • La girafe permalien
        22/11/2010 08:53

        J’ai passé un bac L (option maths, ça me sauve ?), j’ai failli me vexer.

      • 22/11/2010 09:11

        Moi aussi, la Girafe. Mais il y a près d’une décennie, et depuis le public s’est salement renouvelé. Et je regrette l’ancien temps où si l’on faisait référence à un truc classé comme littérature de gare dans la disserte du samedi matin, on passait par la fenêtre du 4e étage (oui, je suis assez réac sur ces choses-là).

  68. Là Celle permalien
    20/11/2010 14:36

    Moi, je suis d’accord avec La Meuf: je ne donnerai plus mon sang tant que le don ne sera pas ouvert aux gays, et à tous les autres opprimés/populations à risques aussi. Puisqu’on vous dit que nous sommes tous RESPONSABLES (ben oui on a quand même marché jusqu’à la tente mobile ou jusqu’au camion EFS du trottoir d’en face). Et puis tant pis pour ceux qui en ont besoin de ce sang. Priorité aux droits des gays, merde!
    Par ailleurs, je me permets par la présente de lancer un vote solennel pour l’arrêt des tests inutiles avant la transfusion. (RES-PON-SABLES tudieu! Stop au jet d’argent par les fenêtres!)

    Là Celle
    Co-Responsable Internationale du Mouvement Contre la Discrimination des Vaches Anglaises dans la Prévention de la Maladie de Creutzfeld-Jakob

  69. Le Pianiste permalien
    20/11/2010 15:27

    Buffy, tu mérites ton titre de chasseuse de vampires -si j’ose dire, puisque j’ai préféré utiliser le terme de "sangsue". Prépare ton pieu, il faut bien les dégommer ceux-là.

    La GM (oui, j’ose mettre ton nom en initiales, parce que ça pose une atmosphère de mystère sur ton identité, et ça c’est méga-classe), tu as entièrement raison. Je propose d’ailleurs que Buffy t’offre un pieu, que tu participes au Meyer massacre (j’fais des jeux de mots aujourd’hui, je suis d’humeur badine.)

    • Buffy permalien
      20/11/2010 15:30

      ADULEZ-MOI!

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:34

        Seulement si tu fais une distrib’ de clou-à-vampire dans le quartier.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:39

        Tout dépend du quartier…

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:42

        Promis, c’est pas le Havre. Et ma voisine est sympa.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:43

        Elle est lesbienne ta voisine?
        Je demande parce que j’ai une copine célibataire un peu collante ces derniers temps…

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:46

        Nan.
        Tue la avec un pieu si elle te suce les sangs (je suis bougrement drôle).

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:53

        (a tel point qu’on dirait moi.)

    • 20/11/2010 15:33

      Mon bon ami, si j’étais parvenue à aller plus loin que le premier tome de "Dammerung", crois-moi que je l’aurais empalé sur mon blog, en proposant une 5e partie nommée ‘Fornication". Malheureusement, un peu comme la Bretonne ci-dessus, j’ai calé assez rapidement, lasse d’attendre que Bella perde sa fleur et qu’elle ferme sa grande gueule de thon…

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:41

        Je me suis endormi sur le troisième tome, parce que j’ai TENU jusqu’au TROISIEME pour voir si ça pouvait s’améliorer. Mais j’ai arrêté à la moitié de ce dernier, la marque de la rainure du livre sur ma joue ayant témoigné de son authentique nullité. Au début ça me faisait juste des crises de somnolence, mais mon cas empirait à chaque chapitre.

        Et oui, elle a une grande gueule qu’elle ferait mieux de fermer si elle veut pas que son blanchâtre-pailleté de mec lui bouffe la langue littéralement.
        Mais je l’associe plus au bélouga, étrangement.

      • 20/11/2010 15:44

        Etude de prix: qu’est-ce qui coûte moins cher, la tétralogie Twilight (et non la quadrilogie comme disent les incultes) ou une boîte de somnifères?

      • 20/11/2010 15:47

        Et pourquoi le bélouga?

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:48

        Un discours de Martine Aubry.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:49

        Les somnifères sont moins chers, mais Edward Cullen est plus efficace.

        Ps. Super promo sur l’intégralité de ma vie en DVD en ce moment sur Amazon.
        (Ouais, je sais être une pute arriviste moi aussi)

        http://www.amazon.fr/gp/product/B002CXG6OC/ref=pd_lpo_k2_dp_sr_1?pf_rd_p=471061593&pf_rd_s=lpo-top-stripe&pf_rd_t=201&pf_rd_i=B000BG0E40&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_r=1K5FV72T3RMEGXPQ8YXA

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:53

        "85% achètent l’article présenté sur cette page :
        Buffy contre les vampires – L’intégrale des 7 saisons ~ Alyson Hannigan DVD"

        J’ai vomi.

      • 20/11/2010 15:57

        après "Twilight" soporifique, Miss Hannigan l’émétique. C’est fou les vertus curatives des histoires de vampires.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 15:58

        En regardant ce que les clients ayant acheté cet article ont également acheté, j’ai découvert que mes aventures continuent dans une saison 8 exclusivement en BD…

        J’ai vomi aussi.
        (mais juste un tout petit peu, dans ma bouche.)

        Suis-je vraiment devenue cette pute arriviste et consumériste?

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:59

        Et encore, savais-tu que Courmeyer était mon partenaire minceur?

        (c’est à ce moment que je sors, c’est ça?)

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:01

        Non, c’est à ce moment que tu me demandes en mariage et que je dis "oui".
        (en te faisant signer un contrat pré-nuptial béton dans les 5 minutes, bien entendu)

      • 20/11/2010 16:02

        Sous-entendrais-tu que la Stephenie aurait sur ta digestion le même effet que la pâtée de son de chez Dukon? Dans ce cas, il faudrait demander à la sec’ soc’ de la rembourser. Carrément.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:04

        Je suis flatté.
        Mais tu me fais peur, bien que tu sois blonde aux grosses gougouttes.
        Et puis j’aime les hommes.
        Voilà une bonne raison de dire "non".
        Mais si tu veux un pote pédé, c’est jouable.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:08

        @ Madame la Garce : Ah non, elle, elle fait pas puer de la gueule.

      • 20/11/2010 16:13

        Dieu merci. En même temps, paraît-il que sa réthorique est aussi tenace que les effets du régime Ducon.
        Je plains mes amies profs de lettres (oui, j’en ai) qui posent un sujet de disserte en espérant trouver des citations des "Liaisons Dangereuses" et qui se retrouvent avec des passages de "Twilight" écrits à l’encre rose bonbon.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:17

        Evidement, tu sais à quel point je suis "gay friendly"…

        Tiens,juste pour voir, tu voudrais pas draguer celui là?
        J’ai toujours eu des doutes sur sa vraie nature.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:18

        Les kikoolol font toujours plus de victimes.

        J’espère qu’elles raturent ces ignominies en ajoutant un "loseuse" ou un "tu finiras vieille fille si tu continues" dans la marge.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:20

        @ Buffy : c’est jouable aussi. Reste à prouver ce qu’il est en train de filmer.

      • 20/11/2010 16:23

        Nan, ce serait plutôt: "ce n’est pas parce que tu es un boudin comme Bella que tu vas rencontrer le grand amûûûûûr. Prends le physique de Buffy et lis Laclos/Sade et on en reparle, radasse". Notons que ce n’est pas très EN friendly, le pays où tout est amûûûûûr et compréhension, mais si ça continue, ils n’auront plus que des emos kikoolol en Terminale L.
        (oui, il n’y a pas que des nénettes, il existe aussi la variante pédé qui est tout aussi terrifiante)

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:24

        Whatever?

        Magne toi, je ne peux décemment pas le laisser comme ça
        très longtemps…

      • Isabelle permalien
        20/11/2010 16:27

        Pour ce que vaut mon avis, la meilleure saison de True Blood est la 3e (si l’on accepte de passer sur quelques longueurs). Plus de sang, plus de baise (avec toutes les combinaisons possibles), et puis bon, Russel Edginton, quoi (son "Et maintenant, la météo. Tiffany ?" est devenu l’une de mes répliques cultes)

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:29

        @ GM : Lire du Sade ferait de leur hymen un souvenir au bout de quatre page. Je lève un verre à notre bonne vieille génération de terminale L, qui nous manquera.

        @ Buffy : Génial, je vais l’ "interroger".

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:32

        @Isabelle:
        oui, mais moi j’ai sauvé le monde sept fois.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:32

        @ Isabelle : J’ai jamais vraiment regardé True Blood. Vu que c’est tombé dans la période cucul, je l’ai écartée. Honte à moi?

      • 20/11/2010 16:35

        Faudrait imaginer un crossover entre "La Philosophie de Boudoir" et "Twilight", l’écrire et le vendre à l’EN, histoire de rester proche du public et de faire dans le ludique. Dans cette "Philosophie du Crépuscule", Bella se ferait évidemment foutre par tous les libertins des deux sexes du XVIIIe, et dépucèlerait Eddie Cu-Cullen en sortant.
        (oui, ou comment amener les KKL à la vraie littérature, un sacerdoce mon bon monsieur)

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:38

        Ah, je suis désolé, je dois vous laisser, je suis à la bibliothèque, j’ai pas le câble d’alimentation de mon laptop, et ma batterie sent la Faucheuse de rapprocher.

        "Un mot pour la fin?
        - Oh, et bien, c’est fini, Meyer!"

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:38

        @ Gay Petrucciani:
        Veux tu que je te prête Monsieur Pointu?

      • Isabelle permalien
        20/11/2010 16:39

        En fait, c’est vrai que la première démarrait doucement, la romance entre la serveuse et le vampire n’est pas vraiment passionnante. Mais sur lesconseils d’un connaisseur, je suis passée directement à la 3e saison, qui elle dépote vraiment plus. A part, j’insiste, quelques scories qui trainent encore ça et là, mais j’ai la touche "avance rapide" pour ces cas-là.

      • 20/11/2010 16:41

        Petit joueur.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:43

        Vous savez ce qu’on dit?
        "Petite batterie, petite …".

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:46

        Vertu!

      • 20/11/2010 16:49

        Nous avons donc la preuve irréfutable que le Pianiste n’est pas Bella Swan. Tant mieux. Les gens de grande vertu méritent le pal, tant ils aiment tout interdire aux autres.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:50

        Oui j’ai survécu.
        Il me reste une heure trente, qu’il me dit l’écran.

        @ Isabelle : Merci. Ce soir, j’occupe ma petite vertu.

        @ GM : On avait dit pas le physique.

        @ Buffy : Prends ta saison 8 en BD, roule-la en cornet et mets-la toi.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 16:52

        C’est ça! "Vertu"
        Je cherchais le mot… (j’ai séché pas mal de cours, ce qui explique mon manque flagrant de vocabulaire)

        Je me roule le tome 1, je te garde le tome 2?

        De toutes les manières, je dois y aller, il fait presque nuit (décalage horaire).

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 16:55

        Buffy, petite joueuse.

      • 20/11/2010 16:55

        Fausse alerte ou quoi? Il prend quelle drogue, ton laptop? En tous cas, ça va faire KKL peut-être mais je vais le dire: je n’ai qu’une vertu minuscule face à Bill Le Vampire, qu’est juste ce qu’il me faut: une version complètement folle du cul de l’Ashley d’"Autant en emporte le vent".

      • ABC permalien
        20/11/2010 16:58

        Rien de plus nul que Buffy, je préfèrerais Twilight, c’est sûr

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 17:00

        Mon laptop va bien, il n’aime juste pas trop les bélougas en photo.

        Ah, et non, un KKL n’a pas autant de références.

      • 20/11/2010 17:02

        Merguez Party+bélougas=les boules dans ton laptop

      • Buffy permalien
        20/11/2010 17:03

        Petite joueuse?
        Je te signale que mes BD sont reliées et non pas brochées!

        Vautrez vous dans le luxe pour seulement 13,90€ le tome.

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 17:04

        Bah il devient gâteux, forcément.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 17:10

        @ La Garce Moderne:
        Ashley? Oh mon dieu, mais ce jeune homme et d’un ennui sans fin!

        @ ABC:
        QUOI?

      • 20/11/2010 17:12

        Ya même une scène top sexy où il fend des pieux, chère Buffy. Tu sais pas ce que tu rates (j’aime bien les soumis, moi).

      • Buffy permalien
        20/11/2010 17:23

        Même Melanie me fait plus d’effet que le mou du genou Ashley…

      • 20/11/2010 17:25

        Laisse Mélanie pour ta coupine lesbienne célibataire, elle fera très bien l’affaire.

      • Buffy permalien
        20/11/2010 17:53

        Je crois qu’après Tara elle est guérie des filles molles et trop gentilles.
        Tandis que moi, je me suis toujours tapé le bad boy de service…
        J’ai besoin de changement!

      • 20/11/2010 19:12

        Quand même, vous critiquez sans vergogne Stéphanie Meyer, en occultant HONTEUSEMENT son influence géo-politique bienveillante.

      • 20/11/2010 19:33

        @Buffy: tape-toi Bill le Vampire, tu seras pas déçue.
        @Mammouth: à quand un crossover entre le storytelling autour de Ben Laden et Twilight?

      • Buffy permalien
        20/11/2010 19:59

        T’as pas le 06 de Dexter plutôt?

      • Isabelle permalien
        20/11/2010 22:00

        @ Buffy et La Garce : dans True Blood, le bad boy de service serait plutot le sexissime Eric (rhooo la scène dans le sous-sol du club, voir l’épisode 1 de la saison 3). Perso, je n’attends qu’une chose : c’est qu’il finisse enfin par se taper cette gourde de Sookie, parce que Bill le gentleman du Sud, ça va 5 minutes. De toute façon, dans la saison 4, je parie sur lui ou sur Alcide le loup-garou qui est aussi assez tentant, malgré son prénom sulfurique.

      • 20/11/2010 22:08

        Evidemment que Eric est cute avec sa teinture, mais Buffy se plaignait de tous ses bads boys d’exs, alors j’ai voulu la consoler. Par ailleurs, je suis comme toi, j’attends de pied ferme qu’Eric vampirise Sookie et qu’on en finisse.

      • Marian permalien
        21/11/2010 07:59

        True Blood, c’est parti grave en couille …

  70. Le Pianiste permalien
    20/11/2010 15:51

    Un bélouga, parce que c’est laid et que ça a franchement l’air d’un abruti, cet animal.
    Regarde :
    http://www.dinosoria.com/mammifere/beluga-15.jpg

    Ah et puis c’est blanc comme un cul, aussi.

    • 20/11/2010 15:52

      Sous-entendrais-tu que, comme le dit l’Arabe, Kristen Stewart aka Bella Swan a une tête à claque de cul?

      • Le Pianiste permalien
        20/11/2010 15:54

        Plutôt deux fois qu’une.

  71. 20/11/2010 18:41

    Putain je tombe sur ton post un peu tard, et ma réaction sera effectivement outragée.
    Je donne mon O négatif depuis mes 18 ans, avec deux breaks pour cause BB.
    Là, j’hallucine !
    ILS EN SONT ENCORE LA ? Je ne le savais pas…
    Alors que depuis que le virus du HIV a été enfin trouvé (il y a un moment, mais c’était hier), et catalogué comme virus à diffusion hautement hématogène entre autres, il a été prouvé que la population homosexuelle a été la première à se prémunir efficacement.
    Homo, hétéro, cela ne change rien à l’affaire, il y aura toujours une période au cours de laquelle le virus ne peut être dépisté, et précautions ou pas, il n’y a de véritable absence de risques que dans l’abstinence la plus complète…
    On peut avoir la conscience nette concernant la précaution élémentaire, mais il y a toujours des accidents.
    Face à ce genre de connerie monumentale, on peut se dire que l’on n’est pas franchement sortis de l’auberge…
    (Bon, je donne toujours, faut pas m’en vouloir

  72. 20/11/2010 22:25

    J’avais il y a quelques années écrit au président de l’EFS qui avait nié la responsabilité des donneurs homosexuels. J’ai eu entre les mains à l’Hôtel Dieu le formulaire avec la question "Avez eu des relations sexuelles avec un homme?" (A l’époque les filles pouvaient donner leur sang sans gêne)
    J’ai menti sur cette question car je savais que je n’avais pris aucun risque. Ça m’a bien fait chier de nier mon homosexualité pour faire un don de mon sang que je savais sain.
    Ensuite le médecin a fait son boulot en me posant des questions sur les traitements en cours. Je n’ai pas pu donner mon sang pour une bonne raison. Certains receveurs font des allergies au traitement médical que je suis depuis 1999. Je n’ai pas pu donner mon sang non pas parce que je suis gay mais pour raison médicale. Preuve s’il en faut qu’un gay peut être responsable de ses actes! CQFD.

    • Le Branleur permalien
      21/11/2010 17:14

      hahaha un gay responsable de ses actes, et puis quoi encore ? la France, pays des Droits de l’Homme tant qu’on y est ?

  73. lareinedirige permalien
    20/11/2010 22:35

    C’est misérable et après on se proclame pays des droits de l’Homme.
    Belle leçon de tolérance tout ça encore…
    VIVE LA FRANCE!
    (pour donner mon sang ils m’ont gentiment indiquait qu’il fallait avoir une masse corporelle dans la moyenne, je fais un 1m50, ils esperent quand meme pas que je vais devenir obèse juste pour leur donner mon sang alors qu’en plus s’ ils etaient un peu moyen Ageux ils pourraient gagnés des donateurs volontaires, conformes à la norme corporel, humains et effectivement OH MY GODNESS Homo sexuel !)
    et c’est là que je sors ma phrase préférée : "ET ALORS?"

  74. 20/11/2010 22:37

    Je suis tombé sur le post vraiment très tard, alors j’ai carrément la sensation d’être HS, mais j’ouvre ma gueule quand même.
    Honnêtement j’ai du mal à me prononcer sur le cas.
    Précisions juste pour que le contexte sois clair: Je suis un PD en bonne et due forme, et également étudiant en médecine.

    Il y a quelques années quand j’ai pris connaissance de cette discrimination (au sens neutre du terme), j’ai réagit comme la Meuf. J’ai donné mon sang, et je me suis trouvé confronté au même problème que "Paul-Marie": Mentir, passer hors la loi, déshonorer l’éthique médicale ou m’abstenir. Pour le moment je ne donne pas mon sang. Non pas parce que j’estime qu’ils ne le méritent pas, non pas parce que je me suis ramené dans la salle d’attente avec un drapeau arc-en-ciel, mais parce que je ne peux faire autrement que respecter les directives sanitaires dans un profond désarroi éthique : "tiraillé entre mon devoir d’aider en donnant mon sang et le respect de ces règles stupides".

    J’ai un problème avec l’argumentation des deux camps. La Meuf à raison dans le sens, où chaque individu qui donne son sang, s’engage envers les patients qui recevront le sang à
    fournir du sang qui est sain. Un Homme (avec une jolie majuscule) qui a eu des rapports à risques ne va pas se présenter au don du sang théoriquement. Je tiens à ajouter que d’autre part, bien que statistiquement il y ait plus de VIH+ chez mes confrères de la secte de la bite, l’incidence elle est plus élevée chez les hétéros.
    Du moins de ce que je me souviens, il y a plus de nouvelles contaminations chez les hétéros -en clairs ils sont moins prudents-.
    Or se sont ces nouvelles contaminations qui sont problématiques.
    Enfin, les stats sont ce qu’elles sont, et je ne suis pas sûr que l’échantillon de la population PD sélectionné soit représentatif…

    D’un autre côté, d’un point de vue purement statistique, si on prend un PD au hasard, un "HSH" comme disent les autorités sanitaires, il y a plus de chances qu’il soit VIH+ récent que si on prend un hétéro au hasard.

    Honnêtement je ne sais pas quel aspect privilégier, incidence ou prévalence.
    Difficile de trancher, je n’y suis toujours pas parvenu. Mais je suis certain que les têtes hydrocéphales du ministère n’ont de cesse méditer la question. Parce que s’il n’ont pas assez de sang il va falloir l’acheter ailleurs, et c’est cher. Le sang est utilisé dans les services d’urgence, de chirurgie et surtout d’oncologie (de véritables vampires ces oncologues). Pas moyen de s’en passer. Peut-être que le côté pragmatique d’une ouverture au don séduira ces messieurs… sinon je peux passer sous quelques bureaux comme je fais d’habitude.

    Moi en attendant, je réfléchis toujours à la question : Donner ou pas?

    • ABC permalien
      21/11/2010 14:51

      Clap, clap, clap

      Merci pour ce discours plein de bon sens

      • ABC permalien
        21/11/2010 16:11

        C’est quoi cette tronche ?!!!

      • ABC permalien
        21/11/2010 16:12

        Ahh voilà !

  75. 20/11/2010 23:22

    Qu’ils aillent se faire foutre pour les dons du sang : à chaque fois ils en prennent des litres, à chaque fois on tombe dans les pommes.

    • Guillaume Pascanet permalien
      21/11/2010 10:30

      Le sang de lapin n’est pas compatible.

      Par contre, c’est bon un lapin mijoté.

      • 21/11/2010 10:49

        Tiens, les harengs n’ont pas eu ta peau?

      • Le Pianiste permalien
        21/11/2010 11:50

        Fin gastronome, Guillaume.

      • 21/11/2010 12:23

        Personnellement, je préfère le canard.

      • Isabelle permalien
        21/11/2010 12:51

        Sûr qu’un canard aux pommes, c’est meilleur qu’un lapin aux pommes.
        Mais le lapin au cidre, c’est bon.
        Le canard au sang aussi, du reste.

      • 21/11/2010 12:59

        Prévu ce soir : rôti de porc au lait (recette familiale)

      • Guillaume Pascanet permalien
        21/11/2010 15:16

        Chère Garce, Un imprévu a bouleversé mes plans initiaux et je suis finalement resté dans cette si belle région parisienne que le monde entier nous envie.

        Pour être raccord avec ce sujet, j’ai été donner mon sang ce matin. Je me sens un peu las du coup tout de suite.

      • 21/11/2010 16:02

        Mon pauvre Pascanet, ce que c’est d’être héroïque…

      • Guillaume Pascanet permalien
        21/11/2010 16:13

        C’est pour compenser le fait que je sois un semi-normopathe.

      • 21/11/2010 16:19

        Oh, par les cornes de Toutatis, ne te prends pas la tête avec ça. Je n’aurais pas posté ce billet si je n’en étais pas limite une moi non plus.

      • Guillaume Pascanet permalien
        21/11/2010 16:37

        Ne t’inquiète pas, je te taquine car ton billet m’a fait sourire, vu que l’on s’y reconnait forcément un peu. ;)

        (je m’autorise le smiley)

      • 21/11/2010 17:18

        C’était exactement le but. Tout va bien, je retourne à ma sauce Périgueux.

  76. hahaha permalien
    21/11/2010 04:16

    hahahaha

    • bébébé permalien
      21/11/2010 12:26

      bébébébé

      • Guillaume Pascanet permalien
        21/11/2010 15:17

        Tu sais que tu es très drôle ?

      • Le Chœur permalien
        21/11/2010 16:29

        Je te remercie, mais je te dois beaucoup, Pascanet-Sama. Tu es ma lumière inspiratrice (sauf peut-être pour les harengs).

        Cela dit, je suis un peu déçu que personne n’ait continué avec le "C", on aurait pu faire une cheerleadererie pour invoquer notre Catwoman alphabétique…

    • docds permalien
      21/11/2010 14:35

      docds

    • L' alter égal permalien
      21/11/2010 19:43

      tergal

      • 21/11/2010 19:44

        OMG c’est une vraie maladie.

      • 21/11/2010 19:53

        mammouth mammouth
        *mammouth lance soins*

        mammouth !

      • Le Pianiste permalien
        21/11/2010 20:07

        Un mammouth sauvage apparaît!

      • 21/11/2010 20:47

        Crois-tu qu’il puisse donner son sang?

      • 21/11/2010 22:12

        Tiens, oui, très étrangement l’idée ne m’avais pas traversé l’esprit, je vais tenter si je peux cette semaine (c’est pas gagné)

        Vu que je suis pédé MAIS toujours avec une pratique exclusive du "Jesus sympa", ça devrait pas être problématique à ce niveau là.

      • Le Pianiste permalien
        22/11/2010 06:24

        Ah parce qu’on pourrait pas accepter le sang des pédés mais celui des pokémons, oui! (bon, évidemment, Mammouth, tu es un pokémon pédé, tu es donc libre d’être un Jésus sympa, comme tu dis)

  77. Le Scalpel permalien
    21/11/2010 20:00

    Et bah j’irai brûler en enfer la meuf.

    Ptetre avec toi aussi, car moi je soigne des gens toute la journée, toi tu bloggues.

    Toi tu fais des postes à la con sur un truc que tu ne connais pas, nous on se casse le cul à écarter le plus de dangers possibles.

    Nous on soigne criminels, noirs, arabes, pédophiles, mamies, ouvriers, étudiants, hommes et femmes en tout genre, pendant que toi t’en laisserais crever la moitié de la liste dans le caniveau.

    T’as du talent, le gâche pas avec des trucs que tu connais pas.

    • 21/11/2010 21:58

      Quelle connasse, faire un appel (avec condition) au don. NON MAIS FRANCHEMENT !
      La Meuf, vous mériteriez que je devienne excessivement désagréable avec vous !

      • 21/11/2010 22:21

        Je me reprend, car le terme ‘appel avec condition’ est mal choisit.

        ‘Vouloir faire un appel au don, en visant des gens qui n’y vont pas (elle ne dit pas : soutenez-nous, et arrêtez de donner):
        Elle encourage, après l’hypothétique arrêt de cette discrimination / Changement des critères discriminants, ceux qui n’y serait pas aller à le faire pour marquer leurs sympathie envers les la fin d’une telle discrimination.’

        Ça existe en un mot ? Et sans la redondance ?

      • 21/11/2010 22:24

        "n’y serait pas aller". Je ne suis pas fort en grammaire / orthographe, mais là je suis sur mon li de maurre.

  78. 21/11/2010 21:07

    En Belgique c’est pareil. Est-ce vraiment le ministère qui en décide, ou bien sont-ce des normes internationales ? En tous cas ce n’est certainement pas une bonne idée d’encourager à faire la grève du don de sang (je sais que ce n’est pas exactement ce que tu as écrit, mais ça pourrait mener à cela) : les gens qui ont besoin d’une transfusion ne méritent pas d’être pris en otage ou mis en danger.

  79. 22/11/2010 12:22

    C’est drôle, je parlais justement de ça avec mon "best gay" vendredi. Discriminer les homosexuels concernant leur sang, quand je pense au nombre de maboules hétéros qui se passent de préservatifs et qui font leur "whores"… Ca serait pas plus simple d’accepter tout le monde avec les résultats de test négatif pour le HIV? Vu que le plus important au final n’est pas le lifestyle du donneur mais s’il est bel et bien malade.
    Ma grand mère est décédée il y a un an d’une hépatite contracté lors d’un don de sang il y a plus de 50 ans (1955). Qu’on ne viennent pas me dire à moi que les homos sont porteurs de maladies sanguines, parce que je vous parie que la personne qui a filé son sang infecté en 55 n’était pas homosexuelle.

  80. L'Alsacien permalien
    23/11/2010 23:51

    Juste une petite question : il y a des hétéros qui ne donnent pas parce que les homos n’en ont pas le droit ?

    Et si c’est le cas, j’ai le droit de trouver ça con ?

  81. 26/11/2010 01:00

    Mlle La Meuf que j’admire, j’aurais vraiment adoré pouvoir répondre par la positive à ton sondage, car tout ce que tu décris relève bel et bien de discrimination.
    Ceci étant, la jeune célibataire hétéro que je suis, s’est vue refuser son don de sang parce qu’elle avait eu plus de 2 partenaires ( en mode protégé) en moins de deux mois….
    Voilà…

  82. Chris Peltier permalien
    09/02/2011 00:38

    @Ripito, mon cher si vous commencez par prendre pour argent content les élucubrations publiées sur queerasfist.com, vous n’allez pas faire de vieux os.

    Parce qu’en matière de "Principe de précaution" diffusé en incantation vaudou, l’auteur de ce "blog" devrait surtout commencer par appliquer sa prose à lui-même … mais cela lui demander trois choses dont il est totalement dépourvu : de l’honnêteté, de la probité professionnelle et de la délicatesse humaine.

Rétroliens

  1. Tweets that mention Tu veux mon sang? Prends aussi le leur. « C'est La Gêne -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 570 followers

%d bloggers like this: