Skip to content

BILAN 2009: A propos des cochonnes.

31/12/2009

Depuis quelques temps déjà, je réalise que plus grand chose ne me lie à la grande famille mâle hétérosexuelle.

Non, Maman, je n’ai pas encore été converti par Le Pédé, donc repose tout de suite ces habits de deuil, détends-toi et éteins immédiatement ton ordinateur car ce qui suit n’est pas pour toi.

Lors d’une mortelle conversation « cul » avec un beauf en chandail Celio heureux en ménage, celui-ci me raconte avec des mots simples et une pointe de nostalgie, ses exploits d’avant l’ère de la monogamie. Du temps où il fréquentait de mysterieuses femmes-cochons. En l’écoutant décrire ses aventures agro-érotiques, je me fais la remarque que toutes (ou presque) les conversations « cul » entre mecs héteros semblent recquérir l’usage systématique de certains termes quelque peu hostiles pour désigner des jeunes femmes qui, à un moment de leur vie, n’ont rien voulu d’autre que le bien de ces messieurs.

En vrac, on entend dans ce type de conversations les appellations suivantes: cochonne donc, mais aussi chiennasse, marie-couche-toi-la, pute à 2 dinars (me dit L’Arabe), feu au dèrche, traînée, chaudasse, radasse, pute à 50 cents, nympho, kakhba (« prononce karrrrrhhhhhhhba », me dit L’Arabe), salope et autres garages-à-bites…

Pourquoi tant de haine??

Mais surtout, POURQUOI TANT D’INGRATITUDE???

T’étais bien content sur le moment, lorsque cette demoiselle que tu compares à un animal dégoûtant, t’a gratifié de ce dont ta compagne si respectable ne soupçonne même l’existence? Alors, à defaut de reconnaissance, un peu de respect, Monsieur « Tête haute et mains propres ». Et puis casse-toi de là, vas plutôt regarder Téléfoot.

Je mène mon enquête, vais sur Google et tape le mot « COCHONNE » ; inutile de dire que le moteur de recherche ne m’apprend rien, si ce n’est que ce mot est associé à une myriade de sites dédiés à l’art galant ainsi qu’à un pauvre sketch de feu Jean-Marie Bigard. C’est intéressant. Mais je ne suis pas au bout de mes surprises.

Je me souviens du mot NYMPHOMANIE qui est le terme médical pour désigner cette maladie qui transforme d’honnêtes et pieuses citoyennes en mutants mi-femmes mi-cochons. Amusé, je me dis qu’il n’existe aucun mot pour qualifier le pendant masculin de cette terrible maladie, et que si je devais inventer ce mot, ce serait probablement « la MichaelDouglaséllose ». L’idée me plaît. Je décide d’appeler sans plus attendre l’Académie Française afin de devenir riche dans les plus brefs délais. Ou du moins solvable. A l’autre bout du fil, une voix nasillarde m’informe qu’un mot existe déjà: le don-juanisme. Je pleure d’émotion devant la beauté de ce mot, puis je raccroche, déçu.

Soudain, tout devient clair. Je comprends enfin que le gros beauf en chandail Celio susmentionné – cet individu aux manières frustes et à l’imaginaire aussi vaste que le vestiaire moite du FC Béthune; ce type, confit dans ses certitudes, qui applaudit Bigard sur scène et qui regarde en boucle « Mesrine » la bave au menton – et la voix nasillarde de l’Academie Française que j’ai eue au bout du fil ne sont en réalité qu’une seule et même personne. C’est lui qui décide que certaines femmes sont des cochonnes et que certains cochons sont des Don Juan.

Je réalise à quel point les gens sont réductibles aux mots.

Je me sens moins bête. Mais je suis toujours pauvre.

Article publié une première fois le 7 août 2009.

About these ads
51 commentaires leave one →
  1. 31/12/2009 10:46

    « et individu aux manières frustes et à l’imaginaire aussi vaste que le vestiaire moite du FC Béthune; ce type, confit dans ses certitudes, qui applaudit Bigard sur scène et qui regarde en boucle “Mesrine” la bave au menton »

    Je me souviens, à l’époque j’ai mis à peu près trois jours à m’en remettre.

  2. bob permalink
    31/12/2009 10:50

    en fait vous enlevez les commentaires précédemment publiés à l’époque ?
    chelou

    • 31/12/2009 10:55

      En fait, ça s’appelle un florilège.

      C’est normal.

    • 31/12/2009 11:10

      Nan, c’est pas ça. En fait, ils font comme à la Télé. Pendant que les animateurs cuvent leur champagne et vomissent leur foie gras et leurs marrons glacés, ben on a le droit au best-of. Et la je crie un peu au foutage de gueule quand meme ! Non mais !

      Mais c’est vrai que quand j’ai lu cet article la première fois, j’étais comme Henri…

      • 31/12/2009 11:22

        Oui mais nous, on vous fait pas payer de redevance :)

      • 31/12/2009 11:41

        Un point (mais genre un très gros point) pour toi !

    • 31/12/2009 11:59

      On ne les a pas enlevés. On a juste pas pensé à les remettre. Mais tu as tout à fait raison. Donc les voilà:

      http://lagene.wordpress.com/2009/08/07/a-propos-des-cochonnes/#comments

  3. 31/12/2009 10:51

    coller des étiquettes c’est tellement plus rassurant…

    (pareil qu’henri sinon, à mourir de rire)

  4. Mode Oeuf permalink
    31/12/2009 10:58

    Bravo, clap clap, ha ha !!!!! Fruste et moite en résumé, haha !!! Et bavant.

  5. La Béarnaise permalink
    31/12/2009 11:22

    Ce ne sont que des suppositions:

    Parler de ses ex-compagnons de jeu de la sorte peut permettre à certains et certaines:
    - d’excuser des performances « plan-plan » et un imaginaire appauvri par le combo téléfoot/la star ac’/closer
    - d’idéaliser l’autre (pour se rassurer: « ma femme n’est pas une trainée, c’est une femme bien donc je suis un gars bien »)
    - de se créer des fantasmes (tu baves peut-être devant Mesrine, mais également devant le pare-choc de la coiffeuse, qui sait celle qui a les yeux qui sentent le bip.)

    Bref.
    C’est si simple et confortable que ce soit toujours les autres…et jamais soi au centre de la critique.

  6. 31/12/2009 11:26

    Merci de le dire…

    Parce qu’on a beau le dire, ce *biiip* de classement de la population féminine entre les « filles biens » et les « salopes » empoisonne la vie amoureuse de tout le monde. Et moi aussi je suis choquée par cette habitude de rabaisser un partenaire, le réduisant clairement au statut d’objet…

    D’autant qu’en tant que femme, je peux être sûre d’avoir été classée ainsi, voire même dans les deux catégories selon les points de vue…

  7. Le Velu permalink
    31/12/2009 11:45

    Moi j’aime bien les femme-cochons, étant moi`même homme-cochon ca permet de bien s’entendre. Bon évidemment la cochonnaille c’est pas tout dans la vie, faut aussi qu’elle sache faire le ménage et la cuisine et qu’elle ramène un salaire coquet à la maison.
    Ca me parait la moindre des choses.

    • totolebeauf permalink
      19/04/2011 13:23

      t’as raison levelu c’est un minimum tout ça avec ses cochonnes

  8. 31/12/2009 11:49

    Ça me donne envie de citer « The Ethical Slut » :

    « Nous sommes fières de revendiquer le mot “ salope ” comme un mot d’approbation, et même comme un mot d’affection. Pour nous, une salope et une personne de n’importe quel genre qui a le courage de vivre sa vie en accord avec cette assertion radicale : le sexe est agréable et le plaisir est bon pour toi. Une salope peut choisir d’avoir du sexe seulement avec elle-même, ou d’en avoir avec la terre entière. Il/elle peut être hétéro, homo ou bi, militant radical, ou banlieusard paisible.

    En tant que salopes fières, nous croyons que le sexe et l’amour sexuel sont des forces fondamentales et positives – ce sont des activités qui peuvent renforcer les liens intimes, améliorer des vies, faire naître des consciences spirituelles, et même changer le monde. De plus, nous croyons que ces potentiels existent dans tous les choix sexuels, à condition qu’ils soient consensuels – nous croyons que n’importe quel chemin sexuel, s’il est choisi et s’il est suivi en conscience, peut être une force positive et créatrice dans les vies des individus et des communautés. »

    (Traduction de Guilain Omont, vu ici : http://www.rue89.com/rue69/2008/11/18/ni-libertin-ni-infidele-le-polyamour-fait-des-ravages?page=0#comment-553517 – Le texte en anglais est (notamment) là : http://en.wikipedia.org/wiki/Slut )

  9. 31/12/2009 13:24

    Le Hasard, j’ai comme des doutes sur le fait de « faire naître des consciences spirituelles, et même changer le monde » ..
    La plupart des mecs parlant de la sorte n’ont pas de conscience spirituelle, ils l’ont échangé contre un abonnement aux chaînes sports.

    • 31/12/2009 14:00

      En même temps, les salopes qui s’assument avec cette classe et ce respect d’elle même, à mon avis, elles s’envoient pas en l’air avec des mecs qui fleurent le beauf… Elles doivent savoir reconnaitre les cas désespérés…

  10. Un Noir permalink
    31/12/2009 14:35

    Juste histoire d’illustrer avec des images qui bougent : http://www.youtube.com/watch?v=AWJkrrTMWfY

    • Orphus permalink
      31/12/2009 14:49

      Et elle se voit mariée dans quelques temps, enNAAUUURrme !

    • 31/12/2009 15:18

      Il parait ( je dis il parait parce que je ne suis pas sûre), que ce serait un fake.
      Ce reportage, je l’ai bien vu sur Arte, mais il aurait été fabriqué de toutes pièces….

      • Orphus permalink
        31/12/2009 15:56

        C’est fort possible mais en même temps ce genre de prédatrice existe

      • L'(autre) arabe (maintenant qu'on est beaucoup, ça va faire des problèmes ?) permalink
        31/12/2009 16:20

        Je confirme !

      • Un Noir permalink
        31/12/2009 17:38

        Vous avez déjà vu la vérité à la télé ? C’est sur quel chaine ? C’est juste une illustration et si ça se trouve le démenti est un fake, « think about it !! »

      • 31/12/2009 17:42

        Une illustration étant censée illustrer, justement, quelque chose, si elle est fausse, c’est ennuyeux…

      • Un Noir permalink
        31/12/2009 18:08

        Je suis franchement désolé si dans ma définition du mot « illustration » il n’est aucunement question de représenter la réalité ou bien l’imaginaire. J’ai juste envoyé le lien vers ce témoignage (vrai ou faux, je m’en balance) histoire d’appuyer l’article du Juif , car si les propos de cette jeune femme, néanmoins sympathique, étais tenus par un homme personne ne l’aurait traité de cochon (cf. les commentaires de la vidéo).

        Et comme on dit chez moi : Bon bout d’an !!

      • 31/12/2009 18:14

        Ca c’est clair ! En général, les commentaires des vidéos sont toujours hallucinants de bêtise…

  11. Bigre permalink
    31/12/2009 15:03

    Une bouffée d’air fraisministe.

  12. 31/12/2009 15:27

    c’est un fake…

  13. 31/12/2009 18:15

    Et bananée tout le monde !

  14. Malice permalink
    31/12/2009 18:59

    Et le gros beauf d’ajouter: Sauf Maman et ma soeur Marie.

    Et Woody: Je crois en deux choses: au sexe et à la mort. Les deux choses qui comptent dans la vie d’un homme. Mais avec la mort on est très rarement déçu.
    Et sur ces bonnes paroles l’ennemi public de l’an 2174 embrasse madame K.

  15. Charlie permalink
    31/12/2009 19:28

    Phallus partout, jouissance nulle part

  16. 01/01/2010 09:46

    il est un vieil adage disant que ce sont ceux qui en parle le moins qui en font le plus. A quelques exceptions prés (du genre Siffredi au hasard….) cela se révèle très vrai.

    j’ai quelques très bon souvenirs de soi disant dieux du pieu (auto proclamé bien sur) qui se faisaient descendre en flèche par leurs ex… et les femmes sont bien plus crues que les hommes de ce coté la.

    Une bien bonne réflexion Mr le Juif.

  17. 01/01/2010 14:50

    C’est absolument magnifique ! Et je ne suis pas féministe (loin de moi cette idée) mais c’est beau quand même.

    • 03/01/2010 18:34

      Pourquoi « loin de moi cette idée »? ça te parait aberrant de défendre l’idée d’une égalité homme-femme?

      • 03/01/2010 18:59

        Effectivement, dire « je ne suis pas féministe mais », c’est aussi abberrant que de dire « je ne suis pas antiraciste mais… »

        Les clichés sur la féministe revêche, frigide et agressive ont encore de beaux jours devant eux…

      • La Pastanaga permalink
        06/01/2010 14:21

        suis d’accord.
        parfois ça sonne comme si c’était une grave maladie

  18. Agathe permalink
    02/01/2010 13:09

    Le Juif,
    Je suis heureuse de constater que, des mois après la première lecture de cet article, je suis toujours aussi convaincue de sa qualité et de sa justesse. Et comme je viens de voir une merveille du cinéma, je ne saurais que trop te conseiller le prologue de Roger Vadim à ses Liaisons dangereuses pour appuyer ton propos : Quand un homme est un séducteur, on en parle comme d’un Don Juan; qu’il s’agisse d’une femme et elle devient une grue (je cite de mémoire, c’est juste l’idée générale). C’est joli, grue… ça manquait à ta liste !
    Bonne année à vous quatre !

  19. KPM permalink
    03/01/2010 18:04

    Je laisse parler quelqu’un qui l’a beaucoup mieux exprimé que je ne pourrais le faire :

    « Je n’étais pas de celles
    A qui l’on fait la cour
    Moi, j’étais de celles
    Qui sont déjà d’accord

    Vous veniez chez moi
    Mais dès le lendemain
    Vous refusiez en public
    De me tenir la main

    Quand vous m’embrassiez
    A l’abri des regards
    Je savais pourquoi
    Pour pas qu’on puisse nous voir

    (…)

    Et gonflés de l’avoir fait
    Vous donniez conférence
    Une souris qu’on dissèque
    Mon corps pour la science

    Je nourrissais
    Vos blagues de caserne
    Que vous pensiez viriles
    Petits hommes des cavernes

    D’avoir pour moi
    Un seul mot de tendresse
    Vous apparaissait
    Comme la pire des faiblesses

    Vous les fiers à bras
    Vous parliez en experts
    Oubliant qu’dans mes bras
    Vous faisiez moins les fiers »

    …et avant d’étiqueter ces filles-là dans la catégorie « libertines », on ferait peut-être bien de lire le reste de la chanson.

  20. 03/01/2010 18:47

    Cet article me rappelle un test à faire sur internet (j’avais lu ça dans un bouquin):
    Tapez vicieux sur google. Puis tapez vicieuse. c’est assez explicite.

    Parce que bon, c’est pratique de découvrir que les femmes aiment le sexe (j’en croise encore qui me disent ça d’un air victorieux : « de toute façon, vous aimez ça autant que nous, alors faites pas vos mijorés. Alors, je confirme, oui la plupart des femmes aiment ça autant que les hommes (même plus dans certains cas) ) mais y à un moment où il faut l’intégrer comme quelque chose de normal, banale, évident.
    Le pire dans tout ça c’est qu’il y à malheureusement encore des nanas pour te dire que si tu couches le premier soir/ Fait des trucs chelou/affirme haut et fort ton amour du cul (je parle pas spécialement de moi hein, que ce soit clair), c’est que t’as un problème. Alors qu’elles t’expliqueront sans la moindre gêne (mais parfois un air résigné), que pour les mecs, c’est normal, ils ont toujours été comme ça. Les pires c’est celles là en fait. Bande de traitre!

    • La Pastanaga permalink
      06/01/2010 14:30

      mais….
      « quatre vingt quinze fois sur cent,
      la femme s’emmerde en baisant,
      qu’elle le taise ou le confesse,
      c’est pas tous les jours qu’on lui déride les fesses.
      les pauv’ bougres convaincus
      du contraire sont des cocus….. »

      • LaZouzi permalink
        06/01/2010 14:35

        Alors voilà, je crois que c’est le moment de le dire, Georges, je t’aime d’amour amoureux.

      • La Pastanaga permalink
        06/01/2010 14:40

        et je suis completement fan de « Embrasse les tous »

        Coeur d’artichaut, tu donnes une feuille à tout le monde…

      • LaZouzi permalink
        06/01/2010 14:43

        La complainte des filles de joie…

      • La Pastanaga permalink
        07/01/2010 00:16

        aaaaah. tiens je m’autorise même un smiley :-D

      • LaZouzi permalink
        07/01/2010 19:37

        Une coupine d’aimage (du verbe aime bien sur) de Brassens!!!
        C’est cool ça, je saurais m’en souvenir La Pasta!

  21. 03/01/2010 18:50

    banal, pardon. Et à la fin du 1er paragraphe : aimer le sexe ça ne veut pas dire vouloir coucher avec TOUT le monde. (c’est comme les hétéros qui ne fréquentent jamais d’homos, persuadés que si ils en croisent un, il va forcement les draguer. Non, les homos ont aussi des préférences, des goûts, des envies. Suffit pas d’être du même sexe pour les attirer.)

  22. 04/01/2010 17:36

    il est bien cet article: enfin des gens qui pensent comme moi…
    de toute maniere, de nos jours, une fille qui couche c’est rapidement catégorisé comme une salope mais les types qui font des tournantes eux, ils ne sont pas catégorisés comme des chiens. Alors qu’ils devraient l’etre.

  23. 07/01/2010 04:17

    Merci beaucoup pour cet article et les commentaires qui vont avec, il y a donc bien des mecs qui ne pensent pas comme ces autres là…

    Cette histoire de fille bien-salope commence à empoisonner mon existence; j’aime bien aller en boîte, flirter, discuter avec un mec, et s’il me plaît passer le reste de la nuit chez lui…

    Mais bon, je sens que je vais devoir y mettre un stop, vu la mentalité de certains de vos congénères, je n’ai aucune envie d’être traitée comme une moins-que-rien, surtout que l’article a tout à fait raison, il font preuve d’une sacrée ingratitude.

    Une belle bande de connards…

    Etant bi, ça me donne de plus en plus envie de me tourner définitivement vers les filles.

  24. Emphiris permalink
    15/01/2010 11:33

    Tombée ici au hasard du twittering forcené, j’applaudis des deux mains, des deux pieds, et de tout ce qui se compte en double dans mon anatomie ( mes deux neurone s’y mettent aussi ).

    Merci, ça fait du bien.

  25. La Negresse permalink
    22/01/2010 16:28

    Bon sang! C’est pas tous les jours qu’on croise un mec (Le Juif) qui reconnait chez les hommes ce côté absolument sournois et tellement machiste! Cette idée qui est de traiter les femmes comme des sous-merdes après satisfaction.

    Bon! En même temps, c’est aussi la faute à ses femmes « cochonnes » hein!
    Pour ma part, c’est un choix qu’elles font, ou du moins, elles se surprennent et se complaisent dans ça! Après il faut juste ASSUMER! Quand elles vont finir par l’assumer complètement, je crois qu’à ce moment là, le terme « cochonne » choquera moins et tout le monde sera content…

    De toute façon, pour un mec: nana facile + rapport sexuel=cochonne! non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 570 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :