Skip to content

Quand je serai grand, je serai Spike Jonze

17/12/2009

ATTENTION SPOILERS!

La semaine dernière, nous faisions état, La Meuf, Le Pédé et moi même, de notre perplexité devant La Route, film de John Hillcoat adapté du roman éponyme de Cormac McCarthy. Ce film souffre à mon sens d’un excès de littéralité qui fige la dimension métaphorique du récit de McCarthy et rendant très largement indigeste sa transposition au cinéma. Cette parabole dans laquelle les personnages incarnent les vices et les vertus d’une humanité promise à la destruction car ayant irrémédiablement perdu son âme d’enfant, ne parvient à aucun moment à se défaire du poids de la fable, genre littéraire par excellence.

C’est donc paradoxalement à La Route que j’ai pensé, hier soir, devant Max et les Maximonstres (je sais, ce titre est grotesquement désuet à coté du Where the wild things are, titre original, infiniment plus poétique). Jonze, dans son travail d’adapation d’une oeuvre « sur papier » a réussi avec modestie là où John Hillcoat, gonflé d’importance, a échoué: mettre en scène un récit mythologique à vocation didactique en ne recréant le monde rêvé (même si le terme « cauchemardé » sied d’avantage à l’univers grisâtre de Hillcoat) qu’avec des outils purement cinématographiques.

Max est un petit garçon solitaire et exceptionnellement turbulent; paumé entre une grande soeur indifférente et une mère compréhensive mais ayant d’autres chats à fouetter, Max, doté d’une imagination débordante, s’invente des royaumes sur lesquels il règne sans partage. A la suite d’une violente dispute avec sa mère, le jeune garçon s’enfuit et embarque pour des contrées lointaines sur lesquelles il rencontrera d’étranges mais sympathiques  boules de poils. L’enfant, après avoir fait montre de suffisamment d’audace et d’inventivité devient roi de ce pays et impose à ses nouveaux sujets ses propres lois.

A travers les joies, les peurs et les peines qu’éprouve successivement le petit roi au contact de ces monstres-miroirs, c’est un voyage furieusement dépaysant auquel nous convie le Capitaine Jonze. Ses monstres convoquent à la fois l’image du meilleur ami avec qui on fait les 400 coups, mais surtout celle de la bête terrifiante prête à toutes les destructions. L’enfant au contact de son bestial alter ego insoumis à la loi des adultes, prend la mesure de ses propres pulsions de mort et des limites à ne pas franchir. Max se décide, au terme de son apprentissage, à rentrer chez lui et laisse le pays des monstres rejoindre l’empire de son inconscient.

On savait depuis Dans la peau de John Malkovich et Adaptation, que qualifier Spike Jonze de mec talentueux relevait d’un doux euphémisme. Malgré cela, certains de ceux qui connaissent ses films ainsi que son travail de réalisateur de clips ont tendance à relativiser ses capacités créatrices en lui préférant le décalage arty d’un Wes Anderson ou les facéties bricolées d’un Michel Gondry. D’autres viennent lui rappeler que ses films sont d’abord à mettre au crédit du génial Charlie Kaufman( scénariste des deux premiers films de Jonze ainsi que du plus grand film de la décennie). Imaginez maintenant Jonze, las de jouer les cinquièmes roues du carosse, qui déciderait de ressusciter  les légendaires Fraggle Rock (souvenez vous, ces ennemis héréditaires des Muppets devenus les icônes touffues de toute une génération de petits cancres) en adaptant le célèbre livre pour enfants écrit par Maurice Sendak et publié en 1963. Imaginez ces Fraggle Rock filmés avec la sensibilité plastique d’une Sofia Coppola au meilleur de sa forme (la photographie de Lance Accord, chef op attitré de Sofia, parvient par ces tons ocres et bruns à imprimer au film l’idée de nostalgie). Vous obtenez l’équation suivante:

Sofia Coppola + Wes Anderson x Charlie Kaufman – Michel Gondry = SPIKE JONZE. Oui Madame.

Car Max, roi de l’île aux monstres, fait davantage penser , par ses errements, à Marie Antoinette Dunst, jeune fille atermoyant entre la douce chaleur de l’enfance et les incessants appels à la maturité auxquels la soumet l’Histoire des adultes, qu’à la petite Alice de Lewis Carroll. Le passage à l’âge adulte est vu dans le cinéma des ex-époux Jonze-Coppola, comme le lieu d’une perte.

Formellement, le film est un merveilleux patchwork: les effets numériques les plus sophistiqués (pratiqués notamment sur les expressions et les mimiques des créatures) côtoient les plus artisanaux déguisements de mardi gras (volonté de restituer le coté peluche des monstres), le film donnant un peu l’impression d’être l’enfant parfaitement légitime des effets numériques de Star Wars Episode 3 et des marionnettes cheap de L’Histoire sans fin.

Je pourrais également parler de la très belle musique du film ainsi que de son casting de voix, plus qu’inspiré; je pourrais évoquer la présence lumineuse de Catherine Keener en maman touchante, mais n’en ferai rien car il est déjà tard. Je me contenterai, donc, de rappeler qu’il n’y a pas que les Avatar dans la vie…il y a Max et les Maximonstres aussi.

About these ads
333 commentaires leave one →
  1. 17/12/2009 07:11

    C’est le second film que j’irais voir quand je redeviendrais français après « Qu’un seul tienne et les autres suivront ». Juste parce que je trouve le titre d’une génialitude sans bornes et que ça parle de prison, donc je suis obligé d’y aller.

    Et ensuite, juste parce que c’est ma dernière soirée à Montréal, je me permets de faire une déclaration d’amour collective.
    Les 4 connards, je vous aime.
    Je tiens aussi à remercier diego, Nora, ripit00 et le Velu pour être magique et luminescents à chaque moment de leur vie.

    Malice, Marie (si t’es toujours vivante), Pasta, Capri, continuez comme ça, parce que dans pas longtemps, vous allez briller de la même sorte (mais pas trop comme nous quand même).
    Sur ce, je vais faire ma put*** de valise.

    • 17/12/2009 10:44

      Allez Henri, courage!
      Si la perspective de quitter Montréal te rend trop triste, tâche de penser très fort à Luc Plamendon, ça ira mieux.

      • 17/12/2009 11:06

        Ca c’est des mots de réconfort Le Juif. Bravo. Et merci Henri, hein.

      • 17/12/2009 15:58

        ‘fectivement, ça va super mieux tout de suite LÔ.

    • Le Velu permalink
      17/12/2009 11:12

      C’est un peu inquiétant ce post en forme d’adieux, tu as peur de l’avion Henri?

    • Malice permalink
      17/12/2009 11:18

      Bon voyage Henri.
      On pense à toi très fort.

      J’ai un copain qui m’a dit qu’à NY t’as toujours l’impression d’être porté par le sol, de ne pas marcher mais d’être sur un tapis roulant permanent. Si ça fonctionne aussi pour les valises, ça va être plus léger pour toi.

      Ben merci pour les compliments, je l’imprime et je le colle sur la flèche de mon sapin de Nowel.

      « Qu’un seul tienne et les autres suivront » tu sais qu’il vient de recevoir un superbe, le Prix Delluc du premier film, je te le dis parce que je ne suis pas certaine que l’information aie des bottes assez fourrées pour voyager jusqu’à Montréal.

      A très vite.

    • L'Auvergnate permalink
      17/12/2009 12:20

      Comme je suis un peu égocentrique, je ne peux m’empêcher de penser que Marie c’est moi. Je me suis transformée en « L’Auvergnate » par un vilain besoin d’entrer dans le moule et d’avoir un article moi aussi (quoi que La Marie ça avait aussi son charme).
      J’ai très hâte d’aller voir le film et je pense même y emmener un schtroumpf de ma connaissance, histoire d’avoir cet immense privilège d’être à jamais associée par ledit schtroumpf à une de ses premières émotion de cinéma…

      • 17/12/2009 12:26

        et même une des ses premières émotions « avec un s » soyons fous…

      • 17/12/2009 15:19

        Rah oui mais non, c’est pas toi là…

      • 17/12/2009 15:39

        Henri, tu prends les habitudes québécoises: « c’est pas toi LA… » prononcé « Lo » évidemment!
        Et merci pour la déclaration!

    • La Capricieuse permalink
      17/12/2009 15:41

      Merci Henri!

  2. droopss permalink
    17/12/2009 07:49

    On dirait un adieu là, Henriiiiiiiiii
    ?????

    • 17/12/2009 08:00

      Bien sûr que non, nanmého. C’est juste que là, je vais être obligé de me rationner en terme de bloguisme donc je fais dans le condensé.

      • La Capricieuse permalink
        17/12/2009 09:45

        Reviendez-vite quand même! Et te fais pas taxer ton sucre d’orge dans le bus à wifi!

  3. 17/12/2009 08:26

    Enviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !

    Bon, faut juste trouver une baby sitter…

  4. 17/12/2009 08:38

    Pauvre expat singapourien que je suis, je vais devoir attendre encore un mois avant de pouvoir le voir, merci Le Juif pour le papier, ca me fera un peu patienter !

  5. La Pastanaga permalink
    17/12/2009 10:05

    ay!!! le Juif on m’envoit en mission d’urgence mais je reviens plus tard…
    totalement dac sur Spike Jonze, et en plus je me rappelais pas qu’il était si choupinet.
    j’éprouve aussi une tendresse toute particulière sur son documentaire et clip de Fat Boy Slim

    • 17/12/2009 10:44

      CULTE

    • 17/12/2009 15:12

      Pasta, ce n’est pas la première fois que je te lis faire référence à Fatboy Slim, Grand Dieu parmi mon panthéon. Je t’aime de plus en plus.

      • La Pastanaga permalink
        17/12/2009 15:31

        Yoos-F, je dois être honnête, j’adore Fat Boy Slim, mais je connais finalement assez peu. Le personnage principal du docu en question, ce prof de danse improbable (à tel point qu’à un moment on se demande vraiment si c’est un fake d’ailleurs) est pour moi allégorie du héros moderrne.

        Quoiqu’il en soit, j’aime que tu m’aimes de plus en plus.

  6. columbine permalink
    17/12/2009 10:07

    je n’avais pas tant accroché à Adaption que j’avais été voir à cause du brillantissime « Being John Malkovitch ». « where the wild things are » est un grand classique de la presse enfantine outre-Rhin (je suppose qu’aux US aussi puisque Maurice Sendak est américain), peut-être pas très connu en France. c’est une bonne nouvelle de savoir que le film est bien…mais je crois que j’aurais préféré un film d’animation comme pour « Mary and Max ».

    • Roro permalink
      17/12/2009 19:56

      Si je peux me permettre, Max et les MaxiMonstres c’est un bon classique chez nous aussi. En tout cas chez les gens que je connais…

      Et moi, quand j’étais petiote, ce livre je le vénérais complètement. Presque autant que le club des détectives version hitchcock.

    • 20/12/2009 16:54

      il en existe une version, oubliable, qui date de la fin des années 80, me semble-t-il…

  7. 17/12/2009 10:23

    Bon ben ça c’est fait, je regrette de ne pas être venue avec vous hier soir!

    • 17/12/2009 10:49

      Effectivement c’est dommage. Même si, connaissant bien tes goûts en matière de ciné, je ne suis pas certain que ce type de film soit ta tasse de thé.

    • 17/12/2009 10:51

      Tu peux regretter, parce qu’on en voit pas tous les jours des films comme ça.

      • 17/12/2009 11:33

        Oui bon ça va, j’ai compris! Je sais ce que je fais ce week-end au moins!

      • Malice permalink
        17/12/2009 11:42

        aller voir un superbe film cornesque (copylameuf) me semble une excellente idée.

  8. Le Marou permalink
    17/12/2009 10:42

    Le juif, je suis plus que d’accord avec toi: Ce film est merveilleux et très beau.
    Je ne sais pas Max Records est un futur très bon acteur avec une face d’ange ou s’il a juste été filmé avec brio et beaucoup de talent mais il est époustouflant de vérité dans plusieurs scènes.
    C’est simple moi j’ai adhéré complètement à ce film et ce matin en me réveillant dans une ville sous la neige je n’ai qu’une seule envie, construire un Iglou et de m’y cacher.

    • 17/12/2009 10:54

      Max Records est génial dans le film: il prouve que l’on peut être un excellent acteur à cet âge sans avoir à singer les performances d’adultes.

      • Le Velu permalink
        17/12/2009 11:15

        En plus il a un nom qui déchire. Presque autant que Mark Strong.

      • laperfidealbion permalink
        17/12/2009 13:54

        Ou comme dans l’épisode des Simpsons où Homer change son nom en Max Power…

  9. 17/12/2009 11:27

    Le Juif, y a pas comme une identification ? Il me semble avoir lu quelque part que toi aussi, petit, tu étais roi d’un monde auquel tu imposais tes lois ?
    En tout cas tu as réussi à me donner envie, alors que bon, on va pas se mentir, les bébêtes à fourrure c’est quand même pas ma came de base.

    • 17/12/2009 12:33

      Meme si beaucoup moins remuant que Max au même âge, je me suis neanmoins pleinement identifie a lui. Ton sens de l’exegese est impressionnant mon cher!

      • 17/12/2009 13:27

        A moins qu’il ne s’agisse de ma mémoire qui confine au spikopatisme, souvent…

    • davidgeridoo permalink
      17/12/2009 18:57

      Eh bien, moi, contrairement à Diego, je suis très « bêtes à poils » (le Velu est inclus dans la liste), donc j’irai voir le film dès que je pourrai.
      Du coup, le Juif, je n’ai pas lu ton article parce que ça commence par ATTENTION SPOILERS. Et du coup, je n’ai rien à dire.
      Mais je tenais à le dire.

      • 17/12/2009 19:09

        cette dernière phrase n’est pas de jacques dutronc ?

  10. 17/12/2009 11:41

    Eternal sunshine of the spotless mind était un film que je suis allée voir à reculon, because Jim Carrey, et puis oui c’est un des meilleurs films jamais vu. Une subtilité et un optimisme incroyable.
    Spike Jonze + Kauffman ça donne des films qu’on peut voir et revoir.
    Pas encore vu Max, mais ça ne saurait tarder.

    • 17/12/2009 13:01

      D’autant plus que Carrey n’a jamais été aussi sobre et fin dans son jeu… Moi aussi j’ai failli le rater pour cause de JC…

      • P2L permalink
        17/12/2009 19:14

        Desole mais je me dois d’intervenir, Oceane:
        Eternal Sunshine a ete realise par Gondry, pas par Jonze.
        Et oui, ce film ferait chialer un Twix tellement il est beau…

        Hou, ca c’est de l’input de haute volee…

      • 17/12/2009 19:26

        Faire chialer un twix, c’est une image magnifique. Presqu’autant que ce film. En revanche, je ne l’ai jamais revu, j’ai super peur d’être déçu tellement ça m’avait bluffé de façon totalement inattendue. Ca se revoit bien, donc, est, vous l’aurez compris, ma question ?

      • P2L permalink
        17/12/2009 19:39

        Diego,
        Ce film est magnifique et se revoit avec delectation et les yeux.

        Enormissime performance de Mr Carey, Gondry ayant compris quelles sont les qualites a exploiter chez cette personne et a reussi a laisser de cote toutes les facettes insupportables de l’attarde hyperactif qui sommeille en lui.

        Grande prouesse de Kate aussi… (je remarque d’ailleurs que, on pourra dire ce qu’on voudra de Titanic, mais Cameron a quand meme eut le flair de degoter 2 tres grands acteurs en devenir….peut etre etait-ce un hasard…)

        Par contre, c’est vrai que toutes les phases avec l’autre cruche de Kirsten (pas capable de mettre le R au bon endroit dans son nom en plus) sont un peu poussifs.

        Mais ca reste un film jouissifissime, a regarder sous la couette en faisant des bisous sur les mollets de sa douce.

      • P2L permalink
        17/12/2009 19:50

        pardon « poussives »…comme moi en fait..

      • 17/12/2009 20:14

        P2L,
        je te rejoins en tout point sur les louanges que tu portes à Eternal Sunshine avec, cependant, une réserve sur son aspect « jouissifissime à regarder sous la couette en faisant des bisous sur les mollets de sa douce »: ce film, à mon sens, n’est pas si agréable à regarder…Malgré la présence de Jim Carrey, le film de Gondry reste marqué par une profonde mélancolie assortie d’un propos sur les relations amoureuses franchement désespéré. Difficile à digérer à deux sous la couette.

        Non, moi, je recommande plutôt « Misery » à tous les couples qui veulent s’embrasser les mollets. Bien plus jouissif.

      • Roro permalink
        17/12/2009 20:28

        Oui alors non. Je me désolidarise complétement de ces remarques:

        Jim Carrey n’a pas attendu Gondry pour être excellent.

        D’une part c’est un clown de très grande qualité, et c’est pas aussi facile que ça en a l’air.

        D’autre part : Man on the moon. The truman Show.
        Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire.

        Sur ce, je retourne boire du vin et manger des canapés.

      • 17/12/2009 20:43

        Oui tu as parfaitement raison Roro, je réalise que j’ai lu le commentaire de P2L de travers: « Gondry ayant compris quelles sont les qualites a exploiter chez Jim Carrey et a reussi a laisser de cote toutes les facettes insupportables de l’attarde hyperactif qui sommeille en lui. »

        Ca va pas la tête P2L? Le fan inconditionnel du génial Jim Carrey que je suis a déjà lynché pour moins que ça.

        Non, vraiment, désolé pour ce malentendu.

      • 17/12/2009 20:58

        En effet, Gondry a juste montré une facette différente du talent de Jim. Et je suis d’accord avec le Juif pour ne pas y voir un film à bisous – c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je l’ai tant aimé.
        Bon, promis, je vais le revoir asap.

      • 17/12/2009 21:14

        Je ne le trouve pas désespéré…

        Je trouve qu’il est effectivement mélancolique mais de cette mélancolie de bonne compagnie que j’apprécie tant…

      • P2L permalink
        17/12/2009 21:30

        Brievement parce que moi j’ai un vrai travail… je fais des bisous melancoliques si je veux.
        Bon, je reconnais que c’est pas super bisounours non plus, que ca laisse un gout bizarre dans la bouche..comme tous ces films qui sont si prenants car tellement vrais mais aussi tellement tristes a la fois. Donc jouissif n’est peut etre pas le bon mot.

        Donc je reconnais que j’ai un peu dit du caca…
        Mais je maintiens mon avis sur Jim Carrey: ok, Man on the Moon et Truman Show sont pas mal (juste pas mal..pas oufissime non plus).
        Mais je trouve que Gondry a ete le premier a vraiment dompte la publicite vivante pour Ritaline qu’est cet acteur.
        Parce que pour ces 3 bons films de Jim, vous avez vu la liste des bouzes insupportables qu’il a pu faire: Liar Liar, the Mask, Yesman, Ace Ventura, etc…
        Donc genial, non c’est pas le mot.
        Potentiellement juste, oui, mais pas genial.

      • 17/12/2009 21:32

        Faut que je pense à donner un certificat de vrai travail, moi, ça suffit ces allégations…

      • P2L permalink
        17/12/2009 21:42

        Vu ta tronche et la frequence de tes postes, je pensais juste que t’etais un grand brule invalide a 100%.
        Mais j’ai du me tromper…

        En plus, je plaisante, mon vrai travail est pour de faux: je suis actuellement a Miami, et il pleut! Je sais pas si tu vois a quel point on vit dans un monde de faux-semblants…

      • La Pastanaga permalink
        17/12/2009 22:10

        moi j’avais bien aimé The Mask, ok j’avais 13 ans.
        mais j’avais beaucoup aimé sa mini-parodie de Clark Gable :
        « Scarlett, vous n’êtes pas le cadet de mes soucis »

      • La Pastanaga permalink
        17/12/2009 22:16

        pardon : « Dis à Scarlett que ce n’est pas le cadet d’mes soucis ! « 

      • Roro permalink
        18/12/2009 00:45

        Mon cher Le juif, je suis très embêtée, je n’arrive pas à décider si ta réponse est ironique ou pas, du coup je me sens conne, et si il y à un truc que je déteste au plus au point, c’est de me sentir conne.
        Et puis c’est pas temps au commentaire de P2L que je répondais, mais aux précédents. Mais bon.

        Je suis néanmoins d’accord avec P2l sur le fait que le Carrey en question a fait des choix douteux dans sa carrière, qui comporte plus de bouzes que de bons films (mais the Mask, c’est quand même assez sympatoche et rigolo). Et finalement, la qualité d’un acteur se juge aussi sur ses choix.

        D’accord aussi, Man of the Moon et Truman show ne sont pas oufissimes, mais, par contre, les performances de Carrey dedans, oui.

      • Philippe de Thrace permalink
        18/12/2009 01:08

        Je tiens à préciser que : Je sus d’accord
        « Faire chialer un twix », ça confine au génie
        Eternal sunshine of the spotless mind est un des 8 films que j’ai en DVD et le disque est usé. (Et pourtant j’ai déjà dit ici ce que je pensais du cinéma…)
        J’ai subi Un film avec Jim Carrey jamais sorti en France (ya pas que des bigorneaux à la distribution) : Cable Guy, qui m’aurait donné envie d’éviscérer Jim Carrey au stylo bic cristal. Ce qui aurais empêché sa brillante intervention chez Gondry.
        La Pastanaga a une classe royale en lapine.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 10:09

        « le film de Gondry reste marqué par une profonde mélancolie assortie d’un propos sur les relations amoureuses franchement désespéré »
        … j’ai un petit doute sur la fin… elle était si desepérée?

        Sinon, La Thrace, merci du compliment. J’ai bien l’intention d’être le plat principal au repas de Noël cette année:
        « Lapin royal sur son lit de carottes séquentielles »

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 10:21

        Philippe, pardon de détruire toutes tes illusions sur les distributeurs français, mais « Cable Guy » est bien sorti en France, sous le titre « Disjoncté ».
        Par contre, c’est vrai que « faire chialer un twix », ça confine au génie.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 13:36

        J’ai trouvé Eternel Sunshine… beau et triste. Un peu comme Belle du Seigneur.
        Et puisque le sujet passionne les foules, le titre italien est vraiment à chier pour le coup : « se mi lasci ti cancello » = « si tu me quittes, je t’efface ».
        Enfin, oui, « faire chialer un twix », c’est magnifique…

      • 18/12/2009 14:41

        Roro, il n’y a aucune ironie dans mon propos. Jim Carrey est un génie. Point

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 14:55

        en espagnol, c’est un peu le même combat, genre à la Mary Higgins Clark:
        « Oublie-moi »

        Je savais pas d’ailleurs que le titre original venait d’un poème d’Alexandre Pope:
        « How happy is the blameless vestal’s lot!
        The world forgetting, by the world forgot.
        Eternal sunshine of the spotless mind!
        Each prayer accepted, and each wish resigned. « 

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 15:09

        Au Québec (on ne s’en lasse pas), « Eternal Spotless Machinchose » s’appelle « Du soleil plein la tête ».
        On dirait le titre d’une série AB Productions qui se passerait à Saint-Tropez, avec Rosy Varte dans le rôle de la concierge et Pascal Obispo dans le rôle du générique.

      • 18/12/2009 15:41

        @davidgeridoo: personne ne t’a dit qu’il y avait une interdiction formelle de mentionner les titres de film en québécois sur ce site? Non? Bon, ben maintenant, c’est fait. Par ailleurs, je te pardonne aisément ce faux pas pour le « On dirait le titre d’une série AB Productions qui se passerait à Saint-Tropez, avec Rosy Varte dans le rôle de la concierge et Pascal Obispo dans le rôle du générique. ».

        @Pasta: « Oublie-moi »? Y’a pas un copyright Guillaume Musso plutôt?

        @Le Juif: ce film, pas si agréable à regarder??? Je ne pourrais pas être moins d’accord. Chaque minute de ce film est un émerveillement de justesse, de sensibilité, d’intelligence, de beauté. Tu dis « malgré la présence de Carrey » et tu ne mentionnes pas Winslet, qui est fascinante, chacune de ses expressions dans ce film est un chef d’oeuvre et fait de ce film un plaisir absolu à regarder et reregarder et rereregarder. Pour la profonde mélancolie, ok, mais le « propos sur les relations amoureuses franchement désespéré », je ne suis pas du tout d’accord. Selon moi, c’est tout le contraire. Mais c’est un peu long à expliquer. J’avais déjà l’idée d’en faire un post, je crois que tu viens de me convaincre…

        @L’Auvergnate: J’aime beaucoup la comparaison avec Belle du Seigneur pour le beau et triste, même si Eternal Sunshine est à mon avis beaucoup moins triste.

      • 18/12/2009 15:56

        Et que Solal est beaucoup plus beau que Jim Carrey, dans ma tête.

      • 18/12/2009 15:59

        Cela va sans dire!
        Solal est le plus bel homme du monde.

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 16:13

        ATTENTION ! CE MESSAGE NE CONTIENT AUCUN TITRE DE FILM QUÉBÉCOIS…

        … mais quand même un titre de film ridicule.

        J’apprends à l’instant que le remake par Zhang Yimou du « Sang pour sang » des frères Coen s’appellera… « Une simple histoire de nouilles ».

        Voilà, c’est tout. A vous, Cognacq-Jay.

      • 18/12/2009 16:20

        D’ailleurs La Meuf, j’imagine que tu suis ce dossier : où en est-on de cette histoire de projet d’adaptation du Masterpiece à l’écran, qui posait quand même – entre autres angoisses – l’énorme problémitude de trouver un comédien qui corresponde à la luminescence infinie de la bellitude du héros ?

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 16:28

        Oh, non, pas belle du Seigneur à l’écran, par pitié non ! (j’en avais vaguement entendu parler, mais je refuse d’y croire)

        La Meuf, oui, Belle du Seigneur est bien plus triste (et Solal bien plus beau, il va sans dire) mais j’ai ressenti le même sentiment diffus à fin du film qu’à la fin du roman…

      • 18/12/2009 16:38

        Apparemment, il était envisagé à une époque un couple, tenez-vous bien, Ludivine Sagnier et ce truc, avant une réorientation vers Olivier Martinez, dont j’avais oublié qu’il était acteur, depuis le temps ?

      • malice permalink
        18/12/2009 16:45

        Ah, non, le Lion. Ce titre merveilleux avait été déposé à l’Inpi par le distributeur de Wong Kar Wai, plus précisément « une simple histoire de soupe de nouilles ». Et il est toujours protégé. Heureusement pour nous, l’homme a eu un malaise et ils ont gardé le titre en anglais « In the mood of love ». Zhang Yimou devra trouver autre chose.

      • 18/12/2009 16:47

        Tu connais le refoulement? C’est ce que j’ai fait quand j’ai entendu parler de ce projet avec l’ex de Kylie Minogue. J’ai oublié. Merci donc de ne plus m’en parler.
        En ce qui concerne le « truc », je ne sais pas qui est cette personne et ne souhaite pas le savoir.
        Quant à Ludivine Sagnier, si elle envisage un jour d’incarner Ariane à l’écran, pourquoi ne commencerait-elle pas répéter dès maintenant la scène du suicide? Et qu’elle en profite pour répéter la scène avec son partenaire, c’est toujours plus efficace à 2. Quel qu’il soit. Sauf s’il s’appelle George.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 16:49

        Belle du Seigneur en film, de toute façon, non, ne serait-ce que pour cette phrase : « agenouillés ils étaient ridicules, ils étaient fiers et beaux, et vivre était sublime ». On peut pas « adapter » ça à l’écran. Si, vous croyez qu’on peut ? (Et puis bravo le casting, en plus…)

      • ABC permalink
        18/12/2009 17:02

        Et pour le titre, « Belle du Seigneur », il ne peut se faire mieux que l’original, tout est dit

        Je me demande si c’est un titre choisi par Albert Cohen, ou par Gallimard.

        Solal & Ariane, ça pête aussi, mais bon…

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 17:17

        Malice, il est vrai que ce titre en forme de nouille s’appliquerait mieux à « In the mood for love ». Ça doit être ma source (Le Point, pour ne pas le citer) qui m’a tout enduit avec de l’erreur : http://www.lepoint.fr/culture/2009-12-17/zhang-yimou-realise-sa-premiere-comedie-en-adaptant-les-freres/249/0/405983

      • malice permalink
        18/12/2009 17:25

        Aaaah c’était pas une blague? C’est moi qui m’enduit avec de l’erreur, et je vais cacher ma honte sous mon lit.

      • 18/12/2009 17:52

        @La Meuf,
        il y a décidément beaucoup de malentendus sur Eternal Sunshine. Je ne m’attarderai pas sur les qualités du meilleur film des années 2000; je dis juste qu’après l’avoir vu un certain nombre de fois, le film laisse, malgré tous ses aspects séduisants, un goût amer.
        Je n’ai pas parlé de Kate Winslet (que j’adore) car mon propos était de mettre l’accent sur le côté comédie légère du film et Carrey, bien plus que Winslet, est associé à cet aspect.
        Sinon, suis impatient de lire le post que tu comptes écrire sur le sujet.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:07

        je verrais bien Gale Harold (Brian Kinney de « Queer as folk » version US) dans le rôle de Solal.
        et puis pendant qu’on y est, pourquoi pas faire une version queer de « Belle du seigneur »,
        moi je trouve que ça, ça pourrait être rigolo
        (quitte à profaner le sacré autant y aller à fond la caisse).

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 19:13

        Tu as fumé trop de carottes, petit lapin…

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:15

        ojalá…

      • Philippe de Thrace permalink
        21/12/2009 12:17

        Pasta,
        Gale Harold est un thon.

        Davidgeridoo,
        Je croyais que Cable Guy n’était sorti qu’en DVD. Rassure-moi, tu ne connais l’existence de cet immondice que par obligation professionnelle, tu ne te l’es pas farçi volontairement? Si?

      • La Pastanaga permalink
        21/12/2009 12:34

        La Thrace,

        Gale Harol dans QAF est tout sauf un thon (surtout dans la 2ème saison).
        et je trouve qu’il a vraiment un côté Solal.

        d’autre part Solal peut également être très très très laid s’il veut.

      • Philippe de Thrace permalink
        21/12/2009 14:27

        Pasta,
        Il est bien entendu que je n’userai pas d’un t(h)on si péremptoire si j’avais ne serait-ce que le reliquat d’un argument pour appuyer mes dires. En plus j’ai pas lu Albert Cohen
        Alors je confirme : ce type est un boudin, un cageot, un épouvantail.

      • davidgeridoo permalink
        21/12/2009 16:45

        Philippe, je te rassure : je n’ai pas vu le film. Je le connais de nom parce que c’est la 1re ou 2e œuvre de Ben Stiller réalisateur, qui est, par ailleurs, un acteur qui m’amuse assez.

        Cela dit, je ne te rassure pas : je me farcis AUSSI nombre d’immondices volontairement parce que j’aime me faire du mal et que j’espère toujours trouver une pépite au fond de la mine.
        D’ailleurs, pas plus tard que ce week-end, j’ai vu une chose… enfin, un concept… comment dit-on déjà… ah oui, un FILM argentin (« Vile romance », pour ne pas le citer), où les acteurs jouent aussi bien que dans un téléfilm érotique de M6, mais sans les scènes de cul. C’est un peu du Rohmer S.M. filmé au téléphone portable (pour faire court).
        C’est une expérience.
        Qui ferait presque regretter de ne pas avoir vu « Disjoncté ».

      • Philippe de Thrace permalink
        21/12/2009 16:55

        Quelle abnégation!
        « Disjoncté », il ne faut pas regretter, surtout si tu es sujet aux crises d’épilepsie. Carrey filmé en gros plan peut en provoquer autant que Goldorak.

      • La Pastanaga permalink
        22/12/2009 00:27

        ça me fait fait bien plaisir de constater, ô grand lion, que toi aussi tu es d’accord pour dire que Gale Harold est une bombe sexuelle.

      • davidgeridoo permalink
        22/12/2009 09:37

        Euh, la Carotta… avec tout le respect que je dois aux rongeurs internationaux en général et aux lapins espagnols en particulier, je n’ai JAMAIS parlé de Gale Trucbidule, je ne sais même pas qui est Gale Machinchose et en googlant Gale Trucmuche, je ne dirais pas que c’est une bombe sexuelle. Mais bon, faudrait voir son avatar manga.
        En tout cas, faut arrêter d’acheter tes carottes à Amsterdam, ça ne se marie pas bien avec la bûche aux marrons.

      • La Pastanaga permalink
        22/12/2009 11:36

        ok j’arrête

      • ABC permalink
        22/12/2009 11:44

        D’accord avec le Lion, j’ai été voir sur google la face de ce Gale,

        Il devrait faire fuir un lapin

      • Le Grec permalink
        22/12/2009 11:56

        @La Pastanaga: mon hétérosexualité épanouie m’a appris à reconnaitre la beauté et le sex-appeal(ca faisait longtemps que j’avais pas utilisé ce terme des 80′s), d’un indivivu qu’il soit mâle ou femelle, et de ce point de vue je t’apporte mon soutien, c’est un sacré beau gosse, je concois qu’il mette tes estrogènes à rude épreuve.
        Son prénom pue la pandémie mais te connaissant comme je commence à t’envisager, je pense que tu serais prête à prendre le risque.

      • La Pastanaga permalink
        22/12/2009 12:21

        HÉHO
        j’arrête mais faut pas me chercher non plus.
        Voyez « Queer as folk » (Saison 2, la seule que j’ai vue), et après on en reparle (rien à voir avec sa version figée gogolisante).
        Le Grec je suis sûre que même en tant que orthosexuel, il te ferait fantasmer. Merci de ton soutien, mangez des carottes.

  11. Malice permalink
    17/12/2009 11:52

    Moi j’aime bien les associations de talents et de sensibilités : Charlie Kaufman +Lance Accord +Spike Jonze= Where the wild things are

    • 17/12/2009 12:41

      Malice, ton addition fait rever mais elle ne s’applique pas au dernier film de jonze: kaufman ne l’a pas écrit, ce qui rend le film d’autant plus intéressant car on n’y voit l’univers de jonze enfin déleste des thèmes kaufmaniens.

      • Malice permalink
        17/12/2009 12:53

        A flute! Au temps pour moi. Je retourne donc me cacher avec mes projections et mes fantasmes.

  12. glongback permalink
    17/12/2009 12:19

    « il n’y a pas que les Avatar dans la vie »..
    Je l’ai vu. Pas Max & les MM, non, Avatar. Deux heures quarante plus une de queue (avec la prévente), un chef GI aux cheveux blancs, des grosses traillettes, de la 3D, 110 dB de volume sonore, une histoire d’amour, un héros au coeur tendre et à la cervelle molle, un meilleur ami qui meurt au milieu..
    Tout y est.
    Le Pédé, il va vraiment falloir que tu me donnes des cours pour choisir mes films parce que là, ça va plus.

    • 17/12/2009 13:09

      Bon, en gros, exactement ce que je pressentais…

    • 17/12/2009 13:24

      Lu dans Télérama sur Avatar (oui je sais on s’en cogne de Télérama), cette phrase qui m’a bien parlé : « James Cameron a décidé de ressortir le Polly Pocket qui est en lui ». C’est désormais sûr, je ne verrai pas Avatar !
      (PS : il y a aussi une bonne critique, ils sont partagés…)

      • 18/12/2009 16:17

        les critiques de Télérama sont des connards.

      • 18/12/2009 16:22

        Attention au maniement du mot « connard », L’Arabe. Tu prêtes à confusion, là…

      • 18/12/2009 16:40

        Oui, c’est vrai ça, fais un effort!

      • 18/12/2009 19:23

        Pourquoi? Quelle confusion? C’est assez clair « connards », non?

      • 18/12/2009 19:28

        Tu veux dire que tu les aimes ? Qu’ils pourraient partager un coin de ouèbe avec toi ? D’accord.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:32

        L’Arabe, tu es trop bon

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:36

        (mais pas plus bon que le plus bon de tes copains)

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:41

        j’ai comme l’impression que mon cerveau commence a être attaqué par le comportement sexuel cuniculaire

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 19:45

        Rhoooooooooo « cuniculus canaillum est » comme on dit quand on veut faire croire qu’on sait parler latin…
        mes respects pour la référence ènetéhémesque…

      • 18/12/2009 19:48

        Ah oui, excusez-moi j’ai été un peu long à la comprenette, c’est parce que je me suis ramassé la gueule jusqu’à pas d’heure hier. Donc non, c’est pas des connards comme nous, c’est des connards connards. Qui connardisent en connardisant comme des connards de con.

      • 18/12/2009 19:55

        Ca arrive aux meilleurs. C’est beaucoup plus clair, maintenant.

  13. 17/12/2009 12:33

    Wouh pinaise, j’avais presque oublié qu’il sortait au cinoche…

    Ça doit être le film que j’attends depuis 16-17 ans…

    Effectivement le titre français a moins de classe que « Where The Wild Things Are » mais il a la saveur de l’enfance. J’avais vu la bande annonce il y a un moment et je l’attendais de plus belle. Avec un post comme ça, je sais où je vais emmener mon petit frangin…

    • Malice permalink
      17/12/2009 13:23

      Ton petit frangin Diego?

      • 17/12/2009 13:26

        Malice je n’ai pas de grand frère, que des grandes sœurs. En revanche, j’ai un jumeau que j’ai rencontré une fois par hasard dans une boîte, un truc de malade mental, un clone total. Ses potes ne s’en remettaient pas, et moi j’avais l’impression de me regarder dans une glace. Depuis, il m’est arrivé plusieurs fois que des gens me prennent pour lui, et me disent « oh connard tu dis plus bonjour ? ». Mes parents nient.

      • Didie la Maffre permalink
        17/12/2009 13:47

        Pas avec autant de dents Malice. Brrrr

      • Le Velu permalink
        17/12/2009 13:54

        J’ai jamais rencontré mon sosie. Je me demande à quoi il ressemble…

      • L'Auvergnate permalink
        17/12/2009 13:56

        Le Velu, je suis de plus en plus fan…

      • Malice permalink
        17/12/2009 13:57

        Ah, me voilà rassurée. Tonio, qui a plein de dents comme Nora les aime, doit avoir le même fournisseur de fauteuils rouges qu’un bon nombre d’entre vous alors. Ce qui me perturbe. Ikéa?
        Tu as un clone Diego? Flute et zut, moi qui pensais que tu étais unique. Encore une illusion qui tombe.

      • 17/12/2009 14:04

        Ca n’est que physique Malice, il n’a pas mon rayonnement.

      • Malice permalink
        17/12/2009 14:21

        Ouf, je peux donc te raccrocher sur le sapin. Les lumières de Noël sont magiques.

      • frenchfigaro permalink
        17/12/2009 15:26

        NA ! Je change d’image ! Nanmého ! Je vais au cinéma !

      • davidgeridoo permalink
        17/12/2009 18:50

        Moi aussi, un jour, j’ai croisé mon sosie parfait. Un truc de psychopathe.
        Et puis après, j’ai compris. C’était un miroir.

      • P2L permalink
        17/12/2009 21:49

        Diego, si vraiment t’as trouve ton sosie, c’est une bonne nouvelle pour la moitie gauche de ton visage…une greffe ne serait pas du luxe, parce que ca commence un peu a suppurer sur tes lunettes.
        Le Dr Delajoux peut ptet te reparer les joues.
        Ok je sors.

    • 17/12/2009 16:00

      Encore une surface dentaire traumatisante.

  14. 17/12/2009 15:08

    C’est dégueulasse de faire des articles à spoiler, on ne peut pas commenter si on l’a pas lu.
    T’es vraiment pas cool Le Juif quand tu veux.

    • 17/12/2009 18:57

      Je trouve pas que ça spoile dingue. C’est pas comme s’il racontait ce qui arrive à ###### à la fin de la saison 4 de Dexter, tu vois.

      • tomima permalink
        17/12/2009 20:52

        Aaaah Diegosan, cette fin…!!

      • 18/12/2009 01:50

        Diego, tu es une ordure. Je n’ai toujours pas vu l’épisode et tu fais augmenter la pression comme le risque de spoil. C’est super pas sympa…

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 10:04

        hihihi,
        je m’spoile

  15. La Pastanaga permalink
    17/12/2009 15:10

    Euh… quoi d’neuf docteur?

    • 17/12/2009 15:12

      Choupinou !

    • Didie la Maffre permalink
      17/12/2009 15:19

      Pasta, t’es Magnifique

    • La Capricieuse permalink
      17/12/2009 15:19

      Oh un joli lapin de Nowel

    • Le Velu permalink
      17/12/2009 15:22

      Elle l’a cherché, elle m’a expressément demandé de ne pas exhiber son opulente poitrine, juste avant de m’avouer que pastanaga veut dire carotte. Elle ne m’a pas laissé le choix.

      • Didie la Maffre permalink
        17/12/2009 15:24

        C’est vrai, a part un bonhomme de neige, il y avait pas d’autre solution

      • La Pastanaga permalink
        17/12/2009 15:26

        Merci les Meufs et merci à toi le Velu.
        Tu m’a tout à fait cernée.
        (en fait ma mission super urgente c’était ça: aller dans le royaume du velu me faire lapiniser… tiens, pourquoi j’ai la sensation qu’on va réveiller l’Arabe??)

      • La Capricieuse permalink
        17/12/2009 15:26

        Elle est craquante!

      • ABC permalink
        17/12/2009 15:30

        Les avatars de nos avatars nous révèlent encore plus, quelle talent Le Velu !

        J’adore les pommettes rouges de la Capricieuse et la bouille de lapinou de La Pasta

      • La Capricieuse permalink
        17/12/2009 15:30

        Et là, si on regarde les avatars des DRA (Dernières Réactions Outragées), on se dit que tout le monde est normal sur ce blog…

      • le velu permalink
        17/12/2009 15:44

        C’est vrai qu’ils sont bizarres vos avatars. Quelle étrange assemblée.

      • Malice permalink
        17/12/2009 15:50

        Trop mignonne.
        Mais je me méfierais quand même du sort réservé au lapin et à sa carotte sur ce blog. En haut de l’affiche.
        Meurtre au sucre d’orge sera bientôt sur la toile?
        brrrr.

    • 17/12/2009 15:51

      Pasta tu es SUBLIME!!

      • 17/12/2009 15:55

        @Malice, c’est ça qu’est bon: je suis à la fois la carotte ET le lapin!
        @La Meuf: merci! Smiley-avec-petit-museau-se-retroussant

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 10:29

        La Pastanag’hase, je suis en ext’hase ! Tu me fais penser au gentil lapin-garou qui se fait aspirer dans la pelouse par Wallace et Gromit. (Mais il faut peut-être avoir vu le film pour visualiser.)
        « Pastanaga » veut dire « carotte » ? Mais alors… que veut dire « carotta » ?!

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 10:49

        hey ça g’haze? dis-moi tu vas quand même attendre Noël pour me manger grand lion, hein?

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 10:59

        Je suis un lion végétarien, donc inoffensif pour les lapins. Par contre, ce n’est pas dit que j’attende Noël pour te manger la carotte. (Au sens littéral du terme, hein.)

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 13:52

        hiii une allusion à double sens !! MAIS QUE FAIT L’ARABE ??!

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 13:57

        Quoi ? il n’a pas commenté, pas réagi là ? MAIS QUE FAIT L’ARABE ??!

        Serait-il en cure de sevrage ? Je m’inquiète.

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 13:58

        QU’est-ce que j’ai fait ? je croyais que le premier commentaire avait disparu dans la nature… je suis désolée.

      • 18/12/2009 16:19

        Ben pourquoi veux-tu que je commente? Ca ne m’est pas destiné = m’en tamponne la Cotillard.

    • 17/12/2009 16:07

      Ca me donne envie de m’en faire un…quitte à le changer plus tard…

      *La Rêveuse qui n’a aucune constance*

      • elseneur permalink
        17/12/2009 18:18

        Ah ! J’ai réussi à faire ce bon sang d’avatar…

        (Et non pas à me faire « Avatar »…

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:19

        c’est le même que la rêveuse

      • 17/12/2009 18:20

        Avec une ID à la noix Grrr !

      • 17/12/2009 18:21

        C’est parce que c’est la même personne. mais j’avais pas vu, au départ, que l’ID choisie pour Gravatar se mettait automatiquement…

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:21

        je comprends pas

      • 17/12/2009 18:22

        Moi non plus… :(

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:23

        pourquoi tu changes de nom ?

      • le velu permalink
        17/12/2009 18:24

        Lulu il faut vider son cache toutes les 5 minutes et relancer la fenêtre de c’est la gene.
        La Rêveuse, j’ai compris! et il neige.

        P.S : internet vient de m’apprendre à jouer à la belote. A moi le monde.

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:25

        Le Velu il me semble que tu as du travail alors cesse de glander

      • L'Auvergnate permalink
        17/12/2009 18:27

        Le Velu, je me réjouis que tu saches jouer à la belote. Je nous prédis un avenir radieux.

      • 17/12/2009 18:35

        Au fait lulu, t’es qui ?

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:39

        Ca faisait longtemps

      • 17/12/2009 18:42

        Mince j’ai cru que t’allais tomber dans le piège, comme je t’avais lâché la grappe depuis un moment.
        T’es une coriace lulu.

      • lulu permalink
        17/12/2009 18:46

        C’est vrai ça ! Comment ai-je pu déjouer un piège aussi machiavélique !

      • 17/12/2009 18:54

        Je ne me l’explique pas. Je le peaufine depuis des semaines. J’ai fait des schémas et des graphiques, des formules mathématiques, je n’ai pas pris l’option histoire pour me consacrer entièrement à des expériences scientifiques sur la psychologie des femmes à nichons. Les murs de mon salon sont tapissés de feuilles de paper board gribouillés de mes stratégies. Et je me suis écrasé lamentablement. J’ai l’impression désagréable d’être le coyote pourchassant beep-beep.

      • L'Arbitre énervé permalink
        17/12/2009 20:44

        Et le Coyotte se fait toujours écraser par ses propres pierres !

        Pas très futé, le Coyotte …..

      • L'Arbitre énervé permalink
        17/12/2009 20:52

        Ou s’exploser la tronche avec de la dynamite !

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 08:51

        lulu ce matin j’ai vu ton sosie dans le train.
        (et merde encore une rime- sans-le-vouloir.
        Maudite je suis.)

      • lulu permalink
        18/12/2009 10:07

        oui mais en moins belle n’est-ce pas ?

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 10:10

        cela va sans dire

  16. Un Noir permalink
    17/12/2009 18:07

    « laisse le pays des monstres rejoindre l’empire de son inconscient. » I fuckin’ love it !!

  17. 17/12/2009 18:15

    Pasta, cet avatar envoie sa race.

    • La Pastanaga permalink
      17/12/2009 18:17

      c’est comme une nouvelle jeunesse, Henri

  18. La Pastanaga permalink
    17/12/2009 18:16

    Dans la série des équations, je propose:
    (Spike Jonze + Sofia Coppaleci) x Chemical Brothers / (Amour-à-peine-post-pubère-mais-tellement-touchant)
    =

  19. Roro permalink
    17/12/2009 20:03

    Bon, c’est pas pour jouer ma chieuse mais elle est où la gêne dans cet article?
    Comment donc allez-vous garder votre image de connard avec des articles pareil?
    Je m’insurge.

    • Roro permalink
      18/12/2009 00:46

      J’ai dit je m’insurge et personne ne réagit?

      Je me double insurge.

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 11:26

        La gêne, c’est que la Meuf n’a pas vu le film.

        Et que le titre français craint vraiment.

  20. 17/12/2009 20:26

    Tu m’a donné envie d’aller le voir alors que je n’y pensais pas (croyais que c’était un vrai film pour enfants), merci Le Pédé.

    • 17/12/2009 20:33

      Hélène,
      me traiterais-tu par hasard de pédé??

      • 17/12/2009 21:19

        Ca n’arriverait pas si tu t’en tenais à ton champ de compétence, et publiais des articles sur le nombre de branches des chandeliers et le cours de la gourmette.

      • P2L permalink
        17/12/2009 22:01

        Le Juif et le Pede devrait peut etre faire un article conjoint sur « Serious Man » des Freres Coen. Ca recoupe les competences des 2 a la fois.

      • 18/12/2009 01:55

        T’as oublié les nazis Diego. J’avais d’ailleurs pensé à proposer de faire rebaptiser Le Juif en « Le Godwin », mais bon, c’est cool aussi Le Juif, alors j’ai rien dit.

  21. tomima permalink
    17/12/2009 20:56

    Merci pour cet article, ça m’a donné aussi envie de voir le film!
    Très bien écrit come toujours, mais j’ai eu du mal à comprendre la phrase sur la littéralité, je ne suis pas au niveau pour ce blog :-/

  22. 17/12/2009 21:07

    Je viens de relire les commentaires de la journée, et j’en arrive à la conclusion suivante : ce blog va finir par donner lieu soit à la plus grande partouze du monde, soit à l’établissement d’un nouveau record du monde de mariage collectif, enfonçant ceux de chez Moon. Checkons les dispos du Stade de France.

    • 17/12/2009 21:21

      Je me sens pas concernée : J’adore ce blog et ceux qui y postent mais ça n’a rien de sexuel…

    • le velu permalink
      17/12/2009 21:44

      Effectivement, je vais me concentrer sur de vrais commentaires des articles plutôt que des commentaires de commentaires de en-fait-c-msn-ici.
      Mea culpa.

      • ABC permalink
        17/12/2009 21:49

        Tu es pas mal Le Velu, joli dis donc

      • le velu permalink
        17/12/2009 22:02

        Un avatar totalement trompeur évidemment.

      • ABC permalink
        17/12/2009 22:06

        je crois aveuglément que les avatars sont visuellement ressemblants aux personnages de chair et de sang

      • P2L permalink
        17/12/2009 22:11

        Ha bon?

      • 17/12/2009 22:15

        Tu rajoutes 20 KG pour ma part…

        *La Rêveuse qui s’en fout vu qu’elle est pas là pour pécho*…

      • ABC permalink
        17/12/2009 22:20

        Tu as un nouvel avatar La Rêveuse, tu as un regard de rêveuse mélancolique

        Sauf toi P2L, euh j’espère que tu ne ressembles pas à tes triangles et losanges, en même temps c’est pas trop vilain un losange Mais

        Tu voudrais pas te transformer un peu pour voir ?

      • P2L Version 2 permalink
        17/12/2009 22:46

        Comme ca?

      • 18/12/2009 08:08

        Je me suis dis que je pouvais faire cet avatar pour les fêtes ^^…

      • ABC permalink
        18/12/2009 11:38

        P2L, tu as piqué l’avatar de Diego ou tu es Diego, avec un autre pseudo ?

        Je ne comprends plus rien

        Diego tu es une trinité ?

    • L'étudiante permalink
      18/12/2009 11:36

      On pourrait demander l’aide de la Mozabite, ils ont ce genre de spécialités.

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 11:39

        Je suis peut-être pas très claire. Je parlais du mariage collectif. Les Mozabites n’organisent de mariage qu’un seul jour par an, donc tout le monde se marie en même temps.

  23. La Pastanaga permalink
    17/12/2009 22:14

    vi vi farpaitement doc

  24. Le Blazé permalink
    18/12/2009 00:46

    En tout cas Le Juif, des critiques ciné comme ça, ça donne envie d’affronter la neige et de courir direct au ciné. Après Avatar je me fais une semaine monstre en tout genre. Si c’est l’inverse du style de La Route comme cité précédemment je signe tout de suite!

  25. petdezele permalink
    18/12/2009 03:20

    Bon bin voila, je me suis fait un avatar…

    Original, non?

    • La Pastanaga permalink
      18/12/2009 11:48

      AAAAAAAAAAAAAAAAH

      Le Velu !! Réveille-toi! Interviens je t’en conjure!

      • Le Velu permalink
        18/12/2009 13:45

        Quoi? il est très bien son avatar. Sans doute réalisé par un artiste de talent.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 13:51

        Trop tard, je t’entends pas, je suis tombée dans les pommes

  26. Le Petit permalink
    18/12/2009 07:50

    Je tiens à préciser que ce post est le tout premier pour moi et que c’est un moment fort émouvant (évitons les larmes tout de même).
    Je tiens a féliciter le juif pour m’avoir entièrement convaincu et motivé pour aller voir ce film en période pré exam, à l’heure où toute vie m’avait quitté. Par contre j’ai franchement envie de l’immoler après avoir vu le film. :D
    Une oeuvre qui aurait pu être fort sympathique mais qui perd toute portée onirique dès les premiers hurlements strident (et fort agacants) de l’insupportable petit monstre à visage humain. Après une certaine tension (est-ce que ce film est pourri ou je comprend rien? ) succède un gros fou rire avec la première apparition des peluches à têtes de monstre…
    Au final, peu de portée symbolique, peu de rêve, juste une aventure peu mature même si elle bénéficie d’une certaine inspiration et d’effets visuels satisfaisants.
    Mon verdict : pas vraiment l’impression d’avoir perdu mon temps, mais difficile de ne pas rester sceptique (un peu comme pour Là Haut dirons nous) et qui déçoit grandement le vieux rêveur nostalgique et amateur de contes et fables que je croyais être…

    • 20/12/2009 17:03

      Petit, tout d’abord, bienvenue chez nous, fais comme chez toi, y’a des bières dans l’frigo. Ensuite, je suis diamétralement opposé à ton avis. Max et Les Maximontres est une sorte de miracle, dans le fond et dans la forme. Alliant un discours envisageable par les enfants à un discours et une seconde lecture très très vraie sur les relations familiales, la filiation et l’amour. Le fait que le film en lui-même soit une gigantesque métaphore lui donne une richesse que l’on ne voit que très rarement animer les écrans de cinéma. Une merveille, je te dis.

      PS: et puis cette B.O. miraculeuse de Karen O (leadeuse des Yeah Yeah Yeahs). Miam!

      • L'Arbitre énervé permalink
        20/12/2009 20:50

        Dis donc l’Arabe, si je comprends bien, c’est toi qui te colle à la permanence de C’est la gêne, pendant que tes petits camarades vont passer les fêtes de fin d’année dans une station de ski huppée à la mode ?

        Est-ce que tu accepterai de partager avec moi les  » doubitchous « , c’est à la mode aussi, c’est Kloug !

  27. lebig permalink
    18/12/2009 10:51

    J’avoue qu’avec ce titre tout pourri (c’est toi le maximonstre!), je n’avais aucunement l’intention de me déplacer.
    Et, finalement je me suis dit que j’avais suivi les conseils du Juif pour aller voir ce que Max faisait avec Mary à l’époque. Sans regrets évidemment.
    A cela, Le Pédé vint ajouter sa pierre à l’édifice textuelle de son compère connard, et acheva de me convaincre.

    Je suis donc allé voir « Where the wild things are » hier. C’était génial.
    Non je n’ai pas d’arguments, tout a été (fort bien) dit.

    Merci les mecs!

    • 18/12/2009 11:00

      Ce message me fait un plaisir immense.
      Je profite de ta confiance pour te donner un conseil: ne jamais faire confiance aux titres français.

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 11:06

        Exemple probant : « After Hours » de Scorsese en VF = Quelle nuit de galère !
        (On dirait un titre de Max Pécas.)

      • malice permalink
        18/12/2009 11:14

        La langue française est tellement riche poétiquement qu’ils pourraient quand même essayer de prendre un autre traducteur de titre. Gogole a déjà plus de talent.

      • 18/12/2009 11:31

        Juste pour info, Max et les Maximonstres s’appelle Max et les Maximonstres depuis 1967, date de la première édition française. Il n’est donc en aucun cas sorti de l’esprit tordu et lessiveur d’un marketeur de major française. Par ailleurs, c’est un livre pour petits enfants (5 – 8 ans), je ne trouve pas que le titre soit si affreux que ça, puisqu’il touchait le petit enfant que j’étais. Le bouquin (bijou graphique et poétique) fait partie des oeuvres qui ont marqué ma jeunesse. J’ai toujours connu Max et ses Maximonstres, et je vous avouerai que je suis un peu étonné du peu de gens (surtout de ma génération) ayant entendu parler du livre avant l’annonce du film de Spike Jonze (que je n’ai pas encore vu).

        Enfin, s’il te plaît Le Juif, c’est Maurice SendaK, avec un K!!! Je te laisse corriger.

      • ABC permalink
        18/12/2009 11:41

        Oui Le Lion, ça fait tout à fait Max Peccas

        C’est comme Splendor in the grass, qui devient in French, la fièvre dans le sang

        Et plein d’autres, je vais en chercher d’autres

      • 18/12/2009 11:43

        Je sais bien que c’est le titre du bouquin, moi aussi je l’ai lu il y a bien longtemps, mais il stigmatise justement ce que j’ai toujours déploré à propos du traitement français des œuvres destinées aux enfants, qu’il s’agisse de titre ou de traduction: cet aspect littéralement enfantin/gnangnan/imbécile.

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:18

        Ah, ben, justement, moi j’aime bien « La Fièvre dans le sang » !
        Parfois, les titres français sont réussis : « Les Ailes du désir » pour « Der Himmel über Berlin » (Le Ciel de Berlin), mais là, il paraît que c’est Wim Wenders lui-même qui l’a choisi.
        Par contre, « Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » des frères Coen, c’est pas terrible. (Le titre, hein, pas le film.)
        Heureusement, c’est comme « Quelle nuit de galère ! », personne ne l’utilise.

      • LaZouzi permalink
        18/12/2009 12:28

        Tu m’enlèves les mots de la bouche l’Arabe!
        Moi aussi fan de « Max…. » quand j’étais petite et même si je comprends le débat autour des traductions de titres en français, moi, j’aime bien celui là, de titre… Nah!

    • lebig permalink
      18/12/2009 11:04

      C’est décidé.

    • L'Auvergnate permalink
      18/12/2009 11:48

      Je me permets juste de préciser : le choix final du titre français, qu’il s’agisse d’édition, de télé ou de ciné revient très rarement au traducteur. En édition un peu plus quand même, c’est vrai, mais pour le reste, le traducteur fait des propositions de titre, et la plupart du temps le client choisit carrément autre chose (par client j’entends en général le diffuseur) Et je vous assure que je sais de quoi je parle.

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:24

        Tiens, tiens, une consœur…

      • Le Blazé permalink
        18/12/2009 12:25

        En tout cas ça pourrait être pire, je suis pour protéger la langue française mais y a des limites à tout: http://www.topito.com/top-des-titres-de-films-mal-traduits

        J ai une petite préférence pour Speed 2 !

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:32

        Ah, les traductions québécoises des titres de film sont toujours une source d’émerveillement !
        Dans ton Top 20, il manque quand même l’insubmersible « Grease » qui, en Québéquie, s’appelle « Brillantine ».

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:36

        Ben je sais pas, « Brillantine », pour « Grease », en même temps… c’est ça…
        Gamine, je me souviens d’avoir vu « Dirty Dancing » prêté par une copine sur une bonne vieille VHS où elle avait elle-même écrit le titre « DARTY DANCING ». Vingt an après, je ne m’en suis toujours pas remise…

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 12:38

        oh merde alors ça c’est magique
        Ferrovipathes et Bételgeuse !!!
        Mer où ils vont chercher tout ça??

        les noms de groupes de musique peuvent également valoir le détour dans certains pays: en Espagne ils vont voir « OU DOS » en concert par exemple.
        (U2)

      • ABC permalink
        18/12/2009 12:39

        Ah merci Le Blazé pour le lien

        Au Lion, superbe et généreux, « La fièvre dans le sang », traduit bien le film, mais le titre original est plus beau

        J’aime beaucoup le titre français du film des Coen, y’a un côté biblique, et en même emps cela me fait penser aux titres à rallonge de certains bouquins d’auteurs japonais

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 12:39

        Darty Dancing, c’est le genre de clip que pourrait faire Jean Sarkozy

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 12:41

        jajaja Darty Dancing, c’est mythique,
        ça me fait penser à l’étiquette de mon Savon Noir pour faire des « bons messages »

      • ABC permalink
        18/12/2009 12:41

        « Fiction pulpeuse » c’est ultraluminescent, j’suis sûre que Quentin aime

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:41

        C’est malin. Maintenant j’ai des visions de Patrick Swayze en réfrigérateur-congélateur en train de danser avec un sèche-linge.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:44

        « Fiction pulpeuse » j’arrive même pas à y croire…

      • Le Blazé permalink
        18/12/2009 12:45

        @ L’Auvergnate Grace à Darty dancing, je suis quasiment mort de rire, étouffé par mon café! Merci pour ce pur moment de bonheur

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:46

        Merci, le Blazé. C’est vrai que « Ferrovipathe », c’est assez extraordinaire. On dirait un mot xyloglotte : http://www.cledut.net/xylo.htm

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:50

        Mais c’est génial le xyloglotte ! Merci Davidgeridoo !

      • 18/12/2009 13:14

        Wow ! Quand je lis les traductions, je me sens presque normale… oO

      • L'étudiante permalink
        18/12/2009 13:22

        @Davidgeridoo : waouh ! le xyloglotte est pour le moins hilarothanatogène

      • 18/12/2009 16:23

        J’trouve ça un peu capillotracté pour ma part…

      • 18/12/2009 16:27

        La question clé, c’est comment s’appelait Speed tout court, si speed 2 s’appelle « Ca va clencher » pas 2 ?

  28. L'Auvergnate permalink
    18/12/2009 12:30

    Tu sais que des fois j’ose même plus dire le boulot que je fais… ? je crois qu’on me pardonnerait plus facilement d’égorger des enfants…

    • LaZouzi permalink
      18/12/2009 12:33

      Ben, ça dépend… Tu gardes le sang pour faire du boudin?

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:37

        Oui, toujours.

      • ABC permalink
        18/12/2009 12:42

        Vas y lâche toi, tu en as déjà trop dit l’Auvergnate

  29. L'Auvergnate permalink
    18/12/2009 12:46

    Je pense que Le Lion-Deneuve a compris… et qu’il fait la même chose que moi en plus…

    • davidgeridoo permalink
      18/12/2009 12:49

      Je confirme. (Sauf pour le boudin.)

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:52

        Et toi aussi au lieu de faire ton boulot tu glandouilles sur internet et c’est pour ça que les titres sont toujours aussi mal traduits (cherchez plus, on a trouvé).

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 12:57

        Je suis en stand-by. J’ai fait ma liste de propositions de titre, j’attends que le client la consulte pour en choisir un autre.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 13:02

        ha ha ha ha ha… le pire c’est que c’est ce qui va arriver (et tu le sais) !

    • lebig permalink
      18/12/2009 12:54

      Bon, on comprends pas, dis-nous!!!

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 12:55

        Ben je traduis…

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 12:56

        ils sont TRADUCTEURS DE TITRE DE FILMS spécialité xyloglotte

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 13:00

        Bravo, la Carotta ! Mais on traduit aussi ce qu’il y a DEDANS le film.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 13:04

        Tu fais ça, toi ? Moi je traduis le titre, point barre. Pour le reste je fais confiance à l’imagination fertile du public…

      • malice permalink
        18/12/2009 13:05

        Ah! Lire les sous-titres français d’un film français, ça m’a valu quelques crises de rire aussi.
        Bravo!

      • ABC permalink
        18/12/2009 13:07

        M@lice, tu as retrouvé Le Velu pour ta transfiguration ?

      • malice permalink
        18/12/2009 13:20

        @BC, non, il n’est jamais arrivé. A cause de la neige probablement.

      • ABC permalink
        18/12/2009 13:34

        Je vais partir à la recherche de Le Velu-Pygmalion alors

        En plus j’ai une déchirure sur la cuisse gauche, le Latex s’est déchiré après une petite baston avec La veuve noire (à cause de la neige j’ai glissé du toit)

        Le Velu, Le Velu !

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 14:09

        ABC, j’ai toujours voulu te demander: c’est un poireau que t’as sur la joue?

      • Le Grec permalink
        18/12/2009 14:33

        Pastanaga t’es méchante, comment t ‘as fait pour te transformer en lapine?

      • ABC permalink
        18/12/2009 14:38

        Euh, un grain de beauté plutôt Pasta, mais si tu veux, je peux me cultiver un p’tit poireau sur la joue pour que tu te sentes moins seule.
        Le Velu acceptera peut être de jardiner un peu, si je le retrouve

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 14:46

        L’Hétéro: c’est toi la lapine.

        Rappelle-toi:
        « Le lapin court apres la lapine.La lapine s’arrete.Le lapin la pine »

      • ABC permalink
        18/12/2009 15:15

        A propos d’histoire de lapin, j’aime celle sur le lapin qui a une grosse….montre gousset, revue par Disney

      • Le Grec permalink
        18/12/2009 15:39

        putain mais toi t’as envie de mes fesses d’une force…..

      • ABC permalink
        18/12/2009 15:54

        Euh you talk to…La Pasta ?

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:20

        @l’hetero: oui, et c’est surtout grâce au Velu qui a eu l’amabilité de m’armer d’un dildo-carotte

      • malice permalink
        18/12/2009 21:58

        ABC, est ce que tu as réussi à mettre la main sur le velu? Est ce qu’il a pu te mettre une rustine sur ton latex? C’est dangereux les toits par chez toi.

      • ABC permalink
        18/12/2009 23:39

        Oui, c’est dangereux, surtout que là c’était un toit à la Empire State Building, alors que d’habitude ils ressemblent davantage aux regrettées Twin towers.
        Je n’ai toujours pas retrouvé Le Velu…j’ai hâte de te voir transfigurée. Zut j’ai froid au cuissot…

    • L'Auvergnate permalink
      18/12/2009 12:57

      Merci, La Pastanaga.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 12:58

        Traduttore, Traditore!

  30. La Pastanaga permalink
    18/12/2009 13:00

    (c’est vrai que chuis fucking pas crédible en lapin)

    • Le Velu permalink
      18/12/2009 13:05

      Il faut que tu t’en tiennes à des sujets plus potagers.

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 13:08

        Trèfle de plaisanterie, La Pastanaga. (Je sors…)

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 13:08

        merci Le Velu.
        en plus de t’occuper de mon apparence publique,
        tu es un véritable coach politique.

      • Le Grec permalink
        18/12/2009 15:44

        Le velu saurais tu comment je pourrais transformer mon avatar style animal ou autre?

      • Le Grec permalink
        18/12/2009 15:45

        je dois m’occuper d’un lapin

      • Le Velu permalink
        18/12/2009 15:57

        Perso je photoshope par dessus les avatars que l’on m’envoie. Déguise toi en chasseur.

      • La Pastanaga permalink
        18/12/2009 19:00

        bonne idée!
        comme le clamait une poète-troubadour de la fin du vingtième siècle:
        « Ce matin, un lapin a tué un chasseur,
        c’était un lapin
        qui
        avait Tun fusil

        PAN »

      • 21/12/2009 14:24

        AAaazargh ! Je l’avais dans la tête ce matin, cette p****n de chanson ! Je m’en étais débarassée !

      • La Pastanaga permalink
        21/12/2009 14:27

        encore un complot de l’alliance hetero-velue!!

      • 21/12/2009 14:40

        Hmmm… Reste là… je vais chercher une recette de civet…

        Ne bouge pas, surtout…

      • Le Grec permalink
        21/12/2009 15:02

        @la pastanaga: toi si tu continues, je vais te mordre la carotte

      • La Pastanaga permalink
        21/12/2009 15:20

        aaah je savais bien que t’étais pas si hétero que ça.
        là, tu me fais bien plaisir Le Grec.

      • Le Grec permalink
        21/12/2009 15:24

        pfffff, mais c’est pas possible celle là, elle fantasme tellement sur my lethal weapon, en l’occurence mon boule, qu’elle veut à tout prix que je sois homo, mais je ne le suis pas chica, je parlais bien entendu de ce légume orange que tu portes à tes lèvres(le chanceux….)

    • Le Grec permalink
      18/12/2009 23:03

      je pense qu’avec ce costume lapinesque, un POV serait du plus bel effet

      • Le Velu permalink
        21/12/2009 13:45

        Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté de ce com Le Grec. Je te laisse la responsabilité de tes paroles, et de ta caméra.

      • La Pastanaga permalink
        21/12/2009 14:08

        ah ouais?
        parce que c’est quoi un POV si on peut savoir???

      • Le Grec permalink
        21/12/2009 15:03

        Le velu, we are brothers

      • 22/12/2009 16:42

        Oui tu as raison le grec, la carre’rôte et le poir’rôt !! Ca c’est Français !!!

      • Le Velu permalink
        22/12/2009 16:58

        Le POV c’est l’altruisme et la générosité. Un homme, une femme (ou toute autre combinaison) qui veulent partager leur passion et leurs sensations avec le reste du monde. L’un des deux (ou trois ou quatre ou etc.) filme la scène caméra à l’épaule ou à hauteur de son regard au moins. Tout est fait pour que le spectateur se sente dans la peau du personnage. Qu’il vive le rôle comme l’acteur. (ou Marion Cotillard).
        C’est beau, c’est universel, c’est humaniste.

        Et ça veut dire Point Of View.

      • La Pastanaga permalink
        22/12/2009 18:22

        merci mon bon Velu pour la def.
        si ça ne vous ennuie pas alors, JE filme.

      • La Pastanaga permalink
        22/12/2009 18:28

        à moins que vous ne soyez très sexperimentés of course

  31. lebig permalink
    18/12/2009 13:09

    C’est quoi la méthode pour traduire? D’abord vous regardez le film en entier, puis reprenez afin d’écrire la traduction scène par scène? Ou tout d’un coup?

    • ABC permalink
      18/12/2009 13:11

      Ce doit être tentant parfois de faire du Patrick Bouchitey

    • L'Auvergnate permalink
      18/12/2009 13:16

      On va pas se lancer là-dedans ça va faire chier tout le monde. Mais oui, globalement tu regardes d’abord en entier avant de traduire. Pareil pour un bouquin.
      Pour ABC : très tentant ;)

      • lebig permalink
        18/12/2009 13:31

        Puis après tu pirates le film pour revendre des div-x à la sauvette! (sais pas faire les smileys)

      • ABC permalink
        18/12/2009 13:36

        Vous faites des films de série X, aussi ?

      • davidgeridoo permalink
        18/12/2009 13:55

        ABC : séries B, Z ou X, je ne néglige aucune lettre.
        (Mais pour cette dernière catégorie, il n’est pas nécessaire de regarder TOUT le film avant de se lancer dans la traduction…)

      • ABC permalink
        18/12/2009 14:24

        Oui, le langage cinématographique suffit ;-) (c’est noël, je me lâche en smiley)

        Mais ce doit être grisant de traduire ou de proposer des titres de film de série de l’alphabet

  32. La Pastanaga permalink
    18/12/2009 13:11

    quelqu’un aurait-il l’amabilité de débrancher la machine à rimes?

    merci l’Auvergnate de replacer le dicours à mon niveau de compétence

    • L'Auvergnate permalink
      18/12/2009 13:18

      En tant qu’Auvergnate, je suis spécialisée en humour agricole. A ton service.

      • ABC permalink
        18/12/2009 13:24

        Plutôt John Deere ou Massey Ferguson ?

      • L'Auvergnate permalink
        18/12/2009 13:31

        Massey Ferguson (car alors, je ne reconnais plus personne)

      • ABC permalink
        18/12/2009 13:41

        ;-), et Deere, ça fait trop Géant vert

  33. petdezele permalink
    18/12/2009 14:12

    Juste pour continuer dans les mauvases traductions de titre de film, je me permets de vous faire partager les traductions mexicaines (ou peut-etre espagnole, je ne sais…):
    Die Hard: Duro de Matar
    X-Men: Los Hombres Equis
    Spierman: El Hombre Arana
    Jaws: Tiburon (qui veut dire requin, mais on dirait un peu le nom d’un bonbon..)
    ..
    Ca fait tout de suite moins credible

    PS: C’est P2L au fait, pour ceux qui n’avait pas compris.

    • ABC permalink
      18/12/2009 14:40

      Diego ?

    • L'Auvergnate permalink
      18/12/2009 14:43

      Ben je croyais qu’en français aussi Spiderman s’appelait l’homme-araignée, fut un temps, non ?
      Et pour Die Hard en français c’est carrément Piège de Cristal, si je ne m’abuse, alors bon… Duro de Matar ça passe, hein…

    • 18/12/2009 15:36

      Pourquoi t’as ma tête ????????? Zurpateur !

      • Didie la Maffre permalink
        18/12/2009 19:15

        C’est peu etre ton triple rayonnant… (il peut pas etre ton jumeau cache puisqu’il trop Luminescent)

      • Didie la Maffre permalink
        18/12/2009 19:16

        +t (hou que c’etait moche)

    • Didie la Maffre permalink
      18/12/2009 19:14

      Ah ben oui, j’avais pas compris….

  34. Roro permalink
    18/12/2009 22:06

    En tout cas, l’affiche du film publiée par le juif, elle est belle et classe comme une soupe de potimarron.
    Je la veux. (avis à vous si vous la croisez)

  35. 22/12/2009 00:43

    Je ressors du film et j’ai enfin pu lire ton post. Encore une fois tu fais preuve d’une très grande justesse cher Juif. Mais ne connaissant pas assez Jonze, Kauffman, Gondry ou les autres génies apparents cités dans ton billet, je vais juste donner mon avis personnel : ce film est une merveille.
    Je me suis retrouvé emporté dans un monde d’une beauté douce et onirique qui a réveillé en moi des sentiments que je n’avais pas ressenti depuis mon enfance (et pas uniquement des sentiments positifs d’ailleurs). Ce film a joué avec moi comme Menuhin jouait de son violon : il m’a manié avec douceur et maitrise pour extraire de moi des sensations sublimes et inoubliables.
    Cela vient peut-être du fait que Max EST le Yoos-F enfant, au trait près, et que je me créais moi aussi des mondes merveilleux. Mais Seigneur, tant de beauté…

    • ariko51 permalink
      22/12/2009 06:27

      décidément ça va être dur d’attendre la sortie ici (à Singapour) le 7 janvier. Pour me consoler, je suis allé voir de mon côté Avatar : le film est totalement incroyable visuellement, c’est définitivement une nouvelle claque à la SF de ce côté là. En revanche, pour ce qui est du scénario, il y a beaucoup (ou peu …) à dire : ma critique ici : http://ariko51.wordpress.com/about/avatar/

      • Le Velu permalink
        22/12/2009 11:23

        Pour ma part j’ai été voir Avatar hier au Mk2 bibliothèque. Enfin je l’aurai vu si les deux séances suivantes n’avaient pas été complètes.
        Du coup j’ai été le voir au Gaumontparnasse. Enfin je l’aurai vu si les deux séances suivantes n’avaient pas été complètes.

        Du coup j’ai été boire des coups et manger japonais. Il faut savoir s’avouer vaincu.

    • ABC permalink
      22/12/2009 12:08

      Tu es un poète Yoos

      • 27/12/2009 01:08

        Ouaip, c’est un peu emphatique en fait, mais j’étais sous le choc au moment de l’écriture. Ce film est génial.

  36. 22/12/2009 16:13

    Avis de tant pête… Jean Maire de Toulescons, vous prie d’aller voter à l’occasion des régio’anales.. Merci !

  37. 22/12/2009 16:30

    Ho ! le grec…. En fait de lapin…. J’en ai un…. Lapin…. qui cherche une La pine …. Pour s’lapiner dan’l’clapier …. !!!!

    • 22/12/2009 16:33

      On ne le comprend pas, c’est un paysan?

      • L'Arbitre énervé permalink
        22/12/2009 18:27

        Vindiou, le Pédé, c’est ti qu’il nous fait ben des manières !

        Tu connaissois donc pas les ostrogotes de note pays !

        M’en vais faire ton apprentissage, le maniéré …..

      • 27/12/2009 01:09

        HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!!!!
        OH PUTAIN COMME JE RIS SUR LE PAYSAN!!!!

    • La Pastanaga permalink
      22/12/2009 16:33

      j’en ai déjà faite une dans le genre et j’étais pas fière

      • 27/12/2009 08:33

        Basta’na’ga.ga… Ouille ça vas faire du re’mou…. Durrrrr !!!

  38. 27/12/2009 09:04

    2010 C’est presque parties… Hum… Alors pourqça démaaaarre bien… Par anticipation je vous souhaite une bonne ânée (normal pour un pays’zou) à tous… Que 2010 piss’end’love for you… Hier nous avions le Père Noel…. Demain nous aurons la Mère Nobel…. Après-demain le Père Fouettard.. que jamais. Halte peace!….. Con’prenne qui voudra ! La meilleure inspiration et année pour vous tous… Le PhiloGalop qui va se faire filer au train…. Je l’écrin !

  39. 27/12/2009 09:34

    Ad ciao… PoivreDabord… Ne vous Geunez pas pour moi !

    • L'Emmerdeuse inculte permalink
      27/12/2009 09:54

      Et bah !

      Je vois que je ne suis pas la seule à faire l’andouille devant un ordinateur un Dimanche matin !

    • 27/12/2009 10:11

      Yahhh! Bon dit’manche… Autre paire pour nous !

      • 27/12/2009 10:15

        An plus deux mains c’est l’an’d’ouille… Ouille ouille ouille !!!

      • 27/12/2009 10:31

        Pardon de m’immiscer, mais avez-vous pensé à consulter?

      • 27/12/2009 11:06

        Rendors toi « tas » pas assez dormi !

  40. L'Emmerdeuse inculte permalink
    27/12/2009 10:59

    Un deuxième grincheux !

    • 27/12/2009 11:17

      Pas si Emmm… que ça, je dirais Pluto (chez les Dingos) bravo !… Alors Madame Jean Maire deuse Inculte. Bienvenue dans le royaume de Jean Maire de Toulemonde.

      • L'Emmerdeuse inculte permalink
        27/12/2009 11:31

        C’est Pluto flatteur, merci Phil !

  41. schizoo permalink
    04/01/2010 11:41

    J’ai vu ce film avec mon fils de 4 ans qui a lu le livre. C’est la première fois qu’il reste attentionné du début à la fin sans frémir ou poser des questions.
    A la fin, j’ai eu droit à un « je t’aime papa » avec une petite larme qui en dit bien plus que n’importe quelle critique ou commentaire débilou (CF ci dessus).
    Moi aussi j’aimerais bien être Jonze quand j’aurai des poils.

  42. mymy-chan permalink
    27/02/2010 18:36

    Moi, j’aime bien Max et les Maximonstres comme titre, moins poétique que Where the wild things are mais je sais pas, « maximonstre », c’est un mot qu’on a envie de placer dans n’importe quelle conversation, non ?

Trackbacks

  1. Les 10 meilleurs films de 2009. « C'est La Gêne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 570 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :